AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Premier Combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maitre du jeu
Seigneur des pirates
Seigneur des pirates
avatar
Messages : 38
Points d'activités : 671

Feuille de personnage
Points de force [PF]: MAX
Points de popula' [PP] : MAX
Divers:
MessageSujet: Premier Combat Dim 15 Avr - 22:51

    PNJ : Mr. Saber & Betty Gun

    Deux des membres de l’équipage des Joker Star se démarquèrent de la foule. Ils avaient immédiatement remarqué la présence de plusieurs personnes qui s’étaient présenté face à eux. Soudain ce fut le silence total. Chaque pirates présents sur la scène se tournèrent tous l’un après l’autre en regardant les nouveaux visiteurs qui avaient eu l’audace d’interrompre la fête qui battait son plein à ce moment là. Les six membres de cet équipage restèrent silencieux en fixant les hommes de la marine. Ils comprirent que ce groupe de la marine étaient venu pour arrêter l’équipage.

    Mr. Saber et Betty Gun immédiatement marchèrent en direction du groupe de la marine. Mr. Saber était un homme à la carrure fine, mais musclé, possédant un long manteau noir et le torse découvert et donc nue. L’autre Betty Gun est une femme de très petite taille habillé en Kimono mais qui se trimbalait avec une caisse en métal. Celle-ci d’ailleurs déposa la caisse en métal juste devant le groupe de la marine et celle-ci s’écria à Mr. Saber :


    « On va s’occuper de ses deux garces là bas ! Les femmes qui se la pète ça m’horripile ! »

    Mr. Saber se contenta de rester silencieux. Il dégaina un très grand sabre et tout en marchant sur le côté droit d’où se trouvaient les deux jeunes femmes le sabreur rétorqua sur un ton froid :

    « Quel déshonneur pour mon sabre…Mais je suppose que je n’ai pas le choix ! »

    Le sabreur fit signe aux deux jeunes femmes de les suivre afin que celle-ci s’éloigne du groupe de la marine. La femme de très petite taille elle ouvrit sa boite en métal et se mit à assembler des objets, elle les emboiter les uns après les autres et voilà qu’un très grand fusil d’assaut assez perfectionné avait été monté. Malgré sa petite taille elle souleva l’arme qui paraissait être excessivement lourde. A croire que sa petite taille n’était pas un handicap au final. Ensuite elle se dirigea au côté de son camarade Mr. Saber et celui-ci s’écria :

    « Betty Gun, met toi sur le toit du bâtiment la bas…Pendant que tu les canardes avec tes balles je tenterais une approche au corps à corps pour découper les deux grosses…Si jamais ce plan foire, utilise ton bazooka ! »


    Il faisait preuve d’un grand manque de respect envers les deux femmes de la marine. Il était d’une insolence incroyable et à vrai dire il était d’un naturel déconcertant. Son sabre dégainé il se mit en position de combat, tandis que le petite fille qui possédait une force surhumaine exécuta un saut incroyable pour arriver jusqu’au sommet du toit d’un immeuble non loin et tout cela tout en soulevant son arme extrêmement lourde, une fois au sommet du toit elle cala bien son arme et comme d’une hystérique soudainement elle hurla comme une psychopathe :

    « HOHOHOHO !! A nous deux les mochetés !!! Flop Gun !! »


    Technique spécifique utilisé dans le maniement des armes à feu, elle avait utilisé un chargeur spécial qui pouvait envoyer 10 balles explosif en même temps par tir. En tout et pour tout elle venait de cracher de son arme un total de 500 balles qui se ruèrent tout droit vers les deux femmes. Elle avait effectué un visé parfait. En même temps et toujours à distance afin de ne prendre aucun risque le sabreur, exécuta une coupe démentielle :

    « Tenbatsu Katana !!! »


    Le sabreur de haut niveau avait envoyé une immense lame de vent en direction des deux femmes qui maintenant avait été assiégeait. On pouvait voir que la traîné de la lame de vent avait créé un immense cratère qui avait coupé le terrain en deux. Ses deux membres de l’équipage des Joker Star étaient les seules membres à ne pas posséder de fruit du diable et le combat avait été donc bien engagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-history.forumgratuit.org
Ellana Shiwara
Chef du cp9
Chef du cp9
avatar
Messages : 59
Points d'activités : 628
Premier Haki : Kenbun-shoku : la Couleur de l'Observation (2/4)
Age : 22
Localisation : Sur ton cadavre

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 4001
Points de popula' [PP] : 0
Divers:
MessageSujet: Re: Premier Combat Lun 16 Avr - 1:09

La scène aurait fait un beau tableau. D'un côté les pirates sur leur navire qui se rendaient petit à petit comptes de la présence de leurs ennemis et de l'autre des marines droits et graves prêt au combat. Moi je sifflotais. J'avais hâte de savoir qui j'allais combattre. Je sentais déjà le sang afflué dans es muscles, ces derniers étaient prêt à réagir à la moindre demande que j'allai leur faire. Les pirates nous regardaient. Et un silence de mort s'installa. Seul résonnait encore dans la brise mon sifflement incertain qui se fit de plus en plus faible jusqu'à s’arrêter complétement. Comment appelle-t-on ces moments déjà? Ah oui... Le calme avant la tempête. Un bruit de pas se fit entendre. Deux ennemis approchaient. L'un était grand, son buste recouvert d'un long manteau noir ouvert et possédait un grand katana. Je ne pus m’empêcher de le regarder fixement et de l'analyser. Je lui trouvais un certains charme mais ses yeux étaient... trop sombres. Je portai mon regard sur son compagnon. Sa... Elle était petite et portait un kimono... qui ne lui allait vraiment pas. Il s'approchèrent de nous avant de s’arrêter. La fille fut la première à réagir et parla de sa voie aiguë:

« On va s’occuper de ses deux garces là bas ! Les femmes qui se la pète ça m’horripile ! »

Surprise, je regardai aux alentours. Non, il n'y avait que moi comme femme et la marine que je ne connaissais pas. Non pas que ces paroles me vexèrent mais mon sourcil se fronça. Une naine venait de décider avec qui j'allais combattre... Je jetai un regard furtif au reste des pirates. Il restai des hommes. Je crois que j'aurais préférés combattre le capitaine. Pas parce qu'il était fort, mais parce qu'il avait une bonne tête. Cette dernière me faisait penser à un clown que j'avais rencontré. Un vieux pauvre bougre qui en était réduit à mendier dans la rue. Mais il m'avait marqué car il avait su rendre le sourire à un enfant qui pleurait dans la rue....

Bref, mon adversaire sortit son sabre d'un air résigné en soupirant que c'était un déshonneur pour lui. Je lui donnait un sourire éclatant et m'approchait de la marine. Je lui pris le bras comme je l'aurais fait avec ma meilleure amie en lui disant:

"C'est un honneur pour moi de combattre à vos côté Mademoiselle. Je me nomme Shiwara, Yoru Shiwara et je fais partie du gouvernement mais ça, vous deviez l'avoir deviné."


Je lui parlais tout en lui souriant et en marchant vers l'endroit ou il semblait que les pirates voulaient se battre. Sans me préoccuper plus d'eux, je continu mon dialogue avec ma compagne:

"A la base, je pensais que mes supérieurs se moquaient de moi quand j'ai reçu cette mission. Il est vrai que nous n’aimons que très peu partager notre travail avec des marines. Mais en toute honnêteté je n'ai jamais compris pourquoi mes compatriotes vous méprise à ce point... J'espère que vous me prouverez l'efficacité des membres de la marine durant le combat qui va se dérouler. En échange, j'essaierai de ne pas ternir l'image des Cp9."

