AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah] Mar 18 Déc - 22:49





• Nagato en marine ? Prions que cela ne dure pas, sinon aiie ...

→ Deux mois après le combat contre l'amiral Shitori.

Je venais de passé environ trois semaines à Banaro afin de vérifier une information et par la même occasion récupérer de mon combat contre mon frère, Makkura. Ces deux semaines étaient plutôt agréables et donc normal que je ne regrettais pas d'avoir gaspillé autant de temps. Oui, j'avais bien dit « gaspillé », pour un assassin ou un espion si vous préfériez, il n'y avait rien de plus énervant que de perdre du temps. M'enfin qu'importe .. Banaro n'était plus qu'une vague souvenir, je devais passer à l'étape suivante maintenant. C'est-à-dire, me rendre à Enies Lobby et faire mon rapport pour ses chiens de cinq étoiles.

Je me trouvais dans mon navire gouvernemental et je me dirigeais tout droit sur Enies lobby, normalement dans moins de deux jours j'y serais à la destination. Pendant ce temps-là, je pouvais me reposer tranquillement. Et pour cela, il n'y avait rien de plus reposant et amusant que de prendre une bonne tasse de café et par la même occasion une partie d'échec. Vous deviez surement pas être au courant, mon jeu préféré en dehors du travail, c'était les échecs. Pourquoi les échecs et pas autre chose ? C'était très simple, étant un grand stratège connu par le gouvernement et surtout par mon clan, je me devais d’améliorer toujours cette qualité dont très peu de gens l'avait dans ce monde.

Donc jouer aux échecs, c'était le jeu idéal. Dans les parties que je faisais, je me considérais toujours comme le roi, contrairement à certaines personnes qui considéraient les cinq conseilles comme les rois. C'était pathétique ! Le membre du conseille était des moins que riens, ils profitaient seulement de leur statue pour faire ce qu'ils voulaient. Ils disaient toujours vouloir garder la stabilité du monde et surtout apporter la paix dans le monde, mais ce n'était que du pure propagande. Nous ne sommes plus des enfants et donc nous ne sommes pas dupes et surtout nous étions assez intelligent pour ne pas croire à ces genres d'âneries. Enfin vous peut-être pas, mais moi, je ne croyais pas à un seul mot de ce que disait le conseille. C'était du pure blabla pour se montrer puissant et surtout pour gagner la confiance des autres. D'ailleurs je n'avais jamais, jusqu'à présent jamais donner ne serait-ce qu'une seule pourcentage de ma confiance au gouvernement.

En tout cas, merci à eux de m'avoir entrainer et surtout de m'avoir fait ce que j'étais aujourd'hui. C'est-à-dire, menteur, manipulateur, analyseur, et ne jamais oublier « illusionniste ». Sans eux et l'accord de mon père, je serais un moins que rien, un simple civil qui vivrait tout les jours dans des propagandes aussi grotesque. Enfin bref ..

Une demi-heure plus tard : mon stock de café s'épuisait et malheureusement j'en avais pas d'autre. Ma partie d'échec prenait fin et le résultat était plutôt fascinant. Que faire maintenant ? Une journée me restait encore avant d'arriver au quartier général, je ne pouvais pas rester les bras croisés pendant tout ce temps. Soudain mon escargophone sonnait ! Bonne ou mauvaise nouvelle, nous n'allions pas tarder à le savoir. Ah, merde ! Ce n'était pas le mien, mais celui du navire. Je prenais tout mon temps et je me dirigeais vers l'escargophone qui se trouvait au fond du navire. Une fois à côté, je décrochais en demandant qui était à l'appareil. La personne de l'autre côté, rappliquait rapidement en disant :

« Mr. Nagato ! Cet ordre ne vient pas de moi, mais d'en haut. On m'a demandé de vous contacter afin de vous donner une nouvelle mission provisoire. Le but de cette mission n'est pas de combattre ou d'espionner quiconque, le but est plutôt de diriger un navire de guerre de la marine. Vous aurez à votre charge deux commandants de la marine ainsi qu'une centaine de soldats. Le vice-amiral chargé de ce navire n'est plus de ce monde et pour le moment nous n'avions personne qui pusse s'en occuper. Personne de votre niveau pour être plus précis. Si vous accepter, le gouvernement vous remercie d'avance pour cet énorme service et si vous refusez, je serais malheureusement dans l'obligation de vous retirez une mission auquel vous êtes énormément attaché. « La mission Rembaldy ». Donc voilà, ne m'en voulez pas je ne fais que de suivre les ordres qui m'ont été donné. »

Non c'est sérieux ? Un agent qui ne se présentait même pas me donnait un ordre et pour être plus précis, il ne me laissait quasiment pas le choix. Si j'acceptais, je passerais pour un ** et si je refusais, on me retirerait la mission la plus importante à mes yeux. Où était la démocratie la dedans ? Alala .. d'habitude j'aurais pété un câble et j'aurais surement envoyé chier le boulet à l'autre bout du fil, mais afin de ne pas trop me faire remarquer, je vais devoir accepter. Et puis il n'y avait rien de mieux à faire pour gagner un peu la confiance de ces enfoirés. Je soupirais un bon coup et je répondais au larbin qui se trouvait de l'autre côté :



« Oui, je sais, vous tout comme moi sommes des pions sur l’échiquier. Ne vous inquiétez pas, tout est possible dans une partie d'échec. Je transformerais le roi en pion et le pion en roi. » disais-je tout en esquissant un sourire mesquin, je jetais un regard vers le ciel sachant très bien que le larbin n'avait pas compris grand-chose de ce que je lui avais dit. Je reprenais de nouveau la parole ne disant : « Enfin bref, oubliez ce dont je vous ai dit. Que cette mission vient d'en haut, d'en bas ou du milieu je l'accepte. Refusez un ordre du gouvernement n'est pas vraiment mon genre. Dite moi seulement où je pourrais trouver, ces deux commandants ? »

