AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda ) Dim 11 Nov - 9:08








Under The Rain

Cela fait déjà six mois mais je me souviens de cette aventure comme-ci c'était hier, la journée n'était pas des plus amusantes, la température fraiche et la pluie qui tombait sur l'île de Batterila n'étais pas de tout repos. Un vent calme soufflais sur la région et la pluie continuait à tomber et ce fortement. J'étais venue sur cette île car une de nos base avait détecté dans la région la présence d'un homme et de son groupe, leur localisation exacte était encore un mystère mais leur visage furent souvent observer depuis les dernières semaines sur cette île alors il était presque assuré qu'ils se pointeraient tôt ou tard encore une fois. Ce groupe de petits pillards n'étaient pas vraiment un défi, des gens sans nom et sans réelle talent autre que de vaincre de faible gens et leur soutirer leur argent, le chef cependant lui était quelqu'un de connue, quelqu'un qui avait souvent fait jaser de lui dans les journaux. Chaque fois les journaux mentionnaient une bonne somme de valeur extirper de leur propriétaire mais le nombre de meurtre était beaucoup moindre voir presque inexistant jusqu'aux deux derniers mois où il commençais à perdre selon moi, son sens de la justice. Les cadavres de pauvre et honnête gens s'empilaient ici et là lui donnant une prime de 15,000, bien maigre pour ces crimes certes mais il ne réussissais que très rarement à tuer des gens, beaucoup de cadavres mentionner dans les journaux était en faite les corps de gens gravement blesser certe mais qui ont repris vie ou connaissance plutôt. Créant une fausse notoriété à ce bandit de grands chemins et lorsque la marine fut au courant de cette fausse réputation sa prime fut exposé avec un chiffre raisonnable, son nom , Kagura Ishida.

On raconte cependant que cet homme est mort l'hors de l'explosion d'un bâtiment il y a deux semaines de cela mais son groupe continuais d'agir de leur propre chef et de manière trop bien ordonner, soit les rumeurs étaient fausses soit quelqu'un avait déjà repris le contrôle de ces crétins. Ma mission fut simple, rejoindre l'équipe marine déjà arriver avant moi d'une journée, trouver ces pillards de pacotilles, les espionnées jusqu'à leur base et détruire cette dite base. La mission ne spécifiais pas de ramener quelqu'un mais bien d'arrêter leur opération donc le droit de mort était un privilège que je pouvais m'accorder mais en tant que membre de la marine je les arrêterais tous et derrière les barreaux et les chaînes seraient données au gouvernement pour une sentence encore inconnu, probablement Impel-down.

* Baterilla, l'île mythique, le seigneur des pirates aurait eu un enfant qui aurait réussi à survivre et disparaître dans la nature ensuite...est-ce le fruit du hasard que ces pillards oeuvre sur cette île...je ne le crois pas, c'est une provocation du gouvernement.*

Voilà bien la première chose que je pensais en foulant la terre de cette île pourtant si accueillante hormis la pluie qui semblait être une valeur sur dans les heures à venir. Le vent avait déjà changer de direction et les nuages ce formais presque à vue d'oeil, le temps ce gâterais d'ici peu nous empêchant d'oeuvrer comme ont le désirais mais ce genre de température était un parfait camouflage pour cette bande de hors la loi, piller les maisons leurs seraient certes impossible sous la pluie car tout le monde était à l'intérieur dans ces temps-là mais certaine échoppe était fermé, des bateaux sans équipages traînaient sur le long du port, bref bien des cibles étaient plus faciles à atteindre. Sur cette simple idée et selon justement des rapports m'indiquant que l'ennemi préféraient ce genre de température fraîche pour agir je ne me fis pas prier pour dire ce que je pensais à l'unité présente ce jour-là.

"Ils frappent toujours ou presque dans ce genre de température alors attrapons les en pleine action, aujourd'hui nous serons discrets et traquerons le plus possible ces brigands, interdiction d'attaquer si je ne donne pas l'ordre."

C'était clair net et précis, je ne tolérais pas de perdre la chance de remonter jusqu'à leur cachette, ainsi donc sous la pluie et le couvert des arbres et des buissons ou derrière des murs stratégiques chacun de nous gardaient son poste et attendis que le bon moment arrive. Certains d'entre nous étaient à la taverne pour ne pas éveiller les soupçons et le grand navire de la marine fut dissimulé sur une autre face de l'île et beaucoup plus loin ne laissant présagé aucunement que nous étions plus de cinq alors qu'en réalité nous avions au moins trente soldats sous effectifs.






Dernière édition par Minashigo Noah le Dim 11 Nov - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda ) Dim 11 Nov - 11:09




Nouvelle mission, direction Batterila.



    Navire de la marine n°706, affectation: South Blue, salle de communication.
    Six mois plus tôt.

    « Si j'ai bien compris monsieur, je suis affecté avec neuf autres membre de l'équipage à une mission d'arrestation qui sera dirigée par un étranger. Pourquoi ? »
    « Tu n'es pas stupide Kailash. Tu sais que je suis l'un des seuls soutien que ton équipage et toi avez dans les hautes sphères de la marine. Cette mission est une façon de prouver à ceux d'en haut que vous êtes compétant. »
    « Bien monsieur. Excusez moi d'avoir douté de vous. »
    « Il n'y a pas lieu de t'excuser. Je paris mon honneur sur vous tous donc soyez en digne. »
    « Bien monsieur. »


    La communication cessa immédiatement. Je pris une longue inspiration. Le Contre Amiral avait raison. Notre cas était très mal vue par certains hauts gradés de la marine et donc nous étions sur la cordelette depuis un moment déjà. Je fis une annonce aux hauts parleurs pour que les neufs hommes et femmes se préparent car nous partions dans une heure et demi. Je me rendis donc dans ma chambre pour récupérer mes cigarettes et mon briquet. Je n'avais besoin de rien de plus personnellement. Je me pris donc un sandwich dans les cuisines du navire et juste après l'avoir engloutis je me dépêchais d'aller aux mini navires. Là bas, trois femmes et six hommes m'attendaient. Ils étaient pour la plupart de bon combattant. Trois épéistes et six spécialistes des armes à feu dont un canonnier. D'autres hommes arriveraient plus tard. Après leur avoir adressé un bref salut, je leurs transmis l'ordre de mission oralement.