Je crois que je m’arrêtai parce que nos adversaires s'étaient stoppé et préparaient maintenant un plan qui me sembla être l'offensive. Je souhaitai bonne chance à ma partenaire et observai les pirates avec attention. La petite s'était munie d'une arme à feu. Qui devait faire pas mal de dégâts.... On ne pouvait pas vraiment parler de plan car ils ne cherchaient pas à nous cacher quoique ce soit. L'homme s’écria même:


« Betty Gun, met toi sur le toit du bâtiment la bas…Pendant que tu les canardes avec tes balles je tenterais une approche au corps à corps pour découper les deux grosses…Si jamais ce plan foire, utilise ton bazooka ! »

Avec du recul, cette réplique est vexante mais sur le moment, je ne le pris pas mal vu que les grosses était une insulte déplacé, hors sujet et complétement ridicule. De plus l'homme me semblait suicidaire. A moins ce que sa partenaire ne soit un prodige et qu'elle possède de petites balles arrivant à coup sure, je ne voyais pas comment du toit, elle pourrait tiré sur nous alors que nous nous battrions avec son compagnon au corps à corps... Ne voulant gêner leur super plan d'attaque semblant très perfectionné, je me tus et sortis avec un mouvement vif deux poignards de mes manches. Je n'avais pas pris ceux en granit car aucun de nos adversaires ne semblaient posséder de fruits. Je me basai sur une intuition mais il ne serai jamais trop tard de les sortir plus tard.

Lorsque je vis la fille sauter avec une pirouette sur le toit, je ne pus m’empêcher de pousser une exclamation admirative. Elle semblait doté d'une grande force. Car en plus que son saut était impressionnant, elle avait sur elle une énorme arme que je soupçonnai peser plusieurs dizaines de Kg. A son atterrissage elle nous avait pointé avec un regard de folle furieuse en s'écriant :


« HOHOHOHO !! A nous deux les mochetés !!! Flop Gun !! »

Décidément, ce duo n'était pas très doués pour parler ou insulter... Non pas simplement pour ce grossier mot de "mochetés" mais surtout l'utilisation de "à nous deux" qui est inapproprié lors d'un combat à quatre alors qu'elle parle à ses deux ennemis. J'en déduisis qu'elle était nulle en math. Je décidai de réagir lorsque les premiers coups de feux retentirent. Je m’élançais sur le côté et atterris en roulé boulé derrière une racine qui dépassait d'au moins ma taille du sol. Avec un mouvement souple, je me retrouvai en appuie sur mes jambes prête à bondir. Ce que je fis sans tarder lorsque je sentis plus que je ne vis le coup du sabreur qui m’atteindrai si je ne bougeai pas. Ainsi, il ne se battait pas qu'au corps à corps. Je décidai de moi aussi passer un peu à l'attaque. Je courrai de ma cachette, utilisant le geppou pour me projeter dans les airs. Mon but était de touche la fille en premier. Le sabreur semblait fort et le battre en devant esquiver des balles serait trop compliqué. J’atterris sur les toits voisins de ma cible et parcourrai les mètres nous séparant à grande vitesse me déplaçant facilement sur les tuiles. Lorsque je fus suffisamment proche, Je bondis dans les airs effectuai un tour sur moi même et lançai mes deux poignards sur mon ennemi. J’atterris derrière une cheminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier Combat Lun 16 Avr - 22:38




    Combat numéro 1





    La puissance des femmes.

    Nous avançons, formant une ligne de marine, après tout, à partir de se moment nous sommes ni marine, ni agents gouvernementaux, nous sommes des défenseurs du bien, tout simplement... une tension certaine se fit ressentir, non pas sans me déplaire, c'est dans se genre de moment que mon adrénaline atteint son maximum, et mon envie de se battre elle se manifeste de plus en plus; à se point je ne pourrai plus tenir très longtemps.

    Certains membres de l'équipage adverse se présenta à nous, en particulier une retena mon attention, en effet, c'était un gamine, en apparence tout du moins, elle portait une caisse en métal qui semblait extrêmement lourd. Un homme assez grand, portant un grand manteau noir et un katana arriva à coter de la jeune fille, il fut clair que mon adversaire est l'un de ces deux gugusse, quoi qu'il en soit j'ai hâte de me battre... C'est alors que la jeune fille, d'un ton arrogant et provocateur, parla :

    « On va s’occuper de ses deux garces là bas ! Les femmes qui se la pète ça m’horripile ! »

    Deux garces ? Je suppose que je suis compris dedans, se sera donc un deux contre deux, et je suis avec la femme du gouvernement en plus, je ne pense pas qu'elle soit faible, elle est du gouvernement après tout.... Et mais attend.... Elle a dit garces la ?! J'ai bien entendu ?! Quelle bécasse cette gamine, avec moi, l'adrénaline combiné à la colère, ce n'est pas bon ménage... Enfin colère.... J'ai plus de la pitié en vers cette fille qui ne connait rien à la féminité, à par à ment...

    L'homme quand à lui resta silencieux un moment, non sans me déplaire, si c'est pour sortir une ânerie comme sa Nakama... il se mit alors à marcher sur la droite de moi et la jeune femme qui sera ma compagnon d'arme, dégainant son sabre lentement, il rétorqua d'un ton froid :

    « Quel déshonneur pour mon sabre…Mais je suppose que je n’ai pas le choix ! »

    Le sabreur nous fit alors un signe, un signe de le suivre, je suppose que nous n'avons pas le choix... c'est alors que la jeune femme du gouvernement me pris par le bras, comme si nous nous connaissons depuis toujours... Ce n'est pas sans me déplaire, ce n'est pas une arrogante personne qui en aurait fait qu'à sa tête, c'est bon signe.... Elle me fit un grand sourire en disant :

    "C'est un honneur pour moi de combattre à vos côté Mademoiselle. Je me nomme Shiwara, Yoru Shiwara et je fais partie du gouvernement mais ça, vous deviez l'avoir deviné."

    Nous avancions alors fait le lieu de la rencontre, la jeune femme continua de me parler, ignorant les pirates, ceux dont nous somme là à la base... Ce n'est pas pour me déplaire, grâce à elle mon stress emmagasiner durant le voyage se dissipa peu à peu, je suis fin prête pour le combat ! Nous avancions toujours, et la jeune femme continua de me parler tandis que je restais muette :

    "A la base, je pensais que mes supérieurs se moquaient de moi quand j'ai reçu cette mission. Il est vrai que nous n’aimons que très peu partager notre travail avec des marines. Mais en toute honnêteté je n'ai jamais compris pourquoi mes compatriotes vous méprise à ce point... J'espère que vous me prouverez l'efficacité des membres de la marine durant le combat qui va se dérouler. En échange, j'essaierai de ne pas ternir l'image des Cp9."

    C'est alors que nous sommes forcés de nous arrêter, stoppant brusquement notre conversation, la jeune fille pirate trimbale toujours sa grosse caisse et se mit enfin à l'ouvrir, sans que nous puissions voir réellement ce qu'il se passe, elle se mit à sortir un gigantesque fusil, c'est possible ça d'ailleurs ? Il doit peser une tonne, et cette gamine la porte avec aisance.... Leur plan fut vite mit à jour lorsque le sabreur s'écria :

    « Betty Gun, met toi sur le toit du bâtiment la bas…Pendant que tu les canardes avec tes balles je tenterais une approche au corps à corps pour découper les deux grosses…Si jamais ce plan foire, utilise ton bazooka ! »

    Bon au moins, on sait leur plan. Nous allons pouvoir agir en conséquence... Euh attend la. Les deux grosses ?! On est fine comme un carlet, il veut quoi la tête de noeud ?! ... Un Bazooka ??!! Mais sérieux ils veulent quoi ces pirates la ? Il en ont vraiment un grain, c'est avec grand plaisir que je vais les exploser !

