AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Réunion au Sommet [Shichibukaï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Sam 19 Jan - 15:28






-----------------------------------------------------------------------
<< ... La réunion commence : Les Corsaires entrent en action au sein du Gouvernement ...>>
-----------------------------------------------------------------------



Il était temps que la face du monde change. Le Conseil des Cinq était en train d'agir. Leurs décisions risqueraient de changer l'équilibre des forces. Avec les récents évènements, il était temps d'inverser la tendance. La Marine devait vaincre et la justice devait écraser la piraterie. Les troupes venaient d'être gonflées par un nouveau flux de soldats. Une centaine de navires de guerre venaient d'être mis à flot. Il fallait éradiquer la menace de la tête de mort une bonne fois pour toute. Mais pour cela, il fallait une nouvelle force aux côtés du Gouvernement. Il fallait recruter les pires racailles, les pires monstres, les pires démons des océans. Il fallait garnir le rang des Capitaines Corsaires. Cette force n'était pas négligeable surtout en temps de guerre. Il fallait unir ses mécréants, afin d'épurer les eaux des pires monstres du globe. Une fois sous l’effigie de la Marine, le Gouvernement pourrait, par la suite, avoir une main sur cette vermine. Cependant, dans le fond, il ne fallait jamais oublier : Un Shichibukaï était un pirate et resterait toujours un pirate. Il faudrait freiner leurs massacres, mais également faire attention à ne pas se faire poignarder dans le dos.

Ces pirates avaient été trillés sur le volet. Il n'y avait que la crème de la crème des plus grands délinquants de ce monde. Il faudrait une Marine puissante pour contenir leur soif de sang, mais la Marine était puissante. Il suffisait de voir les Cinq étoiles à sa tête ou la nouvelle génération comme le puissant Amiral Shitori. La relève était assurée et personne ne pourrait s'opposer à la puissance de la justice. Marineford brillait de mille éclats et les cages d'Impel Down étaient fortement peuplées. Que demander de plus ? Simplement un puissant escadron de la mort ... Les Capitaines Corsaires étaient une force de frappe non négligeable. Ils pouvaient faire régner l'ordre sur les mers, mais également être un atout stratégique en cas de bataille. Tout le monde se remémore le combat contre la révolution et le général Hiro. Le combat fut plus que rude, mais avec une telle force de frappe, la Marine pourrait écraser aisément tous ses adversaires.

Un homme se leva autour de la table, il était temps d'entrer en action ... Il était temps de faire entrer sur scène les Corsaires.

« Bonjour à vous tous, cela faisait longtemps que nous nous étions pas réunis devant cette table. Je vais aller donc droite au but et que personne ne me coupe la parole s'il vous plait. » Jusqu'à la tout allait bien et personne ne lui coupait la parole. « Comme vous pouviez le voir, nous sommes au-dessus de tous les camps et quoi qu'il arrive notre justice triomphe toujours. Après de longue recherche, notre service de renseignements a pu mettre en place une certaine liste. »



« En corrélation avec vos exigences et cette liste, nous avons attribué le titre de Shichibukaï à de nouvelles recrues. Bien sûr, le dénommé, Oga Saruwatari, fait toujours partis de ce groupuscule. Il ne faut pas le nier, il est notre meilleur élément de cet faction. Ils sont tous d'anciens dangereux pirates et nous les avons surtout choisi en fonction de leurs facultés. Chacun d'eux est unique en son genre et nous avons là une force de frappe capable d'anéantir la piraterie. Hélas, il ne faut pas oublier que même avec notre emblème ... ces êtres restent toujours des pirates. Le moindre écart de conduite sera fortement punis. »

Il semblerait que notre deuxième étoile avait tout dit, il aurait pu être gentil et laisser la parole aux autres. Notre première étoiles décidait à son tour de prendre la parole :



« *Tousse* effectivement ces choses sont très alléchantes, mais ne devrions nous pas nous concentrer sur d'autres problèmes plus imminents. Vous savez que je n'aime guère ces traîtres ! Ils ne sont digne d'aucune confiance et ne servent nos intérêts que pour satisfaire les leurs. Je reste tout de même très réservé à leurs égards, mais votre discours à attiser ma curiosité. »

Le troisième étoiles ne prenait pas la parole, il décidait seulement de faire un signe de tête afin d'approuver la décision. Au quatrième étoile de prendre la parole, celui-ci rappliquait rapidement en disant :



« Vous avez raison et j'approuve totalement tout ce que vous venez de dire. Faites entrer les Corsaires, que nous puissions juger de nos propres yeux ses nouveaux jouets. Je suis impatient de voir ce que vous nous réservez ... *rire* »



--------------------------------------
<< ... The Beginning ...>>
--------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Sam 19 Jan - 18:23





• << Réunion à la maison blanche !! .. .. >>

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

La mission de Joe s'était déroulé comme prévu. Ce capitaine corsaire méritait bien son titre, j'avais hâte de voir ce qu'il mijotait. Ainsi donc je quittais le royaume de Drum en donnant à Joa la date et l'heure de la réunion des corsaires à marie joa. Je levais l'ancre avec mon navire gouvernemental en mettant le cap sur Marie Joa. Le navire en navigation automatique, je me préparais un peu de café afin de passer le temps et par la même occasion je sortais mes échecs afin de faire une partie pour savoir un peu ce qui allait se passer à Marie Joa.