    « Bon ... Depuis peu, un groupe de pirates sévit sur Batterila en braquant des maisons et tuant des gens. Pas très organisé au départ, ils auraient dû cesser toute activité il y a deux semaines quand leurs chef et mort ... Mais au contraire, ils se sont organisés et on commençait des plus gros casses. Nous allons devoir les arrêter. Là bas, un homme du nom de Minashigo Noah va nous commander. Ne faites pas ses têtes là, notre avenir est en jeu. »


    Tous semblaient être du même avis que moi: nous pouvions nous débrouiller par nous même ! Bref. Nous allâmes donc dans notre mini navire et un machiniste nous mis à l'eau. Nous commençâmes alors à nous diriger vers l'île où le fils de Gold Roger serait peut être né. En route pour la zone, nous vîmes que le temps était pluvieux et c'était mauvais pour moi car la pluie pouvait désépaissir ma fumée. Ce n'était pas visible mais je le ressentais et c'était très désagréable comme sensation. Nous arrivâmes rapidement et une fois sur les quais, nous nous mîmes en quête de notre chef pour cette mission.

    Il fut rapidement trouvé. Portant un sniper dans son dos, il était plus grand que moi d'une quinzaine de centimètre au moins. Assez classe, l'homme ne m'inspirait pas confiance car ses yeux semblaient trahir la jeunesse de son corps par un vieil éclat. Peut être que je me trompais mais cela m'étonnerait grandement. Je le jaugeais rapidement. Possiblement mieux gradé que moi, il n'en resté pas pour autant moins fort visiblement. Avant même que je ne puisse lui présenter le groupe, il prit la parole en disant:

    « Ils frappent toujours ou presque dans ce genre de température alors attrapons les en pleine action, aujourd'hui nous serons discrets et traquerons le plus possible ces brigands, interdiction d'attaquer si je ne donne pas l'ordre. »


    Je dis à un des hommes d'aller prévenir ceux qui allaient arriver de l'ordre. Il s'exécuta et j'allais me cacher dans un arbre. Je pu aller directement dans l'arbre en me transformant en fumée. Je me mis alors contre le troc et plutôt que de me concentrer sur mes yeux, je me concentrais sur mes oreilles pour entendre les possible bruits suspects. La brume se leva alors ... La mission allait être assez longue à mener si la nature jouait avec nos sens. J'entendis alors le bruit d'une porte qu'on force à ma gauche. Etant dans l'arbre juste au dessus de Noah, je lui fis signe avec de la fumée de regarder dans la direction du bruit.

    [...]


    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda ) Mar 13 Nov - 1:14








Mist Of Chaos


L'opération commença rapidement mais quelque chose me passait à l'esprit et ce dans le mauvais moment, la personne qui était en charge avant mon arriver dans le secteur et qui était au-dessus de moi en ce moment même était nul autre qu'un lieutenant de la marine, quelqu'un de plus haut gradé que moi malgré quelque rapport douteux ayant discrédité récemment sa valeur et son honneur, la raison pour laquelle je devais le superviser était certainement dû à ces histoires. Je n'étais pas confortable dans cette situation mais ne manquerais pas de lui laisser amplement la chance de prouver qui il était et de faire je l'espérais un rapport rayonnant en sa faveur. Nous fûmes tous en place en un rien de temps puis nous attendions et soudainement une main faite de fumée apparue devant mes yeux et m'indiquais une direction, je levais les yeux tranquillement et compris que c'était le pouvoir du lieutenant Kailach et donc n'en fit pas de cas et observa la cible pointer tout en écoutant, l'entrepôt générale là où la majorité de la nourriture et des armes étaient stockées était attaqué, sa porte près à céder rapidement. Je pris la parole avec une voix basse et sous le couvert des arbres, il était impossible que l'ennemi en soit conscient.

"Lieutenant, emporter vos hommes et contourner par la forêt le bâtiment ont vas tout du moins les observer sous différent angle, qui sais combien ils sont réellement et par quel chemin ils vont repartir."

À cet instant une partie du groupe pirate s'approchait par la route de notre direction et nous arrêtions tous mouvement ou discussion.

"Ce soir vas être très spéciale, une chance que nous utilisons des explosifs et non le feux, cette pluie vas nous tomber sur la tête bientôt."

"La bande au complet, clinquantes hommes et notre chef dans la mêler ça vas être vraiment un chaos monstre. Combien de temps avant que les réjouissances commencent?"


"L'entrepôt était le dernier bâtiment clef, les minuteries sont installées et seront toutes déclenchées pratiquement en même temps donc d'ici 20 minutes tous les bâtiments importants du village seront exterminer."


Les hommes continuèrent leur chemin probablement pour rejoindre le reste de leur groupe, ainsi donc tout le secteur serait sous explosion d'ici un peu moins d'une demi-heure, cependant quelque chose m'échappais, pourquoi tous les hommes se réunissaient et le chef en plus dans le secteur au lieu de s'enfuirent. Les explosions étaient t'elle des diversions ou bien était-ce aussi stupide qu'un suicide collectif dans une tentative désespérée de vraiment détruire un village pour le simple plaisir de le faire. Je levais les yeux vers Kailach qui devait être aussi perplexe que moi et attendit que personne ne soient dans les environs. Je lui demandais ce qu'il pensait de tout ceci et dans la discussion je lui accordais le droit d'agir comme il l'entendait au finale, je lui donnais plein droit de commandement à son régiment et lui dit de façon très amicale en me présentant que j'avais hâte de voir ces capacités pou pouvoir prendre des notes.




