AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

• Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maitre du jeu
Seigneur des pirates
Seigneur des pirates
avatar
Messages : 38
Points d'activités : 671

Feuille de personnage
Points de force [PF]: MAX
Points de popula' [PP] : MAX
Divers:
MessageSujet: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Jeu 3 Jan - 21:22






-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« Ventes aux enchères interrompu ! »
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

→ Autour de la maison qui a explosé !

Quelle belle explosion ! Qui aurait cru qu'un enfant noble explose la maison de ses parents et en plus en étant à l'intérieur ? Personne ! En tout cas, Volkof l'avait fait, grâce à lui sa sœur se trouvait à l'extérieur, elle pourrait enfin avoir ce qu'elle avait toujours voulu, la liberté. Les agents qui étaient censé surveiller l'enfant sont morts et quant au petit, il était entre la vie et la mort. Allait-il s'en sortir ? Nous n'allions pas à le savoir ..

La petite fille arrivait très rapidement après l'explosion accompagnée d'un homme inconnu. Il ne faisait pas partie du royaume, peut après leurs arrivées, d'autres personnes se pointaient. L'explosion était tellement réussi qu'il avait attiré tous ces personnages inconnus ici.

Il était environ dix-neuf heures quarante-cinq, le soleil n'était plus présent, l'obscurité commençait à dominer le royaume. Un autre homme apparaissait au milieu de l'explosion et prenait l'enfant dans ses bras. Celui-ci était plus connu que les autres, Tsubaki D. Tensei. Il était connu pour avoir monter un petit mouvement révolutionnaire, qui après un bel parcours s'était fait massacré à Alabasta. Que faisait-il dans un endroit pareil et surtout pourquoi n'était-il pas mort ? En tout cas, la petite fille, ana lui demandait rapidement de l'aide pour sauver son frère. Celui-ci plutôt serin, il disait que l'enfant n'était pas mort et qu'il pouvait encore être sauver. Il venait de donner de l'espoir à la petite fille, qui d'ailleurs se calmait un peu ..

Le révolutionnaire demandait à la petite fille ce qui s'était passé et celle-ci lui expliquait clairement la solution. Après un instant de réflexion, le révolutionnaire adressait la parole aux autres personnes présentes, il demandait de l'aide. Il voulait mettre fin au vente aux enchères qui allait commencer normalement dans une quinzaine de minute. Après avoir fini son discours de révolutionnaire, il attendait impatiemment la réponse de autres personnes présentes. Dans les alentours, ça commençait un peu à s'agiter .. des mercenaires étaient très rapidement envoyé pour ne pas laisser le temps à ces personnes de faire connaissance.

Quelques minutes plus tard : la femme aux cheveux roses, semblait être du coin et elle avait quelques capacités en médecine. Elle examinait rapidement l'enfant et elle annonçait le résultat au révolutionnaire. Une chose très rare venant d'un révolutionnaire, des larmes pour quelqu'un qu'il connaissait pas, étrange non ? Oui, vous l'aviez compris, le gamin était mort. C'était triste ! Il avait acheté la liberté à sa sœur avec sa propre vie. Il était courageux et pouvait être considéré comme un héros. Par contre, à la sœur d'être prudente et de ne pas mourir à son tour ici, normalement avec les gens dont elle était entouré, cela ne risquerait pas d'arriver.

Quelques minutes plus tard : les amis d'ana s'étaient lancés dans un combat très difficile contre les nombreux mercenaires. Dans ce combat, on remarquait quelque chose.. Tout ces gens rassemblé n'était pas un hasard, ils se battaient vraiment bien et ils avaient tous des capacités incroyable et hors du commun.


→ À la grande place .. La vente aux enchères !

Tout les nobles étaient présents, on pouvait voir le sourire sur le visage de tout le monde .. Leurs portes monnaies ouvertes devant eux, près à mettre une somme astronomique pour acheter un humain qui leur servirait d'esclave. Le présentateur était arrivé, il demandait aux employés de se dépêcher..

Quelques minutes plus tard : la première vente allait avoir lieu. C'était une pirate, très belle et très réputé par le passé. Elle avait un corps très attirant, une ancienne prime d'environ 65 000 000 de berrys. Attaché avec des menottes en granit marin, elle était exposé au grand public. Tout les hommes avaient les yeux rivés sur elle et près à mettre la somme maximal. La vente allait commencé autour de 100 000 000 de berrys. Le présentateur prenait son micro et montrait la femme du doigt avant de se retourner vers le public en disant :

« Alors .. Qui est près à mettre 100 000 000 berrys pour cette déesse ? .. »

Une personne se proposait puis le deuxième mettait 300 de plus, le troisième, 500 de plus. Soudain le rois levait la main en disant :

« 700 000 000 !!! »

Ce n'était que la première vente et déjà une somme colossale. Une fois le roi annonçait la somme qu'il mettait pour cette fille, les autres ne semblaient pas vouloir le concurrencer. Avant même que le présentateur confirme la vente, le spectacle était interrompu. Trois personnes tombaient du ciel et écrasait le présentateur.. Ces trois personnes avaient les uniformes de la police du royaume et de l'autre côté une autre personne faisait son apparition. Un homme aux cheveux noirs .. Ensuite une femme avec des revolvers à la main. Ce n'était pas terminer, un homme aux cheveux roux et pour finir un autre aux cheveux jaunes. Deviner qu'ils étaient ? C'était les hommes de tout à l'heure près de la maison de la famille d'ana. Que faisait-il ? En tout cas, on pouvait être certain qu'ils n'étaient pas ici pour acheter un esclave.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
à suivre ..
désolé c'est court et franchement j'avais du mal à le faire :/ si quelqu'un pense pouvoir
géré mieux le MJ que moi, faite le moi savoir, parce que là, c'est pas très beau à lire.
En tout cas l'essentiel est dit, Edward à la fin de ton rp, tu es normalement sur place et
surtout entouré des agents de polices. Tu peux te déchaîner avec ton fruit, on fera tous la
même chose et on détruit complètement la grande place. Donc ne te retient pas, après
quand oga viendra ça sera beaucoup plus dur Wink
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-history.forumgratuit.org
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Ven 4 Jan - 14:01
















Royaume de Goa - Part 2

Peu de temps après l'explosion d'une demeure familiale. Une foule c'était rassemblée aux alentours de la catastrophe. Une foule qui fut rapidement encerclée par une escouade armée de la milice régionale. Il fallait être prudent dans cette région. Il semblerait que la Royaume ne soit pas très accueillant avec les étrangers. En parlant d'étranger, il y en avait cinq dans cette foule. Cinq qui par la suite formèrent une alliance. Une alliance qui aurait comme but d'anéantir le commerce d'esclave et qui aurait comme leitmotiv la liberté et la justice. Vongola faisait parti de cette expédition. Il ne savait pas trop pourquoi il s'était engagé dans cette cause. Mais il était sûr d'une chose : il ferait tout pour arriver à ses fins ! Il donnerait toute sa puissance à cet individu. Tenseï pouvait compter sur un pirate aussi ambitieux dans sa quête. Même s'il était de l'autre côté de la loi, Edward était du genre à combattre les injustices. Il était une sorte de robin des bois des Mers ... Il livrait bataille pour sauver les âmes meurtries et venger leurs tords. Il luttait pour stopper l'esclavage dans le monde et apporter un peu de richesse aux pauvres. Il n'hésiterait pas une seconde à sacrifier sa vie pour abolir l'esclavage d'une ville, d'une île, d'une région, du monde ! Tiens, c'était certainement cela qui l'avait poussé à rejoindre ce groupuscule. Il avait confié son épée à Tenseï, espérons qu'il sache en user avec précaution.

Un simple coup de coussinets et notre héros fut projeté au loin. Un pouvoir très intrigant et fortement utile ! Il suffisait d'une touche et hop votre adversaire ce retrouvait à nager avec les monstres marins. Très utile ce fruit ! Il était également très pervers. Edward était plutôt du genre à livrer un beau duel, qu'à expédier rapidement son adversaire dans l'autre monde. Toutefois, il fallait déjà trouver un adversaire digne d'intérêt et qui serait le mettre en difficulté. Ed' aimait bien les difficultés, cela lui permettait toujours de se surpasser. En dépassant ses limites, on pouvait ainsi améliorer sa force physique, mais également sa force d'esprit. C'est dans ce genre de situation que l'on apprend à être un combattant et surtout à livrer bataille. Si notre pirate n'avait pas ingurgité ce fruit du démon, il serait certainement devenu un sabreur. Il aurait vécu quelques années chez les samouraïs et aurait tout fait pour devenir le meilleur sabreur de ce monde. Mais le destin fait bien les choses ...

Arrivé sur l'estrade, Rosenkreuz fit un rapide tour d'horizon. Arf ! Pas la meilleur situation pour débuter un combat. Les projecteurs dans les yeux, une foule comme spectateur et en hauteur, tout cela nous donne une belle mort. La lumière était aveuglante, la foule pouvait prestement nous déborder et en hauteur, on était des simples plus aisées pour un tir. Il fallait promptement inverser la situation. Ed' fit apparaître plusieurs lances et les envoya détruire cinq projecteurs. Plus de lumière pour nous aveugler, une petite noirceur qui pourrait nous être profitable... Bref, on était prêt pour se donner à fond. Dommage qu'il dût déjà se servir de son don. Rosen ne connaissait pas la moindre personne présente dans la foule. Il ne connaissait même pas le nom de ses parents, alors delà connaître celui d'inconnus ce serait tout de même un comble. Il tourna les talons pour voir le lot que désirait acheter ses mécréants. Et c'est à cet instant qu'il la vit ... Une jeune femme à la silhouette enivrante et au visage angélique. Il n'avait encore jamais vu pareille beauté. Elle était gracieuse et d'une somptuosité éclatante. Waouh !!!

Edward se pinça les lèvres pour reprendre ses esprits. Ce n'était ni le lieu, ni le moment pour fantasmer sur une belle femme attachée. Il devait plutôt trouver les clefs pour délivrer la demoiselle. Hélas, il y avait un petit hic dans la situation actuelle. Depuis quand nos justiciers étaient encerclés par des agents de police ??? Ed' venait certainement de perdre plusieurs minutes à baver sur la femme qui se trouvait dans son dos. Il ne voulait pas tuer des innocents, et des enfants, qui se trouvaient dans cette foule. Il devrait faire attention à la moindre attaque, ou tout simplement attendre que la foule quitte les lieux. Il ne savait plus trop où donner du sien. D'un côté il devait combattre sans dérapages et de l'autre, il devait libérer la princesse. Bon à choisir, il opterait pour la seconde option. Mais sa conscience lui inculquait le contraire ... Ou bien, il pourrait faire d'une pierre deux coups. Uhm !!? Cela commençait à devenir intéressant. Un agent de la police voulut prendre la parole, mais Rosen lui percuta immédiatement son poing dans la mâchoire.


On connait tout le mic mac !!! T'inquiète pas, on n'a pas l'intention de se rendre et on n'est pas là pour faire un spectacle. Alors sortez vos armes et montrez nous que vous avez des couilles dans ce royaume de bourges !!!!

Ni une ni deux, Edward fonça tête baissée sur le cercle d'agents. Ils étaient assez nombreux et il y en aurait pour tout le monde. Il se fraya rapidement un chemin et réussit à mettre plusieurs hommes au tapis. Il n'utilisa que sa rapidité pour vaincre ses ennemis. Il préférait garder la plus grande force de son don pour un adversaire digne de ce nom. Il avait un pré-sentiment. Il savait que ces hommes ne seraient que l'avant garde. Il y en aurait encore d'autres ... et des bien plus costauds. Les hommes avaient beau essayé de le trancher ou de lui tirer dessus, chaque coup passait à travers son corps pour venir toucher un agent qui l'entourait. Rosenkreuz frappait dans tous les sens. Il n'était plus qu'une lueur jaunâtre au milieu d'un amas de mercenaires en pleine lutte. Ils n'arrivaient pas à le saisir et Ed' se donnait un malin plaisir à tous les anéantir. Il commençait à peine à s'échauffer, mais il ne pouvait rester plus longtemps. Il quitta les mercenaires à toutes vitesse pour venir au niveau du parloir. Le présentateur gisait sur la sol, il avait un énorme trousseau de clefs accrocher à sa ceinture. Elle devait certainement se trouver là.

Il arracha le trousseau et fonça jusqu'à la prisonnière. Après plusieurs tentatives, il réussit à la détacher. Il l'attrapa par la taille et la posa délicatement sur le sol. C'était des menottes en granit, il ne pouvait pas trop les toucher. Il les ferma à toute vitesse et cassa la clef dans la serrure des menottes. Dans le doute où quelqu'un voudrait les utiliser contre eux. Il fallait être prudent dans une telle bataille. Les coups pouvaient provenir de n'importe où ! Vongola resta aux côtés de la demoiselle, personne ne la touchera tant qu'il serait encore vivant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Dim 6 Jan - 1:56

L'heure du mouvement.




Dans la vie il faut faire des choix et pour ma part, j'avais fait le mien. Rejoindre ce «  groupe  » temporaire pour les aider dans leurs quêtes. Là, c'était une question de liberté et celle-ci, ils allaient l'avoir. Je comptais bien les aider tous qu'ils sont. J'avais disons en ce jour une voie précise et j'allais les aider du mieux que je le pouvais. Surtout cet homme aux cheveux blonds. Il semblait le cerveau de tout ça donc bon. J'avais pris pour décision de le suivre sur son coup qui était pour une noble cause. C'est ainsi qu'on se retrouvait embarqué dans une mission qui avait pour but de sauver des enfants et leur donner la liberté.
C'est ainsi que nous allâmes à l'estrade pour montrer notre opinion de tout ça. Nous ne voulions pas que ces enchères aient lieu, il n'y avait pas de raisons. Nous avions donc pris d'assaut la place nous faisant bien remarqué. Bon, le but était de sauver des gens, pas forcément se battre mais bon... Un gars de notre « équipe » joua sur le coup le mac s'amusant à interrompre un gars de la police des lieux. Tch... Encore un qui s'y croit à vouloir sauver la princesse en la jouant chevalier blanc. Me taisant, je le laissais faire ne voulant pas bouger pour l'heure. Chacun aurait son heure de gloire dirions nous. Alors qu'il ouvrit les hostilité, quand il eu finit par faire son chaud et à avoir sauvé celle qui était sujet de vente, je vins à m'avancer disant aux passage à mes co équipiers.

«  … Cramponnez vous au cas où s'il vous plait... »


Jamais trop sûr de moi, j'avais analysé la structure sur laquelle nous étions et heureusement elle semblait très solide. Me montrant aux gardes et autres gens qui pourraient nous causer des ennuis, l'objectif était de ruiner la fête, mais personnellement, j'étais contre le combat, alors de l'intimidation se devait en rendez vous. Je me concentra puis d'un coup, je donna deux coups de poings sur les côtés. À chaque extrémité semblait se former des fissures puis suite à cela, une secousse se faisant facilement ressentir eu lieu. Une secousse qui malgré tout commençait à faire fissurer les bâtisses de faibles matériaux, tandis que notre estrade, elle bougeait très légèrement. Le but était de faire fuir les plus faibles et surtout nous débarrasser des civiles qui auraient voulu du spectacle. Une fois les secousses calmées, je vins à laisser ma voix s'exprimer espérant ne pas voler de discours qui seraient destinés à être prononcés par d'autre comme le blond leader de cette opération.

«  … Nous sommes ici pour la liberté et non le combat... Du moins pour ma part. Alors s'il vous plait, libérez ces enfants car nous ne voulons en aucun cas blesser des gens innocents ou non... La liberté est à tous, vous n'avez en aucun cas le droit de priver ces enfants de cela en les vendant tel de simples jouets. De ce fait, que cela vous plaise ou non... Nous sommes là pour libérer ces enfants et redonner droit à tous à la liberté. Si vous ne voulez pas déposer les armes, alors je n'aurais aucune pitié et chacun de mes compagnons ainsi que notre leader n'en aura.. »

Lors de mon discours, j'avais baissé ma garde, ne remarquant pas une personne jouant le rôle de sniper semblant avoir prévu le coup d'un «  attentat  ». Un point rouge visait proche de mon coeur et moi, je ne le voyais pas attendant de voir la réaction des gardes qui entouraient la place, les gens autre que militaires quittant rapidement la place suite à la secousse ayant servis un peu d'avant goût.

© Lagi
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Dim 6 Jan - 21:29








• L'exécution du roi ? ..


Dans quoi m'étais-je encore embarqué ? Il y avait quelques heures je faisais tout pour retrouver un homme politique caché au cœur de Fushia et me voilà maintenant en train de jouer aux héros pour sauver des esclaves. En tout cas il était trop tard pour revenir en arrière et donc impossible de faire une pause. Je ne savais pas exactement ce qui allait se passer, mais j'étais persuadé que cette affaire se terminerait très mal, que ça soit pour nous et les nobles. Ma haine envers les nobles ne cessaient d'augmenter, si on pouvait pas trouver un arrangement, j'étais près à tous les exterminer.

Bref, Vongola, Céléna et Lagi étaient partis en premier, de l'autre la femme aux cheveux roses, s'occupait de la gamine afin de nous rejoindre, ou pas. Quant à moi, je rejoignais rapidement mes coéquipiers à l'aide de mes coussinets. Tout cela se passait très rapidement .. En arrivant sur les lieux, on pouvait voir toutes les lumières braqués sur nous, en même pas une minute nous étions déjà encerclée par une trentaine de soldats et le nombre ne cessait d'augmenter. Lagi et Céléna était sur le côté droit, Vongola et moi étions un plus sur la gauche. Derrière nous se trouvait une femme attachée avec des menottes et d'après l'expression de son visage, c'était elle l'esclave qui allait être vendu dans très peu de temps. Derrière elle se trouvait une énorme cabane, à mon avis c'était à l'intérieur de cette cabane que se trouvaient les autres esclaves. Mais malheureusement entre nous et la cabane y avait un escales qui était les soldats de la ville.

Après avoir regarder ce qui se trouvait devant moi, je décidais de regarder ce qui était devant. Deviner quoi ? Au premier plan nous avions la famille royale, j'étais persuadé que c'était eux. Le roi portait une sorte couronne étrange, sa femme avait de l'or un peu partout sur son corps et pour finir ses enfants étaient plutôt heureux, contrairement aux autres enfants. Avant de regarder plus loin, je fixais le roi droit dans les yeux et je prenais une décision dont je ne reviendrais pas dessus. Nous allions aujourd’hui juger le roi devant son peuple, ou plutôt le vendre aux enchères ? Enfin on verra .. je jetais un œil au deuxième plan et on pouvait voir d'autres soldats qui étaient près à intervenir aussi. Au troisième et dernier plan on voyait le bourges, ils étaient ici soit par plaisir, soit pour acheter un esclave. En voyant leur tronches, j'avais qu'une seule envie, c'est de les dégommer.

Vongola me confiait son sabre et il reculait quelques mètres derrière, surement pour aider la femme esclave ? Non .. Pas vraiment ! Il passait une trentaine de seconde à admirer la femme .. Pendant ce temps Lagi s'approchait de nous et nous disait de faire attention au cas où .. Il allait passer à l'offensif ? Il ne travaillait pas pour moi, alors je le laissais faire. Vongola après avoir fini de mater la femme frappait un soldat qui allait ouvrir sa bouche et ensuite il lui disait que nous avions compris ce qu'il allait dire. Malheureusement on lui laissait pas le temps de finir, les tirs et l'assaut avec les sabres ont commencé, les soldats décidaient de se jeter sur nous .. Loin devant moi, j'apercevais une personne au-dessus d'une maison tenant une arme dans sa main, je ne savais pas qui il visait, mais j'étais persuadé que c'était l'un d'entre nous. Cette personne était dans le champ de vision de Céléna, peut-être qu'elle l'avait vu ? En tout cas, je montrais du doigt la direction du toit à Céléna et je lui adressais la parole en disant :



« Vas-y ! »

Je la connaissais depuis peu, mais j'étais certain qu'elle une experte en arme. Avant que les soldats ne puissent nous frapper, Lagi créait un tremblement de terre d'une faible magnitude, mais suffisant pour faire dégager ces enfoirés. Une légère partie du sol se fissurait, des nombreux soldats blessé et des nombreux civils prenaient la fuite. Une bonne chose de faite ! À ma gauche une dizaine de soldats arrivaient et donc c'était à mon tour d'attaquer et de montrer de quoi j'étais capable. Ils arrivaient les uns derrières les autres, je ne pouvais pas rêver. Sans perdre du temps j'utilisais ma technique suivante :



« Hatonyu ! »

Je positionnais mes deux mains en avant, j'enlevais mes gants et je frappais l'air entre moi et les soldats à l'aide de mes paumes. L'air frappé à la vitesse de la lumière se transformait sous la forme de mes coussinets et il transperçait les soldats les uns après les autres. Une seconde après avoir transpercé les soldats, ils tombaient les uns après les autres et crachaient du sang par la bouche. Ma technique la plus puissante pour le moment. À nous trois, on venait d'éliminer quasiment tout les soldats présents, sans oublier que Céléna n'avait pas encore fini. Le roi commençait à paniquer et il se levait, sa femme avait très peur et ses enfants déjà partie en courant en direction de leur maison. Derrière eux quasiment les trois-quart de la pollution fuyait et le reste voulaient jouer aux durs. Le roi tenait dans sa main un ridicule pistolet ..

Je m'apprêtais à prendre la parole que Lagi me devançait en disant que nous étions ici pour la liberté et non le combat. Il demandait ensuite gentiment au roi de libérer les enfants, ce qui m'avait plutôt surpris. Nous étions pas ici pour libérer des enfants, mais plutôt les esclaves et donner envie aux enfants qui se sentent prisonniers de se révolter contre leurs parents. Mais bon c'était ma façon de parler et les deux étaient bonnes donc.. Ensuite il faisait un beau discours comme j'avais l'habitude de le faire. Qui était-il au juste ? En tout cas, il ferait un beau révolutionnaire. Une fois qu'il avait fini de parler, je me téléportais derrière le roi et je le touchais à l'aide de mon coussinet pour le faire apparaître en haut où les esclaves étaient présentés. Je lui frappais le pied pour le mettre à genoux et je le désarmais de son ridicule jouet. Sa femme commençait à crier et demander de l'aide, je prenais la parole à mon tour en lui mettant le sabre de Vongola sous la gorge :

« Le roi ? Vous deviez sans doute me connaître ? Ce n'est pas important, quoiqu'il arrive votre vie s'arrête aujourd’hui, vous avez ma parole. Vous êtes un dictateur, vous privez les gens de leur liberté, vous vendez des humains aux enchères et vous vous permettez d'en acheter et tout cela avec un grand sourire. Vous n'êtes pas un humain, vous êtes un monstre. Vous et les ceux qui habitent à Marie joa sont de la même race et je suis persuadé que vous croyez qu'ils vont venir vous aider ? Vous pouvez rêvé ! »



« Vous allez être juger aujourd'hui et maintenant ! Mais avant vous allez libérer tout les esclaves qui sont dans la cabane, dite à tout vos hommes de jeter leur arme, attention si vous ne respecter pas ce que je vous demande, je n'hésiterais pas à vous égorger ! »

Les soldats ainsi que mes coéquipiers étaient surpris de ma façon de faire, je venais d'enlever un roi et de le menacer avec un sabre. Une chose était certaine, j'allais avoir toutes les armées à ma trousse et tout cela parce que je demande que justice soit faite. En tout cas, j'ai donné ma parole, j'éliminerais le roi même si je devais mourir aujourd'hui. Le roi ne me croyait pas capable de cela et étant à genoux devant moi entourer de mes coéquipier, il ordonnait à ses hommes d'abattre les esclaves. En quelques secondes, les centaines de soldats qui étaient cachés tiraient avec leur fusil en direction de la cabane. Ceci était complètement anéantit et on pouvait voir les esclaves attachés les uns aux autres. Je tournais ma tête pour voir tous ces humains attaché et j'apercevais une énorme explosion. Tous réduit en miette sous l'ordre du roi ! Pas le temps de réfléchir, nous devions en finir une bonne fois pour toute avec ces soldats, je faisais un signe à Lagi afin qu'il utilise ses pouvoirs de tremblement pour les anéantir et ensuite je demandais à Vongola d'utiliser son pouvoir de lumière pour les bombarder de loin, même chose à Céléna. Pendant ce temps, j'attrapais le roi par la main et je me dirigeais vers le toit de la maison qui se trouvait devant moi. C'était décidé, il allait être jugé là-haut, tout le monde pourrait voir son exécution. Une fois que mes coéquipiers auront fini, il me rejoindront sur le toit. Pendant ce temps, le roi ricanait, il croyait avoir gagné, mais il ne savait pas qui j'étais et il n'allait pas tarder à le savoir.



---------------------------------------------------------------------------------

Pour rendre les choses plus intéressantes, j'ai fait en sorte que les esclaves ont été tué par le roi. Un quart de la population refuse de partir et vu leur tête ils ne sont pas des innocents, donc on les massacres. Y a pas moyen de négocier, j'ai enlevé le roi et quand je voudrais le tué on dira que Oga et Yagura se mettrait devant pour m’empêcher. Si vous avez des questions mp sur le compte Nagato pleasee. Céléna à toi de poster ensuite Vexy.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Lun 7 Jan - 17:13

Céléna était partie au combat après ingérée son médicaments, ses bâillement était assez proches, sa vision était trouble, pourtant elle en a l'habitude. Tout le monde semblait à fond pour libérée ce pays, et la fille au cheveux noir ne voulait pas faire défaut. Sa maladie était très handicapante pourtant quand elle est réveiller, Céléna est loin d'être la plus nulle. Son fruit que trop utile lui permettait de dégommer facilement les ennemie, et Tsubaki l'avait bien remarquer. Il n'avait pas vu cette petite à l’œuvre, et ne la connaissait pas du tout.Pourtant sa confiance envers elle était énorme, il lui avait montrer le toit.C'était un endroit plus que stratégique pour un tireur d'élite, elle ne se fit pas prier, elle y grimpait tout en baillant et tirait sur un homme qui tentait de la suivre. Il était temps de courir vite pour suivre le mouvement, la bataille faisait rage. Des tirs pouvait se voir partout, Céléna tirait toujours avec ses mains transformer en flingue avec une assez bonne précision, bien que ses baillement la faisait tanguer d'un côté ou de l'autre. Il fallait vraiment pas vascillait maintenant, s'endormir serait sinyme de pertes assez violente d'un membre. En plus de ça Tsubaki semblait avoir ses convictions au plus haut, il venait de pulvériser tout les soldats en un coups, son pouvoir était terrifiant. Céléna était bien contente de savoir que cette homme faisait partie de son camp en tout cas.


Un explosif se sentait dans l'air, Céléna le sentait, et elle avait raison les esclave fut executer par une terrible explosion qui faisait trembler le sol. Comment pouvait il oser faire ça à des civiles, c'était un monstre, Tsubaki avait raison de vouloir le tuer, Céléna le suivait du regard et regarder tout les soldats qui essayerait de le suivre. Elle préparer les grenades et les envoyer sur les soldats, de multiple explosion pouvait se voir partout. Il était temps d'aller à fond sur ses pouvoir et ses technique de défense douteuse. Une trentaine de soldat semblait lui en vouloir, elle posait des mines anti personnelle sur le toit ou elle était et s'en allez vite d'ici. La maison explosait clairement face à tant d'explosif,elle n'avait pas de pitié pour des hommes comme ça. Elle savait pas si il fallait vraiment se la jouer ainsi, mais l'idée était clairement de ralentir la progression de tout le monde. Le roi devait mourir maintenant et ce Tsubaki devait l'abattre Céléna poser encore des explosifs bien que rien n'était réellement sur. Ses alliées se battait il fallait tout faire pour y faire attention, en plus son sommeil semblait la rattraper comment faire. Le corps de Céléna commencer à tanguer même à vaciller, le médicament ne faisait plus effet le sommeil la reprenait, elle était seule personne ne pourrait la voir là. Céléna tomba de sommeil entourée de ses explosifs elle ne pouvait plus rien faire,combien de temps cela durerait elle ne sait pas. Elles espérait juste que les autre se débrouillerais sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Vexy Hope
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 58
Points d'activités : 647
Age : 22
Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 375
Points de popula' [PP] : 451
Divers:
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Lun 7 Jan - 23:15



Vexy ne s’était pas privée de soupirer en constatant que le si célèbre Tenseï était resté choqué par la mort du gamin. Allons bon, un révolutionnaire qui pleurait pour un môme ? Elle était un peu déçue. A moins que ça ne fasse partie du charme de ces gens qui voulaient sauver le monde. Verser des larmes sur tous les maux, détester les injustices et vouloir faire tout au mieux… Sacré programme émotionnel pour le blond et ses copains.
Sauf que ce n’était pas le moment de se lamenter, et elle avait dû faire quelque chose pour qu’il trouve quand même le temps de penser un peu à coller quelques roustes. Et pour le réveiller, rien de tel que de nouvelles émotions. Vexy n’avait eu aucun remord à chuchoter quelques mots à la gamine, jouant de son savoir en psychologie pour les manipuler tous les deux. Allons, il n’y avait pas de mal à donner un petit coup de fouet à un homme, si ?
Mais elle n’avait pas prévu que la gamine soit blessée. Agacée, Vexy avait lancé un fil de diamant autour de sa taille, pour la ramener vers elle. Tsubaki s’était chargé de tuer l’agresseur.

Elles étaient à présent loin des combats, filant vers le paisible village de Fuschia. En fait, Vexy n’aimait pas courir. Surtout qu’elle portait souvent des talons, alors, perchée sur ses huit centimètres, pas question de manquer de se fouler la cheville. Alors elle utilisait son propre moyen de déplacement. Nichée dans son bras, la gamine était toute affolée.
Usant de sa chaîne en diamant, Vexy se balançait dans les airs en avançant. Tour à tour le crochet et la petite boule, aux deux extrémités, se relayaient pour s’accrocher aux tuiles, aux cheminées, à tout ce qu’ils pouvaient agripper. Sans son fruit paramécia qui rendait ses bras solides comme du diamant, les muscles de Vexy auraient été gravement abîmés par la force que requérait ce moyen de déplacement. Mais elles furent arrivées à destination en un rien de temps, et sans une poussière sur leurs chaussures.

L’ancienne colonelle n’était pas le genre à se répandre en adieux. Elle se contenta de déposer la petite au milieu du village avec une petite liasse de billets de berrys.

- Bon, je te laisse là chérie. Ta blessure semble assez superficielle, mais demande au médecin de panser la plaie, tu risques une infection. Le maire n’est pas un mauvais bougre, il te trouvera bien un petit endroit où te caser. Avec ce que je t’ai donné, tu devrais pouvoir te débrouiller seule quelques temps. Tu as l’air assez intelligente pour t’occuper de toi-même, mais surtout, fais-toi oublier de Goa quelques temps. Ok ?

Une fois que la gamine eût hoché la tête, Vexy fit demi-tour sur ses talons et repartit dans la direction inverse. Elle était persuadée que depuis tout ce temps, le combat s’était probablement terminé, là-bas. En se balançant entre les toits, elle réfléchissait. La psychologie de ce Tenseï était rare, mais pas très complexe. Il fonctionnait à l’héroïsme, à la volonté et à la compassion. Un beau petit mélange emprunt de sainteté. Tout le contraire de Vexy Hope.
En toute logique, les héros voulaient toujours sauver tout le monde. Autrement dit, notre beau blond se rendrait très probablement à cette fichue vente aux enchères. Si vous voulez provoquer un révolutionnaire, agitez quelques esclaves bien malheureux sous son nez, et vous pouvez être quasiment sur qu’il rappliquera au galop. Vexy était prête à parier que son beau blond serait à la vente aux enchères.
Maintenant, la question était de savoir si elle comptait y aller… ou non. Vexy réfléchit posément. Voilà quatre ans qu’elle était restée à Goa sans se faire remarquer. Elle dirigeait son petit réseau d’informations dans l’ombre, tranquillement. Elle avait vengé ses parents, ayant provoqué une épidémie meurtrière chez les nobles qui avaient fomenté l’assassinat de son père. Mais bon, on ne se débarrassait jamais vraiment de la peste, et ces fichus abrutis de bourgeois étaient toujours à Goa, à se pavaner. Une vente d’esclaves… Edward Hope aurait été dégoûté.
Elle poussa un long soupir, et s’arrêta en haut d’un toit qui donnait sur la Grand-Place de la ville. En faisant une moue, Vexy rangea sa chaîne, et contempla le bazar en bas. Comme prévu, le révolutionnaire et ses compagnons s’en étaient donnés à cœur joie…

Il y avait du monde contre eux, mais ils étaient indéniablement forts. Utilisateurs de fruits du démon, c’était déjà redoutable. Comme elle aimait le faire, Vexy classa leur potentiel avec des gemmes. Ce Tsubaki était une émeraude. A la fois fragile et fort, portant la couleur de l’espoir. Seul, il valait de l’or. Chauffé, énervé, il était capable d’être pire que ça. Ensuite, le type aux cheveux flamboyants. Un diamant. Du pouvoir à l’état brut, qui ne demandait qu’à être poli. Et le résultat serait surpuissant. Puis, l’autre pirate. Lui, c’était un saphir, sans hésiter. Mais un saphir rose-orangé, le plus rare. Froid et impressionnant. Soit il deviendrait quelqu’un d’important, soit il l’était déjà. Et la gamine… Vexy ne l’avait pas encore vraiment vue en action. Du zircon, peut-être. Modeste mais surprenante, une pièce à la fois unique et polyvalente.
Elle se passa la langue sur les lèvres. Des réunions pareilles de types puissants n’étaient pas négligeables. Soudain, alors qu’elle les regardait toujours, elle vit un point rouge qui se baladait sur la poitrine du dénommé Lagi. Elle compris aussitôt, et fila sur le toit adjacent. Arrivée derrière le snipeur, elle passa brutalement sa main sur sa nuque, et se baissa pour murmurer à son oreille.

- Je connais quarante-trois façons de tuer un homme depuis cette position, monsieur le snipeur. A commencer par lui briser la nuque. Donc, vous allez m’obéir bien gentiment, d’accord ? On hoche la tête une fois et on continue à être silencieux, sinon on dit bye-bye à ses cervicales.

Pétrifié, l’homme obtempéra. Il allait baisser son arme, mais Vexy claqua de la langue.

- Gentil toutou. Continue de viser, mais ta cible change. Cherche le capitaine des gardes. L’homme le plus haut gradé. Et ne tente pas de me duper. Je suis ex-colonelle, je pourrais te réciter par cœur tous les grades existants dans la marine et tous les corps armés d’East Blue.

Tandis qu’elle parlait, elle regardait le déroulement des évènements, en bas. Tsubaki avait attrapé le roi, mais Vexy lâcha un son d’agacement. Tant qu’il y aurait des vies à sauver, le révolutionnaire serait probablement coincé par l’idée des otages. Dans ce genre de situation, les innocents étaient toujours la faiblesse des justes. La jeune femme avait vu ça trop de fois. Ne pas être capable d’attaquer parce que l’ennemi avait réussi à prendre un passant comme bouclier…
Il fallait qu’elle se décide, et vite. Elle n’avait pas la compassion de Tenseï. Finalement, en se mordant la lèvre, elle allait demander au snipeur de tuer les otages. C’était certes peu avouable comme attitude, mais Vexy était une femme calculatrice, qui n’était pas assez gentille pour se laisser tuer par une compassion naïve. Tuer le roi au détriment des esclaves permettrait de libérer des tas d’autres vies, enchaînées par autre chose que des chaînes.

Mais la cage explosa sans que son ordre ait dépassé ses lèvres. Les esclaves étaient morts, sans l’ombre d’un doute. Vexy soupira.

- Tue le captaine.

Une fois la cible morte, Vexy attrapa l’homme par le menton, et le força à la regarder dans ses yeux vairons. Elle commença à parler, avec une intonation, des mots et un art bien précis.

De toit en toit, Vexy se déplaçait lentement, hypnotisant tour à tour les snipeurs, qui désormais décimaient leurs propres maîtres. Elle regardait le spectacle en bas, soigneusement hors de portée.

Finalement, une fois son office faite, elle descendit entre deux ruelles. Elle ne comptait pas se mêler plus au combat. Mais, une fois, la bataille finie, elle comptait parler à ce Tenseï.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Jeu 10 Jan - 20:17



La mission commence





Oga était en ce moment même allongé sur un canapé, sur le pont de l’énorme navire de la marine. Le temps était parfait, le petit vent frais compensait merveilleusement bien la chaleur assez importante de la journée. Cela faisait une journée qu’il était en mer, et pendant tout ce temps, il s’était amusé à jouer aux dominos tout seul. Pendant leur trajet, il avait su se faire respecter par les petits marines qui devaient l’aider dans sa mission, et il avait même réussi à prendre la place en quelques sortes du seul haut gradé présent. Si bien qu’il avait pu sans problème déplacer son canapé dehors. Il était donc désormais là à contempler l’horizon après avoir rangé les dominos restants dans leur boite.

La veille, il avait recruté Astral, un pirate qui avait l’air d’avoir des capacités énormes, surtout grâce à son fruit du démon de type Zoan. En réalité, Oga n’avait pas encore pu bien voir le niveau de son coéquipier, mais il était sûr qu’il n’allait pas tarder à le savoir. Il avait reçu comme ordre de se rendre au Royaume de Goa afin de mettre fin aux actions du révolutionnaire Tensei ainsi que de ses amis et la première chose qu’il devait faire était de protéger le roi. Sur le coup, ces deux choses était les seules informations qu’il connaissait, mais durant son voyage, il avait pu parler avait des haut gradés surement du QG qui lui ont donné des informations supplémentaires. Apparemment, ce Tensei avait réussi à faire parler de lui pendant quelques temps, mais s’était rapidement fait exterminer lui ainsi que son équipage. Cependant « ses amis » présents sur l’île sont inconnus aux marines mais il semblerait qu’ils aient été localisés.

À l’origine, Oga n’était pas un homme qui protégeait un roi, enfin plutôt un tyran. Cet idéal était certes toujours présent en lui mais il avait rejoint les Shichibukai, ce qui voulait dire qu’il devait obéir aux ordres que lui donnait le Gouvernement Mondial…Il n’était pas le genre d’homme à rompre ses promesses, et cela lui servirait pour ses projets futurs. Et s’il réussissait, ça serait en partie grâce à eux, c’est donc pour cela qu’il avait accepté de répondre à toutes les futures missions et d’en réussir un maximum.

Alors qu’il était allongé, il réfléchissait à une façon de s’y prendre afin de pouvoir arrêter chacun de ces hors la loi. Il ne connaissait ni l’apparence de ces individus, ni leur force, ni leur « possible » pouvoir.

« Alala, je sens que ça va être un peu compliqué.
À l’attention de tous les marines !! J’ai décidé que nous devions arriver plus vite que prévu, utilisez toutes les réserves qui nous restent, et s’il le faut ramez ! »



Après une longue hésitation, et une fois que le haut gradé qui devait à l’origine diriger la brigade eut répété l’ordre, ils obéirent sur le coup. Ils faisaient désormais tout leur possible afin d’accéder à la requête de leur supérieur. Au bout de cinq minutes, le navire se mit réellement à accélérer et cela fit le bonheur du pirate aux piercing. Il se replaça sur son canapé puis chercha rapidement des yeux, sans succès, son ami Astral. Il ne l’avait pas vu de la journée, mais c’était surement parce qu’il n’avait cessé de réfléchir et aussi de jouer aux dominos.

Enfin, environ 30 minutes plus tard, ils arrivèrent au port de la ville. Oga n’attendit pas que le navire s’arrête complètement pour partir, il ne perdit pas de temps et s’échappa au sautant puis atterit sans problème sur la terre ferme. Il se mit immédiatement en route après avoir demandé à Astral de le suivre. Cependant, à la surprise de tous les marines présents sur le bateau, le petit groupe marchait alors que le temps manquait. Mais le Shichibukai savait ce qu’il faisait : pour l’instant, il n’avait reçu aucune information concernant une quelconque attaque contre le roi, ni contre les aristocrates. Il prit donc son temps et contempla tous les monuments historiques devant lesquels il passait : statues, fontaines, anciennes maison, jardins… Il était suivit de ses trois nakama : Astral, son frérot, et Naomi. Cette dernière avait passé son temps à réparer son système de lame secrète et pendant le temps qui lui restait, elle s’était tout simplement endormie.

Alors qu’ils avançaient très efficacement dans le but de se rendre au lieu de la vente, une énorme explosion se fit entendre un peu plus loin, et Oga vit une épaisse fumée s’échapper d’une maison dans le quartier de riches, c’est à dire tout au centre de la ville. Et ce fut le moment pour le Shichibukai de se dépêcher, cependant ses trois amis ne pourraient pas le suivre. Il allait utiliser une technique bien trop rapide pour eux et qui lui permettrait d’aller plus vite. Il s’adressa cependant à eux avant de partir.

« Astral, tu me rejoins en compagnie de ton frère ainsi que de la moitié de la troupe, soit environ 30 personnes. Naomi, tu resteras avec le reste des marines et vous devrez encercler tout le quartier des aristocrates. »



« Geppou Koori ! »


Il s’éloigna rapidement grâce à une sorte de Geppou qu’il avait inventé grâce à son fruit du démon. Au bout de 2 minutes, après être passé au dessus d’une trentaine de maison, il arriva dans le lieu où se déroulait la vente. On pouvait y avoir une bonne centaine de riches assis sur des chaises en train de contempler les « lots » vendus par un homme assez grand, habillé d’un costume. Il décida de la jouer prudent afin de ne pas se faire remarquer. Il ne voulait en aucun cas que quelqu’un le dérange parce qu’il voulait que le Shichibukai sauve. Ce dernier ne voulait pas, à part la famille royale, que quelqu’un sache qu’il se trouvait ici. Il mit donc sa capuche puis s’assit sur une chaise, après avoir évité les gardes qui auraient du le fouiller. C’était trop facile, n’importe qui pourrait arriver ici et faire un massacre. Il vit quelques à sa gauche mais ils parlaient entre eux et délaissaient complètement leur devoir.

Et alors qu’il analysait la salle de vente de fond en comble seulement grâce à son regard, un groupe de personne fit soudainement son apparition sur l’estrade… Comme par magie ! Et Oga ne tarda pas à remarquer que l’homme qui avait attiré toute l’attention des marines : Tsubaki D. Tensei. Cet homme était un réel danger, et était connu pour posséder le fruit des coussinets, un fruit très puissant si on savait bien l’utiliser. Le pirate aux piercings décida de rester assis pendant que toutes les personnes présentes dans la salle, excepté le roi, s’enfuyaient. Que faisait cet imbécile ?! Il devrait être au courant de l’arrivée du Shichibukai ! Bref, il resta confortablement assis afin d’examiner ses futurs adversaires.

Le premier homme fonça dans le tas tout en frappant violemment toutes les personnes qui essayaient de l’arrêter…
Le second fit d’un seul coup trembler le sol après avoir frappé l’air ! Une sorte de tremblement de terre. Cet homme était à surveiller de très près, car son fruit du démon avait l’air très puissant.
La personne qui enchaina fut Tensei le révolutionnaire. Il fabriqua une sorte de pate d’ours en air, qui, au contact de chacun des hommes, les fit hurler de douleur. Ces derniers tombèrent sans avoir rien pu faire. Mais, quelque chose vint légèrement gêner Oga : Tensei prit en otage le roi puis s’échappa en passant par le toit.
Une jeune femme, la seule du groupe, dégomma ses adversaires grâce à un pistolet. Par de pouvoir apparent.
Et enfin, même sans se retourner, le Shichibukai remarqua qu’il y avait du grabuge derrière lui, et que quelqu’un était en train de s’en prendre aux gardes.

En résumé, Oga venait de découvrir deux pouvoirs : celui des coussinets et surement celui des tremblements de terre, ou un truc du genre. Les deux autres personnes n’avaient pas fait assez de choses pour que le pirate aux piercings puisse évaluer leur niveau de combat. Mais alors qu’il réfléchissait à tout cela, la cage contenant les esclaves qui n’avaient pas été vendu explosa, laissant du sang s’échapper par le bas de la porte. Notre homme ne savait pas comment cela était arrivé, et en réalité cela lui était égal. Au fond de lui, il savait que ces personnes là avaient été victimes d’une injustice incroyable, mais il ne pouvait rien y faire. Le côté positif est qu’ils n’auraient pas à subir les ordres dégoutants de leurs « maitres ».

Il se leva donc et fit face à ce groupe de « délinquants » car il fallait le dire, ils ne s’y étaient pas pris de la meilleure des manières pour kidnapper le roi. Oga leva sa main gauche puis lui donna une forme de pistolet, suite à cela il tira deux balles de glace qui frôlèrent la tête de l’homme tremblement de terre pour arriver dans le mur opposé.

« Vous devriez plus faire attention… Quelles sont ces réactions, vous êtes surpris de me voir ? Alala, les rumeurs sont toujours sources de problème… Vous avez cru que je n’allais pas venir maintenant ? Ou bien est-ce autre chose ?
Bref, je me présente, je suis le Shichibukai Oga Saruwatari. J’ai pour devoir d’arrêter ce massacre et pour cela je suis prêt à vous tuer. Bien sûr, si vous obtempérez, je vous emmènerai en prison sans vous faire de mal. »


Le pirate termina sur ces mots, et regarda chacun de ses interlocuteurs. Il espérait au fond de lui que ces derniers ne feraient pas la grosse tête et obéiraient à ses ordres, mais il en doutait fortement. Il attendit donc le réponse de chacun de ces hommes, ainsi que de la femme qui était en train de dormir. Il attendit aussi l’arrivée d’Astral, de son frère et des marines.

Spoiler:
 

@ Code entièrement fait par Oga Saruwatari. Par respect envers mon travail, merci de ne pas reprendre ce code, même partiellement. Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Sam 12 Jan - 17:41
















Royaume de Goa - Part 2

La guerre faisait rage dans le royaume de Goa. Notre groupuscule de pirates était au coude à coude avec la milice du Royaume. Les soldats avaient investis la place pour défendre leur dirigeant. Lagi avait utilisé son pouvoir pour créer une petite secousse sur l'estrade, cela permit d'effrayer la foule. La plus part des innocents venaient de fuir le champ-de-bataille, cela arrangerait pleinement les intérêts de notre jeune pirate. Il ne restait plus que les plus téméraires et certainement les plus avare des nobles. Le roi était toujours et Tenseï s'occupa immédiatement de son compte. Il le prit en otage dans l'espoir de faire changer la donne. Hélas, les soldats redoublèrent d'efforts et le roi fit exploser la cabane de prisonniers.

Le sang d'innocents venait de couler sur le sol. Le groupuscule était enragé et voulait en découdre. Tenseï emmena la royauté sur le toit d'une habitation. Il était bien décidé à juger ce monstre pour ses crimes. Pourtant, un nouveau venu fit son apparition dans la zone de combat. Ed' ne le connaissait point et ne disposait d'aucune information sur celui-ci. La tension commençait à monter. Cet homme n'était certainement pas là pour admirer le paysage. C'est alors qu'il s'exprima sur la question. Il se prénommait Oga Saruwatari, il s'agissait d'un Schichibukaï. C'était un ancien pirate rattaché au Gouvernement pour pouvoir continuer librement sa petite vie en échange de ses frères. C'était un traître et un homme auquel on ne pouvait pas faire confiance.

Il fallait être prudent, cet homme était une très grande pointure à la botte du Gouvernement. Il n'aurait aucune pitié à massacrer tous les pirates présent dans le périmètre. Il avait choisi cette voie, il n'y avait donc qu'une solution avec un tel individu : la mort ! Il faudrait combattre jusqu'à que l'un des partie obtienne la victoire. Vongola déglutit amèrement, il avait la gorge sèche. Il ne pourrait jamais vaincre une telle personne et la fuite ne faisait pas partie de son répertoire. Il devrait affronter ce titan dans l'espoir de faire gagner du temps aux autres. Edward disposait de la puissance d'un logia, il pourrait lui tenir tête quelques secondes avant que les choses ne deviennent trop critique.

Rosenkreuz s'occupa tout d'abords de battre les hommes se trouvant autour de lui. Il lui était aisé de passer à travers leur défense. Quasiment personne ne pouvait le toucher et sa vitesse dépassait largement celle d'un humain lambda. Ses coups d'épée étaient fulgurant et sa précision chirurgicale. Il tuait quand cela était nécessaire, sinon il se contentait de sectionner des muscles moteurs de l'organisme humain. Le combat faisait rage et chaque membre du groupe devait combattre pour sa propre survie. Hélas, la venue du Capitaine Corsaire changeait totalement la donne. Il n'était certainement pas venu seul. Il avait peut-être des complices ou un équipage digne de ce nom. La Marine pouvait également être de la partie. Edward ne savait pas trop comment s'y prendre. Il voulait prendre le temps de réfléchir, mais en pleine combat cela était vraiment difficile. Une explosion attira à nouveau son attention sur les combats. L'adrénaline enivrait ses sens

Il lui fallait agir et rapidement. Il devait faire les plus de dégâts possible ou tout bonnement mettre le feu aux poudres. Il devait trouver un moyen d'apporter encore plus de zizanie à cette affaire. Il trouva prestement l'objet qui pourrait émettre toute cette pagaille. Il y avait un énorme château d'eau à quelques mètres sur la droite du champ-de-bataille. Rosen amorça un puissant laser dans son index et l'envoya exploser le château d'eau. Le bâtiment implosa dans un bruit sourd et puissant. Il chuta sur le sol déversa une quantité importante d'eau dans la zone de combat. Le périmètre était gorgé d'eau jusqu'à une hauteur de cinq centimètres. La déferlante provoqua de nombreux dégâts au Royaume et la peur guetta les rangs. Plusieurs soldats étaient déboussolés et cela permettra certainement au groupe de bandits de renverser la tendance.

Ed' ne s'arrêta point là. Sa silhouette émit une lueur jaunâtre et il disparut de la surface émergée. Il réapparut quelques millièmes de seconde plus tard à hauteur du Corsaire. Il concentra à nouveau de l'énergie dans la paume de ses mains et envoya la déflagration sur le chien du Gouvernement. Il n'avait pas l'intention de répondre à sa question. Par contre, ses derniers actes devraient lui indiquer la réponse. Les lasers touchèrent le sol et explosèrent dans une puissante déflagration. De la poussière et des débris s'élevèrent dans le ciel.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Dim 13 Jan - 2:15

L'heure du mouvement.




Les combats faisaient rage. Notre combat, notre raison de nous battre était juste alors nous comptions aller jusqu'au bout. Les coups se multipliaient, les combats s'enchaînaient et la situation dégerérait tranquillement. Je ne remarquais même pas le point rouge sur ma poitrine. Heureusement un ange gardien veillait sur moi, ou plutôt une vu le cas présent. La femme diamant bien que je ne le sache pas m'avait sauvé venant à éliminer quelque personnes jouant les troubles fêtes. Alors que Tensei s'occupait du roi et que les autres faisaient leurs affaires, un dernier protagoniste entra en scène. Le boss de l'histoire, celui qui allait nous faire des soucis était enfin arrivé. Je ne bougea pas sentant des projectiles me frôler. Je ne vis pas de quoi il s'agissait, mais on m'avait visé. Le responsable se montra. Il avait de la gueule car rien qu'à la vue, je me doutais que ça allait se compliquer pour nous tous. Le laissant parler, je ne vis pas la réaction d'un de mes collègues. Je ne fit que voir les résultat, à savoir, une quantité d'eau qui vint à créer une présence d'eau moyenne. Cinq centimètres... Désormais, l'utilisation d'électricité devenait dangereuse pour nous certes, mais aussi pour nos adversaires ou plutôt... Notre adversaire. Celui-ci semblait calme comme s'il nous laissait vraiment une chance... Mais pour ma part, c'était clair... Je préférais mourir que fuir et ne pas venger des esclaves qui ont périt injustement...

«  Nous ne fuirons pas.. Du moins Tensei je pense que non, mais moi c'est sûr que je resterais là... Ma mort ne sera pas veine puis au moins... Je serais mort pour une juste cause et non en faisant le chien du gouvernement qui s'amuse à être le plus grand fouteur de trouble sur ces mers... »

Edward avait attaqué et un nuage de fumée se levait. Débris, poussière était en rendez vous et je décida d'en profiter.

«  ED... RECULE VITE... »


Mon objectif ? Simple... Non loin de là, deux bâtiments. Je comptais les utiliser comme arme à part entière. Seuls, nous n'avions aucune chance contre lui, mais à plusieurs.. La chance nous souriait. Faisant signe de partir, notamment à peut être ma «  sauveuse  » qui se trouvait sur un toit, je repris une position de concentration. Mes bras croisés, je m'accroupissant puis d'un coup, je donna deux coups sur un seul côté, visant les deux bâtiments côtes à côtes. Les secousses furent puissantes voir terrifiante bien que ce n'était pas le meilleur que je puisse faire. Les secousses pouvaient déstabiliser les plus faibles, mais la cible était la base de ces établissements. La base étant peu résistante vu qu'en beton peu épais, étant aussi assez proche... Celle-ci se brisa non sans mal et l'oeuvre d'une vie se jouait devant les yeux de tous.
Les deux bâtiments tombaient en direction de Oga. La suite ? Nous allions la voir. Pour ma part, déjà exténué par l'énergie que j'avais mis dans le combat, je laissa les immeubles s'écraser sans qu'on sâche si j'avais réussis à écraser l'autre ou non. La poussière était encore plus présente. L'onde de choc me fit tomber tellement s'était abusé comme coup. Et par la suite, de l'huile vint à s'ajouter à l'eau, un des bâtiments ayant été une fabrique d'huile. Je me redressais pour alors me reculer et trouver une plateforme stable et hors de portée de l'huile cherchant mes compagnons de bataille.

«  Tensei ? Edward ? Vexy ? Les autres ? Vous êtes là ? »

© Lagi
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Dim 13 Jan - 15:02








• La zone des nobles transformé en ruines ! ..

Désormais on pouvait dire que le combat avait commencé .. Combat ? Non plutôt la guerre contre les nobles ! Bien évidemment, c'était impossible de changer tout ce royaume à nous tout seul, mais nous donnerions tout ce dont nous avions en réserve pour donner l'envie au peuple de se révolter. Quand tout va mal un pays, au lieu de vendre des fruits dehors, il valait mieux se révolter. Le meilleur métier au monde pour moi c'était la révolution. Bref, le temps pressait .. Ce n'était plus qu'une question de temps avant que la marine ou des agents du gouvernement rappliquent. Le mieux était d'exécuter le roi avant l'arriver des secours ! Je prenais donc le roi et à l'aide de mes coussinets, on se rendait sur le toit en face. Je donnais l'ordre au roi de donner l'ordre à ses hommes de libérer les esclaves, mais celui-ci donnait l'ordre de les abattre. Je ne l'avais pas vu venir et il était trop tard pour sauver les esclaves .. J'étais dégoûté et ma haine envers les nobles ne cessaient d'augmenter. Si nous étions pas intervenu en jouant les héros, les esclaves seront surement encore en vie. Sauf qu'ils seraient des esclaves et feront tout ce que les nobles demanderont. Comme mon père le disait, vaut mieux mourir dans la dignité que de vivre dans la honte.

