AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Une rencontre mémorable. [PV Eight]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une rencontre mémorable. [PV Eight] Jeu 23 Aoû - 22:59

Cela faisait maintenant plusieurs heures qu’Astral était arrivé à la base principale de South Blue. Même si il ne pouvait pas effectuer de mission à cause des séquelles du combat contre Hawk qui le faisait encore souffrir, il se mit à visiter la ville, l’air frais lui fessant un bien fou. A la base, ses collègues suite à ses exploits, lui avait même trouvé un surnom : le fauve, un surnom qui on va dire, lui plaisait bien et après tout, un fauve c’est ce qu’il est. Après sa courte ballade, il rentra dans la base qui était beaucoup plus grande que celle sur laquelle il était affecté. Pour y rentré, il fallait passer par un énorme portail en fer noir, contrôlé jour et nuit par plusieurs garde il faut ensuite présenter sa carte de soldat de la marine. Quand on rentre dans la cour, on peut distinguer quelques arbres planté et une fontaine pour pouvoir étancher la soif des soldats. La base en elle-même, était séparée en trois grand bâtiment, le bâtiment de gauche abritant l’armurerie ainsi que la cafétéria, le bâtiment de droite abritant les dortoirs et les salles de bains et enfin, le bâtiment central ou se trouvait toute l’administration ainsi que les bureaux des hauts-gradé.

Il rentra alors directement dans le bâtiment de droite afin de récupérer une chambre. Etant donné qu’il avait un bon grade, il put prendre une chambre ou il pouvait être seul. La chambre, se trouvait au deuxième étage, dernière porte à droite. La chambre était assez spacieuse, 11 mètre carré. Un lit double place au milieu, une penderie intégrée dans le mur, un bureau avec une chaise et des classe dossier ainsi qu’une salle d’eau individuelle. Posant son sac contenant ses affaires sur le lit, Astral commença par accrocher sa veste rouge sur un cintre et de mettre sa faux dans un coin à portée de main. Enlevant alors ses vêtements, il se dirigea vers la douche qu’il mit brulante pour reprendre un peu de force. Il remit ensuite le bandage sur son épaule, la blessure de l’épée de Hawk n’ayant toujours pas cicatrisé.

Il s’allongea ensuite sur son lit et il se mit à dormir, pour pouvoir se reposer tranquillement. Au bout d’une heure de sieste, il fut réveillé par le haut-parleur de la base qui le convoquer immédiatement dans le bureau du colonel Stones. Il se leva difficilement, attrapa sa veste la sortant de la penderie et se la mettant sur le dos, accrocha sa faux dans son dos et sortit du bâtiment de droite pour rentrer dans le central. La réceptionniste, ne l’ayant pas remarqué, il dut effectuer un raclement de gorge pour que celle-ci le regarde enfin.

- Oui, que puis-je pour vous ?

- Je suis l’Adjudant-chef Astral Senta, le colonel Stones ma fait appeler mais comme je suis nouveau ici, je ne sais pas vraiment ou aller.

- Ah, alors c’est vous que les autres appelle le fauve ? C’est très simple, vous prenez l’escalier à votre gauche, vous montez au dernier étage, vous allez au bout du couloir et il n’y a qu’une seule porte, vous ne pouvez pas vous rater.

Astral la remercia d’un signe de tête et se mit à monter aux escaliers, l’organisation des étages était assez simple en fait, au rez de chaussée, il y avait la réceptionniste qui se chargeait d’informer les gens, au premier étage, les bureaux des officier et enfin au dernier étage, le bureau du colonel. Astral arriva justement devant cette porte et toqua. Quelques instant après, le colonel lui fit signe d’entré. La piece était vraiment magnifique, un papier peint rouge, plusieurs tableaux représentant les hautes sphères de la marine, de magnifique fauteuil en cuir noir ainsi que plusieurs peau de bête au sol. Parlons maintenant du Colonel, un homme très grand et de couleur de peau foncé, des yeux noir et complétement chauve. Il porte l’uniforme traditionnel de la marine. A sa gauche, un sabre impressionnant était placé. Il se leva, il devait bien faire une tête de plus qu’Astral, le regarda et lui serra la main en souriant.

