AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT ) Jeu 20 Déc - 18:19

>

Une mission spéciale.
Mais avant l'action...



Le temps passe lentement. Tel du sable dans un sablier, il coule jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien. Et ce moment où il n'y a plus rien c'est la mort. Pour ma part, je ne la voyais pas arriver fort heureusement, tandis que d'autres.. . Ceux qui ne croient pas à l'avenir, ils la voient. Ils voient cette silhouette encapuchonné approchant avec sa longue armé pour couper les liens. La mort et sa faux, sûrement le pire ennemi de tous, ou l'ami de chacun. Tout dépend de son point de vue. Soit on la traite comme une amie, à force de prendre goût à la vie en oubliant ses limites, il arrive qu'on veuille devenir égoïste et que sur le coup on désire repousser la réalité. Cependant, il y a ceux qui restent réalistes et qui acceptent le sort qui nous attends tous. La mort... Moment où une fin naît pour donner lieu à une seconde vie... ou le néant.

Respirant calmement, je regardais la mer au loin. Si calme en ce soir... Doux contraste puisque derrière moi se trouve une taverne où des gens discutent, où l'ambiance est animée. Ce soir, c'est pas un soir comme un autre puisque si je suis là, sur cette petite île de North Blue, c'est pour discuter d'un contrat. Contrat avec une personne quelconque. Qu'elle soit pirate, de la marine ou autre, je m'en fiche. Tant que le prix est ce qu'il faut pour que j'avance tout me va. De plus, la personne qui devait me rencontrer savait des choses visiblement sur le conflit d'il y a quelques années. Une île à South Blue... Un conflit qui c'est tue dans le silence. C'est sûrement pour ça que j'allais devoir accepter quoi qu'il arrive. Sachant que même si dit ainsi on dirait que J'ai les mains liées, au fond c'est moi qui ais les cartes en main. Car si la ou les personnes me disent des crak, pour sûr qu'elles paieront chères. Quand on voit Urumasa et Iai n'est-ce pas convainquant ? Au fond je pense que si...
L'heure pile frappant enfin à l'horloge, je vais m'asseoir au comptoir. Lieu de rendez-vous. Les personnes que j'avais contactées étaient réputées pour avoir fait des voyages un peu partout, d'où mon intérêt. Elles savaient des choses que d'autres ne savent pas et c'est là que j'y gagne. Car au fond, un capitaine pirate célèbre ça ne veux pas dire qu'il a le savoir. Puissance et savoir sont deux choses différentes. La puissance peut s'exprimer de manière mentale et physique tandis que le savoir en soit est une puissance purement mentale. Bref... Un bruit de porte se fait entendre. L'ambiance se meurt un instant avant de reprendre. Visiblement, l'arrivée a fait un effet impressionnant... Les gens en question ? Sans rien dire, je laisse un gars s'asseoir à côté de moi pour alors écouter ses paroles.

«  Lagi Elder Namino ? »

«  En effet.... »
«  … Je suis Taito... Shion.... Capitaine des Star Purple... »
«  … Enchanté. »
«  Je suppose qu'on peut commencer dans le vif su sujet ? »
«  Bien entendu... »

La suite fût de courte durée. Paroles, objectifs, risques, tout fût évoqué. Je retenais chaque mots jusqu'à ce que nous arrivâmes à la partie tendue de la discutions. Les closes du contrat, les garantits en tout genre, les avertissements en cas de trahison ou échec exprès. Je soupirais souvent me lassant de ses avertissements des plus futiles. Pensait-il me convaincre ou me faire peur en laissant un loubard armé d'un espèce de marteau ? Ou d'un autre plus fin armé d'une arme ? Voilà une belle pression... Je vins à lui dire.

«  Entendu... Mais pas besoin de mettre en place de tels moyens... Je suis quelqu'un de simple vous savez... »
«  Simple et radical d'après deux trois rumeurs... Mais je ne crois que ce que je vois. Après tout, des rumeurs ne sont que du vent transporté par des bouches trop grandes à mon goût...Bref... On se retrouve demain à l'aube... Au port... »
«  Entendu... »

Suite à ces paroles, l'équipage disparut. L'ambiance devint plus fraîche. Je vins à m'isoler dans mes pensées devant un bon rhum. Après tout, je devais profiter avant d'aller en enfer car vu l'objectif, ça n'allait pas être de tout repos...

