AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island] Mer 12 Déc - 22:10



Il semblerait que le haki de Hidan n'était pas aussi puissant qu'il le pensait. Ce Ganesha était très puissant et arrivait à tenir tête au contre-amiral qui s'était allié avec les pirates. Les choses devenaient plus difficile que l'on croyait, comment Hidan allait-il faire pour s'en sortir. Malgré le fait qu'il soit seul pour combattre tous ce monde, Hidan restait confiant et ne baissait pas sa garde. Il touchait son nez qui lui faisait un peu mal, mais ce n'était pas vraiment le moment pour se mettre à pleurer. Une chose était certain Hidan préparait un grand coup, il observait tous les soldats qui l'entouraient et décidait pour une fois de se servir de sa tête. Le contre-amiral était quelqu'un de très étrange et surtout lunatique. Son humeur peut changer à tout moment, il y avait un instant il fonçait dans le tas sans réfléchir et il était persuadé qu'il allait finir rapidement avec ses adversaires. Et maintenant le voici en train d'élaborer un plan pour se sortir de se merdier. Pour le moment tout ses tentatives étaient vain.

Les deux mains en avant et les yeux fermés, Hidan préparait son attaque. Avant d'éliminé tout le monde, il voulait d'abord se débarrasser du cerveau du groupe qui n'était autre que Ganesha, l'officier de la marine. Il savait pertinemment que les deux autres n'allaient pas rester le regarder pendant ce temps. Avant que Hidan pusse mettre son attaque en exécution, Ganesha l'interrompait en prenant la parole :

« Hidan, j'ai le regret de vous annoncer que vous êtes en état d'arrestation. Mais je suis quelqu'un de clément. Dans votre cas, la case prison sera dispensée. Nous passons directement à l’exécution. J'ai le regret de vous annoncer que j'ai touché la plupart des armes que possède le personnel. Sans compter ce qui sert de combustible à notre joyeux brasier. Je comptais l'utiliser contre Saruwatari, mais pour me débarrasser de vous, je vais devoir mettre les bouchées doubles. Séjournez bien en enfer, Hidan ! »

Cet officier avait un don que les autres n'avaient pas ! Le don de déstabilisé et d'énervé le contre-amiral. Hidan lançait un regard noir en direction de l'officier de la marine et soudain il fonçait en sa direction. Malheureusement celui-ci s'envolait dans les airs à environ dix mètres au-dessus de Hidan. Soudain celui-ci rassemblait tout les armes et des choses dans le genre, puis il le lançait en direction de Hidan. Le combat s'annonçait difficile pour notre contre-amiral, ou devrait-on dire notre ex-contre-amiral ? Le contre amiral ne bougeait pas, il semblerait qu'il avait l'intention d'encaisser cette attaque .. C'était de la folie, mais comme vous deviez le savoir, il n'y a pas plus fou que le contre-amiral. Il se penchait et utilisait sa technique suivante :

• « Défense ultime »

On dirait que la colère lui donnait de la force et surtout de la volonté pour en finir avec son adversaire. En se penchant il utilisait le Kami pour esquiver une bonne partie des armes avant de terminé avec un tekkai combiné du Haki de l’armement. Malheureusement il n'avait pas pu garder cette défense pendant le temps nécessaire pour tout esquiver. C'était alors qu'une bâton enflammé accompagné d'un sabre tranchant tombaient sur sa main gauche. Il tombait par terre tout en se tordant de douleur, notre contre-amiral n'avait jamais aussi crier de sa vie, c'était si douloureux. Il se relevait et décidait de cacher sa peur, malgré le fait qu'il avait perdu la moitié de son bras gauche et que celui-ci restait paralysé, il trouvait la force pour attaquer :

• « Technique offensif : Le tourbillon divin ! »

Grâce au Soru il se tournoyait sur lui-même et prenait la forme d'un tourbillon, l'air provoqué par le tourbillon dégageait du Haki de l'armement et il était destiné aux soldats qu'ils l'entouraient. Suite à cela, il enchainait avec une nouvelle technique :

• « Technique Offensif : Le saut de la lumière ! »

Ganesha était toujours au-dessus de Hidan et celui-ci se propulsait à l'aide du geppou et enchainait avec le avec un soru plus ou moins rapide afin de se rapprocher de l'officier de la marine, une fois assez près de Ganesha il utilisait la fameuse technique « Shigan » dont il ne prononçait pas le nom. Ce Shigan était assez spéciale, car non seulement il était combiné avec du Haki de l’armement, mais il semblerait que du poison coulait au bout de l'index utilisé pour faire la technique. Se doigt était assez spécial, c'était comme si c'était un doigt cyborg. Il envoyait une multitude de Shigan tout autour de l'officier, comment allait-il faire pour esquivé ce doigt meurtrière ? Qui serait là pour donner un coup de main à l'officier de la marine ? En tout cas, Hidan n'avait jamais été aussi fort qu'aujourd'hui, il peut remercier Ganesha pour l'avoir pousser à découvrir tout son talent.



Hors rpg : Bon désolé je devais faire durer le rp donc je me suis laché un peu niveau imagination ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island] Jeu 13 Déc - 12:10



~ Hidan le Traitre !