Complètement à notre opposer tout près d'un autre entrepôt similaire une partie des pillards étaient déjà rassemblés, aucun membre de la marine dans ce secteur alors la chance leur souriait sans qu'ils n'en soient conscients de ce fait. Le groupe était constitué de vingt personnes dont trois figures très logiquement gouvernante. L'un d'eux était un immense homme à la peau noir, bâtit comme une armoire à glace du haut de ses presque 2m50 il observait les gens de haut sans vouloir faire de mauvaise blague, derrière lui plante un immense marteau avec un côté plat et l'autre denteler comme un aplatisseur à viande. Il y avait aussi une dâme qui elle ne mesurait 1m50, cheveux vers sourire malicieux et tenue sombre, probablement une experte en infiltration, une ceinture de couteaux et deux lames courtes croiser derrière son dos. La figure centrale était la plus énigmatique car contrairement à Mack Jensen et Farah Harley, celui-ci n'avais pas une prime de 10000 berrys sur sa tête. Un homme complètement recouvert de bandage pour un haori bleuté et possédant un katana comme arme, celui-ci semblait presque inspirer l'enfer de par son regard enflammer, quelque parcelle de sa peau était visible à travers les bandages démontrant qu'il avait été brûlé et ce sur l'entièreté de son corps de façon très intense.

L'homme en noir demanda le silence et sous un rire énervant de la dame sur la droite, le troisième individu s'avança et embarqua sur une caisse en bois alors que 20 autres pillard rejoignirent le groupe ne laissant que huit soldats poster à travers le village de façon presque anonyme. Celui-ci clama que l'heure approchait, que le village serait emporté dans un chaos total et que les explosions retentiraient à travers l'océan. Ces pions furent diviser en trois groupes pour répandre la terreur, les explosions étaient faites pour causer la panique et dans cette panique un massacre d'innocent serait effectué. Les plans étaient de quitter l'île et changer de cible mais avant de partir, un bain de sang serait versé.

"Commandant Mack je vous laisse l'ouest du village, Commandante Farah l'est et je prendrais personnellement en charge le centre, je vous donne après le sons de la première explosion exactement 20 minutes pour causer le plus de mort possible ensuite chacun des groupes partira vers le Sud là où notre navire nous attend. "

"L'ouest? Compris..."

"Hihihihi l'Est sera repeinte en rouge en moins de dix minutes, je vous en fais la promesse Kagura-Sama."

Les groupes ce séparèrent et attendirent que les premières explosions ai lieux avant d'agir, il ne restait désormais que six minutes.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda ) Jeu 15 Nov - 0:39




La jeune femmes aux épées.



    Île de Baterila, en bordure de la ville.

    « Lieutenant, emporter vos hommes et contourner par la forêt le bâtiment ont vas tout du moins les observer sous différent angle, qui sais combien ils sont réellement et par quel chemin ils vont repartir. »
    « Bien. Jowl, reste avec l'officier au cas où il y ait un problème. Je compte sur toi. »
    « Ne t'en fais pas pour si peu ... »


    Jowl était un grand gars musclé comme on voyait rarement: il mesurait près de 2m 50 de haut et surplombait toujours tout le monde sur le navire. Armé d'une lame longue, il était le seul de l'escouade n°706 m'ayant accompagné pour cette mission. Après lui avoir fait un clin d'oeil lui indiquant qu'il devrait, pour son plus grand malheur, faire tout ce que lui dirait Noah, je me mis en route avec huit hommes à mes cotés. En fait, nous allions partir quand une troupe pirate passa juste à coté de nous. Les hommes échangèrent de brèves paroles évoquant des bombes et compte à rebours de vingt minutes ... De nombreux lieux avaient été piégés d'après les dire d'un des hommes. Un bref regard me laissa entrevoir un jeune homme aux cheveux violet quelque part sur le coté mais n'y accordant aucun intérêt car j'étais absorbé par ma tâche, je ne me suis même pas demandais s'il s'agissait d'un allié ou non.

    Après que les hommes nous aient dépassé, je lançais un petit regard à Noah. Nous discutâmes pendant quelques instant de ce que nous venions d'entendre. Le marine évoqua des idées ne m'étant pas passé par l'esprit comme le suicide collectif ou encore une diversion. Si le premier cas me sembla invraisemblable, le deuxième pouvait être réel ... Une diversion mais ... Pourquoi ? Que pouvait être le but de ses pirates ? J'avais bien une idée mais je n'étais pas sûr. Soudain, une quinzaine de marines supplémentaires nous rejoinrent. Désormais au nombre de vingt cinq environ, j'eu une idée. Regardant le jeune homme, je lui laissait le temps de se présenter pour dire:

    « Il faut trouver le plus gros des troupes et pour cela il va falloir se diviser. Je peux chercher depuis les airs mais ... Je serais bien trop repérable et l'effet de surprise sauterait. Je propose que nous nous séparions en trois groupes. L'un des groupes serait composé de quinze marines. Il irait trouver et affronter l'ennemi directement. Nous savons par où sont parti les autres. Autant les suivre. Noah, si tu me permets de te tutoyer, nous devrions chacun aller dans un des autres groupe. A l'aide d'un mouvement de tenaille, nous pourrions aider le premier groupe qui serait au combat en surprenant les pirates. S'il devait combattre sur trois fronts, ils seraient vaincus. Les trois personnes les plus fortes de ce groupe sont Jowl, toi et moi. Jowl n'a qu'à prendre la tête du groupe de combat directe, nous les suivrons mes par les cotés. »


    Après avoir énoncé mon idée, je pris la tête de cinq hommes et tant dis que les autres groupes se mettait en marche, je jetais un regard vers l'endroit où j'avais aperçu jeune. Peut être que je regardais au mauvais endroit car je ne le vis pas. Je me mis donc en marche suivi de près par des marines. Nous marchions en silence et il nous fallu une quinzaine de minutes pour atteindre des maisons. D'après mes estimations, nous étions à l'Est du village. Nous nous arrêtâmes avant de pénétrer dans la première rue. Je pris une profonde inspiration et alors que j'allais ouvrir la marche, je reçu un couteau en pleine poitrine. Simulant ma mort, je me laissais tomber en arrière en me tenant la blessure imaginaire. Un rire brisa le silence fait par mes hommes.