Mensonge, mensonges, et mensonges. Il était vrai que je n'étais pas du tout crédible sur ce dont je venais de dire. Tant pis, au moins j'aurais répondu à leur demande sans répondre par une insulte. Enfin bref, le larbin rappliquait aussitôt en me donnant les informations dont j'avais besoin :

« Merci Nagato, le gouvernement vous remercie pour ce grand service. Vous deviez vous rendre sur la mer de East blue, plus précisément trente kilomètres avant d'atteindre le royaume d'espéris. Le bateau est déjà sur place et les deux commandants avaient été averties de votre arrivée, car on était certain que vous alliez accepter. De toute façon, il est trop tard pour revenir sur votre décision, sauf si vous n'êtes pas du genre à tenir votre parole ? Bref, assez bavarder ! Les cent soldats sont aussi dans le navire, ne vous faites pas remarquer, jouer le double jeu et surtout ne griller pas votre couverture. »

Mais qui était-ce ? J'aurais tant aimé lui en foutre un, mais malheureusement il semblerait que je ne saurais pas son nom avant un bon moment. En tout cas, il s'était bien foutu de ma gueule et surtout il m'avait piégé à mon propre jeu. En faite il venait de montrer que je n'étais pas aussi manipulateur que je le pense. Tss .. Qu'importe, il était trop tard pour faire marche en arrière. Donc je mettais le cap sur East blue. Le royaume d'espéris ! Je le connaissais très bien, je m'étais rendu une fois là-bas pour une mission d'espionnage il y avait trois ans. Mais d'après les rumeurs et la confirmation du gouvernement, Tensei avait réussi à détruire le dictateur et sa bande avec son équipage d'autre-fois. Comme quoi, ce bon à rien de petit frère nous avait rendu quelques services. Enfin bref.

→ Arrivée sur la mer de East blue.

Un jour plus tard : Me voici à environ quarante kilomètre du royaume d'espéris. Heureusement j'avais pris le passage du gouvernement qui était beaucoup plus rapide que celui de la marine et surtout cent fois plus rapide que de contourner toutes les îles de East blue. La nuit commençait à dominer le ciel et malheureusement dans ce coin, il était rare de trouver de la lumière et donc très difficile de voir des choses qui se trouvaient loin. Ce n'était pas très grave, après tout j'étais un espion non ?

Quelques minutes plus tard, j'apercevais le navire de la marine avec ses lumières allumée qui devait surement m'attendre impatiemment. Avant de me présenter directement à eux, je préférais plutôt les tester. Je ne voulais pas d'un navire de marine moue, ce qui m'intéressait c'était surtout des gens sans pitié et qui serait près à donner leur vie pour réussir leur objectif. J'activais donc « mode corbeau » et je jetais l'ancre avant même qu'il ne pusse me voir. Mon véritable corps restait donc sur le navire gouvernemental, tandis que l'illusion était sur leur navire. Donc j'étais debout sur leur navire et j'enlevais tranquillement mon chapeau de rizière. Sans tarder j'utilisais une nouvelle technique dont je venais de l'apprendre dernièrement :

« GENSOU GYOKU - la mort du ciel !! »

Grâce à cette technique, mes adversaires, ou plutôt mes futurs coéquipiers apercevaient deux énormes oeils ressemblant exactement au mien derrière moi, à environ 10 mètres derrières. Suite à cela, le ciel prenait une couleur rougeâtre et donnait l'impression qu'il allait y avoir des fortes orages. Les deux yeux se trouvant derrière moi pleuraient du sang. Cette technique était du pure illusion et surtout c'était dans le but de déstabilisé les deux commandants. Les soldats n'en parlions pas ! Si l'amiral Makkura avait été un peu déstabilisé par une technique similaire à celui-ci, alors j'en doute pas pour eux. Bref, l'air de rien je prenais la parole en disant :



« Bonsoir, ce bien de ce navire que je dois m'occuper ? »


_____________________________________________________


Dernière édition par Tsubaki D. Nagato le Mer 19 Déc - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah] Mer 19 Déc - 0:00




Un nouvel arrivant


    Quelque part sur East Blue

    Cela faisait quelques temps que j'avais quitté South Blue pour aller sur la mer de l'est, aussi nommé la "mer la plus faible" par certain de part la faible puissance de ses pirates lorsqu'ils en décollent pour Grand Line. Une connaissance a moi avait d'ailleurs rejoint l'équipage. Il s'agissait de Minashigo Noah, un marine que j'avais rencontré lors d'une aventure précédemment. Il était tard, nous étions fatigué. J'avais passé la journée à recevoir et effectuer des appels pour l'équipage. J'appris grâce à l'un d'entre eux que notre futur capitaine n'allait pas tarder à arriver ici. Mais je dû remplir mon boulot et recevoir les nombreuses directives de l'état major était un travail pompant. Il fallait rappeller aux uns les directives des autres, sous-mettre des idées à certains, être sec avec certains ... Et puis après il fallait coordonner les effectifs du navire. Je détestais ce genre de journée.

    A la fin de la journée, je me rendis dans la cantine. Comme d'habitude, le repas fut animé par les farces des uns et les tours des autres. Il y avait ceux dormant déjà à moitié et ceux se réveillant à peine car ils étaient de service de nuit. Tout ce beau monde ressemblait plus à un équipage pirate qu'à un groupe de marine. Peut être que cela venait de mon laxisme. J'espérais profondément que le futur chef ne serait pas trop stricte, cela tuerait les hommes ... A la fin du repas, je me rendis dans les douches communes. Il n'y avait personne, tant mieux. Je n'étais pas pudique mais j'aimais bien être seul de temps en temps. C'était rare, mais cela arrivait. Je m'assis contre un mu pendant que l'eau bouillante me tombait dessus. J'aimais bien cette sensation.