Mon attaque avait fonctionné, mais l'effet désiré ne fut pas escompté. Hidan n'avait été que blessé superficiellement à la main. D'ailleurs il tomba sur le sol, hurlant de douleur à cause de cette brûlure et cette entaille. Criait-il de douleur ou de colère ? Peut-être les deux, après tout j'étais devant un vrai fou furieux. Malgré son nouveau hanidcap, il se débrassa de l'assistance, c'est à dire des gardiens de prison et par la même occasion du directeur, qui valdinguèrent dans les airs avant de retomber lourdement sur le sol. J'étais désormais seul contre lui, mon coeur battait à une vitesse inimaginable. J'étais en danger de mort. C'était la première fois de ma vie que je me sentais vulnérable. C'est alors que le contre-amiral disparut de mon champ de vision. C'était une technique de rokushiki ... Non, il venait d'en combiner deux ! En une seconde, il était face à moi, dans les airs. Devant une telle célérité, j'étais impuissant. C'est alors qu'il attaqua.

Un "shigan" si rapide qu'il ne put en prononcer le nom. Son doigt pénétra ma chair comme du beurre au niveau du pectoral droit. Je crachai du sang et la douleur m'irradia. Insupportable. Cette attaque était aussi destructrice que rapide, je fus repoussé en arrière assez violemment, mais grâce à mon pouvoir, il n'y eut aucune chute. Je m'élevai un peu plus, plaquant ma main contre cette plaie qui saignait abondemment. Conjugué à mon état de convalescence, j'étais dans de sales draps. J'allais peut-être mourir de la main d'un traitre. Rien que d'y penser j'en avais la nausée. Mais je devais garder ma concentration pour tenter d'arrêter ce sale officier ... Sans attendre plus longtemps, j'utilisai une technique qui allait certainement handicaper sévêrement ce cher Hidan.

Asakura Yôh Hin : Le Bâton de Bouddha !

Il me restait un atout dans ma manche. La partie était loin d'être terminée. Mon bâton d'acier était resté dans le brasier de la cour, et je ne l'avais pas utilisé lors de mon attaque précédente afin de le garder bouillant spécialement pour combattre Oga. Mais tant pis. J'étais en grand danger, je devais d'abord penser à ma propre vie. Le bâton d'acier désormais entièrement rougit à cause du feu s'anima aussitôt. Hidan était dos au brasier en question, par conséquent, il aurait beaucoup de mal à éviter le bâton. La barre d'acier s'éleva à un mètre du sol, se mit à tournoyer à grande vitesse, formant ainsi une véritable hélice capable de trancher. Puis l'arme meurtrière fonça d'un trait dans le dos de Hidan. Si ce dernier ne trouvait pas le moyen d'éviter ou de contrer l'attaque, il serait alors littéralement tranché et brûlé au second degrès.

Une pulsation vivace me parcourut l'échine. Puis deux, trois ... Tout en s'accélérant. J'haletai. Mon pouls avait un rythme tout à fait anormal. D'un seul coup j'avais très chaud. Je transpirai à grosses gouttes. De la fièvre ? Non ... C'étai différent. Mon bras droit se mit à trembler anormalement. En toussant, je remarquai que j'avais craché un luiquide noir et poisseux. Du sang coagulé ... Que m'arrivait-il ? Et une douleur insurmontable me fit tréssaillir tout entier. Elle prenait racine à l'endroit précis où le doigt de Hidan m'avait transpercé quelques secondes plus tôt afin de se propager partout dans mon corps. Une migraine affreuse me tamponna la cervelle, et j'hurlai. J'en perdis l'équilibre, et tombai de mon fauteuil qui resta dans les airs. La chute de plus de douze mètres fut terrible. Par chance, mon énorme ventre amorti la chute, mais les conséquences furent terribles. La blessure d'Oga se réouvrit immédiatement, laissant mon sang se déverser à flots sur le sol. Sans compter mon étrange état qui empirait. Ma gorge était complètement sèche, je ne voyais plus que d'un oeil, j'étais pris de spasmes terribles ... J'étais désormais vulnérable. Si mon bâton n'avait pas eu raison de Hidan, j'étais perdu et mort ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island] Ven 14 Déc - 19:42



Oga tente le tout pour le tout !




Oups, je crois qu’il a l’air occupé…
En effet, le gros marine était en l’air sur son fauteuil roulant et en dessous de lui se trouvait Hidan, le traître. Ce dernier, contre toute attente, n’avait pas l’air en forme et cela se confirma quand Oga vit qu’il lui manquait la moitié du bras droit. La scène était assez effrayante : Hidan restait courbé tout en tenant sa blessure dont deux filets de sang s’échappaient, et le gros marin était encore là haut mais avait l’air d’être déjà fatigué. Une grande flaque de liquide rougeâtre s’était formée, mais l’homme restait debout et n’avait pas l’air d’avoir envie de laisser l’auteur de cette blessure s’en tirer. Il se redressa puis utilisa une technique tellement rapide qu’Oga ne put voir que de la fumée apparaître à la place du marin. Suite à ça, le pirate décida de se déconcentrer du combat et d’essayer de trouver une solution tant que personne ne l’avait remarqué.

Oga voyait près de la porte d’entrée des restes du brasier qui aurait du servir au gros marine d’arme contre lui-même. Il longea donc le mur et enjamba les gardes évanouis par terre. Il pu voir pendant son trajet assez court que la plupart des gardes étaient vivant, certains même bougeaient déjà. Le temps lui était compté, le marine au fauteuil roulant ne résisterait pas très longtemps et c’était pour cela qu’Oga devait trouver une solution, et vite. Après 10 secondes de marche, il arriva enfin à l’endroit où se trouvait quelques morceaux de bois encore chaud, mais pas pour longtemps… Il prit chaque morceau de bois puis les gela un par un : mais bien sûr, tout ne se passa pas sans dégât, les objets étaient encore chaud et la chaleur était bien évidemment une des seules choses qui pouvaient l’arrêter. Et malgré le fait qu’il soit un Logia, Oga sentit la chaleur et au bout du dernier morceau de bois, le pirate vit que la paume de sa main droite était tout simplement brulée, mais il estimait avoir bien fait son travail. Devant lui se trouvaient 5 morceaux du brasier, chacun était gelé et le pirate avait réussi à former des piques au bout de chacun des objets.