    « Alors il y avait bien des marines sur l'île. Je suis heureuse que ce soit moi qui la chance de vous combattre ... Mais c'est dommage, votre chef est déjà mort ! »
    « Donc il y a bien des pirates ici ... Smock Rocket ! »
    « Quoi ?! J'étais sûr de t'avoir touché ! »


    La jeune femme aux cheveux vert en face de moi venait d'esquiver de justesse mon attaque à l'aide d'une action nécessitant une grande agilité. Elle était rapide mais je l'avais surprise par mon attaque et la simulation de ma mort. C'était logique, tout le monde était surpris la première fois qu'il rencontrait un détenteur du pouvoir d'un Logia. Visiblement elle n'avait pas saisie qu'elle m'avait traversé avec son attaque ... J'allais en tirer parti pour la surprendre encore une fois. Je fis signe à mes hommes de ce disperser pour trouver les pirates accompagnant la jeune femme. Elle ne pouvait être seule. Comme pour me répondre, la petite sortie deux lames courtes et s'élança vers moi. Sa vitesse était vraiment incroyable. Elle tourna autours de moi et m'asséna des coups que je n'eu aucun mal à esquiver.

    Je décidais alors de commencer à combattre également. N'ayant aucune autre arme que mon corps et mon fruit du démon, je tentais de la désarçonner en lui assénant de nombreux coups de poings. Sa vitesse était telle qu'elle pouvait attaquer et esquiver simultanément. N'importe qui aurait pu croire qu'elle gagnait mais nous avions la même force. Soudain, elle me lança un petit sourire et dit:

    « Doku Hebi no ningen fukku »
    Crocs mortels de la vipère


    Après avoir fait un bon phénoménal, elle envoya vers moi des dizaines de lame de vent et se laissa retomber sur moi en un double estoc mortel. J'aurais dû mourir. J'aurais même dû être décapité mais alors qu'elle releva la tête, la jeune femme vis mon corps sans trace mais encore fumant. Elle recula de plusieurs mètres et je lui dis:

    « Désolé, mais si toi ton style c'est l'épée, moi mon pouvoir c'est la fumée ... Smock Explosion ! »


    Pour illustrer mon propos, j'avais mêlé l'action à la parole et juste après avoir finis ma phrase, je m'étais laissé exploser en un nuage de fumée ... Le combat allait être intéressant !

    [...]


    Spoiler:
     



Dernière édition par Kailach le Dim 25 Nov - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda ) Ven 23 Nov - 9:29








Under The Red Moon


Ainsi donc le plan de match était lancé, nous allions avancer en trois formations distinctes, je m'occuperais de l'ouest, Kailach de l'est et son subordonné de ce qui ce trouverait entre nous. Chacun possédant une force de frappe marine de quelques éléments, chacun près à mettre notre vie en jeux et de combattre pour la justice. Nos chemins se séparèrent donc alors que j'entrepris le chemin me menant à destination. Les premières explosions ce firent rapidement entendre et je dus presser le pas car des villageois encore non prévenue était en danger. Une masse marine qui accélère n'est pas subtile qu'importe la raison et ce fut la raison pour laquelle mon groupe dus faire un affrontement directe avec un groupe de pillard. Une bataille meurtrière s'enclencha rapidement et alors que je donnais mes ordres pour pouvoir ensuite me jeter dans l'action un coup de feu passa très près de ma figure puis le sol tremblait. Je levais les yeux devant moi pour voir accourir vers moi un mastodonte noir, battît comme une armoire à glace et portant dans sa main gauche un fusil qui fumait encore de son dernier coup de feux, il le lança à un de ces coéquipiers pour ne pas gâcher les dernières munitions et sortie de son dos un immense marteau qui ressemblait davantage à un aplatisseur de viande qu'à une vraie arme comme on pouvait les voir dans des histoires pour les enfants. Franchement j'aurais très bien pus me défendre à l'aide de mon fusil mais celui-ci était beaucoup trop rapide. J'eus le temps de sortir mon arme et tiré à l'aveuglette une balle déjà pré-charger d'une balle de type Scar et comme son nom l'indiquait, elle donnait un résultat très coupant. La balle qu'il pensait voir sortir fut détruite au lancement comme prévue par mes soins, ce type de munition se séparait après l'impact et agissais comme une très petite grande à fragmentation. Celle-ci rebondit partout sur lui, sa veste était très solide, il fut blesser mais pas assez pour le décourager et alors qu'il prit son élan je n'eus d'autre choix que d'esquiver.

"Inutile..."

