AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Collecte d'infos [ft. Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Collecte d'infos [ft. Edward] Dim 6 Jan - 20:34



Il était assez difficile de pénétrer dans le Royaume de Goa, du moins dans la partie haute de la ville. Pourtant, ce jour-là un révolutionnaire avait réussi à passer à travers les mailles du filet. Se présentant à tous les contrôles, déclinant son identité et prétextant un simple rendez-vous d'affaires avec un commerçant, il avait pénétré la ville muni d'une mallette. Une habile manoeuvre qui lui permettait de continuer son périple sans être repéré. Il n'avait pas pour habitude de créer du grabuge ou des affrontements, il savait se faire discret, se fondre dans la masse et les populations. Dans les rues, personne ne le remarquait, quelques nobles croisaient certains travailleurs là pour les servir, les commerçants sortaient leurs plus beaux produits à leur arrivée, tous faisaient en sorte que les rues soient les plus propres possibles. Tout était rejeté dans le Grey Terminal, un endroit où vivaient tous ceux qui n'avaient pas leur place dans ce haut monde.
Sans faire appel au Gouvernement, les nobles du pays avaient créé une polarisation de la société, les classes moyennes n'existaient plus : soit elles trouvaient le moyen de s'élever, soient elles se retrouvaient jetées, là-bas, dans les ordures.

À lui tout seul, Ikari Reisei n'avait pas l'intention de faire changer les habitudes de l'endroit, il était là pour une mission de repérage. Peut-être que le grand mouvement révolutionnaire s'arrêterait sur le cas de cette île qui, sans pourtant être très connue, dirigeait pratiquement tout East Blue. Une place stratégique pour tous les camps, le Gouvernement ayant pour le moment l'ascendant, les nobles envoyés étant les modèles de ceux qui étaient présents sur place. Il était clair que le rêve de toute la bourgeoisie de cet endroit était de s'élever un jour, peut-être, au rang de ceux-ci, d'emménager sur la Terre-Sainte de Marie Joa. Personne n'y arriverait, il fallait se rendre à l'évidence. Pourtant, ils continuaient, mettant en péril la vie d'autrui pour leurs propres intérêts. Peu nombreux, mais très concentrés et soudés, les nobles dominaient d'une main de fer. Il fallait que cela change.

Reisei continuait ses investigations, mais ne pouvait rien accomplir ici. Il lui fallait des relations très haut placées et s'adresser directement à un noble aurait eu beaucoup de trop de conséquences. Il n'aurait pas obtenu de réponse, aurait été arrêté par la garde, dans le meilleur des cas : jeté dehors, dans le pire : pendu. Il ne pouvait pas se permettre de perdre sa vie aussi bêtement, sans même avoir transmis des informations à ses supérieurs. Il tenta bien d'obtenir plus de renseignements dans les endroits habituels : à savoir bars et autres tavernes, mais les gens étaient atrocement froids et ne souhaitaient pas discuter de personnes qui pouvaient s'en prendre à leur famille.
Sans renoncer, le jeune homme tenta une manière plus incongrue, mais non violente. Il tenta l'impossible, bravant tous les dangers, escaladant rapidement un mur pour entrer dans une maison. Il était arrivé dans la salle de bains. L'endroit semblait vide tout comme l'énorme bâtisse. Un endroit luxueux, empli de trésors qui pouvaient attirer des voleurs de passage.

Ce fut finalement en ouvrant la porte qu'il remarqua une silhouette qui en fermait très lentement une autre. Vu l'accoutrement, ce n'était pas un noble, mais bel et bien un voleur. Sans faire assez de bruit pour alerter le voisinage, Ikari Reisei interpella la personne.


