AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

• Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura] Lun 9 Avr - 17:12



    • De retour à la maison . !

    Je m'étais bien amusé avec ses jeunes pirates et je m'étais bien fatigué, d'ailleurs. Maintenant je ferais mieux de retourner à Enies Lobby avant que le chef ne vienne me chercher par la force. Je ne savais pas pourquoi, mais j'avais une folle envie de faire un meurtre et le boss m'énervait de plus en plus. Je pouvais peut-être le tuer et faire croire qu'il était mort lors d'une mission ? Hum .. En tout cas, il me fallait du temps, pour pouvoir bien me préparé et organiser tout ça. Tout seul, il était quasiment impossible d'y parvenir, donc je devais convaincre un autre agent de m'aider ou peut-être de le manipuler.

    Hum avant de penser à tout ça, je ferais bien de quitter Water Seven. Équiper de mon épée derrière moi, je me rendais à la station de train et j'attendais impatiemment le prochain train allant vers Enies lobby. En parlant de celui-ci, il était-là, il fallait attendre trente minute avant le départ. Je n'avais vraiment pas de temps à perdre, je me rendais dans le cabine du conducteur et je le regardais droit dans les yeux. Celui commençait à paniquer et ce demandait « ce qu'un agent du cp9 faisait ici. » Je lui ordonnais de démarrer le train de mer et de me déposer sur Enies Lobby, il refusait, il disait qu'il ne pouvait pas. Ce n'était pas grave, je commençais à sortir mon sabre et c'était là que je l'apercevais entrain de démarrer le train. Ah ça faisait du bien de le voir comme ça. Je sortais de la cabine et je m'installais sur un siège attendant patiemment le retour à la maison.

    Quelque heures après, nous étions en fin arriver. Il y avait le chef et plusieurs soldats qui m'attendaient, pourquoi ? Je n'allais pas tarder à le savoir. Je sortais du train et je lançais un petit sourire au chef, je m'avançais et je lui serrais la main. Il me regardait d'un air féroce et utilisait sa technique de Shigan sur moi. Il prenait ensuite la parole en disant :

    « Nagato, je t'avais prévenu de ne pas attiser ma colère ! La prochaine fois, tu souffriras plus enfoiré ! »

    Il m'avait bien touché, pour une fois il y avait pas d'illusion. J'avais mal, mais ce n'était pas très grave. Étant au sol, je le regardais tout en souriant, puis ensuite je prenais la parole à mon tour en disant :

    « D'accord chef ! Il n'y aura pas de prochaine fois, parce que la prochaine fois qu'on se reverra …. »

    Je n'avais pas terminé ma phrase, il se retournait et m'écrasait avec son pied avant de répliquer en disant :

    « La prochaine fois quoi ? Espèce de salopard, je suis ton chef et tu dois m'obéir point. »


    Hum .. Je préférais me taire, je le laissais partir, la prochaine fois qu'on se reverrait, je lui ferais payer tout ce qu'il m'avait fait. Une fois qu'il était partie avec ses soldats, je me contentais de me relever et je me dirigeais vers l'infirmerie. Une fois arrivée, j'apercevais l'agent Kurisu, qui était en mission depuis très longtemps. Elle bavardait peu, toujours un air sérieux. Et c'était alors là qu'une idée me venait à la tête. Je faisais exprès d'avoir très mal, je m'approchais d'elle et je poussais des cries de douleurs. J'espérais qu'elle allait me soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura] Mar 10 Avr - 9:28

Enfin de retour à Enies lobbies, la première que fut Kurisu en arrivant était de manger du riz, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas pu profiter d'une bouffe environ potable.Le directeur du CP9 était là heureusement il ne venait pas encore déranger la rousse, et il ne valait mieux pas sa bouffe c'était sacrée. Déjà qu'il était vraiment d'un emmerdant, il se croyait toujours supérieur aux autre, surement était il pas très fort loin du niveau de certains dans cette unité. Kurisu finit son repas assez vite et là le patron vint voir la rousse toujours avec le même air aigris et l'envie d'emmerder son monde. C'était bien son métier certes mais, il y avait des moyens tellement plus subtile que de gueuler sur chacun de ses employer.

-Enfin de retour Kurisu. T'en a mis du temps pour une mission de merde. Franchement dans cette unité y a que des incapables.