Il était vraiment rapide, trop pour moi. Un seul instant lui suffit pour changer sa position et ainsi asséner un coup horizontale, mon arme fus réduit en miette et mon bras ainsi que mes côtes furent toucher par un impact à faire trembler les fondements d'une maison. Je fis un vol plané et détruisis avec moi deux arbres. Ceux-ci tombèrent sur mes confrères qui n'eurent pas le temps d'esquiver et furent écraser par les énormes tronc. Je me relevais à bout de souffler, retenant mon bassin comme si je voulais empêcher mon corps de perdre tous ces os. c'était affreusement douloureux, mes hommes risquèrent leurs vies pour m'aider mais furent tuer en approchant Mack qui leur servit le même traitement, les autres continuais le combat plus loin me laissant seul. Le monstre de muscle quant à lui avait trois de ses hommes autour de lui, ceux qui combattaient mes hommes préalablement écraser par les arbres, Macl leur ordonna férocement d'aller aider leur confrère mais lorsqu'ils voulurent partir l'un d'eux planta une épée dans la tête de son confrère. Tout le monde resta planter là à ne rien comprendre et je jouais le jeu temporairement avant d'envoyer les deux hommes combattre leur chef.

"Puppet Show...je ne suis pas encore hors d'état de nuire, fait attention grand mec."

Mack n'eus aucun problème à tuer ses propres guerriers de sang froid ses coéquipier mais ce crétin ne comprit pas ce qui venait de se passer, il croyait que ces hommes l'avaient simplement trahi et ne voyais pas que le tout était mon oeuvre, je m'éloignais tranquillement pendant qu'il attaquait ces confrères et lorsqu'il eux terminer et qu'il me retrouva il recommença une charge mais j'eux le temps de contrôler deux nouveaux membres de sa bande et les forcèrent à vider leur chargeur sur celui-ci qui pris les balles dans le corps sans broncher tout en continuant d'avancer, comme pour les deux premiers je leur redonnais leur liberté avant qu'ils ne meurent sous les coups de mes équipiers, il ne restait que moi et le tiers de mon équipe de vivant et du côté adverse Mack était seule. Celui-ci cependant ne s'avouait pas vaincu, tout le contraire puisque sa charge dans ma direction était encore en cours et comme la dernière fois j'esquivais de justesse avant qu'il ne change d'angle et recommence son assaut, cette fois-ci je m'extirpais de la seconde attaque mais la troisième me frappa durement au ventre. Mes côtes étaient fracturées, combien je ne pouvais pas le savoir et les dégâts était il encore plus grave je l'ignorais. Cependant, je me relevais encore une dernière fois. Je levais la main devant lui.

"Strand Restraint....maintenant tu te calmes et tu parles...pourquoi faite vous tous ça? Kagura est mort alors qui a pris sa place? RÉPOND"

Celui-ci ne comprit pas tout de suite pourquoi j'étais si sur de moi mais lorsqu'il essaya de bouger son corps fut parcouru de toute par de lésion et chaque mouvement de sa part amplifiais chaque lésion pour devenir d'énorme coupure. Mack ne bougeais maintenant plus d'un poil.

"Je ne sais quand tu as mis au point ce piège gamin mais il est drôlement efficace, pour ce qui est de tes questions elles n'auront aucune réponse."

Je tirais sur les fils qui entaillèrent de nouveaux endroit son corps et aggravant largement les autres blessures, même avec sa constitution celui-ci beugla de douleur. Je répétais une nouvelle fois de plus toutes mes questions et je répétais les mêmes actions trois autres fois avant qu'il ne baisse la tête. Les raisons étaient simples, il n'y avait pas de raison, c'était un simple massacre sans but destiner à faire trembler des gens de par la cruauté de leur organisation. Il me révéla aussi que plusieurs secteurs subissaient le même traitement qu'ici et que je devrais penser aux autres. Je lui répondis que le tout était déjà sous contrôle. Le commandant ce mis à sourire puis à rire. Selon lui peu importe si je le fais tomber ou si je fais tombé tous les commandants, ils seront tous remplacés, tant que leur chef existe ils seront toujours de plus en plus fort et nombreux. Il me conseilla d'aller au centre de l'île pour trouver celui que je cherchais selon lui, il était sur qu'il ne manquerait pas de m'accueillir à sa façon. Ça me donnais la localisation de leur chef et malheureusement pour Kailach, son subordonner était probablement tombé sur la force de frappe la plus dangereuse. Je ne connaissais pas encore son nom n'y son pouvoir mais l'homme devant moi était certain de ce qu'il disait à propos de la force de son supérieur. Celui-ci fit des mouvements forcer et donc ce ne fut pas moi qui le tuais en réalité mais celui-ci qui décida lui-même de se retirer la vie, il me fis même un doigt d'honneur en souriant puis tomba sur le sol, découper de partout.

*La prison n'était pas dans tes plans on dirait.*

Je me relevais du sol et m'appuyais difficilement sur un arbre, mes hommes vinrent me porter secours et tentèrent de me dire quoi faire ou de prendre soin de moi mais le temps s'écoulait et je devais rejoindre le centre de l'île, je commençais donc ce voyage en espérant ne pas arriver en retard. Au centre du village, dans les flammes étouffants d'un brasier sans fin, une troupe de marine se trouvait au sol, leur commandant ainsi que quelques-uns d'entre eux encore debout, combattant les pillards dans une lutte acharnée. Kagura se tenait parmi eux, chacun de ces coups impliquais un nouveau mort depuis le début des hostilités et maintenant sa cible était le plus fort d'entre ces adversaires. dégainant une lame bien normal il avança dans le chaos qu'il avait lui-même orchestrer, exécutant tous ceux qui se trouvaient sur son chemin.

"Ainsi le gouvernement est présent sur l'île... je ne manquerais pas à ma tâche et maintenant que le temps est presque écoulé je dois terminer mon travail, mon navire m'attend et mes prochaines victimes attendent mon arriver."




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda ) Sam 1 Déc - 10:00




Affrontement avec l'homme momie !



    Île de Baterila, Quartier Est.