« Pssst... Pssst... » il siffla, espérant retenir l'attention de l'homme, car, de dos, il semblait être de sexe masculin.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Collecte d'infos [ft. Edward] Lun 7 Jan - 20:09
















Collecte d'Infos

De retour dans le Royaume de Goa, un frisson parcourait l'échine de notre jeune pirate. Il avait fait des ravages dans cette région, il y a quelques mois de cela. Il revenait tout juste d'une longue aventure. Il n'avait pas choisi cette destination par intérêt, mais c'était bel et bien retrouvé ici contre son gré. Il était monté clandestinement à bords d'un navire marchand. Il avait laissé la vie sauve à cet innocent, hélas celui-ci devait livrer durant plusieurs jours dans la région d'East Blue. Bon à première vue, cela ne gênait en rien notre héros. Par contre, quand il reconnut l'île vers laquelle ils s'approchaient, il eut soudainement envie de rebrousser chemin. Le Royaume de Goa n'avait certainement pas oublié l'attaque d'un groupuscule de la Révolution. Quelques inconnus qui avaient mis à feu et à sang la capitale et qui avaient pris en otage le roi du royaume. Tiens ! Il ne se souvenait plus si l'individu avait survécu ou non à l'assaut. Une fois accosté sur l'île, Edward opta immédiatement pour un profil bas. Il ne devait pas se faire repérer dans la région. Il devait être un renégat dans ce coin et son visage était connu du moindre citoyen. Sa seule chance ce trouvait dans le Grey Terminal. Uhm ... Ce n'était pas si facile de s'introduire dans ce lieu. Il avait le choix entre la milice armée du royaume ou les mercenaires du bidonville. A choisir ! Autant aller vers l'étage supérieur, au moins le niveau de vie était plus agréable.

Rosenkreuz se déplaça délicatement à travers la citée. Il masquait son visage sous une capuche et sa silhouette sous un épais manteau marron. Certes, pas très inaperçu, mais il n'avait rien trouvé de mieux dans les cales de son embarcation de dernière minute. Faisant toujours plus profil bas, il évitait les patrouilles et tâchait de rester dans l'ombre des habitations. Il frôla à plusieurs reprises la catastrophe, en plongeant prestement dans un buisson à l'arrivé d'un garde ou d'un enfant. Les enfants étaient pire que des démons. Ils pouvaient vous tendre la main et une fois le dos tourné, vous enfoncez un poignard de sang-froid. Il fallait être très prudent avec ce genre de créature dans ce secteur. La moindre alerte et vous étiez foutu !

Après plusieurs heures de recherche, la faim commença à titiller son estomac et son esprit. Il ne pouvait plus détourner une seconde son attention de ce creux. Il avait envie d'un bon carré de bœuf, voir des pommes de terres avec sa sauce aux champignons. Ou non ! Des lardons et un œuf ... Uhm ! Il salivait rien qu'à imaginer le léger fumet de ses plats. Hélas, cela n'arrangeait en rien ses besoins. Bien au contraire, en y pensant constamment, il avait plus en plus faim. Il se permit, alors, un petit écart de conduite. Il fractura une porte et entra dans une demeure. Il n'y avait à première vue personne dans la maison. C'était parfais pour notre jeune pirate, il se faufila dans la cuisine et dévalisa le réfrigérateur. Il commença par de la charcuterie en entrée, un reste de poulet pour le plat de résistance et une part d'un délicieux gâteau comme dessert. Succulent ! Un délice pour ses babines, mais il ne put se résoudre à partir de la sorte. Il fourreau quelques nutriments dans ses poches et quitta silencieusement les lieux. Alors qu'il sortait doucement par la grande porte, un individu l'interpela. Mince ! Il était fait comme un rat. Il tourna légèrement les talons et remarqua que l'homme n'était guère un soldat. Il s'approcha de celui-ci et lui demanda l'objet de tout se remue-ménage.


Quoi !!!? Tu vois pas que je me dissimule ... Qu'est-ce que tu me veux ?

