AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Ami ou ennemi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Ami ou ennemi ? Mar 28 Aoû - 1:29


Ami ou ennemi ?





Cela faisait déjà dix jours que je me trouvais sur cette île en compagnie de la belle Naomi. Depuis que je l’ai rencontré sur l’île des choix et des défis, elle n’a pas cessé de me raconter son passé, en particulier les moments qu’elle passait avec son frère Josad. D’après ce qu’elle m’avait dit, son frère avait passé ces deux dernières années à essayer de la faire vivre correctement malgré la pauvreté dans laquelle ils se trouvaient. La jeune femme était aussi reconnaissante envers moi : « Le fait de m’avoir gardée avec toi au lieu de m’abandonner m’a beaucoup touché », c’est ce qu’elle me répétait maintes et maintes fois. Nous nous étions désormais rapprochés et maintenant, nous nous dévoilions tous nos secrets. Je lui avait raconté mon enfance dans tous les détails, et bizarrement elle trouvait ça passionnant. Mis à part son frère, étais-je son premier véritable ami ? Comme moi ?
Bref, nous nous trouvions sur une île nommée Den Sho. Durant tous les jours que nous avons passé ici, nous ne sommes restés que près de la mer. En réalité, nous nous entrainions. Naomi m’avait montré ses deux lames cachées sous ses manches, une chose qui m’a fortement surpris. Je lui ai montré quant à moi mon katana, mon bon vieux katana. Elle m’a cependant fait remarqué qu’elle l’avait déjà vu lors de notre première rencontre.

Juste avant d’arriver ici, lorsque nous étions tous les deux en mer, je lui avais dis ça.

« Mon cher katana. Je peux te dire qu’il a tué des gens ! (Une grimace apparut sur le visage de Naomi) Qu’est-ce qu’il y a ? Tu vas bientôt devoir faire la même chose que moi. Pour reparler de mon katana, j’ai en fait l’intention d’en acheter un autre. Celui-là commence à rouiller, et il y a des fissures un peu partout. J’ai peur qu’il ne tienne plus le coup et je ne veux prendre aucun risque. »
Ma venue sur cette île est en partie à cause de ça. Je pourrais peut-être trouver une bonne épée ici. Pour l’instant, je devais me contenter de ce que j’avais. Pendant l’entrainement, j’ai appris à Naomi à maitriser ses deux lames, bien que je n’aie jamais utilisé ce style d’armes. Il fallait qu’elle devienne forte car plus nous avancerons dans le monde, plus nous rencontrerons des puissantes personnes. Moi, pendant qu’elle s’entrainait de son côté, j’essayais d’inventer une nouvelle technique. Au bout d’un long moment de réflexion, une idée me vint en tête.
C’était sur ça que je m’entrainais depuis des jours. Au fait, ce n’est pas vraiment une technique, mais la maitriser est très compliqué. Il fallait, en vérité, que je chauffe mon épée en utilisant l’air.
Aujourd’hui, j’ai continué à m’entrainer en compagnie de Naomi. Ces gestes étaient tellement gracieux et elle se déplaçait toujours délicatement. Elle maitrisait ses lames de mieux en mieux et cela m’impressionnait. Elle s’était en peu de temps habituée à ses nouvelles armes. De mon côté, mon attaque avançait de plus en plus, elle était quasiment achevée.

« Naomi, il est temps prépare toi à manger. Je vais aller pêcher près de la barque. »
Sur ces mots, je pris la direction de mon petit bateau. Une fois arrivé, je pris la canne à pêche que j’avais fabriqué lorsque nous sommes arrivés sur cette île. Je m’assis, mis un ver de terre au bout du fil, puis lançai la canne loin devant.
J’attendis une bonne vingtaine de minutes avant d’avoir mon premier poisson… et le dernier. Je préparai le feu puis plaçai le poisson dessus. Naomi me rejoignit quelques minutes plus tard.

« Oga, le journal vient d’arriver. D’après ce qu’il y a écrit, quelque chose d’intéressant va se passer ici. »

« Fait voir. »
La jeune femme me tendit le journal. Je le pris puis lus la première page.

La fête du Den Den Mushi !

Vous êtes un habitué du coin ou bien un simple touriste ? Peu importe ! Ce soir à 20h se déroulera la fête du Den Den Mushi. Vous y trouverez toutes sortes de stands, mais aussi de musées qui vous permettront d’en savoir plus sur ces objets du quotidien. Il y aura aussi une vente aux enchères des Den Den Mushi les plus rares de la région !
Une dernière information importante, un feu d’artifice aura lieu à minuit précises. Alors soyez au rendez vous !


« Ça a l’air intéressant ! C’est décidé, nous y allons. (Naomi acquiesça d’un signe de tête) Ok, on arrête l’entraînement pour le moment, nous reprendrons demain. »

Nous parlâmes durant tout l’après midi de tout et de rien.
Le soir venu, je rangeai le barque de façon à ce que personne ne la remarque pendant que Naomi nettoyait les restes de nourriture. Nous quittâmes notre campement un peu plus tard, mon katana à la ceinture. Après une longue marche, nous arrivâmes enfin en ville. L’endroit était tellement illuminé qu’on se croirai en plein jour. Il y avait des petits stands de jeu un peu partout. Un peu plus loin, un immense bâtiment en pierre se dressait devant eux. Nous prîmes la direction de ce dernier puis nous lûmes la pancarte.


« Musée du Den Den Mushi »

« Allons… »

« BOOOOOUM »

Tout le côté ouest du bâtiment explosa. Je vis une dizaine d’homme s’échapper, et ils portaient tous des gros sacs. C’était surement des voleurs, mais pourquoi avoir fait explosé le musée ? Instinctivement, je me mis à les pourchasser. Je courais, Naomi à mes côtés, puis m’enfonçai dans une forêt. Soudain, alors que tout se passait normalement durant notre course, je trébuchai. En me relevant, je vis une grande silhouette devant moi.



