AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Tsubaki D. Nagato est de retour !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Tsubaki D. Nagato est de retour ! Mer 7 Nov - 14:47




------------------------------------------------------------------
<<... Je suis Tsubaki D. Nagato et je suis de retour dans ce bas monde ...>>
------------------------------------------------------------------



Où étais-je ? D'après l'odeur de l'environnement, j'étais sur grandline et je ne me souvenais absolument de rien. Et cela me gênait beaucoup, qu'allais-je faire maintenant ? Qu'avais-je fait avant de perdre connaissance ? Je fermais les yeux et je me concentrais, j'étais dans l'obligation de trouver au moins une réponse. Heu .. La dernière .. Ah mais oui, j'avais combattu mon père et on avait monté un plan afin que je fasse de nouveau parti du gouvernement. Mon père était dans un coma afin de faire croire aux membres du conseille qu'il était mort. Après je me souvenais absolument de rien, j'avais réussi à avoir au moins une réponse, c'était l'essentiel. Pour le moment, je me devais de me renseigner un peu sur ce qui se passe dans le monde. Ça n'allait pas être aussi facile que ça, car je me trouvais au milieu de l'océan sur un bout de bois. Tout laissait à croire que je n'étais pas loin d'une île hivernal, la première chose que je devais absolument trouver, c'était un bateau. Avec ceci, je n'allais pas tenir longtemps, il suffirait d'une vague et je me retrouverais au fond de l'océan. Dans très peu de temps, la pluie allait faire son apparition, donc je me devais de me dépêcher.

Je quittais le bout de bois dont j'étais couché dessus et j'utilisais ma fameuse technique de déplacement, le soru. En combinant avec le Geppou, je pouvais me déplacer facilement dans les airs et ainsi me mettre rapidement à l'abri. Une trentaine de minute, la pluie commençait à tomber et au loin j'apercevais un navire sans drapeau. Sans perdre du temps, je me dirigeais vers celui-ci. Une fois arrivée à côté, j'utilisais mon expérience d'espion afin d'être le plus discret possible. Je me faufilais à l'intérieur du navire et je commençais par chercher toute trace de vie. Je cherchais partout et malheureusement aucune trace, le navire était abandonné. Étant quelqu'un de très prudent, j'activais mon mode corbeau et je continuais mes recherches, pourquoi le navire avait été abandonné, sans avoir une réponse convaincante, je ne quitterais pas le navire. Je rentrais dans la chambre qui se trouvait dans la trappe et je décidais d'utiliser mon sens de l'analyse afin d'avoir la réponse à ma question. Il y avait quelque chose qui clochait, sur une table se trouvait un tasse de café encore chaude, la lumière de cette chambre est allumée et le lit était défait. Tout laissait à croire que la personne qui était là, il était au courant de mon infiltration sur son navire. En parlant du loup, une personne m'attrapait par derrières et déposait son sabre au niveau de ma gorge tout en disant :

« Je ne sais pas qui tu es, mais si tu tentes quoi que ça soit, je n'hésiterais pas à t'égorger. Que fais-tu sur mon navire et que me veux-tu ? Si tu es ici, ce que tu fais surement partie de cette fameuse organisation. »
Disait-il d'un ton agressif.

Cette voix, j'étais persuadé que je l'avais déjà entendu quelque part. Malheureusement la personne attrapait le vide, il faisait face à une illusion, je me trouvais juste à un mètre de lui. Je tournais ma tête et comme je vous le disais, je connaissais déjà cette personne. Je claquais des doigts afin d’annuler mon illusion ainsi l'illusion disparaissait en une multitude de corbeau. Normalement quelqu'un de normal aurait fuit en voyant tout ça, mais lui, il me connaissait et en voyant le corps disparaître dans les airs sous forme de corbeau, il avait directement su que c'était moi. Il rangeait son sabre et tournait sa tête plusieurs fois tout en s'avançant vers moi. Je restais calme tout en gardant un visage neutre, faisant preuve de beaucoup de classe, je prenais la parole en lui disant :