    « Ainsi donc, tu détiens un Logia hein ? Très intéressant. La marine aurait donc encore de bons éléments ... »
    « Oui. Et je ne suis pas le seul. Bien que mon rêve est un rapport avec le seigneur des pirates, je sais pertinemment qu'il va me falloir grimper les échelons et que pour cela, je vais devoir devenir fort. Très fort. »
    « Tu m'as surprise mais cela ne durera pas! »


    Dans un effort vint, la jeune femme envoya des coups dans la fumée l'entourant. Ne comprenait elle pas que la fumée est intangible ? Ou plutôt, que pour la trancher, il faudrait pouvoir trancher des atomes. J'admirais son envie de me vaincre: beaucoup auraient fuis à la simple mention de mon pouvoir. Ses mouvements me firent comprendre que si je ne possédais pas un tel fruit, je serais déjà mort car elle était une professionnelle de l'assassinat. Petite, elle était une véritable athlète et gymnaste. Enchaînant les attaques et les pirouettes, elle aurait déjà tué n'importe qui de mon niveau. Mais pas moi. Mon fruit était ma force. Après deux minutes durant lesquelles je la laissais agir, je décidais de rentrer dans la danse.

    Pour la combattre, je n'avais d'autre choix que d'agir comme je le faisais quand je m'entraînais avec ma mère adoptive par le passé. Je devais commencer par me calquer sur son rythme. On ne dirait pas mais, tout le monde à un rythme. Cela se manifeste par des temps morts, des combinaisons ou tout simplement, des répétitions de mouvement. Pour entrevoir son rythme, je devais observer le moindre de ses déplacements. Après quelques instants, je remarquais que même si les mouvements étaient différents, il y avait toujours le même enchaînement qui apparaissait: assaut avec la lame droite, pirouette d'esquive vers l'arrière, charge pour attaquer avec la lame gauche, décalage sur le coté et enchaînement de deux à quatre coups de taille.

    C'était impressionnant car elle couplait à cela une vitesse phénoménale. Je commençais doucement à esquiver ses coups. Visiblement, elle n'était pas consciente de cette enchaînement car elle ne vit pas que je commençais à esquiver chaque coup. Invariablement, elle faisait le même genre de coup. Je compris alors une chose: certes elle était rapide et certes elle maniait bien l'épée mais elle avait un grand point faible: son répertoire d'attaque était assez réduit. J'eus alors une idée pour la vaincre.

    « Smock' Way »
    « Tu comptes fuir ? Je ne te laisserais pas faire. J'ai promis de tuer tout ceux présents ici et je vais le faire ! »


    Ma Smock Way me permit de monter sur les toits. Comme prévue, la jeune femme arriva rapidement. Je ne sais comment elle monta mais, après une minute d'attente elle arriva. Elle se jeta à nouveau sur moi mais n'en eu pas vraiment le temps car ce qu'elle vit la dérangea visiblement. En même temps, voir dix ennemis au lieu d'un ... Je dis alors, en faisant bouger toute les bouches en même temps:

    « Smock Clone »
    « Alors maintenant tu te caches ? »
    « Smock Rocket ! »


    Une nuée de poings foncèrent sur la jeune femme. Je ne connaissais même pas son nom. C'était assez blessant pour moi de combattre une personne dont je ne savais rien. Je n'aimais pas cela pour une raison inconnue. L'affrontement marine contre pirate ne me gênait pas. C'était l'absence de connaissance, de sentiment, de considération et de respect. Ma mission était de vaincre la jeune femme pour l'envoyer en prison et je n'entendrais plus jamais parler d'elle. Elle irait surement dans une grande prison de South Blue pour avoir tué des gens. Elle esquiva la plupart des coups mais hélas pour elle, les deux seules vraies attaques la touchèrent. En effet, la plupart des attaques auraient explosé en un nuage de fumée car elles provenaient de mes clones de fumée.

    La jeune femme fut repoussé par les deux attaques mais, au moment où elle se redressa, j'étais au dessus d'elle et je tenais une main sur son visage. Alors que la fumée commençait à partir de ma main pour s'insinuer dans son organisme je dis:

    « Smock Breath ... Je suis vraiment désolé de devoir te faire ça ... »


    La jeune femme tomba rapidement dans les pommes. Je la déposais là et partais pour trouver les pirates. Je devais également retrouver Noah pour lui dire ce qui c'était passé. J'aurais pu y aller en marchant comme tout le monde mais ... Cela ne me ressemblait pas. Je devais impressioner l'ennemi, lui faire peur et tentais de le faire capituler. J'allais donc combiner deux techniques.

    « Smock Way ... et Smock Fake ! »


    Après avoir commencé à monter dans les cieux, je fis beaucoup de fumée pour me transformer en un véritable dragon de fumée. Si je n'en avais que l'apparence, je pouvais toujours engloutir des hommes pour les asphyxier ou les aveugler. Mes ailes se déplièrent je cherchais mes ennemis ou alliés. Peu importe, j'irais vers le premier que je verrais. Après quelques minutes de vol, je vis Noah et un homme face à face. Il s'agissait certainement d'un ennemi. Je fondis donc sur eux et me mis à coté de Noah. Après que tous m'aient bien vu, j'aspirais ma fumée en moi et je repris forme humaine. Avec un peu de chance, ils auraient peur.

    « J'ai vaincu la femme aux épées. »


    [...]


