AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato] Sam 22 Déc - 17:19



Une arrivée très difficile...

Naomi mouilla pour la centième fois de la journée une serviette puis la plia de telle façon à ce qu’elle tienne sur le front d’Oga. Ce dernier était dans un état critique depuis qu’il avait quitté la prison de Killer Island, et cela ne faisait que s’empirer après être resté 5 jours en mer. Sa température ne faisait qu’augmenter et il n’arrivait même plus à soulever son bras blessé. Il restait donc là attendre que la bateau arrive sur Whiskey Peak, tout en regardant le lever du soleil. Bien heureusement pour les deux amis, ils n’avaient rencontré aucun monstre marin pendant leur voyage et cela, il faut l’avouer, relève du miracle. L’air était légèrement frais et les nuages passaient du noir de la nuit au bleu clair du jour. La mer quant à elle était calme et éblouissante à cause des rayons de soleil qui se réfléchissent dessus.

« Oga, terre en vue ! C’est bien l’île qui est pointée par l’aiguille du Log Pose ! »

« Très bien Naomi… Maintenant, tu diriges le bateau au sud de l’île, là où se trouve la forêt. Cette île est infestée de chasseurs de primes en tout genre et je n’ai pas la force de les affronter maintenant. Quand j’étais petit, un homme venait souvent voir mon père afin de voir son état de santé, et d’après ce que j’avais entendu, il habite ici-même. »

Le pirate était pressé de rencontrer cet homme qui connaissait très bien son père. Il pourrait lui en raconter plus sur lui car en réalité, beaucoup de choses concernant sa vie et plus particulièrement son travail lui étaient inconnues. Oga sourit à l’idée de leur prochaine rencontre, mais il revint à la réalité quand il eut une nouvelle douleur atroce au bras droit. Sans qu’il le fasse exprès, un cri sortit de sa bouche puis il se mit à genoux tellement il avait mal. Naomi s'adressa à lui.

« Oga !! On est bi.. vé… bon… »

Oga n’entendait plus que quelques syllabes par ci par là car un son aigu avait désormais prit place dans sa tête. Le pirate avait envie de s’arracher le bras sur le champ afin d’en finir, mais il savait que ce n’était pas la meilleure solution. Le problème, c’est qu’il n’avait plus la force de rien faire, la preuve : il tomba puis sa vue se brouilla de plus en plus jusqu’à ce qu'il perde enfin connaissance...

____________________________________________________________________
Quelques heures plus tard
____________________________________________________________________


« Oga… Est-ce que vous m’entendez ? Est-ce que vous m’entendez ?! »

« Oui… Oui. »

Oga venait de se réveiller après plusieurs heures de sommeil. Une fois les yeux ouvert, il eut la surprise de voir qu’il se trouvait à l’intérieur d’une grande cabane. Il faisait chaud et la pièce était illuminée. Il tourna ensuite la tête vers sa gauche puis vit un vieil homme assis et qui lui faisaient toutes sortes de perfusions.

« Bonjour Oga. Ou bien, devrais-je plutôt dire bonsoir. Vous êtes restés environ 8 heures endormi, mais maintenant tout va bien. Remerciez plutôt votre amie qui vous a emmené jusqu’ici, seule. »


Le pirate vit en face de lui un second lit sur lequel Naomi était en train de dormir. La pauvre venait de lui sauver la vie, elle devait maintenant être exténuée… Sachant qu’il devait rester allongé, Oga prit le bol que lui tendait le vieil homme puis en but le contenu en quelques secondes. En effet, cela faisait plusieurs jours qu’il n’avait rien mangé à cause de sa douleur au bras, mais c’était du passé. D’ailleurs, il se rendit compte que son bras ne lui faisait plus mal quand il ne le bougeait pas, c’était déjà une bonne chose.
Suite à ça, il se mit à entamer une discussion avec cet homme, et ils commencèrent à parler de ce qui était arrivé au pirate.

Alors qu’ils rigolaient ensemble et avaient l’air de s’amuser, quelqu’un toqua à la porte.

« Personne ne connaît cet endroit… Ton amie, ne crois pas qu’elle a trouvé cet cabane par hasard. Je l’ai rencontré au bord de la mer… Bref, reste ici, je vais aller voir qui c’est. »

Qui pouvait être cette personne qui toquait à la porte ? Était une simple personne égarée ou bien était un marin qui avait reçu pour ordre d’arrêter le pirate aux piercings ?
@ Code entièrement fait par Oga Saruwatari. Par respect envers mon travail, merci de ne pas reprendre ce code, même partiellement. Merci.



Dernière édition par Oga Saruwatari le Jeu 27 Déc - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato] Dim 23 Déc - 1:48





• L'ordre de Marie Joa

→ Trois semaines après le combat contre l'amiral Shitori.