« Je m'en doutais, je savais que c'était toi ! Qu'est-ce tu fous sur un navire au milieu de grandline ? J'ai vraiment beaucoup de chance en tombant sur toi, maintenant écoute-moi très bien : ne pose aucune question, le gouvernement n'est plus une menace pour nous. Par contre, tu vas devoir répondre à mes questions, j'ai l'impression que j'ai un trou de mémoire. »



« Premièrement, combien de temps se sont écoulées depuis notre dernière visite ? Charles IV est tombé n'est-ce pas ? Deuxièmement, Que s'est-il passé du niveau de la révolution de mon frère et les Yonkou ? Pour finir, l'ombre morte est bien de retour ? »

Quand je parlais de l'ombre morte, je faisais bien entendu référence à ce fameux Sayuki qui aurait affronté par le passé le créateur de notre clan. Beaucoup de choses étaient en train de m'échapper, je me devais de récupérer les informations que j'ai perdus. Pour tout vous dire, je suis l'ordinateur incarné du gouvernement, vous verrez dans très peu de temps, quand mon plan serait en exécution. Mon informateur en face était choqué, ce qui veut dire que j'avais raté beaucoup de choses. Il prenait la parole et répondais à mes questions en disant :

« Notre dernière rencontre date de trois mois, Charles IV est tombé et l'amiral en chef actuel ne va pas te plaire aussi. La révolution de ton frère ? On dirait que tu es en retard ! La révolution s'est fait massacré par Paladium et lui seul à tué l'équipage entière de Ankô et la moitié de l'équipage de Erza, y compris ta mère d'après des sources fiables. Si tu n'étais pas au courant, je suis désolé de t'apprendre tous ces mauvaises nouvelles. Et pour finir, oui l'ombre morte est de retour et on doit absolument l'arrêter avant qu'il ne soit trop tard. Ah encore une chose .. Des bonnes nouvelles, Kurisu et Makkura ne sont pas morts, ils sont de retour. »
Terminait-il d'un léger sourire.

Mon frère mort ? Lui qui portait le nom du créateur de notre clan, c'était faux. Je n'y croyais pas, il devait surement y avoir une explication. Pour l'ombre morte, il est vrai qu'il fallait absolument que je crée un plan d'espionnage pour avoir un véritable dossier sur lui. Pour Makkura et Kurisu, je savais très bien qu'ils n'étaient pas morts et je sais ce que je disais, car ce plan de disparition, c'était moi qui l'avait mis en place. Enfin je ne vais pas vous dévoiler notre objectif maintenant. Je dégainai mon sabre d'une rapidité incroyable et étant donné que mon informateur avait baissé sa garde, je lui plantais mon sabre dans le ventre et je me collais à lui comme si je lui faisais un câlin. Il était inexpérimenté, dans ce bas monde, il y avait une chose qu'il ne fallait absolument pas faire. Jamais, en aucun cas faire confiance à quelqu'un, car tôt ou tard, vous risquerez de le regretter. Il mourrait doucement, au lieu de mourir en paix, il se forçait à parler :

« Na.. Na .. Nagaa .. to … Pou .. r.. quoi .. ? arrrrrrrrrrrrg »

« Désolé, mais tu connais beaucoup trop sur moi ! Ça été vraiment beau de faire équipe avec toi, merci pour toutes ces informations et meurt en paix. »
Disais-je tout en lui donnant un coup de pied, il lui restait quelques secondes.

Bon il était temps de faire mon retour dans ce monde, avec tout ce qui s'est passé, je n'avais plus besoin de caché mon nom.



« Je suis Tsubaki D. Nagato, le meilleur espion de tout les temps. Attendez-moi et craignez-moi. »


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tsubaki D. Nagato est de retour !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Sur les mers de Grand Line-