    Revenons au choses sérieuse et reconcentrons nous. Si elle va sur le toit tout là bas, elle doit surement avoir une super précision, ce qui nous arrange pas vraiment, au vu des dagues qu'à sortit Shiwara nous sommes toutes les deux des combattante au corps à corps, une de nous devra forcément aller débusquer la naine...D'ailleurs, je pense que sortir ma dague est également une bonne idée, dieu seul sait de quoi ils sont capable...

    La gamine fit un saut remarquable, elle sauta sur le toit en moins de deux, et c'est tout à son honneur, surtout avec une telle arme en sa possession. Comme je le pensai, elle n'est pas à prendre à la légère, pas plus que le sabreur qui lui reste plutôt silencieux et discret. Même de loin, nous avons pu remarqué que son visage prit un air dégantée, à la limite du sadisme et s'écria :

    « HOHOHOHO !! A nous deux les mochetés !!! Flop Gun !! »

    Mouai... Et sinon ? Elle est vraiment barge... Seulement... une ruée de balle arriva vers nous, bien que je ne sois pas super fan des canonniers, et encore moins des garce dans son genre, visée si bien d'une telle distance est remarquable, mon premier réflexe fut de regarde si ma compagnon est tiré d'affaire et je vu que oui, sans trop de mal d'ailleurs... Pour esquiver je n'eu d'autre choix de me transformer : « Neko ! » Me voila transformer en chat, bien plus facile pour esquiver les balles.

    Seulement j'en avais presque oublié le sabreur, heureusement pour moi, il vise ma compagnon, je suis donc libre d'agir, je pris se coup si ma forme mi-humaine mi-chat : « Neko Neko ! » Sur se coup, j'attend la réaction de ma compagnon, ne sachant pas sa façon de procédé, je ne peu me lancer à corps perdu dans la bataille, nous devons la jouer stratégique.

    C'est alors que je vis Shiwara courir en directions des toits, je compris de suite son raisonnement, je repris alors ma dague, me rapprochant à toute vitesse de la jeune femme, je lui glissa deux mot avec de nous séparer :

    « Enchantée, moi c'est le sergent Shihouin Yoruichi, mais appelle moi Neko, le sabreur ne te laissera pas approcher la garce, je m'en occupe. »


    je pris alors la directions de sabreur, mon but n'est pas de le battre.. Enfin si, si j'en ais les moyens, mais au moins de le distraire le temps que ma compagnon atteigne la naine qui nous canarde... Je fonce alors vers l'homme qui lui ne bronche pas, c'est ainsi que je tenta un de me glisser très rapidement derrière lui, ma vitesse étant augmenté avec ma transformation, pour lui donner un coup sur le coter gauche, l'exact opposé d'ou se trouve Shiwara.

    Dans l'espoir de le toucher, ou d'au moins attirer son attention, je compte beaucoup sur ma coéquipière pour arrêter la naine, si elle arrête de me canarder, j'ai peut être une chance de battre se sabreur, je manque peut être d’expérience, mais ma détermination elle est à tout épreuve, ma résolution sans limite et ma volonté dépasse l'imagination ! Montrons leur... La puissance des femmes !


Revenir en haut Aller en bas
Maitre du jeu
Seigneur des pirates
Seigneur des pirates
avatar
Messages : 38
Points d'activités : 671

Feuille de personnage
Points de force [PF]: MAX
Points de popula' [PP] : MAX
Divers:
MessageSujet: Re: Premier Combat Mar 17 Avr - 9:46

    PNJ : Mr. Saber & Betty Gun


    Le combat prenait enfin forme. Les deux jeunes femmes finirent par user d’une intelligence que les deux adversaires n’auraient pas soupçonnaient. L’une d’entre elle esquiva les rafales de balles en se jetant rapidement avant d’être assaillit par d’autres balles, roulant sur le sol elle finit par trouver refuge derrière une imposante racine de mangroove. L’autre s’était transformé en chat. Elle était donc en possession d’un fruit du diable de type Zoan et elle l’avait utilisé pour esquiver les balles, voilà quelque chose de judicieux.

    Maintenant le combat serait partagé en deux groupes, Betty Gun ferait face à la jeune femme aux poignards qui avait utilisé une technique du Rokushiki afin de monter sur l’un des immeubles pour poursuivre sa course de toit en toit. Elle avait l’air sûr de ce qu’elle faisait et elle n’hésitait pas un seul instant. Celle-ci une fois suffisamment proche exécuta un bon vertigineux et lança deux poignards en visant Betty Gun qui avait réagit immédiatement, elle dévia l’un des poignards en agitant le canon de son arme mais l’autre poignard s’était logé directement sur son épaule droite, elle poussa un cri assez effrayant :


    « GYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!! ÇA FAIT MAL !!! SALETE DE SALETÉ !!!!!!!! TU L’AURAS VOULUT !! TU A FROISSÉ MON KIMONO !!! »

    Pris de rage celle-ci se cramponna bien sur ses appuies et à son tour elle exécuta un saut ahurissant et put voir d’en haut que la jeune femme s’était caché derrière une cheminé. Ensuite Betty Gun positionna son grand canon vers le bâtiment en visant comme il fallait son adversaire et changea de chargeur pour en mettre un autre afin de remplacer les balles par cette fois-ci des balles plus grosses, elle lancerait de plein fouet :


    « Supra Canon !! »



    Cette fois-ci ce n’était plus des balles mais des obus qui furent tiré. Elle avait convenablement visé son adversaire et le tir de bazooka fut surpuissant, puisqu’elle avait envoyé trois obus d’affilés et ça sans se ménager puisqu’elle était folle de rage et qu’elle se fichait des conséquences du fait des dégâts qu’elle provoquerait autour d’elle. Le bâtiment tomba en morceau, pavé par pavé de brique pour s’écrouler au sol. Betty Gun ne voyait plus son adversaire derrière cet écran de fumée qui s’était soulevé. Est-ce que elle avait été touchée ? En tout cas ce qui était sûr c’est que le bâtiment n’était plus debout maintenant.

    Maintenant c’était autour de la femme chatte qui se mit sous sa forme mi-humain mi-chat et elle se dirigea vers le sabreur. Elle utilisa sa grande vitesse pour se retrouver derrière le sabreur afin de lui infliger un coup sur le côté gauche, mais au dernier moment le sabreur exécuta un saut arrière pour se retrouver à son tour derrière la femme chatte et il lancerait de plein fouet en visant son dos :


    « Ten Slash !! »


    Le sabreur lancerait une dizaine de lame de vent qui filait à toute vitesse en prenant des trajectoires irrégulière et donc très difficile à esquiver afin de transpercer le dos de son adversaire. Le combat prenait de plus en plus d’ampleur et la force des deux femmes forcé le respect il fallait l’avouer. Néanmoins est ce que la volonté seule suffisait face à deux pirates aux renoms et à l’expérience connu à travers les mers ? Nous le saurions dans très peu de temps avec peut être la prochaine riposte des deux femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-history.forumgratuit.org
Ellana Shiwara
Chef du cp9
Chef du cp9
avatar
Messages : 59
Points d'activités : 628
Premier Haki : Kenbun-shoku : la Couleur de l'Observation (2/4)
Age : 22
Localisation : Sur ton cadavre

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 4001
Points de popula' [PP] : 0
Divers:
MessageSujet: Re: Premier Combat Mar 17 Avr - 22:28

Je ne voyais pas ce qui se passait mais je su que j'avais fait mouche lorsque mon adversaire s’écria de douleur:

« GYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!! ÇA FAIT MAL !!! SALETE DE SALETÉ !!!!!!!! TU L’AURAS VOULUT !! TU A FROISSÉ MON KIMONO !!! »


Je ne pus m’empêcher de retenir un rire sournois. Décidément cette fille était énorme. Je l'aimais bien . Elle était tellement.... naturelle. Son excentricité la rendait drôle. Oui c'est ça... Elle est drôle. On aurait dit la caricature parfaite d'une fillette fille unique très vieux jeu. Mes pensées se tournèrent vers le champ de bataille. Je ne voyais pas Yoruichi. Shiwara. Je l'avais vu se transformer en chat. Sur le moment, je n'ai pas eu le temps de m'attarder. Mais je me rendais compte maintenant que cette femme était faite pour bien s'entendre avec moi. Ses réactions faces aux pitoyables insultes de nos adversaires avaient été quelque peu exagérées, elle s'était d'ailleurs détendue quand je lui avait pris le bras. Elle était cool. Mais en plus elle possédait le fruit du chat!



Je n'eus pas les loisirs de me préoccuper de mon alliée. Les cris de la blessée résonnaient encore lorsque je sentis qu'elle ripostait. Comme je n'avais pas un bon point de vue derrière ma cheminée, je me redressai. Ce que je n'aurais pas du faire. Je remarquai une ombre me survoler. Elle avait sauté et pointait quelqu'un de son arme. Je n'eus aucun mal à deviner que ça cible c'était moi. J'étais très mal placer pour riposter. Les idées envahissaient mon esprit. Je n'avais pas le temps de fuir. Je jetai un regard à la cheminée. Elle était suffisamment grande pour que je m'y faufile mais si une balle pénétrait dans le conduit, je ne donnerait pas chère de ma peau. Lui sauter dessus. C'était généralement le plan le plus avisé qui me venait à l'esprit. Il était simple, clair et concret. Cependant, je l'avais entendu changer son chargeur. Les précédents missiles étaient impressionnant et vu le regard qu'elle me jetai, il était facile de deviner que les nouveaux allaient être encore plus redoutables.

En l'espace de quelques secondes je vis un obus foncer droit sur moi. Une grimace apparut sur mon visage et mes yeux s'agrandirent. Elle ne pouvait pas me laisser le temps de réfléchir sérieux?! Bah nan! elle a tiré.... Un, deux... que dis je... trois obus. Je crois qu'elle est énervée. Et que moi... je suis mal barrée. Je ne pouvais me contenter de les éviter. Leur dégât allait bien trop se propager. Mon adversaire était forcement à une distance suffisante pour ne pas être touchée. Bien sure, elle était loin. De ce fait, les obus qu'elle tirait avait une certaine distance à parcourir avant d'exploser. J'envoyais le plus rapidement possible l'un de mes poignard dans la direction de l'un d'eux. Lorsqu'il entra en contact avec le obus quelques secondes plus tard, une énorme explosion retentit. Je fut projeté en arrière alors que les deux autres obus explosaient aussi. Je mis mes mains devant mon visage par réflexe alors que des morceaux de toits me tombaient dessus. Je retombais violemment sur mes fesses, complètement étourdis pas le souffle de l'explosion qui s'était déroulée bien trop proche.

Je ne pris pas le temps de lécher mes plaies. L'impact avait formé un nuage de fumée qui se répandait et le bâtiment s'était écroulé, m'emportant dans ses décombres. La femme ne pouvait me voir. De même, je ne la distinguais pas. Mais je marchais vers elle. Mes pas étaient petits, je trébuchai plusieurs fois. Ma tête tournait et j'avais l'impression de posséder une boite de nuit à la place de ma cervelle. Mais il fallait que j'avance. Je n'étais pas de taille à affronter un bazooka en combat éloignée. Mes techniques de Rokushiki ne me serviraient à rien et j'étais encore trop étourdie pour les utiliser. Je sortis mes kodashis et c'est alors que je me rendis compte que mon bras gauche me faisait atrocement souffrir. Je poussai un soupire et accélérai le pas jusqu'à atteindre une petite course. Je récupérai petit à petit et je sentis une présence devant moi. Sans prendre le temps de vérifier qui c'était je m'élançai. J'avais mal mais à part mon bras gauche, tous les membres répondaient parfaitement.

J'atterris à deux pas de mon adversaire. En poussant de toute mes forces sur mes jambes, je tournai mon sabre dans ma main de tel façon à ce que je le tienne en revers (la lame vers le bas). Je crispai mes doigts sur le hanche et tournai sur moi même telle une tornade arrivant sur mon adversaire.Alors que j'effectuai ma technique, mes lèvres s'entrouvrirent pour murmurer:

"Fusilia tomato"

C'était la première fois que j'effectuai cette attaque. A la base, elle s'effectue avec deux katanas. Il y a deux manière de la faire. Soit en pointant son arme devant et en arrivant perpendiculairement à l'adversaire mais je préfère la deuxième qui consiste à placer ses armes tenue à l'envers parallèlement. Le résultât est deux longues tranchés sanglantes sur le corps de l'adversaire. D’où le nom de tomate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier Combat Mar 17 Avr - 23:07




    Combat numéro 1





    Les pirates riposte, la marine débordé ?

    Mon coup a lamentablement loupé... Et en plus de ça, je me retrouve en mauvaise posture, comment ça ? C'est pourtant super simple, et idiot de ma part. Un coup si prévisible de ma part n'aurais même pas toucher un escargot mâchant une feuille dans le noir le plus complet. Le sabreur fut vite fait de faire un saut en arrière, se trouvant derrière moi. C'est très habile de sa part, comme je le pensai il est extrêmement fort, je vais avoir du fils à retorde avec celui la.

    Il se retrouva donc maintenant dans mon dos, ironique hein ? C'est moi à la base qui voulait le prendre par surprise, et voilà que c'est moi qui suis à sa merci... Il fit bien attention de viser mon dos le bougre, le plus facile pour lui. Il bougea son sabre et cria. « Ten Slash !! » Des lames de vent sortit alors de sa lame, je dirais une dizaine environ.

    Le temps que je me retourne, une lame me fit un coupure assez sérieuse au bras droit, le sang se mit à couler à flots, et en plus de cela, d'autres lame me fonce droit dessus, je viens d'apprendre cette technique... Je ne voulais pas la montrer tout de suite, mes progrès ne sont pas encore fulgurant, donc pour moi inutile, mais je crois que pour une fois je n'ai pas d'autres choix. Je me mis bien en face des lames qui arriva à toute vitesse, je me concentre alors et dit d'un ton calme et reposé.

    << Rokushi, Kami >> .

    Cela me rend alors aussi souple que du papier, pouvant esquiver les lames, je joue le tout pour le tout, car de toute façon je n'ai pas le temps de bouger vu l'allure des lames, c'est quitte ou double, soit il me coupe en deux, soit j'évite les lames restante. J'esquive alors une, deux, trois... Six, sept lames de vent sans vraiment trop de problème, c'est alors qu'en surgit une caché dans l'ombre d'une autre, le temps de bouger, la lame m'effleura de quelques millimètres, ce fut très chaud, mais je m'en sortis, comme quoi, les chats noir ont de la chance de temps en temps.

    Les lames esquivé et ma technique finit, je n'eu le temps de me ressaisir et de baisser ma concentration, que j'entendis un cris au loin, j'ai pu entendre la voix de ma coéquipière, et cela ne lui ressemble pas, que se passe t'il las bas ? Au dessus du sabreur je vis alors une ombre se projeter dans les airs, et trois grosse boule se dirigeait droit vers l'immeuble, une immense explosion se fit ressentir, l'immeuble est en ruine.. Elle y va pas de main morte, la naine... En espérant que ma coéquipière sans soit sortit, je ne connais rien d'elle il m'est donc difficile pour moi de ne pas m'inquiéter.

    Le choc de l'explosion se fit ressentir, étant non loin de l'immeuble en question, un vent très fort ainsi que des gravas arriva droit sur le sabreur et moi, encore une fois, je n'aurais pas le sabreur par de simple attaque, et cette diversion faite avec l'explosion est une chance à ne pas rater, pour " disparaître" du champ de vision de mon ennemie, je me remis en chat, et me cacha dans un endroit sombre avant de me retransformer en mi chat - mi humain. Le seul inconvénient, c'est que ma dague est resté sur place...


    Tant pis, il est tant de montrer ce que je vaut à main nue. mais pour cela, il faut que je surprenne, d'ou pourrait t'il ne pas me voir venir ? Pas les aires bien sur ! Et le seul moyen d'y arriver, c'est d'utiliser la seconde techniques du Rokushi que je maîtrise, après cela, j'aurai utilisé la plupart de mes atouts. Il est tant, si je le laisse trop seul, il bloquera mon compagnon d'arme. Entre temps j'arracha un bout de ma veste pour la mettre atour de mon bras ensanglanté, pour stopper le sang qui coule de plus en plus, à se rythme il va vite m'en manquer, mais avec un bout de tissu pour stopper l’hémorragie, je peux tenir encore un peu.

    << Rokushi, Geppou >> .

    C'est alors comme si je m'envolais, un chat volant, encore plus ironique non ? je pris alors une pose de combat que j'affectionne particulièrement car très violente. Un pied tendu vers l'avant, et l'autre plié se recroquevillant vers mon buste. La vitesse pris par l'altitude et ma force fait de se coup supra violent, qu'il bouge de n'importe quel coté, je peu le surprendre en me positionnent facilement.

    Ma coéquipière et moi sont dans de mauvais draps sur se coup... Les pirates ont prit l'avantage, peut être parce que nous les avons sous-estimé ? Quoi qu'il en soit, nous devons vite reprendre le dessus, ou ça en sera fait de nous, en parlant de cela, j'espère que le reste de la troupe d'élite s'en sort... J'entend des explosions au loin, le combat fait donc rage, en espérant qu'aucuns de nous ne meurent, de toutes façons, si je m'en sort avec cet adversaire, ce qui sera déjà miraculeux, je ne pourrai m'en faire un autre, c'est certain. En attendant, mon adversaire le sabreur est puissant, et je ne sais rien du reste de ses pouvoirs, a t-il un fruit du démon ? D'autres techniques que le sabre ? Il reste très discret sur ses techniques et il rivalise avec moi qui a presque tout utilisé... En attendant, je dois me battre, pour le salut du monde et de cette île, courage !



Revenir en haut Aller en bas
Maitre du jeu
Seigneur des pirates
Seigneur des pirates
avatar
Messages : 38
Points d'activités : 671

Feuille de personnage
Points de force [PF]: MAX
Points de popula' [PP] : MAX
Divers:
MessageSujet: Re: Premier Combat Mer 18 Avr - 10:26

    PNJ : Mr.Saber


    Mort de Betty Gun.


    L’attaque destructrice de Betty Gun fit son effet. Le bâtiment s’était écroulé de manière instantanée. Les trois obus étaient d’une puissance redoutable, imaginez si elle en avait encore tiré plus, c’était l’île qui aurait tremblait de toute part. On ne voyait même plus son adversaire qui avait complètement disparut dans les décombres et dans le brouhaha funeste. Tandis que Betty Gun elle redescendait doucement en se servant de son kimono comme d’un parachute tout en accrochant son arme imposante autour de sa taille ce qui la faisait retomber plus rapidement. Une fois au sol elle remit en place son kimono et à peine avoir saisit son arme que derrière un amas de poussière la jeune femme s’étaient lancé dans une attaque foudroyante.

    « Tu…t…Tu es forte ! »


    Betty Gun sans rien comprendre fut coupé en deux tranches sanglantes. Voilà ce qu’il se passait lorsqu’on manquait de concentration lors d’un combat. Il ne fallait jamais baisser sa garde lors d’un duel à mort, sinon c’était la tombe qui était assuré. Et pour Betty Gun, c’était la fin du voyage, son tombeau serait Shabondy, elle aurait put connaître pire une fois le Nouveau Monde atteint. Elle s’écroula au sol donc, tranché de toute part contre les débris du bâtiment. Il ne restait maintenant plus que le sabreur qui aurait vu toute la scène.

    D’ailleurs le sabreur aussi avait été prit d’un manque de concentration, apparemment la mort de Betty Gun l’avait profondément touché. C’était normal étant donnait qu’ils ‘agissait d’un membre de son équipage. Par manque de concentration, le sabreur encaissa un vertigineux coup de pied de la part de la femme chatte. Le sabreur fut envoyé plus loin en glissant péniblement sur le sol. Le sabreur fut touché à l’épaule gauche, mais ignorant la douleur sous le coup d’une colère quasi divine il se releva et une aura impressionnante se dégagea du sabreur, tenant son sabre en main il lança alors :


    « KoKoKaRaDa !! »



    « Vous allez me payer ça ! Je vais venger Betty Gun quitte à vous emporter avec moi ! »

    Technique de haute volée au corps à corps, le sabreur venait de contracter ses muscles à un très haut niveau afin de gagner en force et en puissance de frappe, c’était une sorte de deuxième niveau qu’il avait développé lui-même pour compenser le fait qu’il ne possédait pas de fruit du démon. Ses yeux animés par la lueur de la vengeance. Et a très grande vitesse il avait atteint la position de la femme chatte pour sauter au dessus de sa tête et se lancer dans un assaut meurtrier :

    « Slash Daemon !! »


    Le sabreur lancerait une lame de vent d’une taille gigantesque, tel qu’au choc par rapport au sol elle créerait un fossé de plusieurs trentaines de mètres de largeur et de profondeur. Il avait visé l’axe du corps de la femme chatte afin qu’elle soit découpé en deux. Du moins il avait tenté cette puissante attaque dans l’espoir de soit la tuer, soit lui infliger de très lourds dégât. Une fois cela fait le sabreur se mit à courir à grande vitesse à un tel point qu’une trainé de fumée se forma derrière sa course, il se dirigeait tout droit vers celle qui avait tué de sang froid Betty Gun et il lança alors une fois à la portée de sa cible :

    « San Cut’Ô !! »


    Le sabreur va tellement vite qu’on croirait qu’il se bat à trois. Il lancerait une coupe verticale pour viser l’épaule droite de la jeune femme, puis une coupe horizontale afin de viser la hanche et une dernière coupe en croix afin de viser le torse de son adversaire. L’attaque avait été exécutée avec une force et une sauvagerie remarquable, d’autant plus que sa vitesse d’exécution avait été doublée depuis qu’il avait affiné sa musculature en le contractant au maximum. A présent il ne restait plus que Mr. Saber en vie. C’était du deux contre un, mais il ne fallait pas sous-estimer le sabreur puisqu’il était le second du Capitaine Joker et donc le deuxième membre le plus fort de l’équipage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-history.forumgratuit.org
Ellana Shiwara
Chef du cp9
Chef du cp9
avatar
Messages : 59
Points d'activités : 628
Premier Haki : Kenbun-shoku : la Couleur de l'Observation (2/4)
Age : 22
Localisation : Sur ton cadavre

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 4001
Points de popula' [PP] : 0
Divers:
MessageSujet: Re: Premier Combat Mer 18 Avr - 14:13

J'avais réussie. Devant moi la femme s'effondra, les yeux écarquillés, la bouche entrouverte dans une éternelle grimace de surprise. Son corps était littéralement coupé en deux. Je poussais un sifflement admiratif en contemplant mon sabre. Je ne savais pas qu'il était aussi bien affuté. Avec un rire froid je me retournai. Ce rire n'était pas joyeux, mais plutôt soulagé, j'en avait fini... Du moins c'est ce que je croyais. Le sabreur était bien plus fort que ma précédente adversaire et Yoruichi n'en avait pas fini avec lui.

Je regardai Mr Saber. Il me regardait. Et je vis dans ses yeux le reflet de ce qui venait de se passer. J'avais tuer sa coéquipière. Il était furieux, une réelle transformation s'empara de lui. J'allais en baver. Dans un rugissement il cria:

« Vous allez me payer ça ! Je vais venger Betty Gun quitte à vous emporter avec moi ! »

C'est alors que je vis Yoruichi. Elle volait, du moins, un chat noir volait. Je devinai sans peine qu'elle maitrisait une technique du Rokushiki, le Geppou. La même technique que j'avais utilisé plus tôt. Je m'assis, exténuée. La dernière technique que j'avais effectuée était efficace mais je ne la maitrisais pas encore complètement. Une fois assise, je bougeai doucement mon bras gauche. Il me faisait mal, je ne pensais pas qu'il fut casser mais je ferais mieux de ne pas l'utiliser pendant un certain temps.
Essayant de reprendre des forces, je fermai les yeux et respirai longuement.
Expiration, inspiration.
Je ne pouvais pas me joindre tout de suite au combat. Attends moi Yoru. J'arrive.
Expiration.
Des bruit de luttes se faisaient entendre plus loin. Surement le reste de notre petite troupe. Je devinai quelque chose d'énorme. Qui faisait énormément de dégât, ce n'était pas humain. Surement un zoan.
Inspiration.
Mon coeur se calmait. Je sentais le sang affluait dans mes membres endoloris.
Expiration.
Je perçus de la tension dans l'air. Une attaque redoutable se préparait. Un saut, un cri, le bruit d'une lame pourfendant l'air. L'attaque ne se dirigeait pas vers moi. J’entrouvris les yeux, juste à temps pour voir le sol se fendre sur une longue distance à quelques mètres de moi. Je n'eus pas le temps de voir si ma collègue en avait rechapé. Je bondis sur mes pieds, mon sabre à la main. Je tirais une grimace, je m'étais relevé trop vite et mon bras gauche avait frappé un morceau de la maison en ruine. Mais je ne pris pas le temps de pleurer mon Bobo. Il fonçait sur moi. même qu'il fonçait très très vite. Le mot "Foncer" n'est pas suffisant pour déterminer la vitesse à laquelle il se rapprochait.

Je clignais des yeux, quand je les rouvris il était là. Son attaque allait être redoutable. J'eus une idée lumineuse. Je regardai mon sabre. Je n'en avais plus besoin et il me gênait. Espérant gagner quelques secondes, je le lançai en direction de mon adversaire. Le sabre tournoya vers le sabreur au niveau de son torse. J'avais quelque secondes devant moi pour passer à l'acte. L'homme était à 10 mètres. Je fis un saut en arrière, retomba accroupis. Je me couchai rapidement.
8 secondes.
Je pris à deux mains l'arme redoutable de Betty Gun (paix à son âme). Elle était lourde. Comme je ne pouvais m'aider de mon bras gauche, je la laissai sur le sol et la pointait vers mon ennemi. Avec un rictus de douleur, je pris une plaque métallique qui se trouvait au sol de mon bras gauche, qui me servirait approximativement de bouclier.
5 secondes.
L'homme sembla se diviser. Il était proche et je risquai d'être blessé. Tant pis.
3 secondes.
Un sourire carnassier apparut sur mon visage alors que les yeux de mon adversaire rencontrèrent les miens. J'appuyais sur la détente. Le temps d'une seconde, j'eus peur que l'arme ne soit pas chargé. Mais la détonation me détrompa. Le choc me projeta en arrière. Je saisis à deux bras le bout de ferraille devant mon visage et me retrouvai sur les fesses avec un hoquetement de douleur. Mes yeux se troublèrent, comme si des larmes se formaient. Je voyais trouble. Tout ce que je voyais, c'était un nuage de fumée à l'emplacement même ou se trouvait le sabreur quelques secondes plus tôt. Je ne pris pas le temps de retrouver mes sens. Je me levai, prête à réagir si par malheur il avait survécu. Mais ce fut trop pour mon corps. Je ne pus retenir un hoquet et je vomis. Je me retrouvai à quatre patte, une main sur mon ventre. Des soubresauts se propagèrent dans mon corps. Je tremblais. S'il n'était pas mort, je n'aurais plus la force de combattre.
Après un moment, je croisais mes genoux et essayai de me calmer. J'avais une soudaine envie de fermer les yeux et de plonger dans le monde des songes. Pourquoi ne pourrais-je pas y aller? Mes yeux se fermaient sans que je ne puisse leur ordonner de rester ouverts. Pas maintenant. Pas maintenant. J'entendais mon coeur battre dans mon crane comme si une tempête venait de se lever. Je fus encore pris de haut le cœur. Je ne me relâcherais pas tant que ce combat n'est pas fini! Je réussis à entrouvrir les yeux et contemplait la scène qui se dévoilait à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier Combat Mer 18 Avr - 23:12




    Combat numéro 1





    Un coup dure pour les pirates, du 2 vs 1.. La marine prend l'avantage.

    Je suis toujours dans les airs, le pied en premier pour aller à la rencontre de l'épéiste, tout est parfait l'inclinaison, la vue, je ne peut le louper.. Mais que ? ... Il se met à regarder autre part ? En direction du combat de ma partenaire, que c'est-il passé ?

    Dans tout les cas, c'est ma chance, je réussis à frapper le sabreur de toute mes force, il recula sur une bonne dizaines de mètres, il s'arrête alors comme il peut en glissant sur le sol, c'est non sans mal qu'il arriva finalement à s'arrêter, mais bizarrement il n'a comme pas eu le moindre mal à encaisser mon coup. Il semble absorber par autre chose...

    Je me mis alors à regarder moi aussi en direction de ma partenaire, que... Elle l'a eu ! Bien jouer, elle est à la hauteur de la réputation des agents du CP9 dis donc.. Elle l'a littéralement coupé en deux ! Cependant cela ce voit que la jeune femme est à bout, elle ne peut plus continuer le combat dans cet état, c'est donc à moi d'en finir.

    Le sabreur quand à lui est toujours immobile enfin... Il se mit à bouger, il n'est pas content du tout, mais du tout à ce que je vois. Une aura puissante et meurtrière se dégage du jeune homme, il prépare quelque chose d'énorme ! Il se mit alors à crier, un cri de haine, de douleur, et en même temps de désespoir.

    << KoKoKaRaDa !! >>

    Il concentra ses muscles au maximum, c'est un peu comme une transformation à mon avis, je pense que la rage lui a permit de faire ça, il doit être sacrément plus fort, enfin ce n'est pas je pense, je vais vite le constater. il se mit à sauter et s'écria encore une fois :

    Slash Daemon !!

    Une lame de vent gigantesque et d'une force inouie fonça vers moi, et comme si cela ne suffisait pas,le coup que je lui ait porté m'a complètement engourdit la jambe, je réussit alors de justesse à esquiver l'attaque, le roulant le plus vite possible sur le coté. Une fois mes esprits remis en place, je ne vois plus le sabreur, ou est-il passé ?

    j'entend alors une grosse explosion, la même que le gros canon de la pirate maintenant décédée, et c'est bien ça le problème, elle est censé être morte... en y regardant bien, c'est ma compagnon qui l'a utilisé, elle semble à bout, l'explosion semble avoir arrêté momentanément sa course dans un écran de fumée.

    Ni une ni deux, ma jambe reprit un peu de son éfficacitée; je fais alors un Genppou pour me retrouver à coter de ma coéquipière, un peu en panique, je pris le gros fusil et tira les deux gros obus restant dans le fusil et je retire fois, faisant une explosion énorme. J'en profita alors pour prendre le katana de Shiwara, étant en pleine air, il va bien retomber. Je me laisse alors tomber le long des débris, pris un appuis sur un débris et je me lance en dessous de la fumée, comme prévu, le sabreur retomba, je puisse alors dans mes dernières force pour lancer l'assaut final, c'est quitte ou double, soit je le tue, soit il me tue.






Revenir en haut Aller en bas
Maitre du jeu
Seigneur des pirates
Seigneur des pirates
avatar
Messages : 38
Points d'activités : 671

Feuille de personnage
Points de force [PF]: MAX
Points de popula' [PP] : MAX
Divers:
MessageSujet: Re: Premier Combat Jeu 19 Avr - 7:51

    PNJ : Mr.Saber

    Le sabreur pour ce coup-ci fut totalement acculé. En effet maintenant que Betty Gun avait rendu l’âme c’était du deux contre un. La lame de vent lancé contre la femme chatte fit que celle-ci du esquiver et donc perdre de vue pendant un court instant le sabreur. La conclusion se faisait peut être du côté de celle qui avait éliminé Betty Gun ? C’est ce que l’on aurait put croire, mais il n’en était rien, avant même que le sabreur ne puisse attaquer, la jeune femme du CP9 lança son sabre qui tournoyé dangereusement vers Mr. Saber qui dévia donc le sabre avec le sien en un coup sec pour l’envoyer très loin d’ici.

    Ce petit contre temps avait permit à la femme du gouvernement de se mettre au sol. Elle avait saisit l’arme imposante de son ancienne partenaire et elle avait tiré sans se faire attendre avant même que son attaque ne puisse avoir eu d’effet sur sa cible. Le tir d’obus fut impressionnant mais au dernier moment le sabreur lui aussi sacrifia son sabre et il jeta de toutes ses forces le sabre par sa pointe afin de détruire l’obus avant qu’il ne l’atteigne. Néanmoins il fut projeter très loiin par le choc de l’explosion et il en serait de même pour son adversaire.

    Le torse en sang, les yeux dans le vide il se rapprocha d’Ellana Shiwara tout en étant entouré d’une aura monstrueuse et puissante afin de l’éliminer de ses propres mains. Il était temps d’en éliminer une au moins avant de mourir. Tel un zombie lui aussi au bord de l’effondrement il se rapprocha de la jeune femme du CP9 qui elle aussi avait l’air de ne pas être dans son assiette, elle avait vomis et elle était prise par des maux de tête au vu des vacillements de son corps qui penchaient à tomber vers le sol. C’était sur un ton sombre et sinistre qu’il dit alors tel un mort vivant :


    « Rend moi Betty Gun !! »


    Apparemment le sabreur tenait beaucoup à cette femme de petite taille, mais à fort caractère. Alors qu’il s’apprêtait é éliminer la jeune femme du CP9, le sabreur avait complètement oublié la femme chatte tellement il était absorbé par sa vengeance et tellement aussi il avait été sonné par le premier choc du tir d’obus. Celle-ci en un rien de temps en utilisant l’un des techniques du Rokushiki était arrivé à temps auprès de sa coéquipière et avait saisit le fusil pour tirer deux coups d’obus sans aucune once de pitié et là ce fut la fin. Une gigantesque explosion s’en suivit et tout le monde sur l’île l’aurait vu même dans les autres grooves de Shabondy.

    « GUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !! »


    Le sabreur poussa un cri de douleur intense, mais aussi un cri de tristesse et de désespoir. Oui la tristesse d’avoir perdu Betty Gun et le désespoir de n’avoir pas put la venger de son vivant. Les tirs d’obus eurent raison du sabreur qui était totalement déchiqueté. Son corps démembrés et sa chair sentant la fumée mêlée au sang. A la vue de ce carnage, il était certains que les deux jeunes femmes auraient une forte envie de vomir, puisque l’odeur aussi de la chair cramé donné de terribles haut de cœur. Le combat avait finit avec panache et dans une explosion extraordinaire. Au loin on pouvait voir un bâtiment s’effondrer à son tour du fait des deux tirs d’obus qui s’étaient étalé sur ce dernier.

    Néanmoins le choc et le souffle de l’explosion aurait également touché les deux jeunes femmes mais sans réel répercutions terrible. Pour les deux femmes de la marine et du gouvernement mondial, la mission était terminé, elles avaient réussit à éliminer Mr. Saber primé pour 100 millions de Berrys et Betty Gun primé pour 60 millions de Berrys. Elles avaient mérité un repos digne de ce nom au vu des efforts surhumain qu’elles avaient déployé pour combattre ces deux pirates.



    Mort Du Second de L'équipage !


    -------------------------------------

    [HRP : Comme je l’ai dit pour Saladin vous avez deux solutions maintenant : Soit vous quittez l’île dès maintenant pour ensuite réclamer vos points et votre nouveau grade afin de continuer votre RP « normal » avec votre nouvel force et grade, soit vous attendez que tout le monde ai finit son combat pour réclamer vos points, a vous de voir.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-history.forumgratuit.org
Ellana Shiwara
Chef du cp9
Chef du cp9
avatar
Messages : 59
Points d'activités : 628
Premier Haki : Kenbun-shoku : la Couleur de l'Observation (2/4)
Age : 22
Localisation : Sur ton cadavre

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 4001
Points de popula' [PP] : 0
Divers:
MessageSujet: Re: Premier Combat Jeu 19 Avr - 17:10

Il n'était pas mort. Lorsque je le vis, le corps saigné à blancs, le visage sanguinolent et les yeux blancs, je crus avoir affaire à un démon. J'étais mal. Il leva la tête et me regarda de ses yeux éteints. Il marcha vers moi d'une démarche lente et incertaine, tel un corps transformé en pantin. J'essayai de me relever et de récupérer le dernier poignard qu'il me restait. Avec un grognement je réussis à ramener ma jambe devant moi. J’étirais mon bras valide qui se glissa dans ma chaussure et ressortit avec le petit poignard. Je levai les yeux. Le zombie s’approchait encore. Trébuchant, se relevant, seul mue par une farouche volonté. Mais que faisait Yoruichi? Avec un soupire je priai pour que la précédente attaque ne l'est pas touché.