- Bienvenu Adjudant, je suis le Colonel Stones, c’est un honneur pour moi d’accueillir dans ma base un homme qui a réussi à déjouer un complot de l’ampleur de Spencer.

- Ce n’est pas la peine de faire tant d’éloge, je n’ai fait que mon devoir de soldat rien de plus.

- Allons, cher ami, ne soyez pas si modeste, ce n’est pas tous les jours qu’on arrête un pirate en pleine puissance. Bon, si je vous ai fait venir, c’est pour vous dire que je suis content de vous avoir dans ma base. Maintenant, oust, j’ai de la paperasse à faire.

Il remercia le colonel pour tous les éloges qui lui avait faites et se dirigea vers la porte de sortie. C’est en l’ouvrant, qu’il la vit…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre mémorable. [PV Eight] Ven 24 Aoû - 19:03

Une rencontre mémorable ..."Une taupe dans la marine ?"


South Blue ... Cela faisait une semaine que je voguais vers cette mer connue pour certains des marines en étant issu mais aussi pour les nombreux pirates et révolutionnaires venant de là bas. Il s'agissait de l'un des sept océans de ce monde avec les trois autres blues, calm belt, le shin sekai et grand line. Je voguais donc sur un de ses navires une places que le gouvernement mettait à disposition du CP9. Mais je vous rassure, je n'étais pas en route pour south blue dans le cadre de congés ... Loin de là. La raison de ma venue venait d'un ordre de mission que Leister m'avait adressé: il voulait que j'enquête sur une possible taupe dans la marine. Il pensait que c'était une taupe révolutionnaire car depuis peu, l'un des mouvements montant contre carré chaque fait du gouvernement sur la blues. Je me devais d'aller dans'une des nombreuses bases de la marine et y mener mon enquête. J'étais bientôt arrivé.

Une fois sur l'île, je me rendis dans une auberge où mon contact m'attendait.Comme toujours, la personne avait loué une chambre pour une nuit dans laquelle j'allais dormir. Mon contact était un homme assez grand qui portait un manteau à capuche noir de façon à ce que je ne puisse pas voir son visage. Après m'avoir donné les clefs il partit. Je me rendis dans la chambre et je vis un une enveloppe sur le lit. Elle portait un sceau de cire qui portait le symbole du CP9. Je sortis des fiches de l'enveloppe et je me mis à les lire. Je devais toute les connaitre par coeur pour demain, chose qui ne serait pas aisée. Chaque fiche recensait un personnage important de la base. Il y avait trois catégories de fiches: les fiches des personnages importants, les fiches des suspects et les autres fiches comme les plans, les histoires connues ... Et il y avait ma nouvelle identité. Comme d'habitude, et contrairement aux autres gents du CP9, je gardais le même nom. C'était mon histoire qui changeait. J'étais donc né sur l'île du Karaté et j'avais été entrainé par un certain Tagashi au Nitoryu. D'après la fiche j'aurais rejoins une autre base de la marine et j'aurais été gradé lieutenant très rapidement et ceux malgré mon jeune age. J'ai donc potassé les fiches toute la nuit et je me permis un repos de quelques heures avant de me rendre dans la base.

Après m'être réveillée et douchée, je me rendis donc à la base. J'entrais et je ne fus interpellé par personne car je savais où je devais aller et les gens ne font attention à vous que quand vous êtes trop ou pas assez sur de vous. Je marchais donc à travers le dédale de couloir de façon à en explorer un maximum avant d'aller voir le colonel Stones qui lui savait que j'étais du gouvernement sans y connaitre mon affectation. En même temps, le Cipher Poll 9 étant un groupe d'agent secrets, personne ne devait les connaitre. Au détour d'un couloir je vis une ange. Il s'agissait de Leina, une arrivante des mers blanche, un peu comme l'un des amiraux. Elle était blonde avec des yeux bleu turquoise et ses ailes étaient plus grandes que celles des anges normaux. Elle portait dans son dos un bâton et elle m'adressa un sourire en me voyant. Je le lui retournais avant de continuer ma route. J'arrivais enfin devant la porte du bureau du colonel mais elle s'ouvrit de l'intérieur. JE vis un jeune homme assez grand derrière le battant. Il avait des cheveux gris et pouvait être considéré comme mignon. JE savais qui c'était: Atral Senta, un adjudant chef venant d'être muté ici. Dans ma mission, Leister avait stipulé que je devais me servir de lui pour que tout le mérite lui revienne et non à une fausse marine. J'avançais donc de façon à lui bloquer le passage et je dis en entrant:

