AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Bureau de l'amiral en chef [Rapport]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maitre du jeu
Seigneur des pirates
Seigneur des pirates
avatar
Messages : 38
Points d'activités : 671

Feuille de personnage
Points de force [PF]: MAX
Points de popula' [PP] : MAX
Divers:
MessageSujet: Bureau de l'amiral en chef [Rapport] Mer 11 Avr - 16:06




    Nom : Charles IV
    Prénom : Iwazagy (le diable noir)
    Pour les intimes : Végéta
    Âge : 65 ans
    Courte description : L'homme le plus puissant de la marine, sans lui la marine ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui. Il a toujours participer à la guerre contre les pirates et révolutionnaire, ayant perdu deux fois face à l'ex-seigneur de pirate et la troisième fois fut un tournant, étant donné qu'il a capturer celui-ci et exécuté à Logue Town. C'est l'homme le plus craint de tous les marines, j'espère que vous n'aurez pas à le combattre un jour. C'est bien lui qui avait éliminé Hiro le héros des révolutionnaires, son fruit est extrêmement puissant.
    Pouvoirs : Les trois types de haki + Le logia des ténèbres.
    Points de force : +3 000
    Points de réputation : +3 500

    Une journée plutôt calme s’annonçait pour notre héros national, Charles. Ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas quitté marinford, depuis qu'il avait obtenu ce poste d'amiral en chef, il n'avait même pas fait une mission. Qu'allait-il faire aujourd'hui ? Le voyant, notre grand stratège allait sûrement encore passer une journée de galère, galère c'est-à-dire travailler sur ses plans afin de faire tomber le grand Kaguya, oui l’empereur Kaguya. Il avait très bien réussi à faire tomber Roger, alors pourquoi pas le futur seigneur de pirate ? D'après les rumeurs, Kaguya n'avait pas encore la force dont Roger possédait, donc tout était possible le héros de la marine.

    Étant dans son bureau, il regardait par la fenêtre les habitants de l'île, il tenait beaucoup à eux et il près à donner sa vie pour les sauver en cas de danger. C'était bien beau de parler de Charles et ses exploits, mais était-il encore le même Charles qu'avant ? Celui que nous connaissions était beaucoup plus jeune et adorait le combat plus que tout autre chose. Celui qu'on voyait maintenant n'était autre qu'un vieux qui passait ses journées dans une salle à ne rien faire. Et s'il allait se mettre un peu en action ? Il s'apprêtait à sortir de son bureau qu'un soldat l'interrompait en disant :

    « Maître Charles, je viens faire un rapport : Pas loin de Alabasta, le shichibukai Valérius à détruit deux flottes de la marine qui patrouillait là-bas. Et il ne cesse d'être violent envers nous. Que devons nous faire ? »

    Charles soupirait un bon coup, il savait que prendre cet homme en tant que Shichibukai n'était pas une bonne idée. Mais malheureusement le conseille de cinq l'avait qu'à même accepter. Pour le moment, Charles ne pouvait rien faire à part se déplacer lui même. Sauf que se déplacer pour un vaut à rien, ne ferait que de perdre du temps à notre amiral en chef. Il s'approchait du soldat et lui répondait en disant :

    « Je ne vois pas ce que l'on pourrait faire, à part la défense. Et vous le saviez mieux que moi, la meilleur défense c'est l'attaque. Hors de ma vue, maintenant. »
    Celui avait très bien compris ce que voulait dire l'amiral en chef. La meilleur défense c'était l'attaque. Le jeune marine au rapport partie aussi vite qu'il était venu. L'amiral en chef décidait de se reposer un peu avant d'aller se balader un peu en ville. Soudain un autre soldat l'interrompait en disant :

    « Maître Charles, navré de vous déranger, mais il y a urgence : Un jeune garçon accompagné d'une jeune fille on fait un peu n'importe quoi à water seven. Le 14eme régiment de la marine avait réussi à les enfermé sur une des prisons de West blue, mais ces deux-là ont réussi à s'échapper. Le jeune homme possède un logia, plus précisément de la lave, si je ne me trompe pas, que devons-nous faire ? »

