AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Jurassic Maréchal de la Paix Park [Tsubaki D. Nagato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Jurassic Maréchal de la Paix Park [Tsubaki D. Nagato] Mer 7 Nov - 22:33

    Ca faisait du bien de respirer un peu. Enfin nous pouvions souffler. Les précédents évènements m'avaient pour ainsi dire, transformé. Plus que jamais, j'étais prêt à accomplir mon destin, celui de faiseur de prospérité, de Maréchal de la Paix, en compagnie de mon supérieur hiérarchique et confrère : Astral Senta. Les évènements précédents avaient amené beaucoup d'évènements différents dans ma vie. Tout d'abord, j'avais été promu. Une grande surprise qui signifiait pour moi un passeport d'invitation pour Grand Line. Non seulement j'avais été promu, mais en plus on m'avait donné deux grades supplémentaires. De Sergent, j'étais devenu un Lieutenant. Astral également avait était promu en Commandant. Petit à petit, nous nous approchions des hautes strates de la marine. Cela faisait exactement cinq jours que nous avions jeté l'encre sur Little Garden. Une île connue pour abriter une flore diversifiée, et surtout des dinosaures. Nous étions sur une plage, le campement de l'équipage avait été établi, nous profitions des deux semaines de congé. Nous n'avions croisé que des dinosaures herbivors, donc il n'y avait pas eu de soucis majeurs. Mais contre de féroces carnivores, c'était une tout autre paire de gants ...

    Le soleil se couchait au loin, le commandant était allongé sur le sol, à se reposer. Quant à moi, je me tenais devant l'immensité de cet océan. Un lieu si hostile, si dangereux, et pourtant si calme à première vue. Je faisais un espèce de bilan de ma vie menée jusqu'à présent. La seule personne qui avait compté à mes yeux jusqu'à présent était le colonel Brant. Un homme que j'avais quitté assez froidement, mais à qui je devais tout. Quant à mon île natale ... Elle avait été complètement entravée. Il n'existait plus aucun système de milice, les grands chefs avaient été tués par ma main et celle d'Astral. Grâce à sa précieuse aide, nous avions bouclé le dossier "Freyja", qui nous avait coûté la vie plus d'une fois. Désormais, je portais toujours dans mon dos, le bâton d'acier de Gilgamesh, mon ami d'enfance que je fus forcé d'abattre à Wiskey Peak. Une vie pas très gaie jusqu'à présent, mais mon entrée sur Grand Line marquait également la collaboration des Maréchaux de la Paix. Non seulement une alliance, mais aussi un début d'amitié solide. Et puis il y avait le sous-amiral Senzô. Notre mentor, en quelque sorte. Un homme noble et digne, mais qui avait perdu la vie lors de la mission de l'île de Cold Fresh. Mais une nouvelle page venait de se tourner, j'étais prêt à mener une nouvelle vie sur Grand Line. Je retournai auprès de mon compagnon, et déclarai :


    " Alors Astral ? Tu as déjà une idée des prochaines missions à accomplir après notre congé ? Peut-être devrions-nous nous rendre à Marineford ... Le plus grand QG du monde, le berceau de la marine ... Un lieu que je n'ai jamais encore réellement visité. "


    Après sa réponse, nous fûmes interrompus par un bruit étrange. Puis ce fut un cri aigu. Trois de nos soldats revinrent, portant un filet bien dodu, et gesticulant. Visiblement, ils avaient capturé le dîner de ce soir. Ca tombait plutôt bien, j'avais faim pour tout dire. Les hommes déballèrent le sac, et surprise : un petit dinosaure se trouvait à l'intérieur ! Visiblement c'était un T-rex, mais bébé. Et étrangement constitué puisqu'il avait une tête et ses pattes anormalement conséquentes. Je fus quelque peu surpris par l'apparence de cette étrange créature. Avec une grande vivacité, elle se releva, recula. Les soldats empoignèrent leurs armes au cas où, le petit dinosaure nous fixait du regard.


