AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

La Fin De L'Amiral En Chef

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Makkura
Invité
avatar
MessageSujet: La Fin De L'Amiral En Chef Dim 9 Sep - 12:27



♣ Un Retour Étincelant : Byakuya Makkura ! ♠





Marinford ! Lieu mythique ou toutes les décisions maritimes étaient prises. Lieu mythique ou les membres de l’état major se réunissaient pour discuter de divers problème concernant le monde. Parfois de bonne décision étaient prises et parfois les pires décisions étaient prises. Dans les couloirs de Marinford un homme habillé d’une capuche et donc avec un visage dissimulé s’était introduit au sein même de ce bâtiment qui était dit infranchissable pour tout autre visiteur. Mais cette personne dont l’identité était cachée était en réalité un homme d’expérience et un homme de poigne, un homme qui était un expert dans l’espionnage et pour tout ce qui touchait à l’infiltration. Rien d’étonnant il était sans doute jadis l’un des membres les plus influents de la filière secrète du Cipher Phol Nine portant comme sigle « CP9 ».


Très vite au sein du bâtiment des marines avaient remarqué l’homme à la capuche et mystérieux. Deux soldats avaient décidé de se rendre à la rencontre de cet homme de l’ombre. L’un avait un sabre fermement tenue en main après un dégainement excessif et vif, l’autre avait une sorte de chaîne en granit marin, qu’il tenait lui aussi fermement. Les soldats de la marine avaient déjà prit leur décision, ils voulaient stopper cet intrus, tel était cet homme à leurs yeux. Très vite les deux marines se ruèrent vers l’homme à la capuche qui n’était autre que Byakuya Makkura, autrefois agent du CP9 puis espion, puis assassin, ensuite devenu Bras Droit de la directrice du CP9 et pour finir, Vice-amiral de la marine le plus prometteur de sa génération.


Cependant il avait disparut mystérieusement durant 1 ans et demi sans donner de nouvelle à qui que se soit. Même pas à celle qu’il appelait souvent Kurisu-Akaike-Sama, femme qu’il affectionnait particulièrement et femme qui elle aussi avait disparut mystérieusement après la disparition subite de Makkura. Après ça le CP9 n’avait jamais été aussi faible que maintenant. Mais maintenant peu importe pour lui plus qu’il avait quitté cette section et il était un membre a part entière de la marine avec comme grade de vice-amiral. Ce retour en force n’était pas du au hasard, aujourd’hui quelque chose d’énorme allez se produire. Quelque chose qui allait changer la face du monde une bonne fois pour toute. Du moins elle concerné uniquement la marine et le gouvernement mondial.


Makkura se dirigeait directement en direction du bureau de l’amiral en chef Charle. Son but était inconnu, ses intentions, peut être obscure ? Ou peut être bienfaisante ? Nous le saurons dans quelques minutes. Les deux soldats de la marine avaient finit par atteindre Makkura en l’assiégeant sans même savoir qui ils attaquaient. Très rapidement à la vitesse du « Soru », Makkura saisissant violemment la chaîne du soldat qui en était possesseur et il bloqua le coup de sabre lançait par le deuxième soldat pour ensuite retourné leurs armes contre eux même. Expert en art martiaux, Makkura n’allait n’en faire qu’une bouchée.






De sa jambe gauche Makkura assommait le premier soldat en visant la base du nez en frappant fortement du talon et pour le deuxième garde, il avait utilisé la chaîne en granit marin pour le fouetter avec durement au visage. Les deux soldats tombaient lourdement au sol déjà inconscient sous leur propre sang. Maintenant la voie était libre, le bureau de l’amiral en chef était à quelques mètres. Makkura entamait une marche solennelle, toujours avec cette classe et ce charisme époustouflant, il n’avait pas changé sur ce point là. Gracieux et délicat il finit par atteindre la porte pour l’ouvrir en un battement de ciel avec son index du droit. Juste devant lui se tenait celui qui avait commit l’irréparable. L’amiral en chef en personne, l’homme de corruption par excellence.



« Qu’est ce que…Quoi ? C’est toi ? Byakuya Makkura ? Qu’est ce que cela signifie ? Ton insolence dépasse les bornes ! Et puis ou étais tu passé durant ses derniers mois ? »



« Aurais-tu oublié qu’avec ton statut de Vice-amiral tu ne peux pas te permettre ce genre de chose ? »


L’amiral en chef semblait être extrêmement surpris. Oui à la fois surpris et furieux. Est-ce qu’il s’attendait à ce qu’un jour Makkura débarque de la sorte ? L’amiral en chef semblait craindre ce moment, comme-ci il savait qu’au fond de lui-même c’était peut être la fin de son règne et que Makkura n’en était que le messager. Sans tarder le Vice-amiral de la marine Byakuya Makkura rétorqua. Il faisait preuve d’une classe et d’un charisme sans pareille, debout sur sa position avec élégance et subtilité.