© Lagi

36 Lignes


Dernière édition par Lagi E. Namino le Jeu 20 Déc - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT ) Jeu 20 Déc - 18:48

>

Une mission spéciale.
A vos marques... Prêt...



Dans la vie, il faut savoir faire des choix. Vivre, mourir, se battre, s'abstenir, avancer, reculer, s'investir, être un branlos, bref... Chaque choix mène à un chemin différent. Certains sont éclairés, d'autre moins, jusqu'à certains qui ne sont pas éclairés du tout. Certains préfèrent les chemins éclairés, d'autres non. Qui est le mieux ? La justice dite par l'état ? La justice personnelle ? Ou l'anarchie totale ? La réponse dépend de ses pensées. Selon notre définition de justice, selon notre façon d'agir et encore pleins d'autre paramètres. Pour ma part, je choisissais les chemins moyennement éclairés. Celui-ci est éclairé ou non selon nos actes. Ainsi donc, c'est comme ça que je me retrouvais en compagnie de l'équipage peu connu que sont les Star purple.

Les Star Purple. Peu connu, pourtant le bateau est côté à environ 50 000 000 de Berry, la tête du capitaine à environ 25 000 000 Berry et les membres d'équipage de 10 000 000 à 12 000 000 Berry chacun... Autant dire qu'au final ce n'est pas si mal pour un équipage qui a commencé la piraterie il y a environ de cela... Deux ans. Leurs faits ? Pirateries sauvage, actes de barbarie envers le gouvernement en général, vols de marchandises, trafique d'armes peu important mais trafique quand même. Bref... Des gens qui sont entre novices et débutants. Enfin dans la piraterie, au fond, même si je dit ça, je sais que je dois le respect si on peut dire, à ces gens là. Même si au fond c'est tout l'inverse. Si je coopérais avec eux, c'est pour MES informations. Je ne pense pas à eux, mais à moi dans l'histoire. MON gain, pas le leur. Moi j'aurais des infos, eux leur trésor.
L'équipage est composé de six personnes, ce qui est un bon début. Un capitaine, à savoir Taito ( http://cf.imados.fr/medias/1/photos/4/2/5/5312425/166135/tns0-166135b27.jpg ), un navigateur, un canonnier maîtrisant aussi les armes à feux, un costaud servant de charpentier, un stratège qui est plus une seconde tête de bateau, un informateur étant plus combat indirect et enfin un second qui est l'homme le plus fidèle du capitaine. Rien de bien impressionnant pour des gens de haute autorité dans la marine ou autres, mais pour les gens en bas de l'échelle, ils méritent respect et crainte...
Pour ma part, je ne les craignais pas, sans pour autant les sous estimer... Je restais sur mes gardes car même si je suis allié à leur côté... Je ne suis pas un membre donc au fond, un simple lien temporaire.

«  Alors... Prêt ? »


La capitaine me parlait tranquillement lors du trajet vers l'île. Nous allions attendre un convoi. Le but de tout ça ? Simple... Je me souviens encore des paroles de cette personne.

Citation :
«  Si nous faisons appelle à toi, c'est pour une aide. Vois tu... La marine, gouvernement comme tu veux, s'amuse à transporter des marchandises précieuses ces temps-ci. Il parait qu'il y a peu, notre réputation a été salie car nous avons échoués lors d'un résistance face à la marine... Du coup nous aimerions nous venger et quoi de mieux qu'un gros coup pour effacer notre échec précédent... Bref, mon informateur a réussis à dégoter des trucs croustillants et il semblerait que d'ici peu, un bateau peu important visuellement s'amuse à transporter un ' trésor ' important. Ce dont il s'agit ? Nous ne le savons pas, mais au fond, le bateau semble petit, mais il est blindé de personnes, ce qui est louche pour une cargaison se voulant ' banale '. Bref... Nous soupçonnons pleins de choses dont nous aimerions un coup de main pour relancer notre carrière et frapper un grand coup dans l'estime de ces idiots... En échange de ta coopération, comme convenu, nous te donneront des informations sur ce que tu veux... à savoir, des informations sur cette soirée sur ton île... »

Me retournant lentement, caressant le manche de mon épée favorite à savoir celle de droite, Urumasa, je vins à lui répondre.

