AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

• Le meutre du directeur du cp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: • Le meutre du directeur du cp Dim 15 Avr - 14:24


    • Un combat assez difficile s'annonce pour notre duo . !

    Le plan avait été préparer, il ne manquait plus que l'approbation des nos deux autres agents. Comme on pouvait le deviner, kurisu acceptait avec plaisir et elle s'était même proposé pour créer l’émeute afin que deux ou trois prisonniers puissent s'enfuir. Comme je l'avais dit tout à l'heure, les deux qui s'enfuiront n'auront pas de chance, car ils allaient de nouveaux être jugé et peut-être exécuté pour meurtre du directeur. Makkura approuvait à son tour et conseillait à Kurisu de prendre un Den den mushi afin que nous puissions rester en contact. C'était bien réfléchi de sa part, il n'arrêtait pas de nous surprendre. À chaque fois qu'une idée était proposé, il se permettait d'accepter et de l'améliorer, cet homme était tout simplement le plus grand stratège de cette Organisation.

    Enfin qu'importe, Kurisu prenait la porte et se dépêchait d'aller créer l’émeute, pendant ce temps nous devions tout faire pour retrouver le directeur et l’embobiner. Il était quelqu'un de très facile et quant à moi j'étais plutôt un manipulateur et c'était grâce à cette avantage que nous allions lui faire croire des mensonges afin que lui faire quitter l'île. Je me contentais de suivre Makkura, il avait l'air de savoir l'endroit ou le directeur pouvait bien se trouver, je lui faisais confiance et je le laissais nous mener jusqu'au directeur. Nous avions désormais quitter la tour d'enies lobby et nous nous dirigions vers la cour de celui-ci.

    D'habitude les soldats du gouvernement infestaient ce lieu, mais aujourd'hui tout semblait très calme. On pouvait voir de loin, le directeur qui était en train d'engueuler certaines personnes. Il ne changerait jamais, toujours la même chose, franchement si Enies lobby était toujours débout et toujours pas la moindre attaque des ennemis, c'était sûrement grâce à ses agents. Imaginiez-vous, des agents inexpérimenté et un directeur de merde ? Alala, je ne préférais même pas imaginer, c'était la cata assuré. Enfin qu'importe, nous arrivions enfin devant le directeur et Makkura s'était permis de lui parler en le dévoilant le but de la mission. Il était très content, il avait hâte d'avoir une promotion et acceptait tout en disant que nous ne viendront pas avec lui.

    Il ne manquait plus que ça, si nous n'allions pas avec lui, tout notre plan tombait à l'eau. Putain, il exagérait là … Je me contentais de soupirer un bon coup avant de lui dire les risques de ses missions, puis je demandais à Makkura de bouger d'ici tout en souhaitant bonne chance au directeur. Soudain il nous interpellait en disant qu'il nous ordonnait de partir avec lui. Puisque c'était un ordre, nous décidions d'obéir à notre très cher directeur. Nous nous dirigions vers le port, pendant ce temps, il se permettait de me traiter et de me dire ce que j'avais à faire et ce que je ne devais pas faire. Je me permettais d'obéir et de répondre avec un léger sourire par un « oui, chef ! » ..
    Nous étions désormais arrivée au port, il y avait beaucoup de navire portant le drapeau du gouvernement, c'était tout à fait normal. Nous avions mit le cap sur Rusukaina, nous étions en tout une dizaine. Le directeur, Makkura, moi et sept autres soldats du gouvernement que nous allions éliminer une fois arrivée à la destination. Le directeur entrait dans une cabine vide et se contentait de dormir tranquillement, personne n'était autorisé à le réveiller, si cela venait à arriver c'était la mort assurer pour le fautif.

    Quelques heures plus tard, nous pouvions désormais voir l'île de Rusukaina qui était à quelques mètres de nous. À ce moment là, je faisais un signe à Makkura et je me contentais de sortir mon sabre. Le ciel était gris, la nuit n'allait pas tarder à tomber, c'était le temps idéal pour assassiner. Les soldats du gouvernement était tous séparer aux quatre coins du navire, certains dormaient et d'autres regardaient la mer. J'utilisais ma technique de Soru, une fois arriver derrière ma proie, je me contentais de le tenir par la tête avant de lui couper la gorge avec mon sabre. J’enchaînais avec un Genppou accompagné d'un soru et je plantais mon sabre sur le dos de ma proie. J'arrivais à quatre meurtres et c'était là que je remarquais qu'il ne restait plus rien, Makkura avait éliminer les trois autres.