Pour moi être un esclave c'était honteux, déshonorant et encore pire .. Donc si nous n'avions pas pu les sauver, le mieux pour nous et pour eux c'étaient bien évidemment qu'ils meurent, même si j'aurais aimé éviter cela. Au moins maintenant ils pourront se reposer en paix, pendant ce temps nous donnerons tout ce dont nous avions pour les venger. Ce n'était pas simplement une question de vengeance, mais aussi de justice. Bien évidemment, la marine et le gouvernement toujours aussi incompétent, il suffit de leur montrer de l'argent et ils oublient leur objectif. Aujourd'hui nous allions leur rendre un grand service en éliminant le roi ainsi que tous les nobles qui ne veulent pas quitter la grande place. Pendant le temps que je réfléchissais à une stratégie dans ma tête, le roi continuait de ricaner en se foutant de ma gueule. Je le fixais dans les yeux et je remarquais qu'au fond il avait peur, très peur. Pour le moment, je ne disais rien, il était mon prisonnier et il allait le rester pendant un petit moment. De l'autre côté on apercevait le grand retour de la femme médecin, pour le moment j'ignorais encore son nom.

Mais grâce à elle, le capitaine de l'armée de Goa est mort. Au moins, elle ne faisait pas les choses à moitié. Maintenant que le capitaine de l'armée de goa est mort, les soldats commencent à flipper et ils ne savaient pas trop quoi faire. Parfait, désormais l'avantage était de notre côté, espérons que nous saurions en faire bon usage. Toujours ayant le sabre de Edward dans ma main, je le mettais sous la gorge du roi tout en observant ce qui se passait en bas sur la grande place. Trop de sang versé ! Heureusement que de notre côté, il n'y avait pas de perte, sinon je ne pourrais jamais me le pardonner. La femme aux cheveux roses, se dirigeait Céléna qui une nouvelle fois s'était endormi. Elle était vraiment bizarre cette jeune femme, malgré cela elle nous avait été d'une grande aide. Je tournais mon regard plus au centre et c'était là que ça ce compliquait. Voici le soit disant Shichibukai Oga Saruwatari, il était là, au milieu de la grande place et il prenait parole en nous menaçant. Vraiment ridicule ! Je prenais un air neutre et j'attendais de le voir en action.

Pour moi, lui tout seul il n'avait aucune chance contre nous. J'espère qu'il en était conscient, qu'il soit un shichibukai ou un amiral de la marine, pour moi ça ne changeait rien. En tout, si les choses ne se passaient pas comme prévu et que quelqu'un risquerait de perdre la vie, je me rendrais en offrant le chemin de la fuite pour les autres. Mais, j'étais plutôt serin, cela ne risquerait pas d'arriver si l'on continuait de travailler en équipe. Pendant que le shichibukai terminait sa parole, Edward se déchaînait en voyant plusieurs laser un peu partout et en éliminant un bon nombre de soldat qui étaient perdus.. Un dès ses lasers exposait le château de l'île qui se trouvait à proximité de la zone du combat. Une grande quantité d'eau se trouvait à l'intérieur de château qui maintenant s'était propager un peu partout sur la zone du combat. La quantité d'eau était importante et pouvait devenir notre point faible tout comme notre point fort. En tout cas, toute la grande place est submerger par l'eau, la hauteur de celui-ci était environ de cinq à sept centimètres, mais avec le temps je pense que cela augmenterait encore plus. Quel pouvoir terrifiant ! Heureusement que Edward n'était pas du camp opposé tout comme les autres d'ailleurs. Le roi commençait à s'agiter en voyant son château explosé aussi facilement. Les nobles allaient devoir vivre un peu comme les gens de Grey terminal c'est-à-dire sans eau pendant un petit moment. Lagi était le seul d'entre nous à adresser la parole au chien du gouvernement ..

Il lui disait clairement que nous n'avions pas l'intention de fuir. Soudain Edward se téléportait grâce à son fruit et en moins d'une seconde, il se trouvait face au chien du gouvernement. Sans perdre du temps, il l'exposait grâce à son pouvoir. Comment, je ne savais pas vraiment, j'étais loin pour pouvoir voir correctement. En tout cas, Edward après avoir porté son coup au Shichibukai il se décalait afin de laisser la place à Lagi. Celui-ci créait un petit tremblement de terre qui détruisait les deux bâtiments à côté du corsaire. Les deux bâtiments tombaient en direction du capitaine corsaire, si l'attaque de Edward n'avait pas fonctionné celui-ci devrait marcher. Même s'il y avait plus de chance de voir l'attaque de Edward fonctionner que celui-ci. Suite à cela Lagi tombait par terre surement fatiguer. Suite à la destruction des bâtiments, la zone du combat devenait de plus en plus sombre. Non seulement c'était la nuit, mais la poussière et les débris rendaient la vision encore plus difficile. Désormais je ne voyais plus rien de ce qui se passait en bas. Espérons que Lagi puisse s'en sortir saint et sauf. Je tournais mon regard vers le roi et sans perdre du temps, je lui transperçais les deux bras avec le sabre de Edward. La douleur était intense et les cries de l'homme soit disant roi pouvait être comparé à celle d'une femme en train de se faire violer. Je retirais le sabre et je le regardais droit dans les yeux toujours aussi déterminé .. Sans perdre du temps, je lui transperçais les deux jambes .. C'était bien la première fois que je faisais quelque chose d'aussi atroce .. Au début j'avais eu l'idée de le tuer, mais en réfléchissant le tuer serait vraiment un cadeau. Il avait fait souffrir beaucoup de gens et donc il méritait à son tour de souffrir, pour moi la souffrance était bien pire que la mort. Je lui adressais la parole ensuite en disant :

« Vous avez tué des innocents, vous avez enlevé des gens pour en faire des esclaves, vous avez privé les enfants du royaume à découvrir la liberté, vous ne pouvez donc pas mourir, la mort est quelque chose de simple et réservé aux gens qui sont humains, mais ayant commis des crimes plus ou moins graves ! Vous n'êtes pas un humain, vous n'avez pas de cœur, avant de vous envoyer en enfer, je vous ferais connaître ce qu'est vraiment la souffrance .. Regardez .. » Disais-je tout en lui transperçant les deux mains ..



« Vous voyez ? Arrêtez de crier, mise à part indiquer notre position aux marins qui sont sur l'île, vous perdez votre temps. Comment peut-on vous considérer comme un roi, alors que vous criez telle une fillette qui venait de voir un monstre. » Disais-je tout en lui tranchant le ventre, de manière à ne pas le tuer. « Alors .. Rendez-vous compte de ce que vous avez infligé aux gens de ce royaume ? RENDEZ-VOUS COMPTE DE CE QUE VOUS AVEZ FAIT ! Regrettez-vous ce que vous avez fait ? REGRETTEZ-VOUS CE QUE VOUS AVEZ FAIT ? » Disais-je tout en écrasant sa jambe ainsi que ses bras. Il continuait de crier telle une fillette ..

Désormais je pouvais le laisser sur le toit, il ne pourrait pas bouger et personne ne viendrait le chercher, je viendrais le récupérer plus tard. Mes amis ont besoin de mon aide. Ayant le sabre de Edward dans la main, je me téléportais près Céléna et la jeune femme aux cheveux roses .. Je prenais la parole en m'adressant d'abord à Céléna et ensuite à la femme aux cheveux roses :

« Céléna .. Peux-tu jeter un explosif dans l'eau stp ? Une fois que tu l'aurais fait, je veux que tu te rendes sur le toit et surveiller le roi. Si tu veux dormir n'hésite pas **sourire**. »



« Ah ! Tu es revenu jeune demoiselle … J'espère que la jeune fille est en sécurité ? Malheureusement nous n'allions pas avoir le discuter à ce que je vois .. Peux-tu nous dire au moins ton prénom s'il te plait ? »

Malheureusement je n'allais pas avoir le temps de finir ma parole, un groupe de marine mélanger avec des soldats du gouvernement vêtu en noir se dirigeait vers nous et tirait en notre direction. Sans perdre du temps, je me téléportais en laissant la femme aux cheveux roses faire le travail, j'étais persuadé qu'elle arriverait et puis je viendrais lui donner un coup de main ensuite. Toujours ayant le sabre ensanglanté de Edward, je me dirigeais vers l'endroit où j'avais vu Edward tout à l'heure. Avec la poussière et les débris c'était beaucoup plus difficile à le retrouver.. Ah, le voilà .. Je me dirigeais vers lui, une fois près de lui je lui donnais son sabre en m'excusant de l'avoir sali à ce point. En tout cas, elle m'avait été d'une très grande aide. Maintenant, il fallait trouver Lagi, qu'est-ce qu'il était devenu ? Plus vite on le trouvera, plus vite l'équipe sera au complet.

Malheureusement une cinquantaine de munitions étaient destiné dans notre direction. Je ne l'avais pas vu venir, donc l'un me transperçait épaule gauche, l'endroit où j'avais été blessé précédemment. Je sautais rapidement dans les airs à l'aide de mon coussinet et je localisais l'endroit où provenait les munitions. C'était le palais du roi, une sorte de mitrailleuse à distance. Le palais était hors de la zone du combat, mais pas de beaucoup. En sautant dans les airs j'enchainais avec ma technique suivante :



« Bakutan - Mini bombe ! »

Je capturais une minuscule quantité d'air dans ma main pendant que Edward couvrait mon arrière, enfin je l'espérais .. Une fois la quantité d'air capturé dans ma main à l'aide de mes coussinets, je compressais celui-ci le rendant encore plus petit et quasiment invisible. Je le lâchais en le dirigeant vers le palais une fois que celui-ci entrait en contact avec le palais celui-ci était réduit en bouille. Les habitants qui entouraient le palais devrait normalement fuir, avant de se prendre une autre attaque dans ce genre dans la gueule. Je descendais sur la terre ferme, la grande place et étant près de Edward, on s'était mis à chercher Lagi tout en se demandant ce qu'était devenu le Shichibukai. Malheureusement mon épaule me faisait trop mal et donc malheureusement je marchais au ralentit. Qu'était devenu les soldats de Goa, de la marine et du gouvernement ? Le shichibukai, notre ami Lagi ?

En tout cas le choses se compliquait pour nous même si d'après moi l'avantage était dans notre camp. Non seulement il faisait nuit, mais en plus nous avions détruit pas mal de bâtiments importants, sans oublier que nous avions le roi. Et pour finir, bientôt ça va faire boum. La fuite d'huile que Lagi avait provoqué était mélangé avec l'eau dont Edward avait provoqué, précédemment j'avais demandé à Céléna de jeter un explosif dans l'eau huilé. Avec cette explosif, nous allions avoir à un beau feu d'artifice, mais avant il faudrait rapidement trouver notre ami Lagi et nous mettre à l'abri.

---------------------------------------------------------------------------------

Jusqu'à la tout va bien Very Happy Vexy tu te chargeras de Astral et ses hommes en attendant qu'un dès nous viennent te donner un coup de main. Céléna tu iras surveiller le roi et d'en haut tu nous aideras grâce à tes armes, surtout donner un coup de main à Vexy. Lagi étant donné qu'il est quasiment K.O Oga ta le choix de faire quelque chose avant qu'on te saute dessus. Céléna oublie pas l'explosif dans l'eau pour faire tout sauter vu que l'eau est huilé. La vision sera encore plus difficile et tout les choses qui nous entouré seront surement réduit en cendres. Oga ta le choix de faire venir une autre personne si tu sens que ça va être difficile, tu peux contacter quelqu'un par mp pour qu'il te donne un coup de main Smile évitons les pnj pour une fois ^^ Si vous avez des questions mp moi, si un truc va pas dans mon post mp moi aussi :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Dim 13 Jan - 20:06


Alors que le combat bat son plein, où tout le monde était à fond pour survivre. Céléna c'était endormie, incapable de rester debout plus longtemps. Pourtant elle en avait envie de combattre elle ne voulait pas rester planter là à ne rien faire. Sa maladie était envahissante malgré tout les médicaments qu'on lui a prescrits, aucun ne faisait effet assez longtemps. Personne oserait certainement l'approcher, les mines et les explosifs autour d'elle était inévitable à part si on viens du ciel. Enfin qu'est ce qu'elle peut en savoir, elle ne pourra pas voir la personne faire, rien ne dis qu'une personne passera entre sans soucis.Que se passait il pendant qu'elle dormait, ça elle ne le saurait que quand elle se réveilleras, en tout cas il y avait du bruit, assez pour être audible dans ses rêves en tout cas. Il semblait il y avoir de nouveau ennemis très fort qui sont arrivée, les paroles des soldats était pas assez discrète même pour une endormie.D'ailleurs ceux ci essayait de s'approchait de la brune au sol qui ne bougeait pas, mais ravaler vite leur salive voyant ce qui l'entourée. Céléna sentie une odeur familière et ce réveillait enfin. Elle baillait pas très éveiller tirant sur ce qui oser bouger. Ça sentait l'huile très fortement, et en effet le sol en était recouvert c'était vraiment incroyable, c'était arrivée comment. En tout cas c'était impressionnant, il y en avait vraiment partout la moindre étincelle serait intéressante.

Ce Tsubaki l'avait bien compris il avait demander clairement à céléna de la faire, celle ci avait des étoiles dans les yeux, une si belle explosions. Ca allait faire une énorme boom, mais pas si elle visée mal ou si elle utilisé un mauvais explosif. Elle souriait c'était une sorte de défi à régler dans les seconde à venir, sur elle la poudre était en masse, pourquoi ne pas en parsemer en l'air à l'aaide de grenade et de tirer dessus, cela créerait certainement le pire feu qu'il soit.L'effet de surprise était primodiale et il ne fallait pas se rater en faisant ça sinon une personne serait capable de l'arreter. Céléna remplissait rapidement quelque grenade avec de la poudre avec un grand sourire. Elle n'allait pas rater ce pour quoi elle à était engager. Elle finis ses manouevres assez rapidement, l'huile était toujours là et il valait mieux pas qu'une personne et l'idée de faire comme elle sinon ça ferait du vilain. Céléna jetait 6 grenades vers l'huile celle ci explosait tout très haut dans le ciel, tout le monde pourrait croire à une folie. elle transforma ses mains en pistolet et tirer sur chacune d'entre elle. Le feu pris d'un coups et très rapidement à des endroits différents mais rien était fini quand Céléna devait faire exploser elle ne le faisait pas pour rien. Elle jetait de vrai grenade dans l'huile pas encore en proie des flammes. Quand celle ci explosa, ce ne fit pas un léger boom, mais bien un énorme brisant des maison sans soucis. Elle avait envie de continuer de faire de gros dégats mais elle avait un roi à surveiller, mais si le monde crois qu'elle en avait fini rien était sur sa pire bombe n'allait pas tarder allant vers le roi, elle se frotter les yeux en baillant et collant du c4 sur la tête du roi.

