AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FB] Je suis Vongola !! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: [FB] Je suis Vongola !! [Solo] Mar 25 Déc - 16:33
















Je suis Vongola !

Quelque part en mer, bercé par la houle des vagues, un bateau naviguait vers une direction inconnue. Une direction qui était inconnue pour un seul homme. Cet homme était enchainé dans le fond de la cale du navire. Les menottes seraient fortement ses poignets, l'acier lui rongeait la peau. Une chaine au centre des menottes le maintenait attacher au sol sur une plaque d'acier. Impossible de faire le moindre mouvement. Trois agents gouvernementaux ce trouvaient à ses côtés. Il y avait un grand gaillard aussi haut que large, le chef du groupuscule, du nom de Redfox. Le second était un extrémiste et un profond enfoiré, il frappait à longueur de journée le détenu et méprisait tout ceux de son espèce. Il se prénommait Wolfgang et était connu pour son hostilité et son refus de se soumettre aux ordres.

Le dernier et troisième personnage était un jeune novice qui venait tout juste d'embarquer. Ce n'était guère sa première mission, mais il avait du mal à se faire respecter. Il se prénommait Carter. Enfin il était plus souvent appelé « le novice », voir comme le disait si bien Wolfgang « le bouche trou ». Tous les trois avaient été choisit pour cette mission dite d'une affaire capitale. Il transférait un détenu vers une prison de West Blue. Ils avaient pour ordre d'éliminer l'individu s'il tentait de fuir ou toute autre action du même style. Car je cite « un insecte de son espèce ne doit plus jamais fouler le sol de notre planète, ou il risquera encore de faire couler le sang d'innocent ». De belles paroles pour faire remuer que du vent !

Redfox était un agent assez complet et dans quelques années deviendrait sûrement un grand pilier des Cipher Pôles ou autre. L'état major jouait carte sur table, ils attendaient beaucoup de Redfox surtout sur une mission de cette pointure. Les deux autres compères étaient présents pour faire leurs preuves. Le jeune devait montrer à tous qu'il était capable d'intégrer le Gouvernement et Wolfgang lui devait montrer qu'il était capable de ne pas s'en faire virer. Cet imbécile avait tué son prisonnier lors de sa dernière escorte.


« C'est pas ma faute, j'ai fait un tir de sommation trop bas ! De plus c'est lui qui m'a cherché en premier !!! »

«  Et comment voulez vous qu'il est put parler étant donné que vous lui aviez coupé la langue ? »

«  Ah oui !!! j'avais omis de citer ce détail ».

En gros la seule personne qui était respectable sur ce navire était le chef Redfox et sûrement le Sergent qui était au commande. Il y avait cinq caporales et encore une centaine de marines. Comme quoi notre jeune détenu n'était vraiment pas prêt de prendre la poudre d'escampette. Tiens en parlant de prisonnier, je crois bien que son nom n'apparait point. Il s'agit enfaite du misérable Rosenkreuz Edward, qui se prenant pour Dieu avait attaqué le QG de West Blue, avant de perdre la face contre ses adversaires et surtout contre lui-même. Pourquoi était-il tombé si bas ? Sûrement à cause des folies de son subconscient … Il avait recherché par tous les moyens à devenir toujours plus puissant et surtout plus connu, mais comme on le dit si souvent à force de vouloir jouer avec le feu … On finit toujours par se brûler.

Un peu à la façon d'Icare, Ed' s'était envolé assez rapidement de sa prison de roche. Grâce à ses ailes de cire, il réussit à grimper haut vers le prestige qu'il désirait tant. Mais à force de vouloir toujours plus, il s'approcha trop prêt du soleil et la cire commença à fondre. Sa chute fut longue et sinueuse … Et aujourd'hui il n'avait que ce qu'il mérite. Mais une petite lueur persévérait dans son esprit. Cette lueur n'était d'autre que l'espoir, un espoir que l'on nommait la vie … « l'espoir fait vivre ! ». Sa chute était prononcée, il ne pouvait plus faire machine arrière. Maintenant il n'avait plus que le choix entre tomber dans une mer agitée ou perdre la vie sur des rochers. La balle n'était pas dans son camp, seul le destin pourrait lui venir en aide.

Un coup de poing vint l'extirper de ses rêveries. La douleur était assez grande et il reconnut directement la marque de fabrique de Wolfgang. Cela faisait déjà plusieurs jours qu'ils étaient en mer et son corps était recouvert de bleus. L'un d'eux avait même viré au noir, il devait donc avoir une côte cassé. Le navire s'était déjà arrêté à mainte reprise pour son ravitaillement. Il y avait plus d'hommes que nécessaire sur cette embarcation. Et la faim n'arrangeait guère les choses. « Trop d'hommes vous dites !!! Savez-vous seulement combien ce pirate en a tué des hommes Sergent ??? » « Non, Générale !!! » « Alors bouclée là et faites votre travaille ! » « Oui, Mon Générale, à vos ordres Mon Générale. ».