Elle arquait légèrement un sourcils en l'entendant dire, ça si il était pas content pourquoi ne le faisait il pas tout seul cette imbécile.Voyant Kurisu ne même pas répondre à sa provocation il partit enrager plus loin. C'était tellement pathétique comme comportement, comment se faisait il que la marine laissait ce genre d'individus en tant que chef franchement. C'était que le train des mers rentrer, le directeur était déjà à l'affut ça voulait dire qu'un agent rentrée plus que surement. Qui allait être cette fois le malheureux qui allait subir sa colère à la con. Quand elle vit la tête de Nagato sortir, elle compris que trop vite que le directeur allait l'emmerder encore plus que quiconque. Il avait un vrai répondant et c'est ce qui emmerder leur chef vraiment trop chiant. Elle regardait dans leur direction écoutant ce qu'il se disait, mais c'était un peu trop loin pour qu'elle puisse entendre. La conversation semblait tourner au vinaigre est être déjà terminer d'ailleurs.Nagato s'approchait de Kurisu en semblant être blessée et criant de douleur. Elle s'approchait de son collègue, mais quand elle fu assez près elle ne vit aucune blessure apparente, était ce un stratagème pour parler sans être entendue? surement mais de quoi voulait il donc parler. Heureusement pour lui elle avait pris des pansement et autre pour faire croire à cette supercherie.Elle déchirait les pansements le regardant de son air assez blasée.

-Le chef t'a encore emmerder il me semble. C'est ou qui te faut se bandage?

Il était dur de tromper les yeux de Kurisu qui remarquer plein de chose elle voyait aussi trop de monde ici. Sa phrase était un peu un code pour lui demander si il voulait bouger plus loin ou parler ici. Elle lui avait bien fait remarquer avec ses yeux qu'elle avait compris qu'il n'avait rien mais, elle ne pouvait guère l'avouer voyant des gardes juste derrière eux.Il était toujours possible de les assommaient mais, il y aurait surement des soucis après.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura] Mer 11 Avr - 9:40


Makkura était venu par le biais du train des mers qu’il avait pris une fois être arrivé à Water Seven. Il avait eu un rapport des forces de la marine concernant le brouhaha causé par le nouveau pirate Juro et une certaine Sara, dont le nom de famille demeure inconnu pour le moment. L’un serait un possesseur de fruit du diable et l’autre la jeune femme serait quelqu’un d’ordinaire sans réel capacité. Pour Makkura ce n’était rien de bien méchant. Il avait lut chaque rapport dans le train et il avait finit par prendre du repos en dormant le temps d’arriver à Enies Lobby. Un peu sommeil avait été bien mérité après avoir voyager un peu partout dans le monde, bien évidemment sauf sur le fameux « Shin Sekaï ». Même un homme comme Makkura n’en avait pas encore l’expérience, tellement cette partie du monde et dangereuse.

Quelques temps après, Makkura arriva enfin sur l’île de la Justice. Sortant sur les quais, il se dirigerait vers la Tour de Justice, QG du CP9. Il avait atteint rapidement la fameuse tour et entra au sein du hall d’entrée. D’une démarche calme et sereine, on pouvait entendre des pas qui résonnaient dans le hall de la tour. Des pas qui faisaient sonner le retour d’un membre très influent au sein de cette filière ultra secrète. Le CP9 agissant dans l’ombre pour le compte d’un gouvernement qui était devenu plus fort que jamais. Des pas de détermination, pas une seule once d’hésitation. Cela faisait bien longtemps que Makkura était partit, il avait entreprit un long voyage pour devenir plus fort et plus robuste. Et du jeune homme frêle, il était passé à un jeune homme musclé et affuté tant bien d’un point de vue physique que moral.

Entre temps, il s’était rendu à West Blue pour rencontrer en personne le fameux Juro, mais ce fut une déception notable pour Makkura qui avait espérait mieux. Bref pensant à un retour tranquille et sans embuche, le jeune agent allait être déçu puisque justement il fut accueillit par l’homme qu’il détestait le plus sur cette île. Il s’agissait du Directeur Du CP9, sans doute l’homme le plus faible de la section du Cipher Pol. Celui-ci semblait très en rogne, Makkura les mains dans les poches prenait un air décontracté et serein, d’une élégance sans pareil il resta neutre dans les expressions de son visage, montrant ainsi que la présence de cet homme indifféré hautement. Le Directeur du CP9 qui craignait un peu Makkura ne se rapprocha pas trop de celui-ci. Et c’est en hurlant qu’il prit la parole pour réprimander l’agent :


« T’es là toi ! Après ce bouseux de Nagato, puis cette garce de Kurisu et maintenant on à le connard de service hein ? Mais ou t’étais passé bon sang ? Tu crois qu’on peut se tirer comme ça du jour au lendemain sans prévenir, sans même faire acte de présence ? Bah tient si moi je me disais que je me tiré d’ici pour prendre des vacances ! Pourquoi pas après tout le CP9 c’est cool c’est le Club Med hein, espèce de petite enflure, refait moi un coup pareille et c’est la cour martial qui t’attend mon jojo ! Je ne sais pas ce qui me retient de t’en coller une, petite merde !! »