    Désormais nous étions trois et là fête allait enfin commencer. Le bateau arrivait enfin à la destination, et le directeur s'était lever. Il m'avait même vu avec mon sabre remplit de sang ainsi que Makkura. Je prenais la parole avant qu'il ne disait un mot :

    « Chef, l'ennemi à réussi à nous avoir, il contrôle nos corps.. Il est à l'intérieur de la foret.. Je suis désolé .. Arrêter le avant qu'il prenne possession de votre corps s'il vous plaît. »

    Celui-ci se posait des questions et ne savait plus ce qu'il devait faire. J'adorais le voir dans cette situation, c'était tout simplement excitant.. Peut-être qu'il était con, bête et naïf, mais il savait qu'à même se battre, il était le seul à posséder les six pouvoirs du gouvernement. Il se désarmait de tout les choses qui était lourd et se contentait de prendre son sabre tout en se dirigeant dans la forêt. Ça se voyait, il avait soif, soif de pouvoir, il voulait réussir cette mission afin d'être promu. Mais malheureusement pour lui, nous allions le donner le une promotion plus haut que celle du conseille de cinq étoiles. Nous allions l'envoyer dans l'autre monde, j'espérais qu'il serait heureux et nous remercierait de ce fait. Je lançais un léger sourire à Makkura et je me lançais à la poursuite du directeur, alors que lui était à la poursuite d'une illusion.

    Rusukaina .. Cette île me rappelait beaucoup de chose, c'était ici que je m’entraînais avant afin de maîtriser les techniques du cp9 et c'était ici que j'avais appris à devenir un vrai assassin. Enfin qu'importe .. Nous avions retrouver le directeur, il était en train de crier dans le vide, le pauvre. Je prenais la parole en lui disant :

    « Hey Chef ! C'est fini pour vous.. Vous nous avez traiter comme des larbins, maintenant il est temps de vous faire regretter tout ce que vous avez dit sur nous. Et je voudrais que vous excusez aussi. »



    « Ne vous inquiéter pas, Kurisu Akaike prendra votre poste et veillera sur nous. »

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Le meutre du directeur du cp Lun 16 Avr - 9:49

Le plan allait donc être mis en route bientôt, Kurisu était prête a foutre le bordel ici même pendant que ses deux compagnon allez s'occuper d'entourlouper le directeur. Comme convenue elle piquait un Den den mushi pour être joignable à tout moment. Makkura avait bien tout prévue et Nagato avait cette flamme d'envie de détruire cette adversaire qu'il lui correspondait bien.Cette mission il fallait l'avouer était surement le meilleur complot au monde ce qui était d'autant plus excitant. Bon trêve de bavardage, il fallait regardait l'activité de la marine qui était très calme, c'était comme d'habitude d'ailleurs. Ils étaient tous feignant par ici, sous prétexte qu'il avait de très bon agent du CP9, c'était pas vraiment normal. Aujourd'hui ils allaient devoir bosser un peu pour changer. Maintenant il fallait attendre un peu le temps que Makkura et Nagato arrive à persuader le directeur de sortir d'ici. Sa voix irritante s'attendait même la ou était Kurisu, pour dire que c'était pas dur de savoir si il était encore là ou pas.