" Colonel Stones? Je suis la colonelle Eight, vous attendiez ma venu. Je viens en mission et vous savez pourquoi mais j'aurais besoin d'un marine pour me guider sur l'île. Je choisi ce crétin."

Je n'avais pas maché mes mots mais je devais absolument me conduire comme un supérieur face à des sous gradé. Je voulais entendre la réaction de Senta. Il n'aurait pas le choix de toute façon car le colonel lui ordonnerait de me faire visiter l'île, qu'il le veuille ou non.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre mémorable. [PV Eight] Ven 24 Aoû - 19:33

A peine il ouvrit la porte, il vit une jeune fille assez mignonne entrer dans le bureau du colonel. Même si elle avait l’air jeune, Astral se doutait qu’elle était dotée d’une grande force. Il la regarde pendant le court trajet qui la séparait du colonel et à qui elle glissa quelques mots :

«Colonel Stones? Je suis la colonelle Eight, vous attendiez ma venue. Je viens en mission et vous savez pourquoi mais j'aurais besoin d'un marine pour me guider sur l'île. Je choisi ce crétin."

Astral croyait rêvée et cela, pour deux raisons. De un, cette fille était déjà colonel, ce qui eut pour effet de mettre le moral d’Astral au plus bas. Et de deux, elle venait de le traiter de crétin. Oui, de crétin, Astral n’en revenait pas et il avait envie de l’encastrer dans un mur. Le seul problème, c’est que de tuer un supérieur est complétement illégal et il serrait condamner à mort pour fautes grave. Elle avait même demandé qu’un soldat lui fasse visiter l’ile et c’était tomber sur lui. Ne voulant pas faire ce job, il commença à partir quand il fut interpelé par Stones.

- Hop hop hop, où allez vous Adjudant?

- Moi ? Ben, je retourne aux dortoirs, pourquoi ?

- Vous avez pourtant entendu les ordres de le Colonelle non ? Alors vous allez lui faire visiter l’ile.

- Oui mon colonel…

Astral savait qu’il ne pouvait pas contredire les ordres du colonel Stones. Alors, complétement dépité, il ferma la porte suivit de la jeune femme haut gradée. Il descendit lourdement les escaliers, complétement dégouté que ce boulot tombe sur lui. Il se retrouva alors dans la cour et lui explique le fonctionnement des trois bâtiments. Celui de droite, dortoirs, celui de gauche, armurerie et le centrale les bureaux. Mais, avant d’étendre la visite à toute l’ile, il décida quand même de se présenter par politesse.

- Bon, je vais quand même me présenter, je suis l’Adjudant-chef Astral Senta. Maintenant, je vais vous faire visiter.

Il expliqua alors rapidement à la jeune femme, la disposition de l’ile qui était assez singulière. En effet, cette ile se divise en trois quartier différents et chacun de ces trois quartiers spécialisé dans quelque chose. Le quartier d’Hospalis, quartier le plus pauvre de l’ile ou tous les mendiants et les criminels se retrouve, le quartier d’opalise, quartier riche et bourgeois ou les personnes riches vivent entre elles et ne supporte pas d’être interrompu et Enfin, le quartier de la base, ou se trouve la base et tous les commerces de l’ile qui peuvent bénéficier de la protection de la marine. Maintenant, Astral attendait de savoir ce que la Colonelle voulait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre mémorable. [PV Eight] Sam 25 Aoû - 1:03

Une rencontre mémorable ..."Un petit test ?"