Sans une once d’émotion, ni de ressentit, sans même changer les traits de son visage, sans bouger de sa position, tel une montagne inébranlable, Makkura fixa le directeur de son regard pénétrant, ce regard qui était à la fois doux et plein de désavouent vis-à-vis de son directeur qui avait lâché tout une panoplie d’insulte et de remontrance, il s’était comme qui dirait lâché et avait pris un peu trop ses aises. Mais pas de panique, le calme et le serein légendaire de Makkura allait passer à l’action, c’était d’une voix calme et monotone que l’agent du CP9 rétorqua tout en regardant de haut son supérieur hiérarchique sous sa longue capuche qui lui recouvrait la tête :

« Premièrement d’un point de vue Juridique, il est évident que j’étais dans mes droits, et selon le Code Gouvernemental, la filière du CP9 n’agit selon aucune règle commune à la marine ou aux autres filière du Cipher Phol, cela signifie que n’importe quel membre peut prendre des dispositions si il ne reçoit pas une mission sous les 48 heures et ça jusqu’à un terme indéterminé selon le bon vouloir de l’agent sauf cas échéant l’agent peut être appelé pour exécuter une mission de niveau S…Deuxièmement votre manque de sang froid montre à quel point votre incompétence et grande… »



« Vous êtes totalement dépassé par les évènements, vous compensez votre faiblesse répugnante en vous en prenant à vos propres membres tout en sachant pertinemment qu’aucun de nous ne portera la main sur vous puisque vous jouissez impunément du titre de Directeur…Troisièmement, il est évident que vous n’êtes pas fait pour tenir ce poste de Directeur au vu de vos maigres compétences dans le domaine tactique, du renseignement, de l’espionnage ou de la coordination de la gestion du groupe. Et pour finir si vous recommencez à m’insulter, ou à insulter Kurisu Akaike-Sama et Nagato-San je serais contraint de prendre des mesures dont vous n’imaginez pas l’étendue…Votre lamentable tentative pour me désorienté est un échec ! Sur ce je vous laisse sur votre fin… »

Foudroyante réponse montrant un grand sens du professionnalisme et du sang froid. C’était d’un charisme vertigineux que Makkura avait remit le Directeur en place. Celui-ci fut effrayer par les derniers mots de Makkura et il se contenta d’hurler de colère pour décamper rapidement de la vue du jeune agent du CP9 qui aussitôt reprit sa marche élégante et sereine en direction des marches menant à la salle de repos appelé plus communément l’infirmerie qui se trouvait au première étage de la tour de justice. Une fois arrivé à l’infirmerie, se trouvait des gardes. Makkura s’était permit de prendre la parole alors qu’il put apercevoir les deux agents du CP9 dont il était proche.

« Messieurs, veuillez nous laisser…Ordre du Directeur ! »

Sans broncher les gardes quittèrent les lieux. Bien évidemment Makkura avait délibérément mentit afin que les gardes ne pose pas de question ou de problème sur le pourquoi du comment. Esquissant un léger sourire il put voir Nagato qui se faisait soigner par Kurisu. Une scène bien rare à laquelle on pouvait assister aujourd’hui. Makkura avait entendu les quelques mots de la jeune femme, disant que le chef aussi avait emmerdé Nagato. Makkura devait s’en douter et sans doute que Kurisu avait aussi trinqué. L’agent du CP9 finit par se faire remarquer des deux autres agents en prenant la parole, cela faisait des mois qu’il ne les avait pas vu et il serait très certainement surpris de voir le nouveau look de Makkura qui avait quitté son costard cravate pour un vêtement noir à capuche, le corps beaucoup plus développer qu’autre fois, ses cheveux avaient aussi poussé et il avait une assurance encore plus grande qu’avant :

« Kurisu Akaike-Sama, Nagato-San, cela faisait longtemps n’est ce pas ? Si j’ai bien compris vous aussi vous êtes tombés sur l’humeur vacillante du Directeur… »

Dit-il d’une voix calme et sereine sous sa capuche, tout en élégance et en raffinement. Faisant preuve de classe et de charisme. Makkura était ravis de revoir ses compagnons d’armes, les mains dans les poches il se tenait debout en face des deux autres agents. Voilà que le trio infernal du CP9 était de retour et cela pour le plus grand malheur des pirates et des ennemies du Gouvernement Mondial et de la Marine. Une sorte de réunion improvisé allait peut être débuté. En tout cas les retrouvailles entre les trois agents allaient être intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura] Mer 11 Avr - 12:09



    • L'idée meurtrière de Nagato . !

    En voyant Kurisu, ma douleur semblait partir, c'était étrange. Une idée incroyable me venait à la tête, c'était de faire tomber le boss du cp9. Je ne savais pas si elle allait l'accepter ou pas, tout ce que je pouvais dire, ce que cette idée pouvait très bien se retourner contre moi. Au lieu de l'annoncer à Kurisu, je ferais mieux d'attendre mon coéquipier Makkura non ? Ça faisait si longtemps qu'il était partie en mission, il ne devrait pas tarder à revenir et puis j'étais sûr qu'il approuverait mon idée.