La rousse attendait patiemment de ne plus entendre cette voix pour passer à l'action, il y avait intérêt de prendre son temps. Surtout que si l'un des trois rater cela serrait fatal à cette mission.Deux heure d'attente et tout semblait maintenant calme, les gardes eux même c'était endormi. C'était maintenant le bon moment pour agir, elle lâcha ses fantôme dans la salle des machines plus loin non surveiller à cette heure ci. Et un gros boum se fit entendre, maintenant toute les portes était ouverte, et tout les prisonnier se ruait dans les couloirs comme prévue. Les marines eu pas mal de mal à se réveiller et donc n'avait même pas vu qui avait prémédité ça et c'était totalement parfait. Kurisu sortie discrètement sans que personne la voit , puis après ça vis quatre prisonniers s'enfuir c'était un de trop mais ce n'était guère grave ça pouvait encore plus passer pour le meurtre du directeur. Il prie un bateau et commença à s'enfuir, Kurisu attendit à l’intérieur que le bateau soit assez loin pour que personne ne la remarque. Une fois assez loin et même pas poursuivi elle neutralisais très rapidement les prisonniers leur passant des menottes à chacun. elle avait piquer un log pose qui indiquer la direction pour Rusukaina, elle savait pas trop ou ça se trouvait heureusement elle savait avec quoi y aller. Le voyage fut assez long mais elle arriva enfin sur l'île prévu sans trop de soucis apparent. Bon il fallait maintenant retrouver ses deux compagnon, il ne devait pas être forcément loin vu que leur bateau était encore là. La rousse descendit du bateau tranquillement après avoir jeter les 4 prisonniers par dessus bord sans aucune once de pité. Elle ne pouvait pas tout porter seule, mais elle les jeta loin du bateau pour exploser celui ci ne laissant qu'une possibilité de partir, et surtout aucune preuve. Bon maintenant ou était Nagato et Makkura ça c'était une grande question. Comment les retrouver ici? une voix se faisait entendre ils étaient donc pas très loin. Elle s'approchait de l'origine du bruit et vis Makkura sur le chemin, la rousse le regardait avec deux homme mort sous les bras.

-Mission réussis c'est bête ils vont tuer le directeur donc on les a tuer à titre d'exemple.

Les deux hommes était encore vivant, bien qu'il ne pourrais jamais plus bouger de leur vie mais, elle s'en fichait un peu. Après tout ils avaient le permis de tuer, alors il ne fallait certainement pas se gêner pour le faire.Elle avait un peu de sang sur le visage mais elle s'en fichait il fallait plus qu'aller voir le directeur qui était non loin de là. Makkura aller surement l'y emmener ce qui semble la meilleure solution surtout qu'elle n'avais pas envie de se perdre par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Le meutre du directeur du cp Lun 16 Avr - 22:17

    Enfin le grand jour ! C’était aujourd’hui que le CP9 allait prendre un grand tournant dans son histoire. Pour la première fois un Directeur serait éliminé par ses propres membres et pour la première fois ca serait eux qui choisirait leur directeur. Une fois arrivait à bon port Nagato et Makkura s’occupèrent d’éliminer ensemble les sept agents gouvernementaux qui les accompagnés, son camarade en avait tué quatre et Makkura lui quelques instants en avait tué trois autres sans grand effort en utilisant la puissance de ses poings pour toucher les points vitaux. Il fallait profiter du fait que le Directeur était en train de dormir dans sa cabine.

    Maintenant il ne restait plus que les trois hommes en tête à tête. Le plan commençait à prendre forme et a partir de maintenant le Directeur était sur la sellette, il ne lui restait plus beaucoup de temps avant qu’il ne rejoigne l’au-delà. Finalement le directeur finit par se réveiller et il avait vu que la lame du sabre de Nagato avait été ensanglanté tout comme les poings de Makkura était ensanglanté. Et avant même que le Directeur ne puisse dire quoi que se soit, Nagato avait pris la parole. Il s’adonna à une comédie digne des plus grands acteurs. Makkura décida de jouer le jeu et fit comme-ci il était en détresse en grimaçant quelque peu.

    Le Directeur était complètement dépassé par les évènements, il ne savait même pas quoi faire dans ce genre de cas et cela montrait bien son incompétence. C’était totalement pitoyable que de le voir impuissant et ignorant, il n’avait aucun plan en tête et cela se voyait sur les traits de son visage qui montrait une nervosité apparente. C’est ensuite que le Directeur se mit à bouger, sabre en main il commençait à se diriger vers la forêt. On pouvait voir à quel point le Directeur était attaché à sa soif de pouvoir, il voulait à tout prix être promut. Nagato esquissa un sourire complice à Makkura qui lui aussi lui rendit un sourire en coin montrant sa satisfaction.