Après un rapide échange verbal entre les deux hommes durant lequel le colonel ordonna à Astral de m'accompagner, je suivis l'homme. J'avais pu lire un peu de colère sur son visage. J'avais même lu une envie de me tuer mais il ne savait pas à quoi il s'attaquer. J'étais Eight et il n'allait pas me mater. Néanmoins et contre toute attente, il fit exactement ce que lui ordonna son supérieur. Pour commencer il me guida dans les bâtiments de la marine. Il me montra les divers établissement et se présenta enfin. Je fis semblant de ne pas savoir qui il était sur le moment et je répondais par une formule de politesse. Il enchaina ensuite par des explications rapides de la disposition de l'île. Trois quartiers: un riche, un pauvre et un affilié à la marine et au commerce. Le schéma était simple et je n'avais qu'à fouiller celui de la marine mais je me laissais guider par Senta. Si je le laissais faire c'est parce que je voulais le tester. Je me doutais qu'il n'était pas la taupe mais s'il restait avec moi le temps de cette mission, je devais connaître sa force pour moduler la mienne.

Nous traversâmes donc le quartier riche sans encombre. Nous vîmes de nombreux nobles répugnants que je ne supportais pas mais je ne pouvais rien faire. Je servais le gouvernement dans l'unique but d'écraser la piraterie. Si un autre partie naissait et me permettrait de mieux y arriver, je le rejoindrais sans hésitation, tout en entraînant Ellana avec moi. Nous avions donc traversé le quartier riche et étions en marche dans le quartier pauvre quand je su quoi faire. Nous étions donc devant une petite fontaine au centre d'une assez large place quand je me saisis d'une de mes lames et que je la mis sa pointe dans le dos de Senta qui marchait devant moi. Je devais tester sa réaction et j'allais lui faire croire que j'étais une taupe. La pointe de la lame était donc dans son dos quand je dis

" Tu es donc le premier de cette base dont je me débarrasserais. Mais je vais un peu jouer avec toi. "

J'enfonçais alors légèrement la lame dans son dos avant de reculer rapidement à l'aide d'un Soru qu'il ne pu voir. Il devait un peu saigner mais il s'agissait d'une blessure mineure comparée à ce que je lui réservait dans ce test. Je pris donc du recule et, tenant une lame dans chaque main, j'utilisais mon Taka no Furaito. Cette technique consiste en la création d'une double lame d'air ressemblant drôlement à un faucon en plein vol. J'avais néanmoins régulé ma force dans ce coup pour qu'il ne soit pas trop rapide pour le marine car mon but n'était pas de le tuer. Un nuage de poussière se souleva et j'attendis de voir un signe de vie de Senta pour repasser à l'attaque. Je rangeais cette fois si mes lames car je voulais voir ce qu'il valait au corps à corps. Il avait d'après la rumeur mangé le fruit du lion ... Il allait devoir s'en servir pour réussir mon test. S'il le réussissait alors nous pourrions parfaitement coopérer et faire cette mission à deux. S'il échouait ... Il ne valait mieux pas qu'il échoue.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre mémorable. [PV Eight] Sam 25 Aoû - 17:27

Au bout de quelques minute de marche, il avait fait le tour de la description de la ville qui n’était pas vraiment compliqué d’ailleurs. Astral, toujours accompagné da la Colonelle, était à présent dans le quartier noble ou ces idiots le regardaient d’une manière hautaine. Astral, ne supportant pas cela en bouscula un qui finit à terre dans le caniveau. Il continua de marche jusqu’à une fontaine quand il entendit un bruit de lame et la voix de la colonelle qui venait de braquer son arme dans son dos.
" Tu es donc le premier de cette base dont je me débarrasserais. Mais je vais un peu jouer avec toi. "

