AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Ven 7 Déc - 0:14

>

Hello
Une rencontre étonnante



Cela faisait un mois environ que je voyageais. Tranquille, seul, je me balladais d'îles en îles à la recherche d'informations quelconque. Après tout, ce n'est pas du jour au lendemain qu'on rencontre LA personne qui sait tout sur notre passé, ou un des responsables. Si ça se trouve, je ne connaitrais jamais le, la ou les responsables d'un tel massacre qu'est le massacre de mon village... Allons allons, pas de pensées négatives, ça froisse l'esprit. J'étais déterminé comme personne. Je ne mourrais pas tant que je n'aurais pas trouvé la vérité sur ce sujet qu'est le passé... Qu'importe les soucis, peu importe les adversaires, je les combattraient tous sans exception. Jamais je ne perdrais ce souffle qui fait que je vais toujours de l'avant. Urumasa et Iai sont là pour m'aider alors qu'ais-je à craindre ? Qui oserait brandir son épée ou son corps contre elles ? Bon... Oki, ça fait un peu prétentieux mais bon. Assis sur mon petit bâteau, comparable à une barque avec une voile faite main, j'avançais sur les mers. Allant d'îles en îles. Au départ, j'allais sur les les îles voisines, mais pour l'heure, j'allais vers d'autres endroits. Après tout, la marine ET les pirates ne se limitent pas à West Blue... Si je veux découvrir la vérité, je me dois d'aller partout.
Aujourd'hui, le ciel est magnifique. Pas un nuage, pas une seule mouette, le temps est clair, le vent très faible, mais suffisamment présent pour me faire avancer bres... Que demander de plus ? Assis au milieu de mon mini bâteau, je regarde l'horizon cherchant une île. Il me faut de quoi me ravitailler, mais pour cela, il faut que j'accoste sur la terre ferme. Malheureusement, rien ne semble venir à l'hoziron. C'est navrant mais ainsi.... Sans rien dire, je sort Urumasa de son fourreau pour alors l'admirer. Le soleil frappant de plein fouet sa lame, j'admire la couleur rougeoyante de sa lame inversé. Une couleur rouge vive rappelant des rubis précieux. Souriant, j'ai envie de l'utiliser, mais si c'est pour couler mon navire... Bof... J'ai pas envie de nager alors bon. Je range Urumasa, adorant par dessus tout le bruit du métal qui frotte le fourreau, puis je ferme les yeux me laissant bercer par l'eau.

Deux heures plus tard, la faim me réveilla. Soupirant, je rouvris les yeux pour alors admirer les horizons et imaginer une forme qui se faisait au loin. Mais heureusement pour moi, ce n'était pas que mon imagination. Miracle, une île était au loin. Changeant de cap, je fonça vers l'île sans me soucier des possibles navires qui pourraient s'y trouver. Vingt minutes plus tard donc, me voilà apparaillé au bord d'une côte. Descendant, je vins à doucement marcher sur ce sol rocheux. Les alentours semblaient déserts. Y a-t-il un village au moins ? Ou suis-je tombé sur une île désert ? Soupirant de lassitude, je vins à avancer m'enfonçant dans cette sorte de forêt. Les arbes commençant à m'entourer, j'avançais prudemment pour alors entendre un bruit étrange. Au départ, je pensais aux oiseaux, mais le bruit revint à la charge... Un bruit de félin visiblement. Hm.. Serait-ce un gros félin en plus ? Gardant une main sur la base d'un de mes katanas, je restais vigilant avançant doucement. L'air se refroidissait presque, je savais que j'étais pas seul, en plus... J'avais l'impression d'être observé, une sensation désagréable me picotant. Sans rien dire, je faisais un pas, puis deux... Jusqu'à ce que...

© Lagi

24 lignes


Dernière édition par Lagi E. Namino le Jeu 27 Déc - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Dim 9 Déc - 1:33


Assise les fesses parterre, sur le sol pour une fois sec, Eden toisait d’un regard noir les quatre marines.

- Cette fois ça suffit Akiha, on t’arrête.

- Ah bon ?

Agacés par sa réponse, ils firent mime de lui donner un coup avec la crosse de leurs fusils, mais elle l’ignora d’un geste. Mieux, elle s’appuya subitement sur les mains pour donner un coup de pied vers l’avant, en plein dans le ventre du marine face à elle. Il tomba à genoux pendant qu’elle se levait, trois canons braqués vers elle.

- Tu fais un geste, Akiha, et on t’abat !