Cependant, il n’avait plus que quelques secondes. Il leva les yeux et vit que le gros marine gisait au sol et qu’il était sur le point de s’évanouir : or tout l’attaque reposait sur lui ! Au bout de quelques secondes, Oga crut voir le regard du marine se diriger vers lui et le pirate lui montra dans un premier temps les morceaux de bois gelés, dans un second temps il pointa discrètement du doigt Hidan, puis enfin il lui fit un signe du pouce. Oga espérait du fond du cœur qu’il ait compris car le sort du combat se jouait maintenant.

En réalité, le pirate avait gelé les morceaux de bois dans le but que le gros marine les envoies droit sur leur ennemi. Mais comment savait-il qu’il pouvait les envoyer ?! Et bien en fait, en rentrant dans la salle, il avait vu autour du traitre des dizaines d’armes ainsi que quelques buches, cela voulait tout simplement dire qu’il avait un pouvoir sur tous les morceaux de bois, y compris les restants. Cependant, c’était du 50/50 : soit Oga se faisait défoncer à la prochaine attaque, soit Hidan serait sérieusement blessé.

C’est à ce moment-là que le pirate décida de lancer l’attaque. Oga se mit à courir rapidement en direction de son ennemi, mais restait positionné exactement entre les armes qu’il venait de former et l’homme, tout ceci afin qu’il ne les voit pas. Le pirate était à environ 10 mètres de sa cible quand il cria :

À toi de jouer !!!
L’attaque sera-elle un succès ou bien sera-elle un échec total ? Vous le saurez bientôt.

@ Code entièrement fait par Oga Saruwatari. Par respect envers mon travail, merci de ne pas reprendre ce code, même partiellement. Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island] Mar 18 Déc - 21:02



Avec mon bras en moins, Hidan arrivait à tenir tête à l'officier de la marine qui était plus fort qu'il ne le pensait. C'était incroyable en tout cas, Hidan n'avait jamais été aussi puissant et surtout il ne nous avait jamais montrer ces armes cachés tel que : le doigt cyborg empoissonné. Pour le moment tout fonctionnait comme sur des roulettes, l'officier ganesha ferait mieux de fuir, parce que Hidan avait pris confiance en lui et n'hésiterait pas à tuer ganesha à la moindre faux pas. Une fois qu'il portait le coup nécessaire à l'officier de la marine, Hidan retirait sa main et s'apprêtait à enchainer avec l'autre main que malheureusement quelque chose d'inattendue lui barrait la route.

Oui, quelque chose d'inattendue : un bâton étrange sortit de nulle part arrivait par derrière et frappait violemment le contre amiral. Ce n'était pas un simple bâton, car il était d'une couleur rougeâtre comme s'il venait de sortit du feu. Malgré le tekkai de notre contre-amiral, la technique de l'officier Ganesha était beaucoup plus fort. Hidan était propulsé contre un mur et son dos le faisait atrocement mal, surtout qu'il avait maintenant une grosse brûlure au dos. Malgré cette terrible attaque, Hidan trouvait la force de se relever ! Un visage noir et remplit de colère, il fonçait avec son Soru en direction de Ganesha qui lui était empoisonné par la précédente attaque du contre-amiral. Le soru de Hidan pouvait être vu par n'importe qui tellement la vitesse était pathétique, il n'avait pas l'énergie pour l'utiliser à fond. Une fois pas très loin de ganesha, le contre amiral s'apprêtait à attaquer que malheureusement il fut bombardé par une centaines de tir venant des soldats de la prison. Mise à part cela, il fut de nouveau écraser par un bâton en glace.

Le bâton le frappa en pleine tête et l'envoya valsé contre un poteau qui se trouvait juste à côté du mur de tout à l'heure. Aiie, cela devait faire énormément mal. Si c'était quelqu'un de normal, il aurait surement perdu la vie. La volonté du contre-amiral était impressionnante. Malheureusement, il fallait se rendre à l'évidence : ses adversaires étaient beaucoup plus fort que lui et donc logique qu'il ne pouvait pas emporter ce combat. Il pouvait qu'à même être fier de lui et fier de ce qu'il a déjà fait. Ganesha était sur le point de mourir, ça ressemblait plus à une victoire qu'une défaite, enfaite. Comment se débarrasser du nouveau venu ? Aurait-il la force de se relever et d'en finir avec lui malgré tout les coups subits ?

Incroyable !! Hidan se relevait, même s'il tenait à peine sur ses jambes ! Son visage enflé et laide à cause des coups qu'il avait subit, son corps ressemblait à celui d'un martyre de guerre et sa voix n'en parlons pas. M'enfin il prenait qu'à la parole en disant :

« H. A. Hahaha vous croyez avoir gagner ? Vous rêvez .. ! Parce que c'est MOI QUI A GAGANÉ HAHAHAHA !!! » disait-il tout enlevant sa veste ainsi que son débardeur.
Oh ! Mais c'est quoi ce truc ? Au milieu du ventre du contre-amiral se trouvait une chose étrange. On dirait que depuis qu'il avait quitté la marine, il s'était installé des armes sur le corps, dans la loi de la marine ces genres de choses étaient interdits. M'enfin bref. Il esquissait un sourire sadique et appuyait sur l'objet se trouvant au-dessus de son nombril.

