AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Welcome To The New Age !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 105
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Welcome To The New Age ! Jeu 15 Nov - 15:22



















New Age !




●▬▬▬▬▬๑۩۩๑▬▬▬▬▬●
... 1 Mois Après La Mission Marine ...

●▬▬▬▬▬๑۩۩๑▬▬▬▬▬●



Nous voici sur Kuraigana. Au dernier recensement, la population humaine de cette île est de zéro pour-cents. Alors pourquoi s'y attarder dans ce cas me direz-vous ? Et bien c'est simple. Malgré son coté complètement abandonné, cette île traîne un lourd passé derrière elle. Un passé qui l'a conduit à sa propre destruction. Les seules âmes qui vivent sont des babouins qui ont appris à survivre en imitant les humains. Ils sont devenus de redoutables guerriers ce qui prouve le passé violent de cette île. Autrefois, un royaume prospère y été établit. Ce royaume était gouverné par un Roi et ce roi était reconnu dans le monde comme étant un homme qui prenait soin de son peuple. Il légua ce royaume à ses descendants qui furent tour à tour de bons ou de moins bons souverains. C'est en partie à cause des ces moins bons rois que l'île est dans cet état actuellement. L'avidité, l'envie, l'orgueil sont les pêchés qui ont conduit ce peuple à la guerre.


De lourdes batailles ont eu lieu en ce lieu, de nombreuses rafles, des kidnappings, des massacres et tout cela, au nom du profit, de l'argent et d'une politique d'extension territoriale. Il s'agit du schéma classique du peuple prospère qui disparaît par sa propre vanité. La particularité de cette île est que ce schéma a été particulièrement présent et violent. C'est d'ailleurs une des raisons qui fait que plus personne ne souhaite s'installer ici. Cette île représente la décadence d'un peuple et sert d'exemple pour les différentes nations du monde. Quant à la physionomie de l'île, elle est elle aussi relativement particulière. Les montagnes possédaient des sommets enroulés sur eux-mêmes. Les ruines présentes un peu partout témoignent du passé trouble et violent. La végétation a déjà bien repoussé par dessus mais on peut toujours apercevoir les restes d'anciens bâtiments. La nature a peu à peu reprit ses droits ici et si les choses en restent ainsi, il ne restera bien presque plus aucune trace du passage de l'homme ici.


Des forêts, des ruines, voilà qui résume parfaitement le visuel que constatera n'importe quel voyageur accostant ici. Enfin... Quand on dit parfaitement, on s'avance un peu vite. Certes l'île est inhabitée et parcouru de ruines et de forêts mais il faut regarder de plus près pour constater que quelque chose est en discordance avec tout le paysage. Cette île ne possède plus aucune construction humaine à l'exception d'une seule chose. Vers le centre de l'île, on peut remarquer qu'un château est toujours debout, comme le souvenir d'un passé oublié, une réminiscence persistante qui se refuse à l'oubli. Ce château est resté intact. Mais comment cela peut-il être possible ? A bien le regarder, il est en parfait état comme s'il était entretenu régulièrement. Si tel était réellement le cas, cela voudrait dire qu'au final, quelqu'un vit ici. Pourquoi pas après tout. D'ailleurs, pourquoi nous nous sommes intéressés à cette île s'il n'y avait personne ? Dans ce cas, partons voir de plus près ce château car c'est là que se déroule le plus intéressant.


Entrons dans le hall pour voir que l'intérieur est tout aussi bien conservé que l'extérieur. Des tableaux en parfait état dont certains sont des œuvres de peintres mondialement reconnus. Un tapis rouge menant un grand escalier en pierre qui se scinde en deux au bout de vingt marches. Une partie et le seul accès pour l'étage de la partie gauche du château et l'autre partie en fait de même pour la droite. En face de l'escalier, certains sons deviennent audibles. Ou plutôt des murmures d'une conversation. Ils viennent de la partie gauche. Dirigeons-nous vers cet endroit. Nous voici au premier étage. Le haut de l'escalier aboutit à un long couloir éclairé par des chandelles avec une succession de sept portes de chaque coté du couloir, quatorze portes au total. A en voir la disposition et les motifs à but décoratif sur chaque porte, on peut en déduire qu'il s'agit là de chambres pour les invités. Les murmures de tout à l'heure se distinguent bien mieux à cet endroit. Si bien que l'on peut maintenant comprendre quelques bribes de phrase.


Cette discussion semblent très intéressante est importante. Pour ne saisir la portée, il convient de connaître les deux interlocuteurs mais aussi le sujet exact de la discussion et pour cela, il nous faut entrer dans la chambre où ils sont, la quatrième en partant de la droite. La porte est magnifiquement décorée, du travail d'orfèvre. Vous vous demandez certainement pourquoi on s'attache autant aux détails qui peuvent paraître insignifiants aux premiers abords. C'est simple, c'est juste pour finasser, retarder l'instant où on entrera dans le vif du sujet, meubler un peu le suspens, présenter l'ambiance mais ne vous en faites pas, on va y entrer bientôt. Entrer dans le cœur du sujet, l'intérêt principal de l'action en cours. Entrons-y justement ! C'est le moment. Poussons la porte et rejoignons-les pour découvrir les méandres de cette conversation. Pour autant qu'on puisse le dire, il y a deux hommes et l'un d'eux est clairement le Vice-amiral Byakuya Makkura lui-même.


Quant au second, il s’agit du seul habitant de cette île, le solitaire Sephiroth surnommé « L’ange des ténèbres » il était anciennement un des sept Capitaines Corsaires reconnu dans le monde, il était déjà à l’époque discret et faisait toujours cavalier seul. Il est considéré comme étant l’un des meilleurs bretteurs au monde. Malheureusement pour nous, nous arrivons en plein milieu de la conversation, nous n'avons pas connaissance du début de l'histoire alors la suite risque d'être un peu décousue. Peu importe, cela reste tout de même extrêmement intéressant. Au moment où nous arrivons, c'est Byakuya Makkura qui avait la parole et ce que l'on pouvait constater, c'est que l'échange verbal semble assez houleux.



« ...pour ça que je suis devant toi en ce moment. Toi-même, reclus ici, tu as pus constater les grands changements survenus dans le monde. Y rester étranger n'est, selon moi, pas la bonne solution. Au moment de l'impact, tu seras pris en défaut. Je ne comprends pas ce laxisme de ta part. »



Bon ! Nous venons d'entrer dans la conversation, il est normal que nous ne comprenons pas ce qui se passe. Plutôt que d'essayer de comprendre dans l'immédiat, contentons-nous de continuer d'écouter cette conversation, la compréhension des choses viendra d'elle-même au fil de la discussion. L'inconnu restait d'abord de marbre devant les réflexions du Vice-amiral mais finalement, toujours assit sur sa chaise, derrière son bureau, il s'avançait légèrement. Assez pour que l'on puisse distinguer son visage dans sa totalité. Il rétorqua immédiatement avec une agressivité non ménagé comme on pouvait s’y attendre de la part d’un ex-Schichibukaï.


« Ne me parle pas sur ce ton, veux-tu...Même si nous faisons partit du même clan « Shiraga » (signifie cheveux blancs) Je ne te permets pas de hausser la voix comme cela. J'ai vécu des choses dont tu ne soupçonnes pas l'horreur. Mon expérience est bien plus élevée que la tienne. Mes raisons sont parfaitement compréhensibles mais quelqu'un comme toi qui n’as pas connu les mêmes choses ne peut me comprendre. Je respecte qui tu es, ce que tu es devenu alors fais-en de même avec moi. Et puis je ne sais pas si tu te rends vraiment compte de l'énormité de ce que tu me proposes. Cela ne s'est jamais vu auparavant. »



« Nous n'étions pas encore né à l'époque mais tout le monde connait l'affaire Metsubou. L'échec cuisant de ce projet. Tous les gamins sur le banc de l'école apprennent cette histoire. Malgré le fait que ce projet était classé secret défense, maintenant, tout le monde est au courant afin que les générations futures ne réitèrent pas les mêmes erreurs que nos ancêtres. La folie de Sayuki à l'époque. Il fut impossible d'étouffer l'affaire tellement ça avait prit d'ampleur. C'est pourquoi je suis surpris d'une telle demande de ta part. En tant que Vice-amiral de la marine tu es le mieux placé pour saisir le danger de tes propos. Explique-moi ce qui a put te pousser à avoir une idée pareille !? »


Le Vice-amiral Makkura gardait un air tendu et très sérieux. De quelle idée peuvent-ils bien être en train de parler ? Makkura poussa un léger soupire puis se passa la main dans ses cheveux pour les remettre en arrière et enfin, il avait reprit une posture élégante et soigné lui donnant cette classe et ce charisme si appréciable chez lui. Il se leva de sa chaise puis fit un tour dans la chambre l'air pensif. Il s'arrêta devant la fenêtre qui donnait sur l'extérieur et en admira la vue. Tout en regardant le paysage, il répondit.


« Le spectacle que je contemple est à l'image de la situation actuelle, magnifique mais tragique. Il est aussi à l'image de l'instigateur de cette situation, Sayuki... Magnifique mais tragique... Ici vivait un peuple puissant qui avait tout pour lui et regarde ce qu'il en est actuellement. Il n'y a que des ruines et par dessus, une autre vie qui prend sa place. C'est exactement ce qui se joue en ce moment. Cela ne te fait-il pas penser à nos propres vies ? »



« Nous qui sommes puissant et paraissons inébranlables, nous tremblons devant un seul nom. Un seul nom... Tout le monde le répète. L'ère du chaos n'était qu'une simple étape pour lui alors imagine ce qui se passera quand il se mettra véritablement en route. A l’heure qu’il est Nagato a déjà du prendre les devant à Marie Joa…Nous ne pouvons plus reculer, Kurisu Akaike-Sama est également de la partie… »


Un léger silence s'installa. La tension était palpable. Avec ces simples mots, Makkura avait retranscrit dans la pièce une ambiance qui retranscrivait parfaitement le monde extérieur et la peur qui s'emparait du monde. Cela ne faisait que révéler les incroyables capacités de Makkura à attirer les gens par ses discours. Cet homme est vraiment un grand orateur. L'inconnu n'avait fait qu'écouter mais comprenais parfaitement les états d'âme du Vice-amiral.


« ... »


Oui ! Nous retranscrivons le silence de l'inconnu pour illustrer la situation. Makkura quitta la fenêtre et se mit face à l'homme. Toujours debout, il reprit son petit discours là où il l'avait stoppé.


« C'est justement toi le plus apte à saisir l'ampleur de cette histoire. Même si tu vis à l'écart des affaires du monde, tu es au courant de ce qui s'est passé ? L’ex-Amiral en chef Charles était un être effrayant. Intelligent, manipulateur, puissant. Il avait tout pour lui et regarde ce qu'il est devenu ! Mort devant les yeux du monde, comme un simple rat, humilié et terrassé par son propre camp. Effrayant ! De plus, l'équilibre des pouvoirs est instable. Il ne nous reste qu'un seul Amiral, nous n'en avions aucun ces trois dernières années. »



« Et je ne parle pas de la situation avec les Shichibukai. Waqar est beaucoup trop imprévisible et mystérieux pour compter sur lui…. Et les Pirates, ils sont de plus en plus puissants qu'avant. Franchement, je ne sais même pas comment nous avons réussi à rester droits avec tous ces problèmes dans les pattes...Avec tout ce qui arrive, c'est toi qui doit le mieux en saisir l'ampleur et c'est pour ça que c'est à toi que je fais cette proposition. A toi, l'un des rares survivants des expériences mené par Sayuki sur toi. Le seul de ses rats à avoir put lui tenir tête suffisamment longtemps pour s'échapper. Cet exploit n'est oublié de personne connaissant cette affaire. C'est de toi dont nous avons besoin. Tu es certainement la clé pour tenir tête à ce démon de l'enfer. Te rends-tu compte de cela ? »


Sephiroth fit craquer ses cervicales. L'éloquence et la sincérité des propos de Makkura l’avaient touché visiblement. Il sentait que cet homme était sérieux. Il se disait au départ que Makkura était désespéré vis à vis de cette situation et que ce désespoir l'avait poussé à émettre cette idée mais avec ce discours, il comprit que ce n'était pas le cas. Makkura avait mit en place cette idée après une intense et mûre réflexion, le plus calmement et posément, sans se laisser déborder par les évènements. Il avait vraiment l'étoffe parfaite pour devenir un Amiral de la marine un jour. Ce discours avait un peu plus convaincu Sephiroth de se pencher sur le problème.