-Le premier qui ose s'approcher de moi autre que mes allier il explose et le chateau aussi, et ne croyait pas que j'ai que ça sur ceux bonne nuit.

Tout le monde pourrait croire à une blague comment pourrait elle contrôler que quelqu’un s'approche si elle dort, c'était très simple, ses explosifs n'était pas totalement normal, il y avait une sorte de détecteur de personne. Depuis tout à l'heure malgré son sommeil elle à réussi à collecter des donnée sur tout les alliée qu'elle avait, pourquoi? elle n'aime pas les injustices et ça en était. Les esclaves ne devait pas exister, et elle ne pouvait pas le permettre surtout sue ce Tensei la motiver encore plus. Alors elle s'asseyait un peu plus loin du roi assez pour éviter l'explosion qui serait violente si elle s'endormait. Le combat plus bas était trop captivant pour se permettre de redormir en plus d'ici, elle a une vue parfaite pour viser. Elle sourait rentransformant ses mains en pistolet et visait quelque soldat de la marine pour passer le temps. Au passage elle pouvait voir chacun se battre contre une personne qu'elle n'avait pas vu plus tôt, qui était cette personne. Il semblait être avec les marines, en tout cas sa présence glacer le sang de Céléna qui espérait ne pas avoir à faire à lui.






*






Revenir en haut Aller en bas
Vexy Hope
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 58
Points d'activités : 647
Age : 22
Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 375
Points de popula' [PP] : 451
Divers:
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Mar 15 Jan - 20:52



Toujours cachée dans une rue adjacente, Vexy comprit qu’elle ne pourrait pas parler à ce Tenseï D. Tsubaki de si tôt. Les esclaves (ou otages, selon son point de vue) étaient morts, et le meneur de leur petite rébellion tenait le roi à sa merci. Une fois qu’il l’aurait tué, il ne resterait plus qu’à faire le ménage. Du moins, c’est ainsi que les choses auraient dû se passer.
Sauf qu’il se passait quelque chose d’anormal dans les rangs de la police locale. Malgré la perte de leur capitaine, abattu mort au milieu de leurs rangs, ils n’avaient pas l’attitude de ceux qui allaient se faire battre. Vexy reprit de la hauteur, sur les toits, pour mieux les observer. Bien campée sur ses talons, elle observa leurs attitudes. Certains étaient certes un peu affolés, mais cela semblait plus être émotif que stratégique. Et ceux qui arboraient les plus hauts galons ne faisaient pas mine de céder d’un pouce.
Non, ils n’étaient pas affolés. Au contraire, on aurait dit qu’ils attendaient du renfort, assez puissant pour les convaincre de ne pas reculer… Vexy regarda l’état de leur troupe. Le type au pouvoir du séisme semblait affaibli, et la jeune fille semblait littéralement épuisée, puisque endormie au milieu des troupes. L’autre pirate et Tsubaki, eux, semblaient bien s’en sortir.

Elle devait agir, avant que les choses ne tournent trop brusquement à leur désavantage. Elle sauta du toit, soit plusieurs mètres, mais pour une femme en diamant, la réception sur les pavés fit plus de mal au trottoir qu’à elle-même. Après quelques pas, elle entendit le roi hurler. Elle leva brièvement les yeux. Ce Tsubaki était peut-être plus dur qu’il ne le semblait, si il était capable de torturer un homme… En détournant d’un regard agacé les attaques veines des gardes sur son corps en diamant, elle commença à courir vers la jeune fille en évitant sa véritable tornade de missiles divers. Qu’ils étaient persistants… Elle n’avait qu’à croiser les bras devant elle pour parer telle attaque au sabre, puis un seul de ses coups de pieds permettait de les envoyer valser loin. De temps en temps, elle se permettait de perdre un peu de temps à jouer avec eux. Par exemple, sauter contre un mur pour ensuite atterrir sur l’un d’eux, l’obligeant à se retrouver face contre terre sous le poids d’une femme en diamant. Ou bien les attraper par la nuque et leur donner un coup monumental entre les jambes. Ca, s’était le plus amusant. Ils émettaient des sons intéressants qui faisaient résonner son corps en diamant.

Finalement, elle arriva à Céléna. Malgré que la jeune femme soit complètement déchaînée, balançant des grenades et des balles à tort et à travers, Vexy parvint sans mal à la rejoindre. Ses balles ricochèrent un peu sur ses vêtements, mais seuls ses explosifs contenaient des éléments assez puissants pour la blesser réellement. Elle eût juste quelques éraflures, lorsque c’était envoyé trop près. Et, aussi discrètement que possible, elle la piqua doucement d’une de ses aiguilles au poignet. Pour un médecin aussi douée qu’elle, il n’avait fallu que quelques secondes pour imprégner cette aiguille d’un excitant puissant. Cela mettrait quelques secondes à agir, mais de toutes évidence la demoiselle semblait savoir se défendre sans. Il faudrait un de ces jours que Vexy lui parle peut-être des possibilités que lui offre le somnambulisme. Ou une thérapie.
Soudain, Tenseï arriva en face d’elles. Apparemment, il comptait faire littéralement exploser la Grand-Place. Vexy aimait l’idée. Rien de tel qu’un feu d’artifice pour semer un peu la confusion… Puis, il se tourna vers elle. Il voulait des nouvelles de la petite, et éventuellement, son nom.

- La gamine va bien. Et mon nom… Vexy Hope. Puisque de toute façon nous allons sûrement faire la une des journaux demain, ce n’est plus la peine que je me cache.

Et il repartit rapidement, laissant la jeune femme soupirer. Ah les hommes… Ca s’en va, et ça revient…
Mais Vexy avait d’autres chats à fouetter. Rapidement, elle fit un point sur la situation. Les troupes ennemis étaient en position de faiblesse, mais si elle avait raison, ce n’était que temporaire. Alors que du côté de son camp, elle avait cru voir depuis les toits que Lagi était en difficulté, alors que Tenseï et Edward semblaient bien se débrouiller. Laissant la jeune femme se débrouiller, elle fila.
Elle finit par le voir. Enfin, les voir. Lagi, et un homme qu’elle ne s’attendait certainement pas à voir ici. Un shishibukaï. Goa était-elle donc tellement sainte pour que Saruwatari soit envoyé ici ? Elle claqua de la langue. Ca se compliquait. Ayant été ex-colonelle, elle avait gardé l’habitude de suivre les actualités de la marine. L’admission d’un logia de Glace au sein de l’ordre des corsaires lui aurait difficilement échappé.

Vexy aurait eu tendance à faire demi-tour si elle se sentait en danger, mais le problème, quand on a le paramécia de diamant, c’est qu’on se retrouve très rarement en danger… Du coup, elle était en train de soulever les décombres, sans ciller au milieu des flammes, à la recherche de Lagi, ou même d’Edward, si jamais il avait été pris. Elle soupirait. Plutôt que de sentir son manteau se consumer autour de ses jambes, elle aurait préféré être encore chez Chou, à se faire pomponner… Et en plus il fallait qu’elle marche en talons au milieu de tas de débris à la surface complètement irrégulière. Heureusement qu’elle ne pouvait pas se tordre la cheville.
Finalement, elle arriva enfin à la plateforme où se trouvait Lagi. En l’observant d’un œil agacé, elle éteignit les flammes sur son manteau, maintenant qu’elle était hors de l’incendie.

- Il va te falloir des soins, chéri. J’ose espérer que Blondie a un plan d’attaque, parce que sans vouloir vous décevoir, c’est pas cette explosion qui va arrêter un Logia de Glace. Il ne fait pas assez chaud pour l’obliger à fondre, et même, ce n’est pas un shishibukaï qui va se laisser prendre dans un séisme enflammé.

Elle avait beau être tranchante dans ses mots, elle se plaça automatiquement entre le nouvel arrivant et lagi lorsqu'elle sentit une présence approcher. Son fruit était résistant à la plupart des armes, et un bouclier en diamant était des plus efficaces..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Sam 19 Jan - 0:31



LE combat commence...




Suite à ce qu’il venait de dire, Oga avait réussi à faire monter la tension au sein du petit groupe d’énergumènes. Car c’était bien ce mot qui les caractérisait le mieux : ils étaient venus ici seulement pour faire du grabuge… Quelle ambition… Bref, le pirate aux piercings n’en avait que faire de leurs motivations, s’ils acceptaient de coopérer, il ne leur ferait aucun mal, mais dans le cas contraire il n’hésiterait pas à utiliser toute la force nécessaire. Ses adversaires étaient assez jeunes, certains avaient l’air d’avoir son âge, mais cela ne voulait absolument rien dire. Si ces personnes, mise à part ce Tensei, étaient réellement des nouveaux, ils le manqueraient surtout l’expérience. Car en réalité, c’était surement la première fois pour eux qu’ils étaient en « guerre » contre tout un royaume ainsi que le Gouvernement Mondial. Or l’expérience est une des clés qui conduit à la victoire.


Mais alors que personne ne parlait, l’homme au Logia de la lumière se mit à l’attaque sans dire un mot. Bien évidemment, la vitesse était un de ses points forts et même Oga avait du mal à le suivre. Il discernait quelques traces par terre, mais c’est tout. Cependant, le Shichibukai ne prit pas compte de lui et fixa dans les yeux le reste de ses adversaires. D’après leur regard, ils étaient tous d’accord pour lui faire face, et Oga esquissa un léger sourire. Il détourna alors son regard et vit l’homme à la lumière tirer dans un ballon d’eau qui vit tout ce qu’il contenait se renverser partout dans la salle de vente. Et il enchaina tout de suite en apparaissant en clin d’œil juste devant le pirate aux piercings. Son regard pouvait être comparé à celui d’un tueur car on pouvait y voir de la haine envers Oga, surement pour le fait qu’il ait été autrefois un pirate mais qu’il s’est allié avec le Gouvernement. Bref, on pouvait voir dans le coup que portait cet homme de la puissance mais malheureusement, les erreurs de débutants étaient présentes. Gestes beaucoup trop amples et il ne visait pas le bon endroit. Et par dessus le marché, il ne pourrait pas toucher Oga qui lui aussi possédait un fruit du démon de type Logia. Il encaissa donc l’attaque sans broncher puis recomposa son corps qui avait légèrement été détruit.


Le Shichibukai décida de ne pas contre-attaquer, sachant qu’il ne pourrait en principe pas le toucher lui non plus. Il était toujours debout, de l’eau lui arrivant jusqu’aux genoux, puis attendit la prochaine attaque. Pour l’instant, il voulait seulement connaître la force réelle de chacun d’entre eux, c’est pour cela qu’il ne faisait rien. Mais quelques secondes plus tard, l’homme aux secousses prit la parole.


« Nous ne fuirons pas.. Du moins Tensei je pense que non, mais moi c'est sûr que je resterais là... Ma mort ne sera pas veine puis au moins... Je serais mort pour une juste cause et non en faisant le chien du gouvernement qui s'amuse à être le plus grand fouteur de trouble sur ces mers... »


Oga apprécia très moyennement les paroles de cet homme, et il prit la décision que cet homme serait le premier à tomber. Un nuage de fumée s’était formé à cause de la précédente attaque du pirate et son champ de vision était par conséquent légèrement réduit. Cependant, il pouvait entendre des gestes puis une sorte de craquement : surement la même chose que ce pirate aux secousses avait fait tout à l’heure. Et cela se confirma lorsque deux bâtiments s’écroulèrent d’un seul coup. Ce fut assez terrifiant car sans aucune raison apparente les murs et plafond de chaque habitation tombaient, causant à chaque fois un énorme fracas. Et bien sûr, l’éboulement se déroulait juste au dessus d’Oga… Ce dernier esquiva sans aucune difficulté les premières grosses pierres puis décida de se déplacer vers la droite afin d’éviter les petites qui trainaient. À partir de ce nouvel endroit où il se trouvait, le Shichibukai pouvait désormais correctement voir où est-ce que se trouvaient ses adversaires. Et pour son plus grand bonheur, il vit l’homme aux secousses sur une petite parcelle de terre. C’était le moment idéal pour Oga d’attaquer…


« Geppou Koori. »



Il utilisa son Geppou légèrement modifié afin d’arriver en un clin d’œil juste devant son homme. Cette technique consistait à créer des minuscules particules de glace puis s’en servait comme « tremplin ». Il avait comprit que cela pouvait lui être d’un très grande efficacité depuis son combat à mort contre Shitori. Il était désormais en face de son adversaire. Il le regarda trois secondes dans les yeux puis parla à voix basse afin que personne d’autre à part lui n’entende ce qu’il avait à dire.


« Tu ne trouves pas que tu parles un peu vite là ? Si je ne me trompe pas, avant aujourd’hui, tu ne me connaissais pas n’est-ce pas ? Si j’ai raison, je crois que ton « qui s’amuse à être le plus grand fouteur de trouble sur ces mers » s’avère faux. Donc je te conseille d’arrêter de parler comme ça à partir de maintenant, et aussi à l’avenir car tu pourrais y perdre la vie. »



Il leva ensuite les deux mains puis leur donna une forme de pistolet. Sans aucune pitié, il tira à quatre reprises.