    Encore des gamins qui veulent jouer aux pirates, qu'il aille jouer enfer. Charles s'apprêtait à dire « ignorer les » que soudain qu'il entendait logia de la lave, ses yeux s'ouvraient et sa bouche ne savait pas trop quoi dire. Charles, savait très bien que les logias étaient les fruits les plus dangereux, sans oublier quelques paramécia. Il ne pouvait pas ignorer un possesseur d'un tel fruit du démon. Tôt ou tard, il allait devenir une grand menace pour la marine, autant commencer à l'arrêter maintenant. Étant donné qu'il venait de débuter, il devait sûrement s'agir d'un novice ayant pas encore assez d'expérience. Charles décidait de répondre à l'homme qui lui faisait face :




    « Coller une prime de 20 000 000 de berrys à l'homme et de 13 000 000 de berrys à la jeune femme. Ils sont encore des débutants, envoyé un sergent à leur trousse. S'il arrive à les arrêter, qu'il les envoie vers Tequila Wolf et il aura une promotion. S'il n'y parvient pas, je m'occuperais de leur cas en voyant d'autres agents. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-history.forumgratuit.org
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bureau de l'amiral en chef [Rapport] Mar 26 Juin - 21:19

Je pénétrais l'enceinte sacrée de la Justice après des jours et des jours de longs voyages c'est à dire trois longs jours éprouvants oui trois c'est beaucoup. Je piétinais le même sol que nombres de hauts gradés on foulait avant mon arrivée triomphante ou pas... Oui bon j'avais niqué les travaux de l'île et aucun prisonnier sous la main... Mais J'étais sur Grand Line, non Red Line à la citadelle légendaire de la Marine ayant connu bon nombre de périples et ayant vu passer de grands hommes criminels comme justicier... Et j'étais sur cette dernière, face à ce tas de pierres imposant... J'étais devant Marineford ! Quelle gloire, quelle plaisir d'être enfin sur cette terre promise, cette terre glorieuse qui a cette fois ci la chance d'être fouler par le grand et sublime Johan Cross... Qui n'avait pas réussi à totalement vaincre ces foutus révolutionnaires en passant. Mais bon, nous ne sommes pas là pour ça ! Ah, vous voulez savoir la suite ?

Et bien... Je me souviens... J'avais finis par me relever rapidement après une mini sieste et juste après, à la seconde qui suivit mon réveil, je vis une lumière blanche... Et je volais. J'étais mort... Mais je n'avais pas encore les ailes bizarrement ce qui m'avait très dessus. Enfin bref il y avait eu une énorme explosion rouvrant complétement l'entaille faite par euh Monsieur Peur... Comment il s'appelle déjà... AH ! Rosas truc. Enfin bref le sang coulait à flot et j'avais affreusement mal mais qu'est ce que c'était bon. Je fus tout de même propulsé par le choc produit surement par le blondinet de service... Ah ces révolutionnaires, qu'est qu'ils m'ont emmerdés... J'ai cru mourir SHIAHAHAHAH Est-ce que j'avais peur de la mort ? Quelle blague, la mort à peur de moi. La suite ? Et bien après la lumière ce fut le noir complet, je ne voyais plus et j'ai rouvert les yeux je crois deux jours après sur un navire Marine en mer... D'après ce qu'on m'a dis, les soldats m'ont retrouvé inconscient sur le sol à l'autre bout de l'île avec une énorme quantité de poison éparpillé un peu partout, quelque chose m'avait sauvé de la chute mais j'avais tout de même affreusement mal au réveil et c'est juste après que je fus informé de l'endroit où j'allais devoir me rendre... Marineford... Pour ? Tout casser ! Non pour retrouver l'Amiral en chef... Boh c'est rien l'Amiral en Chef c'est juste l'homme qui contrôle un peu beaucoup la Marine. SHIAHAHAHAHAH Je suis dans la merde... Enfin j'étais mais à l'heure actuelle je le suis toujours. The End.

Et d'un coup j'ai pénétré le bureau de l'Amiral en Chef. La coupe au vent tel un rebelle et ouais j'avais pas toqué ! Je suis un fou ! SHIAHAHAHAHAH Le vieux était face à moi, il avait une coupe assez bizarre il faut l'admettre et je pense pas que le fait d'être entré sans frapper allait le surprendre alors je me suis approché de son bureau pour me retrouver face à lui et j'ai crié, criéééé, AU CHARLIE SI TU SAVAIS ! Non je n'ai pas fais je vous rassure. Je me suis arrêté, sourire au lèvres en regardant un peu la pièce assez luxuriante, en lui disant :

« Contre-Amiral Johan Cross, venu vous faire son rapport sur les événements de Marina Bay SHIAHAHAHAH »