«  Toujours... »


Sur le visage de Taito se dessinait un sourire presque malsain. Ce soir, quand le bateau approchera de notre cachette, à savoir un rocher qui est parfait pour rester sur place sans mettre l'encre à la mer, nous fonceront vers ce bateau pour créer la surprise et l'aborder. Il ne restera absolument rien. Rien de rien.... Je vins donc à discuter de plus belle avec lui avant de doucement retourner à mes occupations jusqu'à ce que nous soyons arrivés à bon port. Le soir approchant à grand pas...

© Lagi

36 Lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT ) Jeu 20 Déc - 19:25

>

Une mission spéciale.
Time to make a move.



Voici comment marche le monde. Il y a ceux qui sont en haut comparable à des marionnettistes. Ils possèdent la force monétaire et naturelle pour manier tout ceux en dessous. Suite à cela, il y a ceux qui sont presque totalement télécommandé. Les semi-pion du système. Ils fonctionnent via l'argent et n'ont pas de manière de penser prédéfinis. Puis finalement, il y a les pantins. Qui sont dirigés bêtement. Mais au fond, ils marchent de manière autonomes, laissant croire qu'ils sont maniés tranquillement alors qu'ils ont encore leurs façons de penser. Là est la grosse erreur des gens d'en haut. Ils se croient trop puissants et donc oublient des détails qui coutera cher... La nuit était tombé, bientôt, la nuit calme comme la veille deviendra chant de guerre. Le sang coulera à flot, les cris retentiront, la mort sera là et l'espoir aussi. Qui gagnera ? Ça personne ne le sait. Je sais très bien ce que je risque mais bon... J'avance quand même me risquant à ce jeu de roulette russe. Vivre ou mourir il faut choisir. Là est ma décision. J'avance et on verra si je tombe aujourd'hui ou demain... Droit comme un I appuyé contre un des mats, j'écoute le capitaine faire son dernier briefing à ses acolytes. Écoutant d'une oreille attentive, je notais quelques paroles dans son discours.

«  Messieurs... Ce soir est un grand soir. Nous allons nettoyer notre blason et le faire briller de mille feux. Ce soir, grâce à Jack, notre informateur; nous sommes sur le point de voler un trésor visiblement bien gardé. C'est donc pour cela que je vous demande de ne pas y aller trop sereinement. Allez-y comme si nous allions combattre un ennemi plus fort que nous... Et surtout... PAS DE QUARTIER... Je veux que vous ouvriez une voie à notre ami temporaire qui pendant la bataille ira récupérer le coffre. Puis une fois en poche, nous feront couler le navire grâce aux canons que Joe aura préparé à l'avance. Est-ce clair ? »
«  OUI CAPITAINE !!! »


Voilà un équipage motivé... Regardant les hommes un à un, pour ma part je me concentrais sur mon objectif qui était différent. Je devais attendre un signal. Le plan était ainsi, les bateau fonceront et là, ils useront de leur arme secréte, à savoir le bout du navire qui a été changé pour être remplacé par une sorte de harpon géant. Ainsi, ils embrocheront le bateau et là commencera la bataille. Mon but au départ sera de rester sur le bateau et éliminer tout ceux qui tenteront de s'infiltrer. Puis quand le premier coup de canon retentira... Je me devrais aller sur l'autre navire qui en logique sera déjà un peu nettoyé et là, je devrais foncer vers le bureau du capitaine de navire, tuer tout les gêneurs et récupérer le trésor avant de revenir. Simple en apparence, mais difficile à faire... Soupirant, je respirais calmement pour alors reouvrir les yeux. Soudain, un homme cria à l'équipage qu'un bateau était en vue. L'homme attendit un moment puis vint à nous donner des infos précises sûrement grâce à une loupe puissante ou un outil qui lui permettait de bien déceler les informations.

«  Ils sont une vingtaine sur le pont capitaine.... Il semblerait qu'il y en ait autant dans la calle.. Quant au capitaine, il se trouve sur le pont... Sur le pont, ils sont peu armés, mais ceux d'en bas un peu plus... Aucun canon n'est prêt... c'est tout capitaine.»

Ainsi donc... Nous avions à faire avec une cargaison plutôt bien gardé malgré tout ? Souriant, je vins à me ranger dans le bas de la calle attendant la suite. L'action allait commencer... Enfin.

© Lagi

32 Lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT ) Jeu 20 Déc - 19:50

>

Une mission spéciale.
Action !!!.