Soudain rien ne se passait .. C'était étrange .. ! cinq secondes plus tard, une bonne partie de la prison ainsi que toute la zone du combat explosait !!! C'était une sorte de bombe, mini-bombe. Hidan s'était sacrifier afin d'emporter le deuxième avec lui, avait-il vraiment réussi son plan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island] Mer 19 Déc - 21:45




! Ryuuk à Killer Island. Est-il vraiment mort!




J’étais dans cette prison, ligoté comme un saucisson. J’essayai de me débattre encore et encore mais sans succès ! Assommant un garde avec un coup de pied, j’essayai de prendre la clé quand j’entendis des bruits de pas et je shootai le corps du mec plus loin dans l’obscurité. Les bruits de pas que j’entendais c’était en fait ceux d’Oga le bretteur d’East Blue et sa jolie copine aux cheveux roses Noami. Celle-ci décrocha la porte avant de me défaire de mes liens. Avant de faire quoique ce soit, je devais vérifier quelque chose avant. Oga semblait détenir un fruit de type logia relié à la glace et mes doutes étaient réalités. En l’embrochant, le vieux sabre en fer se bris car celui-ci congela sur place. Oga avait un comportement étrange et il me demanda quelque chose qu’un pirate ne ferait. Il me demanda d’aider le gros sac de graisse de l’autre fois. Je ne pouvais simplement pas aider ce marin car je les détestais tous ! Ils avaient bouffés mon enfance et m’avaient pris mes parents. Je déclinai malheureusement son invitation et je me dirigeai vers les salles d’entretiens où je pouvais récupérer mon sabre bien aimé Kuroi Ryuu. Il y avait des gardes et je devais tous les tuer. Les deux premiers étaient très faible, si faible qu’un coup de sabre les tua aisément. Je m’aventurais encore dans le long couloir avant d’apercevoir quelques gardes qui semblaient fuir. Ils n’essayaient même pas de m’arrêter. Pourquoi ? Je sentais qu’un gros danger allait arriver mais je ne savais pas quoi

Il y avait des squelettes, des corps en décomposition et encore très peu de personne en vie. Ils étaient en mauvaises états et entretenus dans des conditions insalubre. De la merde sur les murs et une mauvaise odeur d’urine. C’était vraiment un endroit à gerber et je comprenais maintenant pourquoi les gardiens avaient tous des masques d’oxygènes. Je choppai un à mon tour sur la face d’un mec que j’avais décapité à coup de ce vieux sabre. Les problèmes d’odeur étaient résolus et je continuais tranquillement mon avancé avant d’entré dans un grand hall ! Cette grande pièce était dotée de cinq portes. Il y avait sûrement une qui emmenait vers mon sabre. Mais il y avait encore les foutus gardiens et j’en plaquai un au sol avant de diriger ma main devant lui. J’avais encore mon pouvoir de fruit du démon étant donné qu’ils n’avaient pas de Granit Marin ici. L’homme au sol semblait affoler et pas seulement par moi. Il y avait quelque chose qui allait se passer mais quoi. En posant ma main sur son poitrail en direction de son cœur. Je le regardai droit dans les yeux avant de prononcer une phrase qui avait l’intonation d’une simple question



« Pourquoi vous courez tous ? Que se passe-t-il ici à la fin ?

L’homme répondu d’une voix aigu empreint d’une peur immense.

« Il arrive, il arrive, je dois m’enfuir, on doit tous s’enfuir. Ne reste pas là, dans quelque seconde, il y aura un vrai massacre si nous restons ici ! Cou…. »

Il crachat du sang avant de rendre l’âme. J’avais bien envoyé l’onde sonore vers son cœur. Les vibrations avaient vibré son organe vital fortement. Le cœur étant quelque chose de très fragile, celui-ci n’avait malheureusement pas tenu ! Je me relevai tranquillement en allant du sens inverse des autres. J’allais vers la première porte dont tout le monde semblait sortir. Il y avait bien quelque chose derrière cette porte car j’entendais des cris et autre gémissement d’agonie. Quand je tendis la main pour ouvrir cette porte, je vis le mur se fendre en plusieurs morceaux avant de voir une rafale d’air me projeter plus loin. Dégainant mon sabre, je regardai droit devant moi avant d’apercevoir quelque chose. C’était un mec plus grand que moi en taille et semblait avoir la trentaine. Il avait les cheveux en pics et possédait un sabre normal. Il dégageait quelque chose d’étrange, une aura démoniaque qui émanait de lui. Il avait un regard d’assassin et portait sur son dos des gardiens qui avait sauvagement tuer. Les autres encore en vie couraient comme des animaux affolés. Cet homme semblait causer l’effroi. Selon les dires des gardes, cet homme était un prisonnier enfermé depuis des années. C’était une personne cruel n’hésitant pas à tuer quiconque passant son sous nez. C’était un vrai monstre de sang, un cannibale et psychopathe.