    Dehors, le ciel se mit à rougoyer. Des éclairs surgirent ... Ce n'était pas naturel. Etant revenu dans ma chambre, j'en ouvris le hublot et me servais de mes capacités pour atteindre le pont supérieur. J'atterris devant un homme étrange. Pas vraiment vieux, il avait les cheveux d'ébène et les yeux rouges. Deux yeux énormes étaient derrières lui. Sur le pont, des hommes le tenaient en visée ... Ils ne feraient pas le poids, je le savais. L'homme semblait plus fort que moi. Mais je n'allais pas le laisser faire. N'étant pas sûr de qui il était, je préférais lui poser une simple question avant d'engager les hostilités.

    « Les gars, vous faites pas le poids. Allez chercher Noah et préparez vous au pire. Je ne sais pas qui tu es. Ami ou ennemi, je n'en ai rien à foutre. Tu n'aurais pas du monter sur mon navire. Tu as quelque chose à dire pour ta défense ? »


    Avant même qu'il n'ait eu le temps de répondre, je me jetais sur lui. Je devais dissimuler pendant le plus longtemps possible mon pouvoir. Je couru donc vers lui et au moment ou je l'atteins, un mouvement de la cheville me permit de passer sur son coté. J'étais rapide. Une fois derrière lui, je dis:

    « Hail of Iron Hammers. »


    Une succession de coup de poing d'acier. Tel fut mon moyen d'engager le combat. Sans savoir si j'avais réussi à le toucher ou à lui faire des dégâts, je reculais rapidement. Je me mis en garde, comme si mon seul moyen de combat était le combat au corps à corps. Je sortis néanmoins mon briquet pour m'allumer une cigarette. Je n'étais jamais réellement à l'aise sans fumée au tour de moi ... Je réfléchis alors à une stratégie. L'escouade de combat n'était pas encore au complet. Seuls Kiley et moi même étions là ... Elle n'avait d'ailleurs pas d'arme au corps à corps. Je su alors quoi faire. Je retournais alors à l'assaut. Une fois devant l'homme, je le regardais droit dans les yeux ... Le regard des deux yeux immenses me glaça le sang. Je n'avais pas pris le temps les regarder avant. Là, ils étaient terrifiants. Je me mis une baffe pour me réveiller et hurlais:

    « Vas y, Kiley ! »


    La jeune femme se trouvait derrière moi et, tenant son sniper à la main, elle tira. La balle fusa. Elle traversa mon corps de fumée. Elle allait atteindre l'homme.

    [...]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah] Sam 22 Déc - 3:49





Une autre journée vraiment trop calme sur les mers, franchement depuis ma sortie du centre des soins infirmiers de marinford et mon voyage de retour vers les blues, il ne c'était carrément rien passer. Aucun pirate l'horizon que des marchands ainsi que d'autre navire de la marine. J'entendais tout autour de moi que le navire sur lequel je me trouvais avait simplement été chanceux, que toutes les sources d'ennuies avaient été évités grâce à la vigilance d'autre navire. Une chose cependant me remontait un peu le morale, ma prochaine assignation était de diriger temporairement un de nos somptueux bateaux de guerre en coopération avec le commandant Kailach. Je l'avais rencontré il y a de cela un bon bout de temps, sa force et sa détermination m'avait beaucoup impressionné, depuis il semble qu'il n'est pas pris un grade et continue à servir de son mieux, ce que je me dis c'est qu'il aura une promotion sous peu, surement un simple oublie ou alors il avait eu des problèmes de santé important. Il est vrai que ma montée en grade fut plus rapide que de coutume, j'avais eu la chance d'être sur une mission extrêmement importante et de survivre pour en parler, franchement encore aujourd'hui je ne sais si j'aurais vraiment du accepter et vivre un t'elle enfer. D'un autre côté j'avais vue bien d'uniques choses, rencontrer des gens fantastiques et d'autre vraiment effrayante, j'avais aussi récupéré quelque chose de personnel durant cette mission, quelque chose qui revint petit à petit sous forme d'image embrouiller mais qui s'éclaircir avec le temps et l'action. Puis finalement pendant mon hospitalisation j'avais rencontré quelqu'un qui changea drastiquement ma façon de voir le monde.

Mon arriver sur le navire fus très expéditive, je grimpais à bord de celui-ci et celui que je venais à peine de quitter s'éloigna vers l'horizon me laissant seul avec une bande de soldat qui ne semblait avoir rien dans le ventre autre qu'un entrainement basique de la marine. Je rencontrais rapidement Kailach et je pris le temps nécessaire avec lui pour rattraper le temps perdu, sa vie n'avait pas été palpitante depuis notre séparation il y a plus de trois mois, la mienne avait tellement été bouleversée que je ne crois pas qu'il est tout avalé sans se poser une multitude de question sur mon compte, j'avais éluder toute rencontrer durant mon séjour aux soins intensifs et pourquoi j'avais autant changé physiquement et comment j'étais réellement encore vivant. Enfaîte je racontais des mensonges sur la qualité du service de Marinford et sur le fait que ce qui m'arrivais maintenant étais une sorte d'effet secondaire d'avoir vécu les évènements de Cold Fresh ce qui n'était pas faux dans les deux cas dans un sens.