J'ai marqué un temps avant de réfléchir à la suite de mes paroles pour ne pas non plus passer pour un boulet mais je n'avais pas non plus envie de me faire passer pour un héros :

« Et bien les révolutionnaires se sont engagés sur Marina sous prétexte de délivrer les choses immondes là-bas mais bon ils avaient l'air de chercher un truc... Qui n'ont pas trouvé. Trois hommes se sont démarqués, le traite Rob Furlong ainsi que Sir Rosas se faisant appelé maintenant Rosas Le blanc... Pathétique et un dernier se proclamant Leader du mouvement... Enfin futur leader Tsubaki D. Tensei un homme assez étrange, les blonds sont étranges de toutes façon. Enfin bref malgré tout le cœur que j'ai donné dans le combat, m'être retrouvé face à deux d'entre eux ne m'a pas facilité la tâche... Un bretteur et un possesseur de fruit du démon d'après ce que j'ai pus voir, il avait des coussinets et pouvait compresser l'air et l'envoyer vers sa cible. J'ai fini par sombré dans une immense explosion mais d'après ce que j'ai pus voir je ne les ai pas non plus laisser sans souvenir de ma part... SHIAHAHAHAH A mon reveil il n'y avait plus rien. Fin du rapport Monsieur »

PFFFFFOU Je suis trop bavard ces derniers temps il faut que je me calme quand même. Enfin bref je restais statique ne bougeant pas d'un millimètre face à lui et ne le quittant pas des yeux, je ne m'attendais pas à cet tête comme Amiral en Chef mais bon, tout peut arriver, c'est un héros... Un héros avec une drôle de tête... Et là le souvenir de Shabaody fit surface * C'est un traitre* et je ne savais pas quoi en penser... Il a quand même une coiffure assez spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bureau de l'amiral en chef [Rapport] Mer 27 Juin - 13:38

    j'avais survécu à Marina. Je me souvenais légèrement du combat, mais rien d'autre. Il m'arrivait de porter les mains machinalement sur ma tête comme pour m'assurer de l'absence de mon crane. Désormais, j'était obliger de porter mes arcs sur mon dos, ainsi qu'un carquois. C'était cette enculé de Blondinet qui m'avais sauver la vie. j'allais lui écraser sa face. Au moins, avait-il eu l'amabilité de sauver mes armes, mais, j'avais perdu tout le reste. Je m'étais réveiller dans une cabine de soin, au bord d'un de nos navire. Marina était tombé. J'avais récupérable une petite commotion cérébral, sympa. Il avait du frappé vraiment fort ce crétin.

    Nous avons voguer jusqu’à Marinford, pour un rendez vous avec les supérieur. Le voyage a juste été tres long et ennuyant. En plus, le médecin m'avais interdit de bouger tant que mon état ne se serais pas améliorer. Toute la premiere partie du voyage fut donc juste une longue suite de perte d'équilibre répéter. Enfin Lorsque nous sommes arrivé a destination, tout allait beaucoup mieux.

    Cet endroit est toujours aussi bordélique pour moi, Johan Cross avait été convoquer aussi, il me semble. Au moins avait-il survécu. Par contre le caporal Ryu avait eu beaucoup moins de chance. Ils s'était fais découper en morceau. Dommage, je l'aimais bien. Guidé par un jeune bleu, surement futur larbin comme tant d'autre, je me dirigeais vers le bureau de l'amiral en chef. j'étais inquiète quand à la finalité de cet entrevue. C'est vrai quoi, je m’étais fait rétamer par la révolution, et marina avait été prise. Quel bilan joyeux à annoncer au chef des chefs. Nous arrivâmes en vu de la porte du bureau, Johan était juste a coter et entra sans plus de cérémonie. haussant les sourcil je rentrais a sa suite en haussant les épaule.

    Le Contre amiral avait perdu son chapeau, il semblait different aussi et ça se remarquait largement dans sa façon de parler.