« Pour ce qui est de moi, je me nomme Juha Kouso. Je suis un pirate dont la prime s’élève à 60 000 000 de Berry ! »



« Quel est ton nom le rouquin ?!! »

Je détestai que l’on me surnomme le Rouquin même si mon pseudonyme en tant que pirate connu venait de ce fait. Mes cheveux rouges étaient ma signature et j’en étais fier d’un côté. Bref, serrant le point, je soupirai un bon coup avant de pointer le sabre que j’avais volé vers mon adversaire. Je devais rester sur mes gardes car cet homme avait quand même une prime de 70 000 000 de Berry mais sachant que la prime ne faisait pas tous. Il pouvait avoir plus de 100 000 000 et être une vrai quiche après tous. EN tous cas, je devais me méfier quand même.

« Fuuuuuuuu. Je suis Ryuuk Sawayoshi… Capitaine Pirate primé à 55 000 000 de Berry. C’est peut-être pas aussi grand que toi mais la prime ne fait pas tous je pense. Enfin, ça serait toujours mieux d’avoir une grosse prime qu’une petite merde ! Bref et ça te sers à quoi de connaitre mon identité mec ? »

L’homme lâcha les corps qu’il portait et sortit d’un coup un sabre que je connaissais. Il était orné d’une lame noir luisante avec une parfaite forme et un aiguisage de professionnel. Je parle bien de ce sabre, le mien… Celui que j’avais volé lors de mon casse sur Goa. Kuroi Ryuu, le dragon noir. J’étais surpris mais heureux de savoir où il était mais il y avait quelque chose que je ne comprenais pas. Pourquoi avait-il prit mon sabre ? Etait-il un amateur de lame et avait-il entendu parler de Kuroi Ryuu ? Je n’en n’avais aucune idée mais la seule chose qui passa par ma tête était la colère. Il avait pris mon arme, mon compagnon de toujours et mon plus fidèle partenaire de combat. D’une impulsion, je m’élançais vers mon adversaire. J’avais suivis dans mon enfance un entrainement digne d’un samouraï et je savais très bien me battre à l’épée. L’art que j’avais appris était basé sur la vitesse, la souplesse et l’allonge. J’avais en plus le pouvoir de mon fruit du démon qui me donnait un plus. Toujours en direction de Juha, je sautai en faisait un salto avant de frapper son bras avec le vieux sabre que j’avais en main. Je comptai bien le tranché le bras mais bizarrement, celui-ci semblait intact et le sabre se brisa. Je fus surpris par ce qui venait de se passer et je reculai rapidement avant de serer les poings façon boxeur

« C’est rien d’extra… Ryuuk Sawayoshi… J’ai déjà entendu parler de toi ! Sache que tu n’as tous simplement aucune chance contre moi. Depuis mon enfance, je suis en possession d’un pouvoir maudit par les eaux..



Un fruit du démon connu sous le nom de Fruit du Durcissement ! Grâce à celui-ci, mon corps peut atteindre une solidité à toutes épreuves et je peux parer tous tes pitoyables attaques ! Tu n’as aucun moyen de me faire du mal maintena… HAAAAAAAAAAAAAAA »


Il n’avait même pas fini de parler que je posai ma main sur son ventre avant d’envoyer une série d’onde puissante. Les vibrations émanant de l’attaque touchaient les organes causant ainsi des dégâts internes. De sa bouche et son nez coulait du sang et il en cracha avant de mettre un genou au sol. Il était si massif que le sol trembla un peu. Je le regardai un peu avant de reculer par prévention. Il pouvait attaquer à n’importe quel moment et mes doutes étaient réels car celui-ci dégaina d’un coup mon sabre avant de se ruer vers moi. Ramassant le morceau de sabre au sol, je parais la première attaque avant de recevoir un coup de pied d’une dureté extrême en pleine face

« Encaisse moi ça… MONSTER KICK »


Je fus propulsé quelque mètre plus loin m’écrasant contre le mur de la salle. Je retombai au sol la face la première. J’avais à présent une bosse et je ne pouvais pas laisser cela passer. Il avait abimé mon beau visage un peu ténébreux et empreint de la fougue de la jeunesse. Je me relevai avec un peu de sang coulant sur mon visage. Juha courait encore vers moi et je ne pus malheureusement parer son attaque. Il chargea avec un coup de poing très solide et si solide qu’en frappant, un cratère se formai sur le mur et ma face était en purée. Il était décidément très fort et sa prime était digne de sa puissance. Il ôta son poing de ma joue avant de reculer d’un coup. Il préparait encore une attaque visiblement mais quoi ? Je me mis assis en regardant devant. Il avait l’air confiant mais mon attaque de tout à l’heure faisait encore son effet. Du sang coulait de sa bouche et il ne s’était même pas rendu compte. Je le regardai stupéfait par la force démoniaque de cet homme. Je voulais la même chose et même encore pire. Je voulais que l’on me voie comme une bête, un monstre survivant à l’enfer et détruisant le paradis. Quelqu’un qui n’a pas de moral car c’était uniquement comme ça que je pouvais imposer au monde ma tyrannie et ma loi. Je devais rependre la peur dans le monde.