*Il ne pourra jamais comprendre et le jour maudit lorsqu'il comprendra enfin, il sera trop tard.*

Mon affectation à ce navire était intéressante, diriger des marines de bas étage était enfaîte très amusant et franchement je m'amusait à leur dépend en contrôlant leur corps pour faire des choses souvent très inapproprié. Aucun membre de la marine sur ce navire était au courant de mes pouvoirs même pas Kailach lui-même, lors de notre rencontre je n'avais pas utilisé mes talents devant lui. Je ne cachais pas mon pouvoir, l'occasion pour démontrer mes habiletés à certain n'arrivais que très rarement et souvent ceux qui avait vue mes pouvoirs, étaient malheureusement mort. Aujourd'hui seul Ganesha et Ellana avait vue de leur propre yeux la nature de mon fruit du démon, cependant je ne sais pas si l'un d'entre eux l'a compris, les explosions et la poussière avait caché la plupart de mes assauts, attaque que je dois l'avouer n'avait eu aucun effet durant tout le long des deux combats majeurs, l'ennemis étaient trop bien équiper et malheureusement mon arme de pointe n'était pas suffisante elle non plus pour changer la donne. Ma force cependant c'était accru, mon expérience sur le terrain avait été très fructifiante et aujourd'hui je me sentais prêt à affronter la plupart des dangers qui m'attendaient. Qu'il soit différent de ceux que j'avais déjà fait face ou pire encore, je saurais désormais faire face en solitaire à tout ceci. Mon but ultime était encore cependant beaucoup trop éloigner, je devais continuer de m'entraîner, d'enchainer les missions et l'expérience de terrain. Je n'aurais jamais un vrai repos tant que je n'aurai pas atteins la force suffisante pour rivaliser avec ceux de ma famille.

La soirée s'annonçait d'être comme les autres, les soldats étaient très relaxés mais bruyant car le manque d'action sur ce navire semblait créer une atmosphère de fête, je n'étais pas du genre très fêtard et restait cloitrer dans mes quartiers à m'instruire sur le monde autant sur sa géographie que sur la nature des fruits du démons et leur capacité connue. Depuis le temps, certains fruits avaient été clairement identifier et des fiches importantes sur leur possesseur ainsi que sur leurs habiletés avaient été compilés et je les parcourais de long en large. Personne n'étaient laissées de côté allier comme ennemis, ce soir j'avais même fait de la lecture sur Kailach lui-même et le pouvoir du logia fumigène, ces capacités étaient vachement impressionnante et utile, le déplacement et l'esquive conférer par son pouvoir était vraiment un point fort ainsi que sa capacité de restreindre mais je ne voyais pas l'utilité en ce qui concernais l'offensive ou tout du moins à ma manière. Ce n'était pas assez directe et violent, la victime de ce fruit ne saignerais même pas, ne souffrirais probablement pas beaucoup, une suffocation rapide. La torture et la mort par le sang était franchement beaucoup plus dans mon attirail, mon fruit m'avait choisi et m'étais destiné, encore aujourd'hui je suis persuadé que quelqu'un dans les cieux à conduit mes actions pour avoir ce talent. L'action sur le pont cependant cessa d'un seul coup, le calme complet comme si tout le monde c'étaient endormis en un instant, quelque chose ce tramais sur le navire et je me devais d'aller jeter un coup d'oeil, je montais lentement les escaliers en m'attendant de voir Kailach jouer avec les marines en prétextant un entrainement mais lorsque j'entendis un coup de feux je pressais le pas et ouvris la porte.


*Que ce passe t'il ici.*

Tout le monde étaient soit immobiles soit ils affichaient des comportements bizarres, mon compagnon commandant assurais une pose de combat et il utilisait l'un de membre d'équipage pour tirer 'travers son corps de fumer, une technique que j'avais déjà anticipé comme une attaque en duo que je pourrais effectuer avec lui, cependant il n'y avait personne et tous semblaient avoir peur de quelque chose d'invisible et certain parlais à cette entité fantomatique. Je me mis sur mes gardes et liais mes câbles à quelque câble que j'avais déjà éparpiller sur le bateau par précaution et avançais lentement sur le pont. Tout en prenant un grand détour pour longer la garde du navire, un autre navire était accoster plus bas avec une seule personne visible qui se tenais immobile dans son navire. Je pointais mon arme vers lui discrètement et l'interpella.

¨Je prend une chance d'assumer que votre nom soit Nagato et que votre présence ici est dans le but de nous diriger ou alors ai-je tord?¨

Un seul faux mouvement de sa part, un seul signe qu'il n'était pas la personne que nous attendions et j'ouvrais le feu, expédiant une balle à travers son crane. Je tenais mon arme d'une main et de l'autre qui était caché derrière mon dos j'agitais les mains pour faire danser les fils de fer autour de moi et me protéger d'une attaque imprévue.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah] Mar 25 Déc - 18:19





• Un peu de divertissement ne ferait pas de mal ...

J'avais hâte de voir ce qu'ils avaient vraiment dans le ventre, comme vous le saviez, j'avais horreur de travailler avec des gens sensibles. Dans ce bas monde, si nous voulions rester en vie, la meilleur chose à faire c'était de se battre. Il ne fallait surtout pas avoir pitié de nos adversaires, sinon on risquerait de le regretter.

Ma technique d'illusion était lancé, j'avais hâte de voir leur réaction. Les soldats étaient paralysé, certain devenaient fous. Soudain un homme étrange faisait face à mon illusion, c'était surement l'un dès commandant du navire. Étant sur mon navire, j'esquissais un léger sourire et je laissais mon illusion faire le travail à ma place. Bien évidemment c'était moi qui le contrôlait ! Celui me faisant face semblait avoir mangé un logia, celui de la fumée si je ne me trompe pas. Il demandait à un soldat qui lui était pas pris dans mon illusion d'aller chercher quelqu'un. Sûrement le deuxième commandant du navire ? Il m'adressait ensuite la parole en disant que je n'aurais jamais du monter su ce navire.