Après avoir dit ces mots, elle enfonça légèrement la pointe de l’arme dans le dos d’Astral qui se mit à sourire. Même si la lame lui avait fait mal, il aller pouvoir frapper cette femme qu’il n’aimait pas beaucoup, il avait enfin maintenant une raison valable qui ne l’enverrai pas en prison ou à la morgue. Il se retourna alors légèrement et la regarda avec un regard rempli de fougue. Ensuite, par un mouvement presque rituel, il enleva sa veste qu’il posa sur le bord de la fontaine, et dégaina sa faux rouge. La poussière soulevé par le vent, lui cachèrent l’attaque de la femme. Il ne vit le faucon d’air qu’a la dernière seconde et le trancha avec sa faux fessant partir les lames de vents de deux cotés différents entament quelque peu, les bâtiments des nobles, qui se foutait de la vie de leurs congénères, mais qui criaient pour leurs maison. Astral, avait toujours du mal à faire tourner sa faux car sa blessure à l’épaule n’était pas totalement guérisse, mais ce n’était pas pour cela qu’il aller se laisser faire.

- Punaise, tu ne peux pas savoir le plaisir que tu me fait, j’avais besoin de me défouler.

IMPACT RUGISSANT!

Astral prit alors sa forme hybride, les poils avaient poussés, ses bras étaient devenu des pattes, et ses crocs s’allongèrent. Il lâcha sa faux à terre et se mit à courir vers la jeune colonelle. Esquivant les nobles qui n’avait toujours pas compris qu’il valait mieux fuir, il en prit un et le fixa contre une statue de la place pour qu’il ne le dérange pas pendant son combat. Arrivant alors devant la jeune femme, il projeta sa patte gauche en arrière, paume ouverte et très rapidement la poussa sur le torse de la femme, ce qui créa une onde de choc et qui l’envoya dans le mur d’un magasin de cosmétique très prisée des femmes nobles. Maintenant, Astral ne pouvait qu’attendre l’assaut suivant de son adversaire. Plus loin, plusieurs nobles parlaient entre eux.

- Quelle impolitesse de se battre dans la rue comme des sauvages !

- Tu as raison Bernard-Jaques, donne leur une leçon !

Le noble, arrivant alors vers Astral, remonta ses manches, enleva son chapeau et sa veste, posa sa canne à terre et quand il aller enfin donner un coup de crochet du droit dans la mâchoire de l’officier de la marine, il ne vit pas arriver l’énorme patte du fauve qui venait de l’envoyer au pays des rêves pour un long très long moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre mémorable. [PV Eight] Dim 26 Aoû - 21:00

Une rencontre mémorable ..."Début de mission"


" Punaise, tu ne peux pas savoir le plaisir que tu me fait, j’avais besoin de me défouler. "

Il venait de trancher mon faucon d'air quand il avait dit cela. Prenant son élan vers moi, il passa en forme hybride. Il possédait donc bien le Zoan du Lion et saurait s'en servir en combat. Après être passé entre deux nobles il me mit un coup que j'encaissé en disant tout doucement "Tekkai". Il m'envoya vers un mur mais je pu me réceptionner à l'aide d'un Geppou qui me permit également de me stabiliser sur le sol. Je vis alors une chose qui me plu: il frappa un noble qui tentait de l'attaquer. Il n'avait donc pas peur de combattre les gens qui à la base pouvaient le tuer en claquant des doigts. J'aimais cette mentalité ainsi que ça façon de combattre. Soudain ce que j'espérais arriva: je vis des ombres sur les toits. Donc la taupe n'était pas loin. Ou plutôt les hommes de la taupe n'étaient pas loin. Je continuais donc à simuler un combat, esquivant les assauts de mon futur camarade de mission. Soudain j'entendis le bruit d'un arc se lâchant et je me jetais vers Senta. Je mis alors "Kagami" à pleine vitesse dans le thorax de Senta afin qu'il recule d'un mètre. Un projectil se ficha entre nous. Regardant Astral, je me saisis de son poignet et je me mis à courir en zigzag pour que nous évitions la pluie de flèche. Je compris à la cadence des tirs qu'il y avait une dizaine de combattant. Ils devaient être faibles mais seraient un obstacle à la réussite de ma mission. Je devais ... Nous devions les éliminer. Je courais donc et je me réfugiais dans un bâtiment avec Senta. Je me retournais alors vers l'homme pour lui parler:

" Alors voilà, je suis en mission, envoyé par l'un des amiraux pour dénicher une taupe. Je suis bien une marine mais j'ai menti sur mon grade: je ne suis pas colonelle mais Contre Amiral. Mais je fais parti de ceux que l'on appelle la "Marine de l'ombre". JE suis donc inconnue par le peuple et si tu demandes à quelqu'un une authentification ils mentiront devant moi et diront que je suis une colonelle. Tu te demandes pourquoi? Parce que j'ai effectué une centaine de mission et que celle ci et que si ma couverture saute alors la plus grosse action anti révolutionnaire sera un échec. Je vais donc te faire un topo: il y a de nombreux révolutionnaire sur l'île. JE dirais une trentaine. A leur tête il y a une gradée de la marine qui envoie des information sur les actions de cette base à tout les grand groupe révolutionnaire. Notre but et de la dénicher. Et autant te dire que ce qui c'est passé plutôt n'était qu'un test pour voir ta force. Tu as une idée pour éliminer une dizaine d'archer qui pourront se battre au corps à corps certainement ? "

Je n'avais presque pas menti sauf sur mon grade. En bonne agent je ne pouvais pas lui révéler mon appartenance au CP9 car sinon j'aurais dû le tuer sur le champs. Je mis alors une main sur chaque garde de mes katanas, attendant une réponse du jeune homme. J'avais une idée de plan mais il fallait qu'il est toute la gloire et donc le plan devait sortir de son esprit pour qu'il l'explique. S'il n'avait pas de plan je lui donnerait le mien mais je voulais le tester jusqu'au bout. Je pourrais adresser une note en sa faveur s'il m'impressionnait par son ingéniosité. C'est à ce moment qu'il prit la parole ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre mémorable. [PV Eight] Lun 27 Aoû - 18:39

Même si son attaque avait atteint la cible, la jeune femme se rattrapa in extrémiste et se lançant vers lui le propulsa en arrière. Ce qui l’étonna le plus, était le fait qu’en faisant cela, elle venait de lui sauver la vie. En effet, une flèche foncée droit sur son cœur quand elle le poussa pour éviter qu’il ne la prenne. L’attrapant alors par le poignet, elle se mit à courir pour éviter les autres tirs. Au bout d’un moment, elle se réfugia dans un bâtiment et annonça à Astral qui elle était en réaliter.

" Alors voilà, je suis en mission, envoyé par l'un des amiraux pour dénicher une taupe. Je suis bien une marine mais j'ai menti sur mon grade: je ne suis pas colonelle mais Contre Amiral. Mais je fais parti de ceux que l'on appelle la "Marine de l'ombre". JE suis donc inconnue par le peuple et si tu demandes à quelqu'un une authentification ils mentiront devant moi et diront que je suis une colonelle. Tu te demandes pourquoi? Parce que j'ai effectué une centaine de mission et que celle ci et que si ma couverture saute alors la plus grosse action anti révolutionnaire sera un échec. Je vais donc te faire un topo: il y a de nombreux révolutionnaire sur l'île. JE dirais une trentaine. A leur tête il y a une gradée de la marine qui envoie des information sur les actions de cette base à tout les grand groupe révolutionnaire. Notre but et de la dénicher. Et autant te dire que ce qui c'est passé plutôt n'était qu'un test pour voir ta force. Tu as une idée pour éliminer une dizaine d'archer qui pourront se battre au corps à corps certainement ? "

Astral n’en croyais pas ses oreilles, cette Femme était Contre-Amiral, un grade qu’il voulait atteindre par tous les moyens. Après avoir écouté son discours, il se mit à sourire, il avait apparemment une idée en tête. Les bandits étant sur les toits, leur équilibre ne devait pas être exceptionnel et il savait exactement quoi faire. Il prit alors sa forme de lion et alla rapidement sur la place, de la, il émit un rugissement si puissant qu’il fit dégringoler les assassin et les fit lourdement chutés sur le sol. Prenant alors sa forme hybride, il se mit à se battre contre les hommes qui ne pouvait pas résister aux pouvoirs du Lion. Après en avoir terminé, il parla sans détour à la jeune femme.

- Je pense que ce plan a très bien marcher.