« Je suis au regret de vous annoncer que votre règne de perfidie est terminé ! Nous allons prendre congé de vous et remédiez à la défaillance de votre travail effectué durant votre mandat en tant qu’Amiral en chef ! »



« Nous savons tout maintenant, vos divers tentatives de corruption, votre coopération étroite avec l’ex-Supernova Joker que le héros Saladin Burega a éliminé par le passé, vos échanges constant avec des pirates influents du Nouveau monde…Mais surtout le pire de tout, grâce à ma coopération avec le talentueux Kody Akaike-San nous avons put découvrir lors d’une enquête secrète que vous avez effectué une transaction audacieuse…Un demi-millions d’armes en granit marin contre une seule boite de 50 flacons qui ont le pouvoir de rallonger la vie…le seul à pouvoir fabriquer ce genre de chose n’est autre que l’ex-empereur Sayuki ! Vous êtes accusé de haute trahison et de corruption…Vous avez aussi plus d’une centaines de chefs d’accusations quant à divers trafics effectués aux cours de ses dix dernières années… Grâce aux enquête que j’ai mené avec ce très cher Kody Akaike-San, nous avons put constater que vous marchandiez très souvent la fameuse « Dance Powder » ! Cette poudre verte qui apporte artificiellement de la pluie et qui a été interdite par le Gouvernement Mondial ! Nous avons encore énormément de fait mémorables à citer concernant vos méfaits, mais il est inutile maintenant de tout vous dévoiler… »


Incroyable révélation, finalement la sentence était tombé, le voile était tombé, la vérité était elle aussi dévoilé au grand jour par la prestance et le charisme indéniable de Byakuya Makkura qui sans peur et avec fougue faisait face à l’homme le plus fort de la marine, son supérieur hiérarchique qui plus est. L’Amiral en chef était subjugué et gênée mais aussi profondément en colère. C’est ainsi que l’amiral en chef faisait preuve d’une arrogance hautaine et cinglante, prenant de haut Byakuya Makkura.


« Alors tu as tout découvert ? Depuis le début, je me doutais bien que tu serais une gêne pour moi, hélas durant la bataille d’Ohara je pensais qu’en t’envoyant combattre le Yonkou Zabuza Tenshi tu y trouverais la mort tout comme celui que vous appeler le « héros », Saladin Burega ! »



« Et même si tu as tout découvert, que peux tu faire seul ? Tu n’es pas de taille contre moi et personne ne l’est ! Pauvre imbécile ! »


A peine que ces mots furent énoncés que de l’ombre un personnage inattendu fit son apparition. Le fameux agent du gouvernement Kody Akaike, c’était en partie grâce à lui que tout avait été découvert. Avec une étroite liaison et coopération avec Byakuya Makkura les deux hommes avaient put desceller le vrai du faux, la vérité du mensonge. Il était venu soutenir son coéquipier d’enquête afin qu’il ne soit pas seul pour arrêter l’amiral en chef dans sa folie dominatrice, une quête du pouvoir qui n’avait plus aucun sens avec la valeur de la justice.


« Qui a dit qu’il était seul ? Grâce à l’enquête que j’ai effectuée à l’encontre du légendaire Sayuki, Makkura-Sempaï et moi-même avant put faire le lien avec des transactions effectué avec le démon Sayuki ! »



« Makkura-Sempaï j’ai fait comme vous avez dit, des Den Den Mushi de transmissions de vidéo ont été connecté afin que le monde entier assiste à l’arrestation de l’amiral en chef !! Tout ce que nous disons actuellement et retransmit partout dans le monde ! »


Le talentueux Kody Akaike avait fait lui aussi preuve d’une grande classe habillé de son long manteau noir de détective et d’agent gouvernemental. Il était venu porter assistance à Makkura dans sa démarche de justice. Et puis maintenant le monde serait témoin de cette affaire, à présent l’amiral en chef était maintenant totalement terminé. Il n’avait plus aucune chance de fuir ou de nier, tout était contre lui. Cette scène serait retransmit dans le mode sur divers écrans éparpillé un peu partout dans le monde. Un peuple mondial témoin de la décadence d’un homme fourbe. L’amiral en chef pourtant gardait une confiance sereine :


« HAHAHAHAHAHA !!! C'est du bluff ! Vous pensez que j’ai peur ? Vous n’êtes que deux, je vais vous tuer et ensuite j’entamerais un génocide mondial, je tuerais cette population ignorante ! Je vais créer un nouveau monde et en devenir le Dieu ! Oui le Dieu d’un peuple que je créerais moi même ! »



« Je vais faire en sorte de vous utilisez comme carpette pour vous humilier lorsque je serais sur mon trône ! »


L’amiral en chef devenait complètement fou et hors de contrôle, il commençait à se rapprocher de Kody Akaike et Byakuya Makkura avec une envie de meurtre extrême. Oubliant même le fait qu’il soit regardé par tout un monde. Mais ce n’était pas finit, un autre nouveau venu qui avait été avertit par Makkura avait fait acte de présence, il s’agissait de l’amiral le plus puissant, l’Amiral Ao Tatsu dit le dragon bleu. Sans doute l’un des seuls hommes à pouvoir faire face à l’amiral en chef.