Sans rien dire, je restais contre la parois du navire. Celui-ci était calme, mais rapidement, les bruits de pas au dessus prouvèrent une agitation voulant tout dire. Les gens s'activaient, ils allaient attaquer. La bateau allait jouer le bélier contre l'autre puis la chaos commencera enfin. L'ambiance passera de calme à bordélique. Finit la tranquillité que la mer nous offre. L'isolation deviendra ruée chaotique, bordel humain, giclées de sang dans la mer et sur le bois lustré. Fermant les yeux, je sentis une faible secousse prouvant que le bateau avait bougé brutalement. Dehors, les bruits animales raisonnaient, les gens étaient sous possession du sentiment qu'est la sauvagerie. Je restais là attendant la suite patiemment écoutant les paroles rauques, sanglantes, chaleureuses, encourageantes, spéciales... Un petit groupe motivé devenait déchaîné.... J'espérais que les marines adverses étaient de bonnes personnes, sans quoi, face à cette volonté de fer, ils ne feraient pas le poids. La volonté est la lame d'un épéiste. Une lame où le règne aucune volonté sera émoussée et aussi cassante que du verre. Tandis qu'une lame où la volonté est maître, alors là, la lame sera aussi tranchante qu'un diamant. C'est pour ça que jamais je ne baissais les bras. Mon futur, mon destin, la vérité, j'y crois dur comme fer et je comptais bien avancer ainsi. La tête haute, je continuerais ma route qu'importe le vent, le météo, ou les coups que je recevrais. Seule la mort me retirera la vie... Personne d'autre.

Alors que je réfléchissais, une secousse violente se fit sentir. Le bateau avait embroché l'autre sur le côté comme prévus. Sur le pont raisonnait des cris de combats. Le fer se croisait, la poudre brûlante se faisait sentir. Les gens se battent enfin... Mais l'heure n'est pas arrivé, je dois attendre le coup du tigre... Le coup de canon qui marquera le début de mon entrée en scène. Les gens semblent se donner à fond, usant d'épées, de fusils, d'armes à feux, de mots, de leurs corps.. Tout est bon pour un combat. Les encouragements se font entendre de deux côtés, tel que «  Pas de quartier / Ne laissez pas ces racailles nous avoir / En avant / A mort  » et j'en passe. Soudain, alors que je me pensais tranquille, des marines entrèrent dans cale. Ils étaient armés certes, mais peu pour moi. D'un coup, j'usa d'une technique Iai pour mettre à terre les deux hommes qu'ils étaient. Je cacha les corps pour pas que d'autres aient l'idée de suivre puis je vins à guetter. Le temps passait, les coups se faisaient toujours entendre, mais plus loin. Gagnerions nous du temps ? Sans rien dire donc, je vins à m'assurer de l'état de mes victimes. Elles n'étaient pas mortes, mais bien entamées. Soupirant de lassitude, je vins à réfléchir à la suite, jusqu'à ce que enfin un bruit retentisse... Un bruit de canon et des cris supplémentaires... Le signe était lancé...

L'heure de la gloire avait sonné.

© Lagi

26 Lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT ) Jeu 20 Déc - 20:11

>

Une mission spéciale.
Treasure and fight...



La guerre retentissait. Les corps s'entassaient lentement. La guerre, c'est le moment où les grands mots et grands remèdes maison se rencontrent. C'est une rencontre dite unique où la vie et la mort sont voisines et s'apprécient. En temps normal, quand on meurt dans un combat, on meurt bêtement ou en combattant simple. Mais à la guerre, on meurt en héros pour chaque camps. Les gens deviennent pions noirs et blancs. Les pions sont placés sur un échiquier et ça avance lentement. Blancs mangent les noirs et noirs mangent blancs... Pour ma part, je jouais l'atout, le pion qui deviendra n'importe lequel une fois qu'un pion sera de l'autre coté de l'échiquier. L'heure de la mission avait sonné, mon objectif interception avait raisonné comme un bruit sourd. Je me devais d'agir désormais. Les lieux étaient dégagés si le coup de canon n'était pas donné à la va vite, je devrais avoir un champs libre pour agir. C'est donc avec cet optique que je monta en hâte les marches me menant a pont pour alors admirer la suite...