« Sayuki... Comment fait-il ? De génération en génération, son nom fait trembler les puissants de ce monde. Tout le monde se souvient de la première fois où on entendit parler de lui avec l'affaire du génocide d'Alabasta. »



« Nul ne doute que déjà, à cette époque, il avait préparé son plan minutieusement et que ce génocide n'était que la toute première étape qui l'a conduit à maintenant. Plus d'un siècle de méfaits pour ce démon répugnant. Je comprends tes sentiments. J'ai besoin d'y réfléchir par contre. Laisse-moi du temps, oui seulement un peu de temps. Pour le moment repose toi un peu de ton voyage…Tu peux demeurer ici autant de temps que tu le souhaiteras, du moins le temps de réfléchir à la situation actuelle pour t’apporter une réponse. »


Makkura se relâcha d'un coup. Il était vraisemblablement soulagé et redevenait enfin le Makkura que tout le monde connait.













Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier mais demander si vous le pouvez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 105
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age ! Ven 23 Nov - 12:21



















Délicieuse Révélation !



C’était finalement le moment tant attendu. Makkura qui attendait impatiemment dans la chambre d’hôte faisait les cents pas au cœur de la pièce du château dans lequel Sephiroth l’ex-Schichibukaï vivait, reclus du monde et de la population mondial. Si Makkura obtenait l’aide de celui-ci sans aucun doute qu’il arriverait à atteindre son objectif. L’attente était insoutenable, Makkura malgré sa sagesse voyait les secondes défilées comme des heures longues et interminables. Le Vice-amiral finit par prendre place sur une chaise faisant face à un bureau de marbre de grande qualité. On lui avait ramené entre temps une tasse de thé chaud de la main d’un gorille. Il s’agissait de ces fameux gorilles combattant qui avait appris à vivre comme les hommes en s’adaptant à leurs mouvements et leurs modes de vies brutaux sans doute. Puisque à l’époque l’usure des guerres avaient engendré encore plus de violence amenant ainsi le pays à sa propre perte.


Makkura avait tout calculé, il avait même déposé un dossier chez l’amiral en chef Ao Tatsu. Ce dossier concerné sa nomination en tant qu’Amiral de la marine. Ce n’était en aucune arrogance que le Vice-amiral savait qu’il allait devenir l’un des trois Amiraux. Il le savait d’avance car la situation actuelle des évènements ne permettaient pas de laisser libre place à l’un des groupes les plus influents du monde, l’équilibre en était déjà extrêmement perturbé. D’autant plus que les Schichibukaï eux aussi étaient totalement dépassé, sans parler des empereurs tombant l’un après l’autre au fil du temps comme de vulgaire mouche. Il était temps pour Makkura de prouver que sa Justice était celle du salut et de la paix, une justice qui n’épargnerait aucun criminel ni aucune corruption quelconque. Makkura avait déjà un plan bien précis, un plan en collaboration très étroite avec son ami de toujours : Nagato. Mais bien évidemment le monde l’ignorait totalement.


Sirotant son thé chaud qu’on lui avait apporté et qui l’avait quelque peu détendu mais sans pour autant lui avoir fait oublier la venue de sa visite sur l’île en ruine de Kuraigana. Enfin la porte d’hôte s’était ouverte, il s’agissait de Sephiroth. Il était accompagné par un autre membre du clan « Shiraga » que Makkura connaissait parfaitement. Il portait le nom de « Tempest ». Un nom de code étrange qui lui avait été donné par le boss en personne. Il ne quittait normalement jamais l’île et Makkura en avait conclu qu’il avait été missionné sans doute en apprenant que Makkura et Sephiroth était ensemble à Kuraigana. Donc le Vice-amiral de la marine avait vite compris que Sephiroth avait du contacter le quartier général du clan afin d’en informer le chef. Sephiroth était extrêmement fidèle au boss et cela se voyait juste à ce genre de petit comportement. Tempest le nouveau venu pris la parole en esquissant un sourire :



« Ça faisait un bail Makkura ! J’ai fait passer un message de la part du boss à Sephiroth…Il va tout te raconter, moi je me tire j’ai plus rien à faire ici, le nouveau monde est beaucoup plus distrayant à mes yeux. »



Toujours aussi désinvolte et arrogant. Makkura esquissait un léger sourire sans rien dire, à vrai dire les deux hommes étaient des rivaux. Et comme tout membre du clan « Shiraga » qui se respecte, il avait également des cheveux blancs virant au gris, symbole même de l’appartenance au clan. Celui-ci après une brève apparition finit par quitter la pièce, laissant Sephiroth et Makkura en tête pour discuter tout deux du futur et de l’avenir. L’ex-schichibukaï se rapprochait maintenant du Vice-amiral qui était assit sur sa chaise tenant sa tasse de thé à la main. Prenant un air sérieux, il fixait Makkura du regard légèrement plus bas, il voulait attirer tout l’attention de celui-ci afin de réellement pouvoir distinguer ses réelles intentions et sentiments, d’une voix calme et monotone Sephiroth alors finit par briser le silence pour finalement dire :


« J’ai une nouvelle qui va définitivement révolutionner le monde actuelle…Notre chef, « Boss Corleone » à desceller le moyen d’éliminer Sayuki, ou plutôt il a trouvé son point faible car toute chose et tout homme à une faiblesse caché ou apparente. »



« Mais avant cela, je veux connaître tes réels intentions…Si Sayuki te gêne tellement et que tu veux l’éliminer le plus rapidement possible…C’est que tu prépare quelque chose n’est ce pas ? Je veux tout savoir ! »


Makkura esquissa un léger sourire, déposant délicatement sa tasse sur le rebord de la table, il se leva doucement, écartant les bras tout en prenant une position élégante et raffiné. Ses cheveux venaient renforcer son regard perçant semblable à celui d’un aigle, c’est alors qu’il rétorqua tout en faisant preuve de son talent naturel d’orateur :


« Justice ! Paix ! Bonheur et Amour ! Ce sont les quatre choses que je veux apporter au monde ! De nos jours les gens sont affabulés par leurs propres égoïsmes…Aucun des hommes de notre époque n’est capable d’instaurer une « Justice » et une « Paix » durable digne de ce nom ! Mon but premier est d’accéder au rang d’Amiral En Chef afin d’avoir les rennes du pouvoir pour assigner et imposer aux gens ma propre vision de la Justice. »



« Lorsque je serais au summum de ma carrière et de ma puissance j’exécuterais mon plan ultime « Rafflesia », c’est un plan que je garde secret, un plan qui va révolutionner le monde dans sa totalité ! Je vais tout raser sur cette planète et tout recommencer de A à Z…Les guerres n’existeront plus, les conflits, la convoitise, la jalousie, la haine, rien de tout cela ne sera exprimé dans le monde que je vais créer !! Un monde de compassion, pacifique et parfait ou régnera la Justice et la Paix Divine ! Je deviendrais ainsi aux yeux du monde une sorte de nouveau « Messie » qui apportera le salut aux peuples de ce bas monde déjà bien martelé par l’injustice et la folie de l’homme ! »


Sephiroth n’en revenait pas, soudainement Makkura avait comme fait tomber le masque, un voile venait de s’estomper. Comme-ci Makkura venait de dévoiler sa vraie nature et sa vraie personnalité sous les yeux de l’ex-Schichibukaï qui fut secoué par de telles révélations. D’autant plus que la lueur que l’on pouvait constater et observer dans le regard de Makkura exprimait réellement qu’il était sérieux et surtout qu’il était prêt à tout pour réaliser son plan qu’il a appelait lui-même « Rafflesia ». Finalement Sephiroth se laissa séduire par le discours utopique de Makkura et d’un large sourire il s’écria alors :


« Je le savais, depuis le début tu préparais quelque chose d’énorme ! Déjà à l’époque quand nous n’étions que de simple gosse tu avais déjà un sens de la Justice déjà bien présent dans ton cœur…Mais prend garde Makkura…, parfois l’homme pense agir en croyant apporter le bien aux gens mais il s’avère très souvent que finalement les gens voient ce bien comme un mal…Tu risquerais très vite de finir comme Sayuki si tu ne fais pas attention…Bref tu m’a convaincu et c’est l’essentiel, je vais maintenant te dévoiler le secret de la faiblesse de Sayuki ! Ecoute attentivement… Dernièrement notre chef, le « Boss Corleone » à réussit à mettre la main sur une boite de dix flacons du fameux et précieux liquide que Sayuki a mit au point pour rallonger la vie comme il l’a fait sur sa propre personne… »



« Néanmoins en analysant son contenu via différents test chimique et physique, nous avons découvert que l’ingrédient essentielle de cette potion était une plante nommé « Tempus », la seule plante du monde qui aurait des vertus de rajeunir la peau pour seulement quelques minutes. Et cette fameuse plante se trouve sur l’île de « Time’s Arc »…Ou est ce que je veux en venir ? C’est très simple, Sayuki est l’homme le plus puissant du monde, même le vieux Kaguya Seigneur des pirates ne saurait l’atteindre en aucune manière. Néanmoins nous avons découvert que la principale faiblesse du démon Sayuki était en réalité la propre potion qu’il a ingurgitée lui même. En effet il existe un phénomène avec cette plante que l’on appel « répulsion ». Si les effets de la plante retrouvent leurs lieux d’origines, immédiatement les effets s’estomperont instantanément et fatalement Sayuki retrouvera son apparence de vieillard sénile…D’autant plus que sur l’île de Time’s Arc le temps est en perpétuelle perturbation…Ce qui signifie que le seul point faible de Sayuki n’est autre que l’île de Time’s Arc elle même ! Sayuki ignore lui-même la faiblesse de sa propre potion et ne sait absolument rien sur les effets contraire apporté par l’île de Time’s Arc ! De ce fait « Boss Corleone » a mit au point un plan infaillible, il a donné rendez-vous à Sayuki sur l’île de « Time’s Arc » afin de lui proposer un marché. En échange de lui rendre ses fioles de potion qui rallonge la vie, il lui donnera la recette qu’il gardera secrète comme d’un commun accord entre eux. Bien évidemment Sayuki ignore totalement qu’en débarquant à peine sur l’île il retrouvera son apparence de vieil homme et une fois sous cette apparence, il sera devenu extrêmement faible et le but sera de l’éliminer le plus rapidement possible sous cette apparence… »


Makkura en restait bouche bée face aux révélations donnés par Sephiroth. Le visage déformé par la stupeur, la surprise mais surtout par la joie, son cœur venait d’être délivré par un soupir vitale provenant de son être et de son âme. Comme-ci on lui avait enlevé un poids de la taille d’une galaxie. Habité par une joie non dissimulé, le jeune Vice-amiral restait silencieux, il avait une expression jouissive sur son visage, les yeux légèrement écarquillaient, le sourire aux lèvres le vice-amiral s’écria alors sur un ton presque joyeusement excessif tout en ricanant :


« Fufufufufufu….Formidable ! Formidable ! C’est réellement ironique, son propre atout n’est finalement que sa propre et unique faiblesse…J’aime à penser que le destin est parfois vraiment cruel et sadique en un sens… »



« Mis à part « Boss Corleone » , « Tempest », toi et moi qui d‘autres sont au courant pour cette faiblesse ? »


Esquissant un petit sourire en coin, du fait de voir Makkura aussi enjoué pour la première fois depuis longtemps. Sephiroth rétorqua alors aussitôt :


« Sauzer est partit également donner la nouvelle à son fils Raio N. Raito à Alabasta à l’heure actuelle ou nous parlons…Le Boss ne désire pas qu’un membre à part entière de notre clan se salisse les mains dans l’assassinat de Sayuki cela signifie que ni Sauzer, ni Tempest ou moi-même participerons à ce conflit d’intérêt… Il désire plutôt que ca soit toi Makkura… »



« Tu as beau faire partit du clan, tu n’en demeure pas moins aussi un Vice-amiral de la marine et c’est cette image qu’il faut que tu garde pour le moment, personne ne doit apprendre ton appartenance au clan « Shiraga ». Sinon tu serais vite suspecté et mit à l’écart par le Gouvernement Mondial et la Marine Royale…C’est d’ailleurs pour ça que j’ai du quitter le corps des Sept Capitaines Corsaires…Bien ! Avant que le jour « J » n’approche, le Boss m’a donné l’ordre de t’aider un peu pour un entraînement intensif ! Suit moi on va tout de suite s’y mettre…Si tu veux tenir tête à Sayuki il va falloir t’y mettre à fond ! »















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier mais demander si vous le pouvez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age ! Dim 9 Déc - 20:53





• Projet Five, Projet rafflesia, est-ce les deux projets qui changerons le monde à jamais ?