Ed' était assis sur ce banc depuis le début du voyage. Il n'avait pas bougé d'un pouce et s'était à chaque fois renfermer sur lui-même. Il essayait tout simplement de ce faire oublier. Méditant dans son esprit, Wolfgang était toujours là pour lui rappeler la dure réalité de la vie. Il était actuellement en route vers une prison et non dans un champ de pâquerettes à regarder les nuages. Ce Wolfgang était le pire maton qu'il puisse avoir, toujours à prendre son air arrogant et supérieur; il le méprisait au plus haut point. Mais il se devait de rester calme, car au moindre mouvement il pourrait perdre la vie. Alors Rosen n'avait pas d'autre choix que d'attendre. Attendre patiemment que les portes de la prison ne s'ouvrent et ne le saisissent à jamais ! Certes, il aurait tant aimé pouvoir revenir en arrière, mais c'était déjà trop tard. Comment avait-il pu bien tomber aussi bas ? Il avait une grande expérience de la vie et pourtant quand on le connaît, personne n'aurait jamais cru qu'il tournerait aussi mal. La tête penchée en avant, il sombrait à nouveau dans ses reproches et ses remords qui le dévoraient à petit feu. Une claque le réveilla dans un bruit qui résonna pendant plusieurs secondes la cale.


« Aller debout boucle d'or ! C'est pas le moment de dormir. »

Cette ordure de Wolfgang ne laissait pas une seconde de répit à notre jeune pirate. Il le poussait à bout en le frappant et en le cherchant à longueur de journée. Il désirait que Rosenkreuz se rebelle, afin qu'il puisse, par la suite, mettre fin à ses jours. Ed' avait vraiment du mal à contrôler sa colère et sa haine. Des sentiments qui l'avait animé pendant de nombreuses années. Hélas, il fallait commencer par perdre cette vengeance pour pouvoir continuer à vivre. Car celui qui vit par vengeance, finira par être consumé par sa propre haine.

« Alors, ma belle que diras-tu de te défendre un peu ? »

Wolfgang décocha encore plusieurs coups à notre jeune héros.

« Non toujours pas !!! »

Puis il fut prit d'une crise et commença à frapper notre prisonnier encore et encore sans s'arrêter. Jusqu'à qu'une main puissante vint lui retenir le bras.

« Cela suffit ! »

C'était Carter qui ne pouvait plus supporter les attaques barbares de son collègue.

« Qu'est-ce qui a l'avorton ! Tu veux te battre ? »

Wolfgang dégaina un couteau et s'approcha méchamment du jeune novice.

« On t'a jamais dit qu'il faut surtout pas embêter un chien enragé qui bouffe dans sa gamelle ! »

Il leva son bras et voulut assigner un coup d'arme blanche au novice qui avait eu le courage de s'interposer entre lui et sa proie. Edward se leva d'un bout et lui décocha un lourd coup de pied dans le bas du dos. L'homme voltigea sur plusieurs mètres avant de retomber. Il se releva les yeux rouges et remplis de haine. Il empoigna son arme et avança rapidement sur Rosen.

« Tu vas regretter d'être né, je vais t'éplucher comme une pomme et après je me ferai un manteau avec ta peau. »

« Stop !!! Ça suffit maintenant Wolfgang. Va sur le pont où c'est moi qui vais te tordre le coup !!! »

Wolfgang quitta les lieux, Redfox avait parlé et il ne pouvait pas se mesurer à lui. Ed' avait repris sa place, il était actuellement seul avec la jeune mousse.

« Merci.

De rien, il l'avait mérité.

Pourquoi êtes-vous aussi cruel ?

Voilà une bonne question que je me pose depuis déjà plusieurs jours.

Et ?

Hélas je n'ai toujours pas trouver la réponse.

Ah ! Dommage. Je me nomme Carter, je suis un novice.

J'avais cru comprendre.

L'autre grand ténébreux c'est Redfox, le chef. Il sera sûrement le futur élite du service.

Il n'a pas l'air si commode.

Oh ! C'est vrai qu'il n'est pas très bavard. L'autre demeuré c'est Wolfgang.

Sacré asticot celui là !!!

C'est le pire agent que nous avons … Et sûrement le plus brutal !

J'en doute pas une seconde.

Vos blessures vous font souffrir.

Ce n'ai rien comparé à ce que j'ai pu faire à mes ennemis.

Pourquoi une personne comme vous c'est donné du mal pour me sauver ?

Je sais pas ! C'était un simple réflexe.

Un réflexe ! J'en doute … Vous n'avez pas l'air d'être un méchant comme on en croise souvent. Habituellement, ils sont toujours là à essayer de s'enfuir. Alors que toi, tu restes sur place à attend ton heure. Tu sais, je suis vraiment content d'avoir fait ta connaissance. Et à mon avis, je dirais que tu es quelqu'un de bien. Tu t'es juste perdu sur le chemin que tu as emprunté. J'ai étudié ton dossier, et tu sais la vengeance ne fait souvent pas bon ménage. Car un jour, elle prendra pleinement possession de toi et l'homme que j'ai appris à connaître sur ce navire aura disparu à jamais.

Punaise ! Tu aurais du faire psy le jeune …

Ouais je sais. On me le dis souvent.

Sinon tu sais combien de temps il me reste ?

Pour ?

Pour le trajet !

Oh ! T'inquiète pas, il reste au moins encore une semaine.

Une semaine …

Tu as dis quelque chose ?

Non, non je parlais tout seul. »

Les deux individus s'esclaffèrent, juste avant le retour de Wolfgang et de Redfox. Wolfgang approcha d'edward et lui décocha un puissant coup dans le visage. Il perdit connaissance.

« Tiens bâtard, celle-là tu l'as pas volé ! ».



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Je suis Vongola !! [Solo] Mar 25 Déc - 16:56
















Je suis Vongola !