L'air sombre donnait lieux à une brise fraiche amenant une odeur de mort. Du sang coagulé, du sang frais, tout ça n'était plus qu'un. Des marines, aucun pirates, visiblement, ils se débrouillaient bien, mais jusqu'à quand ? J'admire le paysage un bref instant pour alors voir le bout du bateau encré dans celui de l'autre. Du moins, sur le côté... Les gens semblent submergés. Des bleus ? Visiblement, la marine à bord n'était pas des plus qualifiés. En nombre certes, mais pas apte. Ou alors était-ce peut être les pirates qui étaient trop fort ? Je me demandais de plus en plus pourquoi ils m'avaient sollicités. Sans rien dire donc, je vins à avancer rapidement au milieu de la foule. Mon but était simple... Avancer. Pas combattre tant que cela n'est pas nécessaire. Ça semblait louche... Mais au fond, je ne devais pas me poser de questions. Fonçant, je fendais la population sur place. Mon corps devenant simple fusée en direction de son but. Sans rien dire, alors qu'une explosion eu lieu sur le pont, je descenda dans la cale pour alors voir qu'il n'y avait plus personne. Les marines étaient tous appelés en haut pour le soutient...

Je me mis donc à investiguer pour fouiller l'endroit. Mais finalement le coffre n'était pas là. Au fond, il n'y qu'à un autre endroit où un coffre important peut être... Le cabine du capitaine... Après tout, les gens y ont pas accès. Sans rien dire donc, je revins vers l'escalier, mais là, deux hommes me prirent pas surprise, un arrivant à m'infliger un coup à l'épaule Léger certes, mais sa lame vint à déchirer ma chaire... Je grimaçais prenant en même temps mes épées. Urumasa et Iai se faisant menaçantes, je vins à parer un coup pour en donner un. On me donne, je rend... Philosophie simple mais qui fonctionne. Je fit donc tomber un premier marine, puis après un rapide échange de coups, le deuxième tomba. Malgé mon épaule saignante, je pouvais encore user de mon bras tout entier. Ce n'était pas très sérieux, mais mes coups venant du gauche avaient faiblis un tant soit peu. Soupirant, je retourna sur le pont, remarquant que les marines étaient peu, tandis que les pirates bien que blessés se ruaient sur une seule et même personne que je ne distinguais pas. Un cri retentissant.

«  FONCE !!! »

Je m'exécuta pour alors atterrir dans la cabine vide du capitaine. Pas de signe de vie... Seulement un bureau donnant vue sur la mer. Puis sur le bureau, un coffre ouvert. Par ouvert, j'entends bien sûr aucun cadenas. Je souris pour alors prendre l'objet en question, puis je retourne sur le pont. Mais à peine eu-je le temps de sortir, qu'une explosion ou plutôt son onde de choc vint à me repousser vers l'arrière me faisant tomber le colis. Je repris celui-ci rapidement pour alors voir du haut de l'escalier menant à la cabine le massacre se jouant devant mes yeux... Les pirates autrefois rués sur un seul homme étaient au sol. Tous autant qu'ils sont. K.O, pas mort, mais K.O. Je regardais le responsable qui visiblement me repéra.

«  Tu seras le prochain... Complice de ces mécréants... Et moi... Riota... Capitaine de ce convois, je serais victorieux... »


Un affrontement semble de rigueur...

© Lagi

26 Lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT ) Jeu 20 Déc - 20:44

>

Une mission spéciale.
Fight for the life !




Un massacre... Six hommes contre un... Les six hommes étaient mis au tapis. Inconscient par je ne sais quel miracle ou exploit. Visiblement, le dernier homme debout était celui qui c'est mis le plus de côté. Ainsi donc, les «  atouts  » se rencontrent et là, c'est un face à face qui se dessine. Visiblement le coffre renferme quelque chose de plaisant... Suffisant pour mettre en place des moyens importants. Je regardais l'homme pour alors l'écouter parler, lui qui avait une flamme qui brûlait dans ses pupilles. Une envie de meurtre. Mon corps tremblait d'excitation.. Il est fort pour sûr. Je le regarde, il me regarde; nous nous regardons... Ses paroles sont stricts, tranchantes, directs. Brandissant Urumasa et Iai, je le fixe attendant ses gestes. L'objet des convoitises est mis de côté, pour l'heure le combat s'annonce...

http://a399.idata.over-blog.com/2/60/87/96/Image/vlcsnap-249071.png

«  Inconscient... Sais-tu qui je suis ? »