    Celui qui serait contre mon idée, je ne pouvais le considérer que comme un esclave, car le directeur nous considérait tous comme ses larbins. Il métrait une bonne leçon, et cette leçon ne pouvait être que de lui faire voir l'enfer. De l'amener dans le vrai enfer, de lui faire regretter tout ce qu'il avait fait et pour finir, j'aimerais le voir prosterné devant moi me demandant de lui laissé la vie.

    Enfin qu'importe, Kurisu s'approchait de moi et savait très bien que je n'avais pas vraiment, étant donné que j'avais survécu à bien plus qu'un simple Shigan. Mais elle décidait de rentrer dans mon jeu, elle allait chercher les pansements et se penchais vers moi tout me demandant ou est-ce que j'avais mal. Je m'apprêtais à lui répondre que j'entendais la voix du directeur qui me perturbais. Cet enfoiré, je ne pouvais plus le supporter, j'étais été gentil envers lui jusqu'à maintenant. Je n'attendais pas très bien ce qui se passait, mais il semblait que Makkura était enfin arriver. Ça faisait longtemps qu'on s'était pas vu, d'ailleurs. Le pauvre, à pend arriver il se fait engueuler. Mon idée commençait à devenir de plus en plus intéressant. Je ne répondais pas à Kurisu, je me contentais de prendre un air décontracter et je lui lançais un petit sourire confiant. Makkura arrivait vers dans notre direction .. Sans tarder, il ouvrait la porte en disant :

    « Kurisu Akaike-Sama, Nagato-San, cela faisait longtemps n’est ce pas ? Si j’ai bien compris vous aussi vous êtes tombés sur l’humeur vacillante du Directeur… »


    Hum .. Je me relevais comme si de rien était et je me contentais de fermer la porte à clé. Je me servais de ma technique « mode corbeau » tout en prenant la parole :

    « Hey Makkura, ça faisait un bail ! Je croyais même que tu étais mort. HAHAHA !! Enfin qu'importe, je suis content de te voir ainsi que toi Kurisu. D'ailleurs maintenant que nous trois étions réuni, je vous propose une excellente idée, si vous êtes contre, je ne vois pas d'autre solution que de quitter le cp9. »



    « Je vous propose le meurtre du directeur !! Il commence vraiment à me soûler et je propose que l'un d'entre vous deux prennent ce poste. »

    Il était plutôt surpris. J'avais bien fait d'utiliser ma technique de corbeau, je ne pense pas qu'il servirait à grand-chose, mais on sait jamais. Imaginer vous que ces deux-là sont contre et décide donc de me faire la fête, donc voilà c'était plutôt une bonne idée. Comme toujours, je n'avais pas beaucoup d'idée mais ceux qui me viennent à l'esprit sont meurtrière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura] Mer 11 Avr - 20:55

Un autre train des mers arriva à quai qui pouvais bien arriver encore, des vêtements qu'elle reconnaîtrait entre mille. C'était un collègue qu'elle appréciait, autant que nagato. Celui ci aussi se fit alpaguer par le directeur qui l’engueulait à son tour. Cette idiot s'en prenait encore à un de ses amis, elle ne pouvait pas supporter son comportement. Elle détestait vraiment ce con même si elle ne le disait guère, un de ses poing était serrée.Elle tenta de se calmer et retourna son regard sur Nagato et sa blessure. Pensa sa plaie rapidement, faisant bien semblant de faire ce qui avait à faire quand elle entendit la voix de Makkura renvoyer les gardes.Soulagement énormes pour Kurisu qui n'aime pas tous ce monde accumuler autour d'elle. Quand Makkura dis bonjour au deux personne présente celle ci lui fit un signe de la main pour lui dire bonjour. Elle adorait pourtant Makkura mais aucun son ne s’émettait de la bouche de la rousse qui observer ses deux collègue.

Elle écoutait Nagato qui parler sans rien dire écoutant ce que disait son collègue après tout. Il disait que les deux personne lui avait manquer, ce qui était aussi le cas pour kurisu. elle devait réussir à le dire.Prenant une légère inspiration, en fixant les deux personnes.Mais avant elle entendit la proposition de Nagato. Un choix qui semblait très intéressant, elle haïssait tout autant cette personne nommer directeur que tout le monde ici. Pour une des rare fois un sourire se dessinais sur ses lèvres, cette proposition lui allait tellement, elle voulait la mort de cette imbécile. Dans un calme qui la caractérise elle ferma les yeux commençant d'abord par son envie et répondant à la question d'après.

-Contente aussi de vous revoir. Tuer cette sous merde? Si tu as un plan je te suis. J'en ai un peu marre qu'il vous insulte tous les deux.