Dernière édition par Oga Saruwatari le Mer 5 Sep - 17:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? Ven 31 Aoû - 16:37

  • Sa faisait trois jours que j’étais arrivé ici. Par pur hasard, j’étais un peu perdu en mer et j’accostai sur cette île dont je ne connaissais pas le nom. Une île assez grande mais aussi très accueillante. Les villageois étaient très gentils, assez gentils pour me nourrir et me loger pendant trois jours. J’étais comme dans un hôtel ou on me servait et autre. La vie de rêve en fait mais étant quelqu’un cherchant sans cesse l’aventure, je commençais à m’ennuyer grave là-bas. Les villageois étaient sympas mais bon, c’était l’ennui total en fait. Je voulais un peu plus d’action et décida de parcourir l’île à mes risques et périls. Mais à mon grand désespoir cette île ne comptait que des villages aussi ennuyants que le premier. Sérieusement comment une personne cesser faisait pour vivre. Putain, pourquoi je me casse la tête ici, il me suffit juste de me casser et basta. Un journal trainait par terre et en jetant mes yeux dessus je pus lire le mot « Vente d’objet rare ». Enfin, un truc intéressant, des objets rares. Peut-être tomberais-je sur un sabre très rare ou autre arme. Je ramassai le journal et commença à lire l’annonce

    La fête du Den Den Mushi !

    Vous êtes un habitué du coin ou bien un simple touriste ? Peu importe ! Ce soir à 20h se déroulera la fête du Den Den Mushi. Vous y trouverez toutes sortes de stands, mais aussi de musées qui vous permettront d’en savoir plus sur ces objets du quotidien. Il y aura aussi une vente aux enchères d’objets les plus rares de la région !
    Une dernière information importante, un feu d’artifice aura lieu à minuit précises. Alors soyez au rendez-vous !


    Et bien, il fallait obligatoirement que je mis rende. Peut-être vais-je tomber sur une arme d’une rareté exceptionnelle. Des villageois avec le même journal que moi parlaient a côté. Je ne pus m’empêcher encore d’écouter ce qu’ils disaient. Ils parlaient d’une arme rare en vente dans cette fameuse fête. Enfin, encore une chose qui me poussait à aller là-bas. Le lendemain, la fameuse fête eux lieu et il y avait foule. Du monde et encore du monde. La vente avait déjà commencé et moi je n’avais pas encore volé l’arme. Putain, c’est vrai que le monde présent m’empêchait de parvenir a la vente. A mon arriver a la vente, je pus apprendre que l’objet avait été retiré de la vente pour je ne sais qu’elle raison. Et merde, je suis arrivé trop tard. Dessus j’écrasai la table et partit de la fête. Des mecs bizarres rôdaient autour de la fête. Des voleurs je présume. Ils avaient l’air de préparer un casse et voler le musée. Etrange mais bon, c’est mec là, pouvait me servir, je pourrais prendre l’arme pendant leur vol. Je les abordai et nous conclûmes un marcher. Nous devions voler le musée comme je l’avais dit et repartir avec l’argent et les objets du musée. Un truc qui m’arrangeait.

    Plus tard, les brigands posèrent des bombes près du musée pour exploser le mur et entrer. Je faisais partit du convoi et me mis à prendre toute chose autour. Des gardes de la fête étaient plus nombreux et courut vers nous pour essayer de nous arrêter. Les cons, les tuer étaient assez facile mais bon, avec tous mes sacs sur mon dos, je ne pourrais pas me battre normalement et préférai fuir. Un mec se mit a courir derrière nous. Il n’avait pas les vêtements d’un garde mais plutôt celui d’une personne comme les autres. Il était quand même armé d’un sabre et gagnait du terrain. L’enfoiré voulait me chopper mes trouvailles ? Je recula avec ma vitesse apparaissant derrière le dos du mec, pour lui balancer un coup de pied dans le tibia. Il tomba au sol et moi je me dressai devant lui lâchant mes sacs au sol. De près, le type était assez normal en fin de compte. Des cheveux noirs frisés, yeux marrons, percing et autre. Je pus remarqué son sabre mais rien de bien méchant, un sabre classique. Mais bon, c'est la force du bretteur qui compte et pas sa lame. Je pris ce type par le col de son haut et le leva pour lui dire quelque mot

    « Et mec, pourquoi tu nous pistes depuis tout à l'heure. Désolé me reste plus qu'a te buter pour éviter que tu nous arrêtes »

    Je lâchai le type au sol et dégainai mon katana. Il ne me restait plus qu'a l'eventré ou trancher la tête. J'aimais bien rependre le sang même si ce n'était pas une de mes activités favorites. Je soupirai une dernière fois avant qu'un bruit assourdissant vienne me surprendre. Une des bandits avait tiré vers moi voulant touché le type devant. Le tir n'était pas précis et je ne sais pas s'il l'avait touché. L'enfoiré, me prendre ma proie quand j'allais lui donner le coup fatal, il mérite la mort...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? Dim 2 Sep - 16:40



En me relevant, je vis une grande silhouette devant moi. C’était un homme de taille normale, ni maigre ni gros. Il avait des longs cheveux rouges attachés et possédait lui aussi un katana. Il me prit par le col et me souleva. Grande erreur !

« Et mec, pourquoi tu nous pistes depuis tout à l'heure. Désolé, me reste plus qu'a te buter pour éviter que tu nous arrêtes »
Il dégaina son katana puis je le vis réfléchir quelques secondes. Ce moment me permit de dégainer moi-même mon épée et d’éviter de justesse la balle tirée par un des voleurs. Cet enfoiré, il va me le payer ! Je pris mon arme bien fermement dans les mains, puis attaquai.