«  Non... Mais le savoir serait... un honneur ? »
«  Insolent... Je suis Riota, capitaine du navire et un des seuls au monde capable de maîtriser l'art du poing invisible de la montagne noire... Tu vas voir, ce que le vrai pouvoir... MEURT... »

D'un coup sec, il replia son bras vers l'arrière, plaçant son autre bras en avant puis d'un geste, il fit tendre son bras reculé, comme s'il donnait un poing. À partir de ce moment... Trois secondes passèrent, une fois celles-ci passées, je ressentis une vive douleur, un coup qui me fit reculer de cinq bon centimètres. Comme si j'avais reçu de plein fouet un coup de poing invisible. Mais qu'était-ce donc ? Alors que je recracha un mélange de salive et de sang suite à ce coup, je re avança pour alors foncer et sauter de ma légère hauteur pour alors tenter un embrauchement. Mais celui-ci échoua, la personne avançant. Il donna un coup verticale, comme si son bras voulait casser une brique et que moi, j'étais cette brique. Mes épées plantées dans le plancher du pont, je ne pouvais faire qu'une chose, parer avec mon bras... Mais au moment on son bras entra en contact avec le mien, une vive douleur se refit sentir. Comme si son bras pesait plus lourd qu'un bras normal. J'encaissa le coup puis repris mes épées me reculant. Ils semblait confiant et moi, déstabilisé.
Quelle était sa technique ? Comment pouvait-il avoir une telle force physique alors qu'il semblait lambda Il cachait un truc... Je pris donc une mine attristé, délaissé pour l'écouter parler lui qui semblait trop sûr de lui.

«  Tu ne comprends pas ce qui t'arrive hein... Le poing invisible de la montagne noire... Une technique dévastatrice... Tu sais pourquoi ? Parce qu'elle est rapide, puissance et aussi violente que des bourrasques de vent... Jamais tu ne pourras contrer ça... »

L'homme dans sa démarque impérieuse avança. Puis il fonça vers moi tel un rhinocéros. Il était lent... ça au moins ça compense. Le regardant impuissant en partie, je croisa mes lames pour alors reculer face à son coup. Il me fit reculer d'un mètre suite à sa charge et son poing. Mais ce que je notais, c'est que malgré sa charge, il ne s'était pas entaillé la main, pourtant... il avait frappé mes lames à pleine vitesse et côté tranchant... Serait-ce ? Je doutais mais bon. Je vins à placer de manière parrallèle mes épées pour alors foncer et donner deux coups horizontal, cela étant l'équivalent de quatre coupes, puisque en position Nigiri, un coup équivaut à deux en un seul... Et là, alors que je l'avais bel et bien touché... Il n'avait pas une égratignure. Du moins une petite, mais pas une entaille.. Conclusion...

«  PREND CECI... »

Un coup de plus à distance. Un coup de poing invisible... Je recula de nouveau, crachant du sang. Tombant à genoux, je vins alors à dire entre deux souffles.

«  Une... Armure ? »

«  .. Enfin quelqu'un d'intelligent... En effet... Une armure faite d'air si tu veux savoir... Une technique ancestrale très complexe, même moi je ne saurais te l'expliquer, mais au fond, tu vas mourir donc pas besoin que tu sache... »
«  … Dans ce cas, je sais comment te vaincre.. »
«  Ah ? »
«  .. En rendant ma lame aussi tranchante que l'air... »
«  … Mha... HAHA... HAHAHAHAHA !!!! »

L'homme devenait hystérique et avança lentement, recommençant ses coups. Je parais via mes épées, mais chacun vinrent à me faire reculer un peu plus. Je le regardais l'air déterminé, mais arriverais-je à mon objectif ? Que ma volonté soit aussi tranchante que l'air ?