Elle leva les yeux au ciel. Ca faisait dix-neuf ans qu’ils tentaient de l’abattre. Au moins, elle savait qu’ils seraient réactifs au moindre geste de sa part. Alors Eden s’en servit. D’une brusque impulsion, elle se projeta dans les airs, les laissant appuyer sur la détente alors qu’elle se trouvait déjà au-dessus d’eux. Non seulement ils la ratèrent, mais l’un deux se prit une balle d’un collègue stupide qui avait visé vers Eden sans se rendre compte qu’un marine était derrière la cible.
Le reste fut presque trop facile. Elle retomba sur ses deux jambes, se baissa cette fois pour éviter le second coup, et faucha leurs jambes d’un coup de pied circulaire. Profitant de leur déséquilibre soudain, elle subtilisa un des fusils de leurs mains, et un bon coup de crosse dans la tempe mis l’un d’eux K-O pour le reste de la journée. Il en restait deux, mais Eden, avec une vitesse inouïe, tira dans le ventre de l’un, et désarma l’autre d’un geste du poignet, souple et rapide.
Restait un adversaire, debout mais désarmé. Serrant les poings, elle l’apostropha d’un coup dans la machoîre, zone qu’elle savait sensible, et enchaîna par un coup de coude vers la gorge. Pour faire bonne mesure, elle fit une rotation, se retrouvant derrière lui pour lui faire une clé de bras.
Pendant qu’il étouffait, elle tendit l’oreille. L’alarme de la base marine venait de se déclencher. Ils n’avaient pas dû apprécier son dernier sabotage, sur leur livraison navale de fusils et de poudre. Dire qu’une seule petite flammèche lui avait permis de faire brûler des berrys et des berrys en quelques secondes…
Elle se rendit compte que pendant sa rêverie, son opposant était mort, étouffé. Eden le relâcha en soupirant. Les autres n’allaient pas tarder à se lancer à sa recherche. Il était temps de se faire oublier quelques temps… Décrochant le foulard de l’un, elle quitta les lieux rapidement, courant vers la vieille forêt à une extrémité de l’île. Sous le couvert des arbres, Eden retira ses bottes, et son manteau, qu’elle roula en boule dans le baluchon de fortune bleu, les glissant dans le creux d’un tronc d’arbre. Alors elle prit son apparence semi-animale.
Ses oreilles de fauve prirent la place des autres, sa queue sorti toute seule de son short et sa peau se couvrit de rayures, tournant un peu plus pâle que d’habitude. Ses avant-bras et ses jambes sous ses genoux devinrent des pattes de tigre blanc, et sa bouche se transforma légèrement, la pourvoyant de crocs et d’une gueule animale.

S’étirant, elle se jeta de la falaise pour grimper sur la roche, au-dessus de la mer. Elle n’était certes pas suicidaire, mais un félin digne de ce nom ne disait pas non à l’idée de pêcher un ou deux poissons… En fait, elle allait descendre vers le niveau de la mer lorsqu’elle repéra la petite barque en aval. Tiens tiens…
Un inconnu venait de débarquer sur l’île. Intéressant. Poussant un rugissement dépité pour les poissons, elle ne put s’empêcher de remonter vers la pelouse de la forêt. Usant de ses talents de prédateurs, elle n’eût aucun mal à repérer l’odeur étrangère. Dépassée par son instinct, elle commença à traquer l’individu…

Elle le trouva. Placée sur sa droite, à quelques mètres, elle vit un jeune homme, un escrimeur aux cheveux couleur feu. Eden s'assit, car elle perçut un changement dans son attitude. Elle savait qu'il avait senti sa présence. Chasser une proie qui la cherchait aurait été une perte de temps, et ce n'était plus drôle maintenant qu'elle l'avait trouvé.
Il se mit à pleuvoir, mais elle s'en moquait. Assise sur ses pattes animales, elle attendit qu'il vienne vers elle. Lorsqu'il se trouva à trois mètres, elle gronda. Pas méchamment, mais c'était un avertissement. Un sabreur ne dépasserait pas ce périmètre sans qu'elle ne l'attaque.

- Qu'est-ce qu'un épéiste vient faire dans la ville la plus pourrie de West Blue? Les pirates se contentent de mettre leur rafiot dans le port, au lieu de se taper le détour par la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Dim 9 Déc - 23:54

>

Un félin et un sabreur
Une rencontre plus qu'étonnante...



L'instant présent était presque oppressant. Je me sentais presque comme observé et cela n'est pas plaisant. Comme si on nous observe tel un animal de laboratoir. Une sourit vivante dans une caisse... Brrr... Laissant parler mes instinct presques primaires, je gardais ma vigilance au maximum pour parer la moindre attaque, car souvent, c'est une ambuscade ce genre de sensations et on dit bien que la première des impressions est toujours la bonne. Bref, gardant la garde de Urumasa en main, j'avançais dans cette petite forêt. J'avançais lentement, prêt à bondir, utiliser une technique dite Iai, consistant à sortir l'arme, frapper et rengainer en un éclair. Mais alors que j'approchais, je vins à entendre une voix, la personne émanatrice se trouvant là. Un animal... Un ou une tigre(sse) était là, assise tel un gros chat innofensif. Il ou elle parlait tranquillement me posant une question. Un remake du spinx ?

" ... Je suis juste à la recherche de vivres.. Une pause avant de continuer mon voyage... Mais toi... Qu'es tu au juste ? Un animal qui parle, ce n'est pas très courant.... "


Secptique, je me tenais toujours sur mes gardes même si le félin ne semblait pas vouloir du mal. Au pire, il aurait déjà sauté sur moi en ayant l'occasion. Alors pourquoi ? Observant sa queue, j'attendais le moindre faux pas pour l'avoir. Mais avant, je le regardais dans ses pupilles animales. Ne bronchant pas d'un cil, je restais tendu, à l'affût du moins geste suspect. J'étais loin de me douter qu'il s'agissait d'un mangeur de fruit du démon. Chose rare mais qui semble si rependu dans ce monde. Après tout, presque tout les équipages ont un membre de ce genre, y compris à la marine... Alors une de plus ou une de moins.... Sans rien ajouter, je le regardais attendant une réponse, mais celle-ci ne venant pas, j'ajouta.

" ... Je suis Lagi Elder Namino... Et toi ? Tigre qui parle... ?"

Qu'allait-elle me répondre ? Soudain, alors qu'on se croyait seul, au loins se faisait entendre des bruits d'assault, comme quoi, des gens semblent s'agiter dans la forêt. Que se passe-t-il ? Attiré par ce bruit, je le regarda, essayant de lui faire comprendre ma question " et si on y allait pour voir ? " . Pour une fois, j'allais faire confiance à quelqu'un même si je ne le connais pas. Attendant la suite, je me tenais prêt à agir.