Cela faisait environ trois semaines quand j'avais affronté l'amiral Shitori, plus précisément mon frère, Byakuyra Makkura ! Malgré la défaite qu'il m'avait infligé, je ne regrettais pas de l'avoir affronté. Il avait une marche d'avance sur moi et c'était à moi de rattraper ce retard. Je me trouvais dans mon navire gouvernemental et je comptais me rendre sur l'île de vila pour régler un petit problème. Pour le moment j'étais entre Whiskey Peak et Alabasta. Il faisait un beau temps, un temps agréable qu'on aimerait voir tous les jours. Le soleil dominait le ciel, la température bien équilibrer, ni trop, ni trop froid. Les nuages qui s'amusaient à cacher le soleil de temps en temps .. Le temps parfait quoi ! Mais ce n'était pas le temps idéal pour moi .. J'étais un espion, un assassin et j'adorais naviguer sur une mer sombre .. M'enfin qu'importe ..

Comme toujours, je me trouvais sur mon navire tout seul, j'étais quasiment le seul agent qui refusait de se trembler avec des soldats inutiles. J'étais bien installé sur mon divan, ma machine à café près de moi, mon échiquier sur ma table en face de moi. Il n'y avait rien de mieux pour se mettre en confiance et surtout pour élaborer une stratégie sur les événements qui allaient suivre. Oui, les événements qui allaient suivre .. Dans très peu de temps, le monde connaîtra de nouveau un changement, un très grand changement. Le projet five et le projet rafflésia, rien de mieux pour contrôler le monde à notre guise. Rien de mieux pour équilibrer les camps, et encore une fois rien de mieux pour mettre hors-jeu ceux qui veulent jouer aux plus malins.

Après une dizaine de minute d'une partie d'échec contre moi même, je gagnais, c'était évidant ! Donc je précise, je réussissais à élaborer le petit plan dont je voulais. Je ne savais pas pourquoi, mais j'avais comme un mauvais pré-sentiment. Comme si la révolution allait surgir d'un coup et nous mettre de nouveau des bâtons dans les roues. Il n'y avait que mon frère, mon véritable frère qui était capable d'une telle chose. Il était tellement imprévisible dont même moi je n'arrivais pas à le cerner. Enfin qu'importe .. Oh ! Déjà ? Oui, mon café s'était épuisé, je n'avais plus de réserve, malheureusement. Soudain, mon escargophone sonnait .. Qui pouvait-il bien être ? Avant même de décrocher, j'avais une petite idée de la personne qui pouvait m'appeler, qui d'autre que le gouvernement pour me déranger ? Oui, c'était évidant ! Je décrochais en demandant qui était à l’appareil. La personne de l'autre côté rappliquait en disant :

« Je suis l'agent X2AZ, je suis désolé de vous déranger, mais on m'a demandé de vous contacter pour une mission. Le gouvernement veut que vous alliez voir le fameux pirate Oga Saruwatari. Il va avoir une prime de 125 Million sur sa tête et le gouvernement voudrait le faire intégrer parmi les corsaires. »


Se foutait-il de ma gueule ? Me connaissait-il suffisamment pour me demander d'aller voir un pirate ? Avant ce coup de fil, j'étais vraiment tranquille, je ne voyais que du blanc et je ressentais une fraicheur agréable. Maintenant, je pouvais seulement voir du noir, mon esprit déstabilisé, j'avais une seule envie « tuer ». Comme quoi, le gouvernement avait vraiment le don pour m'énerver. Je n'avais pas que ça à faire d'aller voir un pirate de pacotille avec une prime de 125 000 000 de Berry, non mais franchement ! Avant même que je puisse prendre la parole et le recaler gentiment, une autre personne interrompait notre conversation en m'adressant la parole.

« Mr. Nagato, je vous prie de m'excuser pour se dérangement ! Nous savions tous que vous n'êtes pas fait pour ces genres de mission, mais le gouvernement est en manque d'effectif, alors rendez-nous ce service s'il vous plait. L'ordre ne vient pas de nous, mais comme vous devriez le savoir, il vient de Marie Joa. D’après nos dernière informations, le pirate se trouverait quelque part sur Whiskey Peak. »


Tout ça pour essayer de me convaincre ? Tss .. Le gouvernement, marie joa .. Quel enfer ! Vivement l'exécution de mes plans afin de mettre fin à ces missions minables ! Je raccrochais l'escargophone sans rien dire, et je mettais le cap sur Whiskey Peak. Heureusement je me trouvais pas loin, mais alors là vraiment pas loin.