« Et dire que je vous croyez intègre et honnête…J’ai été vraiment dupé et je déteste qu’on joue au plus malin avec moi ! »



« Makkura ! Kody ! Désolé de n’avoir pas cru en vous et en votre vérité ! Je vais me rattraper en envoyant en enfer ce dégénéré moi même ! »


L’amiral de la marine était lui aussi très remonté. Il était à la fois choqué, triste et surtout en colère. Il ne pensait pas qu’une haute autorité tel que l’Amiral en chef pouvait agir de la sorte envers ses semblables et surtout envers la justice. Mais la grande parade des hautes instances n’était pas terminé, il y avait maintenant l’amiral Kuro Washi ou appelé aigle noir qui fit son entrée, lui aussi tout comme l’amiral Ao Tatsu il était en colère, il éprouvait un profond dégout envers l’amiral en chef et ce qu’il était maintenant.


« Quelle déception…Vous avez non seulement trahis les hommes qui étaient sous vos ordres et sous votre responsabilité, mais vous avez aussi trahit tout un peuple qui espérait beaucoup de la marine et du gouvernement ! »



« En réalité, vous avez trahit la justice elle-même et cela est impardonnable ! Pas de jugement, la mort et l’oublie sera votre berceau à tout jamais ! »


L’amiral en chef restait extrêmement surpris. Il ne s’attendait pas à ce que les deux amiraux encore sur pied daigne à suivre Byakuya Makkura. Il était en mauvaise posture, car même sil était fort et qu’il possédait le Yami Yami No Mi, contre quatre adversaires surpuissants il avait très peu de chance de s’en sortir vivant. C’est alors que le dernier invité se présenta, un invité de choix tout comme les deux Amiraux, il s’agissait du Capitaine Corsaire le plus fiable de tous, le contrôlé celui qui avait donné sa vie pour le gouvernement. Paladium en personne, le plus sage de tous et celui qui a une conception de la justice identique à ce que la marine et le gouvernement peut attendre.


« La magnanimité consiste à rendre justice et à ne pas demander justice. »



L’équipe d’intervention était en place, plus personne ne viendrait maintenant. L’amiral Ao Tatsu, l’amiral Kuro Washi, le capitaine corsaire Paladium et les deux cerveaux de cette opération, Kody Akaike et Byakuya Makkura. Cinq contre un, l’amiral en chef n’avait pas le pouvoir de lutter bien longtemps malgré ca force et son pouvoir. Byakuya Makkura sans attendre s’était mit dans une position de combat, montrant à tous qu’il était d’agir et de passer aux choses sérieuses, temps de rendre la justice aux yeux du monde, témoin du renouveau d’un gouvernement juste et honnête.




« Et quand on leur dit : "Ne semez pas la corruption sur la terre", ils disent : "Au contraire nous ne sommes que des réformateurs! »



« Monsieur l’amiral en chef le détraqué, victime de sa propre infamie ! Nous allons maintenant procéder à votre arrestation ! Vous avez deux solutions possibles, bien que la configuration actuelle des choses ne vous permette pas d’agir avec extravagance ! Soit vous vous rendez tel un lâche apeurée ou soit vous mourrez au combat comme le font les vrais hommes ! Quel choix tragique n’est ce pas ? Dans les deux cas vous serez humiliés aux yeux du peuple, ici bas et dans l’au-delà à tout jamais tel est le sort des pervers injuste et des tyrans tel que vous ! »


Makkura toujours en faisant preuve d’une classe et d’un charisme éclatant venait maintenant d’ouvrir les hostilités. L’amiral en chef avait le choix de se rendre et d’être gentiment arrêté ou alors il avait le choix de combattre et de mourir. Sa réponse ne se fit pas attendre, face à la prestance de Makkura celui-ci ne reculerait pas, il allait être entêté et fou jusqu’au bout.


« Si je dois mourir aujourd’hui, quitte à mourir sur le champ de bataille !! J’ai voulu façonné le monde à mon image et j’ai échoué lamentablement ! »



« Byakuya Makkura ! Kody Akaike ! Vos maudites compétences ont fait faillir tout mes plans, je vais faire en sorte de vous emportez avec moi dans la mort !! »




Le Combat Du Changement !!