Une trentaine de minute plus tard, je venais de finir ma première partie. Je ne savais pas pourquoi, mais j'avais un bon pré-sentiment. Eustass, le dangereux pirate que j'avais rencontré sera de la rencontre, lui tout comme Danny Hebner, on avait beaucoup des points en commun. Le partie d’échec me disait que nous allions créer quelque chose .. Un renouveau dont personne ne s'attendait .. Très intéressant. Mise à part Eustass et Danny, il y avait Joe que je connaissais aussi. Malheureusement, il n'y aura pas Oga Saruwatari, celui dont j'avais recruté à Whiskey Peak. Dommage, il m'avait l'air amusant … Mise à part cela, je vais devoir être très calme et surtout ne pas me faire remarquer, le conseille me suivait de très près et j'avais remarqué qu'il essayait de se débarrasser de moi. Il me cachait quelque de très important dont je n'arrivais pas à savoir.

Je ne savais pas pourquoi, mais j'étais persuadé que cette chose était sur moi. Je ne savais pas encore si c'était sur mon enfance, mes parents, mon frère ou autre chose .. Donc je devais devoir doublé ma vigilance .. Je finissais ma tasse de café et je rangeais mes échecs afin de faire une petite pause. J'enlevais ma veste noire et je m'allongeais sur mon divan dépliable, puis je piquais une petite sieste.

Une heure plus tard, je me réveillais et j’accélérais la vitesse du navire tout en prenant les commandes manuellement. Le soleil dominait le ciel et la température vraiment agréable. Je n'aimais pas vraiment la lumière, mais je devais avouer qu'elle était agréable. Qu'importe ..

Désormais la destination n'était pas très loin, je devais me préparer avant que je sois sur les lieux. Je laissais mon sabre dans le navire, je portais ensuite ma veste noire. Je mentais mon bandeau frontal sur le front, puis mes sandales au pied. Je portais ensuite mon chapeau de rizière, il couvrait toute ma tête et cachait pratiquement le haut de mon visage, mes yeux étaient visibles et heureusement. J'esquissais un léger sourire et je prenais le chemin réservé au gouvernement et à la marine pour monter sur marie joa. Mon navire gouvernemental montait tranquillement sur la terre sainte, dit aussi la maison blanche. Les gardes ne m'arrêtait sachant qu'aujourd'hui il y avait la réunion des corsaires. Une fois sur la terre sainte, je faisais un petit tour sur l'île avant de venir dans le couloir pour accueillir tout les autres capitaines corsaires. La grande porte qui menait à la salle de la réunion était fermé et il suffisait de toquer gentiment pour qu'elle s'ouvre.. Je m'approchais de corsaire tout en cachant bien mon visage afin que personne ne sache qui j'étais .. Mais j'étais persuadé que trois d'entre-eux me reconnaitrons quoi qu'il arrive. Je me mettais devant eux et toquais gentiment à la porte. Deux secondes plus tard, la grande porte s'ouvrait. Et on pouvait désormais voir les quatre étoiles réuni devant la grande table réservé pour les réunions. Je me mettais devant la porte un pied dans la salle, le dos tourné aux membres du conseille, je prenais la parole tout en gardant un air neutre comme d'habitude :

« Veuillez entrer dans la salle et prendre la place qui vous ai été réservé, s'il vous plaît. » Disais-je tout en attendant que tout le monde entre dans la salle. Je fermais ensuite la grande porte blanche et je regagnais la place qui m'avait été réservé. Voir la tête du quatrième étoile m'énervait, j'avais une seule envie de lui donner une bonne leçon et de le faire dégager de la salle. Malheureusement je n'avais pas ce pouvoir. Qu'importe .. Je prenais de nouveau la parole en disant :



« Vous pirates, tous des hors la loi, si ça ne tenait qu'à moi, je vous dégagerais déjà de la salle. Alors, ne faite pas les malins et écoutez attentivement ce dont les étoiles diront, ne leur couper surtout pas la parole. » disais-je tout en regardant les quatre étoiles. Je prenais ensuite la parole en m'adressant au conseille : « dites-moi .. J'ai appris que Oga Saruwatari ne sera pas présent, pourrais-je savoir le motif de son absence. Je m'intéresse à lui, car vous m'aviez donner l'ordre de le recruter et donc de le surveiller. »

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hors rpg : je m'excuse c'est pas vraiment top :/ Je ferais mieux au prochain promis Wink