« Mini Katana Tornado ! »

Je fonçai vers le voleur à une vitesse phénoménale puis je le décapitai. Sa tête partit en arrière pendant que son corps tombai en avant. Une marre de sang se forma, puis je vis 3 autres bandits m’encercler. Ils étaient très organisés : ils m’attaquèrent de tous les côtés, si bien que je ne pouvais qu’éviter. Alors que j’esquivai agilement mes adversaires, un homme qui avait grimpé à un arbre me sauta dessus. Cependant, ce mec là était vraiment con. Il avait tellement mal contrôlé son saut qu’il tomba sur un de ses coéquipiers.


« Naomi, occupe toi de ses deux là. Je m’occupe du reste ! »

Naomi courut vers son ennemi sans trop se précipiter. Alors que ce dernier était en train de se disputer avec celui qui l’avait fait tombé, la jeune femme lui trancha net la gorge. Elle enchaina en attaquant son deuxième ennemi intelligemment, jusqu’à ce que le voleur se trouve coincé en deux troncs d’arbre. Elle lui arracha une oreille, ensuite l’œil gauche pour enfin terminer par son cœur.

De mon côté, mes deux ennemis étaient plus que stupéfaits par la performance de Naomi. Ils en perdirent leur concentration, c’était le moment idéal ! Je plantai mon katana dans le sol puis tournai en équilibre dessus.

« Spiral of the hell ! »
L’attaque projeta les deux hommes à la renverse, puis ils atterrirent quelques mètres plus loin. Ils étaient complètement sonnés et arrivaient à peine à se relever, mais je n’avais pas l’intention de m’arrêter là.

« Katana Slash ! Katana Slash ! »
Le premier tomba, une grande blessure sur le torse, mortelle… Le deuxième bandit avait le visage fendu en deux, et tomba sans émettre aucun son. Ça faisait tellement de bien de se battre, mais ce n’était pas terminé. Il y avait encore celui qui avait osé me soulever par le col, il allait le regretter.

« Désolé mon pote. Si t’étais parti gentillement, je t’aurai laissé quitté cette île tranquillement. Mais le fait de m’avoir soulevé comme un chien est une grande erreur de ta part. Tu vas le regretter maintenant. »

Je soulevai légèrement mon katana puis prit de l’élan. Je refis la même attaque que tout à l’heure, espérant qu’elle soit aussi efficace. Je courai tournai autour de moi, puis arrivait vers lui en une fraction de seconde.

« Mini Katana Tornado ! »
L’homme aux cheveux rouges allait-il s’en sortir ? C’est ce que nous allons voir !



Dernière édition par Oga Saruwatari le Mar 4 Sep - 21:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? Lun 3 Sep - 3:52

  • Le type était assez fort, il avait buté les bandits avec une facilité déconcertante. L'enfoiré était accompagné d'une très belle femme au cheveux roses ce qui attisa ma curiosité. Ele avait une poitrine incroyable et des courbes de rêve. Une très belle femme avec ce qu'il faut, là où il le faut. Elle tuait de sang froid, bizarre pour une jolie fille. Bref, ce qui m'inquiétais le plus c'était le mec au cheveux noirs qui fonçait sur moi avec son katana. Il blablata quelque mot avant de m'attaquer de front.

    « Désolé mon pote. Si t’étais parti gentillement, je t’aurai laissé quitté cette île tranquillement. Mais le fait de m’avoir soulevé comme un chien est une grande erreur de ta part. Tu vas le regretter maintenant. »

    Putain, il avait confiance en lui le type, un peu comme moi en fait. Sauf que j'était plus fort, enfin c'est ce que je pensait en tous cas. J'esquiva sont coup grâce a la vitesse que me donnait mon fruit. Son attaque n'avait rien de particulier. Il ne possédait visiblement pas de fruit. Mais attention, même une personne sans fruit est très dangeureux et je devais me méfier. Quand je courut vers lui a toute vitesse, la fille de toute a l'heure sauta devant moi brandissant ses lames. Elle s'appelait Noami et était encore plus belle de près. Bref elle avait une bonne technique avec ses lames mais je réussit a les contrer. Elle frappa encore et encore sans que je n'ôse riposté. Mon défaut ressurgisait encore, je ne pouvais me battre sérieusement contre elle. Même que je ne pouvais contre-attaquer. Je crois qu'elle avait remarquer et recula un momnet pour dire un truc

    « Pourquoi tu ne combat pas sérieusement. Je ne suis pas assez digne de t'affronter c'est ça ?»

    « Non, non tu te trompe. Je ne peux pas te frappé, depuis que je suis petit je ne peux vraiment pas attaqué une femme »

    « Sexiste, va »

    Elle fonça sans refléchir brandissant ses lames prètent a m'enpailler. Je ne pouvais toujours pas l'attaquer. La vie serait plus facile si mes adversaires n'étaient que des hommes. Les tuer ne serrait pas un problème, au non. Mais bon je devais trouver un truc pour la neutraiser sans lui faire trop mal, un truc rapide en fait. Des bandits, en me voyant ésiter bondissaient sur Noami pour visiblement la tuer. Les enfoirés, je pris mon katana pour les eventrer. Ils tombèrent tous les deux au sol, le ventre giclant le sol. Faut pas touché a une fille en ma présence. Elle n'était pas très touché par mon geste et continua a attaqué. Ses mouvements devenaient fluide de seconde en seconde, ce qui m'inpresionna. Elle pouvait devenir très forte si elle s'entrainait dure. Bref, j'utilisai ma vitesse pour passer derrière Noami et lui infilger un léger coup dans la nuque. J'avais été entrainer pour bien assomer sans faire énormement mal et j'utilisai ma connaissance aujourd'hui. Elle s'écroula au sol avant que je ne me retourne en regardant l'autre mec. En voyant ses yeux sur la fille, il devait tenir a elle et avant de l'attaquer, je serrai mon katana dans ma main avant de faire un brin de cosette