    « Et bien les révolutionnaires se sont engagés sur Marina sous prétexte de délivrer les choses immondes là-bas mais bon ils avaient l'air de chercher un truc... Qui n'ont pas trouvé. Trois hommes se sont démarqués, le traite Rob Furlong ainsi que Sir Rosas se faisant appelé maintenant Rosas Le blanc... Pathétique et un dernier se proclamant Leader du mouvement... Enfin futur leader Tsubaki D. Tensei un homme assez étrange, les blonds sont étranges de toutes façon. Enfin bref malgré tout le cœur que j'ai donné dans le combat, m'être retrouvé face à deux d'entre eux ne m'a pas facilité la tâche... Un bretteur et un possesseur de fruit du démon d'après ce que j'ai pus voir, il avait des coussinets et pouvait compresser l'air et l'envoyer vers sa cible. J'ai fini par sombré dans une immense explosion mais d'après ce que j'ai pus voir je ne les ai pas non plus laisser sans souvenir de ma part... SHIAHAHAHAH A mon reveil il n'y avait plus rien. Fin du rapport Monsieur »

    C'est quoi ces manières, parler au chef comme ça mais il est complètement MALADE !!!! En plus avec tous ce qu'on disais sur lui, il faisait un peu peur a voir.. même si sa coupe de cheveux était completement démodé et useless. Je m'agenouilla et m'excusa platement.

    "je vous pris, Amiral en chef, de bien vouloir me pardonner cette faiblesse lors de la bataille de Marina. j'ai été sauvé par l'un des révolutionnaire, Rob Furlong, et j'en ai honte."


    Voila je venais de prévenir contre toute engueulade. j'avais peut être eu l'air trop pompeuse non ? enfin, d'un autre coter... vous avez vu la difference de grade entre moi et ce mec ? Valais mieux que je me fase toute petite, petite, petite....
Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: Bureau de l'amiral en chef [Rapport] Jeu 28 Juin - 23:13




    Après avoir appris que la légende Sayuki était toujours en vie, Charles mettait fin à la réunion avec Xavier et décidait de rentrer à Marinford. Il y avait quelque chose qui clochait pour l'amiral en chef, et tant qu'il ne se serait pas rassurer, il ne prendrait pas le risque de rencontrer de nouveau ce mystérieux Xavier. À pend un pied sur l'île de la justice, le symbole de la marine, il était appelé à Marie joa pour une réunion importante avec le conseille de cinq étoiles. Avant de s'y rendre là-bas, Charles décidait d'aller signer les papiers sur son bureau et de lire les nouveaux rapports de la marine.

    Il entrait dans l'un des bâtiment le plus sécurisé au monde et il montait aux treizième étages. Il ouvrait son bureau et refermait la porte avant de s'installer confortablement sur son siège. Notre amiral en chef ne se sentait pas vraiment bien ces dernières temps, il n'était pas de bonne humeur, c'était sûrement dû au stresse ? Enfin ce n'était pas très important .. Tous les rapports étaient ennuyant et ne parlaient que des vagabond qui s'amusaient à jouer aux pirates. Il soupirait un bon coup et refermaient tous les rapports, c'était une perte de temps pour lui. Il décidait de se reposer un peu avant de s'y rendre à marie joa, il savait très bien la question que le conseille allait lui poser. Il se préparait déjà à répondre à ses questions .. Soudain, la porte de l'amiral en chef avait été ouverte de force. Qui avait osé commettre un tel délit ? Charles ouvrait grand son œil droit et observait la personne qui entrait dans la salle. Il n'avait pas eu l'autorisation, mais il entrait comme s'il était chez lui et il faisait face à l'amiral en chef. Quelques secondes après, une jeune fille entrait à son tour, celle-ci semblait avoir peur. Ces deux personnes n'étaient pas des inconnus, il s'agissait du contre amiral Johan Cross et de la lieutenant Jett. Pour commencer, leurs grade ne leur permettaient pas de rencontrer directement l'amiral en chef et encore moins d'entrer dans son bureau sans toquer. Le contre-amiral Cross prenait la parole en disant :

    « Contre-Amiral Johan Cross, venu vous faire son rapport sur les événements de Marina Bay SHIAHAHAHAH » terminait-il en ricanant ..

    Il voulait sûrement mettre en rogne l'amiral en chef, si c'était le cas, c'était plutôt bien réussi. Charles n'avait pas fait attention à ce que disait Cross, sauf son rire bien évidemment. Il libérait son pouvoir de ténèbres et voulait engloutir le contre amiral dans son trou noir. Mais malheureusement, grâce à son haki de l’observation, Charles avait sentit la présence de quelqu'un d'autre qui se dirigeait vers le bureau. Une personne bien plus importante que ces deux vermines. Sans tarder, il annulait son pouvoir et décidait d'écouter le contre-amiral cross.

