AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

• La fin d'une ère et le début d'une autre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maitre du jeu
Seigneur des pirates
Seigneur des pirates
avatar
Messages : 38
Points d'activités : 671

Feuille de personnage
Points de force [PF]: MAX
Points de popula' [PP] : MAX
Divers:
MessageSujet: • La fin d'une ère et le début d'une autre ! Dim 23 Sep - 12:54





• La fin d'une ère et le début d'une autre .. !






    La guerre s'était éclaté aux quatre points du globe, tous à la recherche du pouvoir, gloire et richesse. Comme d'habitude, les plus faibles se faisaient écrasé comme des fourmis, les plus forts survivaient. La marine à chaque fois présente tout comme les membres du gouvernement pour mettre l'ordre dans ce monde. Malheureusement, il fallait une seconde d'inattention pour qu'une guerre s'éclate ! On n'avait jamais vécu une telle expérience en moins de 20 ans. Si vous voulez tout savoir, c'est depuis la mort de Gold Roger et Tsubaki D. Hiro. Avant de rendre l'âme, c'est deux là avaient créé la plus grande révolution que le monde n'ait jamais connu, d'un côté le seigneur des pirates qui encourageaient les gens à suivre sa voix et de l'autre côté le chef de la révolution qui encourageait les gens à prendre une arme et à le suivre.

    Comme vous avez dû le constaté, depuis ses dix dernières mois les gros ne cessaient de tomber. Pour commencer c'était Tenshi qui se faisait avoir par la marine à Ohara et ensuite c'était au tour du directeur du cp9, le prince de la famille royale née à Marie Joa, d'ailleurs cette histoire était loin d'être fini. Puis ensuite la chut de Charles IV Britannia, l'amiral en chef de la marine. Le retour de Makkura en vice amiral et ainsi de suite. Tout ça pour vous dire qu'au court de cette année, nous n'avions pas le temps de nous ennuyer.

    C'était bien de parler de ce qui s'était passé, mais il serait encore mieux de parler de ce qui se passe en ce moment. Nous nous trouvons à Alabasta en compagnie de la solitaire Ankô, Urumi Ankô. Vous allez dire que faisait-elle à Alabasta, le royaume désertique ? C'est simple, elle quittait le nouveau monde et arrivait sur le royaume désertique juste pour un règlement de compte entre une autre Yonkou du nom de Erza. La marine ne dormait pas, car une centaine d'hommes étaient à sa trousse et ils avaient pour ordre de l'éliminer. Notre Yonkou confiante et fier massacrait tous les soldats de la marine qui lui faisaient face, d'ailleurs c'était pathétique de la part de marine d'envoyer des simples soldats. En quelque heure, elle parcourait Yuba jusqu'à Katorea, le point du rendez-vous. En arrivant sur place, elle n'apercevait personne dans le parage, elle ordonnait à ses hommes d'encercler tout le périmètre et en attendant elle essayait de mettre en place sa stratégie.


    Soudain une énorme dôme de cristal tombait du ciel, c'était incroyable et personne ne l'avait vu venir. À l'intérieur de cet dôme se trouvait notre Yonkou et une autre femme qui nous était pas inconnue, Tsubaki D. Guren ! Grâce à l'intelligence de Guren, tous les hommes de Ankô se trouvaient en dehors du dôme et pouvait se faire massacrer par les hommes du gouvernement. En tout cas, nous n'allions pas tarder à assister à un très beau combat opposant un Yonkou contre le second d'un autre Yonkou. Pour commencer le papotage, c'était guren qui avait pris la parole en disant :


    « Tu me fais pitié Ankô ! Si tu avais accepté notre offre comme convenu tout ça ne serait pas arrivée. Maintenant c'est trop tard pour retourner en arrière, je suis venu seul pour prendre ta vie. Comme tu le vois, tu ne pourras pas sortir de cette dôme et personne n'y pourra y être. Ça sera donc entre toi et moi et j'ai l'intention de perdre ta vie quitte à y laisser ma vie. »

    Incroyable !! Qui aurait cru que la triple femme mettrait sa vie en jeu pour prendre celle de Ankô ? et le pire dans tout ça, elle était venue seul. Ankô se mettait à rire pendant quelque seconde, puis ensuite elle prenait un air sérieux avant de rappliquer en disant :


    « Les Tsubaki !!!! Vous n'avez pas marre de vouloir sacrifier votre vie pour une autre personne ? Hiro, ensuite tensei dont je lui avais botter les fesses et maintenant c'est toi, qui est le prochain ? Aucun Tsubaki n'a réussi à me battre et ce n'est pas aujourd'hui que vous alliez réussir. Abandonne tout de suite GURENNNNNNNN ! »

    La triple femme soupirait un bon coup avant de regarder vers le ciel pendant quelques secondes. Puis elle sursautait vers l'arrière avant de toucher le sol avec sa main. Rien ne se passait et on se demandait ce qu'elle avait l'intention de faire. De l'autre côté Ankô se transformait en sa forme hybride et elle dégainait sa lance puis se lançait en direction de Guren. La triple femme ne bougeait pas et elle se permettait même de lancer un sourire qui n'arrêtait pas d'énerver notre Yonkou. Soudain le sol se congelait .. Non, le sol était cristallisé ! Désormais, Guren avait l'avantage du combat. Non seulement une dôme les entouraient, mais maintenant avec le sol glissant cela allait être beaucoup plus difficile pour notre Yonkou.

    Elle essayait de montrer que Guren ne lui faisait pas peur, pour cela elle lançait un sourire puis annulait sa transformation. Elle essayait de réfléchir quelques secondes et de l'autre côté, guren se préparait à attaquer. La triple femme tendait ses bras verticalement puis soudain elle lançait deux sabre en cristal d'une vitesse incroyable. Il n'y avait rien à dire, le combat était lancé ! Ankô fermait ses yeux et au dernier moment, elle piquait une colère et cassait en mille morceaux les deux sabres lancés par la triple femme. Ankô n'arrivait pas à garder son sang-froid, elle décidait de sortir le grand jeu. Elle pointait sa lance en direction de Guren puis elle lançait un petit sourire crispé .. Soudain une énorme boule d'énergie sortie de celui-ci et fonçait sur Guren à la vitesse de la lumière. Une seconde avant que cette attaque ne soit lancé, la triple femme avait essayé de créer un gigantesque bouclier de cristal. Malheureusement elle et son bouclier s'était fait propulsé contre une partie du dôme. La douleur était intense et la triple femme avait du mal à se relever. Anko s'avançait vers la triple femme tout en ayant à la main sa lance mystérieuse. Une fois arrivée à la hauteur de son adversaire, elle prenait un air sérieux et se permettait de jouer la plus forte en disant :

    « je te l'avais dit ! Aucun Tsubaki n'arriverait à me battre, vous êtes des nuls, vous êtes des créatures inférieur à nous, je connais votre histoire de A à Z et si ça peut te faire plaisir, je le balancerais au monde entier. Vous avez simplement hérité du corps humain, sinon vous n'avez rien d'un être humain, pas vrai ? … »

    On dirait que Guren n'avait pas la force de se relever, alors c'était bien la fin de la triple femme qui aurait marqué l'histoire de l'époque de Roger ? On dirait bien que oui .. Ankô décidait d'abord de lui infliger quelques souffrances avant de la tuer. De l'autre côté, une centaine d'hommes de la marine arrivait, tandis que des officiers. Le combat était peut-être terminé, mais la guerre ne faisait que de commencer.

    Ankô prenait un malin plaisir à écraser les membres de la triple femmes, avant que la marine ne pusse mettre la main sur ses hommes, elle décidait d'éliminer une fois pour de bon la triple femme. Le corps penché vers l'avant, la lance bien derrière le dos avec un certain élan, elle décidait de couper la tête à Guren et ainsi d'humilier les Tsubaki. Soudain le géant dôme de cristal s'était coupé en deux. Ce qui obligeait Ankô d'arrêter son mouvement, une sorte de fluide était lancée en sa direction et avec son Haki de l'observation elle l'esquivait avec beaucoup de facilité. Mais cela l'avait obligé de s'éloigner un peu de Guren. Les trois hommes le plus fort de l'équipage d'Ankô ainsi qu'elle-même étaient surpris et n'en croyaient pas à leur yeux. Mais pourquoi ? Tout simplement parce qu'il y avait un homme très mystérieux qui s'était pointé et qui apportait son aide à Guren. Cet homme était Kisuke Uhara, bien sûr ce n'était pas son vrai nom. Il tenait dans sa main une lame exceptionnelle qui lui avait permis de couper cette gigantesque dôme en deux. D'un air agressif, il regardait l'équipage de Ankô et décidait de prendre la parole en disant :

    « Ankô comment oses-tu nous traité de la sorte ? Désormais considère moi comme ton adversaire aussi, j'aurais aucune pitié, si tu me laisses l'occasion je te découperais en rondelle. » il s'arrêtait un instant et il se retournait vers la triple femme en disant :


    « Guren-sama, ce que vous venez de faire n'est pas digne de notre clan. Avez-vous vraiment l'intention de mourir et si c'était le cas pourrais-je savoir pour quel raison ? Si vous me dites que vous voulez vous sacrifier pour Erza, je n'hésiterais pas une seule seconde à vous tuer. Désolé si vous me trouver un peu menaçant, mais vos agissement ne plaise pas du tout. Et pourrais-je aussi savoir pour quelle raison vous avez couper contact avec notre réseau ? »

    Pendant ce temps de l'autre côté les hommes de Ankô se rassemblait, ils savaient très bien que Ankô n'était pas capable de battre à elle tout seul cet homme. Non seulement il est imprévisible, mais il suffirait d'une seul attaque pour vous ramener dans l'autre monde. En tout cas, les grands se rassemblaient, il ne manquait plus que les officiers de la marine qui ne tarderait pas entrer en action. Ankô esquissait un léger sourire et claquait des doigts afin que ses hommes puissent se rassembler près d'elle. Les plus faibles étaient derrières et près à combattre les officiers de la marine, tandis que devant on avait Ankô et les trois hommes le plus puissant de son équipage. Les choses sérieuses allaient enfin commencer.. Le premier homme ayant une prime de 500 000 000 de berrys. Un visage très sombre, équipé de haut en bas, un homme très mystérieux et très puissant. Redouté par sa facilité de détruire n'importe quoi avec ses mains, il se pourrait que cet homme soit même plus fort que Ankô. Il se positionnait à droite de la capitaine de l'équipage et d'un voix roc il s’adressait à Uhara en disant :

    El Diablo → second de l'équipage, maitrise parfaite des techniques art martiaux. + haki de l'armement (faible maitrise)

    « Oie Oie .. On dirait que les choses sérieuses vont enfin commencer, je veux y participer ! »

    Une chose était sûr, Uhara ne pourrait jamais battre Ankô et cet homme en même temps. C'était au tour de l'autre de s'avancer, il prenait la gauche de la capitaine. Un homme bizarre, avec des cheveux étranges, il gardait toujours le sourire. Primé de 350 000 000 de berrys ayant mangé le fruit des cheveux. Il se contentait d'avancer sans rien dire, seulement en gardant un sourire étrange. Ses cheveux bougeait de gauche à droite, une fois qu'il se positionnait à la gauche de la capitaine, il prenait la parole accompagné d'un ton de travesti en disant :

    El Travesto → capitaine de la seconde flotte, possède le fruit des cheveux.

    « Glo Glo Glo .. Uharaaaa ! Ça faisait un bail mon ami, j'ai peu-être perdu avant, mais maintenant c'est toi qui va perdre GLO GLO GLO .. !

    Et maintenant c'était autour du troisième homme ! Il était primé de 150 000 000 de berrys, il était le plus nul et n'avait quasiment aucune capacité sauf si ce n'était la chance. Il s'en sortait toujours grâce à ce «don» dont on appellerait la chance. Il se positionnait derrière Ankô et tapais dans sa main. Il était confiant et serin, il prenait la parole en disant :

    El Tapêto → capitaine de la troisième flotte. Un vieux sabre.

    « Uharaaaaaa ! Pourquoi il faut toujours que tu sois là ou tu ne dois pas y être ! Aujourd'hui, je vais te faire regretter ce que tu m'as fait dans le passé, sale bâtard ! »

    La guerre était sur le point de s'éclater, tout les membres de Ankô était réuni et les plus faibles étaient derrière et devait empêcher la marine de rejoindre le champ de bataille. Nous allions assister à un très beau combat, pour cela il faudrait que Guren pusse se lever, sinon Uhara ne pourrait pas en venir à la fin de tout ce monde. Pour le moment, Uhara ne disait pas grand chose si ce n'était que observer et analysé ses adversaires. Ankô esquissait un léger sourire et se transformait en sa forme hybride puis pointait sa lance dans la direction de Uhara en disant :


    « Uhara, je ne te croyais pas aussi bête ! Décidément les Tsubaki y a n'a pas un pour rattraper l'autre. Cet fois-ci je ne dis rien, la prochaine fois que tu m'adresses la parole de cette manière, je te jure que je te tuerai et je balancerais ta tête au gouvernement. Pour qui te prends-tu sale vermines ? Les Gars, il temps de lui faire sa fête !!!!! »


    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Ordre de passage :
    -Astral
    - Ganesha
    - Oga - Raito
    - Rob
    - Eden
    - Tensei
    - Zaïmon

    ---> Dites comment vous êtes arrivé sur l'île (au pire vous pouvez dire que vous y étiez déjà sur alabsta 'soit réaliste et cohérent Wink ' dites que vous avez entendu des rumeurs soit disant y a une guerre à Katorea et pour les marines vous pouvez dire que vous êtes envoyé par un vice-amiral, ou un autre officer .. Quand vous arriviez sur place, vous aurez des soldats en face de vous, vous les massacrer et au prochain poste, les choses sérieuses commenceront Wink ) Je pense pas qu'on va diviser les postes, ça fera trop de rp avec le maj ( donc essayer de rp dans les temps.) Si vous n'avez pas rp au bout de 48h et qu'en plus vous n'avez pas prévenu votre absence, vous seriez disqualifié et vous n'aurez pas le droit de participé à des missions, quêtes ou autre pendant 1 MOIS !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-history.forumgratuit.org
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • La fin d'une ère et le début d'une autre ! Dim 23 Sep - 14:15




Guerre au sommet !




      Un jour normal sur la mer de South Blue, je patrouille dans la ville, je démonte des pirates qui se croit supérieur et je mange des donuts une journée parfaite quoi ! Mais, même dans une journée aussi parfaite, les nuages pouvaient venir de n’ importe où n’importe quand. En effet, plusieurs rumeurs disaient que deux équipages de Yonkou aller bientôt se faire face sur Grandline. Même si d’après moi ce ne sont que des rumeurs, il faut quand même faire attention, on ne blague pas avec des pirates aussi connus !

      Après avoir mis en prison un petit voleur qui s’amusait à prendre le sac de personnes âgés sans défense, le colonel de la base me fit appeler dans son bureau, et apparemment, il était inquiet vu le son de sa voix. Je me suis donc dépêché de fermer la prison et de signer la décharge et je me suis rendu directement dans le bureau du Colonel. Celui-ci, avait l’air contrarié, je me suis mis au garde à vous mais il me dit immédiatement de m’assoir et il m’a regardé avec sérieux.

      - Adjudant, j’imagine que vous êtes au courants des différentes rumeurs qui voie le jour en ce moment dans les quartiers mal famée je me trompe ?

      - Vous voulez sans doute parler des rumeurs selon lesquelles les équipages respectifs des Yonkou Erza et Anko se déclare la guerre et qu’elles vont se battre à Alabasta ? Je pense surtout que ce sont juste des ragots de bonne femme.

      - Et bien justement détrompez-vous, toutes ces rumeurs sont vraie, la guerre à bel et bien était déclarée entre elles et elles se battent en ce moment même sur Grandline plus précisément à Alabasta. C’est pour cela que vous et tous les hommes présent ici partez immédiatement pour mettre fin à ce carnage ai-je était assez clair ?!


      Je n’en reviens pas, c’était donc vrai, deux des quatre empereurs allaient se battre jusqu’à la mort à Alabasta, cela risqué de mettre le vie de civils en danger et le gouvernement devait absolument évité cela ! J’ai donc dit que je ferais tout pour stopper le massacre et je suis parti sur le port ou le bateau n’attendait plus que moi pour partir en guerre. Pendant qu’il commencer à avancer, j’ai regardé le port de South Blue, c’était peut-être la dernière fois que je le voyais, je risqué ma vie, et je le savais, mais c’est pour le bien du reste du monde alors ce n’est pas grave.

      Le voyage en lui-même dura deux jour, je n’étais quand même pas très proche de Grand Line mais ont devaient arriver le plus vite possible pour éviter davantage de pertes humaines. Quand Alabasta fut enfin en vue, le bruit des canons et des hurlements était presque insupportable aux oreilles des gens et des soldats qui était mort de trouille ne pensant qu’a retrouvé leurs familles quand tout serait fini. Le colonel, présent sur le bateau fit un léger discours pour nous dire de ne pas avoir peur et de nous battre avec honneur et courage pour que la marine et le gouvernement mondial ne perdent jamais.

      Quelques instants plus tard, le bateau arriva enfin jusqu’au port, la guerre faisait rage, le bruit des fusils et des hurlements était vraiment insupportable pour les âmes sensible qui fondait en larme encore plus vite que des femmes ! Moi, j’étais en première ligne, mon épée à la main et quand le bateau nous laissa débarquer, je suis allé aussi vite que possible dans le tas, tuant et déchiquetant les pirates aussi vite et aussi longtemps que je pouvais le faire pour me frayer un chemin. Les pirates qui était en arrière était de simple novice espérant devenir puissant au contact de puissant mais qui n’aller finalement que se faire tuer.

      Après une trentaine de minute de lutte, j’avais déjà bien avancé dans le champ de bataille, les renforts venaient en masse nous faisant gagner du terrain beaucoup plus rapidement. Au bout d’un moment, alors que je venais de tuer un pirate encore plus con que les autres, les cris d’un soldat m’alertèrent. Un pirate qui avait l’air vieux avec un sabre pas si impressionnant venait de lui trancher la tête. Alors qu’il aller tuer un de mes amis à l’aide de son sabre, je me suis mis devant lui stoppant sa lame à l’aide de la mienne reculant un peu à cause de sa force. Ce type avez une sacrée force même si je ne savais pas qui il était.

      - Toi, pirate, ta route de massacre se termine ici et maintenant !

      [hrp]Je parle du capitaine de la troisième flotte quand je stoppe son sabre.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • La fin d'une ère et le début d'une autre ! Dim 23 Sep - 15:54

    De retour de ma mission précédente, il était temps de souffler. Et par souffler, j'entends me reposer, dormir, manger, méditer, et lire à foison des ouvrages. Le QG de North Blue était une base doté d'une bibliothèque fade et maigre à mon goût. Rien à voir avec mon île natale. Mais quand on est dans la marine, et surtout quand on est un sous-officier, on a pas grand chose à redire. Mais qu'impote, j'étais plongé dans une oeuvre datant de plusieurs siècles. Un philosophe Archimédon faisait l'apologie de l'ordre et de la discipline, qui conqtruisaient à elles seules le cadre d'une vie paisible dans une société humaine. Une société sans cesse menacée par le chaos et la violence. Il était évident de faire un parallèle dans notre monde. Il y avait tellement à faire pour remettre les choses en ordre. C'était ce que m'indiquait mon nirvana. Je me devais d'insaurer la paix universelle en supprimant les obstacles de l'ordre. Une doctrine qu'il fallait implanter dans l'esprit de nos jeunes pousses. J'étais assis en tailleur en plein milieu de mes quartiers. Avoir des quartiers, c'est avoir son espace vital. Ce que les soldats n'avaient pas. Quelqu'un frappa à la porte et entra.


    Il s'agissait du colonel Brant. Un officier supérieur qui avait eu un rôle capital dans mon évolution au sein de la marine. C'était également lui qui m'avait offert ce collier fait de grosses perles métaliques, mon arme principale. Ce bijou avait appartenu à un pirate nommé Sam Sammy Summers, originaire de la même île que le vieux colonel. Ce dernier l'avait vaincu avec brio, armé de son gigantesque katana. En le voyant entrer, je me relevai le plus vite possible, et fit le salut militaire. Brant secoua sa main, ce qui signifiait "repos". Il prit place sur ma couchette et m'invita à m'assoir par terre, comme je le fus quelques secondes plus tôt. Puis il prit la parole, avec sa serennité habituelle.


    " Je vois que tu lis "La Loi Originelle", d'Archimédon. Une des oeuvres à laquelle j'apport beaucoup d'attention. "

    " Vous lisez beaucoup, colonel ? "

    " Ca m'arrive. Mais je ne suis pas içi pour parler de lecture. J'imagine que tu connais beaucoup de choses en ce monde grâce à tes études quotidiennes sur les ouvrages les plus coriaces de ce bas-monde. "

    " Je n'en sais rien. "

    " Que pourrais-tu me dire à propos des trois ordres mondiaux ? "

    " Hm ... Il s'agit des trois ordres qui permettent de stabiliser le monde et de l'empêcher de basculer dans le chaos. Il est constitué d'une part des trois amiraux de la marine, d'une autre part des sept capitaines corsaires, et enfin des quatres Empereurs, les Yonkous. Seulement, ce qui explique cette forte instabilité qui règne actuellement, c'est le fait que ces groupes sont incomplets. Seuls les 4 Yonkous sont présents, dont un d'entre eux est devenu Seigneur des Pirates. Kaguya. Personnellement je pense qu'il serait plus facile d'éradiquer l'ordre des Yonkous pour que le monde retrouve un équilibre. "

    " Tu n'as pas ton mot à dire dans cette histoire. Tu n'es qu'un petit officier de pacotille. Quand tu seras plus gradé, tu auras la possibilité de faire entendre ta voix. Pour l'instant il n'en est rien. Le sous-amiral de la base m'a demandé de dépêché en renfort une unité de trente hommes à Alabasta et d'y envoyer l'officier que je jugerais le plus apte à accomplir la mission. "

    " Quelle mission ? "

    " Il s'agit d'appréhender la Yonkou Anko. De nombreux officiers, soldats, pirates et certainement révolutionnaires vont participer à la bataille qui va opposer Anko et Tsubaki D. Guren, mère du principal agitateur révolutionnaire de Grand Line : Tsubaki D. Tensei. Guren n'est autre que le bras droit de Boa Erza. Une bataille qui opposera deux titans. Même si tu n'es qu'un sergent, je vois du potentiel en toi. Il y a deux cents ans, un des grands de ce monde avait avalé le même fruit que toi. Son pouvoir était destructeur. Si un jour tu parviens à maitriser les pouvoirs que te réserve ce fruit, tu deviendras important. Alors je mise tout sur toi, Ganesha. Je t'ai désigné pour diriger un navire de trente soldats d'élite qui voguera droit vers Alabasta. Tu dois te hâter car la rencontre en ces deux femmes débutera dans quelques jours à Katorea. Tu as donc ordre de préparer tes affaires et partir sur le champ. Pas la peine d'emporter ton bouquin si c'est la première fois que tu pars sur Grand Line. Cette mer est la plus meurtrière de toute, elle te donnera bien des épreuves à accomplir. "


    Il était donc temps de mettre un terme à mon congé. Ni une ni deux, je préparai mes affaires. Je ne comprenais pas trop pourquoi ce vieil homme m'envoyait moi, un sergent inexpérimenté sur Grand Line pour affronter auprès d'autres officiers un des quatre yonkous. La terreur et l'impatience bouillonnaient en moi. Je montai alors d'un gallion digne des officiers supérieurs, prêt à partir pour de nouvelles aventures. Le voyage commença. Comme la coque du navire nous le permettait, nous passâmes par Calm Belt avant d'arriver sur Grand Line et naviguer vers notre destination : le royaume desertique d'Alabasta, à Katorea, une ville avoisinante du port de Nanohana. Et Brant m'avait bien mit en garde. Parfois, après une tempête de glace, une canicule des plus violente s'battait sur nous. Les conditions climatiques étaient épouvantables. Cet mer méritait son surnom de "cimetière des pirates". Trois jours passèrent, et notre destination fut enfin en vue. Nous accostâmes au port de Nanohana, là où de nombreux navires de la marine déchargaient eux aussi leurs effectifs.

    C'était inroyable à voir. Des officiers célèbres arpentaient le port, protégés par des unités d'élites provenant directement de Marineford. La bataille était toute prêt à éclater. Je fus rattaché à une autre unité de guerre, dirigée par un Commandant de South Blue. Nous passâmes une nuit au port en attendant les derniers arrivants, et au petit matin, l'armée tout entière se mit en route. Le combat entre les deux femmes avait commencé et il était temps pour nous d'intervenir. Katorea devenait le thêatre apocalyptique d'une guerre particulièrement violente. Après une traversée du désert qui dura plusieurs heures, Katorea était enfin à nous. Les pirate procédaient à des pillages ainsi que de violents combats contre la marine locale, qui se faisait littéralement massacrer par la puissance de l'équipage d'Anko. Les officiers ordonnèrent l'assaut, et la grande bataille commença. Moi aussi, je me lançai dans le sanglant combat qui allait opposer le chaos et la justice. J'utilisai exclusivement mon pouvoir en faisant graviter les dix grosses perles qui constituaient mon collier. Celles-ci fonçaient en plein visage de mes adversaire afin de leur briser les os et les tuer. Mais comment ce carnage allait-il finir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • La fin d'une ère et le début d'une autre ! Lun 24 Sep - 19:21



♣ Alabasta ♠





Le Bastet est un navire bleu nuit aux rambardes couleur argent considéré comme une prouesse technique par de nombreux charpentiers du monde naval. C'est un galion de taille réduite, nécessitant 40 hommes pour manoeuvrer, et pouvant accueillir 50 passagers. Sa coque est renforcée de plusieurs alliages de métal remontant jusqu'à l'éperon, faisant de celui-ci un brise glace efficace. Il est également utilisé pour les abordages, sa taille basse pour un navire à éperon et sa facilité de manoeuvre le rendant parfait pour percer les bateaux ennemis.
Malgré les apparences, le bateau est TRES lourdement armé, dôté de trois rangées de quinze canons à chaque bord, dispersées sur la hauteur. Son but est clairement d'éviter le combat en faisant sombrer le vaisseau ennemi avant même l'affrontement direct, sa taille basse lui permettant de trouer la cale adverse en un instant. Voila le genre de navire ou se trouvait Raio et Oga, ce navire n'appartient pas a Raio mais, a son capitaine Waqar Kheireddine qu'il avait rencontré en mers.
« Raio-Sama ! Un de nos contactes à Alabasta viens de nous parvenir un message -Une guerre a éclaté entre Tsubaki D. Guren et Urumi Anko ! Nous ne pouvons pas venir vous donner vos provisions, que doit-on faire ?- Voilà Raio-Sama nous ne pouvons pas aller au G8 sans provision on doit trouver un moyen. »

Raio était couché à la lecture du message, son chapeau sur le visage laissait seulement apparaître les mouvements de ses lèvres, les bras derrières la tête et les jambes croisées, il pensait à une solution de se faire connaître en fessant du bruit dans cette guerre mais, aussi à trouver une solution pour prendre les provisions et partir. Le pirate se leva et répondit :


« Ok ! Les gars nous allons chercher les provisions et faire connaître notre nom en même temps ! Faite moi confiance j'ai un plan » Disait-il avec un sourire et une classe peu commune.

L'équipage était remonté, avec ces simples paroles, Raio le sniper de l'équipage des princes de l'océan donna de l'espoir et de la détermination aux membres qu'ils les composaient. Le Bastet pris la direction de Alabasta, pour faire entendre leurs noms. Pendant que le navire naviguait a pleine vitesse, le reste de l'équipage nettoyait les armes, même Raio s'y était mis, il démontait et remontait ses précieuses armes nommé Kell & Bull. Quelques heures plus tard, l'île désertique se voyait enfin, les yeux pleines de détermination, les princes de l'océan avançaient vers ce qui sera peut-être leurs tombes ou alors leurs moments de gloire.


Arriver sur le lieu du combat, le sable était devenu compact à cause du trop de sang qui avait coulé, des marines et même des pirates ce battait. L'heure est arrivée, des marins fonçaient sur Raio et sa bande, Raio prit son arme et tira plusieurs balles feu dans les airs, ces dernières éclatèrent et une vague de feu tombait tomba sur les marins trop étourdie Raio prit la parole :

« C'EST PARTI !!!!! »
Cria-t-il avec détermination, suivi d'un puissant rugissement du lionceau non du lion Jo.










Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • La fin d'une ère et le début d'une autre ! Lun 24 Sep - 21:47

« Oui, c’est vrai que ce bateau est bien équipé. »

Oga était en ce moment même sur le bateau d’un dénommé Waqar, un pirate qui allait surement bientôt faire parler de lui. Naomi était assise à ses côtés, et ils discutaient en compagnie de leur grand ami Raio, un pirate qu’Oga avait rencontré dès ses débuts.
Ils étaient désormais ensemble, même si le pirate ne comprenait pas vraiment ce qu’il était venu faire ici. Il y a déjà une dizaine de jours, ils avaient quitté ensemble l’île de Little Garden dans laquelle ils avaient tous les deux combattus le Sous-Amiral Senzô. Son petit bateau ayant été détruit par les géants, il avait été contraint de suivre son ami sur ce grand navire.

Pendant le temps qu’il était resté en compagnie de son ami, Oga avait été soigné par le médecin de bord, et ce dernier était tellement bon dans sa discipline que le pirate ne sentait même plus ses côtes cassées. Il avait cependant un long bandage au torse et au ventre afin de stabiliser son corps, et pour éviter qu’une hémorragie ne se déclenche. Oga était bien sûr reconnaissant envers le médecin, mais aussi envers Raio qui était celui qui l’avait emmené ici.

Ils étaient en ce moment en train de discuter de tout et de rien. Mais le pirate pensait sans cesse à la même chose : pourquoi Raio était-il aussi à l’aise sur ce navire étranger ? Il n’était peut-être pas étranger pour le pirate au chapeau… Il faisait peut-être parti de leur équipage qui sait ! Bref, alors qu’Oga rigolait à une blague qu’avait raconté Naomi, un pirate vint délivrer un message à Raio.

« Raio-Sama ! Un de nos contacts à Alabasta viens de nous parvenir un message -Une guerre a éclaté entre Tsubaki D. Guren et Urumi Anko ! Nous ne pouvons pas venir vous donner vos provisions, que doit-on faire ?- Voilà Raio-Sama nous ne pouvons pas aller au G8 sans provision on doit trouver un moyen. »

Ce fut un choc pour Oga ! Deux empereurs étaient en ce moment même en train de se battre à mort ! C’était vraiment une nouvelle bouleversante, et Oga ne tarda pas à remarquer que son ami avait l’air aussi surpris que lui. Le pirate au chapeau se leva puis dit au messager :

« Ok ! Les gars nous allons chercher les provisions et faire connaître notre nom en même temps ! Faite moi confiance j'ai un plan »

Il avait vraiment l’intention d’aller à la rencontre de ces deux monstres ? De ces deux légendes ? Oga se leva à son tour puis quitta la salle : s’ils avaient vraiment l’intention d’aller à Alabasta, il devait se préparer. Il s’assis à terre, pris son katana, puis le nettoya. Du sang était collé dessus car il n’en avait pas prit soin depuis des semaines, mais en même temps, il était complètement détruit. La lame était fissurée et elle tenait à peine au manche, et Oga ne voulait prendre aucun risque, surtout contre des empereurs. Il demanda à un homme de lui passer un katana qu’ils avaient en réserve, et il revint deux minutes plus tard avec ce qu’il voulait. Il était de la même taille que son ancien, et un peu plus léger, mais il était bizarrement plus difficile à manier, peut-être à cause de sa forme légèrement courbée.

Depuis ce moment, Oga était resté assis à contempler la mer, jusqu’à enfin apercevoir l’île d’Alabasta. Il se leva, se craqua les doigts puis appela la jeune femme. Cette dernière arriva, et finissait de mettre en place ses doubles lames dans leur fourreau. Ils s’approchèrent ensuite tous les deux du navire, puis sautèrent par dessus lorsqu’ils furent assez proche de la terre ferme.

« Raio, on part devant ! »


Son ami faisait apparemment parti de cet équipage, mais Oga non. Il n’avait pas à obéir à leurs ordres, et avait accepté d’aller avec eux à Alabasta pour pouvoir se battre contre des personnes très fortes. Il avança donc tranquillement en compagnie de son amie, qui était d’ailleurs très anxieuse. Il marchèrent pendant environ une heure avant d’atteindre sur le lieu du combat, et la scène était terrifiantes : des dizaines de corps jonchaient le sol, et il y avait du sang absolument partout. Alors qu’il s’approchait prudemment, une dizaine de marin s’arrêta devant lui, et lui dirent qu’il était interdit aux étrangers d’approcher cet endroit. Bien sûr, Oga ne tint pas compte de leurs propos et tua les hommes un par un.

Alors qu’il allait continuer sa route, il vit un homme en train de courir tout en portant un coffre. Il criait aussi le nom de son capitaine « Ankô ». Oga lança un regard à son amie puis cette dernière compris aussitôt : elle tendit son bras, appuya sur un bouton puis sa lame fonça droit sur le pauvre. Ce dernier reçut l’arme en plein dans la jambe, ce qui le fit tomber. Oga s’approcha, tout en tuant un marin qui essayait de l’arrêter, puis il se baissa et ouvrit le coffre.

Le pirate n’en croyait pas ses yeux, il avait devant lui un fruit du démon !! Cet homme avait apparemment reçu l’ordre d’aller chercher un fruit du démon et de le donner à son capitaine, mais ça ne s’était pas passé comme ça. Il prit le fruit dans ses mains puis le contempla : il était rouge et avait des feuilles violettes autour. C’était peut-être ce qui allait changé sa vie, grâce à ce fruit, Oga pourrait devenir encore plus fort ! Il regarda Naomi, puis cette acquiesça d’un signe de tête.

Oga éplucha le fruit, puis regarda attentivement l’intérieur du fruit : il était maintenant déterminé à le manger, et il pourrait enfin devenir plus fort. Sans un moment d’hésitation, il prit le fruit puis l’avala d’un trait. Il se mit soudainement à grimacer et à se plaindre du goût infect. Alors que rien n’avait l’air de se passer, Naomi assista à une scène inédite. La peau d'Oga se mit à geler et des sortes de stalagtiques apparurent un peu partout sur son corps. Contre toute attente, la transformation s'arrêta là. Le pirate voulant absolument tester son fruit leva son bras puis un filet de glace s'echappa de ses mains. Il arrêta tout de suite puis s'agenouilla : ill était désormais essoufflé à cause de l’effort produit, mais était d’un autre côté surpris d’avoir obtenu un fruit du démon aussi rapidement. Il n’avait malheureusement pas pu l’utiliser plus longtemps car il ne le maîtrisait pas encore.

Il se releva doucement afin de ne pas produire trop d’effort puis regarda en face de lui. Des personnes beaucoup plus fortes que les précédentes se trouvaient là. Certains se battaient tandis que d’autres restaient là attendre, comme lui.

Que devait-il faire maintenant ? À suivre.


Dernière édition par Oga Saruwatari le Dim 30 Sep - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • La fin d'une ère et le début d'une autre ! Sam 29 Sep - 14:59


Malgré tout son épuisement, Eden fut bien obligée de se réveiller. Elle revenait pourtant d'une bataille contre un monstre bien plus fort qu'elle, dans un désert qui avait eu raison de ses forces. Ayumi, la suivante de Tensei si elle avait bien compris, l'avait examinée, et constaté quelques blessures mineures, mais surtout une "hémorragie" sous ses mèches rouges. Eden ne savait pas ce qu'était une hémorragie, mais elle avait très bien senti le sang dégouliner près de sa tempe. Surtout, la fatigue l'avant poussée dans un sommeil de plomb terriblement profond.

Pourtant, impossible d'ignorer le gigantesque ramdam qui rugissait autour d'elle. Elle se releva subitement, tous les sens en alerte par habitude. D'ailleurs, son ouïe était revenue. Parfait, car elle sentait qu'elle allait en avoir besoin.
Autour d'elle, les lits d'Ayumi et la fille aux cheveux bleus, Eight, étaient vides. Cela l'inquiéta, bien qu'elle ne tienne pas particulièrement aux deux femmes. Mais Rob n'aurait sûrement pas permis qu'on la laisse seule dans son état. Rob! Soudain, elle courut hors de la pièce. Où était-il? Elle revint dans la pièce juste le temps de remettre son short, d'enfiler sa veste et de lacer ses bottes serrées, puis dévala les marches sans rien prendre d'autre. Elle haletait un peu, mais pour le reste elle semblait avoir récupéré, hormis une douleur lancinante à la tête. Elle tâtonna légèrement des points de suture sous un épais bandage. Il ne valait mieux pas toucher, donc.
Mais où donc était Rob?

On aurait dit qu'une guerre avait lieu, dehors. Mais en sortant de la taverne, Eden constata qu'elle n'était pas très loin de la vérité. Ça se battait, de partout. Une immonde odeur de poudre lui attaqua l'odorat, et elle fut contrainte de faire marche arrière dans la taverne, le temps de déchirer sa capuche en fourrure et de se l'accrocher par-dessus le nez et la bouche. Puis, elle se jeta dehors.
C'était une mêlée générale dont elle n'arrivait même pas à déterminer les camps. Il y avait des pirates et des marines, mais les pirates se battaient entre eux aussi. C'était la cohue, et Eden dû commencer à riposter dès le nez mis dehors. Comment allait-elle retrouver Rob, ou même Tensei, dans un tel bazar?

Soudain, elle se baissa pour éviter un collier composé d'énormes boules. Rien qu'à son sifflement dans l'air, elle devinait que l'arme étrange devait être terriblement lourde. Mais dans les nuages de sable et de poussières soulevés par tous les mouvements autour d'elle, elle perdit bien vite l'engin de vue.
Bref, il fallait qu'elle bouge.

Elle se mit à courir, certainement pas à sa pleine puissance, car il fallait qu'elle soit capable d'éviter balles et épées, et de retrouver Rob ou Tensei dans la foule. Que se passait-il ici? Jamais elle n'avait vu un carnage pareil. Constamment, elle sautait en l'air pour éviter un coup de pied, bondissait sur un mec pour éviter son adversaire, plongeait pour éviter une balle. Ca tenait presque d'une infiltration dans une base marine. Avec des pirates en plus.

Soudain, elle se senti attrapée par la peau du cou, et lâcha malgré elle un rugissement animal très bruyant. Son zoan devenait hors de contrôle, mais pourquoi??
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: • La fin d'une ère et le début d'une autre !

Revenir en haut Aller en bas

• La fin d'une ère et le début d'une autre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Royaume d'Alabasta-