Mission accomplie ! Enfin pas tout à fait, mais l'essentiel est fait. Avant d'entrer dans le cœur de la révolution, j'avais quelque chose d'urgent à régler. Il n'y avait pas si longtemps, j'avais éliminé mon dernier informateur, mais en faite il en restait encore un. Comme vous le saviez, je ne faisais jamais les choses partiellement, ce n'était pas dans mon habitude et surtout ce n'était pas très professionnel venant d'un agent comme moi. Direction Kurigana, celui-ci se cachait quelque non loin de cette île mystérieuse. Avant de disparaître et de simuler ma mort, je lui avais demandé de se cacher là-bas et de sortir que si je lui faisais signe. Malheureusement pour lui, je n'avais plus besoin de son aide, donc tout comme les autres informateurs, il allait rendre l'âme. Je suis Nagato et surtout je suis un Tsubaki, j'avais le sang des Tsubaki qui coulaient dans mes veines. Je ne pouvais pas me permettre de laisser des gens en vies qui surtout connaissaient beaucoup d'informations sur moi.

Nous les Tsubakis sommes les êtres les plus mystérieux de ce monde et surtout personne, personne ne doit connaître notre véritable histoire avant nous. M'enfin ce n'est pas vraiment le sujet. Bref, je quittais Rainbase et je me dirigeais vers port qui le plus proche. Usant de mon Soru, je gagnais énormément de temps et j'arrivais à la destination plus vite que prévu. Mon bateau de marine était là et tous mes hommes morts. Vous ne l'aviez pas oublié qu'à même ? C'était bien évidemment moi qui était le meurtrier. M'enfin qu'importe .. Une fois à bord je larguais les amarres et je mettais le cap sur Kurigana.

Un jour plus tard : J'arrivais dans les environs de l'île, je sentais déjà l'odeur de la mort, du combat et la présence d'un homme que je connaissais particulièrement. Bayakuya Makkura, mais comment était-ce possible ? C'est surement le Haki de l'observation, je ne voyais pas d'autre explication possible. Si c'était bien le Haki, ça serait une bonne nouvelle et je devrais faire tout afin de le maitriser rapidement. Bref, je jetais l'ancre à une distance de 500 mètres de l'île, puis je continuais la suite du chemin avec mon soru.

Chapeau de rizière qui cachait complétement mon visage et ma tête laissant seulement ma bouche et le menton sans couverture, un bandeau frontal au front, les pupilles rouges comme d'habitude et pour terminer un manteau noir avec des nuages rouges. Ceci est ma nouvelle façon de m'habiller, grâce à ce mode vestimentaire rare sont les personnes pouvant rivalisé face à mon charme d'espion. M'enfin qu'importe .. Je posais un pied sur l'île et je décidais maintenant de marcher tranquillement vers la planque de mon informateur. La planque n'était pas très loin, d'ailleurs j'arrivais à le voir d'ici, il était à environ une trentaines de mètres. J'utilisais le mode corbeau et je restais devant la porte, c'était mon illusion qui allait rentrer en premier. Une fois le pied à l'intérieur, celui-ci se fait cogné avec une bâte de base-ball. Évidemment ce n'était qu'une illusion donc il disparu en une multitude de corbeau. Cette démonstration était comme un signe de reconnaissance, car après la disparition des corbeaux, mon informateur se clamait et sortait à l'extérieur sachant très bien que j'étais dehors. Bref, il ne tardait à prendre la parole en disant :

« Nagato !!! Je commençais à m’inquiétez, ça fait déjà trois mois hein. Bref, je suis content que tu sois de retour, nous pouvons enfin changer le monde. Entre, j'ai une chose importante à te montrer. »

je ne disais pas un seul mot, j'entrais à l'intérieur et j'attendais de voir cette chose importante. Mon informateur savait très bien que je n'étais pas un bavard et donc il prenait plutôt bien la façon dont je l'ignorais. Bref, on entrait à l'intérieur et la il me montrait une grosse ordinateur avec des vidéos de surveillances. Il n'arrêterait pas de me surprendre celui-ci, je me demandais si c'était une bonne idée de l'éliminer ? Bref, je m'installais sur la chaise face à l'ordinateur et il décidait de remettre depuis le début ce dont il avait enregistré.

« Tu vois ceci, c'est une conversation entre Byakuya Makkura, le traitre et un ex-Shichibukai faisant partie du clan **. Bref tout ça ne représailles rien de bon, ce qui est important ce que dans cette conversation on apprend le point faible du légendaire Sayuki, notre principal objectif avant le conseille. Je te laisse regarder la vidéo et ensuite nous devrions immédiatement éliminé Byakuya Makkura, il devient une vraie menace pour nous. »

Waouh ! Incroyable mais vraie, qui aurait cru qu'un jour le point fort de Sayuki était son point faible ? Notre plan se passait exactement comme prévu, c'était une excellente nouvelle. Par contre, la menace n'était pas Makkura, mais plutôt l'homme qui était avec. Si je le laissais partir, tôt ou tard je risquerais de le regretter, alors autant me salir un peu les mains et ainsi j'aurais aucun regret dans l'avenir. Je levais un peu mon chapeau de rizière et je regardais mon informateur avec un sourire joyeux dont je n'avais pas affiché depuis un certain temps, ensuite j'enchainais en disant :


« Ce n'est pas Makkura le problème ! Mais plutôt l'autre homme, je le connais vite fait, j'ai entendu des rumeurs à gauche, à droite .. Franchement tu as fais du beau travail, tu es l'homme le plus doué et le plus fidèle que je connaisse, je te remercie énormément. Prend tes appareilles et rends-toi à Paradysia Island, installes-toi là-bas, je te rejoindrais dans un mois. Et à ce moment la, nous pourrions crier « victoire ». Disais-je tout en sortant comme un éclair.

Je me dirigeais rapidement vers le lieu ou Makkura et l'autre homme discutaient. Le projet « rafflesia » ? Makkura, que me caches-tu ? Usant de mon soru j'arrivais à la destination et je me cachais au-dessus d'un arbre qui se trouvait derrière l'ex-shichibukai. Une fois que les deux personnes avaient terminé de papoté, je descendais doucement de l'arbre et je me décalais sur la gauche afin d'arriver de pouvoir avoir le temps de parler et de marcher. Bref, je prenais la parole tout en me dirigeant vers eux :

« Hahaha ! Ne me faites pas rires, bande d'idiot ! Stop, pas besoin de se battre, range ton arme et laisse-moi finir. Makkura, depuis quand tu t’allies avec ces genres d'énergumènes ? Travailler pour la marine, écoutez les autres, recevoir des ordres, alala ! Une alliance pour combattre Sayuki avec des inconnus du nouveau monde, je te plains, Makkura ! »


« Quant à toi, tu me fais pitié ! « Le boss m'a donné l'ordre de t'aider ! » Y a qu'une femme qui pourrait parler de cette façon ! J'espère que ton boss te paye bien et surtout j'espère que tu n'es pas très influent dans son organisation ou je ne sais quoi, car aujourd'hui tu as vu mon visage et tu as touché à ton arme. Un combat ne peut être évité et surtout je sens ta mort très proche. »


Suite à cela, j'enlevais mon chapeau dont je jetais au-dessus de l'arbre et j'enchainais directement avec ma technique suivante :

Mode Corbeau

Cette première technique me servait à faire une illusion de moi même. Les personnes dans les alentours croyeront me voir, mais en faite, ils verront une illusion de moi. Cette illusion peut se déplacer courir etc.. Sauf porter des attaques physiques à mes adversaires. Quant à moi, je me trouve non loin du mode corbeau, je peux être à droite à gauche, devant ou derrière. Cette technique est utilisé surtout comme une technique défensive.



Dernière édition par Tsubaki D. Nagato le Lun 10 Déc - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 105
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age ! Lun 10 Déc - 14:50



















Un Combat Fratricide !



L’entretien avec Sephiroth l’ex-Schichibukaï d’une époque déjà maintenant révolu venait de se terminer sur une note concluante. Makkura savait maintenant quel était le point faible du pire ennemi de l’humanité : Sayuki. Il fallait qu’il appâte celui-ci sur Time’s Arc pour en finir définitivement avec cette menace qui planait depuis trop longtemps sur ce bas monde. Sephiroth ne lui était maintenant plus d’aucune utilité, d’autant plus que celui-ci ne voulait pas se salir les mains en aidant Makkura pour détruire le dit « Dieu Noir » comme il se surnommait jadis à l’époque ou il était un Empereur réputé pour sa cruauté et sa puissance écrasante. L’ex-Schichibukaï emmenait maintenant Makkura vers l’extérieur, ils étaient tout les deux dans le hall principal du château dans lequel résidait Sephiroth depuis de très longues années après sa retraite. Makkura avait comme soudainement pressentit quelque chose qui sonnait comme une mauvaise impression.


En effet, très vite cette mauvaise impression venait de sonner le glas. Il s’agissait de Nagato en personne, là devant les deux hommes du clan « Shiraga ». Toujours aussi mystérieux et sombre, il cachait une aura de haine et de destruction bien enfouie derrière un sang froid implacable. Immédiatement le Sephiroth déposa sa main au niveau du pommeau de son sabre mais très vite Nagato mit le holà pour prendre la parole et éviter une effusion de sang, ou bien la retarder le temps qu’il puisse se faire entendre sans doute. Nagato semblait avoir un discours incohérent et virulent également. Blâmant Makkura sur sa manière agir. Quelque chose clochait dans ce monologue, était-ce réellement le vrai Nagato ? Avait-il sombré dans les méandres des ténèbres ? C’était si facile de se laisser entraîner par ce genre de côté obscur, l’âme était très incitatrice au mal et ce n’était pas nouveau.


Cependant Nagato semblait plus en vouloir à Sephiroth qu’à Makkura. Le Vice-amiral nouvellement gradé au rang d’Amiral devait mettre un terme à cette entrevue, il n’aurait pas l’occasion de booster ces capacités à l’aide de l’entraînement spécial de Sephiroth. Dommage, mais ce n’était pas réellement quelque chose de grave en soit. Avec la nouvelle autorité apportée par le nouveau statut de Makkura, celui-ci avait libre choix d’agir à sa guise au nom de la Justice, au nom de la marine et de cette institution qu’est le Gouvernement mondial. Nagato n’était plus qu’un renégat finit. Mais il restait tout de même un ami d’enfance de Makkura, oui un compagnon d’arme hors pairs, il connaissait celui-ci que trop bien. Cependant la Justice se devait être impitoyable d’autant plus que Nagato avait ouvertement utilisé ses pouvoirs non seulement sur Sephiroth mais sur Makkura également. Les pupilles dilatés il avait utilisé son fameux mode corbeau. Technique essentiellement utilisé pour déstabilisé et faire confondre l’ennemi. Une sorte de tactique de défense subtile. Makkura voyait maintenant une multitude de Nagato autour de lui. Son instinct lui dictait immédiatement le Haki de l’armement. Sa jambe droite en était maintenant imbibée par ce fluide si précieux, le sourire aux lèvres il allait attaquer sans le savoir Sephiroth d’une force phénoménale.