Une dizaine de minute plus tard, mon navire accostait sur l'île des chasseurs de primes. J'utilisais mon Geppou pour prendre de la hauteur et j'utilisais mon sens de l'analyse pour essayer de trouver ce fameux pirate. Si j'étais un pirate, où me cacherais-je ? Premier lieu, la taverne qui se trouvait au loin .. Non, ce n'était pas vraiment discret et me pirate que je cherchais étais quelqu'un de plutôt discret. Deuxième lieu, le cimetière ? C'était une éventualité, mais je préfère l'utiliser en dernier. Donc le troisième lieu, la cabane tout au fond .. Elle avait l'air isolé, abandonné, donc c'était un endroit idéal pour un pirate. Utilisant mon soru j'arrivais à la destination en quelques secondes, devant la cabane. Je jouais le gentil en frappant à la porte, puis je reculais et j'utilisais mon attaque suivante .. :



« Rankyaku "Pied ouragan" ! »

Prenant la pause d'un footballeur près tirer, je lançais une lame d'air qui explosait la porte en plusieurs morceaux de bois. Puis, je lançais une illusion faisant croire qu'une multitude de corbeau sortait de la cabane en voyant ma présence. J'entrais dans la cabane l'air de rien et je prenais la parole en disant :



« Je suis un agent du gouvernement et je suis à la recherche de Oga Saruwatari. Vous ne l'auriez pas vu par hasard ? »


-:--------------------------------------------------------------------------------------------------------:-


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato] Lun 24 Déc - 13:50



Qui est cette homme ?


Le vieil homme s’avança doucement mais surement. Par prudence, il prit une épée qui se trouvait accrochée à un mur puis la leva tout en s’approchant de la porte. Oga, lui, avait un très mauvais pressentiment : il avait l’impression que la personne qui avait toqué était là pour lui. Si c’était un marine de pacotille, il n’aurait pas de mal à s’en débarrasser malgré ces blessures. Mais la chose que le pirate redoutait le plus, c’était l’arrivée d’un haut gradé de la marine ou du gouvernement mondial. Dans ce cas là, Oga n’aura d’autre choix que de s’enfuir ou de se rendre. Il essuya la sueur sur son visage puis regarda son amie Naomi : même avec tout ce bruit, elle dormait encore. Elle était située à environ 5 mètre du pirate et s’il voulait la sauver, il devait trouver une solution, et vite.

Cependant, il n’eut quasiment le temps de rien faire. La porte se détruisit suite à une attaque très puissante et bizarrement des corbeaux sortirent de la cabane, alors qu’il ne les avait même pas remarqué. Oga entendit le nom de la technique sortir de la bouche de l’utilisateur : Rankyaku. Le pirate avait déjà entendu parler de cette technique et d’après ce que les gens lui avaient dis, seuls des haut gradés du gouvernement la connaissent. Et ceci ne présageait rien de bon pour lui. Naomi, quant à elle, se réveilla en sursaut et eut le réflexe de s’approcher de son ami. Ce dernier lui chuchota quelques mots.

« Sors par la porte de derrière, fait le tour de la cabane et positionne toi près de notre invité. Moi je reste ici, on doit l’encercler, même si nous sommes que deux. »


Naomi obéit sur le champ et s’éloigna. Oga, lui, se leva puis prit le vieil homme qui était tombé évanoui à cause de l’explosion qu’avait causé cette personne. Le pirate ne voyait toujours rien à cause de la fumée, mais ça ne saurait tarder. Il retournait dans sa tête toutes les raisons pour lesquels il pourrait être ici mis à part pour l’emmener en prison, et Oga trouva seulement le fait qu’il soit là était pour lui faire une proposition. Avait-il réussi ? Son but dans la prison de Killer Island avait surtout été de faire du grabuge et d’augmenter sa prime, apparemment il avait réussi. Mais son réel but était autre chose, quelque chose que même Naomi ne savait pas.

Bref, le pirate aux piercings posa le vieil homme qui l’avait soigné sur le lit où il avait lui même été puis resta debout. La fumée se dissipa petit à petit et Oga commença à le voir correctement. C’était un homme de taille normale qui avait pour seul habit une longue veste où des nuages rouges étaient dessinés. En le regardant assez longtemps, le pirate se rendit compte que la personne qui se trouvait devant lui était assez effrayante, en tous cas il n’aurait pas envie de faire la fête avec lui ça c’est sûr.

Oga leva son bras gauche, le tendit puis forma une lance d’environ 1 mètre de long. Son but n’était pas de se battre, mais seulement de faire peur à cet homme. Il baissa ensuite son bras puis tint son arme en position de défense.

« C’est moi Oga Saruwatari. Sache que je ne suis pas enchanté de te rencontrer. Dépêche toi de me dire ce que tu veux, je n’ai vraiment pas envie de me battre. »


Le pirate espérait au fond de lui que Naomi soit maintenant derrière ce mystérieux individu. Il l’avait bien dit : il ne voulait pas se battre, cette stratégie servait juste de précaution au cas où tout ne se passerait pas comme il l’espérait. Son arme encore entre les mains, il attendis la réponse de cette personne qui était surement un haut gradé du gouvernement mondial…
@ Code entièrement fait par Oga Saruwatari. Par respect envers mon travail, merci de ne pas reprendre ce code, même partiellement. Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato] Mar 25 Déc - 20:14






