AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[Flash Back] Une Île Bien Mystérieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: [Flash Back] Une Île Bien Mystérieuse Lun 7 Jan - 20:39








“ L'Utopie Neo Marine „





Cette île était une escale importante pour Makkura, en effet la bataille navale qu’il avait dirigé sous le nez de l’autre Vice-amiral incompétent n’avait servit que de leurre pour se diriger vers cette île qu’il connaissait par le biais de son vieux maître maintenant mort. Entre temps le jeune homme en avait apprit beaucoup sur lui-même, ce qui l'avait rendu plus fort. Il savait désormais qu'en l'état actuel des choses, il serait incapable de faire quoi que se soit mais le fait qu'un marine de la trempe de L’Amiral En Chef Ao Tatsu fonde beaucoup d'espoir en lui l'avait bien remotivé, bien que n'ait absolument pas comprit son histoire de dieu de la guerre en ce qui concernait Sayuki. Toujours est-il que maintenant, il n'était plus le même. Cependant, un point le laissait dubitative. La voix au fond de sa propre âme, au fond de lui-même, une voix qui lui dictait des actes bestiaux. Il ne savait pas d'où elle provenait mais il commençait à se demander s’il n'avait pas un rapport avec ce que disait l’amiral en chef lorsqu'il lui demanda de se révéler à lui-même. C'était des paroles obscures mais qui commençait petit à petit à prendre un vrai sens. Pour l'instant, il préféra laisser ce point en suspend pour s'intéresser à une autre affaire.


En effet, depuis sa nomination en tant que Vice-amiral de la marine, celui-ci avait pas mal de responsabilité à assumer. Finalement le vaisseau sur lequel se tenait Makkura avait finit par accoster sur l’île qui était actuellement un endroit bien hostile. Un désert en plein milieu de Calm Belt. Un lieu appelé Désert d'Ymine pour les connaisseurs en matière de cartographie et de géographie également. C'était une île très dangereuse. Une île impossible d'accès étant donné les conditions de vie hostile pourtant, Makkura y avait déposé les pieds sans trop de difficulté et il y était depuis plus de trois heures sans subir trop d'effet dû au dur climat. Il ne cessait de regarder le bout de papier ou plutôt la reproduction en plus grand qu’en avait faite son maître d’arme. Makkura avait suivit les instructions à la lettre ce qui la mena à un étrange endroit. Comme un édifice creusé à même la roche et, par une étrange sensation, il avait l'impression d'être déjà venu ici plusieurs fois.


Suivant toujours les instructions, il passa derrière pour entrer par une petite porte. Il entendait des hurlements à glacer le sang et il commençait à se demander dans quelle galère il venait de s'embarquer. Plus il avançait, plus il avait une étrange sensation. Sa tête se faisait de plus en plus lourde à mesure qu'il marchait. Il sentait une odeur agréable mais qui lui faisait tourner la tête et au bout d'un moment...D'un coup, la douleur se fit bien plus intense qu'avant et il s'était étendu sur tout le corps. Il tomba à genou en se prenant la tête à deux mains, compressant son propre carne tout en enfonçant ses doigt dans sa chevelure blanche couleur neige pure. Il avait des nausées, l'envie de vomir était très forte. Soudain, après ses cris de douleur horrible, le silence. Il était immobile. Les convulsions s'étaient arrêtées mais tout son corps était raidi et semblait sans vie. Il était blanc comme neige. Peu à peu, son corps se détendait un peu plus et il reprit des couleurs. Il se leva mais l'aura qu'il dégageait était bien différente d'avant. Il était debout et il prit une profonde inspiration par le nez avant d'expirer par la bouche. Il regarda d'un regard froid dans un coin avant de prononcer quelques mots. Makkura avait toujours cette classe et ce charisme si particulier :



« Vous avez respecté les termes de notre accord à la perfection. Il semble que cette expérience soit un franc succès. Je dois vous en féliciter ma chère partenaire. »



Avait- il dit à ma jeune femme aux cheveux noirs. Cette femme était donc la propriétaire des lieux. Un lieu sordide à souhait où personne n'aimerait passer rien qu'une nuit mais pour elle, c'était le train-train quotidien. Les cris incessants de ses résidents sonnaient comme une douce mélodie pour elle. Parfois, elle prenait cela comme une berceuse pour dormir. C'était son mode de vie et elle n'était pas décidée à en changer. Comme tout les jours, elle avait fait le tour de toutes les chambres de torture pour venir leur faire un petit coucou comme elle aimait dire avec son traditionnel: Bonjour mes chéries! Quand elle entendait des Pitié! Ou des Achevez-moi! Elle exultait. On ne pouvait pas lui faire plus beau cadeau que de lui implorer sa pitié et à chaque fois, elle répondait avec un joli sourire. A tous les coups, le désarroi de ses captifs s'en trouvé plus profond encore et elle aimait ça.