© Lagi

23 lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Mar 11 Déc - 0:17



Il avait vraiment l'air surpris. Quoi, elle était encore dans sa forme semi-animale. Elle se demandait d'où pouvait bien venir ce mec seul, sans équipage, avec un rafiot aussi minable, et un sabre plutôt pas mal dans la main. Il n'était pas pirate, encore moins marine... A deviner, elle aurait tenté de dire qu'il donnait l'impression d'être un chasseur de primes, mais il n'en avait vraiment pas l'attitude. Surtout un mec qui ne semblait pas reconnaître un utilisateur de fruit démoniaque... Quoi, il pensait quand même pas que les tigres blancs vivaient réellement dans une forêt, sur une île bidon-ville de West Blue?
Pire, on aurait dit qu'il s'attendait à ce qu'elle essaye de le bouffer. Il guettait le moindre de ses mouvements, jusqu'au balancement mécanique de sa queue tigrée. Eden s'était souvent retrouvée dans des situations où la faim avait repoussé les limites de sa condition humaine, mais tout ce qu'elle avait jamais mangé d'humain jusque là, même sous sa forme animale, c'étaient ses ongles. En plus, il ne semblait pas y avoir grand-chose à becqueter sur lui.
Perdue dans ses pensées, elle zappa un peu de lui répondre. En fait, il en profita pour se présenter. Eden réagit à peine. Son nom ne lui disait rien. Jamais entendu. A défaut de savoir lire, elle avait une excellente mémoire auditive. Elle finit par soupirer devant sa tête, celle d'un mec dans une situation qu'il ne reconnaît pas.

- On dirait que t'as jamais vu un zoan. Les fruits du démons, t'en as jamais entendu parler? T'as un nom bizarre... Moi c'est Eden. Et pas "tigre qui parle".

Avec ses oreilles animales, Eden perçut avant lui le son des pas et les cris des soldats de la marine. Ils la pistaient, et venaient de pénétrer la forêt. Du coin de l'oeil, elle vit que ce type, Lagi, venait de les entendre. Il lui lança un drôle de regard.
Elle avait pas vraiment prévu d'avoir un inconnu dans les pattes, mais elle ne pourrait pas fuir éternellement ses poursuivants... En soupirant, Eden se leva, et reprit sa forme humaine. Marchant tranquillement puisqu'elle savait grace à son ouïe où étaient leurs ennemis, elle alla reprendre ses bottes dans le tronc d'arbre, les rechaussa, puis récupéra de la même manière son manteau un peu plus tard. En l'enfilant, elle toisa Lagi.

-J'espère pour toi que ton sabre n'est pas là que pour la décoration. En cas de problème je ne compte pas t'aider.

Soudain, deux marines déboulèrent de derrière les arbres.

- Akiha! Tu es en état d'arrestation pour...

- Et bla, bla, bla... Chantonna Eden

Elle lança le premier coup, s'élançant dans les airs pour envoyer son pied valdinguer dans leurs visages. Elle y avait mis tellement de force qu'ils glissèrent plusieurs secondes sur l'herbe. Sans attendre qu'ils se remettent, elle attrapa leurs fusils et arma ses deux mains. Elle soupesa vaguement ses nouveaux jouets, et donna un violent coup de crosse dans le ventre de l'un des marines étalés parterre. Il émit un son dégoûtant, menaçant de vomir. Elle le fit taire d'un coup de pied. Son collègue avait été tellement sonné par le premier coup de pied qu'il était encore dans les pommes.
Ses oreilles, moins puissantes que sous sa forme animale, captèrent tout de même la rumeur des ordres lancés par les marines. Ils se dispersaient. Bande de crétins finis... Ce serait encore plus simple que prévu si elle devait les abattre un par un. Même son oeil borgne ne devrait pas la gêner. Il y avait tellement d'arbres, et il commençait à faire sombre, si bien que bientôt ils ne pourraient plus se fier à leur vue pour les retrouver. Cachant sa tignasse rouge vif, Eden rabattit sa capuche. Elle se serait bien amusée au tir à distance, mais elle ne faisait pas confiance à l'étranger. Son handicap ne lui permettait d'user de ses talents de snipeuse que lorsqu'elle était parfaitement cachée, à l'abri de toute attaque extérieure. Car son unique oeil valide étant utilisé pour exécuter les tirs à plusieurs dizaines de mètres, elle était incapable de voir ce qu'il se passait dans son entourage immédiat. En dernier recours, elle se fiait à son ouïe, mais avec ce Lagi, inconnu et si proche, elle ne tenterait pas le diable.
Elle cala les crosses des fusils contre ses épaules, prête au combat. Le son fin de lames qui quittent leur fourreau lui parvint, accompagné d'une très légère odeur de poudre.

- Les trois prochains vont arriver à une minute d'intervalle. Il y a sûrement deux bretteurs, le dernier doit être un tireur. Je te laisse les épéistes, je me charge de l'artilleur. Et ne t'avise pas de me gêner.

Sans attendre sa réponse, Eden posa un genou à terre, dos contre un arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Mar 11 Déc - 17:27

>

Lagi - Eden
Une femme pas comme les autres au final.