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La Fin De L'Amiral En Chef Lun 10 Sep - 10:25



♣ L’écrasante Victoire De La Justice !! ♠





Partout dans le monde, les gens pouvaient assister à cette révélation et à cette vérité qui éclatait enfin au grand jour. L’homme de corruption, ou plutôt la corruption incarnée par l’amiral en chef Charles était maintenant dévoilé à la face du monde. Un monde secoué par tant d’injustice et surtout la déception était énorme car l’espoir des gens se dirigeaient souvent vers les hommes qui étaient censé représenter la justice et l’ordre. Cinq mois avant des écrans géants avaient été installé un peu partout dans le monde afin que chaque personne de cette planète puisse voir comment est ce que la justice devrait être rendu et surtout comment est ce que la marine et le gouvernement mondiale agissait contre les criminels et les tyrans. Une manière d’effrayer les pirates et de l’autre une manière de redonner un espoir perdu à la population mondiale. Les gens affluèrent devant les écrans en les voyant s’allumer à l’unisson, dirigeons nous vers la première partie de Grand Line afin de voir les différentes réactions :


« Vous avez entendu ça ! C’est scandaleux !!! Il voulait devenir un dieu et crée son propre peuple ? Ce type est complètement timbré du fion !! »

« Cet amiral en chef n’est qu’un traître !! »

« A MORT !!!! A MORT !!!! A MOOOOOOOOOOOOORT !!!!!!!!!! »



« Regardez les deux Amiraux vont lui faire ça fête ! »

« Makkura-Sama et Kody-Sama sont trop cool !! »

« Pour une fois la justice va être rendu convenablement !! »


La population paraissait à la fois soulagé, soulagé de voir que tout avait été prit en main, mais aussi déçu. Cette déception était du au fait que l’amiral en chef jusqu’à maintenant n’avait jamais servit la justice. Il avait plutôt servit ses propres intérêt. Cependant il était maintenant plus intéressant de voir les réactions dans le nouveau monde, notamment du côté du tout nouveau Seigneur des pirates qui était accompagné de ses hommes, même la bas la retransmission pouvait être vue bien que la qualité n’était pas aussi bonne que sur la première partie de Grand Line, mais c’était assez pour qu’il puisse voir et entendre le plus importants. Une certaine animation régnait dans les lieux. Depuis peu le seigneur des pirates Kaguya avait entamé une campagne de conquête du nouveau monde et il était au summum de sa force et de sa renommé. L’équipage venait juste de terminer une importante bataille les concernant.


« Ho ? Il s’est finalement fait avoir…Quel imbécile, il a été beaucoup trop négligeant ! Une négligence qui va lui valoir une mort humiliante ! Il ne s’en sortira jamais, ces adversaires sont préparés depuis le début ! »



Le second de Kaguya, le surpuissant Baran celui qui avait aidé Zenzaburô D. Jurô à fuir d’Impel Down était là lui aussi fidèle au poste au côté de son capitaine.


« L’amiral en chef n’a pas été négligeant Capitaine…Ces adversaires ont été tout simplement beaucoup plus malin…Même si la marine devient de plus en plus en faible à cause de son manque d’effectifs il ne faut pas oublier que l’individualisme de chacun peut être dangereux…Ce Makkura et ce Kody, il faudrait les garder à l’œil, ils pourraient bien nous causer du tort un de ses jours, d'autant que l'un d'eux à combattu un Yonkou ! »



« Et puis il y a cette nouvelle intrigante…notre taupe qu’on a placé à Marie Joa nous certifie que Zenzaburô D. Jurô va bientôt rejoindre le corps des sept Capitaines Corsaires ! Qu’est ce que cela signifie ? N’était-il pas censé être l’un de nos alliés ? C’est ce que j’avais cru comprendre lorsque je me suis déplacé en personne là bas pour l’aider dans son évasion… »


C’est alors qu’une troisième personne fit son entrée, a quelques dizaines de mètres un homme soutenant une immense épée de plusieurs vingtaine de mètres de haut se rapprochait c’était totalement inhumain ou plutôt dira-t-on surhumain.