    Spoiler:
     

[/quote]


Dernière édition par Kailach le Sam 15 Déc - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda ) Mar 11 Déc - 0:06






Island In pain


Il y a des jours, on voudrait ne pas avoir quitté le confort de notre lit pour affronter la dure réalité, présentement je me demande si je n'aurait pas dû justement rester sous les couvertures. J'avais enduré déjà bien des choses dans ma vie, mon âme avait été sauvagement lacérée, mon esprit brisé mais maintenant réparer. Mon corps cependant, celui-ci avait enduré beaucoup de choses, bien plus que la plupart des êtres vivants sur cette planète, j'ai vue la mort de prêt plus souvent que mes propres enfants. Mes blessures aujourd'hui n'était pas les pires que j'eux reçu et comparer à bien des aventures, la douleur et la sévérité de ces maux était très endurable et c'est ce qui me permit d'avancer d'un pas certes ralenti mais déterminer vers le centre même de l'île. J'avais réussi à terrasser mon adversaire, Kailach devait lui aussi avoir réussi son combat vue son pouvoir mais bon je pouvais me tromper. J'espérais que tout ce passe bien et que le nombre d'officier mort ne se compterais pas en dizaine. Lorsque j'atteins mon objectif je fus attrister de voir que les victimes seraient belle et bien compter par groupe de dix, plus j'approchais le centre du village plus les cadavres s'empilaient, c'était affreux de voir autant de gens au sol et qui baignais dans leur propre sang. Je passais parfois entre deux cadavres et j'éclaboussais le sol tellement la concentration de sang était importante, cela me dégoûtait et dégoûtait ceux qui étaient avec moi. Puis je l'aperçue enfin en tournant un coin, Jowl était toujours vivant mais celui-ci semblait en difficulté.

¨Marines, il est temps de faire notre dernier acte de la journée, protéger Jowl et surtout arrêter ce chaos.¨

Les hommes ce dispersèrent pour combattre l'ennemi qui comptais environ un nombre équivalent de soldat dans les environs, je rejoins directement Jowl alors qu'il reculait sous la simple vue d'un homme complètement recouvert de bandage et portant un haori bleu, celui-ci dégageais une étrange aura, je me sentais soudainement très paniquer comme s'il possédait une puissance si grande qu'elle exerçait pression sur nos corps et esprit. Mon compagnon reculais mais surtout tomba à la renverse à mes côtés, l'homme face à nous me laissais gentiment le temps de vérifier son état, il n'était pas mort, simplement épuiser et agonisant de profonde blessure, son sang coulais certe mais pas assez pour que sa mort soit un soucis pressant.

¨Cet homme possède une bonne prestance et un courage admirable, je n'ai plus le temps de m'amuser alors je laisse sa vie entre vos mains en espérant pouvoir le revoir et terminer en finir.¨

¨ Tu crois pouvoir partir aussi facilement? Tes hommes sont encore en plein combat et je suis ton prochain adversaire alors.....¨

¨J'ai vaincu la femme aux épées¨

Kailach venait subitement d'arriver par la voie des airs, il semblait en pleine forme comparer à moi et surtout son compagnon, la bataille semblait se calmer autour de nous comme si tous les gens venaient de se rendre compte de ce qui se passait entre les chefs, le silence était presque lourd, tous attendaient la suite de notre conversation.

¨J'ai fait de même pour le colosse à la peau sombre.¨

Kagura leva la tête et ouvris les yeux, il ne semblait même pas affubler par les pertes ou même concerner par ce qui se passait. Soudain il sourit et ce mit à rire aux éclats, son rire carnassier me fit penser que le rire d'un démon serait probablement semblable.

¨Mack et Farah...deux pions sans la moindre importance, deux commandant que je peux facilement remplacer et qui ne me manqueront pas, leur incompétence me sidérait et cette mission était leur dernière chance de se racheté, j'espère que vous avez mis fin à leur vie, ça m'ennuierait de devoir les retrouver et leur faire la peau moi-même.¨

Kagura me fixa comme s'il cherchait quelque chose et puis un instant plus tard il était déjà sur moi et enfonça la garde de son épée sur une de mes blessures qui pourtant n'était pas apparent, je tombais à genoux et j'eu l'impression qu'il avait déjà repris sa position initiale soit environ 30 mètres plus loin avant même que mon genou est touché le sol. Soudainement sortie de nul par de nouveaux adversaires prirent position derrière lui, ceux-ci était différent des simples petits soldats, leur corps beaucoup plus entrainer ainsi que leur arme et leur allure donnait l'impression qu'ils étaient d'une autre classe, probablement d'autres commandant. Kagura entama une petite discussion avec eux, ceux-ci s'inquiétait qu'il n'est pas rejoins le navire d'hors et déjà et Kagura leur expliquait la situation à sa façon tout en citant nos force comme étant des empêchements mineurs. Je voulus me relever pour contre-attaquer et arrêter sa petite discussion mais je sentis que quelque chose n'allait pas, la plaie qu'il avait frappé avec son pommeau, était ouverte et béante, le sang coulait et la douleur me paralysait le corps. C'était ainsi fait, j'étais un homme différent d'un humain normal et ma constitution bien que forte ne prenait pas les coups de la même façon et on pouvait dire que j'étais moins résistant qu'un humain moyen sur certain plan. Je m'accrochais de justesse au pantalon de Kailach.

¨N'y vas pas...Kagura s'en vas et ce fou de ce qui se passe ici, continuons 'sauver le plus de vie innocente possible, nous le retrouverons et il payera.¨

Kagura commença à s'éloigner avec pour défense ces nouveaux hommes puis tourna la tête en entendant mon petit discours.

¨J'attend de voir ce jour gamin, tu sais qui je suis mais je ne sais pas qui tu est.¨

¨Minashigo Noah...Adjutant-chef, force en constante évolution, niveaux de dangerosité...20%....Kaylach....lieutenant, force et réputation grandissante...niveaux de dangerosité 45%.¨

L'homme le plus bâtie répondit ainsi alors qu'à travers ces lunettes sombres des lumières ainsi que des chiffres et des formes ce dessinais. Aucun doute possible un robot ou tout du moins un cyborg. Le second commandant eux envie de rire mais son maitre lui fit comprendre que le temps était mal choisi et il ferma son clapet.