La belle était là... Une femme animale si on peut dire. J'avais certes une vague idée de quoi il s'agissait, mais n'ayant jamais vu cela en vrai, je n'ai jamais trop cru à cela. Mais là, j'avais la preuve que les gens animaux ça existe. Je ne souvenais plus trop de la dénomination de cela, mais au fond... Elle vint à me redonner la mémoire donc ça va. Un fruit du démon... Un zoan pour être précis. Cela me remis en tête les différents types de fruits qu'on peut rencontrer, tel que les logia, paramécia, zoan etcetc.. Visiblement, la belle pouvait devenir un tigre et bénéficier de je ne sais quel pouvoirs. Sûrement de l'endurance, de la rapidité, de l'agilité et de la force. M'enfin, là n'est pas la question. La belle vint à se lever et se transformer totalement en humaine...
Là, c'est le jour et la nuit. J'admirais une femme avec un grand F.. Une demoiselle grande sans trop l'être, tout en étant pas petite, visiblement, elle devait tourner dans la même tranche d'âge que ma personne. Sa peau était crémeuse, semblant douce comme de la soie, mais n'ayant pas touché, je ne peux pas confirmer, même si les premières impressions sont souvent les meilleurs. Sa chevelure était de véritables flammes chevelues. Une couleur d'un rouge presque comparable à mes pupilles. Pour sûr qu'elle doit être sympathique mais difficile à suivre. Une vraie tigresse... ¨ Pour le reste, ses membres sembles fins, mais pas sans muscles. Bien au contraire. Son corps de manière général est bien formé et de plus, il est bon de noter qu'elle semble aimer montrer sa féminité. Enfin bref... La conclusion de tout ça c'est qu'elle est belle, inutile de faire semblant de ne pas aimer voir ce qu'on voit.

Remettant ce qui lui manquait, à savoir bottes et manteau, je la laissais parler par rapport à mon épée. Souvent, certains ont une arme pour faire croire que.... Mais dans mon cas, pour sûr que le mien n'est pas là pour faire genre. Elle me prévenu que visiblement on allait avoir de la visite. Et à peine eut-elle finit ses dires que deux mecs déboulèrent tel des fous à la recherche de la perle rare. Des fans ? ... Rigolant légèrement, je l'admirais agir. Force, précision, rapidité et brutalité était au rendez vous. Note à moi même, ne pas être son ennemi. Elle savait comment mettre hors jeux des ennuies... Je souriais la laissant parler encore une fois. Visiblement ,de nous deux, elle était la chef. Soit... J'avais besoin d'aide. Je m'approcha pour alors lui dire.

" Soit... j'attirerais les bretteurs en espérant attirer l'attention de l'artilleur... Tu n'auras plus qu'à le dégommer ainsi. Promis je te gênerais pas... Mais en échange, vise juste..."
Suite à ces mots, je m'en alla pour alors voir deux personnes armées d'un sabre chacun. Ils me repérérent et partirent à ma poursuite hurlant que j'étais là. Soupirant, je les éloignais un peu de la position de la demoiselle répondant au prénom d'Eden. Je priais que ce ne soit pas une stratégie super réfléchit, du genre une marine qui se fait passer pour neutre afin de mieux me piéger? A mes risques et périls... Je me retourna lentement leur faisant face. Urumasa et Iai sortit, chacun dans une de mes mains, je les attendais patiemment. Un premier apparut et lanca une attaque directe que je para via Urumasa. Je me disais que d'ici une minute, l'autre allait apparaitre donc je me devais de l'éliminer. Car même si ce sont des amateurs, à deux, c'est plus dur qu'à un contr un...
Je donna un coup avec Iai, mais il sacrifia son bras pour ne pas se prendre le coup dans les côtes. Gagnant une coupure au niveau du bras, je le regardais lui et sa persévérence. Il continua à tenter de m'attaquer, mais d'un geste précis, je fis un geste verticale qui eu raison de lui. Mais malheureusement, ce n'était pas finit... Le second arriva et lui semblait plus apte à me tenir tête. Il lanca une sorte de coup de pied qui créa une lame d'air. Je la para avec Urumasa, mais la lame était si forte qu'elle me fit reculer. Il m'attaqua via le dos mais une fois de plus, je para le coup avec mon autre épée. D'un coup, il s'enfuit usant d'une technique de rapidité.

" ... Tss..."


Il chargea visiblement déjà à court d'idée tandis que moi, je rangeais mes sabres. Fermant les yeux. Alors qu'il fonçait, je vins à respirer calmemant attendant le moment opportun puis d'un seul coup le sentant proche.

" Iai suiheino "

Les deux corps étaient dépassés. Je restais immobile, lui aussi... Puis alors que je cracha un peu de sang, l'adversaire lui tomba au sol K.O. Il avait malgré tout réussit à me couper légèrement, mais ce n'était pas très grave... Un bandage et ça ira. Je vins alors à me demander ce que faisait Eden ? De son côté est-ce qu'elle s'en sortait avec l'artilleur ? Ou bien il y avait eu des imprévus entre temps ?



© Lagi

49 lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Mer 12 Déc - 16:55



Il l'avait bêtement observée pendant qu'elle se rhabillait, puis se battait. Il semblait boire ses ordres. Un bleu? Peut-être.

- Soit... j'attirerais les bretteurs en espérant attirer l'attention de l'artilleur... Tu n'auras plus qu'à le dégommer ainsi. Promis je te gênerais pas... Mais en échange, vise juste...

- Contente-toi de rester en vie, grogna Eden.

Il s'éloigna en sortant ses lames. Un adepte du style à deux sabres? Eden préférait les couteaux pour avoir les deux mains occupées, mais après tout, il semblait être un épéiste. Donc il devait quand même si connaître en la matière. Elle-même était armée de deux fusils, mais elle se sentait toujours bien mieux avec des armes à feu que des lames. Quoique, pour ses propres griffes, elles ne les dénigrait pas.

Surveillant d'une oreille l'arrivée de son propre adversaire, Eden regarda Lagi se battre. Il était encore peu expérimenté, c'était clair, mais il avait le mérite d'avoir un style vif et sec. Elle grogna quand il laissa un de ses adversaires s'échapper. Les sabreurs situaient leur zone de combat dans un périmètre de trois mètres. En dehors, ils étaient vulnérables. Mais le marine revint à la charge, commettant l'erreur de sa vie. Eden n'eût même pas besoin de regarder Lagi dégainer son épée d'un coup vif. Il y allait avoir ce qu'elle appelait une "rencontre", et le marine ne serait pas à la hauteur.