    Nagato ensuite se mit à la poursuite du Directeur et Makkura fit de même en suivant son compagnon d’arme. Nagato avait crée une illusion parfaite faisant croire au Directeur qu’il poursuivait réellement quelqu’un. La poursuite ne dura pas très longtemps puisque le directeur avait cerné le poursuivant donc qui était une illusion et se mit hurler de rage sur le pseudo criminel qui n’était donc que le fruit du pouvoir extraordinaire de Nagato, même Makkura s’y laisserait prendre sans aucun doute. Nagato était tel une araignée qui piégé sa cible dans une toile. Ensuite celui-ci justement pris la parole en expliquant qu’il était temps d’en finir.

    Makkura s’avança vers le directeur tout en jetant sur le côté son long manteau à capuche dévoilant son corps musclé et ses cheveux qui partaient en bataille et il se mit dans une position bien spécifique, les bras légèrement écarté et les poings très serrés diriger vers le bas. Il prit une légère inspiration et un son de grondement fut émit par l’agent du CP9, comme-ci un démon qui sommeillait en lui allait se réveiller pour apparaître. Et soudain une immense lueur dorée aveuglante apparut pour illuminer l’endroit d’où se tenaient les trois hommes. Makkura s’était transformé sous sa forme de Daibutsu géant, il était devenu immense et extrêmement imposant.


    « Kaï Daibutsu !! » (Ouverture de Bouddha)



    « Directeur ! Je vais vous faire l’honneur de me montrer sous ma véritable apparence, jamais personne ne m’avait vu sous cette forme, même pas Nagato ici présent…Je sais que vous avez une connaissance parfaite de toutes les techniques du CP9 et c’est pour cela que nous allons vous tuer rapidement ! »

    Sous cette forme incroyable, Makkura voyait sa force et sa vitesse ainsi que sa résistance sont incroyablement élevés, mais il ne pouvait rester que trois minutes sous cette forme. L’agent du CP9 avait exprimé le fait qu’il ne voulait pas sous-estimé la force du Directeur et il voulait lui montrer sa réelle force avant que celui-ci ne rejoigne le monde des morts. Même Nagato qui n’avait jamais vu la vraie forme de Makkura serait tout aussi surpris que le directeur ne l’aurait été. Ensuite Makkura positionna sa paume de main en direction du Directeur et d’une voix sombre et effrayante, sa paume de main se mit à briller pour finalement lancer de plein fouet :

    « Tenohira Daibutsu » (Paume de Bouddha)


    Sous sa forme de Daibutsu géant, Makkura tend la main pour produire un choc très violent sur une zone bien définie et là en l’occurrence il avait visé le Directeur et en plus de cela avec pleine puissance. Derrière on pouvait voir d’innombrables arbre de la forêt se déraciné sous la puissance du coup qui serait très impressionnante. Le Directeur serait emporté par le choc totalement désemparé, il ne pouvait strictement rien faire. Le directeur avait salement encaissé le coup^, il était blessé et sonné, Makkura tourna sa tête en direction de son compagnon d’arme et très vite il lui dit :

    « Vite Nagato, il faut profiter de ce moment de surprise ! Il faut lui porter un coup qui va l’empêcher de riposter ! »

    Toujours sous sa forme de Daibutsu géant, en tournant la tête juste derrière, Makkura remarqua la présence de Kurisu qui était déjà là. Elle serait également surprise de voir la forme impressionnante de l’agent du CP9. Makkura décida de reprendre sa forme humaine et une fois cela fait, il s’adressa rapidement à Kurisu afin qu’elle agisse vite à son tour :

    « Kurisu Akaike-Sama, lorsque Nagato à son tour aura porté son coup sur le directeur, ca sera à votre tour de l’achever définitivement ! »

