AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Archipel Orxon, Le Premier Nakama !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Archipel Orxon, Le Premier Nakama ! Jeu 28 Juin - 0:51

~ Archipel Orxon ~

C’était les premières îles vers lesquelles Zaïmon avait mis les voiles sur son bientôt légendaire Blue Jam, un bateau surprenant de par sa splendeur et de ses couleurs vives. A bord de celui-ci, il avait fait plus de vingt heures de trajet à cause des mauvaises conditions climatiques pour un bateau : pas de vent. Et ne pas avoir de vent équivaut à ne pas avancer, et du coup on galère à la pêche ou bien encore à s’amuser à avoir plein de monde à bord. Il était pirate, mais comme tout capitaine pirate débutant, il n’avait aucun nakama à bord. C’était triste… un capitaine aussi frais, un si beau bateau grand et spacieux, un emblème digne de ce nom et pourtant… pas de bateau. Il est clair qu’aucun pirate ne peut prétendre être un véritable pirate s’il n’a pas de nakama. Avec cela, Zaïmon était conscient qu’il ne pouvait faire le voyage vers Grand Line tout seul : il ne savait pas cuisiner, pas naviguer correctement, pas se soigner, pas se diriger… juste construire des bateaux… Il se mit alors à imaginer comme serait sa vie avec des gens à bord dans ce bateau. Un cuisinier… ahem une cuisinière habillée en soubrette et qui le ferai manger à la manière d’un bébé. Un médecin ou peut-être une infirmière sexy qui leur panserait leurs blessures avec tellement de grâce… et une navigatrice habillée en habits marins et qui serait en kiff sur lui… hmmmm….

Mais pour l’instant, ce n’était peut-être qu’un fantasme. Après tout, il n’était pas impossible de tomber sur ce genre de nakama ! L’espoir fait vivre, haha ! Hahaha…
Enfin bref. Pour le moment, l’aventure avec un grand A commençait par un grand S comme solitude. Oui, l’île était littéralement vide. Au port, personne. Il y avait bien des magasins, des bâtiments, des maisons… mais il n y avait aucune présence humaine. Seul le vent du nord qui soufflait de plus en plus fort l’accompagnait. C’était étrange tout d’un coup… Il avait décidé de quitter son bateau et de visiter un peu cette île. Qui sait, peut-être que tout le monde était convoqué quelque part ou se réunissait pour célébrer un événement important ?

Arrivé à ce qui semblait être la place principale de la ville, le même spectacle se reproduisait devant Zaïmon. Des bâtiments, des magasins, des bars, des maisons… mais personne, absolument personne. Même pas un petit chat, même pas un petit oiseau, rien. Et toujours ce vent du nord qui soufflait encore et encore.


« OYYYYYYYYYYYYYYYYYY !!!!!!! Y A QUELQU’UN ICI ?!!!!!!!!!!!!! »


Sa voix résonna en écho à travers le dédale urbain. Pas de réponse. Toujours cette même inertie. Et pourtant ce n’était pas comme-ci cela avait l’air abandonné, loin de là ! Il semblait tout de même y avoir un semblant d’activité humaine à en juger par la propreté des chaussées et des bâtiments. Ou peut-être était-ce une ville fantôme ? Hantée ? Dont les habitants auraient fuit à cause d’une certaine entité maléfique qui s’amusait à les terroriser ? Mystère.
Mais voilà, aujourd’hui Zaïmon n’avait pas envie de se casser la tête. Se la grattant à l’aide de sa main, il s’exclama :


« Bon y a personne, y a personne ! Allez ! On rentre au bercail ! »



« Si Grand Line est aussi mystique que l’on peut le prétendre, alors North Blue est sûrement la mer la plus bizarre que je connaisse ! DEHEHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!! »

Il tourna les talons. Nul besoin de s’attarder sur une île qui n’habite personne.
Mais au moment de partir, il vit apparaître sur la fauche de la chaussée un homme de petite taille qui semblait être un peu moins âgé que lui. Des cheveux plus foncés que les siens, des lunettes de motard sur le front et habillé d’un long manteau noir.
Mais c’était bizarre cette impression… Zaïmon avait la sensation d’avoir déjà vu cet homme… Enfin qu’importe, il y avait enfin quelqu’un !
Alors que celui-ci avait le dos tourné, Zaïmon l’interpella dans la rue.


« OYYY LE NOIRAUD !!! T’HABITE ICI ?! Je suis Zaïmon Aux Poings Rouges, ravi de faire ta connaissance ! Tu ne saurais pas ce qui ce passe ici ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Archipel Orxon, Le Premier Nakama ! Jeu 28 Juin - 11:31

Cela faisait environ une semaine que j’avais quitté l’île des souris. J’avais nacigué de part est d’autre de North Blue. Passant d’île en île, il serait intéressant d’évoquer mon arrêt dans l’archipel d’Orxon. Cet archipel était connu pour avoir été évacué suite à la présence d’un virus transformant les gens en un genre de zombis étrange. Ne sortant que la nuit, il s’attaquaient aux gens normaux. Lorsque l’île avait été évacué, environ cinq cents personnes avait été infecté. Je me devais néanmoins d’y passer car je voulais étudié ce virus comme tout bon médecin que je suis. De plus, on m’avait dit sur une autre île que Zaïmon avait été aperçu voguant vers ici … C’était terrible. En effet, ses mutants se cachaient dans les égouts, attendant patiemment le moment où ils pourraient sortir.