    « Ne t'inquiète pas, je n'ai pas fait de mal a ton amie. Je l'ai juste assomé en douceur et maintenant c'est a toi de me combattre mec »

    Je courut vers lui en le jettant un regard confiant, du genre a montré ma supériorité...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? Lun 3 Sep - 9:24



Il esquiva le coup que je lui avait porté avec succès. Cependant, quelque chose clochait : il était trop rapide, il devait surement posséder un de ces fruits du démon tellement redoutés dans le monde. Je me redressai afin d’éviter un éventuel coup qu’il m’aurait asséné. Je le vis courir vers moi, mais Naomi s’interposa. Elle commença à le frapper avec une brutalité que je n’avais encore j’avais vu chez elle. Cependant, ses coups étaient amples, et mal ordonnés. Mais, bizarrement, l’homme aux cheveux rouges n’avais pas l’air de pouvoir contrer… ou plutôt de vouloir ! Énervée par ce comportement, Naomi s’arrêta d’attaquer puis parla.

« Pourquoi tu ne combat pas sérieusement. Je ne suis pas assez digne de t'affronter c'est ça ?»

« Non, non tu te trompe. Je ne peux pas te fraperé, depuis que je suis petit je ne peux vraiment pas attaquer une femme »

« Sexiste, va... »

Elle continua à frapper, et ses coups devenaient de plus en plus précis, à un tel point qu’elle faillit trancher l’œil de son adversaire. Ce dernier était toujours en train d’éviter, et n’avait apparemment pas l’air de vouloir faire autre chose. Alors qu’ils se battaient l’un contre l’autre sans personne n’arrive à en finir, deux bandits apparurent puis attaquèrent Naomi. Et contre tout attente, l’homme aux cheveux rouges la protégea – ce qu’elle aurait pu faire toute seule -. Juste après ce qu’il venait de faire, il utilisa son fruit pour apparaître instantanément derrière la jeune femme. Il la frappa d’un coup dans la nuque, puis elle s’effondra.

« Ne t'inquiète pas, je n'ai pas fait de mal à ton amie. Je l'ai juste assommé en douceur et maintenant c'est à toi de me combattre mec »

« Enfoiré, t’en prendre à elle. T’enchaînes les mauvaises choses aujourd’hui. »
Naomi était à terre, mais en regardant de plus près elle bougeait. Elle tourna la tête, me regarda, puis fit bouger ses lames afin de me faire comprendre quelque chose.
Alors que j’essayais de comprendre ce qu’elle me disait, mon adversaire courut dans ma direction, le regard confiant. Le seul atout qu’il avait, c’était son fruit car en le voyant tuer les deux bandits, j’avais remarqué que ses coups n’étaient pas précis. Je repris ma concentration puis essayai encore une fois d’interpréter le geste qu’avait fait Naomi. C’est ça ! En espérant que ça marche…
Je jetais encore une fois un regard vers la femme, et elle était en train de se relever.


« Eh toi, le sexiste ! Tu crois que tu vas me battre avec un coup aussi léger. »
Au même moment, elle tendit ses bras puis visa le bandit. Elle appuya sur un bouton sous sa manche puis ses deux lames sortirent de leur étui et finirent par voler en direction de ce dernier.

« Hamper Him… »
C’était maintenant à moi. Je pris un peu de recul, puis fonçait droit sur l’homme aux cheveux rouges. En espérant que ce qu’avait fait Naomi l’avait gêné, je me mis à courir genoux pliés afin que mon adversaire ne me remarque pas. Puis j’essayais de le trancher.

« I cut. »
Est-ce que ce coup était enfin le bon ?



Dernière édition par Oga Saruwatari le Mar 4 Sep - 21:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? Mar 4 Sep - 19:48

  • Je me suis un peu fighter avec cette fille avant de me retourner vers le mec devant. Enfin si on peut appeler sa fighter. Je n’ai rien fait a par la frapper légèrement dans le dos, voulant l’assommer. Bref, le type avait un regard noir mais en même temps semblait avec un égo énorme comme Goa.

    « Enfoiré, t’en prendre à elle. T’enchaîner les mauvaises choses aujourd’hui. »

    Il parlait comme si il pouvait me battre. Quel con. Bref, quelque chose se passait, mais quoi. Aucune idée, le type ne cessait de regarder derrière, probablement inquiet pour la fille aux cheveux roses. Mais pendant ce temps, Noami se levait, prête a m’attaquer dans le dos comme le ferait une lâche. Mais contre toute attente, elle ouvrit la bouche pour parler

    « Eh toi, le sexiste ! Tu crois que tu vas me battre avec un coup aussi léger. »

    Elle élança son bras vers moi en appuyant sur une sorte de bouton qui activa un mécanisme. Les deux lames avaient été propulsées vers moi très vite. La première lame fus esquiver mais la deuxième, se planta dans ma cuisse me provoquant une douleur atroce. Oh désespoir, Oh douleur. Je poussai un cri de rage mêler a de la tristesse. Quand j’ôtai la lame froid de ma jambe encore chaude, l’autre enfoiré courrait vers moi sabre en main, prêt à me trancher en deux. Quand le type frappa avec son sabre je bloquai avec le mien mais le coup que j’avais donné était peu précis et mon adversaire réussit à me trancher le torse. Ce n’était pas une blessure mortelle et pas très longue mais putain, ça faisait un mal de chien. J’étais en mauvaise posture contre ce type. Il était frai et moi blesser. Enfoiré de bâtard, combattre a deux contre un ce n’est pas réglo quand même. Mais bon, je ne vais pas lui faire la leçon, je suis aussi pourri que lui ou même plus.