« Aisu : Pistolet. »



Le but d’Oga n’était pas de tuer son adversaire, mais plutôt de le mettre or d’état de nuire. Par conséquent, il avait visé ses deux épaules ainsi que ses deux genoux. Cependant, il n’attendit pas de connaître le résultat de son attaquer pour se déplacer. Logiquement, il venait déjà de se débarrasser d’une personne. Mais bien évidemment, comme il venait d’attaquer, il n’avait rien suivi à ce qui se déroulait autour de lui, si bien qu’une énorme explosion prit place sur le lieu du combat. Oga évita aisément en utilisant son Geppou puis arriva sur le toit. De là, il voyait à peu près tout ce qu’il se passait à l’intérieur. Une femme venait d’aller à la rencontre de l’homme aux secousses, et elle aurait une grande surprise en voyant ce que ses balles de glace lui avaient fait.


Après avoir rapidement examiné la situation, le Shichibukai sauta directement en direction de cette jeune femme et atterrît sans difficulté derrière elle.


« Je ne sais pas quel pouvoir tu possèdes, mais tu dois être très confiante pour ne pas surveiller tes arrières… »



Effectivement, elle était en train de parler à son ami le pirate sans s’être préalablement protégé ou quoi que ce soit d’autre. Il décida d’adopter un style de combat à distance afin de connaître rapidement celui de son adversaire, mais bien sûr, il voulait en terminer rapidement afin d’enchainer avait une autre personne. Suite à l’explosion, de l’eau s’était évaporée mais il en restait encore pas mal. Situé à environ deux mètres de son adversaire, il gela le liquide jusqu’à arriver directement sur elle et logiquement, sauf si elle évitait très rapidement, elle devrait être coincée… Bien que l'eau était un peu chaude, il réussissait à la geler assez rapidement.


Depuis le début, Oga avait été assez discret. Personne après l’homme aux secousses ne l’avait attaqué, surement parce qu’ils ne savait pas où il était. Mais cependant quelque chose trottait dans la tête du Shichibukai : où était Astral ? Ce dernier aurait du rapidement le rejoindre et bizarrement, il n’y avait aucune trace de lui. Bref, il se concentra sur le combat puis attendit le résultat de son attaque.


@ Code entièrement fait par Oga Saruwatari. Par respect envers mon travail, merci de ne pas reprendre ce code, même partiellement. Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Sam 19 Jan - 16:06
















Royaume de Goa - Part 2

La zone des nobles étaient ravagés par la mort, le sang et le feu. Il n'y avait quasiment plus aucun survivant à l'assaut. La plus part de personnes qui avaient osé rester sur place pour tenir tête au groupuscule, venaient de sombrer dans les flammes voir de finir sous un tas de gravats causé par Lagi. Il avait mis toutes ses forces dans cette offensive et cela l'avait complètement vider. Il venait d'atteindre ses limites. Un épais nuage de fumée s'élevait dans le ciel. Edward avait attaqué le Corsaire, mais son pouvoir ne lui serait d'aucune aide. Ce traître disposait également d'un logia, celui de la glace. Ed' n'était d'aucune utilité contre un tel ennemi. Il ne pouvait pas le toucher et cela était réciproque. Il ne pouvait que se contenter de combattre les derniers soldats encore présent. Il ne savait pas trop quoi faire. Il ne servait strictement à rien dans une telle lutte. Il avait la rage au ventre d'être aussi faible. Avec un esprit plus combattif et une prédisposition au haki, il aurait pu combattre cet adversaire. Il s'en voulait vraiment d'être aussi inutile dans un moment tant important.

Rosen bondit sur ses pieds afin de sortir de la marre de feu. Sa silhouette reluisait d'une lueur jaunâtre, tout son être était composé de lumière. Une fois propulsé dans les airs, il se téléporta sur le toit d'une demeure. Il voulait prendre du recule, afin de réfléchir sur la situation. Personne n'était en mesure de mettre le Corsaire en défaite. Il fallait maîtriser un puissant pouvoir pour le mettre hors d'état de nuire. Pourtant, il y avait un semblant d'espoir pour notre héros. Cet homme n'était pas en mesure d'arrêter notre pirate. Ed' pourrait lui mettre des bâtons dans les roues. Il ne pouvait pas le toucher, mais il pourrait le briser. Il pourrait faire gagner du temps à ses allier pour ensuite fuir les lieux. C'était une option, mais certainement pas une fin en soi. Arf ... Il était coincé. Un tir fusa à ses oreilles. Il pourra au moins s'amuser quelques instants.

Il se transporta en une fraction de seconde à niveau d'un groupe de miliciens. Ses êtres étaient rares dans les parages. La plus part étaient déjà mort sur les pavés. Il sauta en direction du groupe et envoya son poing dans le visage d'un mercenaire. L'homme blêmit sous la puissance du coup et s'envola sur deux mètres. Son nez était enfoncé dans son visage et sa mâchoire était désaxée. Un autre coup de pied au niveau de l'abdomen, vint casser plusieurs côtes à un autre bandit avant l'envoyer au loin. Les mouvements de notre pirate était rapide et il tranchait les autres soldats encore debout à l'aide de son épée. Sa lame était recouverte de sang et il voyait rouge à chaque combat. Ed' était dans une folie meurtrière, hélas il devrait prestement reprendre ses esprits. Un boulet de canon traversa son corps pour anéantir le mur en face de lui. Une grande motte de terre implosa dans les airs.

Une lueur jaune et notre héros se retrouva juste au-dessus du mortier. Il lança son épée dans le tireur et massacra le crâne du second sur le sol. Il n'y avait plus de respect dans sur un champ-de-bataille. Hélas, il avait lancé trop fortement son katana de maigre qualité. La lame se fractura au moment de l'impacte. Arf ! Aucun intérêt, il n'en avait pas besoin pour livrer bataille. Rosenkreuz fit promptement un tour d'horizon. Il fallait se reconcentrer sur son ennemi principal. Il vit le Corsaire au loin, il venait d'attaquer Lagi. Mince ! Plus de temps à perdre. Il se téléporta en un millième de seconde et apparut sur son côté gauche. Oga était prêt à agresser un autre membre du groupe. La jeune femme était de dos, elle ne pourrait certainement rien faire pour le contrer. La glace gelait à vue d’œil. Il arriva sur la gauche de l'action et ne prit pas le temps de réfléchir. Il se mit entre Oga et la demoiselle. Son corps reluisait d'une extrême lueur jaune. Il créa un puissant dôme de chaleur. Le dôme formait une sphère de dix mètres de diamètre. La chaleur présente dans le dôme était capable de brûler au second degré. Il connaissait la puissance de la jeune femme. Il faisait simplement cela pour ralentir la propagation de la glace et surtout pour contrer l'offensive du Shichibukaï.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Sam 19 Jan - 23:07

L'heure de la fin...



Les coups s'échangeaient de partout. Chacun se battait pour sa vie jusqu'à cette intervention. L'intervention qui nous avait forcé à bouger. Bouger pour notre survis. Nous n'étions pour l'heure que des pions et au fond, nous n'avions qu'un objectif MAIS... Pas de plan précis. Là, nous faisions le plus de dégâts possible jusqu'à ce que nous ayons ordre de changer de train train. De ce fait, Edward avait fait sa part du contrat et moi, j'avais opté pour une destruction massive en jouant de l'environnement. Voilà ce qu'un vrai combattant. Ce n'est pas forcément celui qui se bat avec tout son corps ou avec toutes ses armes, mais celui qui se sert de tout y compris son environnement. Ainsi, un vrai combattant, un vrai assassin, ça n'a pas d'arme ou de style de combat précis, ça use de tout y compris de la chose la plus insignifiante possible pour s'en servir comme une arme. Ainsi un lacet, une épingle, ça devient une arme pour lui... Un vrai Mac Geyver quoi... Pour ma part, j'avais utilisé des bâtiments où peu de monde se trouvait. C'est comme ça que l'huile s'était répendue et que par la suite, de fil en aiguille, une explosion miracle eu lieu suite à une étincelle provenant d'une alliée.

Posé sur ma plateforme, j'attendais de voir le résultat de tout ça. Fatogué, je ne pouvais pas faaire grand chose. Une attaque serait parfaite pour profiter de mon état, mais je ne comptais pas me rendre facilement même si j'avais pleinement conscience que je pouvais mourir ou être capturé dans le meilleur des pires des cas. Heureusement après un court instant, la demoiselle qui faisait médecin venait à moi. Son discours était certes sec, il avait de quoi rassurer ma personne qu'elle m'aiderait. Mais devais-je aller jusqu'à me reposer sur ses épaules ? Non absolument pas. Logia avait-elle dit ? Il n'y a donc pas énormément de moyen pour le battre... Utiliser l'élément rival au sien ou alors utiliser le haki si quelqu'un l'a en ce groupe chose dont je doute. Je vins donc à articuler quelques mots essouflé.

" ... Je ne suis pas contre quelques soins... L'utilisation de mon pouvoir me fatigue pour le moment... Du moins utilisé trop fréquemment à cette fréquence.. C'est comme si je dépassais mes limite malgré le fait que ça semble simple de frapper l'air ainsi... Puis ..."

Pas le temps de finir. En un clin d'oeil, la demoiselle avait dans son dos le shichubukai et celui-ci me regardait. Ainsi donc il laissa sa voix glaciale ( quoi de plus normal pour le logia de glace ) retentir me faisant froid dans le dos avant de pointer ses mains tel des revolvers. Pas besoin d'imagination pour savoir ce qui allait se passer. Dans un mouvement de détresse, ne sachant pas si j'étais le seul visé ou non, je poussa Vexy avant que le coup ne parte. M'étant déplacé sur le côté, deux balles passèrent à côté de moi, mais les deux autres, elles touchèrent de profils leurs cibles respectives. Mon épaule et mon flanc gauche. La douleur était là, les balles glacés ayant des effets presque pire que des balles en métal.

Je m'effondrais espérant qu'il ne s'en prenne pas à Vexy, car au fond, peut être pourrait-elle m'aider. Mais avant cela... Je vins à profiter de l'attaque d'Edward en soutient pour ramper vers le côté de la platforme. Peu haute, je pouvais tenter un coup.. Je vins à serrer les dents puis sauter de la plateforme. Tombant à peu près bien, je vins à me poser contre un mur tentant de voir l'étendu des dégâts, mais je me faisais pas d'illusions. J'étais trop fatigué pour utiliser mon pouvoir, ce serait des coups de katana et encore, les déplacements seront difficile. Je n'arrivais pas à avoir un équilibre suffisant sur la jambe gauche pour avoir des coups précis. Je pouvais que me relever et me pencher sur la droite pour me soutenir au mur de maison contre moi. Autant rester là. J'étais une cible facile pour sûr, mais je me devais de trouver un truc utile à faire.

Cherchant, je ne savais pas quoi faire. Utiliser le gura serait trop épuisant, pourtant, je me devais de trouver un truc... Dix mètres... Sur dix mètres, il n'y avait pas grand chose qui serait utile pour aider les gens à combattre le shichibukai. Alors que là haut l'atmosphère augmentait dû à l'attaque en forme de dôme de Ed, je venais à regarder les gens qui restaient là à soutenir les marines. Ils devait mourir à la base donc autant faire cet objectif secondaire. Même si ça me faisais chier... Je vins à ramper contre le mur puis je vins à plier le bras et frapper en direction d'un haut de bâtiment. L"onde sismique dirigé vers le toit vint à frapper celui-ci puis le haut du bâtiment s'effondra tombant sur la foule telle une pluie. Des gens mourraient recevant des débris gros, d'autres étaient blessés sur le coup. Bref... Sur le quart de gens restants, sûrement la moitié finissaient mort ou blessés.

Ma force me quittait... J'avais trop encaissé. J'aurais du être plus fort. Je m'effondra donc inconscient. La suite... Ce sont les marines et/ou révolutionnaires de ce moment qui en déciderais, mais vu les marines dans le coin.. plus le shichibukai, c'est plus le gouvernement qui risque d'avoir la main sur moi plutôt que mes alliés... Ainsi donc se finissait ma part du contrat pour moi. Survivrais-je ? Nous verrons bien...

© Lagi


HRP :

Donc pour résumer la situation que ça reste logique. Les bâtiments se sont effondrés et l'explosion a eu lieu, mais comme dit dans son post, Oga a évité ou amoindris les coups. Pendant ce temps, Vexy est arrivé à moi oki.
ENSUITE ( important pour ton post oga ). J'ai donc écouté tes paroles, tu nous prends par surprise. Je pousse Vexy ( devant toi oga ) et devant moi aussi ; pour éviter qu'elle soit prise dans ton attaque en pensant que tu la visais aussi, je me décale donc pour la pousser et prend donc 2 coups sur 4 puisque de profil et non de face. Par la suite, Ed arrive et je profite qu'il lance son attaque pour tomber de l'estrade et tomber en contre bas hors de la fournaise en forme de dome ( pour pas finir en tartine grillée ne pouvant pas contrer la chaleur * tu aurais du y penser Ed è_é suis pas en diamant moi XD * ) et me trouvant en contre bas je vise un haut de bâtiment pour que des débris tombent pour blesser et tuer les spectateurs.

A vous de voir si prise en prisonnier ou pas ( même si je serais pour ^^ ) je me retire donc de cette partie en attendant la fin pour voir comment je finit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Dim 20 Jan - 14:20

L'explosion c'était bien passée voir même parfaite, Céléna avait fait son travail comme une reine. Enfin elle n'avait pas réellement fini son travail, elle avait encore une chose à faire exploser. Cette chose était le château, il était encore debout, mais elle avait tout calculer, si ça sauter maintenant ça ravalerait les flammes si elle attends quelque minute ça allait les accroître. Personne ne pourrait savoir ça a moins qu'il y est ici comme elle une experte explosifs,le soucis étant qu'elle était totalement seule contre trop de marine qui s'approchait. Céléna ne pouvait donc pas rester en paix sur son toit sinon le roi exploserais comme ça. Il serait bien dommage de le voir exploser il y avait mieux à faire. Elle pris l'homme sur son épaule pour fuir le toit qui explosa derrière elle. Le roi était à la merci de Céléna c'était certain même si celui ci était très confiant, en même temps il avait de quoi.Il avait du monde qui essayer de le libérer mais il ne fallait pas laisser faire ça. Elle tirer en l'air sur les maines qui la poursuivait sur les toits en sautant là ou elle pouvait. Ses compagnon semblait si loin et si près en même temps, elle ne pourrais pas tenir indéfiniment ainsi son stock de grenades devenez inquietant, elle en avait plus que deux.IL faut les garder pour plus tard il y avait encore des truc à faire. Elle ne peux compter que sur son fruits qui était fatiguant au fond. Elle observait les alentour et remarquait que le moment était parfait. Elle jetait le roi en l'air sortant rapidement une télécomande de sa manche. Le château se mis à exploser, créa de nombreuse explosion partout et malencontreusement sous ses pieds.