J’étais arrivé sur l’île et j’avais vu le bateau d’Aniki … Il était donc bien là. Et visiblement, c’était récent. JE me mis donc en marche pour le chercher. Il ne fallait rien consommer sur l’île si l’on ne le cueillait pas … Et encore … Certains arbres, infectaient, produisaient des fruits contenants l’essence même du virus. J’étais étonné qu’Aniki ne soit pas au courant de tout ça car pour venir ici, en pleine après midi, il fallait être fou ou inconscient ou médecin ou encore être Zaïmon … Bref.

Dès notre arrivé dans la ville, j’avais ressenti cette impression d’être suivi. En effet, j’avais entre aperçu dans les fenêtres des visages, mortifiés, voulant visiblement autre chose qu’une simple discussion entre ami … J’avais vu leurs yeux rouges et la bave coulant de leurs bouches … Shana, elle, était resté sur mon épaule. En passant devant un magasin, je vis qu’ils vendaient des vêtements similaires au mien. C’était intéressant mais j’étais torse nu et cela avait perdu son utilité. Au détour d’un croisement, je vis Aniki derrière un homme me ressemblant quoique plus petit … JE vis alors qu’il était dans l’ombre, tout comme Zaïmon …

« OYYY LE NOIRAUD !!! T’HABITE ICI ?! Je suis Zaïmon Aux Poings Rouges, ravi de faire ta connaissance ! Tu ne saurais pas ce qui ce passe ici ?! »

Je vis l’homme se retourner. C’était un Zombi. Rapide, il courut vers Zaïmon. Je couru moi aussi et je fis une « Fure Fure no Tornado » au moment où j’étais à coté d’Aniki. LA tornade se déclencha et envoya voler le zombi. Visiblement tué sur le coup, il eu un dernier spasme et se figea. Je pris alors la main d’Aniki et je l’entrainais vers le magasin. Après l’avoir fouillé et m’être assuré qu’il ne donnait pas d’accès à d’autres bâtiments ou aux égouts, je barricadais la porte. Je pris Zaïmon par la main et je l’assis sur une chaise. Je m’assis devant lui.

« Alors je vais t’expliquer: cette île est victime d’une épidémie. Le virus transforme les gens en zombis assoiffés de sang. Au départ cet archipel était d’obédience pirate. La marine fut donc soupçonné d’avoir infecté cette étape dans la vie de tout pirate de North Blue étant plus éloigné qu’elle de Reverse Moutain. En fait moi je suis ici pour analyser ce virus. Je suis un médecin pirate et j’ai mangé le fruit des vecteur le Fure Fure no Mi. N’ayant pas d’équipage actuellement, j’ai entendu dire qu’un fou était venu ici et qu’il cherchait du monde … Je suppose que c’est toi ... »

« Because this is thriller, THRILLER NIGHT ... »

Une chanson? A oui … Les zombis étaient tous fou d’une musique racontant comment ils avaient été contaminés. Une chanson en elle même très intéressante et qui vous donnez envie de les rejoindre dans la danse. Pour montrer à Zaïmon que j’avais raison, je me mis à la fenêtre et je l’invitais à me rejoindre. Il faisait parfaitement nuit. Dehors, sous la lumière des projecteurs, je vis les monstruosités danser. Bizarrement, ils avaient tous un numéro et ils étaient plein de trace de suture … Serait il possible que quelqu’un les contrôle? Se serait démentiel!


La danse Zombi

« Zaïmon. Que veux tu faire? Si tu veux bien que je te rejoigne alors j’aimerais que tu me laisses fouiller cette île demain. Et puis, il faudrait que je récupère du sang de l’un d’entre eux. Si tu souhaite dormir, Shana, la souris sur mon épaule, montera la garde car elle a une bien meilleure vision nocturne que nous deux réunis. »

Comme pour approuver, Shana secoua la tête accompagné d’un petit « Squiiiik ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Archipel Orxon, Le Premier Nakama ! Jeu 28 Juin - 17:16



★ Des ZOMBIES ?! ★



Le noiraud s’était rapidement retourné pour voir qui est-ce qui l’appelait ainsi. Mais il avait remarqué quelqu’un d’autre que Zaïmon, qui semblait courir vers lui pour essayer de l’atteindre. Un être sombre et bizarre, d’ailleurs on ne savait pas vraiment si c’était un humain avec la vitesse à laquelle il courrait vers sa victime. D’ailleurs Zaïmon ne l’avait même pas remarqué, tellement il était obnubilé par le fait qu’il venait de trouver quelqu’un. Il semblait bien que cette personne aie remarqué cette ombre noir qui menaçait de frapper Zaïmon instantanément, c’est pour cette raison qu’il avait couru du plus vite qu’il le pouvait pour empêcher qu’il atteigne le captaine Pirate, et par un moyen qu’on qualifierait plutôt de radical…

Arrivé à côté de son compagnon, il créa une sorte de tornades avec… des flèches. Etrange… Zaïmon lui-même était interloqué, tant par cette chose étrange qui avait foncé sur lui, que par les pouvoirs incroyable de cet homme. Aurait-il mangé lui aussi un fruit du démon ? Après tout ce n’était pas impossible, puis comment expliquer que celui-ci aie créé une chose de la sorte ? Quoi qu’il en soit Zaïmon resta impressionné par la performance de ce dernier qui lui semblait surnaturelle et inattendue. Cette tornade de flèches avait carrément bousillé la chose étrange qui avait foncé sur lui. S’approchant un peu plus près de la dépouille, Zaïmon lança un regard d’incompréhension. Des points de suture, une tête difforme… il ressemblait vraiment a…


« Un ZOMBIE ?! »



« C’QUOI C’DELIRE ?! J’SUIS OU LA ?! »

Etait-ce vraiment un zombie ? Cette créature là n’est que l’objet de contes pour bon enfant… mais alors… si ce n’était pas un zombie… qu’était-ce ?
C’était à ce moment là que le noiraud l’avait agrippé par le bras pour le ramener à l’intérieur d’un magasin qui apriori était vide. Puis à l’intérieur, il commença à barricader toutes les entrées et les sorties : les fenêtres, les portes… et mêmes les bouches d’égoût. Il proposa alors à Zaïmon de s’assoir sur une chaise, puis commença à expliquer l’histoire de cet archipel à ce dernier. A ce qu’il parait, l’île est victime d’une épidémie sérieuse qui transforme les gens en zombies, et que c’était la faute de la marine. Heureusement que Zaïmon n’a touché à rien d’anormal jusque là ! Quand à lui, il était venu ici pour étudier le virus, c’était un médecin pirate qui recherchait également un équipage.