    « Et bien les révolutionnaires se sont engagés sur Marina sous prétexte de délivrer les choses immondes là-bas mais bon ils avaient l'air de chercher un truc... Qui n'ont pas trouvé. Trois hommes se sont démarqués, le traite Rob Furlong ainsi que Sir Rosas se faisant appelé maintenant Rosas Le blanc... Pathétique et un dernier se proclamant Leader du mouvement... Enfin futur leader Tsubaki D. Tensei un homme assez étrange, les blonds sont étranges de toutes façon. Enfin bref malgré tout le cœur que j'ai donné dans le combat, m'être retrouvé face à deux d'entre eux ne m'a pas facilité la tâche... Un bretteur et un possesseur de fruit du démon d'après ce que j'ai pus voir, il avait des coussinets et pouvait compresser l'air et l'envoyer vers sa cible. J'ai fini par sombré dans une immense explosion mais d'après ce que j'ai pus voir je ne les ai pas non plus laisser sans souvenir de ma part... SHIAHAHAHAH A mon réveil il n'y avait plus rien. Fin du rapport Monsieur »

    Quoi .. était-il sérieux, ou voulait-il vraiment énerver Charles ? C'est impossible que Marina Bay soit attaquer par des révolutionnaires, si c'était le cas, Charles saurait déjà reçu l'alerte. Marina Bay était la plus puissante laboratoire du gouvernement se trouvant sur les blues. Sur le coup, l'amiral n'avait pas pu se retenir, il se propulsait sur le contre amiral et l'attrapait par la cou en disant :


    « Tu es sérieux là ?? Où tu veux vraiment m'énerver ? »

    L'amiral en chef n'avait même pas eu le temps de finir sa phrase que la jeune fille à côté s'agenouillait en disant :

    « Je vous pris, Amiral en chef, de bien vouloir me pardonner cette faiblesse lors de la bataille de Marina. j'ai été sauvé par l'un des révolutionnaire, Rob Furlong, et j'en ai honte. »

    C'était la réalité, la jeune fille n'avait pas l'air de mentir. Charles lâchait l'officier cross et retournait à son bureau. Soudain une personne entrait dans la salle, il s'agissait du vice-amiral Schenizel.. Il connaissait l'amiral en chef mieux que quiconque, il ignorait les deux autres officiers et s'adressait à Charles en disant :

    « Bonjour Charles, devrais-je dire amiral ? Le révolutionnaire Ryuuzaki à été éliminé, je me suis chargé de lui. Je viens d'apprendre que Marina bay a été détruite, plus personne ne peut aller sur l'île. On ne sait pas exactement ce qui s'est passé, mais les laboratoires sont détruites, les prisonniers libérer et pour finir, il y a du poison un peu partout. » Disait-il tout en regardant le contre-amiral cross. Il se retournait de nouveau face à l'amiral en chef et continuait en disant : « Ce mystérieux révolutionnaire du nom de tensei, ce n'est qu'un frimeur. Je l'ai croisé sur Shell town et franchement il ne sait rien faire à part se déplacer à une vitesse incroyable. Nous ne devions pas perdre notre temps sur lui. »


    « Il y a plus urgent, je viens d'apprendre que les pirates des Magu Kaizokudan ont foutu le bordel à Impel down. Ces pirates sont extrêmement dangereux, je sais ce que je dis car c'était moi qui les avait enfermé à Impel down. Nous devions tout de suite mettre des officiers à leur trousse. Baran le second de l'équipage de Kaguya semble avoir un lien avec eux. »

    ça faisait beaucoup trop d'information pour l'amiral en chef. Les rapports écrites semblait n'avoir aucune importance au yeux de Charles contrairement à l'oral. Il était stupéfait, il ne savait pas trop quoi dire. Il s'adressait d'abord au deux officiers qui étaient avant le vice amiral en disant :

    « Lieutenant jett, je vous nomme désormais au grade de commandant, relevez-vous s'il vous plaît. Une fois que vous seriez bien reposer, je vous envoie directement sur grandline et votre quartier général sera la base G8. Vous aurez les ordres une fois que vous seriez sur place. Les pirates commencent à gagner en puissance, nous devons absolument les exterminé avant qu'il ne soit trop tard. C'est compris ? » Disait-il tout en attendant la réponse .. « Vous pouvez disposer ! » Terminait-il .. Il se retournait vers le contre-amiral cross en disant :


    « Entrer encore dans mon bureau de cette façon et je vous jure que cet endroit serait votre tombe. » Disait-il avec un regard noir.. Il changeait d'air et continuait sur sa parole en disant : « Bref ! J'ai malheureusement le regret de vous informer que vous êtes le successeur de l'amiral Akuma, pour vous ça devrait plutôt être une bonne nouvelle. Cette décision a été pris directement par le conseille de cinq, vous avez intérêt à me prouver que vous êtes à la hauteur, sinon je vous tuerais et j'inventerai un scénario pour expliquer votre mort. Maintenant hors de ma vue. » Terminait-il sur un ton désagréable.

    Quand la nouvelle commandante et le nouveau amiral quittaient la salle, la discutions entre les deux frères continuaient. Quels décisions importantes allaient-ils prendre ? Qu'allait faire le nouveau amiral pour montrer sa réputation ? Et pour finir, qu'allait-faire la commandante Jett pour essayer d'augmenter encore de grade ? Si vous vouliez savoir tout ça, vous ferriez mieux de suivre leurs futurs rp.

    ---------------------------------------------------------------------------------------------

    Franchement, je ne pouvais pas mieux faire. C'est la dernière fois que je fais un rp à la 3eme personne, je suis vraiment nul en ça. Excuser-moi encore du retard :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bureau de l'amiral en chef [Rapport] Jeu 5 Juil - 12:46

    De l'autre côté du monde, sur East Blue, était envoyé un nouveau message. Depuis l'hôpital où il se reposait, Senzô utilisait l'escargofax afin d'envoyer un message vers la base d'East Blue. Celui-ci serait ensuite acheminé vers Marine Ford où les grandes instances prendraient leur décision.
    Après sa défaite du jour, l'homme était renfrogné. Il n'avait pas supporté de perdre et s'était juré de s'entraîner, de retrouver ce Sensoko Tanako afin de lui faire la peau. Actuellement, l'écart qui les séparait était semblable à un gouffre. Senzô avait compris qu'il ne faisait pas encore partie des grands de ce monde, qu'il faudrait du temps et de l'expérience afin d'y parvenir. Celle-ci, il ne pourrait l'acquérir que sur les mers, au gré de voyages toujours plus dangereux. Il le savait, il y était préparé psychologiquement. Grand Line n'était pas pour tout de suite. Il devait rester sur les Blues. Quand il serait devenu l'un des meilleurs membres, il partirait pour la route de tous les périls. Là-bas, son aventure commencerait.

    À MarineFord, au secrétariat de l'Amiral en Chef.
    L'escargofax s'activait et recrachait actuellement une feuille. Le secrétaire la prit, puis toqua à l'immense porte du bureau avant d'entrer, déposant le papier sur le bureau et se retirant.


    Code:
    Ici un message du Quartier Général de la Marine d'East Blue,
    Sensoko Tanako est un pirate prometteur, il a battu sans mal le Caporal Senzô. Son expérience au combat est impressionnante, tout comme ses techniques.
    Nous vous demandons des directives précises quant à lui, l'écrouer rapidement devient une priorité pour la tranquillité de cette mer, réputée comme la plus dangereuse.
    Devons-nous envoyer des troupes d'intervention "d'élite" ? Devons-nous émettre un avis de recherche. Nous attendons votre réponse.

    Commodore Readers, Officier en charge du Q.G. d'East Blue.

    Le message était là, que ferait l'Amiral en Chef.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bureau de l'amiral en chef [Rapport] Mar 14 Aoû - 18:47

    Toujours depuis East Blue arrivait un nouveau message. Senzô profitait de son passage dans le Quartier Général d'East Blue afin d'avertir le Gouvernement Mondial de la mise aux arrêts d'un pirate reconnu sur cette mer : Raïo N. Raito.
    L'escargofax s'activait une nouvelle fois, le rapport défilant devant les yeux du secrétaire.


    Code:
    Quartier Général d'East Blue.
    Sur les mers a été intercepté Raïo N. Raito, pirate dangereux d'East Blue, plutôt prometteur, qui aurait pu causer du grabuge. Cette capture est l'oeuvre du Lieutenant Senzô qui le conduit actuellement sur Grand Line, à Lijeg Kentel, prison gouvernementale pour prisonniers peu, voire moyennement, dangereux.
    Ce message n'est là que pour signaler son entrée à Lijeg Kentel, en attente de son jugement définitif.