Les jours passèrent assez rapidement. Quand Wolfgang était présent, Carter prenait ses distances et Ed' lui des coups. Il ne servait de toute façon qu'à cela. Puis tous les jours, à des heures bien précises, les deux ennemis pouvaient reprendre leur discussion et philosopher sur le monde. Edward apprit à connaître son ennemi, ou plutôt les hommes qu'il combattait depuis tant d'années. Carter lui parla de sa famille et de ses projets d'avenir. Cela eut pour effet de quasiment choquer notre jeune héros. Il n'avait pas une seule fois penser au mal qu'il avait déclenché par ses mauvaises actions. Il avait tué tellement d'hommes, détruit tellement de familles, brisé tellement de destin. Il avait carrément honte d'être encore en vie. Grâce à Carter, il commença à reprendre le peu d'humanité qui avait toujours existé en lui. Carter, lui redonna goût à des choses, tels que le chocolat, l'amour, la joie, un simple sourire. Ce jeune novice deviendrait sûrement son plus grand ennemi, un ennemi auquel il serait sûrement redevable jusqu'à la fin de ses jours heureux.

En prison, il aurait tout le temps de se morfondre sur sa personne et surtout de repenser à toutes ses discussions avec ce jeune homme. Oui !!! Pourquoi un homme aussi jeune en savait-il autant sur le monde ? Tout simplement car il n'avait jamais donné de jugement sur la société. En d'autre terme, il vivait sa vie comme elle venait et comme bon lui semblait. En évitant le danger et en essayant de donner lieu à ses désirs, cet homme avait réussi à progresser socialement et à vivre ! Carter était en train d'apprendre à connaître le monde à notre jeune héros. Rosen n'avait réellement jamais rien connu de bien dans sa triste vie. A par bien sûr sa bien aimée que l'on lui avait tristement arraché. Son enfance fut bercer par la guerre et la mort. Son adolescence par la prison et les combats. Et sa vie par les meurtres et le sang.

Ed' n'avait jamais rien fait de bien dans sa vie et il n'avait jamais réellement pris le temps de se prendre en main. Ce fut ainsi qu'il perdit son humanité et les sentiments qui faisait de lui un être tout à fait banale. Hélas, il était bel et bien trop tard pour voguer son le chemin de la rédemption et surtout de la liberté. En tout cas, il était sûr d'une chose: si jamais il devait à nouveau pouvoir vivre dans le monde actuel, il apprendrait tout d'abords à devenir quelqu'un de bien et surtout à connaître les choix d'une vie d'humain. Il laisserait sûrement tomber sa rancœur et son amertume. La vengeance qu'il s'était imposée, finirait par laisser place à la joie. Ainsi que la haine finirait par laisser place à l'émerveillement. Wolfgang et Redfox réapparurent dans la vision de notre jeune pirate. L'heure était passée, mais notre héros n'était plus disposé à se laisser faire. Il attendait patiemment que Wolfgang vienne pour lever la main sur lui.

Wolfgang approchait à grand pas, le regard noir, il était à nouveau en forme pour se défouler. On aurait pu croire que à chaque fois qu'il quittait la cale, s'était pour aller se doper en testostérone. Il remonta une de ses manches et s'apprêta à frapper Edward qui souriait à pleine dents. Soudainement, le navire pencha rapidement sur la droite, faisant perdre à trois agents leur équilibre. Ed' fut également déporté sur la droite, mais ses liens lui permirent de rester en place. Des cris émanèrent du pont, une alarme sonna et Redfox dut monter vers les étages. L'embarcation était ballotée de gauche à droite avec force. Les planches grinçaient de tous les côtés. Sur le pont de puissantes vagues venaient s'abattre sur le plancher, faisant souvent tomber des marines. Les plus chanceux arrivaient à se retenir à la rampe, alors que d'autres sombraient tout droit dans une mer noir et agitée.

Le Sergent était en ébullition, le navire n'allait jamais tenir le coup dans une tempête de cette envergure. L'embarcation était bien trop longue et grande en taille, de plus leur vitesse de croisière était bien trop faible. Redfox écarquilla les yeux et vit le grand mât ce morceler. Le bois craqua et le vent s'engouffra dans les toiles. Le poteau céda sous la pression et retomba lourdement sur le côté gauche du navire. Un obstacle de plus venait de barrer la route au bateau. Les toiles mouillées et l'envergure du mât, freinaient de plus en plus la progression du navire dans la tempête. Cet obstacle ne rendait pas les choses plus simples, car le navire ne pourrait plus naviguer. Le gouvernail n'avait pas assez d'envergure pour pouvoir contrer cet édifice. Ainsi l'embarcation prenait une trajectoire aléatoire, une trajectoire hélas qui les rapprochaient de plus en plus du cœur de la tempête. Le cyclone était juste au-dessus du navire. Le mer était extrêmement agitée et des creux de dix mètres commençaient à se former. Le bateau rebondit l'espace d'un instant, avant de retomber entre deux vagues. Comme compresser entre deux murs, le plancher craqua laissant place à la panique et à la peur.