« N’ayant pas d’équipage actuellement, j’ai entendu dire qu’un fou était venu ici et qu’il cherchait du monde … Je suppose que c’est toi ... »

Zaïmon se sentit flatté de cette comparaison soudaine à un fou. Alors comme ça sa réputation était déjà faite à ce point ? Il est vrai qu’il avait déjà commencé à faire beaucoup de grabuge dans cette région là, mais de là à se faire appeler fou…

« DEHEHEHAHAHAHAHAHAHAHA !!! On dirait bien qu’on me compare déjà à un fou par ici… comme c’est flattant, DEHEHEHAHAHAHA !!!!



« Alors comme ça tu es un médecin pirate ? Ca te dirait de rejoindre mon équip… »


Ils furent aussitôt coupés par ce qui semblait être une musique à l’extérieur.

« Because this is thriller, THRILLER NIGHT ... »

« GET DOWN ON IT !!! GET DOWN ON IT !!! »

« TA GOULE, TOI ! C’EST MOI QUI CHANTE SINON JT’EN METS PLEIN LA GOULE ! »


Zaïmon ne comprenait rien du tout. Qu’était-il en train de se passer dehors ? Le jeune noiraud invita alors Zaïmon à se joindre à lui pour voir ce qui se passait par la fenêtre. En s’approchant, Zaïmon cru rêver. Il vit alors que la nuit était tombée. Il y avait là des choses étranges… des zombies qui étaient en train de danser sur une même musique. Tous étaient suturés de la tête aux pieds. C’était effrayant et à la fois incroyable…


Sur le côté également, des sortes de singes ou quelque chose y ressemblant dansaient tout en se frappant mutuellement sur la musique funk. Il est vrai que sur le coup tout cela donnait vraiment envie de danser, mais avec quel genre de partenaires…


« PAN ! Dans ta goule ! »

« Ferme ta goule toi ! »



« C’est moi qui danse alors ta goule ! »

« Dansons tous ensemble ! Ta goule ! »

Déconcertant, n’est-ce pas ? On ne voit pas cela tout les jours. Enfin, un humain normal ne voit jamais ça dans sa vie. Mais la on parle bien de Zaïmon qui est bien loin de n’être qu’un simple humain « NORMAL ».
Lui tout cela l’enchantait. Ses yeux brillaient d’admiration envers ces zombies et ces créatures aussi faramineuses soient-elles.


« Zaïmon. Que veux tu faire? Si tu veux bien que je te rejoigne alors j’aimerais que tu me laisses fouiller cette île demain. Et puis, il faudrait que je récupère du sang de l’un d’entre eux. Si tu souhaite dormir, Shana, la souris sur mon épaule, montera la garde car elle a une bien meilleure vision nocturne que nous deux réunis. »

Une souris ? Oui en effet, Zaïmon ne l’avait pas remarqué jusque là, mais une petite souris était perchée sur l’épaule du noiraud. Elle était brune, toute minuscule, et semblait avoir compris les propos de son maître. Elle avait d’ailleurs acquiescé par un petit bruit de souris.
Mais Zaïmon n’avait pas l’intention de dormir ici, non au contraire !


« QWAAAAAAA ?! COMMENT VEUX-TU QUE JE DORME ALORS QU’IL Y A LA FÊTE DEHORS ?! T’ES UN MALADE !! »



« VIENS ON VA FAIRE LA FÊTE !!! YAAAAAAHOOOOOOUW ~~ »

On reconnait bien là le caractère festif de Zaïmon qui ne peut rester passif quand il y a une fête, même si elle est organisée par ses ennemis. Lui s’en foutait complètement tant qu’il pouvait s’amuser…
Il défonça aussitôt la porte à grand coup de pied pour faire une entrée fracassante en plein dans la fête qui se tenait dehors. Dés que les zombies l’avaient vu, ils s’étaient arrêtés de danser et de se chamailler pour le dévisager. Puis un d’entre eux, une sorte de zombie ours-tapis répondit aussitôt :


« C’EST L’INTRU !!! TUEZ-LE !!! »


Tous crièrent alors un à un à la mort de Zaïmon. Le pauvre, il voulait simplement s’amuser et faire la fête mais il semblerait que ces créatures là n’étaient pas de bon poil. Ca allait être dur dur de sympathiser avec eux… Tant pis. Un à un, ils se mirent à courir vers Zaïmon pour tenter de l’atteindre. C’est qu’ils semblaient être rapide et très agiles… ce fut dur pour Zaeth d’arriver à esquiver chacune de leurs approches.

« Frappez-le dans la goule ! »

« Ouais, dans la goule ! »



« Pan ! Dans ta goule ! »

Les sortes de singes étranges se mirent à faire des bonds extraordinaires pour s’approcher de Zaïmon et de le frapper sur la tête. Heureusement ils semblaient ne pas avoir une très bonne visibilité et finirent par s’écraser sur le mur du magasin.