Comme tous les soirs, elle rangeait méticuleusement tous ses appareils et instruments dont les fonctions étaient aussi divers et multiples que pouvait le suggérer l'esprit le plus tordu qui soit. Elle aimait que tout soit à sa place pour le lendemain afin qu'elle retrouve tout plus facilement, de cette manière, elle ne perdait pas de temps inutilement à tout rechercher et pouvait se mettre immédiatement au travail mais ce soir-là était différent. Etonnant qu’elle attendait la venue de Makkura quelqu'un et elle voulait soigner sa présentation. Pour cela, elle s'était habillé très chic, comme pour aller à une soirée de la haute société. Son style était en désaccord total avec ce que suggéraient ses activités ici. C’est même surement grâce à cela qu'elle attirait ses proies à elle mais il vaut mieux ne pas s'attarder sur le comment ni sur le pourquoi. Ce serait très dangereux. Elle était dans sa salle des moniteurs à surveiller les arrivées et les départs de ce lieu.


Inutile de dire qu'ils étaient extrêmement peu fréquent ici et qu'elle était pour ainsi dire la seule à entrer et sortir. Elle restait assise à scruter ses écrans en attendant impatiemment son invité qui se faisait ardemment désirer. Soudain, on aurait dit que ses yeux étaient ceux d'une gamine émerveillé devant des cadeaux de noël, les yeux pleins d'étoiles et un large sourire respirant le bonheur. Son invité arrivait. Sur ses écrans, elle ne pouvait pas en être sûre vu la qualité de l'image et la distance séparant les den den mushi de surveillance et la personne qui venait d'arriver mais au vue de l'horaire, il ne faisait aucun doute. Dès ce moment-là, la jeune femme sortit pour se placer dans un coin le long d'un couloir relativement éloigné des autres pièces. Elle tremblait un peu, des tremblements d'excitation et d'impatience, elle chantonnait doucement tout sourire en attendant de la croiser. Mais pourquoi réagissait-elle comme ça? Qu'avait-elle bien put prévoir pour cet invité. Personne ne pouvait le savoir avant que cela ait lieu. Après quelques minutes d'attente, la personne désiré qui n’était autre que Makkura arriva d'une démarche lente et prudente mais néanmoins une démarche pleine de classe et de charisme. Il était pour la jeune femme de répondre aux dires du Vice-amiral de la marine. Elle fit juste un pas en avant, on ne pouvait voir que son ombre se refléter dans un mur à l'opposé mais on voyait clairement le très large sourire. Un sourire sadique, effrayant et à glacer le sang. Finalement, la jeune femme décida de sortir de l'ombre pour se révéler au grand jour.



« J'espérais sincèrement que ça marcherait. La tâche était si difficile. Waqar Kheiredine n’est pas un homme à se laisser dicter une conduite…Cependant j’ai réussit tout de même à le convaincre d’envahir l’île des hommes poissons ! Il est déjà partit à la conquête de cette île il y a de cela trois jours déjà…Espérons qu’il réussira ! »



« Quel est la suite du plan « Raflesia » Makkura-Sama !? »


Avant d’y répondre, la jeune femme dont le nom était encore inconnu invita donc son invité à la suivre. Elle voulait certainement lui montrer quelque chose d'assez important mais rien n'était moins sûr. Les deux avaient quittés le couloir où pour rentrer dans le couloir où se situait les chambres de torture. Les résidents ne cessaient de crier de douleur. Apparemment des expériences s’y tenaient régulièrement. Bref ils avaient finit par arriver devant la porte d'une autre chambre. La jeune femme prit une clef et ouvrit la porte mais contrairement aux autres portes, celle-ci menait à un autre couloir que les deux personnes empruntaient dès à présent à quelques mètres d'une autre porte. Autour, de drôles de boules jonchaient le sol. A bien y regarder, on pouvait clairement distinguer que ces boules étaient en fait des corps humain mais des corps plutôt déformés.