« Baran ! Arrête de pleurnicher un peu, on est des pirates démoniaques pas des danseuses étoiles ! »



●▬▬▬▬▬๑۩۩๑▬▬▬▬▬●
Napoléon Santos Auditoré : Bretteur dans l’équipage du Seigneur Des Pirates
●▬▬▬▬▬๑۩۩๑▬▬▬▬▬●




« Capitaine ! Je vous parie que le prochain à passer à la casserole sera ce fourbe de Sayuki ! Je sens que la voie d’Ashura-Sama m’appel ! Il désire qu’une guerre mondiale éclate au grand jour afin que nous nous emparions de ce monde !! Fufufufufufufu…je les découperais tous, puis je les tailladerais de toute part et pour finir je les trancherais en fine tranche afin de m’emparer de leurs âmes ignobles ! »


Voilà qu’un nouveau membre faisait enfin son apparition au sein de l’équipage du Seigneur des pirates. Il était effrayant et il était voué à suivre la voie d’Ashura. Dans la mythologie japonaise, Ashura est le roi de la faim, ogre en perpétuelle colère, roi des querelleurs. Son destin est de réunir les six étoiles nécessaires à la reconquête du trône usurpé par Taishaku Ten. Seul Ashura survivra, car il possède l'épée de l'héritier du trône dans son propre corps. D’ailleurs cette immense épée que Napoléon Santos Auditoré possède porte le nom lugubre d’Ashura. Elle fait partit des 12 lames. Comme nous venons de le voir même dans le Nouveau Monde la pagaille s’était installé en grand maître avec l’appuie perpétuelle du Seigneur des pirates Kaguya qui chaque jour gagnait en force et en renommé. Revenons maintenant à Marinford ou le combat avait déjà été engagé, on pouvait déjà voir que l’Amiral Ao Tatsu dit le dragon bleu avait déjà attaqué directement l’amiral en chef :




« Votre fin est proche Charles !! La défaite ne nous ai pas permise ! »



Sous sa forme animale de dragon l’Amiral Ao Tatsu était gigantesque, ses pouvoirs terrifiants lui conféraient une très importante puissance de frappe, le marine haut gradé avait effectivement lancé un surpuissant jet de flamme visant directement l’amiral en chef qui était maintenant minuscule comparé à l’amiral en chef. Mais comme il fallait s’y attendre celui-ci ce n’était pas laissé abattre et avait immédiatement riposté avec son fruit du démon le Yami Yami No Mo qui lui conféré la puissance des ténèbres :


« Je suis l’Amiral En Chef et je ne faiblirais jamais !! Black Hole !! »



C’est alors que l’amiral en chef utilisait son pouvoir des ténèbres en ayant créé une sorte de trou noir qui avait ensuite libéré des flammes noirs qui commençaient à engouffrer et à étouffer le feu libéré précédemment par l’amiral Ao Tatsu. Cette première attaque fut un échec mais il ne fallait pas oublier les autres adversaires de l’amiral en chef, en effet juste après l’Amiral Kuro Washi décidait d’intervenir de manière magistral en ayant fait jaillir de son corps des ondes destructrices :


« Ne laissez surtout pas à ce traître le temps d’utiliser son pouvoir sinon s’est terminé pour nous tous ! Makkura à toi je te l’envoie !! C’est l’heure d’une petite partie de football improvisé !! »



Encaissant un surpuissant coup de pied destructeur à la nuque l’amiral en chef fut envoyé valser jusqu’à la hauteur de Makkura. Une partie de foot ? Oui c’est qui allait se faire mot pour mot. Makkura se préparait à réceptionner l’amiral en chef afin qu’il ne puisse pas se servir de ses pouvoirs. C’est alors que l’ex-agent du CP9 se transforma sous sa forme de zoan en un immense bouddha sur patte et vivant. Imposant et effrayant Makkura finit à son tour par attaquer l’amiral en chef une fois celui-ci à porté de main ou plutôt une fois à porté de pied :


« Paladium je vais vous faire une passe, préparez-vous ! Mae Geri !! »



L’amiral en chef laissa son sang apparent sur l’immense pied brillant d’or de Makkura et il fut ensuite littéralement « chooté » tel un ballon de football, c’était l’humiliation total pour lui, il fut envoyé à très grande vitesse et à très grande puissance en direction du Capitaine Corsaire Paladium qui lui aussi à son tour devait jouer son rôle afin d’affaiblir le plus possible l’amiral en chef pour l’attaque finale et du fait que son pouvoir absorber la douleur plus qu’un humain normal ce fut chose facile pour le neutraliser pendant quelques minutes. Pendant ce temps là Makkura sous sa forme de Daibutsu géant de Bouddha il s’écria alors aux forces de la marine présent sur les lieux de Marinford :


« A toutes les unités ! Veuillez quitter définitivement cet endroit, faite évacuez la zone le plus rapidement possible ! Tout va exploser par ici !! »



Les marines furent effrayé par la puissance des hommes d’élite de la marine mais aussi et surtout du fait que tout allait finir en poussière dans cette zone précise de Marinford non loin du bâtiment principale et prêt de la grande cour qui surplombait ensuite un peu plus loin en arrière les quais de la base :


« Makkura-Sama et Ao Tatsu-Sama sont effrayants sous leurs formes monstrueuses !!! »



« Vite évacuez la zone !!!! On a très peu de temps !!! »