« Oh ! Jme suis fais mal à la goule ! »

« C’est normal, t’as une grosse goule ! »

Zaïmon avait bien vu que ces créatures lui étaient hostiles et qu’il ne pourrait pas sympathiser avec eux. Il était bien de taille à faire face à des zombies mais ils étaient vraiment trop nombreux. Les coups fusaient de droite à gauche et il commençait à s’en prendre quelque fois.

* Merde ! Si je ne fais rien ils vont m’avoir !... Ah mais attends… ce sont des zombies… pas vrai ? *

« DEHEHa~ HA ! Je sais comment vous atteindre tous à la fois ! Vous êtes des zombies n’est-ce pas ? »



« Alors je sais que vous craignez qu’une seule chose … le feu ! »

Tous les zombies se figèrent pendant un moment. Ils étaient déconcertés par l’annonce du jeune capitaine pirate.

« Du feu ?! »



« Il à bien dit : du feu ?! »

Zaïmon enflamma aussitôt sa jambe en augmentant la température interne de celui-ci à plus de 120°C. Puis il rajouta :

« Ouais vous avez bien entendu ! Niru Kato Dank ! »


Il s’élança à une vitesse incroyable sur l’un des zombies qui se tenaient là pour le frapper avec sa jambe surchauffée. Le choc était terrible : le zombie, non seulement brûlé au troisième degré, s’était retrouvé écrasé au sol dans la minute qui suivait sous la force dégagée par Zaïmon. En bref, le coup l’avait mit KO dans la seconde qui à suivit.
En voyant cela, les autres zombies alentours prirent peur et commençaient à crier.


« EEEEEEH ?! IL A MIS LE ZOMBIE KO !! »

« Mais qui est-ce type, bordel ?! »

« Maîtresse-sama ! Venez à notre aide ! »

* Maîtresse ?*

Mais qui était donc cette maîtresse-sama dont ce zombie parlait ? Ainsi donc il y aurait quelqu’un qui dirigeait ces zombies ? Zaïmon n’allait pas tarder à le savoir car d’une plaque d’égout, un bien étrange personnage fit son apparition. Ce semblait être une jeune fille, mais au combien étrange. Elle était pâle, avait les cheveux bleus et blancs et était habillé d’une tenue vraiment étrange, comme celle des voyantes. Sur sa tête, un képi bleu ou il semblait y avoir marqué sur une pancarte accrochée à celle-ci « Démone ». Elle apparut telle un vampire ou encore un fantôme avec sa peau qu’on dirait translucide. Dans tous les cas, ce ne semblait pas être une fille ordinaire.



« DOLADOLADOLADOLADOLA !!! QUI OOOOOOOSE PERTURBER LE SOMMEIL PROFOND DE DOLA-SAMAAAAAAAAAAAAAAAAH ?! »


Nom: Inconnu
Prénom: Dola.
Race: Humaine
Sexe: Féminin
Prime: 47. 000. 000 de Berrys
Camp: Pirate, capitaine des Zombies Pirates
Armes/FDD: Fruit Chimique (paramécia): Permet de créer des boules chimiques explosives qu'elle peut aussi faire léviter en l'air.
PF: 315 PR: 501


« C’EST IMPARDOOOOOOOOO[/i]OOOOONNABLE, VOUS LE PAYEREZ !! KOOOOOOOOONKO, APPARAIS ET DETRUIT MOI TOOOOOUS CES INTRUUUUUUUUUUUUUUS !! »

Aussitôt une créature encore plus étrange que cette « Dola-sama » apparut d’en dessous la terre. C’était un homme… non, un géant. Il avait une peau vraiment bizarre… toute verte, comme-ci il avait été transmuté… Il semblait être bien fourni avec ces muscles colossaux, d’ailleurs en apparaissant il avait détruit plusieurs bâtiments sur les côtés.

« JE SUIS KONKO, LE GEANT VERT !!! GYAAAAAAAAAAAAAHHHHHH !!!!! JE VAIS TOUT MASSACRER !!! A MORT LES INTRUS !!!!!!!!!!! »


Nom: Ko
Prénom: Konko
Race: Géant
Sexe: Masculin
Prime: 31. 000. 000 de Berrys
Camp: Second des Zombies Pirates
Armes/FDD: Sa force musculaire et une énorme hache.
PF: 198 PR: 300


Les choses se corsaient un petit peu plus pour Zaïmon et son nouvel ami. Décidemment, les zombies semblaient avoir plus de ressources que prévu. Comment allaient-ils réagir ? Comment allaient-ils s’en sortir ? Et comment tout cela allait-il se terminer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Archipel Orxon, Le Premier Nakama ! Ven 29 Juin - 13:02

« QWAAAAAAA ?! COMMENT VEUX-TU QUE JE DORME ALORS QU’IL Y A LA FÊTE DEHORS ?! T’ES UN MALADE !! VIENS ON VA FAIRE LA FÊTE !! YAAAAAAHOOOOOOUW ~~ »

Il voulait faire la fête? Il m’intéressait vraiment sur le coup. Je savais me battre. Il n’y avait aucun doute là dessus. Néanmoins, je devais faire attention. Une simple morsure pouvait signifait la fin de mon aventure … Alors que je venais de rencontrer mon frère qui ne me connaissait pas. Je vis tout les monstres s’exciter et se jeter vers nous … Ils se pensaient effrayant? J’avais vu bien pire dans ma jeunesse … J’avais pris tellement de coups, on m’avait brulé tellement de fois, j’avais vu de telles ignominies que ses zombis ne représentaient rien. L’un d’entre eux chantait « Get down on it » … J’allais montrer à Aniki deux choses de moi: mon combat et ma danse.