    " Qu'est ce que vous voulez ? "

    " Kôôôôôaa ???? Un dinosaure qui parle ? Un bébé en plus ! Mais ça va à l'encontre des lois universelles, de la nature elle-même ! C'est incroyable ! "

    " Hé ho, calme-toi ! Hm ... D'abord je ne suis pas un bébé, j'ai plus de cinquante ans, figure-toi ! Bon, commençons par les présentations, je m'appelle Gon. Sachez que je suis le fils du T-rex de l'île, le souverain de Little Garden. Je suis le prince, et l'héritier de ce bout de terre sauvage. Et puis je ne suis pas le seul à être contre-nature. Toi, le bonhomme au long manteau noir, et toi le grassouillet de service, vous avez tous les deux mangé un fruit du démon. Je le sens à votre odeur, et c'est assez commun que des hommes doté de pouvoirs posent le pied sur Little Garden. "

    " Et ton père, il parle ? "

    " Un T-rex qui parle ? Ca va pas, non ? "

    " Mais .... !!! "

    " Tss ... Vous croyez que vous êtes les seuls à qui j'adresse la parole ? Vous n'êtes pas les seuls humains sur l'île figurez-vous ! "

    " Que veux-tu dire ? "

    [à toi de poster, Astral. Gon est un pnj, alors n'hésite pas à l'utiliser, à le faire parler. Nous faisons de l'improvisation, alors lâche-toi ^^]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Jurassic Maréchal de la Paix Park [Tsubaki D. Nagato] Sam 10 Nov - 16:28






-----------------------------------------------------------------------
<< ... Si cette île t'appartient, alors ce monde m'appartient ! ...>>
-----------------------------------------------------------------------



Il était de temps de me rendre à marie joa .. Je m'étais caché pendant bien longtemps, maintenant que les agents corrompus sont tombé, je pense qu'il n'y avait plus de danger. Par contre, je devais craindre une chose : le conseille de cinq étoiles. Après le retour de Kurisu et Makkura, maintenant moi, ils allaient se poser beaucoup de questions. Surtout que nous trois avions tous travaillé ensemble au sein du cp9, sans oublier notre coup monté pour éliminer le directeur.

Malheureusement je n'avais rien sur moi pour pouvoir naviguer sur cette mer, je faisais confiance à mon instinct et je laissais la mer emporter le navire. Une chose était certain, je n'étais pas loin du royaume d'alabasta. L'odeur de la chaleur de ce pays était gravé dans ma tête et je ne pouvais pas l'oublier aussi facilement. Des mouettes ? Super, j'étais à l'approche d'une île. Mais en regardant de plus près j'apercevais des dinosaures, il n'y avait aucun doute ! Je me trouvais bel et bien sur l'île préhistorique : Little Garden. Il ne manquait plus que ça .. Et si je faisais une petite pause ? Très bonne idée ! Je descendais du navire et je décidais d'entrer au coeur de l'île. Elle n'avait vraiment pas changé, toujours aussi moche et ennuyant. J'espère que le cipher pol ont arrêté d'entrainer les nouveaux agents ici .. Bref, que faire maintenant ?

J'entendais des voix non loin d'ici, je décidais de me concentrer et de le suivre.. C'était vraiment pas loin, arrivant sur le lieu j'apercevais un homme étrange qui parlait avec un dinosaure. Et ouais, dans ce monde il y avait tout, tout ce que vous pouvez imaginer. Le plus difficile était le temps de découvre ces choses dont on imagine. J'étais derrière le dos de l'homme étrange et le dinosaure me s'arrêtait de parler et me regardait d'un air bizarre. Il prenait en suite la parole en montrant du doigt :

« Hey toi .. Te qui, tu fais quoi ici ? C'est une propriété privé ! »
Disait-il comme si l'île lui appartenait.

Comme si j'avais vraiment le temps de m'amuser avec lui .. Je gardais cette air neutre qui faisait peur à mes adversaires et je ne disais pas un seul mot. C'était alors que l'autre homme se retournait et me regardait. Et si on commençait par dégager les choses qui nous faisait obstacle ?

« SORU »

D'un mouvement je passais d'une vitesse incroyable à côté de l'homme en face et je me trouvais ensuite devant le petit dinosaure. Je prenais ensuite la parole en disant :



« Si cette île t'appartient, alors ce monde m'appartient ! »

« Rankyaku Shurikens .. »


Je lui envoyais trois lame de vent en forme de Shurikens qui le propulsait assez loin de nous. Ceci devrait l'occuper pour un bon moment. Je me retournais ensuite vers l'autre homme tout en gardant toujours cet air neutre. Je décidais de l'analyser, à premier vu cet homme est normal comme tout autre homme dans ce monde, mise à part son point. Mais ces genres de détails je m'en foutais complètement .. Par contre, si l'on regardait de plus près, il avait l'emblème de la marine. Très intéressant .. Je m'approchais de lui et je décidais en suite de prendre la parole en disant :

« Bonjour ! Serait-il possible que tu me déposes quelque part ? Reflechi bien avant de prendre une décision.. »
Disais-je tout en faisant apparaître l'emblème du gouvernement à l'intérieur de ma veste. Bien sûr, ce n'était que du pure illusion, mais je pense que je pourrais le convaincre si je lui montrais que j'étais du gouvernement.