D'ailleurs, l'adversaire d'Eden était arrivé. Il ne la vit pas, assise près de ses pieds contre un arbre. Elle n'eût qu'à faucher ses jambes d'un coup de crosse, puis tira en l'air, autrement dit en direction de sa tête. Il s'écroula mort dans une flaque de sa propre cervelle.
Eden se releva, et en profita pour subtiliser les bourses des marines vaincus. Lagi semblait blessé, mais vainqueur. Elle lui balança une petite trousse de secours trouvé dans l'une des sacoches des marines, récupéra ce sac pour le remplir des bourses.

- Si on reste dans la forêt, on passera pas la nuit au sec. Je vais en ville. Tu me suis?

Sans attendre sa réponse, elle se mit à marcher, sortant de la forêt en évitant les lieux où des marines la cherchaient encore. Décidément, qu'est-ce qu'ils pouvaient être casse-bonbons... Mais la sonnerie de leur base allait se faire entendre d'une minute à l'autre, et leur journée serait finie. Ils feraient semblant d'oublier qu'ils pourchassaient une criminelle, et rentreraient manger dans leur petite cantine douillette.
Pour Eden, et Lagi puisqu'il avait l'air de la suivre, la soirée serait un peu plus humide. Elle le conduit jusqu'à la ville basse, la seule de l'île en fait, qui était très probablement une des plus miteuses de West Blue. Un ramassis de pauvres et de pirates de passage, quelques forbans et une poignée de malheureux.

- Je ne sais pas ce que tu es venu chercher ici, mais tu ne trouveras pas de la richesse ou de la popularité, souffla Eden.

Elle avait rabattu sa capuche sur sa tête, et il s'était mis à pleuvoir. Les pavés déglingués ruisselaient déjà de flotte, et les rues se vidaient des passants, partis retourner dans leurs abris, leurs cabanes ou pour les plus fortunés, dans leurs maisons. Il y avait de la fumée un peu partout. Des cheminées, des vieilles machines à charbon, et autres bêtes fumantes nourrissaient l'île d'un air chaud et puant. Qu'est-ce qu'elle détestait cette ville...
Les marines étaient rentrés, mais ils auraient bientôt un autre type d'ennemis. Elle détestait se battre le ventre vide, alors elle traçait jusqu'au vieux pub à l'orée de la ville. Eden en ouvrit les portes brutalement, et fonça s'asseoir au fond, à une petite table à deux tabourets. Le patron l'apostropha.

- Hé, Akiha! T'as de quoi payer au moins?

Elle fit entendre le cliquetis du sac.

- J'ai allégé quelques crétins bleus il y a quelques minutes. Tu nous sers? Le sabreur est avec moi.

En soupirant, elle enleva son manteau et s'assis en tailleur. Ils furent servis de deux bières, qu'elle entama avec un soupir de plaisir.

- Bon sang j'en rêvais... Bon, qu'est-ce que tu fais ici exactement? Il y a rien à faire ici, à part coller des raclées à des pirates la nuit, des marines le jour.
Revenir en haut Aller en bas
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Mer 12 Déc - 19:02

>

Pause
L'heure de la binouse o/.



Diviser pour mieux régner. Nous avions choisis un peu cette philosophie pour gérer les combats qui s'apprêtaient. Bien que je dise combat, ce n'était pas vraiment cela... Les marines que nous avions à affronter étaient des bleus et comparé à mes talents de sabreurs et au fait que ma " compagne " ait à son avantage le fait d'avoir mangé un Zoan... Ils n'étaient qu'entrainement. Du moins façon de parler puisque malgré le niveau, ils avaient réussis à me blesser légèrement. Malheureusement pour moi, je ne suis qu'un homme comme les autres, qui a besoin de boire, manger, et dormir pour survivre. Et non, pas de pouvoirs supersoniques, pas de capacités encore à envoyer des coups delamortquitue genre j'arrive et je bute tout le monde lie a boss et je fait le sourire freedent à la personne d'en face... M''enfin, je me doit de devenir plus fort et comme on dit, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Même ces deux lascards m'avaient sûrement permis de gagner un peu d'expérience. J'avais pu exercer mon dégainement d'épée et mon rengainage. Améliorant si ça se trouve mes technique de 0.01%. Même si dit ainsi ça fait ridicule, plus tard cela sera considérable. Après tout, Barbe blanche n'est pas devenue Barbe blanche du jour au lendemain... Tout comme les gens de la haute sociétés. Les grands pirates et grandes personnes du gouvernements ne sont pas nais avec la couronne sur la tête, 99% de ces personnes ont du se battre. Ils ont perdus, ils ont gagnés, ils sont tombés, se sont relevés pour mieux faire tomber les autres. Ainsi nait une légende. La personne apprend de ses erreurs et avance en tenant compte du passé pour éviter de recommencer. Voilà ce que le propre de la vie.

Mon combat finit, ma blessure présente, je retournais à la position où était censé se trouver Eden. La femme tigre si on peut dire. J'arrivais entendant peu avant mon arrivée un coup de feu, pourtant, mon coeur ne fit pas de bond. Comme si je savais déjà qui avait flingué qui. Au fond, que pouvais un simple marine comparé à quelqu'un qui a un fruit du démon en lui ? C'est un peu demander à un étudiant d'aller affronter le commandant en chef du gouvernement... Missions suicide. Même s'il est vrai de dire que chacun de nous a un potentiel, mais des fois il faut pas abuser non plus... Ma main se tend rapidement pour attraper la trousse qu'elle me lance. De quoi me soigner ouf... Je lui sourit en guise de remerciement pour l'écouter parler. Ainsi donc, la belle voulait se réfugier pour la nuit ? Soit, je ne connaissais pas l'île, alors si ele acceptait de faire la guide. Je la suivrais sans être top encombrant pour elle, après tout si a se trouve elle cherche juste de la tranquililité.
Ecoutant son souffle, je ne répondis pas commençant rapidement mes soins. Pour l'heure, je devais désinfecter les coupures peu profondes. Puis après, je verrais si coudre est au rendez vous, ou bien si ce n'est pas si grave. Sans rien ajouter donc, je la suivais sans trop la coller. Après tout, elle semble être du genre " I'm sexy and i know it ", mais pas du genre " Come to me". Pas une allumeuse de première, alors la coller serait une mauvaise chose. Il serait con qu'elle me pulvérise d'un coup croyant que je suis au final qu'un vieux pervers de passage.