« Hey le zombi! Reprend ta chanson. Et que les autres le suivent où j’vous décapitent tous. »

Il y eu un effet de vague. Au départ, seul l’un d’entre eux chantait puis un autre. Puis un autre. Puis quinze autre. Au final, tout les zombis chantaient. Ils avaient … Un certain style … Leurs voix, à l’unisson, donnaient un genre assez proche de la chanson initiale. Je me mis alors à danser. « Fure Fure no Plate ». . Quatre plaques apparurent alors, formant comme un carré. Je me mis sur l’une d’entre elle et je me mis à danser. Salto, coup de pied, recule, deux tours, coup de poing.

Virevoltant de plaque en plaque, je vis soudain le pouvoir de Zaimon … La température … Exceptionnel! Nous pourrions faire un excellent duo. J’allais rejoindre son équipage mais pas avant d’avoir réglé le problème de cette île. Nous nous battions donc et les zombis, bien que rapident, tombaient les uns après les autres. Mais l’un parla d’une maîtresse et tout … Oui tout s’accéléra. En premier lieu, une plaque d’égout vola puis une jeune femme en sorti. Elle avait des cheveux bleu et le teint pâle voir verdâtre. Sur son képi bleu résidait un parchemin avec l’annotation « Démone ». Cela ne pouvait signifiait que deux choses: soit elle possédait un pouvoir du démon soit qu’elle était une vraie démone …

« C’EST IMPARDOOOOOOOOOOOOOONNABLE, VOUS LE PAYEREZ !! KOOOOOOOOONKO, APPARAIS ET DETRUIT MOI TOOOOOUS CES INTRUUUUUUUUUUUUUUS !! »

De quoi parlait elle? Ou plutôt de qui ? Soudain une créature énorme sortit de sous terre. Défonçant une partie de la chaussé, un géant … Il avait une peau entièrement verte … Extrêmement bien musclé, il avait détruit deux bâtiments rien qu’en sortant du sol … J’allais me battre contre lui. Quand les zombis le virent, ils retournèrent tous dans les égouts … Ils semblaient effrayés par les deux nouveaux venus.

« JE SUIS KONKO, LE GEANT VERT !!! GYAAAAAAAAAAAAAHHHHHH !!!!! JE VAIS TOUT MASSACRER !!! A MORT LES INTRUS !!!!!!!!!!! »

… Un géant et une fille aux cheveux bleus …

« Aniki, j’en ai entendu parler! Ce sont des pirates en fait. Il s’agit des « Zombis Pirates ». D’après mais infos la fille à un sacré pouvoir et le géant à une hache. J’ai vu ton pouvoir et je le connait. Laisse moi me faire le gros. »

« JE NE SUIS PAS GROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOS »

Il était complexé par son poing et sa taille? J’allais en faire ma force. Mettant ma main sur le mur, je fis apparaître une plaque pour me retrouver propulser dans le ciel. Je finis donc ma propulsions au niveau du toit d’un immeuble … J’étais à peine au niveau de son cou … Prenant mon courage à deux mains, je mis mes mains en forme de revolver pour utiliser ma « Fure Fure no guns ». Sept balles partirent et faillirent le tuer … Mais elle ne percèrent pas peau … Je compris soudain une chose … J’allais avoir du mal avec lui! Il me mis un coup de hache que j’eus un mal fou à esquiver. Ca allait être rudement drôle.

« Bonne chance bro’ »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Archipel Orxon, Le Premier Nakama ! Lun 2 Juil - 0:38



★ Combat intense ! Le Kaga Kaga No Mi, un pouvoir terrifiant ! ★




La réaction de Kayl était vraiment des plus inattendues. En effet, ayant menacé un des zombies de le décapiter si lui et ses amis ne continuaient pas de chanter et de danser sur cette musique « Get Down On It », le jeune médecin s'était lui-même mis à... se trémousser ! Et pas de n'importe quelle manière non, en associant à ses pas de danse un style de combat et en se servant des pouvoirs que pouvaient lui conférer son fruit du démon. Ce petit spectacle ne fut pas sans déplaire à Zaïmon qui commençait à vraiment apprécier la spontanéité de ce jeune médecin qui semblait vouloir s'amuser comme lui, bien qu'ils fussent à deux doigts de mourir. En somme, les deux compagnons de fortune étaient une belle paire d'imbéciles.

Enfin le moment n'était sûrement pas le meilleur pour choisir de discuter là-dessus. Oui en effet, car les deux amis, hors l'ambiance « funk » qui régnait sur la place étaient aussi en danger de mort. Ils n'affrontaient pas n'importe qui, ils avaient affaire à l'un des équipages les plus puissants de North Blue : les Zombies Pirates. Leur capitaine n'était autre que cette femme translucide qui répondait au nom de Dola. On la surnomme ici « La Princesse Mortuaire » en raison de son ascendance et de sa légitimité souveraine envers les zombies qu'elle contrôle à sa guise. On disait sur elle qu'elle possède un pouvoir extraordinaire qui émanerait d'un fruit du démon pour le moins puissant. Cette femme était toujours subordonnée par une créature d'une commodité déconcertante : Konko Ko. Lui était un géant de couleur verte mesurant plus de huit mètres de hauteur et semblait avoir une force extraordinaire à en témoigner de la taille de ses bras et de ses muscles colossaux. Il semblait aussi manier avec une grande dextérité une hache faisant plus de la moitié de sa taille.
Zaïmon avait bien entendu parler du colosse vert, mais ignorait tout de sa supérieure et encore moins de son appartenance aux Zombies Pirates.