Serait-il en train de me menacer ? On dirait bien que oui, le voici derrière moi ! Quelle rapidité ! Il enchaînait en me donnant une multitude de coup de poing, mais malheureusement pour lui, il ne faisait que de frapper dans le vent. Suite à ses enchaînements, il se mettait rapidement sur sa garde et décidait d'allumer sa cigarette et fumer tranquillement. Soudain une balle de sniper le traversait et m'atteignait, comme vous deviez le savoir, j'étais qu'une illusion. Mon corps s'éclatait en mille morceaux laissant échappé une multitude de corbeaux. Le ciel devenait donc comme avant et la grosse illusion derrière moi montrant mes yeux en plus grand s'annulait.

Maintenant que l'illusion était annulée, je me tenais toujours debout sur mon navire tout en esquissant un léger sourire. Cet homme avait un pouvoir intéressant, donc pour le moment je ne regrettais pas de m'être déplacé jusqu'à ici. Le second où était-il ? Soudain une personne apparaissait à ma gauche, il se tenait debout et pointait une arme sur moi tout en m'adressant la parole. Il me demandait si mon nom était bien nagato et que j'étais venu ici pour diriger l'équipage. Si je décidais de l'ignorer, il n'hésiterait pas à appuyer sur la détente. Intéressant, très intéressant. Mais malheureusement savait-il qu'il était déjà dans mon piège ? Il avait osé croiser son regard avec le mien, donc si je le voulais, je pouvais déjà à voir le-dessus sur lui. Mais si je faisais cela, ça ne serait pas très drôle ! J'aimerais voir de quoi ils étaient vraiment capables, donc j'esquissais un léger sourire avant qu'il n'appuyait sur la détente et j'utilisais ma technique suivante :

« Soru ! »

Avait-il tiré ? En tout cas, je n'étais plus au même endroit. Désormais, je me trouvais légèrement sur sa droite, j'étais hors de mon navire. J'étais dans les airs et en-sous de moi, il y avait la mer. De l'autre côté, on voyait la plage à environ dix mètres. Enfin qu'importe, je lançais une nouvelle technique en direction de l'homme qui tenait un fusil entre ses mains :



« Rankyaku Shurikens .. »


Très rapidement, trois lames de vent se dirigeaient dans sa direction, parmi les trois il pouvait en voir que deux. Le troisième était dissimulé entre les deux autres afin de rendre l'attaque plus fatal. Je n'étais pas certain, mais il semblerait que derrière moi quelque chose arrivait. Et en plus dernière moi se trouvait le navire dont je devais diriger, donc il y avait toute les raisons de croire que l'homme au pouvoir de fumée se dirigeait vers moi. Sans avoir la confirmation, je tournais à la vitesse de Soru et j'envoyais une nouvelle attaque de lame de vent, attention elle n'était pas comme les autres :

« Rankyaku Spiral .. »


Cette fois-ci je lui envoyais qu'une lame d'air en forme de spirale, celui-ci était très rapide et explosait dès qu'elle entre en contact avec quelque chose. Suite à cette action, je dégainai mon sabre et j'enlevais mon chapeau de rizière. Les choses sérieuses allaient commencer, puis j'avais besoin d'un peu de divertissement et je ne voyais pas d'autre moyen que le combat pour me divertir.


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah] Mar 25 Déc - 19:39




Les hostilités commencent fort !


    Quelque part sur East Blue

    La balle me traversa et atteignit directement le corps de l'homme. Il aurait dû mourir, ni plus, ni moins. Mais non. Il ne fit qu'exploser en des dizaines de corbeaux. Dans le doute, Kiley sortit deux revolvers et tira sur tout les corbeaux. Il existait de nombreux pouvoirs étonnant. Peut que celui de cette homme était de pouvoir se diviser en animaux. Kiley ne rata pas une seule cible. Je ne saurais dire s'ils continuèrent à voler ou s'ils tombèrent dans l'océan. En attendant, le fait que Noah questionne l'homme depuis le bateau me confirma qu'il était toujours en vie. Noah demanda si l'homme était bien un certain Nagato et s'il devait être notre capitaine. Je mis ma main devant mon visage, désespéré ... Je n'avais même pas envisagé cela. Je me suis senti, sur le moment, vraiment stupide. Noah menaçait l'homme de son arme et je savais au combien il pouvait être dangereux avec. Il me l'avait démontré lors de nos nombreux entraînements.

    Il n'empèche que l'homme apparu soudain dans les airs. N'importe qui aurait pu croire à une téléportation mais je connaissais cette technique. Ou plutôt je l'avais déjà vu et je savais qu'elle reposait sur la vitesse. Comment je le savais? Ma mère étant une grande marine, elle m'avait montré de nombreuses techniques qu'elle connaissait. Celle ci en faisait partie. Si l'on en croyait l'homme, il s'agissait du Soru. Il était donc en l'air et il lança une succession de lames étranges vers Noah ... On aurait dit des lames de vent faites pas un sabreur sauf que là, cela venait de ses jambes. Je me mis alors à courir et je sautais par dessus bord en criant:

    « Smock way ! »


    Je me mis alors à voler droit vers notre ennemi de façon à tenter de l'atteindre par derrière. Je devais être rapide, plus que lui qui pouvait tromper mes yeux. Je ne saurais jamais s'il entendit mon saut ou ma course jusqu'au bord du navire mais l'homme se retourna et envoya vers moi une autre lame d'air. Mais celle-ci était littéralement différente des autres. Il s'agissait là d'une énorme spirale destinée à m'atteindre. J'allais me diviser quand je me souvins que derrière moi, il y avait le navire. Je devais la briser. Je me mis en position et au dernier moment, je laissais mes mains sous leur forme physique et je tapais de toute mes forces la spirale. Mes mains étaient entrèrent en contact avec la lame sur le tranchant. L'impact fut douloureux mais en forçant un maximum, je pu diviser la lame d'air en trois lames plus petites. Deux furent envoyés dans l'océan, la troisième fonçait vers Noah. Il saurait esquiver ou répliquer. Je regardais alors mes mains. Il était rare de voir couler du sang de mon corps, encore plus de mes mains qui étaient protégées par mes gants d'aciers.