• << Tu acceptes, ou tu meurs ? >> ... On à toujours le choix !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mon rankyaku frappait horizontalement la porte ainsi que le mur de la cabane. Celui-ci étant fragile s'était détruit rapidement, le choc créait une grande quantité nuage de poussière dont je n'arrivais pas à voir grand-chose. J'entrais à l'intérieur de la fumée comme si de rien n'était et je cherchais le fameux pirate, Oga Saruwatari. Peu à peu le nuage de poussière se dissipait et donc j'arrivais à voir les silhouettes qui se trouvaient à l'intérieur. Il n'y avait pas de doute, je voyais une fille et un homme, tous les deux ils parlaient. Malheureusement je n'entendais pas ce qu'ils disaient et franchement, je m'en fichais. L'air de rien, j'avançais tranquillement. Pour le moment, je décidais de ne pas montrer mon pouvoir à ces deux personnes. Enfin surtout que je n'avais pas besoin de le faire.

Je prenais donc la parole en disant que j'étais un agent du gouvernement et que j'étais venu rencontrer ce fameux Oga Saruwatari. L'homme qui se tenait face à moi changeait directement l'expression de son visage, il n'y avait pas de doute, c'était bel et bien lui. À Enies Lobby, quand on passait nos épreuves d'espions, ils nous apprenaient à lire à l'intérieur et à l'extérieur des gens. Jusqu'à présent, mon expérience et mon instinct ne m'avait jamais, jamais tromper. Donc j'avais totalement confiance en moi et à mon jugement. Comme d'habitude, après avoir pris la parole, j'utilisais mon sens de l'analyse pour analyser tout le périmètre. Cette cabane semblait n'avoir aucun propriétaire et abandonné depuis plus de deux ans. L'odeur de la pièce me disait qu'avant ces deux personnes, une personne était passé par ici.

Intéressant .. Au loin, j'apercevais un homme, un vieil homme grièvement blessé. Le pauvre, comment s'était-il fait cela ? Pour le moment j'en avais aucune idée et puis bon cela ne m'intéressait pas vraiment. Je devais désormais me concentrer sur ce fameux pirate. Qu'allait-il faire en sachant que je faisais partie du gouvernement ? Si j'étais à sa place, j'aurais deux possibilités : la première bien évidemment fuir, ce qui était inutile. Et la seconde, c'était de me battre, de tenir tête à celui me faisant face et surtout de protéger mes camarades. Hum .. Bah quoi ? C'était bien ça, la mentalité des pirates, non ? « je te sauverais quoi qu'il arrive. Parcourons le monde ensemble .. blabla .. » Franchement, c'était pathétique !

Soudain la fille qui se tenait près du pirate prenait la porte de derrière, comme si j'allais laisser passer une telle action .. Je ne savais pas l'ordre dont elle avait reçu, mais j'en avais une petite idée. C'est pourquoi, sans broncher, j'utilisais mon mode corbeau. J'enchainais ensuite avec un « Soru » tout cela avec beaucoup de discrétion. Maintenant le pirate croit que j'étais en face de lui et d'ailleurs il m'adressait la parole en disant que c'était bien lui, Oga Saruwatari. Et qu'il n'était pas enchanté de me rencontrer .. Ensuite il me demandait de me dépêcher de dire ce que j'avais à dire et surtout qu'il n'avait pas envie de se battre. Il disait tout cela en regardant mon illusion. Quant à moi, j'avais utilisé mon Soru en toute discrétion et je me trouvais maintenant vers le vieil homme. Ces paroles me faisaient rire, mais comme d'habitude, je cachais mes émotions. Avant de m'occuper de lui .. J'observais le vieil homme qui était plutôt mourant .. J'utilisais mon art d'assassin, toujours appris lors de mon évolution au sein du cipher pol. Ainsi je dégainais mon sabre et je lui tranchais la gorge. Quoi ? Il était mourant et donc j'abrégeais ses souffrances .. Donc il devrait me remercier lorsqu'il sera en enfer, ou au paradis. Le sang giclais sur mon visage ainsi mon illusion disparaissait en mille morceaux laissant échappé une multitude de corbeau.

Désormais le pirate pouvait me voir, je me trouvais toujours à côté du vieil homme qui maintenant était partie dans l'autre monde. Quel serait sa réaction ? J'espérais seulement qu'il n'était pas lié, sinon que ce dommage. Mon action avait deux objectifs : le premier bien évidemment rendre service au vieux en abrégeant sa souffrance et la deuxième c'était de montrer ce pirate qu'on était jamais en sécurité, jamais ! Où était la jeune ? Si elle avait l'intention de faire le tour et, arriver derrière moi c'est raté ! Je n'étais plus au même endroit que tout à l'heure. Et si maintenant elle voulait venir derrière moi afin de m'attaquer, je lui souhaite bonne chance. Pour cela elle devait non seulement détruire le mur qui se trouvait derrière moi ensuite sauter par-dessus le lit .. Même une vielle dame aurait le temps de se défendre. Bref, je regardais le pirate tout en esquissant un léger sourire. Ces paroles étaient plutôt drôles, il m'avait demandé de me dépêcher de lui dire ce que je voulais dire et ensuite il disait qu'il n'avait pas envie de se battre. Pourquoi ce drôle ? Et bah pour moi c'est comme s'il donnait un ordre et que par la suite, il regrettait l'ordre qu'il avait donné. Je rangeais mon sabre ensanglanté derrière mon dos, à l'intérieur de ma cape noire. Je fixais le pirate et avant de prendre la parole je lançais une technique d'illusion dont la jeune fille serait épargné étant donné qu'elle ne me regardait pas droit dans les yeux lors de l'activation de la technique.