Le compagnon à la souris avait annoncé qu'il avait quant à lui entendu parler de cet équipage dans son ensemble et qu'il savait un peu de quoi étaient capables leurs deux adversaires. Il informa Zaïmon du pouvoir exceptionnel qui se dégageait de cette Dola ainsi que des limites de la force et de la dextérité que pouvait atteindre le géant avec sa hache. Le jeune médecin ajouta également qu'il voulait s'occuper du géant, certifiant qu'il était beaucoup moins puissant que la jeune femme. Géant qui d'ailleurs semblait être complexé, car au moment où le noiraud l'avait appelé « gros », celui-ci s'était vraiment énervé. Mais le noiraud passa rapidement à l'action, utilisant de son habileté et de ses permis démoniaques pour essayer de mettre à mal de géant après avoir déclaré dans la foulée :


« Bonne chance bro’ »

Bro ? Brother ? Zaïmon se gratta la tête. Il est vrai que tous deux s’entendaient bien jusqu’à maintenant, mas ils venaient à peine de se rencontrer pour pouvoir en arriver là… Et puis en y réfléchissant bien tout là l’heure il l’avait appelé Aniki… Etrange… Ou tout simplement logique. En tout cas Zaïmon avait choisi de ne pas trop buter là-dessus, après tout ils s’entendaient bien et puis il est normal que quelqu’un de plus jeune que lui l’appelle ainsi. Mieux encore, il choisit de se prêter au jeu l’appelant Nii-san. Mais jamais à ce moment là Zaïmon n’avait fait le rapprochement entre la ressemblance flagrante entre lui-même et cet homme là, ainsi que le fait qu’il l’appelle Aniki.

« DEHEHEHEHAHAHAHAHAHA !!! Ne me parles pas de chance Nii-san, dans ce milieu là c’est soit tu butes ton adversaire ou soit c’est toi qui perds !! »


Il se tourna alors vers la gorgone translucide. Elle était vraiment effrayante en la regardant d’un peu plus près. Des cheveux bleus clairs, un air des plus horrifique, un teint d’une blancheur suraiguë, fantomatique, des yeux inexpressifs si ce n’était que de la colère…

« Bon bah… jvais m’occuper de cette vieille folle… »

« Vieille… QUOI ?! »

Les Zombies s’étaient arrêtés de danser et de chanter, tous choqués de l’impertinence des paroles insouciantes de Zaïmon. Evidemment. Quelle fougue, quelle volonté, quelle arrogance avait poussé le pirate pour être aussi impétueux devant la grande princesse mortuaire Dola-sama ? Jusqu'à maintenant, personne n’avait osé lui tenir tête aussi insolemment. Ces deux termes « vieille » et « folle » s’étaient ancrés au plus profond de ses entrailles pour s’y dégager de la haine. En clair, elle serait sans pitié envers Zaïmon. Elle se mit alors à courir vers lui, le regard noir et plus effrayant que jamais.

« Sale impertinent ! Tu vas voir ce qu’il en coûte de traiter Dola-sama de la sorte !! Chimical Claws ! »


Ses doigts prirent une teinture verte lumineuse de plus en plus intense. C’était en fait de mini-boules chimiques que son pouvoir lui permettait de créer qui entouraient rapidement ses ongles. Puis, d’un grand élan, elle s’avança rapidement vers Zaïmon pour tenter de lui asséner un coup de griffe puissant. Heureusement Zaïmon pu l’esquiver à temps en sautant vers la gauche rapidement, mais elle ne le laissa pas souffler.

« Chimical Beam ! »


Elle lui envoya une énorme boule chimique en joignant ses deux mains pour fusionner deux boules. Les deux boules vertes s’assemblèrent pour n’en former qu’une seule et exploser en direction de Zaïmon. Là encore, Zaïmon réussit de peu à esquiver l’attaque en se déplacement furtivement de l’autre côté.

* Kuso… elle est rapide… je vais avoir un peu plus de mal que prévu… et puis ce pouvoir... elle à carrément désintégré le mur !

En effet le combat s'annonçait vraiment plus corsé. Les boules chimiques envoyées par Dola semblaient non seulement être destructrices mais aussi corrosives, tout comme l'acide. C'était effrayant, si Zaïmon était touché une seule fois par celle-ci, il pourrait se faire ronger la peau et les membres...


Dernière édition par Minashigo Zaïmon le Mar 11 Sep - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Archipel Orxon, Le Premier Nakama ! Ven 17 Aoû - 19:15



Drill & axe
© Never-Utopia

« Fure Fure no … Snake & Claws »

Je sautais alors pour éviter un assaut de mon adversaire. Tombant sur le pont d'un de mes vecteurs, je pu courir jusqu'à arriver dans un autre immeuble. J'étais légèrement désorientais car j'étais dans le noir le plus complet mais je compris alors ce qui allait se passer quand j'entendis le son d'un large mouvement d'air. Mon premier réflexe fut de me baisser et j'eu raison. La hache du géant créa un trou béant dans le bâtiment dans lequel j'étais. Le balourd était rapide grâce à la force d'inertie et je devais trouver un moyen de contrer ça ... J'avais mes griffes vectorielles et, sautant au dessus du vide, je les plantaient dans sa peau épaisse. Je commençais alors mon escalade du corps du géant. Il était ardu de le faire car il ne cessait de gigoter. Par deux fois il failli m'écraser mais je pu grâce à un effort surhumain esquiver à chaque fois. Mais je touchais au but. J'étais désormais au niveau de son épaule sur laquelle je tenais debout. Il tourna la tête et je pu constater que même les muscles de son visage étaient sur-développés. Cela allait être ardu. Je me jetais donc vers son visage et je lui mis plusieurs coup de griffe qui restèrent sans effet. Il souffla alors. Mais pas un souffle d'adulte ... Un souffle mortel de géant qui me propulsa et me fit tomber.