    « Aïe ? »


    Je me stabilisais face à mon ennemi. J'étais à son niveau, à seulement une quinzaine de mètres de lui. Les lumières du navire s'éteignirent alors quasiment toutes. C'était une manoeuvre de dissimulation et de défense. Les quelques lumières restantes permettaient de nous voir, Nagato, en supposant que c'était lui, Noah et moi. Je regardais rapidement mon adversaire puis je laissais tomber un petit filet de fumée de mon corps, à peine visible. J'étais en train d'executer de manière furtive mon "Smock Clone". La version de moi que voyait mon ennemi de moi n'était qu'une version purement constituée de fumée. La faible lumière ne permettait pas de la distinguer de moi. Alors que j'étais suffisamment bas par rapport à Nagato pour ne pas qu'il me voit, je me dirigeais en ligne droite vers lui, enfin en dessous de lui puis je remontais doucement. J'étais enfin derrière lui. Il faut néanmoins ce dire que j'avais fait cela le plus vite possible.

    Mon clone envoya alors son poing à toute vitesse vers mon ennemi. C'était un genre de diversion pour ce qui allait suivre. Je croisais mes bras à plat devant moi et j'avançais doucement vers mon ennemi. A la dernière minute j'hurlais:

    « Iron Slat, PLIERS ! »


    J'abattais alors simultanément les tranchants de mes mains à l'emplacement de ses tempes. S'il se défendait, il risquait gros. S'il n'esquivait pas, il mourrait ... C'était dangereux d'utiliser ma technique la plus mortelle ayant déjà fait ses preuves sur un possible officier de la marine. Ce mouvement avait pour but de littéralement défoncer le crane d'une personne sur les cotés. Une telle technique pourrait faire de moi un assassin sans problème car je pouvais également l'utiliser sur les côtes ou alors sur la colonne vertébrale et le pectorale. Dans tout les cas, je ne m'en servais que pour tuer ...


    [...]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah] Sam 29 Déc - 3:14





Je n'avais jamais vraiment essayé cette capacité de mon fruit et franchement elle était bien plus pratique et facile d'exécution que je ne l'aurais cru, le simple fait de monter discrètement sur le pont et de voir les gens réagir aussi bizarrement m'avais mis la puce à l'oreille. Quelque chose n'allait pas et ce n'était pas dans l'air, quelque chose s'amusait avec leur esprit et je me devais de trouver ce que c'était et rapidement, je pris mon sniper et vérifia les alentours avant de trouver au loin un navire qui pointait dans notre direction mais qui ne bougeais pas, c'était beaucoup trop louche je devais en avoir le coeur net mais prendre une barque seul aurait été un peu suicidaire alors j'essayais une toute nouvelle méthode, grâce au pouvoir de mon fruit du démon je liais les deux navires ensemble par des câbles très solides, l'agencement me permis de créer un pont invisible mais pourtant très sécuritaire et j'accourue silencieusement vers ma cible. Une fois arrivée sur celui-ci je trouvais quelqu'un sur son pont inutile qui semblait parler à quelqu'un d'invisible, les paroles dites ainsi que l'orientation de son corps me fit très rapidement comprendre qu'il était la source de ce qui se produisait sur le bateau. Comment pouvait t'il faire cela? Un entrainement psychologique intense ou alors des dons psychiques lier à une nativité disparue ou bien peut-être un fruit du démon, rien n'était sur mais il fallait faire quelque chose. C'est pour cela que je pointais mon arme sur lui et lui parla, il se rendit bien compte de ma présence et ceci allait laisser une chance à Kailach de se rendre compte de ce qui se tramait. Mon approche ne manquais pas de culot, je supposais son identité et quand bien même je pointais mon arme sur lui près à lui retirer la vie même s'il était bel et bien Nagato et que celui-ci avait simplement un caractère joueur voir simplement asocial. Je tenais mon sniper à une main, cachant derrière mon dos la seconde en agitant constamment les doigts et ainsi utiliser une de mes techniques destiner à m'offrir une défense presque imparable mais surtout impossible à détecter. Soudainement, il disparue en un clignement d'oeil, voilà bien finalement une chose que L'entraînement démentiel de Kurisu ainsi que ma mission avec Ellana m'avait appris, le principe et l'utilisation du Soru. Je n'eu même pas le temps de tirer et lorsque l'idée traversa ma tête mon adversaire devait déjà être à la moitié du parcours sur lequel sa technique de déplacement l'emmènerais.

Je tournais la tête et le retrouva à sa nouvelle position, suspendu dans les airs à ma droite, maintenant je ne comprenais absolument plus rien, comment arrivais t'il à se tenir immobile dans les airs de cette façon, je n'eu pas le temps d'inspecter la nature de tout ceci, lorsque mes yeux ce posèrent sur lui il était déjà en mouvement et sortie de nul par m'apparus deux lame d'air ayant la forme et probablement les propriétés aussi des shurikens. Ma technique de défense fonctionnais à merveille sur ces lames d'airs et elles furent détruite en un instant, la dispersion des lames parcourûmes tout de même mon corps et je fus coupé au niveau du bras droit assez sérieusement, normalement une lame d'air détruite de cette façon n'aurait jamais pu me faire autant de dégât.