« Fumikomi Geri !! »



C’est un coup de pied surpuissant qui vise le haut du crâne à la normal, mais cette fois-ci Makkura avait visé la nuque de plein fouet, d’autant plus que sa jambe dans sa totalité était imbibé du Haki de l’armement ce qui avait amplifié le coup par cent fois la normal. Sephiroth visé et totalement surpris eu la nuque brisé, il était maintenant totalement à l’agonie. Un coup lancé par surprise de la sorte et à une telle puissance ne pardonnait pas, même pour un ex-Capitaine Corsaire de son rang. Pensant qu’il s’agissait de Nagato, Makkura n’avait pas eu le choix que de se défendre. Cependant le Haki de l’armement par son fluide avait annulé l’illusion de Nagato. On pouvait maintenant apercevoir au sol plus loin Sephiroth, mourant, la langue tiré de sa bouche montrant qu’il agonisé peu à peu vers une mort certaine. Nagato se trouvait à porté de vue maintenant, l’illusion n’était plus actif grâce à l’énergie libéré par le fluide du haki de l’armement. Il faisait tout de même face à un Amiral de la marine.


« L’idiot ici c’est toi Nagato ! Ton échec lamentable à Marie Joa dénote à quel point tu es ridicule…Un homme aussi candide que toi ne mérite pas de porter des ambitions tels que les miens…Je vais bientôt créer un monde ou la Justice régnera avec puissance et force, à un tel point que tu verras le loup et l’agneau cohabiter ensemble. »



« Tu sais ce que cela signifie d’attaquer un Amiral de la marine ? En t’attaquant à mon autorité tu attaque directement la « Justice » ! Car je suis la « Justice », je suis sa réincarnation dans un corps de chair et de sang !! Lorsque nous étions dans le CP9 nous nous entraînions souvent ensemble, à présent j’aimerais voir qui de nous deux est le meilleur ! Ne t’attends à aucune pitié de ma part Nagato ! La justice prévaut sur tout, même sur toi, mon ami de toujours !! »


Dit-il sur un air hautain d’une voix calme mais imposante et autoritaire également. Ses yeux, oui son regard en disait long sur sa détermination, il se tenait debout les mains dans les poches, habillé de noir, toujours aussi classe et charismatique, tout en faisant imposer sa prestance et sa personnalité hors du commun. Un combat inévitable allait maintenant commencer, un combat de haute volée opposant deux amis de longue date. Un silence pensant venait d’alourdir l’atmosphère déjà intense, les deux hommes se fixeraient, tel dans un duel de western avant le dégainement des armes. Soudainement Makkura voyait son corps totalement transformé en une fumée de gaz épaisse, il allait passer à l’attaque, de par ses mains et sa bouche il allait remplir la salle d’un gaz nocif afin de ne pas épargner Nagato ou qu’il soit. Etant donné que les deux hommes se trouvaient dans une pièce close, la fuite n’était pas envisageable pour Nagato, du moins pas dans l’immédiat.


« Gasu Lähmende !! »



Cette technique à la capacité de paralyser le système nerveux via un gaz neurotoxique que Makkura génère spécifiquement. Il se propage dans les poumons après l’avoir inhalé par les narines, pour finalement imprégner le propre sang de l'ennemi. Le cerveau étant relié aux vaisseaux sanguin, le poison paralysant agit comme une sorte de morphine, l'ennemi ne sent plus son propre corps et perd la sensation du touché, parce que son cerveau et lui-même paralysé par le gaz que Makkura produit. L'ennemi ne plus faire aucun mouvement et il est à la merci de Makkura durant une poignée de seconde selon la capacité de l'ennemi. Etant donné que les deux combattants se trouvaient dans une pièce close, il n’avait pas d’échappatoire possible. Mais peut être que Nagato trouverait un moyen de s’en tirer ? Dans tout les cas Makkura n’en resterait pas là il enchaînerait immédiatement avec une autre technique de combat afin de ne laisser aucun répit à son adversaire.


« Gasu Shoot !! »



Makkura à très grande vitesse, de par sa bouche venait de lancer un gaz brûlant qui avait la capacité formidable de faire fondre l'acier et qui exploserait au contact de la cible. Effet destructeur garantie. Comment est ce que Nagato se sortirait de cet enchainement ? D’autant plus qu’il fallait prendre en compte que Makkura depuis le retour de sa mission sur Cold Fresh, il avait gagné en puissance et en prestige, son assurance et son sens de la stratégie également était à prendre en compte. Peut être que Nagato venait de commettre une erreur qu’il n’aurait pas le temps de regretter au vue de la combativité extrême de l’Amiral de la marine à qui il faisait face. Il suivait étrangement la lignée d’un certain Johan Cross qui jadis avait lui aussi un pouvoir semblable à celui de Makkura. Le poison était en marche pour supprimer toute trace du mal.
















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier mais demander si vous le pouvez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age ! Lun 10 Déc - 23:59





• Le destin nous reserve pafois des drôles de surprises ...

Ceci n'est pas un hasard, j'espère que vous en êtes conscient. Ce qui va se passer est dure à deviner, mais en tout cas quoiqu'il se passerait, je sentais la fin de cet homme ridicule. Mon instinct ne me trompait jamais et je ne pense pas que c'est aujourd'hui qu'il me trompera. Je me posais tout de même une question, que faisait Makkura avec ce type ? Est-ce vraiment le Byakuya Makkura que je connaissais autre fois ? Le seul ami dont j'avais eu depuis mon enfance, sans oublier Kurisu Akaike. Avais-je loupé un épisode pendant les trois mois d'absences ? Enfin qu'importe, ce n'était pas trop dans mon genre de me poser des questions. J'étais, je suis et je resterais un espion digne de ce nom, alors ce n'est pas aujourd'hui que je vais commencer à me bombarder avec des interrogations.

La meilleure façon d'avoir les réponses à nos questions, c'était bien évidemment de frapper fort. Et c'était exactement ce que je comptais faire. Makkura à beau être mon ami, de plus un Amiral de la marine, mais je ne laisserais rien qui pourrait compromettre mes plans. Leurs discutions étaient intéressantes, très intéressante même. Malgré cela, je ne pouvais pas accepter une alliance entre ces gens-là et Makkura. J'étais surpris en apprenant que Makkura faisaient partie de leur clan, c'était une chose que j'ignorais jusqu'à présent. Mais la bonne nouvelle est mon projet est plus avancé que je ne le pensais, c'était surtout grâce à cet homme.

Bref, je me trouvais dans le hall du château entre les deux hommes, une bonne distance nous séparaient et j'activais mon mode corbeau tout en disant mon point de vue sur ce qui se passe entre les deux hommes. Les deux semblaient l'avoir mal pris, d'ailleurs l'ex-Shichibukai dégainai son arme et Makkura fonçait sur moi d'une vitesse fulgurante. Non, ce n'était pas vers moi ! Il venait d'infliger un coup phénoménal à l'ex-Shichibukai. Si je n'avais pas activé le mode corbeau, je serais surement à la place de cet homme qui ne va surement plus se relever. On dirait que le poste d'amiral lui montait à la tête ! Je ne reconnaissais pas vraiment Makkura, m'enfin qu'importe ! L'ex-espion du cp9 s'arrêtait à quelque mètre devant moi et me regardait d'un air étrange .. Il semblait avoir beaucoup progressé, car rare sont les gens pouvant annulé mon mode corbeau en un coup. Il avait le haki, il n'y avait aucun doute la-dessus. Il ne cesserait pas de me surprendre celui-là.

D'ailleurs il prenait la parole en disant que l'idiot ici c'était moi. J'enlevais mon chapeau en paille et je le jetais quelques mètres derrière moi. Ensuite j'ouvrais les trois premières bouton de mon manteau noire, puis je sortais mon sabre qui se trouvait derrière mon dos, à l'intérieur du manteau. Je me sentais beaucoup mieux et surtout beaucoup plus léger. J'esquissais un léger sourire et je décidais de mettre en place une stratégie pendant le temps que le nouveau amiral en chef finisse de blablater.

Ces paroles me faisait beaucoup rire, il ne savait quasiment rien de ce qui s'était passé à marie joa et il osait dire que c'était un échec lamentable ? Pour moi, c'était une victoire, car c'était exactement ce que je voulais. Mon but n'était pas de tenir tête aux conseilles, mais plutôt de gagner leur confiance. Vous savez, parfois pour manipuler, il faut savoir être petit et surtout patient. Pour le moment, je comprends sa remarque, mais il me connait mieux que quiconque, donc il devait savoir que j'avais toujours quelque chose derrière la tête. Créer le monde ou la justice régnera ? La, je reconnaissais bien le Makkura d'avant ! Son amour, sa folie de créer un jour la justice parfaite, ceci est le rêve qu'il portait depuis son enfance.

Savoir lequel de nous deux étaient le meilleur ? C'était simplement une perte de temps, mais de toute façon un combat ne peut être évité donc il n'y a pas tellement le choix. Pendant le temps qu'il parlait, j'avais effectivement eu le temps de me préparer mentalement, vous devez savoir que tout ce que je faisais, avait besoin d'une certaine préparation niveau mental. Quelle rapidité ! À peine, il finissait sa phrase qu'il passait déjà à l'offensif. Tout le corps de Makkura se transformait en gaz, cela ne représentait rien de bon. J'espère seulement qu'il n'allait pas me faire le coup de l'agent Kuso, j'ai horreur du gaz ! Pour le moment, je n'avais pas vraiment le choix, je devais essayrt de tenir une minute sans respiration. Oui une minute, ce n'est pas grand-chose pour un espion formé au cipher pol. Avant qu'il ne passait à la suite, je prenais rapidement la parole en disant :

« On dirait que le poste d'amiral t'est monté à la tête ! J'espère que ta folie de la justice ne ta pas fait sombrer. »

À peine j'avais eu le temps de terminé ma phrase qu'il lançait une offensif en ouvrant sa bouche. Il me lançait une sorte de boule de gaz, très dangereuse ! Si je me prenais cet attaque, nous connaîtrons déjà le vainqueur de ce combat. HORS DE QUESTION ! Je prenais de nouveau la parole avant que l'attaque n'arrive sur moi en disant :


« JE SUIS UN TSUBAKI, NE ME SOUS-ESTIME PAS, MAKKURAAA !! »

Vous m'aviez déjà vu crier ? Oui, c'était très, très rare. J'avais horreur qu'on me sous-estime ! La voilà cet gaz brulante et surtout effrayante, afin d'esquiver cela j'utilisais une combinaison que je venais de mettre en place :



« KAMIUUP-SORU ! »

Cette technique dont je venais d'inventer était un enchainement de trois techniques en faite. Pour commencer, Kami afin d'éviter de justesse l'énorme laser de gaz, mais vous vous doutiez bien que ce ne serait pas suffisant. Dans la seconde qui suit, je poursuivais avec un Geppou afin de sauter dans les airs, sur le côté où je ne pouvais être touché par la technique de Makkura. Une nouvelle fois dans la seconde qui suit, un Geppou afin de m'éloigner de la technique. Cette énorme bombe de Makkura s'écrasait sur le mur et s'explosait tout en emportant une tour du château. Le gaz se propageait et désormais je respirais l'air ambiante, si je ne coupais pas de nouveau ma respiration dans la minute qui suit, je risquerais d'être touché par le gaz.

Et merde alors ! M'enfin qu'importe .. Vous vous doutez bien que tous ses enchainements avait été très rapide et surtout qu'avec l'explosion, Makkura aurait du mal à m'apercevoir avec la fumé et le feu provoqué par sa propre technique. Je profitais de cet avantage en utilisant une première technique offensif :




« Gensou no Ayuri - Illusion - Contrôle de l’atmosphère »

Profitant de cet avantage, j'utilisais une pure technique d'illusion en changeant l'apparence du lieu. Au lieu de nous trouver dans un hall à moitié détruit, nous nous trouvons sous la mer. Cette technique est très efficace pour déstabiliser l'adversaire qui se croirait sous la mer en train de se noyer, alors qu'il se trouvait sur place. Tous les mouvements qu'il ferait dans l'illusion seront réelle et pourrons lui couter cher. Comment allait-il se débarrasser de cette technique dix fois supérieurs au mode corbeau. Malheureusement les attaques physiques n'avaient pas d'effets sur lui donc, je vais devoir me démerder en le manipulant avec l'art de l'illusion.