Dit-il en chuchotant avec la bouche à moitié pleine.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Collecte d'infos [ft. Edward] Lun 7 Jan - 20:47



Alors que l'action se déroulait de la manière la plus clandestine possible, Reisei venait certainement de faire la bourde la plus comique de la décennie. Interpeller quelqu'un de la sorte, alors qu'il ne voulait pas l'arrêter et ne lui voulait aucun mal, n'était pas une bonne idée. En plus d'apporter des ennuis à celui qui commettait le méfait, le jeune homme risquait de s'en apporter à lui-même. Sa collecte d'informations risquait l'échec et être fiché ici signifiait ne plus pouvoir rentrer à sa guise. Qu'est-ce qu'il lui avait donc pris ? Sans même dire un mot, le révolutionnaire fit un simple signe de main à son interlocuteur, apparemment dérangé dans un repas. Il lui montra le chemin de la pièce où il venait, voulant lui faire comprendre que c'était une voie de passage sûre où il ne risquerait pas d'être pris.

Regardant à peine si son comparse le suivait, Reisei sauta par la fenêtre, se retrouvant dans un buisson. Ainsi dissimulé, il pouvait observer les environs et savoir quand il pourrait sortir. Toujours sans savoir si le voleur l'avait suivi, il se releva furtivement de sa planque, longea un mur, fracassa une porte en bois d'un coup de pied et pénétra à l'intérieur. Une vieille bâtisse, apparemment inoccupée vu la poussière qui y régnait en maître. Ce serait parfait pour y rester quelques temps, même s'il valait mieux filer en vitesse avant que les propriétaires ne rentrent et voient que des victuailles avaient été dérobées. Tant pis, cela ferait l'affaire le temps d'une petite discussion. Ce voleur semblait plutôt doué et avait été dérangé un peu par hasard. Sans l'intervention de Reisei, il aurait très bien pu continuer son méfait et filer comme si de rien n'était sans se faire repérer. Il avait sans doute une bonne expérience du métier, mieux valait commencer par le question et obtenir des informations sur l'endroit.


« Ce que je veux ? En savoir plus sur ce Royaume, ce qu'il se passe, ce qu'il s'est passé, ce qu'il se passera ? Tu peux m'aider ? » lança-t-il une fois qu'il fut installé sur le vieux canapé miteux de ce qui devait être le salon.

Déjà, en face, on pouvait entendre des cris ou plutôt un cri. Une femme avait hurlé au voleur, son réfrigérateur se retrouvait souillé, vide. L'appétit du type devait être assez conséquent. Il ne fallait donc pas traîner ici très longtemps, les forces de l'ordre arriveraient dans quelques instants et la porte fracturée ici n'arrangerait en rien les affaires des deux comparses.

En regardant ce type, il ne pouvait pas nier qu'il dégageait une certaine classe, une prestance. Il devait bien connaître son sujet ou être là depuis longtemps. Ikari avait beau réfléchir, sa tête ne lui disait rien, du moins pas dans ses souvenirs proches. Il lisait rarement la presse et ne s'attardait pas trop sur les primes qui étaient publiées par le Gouvernement, il y croisait généralement trop de visages familiers, des Révolutionnaires en cavale traqués pour des actes anti-gouvernementaux. Dans tous les cas, deux solutions étaient à exclure : qu'il fasse partie des nobles et qu'il soit de la Marine. Il n'avait pas non plus la tête de quelqu'un qui vivait dans les ordures depuis longtemps. Il devait donc venir de l'extérieur. Un pirate, chasseur, corsaire ou même révolutionnaire ? Il le saurait bientôt.