« Oh! Ne faites pas trop attention à ça. Entre deux expériences, quand j'ai du temps libre, je me détends avec certains de mes résidents. J'ai juste oublié de ranger ça. Cette petite occupation m'a permit de comprendre qu'aussi puissants et influents qu'ils puissent être, un être humain ne finit pas plus gros qu'un ballon de football lorsqu'ils sont compressés. Je me suis beaucoup amusé avec ça mais le plus beau reste à venir. Ouvrez bien vos yeux! HIHI! »


Finalement la jeune femme avait emmené Makkura dans sa chambre personnelle. Non pas de confusion dans tout cela. Il s’agissait seulement d’un entretien en tout bien tout honneur entre deux partenaires partageant le même plan. Le vice-amiral de la marine rétorqua alors :


« La suite du plan ? Simple, audacieux et révolutionnaire ! Lorsque Waqar aura conquit l’île des hommes poissons j’aurais déjà atteint le grade d’Amiral…Selon mes calculs il y a 94.56% de chance que cela arrive…Mes estimations sont fiables ! Une fois que j’aurais atteint ce statut j’aurais un plus grand pouvoir de commandement…Je ferais en sorte que l’Amiral En Chef puisse apprendre la nouvelle concernant la rébellion de Waqar. Une fois qu’il sera mit au courant, je te parie 1 milliard de Berrys qu’il m’enverra là bas avec une équipe spéciale d’intervention pour l’éliminer… »



« En même temps je ferais rameuter mes contacts dans le nouveau monde et je ferais propager une fausse rumeur disant que la fameuse clé Eden se trouve sur l’île des hommes poissons afin d’y attirer là bas Sayuki…Etant donné la coïncidence des évènements, Sayuki pensera que Waqar détiendra Eden prisonnière…D’autant plus que ce Schichibukaï s’est allié il y a quelques mois avec le Seigneur des pirates…la coïncidence parfaite pour appâter le « Dieu Noir » là bas ! Il est certains à 100% que Sayuki et Waqar se feront face dans un duel…Sayuki en sortira vainqueur et il nous épargnera la corvée d’éliminer Waqar…C’est là que tout se jouera, j’interviendrais et je ferais en sorte que l’Amiral En Chef Ao Tatsu se déplace en personne afin qu’il puisse combattre Sayuki à mes côtés…Durant le combat je ferais en sorte que l’Amiral en chef soit exposé dangereusement aux assauts de Sayuki tandis que de mon côté je ferai feindre la faiblesse…Ao Tatsu se surpassera et blessera Sayuki et c’est là que nous lui porterons le coup de grâce…L’Amiral En chef devra sûrement se sacrifier dans ce combat et sa mort sera synonyme de ma victoire ! Oui une fois mort, je serais celui qui sera le plus apte à accéder au titre d’Amiral En Chef ! Une fois cela fait je te recontacterais pour la suite des évènements…Mon plan « Raflesia » comporte trois étapes : La première étape et de monter les échelons pour arriver au poste de « Chef Gouvernemental des armées » qui est le grade juste au dessus de celui de l’Amiral En Chef. J’aurais un pouvoir exécutif énorme, et je serais aimé et respecté de tous et je pourrais changer toutes les lois à ma guise, outrepassant même l’ordre du Conseil Des Cinq pour ainsi crée une nouvelle marine portant le nom de « Neo Marine ». C’est l’étape la plus longue de mon plan…Pour les deux autres étapes à venir je vous réserve la surprise lorsqu’il sera temps de passer aux choses sérieuses ! Bientôt je pourrais imposer « Ma Justice » !! La manipulation sera mon arme la plus influente et la plus puissante ! »


Entre temps la jeune femme à qui s’adressait Makkura s’était habillé d’une tenue légère et quelque peu extravagante afin d‘être plus à l’aise sans doute. La jeune femme avait écouté Makkura pendant tout son monologue explicatif tout en exécutant une série de pompe sur une seule main. Elle avait l’air forte malgré son apparence et c’était peut être pour cela qu’elle avait été choisit par le vice-amiral de la marine.


« Votre plan est ingénieux bien qu’il paraisse un peu trop machiavélique à mon gout…Mais je suppose que c’est le prix à payer si nous voulons instaurer une « Justice Divine » ! La paix est souvent précédée par la violence et la guerre… »



« Nous remplacerons la marine par notre nouveau groupe la « Neo Marine » !! Les criminels ne seront plus enfermés ou jugés, ils seront tout simplement éliminés !! Tel est notre credo !! »


Cette entrevue était donc terminée. Bien plus tard on verra que le plan de Makkura aura été un franc succès. Puisque comme prévu de nos jours, une guerre vient d’éclater sur l’île des hommes poissons et comme prévu toujours par Makkura, Sayuki avait mit fin à la vie de Waqar Kheiredine. La guerre faisait toujours rage et les évènements continuaient d’influencer le monde dans le futur.













Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/

[Flash Back] Une Île Bien Mystérieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Calm Belt :: Autres îles de calm belt-