 En tout cas, j'avais fait en sorte qu'il ne voit rien d'autre que lui et l'autre homme quasiment mort. Quant à moi, je me trouvais à une trentaine de mètre de lui, la fumée qui me cachait bien et malheureusement si je m'approchais trop près de lui, ma technique risquerait de ne pas trop marché. Bref, quel que soit ses mouvements après la noyade dans l'eau, j'enchaînais sans lui laisser du temps en utilisant la même technique, mais cette fois-ci je faisais apparaître une énorme quantité de lave à l'intérieur de l'eau qui se dirigeait à une très grande vitesse vers lui. Bien évidemment ce n'était que du pure illusion et rien de plus. Par contre, de mon côté je commençais à avoir des mots de tête à cause de la double utilisation de cette technique. Elle était bien, mais malheureusement elle avait des défauts. Mes deux autres précieuses techniques l'attendent avec impatience ! Par contre, dans peu de temps je n'aurais pas autre choix que de respirer cet air gazeux ..

Revenir en haut Aller en bas
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 105
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age ! Mer 12 Déc - 12:08



















Combat Titanesque !



Le combat venait de débuter dans une violence et une intensité rare. De son côté Nagato lui venait de se délecter de son chapeau de paille, ouvrant légèrement sa veste en la déboutonnant subtilement et dégainant son sabre qu’il gardait précieusement à l’intérieur de son long manteau noir. Le combat opposé une colombe d’une blancheur étincelante face à un corbeau d’une noirceur ténébreuse. Tandis que le gaz se répandant peu à peu un peu partout, Nagato avait put esquiver de justesse l’attaque de Makkura tiré précédemment par sa bouche. En effet le bougre, il avait habilement et rapidement combiné trois technique du Rokushiki en une seule. Le Kami pour permettre une esquive adéquate face à la situation, plus le Geppou pour avoir une base de propulsion plus importante couplé tout cela au « Soru ». De peu, Nagato avait donc évité la boule de gaz qui finit par exploser contre un mur derrière.


La soudaine colère de Nagato lui avait donné un coup de boost. D’ailleurs Nagato en avait profité pour prendre une bouffée d’air à l’extérieur en profitant du trou créé par l’explosion, tandis que Makkura lui ne voyait plus rien, un écran de poussière mêlée à la fumée de gaz dissimulait toute chose à présent. Immédiatement l’Amiral Shitori se mit en position de défense, le bras droit placé en amont du coude gauche, le regard vif prêt à agir au moindre mouvement. Dans la fumée la voix de Nagato retentit de nouveau. Ca y est il venait d’utiliser une nouvelle technique de son répertoire de combat démentielle. L’apparence des lieux venaient soudainement de changer, l’amiral n’en croyait pas ses yeux, c’était si réel, si intriguant. Le pouvoir de Nagato était effrayant et monstrueux, altéré presque la vérité et la réalité en était presque fantastique. Et puis sous cette fumée il avait fait en sorte qu’une barrière visuel se crée entre eux deux afin justement de pouvoir enchainé avec sa technique.


Nul ne doute maintenant que Nagato était un adversaire de haute volée. Le hall s’était changé en une immense étendue d’eau, ou plutôt en une mer immense, sous l’eau totalement isolé. Et comme il fallait s’en douter, Makkura avait une étrange sensation de noyade. Il fut prit au piège par l’illusion, il avait mit sa main droite devant sa bouche, comme pour garder l’air dans son corps, mais rien y faisait. Dans l’illusion on le croirait en train de se noyer, et dans la réalité il n’était qu’allongé au sol en train de gigoter péniblement. Voir un Amiral dans cette situation était peu probable en temps réel, mais cette fois-ci l’ennemi s’agissait de Nagato, impossible de s’en sortir sans une blessure contre lui. Mais c’était loin d’être finit, en plus d’avoir la sensation de noyade, une très grande quantité de lave venait dans sa direction. Makkura de ce fait se mit à nager pour se déplacer le plus rapidement possible.


Cependant dans la réalité, hors de l’illusion on le voyait courir en rond un peu partout au cœur du hall. Soudainement Makkura se stoppait net, il devait reprendre ses esprits, sa conscience divaguait un peu trop, il devait garder en tête qu’il ne s’agissait que d’une illusion, il ne devait en aucun cas se laissait submerger par la peur ou la surprise. Il fermait les yeux et se laissait maintenant traverser par la lave en fusion, surprise totale, il se rendait compte que rien ne lui avait été fait. Il esquissa un sourire et comprit que la principale force du détenteur des illusions se servait en réalité de la peur des gens. Plus la cible aura moins peur et moins l’illusion sera efficace. Le sens stratégique de Makkura refaisait surface, il avait maintenant une idée, même si il ne savait pas comment il pourrait s’échapper de cette illusion, il allait tout de même agir. Il ne voyait pas Nagato certes, mais tout avait été infesté par le gaz. Makkura fermait maintenant les yeux et sortit de sa poche une allumette qu’il avait ensuite frotté contre al boite, une flammèche s’y échapper. Inutile de viser, la salle était infestée de son propre gaz, il fallait juste la lancer et laisser agir le reste :



« Gasu More !! »



La flammèche entrerait en contact avec la totalité du gaz répandu dans la sale et tout exploserait autour de Makkura en un seul coup. Cela signifierait que Nagato serait certainement touché étant donné qu’il ne devait pas être loin, car pour maintenir une telle illusion il se devait d’être assez proche. La stratégie de Makkura relevait du génie, en effet en provoquant un choc dans la réalité, il rendrait plus fébrile l’illusion créer par Nagato. Le choc de l’explosion et le souffle dégageait par celle-ci avait comme réveillé Makkura qui lui peu à peu retrouvait ses esprits. Et une fois après avoir rouvert les yeux, il retrouvait enfin la réalité. Le Hall était en flamme du fait de l’explosion de gaz qui s’y était déroulé. Makkura s’écroula au sol mais se rattrapa très vite, un genou à terre, sa main droite déposé contre le sol chaud, il était sujet à des étourdissements, des effets secondaires liées à l’illusion de Nagato. Tentant de reprendre ses esprits il se relevait doucement, il ne voyait pas Nagato, avait-il était prit dans l’explosion ? Pensif, Makkura tentait de trouver une stratégie potable afin de poursuivre ce combat extrêmement difficile.


** Nagato…Ta puissance s’est multiplié au moins par trois depuis notre dernière rencontre…Je ne me souvenais pas que tes illusions étaient aussi intense, même moi j’ai été pris au piège…J’ai beau être devenu un Amiral de la marine, mais ça ne change absolument rien lorsqu’on fait face à une pointure comme Nagato… **



** On a été élevé et entraîné ensemble et à la même enseigne, cela signifie que mes stratégie de base ne fonctionneront pas non plus…La configuration du terrain ne me permet pas également d’agir avec extravagance…Il a put échapper à mon gaz jusqu’à maintenant grâce à ces capacités intellectuelles et d’esquive, il est vraiment redoutable !! Cependant, ses illusions seront beaucoup moins profitable maintenant, il a du utiliser une grande quantité d’énergie pour me piéger dans sa double illusion…Il faut en finir vite ou je n’en ressortirais pas indemne… **


Makkura se relevait maintenant totalement, pensif il se devait de trouver une solution rapidement, cependant quelque chose d’étonnant venait de se produire, son bras, il sentait un liquide chaud s’en écouler à perte, abaissant légèrement son regard il put comprendre qu’il avait été blessé de manière assez grave.


** Incroyable…Il a réussit à me blesser au bras gauche ? Quand ? A quel moment ? Je saigne abondanément !! Un moment ou un autre il a du m’infliger cette blessure avec son sabre ? Ou alors…Peut être qu’en me débattant dans son illusion, je me suis blessé dans la réalité en percutant quelque chose de contondant ? Impossible de le savoir, ces pouvoirs sont beaucoup trop mystérieux et il ne semble pas avoir de limite à ce qu’il peut créer via ses illusions…Nagato tu es vraiment un adversaire redoutable et effrayant… Je suis fier que nous soyons ami, mais je n’ai plus le choix, si ce combat s’éternise trop je peux peut être y perdre la vie et je ne peux me le permettre ! **



L'amiral déposait sa main droite contre sa blessure à l’épaule gauche afin d’y faire arrêter quelque moment son saignement abondant. Il ne voyait pas Nagato, il y avait encore un peu de fumée qui pouvait le dissimuler. Makkura esquissa un sourire, s’il ne pouvait pas le voir dans son champ de vision actuelle, il ne lui restait plus qu’à changer d’angle de vue. Levant la tête au dessus de lui il aperçut un petit perchoir soutenant le toit du hall. Cet endroit là haut n’avait pas été touché par l’explosion pré cédante de Makkura. L’amiral de la marine transformait ensuite ses jambes en un gaz épais pour se propulser jusqu’à ce perchoir en hauteur qui surplombait tout le hall. Il avait maintenant une vue en hauteur et là bas à une trentaine de mètres il avait aperçut Nagato se dissimulant. L’amiral allait user de l’effet de surprise pour tenter de le faucher rapidement. Se propulsant avec son gaz jusqu’à hauteur de Nagato il lancerait alors une succession de coup de pied surpuissant visant le visage et le torse de son adversaire surpuissant :




A la vitesse du « Soru », Makkura enchaînerait une multitude de coup de pied surpuissant imbibé du haki de l’armement afin de renforcer ces coups. La stratégie était simple, tout d’abord lui infliger le plus de dégât possible en premier lieu et ensuite en second lieu, lui obliger à respirer pour reprendre du souffle et fatalement à ce moment précis il serait obliger aspirer le gaz en grande quantité autour de lui. Jamais Makkura n’avait été blessé de la sorte et aussi rapidement surtout. Cela signifiait bien que Nagato était un adversaire extrêmement dangereux et le fait que Makkura voulait le plus rapidement possible en finir prouvait réellement la puissance folle de Nagato. Le combat avait prit une proportion gigantesque, les forces et les stratégies utilisaient en été énorme. Le combat venait de monter en intensité et en panache, comment Nagato se sortirait-il de ce nouvel assaut ? Dans tout les cas, le combat était d’une pure beauté.

















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier mais demander si vous le pouvez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age ! Mer 12 Déc - 16:10





• Un colombe d’une blancheur étincelante face à un corbeau d’une noirceur ténébreuse !

Malheureusement pour lui qu'il soit un amiral, ou un membre du conseille ça ne changeait pas grand-chose. Mon illusion fonctionnait à merveille, il tombait dans mon piège et s'agitait dans tous les sens, tandis que pour lui, il se voyait au fond d'un océan en train de se noyer. Cette double technique que je venais d'utiliser était quasiment mon arme ultime pour déstabiliser et abaissé le moral d'une personne telle que Makkura. Une minute plus tard, il ouvrait l'oeil sans se rendre compte et à ce moment précis, il avait réussi à nager dans l'illusion malgré le fait qu'il soit un utilisateur du fruit du démon. Incroyable mais vrai ! C'était bien la première fois qu'une personne arrivait à se battre contre mon illusion dans cette même illusion.


** Makkura, tu es fort, très fort et d'ailleurs je n'ai jamais douté de ta puissance. ** Je n'étais pas vraiment quelqu'un de sentimental, mais au fond de moi je sais que Makkura est et restera pour moi un frère.

Après la sensation de la noyade, maintenant c'était la lave qui se dirigeait vers lui .. Et malheureusement on dirait qu'il était désormais que ce n'était qu'une illusion, il semblerait qu'il cherchait une solution afin de se sortir de cette illusion. De toute manière ma technique n'avait plus d'effet, mon objectif était de le couvrir de la lave afin qu'il perd toute confiance en lui, mais malheureusement c'est un échec. J'étais dans l'obligation d'annuler ma technique, sinon je risquerais d'avoir des mots de tête et ensuite le combat ne serait plus équilibré. Je dégainais mon sabre et je lui lançais au niveau de bras, étant à moitié dans l'illusion, il ne pouvait pas dissiper en gaz. Je profitais de cet avantage afin de lui porter un coup sur le bras et par la même occasion le faire sortir de l'illusion.