Elle était en tain de tomber et le roi aussi,Tsubaki était là à se battre contre des marines, il venait de donner l'ordre de faire sauter le roi. Ni une ni deux elle le fit exploser dans les airs. et atterrissait au sol à ses côté, mais elle se sentais mal, comment faire son sommeil allait la rattraper. Elle tuer des marines encore et encore il semblait infini mais son corps était de plus en plus lourds. Elle allait bientôt réellement devenir inutile, elle s'approchait de Tsubaki un peu titubante de sommeil et lui chuchotait dans l'oreille inaudible par les autres.

-Utilise moi en tant qu'armes mon corps deviens trop faible je vais faire diversions et me transformer je serais au sol.


Elle jetait une de ses dernière grenade qui était fumigene au sol, et se transformait en missile ni vu ni connu une fois ceci fait. Elle s'endormie totalement sans attendre son corps ne tiens plus,elle ne pouvait l'aide qu'ainsi. Son explosion suffirait certainement pour débarrasser Tsubaki de tout ses ennemis. Céléna aimait vraiment les explosion pour s'etre mis dans cette forme mais quoi de mieux pour bien dormir, elle ne serait surement plus utile pendant une heure ou deux, elle ne le savait même pas elle même. En tous cas elle faisait assez confiance à ce blond pour lui dire ça.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Dim 20 Jan - 15:24








• Dernier souffle, Bakutan la mini bombe ! ..


On dirait que la guerre contre les nobles se transformait en une guerre contre le gouvernement. Je ne savais pas pourquoi mais j'avais un mauvais pré-sentiment. Nous n'avions rien demander au gouvernement et nous avions tout fait pour éviter qu'ils soient derrières nos dos, mais l'envoie du Shichibukai confirmait qu'ils n'avaient pas l'intention de nous laisser. Pourtant, nous étions en train de leur rendre un très grand service. Ou peut-être qu'ils trouvaient les actions des nobles juste et acceptable ? Tant pis, nous n'allions pas reculer, si c'était la guerre qu'ils voulaient, j'étais près à leur déclarer la guerre. Ce fichu capitaine corsaire venait de salir tous mes plans, les choses allaient être beaucoup plus difficile que prévu, mais une chose était sûr, je ne laisserais aucun personne mourir. Je parlais bien évidemment des gens qui m'avaient prêté leur force pour ce combat.

La jeune femme aux cheveux roses se nommait Vexy Hope, j'avais déjà entendu le nom de famille auparavant, peut-être qu'elle n'avait aucun lien avec. Enfin qu'importe .. Ce n'était pas important .. Après s'être un peu occupé de Céléna, elle rejoignait directement Lagi qui semblait être dans un sale état. Quant à Céléna, elle regagnait rapidement ma précédente place, c'est-à-dire sur le toit en haut, près du roi. Le roi ne pouvait rien faire, tous ses membres paralysés, il ne cessait de hurler. J'espérais qu'il pouvait ressentir la douleur qu'il avait infligée aux esclaves et à certains habitants de ce royaume. J'espérais qu'il regrettait ce qu'il avait fait .. Par contre, il était trop tard pour demander pardon, je ne le laisserais pas filer. Céléna par mesure de précaution posait des charges explosifs sur lui et un peu partout au-dessus du bâtiment. Ensuite elle bombardait toute personne qui voulait monter sur le toit pour secourir le roi, il fallait l'avouer, son pouvoir était vraiment incroyable.

Une femme tel qu'elle dans ma révolution serait un bon début. Enfin bref, d'un geste de main, je demandais à Céléna de jeter un explosif dans l'eau, elle exécutait ma demande rapidement. Soudain, une énorme explosion eu lieu, elle ravageait tout sur son passage et les flammes continuaient à danser. L'eau n'étant pas trop du côté de Lagi, il ne pouvait donc être toucher par le feu. Mais l'onde de la flamme se propageait jusqu'à lui, ce qui éloignait le Shichibukai de Lagi .. Mauvaise nouvelle, aussitôt après l'onde de choc Vexy se trouvait devant Lagi afin de le soigner ? Le shichibukai se trouvait désormais derrière elle. La personne la plus proche pouvant contre l'attaque du Shichibukai était Edward. D'ailleurs en parlant de lui .. Il se déchainant en éliminant un nombre important de soldat et tout comme nous qui étions près de l'explosion, il l'esquivait de justesse.

Le capitaine corsaire, très malin gelait le reste de l'eau qui se trouvait sur le terrain et surtout près de Lagi et donc de Vexy aussi. Contrairement à l'eau qui se trouvait au milieu du champ-de-bataille, celui-là était moins chaud et donc plus facile pour l'homme glace. L'eau se gelait rapidement et arriver droit sur Vexy, en-sous d'elle. Aurait-elle le temps d'esquiver ? En tout cas, si elle le fait pas, elle allait être pris au piège et ne pourrait surement pas bouger. Si je voulais, j'aurais très bien pu l'aider, mais y avait plus important à faire, un officier de la marine et des nombreux soldats allaient bien nous mettre des bâtons dans les roues. Je me devais de m'occuper d'eux pendant que Edward essayent de sauver les autres.

→ explication sur l'état des lieux : La zone de combat était divisé en deux, une partie où on voyait les nombreux soldats de la marine et l'autre partie ou se trouvait Edward et les autres. Céléna se trouvait dans la partie, où je me trouvais c'est-à-dire où il y avait les marines. Ces deux parties sont séparés par des nombreux débris enflammée .. La fumée était épaisse et nous empêchait d'avoir une vue correct.


Je me positionnais à environ dix-mètres des soldats de la marine et j'attendais de voir ce dont ils avaient en tête. Soudain j'entendais de nombreux tirs dirigé dans ma direction et les soldats déterminés pour m'arrêter se lançaient sur moi avec leur sabre. Une chose était sûr, tout seul je n'arrivais jamais à vaincre tous ses hommes. Les balles étaient tellement nombreuses que mon pouvoir était inutile. Je réussissais à contrer la plupart des munitions, mais malheureusement, j'en avais reçu dans la jambe et un autre dans le ventre. Dangereux, très dangereux ! Tout comme n'importe quel homme sur cette terre, j'avais des limites. Ma fin s'approchait sûrement ? Je m'agenouillais et je tenais mon ventre avec ma main. Je ressentais une douleur très puissante au fond de moi, tout mon corps bouillonnait, des mots de tête très perturbant. Ce qui voulait dire que j'avais beaucoup utilisé mon pouvoir et que j'avais dépassé mes limites. Derrière moi se trouvait le bâtiment ou se trouvait Céléna et le roi. Avant qu'il ne soit trop tard, j'ordonnais à Céléna en levant le doigt d'éliminer le roi. Une seconde après, une grande explosion avait eu lieu derrière moi faisant tombé de nombreux débris autour de moi. Les soldats arrêtaient leur courses pour savoir ce qui se passait. Je tournais mon regard derrière et j'apercevais Céléna en train de tomber, quant au roi, il avait été anéanti par plusieurs c4. J'adorais de plus en plus cette femme, elle était vraiment douée dans son domaine. Elle avait un don très puissant.

Je voulais me déplacer pour rattraper Céléna, mais malheureusement mon corps ne m'obéissait plus .. J'essayais de forcer, mais c'était difficile. Heureusement elle avait su reprendre son contrôle et elle atterrissait près de moi avec un visage plutôt endormit. Elle m'adressait ensuite la parole en disant que je pouvais son corps comme une arme. Suite ces paroles, elle jetait une boule de fumigène et elle se transformait en missile. Les marines commençaient à paniquer en voyant la boule de fumigène, quant à moi j'esquissais un léger sourire en disant :



« Si toutes les femmes étaient comme toi, le monde ne serait pas ce qu'elle est. » disais-je d'un léger sourire.

Ensuite je frappais son corps en missile à l'aide de mes coussinets pour le faire exploser au milieu des soldats de la marine. J'étais persuadé que aucun des soldats n'étaient en vies. Il était temps de partir maintenant .. Les gros n'allaient pas tarder à rappliquer et nous avons fait notre travail, notre objectif qui était d'annuler le marcher d'esclave et de juger le roi. Malheureusement on n'avait pas pu le juger devant le monde entier, mais au moins on l'avait pas laissé continuer ses massacres. Ayant toujours une balle dans le ventre et une dans la jambe, je commençais à cracher du sang par la bouche et je perdais petit à petit connaissance. J'avais qu'à même une dernière chose à faire avant de tomber .. Je me téléportais malgré mes blessures, derrière le Shichibukai, Edward semblait être sur le côté gauche et préparait quelque chose de grand. Je prenais ainsi la parole en m'adressant au Shichibukai qui était à ma merci en disant :



« Saleté de Shichibukai ! Tu crois que c'est juste de vendre des humains parce qu'on a le pouvoir et l'argent ? Si tu as accepté cette mission ce que tu le penses et donc tu n'es pas mieux que ces nobles pathétique. VA-ENFER ! » Disais-je tout en lançant mon attaque suivant :



« Bakutan - Mini bombe ! »

Au moment où je m'étais téléporter derrière lui, je créais une petite quantité d'air dans ma main et une fois la parole lancée je compressais l'air et en finissant ma phrase je lui envoyais ma boule d'air compressé. L'air est frappé à la vitesse de la lumière et même un logia ne pourrait rien contre. C'était bien évidemment ma dernière technique avant que je tombe complètement sur le sol essoufflé, les yeux ouverts je regardais droit dans le ciel. J'avais l'impression de mourir, je voyais ma vie défilé tel un film, je voyais des créatures étranges, l'un qui voulait m'emporter et l'autre qui voulait me sauver. J'étais perdu .. Il aurait donc suffit de deux balles pour me mettre dans ce piteux état, quelle honte pour qui voulait devenir un leader de la révolution.


---------------------------------------------------------------------------------

Hors rpg : Vexy termine ce topic, ensuite on n'en ouvre une autre pour la fuite. Je l'ouvrirais en intervenant et ensuite Edward enchaînera. Comme vous pouvez le voir, mon perso est désormais K.O tout comme Lagi, L'équipage de Vexy, vous avez nos vies entre vos mains x) Trouvons un endroit pour nous caché, ou un navire pour fuir .. A mon prochain post, je vous demanderais de me rejoindre, bien évidemment évidemment vous allez refusé sauf Lagi et Céléna Smile Vexy à toi de clore ce topic et ensuite vous pourrez demander vos points.


Revenir en haut Aller en bas
Vexy Hope
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 58
Points d'activités : 647
Age : 22
Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 375
Points de popula' [PP] : 451
Divers:
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu ! Dim 20 Jan - 22:19



Un joli petit chaos s’était installé au beau milieu du saint Royaume de Goa. Vexy n’avait pas vu de tels évènements depuis longtemps, et surtout, ne s’était mêlée de rien depuis pas mal de temps. Mais elle était là, à tenter de couvrir un pseudo-révolutionnaire, utilisateur d’un des fruits du démon les plus puissants qui soit, au beau milieu de flammes, de poussières et d’un sol ravagé par un tremblement de terre.

Les choses s’enchaînèrent un peu trop vite à son goût. Elle tourna la tête juste à temps pour voir le Shishibukai apparaître dans son dos. Connaissant parfaitement bien son logia, elle savait qu’elle ne risquait rien tant qu’il ne la touchait pas, contrairement à Lagi devant elle. Mais ça, lui ne le savait pas. Il la poussa sur le côté, sans qu’elle comprenne vraiment pourquoi avant de se souvenir qu’il ne l’avait probablement pas vue user de son fruit, et alla rouler plus loin. Au même moment, Edward apparut dans son dos, visiblement dans l’idée de la protéger. Une chaleur intense se créa entre elle et le shishibukai. Elle remercia silencieusement le pirate, car même en étant en diamant, elle ne pouvait pas résister longtemps à de la glace si jamais elle était atteinte par celle-ci. Mais ils n’étaient pas tirés d’affaire.

En fait, Tsubaki apparût de façon complètement impromptue alors qu’elle se relevait, et surtout, éjecta le Shishibukaï assez loin pour leur permettre de souffler un peu. Sauf que juste après son attaque, il s’effondra à leurs pieds. Vexy poussa un soupir rageur.

- Si c’était pas pour leurs belles gueules de héros, je les laisserais bien là ! Tss… Mais bon, je n’aime pas avoir des dettes.

Elle se baissa et porta Tsubaki, qui n’était pas si lourd pour une femme en diamant, et fit un signe de tête à Edward.

- Tu viens chéri ? Merci pour tout à l’heure, mais il faudrait récupérer l’autre aussi avant que Saruwatari ne revienne. Il a été méchamment blessé. Et récupérer la gamine aussi. Je n’aime pas abandonner les petites comme elle, elle pourrait être sa sœur ou quelque chose.

Sur ceux, elle tourna les talons et commença à courir vers là où Lagi avait fui, réfléchissant déjà à comment elle pourrait les soigner, et mettre un maximum de distance entre eux et l’homme des glaces.

Bon, fin pitoyable mais vous m'avez pas laissé grand-chose à ajouter x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: • Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu !

Revenir en haut Aller en bas

• Part 2.# - Royaume de Goa, ventes aux enchères interrompu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Royaume de Goa-