    Commodore Readers, Officier en charge du Q.G. d'East Blue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bureau de l'amiral en chef [Rapport] Jeu 16 Aoû - 22:00

Astral, toujours sur East Blue, venait d'écrire une lettre à l'encontre de l'amiral en chef qu'il avait ensuit faxé par escargofax



C'est de mon devoir de vous tenir informer qu'une nouvelle pirate c'est fait remarquer sur une petite ile d'East Blue, une femme-démone. Elle à saccagée un bar de la ville et maltraitée ses propriétaires. Elle s'est ensuite battu contre moi, l'Adjudant-chef Astral Senta et j'ai gagné, mais elle à réussit à s'enfuir. Je demande donc, de mettre une prime sur sa tête. Elle se nomme Jane Osore. Elle se bat à l'aide de ses griffes et de sa queue, elle à une grande force ainsi qu'une vitesse conséquente.

Cordialement et avec tout le respect que je vous dois, l'Adjudant-chef Astral Senta.
Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: Bureau de l'amiral en chef [Rapport] Dim 26 Aoû - 20:17



    L'Amiral Commandant des Armées Charles IV entra dans son bureau rapidement, prenant place derrière son bureau. Il sortait d'une effroyable réunion et préférait s'atteler à toute la paperasse qui l'attendait plutôt que de repenser à ce qui s'était dit. Une minute après qu'il eut pris place sur son confortable fauteuil, son secrétaire pénétra dans le bureau, lui apportant les derniers rapports qu'il avait jugés intéressants.
    De mauvaise humeur, lassé de tout, l'Amiral prit les feuilles d'un vif mouvement de la main et ordonna à son subordonnée de sortir de la pièce d'un simple regard.

    Il ne put s'empêcher d'admettre qu'East Blue était sous un bon contrôle. Le Commodore Readers était un brave soldat, fier et puissant guerrier. Il avait bien fait de lui confier cette mer. Néanmoins, le nom qui parvenait le plus souvent à ses oreilles était celui d'un certain Senzô. Même si Readers recevait tous les honneurs, il était le véritable acteur de tous ces actes de bravoure. Il venait d'être promu Colonel, un grade qui lui ouvrait les portes de Marine Ford. L'Amiral espérait le rencontrer, il voulait savoir s'il était réellement fidèle au Gouvernement.

    Le reste des rapports ne retint guère son attention. Avec l'un des criminels les plus actifs en prison, elle redevenait une mer calme. Même si de nouvelles menaces se créaient, elles n'étaient pas encore assez puissantes pour être importantes. Beaucoup de forbans de ce calibre échoueraient. Pour le moment, on ne pouvait les considérer comme menaces.
    L'Amiral en Chef signa les rapports et rappela son secrétaire. Il n'avait rien à ajouter pour cette fois et espérait simplement que les prisons gardent leurs locataires pour une durée indéterminée.


    Pas de nouvelle prime par rapport à ces RPs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bureau de l'amiral en chef [Rapport] Jeu 6 Sep - 13:18

    Par la voie des airs arrivait une missive très importante, du moins c'est ce que pensait celui qui l'avait envoyé. À l'échelle mondiale, cette nouvelle n'aurait presque aucun effet. Du moins pour le moment, car Senzô pensait que Raio N. Raito pouvait devenir une très grosse menace. Il fallait renforcer ses poursuivants, envoyer des gens plus forts, plus expérimentés, plus aguerris.
    La chauve-souris se posa sur le rebord de la fenêtre du secrétaire de l'Amiral-en-Chef, frappant légèrement les carreaux afin qu'on lui ouvre.
    Le secrétaire se leva, ouvrit la fenêtre, prit le papier et congédia l'animal qui se rendit dans l'aile ouest, lieu d'où partaient les messages.

    Il y découvrit alors le rapport.


    Code:

    La prison de Lijeg Kentel est en ruines.
    Trois prisonniers particulièrement dangereux se sont évadés, dont Raio N. Raito qui a été enfermé il y a tout juste une semaine.
    Cet individu est dangereux et il faudrait que des recherches soient mises en place rapidement. Nous ne pouvons pas le laisser parcourir le monde ainsi. Il est responsable de la destruction de Lijeg Kentel.
    Heureusement, à part ces trois prisonniers, tous les autres ont pu être reconduits dans des cellules partout sur Grand Line.

    Colonel Senzô.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bureau de l'amiral en chef [Rapport]

Revenir en haut Aller en bas

Bureau de l'amiral en chef [Rapport]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Red Line :: Marinford-