« Pour information, je m'appelle Ikari Reisei. »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Collecte d'infos [ft. Edward] Jeu 10 Jan - 12:14
















Collecte d'Infos

Edward venait de cambrioler une demeure pour assouvir son appétit gargantuesque. Lorsqu'il quitta les lieux, un homme l'interpella. Qui était cet inconnu ? Aucune idée, pourtant, notre jeune pirate lui emboita le pas. La curiosité était un vilain défaut. Il lui suivit dans une autre habitation, non loin de son ancien méfait. Il le suivait comme un simple mouton de Panurge. Il ,'avait rien à craindre pour l'instant, son fruit du démon était activé. L'homme prit place dans un vieux canapé et questionna notre héros. Rosen ne savait pas trop quoi répondre. Il préférait éviter ses questions, mais cela risquerait de froisser l'étranger. Il prit quelques minutes pour réfléchir.


Je ne connais pas grand chose sur ce Royaume. Ici, règne les riches ! Ils organisent de nombreux banquets dont celui du commerce d'esclaves qui est très réputé dans la région. Il n'existe aucune classe moyenne, soit on est riche et on vit dans les étages supérieurs. Soit, on est pauvre et c'est direction le Grey Terminal. Ce royaume dirige tout East Blue. Récemment, une bande de pirates a attaqué le roi et anéantit une fête avec comme thème principale la vente d'humains. C'est tout ce que je sais actuellement. Mon nom est Edward Rosenkreuz, mais Vongola sera largement suffisant.

Un cris retentit au loin. Edward pensait d'abords qu'il s'agissait de la découverte de son outrage, mais d'autres cris firent alors leur apparition. Des pas arrivèrent à hauteur de la demeure et des bruits de bataille fusèrent dans la ruelle. Ed' regarda discrètement à travers la vitre. Mince ! La Marine était présente dans les lieux. Habituellement, il n'y avait qu'une milice locale ... Sûrement des renforts à cause de l'insurrection du mois dernier.


Soldats !!! A l'assaut !!!

L'endroit n'était plus sûr, il fallait partir au plus vite. Un boulet de canon explosa la façade de notre refuge. Le bois implosa aux quatre coins de la pièce. Le bruit était assourdissant et les oreilles de notre héros sifflaient lourdement. Il n'entendait plus les combats aux alentours et essayait de retrouver l'inconnu. Sa vue était légèrement floue, il n'y avait pas une seconde à perdre. Une seconde explosion retentit. Edward fut projeté en avant et tomba la tête la première au beau milieu de la rue. Il y avait les marines d'un côté et un groupe de bandits de l'autre. Il venait encore de se retrouver dans une affaire très déplaisante. Le groupe de mercenaires approchait à grand pas. 0 cet distance, on pouvait facilement remarquer les différences. Il y en avait une vingtaine, dont cinq ou six géants de quatre mètres. Un dernier coup d’œil à l’horizon, toujours pas de nouvelles d'Ikari. Le groupe serait bientôt sur lui. Les soldats de la Marine étaient déjà entrain d’aboyer leurs sommations à notre jeune pirate. Il était pris entre deux feux, mais il savait déjà quelle serait la marche à suivre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Collecte d'infos [ft. Edward] Jeu 10 Jan - 14:15



Collecte d'infos




La réponse d'Eward, dit Vongola, ne mit que quelques secondes à arriver. Elle n'avançait pas Ikari puisqu'il savait déjà tout ça. De toute manière, il n'aurait pas pu espérer grand-chose d'un voleur qui s'y prenait en pleine journée. Cela voulait certainement dire qu'il n'était pas d'ici et qu'il ne connaissait pas vraiment la situation politique en place. Des riches et des pauvres, il avait bien résumé la situation. Ces premiers devaient être la raison de sa venue puisque les butins de grande valeur devaient être foison dans ces quartiers.

La discussion coupa court lorsque le cri se multiplia, laissant place à des tirs de boulets. Le premier fit vibrer la bâtisse tandis que le deuxième détruisit complètement le mur, laissant les deux criminels à la vue de tous. Vongola n'avait pas eu de chance puisqu'il s'était retrouvé propulsé en pleine rue. Reisei, placé à quelques mètres de lui avait eu plus de chance puisqu'il avait été plus épargné de l'explosion. Il avait pu se cacher, se mouvant furtivement de manière à être hors du champ de vision de ce qui arrivait. Des marines, plutôt nombreux s'élançaient contre une vingtaine d'individus. Parmi eux se trouvaient des hommes immenses, sûrement des géants qui devaient être capables de détruire une maison d'un seul coup de poing. Le jeune Révolutionnaire, peu expérimenté, n'aurait pas aimé les affronter.

De sa position, il pouvait voir Edward, pris entre les deux, bloqué. Qu'allait-il faire ? Aussi sympathique qu'il pouvait être, Ikari n'allait pas intervenir pour le protéger. Mettre à mal sa couverture n'était pas une bonne idée, surtout pour une personne qu'il venait à peine de rencontrer. Son objectif était de se faire discret, de ne pas entrer en conflit avec les Marines. Il s'agissait de son but, de régner sur le monde, mais il ne pouvait pas le faire seul. Mis à part ses talents de vol, Vongola n'avait encore rien montré et il aurait pu se retrouver piétiné dans les secondes qui allaient suivre. Pourquoi prendre un tel risque pour une petite frappe ? Aucun intérêt.
Comme à son habitude, le Révolutionnaire allait jouer le rôle d'observateur, préférant largement sa confortable position à celle de son précédent interlocuteur. Les premiers coups s'échangèrent, les géants balayant les troupes grâce à leurs grands bras tandis que les hommes de taille « normale » avaient plus de mal. Avoir de telles forces de la nature dans son camp était bénéfique, surtout pour transpercer les lignes ennemies. Le jeune homme s'en rappellerait et rapporterait cette très bonne information à ses supérieurs qui pourraient s'en servir pour élaborer des stratégies de guerre.

Un peu trop confiant, trop concentré sur ce qu'il regardait et moins sur son camouflage, des paroles lui glacèrent le dos tandis que d'immenses mains venaient de saisir son corps comme s'il s'agissait d'une vulgaire poupée.

« Alors ? On espionne. C'est pas bien pour les riches de ton genre de se planquer là, il vaut mieux rentrer chez toi, petite être. » s'exclama le géant qui avait si facilement capturé Reisei.
« Ahhhhh, je comprends ! C'était ta maison ! On est désolés, mais il fallait pas rester là. » pouffa-t-il en montrant du doigt la bâtisse qui s'était écroulée, tout en terminant un mur d'un vulgaire coup de pied.

Ikari Reisei ne répondait pas, sentant sa respiration devenir difficile. Le géant le serrait si fort qu'il avait du mal à respirer. Il fallait maintenant espérer une intervention extérieure pour s'en sortir. Dans cette situation, il ne pouvait pas attraper ses deux dagues qui auraient pu lui permettre de trancher les mains pour qu'il lâche son étreinte.


To be continued ...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Collecte d'infos [ft. Edward] Ven 11 Jan - 14:58
















Collecte d'Infos



Oculus Ex Inferni by Symphony X on Grooveshark

Edward était dans la galère jusqu'au cou. Il était pris entre deux feux et ne savait pas comment se sortir d'une telle situation. L'explosion lors du tir de canon l'avait beaucoup sonné. Il était encore sous le choc ... Il ne savait pas trop quoi faire et sa tête tournait affreusement. La Marine le tenait en ligne de mire, le moindre mouvement et il serait criblé de balles. Il ne savait toujours pas où ce trouvait Ikari. Il ne le connaissait pas réellement et pourrait facilement l'abandonner à son triste sort. Il était sûr que cet inconnu était partit la queue entre les jambes. Le groupuscule de pirates approchaient à vive allure. Le combat s'engagea dans la ruelle et Ed' en profita pour rouler sur le côté. Les soldats furent rapidement débordés. Les géants massacrèrent leur ligne de défense. Les hommes se faisaient écraser sous la puissance de leurs coups. Ils étaient très imposant et une force de frappe non négligeable au corps à corps. Hélas, leurs corps étaient beaucoup plus grand, faisant d'eux une cible plus aisé pour les canons. Les tirs de boulets fusèrent dans la rue. Des habitations explosèrent et deux géants furent touchés. Il ne restait plus que trois titans. Le reste du groupe était en train de livrer bataille avec les soldats. Il y avait des morts tout le long de l'allée. Le sang coulait déjà sur le sol pavé du Royaume de Goa.