Le gaz commençait à se remplir dans la salle et ensuite il se dirigeait vers la sortie, c'est-à-dire l'endroit où Makkura avait explosé il y a un instant. Je me préparais afin de lui envoyer des lames d'airs avant qu'il ne soit complètement sortie de l'illusion, mais malheureusement une grande explosion eu lieu. Cet enfoiré ! Il était déjà sorti de mon illusion, j'aurais dû être plus vigilant. L'explosion était énorme, afin d'y échapper j'utilisais mon soru pour me propulser vers l'arrière, dans la seconde qui suivait j'utilisais le geppou pour faire un envoler dans les airs et par la même occasion plusieurs roulades. Cette technique, je venais de l'inventer et je la nommais :

« Shounshu »

Était-ce vraiment suffisant ? Il semblerait que oui, une seconde de retard et j'y serais sûrement pris dans l'explosion. Désormais je me trouvais légèrement au fond de la salle et dans la seule partie où il n'y avait quasiment pas eu d'explosion. J'avais à peine eu le temps de regarder en sa direction qu'il sautait sur moi en enchaînant une multitude de coups de pied super-puissant. J'utilisais le kami sachant très bien que ça ne serait pas suffisant, mais soudain quelque chose d'étrange se passait dans ma tête. Avant qu'il ne me touche, j'arrivais déjà à lire ses mouvements et mon Kami agissait tout seul en m'amenant vers la gauche ou la droite afin d'esquiver sa technique. Le haki de l'observation ? Il n'y avait aucun doute, ça faisait déjà deux fois que ça m'arrive. En tout cas, je peux dire merci à ce pouvoir qui vient de me sauver.

Ce n'était bien évidemment pas terminer, Makkura continuait ses coups et je continuais d'esquiver. Je sursautais en arrière et je lui lançais un regard direct afin d'être en contact avec son oeil. J'avais à peine eu le temps de regarder son oeil qu'il me frappait d'un coup de pied phénoménal. Ce coup de pied super-puissant me propulsait contre le mur, puis je passais à travers, après le mur c'est un autre mur que je passais à travers. J'atterrissais contre un arbre en dehors du bâtiment. C'était bien la première fois que je recevais un coup de pied aussi puissant, j'avais l'impression d'avoir reçu un coup de pied en acier et qui en plus était combiner avec du Haki de l'armement. En tout cas, je m'écrasais comme une merde tout en crachant du sang !

Comme quoi parfois faut savoir sacrifier quelque chose afin d'obtenir ce que l'on veut. Étant par terre, je regardais en direction du bâtiment en haut qui était complètement détruit. On voyait le gaz qui se propageait dans l'air et le bâtiment qui prenait feu. Au milieu de tout ceci, je voyais Makkura, je ne savais pas s'il marchait, ou s'il était statique en train de me regarder. Enfin qu'importe, le plus important était que j'ai pu croiser mon regard avec le sein avant qu'il ne m'inflige ce coup. Je me relevais et j'esquissais un léger sourire, il devait sûrement pas être très loin, peut-être qu'il préparait une autre attaque ? En tout cas, j'exécutais ma technique suivante afin de le plonger dans quelque chose qu'il n'aime pas vraiment :



« Gensou no Yami Illusion - Rêve, cauchemar ou réalité ? »

La seconde où j'avais croisé mon œil avec le sein me suffisait pour utiliser cette technique. La zone du combat était sombre et grâce à cette technique, l'obscurité était encore plus élevé, Makkura ne pouvait rien voir d'autre que l'obscurité. Je me doutais bien qu'il essayerait de sortir de cette illusion ce pourquoi je rajoutais quelque chose pour pimenter l'illusion. Devant Makkura à gauche se trouvait son père, à droite sa mère et lui se trouvait avec un sabre dans la main. Derrière Makkura se trouvait une armada de pirates armées jusqu'aux dents. Derrières les parents de makkura plusieurs hommes et femmes criaient afin que quelqu'un pusse les sauver. Sur l'ordre de Makkura, les hommes et les femmes étaient tous exterminé et l'amiral demandait à ce qu'on le laisse tout seul afin d'éliminer son propre père. Tout ça n'est que du pure illusion, c'était une sorte de cauchemar, comment allait-il faire pour s'en sortir ?

En tout cas, suite à cela j'utilisais mon mode corbeau afin de rester sur la défensive. De mon côté la fatigue et les effets secondaires commençaient, je commençais à saigné de l’œil droit, ce qui allait devenir un handicap au niveau vision. Une chose était certain, il me restait moins de dix minutes, après je n'aurais pu la force d'utiliser mes techniques d'illusions.

Revenir en haut Aller en bas
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 105
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age ! Jeu 13 Déc - 14:23



















Un Combat Monstrueux !



L’explosion fut évitée de justesse grâce à l’agilité et l’habilité de Nagato. Il avait allié vitesse et finesse couplé à une vivacité rare. On pouvait voir que l’expérience au sein du CP9 l’avait rendu extrêmement redoutable, ses déplacements faisaient penser à ceux des félins. D’ailleurs Makkura venait de remarquer que cette technique Nagato venait juste de l’inventer, en effet jamais auparavant durant leurs entraînements à tout deux, il n’avait utilisé ce mouvement. Le fait qu’il puisse créer une technique dans un moment aussi difficile et critique souligné encore une fois à quel point son génie du combat et de la tactique en était impressionnant. A vrai dire il était peut être même encore plus un génie que ne l’était Makkura lui-même. Nul doute qu’à plus haut niveau encore, Nagato serait l’un des hommes les plus forts du monde. Son fruit lui donner également un avantage psychologique énorme face à un ennemi. Le mental faisait tout dans un duel.


Même si le Haki de l’observation venait de sauver l’homme aux illusions, il semblait ne pas maîtriser totalement ce pouvoir mystique et au combien utile dans ce genre de combat de très haut niveau. Cependant Nagato fut touché par l’un des coups de pieds dévastateur de l’Amiral Shitori et fut envoyé plus loin pour traverser deux murs successivement pour finalement se retrouver dehors propulsé contre un arbre. Makkura les mains dans les poches marchaient tranquillement jusqu’à l’ouverture créer par les différents chocs successifs lié au combat. De son regard il surplombait le tout dans son champ de vision. En bas Nagato au sol, se relevant tant bien que mal. Il crachait du sang, tandis que l’Amiral se tenait debout comme un roc, faisant preuve toujours de classe même si il avait été touché gravement à son bras gauche. Il fallait rester fier, oui fier de servir les valeurs de la Justice, afin d’instaurer la paix. Makkura devait gagner s’il voulait établir son plan « Raflesia ».


Le manoir maintenant prenait totalement feu, le gaz s’échappait par les différentes ouvertures dans l’air, l’Amiral ne devait pas rester ici et c’est ainsi qu’il décidait de se laisser tomber dans le vide pour finalement se rattraper au dernier moment par un salto avant. Atterrissant au sol, on pouvait voir le manoir prendre feu totalement et le gaz avait encore plus alimenté le feu et sa puissance. A l’intérieur le corps de l’ex-schichibukaï Sephiroth venait maintenant de prendre feu et son corps serait totalement carbonisé. Il n’était plus qu’une histoire d’un temps maintenant révolu. Nagato devait être sûrement satisfait puisque l’un de ses ennemies venait de perdre la vie et sans qu’il ne fasse quoi que se soit. Makkura maintenant se rapprochait par des pas calme et lents en direction de Nagato qui s’était relevé totalement prêt à continuer le combat. Il était coriace et très tenace, il ne se laissait pas abattre pour si peu, ce qui rendait Makkura de plus en plus excité. Il aimait ce genre de combat.


Néanmoins, Makkura avait oublié une chose essentielle. Avant que Nagato n’encaisse le coup de pied imbibé de haki, il avait croisé le regard de l’Amiral et avait pu donc préparer sa prochaine illusion. Ce pouvoir était horriblement puissant et subtile, on ne savait jamais quand on est ce qu’on pouvait être prit sous l’influence des illusions de Nagato. Un simple regard et s’en était terminé pour l’adversaire. Encore une fois l’Amiral Shitori devrait subir un choc mental qui le rendrait sûrement frêle ou peut être y arriverait-il encore à se persuader qu’il ne s’agit que d’une illusion ? Soudainement l’obscurité totale fit son entrée dans l’esprit du marine. Il ne voyait absolument rien du tout. C’est alors qu’à sa gauche se trouvait son père, puis à sa droite sa mère. Derrière Makkura se trouvait ou une armée de pirates féroces et armées. Les parents de Makkura soutenu par un peuple d’hommes et de femmes criaient au secours.


Puis Makkura se voyait soudainement donner le feu vert aux pirates d’éliminer tout le monde sauf son père pour qu’il puisse s’en occuper en personne. Il avait un sabre en main et il se rapprochait de son père avec une certaine cruauté. Pendant ce temps là tout autour de Makkura on pouvait entendre des cris de détresse, des cris de peurs et de douleurs, la souffrance ornait ce lieu si noir et si sombre, on pouvait sentir le mal régner en maître dans les lieux. L’illusion avait été puissante et très convaincante. Mais une chose n’avait pas été prise en compte par Nagato, quelque chose qu’il ignorait certainement. Makkura détestait par-dessus tous ces parents. Car ils étaient ceux qui l’avaient abandonné dans la rue, faisant de lui un orphelin clochard à la merci d’un monde sans scrupule et sans aucune miséricorde. Il avait été esclave, puis avait du voler dans les marcher pour se nourrir, une vie qu’un animal ne saurait accepter tellement c’était justement inacceptable. C’est alors que d’un regard effrayant il se rapprochait de son père illusoire, le sourire aussi mesquin que celui d’un démon il s’écria alors :



« Je n’ai ni père, ni mère ! J’ai seulement la « J-U-S-T-I-C-E » comme seul parent !! »



Dit-il avec une voix effrayante et imposante, le regard de celui d’un fou démoniaque. C’était donc sans aucune pitié quelconque ni sans aucun scrupule que Makkura abattit son sabre pour fendre le crâne de son propre père, même si ce n’était qu’une illusion dans la vraie réalité jadis, il l’aurait fait de la même manière, car il éprouvait une haine immense pour ces parents qui l’avaient abandonné à son plus jeune âge, livrait seul à la dur réalité de la vie. Nagato aurait sûrement du choisir quelqu’un comme Kurisu si il aurait voulu réellement créer un traumatisme chez l’Amiral. Au contraire, le fait de pouvoir régler ces comptes avec ces parents même dans une illusion en était jouissif pour Makkura. Il prenait un malin plaisir à asséner des coups de sabres sur le crâne de son propre père et finalement cette illusion de son père avait disparut tout comme le sabre que tenait Makkura entre ses mains. C’est alors que l’illusion prenait une autre tournure.


Toujours enfermé dans l’illusion sombre, cette fois-ci toute l’armada de pirate venait armée jusqu’aux dents, se ruer pour attaquer Makkura de toute part. L’Amiral de la marine allait devoir encore une fois utiliser le haki de l’armement pour s’en sortir. C’était cette fois-ci la dernière fois qu’il l’utiliserait car après ça il ne pourrait plus le faire. Etant donné qu’il ne maîtrisait pas à la perfection son haki de l’armement, il était donc limité dans le temps, d’autant plus que l’utilisait sans réellement maîtrisé cette capacité le fatiguait inutilement. C’était donc les dernières réserves de Haki qu’il allait utiliser au maximum pour mettre fin à cette illusion atroce, ce cauchemar qui n’avait que trop durer. L’Amiral de la marine exécutait un saut en hauteur, il allait enfin donner à cette technique qu’il avait déjà utilisée précédemment contre Nagato. Une fois qu’il était assez proche des pirates fictives il lancerait alors de plein fouet :



« Gatling Legs !! »



Une fois dans les airs au dessus de ses adversaires, Makkura lancerait une centaine de coups de pieds surpuissant lancé en rafale et à la vitesse du « Soru » et imbibé du « Haki de l’armement ». L’effet est destructeur et ne permet pas de se défendre face à cela. Seule l’esquive est envisageable dans ce cas là. Les pirates illusoires se faisaient un à un éliminé, ils disparaissaient en se désagrégeant tel du sable qui s’envolerait par le biais d’un vent puissant. Et finalement l’obscurité commençait peu à peu à se délecter pour faire place à la réalité du ciel. Quelques minutes après, l’illusion avait complètement disparut. Quelque peu épuisé par cet assaut de grande envergure, l’amiral reprit son souffle pendant un moment. Il ne voyait plus du tout Nagato à l’horizon. Le bougre il avait sûrement du se dissimuler avec son mode corbeau comme il en avait l’habitude. C’était sa stratégie habituelle et il ne se laisserait plus surprendre. Maintenant Makkura n’avait plus aucune réserve de Haki de l’armement et s’échapper d’une autre illusion serait plus que difficile. L’Amiral devait donc clore ce combat au plus vite, sinon c’était sa perte qui serait annoncé. Nagato était trop dangereux, il fallait passer aux choses sérieuses et sans attendre.