Ed' semblait étonner, surtout quand il sentit le sol glisser sous ses pieds. Une fissure émergea le long du navire, puis une dizaine d'autres dans la foulée. Wolfgang était débité, il ne comprenait pas trop ce qui était en train de se dérouler sous ses yeux. L'eau s'engouffra dans un trou et le cale commença à se remplir d'eau. Notre héros fit signe à Carter de quitter l'étage au risque de se noyer. Le plancher implosa laissant entrée encore plus de liquide. Il y avait du bois partout et certains formaient des sortes de stalagmites. Rosen n'était guère paniqué, il était toujours attaché au sol et s'était résigné à mourir dans les profondeurs de l'océan. Son heure était venue …

Wolfgang était toujours en face de lui, il souriait. Il s'approcha de notre jeune pirate et commença à le frapper de toute ses forces. Ed' ne pouvait pas riposter, l'eau avait submergé ses pieds et le reste de son corps était entravé par les chaines. Wolfgang voulait en finir avec notre pirate avant que l'eau n'est tué sa proie. Puis, Ed' pensa à une partie de son corps qui était encore capable de lui permettre de se défendre, hélas actuellement cela n'était point possible. Soudainement, Carter apparut dans le dos de Wolfgang, il était munit d'une pelle. Il lui frappa fortement sur le haut du crâne. Puis dans la foulée donna le trousseau de clefs de Wolfgang à notre prisonnier.


« J'ai confiance en toi, car tu es quelqu'un de bien. Tu as certes commis beaucoup d'atrocité, mais pour l'instant je n'ai vu devant moi qu'un homme meurtrit par la vengeance. J'ai vu des hommes bons faire de mauvaises choses et j'ai vu des hommes mauvais faire de bonnes choses. »

Ed' ôta ses chaines et sourit à pleine dent.

« Merci, j'ai enfin ouvert les yeux grâce à toi »

Il attrapa son bras et le propulsa vers l'étage supérieur, avant d'être aspiré par un trou dans la coque du navire. Edward se retrouva sous l'eau quelque part dans les profondeurs d'une mer qui lui était totalement inconnue. Il ne savait pas où il était et il ne savait pas comment s'en sortir. Puis quelque chose agrippa sa cheville avant de l'envoyer vers le fond. Il y avait à peine de la lumière, une lumière qui jaillissait du trou dans la coque du navire. Mais il reconnut directement la chevelure qui passa dans celui-ci. C'était le salopard de Wolfgang qui essayait de fuir cette catastrophe. Ed' lui emboita le pas et suivit son adversaire jusqu'à l'intérieur de son précédent lieu de captivité. Arrivé à l'intérieur, il émergea rapidement de l'eau quasiment à bout de souffle. Il fut prestement accueillit par son tortionnaire qui lui claqua une planche de bois sur l'épaule droite. Le choc n'était pas très consistant, mais cela eut quand même pour effet de lui faire perdre l'équilibre.

Il sombra donc à nouveau dans l'eau, qui avoisinait une hauteur de six pieds. Notre jeune pirate ouvrit les yeux, temps bien que mal, et vit une ombre au dessus de lui. Il eut juste le temps de rouler sur le côté et vit une lame fendre l'eau. Il se releva et frappa son adversaire dans la nuque. L'homme trébucha en avant, mais se releva point. L'eau fut marquée d'une étrange couleur rougeâtre et Ed' put apercevoir que l'individu s'était tout bonnement empaler sur des pieux formés par les restes du plancher. Rosen monta vers les étages supérieurs tout en restant à distance des marines.

Certains vinrent dans le dernier compartiment et ne virent qu'un simple trou béant dans le plancher et un cadavre. Ils ne virent aucun signe de lutte et jugèrent que le pirate était décédé en mer. Redfox ne put le croire et était persuadé que l'individu en question s'était camouflé dans l'embarcation. Il finirait bien par le retrouver de toute façon. Caché entre des caisses de nourriture, notre jeune pirate en profita pour prendre des forces et de l'énergie. Son corps était meurtrit et son estomac vide depuis plusieurs jours, Wolfgang se donnait un malin plaisir à manger ses portions. Heureusement, Carter avait partagé avec lui à chaque la moitié de ses plats, un acte qui lui avait permis de survivre jusqu'à présent.

Le Sergent se mit à nouveau à gindre dans les interphones. Les hommes devaient se rassemblés dans les étages supérieurs. Une île était en vue, le bateau devrait tenir le coup jusqu'à qu'il l'est atteignit. Puis le mât craqua à nouveau et quitta les lieux. Il sombra dans les abysses laissant par la suite une chance de survie à l'équipage. La bateau prit de la vitesse, beaucoup trop de vitesse. Le courant était favorable et les vagues lui donnait chaque fois plus d'impact. Ils étaient en péril, car à cette vitesse là, ils finiraient par s'échouer sur la plage de l'île. Dommage la terre qu'ils avaient prit pour asile, serait enfaite leurs tombes. Le vent souffla fortement dans les voiles. La pluie martelait les visages et la brume rendait la manipe encore plus délicate. Le Sergent était doué en navigation, mais sur ce coup il était complètement dépassé. Le navire fonçait droit sur l'île qui était visible à l'horizon. On était bien trop rapide ! On était bien trop rapide ! … L'embarcation s'arrêta d'un coup net. On venait tout juste de frapper un récif de coraux. La coque craqua, le bateau s'envola sur quelques mètres. Les planches cédèrent, l'eau s'infiltra, les hommes hurlaient, … A cet instant Ed' se frappa la tête contre une poutre et perdit connaissance.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Je suis Vongola !! [Solo] Mar 25 Déc - 17:20
















Je suis Vongola !