Une explosion retentit et des décombres tombèrent sur notre pirate. Il roula sur le côté afin de cacher le plus longtemps possible ses pouvoirs. Il ne voulait pas entrer dans cette bataille qui n'était pas la sienne. Il se contenta de rester sur le côté, recroquevillé, afin d'observer sans le moindre risque de représailles. Soudainement, il revit enfin la silhouette de Reisei. Il venait d'être pris dans l'étreinte d'un géant. Rien qu'à voir son visage, il souffrait le martyre. Ed' hésitait à l'aider, il n'avait que fait se cacher depuis tout ce temps. Il n'était pas digne d'un combattant, ni de son respect. Pourtant, lui-même n'avait encore rien fait depuis le début des hostilités. Pas le choix ... Il faudrait passer à l'action. Rosenkreuz n'était jamais contre un petit échauffement avant le dîner, voir d'une petite marche digestive après celui-ci. Son corps s'illumina d'une couleur jaunâtre et il disparut de la ruelle. Il refit prestement son apparition entre l'avant-bras du géant et sa main retenant Ikari. Le grand homme poussa un gros soupir de douleur. Edward venait de lui sectionner la main à l'aide de son épée de lumière. Il disparut à nouveau et se retrouva dans la nuque du titan lui enfonçant son épée dans la moelle épinière. Le titan tomba lourdement sur le sol. Rosen se rapprocha de son compère de bonne fortune et le délivra de sa prison de chaire et d'os.

La Marine vit la scène et mis immédiatement les deux pirates en joue. Ed' attrapa Ikari par le col et l'envoya glisser de l'autre côté de la pièce, à l'abri derrière un reste de mur de la bâtisse. Les tirs fusèrent et passèrent au travers du corps de notre héros. Il afficha un léger rictus et fonça sur le groupe de soldats. A l'aide de son épée de lumière, il frappait dans tous les sens, sectionnant des points précis sur chaque individus. Il ne tuait pas forcément ses adversaires, mais chérissait au plus haut point les combats. Il se dégagea promptement de quelques marines. Il y avait encore des ennemis dans la rue. Il restait deux géants et une bonne vingtaine de marines et mercenaires regroupés. Il fit un léger signe à Reisei. Il ne savait pas s'il avait vu ou non ... Quelques secondes après, il fonça dans le tas afin de dévoiler sa puissance à ses insectes.

Il ramassa une épée sur le sol et frappa la première personne qui viendrait à sa rencontre. Les étincelles volaient dans tous les sens, le son des chocs entre le métal résonnait dans tout le quartier. Les cris d'encouragements fusaient du côté du Gouvernement. Des cris de rage émergeaient du côté des mercenaires qui commençaient à réduire considérablement en nombre. Rosen arriva dans leur dos et embrocha le premier des personnages qui osa le défier. Il ne ferait pas de quartier aux bandits tout comme aux marines. Il n'était pas là pour s'amuser, il était là pour augmenter sa prime et faire un massacre. Ses coups étaient rapides et il arrivait facilement à contrer les réflexes d'un humain lambda. Le sang maculait déjà son costume et son visage. Il affichait sa véritable face : celle du démon qui sommeille dans ses entrailles !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Collecte d'infos [ft. Edward] Ven 11 Jan - 15:41



Collecte d'infos




Alors qu'il sentait sa fin proche, Ikari Reisei sentit l'étreinte se desserrer, ne le détruisant plus petit à petit. En même temps que sa liberté retrouvée, il entendit le hurlement du géant qui le tenait encore. Sa main avait été tranchée net, mais par qui ? Ce ne fut qu'après la chute du colosse et l'aide de Vongola pour se dégager du membre qui le tenait encore que le Révolutionnaire comprit que c'était lui qui l'avait sauvé. Celui qu'il avait rencontré quelques secondes plutôt était un brillant combattant alors qu'il avait l'air d'un voleur amateur. Comme quoi, les apparences étaient trompeuses et qu'il ne fallait jamais se fier à une première impression. N'ayant pas le temps de réagir, le jeune homme se retrouva propulsé derrière le mur de manière à éviter une prochaine attaque. Il crut alors au sacrifice de sa connaissance, mais ce fut tout autre chose : les balles le traversèrent et il ne reçut pas une blessure. Toutes les billes de plomb s'étaient logées dans le corps du géant allongé sur le sol. Ce n'était rien puisqu'il ne ressentait plus aucune douleur, vu qu'il était déjà mort. Le Révolutionnaire fut très impressionné par cette démonstration de force et resta bloqué pendant quelques secondes, ne comprenant pas comment il avait pu esquiver la mort de cette façon.

Pourtant, au signal de celui qui l'avait sauvé, il se releva, sortant ses deux dagues de leur fourreau pour se préparer à combattre. Suivant les pas du Vongola, il frappait sur tout ce qui se trouvait à vue, évitant soigneusement les colosses encore debout, préférant se battre avec des personnes de son gabarit. C'est ainsi que trois soldats de la Marine rendirent l'âme sous ses coups tandis qu'un seul mercenaire avait eu la mauvaise idée de s'approcher de lui. Reisei n'aimait pas du tout ces situations de mêlée générale, il n'était jamais à l'abri d'une attaque par derrière alors que son compagnon du jour n'avait rien à craindre tant il semblait insensible aux coups. Il avait déjà fait la triste expérience d'une attaque masquée il y a quelques secondes et ne voulait pas à nouveau être bloqué. Comme un beau diable, de manière à se dégager de soldats devenus trop proches de lui, le Révolutionnaire exécuta un mouvement qu'il avait mis des mois à perfectionner.

Purple Torpedo !

Il commença à tourner sur lui-même, de plus en plus rapidement, ses dagues positionnées de manière à faire un maximum de dégâts. En envoyant deux corps de soldats de la Marine valser, le jeune homme se dégagea et continua sa rotation de manière à devenir presque intouchable. Il s'attaqua même à un géant, tranchant plusieurs fois sa jambe pour que celle-ci devienne inutilisable. Le grand homme déséquilibré à cause de ça, commença à flancher. Toujours en utilisant sa vitesse de rotation, Reisei sauta en l'air et lacéra le visage de son adversaire pour se venger. L'imposante créature se tordit de douleur, écrasant par la même occasion une maison.

Son attaque terminée, Ikari continua son avancée, utilisant de nombreux changements de trajectoire en restant bas sur ses appuis, une manière d'éviter les coups de sabre et de pouvoir attaque de bas en haut tout en évitant les différentes protections. Avec Vongola, ils avaient bientôt décimé toutes les forces mercenaires et risquaient d'être pris en grippe par la Marine, chose que ne voulait pas vraiment le Révolutionnaire. Il tenait à garder son anonymat afin de pouvoir se déplacer dans la ville comme il l'entendait. Les évènements se corsaient et il risquait bientôt de se confronter à bien plus fort que lui. La mort n'était pas envisageable cette fois-ci et il faudrait faire preuve de ruse cette fois-ci, quitte à laisser seul son compagnon d'infortune.