    Le sang dégoulinais de mon corps mais je tenais encore debout. Une idée me vint et je commença a courir vers lui comme un fou brandissant mon sabre et en criant. Je crois que c’était ma fin si je ne m’arrêtais pas mais bon, je pouvais abandonner un combat. Mais lorsque j’étais sur le point d’arriver a bon port un cri persans me surpris moi et mon adversaire. C’était Noami plus loin qui criait comme une folle. Deux grands type était venu et l’avait pris. Il avait des flingues et menaçait de la buter si nous bougions. Elle criait de toute c’est force pendant que l’un d’entre eux l’attrapa la gorge et la frappait d’une série de coup de poing dans la gueule. Les enfoirés, faire ça a une fille, je devais les faire payer. Noami finit par s’évanouir devant nos yeux avant que les type décampèrent a toute vitesse. Quand j’essayai d’avancer les bandits de toute à l’heure étaient retourné sur les lieux de leur vol en s’opposant a moi et mon adversaire à côté. Un grand homme sortit de l’ombre. Il avait l’air bien plus fort que les autres et les deux types qui s’étaient attaqué à Noami s’était positionner a côté de lui. Il enleva sa capuche et se mit à sourire en regardant cette fille aux cheveux roses.

    « Oui, tu es très joli petit. Ah ah tu es déjà à moi, nous allons vivre heureux ne t’inquiète pas »

    Les deux types étaient exciter pour je ne sais quelle raison et faisaient comme des toutous devant leur maitres

    « Monsieur, monsieur… Vous êtes content, hein ? »

    « Oui monsieur… Nous avons fait du beau travail »

    « Oui du très bon travail, vous m’avez rapporté un vrai trésor, je vous remercie »

    Bizarre mais ce n’était pas ça qui m’intriguait le plus. Je devais absolument sauver cette fille, avec mon adversaire si il le faut. Je repris le souffle avant de m’adresser a ces types au loin devant cette armée de bandits d’une quarantaine de personne

    « Et enfoiré, tu fous quoi, relâche cette fille, elle ne t’appartient pas et elle ne t’appartiendra jamais, alors lâche là »

    « Vil pirate, c’est tu as qui tu t’adresses, Je suis le célèbre Eaque autrement connu sous le nom du Barbare dont la prime s’élève à 5 000 Berry »

    « Et tu crois que c’est ta fucking prime qui me fera peur. Tu peux allez te faire foutre le Barbare. Moi je suis Ryuuk Sawayoshi autrement connu sous le nom de Cheveux de Braise et je vais t’éclater ta sale gueule »

    « Messieurs pas de pitié »

    Une floper de mec se dressait devant nous deux et les trois types derrière guettaientt encore…..




    Eaque "Le Barbare"
    5 000 Berry
    70 PF


    Gust le Gourmand
    40 Berry
    13


    Grey
    50 Berry
    20 PF
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? Mar 4 Sep - 21:22



Le coup n’avait pas complètement réussi, je lui avais superficiellement tranché le torse, et du sang dégoulinait de la blessure, mais rien de grave. Il était cependant sonné par une des lames de Naomi qui lui était rentré en plein dans la cuisse. Il l’avait enlevé avec difficulté, et avait désormais du mal à marcher. Il fit cependant l’effort de courir vers moi, prêt à me combattre. Il criait comme un dégénéré, surement pour ne pas perdre espoir alors qu’il en avait tellement quelques minutes auparavant.

Alors qu’il s’apprêtait à m’attaquer, j’entendis le cri d’une femme. Et cette femme était Naomi… Elle avait été capturée par deux hommes assez balaises. Ils nous ordonnèrent de rester où nous étions au quel cas ils la tueraient. Alors qu’elle continuait à crier, un homme l’attrapa par la gorge puis la frappa de toutes ses forces dans sa gueule. Tandis qu’il s’arrêtait, je vis le visage ensanglanté de la femme, elle était complètement défigurée. Elle s’évanouit en me lançant un dernier regard. Les bâtards, ils avaient osé la frapper jusqu’à ce qu’elle tombe dans les pommes ?! Ces mecs n’allaient pas rester longtemps en vie !

Soudainement, l’homme aux cheveux rouges s’avança, le visage terne. Pourquoi il se mêlait des affaires des autres, uniquement parce ce que Naomi était une femme ? Si c’est pour ça qu’il sauve les gens, je trouve ça honteux… Les deux agresseurs s’opposèrent à moi et aux cheveux rouges. Quand d’un coup, un grand homme sortit d’un buisson, un sourire arborait son visage. Il se plaça devant les deux autres, tel un chef. L’homme ôta sa capuche puis se mit à rire tout en regardant la jeune femme évanouie. Des hommes arrivèrent de nulle part, ils étaient environ quarante, et ils avaient l’air déterminé.

« Oui, tu es très jolie petite. Haha tu es déjà à moi, nous allons vivre heureux ne t’inquiète pas. »

« Monsieur, monsieur… Vous êtes content, hein ? »

« Oui monsieur… Nous avons fait du beau travail ?»

« Oui du très bon travail, vous m’avez rapporté un vrai trésor, je vous remercie. »
C’était donc cet homme que je devais défoncer, il avait l’air d’être le dirigeant de ce petit groupe. C’était un homme un peu agé et avait les cheveux gris. À ce moment-là, il était tellement heureux que le sourire qu’il avait faisait peur. L’homme aux cheveux rouges s’adressa à eux.