« Gensou Gyaa … Dimension de la peur ! »

Donc maintenant normalement la personne devrait voir mon oeil en cent fois plus grand faire barrage entre moi et lui. Ensuite la pièce s'assombrit et l'obscurité était mélangée à une couleur rougeâtre afin de faire peur à la personne. Ces couleurs sont la couleur de la peur et dès que le cerveau voyait cela, il provoquerait une sorte de paralysie à la personne concernée pour un court ou long instant, cela dépendrait de la volonté de la personne. Suite à cela je transformais entièrement la zone en un autre paysage, pour être plus précis, la savane. Désormais il pouvait voir derrière moi la savane toujours avec la couleur de la peur et au loin on voyait une montagne étrange qui lui aussi montrait la peur. Suite à cela je prenais la parole en disant :

« Alors, c'est toi, Oga Saruwatari ! Tu n'es pas enchanté de me rencontrer, ne t'inquiète pas, nous sommes deux. À vrai dire, j'aurais aimé rester couché sur mon navire ou encore jouer aux échecs, mais malheureusement tu as fait parler de toi. Que dois-je faire ? Te dévoiler la raison de mon arrivée et te punir par la suite pour m'avoir fait déplacer jusqu'à ici ? » Disais-je tout en marquant une petite pause .. Je reprenais ensuite la parole en disant :



« Bref, je vais être gentil ! Le gouvernement m'a envoyé ici pour une mission : la mission consiste à te faire entrer parmi les capitaines corsaires et donc tu travailleras aussi sous les ordres du gouvernement, enfin je me comprends. Et ainsi toutes les répercutions contre toi seront abandonnés. Si tu refuses, j'ai l'ordre de t'abattre sur-le- champ et donner ta tête au conseille de cinq étoiles. Tu as deux options, sache seulement que tu as TOUJOURS le choix. »

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato] Mer 26 Déc - 0:48



Oga accepte !



Oga attendait la réponse de cet individu mais il n’en reçu aucune. Le pirate trouvait que cet homme était beaucoup trop calme et impassible et que cela ne présageait rien de bon. Mais comme il l’avait dit : il ne voulait pas se battre, il voulait seulement connaître le motif de la venue de ce membre du gouvernement mondial. Sa lance entre les deux mains, il resta debout et regardait droit dans les yeux cet homme, si seulement c’en était un…

Un bruit sourd se fit entendre à sa droite et Oga vit le vieil homme à terre, gisant dans une marre de sang. Debout, près de lui, se trouvait l’homme que le pirate regardait précédemment. Bien sûr, cela surprit ce dernier au plus au point, à un tel point qu’il s’était complètement déconcentré et qu’à ce moment-là, il aurait très bien pu se faire tuer. Il prit quelques secondes pour se calmer puis regarda à sa gauche, là où se trouvait précédemment la même personne, et qui se trouvait toujours là ! C’était surement l’œuvre d’un pouvoir de fruit du démon, une sorte de fruit qui fabriquait des clones peut-être. Cependant, cette hypothèse s’effaça de sa tête aussi vite qu’elle était apparue étant donné que la personne près de la porte d’entrée se volatilisa et des corbeaux se mirent à voler dans tous les sens. Les mêmes corbeaux qui s’étaient échappés lorsque la porte fut détruite. À ce moment-là, Oga pencha plutôt vers le fait que cet homme arrivait à créer des illusions, car même ces corbeaux n’étaient pas réels. Il regarda droit dans les yeux la personne qui venait d’assassiner le vieil homme et eut la certitude que cette fois c’était le vrai.

Ce fut cependant une erreur car l’homme aux yeux rouges se servit de cela pour faire son attaque.

« Gensou Gyaa … Dimension de la peur ! »

Du côté d’Oga, tout l’environnement se métamorphosa, des couleurs apparurent et d’autres disparurent. La couleur rouge devint dominante jusqu’à faire en sorte qu’il ne puisse voir que cela désormais. Cette l'horrifia pendant un long moment, il restait sur place sans faire quoique ce soit, de la sueur coulant sur son visage. Au bout de plusieurs secondes, il décida de se calmer malgré le fait que ça soit très difficile. Il se mit à inspirer et expirer de l’air de façon régulière, sans fermer les yeux. Il décida d’affronter cette scène horrible car c’était la seule solution s’il voulait s’y habituer. Il ne pourrait fermer les yeux indéfiniment….