L’amiral en chef effectuait un vol plané de plusieurs centaines de mètres fusant tout droit vers le Capitaine Corsaire contrôlé par le gouvernement mondial : Paladium. Il avait une classe et un charisme aussi impressionnant que celui de Makkura, se tenant prêt à l’attaque le Capitaine Corsaire était en position, plus que quelques poignées de secondes avant de donner le coup de grâce, plus que quelques secondes avant que tout ne soit définitivement terminé avec l’amiral en chef, la dernière ligne droite était enfin arrivé :


« Je ne suis pas vraiment fan du football ! Je préfère de loin le Volley Ball !! »



« A VOUS SALADIN BUREGA !!!!!!!!! »




D’un coup de poignard surpuissant en envoyant une sorte de lame d’air courte et rapide le Capitaine Corsaire avait renvoyé l’amiral en chef au niveau du sol à une trentaine de mètre de là ou se tenait Paladium. L’amiral en chef venait d’effectuer donc encore une fois un nouveau vol plané, et cette fois-ci vers un invité imprévu ou plutôt caché jusqu’à maintenant, c’était sans doute « La très grosse surprise » pour terminé cet enchaînement. En effet surgissant tel un fauve en quête de sang et de vengeance, le commandant Saladin Burega surgit avec une classe et une détermination énorme.


« J’aurais préféré te coller un bon « Jab » dans la gueule mais j’ai trop peur de me salir en te touchant, amiral en chef de mes couilles !! »



Possédant la célèbre lame du Yonkou Zabuza Tenshi, faite en granit marin de toute part l’amiral en chef serait tranché un peu partout sur toutes les parties de son corps, étant un virtuose du sabre le commandant Saladin Burega, le héros de la marine avait magistralement infligé de très lourds dégâts à l’amiral en chef qui était en état de choc, le sang giclant à tout va en un festival rougeâtre et répugnant.


« GUAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! »



Saladin Burega n’en était pas resté là, d’un coup de pied retourné il envoyait valser l’amiral en chef lourdement au sol, le coup fut tellement puissant qu’un petit cratère s’était formé sous l’impulsion du coup. Encastré au sol, l’amiral en chef souffrait le martyr, c’est ensuite que le héros de la marine planta violemment sa lourde épée en granit marin dans l’épaule droite de l’amiral en chef qui ensuite poussa un cri effroyable, signe que la douleur était intense et immensément grande. Saladin Burega se défoulait avant le grand final. Il s’écria ensuite à l’attention de Byakuya Makkura et de Kody Akaike tout deux maintenant côte à côte :


« Makkura ! Je savais que tu étais un grand guerrier et un grand stratège, depuis le jour ou nous avons combattu tout les deux cotes à cotes contre le Yonkou Zabuza Tenshi ! »



« Kody ! Il est temps d’en finir, tu as la responsabilité de porter le coup de grâce, dépêche toi ! Je maintiens cette ordure au sol, colle lui un bon « Jab » de ma part ! Je veux être sûr qu’il meurt, je vais l’emporter avec moi et le jeter moi-même en enfer une fois que je serais dans l’au-delà ! »


Saladin Burega voulait être sur que l’amiral en chef meurt, il voulait tout simplement se sacrifier pour la justice, se sacrifier pour ses convictions, il avait l’âme d’un vrai héros et encore une fois aujourd’hui il allait le prouver au monde entier. Chaque habitant de cette planète pouvait assister au combat, chaque habitant de cette planète était maintenant sujet aux larmes, des larmes de tristesse car chacun d’eux avait comprit qu’un homme allait aujourd’hui se sacrifier pour eux. L’amiral Kuro Washi tentait de résonner Saladin Burega :


« Saladin Burega ne fait pas ça c’est un ordre !! Ne gaspille pas ta vie pour ce salopard !! Tire toi d’ici tout va sauter ! Dépêche-toi ! Obéis !! »



Juste après cela, Kodya Akaike se rapprocha de l’Amiral Kuro Washi afin de lui expliquer qu’il était maintenant inutile de faire changer d’avis au commandant Saladin Burega qui était déterminé plus que jamais à en finir et à donner la victoire à la justice :


« Kuro Washi-Sama, nous savons tout les deux qu’il ne peut pas quitter son poste, depuis le début quelqu’un devait se sacrifier afin de bloquer au sol l’amiral en chef pour qu’il ne puisse pas prendre la fuite ! »



« Il était déjà prêt depuis le début à mourir, en vérité c’est ainsi que les héros meurt ! Il sera le martyr de la marine, non...Plutôt le martyr de la Justice !! »


L’amiral de la marine ne put rien d’autre, il se contentait de fermer les yeux, totalement désolé pour le sort du commandant Saladin Burega. Cette scène était dure à voir, surtout pour les spectateurs du monde. Un peuple en larme, en entendant les paroles diverses qui s’échangeait sur le champ de bataille le monde comprenait que la marine et le gouvernement mondial avait une réel envie de défendre l’humanité et la justice. Kody Akaike prit la télécommande d’activation à l’intérieur de son long manteau noir afin de procéder au grand final de cette opération de poigne :