La vérité était simple et c'était une simple erreur de ma part, j'avais compté et contrer deux lames alors qu'il y en avait trois, la troisième bien que couper par mes câbles ne fut pas aussi atteint que les deux autres et sa séparation trop peu important m'infligea une sévère blessure sur le haut du bras, si je n'avais pas bloque sa technique et que la lame aurait passé entre les fils sans être ralentit et découper, je n'aurais plus de bras en ce moment. Kailach avait finalement trouvé le moyen de se sortir de ces embrouilles et ce dirigeais à ma rescousse bien qu'une lame d'air fut envoyé sur lui et que lorsqu'il la brisa lui aussi, l'un des morceaux vint à ma rencontre, celle-ci je l'esquivais physiquement et bien que j'aurais eu mon mot à dire sur sa manière de se défendre en m'étant ma vie en danger, il avait probablement sauvé le bateau. Son jugement était finalement impeccable même si sur certaine mesure il avait mis délibérément ma propre vie en danger. Je sentis soudainement une bonne douleur au niveau des jambes, ainsi donc ma technique n'avait vraiment pas fonctionné et j'étais coupé à bien plus d'endroit que je ne le croyais, la blessure la plus sévère restait mon bras droit mais mes jambes que dire tout mon corps était coupé d'un peu partout, seule des lames d'air d'une force supérieure pouvait en faire autant et je commençais à comprendre l'étendue des talents de notre adversaire. Les techniques de manipulation ne marcheraient donc pas sur lui, mes défenses étaient largement insuffisante également, je ne voyais pas beaucoup d'option.


"Strand Restraint"

Je levais la main et de quelques mouvements très rapides et doigt j'immobilisais mon adversaire en l'entourant de mes fils, chaque mouvement de sa part causerais de la douleur, les câbles très acéré découpais aisément la chair et s'enfoncerait dans son corps s'il tentait de sortir de cette immobilité, il était temps de lui rendre la monnaie de sa pièce et justement mon arme était chargée avec le type de balle qui convenait à la situation.

*Scar Bullet...tu vas aimer j'en suis sur...*

Je tirais pour toucher son épaule et non sa tête avec une balle à fragmentation, après l'impact de lancement elle se fracturait et à la sortie du fusil se divisait et t'elle une grenade découpais avec ces morceaux de fer tranchant et brûlant l'adversaire, le criblant de blessure pas très sympathique. J'ignorais ce que Kailach était en train de concocter avec son attaque mais celui-ci envoya son poing à la figure presque en même temps que je tirais ma balle, nos angles étant différent je ne risquais pas de le blesser à moins que celui-ci ne se coupe contre ma technique d'immobilisation.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah] Ven 4 Jan - 19:00






• << Nagato touché ! Combat interrompu !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le rankyaku shuriken n'avait pas fonctionné comme je le voulais. Mon adversaire était plutôt intelligent et il avait donc réussi à contrer cette technique. Mais malheureusement pour lui, il n'y avait pas vu la troisième lames caché parmi les deux autres. Celui-ci semblait manipuler des fils invisibles et surtout très résistantes, avec ces fils, il avait réussi à stopper facilement les deux lames d'airs en forme de shuriken. la troisième était ralentit toujours par ses fils, mais ralentit ne voulait pas dire arrêter. Donc une minime partie de ma technique le touchait au niveau de l'épaule, lui infligeant une douleur insupportable dont il arrivait qu'à même à gérer.

Celui-ci n'était pas seulement blessé au niveau de l'épaule, il avait de petites blessures un peu partout sur le corps, même si celui de l'épaule semblait être le plus insupportable. Quel drôle de pouvoir tout de même ! Des fils aussi résistants que l'acier ? En tout cas, sans ceci il serait probablement à l'hôpital voir mort. Alors, c'était ça le niveau d'un commandant ? Je savais très bien qu'il n'y avait pour le moment pas fait grand-chose pour me mettre hors état de nuire. Il me considérait probablement comme un allié et donc il ne se donnait pas à fond. Si j'étais vraiment un ennemi, je pense que j'aurais eu beaucoup plus de difficultés que maintenant. En tout cas, ce n'était pas si une mauvaise idée que ça de diriger cet équipage.

Ah ! Le combat n'était pas terminé.. La lame d'air en forme de spiral dont j'avais envoyé vers le navire était stoppé. Incroyable, mais vrai. L'autre commandant au logia de la fumée frappait le rankyaku d'une multitude de poings d'acier. Aiie, ça devait faire mal. Frapper un concentrer de lame d'air avec les poings .. Certes, il avait des gants en acier, mais bon .. Le rankyaku était divisé en plusieurs parties et donc devenu complètement inutile. Impressionnant ! Maintenant je me trouvais entre les deux hommes, tous les deux déterminé à m'arrêter. Intéressant, très intéressant .. Comment allaient-ils s'y prendre ? J'avais hâte de voir cela .. J'ouvrais rapidement les trois premières boutons de mon manteau noir et je levais mes manches afin de pouvoir frapper fort. J'étais persuadé qu'à partir de maintenant ces deux marines allaient pas se retenir comme ils l'avaient fait jusqu'à présent.