    Dit-il sur un ton sérieux. Ensuite Makkura reprit son manteau à capuche qu’il remit de suite sur son dos et il rabaissa sa capuche pour recouvrir entièrement sa tête. Le Directeur n’avait plus longtemps à vivre maintenant. Pendant ce temps là l’agent du CP9 se depecherait de rejoindre le navire afin de préparer le départ pour ne pas perdre d’avantage de temps. Il était certains que Nagato et Kurisu finirait par l’éliminer définitivement puisque le Directeur n’aurait aucune chance face aux membres les plus puissants et influant du CP9.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: • Le meutre du directeur du cp Mar 17 Avr - 19:40

    Désormais, ce n'était plus qu'une question de temps .. Le directeur allait sûrement dire au revoir à ce monde cruel dans les heures qui suivent.. Nous savions bien évidemment qu'il n'allait pas nous laisser faire aussi facilement et c'était bien pour cette raison que nous étions trois. La dernière membre de ce complot n'allait pas tarder à venir, elle était celle qui remplacerait ce pitoyable directeur.

    Le directeur n'y croyait pas trop à cette réalité, pourtant il savait très bien que je n'étais pas quelqu'un qui plaisantait sur ce genre de chose. Enfaîte, il voulait faire semblant de ne pas y croire, parce que s'il savait que c'était une plaisanterie, il n'aurait pas perdu un seul instant et m'aurait frapper. Comme le faisait souvent à Enies Lobby. Ce n'était pas le fait qu'il me frappait qui me posait un problème, mais plutôt le fait qu'il me manquait du respect. On ne pouvait plus attendre, Makkura s'avançait vers le directeur.. Il voulait commencer la première attaque, je me demandais qu'elle genre d'attaque il allait nous sortir.

    Il était tellement mystérieux que je ne connaissais presque rien sur lui, ni sur son pouvoir. Je dirais même qu'il était l'agent le plus mystérieux du cp9.. Soudain il se transformait en une immense montre bizarre, il était énorme et dégainait une lumière jaune. Les arbres à côté de nous se fissuraient tout seul, les feuilles volaient dans les airs, les animaux fuyaient, il dégageait une énorme énergie. Son pouvoir était tout simplement effrayant, c'était bien la première fois que je voyais une chose pareille. Il prenait la parole avec une voix effrayant et sombre et s'adressait au directeur en disant :

    « Directeur ! Je vais vous faire l’honneur de me montrer sous ma véritable apparence, jamais personne ne m’avait vu sous cette forme, même pas Nagato ici présent…Je sais que vous avez une connaissance parfaite de toutes les techniques du CP9 et c’est pour cela que nous allons vous tuer rapidement ! »

    C'était vrai que je n'avais jamais vu Makkura sur cette apparence, et c'était bien pour cette raison que j'étais choqué de son pouvoir.. Il se servait de sa paume et tapait vers le directeur, soudain il causait une incroyable onde de choc à la quel le directeur ne pouvait s'échapper .. Le pauvre, il ne s'attendait pas du tout à ce genre de situation, et une autre chose prouvait encore son incapacité de gérer le cp9 : Il n'avait aucune fiche de fichage pour les membres et donc ne pouvait pas connaître tout les capacités des agents. .. J'espérais seulement que Kurisu ne commettrait pas cette erreur, j'étais persuadé qu'elle ne le commettrait pas. Enfin qu'importe, Makkura me demandait d'attaquer à mon tour, c'était à ce moment la que je passais à l'attaque.

    J'utilisais ma technique de Soru, une fois derrière lui je sortais mon sabre et je le plantais sur le dos. J'avais fait exprès de ne pas le tuer, avant que mon sabre ne l'atteigne, il criait en disant :

    « MAKKURA ARRETE .. ARRETE … FAIT PAS CA … TU VAS LE REGRETTER …. »

    Une fois mon sabre planter en son dos, il cessait de crier et retournait doucement sa tête vers moi.. Malheureusement pour lui, il croisait mes yeux, la source des illusions .. Et à ce moment là je lui faisais voir des choses horribles comme si c'était une réalité, tout cela pour le paralysé.. Il ne bougeait plus bouger .. Par contre, il avait encore la force de supprimer mon illusion, mais quoiqu'il en soit, il était paralysé .. !! Il me regardait tout en crachant du sang sur moi, puis enchaînait en disant :