« Qui aurait cru qu'un jour que se serait moi qui porterait le coup de grâce à l’amiral en chef ? »



« Un « Jab » c’est ça ? Dans tout les livres d’histoires, il y figurera que le nom de l’explosion qui aura mit fin au règne de Charles portera le nom de… »



« Jab ! »


Kody Akaike, appuie sur le bouton de la télécommande d’actionnement. Cette télécommande actionnait tout un réseau d’explosif qui avait été plaçaient sous Marinford il y a de cela trois mois sans même que personne ne puisse s’en apercevoir. Tout avait été préparé depuis bien longtemps pour ce fameux jour. C’était la fin de ce règne de corruption, c’était la fin de l’amiral en chef, il avait été soufflé par l’explosion tout comme le héros Saladin Burega qui était mort avec panache pour le bien de la justice. Les deux amiraux avaient le visage fermé, peiné de voir que Saladin Burega s’était sacrifié pour rendre la justice, il était devenu maintenant le « Héros » par excellence mais aussi un exemple pour tous. Makkura se tenait au côté de Kody Akaike les bras croisés impassible sous sa capuche, le Capitaine Corsaire Paladium se tenait à l’écart insensible tel un cyborg. Tout était bien qui finissait bien et les habitants de la terre eux furent en larmes face au sacrifie émouvant de Saladin Burega, des larmes de tristesse mais aussi de joies. Quel serait la suite des évènements ?



A suivre très prochainement…










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: La Fin De L'Amiral En Chef Mar 11 Sep - 21:33



♣ Une Nouvelle Ère : Eden Akiha, Le Nouveau Mystère ! ♠






Tout était maintenant finit. C’était dans un acte d’héroïsme profond que le commandant de la marine Saladin Burega avait entraîné dans les affres de la mort l’Amiral En Chef Charles. L’explosion nommé « Jab » avait engloutit une bonne partie de la structure de Marinford. Les forces armées de la marine reculés en dehors de la cité de la marine attendaient maintenant l’ordre de pouvoir entrer de nouveau sur le champ de bataille qui n’était plus qu’un vaste champ de ruine. Un champ de ruine qui avait été le tombeau d’un des plus grands criminels de ce temps. Corrupteur et fou aliéné par excellence de notre époque ou la piraterie était déjà un bien grand maux. Tout le monde avait été témoin de la victoire écrasante de la justice qui était incarné par une poignée d’homme : Makkura, Kody, Ao Tatsu, Kuro Washi et Paladium ainsi que le défunt Saladin. A Calm Belt les réactions avaient été vivaces dans la base secrète du chef de la révolution qui lui aussi avait assisté à cette transmission vidéo.


« Le monde change bien trop vite à mon goût…La nomination de mon petit fils Jurô en tant que Capitaine Corsaire puis maintenant la mort de l’Amiral en chef…Il serait peut être temps pour nous de sortir de l’ombre une bonne fois pour toute ! »



« Gilgothe ! Quand est ce que les préparatifs de la guerre seront terminé ? Je ne peux plus me permettre d’attendre d’avantage ! Et puis concernant cette femme…Eden Akiha ! Est-ce qu’on l’a retrouvé ? Elle est la clé pour ce que nous recherchons ! La clé de la victoire finale de la révolution et de cette future guerre ! »


Gilgothe l’un des officiers de confiance du démon Sayuki était en plein travaux. Il pouvait entendre les paroles de son boss sans rechigner et il savait que celui-ci avait raison. Il était temps pour la révolution de pointer le bout de son nez et de frapper un grand coup une fois bonne fois pour toute afin de laisser des traces apparentes sur les forces gouvernementales.


« Je serais au point dans deux ou trois mois au plus tard… J’ai quelques difficultés à neutraliser les effets avec le Nitro ! Mais pas de panique, on sera dans les temps patron ! »



« Eden Akiha…Heureusement que le Gouvernement ignore l’importance qu’à cette petite…Cette femme est un réel problème ! Elle a le don de se cacher sans se faire repérer mais j’ai d’ors et déjà envoyé une équipe spéciale d’intervention qui se chargera de nous la ramener vivante…Ce n’est plus qu’une question de temps maintenant ! »