Le soleil était haut dans le ciel, environ au zénith, il devait donc être non loin de midi. Ed' avait mal au crâne, mais par chance sa tête ne tournait plus pour l'instant. Sa côte le faisait souffrir et son corps était courbaturé. Il était debout, trempé jusqu'aux os et couvert de sable. Il avait de l'eau jusqu'aux chevilles et fit rapidement un tour d'horizon. Le soleil l'aveuglait, il dut donc mettre une main au-dessus de ses yeux. Il y avait des bouts de bois un peu partout disséminé sur l'étendue bleuâtre. La barrière de corail faisait tout le tour de cette plage. Elle s'étendait sur plusieurs kilomètres à la ronde. Le bateau était quelques mètres plus loin, au milieu du sable, couché sur le flanc, avec à peine de l'eau pour mouiller la première poutre de la coque. Il y avait plusieurs trous visibles et surtout plusieurs cadavres. On pouvait en entendre gémir de cette position. Puis des voix s'élevèrent dans les alentours, il était temps pour notre jeune héros de quitter les lieux. Il partit alors droit devant en direction de la terre ferme. Il voyait une grande jungle au loin. Pas le choix ! Il fallait y aller.

Edward prit ses jambes à son cou et s'enfonça de quelques mètres dans la verdure. Il observait de loin ce qu'il se passait chez le camp adverse. Certains gradés étaient encore en état, ils opéraient pour secourir le plus de personnes possibles. Il y avait beaucoup plus de blessés que de gars intacte. Ainsi cela eut pour effet d'ôter une épine du pied de notre jeune pirate. Redfox apparut au loin et partit directement vers la jungle. Il était persuadé que Rosen avait survécu et ferai tout son possible pour le récupérer. Notre jeune pirate ne vit point Carter, il devait donc également le retrouver coûte que coûte. Les minutes défilèrent et il quitta sa position. Parcourant la jungle de fond en comble, il ne trouva aucun trace de son sauveur.

Après plusieurs heures de recherche, il tomba sur une falaise. Il devait donc à tout prix retourner sur ses pas. Puis il vit un village en contre bas, ainsi l'île était habitée, donc il devait sûrement avoir un moyen de quitter ce cailloux. A cet instant quelque chose remua derrière lui, la jungle semblait être vivante. Plusieurs lianes vinrent sur lui, Ed' les évita en faisant une roulade sur le côté. Il prit ses jambes à son cou et courra le plus longtemps qu'il put. Les arbres semblaient se mouvoir autour de lui et la faune était essentiellement garnie de plantes carnivores. Elles étaient toutes plus grandes les unes que les autres. N'ayant aucun arme, il n'avait d'autre choix que la fuite. Hélas, s'était bien plus difficile qu'il ne le paraît. Toujours en pleine course, Ed' croisa Redfox qui écarquilla les yeux à sa vue. Bien sûr le pauvre n'eut pas le temps de comprendre qu'il se retrouva à l'envers la tête en bas, les pieds attachés par des lianes. Rosenkreuz ne pouvait sauver cet homme et il continua sa course folle. Jusqu'à qu'il arriva à nouveau sur ses pas. La falaise ! Impossible de sauter s'était bien trop dangereux. La jungle grisaillait et une liane l'attrapa par la gorge. Il fut soulever de plusieurs mètres et la liane serra sa carotide. La compression de sa gorge commençait tout doucement à le paralyser. L'oxygène lui manquait de plus en plus. Allait-il vraiment y rester ??? Puis, la liane céda et il retomba sur le sol. Carter avait sectionné la liane avec sa dague.


« Voyons mon cher, vous allez tout de même pas mourir à cause d'une simple fleur vorace !

Vous avez raison, mais c'était moins une.

J'ai bien cru vous avoir perdu lors du naufrage.

Et moi donc !

Vous devriez faire plus attention à l'avenir, cette jungle est affamée.

Il m'avait semblé le remarquer.

Comment allons nous pouvoir survivre ?

Il y a un village en contre bas de cette falaise, il doit de ce faite avoir un port là-bas. »

« Bonne déduction Pirate ! vous pensez donc nous fausser compagnie aussi facilement ? »

Redfox se trouvait à quelques mètres de Carter. Il était armé d'un pistolet à simple coup, celui-ci devait vraisemblablement être chargé. Il le pointa sur Carter et tira. Edward cria à haute voix !!! Carter retomba lourdement sur le sol, la blessure était situé en bas de son abdomen. Toucher au niveau du pancréas, possibilité de survie 70%. Redfox jeta son arme et dégaina son épée.

« A nous deux pirate !!! On va voir si tu es digne de son que l'on raconte. »

Notre jeune pirate ne calcula point son futur adversaire. Il avait le regard fixé sur cet homme qui lui avait permis de survivre. Il le voyait se tordre de douleur et contenir aussi bien qu'il le pouvait le sang qui émergeait de sa blessure. Ed' ôta sa veste et le rejoignit rapidement. Redfox lui barra le chemin.

« Laisse moi juste m'en occuper quelques secondes et je t'affronterai après !!! »

Le regard noir, Rosen continua son chemin. Redfox le laissa passer, mais ne le quitta point des yeux. Notre héros alla se placer à côté de son sauveur.

« Carter tiens bon, une fois que j'en aurai fini avec lui ... »

 Souviens toi de ta promesse Edward, souviens toi ! 

 Oui je m'en souviens … Tiens le coup. »

Rosenkrezu alla se placer devant son adversaire. Les hostilités étaient lancées, il était prêt à contre-attaquer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Je suis Vongola !! [Solo] Mar 25 Déc - 17:33
















Je suis Vongola !