    « Na.. N..Nagato !! Enfoirée. »


    Il ne s'excusait toujours pas.. Malheureusement je n'avais pas le temps de lui faire regretter tout ce qu'il avait fait. Kurisu était déjà là et s'était lancer vers nous en utilisant un truc bizarre.. Il fallait que je m'écarte de là, j'enlevais mon sabre puis je le plantais de nouveau sur le coup. Tout mon corps était remplit de sang, j'utilisais mon soru afin de quitter les lieux au plus vite.. J'espérais que mes coéquipier comprenait ce que je faisais, je devais prendre une douche au plus vite.. !


    Hors rpg : Pitoyable mdr!! désolé :/ Je devais faire vite pour ne pas être charger après. Excusez-moi :/

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Le meutre du directeur du cp Mer 18 Avr - 8:01

    Le directeur était maintenant bientôt mort le complot des trois agent était totalement imparable, Nagato était déjà entrain d'utiliser ses illusions sur lui. Pourtant même si ce directeur était un connard fini il arrivé à désintégré les illusions porter sur lui. Sa force d'esprits et sa combativité était tout de même un point inconnu habituellement mais, il arrivait a prouver sa force certaine. Enfin que de détail, Kurisu regardait impassible le directeur qui était là à supplier même si les mots ne se faisait guère entendre encore. Makkura s'avançait tranquillement vers le directeur avec sa classe habituel, personne ne le connaissait réellement. Kurisu elle même ne savait pas trop comment était cette ami rival qu'elle apprécier. Aujourd'hui elle allait le savoir, celui ci avait dis qu'il se montrerais sous sa vraie forme. Voyant la grandeur de Makkura et son aura, elle arqua un sourcils légèrement impressionnait de cette force. Voila donc son pouvoir, quel était donc ce fruit qui semblait procurer une puissance aussi dévastatrice. Elle essayerait de lui demandait après cette mission,connaître ses agents était un point essentiels dans une équipe.

    Makkura fit une onde de choc fort impressionnante balayant quelque peu le paysage de derrière, même les animaux fuyait de peur de cette masse.Ils disait que maintenant c'était à Nagato de porter le prochain coups, et à la rousse de faire le final. Quel joie et honneur de tuer cette homme qui pendant des années avait était directeur. Nagato paralysa parfaitement le directeur celui ci pleuré et même imploré presque la pitié. Kurisu s'approchait lentement envoyant ses prisonniers vers Makkura, elle le regardait d'un air blasée.

    -Prends ça et pars.

    C'était simple et efficace comme phrase, elle s'approchait de Nagato formant son fantôme le plus gros qu'elle est crée à ce jour. Nagato partait assez vite sentant surement le danger de la prochaine attaque et il n'avait pas tord. Kurisu d'un sourire sadique mis le fantome sur la tête du directeur, celui ci faisait était ci gros que l'explosion allait surement faire mal.Elle se retourna et marcha tranquillement avant d'entendre.

    -Pétasse de Kurisu, allez en enfer vous trois!


    S'éloignant sans se forcer elleclaqua des doigts, et un enorme boum se fit voir et entendre au lieu ou était Kurisu.La tête du directeur avait attérit juste devant les pieds de la rousse, et elle la pris par les cheveux marchant jusqu'au bâteau.Une fois arrivée la bas elle jetait la tête sur le pont d'un air désinvolte et soulagé de plus supporter cette homme. Surement tous le CP9 sera content de sa mort mais, le gouvernement le sera mois, mais après tout, c'était la faute aux marines qui ont laisser quatre prisonnier s’échapper. Elle c'était assise sur une des marches sans trop rien dire, mais repensant à cette bataille. Makkura et Nagato était belle et bien des agents d'exceptions, ils avaient vraiment prouver. Kurisu avait encore plus de respect sur ses deux là, et essayerais contrairement à ce charlatant de se renseigner sur son équipe.

    [HRP: c'est encore plus pourrite.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: • Le meutre du directeur du cp

Revenir en haut Aller en bas

• Le meutre du directeur du cp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Calm Belt :: Rusukaina-