AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[Flash Back] Destiny Island

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: [Flash Back] Destiny Island Mer 26 Déc - 1:28



















Mission Destiny Island !






--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Cette Mission se déroule du temps ou Makkura était un Vice-amiral.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------


// Calm Belt, à L’aube… //


Les mers de Calm Belt ne présagé jamais rien de bon, même si les mers semblaient à peu près calment, le vent soufflait généreusement, ce qui n’était pas pour déplaire à l’équipage. Des marines présent sur le Navire de guerre de la marine, un modèle de navire comme en on voyait très souvent par exemple lors des fameux « Buster Call » ou alors ceux-ci pouvait servir de rempart ultime à une ligne de défense. Bien évidemment les navires de guerres étaient composés de granit marin au niveau de la coque, pour la traversée de Calm Belt et même si ce genre de mesure avait été pris, ce n’était pas pour autant que les attaques massives des fameux « Roi des Mers » n’étaient pas inévitables. En effet rester trop longtemps sur place dans un endroit spécifique pouvait attirer leur penchant à la dégustation pour atténuer leur faim dévastatrice. Heureusement aujourd’hui le vent faisait avancer le navire à grande vitesse. Le Vice-amiral qui deviendrait plus tard l’Amiral« Shitori » signifiant l’oiseau blanc, ce surnom donné du fait qu’il exécuté ses missions avec une grande vitesse et une grande efficacité et la plupart de ceux-ci se passait généralement dans le sang et les cris. Et il était un redoutable combattant servant la justice avec ferveur et passion qui plus est.


Aujourd’hui, ce périple sur Calm Belt n’était pas quelque chose d’anodin, car il s’agissait d’une mission à exécuter dans les plus brefs délais. En effet selon un rapport officiel du CP8, expert dans l’information en tout genre, un Commodore se serait installé sur une île de Calm Belt, éliminant la plupart des membres de son propre équipage, en faite ceux qui avaient été éliminé étaient ceux qui avaient refusés de suivre le Commodore portant le nom ridicule de « Chatounet ». Pourquoi ce nom ? Simplement parce que ce Commodore était un utilisateur d’un fruit du diable de type Zoan, modèle du chat, l’espèce du type de chat était encore indéterminé, mais ce n’était pas le plus important pour le moment. En faite ce Commodore c’était installé loin des yeux du gouvernement pour pouvoir prendre en son contrôle tout une île par la force et ainsi s’en proclamer « Roi », pour pouvoir jouir de richesse et de l’obéissance des habitants de l’île pris dans son contrôle. Dans le domaine on pouvait appeler ça un « ripou » en quelque sorte, un vendu et encore plein d’autre terme désignant ce genre de marine qui avait suivit la voix de la facilité dans la criminalité en usant de leur statut de la marine.


Quelques heures de voyages suffirent un peu plus tard à ce que le navire arrive à bon port, l’île de « Destiny ! », cette île comporté en tout et pour tout quatre partie bien distincte, une première partie habité par les habitants, commerce et autres comme dans n’importe quel île, la deuxième partie était à la base vide, mais elle a été vite remplit par des constructions de petites bases de la marines non répertoriés par le gouvernement mondial, en d’autre terme le Commodore Chatounet s’est lui-même fait une armée en faisant croire à des personnes innocentes qu’ils entraient vraiment dans la marine royale, alors qu’en faite il s’en sert d’eux a des fin personnels et purement égoïste. La troisième partie est habité uniquement par un group de hors la loi, sans foi ni loi, pirates et criminels en tout genre, voleurs, assassins et plein d’autres encore. Cette racaille bien caché par des murs en béton de vingt mètre de hauteur et en alliance avec le Commodore Chatounet, c’était donc vraiment un vendu de pur souche ! Même les marines sous le commandement du Commodore ignorent ce qu’il y a derrière ses murs en béton.


Puis pour la quatrième partie de l’île, elle est uniquement constituée de faune sauvage, arbres, végétations, champignons vénéneux, animaux sauvages, fruits et tout ce que peut offrir la nature. D’ailleurs dans cette quatrième partie, le Vice-amiral Byakuya Makkura l’ignore mais la bas au sein même des buissons sauvages, se trouve un ex-schichibukaï qui était l’ami intime de l’ex-Schichibukaï Sephiroth, il s’agissait de l’ex-Schichibukaï Sir Navarino qui était un être vivant de la race des homme-poissons ! Que faisait-il ici ? Mystère total pour le moment…Pour l’instant le navire de guerre avait accosté, le port étrangement était vide, il n’y avait pas d’autre navire dans les parages, s’était pour dire à quel point ce Commodore avait instauré une sorte de dictature puisque personne ne pouvait quitter l’île, car il n’y avait pas de navire, sans doute qu’il fallait une permission spéciale. Maintenant que le navire était immobile, l’ancre à l’eau, le Vice-amiral réunit tout son équipage. Ils s’étaient tous mit au garde à vous, puis au repos lorsque le Vice-amiral leur fit enfin face, celui alors fut sec dans ses ordres, il montrait pleinement que ce n’était pas de la rigolade.



« Fervent combattant de la justice ! Aujourd’hui encore je ne permettrais aucune faiblesse de votre part ! C’est très simple, selon un rapport officiel des forces du CP8, un Commodore répondant au nom de « Chatounet » aurait lui-même instauré une sorte de monarchie en prenant d’assaut une île qui est maintenant sous son joug ! Les directives sont simple, capturé mort ou vif le Commodore « Chatounet », rapatrier les hommes qui étaient sous ses ordres, en cas de refus ou de rébellion de leur part, abattez les sans sommation ! Pour ce faire je vais diviser les troupes en quatre parties ! Un groupe va s’occuper d’explorer l’île et de faire un rapport détaillé de chaque endroit clé de l’île, un autre groupe devra rechercher activement le Commodore « Chatounet », le troisième groupe va se contenter de garder le port ainsi que le navire de guerre



« Le quatrième groupe va s’occuper de rassemblée la population ici même au port, ainsi une fois cela fait, le troisième groupe et le quatrième groupe en alliance devra procéder à l’identification de chaque habitants, faite cela par âge, sexe et profession cela accéléra le travail, une fois que l’identification aura été faite, le troisième et quatrième groupe toujours devra veiller à ce que les habitants ne courent aucun danger, si l’un d’eux refuse de coopérer tuer le pour qu’il serve d’exemple ! Si un proteste et cris à l’injustice faite lui part d’une explication, si il ne comprend pas tuez le ! S’il résiste tuez-le ! Pendant ce temps là je vais chercher de mon côté ce traitre, j’attends à ce que le deuxième groupe me fasse un rapport détaillé heure par heure, si cela n’est pas fait je vous considérerez comme mort et je vous abandonnerez ici ! Est-ce clair ?! »


Avait-il déclaré, les yeux fermés sous un ton solennel tel un monarque s’adressant à son peuple, toujours avec une grande classe et un charisme des plus grands. Makkura avait un don particulier lorsqu’il s’agissait de donner confiance à ses troupes Les marines avaient levés leurs sabres au dessus de leurs têtes tous en chœur.


« AILLE Makkura-Sama !! »


Le Vice-amiral acquiesça d’un geste de la tête et reprit de plus belle.


« Yosh ! Mina...! Au travail ! »


A ce rythme, les marines se mirent immédiatement au travail, ils commencèrent par former les quatre groupes. Un groupe donc se chargerait activement de la recherche du Commodore Chatounet, le deuxième groupe se chargerait de l’exploration de l’île et devra faire des rapports détaillés des endroits visités à chaque heures, le troisième groupe devra surveiller le port et protéger le navire de guerre de tout vol possible en cas de fuite de l’ennemi, le quatrième groupe devra réunir la population au port et ainsi en concordance, le troisième et quatrième groupe devra procéder à l’identification des habitants pour qu’aucun marine corrompus ne quitte l’île vivant ou sans être capturé, ensuite le troisième et quatrième groupe toujours devront veiller sur les habitants. Le Vice-amiral d’un saut se dirigea le premier sur les quais, un pas déposé au sol avec une certaine confiance il se dirigea sans attendre au centre ville. Il adoptait une marche tranquille et rassurante, à peine un pas dans le centre ville qu’on pouvait d’hors et déjà apercevoir clairement les maltraitances sur les habitants.


« Travail enflure ! Allez ramasse moi tout ça, tu crois que la Marine te paie à rien foutre ? C’est l’argent de notre gouvernement qui te fait nourrir sale chien puant ! »



« S’il vous plait arrêtez, je suis très malade ! »


Le Vice-amiral ne pu que comprendre que cette injustice avait prit trop d’ampleur, le pire était que ses hommes disaient qu’ils agissaient sous la couverture du gouvernement ce qui était encore plus problématique puisque comme cela il donnait une mauvaise image du gouvernement. Sans perdre un instant, tel un vent écarlate, en usant de son fruit du gaz, il passa sa main directement dans la bouche du marine corrompu pour finalement lui faire introduire par sa bouche un gaz extrêmement toxique qui allait atteindre son cœur à la source de toute chose dans un corps humain. Sans aucune quelconque pitié, intraitable sur l'injustice qu'il rendait par son amour sincère pour la justice il venait d’éliminer un autre mécréant parmi tant d’autre.


« Déchet ! »


Le marine tomba au sol mort sur le coup. Ensuite il retira sa main toujours sous l’influence de son pouvoir et sans rien dire il continua sa route au sein de la ville quittant ainsi l’entrée de la ville à la recherche du Commodore « Chatounet ». Cette simple mission va s'avérer sans doute encore plus compliqué qu'elle ne paraissait. La présence d’un ex-schichibukaï compliquerait les choses, d’autant plus qu’il était un Maître Ingénieur naval du dock.1 a Water Seven peu après qu’il avait prit sa retraite de Capitaine Corsaire. Caractère fort et volonté de fer composé le cœur de l’ex-Schichibukaï. Byakuya Makkura aurait fort à faire. D’ailleurs en parlant de cet ex-Schichibukaï, celui-ci se trouvait au sein d’une faune, une sorte de jungle sauvage. Les arbres étaient immense, Sir Navarino se mit à marcher l’air pensif. Sir Navarino put entendre des bruits de pas. Trop faible si c’était un ennemi il ne pouvait pas prendre l’initiative de leur faire face. Donc immédiatement il s’était caché derrière un des immenses arbres de cette jungle. Mais c’était trop tard, Sir Navarino avait été déjà repéré, il s’agit d’un des groupes de l’équipage du Commodre Chatounet. D’ailleurs l’une des personnes du groupe le fit immédiatement remarquée, c’était lui qui était le plus avancé.


« Inutile de te cacher Navarino ! »



« Mina ! Encerclez-le ! Pffff...Finalement le Navarino dont tout le monde parlait n’était qu’une loque répugnante ! Un écervelé d’homme poisson ! »


Pour le moment s’était foutu, ou plutôt non plus maintenant, l’homme en question venez ouvertement de provoqué Navarino, l’homme poisson qui avait le sang chaud dans ce genre de parole n’avait put que sortir de sa cachette, sortant tel un fou en mode bourrin, il avait jaillit sur le marine, de sa seule main gauche il avait saisit l’épaule gauche de son adversaire pour la lui brisé immédiatement, l’épaule de son adversaire en compote, d’une rage folle, Navarino s’apprêtait à donner un surpuissant coup de poing jusqu’à…


« Argfh !!! HAAAAAAAAAAA !!! babbb…Mon épauleeeeeee !! Tirez-lui dessus bon sang !!!!! »



C’est alors que le groupe qui l’accompagnait et qui étaient habillé en uniforme de la Marine, avait feu sur Sir Navarino. Les balles frappèrent la cible, Sir Navarino tomba les deux genoux au sol complètement épuisé. En effet celui-ci revenait d’un voyage depuis Skypiea, et Sir Navarino n’avait pas eut le temps de se reposer et de reprendre de ses blessures et de ses douleurs intenses car il avait livré là bas une bataille sanglante.


« Comment osez-vous !!? »



D’un regard foudroyant, l’ex-schichibukaï Sir Navarino libéra une petite quantité de « Haki » qui avait fait évanouir un bon nombre des personnes, puis juste après il tomba dans l’inconscience totalement épuisé maintenant au chevet de ses nouveaux ennemis. Apparemment Sir Navarino n’était pas là pour rien. Pour le moment les hommes qui étaient restés debout s’empressèrent d’emporter Sir Navarino pendant qu’il était encore inconscient à un autre endroit que la faune sauvage. Ils emmèneraient Sir Navarino sur la deuxième partie de l’île, là ou se trouvait les petits bâtiments de la marine construit depuis que le Commodore Chatounet s’y était installé pour régner en maître sur l’île.














Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier mais demander si vous le pouvez.

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: [Flash Back] Destiny Island Jeu 27 Déc - 12:56



















Mission Destiny Island /2




Le Vice-amiral continuait toujours dans sa recherche, il était presque bientôt une heure et pour le moment aucun rapport n’avait été fait parvenir aux oreilles du Vice-amiral, peut être qu’ils étaient morts ou bien tout simplement qu’ils étaient en plein travail, peu importe ils étaient encore dans les délais et le Vice-amiral ne s’en préoccupait pas plus, ce qui le gênait c’était de voir ses gens dans un état aussi déplorable, visage attristé, mine basse, messe basse, regard furtif, chacun faisait sa vie dans les plus brefs délais, faisant leur course pour se rationner en nourriture aussitôt qu’ils étaient chez eux, un enfant réclamant à son père de jouer, sa mère résonnant l’enfant et le père qui leur demande de parler moins fort…Qu’est ce que c’était que cette île sous lequel un peuple vivait en dictature total. C’était pénible à voir, mais le Vice-amiral avait l’habitude de ces images, dans sa carrière des choses il en avait vu plus qu’il n’en fallait.


On pouvait alors clairement voir que le peuple ne pouvait vivre en paix, Byakuya Makkura était assez remonté à voir tout cela se dérouler sous ses yeux, mais il gardait un calme et un silence presque religieux. Alors qu’il marchait toujours les mains dans les poches habillé de sa veste de la marine et de ses vêtements sombres, ont put clairement comprendre au regard des habitants que c’était assez surprenant de voir quelqu’un qu’il n’avait jamais vu auparavant, mais personne n’osait s’adresser au Vice-amiral sans doute de peur que ce soit un des sbires du Commodore Chatounet et que celui-ci ainsi administre une mort certaine à quiconque l’aurait interpelé en pleine rue. Le Vice-amiral devait se dépêcher car pour un amoureux de la Justice tel que lui, l’injustice lui était insupportable. Comme-ci il en était carrément dégouté au point d’en être mal à l’aise. Il ne fallait plus traîné d’avantage, il devait maintenant agir dans les plus brefs délais.


Alors qu’il continuait sa marche longeant les différents bâtiments, marchand et autres boutiques, en passant dans un bar il put entendre clairement. « Allez Chatounet ! Éclatez-vous un peu ! ». Quoi ? Le Commodore se serait-il permis cela en pleine journée ou était ce le fruit du destin ? Un sort du destin que le Vice-amiral espérait plus que tout, le Vice-amiral ne perdit pas un seul instant et finalement il se dirigea jusqu’au bar, alors qu’il s’apprêtait à entrer en trombe et à faire preuve de panache, son escargophone se mit à sonner à plusieurs reprise : « Bulubulu-Bulubulu-Bulubulu-Bulubulu-Bulubulu-Bulubulu !! ». Le Vice-amiral saisissait son escargophone puis décrocha le combiné : « Gatcha ! ». Ensuite par le biais de l’escargophone il dit alors.



« Oui j’écoute ! »


Au bout du fil c’était le responsable de l’escadron du deuxième groupe d’intervention qui devait se chargeait de l’exploration de l’île pour cette mission.


« Makkura-Sama, nous avons fait presque tout le tour de l’île, pour résumé elle est assez petite, et pour le moment nous avons put clairement distinguez qu’elle était divisé en trois parties ! Là ou vous vous situez c’est sûrement le village principale avant que le Commodore Chatounet n’instaure sa monarchie, ensuite nous avons pu constater que sur une partie de l’île, un immense mur de béton a été construit et cela nous a empêchez d’aller plus loin. Mais c’est très étrange, car à un moment donné nous avions vu un groupe entrée et il m’avait semblait reconnaître l’ex-Schichibukaï Sir Navarino, mais c’est impossible il est porté disparut depuis des années déjà du temps ou le traître Charles n’était qu’encore que lui-même un Amiral de la marine ! Ensuite il y a une partie complètement sauvage ou nous nous situons actuellement, nous allons continuer d’où se situe notre position ! »


Le Vice-amiral Byakuya Makkura gardait un calme olympien, il rétorqua rapidement :


« Beau boulot, mais ce que tu ma dit m’a un peu troublé, il faut réellement savoir ce qu’il se passe derrière ce mur de béton, pour le moment continuer l’exploration et au prochain rapport que vous me ferez je vous ferez parvenir d’autres ordres, qu’en est-il du troisième et quatrième groupe ? »


Le chef d’escadron :


« Hé bien ils ne tarderont pas à vous contacter, je sais qu’ils ont déjà réunit une grande partie de la population, il ne reste plus qu’à les chercher de là ou vous vous situez ! »


Le Vice-amiral satisfait raccrocha le combiné et rangea son escargophone qu’il avait emprunté à Marinford et qu’il rendrait une fois sa mission terminé. Ensuite il s’avança jusqu’au portes du bar, il entra calmement et aperçut clairement au loin, le Commodore Chatounet qui était sous sa forme de chat que lui conféré son fruit du diable, assit sur une chaise accompagné de sbire étrange a tête d’animaux d’un côté et de l’autre la marine et même des agents gouvernementaux corrompus, il s’agissait d’un vrai dépotoir ambulant de déchet humain.




« Commodore Chatounet, Au rapport ! »



S’écria le Vice-amiral de manière sec et direct, tout le monde dans le bar se retourna vers Richardson Selecto qui lui se tenait devant debout comme un roc. Les sbires à tête d’animaux eux ne savaient pas qui se tenait devant eux, mais les marines eux aux apparences normaux comprirent très bien a présent à qui ils avaient à faire et à qui le gouvernement avait donné cette tâche qui consistait à retrouver le commodore Chatounet et à l’éliminer pour sa trahison :


« RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! »

« Mais…c…C’est… »



« Le Héros du « Jab » !! »

« Vice-amiral…Byakuya Makkura !! »

« On est mort !!! »


Le Commodore se leva de sa chaise et poussa violemment la femme contre une table, il avait les jambes qui tremblaient, il savait à présent que son règne était finit, le Commodore reculait jusqu’au comptoir du bar et soudainement il sauta par-dessus, ensuite de son agilité et de sa rapidité de son Zoan il passa rapidement à travers une fenêtre pour fuir et il s’écria.


« Mina ! Occupez-vous de lui je vais chercher des renforts ! »


Tout le monde ravalé sa salive, ils étaient tous effrayés à l’idée de faire face à çelui qui avait été la principale cause de l’ex-Amiral En Chef de la marine Charles IV. Seulement un s’était mit en travers du chemin du Vice-amiral. Il avait deux lances en main et portait un couvre-chef étrange. Il avait du courage mais à ce niveau là c’était peine perdu même si il ne le savait pas encore. Il s’était lancé corps et âme à l’attaque, le coup était certes puissant, mais nettement insuffisant, Le Vice-amiral ne bougea pas, il resta les bras croisés. L’attaque traversa mystérieusement le Vice-amiral pour détruire la porte du bar derrière lui, tout le monde ne comprenait pas, mais ce n’était pas un mystère, c’était bel et bien le fruit du logia du gaz en action. Le Vice-amiral déposa une main au sol et libéra une quantité de gaz astronomique pour finalement la faire répandre dans la totalité du village. Le gaz toxique venait également se plonger dans les narines des hommes présents dans le bar tandis que l’homme aux deux lances avait fuit par la porte d’entrée du bar. Une fois le gaz répandu, Makkura n’avait plus qu’à y allumer le feu et le résultat fut monstrueux. Tout avait sauté en un instant, le village venait de sombrer dans les flammes alimenté par le gaz du Vice-amiral. Un silence morbide, seulement le cri de cet homme subjugué qui avait attaqué le Vice-amiral, voyant tout partir en fumée dans un amas de flammes impitoyables et au beau milieu le Vice-amiral qui ressortait des décombres tel la faucheuse immortel.





Le Vice-amiral ensuite s’approcha de l’homme aux deux lances et s’écria alors sur un ton froid et effrayant.



« Tu ne le sais pas encore, mais tu es déjà mort… »


A peine que l’homme s’était retourné et qu’il allait s’adresser au Vice-amiral que son corps tomba en lambeau, lâchant ses deux lances malgré lui, Le Vice-amiral avait fait propager un gaz neurotoxique dans le cerveau de son ennemi ce qui lui avait donné une morte foudroyante et retardé. Le Vice-amiral n’avait plus rien à faire ici dans cette partie de l’île, il se rendait à cet instant là immédiatement à la deuxième partie de l’île, ce fameux endroit protégé par un mur de béton. Le commodore chatounet n’était pas partit bien loin et il le retrouverait dans très peu de temps maintenant.















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier mais demander si vous le pouvez.

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: [Flash Back] Destiny Island Sam 29 Déc - 15:32



















Mission Destiny Island /3




Sir Navarino avait été capturé par un groupe de puissant guerrier, mais il n’avait pas put lutter convenablement car il avait été gravement blessé sans parler de la fatigue engendré non seulement par ses péripéties mais aussi du fait que son âge soit avancé, il n’était plus tout jeune et il n’avait plus l’habitude des combats comme autrefois lorsqu’il tenait l’une des sept places de Capitaine Corsaires. Et d’ailleurs en se réveillant qu’elle fut sa surprise quand l’homme poisson découvrit qu’il était dans une zone essentiellement remplit de mini base de la marine. Sir Navarino n’avait pas tardé à dégommer les barreaux de sa cellule, écrasant les murs à coup de poing sur son passage. Les hommes du commodore Chatounet venaient d’être complètement dépassés par la situation. Ils assistaient à un vrai déchaînement de puissance de la part de l’homme poisson qui semblait furieux d’avoir été capturé. Il avait été frappé sans doute dans sa fierté et son orgueil d’homme poisson.


« Il faut prévenir Chatounet-Sama !! »

« C’est une catastrophe !! »

« Pas de problème on va tous se mettre contre lui et on l’aura !! D’autant plus qu’il est gravement blessé ! »

« Bonne idée !! »



« Bordel comment il a fait pour s’échapper aussi facilement ?! »

« KUSOOOO !!! On la sous-estimé !! »

« Pourtant cette jeune femme nous a certifié qu’il n’était pas dangereux !! »

« Allez, dès que je dirais de faire feu, tirez à perte les gars !! »


Dehors un tas de marine s’étaient positionnés devant Sir Navarino, armée jusqu’aux dents, ils étaient prêt à faire feu et à charger avec leurs sabres. Les hommes ne tardèrent plus, ils se ruèrent tous tout en tirant en direction de Sir Navarino qui lui, prenait une pose de combat très rapidement, il semblait se concentrer afin de riposter avec une puissance folle.


« Gyogin Karate : Kaze !! » (Karaté Homme Poisson : Vent)



En drainant sa propre énergie grâce à son pouvoir conféré par son fruit du diable qui était le Drain Drain No Mi : Ce fruit lui permet de drainer la vie de toute chose vivante pour s’approprier cette vitalité qu’il vole, il lui faut un contact d’au moins 2 seconde pour que son pouvoir agisse, ainsi il permet que son adversaire se voit affaiblit selon l’intensité du drainage de vie et permet de lui augmenter sa propre espérance de vie. Sir Navarino draine sa propre énergie pour ensuite la mobilisé exclusivement dans son bras droit, une fois que l’énergie est suffisante pour lancer son attaque, Sir Navarino relâche la paume de sa main en direction de tout les marines pour libérer une sorte de coup de vent qui se propage dans l’air, cet effet et dut au relâchement d’énergie qui se libère très violemment créant un vent puissant et écrasant qui balayerai tout les marines sans exception. Il ne restait plus aucun marine après ce déploiement soudain de puissance.


L’ex-schichibukaï devait fuir maintenant, il était en danger sur cette île puisqu’il avait compris qu’un haut gradé avait mit les pieds sur cette île. Il ne voulait pas faire face au Vice-amiral Byakuya Makkura. Trop vieux il ne ferait pas long feu contre la jeunesse et la puissance de cet homme. Autant sauvé sa peau dès que possible et fuir pour survivre. Sir Navarino, était un maître ingénieur naval par excellence, il se hâtait de ramasser toute sorte de matériaux qui traîné un peu partout dans les décombres, fouillant dans les bâtiments, il avait put trouver son bonheur. En effet l’homme poisson lui seul se hâtait dans la construction d’un navire afin de quitter l’île, puisqu’il ne pouvait pas voler les navires de guerres de la marine qui demandait une navigation groupé. Après seulement deux bonnes heures et avec le peu de matériaux disponible qui n’était que de la simple récupération, Sir Navarino avait déjà finit. Il avait construit un petit navire d’une taille modeste, assez pour pouvoir quitter l’île puisqu’il serait seul à bord du vieux rafiot.



« Bon ce n’est pas du grand luxe, mais ça fera l’affaire !! »



De sa paume de main droite Sir Navarino soulevé à lui tout seul tout le navire qu’il venait de construire, et de sa main gauche entre son bras il tenait les trois mats gigantesque du navire. Ensuite Sir Navarino jeta le navire de paume de main droite dans les airs et de sa main il jeta les trois mats en direction du navire. Les trois mats gigantesques entrèrent fortement dans les trois trous qui leur étaient réservés et s’emboitèrent convenablement sans un mal, on pouvait voir à l’œuvre le Maître Ingénieur Naval en action. Ensuite le navire retomba sur l’eau comme-ci de rien était. Sir Navarino en se frottant les deux mains n’avait plus tardé à embarquer pour finalement quitter l’île. L’ex-schichibukaï avait échappé à son chasseur. Cependant tout n’était pas terminé, il restait encore le commodore Chatounet à traquer et à éliminer. Très vite Makkura sa forme de gaz afin parcourir l’île en se laissant entraîner par le biais des courants d’air et des vents, le gaz était aussi fluide que le vent ne donnait aucune résistance à celle-ci et il pouvait librement se laisser emporter. Après finalement une bonne demi-heure, le vice-amiral pouvait voir le commodore chatounet courir sous sa forme de zoan du chat, tel un félin il parcourrait mètres après mètres les terres de l’île qu’il avait mit sous son joug, Makkura n’allait pas le laisser filer aussi facilement, il se laissa tomber en reprenant sa forme humaine pour finalement lui tomber dessus en lui donnant un coup de pied magistral. Le commodore fut envoyé valser dans les airs pour finalement retomber lourdement au sol. Makkura se tenait devant lui avec un sourire en coin qui avait pour but de narguer sa cible et le commodore tomba dans le piège, il se jeta corps et âme en griffant le corps du vice-amiral mais sans aucun effet puisque Makkura était du type logia et les coups de base ne lui feraient absolument rien. Le futur amiral de la marine allait en terminer en un seul coup :


« Gasu More !! »



Le corps du marine devenait d’une blancheur presque luisante, une lueur surgit, le gaz de Makkura produit par son corps devenait de plus en plus dense, puis finalement il avait libèré des fines couches de particules de gaz dans les airs s’échappant à la volée tel des étoiles filantes. Les fines couches de gaz vacilleraient les unes après les autres pour inlassablement entourer et enrouler le corps tout entier de l'ennemi. Ensuite une petite nappe de fumée de gaz s’échappait aux niveaux des pieds du Vice-amiral, cette fine couche sert de « mèche » qui va jusqu'au point d’impact en l’occurrence l’ennemi. Makkura n'avait plus qu'a enflammé le gaz avec du feu (une allumette) jusqu’à la cible. Le feu plus le gaz créerait une formidable et puissante explosion qui ferait quelle en devient inévitable puisque l’ennemi étant entouré de Gaz, la fuite, l’esquive ou ce genre de chose était donc inutile. Le commodore fut totalement anéantit par l’explosion et il ne restait plus que des morceaux de chair fumante et carbonisé. Voilà encore une fois une mission de remplit pour le compte du Vice-amiral de la marine. Il avait réunit ses troupes pour finalement quitter Calm Belt et rejoindre une nouvelle fois Marinford.
















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier mais demander si vous le pouvez.

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Flash Back] Destiny Island

Revenir en haut Aller en bas

[Flash Back] Destiny Island

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Calm Belt :: Autres îles de calm belt-