« Et enfoiré, tu fous quoi, relâche cette fille, elle ne t’appartient pas et elle ne t’appartiendra jamais, alors lâche là ! »

« Vil pirate, sais-tu à qui tu t’adresses? Je suis le célèbre Eaque autrement connu sous le nom du Barbare dont la prime s’élève à 5 000 Berrys ! »

« Et tu crois que c’est ta fucking prime qui me fera peur. Tu peux allez te faire foutre le Barbare. Moi je suis Ryuuk Sawayoshi autrement connu sous le nom de Cheveux de Braise et je vais t’éclater ta sale gueule »

« Messieurs pas de pitié ! »

Je me mis à courir sans réfléchir. Voir mon amie dans cet état me mettait hors de moi. Je pris mon katana puis trancher toutes les personnes qui se trouvaient autour. Ils tombèrent un par un comme des fourmis. J’avais bien pris le temps de les décapiter pour leur montrer qu’ils allaient souffrir pour tout le mal qu’ils avaient fait à la jeune femme. Je n’avais aucune idée de ce que faisait « Cheveux de Braise », à vrai dire, je n’en avais strictement rien à foutre. Son comportement me tapait sur le système, il s’occupait d’une affaire qui ne le regardait pas, et par dessus le marché il parlait de ça comme si de rien n’était.

Ça faisait à peine une minute que le combat avait commencé que j’avais déjà tué – décapité – une bonne dizaine d’hommes. Je me débarraissait de quelques hommes qui restaient puis regardait « Le Barbare » avec un regard d’assassin. Ce dernier était surpris de voir toute son armée détruite en un clin d’œil. Cet air se changea en un sentiment de confiance.

« Bon, bande de bâtard, je vais vous exploser un par un. »
Suite à ces mots, je fonçai droit sur les deux hommes qui avaient attaqués Naomi. Je ne leur avais même pas laissé le temps de se préparer. Je me mis à tourner autour de moi à grande vitesse puis tranchai mes adversaires sans qu’ils ne se rendent compte de rien.

« Mini Katana Tornado. »
Les deux hommes tombèrent : le premier était quasi-mort et n’arrivait plus à bouger, le second se releva et s’enfuit… en direction de Cheveux Rouges. Je le laissai faire puis me tournai vers l’homme à terre. Je pris sa tête puis l’arrachai.

« Regarde bien ça Le Barbare ! Ça, c’est pour ce que tu as fait à mon amie. »
Cet homme possédait une prime de 5 000 Berrys. Même si elle est négligeable, il en possédait quand même une. Il ne fallait surtout pas le sous-estimer. Je décidai donc d’attendre mon ex-adversaire – Ryuuk – afin de nous occuper tous les deux de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? Mer 5 Sep - 0:56

  • Quand Le Barbare finit enfin de parler. Mon adversaire à côté se mit a courir tête baisser dans le combat. Je crois qu’il était dans une telle colère qu’il ne pensait qu’a une chose ; Tuer. Au loin, je vis des têtes voler sans aucun corps avec, le type ne rigolais pas souvent, en tous cas pas quand on touchait a ses proches. Il les avait presque tous tuer, il devait en rester vers la vingtaine. Assez pour que je puisse exercer mon art librement en tous cas. Je fonçai moi aussi pour décapiter du hors la loi. En tous cas, on peut dire que c’était des lâches. Le petit passage bref, de l’autre type avaient affolé les types près à s’enfuir comme des bâtards. Je n’allais pas les laissé continuer, au non. Je courus tant bien que mal avec ma jambe blesser mais une jambe en mauvaise état ne pardonne pas. Je ne pouvais pas trancher normalement. Je fus alors contraint d’utiliser le vrai pouvoir de mon fruit autre que ma vitesse.

    Song Wave

    J’envoyai une onde sonore vers un des bandits et celui-ci tomba au sol les oreilles pissant le sang. L’onde que j’avais envoyé était de hautes fréquences et l’avait sonné. Il n’était pas mort mais juste dans les vapes pendant un petit moment. A son réveil, il sera sourd pendant quelque temps. J’enchainai rapidement en essayant de courir et de trancher au tour. Sa aurait été plus facile, si Noami n’avait pas fucker ma jambe. Les adversaires déboulaient comme des malades, un par un. C’était rigolo mais je ne pouvais les laisser partir. Oh non, ils devaient payer de leur sang. S’attaquer à plusieurs contre deux c’est lâche, très lâche.

    Sonic Slash

    J’insufflai mes pouvoirs soniques dans mon katana pour ensuite frapper avec une poussée d’air tranchante dans le dos des autres personnes restants. Bien sûr, les trancher complètement était impossible pour moi, a se niveau mais une blessure dans le dos pouvaient les arrêter. Certains avaient évité et partir. Les enfoirés mais un autre adversaire assez gros couru vers moi affoler et blesser. Sa devait être le type aux cheveux longs qui l’avait blessé et effrayer. Il courrait en implorant de ne pas le tuer mais à peine, avait-il le temps de passer que son corps tomba au sol le ventre ouvert. L’enfoiré, c’était lui qui avait tabassé la jeune fille. Quand je passai sur ce petit problème pour m’attaquer à un plus gros, Eaque le Barbare. Avec ses allures de borgne et sa prime, on pouvait deviner qu’il était plus fort que nous. Mais l’autre ne semblait pas comprendre et je pense qu’il croyait pouvoir le tuer. Comme on dit, l’espoir fait vivre. Quand je me dirigeais vers eux, il me regarde et me fis un signe rapidement. Je compris qu’il voulait de l’aide. Je courus vers eux ma jambe ensanglanté que Le Barbare réussit à se défaire du mec et fonça sur moi. M’écrasant complètement sous une rafale de coup de poing. Il était super balaise et ne semblait ressentir de la pitié. Il partit ensuite en me laissant au sol.

    « Je t’avais prévenu, tu ne peux rivaliser, je suis plus fort, beaucoup plus fort que toi. A côté tu n’es qu’un insecte »

    Je me relevai sur mes deux jambes, choppai mon sabre au sol et essuyai le sang qui coulait de ma bouche. Le type aurais pas dû dire ça, au non.