Elle avait dis ce qu'elle pensée, elle n'a jamais fait dans le détail ni dans la gentillesse quand elle aime pas la personne. elle n'avait jamais oser parler de son envie de tuer ce type mais, Nagato lui avait rappeler cette envie.Il n'y avait plus que l'avis de Makkura .Elle se disait qu'a eux trois personne ne pourrais jamais résister dans n'importe quel camp. Ce directeur allait certainement en prendre cher, les pions en avait marre de leur roi, et ils tomberaient certainement bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura] Mer 11 Avr - 22:06


Quelle chaleureuse retrouvaille. Il était assez rare de voir qu’une amitié était possible dans ce genre de groupe. De tout temps dans le passé à chaque fois les membres du CP9 étaient soit rivaux, soit en froid. Mais pour Nagato, Kurisu et Makkura, il s’agissait d’une amicale rivalité, de respect et surtout d’admiration mutuelle. Makkura était très impressionné par les pouvoirs de Nagato, il était sans doute l’un des membres les plus effrayants de ce groupe, sans oublier la puissante Kurisu qui était à la fois mystérieuse et forte en caractère. Oui chose extraordinaire, Makkura les admiraient en secret. Il se disait même être chanceux d’avoir put collaborer avec de tels individus. Faisant preuve de classe et de panache tout comme Makkura.

Mais il manquait encore quelqu’un, il s’agit de l’agent du CP9 Soma. Il n’était pas encore revenu sûrement de son voyage à titre missionnaire lui aussi. La première personne à s’adresser à Makkura était ce bon vieux Nagato. Il pensait que Makkura était mort du fait de sa longue absence. Le jeune agent se mit à sourire légèrement, il aimait bien le côté direct et franc de Nagato. Bref, Nagato se mit à parler d’une idée. Et si cette idée n’était pas prise en compte il voulait quitter le CP9. Sûrement à cause de ce bouffon de directeur qui instauré une ambiance plus que pourrie. Décidément personne ne l’aimait ce Directeur et pour dire, son caractère trop lourd n’était plus supportable même si les agents du CP9 gardait un sang froid et un calme olympien.

L’idée de Nagato fut simple et presque inattendue. Eliminer le Directeur pour que soit Kurisu ou Makkura prenne ce poste en remplacement. C’était une idée dangereuse, mais très légitime au vu de ce que ce vieux crouton faisait vivre aux membres du CP9. Makkura restait pensif, il ne voulait pas répondre maintenant. Il essayer d’examiner la situation et il réfléchissait déjà à un plan d’élimination. Pendant ce temps là Kurisu exposa ses sentiments en disant qu’elle était aussi contente de revoir Makkura et Nagato. Chose extrêmement rare venant d’elle, c’était dire à quel point les agents ne s’étaient plus vu depuis un certains temps. Elle dit à Nagato que s’il avait un plan elle serait ok, et surtout qu’elle en avait marre des insultes que le directeur faisait subir à ses deux compagnons d’armes.

Makkura lui de son côté restait en pleine réflexion, il fixait du regard le sol. Il avait déjà mit au point un plan qui serait quasi parfait et qui n’attirerait pas l’attention sur eux, avec le plan que Makkura avait développer en quelques minutes chronos, les trois agents du CP9 ne risqueraient rien du tout. Il avait même deux propositions deux plans à exposer tellement son sens de l’analyse et de l’intelligence était développé. Il s’avança d’un pas déterminé et d’un air sérieux en se rapprochant de ses deux compagnons d’armes, se tenant d’une élégance et d’une classe qui le caractérisait toujours autant, il avait une carrure impressionante. D’une voix calme il finit par s’exprimer en faisant bien attention aux alentours afin de ne pas être surpris par une visite non attendue et compromettante :


« J’ai deux plans en tête, le premier serait de l’appâter dans son bureau et de le séquestrer en l’attachant, une fois dans son bureau et pendant qu’il est bien attaché, ont créera une scène de suicide afin que personne ne doute qu’il se soit réellement suicidé et non assassiné. Une fois la scène crée on le tue sans laisser de trace et on le balance par la fenêtre puis on se disperse rapidement comme on sait le faire. Avant cela quelqu’un de nous imitera l’écriture du Directeur pour écrire une fausse lettre d’adieu, et étant donne qu’il est un peu givré personne ne doutera de son suicide…Et lorsque les enquêteurs verront que la scène et celle d’un suicide l’affaire sera classé comme tel ! »



« Mon deuxième plan et le suivant, on part en mission avec lui, en prétextant un faux message de l’Amiral En Chef en personne, une fois en dehors d’Enies Lobby on aura plus qu’à l’éliminer…Puis lorsqu’il sera mort on ramènera son cadavre à Enies Lobby en expliquant qu’il est mort dans sa fonction de directeur, il sera décoré et enterré avec les honneurs et il ne restera plus que l’un de nous prenne la place du Directeur…Aussi je suis d’avis que Kurisu Akaike-Sama remplisse cette fonction, elle a toutes les compétences et les qualités pour ce poste contrairement à notre futur mort…En tout cas sachez une chose, tuer le Directeur engendrera beaucoup de répercutions au sein du Gouvernement, puisque vous n’ignorez pas qu’il est un descendant directe des fameux Tenryuubito…Si vous avez autre chose à proposer je suis à l’écoute. »