Mais bien sûr, tout ne se passa pas aussi facilement. Le décor changea encore une fois pour laisser place à une… jungle ! Cette fois, le pirate fut réellement surpris, mais toujours pas terrorisé. Malgré le fait qu’à l’extérieur il avait l’air calme, son cerveau bouillonnait. Il essaya de faire face à cette illusion et de la faire disparaître, mais en vain…

« Alors, c'est toi, Oga Saruwatari ! Tu n'es pas enchanté de me rencontrer, ne t'inquiète pas, nous sommes deux. À vrai dire, j'aurais aimé rester couché sur mon navire ou encore jouer aux échecs, mais malheureusement tu as fait parler de toi. Que dois-je faire ? Te dévoiler la raison de mon arrivée et te punir par la suite pour m'avoir fait déplacer jusqu'à ici ? Bref, je vais être gentil ! Le gouvernement m'a envoyé ici pour une mission : la mission consiste à te faire entrer parmi les capitaines corsaires et donc tu travailleras aussi sous les ordres du gouvernement, enfin je me comprends. Et ainsi toutes les répercutions contre toi seront abandonnés. Si tu refuses, j'ai l'ordre de t'abattre sur-le-champ et donner ta tête au conseil des cinq étoiles. Tu as deux options, sache seulement que tu as TOUJOURS le choix. »


Sachant qu’il ne pouvait rien faire contre cette illusion, il se mit dans la tête qu’il ne pouvait en faire autrement, et qu’il devait s’y faire. Mais en y réfléchissant bien, une illusion veut tout dire sauf réel… Cela voudrait dire qu’en réalité, il se trouvait toujours dans la même cabane, sur le même plancher…

Oga essaya d’évaluer la distance qui le séparait de la porte d’entrée. Enfin, avant qu’elle ne soit détruite… D’après lui, dix pas suffiraient, dans tous les cas s’il allait trop loin, il se heurterait à un mur. Mais avant de faire quoique ce soit, il prit ses deux index, les mis dans sa bouche puis siffla aussi longtemps qu’il le pouvait. Son but était bien évidemment de faire un signe à son amie Naomi, mais pas pour qu’elle intervienne dans le combat, au contraire, pour qu’elle s’enfuit. Les deux amis avaient eu le temps de parfaitement se connaître et des signes avaient, au fur et à mesure de leurs aventures, étaient inventées, tout ceci afin de faire quelque chose dans des situations délicates, comme celle que le pirate vivait en ce moment.

Le pirate enchaina directement afin de ne pas laisser à cet homme le temps de comprendre quoique ce soit. Son but : arriver à l’endroit où devrait se trouver la porte d’entrée, ceci malgré cette illusion, il fallait le dire : qui faisait chié !

« Geppou Koori ! »


Grâce à son pouvoir, il fabriqua des minuscules particules de glace sous ses pieds puis s’en servit afin de se rendre très rapidement à la porte d’entrée. Son but n'était pas de s'enfuir, mais d'empêcher l'homme à aller tuer Naomi. Bien sûr, ce n'était pas grand chose car il pourrait toujours détruire le mur, mais ça lui prendrait plus de temps. En arrivant, il fut heureux de voir qu’il n’avait rien heurté, mais il était fort probable qu’il n’ait pas assez avancé. Il devait se contenter de ça… Il regarda encore une fois l’homme tout en essayant encore une fois d’oublier cette illusion qui en réalité inspirait la peur. Encore une fois, le pirate eut un gros doute : il était possible que la personne en face de lui soit encore une illusion. Il leva donc sa lance de glace en signe de défense puis s’adressa à lui.

« Tout d’abord, ce n’est pas parce que je suis un pirate que je ne mérite pas de connaître ton nom. Ensuite, ton offre : je l’accepte. Mais je ne le vois pas exactement comme toi : je ne suis pas sous les ordres du gouvernement, je vais seulement l’aider. Je ferais ce que j’aurai à faire, point barre.
J’ai une autre chose à dire. Je vous le dis parce que cela vous concerne aussi : j’ai l’intention d’utiliser une île sur Grand Line comme base, qui sera sous ma protection. N’essayez surtout pas de m’arrêter. Je ferais mon boulot en tant que Shichibukai, ça vous pouvez en être sûr. »

Oga arriva à exprimer correctement ce qu’il voulait dire malgré les conditions dans lesquels il était. Il se tint la tête à cause de la douleur que lui causait l’illusion tout en attendant avec impatience la réponse de la personne en face de lui.