« Tu vois Sawayoshi, ma puissance est supérieur à la tienne. Tu ne fais pas le poids mon cher. Sache qu’avant d’être enfermé ici, j’étais capitaine d’un équipage terrifiant détruisant tous sur leur passage. Maintenant, je compte bien relancer ma carrière en tant que pirate et devenir l’un des Supernoveas du monde de la piraterie ! YEAHAHHAHAHAH »


Cet homme semblait confiant et me sourcilla un peu quand il parla des Supernovea. J’avais beau être bien informé sur mon temps, je ne savais la signification de ce mot. Un groupe de personne surement. Il est vrai qu’une personne se disant plus avancé que moi pouvait aisément connaitre la signification de ce mot étrange. En tous cas, je me remis debout d’un coup avant de parler

« Supernovea ? C’est quoi ça ?!! »



Il explosa de rire avant de prendre la pose du mec super bien informé en mettant le sabre sur son épaule

« Et bien vois-tu jeune inculte… Un supernovea est nouveau pirate très prometteur dont la prime dépasse les 100 000 000 de Berry ! Elle peut aussi être égale à cette somme. »

Mon visage était sombre d’un seul coup et un petit sourire semblait s’afficher sur mon visage. Cet homme m’avait révélé la signification du terme Supernovea. C’était un premier pas pour un pirate promu à changer le monde. Un titre que je convoitais maintenant. Il y avait quelque chose qui me mit en joie en entendant cela. Une prime dépassant les 100 000 000 de Berry, donc mon cher brother Zaimon en était un. J’étais fier d’avoir un « frère » comme lui mais aussi empreint d’une arrogance énorme voulant à tout prix le dépasser.

« Donc toi aussi Zaimon t’en ai un de supernovea ! Hey Juha… Ferme ta grande gueule car le prochain surpernovea ça sera moi et sache que je ne te laisserais pas vivre pour que tu puisses admirer le titre que j’aurai.



Je ferais tous pour passer à plus de 100 000 000 et ensuite dominer dans la Shin-Sekai et devenir un des 4 Youkous ! Le monde connaitra la terreur des mers Ryuuk Sawayoshi, celui qui dominera et imposera sa loi ! Je serais plus fort que Zaimon, plus fort que Senzo et plus fort que toi… Raven ! »


Une phrase que seul moi était capable de dire. À la fois empreint d’arrogance et de détermination, un peu de provocation saupoudré d’un zeste de vulgarité ! Juha n’avait visiblement pas aimé ma phrase et celui-ci fonça vers moi d’une impulsion. Il avait enclenché son pouvoir de solidification et d’une roulade, j’esquivai le coup mortel. Il s’écrasa contre le mur et celui-ci se fendit d’un coup. C’était vraiment incroyable, sa puissance était à toutes épreuves mais je n’étais pas encore vaincu. Il avait beau être solide et quasiment indestructible physiquement, mon pouvoir semblait fonctionner sur lui. Il ne pouvait que durcir sa peau pour parer les coups où envoyer des attaques destructrices mais les dégâts internes fonctionnaient. Quand celui-ci se retourna vers moi, je crossai les mains l’une contre l’autre avant de relâcher une série d’onde sonore très puissante. La collision et le confinement des ondes. Une attaque parfaite ! Un bruit strident se dégageait de mes mains et résonna toute la salle. L’atmosphère avait changé à cause du bruit et semblait lourd. J’étais parfaitement insensible à mon propre son mais mon adversaire non. Il saignait des oreilles car mon attaque l’avait déchiré les tympans. Il était déséquilibré et tremblait de partout comme les murs de la salle. Le son était vraiment puissant comme pouvoir.

« Song Pressure !! »


Mon adversaire avait relâché sa garde et sa solidité avait disparu d’un coup. Mon sabre était au sol et Juha voyait encore les étoiles. Après cette attaque, je ne pouvais plus utiliser le pouvoir du son pendant quelque minute étant une technique très épuisante. C’était le moment de frapper et je ne pouvais pas laisser la chance passer. Je prie le sabre au sol avant de le planter directement dans le crâne de mon adversaire encore déséquilibré. Juha était bel et bien mort et les Escargot-Cam l’avait bien vu. Les images étaient retransmit vers le gouvernement ou la marine, je ne sais pas mais cette prison semblait très importante ! Je décrochai le sabre de son cerveau avant de repartir les jambes faibles vers la sortie. J’étais à présent dehors et je vis un combat épique s’y dérouler. Il y avait Oga, l’homme glace et le gros sac de graisse qui semblait voler avec son fauteuil roulant. Lui aussi avait mangé un fruit de démon je crois. Ils affrontaient un homme de couleur noire chauve qui était très rapide. Des coups de bâton volant, des piques de glace et des doigts poisons. L’homme noir semblait à bout de force quand il se mit buste nu. Il avait un bouton en plein milieu du ventre et quand celui-ci appuya dessus, un flash blanc qui était en fait une explosion sortit de son corps. Cet homme était une bombe humaine. Je regardai la mort en face ! Suis-je vraiment mort, Oga et l’autre gros avaient-ils survécus ?


Dernière édition par Ryuuk Sawayoshi le Ven 21 Déc - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island] Jeu 20 Déc - 11:19



~ La Fin de Hidan ...

J'étais cuit. Complètement impuissant face à la force de cet homme mais par miracle, mon coup fit mouche. Hidan fut propulsé contre le mur, une partie de son dos subit de sérieuses brûlures. Cela me redonnait espoir, mais je ne pouvais plus faire grand chose. Je me mis à vomir, puis à trembler de plus belle. J'étais paralysé et consummé par la douleur qui me tenaillait le corps tout entier, sans oublier mon estomac qui s'étai réouvert, laissant couler mon sang sur le sol. Mais Hidan n'avait pas dit son dernier mot, il se releva après l'attaque surprise du bâton, et se rapprocha de moi. C'étai fini ! La mort allait don venir me prendre si rapidement ? Mais contre toute attente, quelqu'un était venu à mon secours : Oga Saruwatari ! Ce sale pirate venait me secourir ... Quel déshonneur. Mais je n'avais pas le choix si je voulais m'en sortir en vie. Je remarquai que ce flibustier avait gelé plusieurs bûches qui constituaient le brasier. Plusieurs pointes de glace avaient été sculptées. C'était mon ultime chance.