---------------------------------------------
<< ... Désolé je n'avais vraiment
pas d'inspiration :/ ...>>
---------------------------------------------




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Jurassic Maréchal de la Paix Park [Tsubaki D. Nagato] Dim 11 Nov - 13:47

    Astral ne prit même pas le temps de me dire au revoir, qu'il partit sur le champ à bord de son navire. Le QG avait besoin de sa présence de toute urgence. N'ayant jamais été à Marineford, j'étais loin de savoir à quel point ses institutions avaient du pouvoir. Je me retrouvai donc seul avec mon régiment et cet étrange animal qu'était Gon. Ainsi donc il était le prince des lieux. J'avais donc affaire à quelqu'un d'important, même si cette île n'était pas considérée comme étant "civilisée". Alors qu'un dialogue plutôt chaleureux s'était engagé avec le petit dinosaure, un personnage inquiétant s'approcha de la plage. Un homme vêtu de noir, aux yeux de braise, le regard froid et pourtant terrifiant. Qulqu'un d'assez peu commun, et une impression de déjà vu me tirailla. La dernière fois que j'avais ressenti un tel frisson, c'était face au sous-amiral Senzô (Dieu ait son âme). De toute évidence, ce nouveau venu était puissant. Très puissant. Peut-être plus que Senzô en personne. C'était étrange. Une fois face à moi, il ne daigna même pas me saluer. Gon prit la parole d'une façon peu chaleureuse :


    « Hey toi .. Te qui, tu fais quoi ici ? C'est une propriété privé ! »

    « Si cette île t'appartient, alors ce monde m'appartient ! »


    Je n'en croyais pas mes yeux. En l'espace d'un instant, l'inconnu était apparu juste à côté de moi. Puis il executa un mouvement rapide de jambes qui généra des shurikens fluorescents avant d'envoyer valser le petit prince dans le décor. Quelle brute. Une attitude qui ne me plaisait guère. Mon nirvana me guidait pour instaurer une Paix Universelle. Et chaque individu doté d'une once de violence devait être eradiqué. Cet homme en noir en faisait partie. Il ouvrit sa veste, dévoilant un insigne de la marine en son intérieur.


    « Bonjour ! Serait-il possible que tu me déposes quelque part ? Reflechi bien avant de prendre une décision.. »


    Cette histoire était vraiment plus que douteuse. On pouvait me repprocher un tas de chose. Ne pas être physiquement chevronné pour faire partie de la marine, mon manque d'expérience, parfois mon excès de zèle, mais en aucun on ne pouvait dénigrer mon sens de la déduction. Ce fut mon esprit et mon pouvoir qui me permirent de devenir ce que j'étais devenu : un officier de la Marine. Cet homme en noir prétendait faire partie de la Marine. Chose étrange. Astral venait justement d'être rappellé au QG, et ce dernier ne lui avait pas communiqué l'arrivée d'un effectif supplémentaire. Bon, on pouvait quand même justifier la présence de cet inconnu par le fruit du hasard. Mais n'importe quel membre de la marine, aussi médiocre soit-il, n'ignore pas le protocole. Nom, prénom, grade et numéro de matricule. Une des premières règles indispensables. Visiblement, celui-là l'ignorait. Ensuite il me demande de l'emmener quelque part. Comment un soldat n'ayant pas présenté son grade pouvait-il exiger quoi que ce soit d'un lieutenant ? S'ensuit une menace. Les membres de la marine ne se menaçent pas entre eux. A moins de le justifier par un grade plus élevé. Pour tout vous dire, ce gars-là aurait très bien pu voler ce manteau portant l'insigne de la marine. Pour moi, il était loin d'être un allié. Je ne pris même pas la peine de lui répondre. Je me contentai de me diriger vers le corps inerte de Gon. Il respirait encore. Je fis demi-tour, et le confiai aux soins du médecin de bord. Puis je plantai mon bâton dans le sable. Je scrutai cet energumène étrange.