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Lun 21 Jan - 13:06

J’avais été convoqué par le Gouvernement pour une réunion au sommet, tous les capitaines corsaires disponibles devaient être présents. Cela faisait quelques jours que je me reposais et n’ayant pas d’excuse valable lorsque l’on était venu me chercher, je n’avais pas eu d’autre choix que de suivre les Marines. Sur le navire, j’avais continué mes activités bénéfiques pour mon teint et ma santé : la sieste au soleil. Bien entendu, à peine quelques minutes après que j’eus commencé, les nuages avaient choisi de m’emmerder. Ces foutues masses gazeuses d’eau et je ne sais pas trop quoi avaient bien choisi leur moment. Contraint, déçu, j’étais finalement rentré dans un cabine, en prenant la possession par la force, envoyant les soldats au travail sans me soucier des représailles. Sur un tel navire, je n’avais pas peur, l’officier qui le dirigeant ne prendrait pas de risques et ne voulait pas de problèmes avec un capitaine corsaire. Il ne me connaissait pas, ne savait pas qui j’étais et j’avais déjà de nombreuses idées pour m’attaquer au Gouvernement sans qu’aucun lien ne soit fait avec moi. Vu toutes les thunes que je gagnais, engager des mercenaires aurait été simple, des vrais qui se donnaient la mort s’ils étaient capturés.

La porte de la justice passée, le voyage ne dura que quelques heures. Plus haut sur le continent Red Line, je ne pouvais pas voir Marie Joa, mais je pouvais déjà sentir sa présence, là où les vieux les plus influents de ce monde se réunissaient. Que nous voulaient-ils à nous les Capitaines Corsaires ? Qu’est-ce qu’il se préparait pour qu’une réunion soit ainsi demandée ? Une guerre ou quelque chose du genre ? Sayuki, l’ancien Empereur avait refait surface et avait posé de nombreux problèmes, même si certains de ses généraux étaient tombés. Cet homme était actuellement la plus grande menace pour la Marine et toutes ses juridictions, il serait sûrement la principale cible de cette entrevue à moins que les objectifs du Conseil soient autres.

Au bout de quelques minutes, lorsque nous étions tous arrivés et que je pus voir toutes les personnes présentes, à savoir cinq autres capitaines corsaires, dont une, la Banshee, que je connaissais déjà, un nouvel homme fit son apparition, nous préparant à cette réunion qui sonnait plus comme une cérémonie qu’autre chose. Il nous ordonna de pénétrer dans la salle, laissant à nos yeux les quatre étoiles, des membres vieux, ceux qui avaient le plus de pouvoir dans ce monde et qui pouvaient d’un claquement de doigts décider du sort d’un pays tout entier. Seul un semblait plutôt jeune, il devait s’approcher de mon âge. Une sorte de perle de la Marine ou quelque chose du genre sûrement. Je m’en souciais peu, tout comme ce que disait cet homme au visage caché par un chapeau. Seul les mots « Oga Saruwatari » retinrent mon attention, me rappelant l’homme que j’avais rencontré quelques semaines plus tôt. Celui qui était présenté comme le meilleur d’entre nous ne ferait pas le déplacement. Un bien vu qui était chouchouté. On ne respectait plus les vieux, il me fallait l’admettre. J’avais intérêt à me bouger car l’on ferait vite place à la jeunesse. Mes voisins étaient la Banshee et une espèce de chèvre. Son visage me fit pouffer de rire, mais je parvins à me retenir d’ouvrir la bouche. Me faire remarquer n’était pas une très bonne idée, même si je n’avais pas peur d’eux, ils étaient capables de m’envoyer vers une mission suicide, irréalisable et je tenais à la vie.

* Ils ont plutôt l’air sympa, même si certains ont des gueules de tueurs. Enfin pas de souci, ça devrait pas dégénérer, j’ai qu’à fermer ma bouche et attendre, ça passera pépère. J’espère quand même qu’ils ont prévu un buffet ! *

Je ne me risquais pas à demander, attendant que la réunion commence. Pourquoi nous avaient-ils appelé était quand même un sujet plus important.


Dernière édition par John Heinson le Mar 22 Jan - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Mar 22 Jan - 16:24

_ Monsieur Fosters je vous le répète, veuillez laisser votre bière ici avant d'entrer.

_ Essayes encore une fois de me piquer ma chopine et j't'encastre la gueule dans le mur!


Joe poussa la porte de la grande salle de réunion avec son avant bras gauche, ce qui ouvrit la grande porte de gaucheassez violemment, les quatre vioques du conseil étaient déjà présentes assise au fond de la salle. En les voyant pour la première fois, il se demandait bien laquelle de ses personnes avait envoyé Rildan Sinise une dizaine de fois à Impel Down pour faire accepter à Joe sa demande à le faire devenir l'un des sept Capitaine Corsaire. Un autre Shichibukai était déjà présent, un grand moustachu borgne qui voulait se la jouer lui aussi pépère pirate. Seulement deuxième? Et lui qui pensait être dans les derniers arrivant, le voila deuxième... et pourtant il avait trainé dans les couloirs et les cuisines de palais...

Après sa mission au Royaume de Drum, la où il avait retrouvé Gipsy Snatch qui se faisait appelé maintenant Mickey Turkish et trempait dans l'alcool frelaté et aussi là où il rencontra Nagato, un agent qui lui servit de chaperon et de mouche collante en prime, Joe était retourné à Rainbase pour se dorer la pilule à nouveau et se réchauffer encore une fois après avoir vaincu le temps glacial de l'île de Drum. Hélas il ne profita pas tant qu'il l'aurait voulu de la cité des vices car encore une fois un agent de Cipher Pol vint le déranger. Le mec qui ressemblait à une carotte bouffé par un lapin, c'est à dire un mec grand mince et moche, était un petit bleu qui avait la voix tremblotante. Surement l'une de sa première mission, voir la première et pourtant simple, porter un message à un Capitaine Corsaire. Joe pesta comme un porc avec la patte coincé dans la porte de la porcherie mais il se résolut assez vite à faire ce qu'il devait, c'est à dire filer au port d'Erumalu pour embarquer sur un navire de la Marine qui l'attendait pour rejoindre Marijoa la cité historique d'où règne le gouvernement...

Lorsqu'il débarqua et malgré ce qu'on lui disait, Joe fila directement vers la cuisine, il avait bouffé salement sur le navire de la Marine et voulait se taper un beau et gros steak, de la bonne viande rouge pardi! Gueulant pour qu'on lui prépare, le cuisinier le fit par peur de l'Argenté, il fallait dire qu'après avoir fracasser l'un des murs de la cuisine avec Bertha, le cuisinier obéit sans ronchonner. Joe accompagna son repas d'une bonne petite bouteille de vin qu'il avait choppé dans la cave en dessous de la cuisine. Le ventre plein après s'être bouffé une tarte aux pommes entières, il réclama une chope de bière qu'on lui servit. Et c'est donc ainsi qu'on retrouve l'Argenté devant la porte de la salle du conseil sa bière à la main...

Joe posa sa chope sur la table trônant au milieu de la salle et c'est la qu'il aperçut l'albinos qui lui avait servit chaperon lors de sa dernière mission.

_ Tiens donc Nagato... Presque pas surprenant en fait...

Il ricana et se plaça près de la grande fenêtre, près du moustachu borgne. Puis les autres arrivèrent petit à petit, un chevelu, une tête de hérisson, un balafré, une petite gonzesse et enfin le meilleur pour la fin son pote Bicket, il se dirigea vers lui après son entrée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Mar 22 Jan - 18:44


Il faudra un jour, où la réunion commence !


J'avais atterri sur une étrange île, dont j'ignorais encore le nom. En fait, je n'allais pas l'intention de le demander, et ce qui m'écoutent savent pourquoi. C'était une population joyeuse à l'écart des crises et des problèmes. Cela m'inquiétait, je n'avais pas quitté, car je n'avais pas quitté la Route de tous les périls. Plus étrange encore, il n'y avait pas la moindre trace d'un QG de la marine et encore moins celle d'un marine. Je m'y ennuyais vraiment, j'avais l'impression que cette île ne savait même pas ce qu'était un pirate. Ce genre d'île parfaite me dégoûtait, c'était le genre d'île idéal pour les petits papys cherchant une île paisible pour prendre sa retraite. Mais qu'est-ce que j'avais foutu pour me retrouver sur cette île si lassante ?

A contre-coeur, ce fut des agents du gouvernement qui me délivra de ce triste ennui. J'aurais préféré que ce soit quelqu'un que je pouvais apprécier, or personne ne m'aimait donc c'était plutôt compliqué. Leur impassibilité sans faille était l'une des rares choses dans le monde me rendant très perplexe, de plus j'ignorais comment réussissaient-ils à parler à parler si transcendant, moi personnellement ça m'écoeurait. L'un d'eux sortit un papier de sa poche et me le lut dans son intégralité. En gros, on m'avait convoqué ainsi que les sept autres corsaires à assister à la réunion organisée par le conseil des 4. En entendant cette nouvelle, je fus obliger de me réjouir car c'était l'un des évènements que j'attendais plus. Même si la politique n'était pas mon truc, c'était l'unique endroit où je pouvais m'amuser à narguer les autres forbans accrochés au gouvernement comme des toutous. Cela finirait ensuite par un combat dans l'intimité puis par la mort secrète et inconnue d'un des protagonistes.

Sans hésitation, je les suivis. Ils accompagnèrent dans un bateau et ainsi commença notre traversée. Etant déjà sur Grand Line lorsqu'ils étaient venus me chercher, le voyage dura seulement cinq jours, et merci seulement cinq jours, car j'avais connu le plus grand ennui de ma vie. On m'avait interdit de combattre pendant tout le trajet, car ils se doutaient tous que j'allais en plus martyriser quelques soldats pour me divertir. En plus de cela, la nourriture était vraiment infecte et en tant que cuisinier aguerri je savais de quoi je parlais ; J'attachais beaucoup d'importance à l'alimentation et je commençais à mieux comprendre pourquoi les soldats de la marines ressemblaient plus à des handicapés que des combattants. Oublions tout ça, l'importance était que j'étais arrivé sur la Terre Sainte de Marie-Joa. C'était un grand palais luxueux baigné par des nuages blancs. Un agent vint soudain me saluer disant que j'étais le premier des corsaires à être arrivé et que j'avais même une vance de plusieurs heures, j'en rigolais :

- Bah tiens, ces idiots de pirates ne sont même pas arrivés ! C'est bien le genre de ces vulgaires criminels ! Je vais aller faire un petit somme, le voyage m'a épuisé, vous n'avez qu'à me réveiller lorsque la réunion commencera.

Tous les agents furent contre. Je décidai d'être sympa et restai éveillé jusqu'à l'entrée d'une porte fermée menant sûrement à la réunion. Ici, je m'assoupis et dormis. Combien de temps ? Je ne sais pas, mais à mon réveil, la grande porte, qui fermée tout à l'heure fut grande ouverte et je vis malgré mes paupières entre-ouvertes plusieurs personnes, chacun au physique des plus étranges, mais regorgeant de capacités certainement intéressantes à voir. Les agents ne cessaient de me crier de me réveiller sans me toucher, de peur de recevoir mon courroux.

Sans leur aide, d'un bond je me levai et me frotta les yeux avant d'emprunter la grande porte. Il y'avait devant moi, une grande table devant moi, où était déjà assis deux pirates et bizarrement c'était un duo de vieillards déjà âgés de soixante ans selon moi. Je souris sadiquement et rigolai silencieusement. Où est-ce que le gouvernement les avaient trouvés ces deux-là ? Dans une maison de retraite, un hospice, un cimetières d'épaves, à moins qu'il ait pris le premier clochard qu'il ait trouvé sur la première île déserte situé sur la carte. Je ne faisais que me répéter la même question dans la tête : Mais que se passait-il dans le gouvernement ? Au point d'engager des papys... Y'avait vraiment intérêt à que ce soit de "super-papys". Être le troisième ne me déplut guère, je m'installai à la place qui m'était désigné en posant les pieds sur la table puis je regardai, attentif la suite du bêtisier :
Le suivant à rentrer fut un balafré, la tête un peu déformé, des cheveux comparables à des feuilles d'ananas et un cache-oeil noir ; Au moins, il y'en avait un d'acceptable dans le lot. La seconde fut une petite gamine plate de dix-sept ans environ selon moi avec cheveux attachées comme les guerrières. Je me retins de rire, il y'avait même des petits galopins au sein des Shishibukai, je m'inquiétais vraiment pour le gouvernement. Le clou du spectacle me scia en deux, une biquette ! Pas besoin de la décrire tellement sa face était délirante, j'avais raison de m'inquiéter pour eux. Comptant le nombre de gens entré dans la pièce, je n'en comptais que six, il semblait en manquer un.

Une silhouette étrange entra dans la pièce et ne sembla pas inconnu, ces yeux rouges sang semblables au miens, accompagnés d'un regard froid et inexpressif suivi de cette habit oscur, aucun doute c'était Nagato. Comme d'habitude, je ne lui dit pas bonjour, celui se mit tout de suite à demander aux quatre vieux qui nous observaient depuis le début, une question ayant rapport à un certain Oga Saruwatari. Apparemment, c'était la pièce manquante du "7 gagnant" et les quatre vioques avaient fait une fleur pour lui. Quel chouchou ! Impatient, je dis, blasé les pieds sur la table :


- Elle va commencer un jour, cette réunion ? On est bon pour dormir là si ça continue !







HRP : Désolé pour le pavé Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Mar 22 Jan - 20:08




Le début de la réunion de l'ordre.


    Un jour dans un navire c'est long. Malgré la compagnie de John qui se révéla des plus intéressantes, j'avais toujours autant de mal avec la compagnie de la marine. Ils étaient toujours là entrain de nous épier, de surveiller nos moindres fais et gestes. Fort heureusement, j'avais éclaté les caméras présentent dans ma chambre et celle de John. J'avais besoin d'intimité. Ou plutôt, je ne supportais pas l'idée que des abrutis me reluque pendant vingt-quatre heure non stop. Quand je pus enfin descendre, John et moi fûmes séparés. Je ne sais pas lui mais j'eus le droit de me laver. Cela m'étonna grandement. Je me souvins alors de mes futurs interlocuteurs. Les hautes sphères de ce monde, le conseil des cinq étoiles. Je pris donc une douche rapide et je me rhabillais tout aussi rapidement. Après m'être équipée, je suivais un abruti qui m'amena jusque devant une grande porte. Un homme étrange nous ouvrit. Et puis il commença à parler. Visiblement, il ne nous aimait pas. Je lui retournais un de mes sourires les plus arrogants pour lui faire comprendre que son mépris était partagé.

    Je fis un tour des hommes présents. Tout d'abord chez les conseillers. Il y avait un vieille femme visiblement hors du commun respirant la sagesse, un vieil homme à la longue barbe dont la puissance devait être hors du commun et un petit pépé cachant visiblement bien son jeu. Il y avait également un homme à la quarantaine. Chacun d'eux semblait hors du commun. Du coté des corsaires, il n'y avait que cinq hommes aux compétences certainement hors du commun. Il n'y avait qu'un absent qui serait surement très puissant pour qu'on lui permette d'être absent. Mais chaque homme présent, John mis à part, me faisait pitié. Un peu comme Heison au départ. Seul l'homme-chèvre venant des îles célèstes m'impressionnait par sa simple présence. Assumer une telle différence était une preuve de courage et de force de caractère hors du commun. Je laissais quelques gars parler puis je dis:

    « Ecoutez les garçons, fermez là. On veut tous se barrer rapidement donc on va faire attention à ce que vont dire chacun des membres du conseil. Et toi, monsieur-je-porte-un-chapeau, tu ferais mieux de te calmer. Tu es certainement doué mais tu sembles un poil trop sûr de toi. Tu ne nous aimes pas et je pense que personne ne t'aime. Donc on est quitte. »


    J'y étais peut être allée fort. Et cela l'énerverait. Et peut être qu'il m'attaquerait. Mais en même temps, je ne supportais pas sa manière de s'adresser à moi. Il y avait également celui répondant au nom de Danny qui semblait fort irrité par notre présence. Certainement un de ses gars ne supportant l'ordre imposé par la marine et qui la servait indirectement. Il faut avouer qu'il avait réussi son coup en devenant Corsaire. Ce n'était qu'une supposition mais si elle s'avérait exact, cela me ferait bien rire. Je me tournais alors vers l'homme chèvre et un autre type qui n'étaient toujours pas entrés en action. Je voulais bien entendre le son de leur voix. Cela serait pratique.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Mer 23 Jan - 14:34
















Entrée en Fanfare

Quelque part sur l'île de Little Garden. Eustass passait le temps de tranchant des dinosaures en deux. Cela faisait déjà deux semaines qu'il traînait dans le coin. Il adorait cette île ! Il pouvait massacrer ses habitants sans avoir de retomber du Gouvernement et pouvait également s'en mettre plein la panse. Quelle joie ce bout de cailloux ... Dommage que la chaleur était insoutenable et que ce foutu volcan faisait un broua pas possible durant la nuit. Eus' était encore en train de pratiquer son loisir favori : la chasse aux gros. Il s'amusait à débusquer un grand et gras dinosaure. Une fois cela fait, il le découpait en plusieurs parties. Histoire de prendre un peu de plaisir à le déchiqueter. Il le laissait ensuite agoniser quelques heures, afin qu'il se vide entièrement de son sang. Après avoir bien attendu quelques heures, il le découpait encore une fois en morceau. Par la suite, il allumait un grand bûcher pour faire rôtir son dîner. La viande de dinosaure était vraiment succulente. Il devrait vraiment songer à s'épanouir sur ce bout de cailloux. Hum ... Ce serait peut-être une mauvaise idée. Au bout de quelques années, il aurait certainement massacré toutes les espèces. Bon après, normalement les dinosaures n'existent plus. Il contribuera simplement au fait de réaffirmer la vérité sur le globe.

Pourtant, cette fois-ci, il fut dérangé par un groupuscule d'individus. Il détestait vraiment être dérangé durant son repas. De plus, il s'agissait d'un groupe de pirate en route sur Grande Line. Il ne connaissait le nom d'aucuns individus. Ils étaient des étrangers ... aucun intérêt il n'y avait même pas une tête primée dans le lot. Il préféra reporter son attention sur son festin. Hélas, un homme eut la mauvaise idée de toucher à sa viande. Eus' était un gars qui agissait beaucoup par instinct, mais des instincts très primitifs. Et quand on touche au repas d'un lion, on risque souvent de passer à la casserole. Ni une, ni deux, O'Connor embrocha prestement l'individu et l'envoya sur son bûcher.


Voilà ! Vous venez de ruiner mon repas avec son cadavre sur ma viande, maintenant je vais devoir vous tuer !

Bien sûr, il s'en suivit que notre fou dangereux massacra tout l'équipage et s'amusa même à en pourchasser certains. La chasse à l'homme, il n'y avait rien de mieux sur Terre. Ahhhh ! Quelle jouissance de pouvoir plonger sa lame dans le corps d'un homme fuyant pour sa survie. Finalement, ils étaient bien tombés ces crétins. Ils permirent à notre Corsaire de s'amuser toute l'après midi avec leurs entrailles. Bon c'est vrai, il avait fait durer le plaisir en tuant délicatement les derniers ou en observant des scènes obscènes. C'était bien plus amusant de taillader une jambe et d'observer dans un arbre une meute de petits carnivores faire le reste. Il y avait aussi le coup des piranhas, mais son préférer restait tout de même le coup de la plante carnivore. Comme il s'était bien amusé avec ses insectes, il se permit une petite escapade sur leur navire. Vraiment pitoyable leur embarcation ... pas de bouffe, pas d'or, ni de canons ! Mais ils vivaient de quoi ses troufions. Une pavillon était en vue, roohh non ! La Marine !!! Comme réduire en cendre une belle journée. Eustass n'avait vraiment pas envie de quitter l'île, il décida de s'amuser un petit peu avec ses camarades. Il se planqua durant deux jours sur le bout de terre.

Certes, au final, il préféra se rendre sur leur navire, car il avait beaucoup trop fin. Sur le voyage, on lui apprit, qu'il devait se rendre à une réunion à Marie-Joa. Une réunion s'était quoi ça ? Eus' n'était pas trop du genre et à parlementer. Il était plutôt du genre à tuer et à poser les questions après. Enfin, il avait rarement des questions pour ses victimes. Le simple fait de les tuer suffisait amplement. Parfois il se trompait sur la cible, mais cela n'était qu'un dommage collatéral comme tant d'autres. Le voyage se déroula promptement. Eus' passa son temps à manger, s'entraîner et dormir. Un rythme quotidien qu'il s'efforçait de tenir depuis déjà de nombreuses années. Arrivé à Marie-Joa pour la réunion avec les dirigeants du monde, il n'était ni le premier ni le dernier ... Dommage ! Il aurait dû contenir sa faim cet imbécile. Bah quoi ! Il fallait savoir se faire désirer de temps à autre.

Puis, il fit un léger tour d'horizon. C'était vraiment rien de spéciale le centre du monde. Vraiment très moche même ! O'Connor ne s'attarda pas sur les détails et rejoignit rapidement la salle de réunion. Tiens ! Il y en avait au moins un qu'il connaissait. C'était ce ...Na ... Do ...Nu ... Da ... Ah oui ! Bamako Kiri !!!! Euh non ... Ahhh oui, merci barbe grise. C'était Nagato Tsubaki, il l'avait rencontré dans une arène à Amazone Lily. Cela faisait une baille. Hop petit tour d'horizon pour voir la tronche des autres demeurés. Mouais, tous des têtes de piraaaaa ... C'est quoi se truc en mode Family Farm. RRoohhh ! Le pauvre ça devait être sa fête tous les jours à celui-là. On comprend pourquoi il est devenu Capitaine Corsaire.


Hé Oh ! Le Muppet Show ... on t'a pas sonné, alors ferme ton clapet et retourne au bac à sable. Cela dit en passant, ravis de te revoir Tsubaki, j'espère que l'on pourra reprendre où on c'était arrêté.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Jeu 24 Jan - 3:55

Mari Joa. Il n'y avait pas à dire, les Tenryuubito savaient se garnir de palais impressionnant. Ici, l'air lui-même semblait différer. Privilégié, plus pur. Probablement un simple effet mental pour des années d'éducation a redouté ces êtres. Pour un pirate, même un ancien pirate, se trouver dans cet endroit faisait battre votre cœur à cent à l'heure. Lorsqu'il avait reçu l'ordre de venir « pointer » pour la première fois, une montagne de pression s'était abattue sur ses épaules. Ho bien sûrs, il avait fait face, prétendant que ce n'était rien mais en réalité....

En réalité c'était bien simple. Depuis qu'il avait posé un sabot sur ce bandeau de terre particulière, il avait l’impression de marcher, la tête sur le billot. À peine était-il descendu de son navire, bien bas encore par rapport aux lieux protégés, il avait senti qu'ici n'était point sa place. Même les marines devaient se sentir étranger dans ces contrées alors des pirates...n'en parlent pas. Non, ici, les siens ou tout du moins ceux qui avaient été les siens étaient réduits en esclavage. Ici ne vivait que l'ennemi. Un petit rire stressé l'avait pris durant toute la longue ascension. Comme un hoquet spécial homme-chèvre. Il se sentait comme un simple jouet entre les mains d'enfants géants. Un objet pouvant tout simplement être brisé, torturé et tué d'un simple claquement de doigt.

Car, aucun doute là-dessus, il serait quasiment impossible de se débattre, si ces grands messieurs et dames décidaient de disposer de lui. Tous ses collègues ne connaîtraient pas ce sentiment. Ceux dans ce cas seront des idiots. Rares étaient ceux pouvant tenter dicter leurs lois dans les « lieux saints » du gouvernement ou de la marine. Encore plus rare était ceux l'ayant fait. Francisco n'avait pas fait partie des premiers arrivés. Bien qu'il soit parti peu de temps après avoir reçu la convocation, le voyage était assez long depuis la petite île où lui et son équipage avait fait halte. De plus, la situation présente n'était pas du genre premier arrivé, premier partit. Ceux étant les plus ponctuels seraient tous simplement ceux restant le plus longtemps sur place et l'Arkham espérait mettre ses sabots le moins de temps possible sur la ligne rouge.

Aussi la chèvre se présenta pas trop en avance, particulièrement embêtée de se retrouver ici. S'il avait choisi d'être corsaire s'était avant tout pour éviter la prison. Certes il avait une laisse comme le prouvait sa présence ici mais d'habitude, elle était assez grande pour lui laisser faire ce qu'il voulait. Il poussa donc un lourd soupir tandis qu'il s'asseyait dans le large fauteuil mis à disposition dans le lobby. D'autres exemplaires étaient alignés le long des murs dans l'attente que les portes de la salle de réunion s'ouvrent à leurs yeux honnis. Plusieurs de ses collègues étaient déjà présents, notamment un vieux pervers à la barbe d'argent. Francisco mit quelques secondes avant de le reconnaître et de s’asseoir à ses côtés.

-Si je pensais te voir ici...depuis quand tu es devenus un corsaire le vieux ?

Joe D. Fosters. Désormais un collègue corsaire mais il avait surtout été pendant de longs mois un membre des Goats Pirates. Pas officiellement certes mais sa présence était toujours la bienvenue sur le navire de la chèvre. Les aléas de la vie les avaient fait se perdre de vue que pour mieux se retrouver au sommet du monde politique. Les deux compagnons discutèrent tranquillement, ignorant superbement le reste de la troupe arrivant petit à petit jusqu'à ce qu'un étrange personnage armé d'un long manteau et d'un kansa, ces chapeaux de paille à larges bords. Peut-être venait-il de wa no uni, le fameux pays des samouraïs ? Le caprin nota son nom dans un coin de sa tête tandis qu'il reportait son attention sur Joe.

L'homme-chèvre devait l'admettre, il y avait pas mal de visages connus. Certains avaient des primes assez impressionnante. L'honneur d'être le plus redouté lors de son intégration dans le corps revenait à Eustass O'connor, le sabreur fou. À côté de ces deux cents millions, la prime de l'Arkham comme celle de Joe et Danny faisait presque peine à voir. Ses manières par contre... peut-être était-il si redouté pour son manque de politesse ? L'idée fit sourire Francisco...et le décoinça. Il fait préciser que c'était là sa première apparition devant tous ces grands décideurs et malgré la présence de Joe, il trouvait cette réunion intimidante. Pas de doute, ici, ils étaient tous des monstres. Que cela soit question de pouvoir, d'argent ou de politique. Un joli vivier d'enflure chacun plus égoïste que les autres.

La réunion en elle-même n'avait même pas commencé que les engueulades partaient de droite à gauche. Même ceux réclamant « la paix » le faisaient en gueulant plus fort que les autres. Légèrement en retrait par rapport à tout ceci, l'homme-chèvre observait ce doux cirque, ses yeux dansant d'une prise de parole à une autre, son regard brillant d'amusement derrière ces lunettes de soleil. Le shishibukai avait déjà ses préférences, Joe bien sûr mais aussi la seule femme parmi eux. Elle n'avait pas sa langue dans sa poche et énonçait clairement le fond de sa pensée. Ce faisant, Francisco laissa négligemment sa main se promener sur la table, y attrapant une petite pile de papiers qu'il roulait en boule que pour mieux les balancer en l'air avant de les avaler d'un coup. Un sabot remonté sur le riche tissu du fauteuil, ce dernier possédait d'ailleurs une trace de morsure comme si quelqu'un avait, par le plus grand des hasards voulut y goûter. Une fois seulement finit son petit casse-croûte, l'homme-chèvre prit à son tour la parole. D'une voix forte mais calme.

-Là, là...vous n'avez pas compris le jeu les gars. C'est aux vieux de là-bas qu'il faut couper la parole, pas entre nous.

D'un signe du pouce, Francisco montra le coin de la large table où était assis le conseil. Toute cette atmosphère lui rappelait son navire et son équipage. Ce faisant, sa peur du début s'était transformé en excitation à l'idée d'assister à une bataille générale. Finalement, tout ceci pourrait être bien plus amusant que prévu.

-Mais visiblement y en a ici qui n'ont pas l'air du genre intelligent. T'as percuté quelques branches quand t'es descendu de ton arbre le singe ?


Alors qu'il s'était adressé à l'ensemble du groupe des shishibukai, le caprin avait clairement tourné son attention sur Eustass. S'orientant vers lui par le visage et la position de son corps, il lui souriait d'une manière supérieure. Ce foutant manifestement de sa gueule, Francisco n'était même pas sûr qu'un rustre pareil comprenne le message. Ne fallait pas trop en demander au bourrin assoiffé de sang. Après tout, il n'y a pas plus bas-de gamme comme pirate.
Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Sam 26 Jan - 15:26






-----------------------------------------------------------------------
<< ... La réunion commence : Les Corsaires entrent en action au sein du Gouvernement ...>>
-----------------------------------------------------------------------


Les Capitaines Corsaires venaient d'entrer en fanfare dans la salle de réunion. Et comme si cela n'était déjà pas très apprécier par les étoiles, il ne manquait plus que ce soit ce Nagato qui soit à leur tête. Bordel ! Ils auraient pût envoyer quelqu'un d'autre. Ils savait pourtant très bien que les étoiles ne l'appréciaient guère. Alors que le ton commençaient à s'élever dans la grande salle. Les troisième étoile s'endormit sans dire son reste. Quelle belle image de la hiérarchie gouvernementale. C'était ce genre de personnage qui commandait le monde ? Bah mince alors ! Il y avait de quoi rigoler. