AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FB]Affaire de famille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [FB]Affaire de famille. Dim 23 Sep - 18:54




Affaire de famille.




      Début de semaine dans la base de South Blue. Qui dit début de semaine dit nouveau roulement de planning et je n’avais pas trop envie de me retrouver encore en patrouille dans un quartier ou jamais rien ne se passe à part deux snob qui gueule pour une pelouse piétiné ! Je me suis donc levé aux aurores afin d’aller vite voir ce que j’avais à faire cette semaine et à ma grande joie, je devais patrouiller dans un des quartiers les plus ‘chauds’ de la ville ! Quelle chance, je vais enfin pouvoir m’amuser !

      Regardant les autres membres ayant hérité des quartiers chics, je ne pus m’empêcher de les narguer, commençant ainsi une bagarre général qui se terminal quand le colonel mit trois baffe à tout le monde, mais bon, j’en avais quand même amoché un ou deux ! Suite à cette altercation, le Colonel m’envoya directement patrouillé dans ma zona de la semaine en me mettant un bon coup de pied au cul qui me propulsa directement dans le quartier en question, au moins, c’était un voyage douloureux mais rapide ! Donc, étant dans ce fameux quartier, réputé pour ses voleurs, ses meurtrier, ses violeurs, ses kidnappeurs, ses dealeurs et ou l’espérance de vie d’un soldat ne dépasser pas la journée, j’étais heureux.

      Comme il était encore très tôt, tout ce petit monde était encore en train de faire de beau rêve de vol et de meurtre, quel jolie quartier quand même ! Cela faisait maintenant plus d’une heure que je patrouille dans ce district de la ville et les gens commence à se réveiller, les esprits se mettent en marche pour pouvoir faire des mauvais coups et tout cela. Continuant de marcher dans ce magnifique endroit, plein de rat et de tache de sang, un homme arriva devant moi, pistolet aux poings, tremblant légèrement et il me mit en joue.



      - Donne…. Donne-moi tout ton argent le soldat de la marine ou je te promet que je tire et que je te tue !

      - Ha, tu es vraiment sur de vouloir me braquer ? Je suis Adjudant-chef de la marine, j’ai mangé les pouvoirs d’un fruit du démon, et en plus, ton arme n’est même pas chargée.

      A la fin de ma phrase, il fit une tête d’enterrement et regarda le chargeur de son arme qui était vraiment vide. Il devint alors blanc comme un linge, se mit à genoux et m’agrippant la jambe, il me supplia de l’épargner en disant qu’il ne voulait pas faire de mal, mais qu’il n’avait pas eu le choix pour nourrir et sauver sa famille, le baratin habituel quoi. Même si il m’agaçait un peu, je ne pouvais âs l’envoyer en prison, il me fessait de la peine et j’avais de la pitié pour lui, moi aussi j’avais connu la rue et les galères, j’ai donc décidé de le relâcher et il partit en courant et en me remerciant de l’avoir laissé en vie et libre.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB]Affaire de famille. Dim 23 Sep - 19:23




Affaire de famille.




      Bon, maintenant que la colle glue était partie en pleurant toute les larmes de son corps, je pouvais me concentrer plus intensément dans ma mission de surveillance du quartier chaud de la ville. Même étant un quartier mal famée, cela faisait deux heures que je patrouillais et à part l’incident avec l’autre homme, rien de bien intéressant de c’était passé, même à midi ils ont l’air de tous dormir ! Non mais, quel toupet de me faire attendre quand même ! Ce n’est vraiment pas juste, je voudrais bien qu’une bande de bandits attaque, juste pour le plaisir au moins je pourrais me défouler mais bon.

      Une heure de plus passa sans absolument rien de nouveau à part un chat coincé dans un arbre et un gamin qui c’est casser un bras dans une chute, rien de trop excitant quoi. Pendant que j’étais tout simplement en train de perdre espoir, ma bonne étoile décida de briller, quand je suis arrivé sur une place, plusieurs hommes était en train de frapper.. Mais oui ! C’est lui ! L’homme qui avait essayé de me braquer plutôt dans la journée était en train de se faire tabasser par une bande de type louche. M’approchant, j’ai saisi le bras d’un des types et l’ai soulevé pour le faire passer à travers un mur. Pendant qu’il était complétement KO, un des deux autres types commença à me parler.

      - Non mais tu es fou ou quoi ?! Tu sais qui nous sommes ? Nous sommes tous les trois membres de la famille de Don Vito, tu ne peux pas interférer dans nos plans comme cela espèce de pauvre con !

      - Déjà, je suis Adjudant de la marine, ce qui m’octrois le droit de me mêler de ce que je veux. Ensuite, en tant que tel, je ne peux pas laisser une bande de voyous dans votre genre maltraiter un citoyen.

      Pendant que le troisième type était en train de se relever, les deux autres tentèrent de m’attaquer sans vraiment de plan ou de stratégie, juste comme cela à l’aveuglette. Le premier, vu qu’il avait une épée, tenta de m’en mettre un coup sans viser et c’est grâce à ce manque de tact que j’ai pu l’éviter facilement en pivotant sur la droite et l’achever d’un coup de genoux dans l’abdomen. Le second, lui voulait se battre à l’aide de sa force brut et tenta un plaquage. Quand il entra en contact avec mon corps, c’est lui qui prit tous les dégâts ne m’ayant absolument pas fait bougé. Se ramassant les uns les autres ils partirent me promettant que leur famille aller me tuer aussi facilement qu’un nouveau-né. Les regardant prendre leurs jambes à leur cou, j’ai aidé l’homme plein de poussière à se relever et celui-ci pleurer.

      - Ecoute moi, tu peux me faire confiance, je veux bien t’aider à te sortir de tes problèmes, mais je ne peux rien faire si tu ne dit rien alors explique moi pourquoi ces types t’en veulent.

      - Vous ne pouvez rien y faire.. Mais si vous voulez, je vais tout vous dire.. Il y à quelques semaines, un gang de mafieux qui s’appelle la « famille » c’est installé ici, taxant tous les habitants. Comme je n’ai pas pu payer, ils ont pris ma femme et ma fille disant qu’ils aller les tuer si je ne leurs donner pas l’argent c’est pour cela que je vous ai attaquer ce matin…

      - Je suis un membre de la marine, je suis payé pour aider les gens et je vais t’aider, aucun gang ne vas prendre le contrôle du quartier qui m’est affecter tu peux le croire

      L’homme parut heureux et se mit à pleurer tout en laissant couler de la morve de son nez me sautant dessus en me remerciant pendant de longue seconde. Le décollant avec force, je l’ai reposé à terre, lui demandant ou se trouvait le QG de cette fameuse organisation pour aller y faire un tour tous les deux. Il me dit que les ravisseurs lui avait donné rendez-vous dans un entrepôt pas loin quant-il aurait trouvé l’argent nécessaire à la libération de sa femme et de sa file. Leur plan était parfait, le seul truc qu’ils n’avaient pas prévue, c’était…. Moi !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB]Affaire de famille. Lun 24 Sep - 18:35




TITRE RP




      He oui, je sais, j’ai un trop grand cœur, j’ai décidé contre vents et marais d’aider ce pauvre bougre, qui n’avait plus rien à reprendre tout ! Oui je sais, la modestie n’est pas mon fort mais bref. Après le rapide épisode avec les membres de cette fameuse famille, l’homme qui se nommait en réalité Nobunaga, m’avait raconté que comme il devait de l’argent à cette mafia, ceux-ci avaient enlevé sa famille comme moyen de pression et qu’il n’avait pas eu le courage d’aller alerter la marine par peur des représailles.

      Après quelques minutes de marche pendant lesquelles Nobunaga me parla de sa collection d’insecte, punaise, comment ce type peux avoir une famille ? A moins qu’il ne se soit accouplé avec… Un insecte ? Information à vérifier plus tard quand même. Ensuite, nous arrivèrent directement devant l’entrepôt, un endroit sale complétement bouffé par la rouille et sentant l’urine à des kilomètres ! Bref, un repère de méchants quoi. La porte principale, étant fermée à double tour, je l’ai défoncé dans un coup de pied bien placé surprenant les trois garde se trouvant derrière.

      Ces idiots mettent vraiment du temps avant de réagir, j’aurais presque eu le temps d’aller boire un café et de revenir tellement ils sont long à la détente. Après avoir capté que je n’étais pas un de leurs copains, ils tentèrent de m’attaquer, mais au lieu de tous m’attaquer sur des angles différents pour pouvoir m’avoir, ils me foncèrent dessus en ligne droite, il me suffit donc de tendre le bras gauche sur le côté pour tous les avoirs au vol les mettant à terre complétement KO, et bien, mais ou vas le monde si même les mafieux devienne aussi con que des pirates ?

      Ayant ensuite fait quelques mouvements de moulinet avec mon bras droit pour éviter de m’être casser quelque chose en frappant cette bande d’incompétent, j’ai repris ma route, mettant hors-jeu les rares personnes qui avait le courage de tenter de me barrer la route, je suis vite arriver dans la pièce centrale, un grand espace vide avec un halo de lumière sur le sol du à un trou dans le toit. Dans ce halo de lumière, la famille de Nobunaga qu’il rejoignit rapidement, mais au moment ou il entra dans le halo lumineux, une cage tomba sur lui et sa famille les emprisonnant tous les trois. Un homme, riait sur le sommet de la cage.



      - Quel dommage ! Moi qui pensez que mon plan si ingénieux et tellement sophistiqué aller vous enfermer tous les quatre, je suis vraiment déçu !

      - Oui, c’est dommage, mais bon, ton plan était vraiment foireux, les barreaux de la cage était visible depuis le plafond, c’est juste que ce type est un abrutit hein.

      - Quoi ? Comment oses-tu dire que mon plan était minable ?! Tu t’adresses quand même à Don Vito, le parrain de cette famille, je suis sûr que tu trembles de peur !

      —Don Vito tu dit ? Jamais entendu parler, tu crois vraiment que tu es connu par ici ? Car personne de ma base n’a jamais fait allusion à toi.

      Cet idiot était tellement abasourdi par ma réponse, qu’il tomba de la cage la mâchoire décroché, il se releva enlevant la poussière de sur ses vêtements, et il avait l’air vraiment énervé que je ne le connaisse pas, cela le frustrait vraiment et j’aller utiliser cette frustration pour pouvoir le battre facilement. Vu l’arme qu’il avait dans les mains, il avait l’air d’être un sabreur, mais il était vraiment nul, il frapper dans le vent croyant que cela aller me faire peur.

      Je l’ai laissé jouer avec sa lame pendant quelques minutes, il croyait prendre l’avantage sur moi jusqu’au moment où il se prit le retour de flamme, un direct de gauche directement dans la mâchoire qui l’envoya dans le pays des rêves pour un long moment. Ensuite, j’ai libéré la famille qui partit en me remerciant de tout leur cœur. J’ai aussi rassemblé tous les malfaiteurs et lancé une communication avec la base pour qu’ils viennent les prendre.



      - Ici l’Adjudant-chef Astral Senta, je demande des renforts à l’entrepôt se trouvant à l’angle de la rue Brood.

      Le type de l’autre côté de l’appareil me répondit positivement, disant qu’il aller envoyé directement une patrouille sur place. Moi, en attendant, je me suis amusé à frapper dans les corps inertes des pauvres criminel, une journée parfaite !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FB]Affaire de famille.

Revenir en haut Aller en bas

[FB]Affaire de famille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-