« Fufufufufu…..Nagato. Ton mode « corbeau » est vraiment gênant…Tu ne me laisse plus le choix « Frère »…Je vais devoir utiliser une technique que je gardais spécialement pour mon voyage dans le « Nouveau Monde ». Sois en fier, tu m’oblige à aller dans mes derniers retranchements…C’est la première fois que cela arrive et j’en suis tout excité ! Cette sensation de douleur, de combat, de difficulté, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas ressentit cette joie, cette adrénaline, cette jouissance exquise du combat ! »



« Peu importe que tu te dissimule grâce à ton illusion, je vais faire en sorte que tu ne puisses plus m’échapper maintenant !! »


Dit-il avec un sourire en coin inquiétant, les yeux sombrant dans une aura presque démoniaque, toujours en faisant preuve de charisme et d’une classe folle. C’est alors que Makkura se mit à écarter les jambes, les poings positionné au niveau des hanches. Il concentrait l’énergie de son pouvoir du gaz et peu à peu tout son corps commençait soudainement à grossir à vue d’œil, puis finalement son corps s’était transformé en un gaz très épais et en une quantité pharamineuse. Il grandissait à vue d’œil, cinq mètres, puis sept mètres, et finalement il avait atteint en tout et pour tout quinze mètres de hauteur, la taille d’un bâtiment. Il s’était transformé en une forme de gaz complète, une sorte de monstre de gaz chimique et radioactive. Il était devenu un démon effrayant entièrement fait de gaz :


« Djinns !! »



« Peu importe ou tu te trouve, peu importe ou tu te cache, je vais inonder toute cette partie d’un gaz qui te fera succomber aux jouissances éternelles de la douleur et de la souffrance ! La « Justice Impitoyable » tel est ma conception de la loi et de la paix !! »


Dit-il avec un sourire carnassier, d’une voix monstrueuse et très grave. Sa voix résonnait dans toute parcelle de l’île, les animaux constituant de la forêt fuyait à toute allure leurs nids, sentant le danger imminent les frapper. L’Amiral Shitori venait de monter d’un cran la difficulté de ce duel et comme il l’avait souligné, il passait aux choses sérieuses maintenant. Surplombant toute la zone de par son immense taille sous sa forme de gaz surprenant et effrayante il enchaînait de suite :


« Gasu Skorpiós !! »



Sur toute la partie gauche de l’île de Kuraigana, Makkura venait de libérer de par sa bouche énorme sous sa forme de monstre de gaz, un gaz extrêmement toxique et nocif pour quiconque le respirerait. Il avait visé cette partie de l’île car juste avant de sombrer dans l’illusion obscure de Nagato il se trouvait là bas et il n’a pas put se déplacer aussi vite derrière Makkura étant donné sa blessure à cause du coup de pied et surtout à cause de son œil qui était remplit de sang, il était donc forcément dans la partie gauche de l’île et le gaz toxique se répandant à très grande vitesse, notamment grâce au vent qui aider à pousser le gaz sur toute la zone visé. Peu importait ou se trouvait Nagato, il était en danger. Mais il fallait savoir une chose, si Nagato serait touché par le gaz, immédiatement Makkura viendrait le secourir en lui donnant un antidote. Pourquoi ? Car Makkura n’était pas prêt à éliminer l’un des êtres les plus chers à ses yeux sur cette planète et il aurait besoin un jour de cet homme qu’il considérait comme son propre frère.


Oui, il aurait besoin de ses capacités pour son plan « Raflésia » mais pour le moment il ne lui parlerait pas du plan, il voulait simplement imposer sa puissance face à Nagato et surtout ce combat servait d’entraînement de choc à Makkura avant de rejoindre le Nouveau Monde et avant d’affronter le démon Sayuki. Le combat touchait presque à sa fin ce n’était qu’une question de temps maintenant. On pouvait voir déjà des animaux touché par le gaz toxique et sombrer dans une mort latente et douloureuse, la forêt elle-même perdait ses floraisons et ses arbres, les feuilles tombaient l’une après l’autre. Nagato s’en sortirait-il indemne ? Dans tout les cas, Makkura reprendrait maintenant forme humaine et annulerait sa forme « Djinns ». Peu à peu il diminuait en taille et en largeur, puis il finit par reprendre sa forme humaine de base. Debout, les mains dans les poches il pouvait voir le gaz dévaster toute la partie gauche de l’île de Kuraigana.

















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier mais demander si vous le pouvez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age ! Sam 15 Déc - 14:56





• La première défaite de Nagato ? L'activation du projet five, la clé était Byakuya Makkura !

L'île se transformait peut à peu en un vrai champ de bataille, heureusement que ce n'était pas une île habitée par un peuple : sinon, une bonne partie de la population crèveraient à cause du gaz de Makkura. M'enfin ce n'était pas vraiment dans mon genre de m'inquiétez du sort des autres.

La fatigue commençait à dominer mon corps, il me restait sûrement environ cinq minutes pour utiliser mon pouvoir du fruit du démon, après il serait trop tard. Sans même réfléchir je lançais une illusion d'une grande ampleur qui se transformait en une totale échec. Comment pourrais-je oublier ? Makkura s'en foutait complétement de ses parents, d'ailleurs s'il devait haïr quelqu'un par-dessus tout, c'était bien évidemment ses parents. Comment avais-je pu oublier une telle information concernant « mon meilleur ami » ? Ce que je venais de faire n'était pas du tout professionnelle ! J'espérais ne pas avoir à regretter d'avoir usé mon énergie sur une telle technique qui était vaine.

En voyant ses parents, Makkura se transformait en un vrai démon, il se laissait prendre dans mon illusion alors qu'il avait la possibilité de se défaire de ceci. En le regardant comme ça, j'avais l'impression de me voir dans un miroir, ça me rappelait énormément le passé, mon passage dans la marine et ma formation dans le cp9. Il éliminait ses parents avec beaucoup de sang-froid et surtout avec un plaisir intense. Se serait-il sombrer dans les ténèbres ? Où savait-il bien ce qu'il faisait ? Je l'analysais avec beaucoup d'attention, malgré le fait que j'avais un handicap, mon œil droit.

Suite à l'exécution de ses parents par lui-même, il décidait d'éliminer tous les pirates qui se trouvaient dans la zone du combat. D'ailleurs, il n'hésitait pas à se servir du haki de l'armement et de sa technique de Rokushiki habituelle, le soru. Sans aucune pitié et sans durer trop longtemps il éliminait tous les pirates, même si ce n'était qu'une illusion. Il y avait quelque instant, je pensais que ma technique avait été un vrai échec, mais finalement je changeais d'avis. Grâce à cette technique qui n'avait pas fonctionné comme je l'attendais, Makkura s'était un peu épuisé en utilisant le Haki de l'armement et en plus c'était pas sa première utilisation. Donc soyons un peu optimiste pour une fois !

En tout cas, l'amiral en chef avait réussi à se sortir de mon illusion, que faire maintenant ? Savait-il que j'avais utilisé le mode corbeau ? Ça m'étonnerait, mais avec lui on peut s'attendre à tout. Comme je vous le disais, il avait su que j'avais utilisé ma fameuse technique de dissimulation. Il disait qu'il n'avait pas le choix et qu'il allait utiliser sa fameuse technique qu'il gardait normalement pour le nouveau monde. Et il terminait avec un léger sourire en disant quel que soit mon illusion, il allait faire en sorte que je ne pusse plus l'échapper. Cette phrase me faisait un peu rire, je n'avais jamais eu l'intention de m'échapper ! Par contre, contrairement à son pouvoir, mon pouvoir ne me permettait pas de porter des attaques physiques, voilà pourquoi j'utilisais souvent des techniques afin de me cacher et non de m'échapper. M'enfin qu'importe .. J'avais hâte de voir cette technique dont il parlait, j'espère qu'il était conscient qu'il n'était pas le seul à avoir développé des nouvelles techniques. Avant qu'il ne fasse quoi que ça soit, je prenais la parole tout en restant bien caché :

« Je dois avouer que tu m'as dépassé Makkura ! Tout cela parce que j'ai simulé ma mort afin de faire sauter l'organisation de Charles IV, sans moi jusqu'à maintenant personne ne saurait que l'ex-chef en amiral de la marine était un corrompu. Tu as ignoré une chose, une chose qui as basculé ma vie contrairement à toi et Kurisu. La mort du directeur du cp9, tu t'en rappelles. Suite à cela, j'étais traqué comme un chien, mais comme tu dois le savoir, j'ai réussi à renverser la situation. »


« Tu as disparu et tu as apparu de nouveau avec Kurisu en plus ! Vous avez profité du travail et du combat que j'ai mené afin de vous faire passer pour des héros. Franchement, on me l'a fait pas à moi ! Je te connais mieux que quiconque et ton projet rafflesia à intérêt à fonctionner, car il se pourrait que mon projet « five » ne puisse aboutir. Maintenant que j'ai pu te dire ce que je voulais dire, je vais aussi attaquer fort pour que tu pusses devenir encore plus fort ! Il y a que par la haine qu'on peut devenir plus FORT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »


« Shounshu »

Un soru à pleine vitesse afin de me propulser vers l'arrière tout en enchaînant avec un geppou à pleine vitesse vers la gauche afin d'apparaitre devant Makkura à environ une trentaine de mètres. Je le fixais bien comme il le fallait et j'utilisais une nouvelle technique qui était autre que mon « mode corbeau », grâce à ceci, j'avais créé en quelque sorte un clone de moi. Pendant ce temps, le véritable moi contournait se positionnait légèrement à gauche de Makkura. Quant à lui, il utilisait sa fameuse technique dont il parlait. Il se transformait en une sorte de boule qui ne cessait de grandir, c'était effrayant ! Cette technique était la preuve de son évolution. Il était tellement énorme qu'une partie de son corps se trouvait en bas et que l'autre se trouvait au-dessus des rochers. Il enchaînait ensuite avec une autre technique d'une grande ampleur. Une énorme, plutôt gigantesque quantité de gaz se dirigeait vers l'illusion dont j'avais créé. Non c'était plus que ça, la quantité de gaz lâché par Makkura se propageait partout sur l'île et à cause du vent, la vitesse de celui-ci était accrue.

À ce moment précis je profitais pour utiliser une technique de Rokushiki afin de montrer à Makkura que j'étais sûrement devenu l'homme le plus puissant au maitrise du Rokushiki. Non ce n'était pas l'illusion qui allait exécuter cette technique, mais c'était bien évidemment moi qui étais légèrement à sa gauche. Le gaz se propageait à une grande vitesse, j'exécutais rapidement ma technique suivante :



« Rankyaku Shurikens .. »

À la vitesse du soru comme toujours j'exécutais trois mouvements de mes jambes afin d'envoyer trois lames d'air en forme de Shuriken vers Makkura. Non, l'attaque n'était pas du destiné à lui, mais plutôt à cette quantité de gaz qui se dirigeait vers moi. Le Shuriken tournait à une grande vitesse et étant donné que j'en avais créé trois et que cette technique était constitué de lame d'air, le gaz qui arrivait droit devant moi allait être balayé. Grâce à l'air produit par cette technique, le gaz prenait une autre direction. Profitant de la gigantesque taille de Makkura, je lançais ma dernière technique d'illusion.

« Youretsu - Le jugement de l'enfer »

Étant donné que Makkura était beaucoup plus grand et gros, mon œil pouvait facilement voir le sein. Grâce à cet avantage, j'exécutais ma dernière technique : si la technique fonctionnait Makkura se verrait attaché sur une planche et ensuite il recevrait une centaine de coup de sabre transperçant partout son corps. Cette technique était dangereuse et qu'il soit un amiral ne changeait absolument rien, car aucune personne ne peut résister à une douleur pareille. Encore une fois si cette technique fonctionnait, l'amiral aurait du mal à se relever pendant les 24 prochaines heures.