Pour le moment une chose m'avantageait, la distance entre mes adversaires. Bien que l'homme au fil était trop près, l'autre se trouvait à environ une quinzaines de mètre de moi. J'étais persuadé que je pourrais frapper le premier avant que le deuxième n'arrive. Soudain toutes les lumières du navire de la marine s'étaient, en plus avec l'obscurité des lieux cela ne nous facilitaient pas la tâche. Ces marines étaient très intelligents, sûrement des futurs officiers très important de marinford. J'esquissais un léger sourire, malheureusement pour eux j'étais un agent très expérimenté du cp9. Et maintenant un agent du gouvernement, un ex-espion et assassin. Donc l'obscurité était quelque chose que j'adorais par-dessus tout, je ne pouvais pas rêver mieux comme terrain. Avant que les deux ne passaient à l'offensif, j'utilisais une nouvelle fois et surement la dernière fois, ma technique « mode corbeau ». Technique très efficace pour se dissimuler et surtout pour se battre dans l'obscurité. Derrière moi, l'homme au logia arrivait à une très grande vitesse vers moi, je n'arrivais pas très bien à le voir, mais j'étais dans l'obligation de contre-attaquer avant qu'il n'arrive trop près. Devant moi se trouvait le mode corbeau, à environ deux mètres et celui-ci n'était qu'un pure illusion de moi.

L'illusion seulement visible par l'homme au paramécia de fils, car celui-ci se trouvait devant moi et je pouvais voir ses yeux. Donc pour conclure le tout : l'homme au paramécia voyait qu'une illusion croyant que c'était moi et l'autre moi voyait mon véritable corps et se dirigeait tout droit sur moi. L'homme au paramécia de fils lançait ses fils autour de mon mode corbeau et le serrait très fortement. Tant que l'autre arrivait tout près de moi et m'envoyait son poing dans la gueule, bien évidemment je n'allais pas le laisser faire. J'utilisais mon haki de l'observation en cours de développement pour esquiver son poing.

« Kenbun-shoku : la Couleur de l'Observation ! »

En activant mon mode corbeau je me rendais compte que ce n'était pas le vrai homme au logia et que l'autre se trouvait seulement en-sous de moi, enfin sur le côté ? Il allait me frapper violemment, une seconde de retard et j'y serais passé. Grâce au haki de l'observation, je me décalais légèrement en arrière afin de laisser passer l'homme au logia. Il frappait violemment dans le vide et donc avec son élan il allait faire un bon petit voyage vers le sol. Oup's malheureusement ça n'était pas passé comme je l'espérais. Malgré le haki de l'observation me touchait avec quelque chose de tranchant au niveau du bras. Malgré cela je sursautais pour me mettre dos à dos avec mon illusion. L'autre homme tirait avec son fusil sur mon illusion. Mais malheureusement celui-ci avait disparu étant donné qu'il s'était fait attaché avec des fils. Donc la balle du fusil me touchait au dos, ce n'était pas une simple balle, mais plutôt une balle à fragmentation. J'étais propulsé quelques mètres devant et une douleur intense m'atteignait.. C'était si douloureux, même contre Makkura je n'avais pas été aussi touché.

Je n'aurais jamais du sous-estimé ces deux commandants, ils étaient puissants, très puissants. Ça me faisait très bizarre d'être touché comme ça, ça prouvait que je n'étais pas aussi fort que je pensais, ça prouvait que j'avais encore besoin d'entrainement. Par contre, le combat n'était pas terminé, malgré la douleur je me tenais à moitié debout. S'il suffisait une balle pour me mette K.O autant arrêter mon projet five. Bref, les deux hommes se trouvaient désormais côte à côte, l'homme au logia n'était pas au toucher que je l'aurais voulu. Je le fixais droit dans les yeux et j'utilisais une derrière technique d'illusion afin de le faire montrer ce qu'est le véritable enfer. Mais malheureusement mon escargophone noir sonnait, ce qui voulait dire, urgence ! Je décrochais et je laissais la personne à l'autre bout du fil parler :

« Maitre Nagato, nous avons capturé le chasseur de prime que vous vouliez mettre dans votre plan. Si vous ne veniez pas rapidement, il risquerait de s'en fuir. La recherche que vous nous aviez demander sur Sayuki sont terminés. Des agents du gouvernement sont à nos trousses, venez rapidement si vous ne vouliez pas perdre les documents. Nos vies sont entre vos mains, vos projets sont entre nos mains. »

Ah ! Ça faisait plaisir d'entre la voix de mes hommes, de mes mercenaires. Je leurs ai donné cette mission, il y a très longtemps. Je croyais qu'ils avaient échoué et donc mort, heureusement ce n'était pas le cas. Je me devais de rendre sur les lieux rapidement et prendre les documents. Ensuite bien évidemment je ne laisserais aucune trace qui pourrait tôt ou tard se retourner contre moi. Je ne répondais pas à mon tour, je me contentais de raccrocher et je m'avançais doucement vers les deux commandants qui avaient probablement entendu les paroles de l'autre homme. J'utilisais mon mode corbeau, mon corps se divisait petit à petit en une multitude de corbeau, me laissant qu'à même le temps de dire ce que j'avais à dire aux commandants.



« Très beau combat, dommage de ne pas pouvoir la terminer. Je suis bel et bien Nagato qui normalement j'étais censé diriger votre navire. Mais malheureusement j'ai une autre mission à accomplir et vous sembler être des grands, forts et surtout intelligent, je suis certain que vous n'avez pas besoin de mon aide. Si la marine vous contact à mon sujet, ou si un jour L'amiral Makkura vous demande quelque chose à mon Sujet, soyez sympa. Dite que vous ne m'aviez jamais vu ! »


----------------------------------------------------------------------------------------------------------


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah]

Revenir en haut Aller en bas

Mission en tant que Marine provisoire [Pv : kailach & Noah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Sur les mers de East blue-