J'étais mort. Les ténèbres m'entouraient et je sentais la vibration du sol sous les pas du monstre. Il rigolait et s'éloignait de moi. Il devait visiblement croire en ma mort et pensait s'occuper maintenant de mon frère ... Zaimon ... Je ne pouvais le laisser faire quand je sentis de petite mâchoire se refermer sur mon épaule ? Quel était cette chose dans le néant à mes cotés? Je sentis soudain une autre morsure. Etait-se Shana? La Mizune que je voulais aider dans sa quête de découvert d'une armure ? Oui. Elle me mordait mais pourquoi ? Etais-je en vie? Je n'en étais pas convaincu jusqu'à ce quelle descende dans la poche de mon pantalon pour aller y chercher quelque ose qu'elle mis sur mon visage. C'était la photo de Bastien, le jeune homme qui avait perdu un bras et une jambe au centre de recherche ... Le noir devint couleur. J'ouvris les yeux et enlevant ma veste, je mis la photo à l'intérieur. Je sourit alors à Shana. Puis je compris comment venir à bout de la peau en acier du monstre: il fallait la perforer. Je fis alors des vecteurs qui partir de mon avant bras et se rejoinrent plus loin que ma main. Les vecteurs se mirent alors à tourner tel une grande perceuse. Je murmurais donc le nom de ma nouvelle technique: « Fure Fure no … Drill ». J'étais en sang quand je pris la parole en hurlant ...



« ARRETE TOI! Je suis Kayl, la flèche du nord. Je vais te révéler un secret: l'homme se battant avec ta maîtresse n'est autre que Zaeth aux poings bouillants. Sache également que je ne te laisserais pas le rejoindre. Je ne suis pas là pour m'amuser mais pour te tuer. »

Je me mis alors à courir. Je fis un mouvement de la main pour faire apparaître une plaque juste en dessous de moi. J'avais retrouvé ma détermination et j'étais dans cet étât que vous connaissais peut être, celui durant lequel la douleur n'existe plus. Celui durant lequel il n'y a plus que soit et l'adversaire. Je fus donc propulsé par la plaque et arrivant au niveau des jambes du géants je lui mis un coup de perceuse dans le pied. Dans un nerf pour etre exact. Il mit genou à terre. J'avais visé juste grâce à ma connaissance du corps des humanoides dû à ma condition de médecin. Je fis apparaitre une autre plaque qui m'expulsa en arrière. La drill allait disparaître et je ne pourrais porter plus qu'un coup car elle me demandait trop d'énergie. Où taper ? Il prépara un coup de hache et je compris. Je su que je n'aurais qu'une seule chance. La hache s'abattit sur moi et ma perceuse entra en contact avec le métal ... Les deux armes se brisèrent au contact ... Il était à main nu mais le combat était loin d'être fini.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Archipel Orxon, Le Premier Nakama ! Mar 11 Sep - 22:23



Le combat devenait chaque seconde qui passait de plus en plus intense. Dola, la Princesse Mortuaire, usait de son fruit sans retenue. Un fruit effrayant et puissant que Zaïmon découvrait de minutes en minutes, qui lui donnait des pouvoirs étranges… sûrement lié à l’acide ou à des solutions chimiques, le capitaine pirate ne pouvait le savoir pour le moment Ce qu’on pouvait constater par conséquent, c’était les marques que laissaient les boules translucides de couleur verte sur son passage : certains endroits avaient pris feu, certains murs étaient même rongés par le liquide vert sinueux et dégoulinant.

Zaïmon avait compris que, s’il tenait à la vie, il ne devait pas s’approcher de ces boules vertes. Mais ce fut malheureusement trop tard, et, à un moment d’inattention, celui-ci fut frappé de plein fouet par une nouvelle boule chimique, envoyé par Dola. Il fut d’abord éjecté contre un mur, et c’est là qu’il ressentit la douleur : ses anciennes plaies de son combat de Tansé s’ouvraient et du sang recommençait à s’échapper par giclées. Il avait même recraché, par intermittences, des gerbes de sang. Il s’était écroulé au sol sans la moindre retenue, et son ventre fumait avec une nuée de couleur verte. La douleur était indescriptible. Il avait l’impression qu’il bouillait de l’intérieur… un comble pour quelqu’un qui possède le fruit de la chaleur ! Pour la première fois, il connaitrait ce que subissent ses victimes lorsque lui-même utilise ses pouvoirs contre elles. Un sacré retour de bâton…


Alors ?! DOLADOLADOLADOLADOLADOLADOLA !!! Le Monsieur aux lunettes étranges perd la face ?? Tu ne t’attendais pas à ça, hein ?



DOLALADOLA ! J’ai mangé le fruit de la Chimie, qui me permet de créer des boules d’acides et explosives ! Personne ne peut échapper au pouvoir de Dola-sama ! DOLALALALALALALALALA !!!