@ Code entièrement fait par Oga Saruwatari. Par respect envers mon travail, merci de ne pas reprendre ce code, même partiellement. Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato] Jeu 27 Déc - 18:03






• << Tu mérites que je te surveille ! >>

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


Oga Saruwatari .. Qui étais-il vraiment ? Pourquoi c'était maintenant que j'entendais parler de lui ? Une chose était sûr, il n'était pas comme les autres pirates. Il résistait face à mon illusion ce que peu de gens pouvaient le faire, à vrai dire, mise à part Makkura et Kurisu, je doute que les autres parviendrons à tenir tête à mon illusion. Sauf, ceux connaissant que c'était une illusion. Bref, le pirate résistait et savait très bien que ce n'était pas la réalité. Cela prouvait qu'il n'était pas un idiot et surtout qu'il avait une tête et il savait s'en servir. Bravo à lui .. De toute façon, je n'avais pas vraiment envie de le combattre, c'était simplement un test pour savoir s'il méritait vraiment sa réputation ou non.

Soudain le pirate se déplaçait, que c'était intelligent de sa part. Malgré le fait qu'il soit dans mon illusion, il avait réussi à calculer la distance qui nous séparait afin de se mettre au niveau de la porte. Mais était-il certain de se trouver près de la porte ? Je pense qu'il doit se poser cette question .. J'avais bien évidemment le temps de l’empêcher de se déplacer, mais je voulais savoir son intention .. Pourquoi se mettait-il près de la porte ? Comptait-il m'attaquer ? L'air déterminé, il m'adressait la parole en disant que ce n'était pas parce qu'il était un pirate qu'il ne méritait pas de connaître mon nom. Puis il enchaînait en disant qu'il acceptait mon offre, ce qui m'avait surpris d'ailleurs.

Je ne savais pas que c'était aussi facile de faire chanter un pirate. Acceptait-il parce qu'il ne voulait pas mourir, ou avait-il une idée derrière la tête. Vu l'expression de son visage, j'opterais pour la deuxième option. Oga Saruwatari, pirate très intelligent, une chose que je ne devais surtout pas oublier. D'habitude, je ne retenais jamais les noms des pirates que je rencontrais, mais aujourd'hui, je vais retenir celui-ci, j'étais persuadé qu'il nous surprendrait dans les mois à venir .. Comment ? Moi-même je l'ignorais. Il n'avait pas terminé de parler .. Une chose que je trouvais bizarre, ce qu'il ne cessait de me tutoyer et me vouvoyer .. étrange ! Mais bon .. Sûrement à cause du stress ? Enfin qu'importe, ce n'était pas vraiment important.

Je décidais de mettre fin à mon illusion qui ne m'étais plus d'aucune utilité. Le pirate enchaînant en disant qu'il comptait prendre une île de Grandline sous sa protection. Je gardais un visage neutre, mais au fond de moi, j'avais vraiment envie de me foutre de sa gueule. Ça ne serait pas vraiment professionnelle de ma part, donc je me retenais. Croyait-il que j'étais en train de négocier avec lui ? Que devais-je lui répondre ? .. Pour le moment je me contentais de sortir ma petite serviette à l'intérieur de ma cape et je me contentais de nettoyer le sang du vieil homme qui se trouvait sur mes mains. Je regardais le pirate droit dans les yeux et si je le voulais je pouvais bien évidemment lancer une nouvelle illusion plus puissante que celle de tout à l'heure, mais ça ne me ferait que perdre du temps. Il était temps de répondre à notre nouveau capitaine corsaire, j'utilisais mon mode corbeau tout en prenant la parole :

« Pour commencer, tu mérites de connaître mon nom : je me nomme Nagato, Tsubaki D. Nagato. Je serais l'agent du gouvernement qui te surveillera et qui te donnera tes missions, si tu nous trahi, sache que je n'hésiterais pas une seule seconde à te tuer, si tu parviens à me tuer avant, je t'attendrais dans l'autre monde. Pour ta demande, vas-y fait toi plaisir, j'en ai vraiment rien à foutre. Tu peux même prendre, Marinford ou encore Marie Joa. Fait ce que tu veux ! » Disais-je tout en marquant une petite pause .. Je reprenais ensuite la parole :



« Sache une chose, d'après le dernier rapport du gouvernement, les pirates se dirigent en masse vers grandline, alors soit prudent. Pour ton ami, ne t'inquiète pas, je n'ai aucune intention de la tuer, je ne suis pas un tueur. Le vieil homme je n'ai fait que lui rendre service, mais bon après voit ça comme tu veux. Sur ce, je te dis au revoir, Oga Saruwatari. Et à une prochaine fois .. »

J'utilisais mon Soru pour disparaître et laisser une illusion à ma place qui se dispersait en une multitude de corbeau. Suite à cela je me dirigeais vers mon navire pour prendre une nouvelle direction. Une fois de plus, un service rendu au gouvernement. Que ferait-il sans moi ? Enfin bref, cinq minutes plus tard, j'arrivais sur mon navire et à ce moment précis, mon escargophone sonnait. Je décrochais sans dire un mot :