Finit-il par dire en regardant respectivement Nagato et Kurisu. Toujours aussi posé et réfléchis, faisant preuve de son charisme habituel il avait exposé deux plans qu’il avait pensé rapidement. Il ne restait plus que ses deux camarades soient d’accord ou qu’ils exposent un autre plan que celui que Makkura avait exposé dans son monologue. Ce qui était sûr c’est que dans tout les cas, Kurisu serait la prochaine à remplir la fonction de Chef du CP9, un directeur devait faire place à une Directrice. Makkura et Nagato serait là pour épauler Kurisu dans cette tâche bien difficile, mais pour le moment rien était encore fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura] Ven 13 Avr - 19:18



    • Une nouvelle mission s'annonce pour nos trio . !

    La magnifique trio du cp9 était enfin réuni. Ça faisait plusieurs mois que nous nous étions pas vu, et franchement c'était un vrai plaisir de revoir mes camarades, ainsi que ce trio (pour le moment quasi-imbattable). Si vous étiez quelqu'un du camp opposé, je vous conseillerai fortement de ne pas tomber sur ce trio. Pour le moment, nous étions les agents ayant fait le plus de mission au sein de cette organisé, mais toujours traité comme des vaux à riens. Il était temps de créer une révolution au sein du cp9, j'étais près à subir toutes les conséquences. Une révolution à un, c'était perdu d'avance et c'était bien pour cette raison que j'avais décidé de faire confiance à mes deux autres coéquipiers. Ils étaient les seules personnes à qui je pouvais faire confiance au sein du gouvernement. Mais quand je disais confiance, je me comprenais, j'étais quelqu'un de très prudent et ce n'était pas pour rien que j'avais réussi à m'inventer une vie.

    À vrai dire, même moi je connaissais pas qui j'étais. C'était pour cette raison que j'avais rejoint cette organisé basé sur les faux identités et les meurtres. Enfin qu'importe.. J'attendais désormais la réponse de la charmante Kurisu et du sanglant Makkura. Si la réponse était une positif, le cp9 allait beaucoup changer, il n'y avait aucun doute la dessus, même si je dois avouer qu'il allait avoir des répercutions au seins du gouvernement. Enfin qu'importe, pour moi l'essentiel c'était d'avoir une organisé bien dirigé et bien respecté. Pour le moment ce n'était pas trop le cas. À ma plus grande surprise, Kurisu Akaike répondait à ma question avec un sourire aux lèvres. Il approuvait ma proposition et s'était permis même de traiter le directeur de sous merde. D'habitude elle était la moins bavarde de tous les agents, ça m'avait surpris de la voir répondre aussi vite.

    Qu'en pensait Makkura de tout ça, le mystérieux Makkura se contentait de réfléchir avec beaucoup de concentration. Je ne voyais pas ce qui pouvait l’empêcher de répondre comme Kurisu, mais bon ça ne faisait rien. On se contentait d'attendre sa réponse .. Après deux minutes de silences, celui-ci prenait la parole en nous proposant deux incroyables plans. Alors, si j'avais bien compris, ce n'était pas une hésitation mais plutôt une préparation d'un plan. Il ne changerait jamais, toujours aussi imprévisible. Son premier plan était cruel et franchement c'était exactement ce qu'il fallait pour le directeur, mais malheureusement on pouvait se faire choper très facilement. Donc, je ne voyais pas autre chose que d'accepter sa deuxième proposition. D'ailleurs, j'étais en train de réfléchir à un truc dans le genre, à croire qu'il lisait dans mes pensées.

    Avant même de répondre à sa réponse, je me contentais de réfléchir et sortir un endroit ou l'on pourrait l'avoir en toute tranquillité.. Hum .. Alabasta ? Heuu c'était une bonne idée, mais c'était risqué. … … Heuu Rusukaina ? Ouais, c'était l'endroit idéal pour moi, il n'y avait quasiment personne, on pouvait le tuer facilement et orchestrer sa mort en faisant croire que quelqu'un d'autre l'avait tué. Mais pour cela, il va falloir prendre beaucoup de risque, pour commencer libérer tous les prisonniers qui sont enfermer à Enies lobby, il faut créer une grande panique, et l'un des ses prisonniers serait le meurtrier de chef. Je me levais de la chaise tout en touchant mes cheveux .. Lançant un petit sourire malicieux, je décidais de prendre la parole en disant :

    « Je suis content que vous avez accepté, j'ai eu raison de vous faire confiance. »