© Lagi

26 Lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT ) Jeu 20 Déc - 21:13

>

Une mission spéciale.
Hope




L'homme était redoutable je devais l'avouer. Puis vu ses paroles, il m'avait affaiblis grandement. Pourquoi ? Parce que des fois, des mots servent à affaiblir une personne. Car des mots peuvent retirer ce dont l'homme a toujours besoin... De l'espoir. Ce sentiment qui nous rend plus fort que tous, cette chose qui déclenche en nous un pouvoir unique. Mais là, devant ses mots comme quoi il possède une technique créant une armure d'air... Nan, je me devais de me ressaisir. De plus, avait-il mangé un fruit du démon ? Serait-il fanatique ? C'est un ennemi et en tant que tel, tout les moyens sont bons, y compris les mensonges... Réfléchissant, je le voyais avancer alors que j'étais contre la parois du bateau. Je réfléchissais, mais je devais agir. Rangeant mes sabres, je me concentra pour de nouveau retenter une technique Iai. Mes deux sabres frappant en coups croisés. Je les rangea, mais une fois de plus, aucunes perles de sang giclèrent. Il se retourna vers moi retirant son habit pour démontrer un torse imposant où seule trois égratignures trônaient. Le premier coup, et les deux autres... C'est là que je tilta. Ou du moins que je notais une chose.

«  … Puissante ton armure... »
«  … Impénétrable surtout.... Wiiiiiind... fist !!! »

Il recommença son premier geste mais avec plus d'élan, ce qui eu pour effet de rendre le coup encore plus puissant. Positionnant mes lames en croix, je para le coup, mais il me fit aller à l'autre bord du navire. L'épuisement commençait à se faire sentir... Sans rien dire, je l'observais pour alors le laisser approcher. Dans mon cas, prenant un air serein bien que mes sens étaient en alerte, je vins à placer une technique classique consistant à pointer la lame plusieurs fois et le toucher et aucun des coups n'atteint sa cible, du moins... Rien ne pénétra. Il y avait juste des marques comme si seulement un demi-millimètre avait percé son épiderme. Je cru comprendre...

«  … Tu... »

Les coups s'enchainèrent. Poings, pieds, il m'envoya propulser contre le mat. Je tomba genoux, crachant du sang de plus belle. Mon corps tremblant du à la douleur, je regardais le corps à côté de moi. Taito... qui me dit de sa voix devenue faible.

«  Il... résistance... corporelle... Amène.. mat... »


Il tentait de se relever mais en vain. Quant à moi, je repris une de mes épées. Urumasa dans ma main, Iai tombé plus loin, je regardais le soldat avancer l'air monstrueux. Tel un bourreau...

«  … J'ai percé ton... secret. Tu n'as pas de technique secrète, outre ton poing... Tu as juste une résistance.. physique développée... »
«  Oh ? … Perspicace... Mais pas faux... Tu n'as pas tort... Mais pour l'heure.. TU VAS MOURIR... »

Dans un geste calme, je vins à m'écarter, respirant très lentement. Son coup m'avait frôlé, ce coup brisant en partie ce tronc servant de mat. J'avais relâché mes muscles un bref instant, me permettant une esquive plutôt dû à un déséquilibre forcé. Prenant Urumasa à deux mains, je vins à le regarder dans les yeux, lui qui commençait à jubiler sur place. Affirmant que mon épée ne serait jamais assez tranchante, je vins alors à lui dire, celui-ci préparant sûrement un coup fatal.

«  L'épée n'est pas tranchante uniquement si on l'affûte... L'épée est la personne et la personne est l'épée. L'un ne va pas sans l'autre. Comme le présent, l'épée est ce qu'on a fait d'elle. Le passé l'a forgé ce qui donne sa force Quant à son tranchant... L'épée l'obtient suite à une volonté sans faille. Une épée qui a de la volonté comme son maitre, c'est une épée capable de trancher le monde entier... Air, acier, feu, terre, roche... Tout  »
«  Voyons voir si ta volonté peu parer ça... »

L'homme charga et moi je resta immobile. Je ferma donc les yeux pour alors me concentrer. L'homme fonçait bruyamment. Tandis que moi, je vidais mon esprit pour me concentrer. Alors que les corps allaient se croiser. Je positionna l'épée en direction du sud-ouest puis je souffla doucement. La scène devient mythique, historique, sans pareil. Alors que les corps se croisaient, un mouvement eu lieu de chaque côtés. Le bras de l'homme féroce avait bondit vers l'avant, tandis que le mien s'était levé. Les deux corps debout, l'homme féroce vint à se retourner pour alors commencer à fanfaronner, jusqu'à ce que le silence s'installe brutalement. Du sang gicla, une marque allant du sud-ouest au nord-est se fit sur son torse. Le vent souffla pour alors laisser un des deux corps tomber tandis qu'un léger juron vint à se faire entendre.