Eden Akiha ? Pourquoi est ce que Sayuki recherchait cette jeune femme. Elle était la clé de quelque chose ? Vraisemblablement, quelque chose de plutôt énorme se préparait du côté de la révolution de Sayuki. Nous le saurons sous peu. Revenons maintenant à Marinford ou les principaux acteurs de la mort de l’amiral en chef sont présents sur les lieux. Fort et plein d’honneur. Kody Akaike avait été donc celui qui avait donné le coup de grâce, celui qui avait scellé cette confrontation avec la victoire. Son regard était plongé dans le vaste horizon du champ de bataille. Un sentiment d’amertume et d’espoir à la fois se manifestait dans le timbre de sa voix. Toujours avec cette classe aussi digne que celle arborait par Makkura lui-même, il laissa échapper quelques mots en un frêle soupir :


« …C’est la fin d’une ère… »



En effet c’était la fin d’une ère. L’ère de la corruption était terminée puisque cette corruption avait été symbolisée diaboliquement par l’amiral en chef et son règne au sein de la marine royale. A quelques mètres derrière Kody, l’Amiral Ao Tatsu torse nue, dévoilant ainsi ses muscles surdéveloppées avait été témoin des mots susurrés par l’agent du gouvernement. Son regard se portait aussi vers l’horizon, un regard exprimant une certaine satisfaction et une joie dissimulait. L’espoir et la justice vraie pouvait être incarné avec une nouvelle ligne de conduite.


« …Et le commencement d’une autre… Bon boulot messieurs ! C’est une grande victoire pour la Justice et pour le peuple ! »



Makkura de son côté avait reprit forme humaine. Sous sa forme de bouddha il était toujours aussi impressionnant et destructeur. C’était ainsi à son tour de faire part de son commentaire maintenant que la voie était libre et que tout était terminé concernant le cas de l’amiral en chef. La retransmission vidéo fut coupée puisque tout avait pris fin en un éclat explosif. Toujours avec autant de classe et de charisme, habillé de sa capuche et de ses longs cheveux qui le rendaient mystérieux et si imposant dans la prestance qu’il imposait par sa seule présence il dit alors à l’attention des deux amiraux de la marine qui était maintenant les plus hauts gradés de la marine puisque l’amiral en chef n’était plus vivant.


« Il serait peut être judicieux d’organiser une réunion avec l’état major de la marine ainsi que les sept Capitaines Corsaires…Histoire de remettre les choses en ordre, notre désorganisation peut nous coûter cher si ne nous sommes pas attentifs ! »



« Amiral Ao tatsu, Amiral Kuro Washi l’un de vous deux devraient prendre les rennes de cette nouvelle ère de justice ! Vous êtes les deux seuls à pouvoir occuper le poste d’Amiral en chef ! »


Dit-il l’air serein sur un ton calme et posée, tout en en rangeant convenablement ses longs cheveux. L’Amiral Kuro Washi prit ses aises à son tour, faisant preuve d’un sang froid digne des plus grands il rétorqua rapidement aux dires du Vice-amiral Makkura :


« Ton professionnalisme m’étonnera toujours Makkura…Si Kurisu était là, elle aurait été fier de voir ce que tu es devenu ! »



« Ao Tatsu ! Tu es plus qualifié et plus puissant que moi pour remplir la fonction d’Amiral en chef ! Paladium rend toi à Marie Joa en tant que messager afin de prévenir le conseil des cinq que l’amiral Ao Tatsu devient officiellement le nouvel Amiral En Chef de la marine. De mon côté je vais organiser la reconstruction de Marinford et faire transmettre des messages à tout les hauts gradés de la marine ainsi qu’aux Sept Capitaines Corsaires pour leurs informer du lieu et de la date de la réunion extraordinaire que nous allons organiser ! Messieurs, vous pouvez disposer, nous nous retrouvons à la dite réunion ! »


Paladium qui était justement l’un des sept capitaines corsaires et sans aucun doute le plus fiable de tous puisqu’il avait été crée de toute pièce par le gouvernement depuis sa naissance se tenait juste en face de l’amiral Kuro Washi.


« Ho ! Les sept Capitaines Corsaires réunies dans une même salle avec des hauts gradés de la marine ? Je ne raterais ça pour rien au monde…HinHinHin….Je vais de ce pas à Marie Joa ! »



C’était ainsi que se terminé la fin de ce chapitre épique. Ao Tatsu était donc devenu Amiral en chef, une grande réunion extraordinaire allait bientôt débuter avec au sommet les plus hauts gradés ainsi que les sept capitaines corsaires. Puis on pouvait apprendre le Seigneur des pirates Kaguya menait une conquête vorace dans le « Shin Sekaï » appelait nouveau monde. Le chef suprême de la révolution Sayuki était en quête de provoquer une guerre, mais il était aussi à la recherche d’une clé répondant au nom de «Eden Akiha ». Un mystère encore inconnu aux yeux des gens mais qui prendrait bientôt toute son importance dans un futur proche.








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Fin De L'Amiral En Chef

Revenir en haut Aller en bas

La Fin De L'Amiral En Chef

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Red Line :: Marinford-