L'air était doux. Il caressait légèrement le visage de notre jeune héros. Le soleil était dans son dos. Cela pourrait lui venir en aide durant le combat. Redfox avait les yeux rouges, rouge de haine. Armé de son sabre, il était prêt à fondre sur son adversaire. La falaise était à une dizaine de mètres dans le dos de notre héros. L'eau qui s'écoulait en son contre bas, était d'une couleur turquoise. Le fond était visible de cette hauteur, un saut ne serait donc pas très profitable à notre pirate. Hélas il n'était guère en avant sur ce duel. L'homme du gouvernement était armé contrairement à lui. Son niveau était supérieur à celui-ci, mais le duel n'était guère gagner d'avance. Redfox était puissant et le gouvernement ne l'avait point nommé à la légère pour cette mission. Il mesurait environ un mètre soixante-quinze et était aussi haut que large. Faisant partit du gouvernement, Ed' n'était pas à l'abri que celui-ci puisse prétendre à la connaissance des techniques secrètes. Il lui fallait être prudent, car dans le meilleur des cas il serait à nouveau capturé que dans le pire il y laisserait la vie.

Carter était allongé sur le sol. Le tissu qui retenait sa blessure était déjà bien imbibé de sang. La blessure était assez conséquente et il était sûrement en proie à une hémorragie. Il devait lui rester 65% de chance de s'en sortir. A partir de 10%, Edward n'aura point d'autre choix que d’abréger ses souffrances. Il n'espérait point arriver à ce stade. Hélas, le temps jouait contre lui. Il pouvait soit combattre rapidement et dans ce cas offrir plus d'ouvertures à son adversaire et se fatiguer plus vite. Soit se battre normalement et risquer la vie de son ami. Il devrait gérer au maximum son affrontement. Car il ne pouvait voir mourir l'homme qui lui avait sauvé la vie à plusieurs reprise. Surtout que sans celui-ci, il ne serait pas à cet instant présent en homme libre. Un homme libre qui devrait lutter pour sa survie, lutter pour son existence, lutter pour son futur, lutter pour sa liberté.

Il devrait lutter, mais également respecter son engagement envers l'homme qui gisait actuellement dans son propre sang sur le sol chaud et humide de cette île. Cette promesse dont-il avait parlé juste avant, était justement cette question qui émergeait dans son cerveau. Mais pourrait-il seulement la tenir ? Ce que lui avait demandé Carter était, pour un être comme celui-là, quelque chose de quasiment irréalisable. Il devrait fortement prendre sur lui. Car Edward avait bien plus de faciliter à tuer plutôt qu'à éviter que la mort ne prenne ses victimes. De plus, il y avait d'autres facteurs qui allaient rentrer en ligne de mire. Il devrait bientôt méditer sur sa personne et surtout sur ses actes. Il devrait être sûr des prochaines vies qu'il prendrait dans ses futures batailles. Mais cette promesse ne s'appliquerait que à un seul type de personne. Rosen serrait sans merci contre ses adversaires, sauf ceux qui font vœux de protéger la vie à travers la force de l'ordre.

Une giflée froide l'extirpa de ses pensées et il remarqua que son adversaire venait de s'élancer contre sa personne. Le buste en avant, il fondait à grande enjambées sur notre jeune pirate. Le sabre en avant, il était prêt à piquer telle une abeille avec son dard. Son ensemble noir masquait son visage et offrait une plus grande superficie face au vent. Il perdait donc en vitesse vu que le vent soufflait dans le dos de notre héros. Un vent de face pourrait lui être bénéfique, car cela demanderait plus d'effort à son ennemi. Hélas, il ne pouvait pas compter que sur les alentours de son champ de bataille et des effets naturels qui l'entourait Redfox et lui. Ed' mit un pied en arrière et resta sur ses appuis. Il attendit que cet individu se rapproche de sa position. Il concentra ses forces, arma son bras droit et contracta ses muscles. Il relâcha le tout en exerçant une forte pression sur l'air ambiant.

L'homme du gouvernement avait des ressources, Ed' voulait jouer carte sur table et il ne pourrait plus faire marche arrière. L'individu avait affronté son attaque de plein fouet, sans même vouloir l'esquiver. Il aurait voulu que Redfox change de trajectoire, mais il contra simplement son poing. Son épée devait être d'une bonne maison, l'homme qui l'avait forgé savait y faire. Son ennemi ne voulait guère se livrer. Cela faisait quelques minutes que le combat avait commencé et il n'avait toujours pas porter le moindre coup à Rosen. Voulait-il gagner du temps ? Ah quoi bon ! Cela ne lui serait pas favorable, à moins qu'il n'ai eu le temps de prévenir des renforts. Cette option n'était pas à exclure. De plus le coup de feu tiré par notre agent, avait sûrement du alerter quelques gardes aux alentours. Uhm ... Il ne fallait pas trop tarder, autant pour la fuite que pour la survie de Carter.

Soudainement, il vit son adversaire avancer vers sa position. Il semblait bien décider à attaquer sur cette offensive. Ed' remarqua directement le positionnement de ses pieds et fit attention à ses moindres gestes. Son adversaire était armé, une ouverture et il pouvait perdre la vie. Ses muscles étaient tendus et chaque appuis enfonçait un peu plus la terre sous ses pas. La poussière rebondissait sur le sol rouge du canyon. La falaise était en contre bas et la jungle dans son dos. Des lianes recouvraient aléatoirement le sol et la zone de combat. Le soleil frappait sa nuque, son ombre arrivait à hauteur des pieds de son adversaire. Le vent soufflait doucement sans occasionner trop de gêne.