    « C’est moi que tu traites d’insecte… Crétin, tu es peut être plus grand, plus musclé ou même plus fort ça ne changera rien à ton destin enfoiré, tu vas mourir et basta ! »

    A ce moment, je fonçai sur lui et une idée me vint à l’esprit. Une nouvelle technique assez banale mais pouvant causer des dégâts voir la mort. D’abord, il fallait percer sa défense et j’avais un bon moyen. J’utilisai ma vitesse pour passer derrière lui alors qui s’apprenait à me faucher d’un coup de poing. Les mains sur ses oreilles, je lui transmis une onde qui perça ses tympans. Il vacilla pendant un moment avant que le sang ne commença à couler de ses oreilles. Il devait fou sur place je crois et commença à crier. Quand, il se retourna, voulant se venger, j’étais déjà sur un arbre a l’horizontale, préparant mon impulsion. Bien sûr, je n’étais pas au meilleur ma forme au non. Et ma cuisse me faisait super male. Avant de bondir, un cri de douleur sortit de ma gorge. Et là avant qu’il ne comprenait ce qui se passait, j’étais déjà à 3 mètre de lui. Une idée de nom technique me vint en tête et je ne pouvais pas la garder pour moi seul

    Sonic Chock

    J’entrai en collision avec mon adversaire qui fut projeté plus loin avec mon sabre dans l’avant-bras. Je tombai au sol car avant de le percuter, il m’avait frappé dans les couilles. L’enfoiré. Je regardai plein de douleur mon ex-adversaire dans les yeux avant de crier aussi fort que je le pouvais

    Fume le !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? Mer 5 Sep - 17:12



Je me retournai puis vit Ryuuk me rejoindre, et il avait apparemment fini de se débarrasser de ceux qui restaient. Il boitait à cause de sa jambe blessée, et j’imaginai qui ne pourrait pas faire grand chose contre Le Barbare. Je voulais juste que Cheveux Rouges le gène un peu afin que je défonce ensuite celui qui a massacré Naomi. Ce dernier avait l’air confiant et n’avait apparemment pas peur de combattre seul contre nous deux. Il avait l'air d'avoir compris que j’avais besoin d’aide et me fit un signe de tête approbatif. Ce dernier avait l’air aussi déterminé que moi malgré le mal de chien qu’il avait là où la lame s’était enfoncée.
Alors que j’attendais calmement que Eaque attaque le premier, mon ex adversaire se mit à courir en direction de l’homme. Ryuuk fut à terre en quelques secondes puis l’homme primé se mit à le ruer de coups dévastateurs. Il était très fort et n’avait pas l’air de vouloir s’arrêter. Il se leva enfin après avoir quasiment tué le pauvre gars, puis il s’éloigna.

« Je t’avais prévenu, tu ne peux rivaliser, je suis plus fort, beaucoup plus fort que toi. À côté tu n’es qu’un insecte. »

Le soi-disant insecte se releva avec difficulté puis balbutia quelques mots.

« C’est moi que tu traites d’insecte… Crétin, tu es peut être plus grand, plus musclé ou même plus fort ça ne changera rien à ton destin enfoiré, tu vas mourir et basta ! »

À ce moment, il fonça sur son ennemi avec une rage énorme. Il utilisa son fruit du démon pour passer derrière Eaque – beaucoup plus lentement qu’avant – puis je vis l’oreille de ce dernier pisser le sang. Il se mit à crier tellement fort qu’il fallait nous même nous boucher les oreilles. Apparemment ses tympans avaient explosés car il n’arrêtait pas de regarder autour de lui et de parler plus fort qu’auparavant. Après s’être calmé, Le Barbare se retourna afin de défoncer l’auteur de ce désastre mais vit que son ennemi était sur un arbre à l’horizontale prêt à bondir comme une panthère. Ryuuk souffrait cependant lui aussi, et alors qu’il sautait, un cri de douleur sortit de sa bouche puis disparut aussi vite qu’il était apparu.

« Sonic Chock »


Il atterrit directement sur son adversaire puis lui planta son katana dans l’avant-bras. Ryuuk tomba au sol, se tenant les couilles entre les deux mains. Il avait néanmoins l’air fier de sa prestation. C’est à cet instant qu’il cria :

« Fume-le ! »


Je soulevai mon katana puis fonçai droit sur Eaque. Nous commençâmes par un long échange de coups et d’esquive qui dura une bonne minute. Malgré ses oreilles défoncées il n’avait pas l’air de vouloir abandonner. Il réussit à me frapper dans les côtes, ce qui vida l’air de mes poumons. J’étais sonné et ne savait pas du tout où il se trouvait. Il me frappa plusieurs fois dans le dos jusqu’à ce que je tombe. Alors que je perdais l’équilibre, je criai :

« Katana Slash !»

J’avais attaqué par simple réflexe, et je n’avais nullement l’intention de le blesser. Mais contre toute attente, je vis un doigt voltiger en l’air, puis j’entendis Le Barbare crier comme un malade pour la seconde fois de la journée. Je lui avait arraché son index et beaucoup de sang s’échappait de la blessure. C’était le moment d’y aller ! Je pris mon sabre puis fit quelques mouvements, ensuite je m’approchai de l’homme puis attaquai. En dépit de tout ce qu’il avait enduré, il arrivait encore à éviter mes attaques. Je devais en finir : je lui tranchais les deux cuisses puis il tomba à terre. Je devais essayer ma nouvelle technique. Je fis tourner mon katana extrêmement vite pendant trente secondes puis je touchai le bout pour voir si j’avais réussi. Malheureusement, c’était un échec total. Le bout était aussi froid qu’avant et je m’étais fatigué par dessus le marché. Je décidai d’abandonner, puis je me mis à parler à mon adversaire.