Nous marchâmes jusqu'à nous trouver dans une vill basse. L'ambiance n'y était pas top, du moins au visuel. Mal famé... voilà ce qui résume le tout, mais bon, armé comme je le suis, j'avais toute mes chances contre le premier venu. Je rentra avec elle dans le pub la laissant parler. Alala... Elle criait en gros haut et fort ce que j'étais, m'enfin, tant que ça m'apporte pas d'ennuis. Sans rien ajouter, je la regarde s'asseoir de manière peu polis, mais au point où nous en sommes, la politesse n'est pas la chose à privilégier. Je vins donc à m'asseoir normalement face à elle ne me doutant pas des peu de soucis qu'elle peut avoir comme ne pas trop savoir lire et ne pas écrire parfaitement. On dirait pas ainsi.
Je regarde les deux boissons arriver et saisit ma part pour alors boire tout comme elle à grandes gorgées. Comme elle, je suis d'accord que c'est bon ce genre de truc. Me décidant de l'ouvrir ayant finit de me soigner plus tôt, je lui dit d'une voix pensive et un peu ailleurs.

" Je voyage... A la recherche d'informations. Informations qui me seront précieuse pour retrouver des responsables d'actes peu plaisants. Pour le reste, je vais pas tout te raconter, ce serait trop long, puis au fond... Raconter sa vie n'est pas chose tout le temps plaisante... A moins que tu veuilles savoir vraiment ?
Pour ce qui est de l'activité ici... Si je peux me faire un peu de pognon, peu importe la méthode, ça me va. De toute manière tant qu'on est en vie où est la limite sincèrement ? ... Life is just a game..."


Mes yeux quittant ses orbes, je me reconcentra sur la boisson alcoolisé pour alors recommandé une tourné à mes frais cette fois ci, pas question de profiter d'elle. Je regardais ses pupilles pour alors reprendre peut être un peu trop curieux sur ce coup.

" Et toi ? Que fais tu ici si ce n'est pas indiscret ? Pourquoi une demoiselle de ton genre traine dans ces environs ? "

Loin de moi les clichés du style comme elle est belle elle ferait mieux d'être dans les bras d'un beau mec dans une villa luxueuse loin de ces embrouilles, mais au fond, la question mérite d'être posé. On a tous des raisons d'être. En gros, elle me demandait la mienne, je répondais vaguement, mais dans son cas ? Quelle était sa raison de vivre et de sa présence ici ?

© Lagi

60 lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Jeu 13 Déc - 16:54



Donc, il cherchait des informations pour une vengeance. En gros. Elle n'était pas particulièrement curieuse, c'était juste histoire d'alimenter la conversation. Mais il avait l'air d'avoir un passé plutôt chargé. Il fallait en vouloir pour prendre la mer seul, armé seulement d'un sabre... Puis il lui sortit qu'il voulait se faire de l'argent ici. Aha. Comme tous ceux qui avaient débarqué. Ce n'était pas pour rien qu'Eden était pauvre.
Finalement, il commanda une nouvelle paire de bières, qu'Eden s'appliqua à vider plus lentement. La première avait été pour la soif, celle-ci serait pour le plaisir. Puis, comme prévu, il en vint à lui retourner la question. La phrase "traîner dans ces environs" la fit rire un peu jaune.

- Te faire de l'argent? Ici? A ton avis, pourquoi je suis obligée de détrousser des marines et des pirates? Il y a pas de boulot. Mêmes les racailles qui traînent ici sont juste assez nulles pour ne pas être primées. Par contre, des informations tu devrais pouvoir en trouver. Ca n'arrête pas d'aller et venir au port.

Le patron leur amena deux assiettes pleines de purée et de viande, à laquelle Eden s'attaqua sans attendre. Pour son excuse, elle pouvait rarement se permettre un tel repas. Alors quand il était servi sous son nez, chaud et fumant, elle se faisait un devoir de ne pas en laisser une seule miette. Bon, elle ralentit tout de même un peu, parce que pour une fois, elle ne mangeait pas seule, et il y avait tout de même une discussion en cours.

- J'avais 3 ou 4 ans quand je suis arrivée ici. Mon père m'a déposée sur la première île qu'il trouvait avant de partir pour la route de tous les périls. Je pense qu'il ne voulait pas s'encombrer d'une gamine. Il m'a juste dit qu'il fallait que je me cache d'un homme appelé Sayuki, et que je ne l'approche à aucun prix, et puis il est parti.

Elle re-commanda une choppe de bière, qui arriva une poignée de minutes plus tard. La barman tirait la tronche, mais il devait quand même avoir vaguement calculé qu'au bruit émis par la bourse, elle aurait de quoi le payer, sans quoi il ne l'aurait jamais resservie. Elle but un peu, mangea quelques bouchées avant de reprendre.

- Ca fait 15 ans que je "traîne" sur cette île. Petite, je mendiais, maintenant, je vole. Je fais éventuellement la tête au carré à quelques crétins marines et pirates, et puis je me planque. Si je pouvais, je partirais. Mais les pirates ne veulent pas d'une gamine voleuse et borgne sur leur bateau, et les marines rêvent juste de me mettre derrière les barreaux. Du coup, j'attends ma chance de quitter cette île.