Aiie, il semblerait que les lames d'airs que j'avais créé n'étaient pas aussi puissant que je le pensais. Le gaz de Makkura avait été balayé, mais que pour un court instant. Sans m'en rendre compte, une énorme quantité de gaz me frappait violemment, je ne pouvais rien voir à part la couleur grise comme celle de la fumée. Ma tête et mon œil droit me faisait énormément du mal, je ne pouvais plus résister, il fallait admettre que le combat était perdu et que Makkura était beaucoup plus fort que moi. D'ailleurs si jusqu'à ici j'ai réussi à lui tenir tête, c'était uniquement parce qu'il n'avait pas pris les choses aux sérieuses. M'enfin qu'importe .. Le gaz entrait par mon nez et une énorme quantité me paralysait dans la seconde qui suivait. D'habitude, dans ce genre de situation je trouvais la force de contrer ces genres de technique, mais la c'était tout simplement impossible. J'étais à une altitude d'environ 20 mètres, une fois que le gaz m'avait bien paralysé, je ne voyais plus rien et mon corps ne m'obéissait plus. La seule chose que je pouvais faire c'était d'entendre les bruits ! En tout cas, dans peu de temps, j'allais tomber violemment sur le sol de Kuraigana. Aujourd'hui je venais de perdre mon premier combat depuis que j'avais intégré la marine et le cp9 et franchement j'en suis heureux que ça soit contre Makkura.

Cinq secondes plus tard, je me forçais à prendre la parole sachant très bien qu'ensuite je ne pourrais pas parler pendant au moins deux jours. Non pas seulement à cause du gaz, mais aussi à cause de mon fruit, j'avais utilisé des techniques dont normalement je ne devrais l'utiliser.



« Ma .. Makkura … Souviens-toi de ce qu'on a dit quand on a tué le directeur du cp9. »


- Deux ans plus tôt

J'étais accompagné de Makkura et Kurisu Akaike, nous avions piégé le directeur du cp9 qui nous prenait pour ses esclaves. Sachant très bien que nos actions allaient sûrement bouleversé nos vie si le gouvernement l'apprenait. En tout cas, nous n'avions pas laissé la moindre chance au directeur du cipher pol, notre directeur quoi. La trio du cp9, Kurisu-Akaike, Byakuyra Makkura et moi-même Tsubaki D. Nagato avions combiné nos plus puissantes techniques afin d'en venir à bout du directeur. Suite à cet événement, j'avais décidé de mettre en exécution mon projet five. Avant de nous rendre à Ohara pour combattre le Yonkou, je profitais de cette tête à tête avec Makkura et Kurisu afin de dévoiler le début de mon plan :

« Mes ami(e)s, nous avions fait du bon boulot. Comme vous deviez vous en douter, si quelqu'un découvrait ce que l'on vient de faire, nous pourrions échapper à la peine de mort. Ce pourquoi à partir d'aujourd'hui, je vais couper tout liens avec vous. Quoi qu'il arrive, j'en suis persuadé qu'on se reverra, que ça soit dans un combat qui nous opposera, ou peut-être lors d'une réunion à Marie joa et pourquoi pas dans le nouveau monde. M'enfin qu'importe, je vous demande seulement d'être toujours sur vos gardes. »


« Une chose très importante dont j'oubliais, vous devez penser au futur, soyez ambitieux et essayer de construire un projet auquel vous aviez toujours rêvez ! Moi de mon côté, j'essayerais de faire tout ce qui est en mon pouvoir afin de contrôler les cinq rois et à ce moment-là, je vous promets que j'aurais le***** Sur ce je vais effacer toutes traces de notre rencontre sur cette île et éliminé une bonne partie des soldats qui nous ont vus ensemble au QG. »


Revenir en haut Aller en bas
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 105
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age ! Sam 15 Déc - 16:35



















EnD !



Encore une fois le génie et talentueux Nagato avait fait preuve d’un immense courage et d’un sens de la stratégie extrêmement bien ficelé. Il était réellement un adversaire de haute volée et peu de gens pouvaient tenir tête à Makkura comme lui le faisait actuellement, d’autant plus que les capacités de l’Amiral étaient assez dangereuse et tendu pour pouvoir y faire face aussi longtemps. Avant que la dernière ligne droite ne sonne la fin du combat, Nagato s’était exprimé avec une volonté de fer qui venait renforcer cette très forte personnalité qui le caractérisé. Le membre de la famille Tsubaki tant redouté depuis toute époque expliquait que Makkura l’avait effectivement dépassé d’un point de vue puissance. Ce n’était pas étonnant, jusqu’à maintenant Makkura n’avait cessé de combattre pour la justice et pour sauver sa propre vie et celle de ceux qui comptaient à ces yeux plus que tout au monde. Combattre pour protéger ses rêves rendait l’homme encore plus redoutable et plus fort.


Nagato expliquait également que sans lui, personne n’aurait put découvrir la vraie personnalité de Charle IV. Son organisation de corruption, et la disparition de Nagato coïncidé avec ces deux évènements en effet. Et il était également vrai qu’après la mort de l’ex-directeur du CP9 seul Nagato avait été inquiété, car soupçonné d’y avoir été pour quelque chose dans l’assassinat de cet homme inutile. Il avait du fuir et combattre sans doute durant de long mois pour se tirer d’affaire tandis que Makkura et Kurisu vivait sans contrainte vis-à-vis de cet évènement. A cet instant là Makkura ressentait un léger regret. Ce n’était pas de la honte mais plutôt une amertume foudroyante. Il ne pensait pas que Nagato avait put traverser autant d’épreuve depuis que celui-ci avait disparut. Mais il avait finalement put renverser la situation à son avantage et avait put reprendre du galon au sein de la commune gouvernementale, son génie l’avait en quelque sorte tiré d’affaire et l’avait remit sur la scène du monde.


Il était également vrai que grâce aux efforts de Nagato, Kurisu et Makkura avait pu tout deux se faire une réputation encore plus grande et plus importante. Il n’y avait rien à nié ni rien à démentir, tout était vrai. Mais Makkura et Kurisu n’avaient pas eu le choix, ils avaient du faire ainsi pour le bien de tous. Nagato était en réalité une sorte de victime du destin, un martyr par excellence. Nagato pensait également que son projet répondant au nom de « Five » n’aboutirait peut être pas, et qu’il comptait sur le plan de Makkura nommé « Raflésia » pour que celui-ci n’échoue pas. Il était vrai qu’il connaissait déjà ce plan lui aussi, par le passé tout deux ils avaient pu en discuter à tête reposé. Bref trêve de bavardage, il était temps d’en finir une bonne fois pour toute dans ce combat qui devenait interminable et qui prenait à chaque assaut une intensité hors du commun. L’île d’ailleurs allait devoir subir les trépas des deux combattants tout deux motivés à en terminer dès à présent et sous des auspices apocalyptique.


Nagato avait subtilement feinté encore une fois avec sa fameuse technique combinant vitesse et esquive d’action pour se rapprocher sur le flanc libre de l’amiral Shitori. Tout en exécutant quelques trouvailles stratégiques, l’adversaire de Makkura avait pu berner la vigilance de celui-ci. A ce moment même sous sa forme de « Djinns », Makkura avait pu libérer son fameux gaz toxique, néanmoins très vite qui se répandant sur presque toute la partie visé. Les vents puissants étaient du côté de l’amiral et ils avaient poussés le gaz sur un nombre important d’hectare de l’île. Néanmoins il fallait compter encore une fois sur le génie combative de Nagato qui à la vitesse du « Soru » avait exécuté trois « Rankyaku » en forme de shuriken énorme. La maîtrise du « Rokushiki » de son meilleur ami en était effrayante et il l’avait prouvé par cette belle démonstration de modelage d’air. Les lames d’air en forme de shuriken agissaient tel des hélices ce qui avait eu pour effet de balayer une grande partie de gaz juste devant lui dans son champ d’action.


S’infiltrant dans la faille crée par les mouvements d’air puissants, Nagato avait put être à porté de l’amiral pour finalement croisé son regard. Encore une fois c’était bien joué, Nagato avait profité des grands yeux transformés de Makkura pour lui infliger une nouvelle illusion et rien de plus facile pour lui au vu de la taille énorme qu’avait du subir le marine des hautes sphères après son mode « Djinns ». Maintenant l’amiral Shitori venait d’être plongé dans son illusion, il se voyait soudainement attaché, puis glacé comme-ci il était devenu un bloc de glace qui ne pouvait rien faire d’autre que de subir. Contrairement aux autres illusions ou il pouvait bouger librement et se « défendre » de ce qu’il voyait, cette fois-ci Makkura n’avait pas le choix ni aucun libre arbitre de ses mouvements. Une silhouette obscure et inquiétant se rapprochait de lui, avec un sabre en main aiguisé et c’est alors qu’il pu ressentir une immense douleur lui traverser les entrailles. Il venait de recevoir un coup de sabre.



« GUUUAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!! »



La douleur était tellement immense et insupportable que l’amiral en aurait presque perdu sa voix. Cependant le calvaire allait déjà prendre fin, alors que le deuxième coup de sabre allait s’abattre sur lui, soudainement l’illusion venait d’s’arrêter d’elle-même en se désagrégeant petit à petit exactement dans le même cas quand on pouvait voir des grains de sable s’envolaient en étant souffler par un vent violent et soudain. Que s’était-il passé ? Oui, là-bas plus loin, Nagato avait du finalement être encerclé par le gaz qui était en quantité astronomique sur le champ de bataille. Pour que l’illusion se brise aussi vite et aussi brutalement c’est qu’il avait du en respirer une grosse quantité. L’illusion venait de disparaître et Makkura avait un genou au sol, sa main déposé contre son ventre, il avait encore cet étrange sensation d ‘avoir été transpercé. Il retira sa veste, laissant un tee-shirt blanc simple se découvrir. Levant celui-ci il pu apercevoir qu’il n’avait strictement rien.


Décidément les illusions de Nagato en devenait effrayante, Makkura aurait juré réellement être transpercé de toute part. L’adversaire du marine était paralysé, puis finalement après cinq secondes il reprit ses facultés. La bouche en sang et le corps en charpie, il avait rajouté quelques mots. Il demandait à Makkura de se souvenir des mots qu’ils avaient pu échanger lors de la mort de l’ancien directeur abominable tant par ses manières que sa façon d’agir au sein du gouvernement. Oui Makkura s’en souvenait comme-ci c’était hier. Kurisu, Nagato et lui-même avaient fait une promesse. La promesse que chacun devait réaliser ses rêves avant de combiner un projet à trois pour l’avenir de ce monde mit en péril par la folie des hommes et de leurs ambitions caduc. Tout en se rapprochant de son meilleur ami, Nagato lui avait définitivement perdu. Les différentes illusions utilisées l’avaient énormément épuisé. L’amiral se rapprochait du corps maintenant meurtrit de son vieil ami, sa veste déposé derrière son épaule gauche maintenant part sa main, dévoilant la blessure à son épaule droite provoqué par la lame de Nagato précédemment durant ce combat.






« Nagato ! Je n’ai rien oublié de notre promesse et je n’oublierais jamais rien de ce qui nous lie tout les deux… »



« …car nous sommes des frères après tout !! »


Une Classe Époustouflante!


Avait-il dit d’un sourire serein et paisible, ses cheveux blanc venaient adoucir son regard vis-à-vis de Nagato. On aurait presque pu croire à un ange descendu depuis les hauts cieux. Faisant preuve encore une fois d’une classe et d’un charisme énorme, l’amiral finit par se rapprocher de Nagato et il lui avait fait inhaler un gaz qui annulait les effets du gaz provoqué par sa dernière attaque. Il était donc tiré d’affaire concernant le poison et la paralysie. Pour ce qui était de sa fatigue il n’y avait rien à faire, Nagato devrait prendre du repos pendant quelques jours et y aller doucement pour un certains temps. De son côté Makkura lui aussi avait été épuisé par l’utilisation excessif du haki de l’armement, il ne maîtrisé pas ce fluide correctement ce qui avait le donc de puiser dans ses ressources. Finalement l’amiral quitta l’île sans plus traîner dans le coin. La fin du combat venait de débuter une nouvelle ère. Celle du plan « Raflesia ».













Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Welcome To The New Age !

Revenir en haut Aller en bas

Welcome To The New Age !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Kuraigana-