¨Noah et Kaylach...vos noms et vos visages son bien enregistré dans ma tête, au plaisir de vous affronter une autre fois et vérifier si Gorg a mal calculé votre puissance.¨

Une épaisse brume monta devant nous brusquement, je ne savais pas si l'île entière était affecté mais notre vision devint quasiment nul, je ne voyais pas plus de 10 mètres devant moi, cet épais brouillard disparu après quelques minutes, Kagura et ces hommes n'étaient plus là, une bonne partie de nos soldats, bien que vraiment en mauvais état, était vivant et ne bougeais simplement pas car ils étaient complètement perdus et ne savaient que faire de une telle situation.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda ) Sam 22 Déc - 13:00




Affrontement avec l'homme momie !



    Île de Baterila, Quartier Centre.

    « C'est quoi ce bordel ? »


    Alors que je m'étais posé aux cotés de Noah, je vis que notre adversaire avait littéralement démonté Jowl. Enfin littéralement ... Disons que si nous disposions d'une jauge de vie comme dans certains jeu d'enfants, Jowl serait à un seuil critique, proche de la mort. Je me mis au dessus de lui. Je n'avais peut être pas de compétences de médecine mais je connaissais le minimum. Je mis mon oreille contre sa bouche. Le souffle était faible mais présents. Je le mis sur le coté comme me l'avait appris un médecin de mon navire et je me relevais, pour retourner vers Kaguya un regard chargé de haine. Jowl était mon ami. Un véritable ami qui avait toujours était la pour moi comme les autres de l'escouade ... Je n'allais pas laisser passer ça. J'allais me jeter sur lui quand il prit la parole. Je ne me souvins pas exactement de ce qu'il avait dit mais il parla de la faiblesse des deux personnes que nous avions vaincu, Noah et moi. Il expliqua qu'elles étaient faible, des jouets cassés en quelque sorte. Il ne respectait même pas des hommes s'étant battus avec ardeur pour lui. La jeune femme semblait persuadé que Kaguya avait du respect pour elle. J'aurais tellement voulu le détruire.

    Je vis a peine le mouvement qui suivit. Kaguya allat à une vitesse effarante sur mon ami pour lui enfoncer son arme jusqu'à la garde dans une de ses blessures. En quelques secondes, il reprit sa position initiale. S'en était trop. J'allais le tuer. Je concentrais toute ma fumée dans mes mains. Je tirais quelques sphères un peu partout pour créer des nuages de fumée mais bizarrement, ils se dissipèrent très rapidement ... Trop rapidement ... Je regardais alors Kaguya. Il m'adressa un petit sourire vicieux. Je ne compris pas puis il jeta un coup d'oeil à Jowl, comme pour me rappeler qu'il était la cause de son état. Je fis un pas en avant, un autre. Je serrais le poing. Soudain, Noah s'accrocha à mon pantalon pour me retenir.

    « N'y vas pas...Kagura s'en vas et ce fou de ce qui se passe ici, continuons 'sauver le plus de vie innocente possible, nous le retrouverons et il payera. »


    Il avait raison. Je repris mon calme et je fis un doigt d'honneur magistrale à Kaguya. Il pencha la tête sur le coté et parla encore. Puis, un de ses hommes parla. Il annonça nos "caractéristiques" à Noah et moi ... Un cyborg ? Certainement. Mais quelque chose me gênait: comment pouvait il savoir des informations sur nous ? Je n'étais pas vraiment connu donc des informations sur moi ne circulaient certainement pas partout. Je ne fis pas attention à ce qui se passa ensuite. Je n'avais plus rien à foutre de Kaguya. Ma priorité était de sauver Noah et Jowl. Je pris Noah sur mon épaule et je l'emmenais jusqu'à un bâtiment où rien ne s'était passé. Tout du moins, un bâtiment n'ayant pas été entièrement détruit et pouvant faire office d'abri. Il se trouva qu'il s'agissait de la maison d'une bonne femme gentille et bonne en chaire, vous savez le stéréotype de la "Mama". La femme me regarda. Je restais debout, je posais Noah au sol, j'allais chercher Jowl pour le mettre aussi et je me mis à genoux.

    « S'il vous plait madame, aidez les ... »
    « Reste pas dans mes pattes alors petit. Les filles, au boulot ! »


    La bonne femme me mis un coup de bassin pour me pousser et je vis une dizaine de femme d'ages divers sortir de nulle part. Elles se saisirent de mes deux compagnons, les mirent sur des lits et les emmenèrent dehors. Elles commencèrent à les déshabiller. Je ne regardais pas Noah, je ne faisais même pas attention à lui en fait. J'étais concentré sur Jowl et ses opérations. Trois femmes se mirent au tour de lui, sortirent leurs gants et leurs masques et commencèrent. C'était impressionnant. Elle menait une lutte pour qu'il reste en vie et ce sur trois fronts différents. Enfin, l'une d'entre elle me dit qu'elles avaient fait tout ce qui était possible pour l'instant et qu'elles l'amèneraient à mon navire. JE me retournais alors mais je ne vis pas Noah ... C'était dommage, moi qui voulait l'engager ... Je donnais alors à celle qui semblait être la chef un papier sur lequel j'avais écrit cela:

    " Mon p'tit Noah, je suis fier de t'annoncer que j'aimerais que tu rejoignes mon équipage. Si tu veux pas ... Ah mais en fait t'a pas le choix. LA prochaine fois qu'on se verra, nous prendrons la mer ensemble. Un dizaine de mes hommes vont rester ici pour aider les habitants à ce reconstruire, à la prochaine. "

    La femme sourit et me promit qu'elle le lui donnerait. Je suis alors remonté sur le navire, fier de moi, malgré le fait que j'ai raté ma mission. J'avais néanmoins un nouvel ennemi: Kaguya.

    [...]


    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda )

Revenir en haut Aller en bas

The Walking Dead ( pv Kailach / Kanda )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: île de Baterilla-