« Tu es un adversaire coriace, mais tu ne pouvais rien faire contre nous deux. Tu as payé pour ce que tu as fait à Naomi. Et je vais t’achever maintenant. Je m’appelle Oga Saruwatari. C’est le nom de celui qui t’as battu… »
Suite à ces mots, je pris mon katana puis l’enfonçai en plein dans le crâne de l’homme. Alors qu’il s’amusait à brutaliser les gens, c’était contre lui que ça s’était retourné. Même un chien mort était plus digne que ce fou. J’essuyai tout le sang qui était sur mon sabre puis le rangeai. Je me retournai pour voir ce qu’il en était de Naomi : elle était évanouie et avait pleins d’ecchymoses sur le visage. Nous devions partir de cette île, mais avant ça je devais faire quelque chose.

« Ryuuk Sawayoshi… Oublions ce qu’il s’est passé entre nous, tirons un trait sur cela. Tu m’as bien aidé et je te remercie. Je vais quitter cette île et partir pour de nouvelles aventures. J’espère te revoir un de ces jours. »
Je partis, la jeune femme sur mes épaules, en direction de la barque.
Le chemin fut assez long, et difficile. J’étais blessé et en plus je devais porter quelqu’un. Je repensai à ce que j’avais dit à Cheveux Rouges, et j’en déduis que j’avais la classe ! Ah, j’allais devenir un exemple pour tous les jeunes, les gens m’appelleront « Maître Oga » ! Je sortis de ce rêve afin d’installer Naomi sur la barque.

C’est ainsi que nous quittâmes ensemble l’île de Den Sho. Nous avions passé un sale moment, mais en fin de compte j’avais rencontré une nouvelle personne. Cependant, j’avais toujours l’image du visage de Naomi en tête, et ça me perturbait. Espérons qu’elle se rétablisse vite…



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? Jeu 6 Sep - 1:37

  • Après cette petite attaque assez brutale, mon ancien adversaire fonça comme un malade sur Eaque. Il avait compris que c’était à lui de finir. Je tenais encore mes couilles qui me faisaient en passant super mal. Quand je percutai le type, il m’avait frappé au mauvais endroit. Mais bon, je m’en remettrai, ce n’est pas comme si on m’avait tranché la tête. Bref passons, le type avait beau avoir la rage et tous, ça ne suffisait pas. Le mec esquiva pendant une bonne minute. Un truc m’avait surpris, c’était la puissance de ses coups de poing. Ils étaient ravageurs aussi puissant qu’un coup de marteau. Eaque avait frappé la poitrine de l’autre mec, qui après ce coup, je crois suffoqua. Il était passé derrière le mec et lui avait écrasé le dos sous une rafale de coup de poing. Pauvre mec, son dos devait être en compote. A force d’encaisser des coups, il finit par tomber mais, il fit un geste assez étrange comme si, il voulait attaquer en tombant. Etrange non ? Il cria en chutant comme si c’était le nom d’une technique

    « Katana Slash !»

    Le visage du type en tombant, signifiait qu’il était surpris et je ne sais pourquoi Eaque aussi. Le Barbare commença à brailler comme un malade et c’est là que je vis un doigt s’envoler. Le mec avait réussi son attaque. Le sang qui sortit du restant de l’index d’Eaque était en masse et mon « coéquipier d’aujourd’hui » profita de ce court instant pour attaquer. Il fit quelque mouvement avant de frapper. Mais malgré un droit coupé, une blessure au bras et les tympans percés, il esquiva encore. Cet enfoiré était coriace mais le mec réussi à trancher ses cuisses ce que le cloua au sol. Mais, une chose étrange ce passa. Au lieu dans finir maintenant, le type commença a tournoyer son épée pour je ne sais quelle raison. Bizarre… Ensuite, il toucha le bout de son épée et semblait déçu, comme si il avait raté quelque chose. Bref, je ne comprenais pas son geste, peut être une technique qu’il essayait de réaliser. Bref, il blablata ensuite a Eaque

    « Tu es un adversaire coriace, mais tu ne pouvais rien faire contre nous deux. Tu as payé pour ce que tu as fait à Naomi. Et je vais t’achever maintenant. Je m’appelle Oga Saruwatari. C’est le nom de celui qui t’as battu… »

    Le type s’appelait Oga Saruwatari et, il planta son katana dans le crâne d’Eaque implorant sa pitié. Aucune pitié pour les bâtards, en tous cas j’étais content. Il se retourna en regardant Noami défiguré et évanouie avant d’essuyer le sang de son sabre et de le rengainer. Il fit ensuite une chose que je gardai dans ma mémoire

    « Ryuuk Sawayoshi… Oublions ce qu’il s’est passé entre nous, tirons un trait sur cela. Tu m’as bien aidé et je te remercie. Je vais quitter cette île et partir pour de nouvelles aventures. J’espère te revoir un de ces jours. »

    « T’inquiète mec, enfin Oga…Tu m’a vraiment donner du fer mec, tu es fort et j’ai déjà oublié. Je vais aussi me tirer de cette fucking île. Prend bien soin de ton ami, j’espère qu’elle se rétablira vite ok. Et la prochaine fois que je te verrai, c’est moi qui te vaincrai »

    Après le départ d’Oga, je me rendis à l’hôpital du coin qui me donna les premiers soins. Apr7s deux jours, je volai un bateau a des mecs avant de les balancer a l’eau et je partis enfin de cette foutu île de merde. Le massacre que nous avions laisser fit du bruit, du bruit sur cette île et les gens ne cessait de parler deux types, deux mecs aux cheveux longs, l’un rouge et l’autre noir…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ?

Revenir en haut Aller en bas

Ami ou ennemi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-