    " Je suis le lieutenant Ganesha. Et toi qui es-tu pour ignorer le protocole et me menacer ? Qui que tu sois, de toute évidence, tu ne fais pas partie de la Marine. En vérité je dirais que tu es un vagabond psychopathe qui a tué un de nos effectifs avant de s'emparer de son insigne. Ton attitude ne me conviens guère, j'ai pour habitude de tuer n'importe quel individu usant de violence gratuite. L'entreprise dans laquelle je me suis engagé, la "Paix Universelle", ne peut être troublée par les criminels de ton genre. Je te donne une minute pour justifier ta présence ici, le nom de ton supérieur, ton matricule, ton régiment et ta dernière mission. J'appellerai le QG pour confirmer tes dires, et si tout est conforme, je t'autoriserai à embarquer avec nous. Mais pour ce qui est de ton excès de violence face au prince de cette île, et si tu fais effectivement partie de la Marine, je demanderai à ton supérieur de te rétrograder. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Jurassic Maréchal de la Paix Park [Tsubaki D. Nagato] Dim 11 Nov - 15:53






-----------------------------------------------------------------------
<< ... L'art du maitre Illusionniste ! ...>>
-----------------------------------------------------------------------



Agresser une personne alors que l'on ne le connait pas, c'était vraiment une mauvaise idée. J'étais pas d'humeur à rigoler, ni à plaisanter. S'il m'aurait pas adressé la parole tout en étant insolant, je ne lui aurais rien fait. J'espérais qu'il avait compris la leçon et que la prochaine fois il ferait plus attention. Enfin qu'importe .. Maintenant ma proie se trouvait devant moi ! Cet homme faisait partie de la marine et j'étais convaincu, il était un peu surpris de mon comportement vis-à-vis son ami, ou son animal de compagnie. Que c'est dommage ! Je ne reconnaissais même plus la marine, avant ils formaient des agents et des officiers talentueux sans émotions, et maintenant l'exemple devant moi me prouvais tout le contraire. Ne vous inquiétez, j'ai bien évidemment l'intention de changer tout cela.

Bref, jusqu'à la tout fonctionnait comme sur des roulettes. L'illusion dont je venais de créais fonctionnais, c'était parfait. L'officier regardait ma carte avec une tête pas très convaincu. Avait-il su que c'était une illusion ? Si c'était le cas, c'était bien la première fois que ma technique ne fonctionnait pas sur une personne. Je commençais à toucher mon sabre, au cas ou celui-ci aurait découvert mon véritable identité. Soudain il prenait la parole en disant :

« Je suis le lieutenant Ganesha. Et toi qui es-tu pour ignorer le protocole et me menacer ? Qui que tu sois, de toute évidence, tu ne fais pas partie de la Marine. En vérité je dirais que tu es un vagabond psychopathe qui a tué un de nos effectifs avant de s'emparer de son insigne. Ton attitude ne me conviens guère, j'ai pour habitude de tuer n'importe quel individu usant de violence gratuite. L'entreprise dans laquelle je me suis engagé, la "Paix Universelle", ne peut être troublée par les criminels de ton genre. Je te donne une minute pour justifier ta présence ici, le nom de ton supérieur, ton matricule, ton régiment et ta dernière mission. J'appellerai le QG pour confirmer tes dires, et si tout est conforme, je t'autoriserai à embarquer avec nous. Mais pour ce qui est de ton excès de violence face au prince de cette île, et si tu fais effectivement partie de la Marine, je demanderai à ton supérieur de te rétrograder. »

C'était que j'avais fait une grave erreur. J'avais complétement oublié la façon dont la marine opérait. Enfin ce n'était pas très grave, car j'allais pouvoir régler ce petit problème avec une petite illusion, une nouvelle fois. Je fermais les boutons de ma veste et je lui montrais du doigt tout en utilisant ma technique suivante : « Gensou no Yami Illusion - Rêve, cauchemar ou réalité ? ». L'endroit autour de nous devenu le premier en droit dont le marine avait été recruté. Il pouvait voir son patron lui parlé et j'étais accompagné de son patron. Toujours avec cet air neutre et froid, son supérieur lui parlait beaucoup de moi et lui disait que j'étais quelqu'un de très important au sein du gouvernement. Bien sûr, c'était du pure illusion .. Mais j'espère en tout cas qu'il était du genre émotionnelle afin de pouvoir le manipuler. Cette technique dure environ une journée, sauf si l'on prend un coup sur la tête. Bref, j'avais utilisé cette technique dans le seul but de lui mettre mon image dans son cerveau. Ainsi il serait facilement manipulé et me rendrait donc aussi facilement le service dont j'attendais. Si ma technique d'illusion fonctionnait, il devrait dorénavant m'appeler Bayakuya Makkura, du moins jusqu'à ce que ma technique soit annulé. Je prenais ensuite la parole avec toujours cet air neutre et froid en disant :