Redfox arriva rapidement sur lui. Notre pirate eut à peine le temps de cligner deux fois des yeux que l'homme était arrivé à porter de bras. L'agent effectua plusieurs coups contre sa personne, visant particulièrement le dos. Ed' esquivait ceux avec l'arme blanche et bloquait son poing et ses pieds. L'épreuve n'était pas de tout repos, car Redfox était en meilleur forme que notre jeune pirate. Cherokee avait été martyrisé durant tout le long du voyage et certaines de ses blessures l'affectait très particulièrement. L'agent avait un rythme d'attaque assez soutenu et Rosen laissa une ouverture sur son flan.

Le coup de poing lui coupa la respiration en une fraction de seconde. Sa côte brisée vint chatouiller son poumon. Son souffle fut court et son rythme cardiaque accéléra. La douleur le fit blêmir et il faillit tomber à genoux. Sa souffrance vint marteler ses tympans comme un roulement de tambour. Tel un boa autour de son abdomen, chaque respiration devenait de plus en plus difficile. Mais l'heure n'était guère au désespoir ! Il avait déjà reçu de nombreux coups et bien plus terrifiant que celui-ci. Il prit sur lui serrant les dents et inspira un grand coup. Il attrapa le bout de côte qui dépassait et tira un grand coup dessus, afin de la faire reprendre grossièrement son alignement. Cette fois-ci ce qui était sûr, c'est qu'il avait mal ... très mal. La bouche légèrement ouverte de la bave tomba sur son menton. Il ferma les yeux, et un coup de pied lui rappela rapidement dans quelle posture il se trouvait.

Deux autres coups l'extirpa de ses pensées et l'empêcha de tomber dans les pommes. Les endroits touchés n'étaient pas très sensible et cela lui permit de contre attaquer. Le soleil était dans son dos et il masquait la lueur du jour à son ennemi. Edward plia rapidement les genoux, afin que les rayons viennent éblouir son adversaire. Il eut un espace de quelques millième de seconde. Il arma son bras droit, le plus puissant, et frappa de toutes ses forces. Une puissante attaque aux poings de notre jeune pirate. Il frappa son adversaire en plein sternum. Ce point est très sensible chez le corps humain, il ne l'avait pas visé pour rien. Il fit alors quelques pas en arrière, afin de briser la distance avec l'agent du gouvernement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Je suis Vongola !! [Solo] Mar 25 Déc - 17:46
















Je suis Vongola !

Rosenkreuz avait le souffle court, son rythme cardiaque était haut et sa gorge serrée. Un genoux sur le sol, il tenait fermement une liane dans sa main droite. Le soleil était dans son dos et le vent s'était éteint. La chaleur tomba sur la zone de combat, cela rajouterai un gêne supplémentaire pour notre jeune pirate. Il était déjà dans un piteux état, mais il n'avait pas le choix. Il lui fallait continuer, sa vie et celle de l'homme qui lui avait permit de survivre jusqu'à présent en dépendait. L'assaut de son ennemi était fort en puissance et ses coups étaient très précis. Ed' était également un pirate qu'il ne fallait pas prendre à la légère, mais le facteur qui lui sauva la mise sur cette attaque fut la chance. Il avait réussi son coup en contre attaquant directement après l'offensive de son adversaire. Il frappa fort dans sa poitrine tout en utilisant le soleil pour troubler la vue du soldat.

L'agent recula de plusieurs mètres en arrière. Ed' venait de casser la distance, mais le risque était toujours présent. Redfox serra les dents et s'élança à nouveau vers sa cible. Notre héros' était sur ses gardes, mais il ne bougea point. Ses muscles étaient tendus, il devrait encore forcer sur son corps durant plusieurs minutes. Carter était toujours couché sur le sol, il commençait à blêmir. La douleur, qu'il éprouvait, dépassait l'entendement. C'était déjà une chance qu'il ne soit pas encore tombé dans les pommes. Son sang maculait déjà profondément le sol. Il ne fallait pas trainer en route ou il risquerait de mourir tel un cafard.

L'agent du gouvernement brandit son arme et fondit tel un fauve enragé sur notre jeune héros. Toujours agenouiller, Rosen attendait le moment propice pour frapper. L'individu approchait pas par pas. La distance entre les deux combattants réduisait de seconde en seconde. Redfox arriva rapidement à porter de bras, il se doutait bien que le pirate n'allait guère rester immobile. Il frappa verticalement de toute ses forces. Edward bougea à toute vitesse sur le côté droit, afin d'éviter l'attaque de son ennemi. Puis, il tira fortement sur la liane qu'il tenait toujours en main. Son poignet n'allait guère flancher, surtout pas dans un tel instant.

Il tira sur la liane qui vint, comme une barrière, se glisser dans les pieds de son adversaire le faisant perdre légèrement son équilibre. L'ouverture désirée était actuellement visible pour notre jeune pirate. Rosen bondit sur ses jambes et s'envola donné un puissant coup de pied piquer dans l'abdomen de son ennemi. Concentrant un maximum d'énergie dans ses jambes, le choc sur l'organisme de l'agent serait dévastateur. Notre héros avait délibérément visé le côté droit du ventre, afin de perforer le foie de sa cible.