Avant que les forces du Gouvernement ne deviennent trop importantes, le jeune homme sauta dans une ruelle, rangea ses des deux dagues, jeta sa veste recouverte de sang après s'en être servie pour s'essuyer le visage et tenta de rentrer dans le rang. La population avait fui et les rues encore peuplées normalement se trouvaient à plusieurs encablures d'ici. Il lui fallait éviter de croiser des troupes marines, un homme seul et courant à travers les rues étant tout aussi suspect que les mercenaires qui se battaient.


To be continued ...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Collecte d'infos [ft. Edward] Dim 13 Jan - 18:29
















Collecte d'Infos

Le combat faisait rage dans la ruelle. Edward était au coude à coude avec plusieurs mercenaires et soldats de la Marine. Il venait de sauver les fesses à son compagnon de bonne fortune. Il ne le connaissait pas spécialement; mais il était sûr d'une chose: il ne désirait pas se faire remarquer. Il combattait à ses côtés, pourtant, Ikari était plus concentré sur sa prochaine fuite contre sur le combat en lui-même. Ed' se posait beaucoup de questions sur cet homme. Il ne comprenait pas ses geste, ni sa façon d'agir. Il voulait tellement rester dans l'ombre, qu'il pourrait se mettre en danger. Certes, Vongola disposait de la puissance d'un logia et pouvait aisément éviter des coups porter à son atteinte. Alors que son compère devait encaisser chaque coup. Hélas, cela n'était pas suffisant pour se racheter une conduite ou pour justifier celle-ci. Il n'était pas fait pour combattre, surtout pas en cet instant.

Il avait pourtant terrassé un géant avec manière et classe. Une explosion retentit ! Pas le temps de s'égarer dans ses pensées ... Rosenkreuz s’éclipsa dans un rayon jaunâtre et pulvérisa le cerveau d'un géant à l'aide d'un laser. Tous les titans étaient tombés, il ne restait plus que la bleusaille. Ed' pouvait s'en occuper facilement ou tout simplement quitter les lieux. Hélas il était un combattant dans l'âme, il ne pouvait donc pas fuir le champ-de-bataille. Un rapide coup d’œil en arrière, Ikari quittait la zone de lutte. Il empruntait une autre ruelle adjacente en masquant sa silhouette sous un long vêtement. Il venait d'abandonner notre héros sans le moindre remord. Edward était fou de rage, mais il se contenta de la contenir et d'utiliser son pouvoir pour masquer sa fuite. Cet individu aurait une dette envers notre pirate.

Rosen prit appui sur ses jambes, afin d'effectuer une roulade sur le côté. Il propulsa plusieurs soldats au sol à l'aide d'enchaînements rapides et précis. Il fit une seconde roulade et se retrouva juste devant la ruelle qu'empruntait son compère. Il était de dos ... Tsch !! Un laser et le tour serait joué sans problème. Il concentre de l'énergie dans la paume de ses mains et lança les lasers en direction d'un mur du bâtiment. Le mur s'écroula dans une explosion et les débris recouvrirent la rue. Il était maintenant impossible de l'emprunter. Ed' venait de protéger les arrières de ce jeune homme. Sa dette venait de passer de minime à gargantuesque. Un tonneau de bière serait nécessaire pour l'éponger.

La ruelle implosa soudainement dans un terrifiant bruit. Les tirs de cannons hurlèrent du nord durant plusieurs secondes. Rosenkreuz était insensible à ce genre d'agression et en profita pour prendre la poudre d'escampette. Il monta en hauteur afin d'apercevoir la scène avec plus de recule. La milice du Royaume venait de réduire en cendre le quartier. Les soldats du Gouvernement n'étaient que des dommages collatéraux. Le groupe de bandits avait été anéantit, l'objectif principal avait été remplis. Vongola se téléporta jusqu'au port et embarqua dans le premier navire qui quittait les lieux. Il vient mettre le Royaume de Goa loi derrière lui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Collecte d'infos [ft. Edward]

Revenir en haut Aller en bas

Collecte d'infos [ft. Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Royaume de Goa-