Saruwatari se jeta à corps perdu contre Hidan, pour créer une diversion. Ca me dégoûtait de coopérerer avec lui, mais je n'avais plus le choix. Les bûches étaient toujours sous mon contrôle. Je les fis léviter avant de les faire fuser droit sur Hidan pour l'empaler sur place. Les pieux de glace se brisèrent au contact de sa peau noire, mais le choc de tous les projectiles fut très violent. Il tomba au sol, le visage revouvert de bleus et d'engelures à cause de la glace mais il se releva, plus défoncé que jamais, et il ouvrit sa veste. Une bombe ! Et il allait tout faire sauter ! Qu'importait, tous les pirates emprisonnés allaient mourir. Quant à Saruwatari, il s'en sorirait sans problême avec son fruit. Le contre-amiral tira une ficelle et le compte à rebours commença. Soudain, quelqu'un m'attrapa. Le comte Tepes ! Directeur de la prison. A une vitesse époustoufflante, il parvint à atteindre l'entrée de la prison. Puis, il me lança sur mon navire. Une fois que je fus retombé violemment sur le pont principal, je fis léviter le navire tout entier. Et d'un seul coup, une formidable explosion se produisit. Le souffle de la détonation propulsa le vaisseau à très grande vitesse dans les airs, m'épargnant ainsi ma vie et celle de mon équipage. Une fois hors de danger, les médecin de bords se ruèrent sur moi. Il fallait renfermer cette plaie ouverte, et surtout, évacuer tout le poison de mon corps. Ainsi donc, le directeur s'était sacrifié pour moi ... Et pourquoi Oga s'était donc risqué à me sauver ? Ce qui était certain, c'était que ce dernier allait me le payer cher ... Mais j'étais rassuré désormais ... Ryuuk Sawayoshi était mort ... Cette bonne nouvelle ne me rassura guère. Puisque quelques jours plus tard, j'appris que ce sale cafard avait survécu ...


[désolé de ce poste pourri mais j'avais vraiment plus d'inspi. Pour ma part, c'est mon dernier poste.]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island] Ven 21 Déc - 19:36



C'est la fin d'une très belle aventure


Oga était à environ 5 mètres d’Hidan quand les morceaux de bois gelés fusèrent en direction de ce dernier. Alors que les objets s’approchaient de plus en plus de lui, son air déterminé ne s’effaça pas pour autant, et il les encaissa sans avoir essayé de les éviter. L’impact le fit valser vers le mur opposé qui se détruisit à moitié et des briques de pierre provenant du plafond se mirent à tomber. Apparemment, la prison n’allait pas tenir très longtemps et le pirate regarda immédiatement son amie Naomi afin de voir ce qu’elle faisait mais après avoir tourné son regard partout dans la salle, il ne vit aucune trace d’elle. Le gros marine quant à lui était toujours à terre et ne pouvait apparemment plus se lever.

Cependant, le combat n’était pas terminé. Hidan se releva plus énervé et plus déterminé que jamais, mais contrairement à ce qu’Oga pensait, son adversaire n’attaqua mais souleva plutôt son débardeur. Bien sûr, ceci ne présageait rien de bon, et cela se confirma quand le pirate vit un objet un petit peu au dessus de son nombril. Était-ce une bombe ?! Oga ne chercha pas en savoir plus, il se mit à courir en direction de la porte d’acier que le marine avait détruit en arrivant ici. Cet homme était prêt à se sacrifier pour tuer ses adversaires ?!
La course du pirate aux piercings fut longue, extrêmement longue… Longue à un tel point c’était comme si le temps c’était arrêté, mais Oga devait se dépêcher. Il eut à peine le temps d’arriver à la porte d’entrée que la bombe explosa. Et tout, absolument tout, fut détruit. L’explosion provoqua la destruction de quasiment tout la prison et la salle dans laquelle lui et le gros marine s’étaient battus avait été réduite en miette.

Mais tout ne se passa pas correctement pour le pirate. L’explosion toucha l’homme qui fut éjecté et qui tomba à la mer. Et comme il ne pouvait pas nager à cause de son fruit du démon, il se mit tout simplement à couler. Oga n’essayait même pas de se débattre car pour lui, il avait seulement deux choix : soit un miracle se produisait et quelqu’un viendrait le sauver, soit il mourrait sans que plus personne n’entende parler de lui.
Il comprit à un moment qu’il commençait vraiment à aller en profondeur étant donné qu’il ne voyait plus de lumière, ou bien était-ce la mort qui venait leur chercher… En réalité il s’en fichait, s’il mourrait maintenant, cela voudrait dire qu’il n’aura pas été assez puissant. Après quelques secondes, il décida de fermer les yeux une bonne fois pour toute.

____________________________________________________________________

30 minutes plus tard
____________________________________________________________________

… … O … O … Oga ! Oga !! Oga, dis moi quelque chose, n’importe quoi…
Je… suis… pas mort. Ne t’inquiète pas.