Redfox se crispa, mais resta debout. Le coup l'avait sonné et il n'avait d'autre choix que de plier son corps afin de réduire la douleur du choc. Mais il n'avait pas dit son dernier mot, il repartit en direction de l'homme qu'il désirait tuer de ses propres mains. Cette fois-ci il était bien décider à faire couler le sang de ce jeune arrogant. Edward était essoufflé, il ne pourrait pas contrer la charge de son ennemi. Redfox lui sauta au cou, son épée prête à frapper. Il donna un seul et puissant coup horizontale. Rosen attrapa la lame de son adversaire qui vint tout de même s'abattre sur son épaule gauche. Il avait dévié le coup, mais cela ne fut guère suffisant. La lame s'était enfoncé de quelques millimètres dans sa main et sa clavicule. Du sang coulait de ses blessures. Le soldat était satisfait et essaya d'extirper son arme. Incapable d'extraire son arme de la prise de son adversaire, il écarquilla les yeux comme sujet à une incompréhension des plus soutenue.

Il ne pouvait perdre le seul avantage qu'il avait sur ce démon et il tira fortement sur sa lame. Ed' résista tant bien que mal, mais à la fin son adversaire fut plus puissant ou presque. Notre jeune pirate lâcha prise afin de ne pas ouvrir encore plus ses blessures. Redfox perdit légèrement l'équilibre en arrière et Rosen en profita pour passer à l'action. Il sauta par dessus l'agent et rapprocha ses avant-bras contre son torse, avant d'avancer son buste en avant. La liane qu'il tenait fortement dans chacune de ses mains, était enroulée autour du cou de l'agent gouvernemental. Il serra fortement, très fortement et il tiendrait la position jusqu'à que l'individu arrête de bouger. Redfox était légèrement sur-élevé sur le dos de son adversaire. Edward le laisserait tomber quand il sera tombé en insuffisance respiratoire. Une fois son ennemi dans les pommes, il le réanimera en effectuant un simple geste médicale, bien sûr il l'aura au préalable attaché.

Notre héros serrait de toute ses forces. Ses mains ensanglantées ne lui offraient guère une bonne tenue. Il devait tout de même contenir son effort, afin d'avoir une chance de quitter les lieux. Il tenait la position, il tenait la position ... Un son lourd lui fit comprendre que son objectif était atteint. Il lâcha prise et tomba au sol. Il n'avait quasiment plus de force, il avait brûlé ses dernières calories. A genoux, il fit plusieurs nœuds aux bras et aux jambes de son adversaire. Redfox avait perdu en puissance physique à cause de sa course poursuite et de la dérive du navire. Ed' ne l'avait point battu, il l'avait juste mis hors d'état de nuire pour plusieurs heures. Le combat fut rude et du sang dégoulinait de sa blessure à la clavicule. Son bras tombait comme s'il était mort. Sa vue était floue et son corps lui demandait d'arrêter cette course folle. Puis il réanima l'agent par une soufflée assez conséquente dans ses poumons. L'homme toussa pendant plusieurs minutes.

Son regard se tourna ensuite vers son ami Carter. L'homme était blanc, les yeux clos. Il tenait encore fermement sa blessure tout en gisant dans son propre sang. N'ayant plus la force de faire un pas, Edward resta sur place à regarder un cadavre. Il n'avait point réussi ! C'était un échec lourd de conséquence, car cet homme laissait derrière lui une famille. Il lui avait permis de survivre à cette épreuve et lui serait éternellement reconnaissant. Il tiendrait sa promesse envers lui, en signe de respect et de l'amitié qu'il éprouvait pour lui. Ses côtes le firent blêmir, c'est vrai la douleur était encore présente. Il devait quitter les lieux, quitter cette terre afin de continuer son périple, son aventure !

Mais qu'elle aventure ? Pour l'instant sa vie n'était que crime et désolation. Il recherchait toujours cet idéale, un équipage ! Un équipage avec lequel s'épanouir, avoir des nakamas et surtout vivre des aventures. Pour l'instant il n'avait que sut perdre des êtres cher et en tuer des centaines d'autres. Tombant chaque fois plus bas dans le massacre et la folie. Quelle idée ! Quelle vie misérable ! Il ne désirait point vivre la vie d'un noble sur son empire. Il désirait simplement devenir quelqu'un et pour ce faire, il n'avait d'autre choix que trouver des personnes dans lesquels son envie pourrait évoluer.

Redfox roula sur le côte, les yeux pleins de rages. Rosen se leva, le corps vouté par la douleur. Il avança en direction de la lisière des bois. Cette fois ci il ne fera pas marche arrière ! Il était décidé à devenir quelqu'un ! Quelqu'un sur qui on pouvait compter !!! Certes il ne serait sûrement pas un être bon, mais tacherai de l'être avec ses compagnons. Il s'aventura sur un nouveau chemin, aussi sinueux que le précédent. Arriver à hauteur du corps de son défunt sauveur, il extirpa une dague de sa poche. Il la jeta quelques mètres derrière lui. Elle était destiné à Redfox ... Il devrait ramper pour se libérer de ses liens, mais cela était un grand luxe à côté de la mort. Une mort que réservait habituellement notre jeune pirate à ses ennemis. Cette fois-ci s'était chose faite ! Notre ennemi public était en train de changer.



JE SUIS UN HOMME LIBRE !!! JE SUIS VONGOLA !!! !!! !!!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FB] Je suis Vongola !! [Solo]

Revenir en haut Aller en bas

[FB] Je suis Vongola !! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: West blue :: Autres îles de West blue-