C'est alors qu'elle apparut. Avec un geppou elle atterrit à côté de moi. Je lui lançai un grand sourire en répliquant:

"C'est pas trop tôt sergent! J'ai faillit attendre."
Je lui lançai un clin d’œil et désignai le pantin avec la tête. "Je crois qu'il nous reste un problème sur les bras."

Ce n'était pas la peine que je prononçai ces mots car la marine n'avait d'yeux que pour l'homme déjà mort qui s'approchait. Elle décida d'utiliser ma stratégie et s'empara de l'arme qui faisait grand bruits et dégâts, puis la pointa sur notre ennemi. Elle tira. Et comme un coup n'avait précédemment pas suffit à l'achever, elle trouva bon de tirer deux fois encore. Sans prendre le temps de dire ouf, elle plongea sur mon sabre laissé au sol et s'engouffra dans le nuage de fumée. Encore une fois étourdie par les explosions j'avais du mal à voir ce quel faisait. Mais par delà le vent, j'entendais les cris de douleur de notre ennemi qui se tarirent pour complètement disparaitre. Une odeur de chair brulée parvint à mon organe olfactif et je ne pu réprimer un haut le cœur de dégout. C'était fini. Nous avions gagné!

J'attendis patiemment que mon équipière arriva et retoquai:

"Beau combat chaton!"
Je lui tendis mes bras l'invitant à me prendre dans ses bras et sur le même coup de me relever. Lui adressant un sourire gamin je poursuivi. "Je ressens comme une petite douleur dans mes membres.... Si vous pouviez m'aider, ce serait avec joie que je vous offrirai un verre de lait."

Je regardai alors vers le bateau pirate qui était invisible derrière des arbres. Mon sourcil se fronça. J’espérai que les autres pirates étaient mort, dans tous les cas, je ne pourrais plus combattre pendant certains jours. De plus, j'avais perdu plusieurs poignards, il me faudra refaire le plein avant de quitter l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du jeu
Seigneur des pirates
Seigneur des pirates
avatar
Messages : 38
Points d'activités : 671

Feuille de personnage
Points de force [PF]: MAX
Points de popula' [PP] : MAX
Divers:
MessageSujet: Re: Premier Combat Jeu 19 Avr - 17:56

Mission réussie Ellana Shiwara !

Voiçi tes points pour cette première mission de groupe :

PF : +50 (plus un Bonus de 6 points supplémentaires pour ton arrivé sur l'île et le fait que tu ai fait preuve d'intelligence en utilisant l'arme de ton adversaire pour permettre la victoire de ton camp)

Ce qui nous donne un total final de :


PF : +56

Ton nouveau grade pour ta promotion est : Espion du CP9, tu es donc au dessus des simples agents du CP9.



Félicitation.


PS : Pour recevoir tes points SHIHOUIN YORUICHI tu devra poster ton départ.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-history.forumgratuit.org
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Premier Combat Ven 20 Avr - 21:33




    Combat numéro 1





    Le combat est finit, la paix éphémère revient.

    Alors que j'étais arrivé près de ma coéquipière avec un genppou, puisant dans mes dernières ressources, je pris le canon de notre adversaire morte au combat, Ellana me regarda avec un sourire d'ange, comme si elle sentait la délivrance arriver. Elle me dit :


    << C'est pas trop tôt sergent! J'ai faillit attendre. >>

    Je sentais qu'elle était soulagé, seulement je ne vois pas pourquoi, à se moment, j'étais salement touché également, peut être se disait elle que si nous mourions, elle ne serait pas seulle, seulement, nous sommes tous seul face à la mort... Elle me fit alors un clin d'oeil et me fit un signe avec la tête désignant l'écran de fumée due au tirs du canon.

    << Je crois qu'il nous reste un problème sur les bras. >>

    Malheureusement, elle a raison, je savais que les tirs du canon ne seraient pas suffisamment puissant pour en finir définitivement avec cette homme surpuissant. Je me devais de faire quelque choses, je fis alors un grand sourire à Ellana, un peu comme un sourire d'adieu, si jamais le pire arrivait. Je pris son sabre et me laissa aller le long des débris, j'allais à la rencontre d'un énorme débris, de quoi prendre suffisamment appui pour aller à la rencontre du sabreur.

    Je mis un coup un peu au hasard dans l'écran de fumée, si je l'ai touché ou non ? Personne ne le saura jamais, je sort alors de l'écran de fumée, j’atterris alors dans un immeuble en face, détruisant une partie du mur du cinquième étages, mon dos en avait prit pour son grade, j'ai du me casser une, deux voir trois côtes. On entendis alors un cris énorme !

    « GUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !! »

    Une senteur nauséabonde, écoeurante, limite étourdissante tellement elle est forte s'étend alors sur quelques centaines de mètres, au vu de cela, on ne peut que en conclure qu'il est mort, je pris quelques minutes pour souffler, après tout, c'est enfin finit, ce ne fut pas de la tarte. Enfin un combat ou j'ai pu me défouler, mais après cela, je ne pourrai plus combattre pendant quelques temps. Je me dirige lentement, très lentement vers ma coéquipière, je la retrouve alors, toujours au même endroit, elle est encore plus amoché que moi... Elle me dit alors :

    <>

    Elle me tendis les bras, ce fut un moment assez spécial, un moment de complicité, entre combattante ayant finit un combat énorme... J'en profite aussi pour la relever, elle est vraiment à bout de force. Cela se comprend, après le combat que nous venons de faire... Elle me fis un sourire gamin, un peu moqueur.

    << Je ressens comme une petite douleur dans mes membres.... Si vous pouviez m'aider, ce serait avec joie que je vous offrirai un verre de lait. >>

    Un petite douleur, elle utilise aussi de l'ironie, nous allons vraiment bien nous entendre tout les deux. Je ne peux non plus me transformer en chat avant un petit moment au vu de mes blessures, un handicap certain pour moi, je regarde alors Ellana avec un grand sourire :

    << Disons que nous nous entraidons, j'ai moi même quelques os qui grincent ... >>


    Nous partons alors en directions du camp ou les marines se sont regroupé en attendant notre retour, sous le bruit des coups des autres combat se déroulant un peu partout sur le Groove, je pense que nous sommes les premières à avoir finit notre combat, et rester ne nous mènera à rien au vu de nos blessures. Un fois arriver au camp, nous sommes chacune prise en charge par des soins, je regarda une dernière fois Ellana.

    << On a géré, Pour quelqu'un du gouvernement, tu n'es pas mauvaise... Au plaisir de se revoir, à bientôt je l'espère... >>

    To Be Continued...


Revenir en haut Aller en bas
Maitre du jeu
Seigneur des pirates
Seigneur des pirates
avatar
Messages : 38
Points d'activités : 671

Feuille de personnage
Points de force [PF]: MAX
Points de popula' [PP] : MAX
Divers:
MessageSujet: Re: Premier Combat Ven 20 Avr - 21:55

Mission réussie Shihouin Yoruichui !


Voiçi tes points pour cette première mission de groupe :

PR : +30 (Plus 9 points supplémentaires pour avoir fait une fine équipe avec Ellana)

PF : +50 (Plus un Bonus de 9 points pour avoir donner le coup de grâce au second de l'équipage du Joker)

Ce qui nous donne un total final de :

PR : +39
PF : +59

Ton nouveau grade pour ta promotion est : Lieutenant de la marine.


Félicitation.




Topic Clos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-history.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Premier Combat

Revenir en haut Aller en bas

Premier Combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Archipel Sabaody-