Suite à ces mots, son amie Naomi se mit à pleurer puis le prit dans ses bras, ce qui lui fit un mal de chien. Apparemment, la jeune femme avait réussi à s’échapper de la prison et à prendre le bateau, heureusement qu’elle était là pour Oga. Le pirate tourna ensuite sa tête vers son propre corps puis vit que son bras droit avait disparu, mais ce n’était pas pour autant qu’il l’avait définitivement perdu, au contraire. Grâce à son pouvoir et à un effort inimaginable, son bras repoussa, mais désormais il ne pouvait plus rien faire. Il n’avait plus du tout de force, et malgré que son bras ait réapparut, il avait encore mal, en particulier à l’épaule. Il était allongé en plein milieu du bateau, des bandages entourant quasiment tout son corps, puis il s’adressa à son amie.


Merci… Je crois qu’il est maintenant temps de tourner la page et de nous focaliser sur nos prochaines aventures. Mais avant ça, je dois aller voir un médecin… As-tu encore l’Éternal Pose qui pointe droit sur Whiskey Peak ?

Un geste du pouce de la part de Naomi suffit au pirate. Il venait sans doute de vivre sa plus grande aventure en tant que pirate en combattant tout d’abord le gros marine – dont il ne connaissait d’ailleurs toujours pas le nom – puis ce traître Hidan, tout ceci pour aller sauver Ryuuk. Il ferma les yeux sur ces dernières pensées puis s’endormit avec un sourire sur son visage.
@ Code entièrement fait par Oga Saruwatari. Par respect envers mon travail, merci de ne pas reprendre ce code, même partiellement. Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island] Ven 21 Déc - 22:54




! UnDémon ne Meurt Jamais !




Je venais juste d’affronter Juha un pirate prometteur de son temps. Il était à 60 000 000 de Berry. Il était fort et m’a donné beaucoup de fil à retordre. Nous étions à peu près du même niveau mais je possédais un pouvoir qui me donna un certain avantage même si au début, je me suis fait latter complétement. J’avais quand même récupéré mon sabre en obsidienne et repartir vers la sortit. Seulement dehors, un combat était en cours. Un combat que j’avais précédemment refusé d’y participer à cause de ma haine contre les ordures de Marine. Oga devait malheureusement ce battre seul mais ceci n’était pas le véritable souci. J’étais déjà amoché de partout mais je pouvais marcher. Lentement mais sûrement. Devant la porte, il y avait Oga, le gros marin contre un mec et d’un coup plus rien. C’était un flash blanc engendré par une explosion énorme que je vis devant mes yeux. Le Contre-Amiral Hidan était une vraie bombe humaine et il explosa d’un coup. La prison fut rasée et je suppose qu’Oga, Noami et le gros étaient tous morts. C’était vraiment une grosse déception surtout pour les deux pirates amis que je me suis fait. J’étais quand même soulagé d’avoir un marin en moins mais la question que je me posai en regardant l’explosion venir vers moi était : Comment je vais bien faire pour me sortir de ce merdier ? J’allais me faire désintégrer en un coup mais j’avais encore une bonne étoile au-dessus de ma tête et une trappe s’ouvrit sous mes pieds d’un coup. Je tombai sans le prévoir dans un cube sombre, sans lumière. Une sale engloutit par les ténèbres dont le petit cadre se referma d’un coup. L’explosion rasa la prison mais heureusement, j’étais encore en vie. Le plafond de l’endroit où j’étais commença à chauffer gravement mais il était heureusement très solide. Je ne pouvais pas utiliser les ondes pour me repérer à cause de la puissante attaque que je venais de libérer. Je n’avais que mon sabre pour veiller sur moi et je le dégainai d’un coup le pointant dans tous les sens. La lumière d’une allée s’alluma. C’était une multitude de bougie et je me retrouvais devant plusieurs personnes chelous les uns que les autres. Ils avaient des capes noires et semblaient très pauvre mais ce n’était pas le plus important

« Calme toi jeune pirate !! Ryuuk Sawayoshi, nous sommes là pour t’aider tu sais, nous t’avons sauvé de l’explosion car tu dois réaliser ton rêve et contrôler le monde. C’est le chef qui nous l’a dit. Il doit te faire passer un message. Oga et Noami on survécut ainsi que ce gros marin du nom de Ganesha. Maintenant, tu dois prendre ce couloir qui t’emmènera dehors. Ton bateau est juste à côté. Le maitre te recontactera s’il a besoin de toi mais il daigne te dire que c’est la dernière fois qu’il te sauve comme ça ! Si tu n’es pas assez fort pour survivre, tu ne pourras diriger le monde mon pauvre ! »

Je serai la main très fort avec mon sabre avant de trancher d’un geste de main mais ils avaient tous disparus. D’un coup comme des fantômes. J’en avais la chair de poule mais je me mis à réfléchir aux paroles de ses gens. Quelqu’un semblait manipuler au loin, tirer les ficèles dans l’ombre mais je ne s’avais pas qui. Je marchais encore dans le long couloir avait de monter sur une échelle. C’était vraiment dans une grande place que j’étais sorti. La prison et même le sol avaient été rasés sans vergogne mais bizarrement mon bateau était toujours là. Sans poser de question, je montais à bord, je pris le commandement et je commençais à utiliser mon savoir un peu cours en tant que Navigateur. Certains Marine m’avait vu sortir de la trappe mais il était bien trop occupé à chercher les blessés pour me fusiller. En tous cas, j’étais encore vivant et peut-être avec une autre prime sur la tête qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island]

Revenir en haut Aller en bas

Ganesha, Oga et Ryuuk vs le Contre-Amiral Hidan ! [#3 Arc Killer Island]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Les autres île de Grandline-