[HRP : Pardon si il est court, les autres seront plus long, là, je n’avais pas assez d’imagination et d’idées]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une rencontre mémorable. [PV Eight] Dim 9 Sep - 12:22

Une rencontre mémorable ..."Poursuite."


" Je pense que ce plan a très bien marcher. "

Voilà tout ce qu'il eu à dire après avoir agis. Mais replaçons le contexte. Après que j'eu fini ma phrase, il eu un petit temps de latence: avaler autant d'information. Il "avala" le tout puis pris sa forme animale. Le lion se tenant alors devant moi sortit sur la place et hurla extrêmement fort. Il hurla tellement fort que je dû m'en boucher les oreilles. J'attendis donc un peu et les archer tombèrent. Rapide, Astral se jeta sur eux. Forts à distances, ils avaient été grandement affaibli par la chute et donc Astral pu les tuer l'un après l'autre. Il revint alors vers moi et je sourit en le voyant. Puis je lui fis signe de se taire et de me suivre. Nous prîmes les escaliers et nous montâmes sur les toits. Nous vîmes alors ce que je pensais que nous verrions: il y avait devant nous une personne de dos portant un uniforme de la marine. Ou plutôt une cape de la marine.

Je pris alors une position de combat et, dégainant rapidement l'une de mes deux lames, j'envoyais une lame d'air sur ma cible.Ma cible se retourna et d'un coup rapide de baton elle bloqua la lame d'air et elle murmura quelque chose comme "Light". Il y eu alors un grand flash. Etait ce là l'effet d'un fruit du démon ? En attendant, je fus surprise par le flash et il me fallut quelques secondes pour ré-ouvrir les yeux. Je vis alors que la cape de la marine était au sol et que ma cible avait fuis par les toits. Elle avait des ailes qui lui permettaient de passer de toit en toit sans s'écraser. Je savais qu'il n'y avait aucun utilisateur de Zoan volant sur cette île et donc la personne en face de nous ne pouvait être que Leina l'ange de la marine qui opérait sur cette île. Etrangement, elle ne faisait pas partie des suspects. Comme quoi les apparences sont parfois trompeuses.

"Bon notre taupe s'enfuit. Il s'agît de Leina. Fait attention elle est plus forte que moi et peut être même que nous deux. Etant donné qu'elle vient de la merblanche, elle possède des petits coquillages lui permettant de faire des attaques spéciales. Le flash était du à l'un d'entre eux. D'après ce que je sais elle a trois Dial, le nom des coquillages, un permettant de faire des flash, un permettant de faire du feu et un permettant de faire des bulles solides sur lesquels un être humain peut tenir. J'te conseille de prendre ta forme animal car nous allons la poursuivre et tenter de la coincer pour l'affronter en deux contre un. "

Je n'attendis même pas qu'il dise quoi que ce soit pour prendre de l'élan et sauter par dessus le premier vide entre deux toits. Je me servis d'un Geppou discret pour rebondir sur l'air et atterrir sur l'autre immeuble. Je refis cette action deux ou trois fois avant de voir que la jeune femme se dirigeait vers le haut du bâtiment de la marine. J'avais de la chance. Car aujourd'hui c'était le jour des manoeuvres militaires et il n'y avait que le minimum de personnel. Je choisis donc de passer par la porte d'entrer et nn d'escalader le mur à l'aide de plusieurs geppou. J'attendis qu'Astral soit à mes cotés pour ouvrir la porte. Le spectacle était ... Spécial ... Il y avait des traces de combat un peu partout ... J'entrais dans le couloir et, tenant une lame dans chaque main je faisais attention à mon environnement. Nous devrions traverser les neuf étages pour atteindre le toit. Arrivé à l'embranchement d'une porte, Astral me poussa en avant de façon à ce que je me déplace plus rapidement. C'est à ce moment que je vis une lame tomber du plafond ... Le bâtiment avait était piégé aussi rapidement ? Il n'y aurait donc que quelques pièges mais mortels.

" Merci Senta. Je te dois la vie et je veillerais à rembourser ma dette. "


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre mémorable. [PV Eight]

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre mémorable. [PV Eight]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-