*Aarrgh… je cuis de l’intérieur… elle est vraiment forte…*

Le fruit de la Chimie… c’était donc ça le pouvoir de cette femme. A vrai dire Zaïmon se doutait un peu des pouvoirs que pouvait conférer un tel fruit, après avoir vu Dola à l’action. Effroyable… elle avait presque le pouvoir de désintégrer tout ce qu’elle veut, rien qu’avec ses boules chimiques.
Zaïmon se tordait de douleur. Par terre, les yeux fermés, les dents serrées et la main au ventre couvrant les brûlures, il semblait décontenancé et hors-combat. Son voyage venait tout juste de commencer… allait-il se terminer aussi lamentablement ? Allait-il renoncer à ses rêves, à son désir de domination, d’aventures et de prouesses ? Ou était passée sa volonté ? Il se sentait au plus bas. C’était peut-être une des premières fois ou il se sentait aussi mal de sa vie, il n’éprouvait même plus la force de se relever après ce simple coup. Le fruit du démon était extrêmment puissant, l’acide et les brûlures chimiques étant aussi efficaces que le poison. Déjà, il suait à grosses gouttes là, impuissant. Et pourtant… Il ne se doutait pas de ce qui allait arriver, là, devant lui.



ARRETE TOI! Je suis Kayl, la flèche du nord. Je vais te révéler un secret: l'homme se battant avec ta maîtresse n'est autre que Zaeth aux poings bouillants. Sache également que je ne te laisserais pas le rejoindre. Je ne suis pas là pour m'amuser mais pour te tuer.

*Hein… ? *

Kayl. La Flèche du Nord. Un nom qui résonne en cet instant dans sa tête comme dans un ravin. Il était amoché lui aussi, dans un sale état… un regard morne, des yeux remplis de détermination… il crut se voir sans un miroir… c’était… c’était irréel. Ce même homme qui venait il y a quelques instants de l’appeler « Brother ». Il venait maintenant de déclarer qu’il ne laisserait pas cette créature morbide venir ici. Confiance… oui, il avait confiance en lui. Un frère de combat ? Non, pas seulement… en cet instant, Zaïmon avait l’impression de faire face à quelqu’un de sa famille comme à son grand-père qui possédait le même caractère que celui-ci. Et puis ces yeux… ce visage… ce regard si familier… il ressemblait vraiment de plus en plus à son grand-père en regardant bien…
Qu’en était-il donc ? Il ne le savait pas. Il savait que son frère avait été enlevé dés son jeune âge alors qu’il n’avait que quatre ans. Il se souvient encore des cris de sa mère qui criait après son enfant… enfin il ne s’en souvenait pas vraiment, il avait cet impression de souvenir… comment s’appelait-il ?


* Kayl… ? *

M’enfin. Le rire de Dola venait de le faire redescendre sur terre. Elle riait de plus belle, bruyamment, hautainement. Elle semblait tellement sur d’elle.
Mais Kayl comptait sur lui. C’est exactement ce qu’il avait dit, ou plutôt qu’il l’avait insinué lorsqu’il avait parlé à Konko Ko le géant vert. Alors non, il ne pouvait pas abandonner maintenant. Pas tant que des gens auraient confiance en lui, c’était juste impossible. Alors, rassemblant toutes ses forces et en essayant d’ignorer la douleur, il tenta de se relever.




Ton fruit du démon est surprenant… mais voyons voir qu’est-ce qu’il vaut comparé au mien…



KWA ? UN FRUIT DU DEMON ??

Sur le coup, la démone parut surprise. Jusque là, c’était elle qui avait mené le jeu, en faisant preuve de talent avec son fruit du démon. Jusque là, c’était elle qui avait attaqué. Jusque là, c’était Zaïmon qui avait esquivé. Qu’allait donner le contraire ?
Puis d’un seul coup, la température augmenta fortement. Une aura rouge et à la fois très lumineuse s’empara de Zaïmon. Sa température était en train d’augmenter, fortement. Les zombies eux aussi l’avaient remarqué, et la sur enchère n’apparaissait plus sur le visage de Dola. Elle regardait ce qui était en train de se passer devant elle, avec la plus grande stupéfaction.
Une tornade commençait à s’élever de l’endroit ou se situait le capitaine pirate. Eh oui, ce genre de chose était bel et bien possible avec un tel fruit, en jouant avec les différentiels de température. N’est-ce pas la chaleur qui crée les vents chauds ?


Kyuushou No Kaki
(Tornade Céleste d’été Désertique)


S’élevant au dessus de son adversaire, elle lui envoya l’énorme tornade d’air chaud vers elle. L’attaque était spectaculaire, et aussi ravageuse. Non seulement la princesse mortuaire la subissait de plein fouet, mais ses serviteurs les zombies également. La température avait grimpé d’un coup, et Dola-sama se retrouvait piégée dans la tornade, lacérée par les coups de vents chauds destructeurs et brûlants. C’était comme se piéger dans une multitude de ronce très acérées, et la douleur n’en serait que plus grande pour celle qui la subirait. Les bâtiments alentours ne tardèrent pas à se mêler aux vents et à s’abattre sur Dola. L’attaque était beaucoup plus destructrice que prévue, et on entendait ses cris par intermittences. Pas de regrets, de toute façon Zaïmon la considérait comme n’étant pas très attirante. Mais Zaïmon n’allait pas s’arrêter là.

Caiimon No Rifle
(Rafale de Boulets de Chaleur)


Faisant arrêter la tornade aride, il s’exécuta alors à une autre attaque. Au sol alors, il frappa plusieurs fois dans le vide pour créer une multitude de boules de chaleurs chauffées à plus de deux mille degrés pour les faire s’abattre sur Dola. Elle en évita plusieurs, mais Zaïmon continua jusqu’à ce qu’elle s’en prenne une de plein fouet et qu’elle s’écrase au sol sous une déflagration de chaleur importante.
L’avantage dans le combat était désormais repris. Mais tout pouvait basculer d’un instant à l’autre…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Archipel Orxon, Le Premier Nakama !

Revenir en haut Aller en bas

Archipel Orxon, Le Premier Nakama !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Autres Iles de North Blue-