Fatigué, épuisé suite à ce combat, je tomba à genoux reprenant mon souffle. J'avais vraiment eu du mal... Et d'ailleurs, je me demandais comment il avait fait pour être à un tel niveau... Je me retourna pour alors me redresser avec difficulté. Je me dirigea vers l'homme qui avait bien combattu ma fois. Puis je lui dit avant de me retourner.

«  Tu es un adversaire de valeur malgré que tu sois de la marine... »


Il ne dit rien tombant dans les pommes. Je me retourna donc vers les membres d'équipage au sol puis je les repris un à un les dirigeant vers leur bateau. Je les soigna rapidement, suffisamment pour qu'on puisse repartir tandis que moi, je revins avec le coffre en main.

© Lagi

42 Lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT ) Jeu 20 Déc - 21:31

>

Une mission spéciale.
What a joke...




Le combat était finit... La mission un succès en soit. Même si malheureusement, le canonnier mourut au combat. Il succomba à ses blessures lors du voyage de retour. Taito et ses hommes s'en sortaient avec des blessures plutôt importantes, mais pas mortels. Ils sont résistants visiblement. Je déposais le coffre pour alors rester un moment avec lui durant un bref moment du voyage avant de retourner discuter avec les gens lors du retour.
Le voyage fut bref, rapide, sans trop d'encombres. Visiblement le convois n'avait pas alerté qui que ce soit via un de ces escargots téléphones. Serein, nous rentrâmes sur une petit île de South Blue pour nous ravitailler et conclure notre contrat. Au fond, désormais, je n'étais plus de l'équipage. L'heure des récompenses avaient sonnées. Ils n'avaient plus besoin de moi ayant finit leur rêve de conquêtes. Puisque sous peu, ils entendront parler d'eux comme une menace à ne pas négliger. Pirons qu'ils ne me comptent pas comme membre d'équipage... Sans rien ajouter, je vins à pénétrer dans la pièce où Taito m'attendait dans sa chambre où il louait pour une journée. Coffre en main, je vins à le poser sur un bord, puis je vins à m'asseoir en face de lui, lui qui semblait reposé.

«  … Reposé ? »
«  Plutôt... Mais toi ? »
«  … Assez. Bref... Que veux tu savoir exactement ? »
«  La raison de ce conflit... »
«  … Si tu parles de cet incident qui n'a pas eu trop de retombées médiatiques, ce génocide peu notoire aux yeux des gouvernementaux, alors d'accord... L'histoire était brève. Un conflit, une bataille qui durait avait lieu non loin de votre île. Des renforts pirates avaient été recensés et il a été pris en décisions que les pirates allaient être stoppés par n'importe que moyen... C'est ainsi que les marines se mirent en route. Tu comprends la suite... »
«  L'île était le point de rencontre décidé où les pirates allaient être... »
«  … exact... »
«  Qui sont les responsables ? »
«  Je ne sais pas... Des marines.. Le gouvernement. »
«  Les pirates dans tout ça ? »
«  Hm... Je connais une personne qui a participé à cela, ils n'ont jamais eu pour ordre de tuer les gens du villages... Donc je dirais innocent... »

Je me leva d'un coup, restant silencieux. Serrant les poings, je me dirigeais vers la porte.

«  Où vas tu ? »

«  Notre contrat touche à sa faim.. J'ai tenu mes engagements... »

Suite à cela, je partit de là. Pourquoi si pressé ? Rageux sur le coup ? Non... Pas vraiment. Mais j'avais anticipé le coup. C'est donc avec moi que je pris le trésor de ce convois... Ce que contenait le coffre ? Simple...
Ma main se fourra dans mon haut pour alors sortir de sous celui-ci un fruit plutôt gros sans être énorme. Un fruit du démon... Lequel ? Je ne sais pas, mais une chose est sûre, je ne devais pas me trimbaler avec ça plus longtemps. Je le mangea donc en douce prenant un bateau marchand qui passait ici. Les gens avaient décidé de m'aider pour aller sur une autre île. C'est à ce moment là alors que nous quittions l'île que j'entendis une voix raisonner...

«  Espèce de.... VOLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUUUUUUR !!!  »


Ironique n'est-ce pas ? Le voleur volé... Ainsi donc commence ma nouvelle vie... Désormais, je savais un peu plus qui était mon ennemi...
© Lagi

25 Lignes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT )

Revenir en haut Aller en bas

Le début des secousses ( PV solo ) ( FINIT )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Sur les mers de South blue-