« Nagato, si vous m'entendez j'ai une nouvelle mission à vous confier. Akuma Yueki, vient de nous trahir en rejoignant les pirates. Elle faisait partie du cp9, vous pouvez trouver son dossier dans votre cabine avec les autres dossier de nos agents. Elle connait l'organisation cp9 et doit être arrêté immédiatement ! »

Avait-il autre chose à dire ? En tout cas, je raccrochais et je m’installais sur mon divan tout en commencent une nouvelle partie d'échec. Voyons ce que les échecs nous disent sur cette traitresse !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato] Jeu 27 Déc - 22:07



Shichibukai Oga



Oga restait debout à attendre que le « verdict » tombe. Soit il se faisait tuer, soit cet homme partirait sans réclamer son du. Pendant ce temps, le stress se mit à envahir son esprit et il se mettait petit à petit à paniquer. Cette illusion avait le don de faire naître la peur chez la victime, et c’est ce qui commençait à arriver au pirate. Mais heureusement pour lui, l’homme à la veste noir et rouge mit fin à son illusion et me regarda droit dans les yeux. Mais même si tout était fini, Oga était toujours sous le choc même s’il essayait de ne pas le montrer à ce membre du gouvernement. Il répondit donc à cette confrontation de regard puis son adversaire prit la parole.

« Pour commencer, tu mérites de connaître mon nom : je me nomme Nagato, Tsubaki D. Nagato. Je serais l'agent du gouvernement qui te surveillera et qui te donnera tes missions, si tu nous trahi, sache que je n'hésiterais pas une seule seconde à te tuer, si tu parviens à me tuer avant, je t'attendrais dans l'autre monde. Pour ta demande, vas-y fait toi plaisir, j'en ai vraiment rien à foutre. Tu peux même prendr, Marinford ou encore Marie Joa. Fait ce que tu veux ! Sache une chose, d'après le dernier rapport du gouvernement, les pirates se dirigent en masse vers Grand Line, alors sois prudent. Pour ton ami, ne t'inquiète pas, je n'ai aucune intention de la tuer, je ne suis pas un tueur. Le vieil homme je n'ai fait que lui rendre service, mais bon après vois ça comme tu veux. Sur ce, je te dis au revoir, Oga Saruwatari. Et à une prochaine fois ..

Suite à ça, ce Nagato se volatilisa et des corbeaux prirent sa place bien évidemment. Cela ne surprit en aucun cas le pirate qui s’y attendait comme un homme qui coulerai en essayant de marcher sur l’eau. Oga se donna quelques secondes de repos afin de réaliser tout ce qu’il venait de se passer. Il venait d’échapper à la mort de justesse, enfin plutôt selon le bon vouloir de cet homme mais le plus important était qu’il venait officiellement de devenir Shichibukai. Bien sûr, il n’avait pas pris cette décision sur un coup de tête, il y avait réfléchit longuement surtout depuis les trois dernières semaines. Il était heureux que ce qu’il avait fait dans la prison de Killer Island avait réussi. Mais il devait désormais se calmer, car les gens commençaient surement à se méfier de lui désormais. Son but était désormais de créer un équipage et il avait déjà quelques noms en tête.

Le pirate se leva puis s’approcha du vieil homme. Ce n’était malheureusement pas son jour de chance… Oga aurait voulu que cet homme lui en dise plus sur son père. Il lui ferma les yeux puis le plaça sur le lit où il avait précédemment été soigné. Il mit une couverture au dessus de tout son corps puis fabriqua une croix en glace et plaça tout en haut du lit.

« Repose en paix. »


Il prit un morceau de pain qui était resté sur la table puis sortit de la cabane. Il était assez triste pour ce vieil homme mais il avait appris à canaliser ses émotions. Il se mit à marcher en direction du bateau, là où devait l’attendre Naomi. Si elle avait entendu le sifflement qu’Oga avait fait tout à l’heure, elle se serait immédiatement dirigée vers leur bateau. Tandis qu’il marchait, il réfléchissait à ce qu’il ferait par le futur et la première chose à faire avant de créer un équipage était d’acheter un bateau digne de ce nom.

Il arriva quelques minutes plus tard au bord de la mer et y trouva comme convenu son amie Naomi. En la voyant, il arbora un sourire tellement grand que la jeune femme fit une grimace sans en avoir eu réellement l'intention.

« Haha, fais place au nouveau Capitaine Corsaire, ou si tu préfères Shichibukai ! Je te raconterai tout en route. Je veux me casser d’ici, j’aime pas cette île. »


Les deux amis s’éloignèrent doucement de Whiskey Peak et ce fut la première fois que le pirate restait aussi peu de temps sur une île. Mais malgré ça, c’était aussi la première fois qu’autant de choses se passaient en aussi peu de temps.

@ Code entièrement fait par Oga Saruwatari. Par respect envers mon travail, merci de ne pas reprendre ce code, même partiellement. Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato]

Revenir en haut Aller en bas

Une proposition qui pourrait changer la vie d'Oga [Avec Nagato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Whiskey Peak-