« J'avais complétement oublié ton visage. C'est vrai que tu as grandit, tu dois certainement te souvenir de moi. Je suis Bayakuya Makkura, l'homme qui t'avait recruté au sein de la marine avec ton autre supérieur. J'aimerais que tu nous ramène à Marie Joa, j'ai une chose urgente à régler. »

Je tournais ensuite ma tête vers les autres soldat de la marine disponible : seulement en les regardant, j'envoyais une nouvelle illusion : « Youretsu - Le jugement de l'enfer », puis ensuite je me retournais de nouveau vers l'officier de la marine.

C'était pas aussi simple que ça : J'étais certain qu'il me poserait la question de pourquoi avais-je attaqué son animal de compagnie. Avant que cette question ne sorte de sa bouche, je profitais pour utiliser une deuxième technique d'illusion : « Gensou no Yami Illusion - Rêve, cauchemar ou réalité ? ». Exactement la même chose, mais cette fois-ci en lui donnant l'illusion que son animal de compagnie était en bonne état et que rien ne lui était arrivée. Trois technique d'illusion d'un coût, c'était pas une si bonne idée que ça. Mais bon, il fallait absolument que je me rende à Marie Joa. J'espère ne m'être pas trompé d'stratégie, sinon je serais dans l'obligation d'éliminé tout le monde et de prendre en otage l'officier de la marine. J'espérais ne pas ne avoir en arrivée jusqu'à là.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Jurassic Maréchal de la Paix Park [Tsubaki D. Nagato] Dim 11 Nov - 17:07

    « J'avais complétement oublié ton visage. C'est vrai que tu as grandit, tu dois certainement te souvenir de moi. Je suis Bayakuya Makkura, l'homme qui t'avait recruté au sein de la marine avec ton autre supérieur. J'aimerais que tu nous ramène à Marie Joa, j'ai une chose urgente à régler. »


    Mais où avais-je la tête ? Bien sûr ! Il s'agissait de Byakuya Makkura, un membre de la marine. Il fallait dire que ces temps-çi, j'avais la tête un peu ailleurs. C'était il y avait plus de six ans, ce qui expliquait certainement ce manque de réactivité de ma part, qui était impardonnable. J'avais rencontré cet homme dans le bureau du Colonel Brant, mon bienfaiteur. Maintenant tout était clair dans ma tête, il s'agissait bien de ce Makkura. C'était quelqu'un d'important et de fiable à 100%. Même si je ne l'avais vu que de brefs instants, j'étais tout à fait sûr qu'il était digne de ma confiance, et que je devais lui rendre la pareille en le guidant à Marie Joa.


    " Byakuya Makkura ! Je me rappelle de vous maintenant. Il faut bien dire que cela fait un bon moment que nous nous sommes pas rencontré. Au fait, je vous présente Gon, le fils du roi dinosaure de cette île. J'ai fait connaissance avec lui il y a quelques instants seulement mais il m'a tout de même averti de la présence d'un autre humain sur cette île. Tout porte à croire que c'était vous. Marie Joa est donc notre destination ? Eh bien nous irons, au nom de la Paix Universelle. "


    Après avoir fait mes adieux avec Gon, je guidai Byakuya sur mon navire. Je devis dire que ce navire de guerre était bien grand pour un officier tel que moi. Normalement j'aurais dû avoir quelques marines à mon service. En avais déjà eu ? Je n'en avais pas le souvenir, et peu importait. Je n'avais qu'une seule chose en tête, emmener Byakuya à Marie Joa quoi qu'il en coûte. Une fois à bord du navire, je touchai le mât principal, et toute la carlingue fut en mon pouvoir. Les cordages s'animèrent tout seuls, la barre et le gouvernail également. Je n'avais nullement besoin d'équipage en fin de compte : j'avais le pouvoir de controler ses moindres mécanismes à volonté. Les voiles furent gonflées, l'ancre levée, moi et Byakuya partîmes en direction de marie Joa.

    [je pense que la suite on peut la poster à Marie Joie ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jurassic Maréchal de la Paix Park [Tsubaki D. Nagato]

Revenir en haut Aller en bas

Jurassic Maréchal de la Paix Park [Tsubaki D. Nagato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Little Garden-