    « Je prend le plan 2 de Makkura, tu n’arrêtas dont pas de me surprendre. Ce plan est bien réfléchi et pour moi semble le plus judicieux. J'ai trouver le scénario qu'on pourrait faire : Pour commencer faire croire au directeur que le gouvernement nous donnait une mission ultra importante et que si elle s'avère réussi, le responsable aurait une très grande promotion. Cette mission s'effectuera à Rusukaina, deux personne iront avec le directeur, le troisième déclenche une panique en libérant tous les prisonniers. Il y aura deux ou trois qui réussiront sûrement à s'échapper, les autres seront capturer par les soldats. Ceux ayant disparu seront les meurtres du chef. Celui qui reste ici, capturera les trois enfui et rejoint les deux autres sur Rusukaina. On élimine le directeur et on rentre avec les enfui ainsi que le corps du directeur. Kurisu sera placé en tant que chef et Makkura et moi auront une augmentation de grade, qu'en pensiez-vous ? »


    c'était bien pour la première fois que je réussissais à préparer un plan aussi rapide et efficace. Les deux autres semblaient beaucoup apprécier, enfin ce n'était que mon avis. J'attendais leurs réponses avec impatience, pendant ce temps, le directeur ne traînait pas très loin de nous, il était à la recherche de ses proies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura] Sam 14 Avr - 10:21

Kurisu avait dis ce qu'elle avait à dire, elle aimer pas parler tant mais, c'était un cas exceptionnel. Et puis elle n'avait pas trop de timidité encore avec ses deux là bien que quand même, leur parcours était tellement plus impressionnant parfois. Les deux hommes forcer tellement le respect, en même temps c'est pas pour rien qu'avec eux deux, ce trio là était considérée comme l'un des plus dangereux. Il ne manquer plus que la réponse maintenant de Byakkura, telle qu'il était connue il concocter déjà surement un plan pour éliminer le boss. C'est un fin stratège il faut dire, comme Nagato d'ailleurs, il pouvait faire une stratégie en très peu de temps et c'était leur force à eux deux. Et comme prévue Byakkura se mis à parler en exposant deux plan fort bien ficeler en très peu de temps, Kurisu le regarder impressionner. Son visage lui ne montrait pas grand chose pourtant elle était tout de même.

Sa deuxième proposition semblait la mieux, la première était certainement celui qui méritait le plus mais, quelqu'un pourrais les chopper par ici. Il fallait donc certainement l’emmener loin d'ici et le seul prétexte que prendrais cette idiot serait presque de ce barrais d'ici. tous les gens ici savent que ce directeur ne tiendrais pas vu qu'il ne reste que par pur intérêt et en plus juste parce qu'on lui demande. Il n'aime pas le CP9 sinon il le dirigerait mieux que ça, alors il fallait l’appâter avec du vrai choix.C'est la que Nagato proposait maintenant son plan qui était fort bien pensé, même trop bien. quoi de mieux qu'une augmentation de grade pour ce directeur trop imbu de lui même.Kurisu faisait belle et bien face au deux meilleur tacticien que le gouvernement est connu. La rousse regardait les deux hommes qui était tellement impressionnant quand il pondait des stratégie pareille, il n'y avait pas à dire. Par contre quand il annonça que Kurisu prendrais la place du directeur elle grimaçait un peu, mais soit si c'est ce que veulent les deux hommes alors elle assumerais cette tâche. Elle leur demanderais juste de l'aider souvent c'est tout, après tout entre rivaux amis il pouvait bien comprendre la rousse.

-C'est une bonne idée. Je vous laisse le soin d'accompagner le directeur. Moi il me déteste et se méfie alors que vous comme un idiot non.


Elle savait que trop que le directeur se méfiait totalement de Kurisu, celle ci était trop dangereuse à son goût. Pourtant Makkura et Nagato l'était encore plus mais, il était trop idiot pour le remarquer. Et puis elle pouvais mettre la panique dans cette forteresse sans bouger, c'est là qui était l'idée de son plan. Ses fantômes exploserait surement les systèmes jamais très surveiller et personne se douterais que c'est elle. En plus de ça elle l'aiderais certainement à capturer certain d'entre eux laissant bien le temps à trois d'entre eux de prendre un bateau.Elle essayerais même de faire ça à l'heure de la sieste de trop de marine feignant pour être honnête. Puis après ça elle leur collerait certainement la faute à eux qui n'ont pas remarquer qu'un pirate c'était introduit. Kurisu avait son plan bien en tête et elle savait comment faire tout le remue ménage sans se forcer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura] Sam 14 Avr - 16:07


La confiance était le mot d’ordre qui tissait les liens entre les trois membres du CP9. Tout le monde était d’accord pour éliminer l’actuelle Directeur du CP9. La filière du CP9 allait donc connaître un grand contournant dans très peu de temps. Et les piliers de ce changement seraient les trois agents présents dans cette pièce. D’ailleurs ils étaient tout les deux accords sur les deux plans proposés de Makkura, mais néanmoins ils avaient opté tout deux pour la deuxième solution. Encore une preuve que ses deux là étaient de redoutables agents. Ils savaient pertinemment que le plan numéro une était trop risqué et que le plan numéro deux demeuraient la meilleure solution possible.

Makkura était quelqu’un de très ingénieux, il pensait aussi à sa carrière et il venait de jauger la capacité de jugement de ses deux rivaux. Certes ami, mais aussi et surtout des rivaux. Makkura ne faisait rien au hasard vous l’aurez comprit. L’agent du CP9 s’accouda à un mur les bras croisés. Le sanglant de son surnom écoutait maintenant les dires de son partenaire : Nagato. Celui-ci préconisé de faire croire au Directeur que la mission qui sera effectué donnera suite à une grande promotion. Le directeur tel qu’il était d’un point de vue de sa personnalité accepterait immédiatement, puisqu’il était très imbu de lui-même et opportuniste.

Le lieu de la mission serait Rusukaina. Deux des trois agents devaient accompagner le directeur et le troisième agent devait déclencher une émeute parmi les prisonniers, les fuyards seraient donc jugé comme les assassins du directeur. Celui qui restait ici avait pour mission de capturer les fuyards puis de faire le voyage jusqu’à Rusukaina pour rejoindre les deux autres agents. Le plan dans sa totalité était très bien ficelé. Kurisu deviendrait Directrice et Makkura et Nagato avait une promotion à leur tour. Rien à dire, c’était propre, ingénieux, sans réel prise de risque. Encore une fois Nagato faisait preuve de professionnalisme et d’ingéniosité, en plus de ses capacités effrayantes, il était un fin stratège.

Kurisu toujours fidèle à elle-même, comme à son habitude se contenta de répondre brièvement sans s’étaler d’avantage sur des explications inutile. C’était sa force, malgré qu’elle soit une femme elle savait se faire respecter et ça sans faire un quelconque effort. La preuve un homme de la prestance et du charisme de Makkura l’appelait même en fin de son nom et prénom ‘sama’. Celle-ci exprima son envie de resté ici car le Directeur ne lui faisait pas confiance et c’était sans doute elle qu’il détestait le plus. Makkura décroisa les bras et se décolla du mur pour commencer à marcher. Les mains dans les poches il finit par dire :


« Kurisu Akaike-Sama, il serait préférable de garder un Den Den Mushi à porter main…Ont appellera quand la première partie du plan sera exécuté. Nagato on y va ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Makkura quitta les lieux afin de retrouver le directeur. Nagato le suivrait sûrement de ce pas. Entre temps, ils étaient partit aller chercher le directeur afin de lui informer de l’importante mission qui les attendaient à Rusukaina. Makkura lui avait tout expliqué de A à Z concernant cette mission, surtout en lui précisant que la réussite de cette mission valait une promotion à chacun et surtout pour lui. Une fois cela fait le Directeur avait accepté immédiatement tout en se permettant de parler à Nagato et à Makkura comme-ci ils étaient des moins que rien. Makkura toujours d’une attitude classieuse et calme se fichait complètement de l’attitude du directeur qui serait bientôt un homme mort.

Les trois hommes avaient marché jusqu’au port de départ, là ou se trouvait tout les vaisseaux du gouvernement mondial. Ils embarquèrent rapidement sur l’un des nombreux navires avec l’effigie et le drapeau gouvernemental. Makkura fit déployer les voiles tandis que Nagato devait lever l’ancre. Une fois cela les faits les trois hommes quitteraient rapidement le large de l’île de la justice pour se retrouver en mer. Makkura tenait la barre de navigation pendant que le Directeur lui, se la coulait douce dans une des cabines du navire pour roupiller en attendant d’arriver à Rusukaina. Makkura calme tout en tenant la barre de navigation dit alors :


« Dormez bien directeur, car bientôt vous dormirez pour l’éternité… »


Dit-il d’une voix sombre et inquiétante. Sa capuche et ses cheveux virevoltaient dans tout les sens avec le vent fort qui soufflait à bord du navire. Nagato était sur le pont lui aussi en compagnie de Makkura. Ils étaient tout les deux seuls et bien heureusement car il n’aurait pas à supporter le caractère insoutenable de leur supérieur hiérarchique. Faisant cap vers Rusukaina, bientôt un vent nouveau soufflerait pour le CP9, ce vent nouveau porterait le nom de Kurisu Akaike, un vent qui avait été soufflé par Makkura et Nagato, les trois membres reconnut comme faisant partit des plus puissants parmi leur filière non seulement au vu de leur capacité mais aussi du fait de leur grande intelligence.


[ A Suivre : Rusukaina ]


-----------------------------------

[HRP : Du Coup Nagato tu peux poster directement à Rusukaina, et n’oubliez pas de demander vos points de réputations pour ce rp.]




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: • Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura]

Revenir en haut Aller en bas

• Un plan pour faire tomber le boss [PV : kurisu Akaike, Byakuya Makkura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Enies Lobby-