Revenir en haut Aller en bas
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Jeu 13 Déc - 18:12

>

Pause
L'heure de la binouse o/.




Le repas est un moment conviviale où le but est de parler, avoir du plaisir et tout ce qui s'y ramène. M'enfin... Nous ne mangions pas encore. Nous discutions autour de l'apéro. Bière à la main, la gorge désséchée, nous reprenions les paroles unes à unes. Notamment la belle, car elle devait répondre à mes questions plus faire des commentaires sur ce que j'avais dit. Où exprès je n'avais pas tout dit afin de garder un peu de mystére, de plus, ça pouvait lui permettre d'être pointu sur un désire de savoir. Et non l'histoire entière. Tout dépendait d'elle et uniquement elle. Au départ, le fait que j'ose lui dire que je venais ici pour me faire de l'argent, ça semblait l'étonner. Elle me dit pourquoi et au fond, elle avait raison. Me faire de l'argent dans un trou pommé... Bof bof... Mais quand on y repense, on a tous commencé quelque part et pas forcément en haut de l'échelle comme dirait d'autre. J'acquieçais ses paroles lentement trouvant son point de vue correcte, juste, viable.
Suite à ces mots, l'heure du repas avait sonné. Au menu... Steak viande. Classique, mais ici, ça semblait être un luxe. Un peu comme le caviar pour les nobles. Pour ma part, je me suis toujours satisfait de ce que j'avais, ayant vécu dans une petite île, la pêche et la chasse était ma principale source de dîner donc manger des classiques pareils, ça ne me gênais pas, alors que d'autres auraient fait un scandale à devoir se rabaisser aux normes des autres. C'est souvent ainsi... Quelqu'un naît avec une cuillère en argent dans la bouche n'aimerais pas qu'on lui en donne une en bronze... par contre en or il en sera flatté. Un niveau au dessus oki.. Un niveau en bas nop... Je regardais la belle qui se rua sur son assiette. Une ogre qui n'avait pas mangé depuis x jours, voilà ce à quoi elle ressemblait. J'en rigolais intérieurement histoire de moi même pas finir en steak. Je l'écoutais me parler d'elle un peu, m'avouant sa galère. Visiblement, la vie à elle aussi ne l'a pas épargné. Comme elle épargne personne, sauf quelques rares exceptions....
La laissant reprendre à boire, je vidais lentement aussi bien ma chope que mon assiette l'écoutant raconter vaguement son histoire classique mais attendrissante. Limite on aurait envie de la câliner comme une peluche, comme un chaton... Enfin.. Un gros chaton aux griffes acérées dans ce cas... Gare à ceux qui voudraient la câliner autrement que innocentement..
Souriant, je vins doucement à poser ma fourchette sur le côté articulant entre deux gorgées de bière bien fraiche et délectable.

" Le vent tournera bien un jour pour toi... Comme il tourne un jour pour nous tous. Tu as bien... Un fruit du démon, plutôt utile en plus, alors bon... Si un jour personne ne te prend, alors c'est que le monde est débile. La preuve, si j'étais capitaine pirate, soit sûr que en voyant tes capacités, je t'aurais demandé de me rejoindre... Qui sait ce qu'on aurait pu faire rien que tout les deux..."

Un petit rire enfantin s'échappa de mes lèvres. Il n'y avait aucune taquineries dans les paroles, aucun sous entendus pour rigoler, tout était dit avec sérieux et sincérité. Je m'imaginais elle et moi, sur un bateau en train de semer la terreur... D'où mon rire. Qui serait le patron sur le rafiot d'après vous ? Elle et son caractère et sa capacité de tigresse ? Ou moi avec mon sale caractère et ma force comparable à celle d'un insecte si je me compare à elle ? Allons... ça serait un bordel sur planches qui flottent sur la mer notre bateau, mais au moins, il y aurait de l'ambiance si ça se trouve. Bref, revenant au moment présent, je vins à doucement la regarder puis finir ma viande.

" Hm... Vu qu'on semble rester ici. Toi bloqué jusqu'à un miracle et moi jusqu'à ce que j'ai une bride d'information... Que dirais tu de faire route ensemble ? Genre quelques jours hein... M'aider pour récupérer de infos ? Si je puis me permettre, ce sera pas un service à sens unique hein... Je serais redevable."

Propositon régulière, j'attendais sa réponse avec impatience me demandant sur le coup si.... on aurait droit au dessert ce soir ?

© Lagi

44 lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Jeu 27 Déc - 0:01


Eden haussa un sourire lorsqu'elle eût fini de parler. Il souriait. Ca le faisait rire? Bof, son histoire était peut-être banale comparée à d'autres. Après tout, West Blue était la plus dangereuse des Blues, et elle avait vu du haut de ses dix-huit ans un nombre incalculable de types avec des passés tragiques, avides de revanche ou ayant tout simplement sombré dans une espèce de dépression alcoolisée. C'était peut-être un des ingrédients du pirate de base?
Mais il la surprit soudain, en évoquant une réponse si bizarre qu'elle ne sût comment elle devait y réagir. Il parlait du vent qui tournait, pour elle comme pour tout le monde. Elle était certes analphabète, mais elle connaissait tout de même l'expression. En gros, sa chance viendrait? Elle y avait cru, il y a quinze ans de ça. Mais après tout, si elle se battait encore avec tant de véhémence, c'est qu'elle espérait peut-être toujours que quelque chose se passe, qu'un élément déclencheur accoste sur son île.

Il enchaîna même sur ses capacités, son fruit du démon, et la bêtise des autres de refuser de la prendre. Même, il semblait désolé de ne pouvoir l'enrôler avec lui-même, et avec cet étrange sous-entendu rêveur quant à ce qu'ils auraient pu faire tous les deux. Il rit un peu, malgré lui visiblement, avant de se perdre dans ses pensées.
Eden soupira et mordit violemment un morceau de steak, en toute bonne carnivore qu'elle était. Elle ne savait pas quoi répondre à ce genre de choses, et elle avait la flemme de répondre. Sa viande la tenait occupée, déjà.

-Hm... Vu qu'on semble rester ici. Toi bloqué jusqu'à un miracle et moi jusqu'à ce que j'ai une bride d'information... Que dirais tu de faire route ensemble ? Genre quelques jours hein... M'aider pour récupérer de infos ? Si je puis me permettre, ce sera pas un service à sens unique hein... Je serais redevable.

Eden le regarda avec un drôle d'air. Non pas que sa proposition était particulièrement choquante ou autre, mais c'était franchement inédit pour elle. "Faire un duo", c'était un truc réservé aux chasseurs de primes, aux équipages pirates, aux gens normaux... En tous cas, avec Eden c'était une grande première...
Elle avala une épaisse bouchée de purée, en réfléchissant. Il semblait moins fort qu'elle au combat, et ne montrait aucune hostilité. Elle écartait d'office la possibilité qu'il soit un voleur tentant de la duper. En outre, il avait débarqué avec un rafiot, et son histoire (bien que très écornée et résumée) tenait la route plutôt bien. Et puis, après tout, de la recherche d'information, ce n'était pas grand-chose pour Eden qui était habituellement habilitée à la recherche de nourriture (ou de berrys)...

- Hm... Si tu veux... De toutes façons, j'ai des bourses à piquer en "ville". Alors si tu veux poser des questions, vas-y. Mais je te préviens, ils sont pas tous commodes... Par contre il y a deux ou trois vieux loups de mer qui pourront peut-être t'aider. Enfin, je crois. Tu ne m'as pas dit ce après quoi tu en avais, alors je peux difficilement te dire.

Ayant littéralement nettoyé son plat de tout milligramme comestible, elle argua quelques minutes avec le barman. Il accepta de leur servir des desserts seulement quant elle le menaça de trouer son auberge. Eden n'était pas connue pour être riche, mais personne ne pouvait réfuter ses talents de tireuse.

Revenir en haut Aller en bas
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT Jeu 27 Déc - 1:01

>

Pause
L'heure des adieux ? Non... Au revoir. .



L'instant présent était agréable à vrai dire. Plus le temps passait, plus je sentais comme un courant passer. Une amitié ? Nous n'allons pas jusqu'à dire ça, mais au fond, je voulais la connaître. La revoir si nous devions nous séparer aujourd'hui. Après tout, ma proposition tenait, mais qui sait si elle acceptera... La voyant manger, je regardais avec quelle férocité elle déchiquetait sa viande semblant ne pas avoir mangé depuis x temps. Que de sauvagerie... M'enfin. J'étais loin de me douter des soucis qu'elle pouvait avoir telle que son incapacité à écrire et lire, du moins, ses difficultés plutôt. Sans rien ajouter donc, je la vis engloutir une pleine cuillère de purée. Décidément, il vaut mieux l'avoir en photo qu'hôte sans quoi ,le frigo y passe pour sûr. Voir une bonne mangeuse est si rare de nos jours, les femmes étant plus des modèles. Des gens qui n'aiment rien et font troooooooooooop attention à leurs lignes. Dans son cas, elle semblait allier les deux. Aimante de la bonne cuisine tout en gardant une taille fine et agréable à la vue. M'enfin, là aussi, je ne sais pas trop si c'est une hypothèse juste, fausse ou si c'est la vérité pure.

- Hm... Si tu veux... De toutes façons, j'ai des bourses à piquer en "ville". Alors si tu veux poser des questions, vas-y. Mais je te préviens, ils sont pas tous commodes... Par contre il y a deux ou trois vieux loups de mer qui pourront peut-être t'aider. Enfin, je crois. Tu ne m'as pas dit ce après quoi tu en avais, alors je peux difficilement te dire.

Ainsi donc, la belle semblait bien connaître ces alentours. Tant mieux, elle pourrait m'être utile. Bien que même si je dit ça ainsi, elle n'est pas un pion pour autant. L'alliance que je lui propose est temporaire, du moins qui sait... Mais les services qu'elle me donne, je les lui rendrais étant un homme de parole. Intérieurement, son coup de patte si je fait une petite anecdote à son zoan, me serait bien utile. Je me demandais bien quel pourrait être son service en échange ? Arès tout, elle semblait plus autonome que dépendante à qui que ce soit. Une lionne ou plutôt une tigresse en soit qui n'a besoin d'aide de personne. Je verrais bien.
Le dessert arriva après quelques minutes. La belle avait fait preuve d'autorité et d'arguments frappants. Sourire aux lèvres, je savourais le dessert en sa présence puis une fois finit, je lui dit amusé.

«  Dans ce cas... Toi et moi, nous marchons ensemble jusqu'à ce que tu décides autrement ou inversement.. »


Une bonne nouvelle ? Pour moi oui. Mais alors que nous allions payer et sûrement discuter ou aller ailleurs à la chasse aux infos... La porte s'ouvrit à la volé des gens hurlants.

«  EDEN... Cette fois on t'arrête. »


Soupirant, nous partîmes à notre manière. Chacun de notre côté, mais au final nos chemins se croisaient. Après avoir poussé les gens qui étaient encombrants, nous partîmes ensemble. Une aventure commençant.

© Lagi

25 lignes
FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT

Revenir en haut Aller en bas

[ Flash Back ] Un sabreur et un félin ( Pv Eden Akiha ) FINIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: West blue :: Autres îles de West blue-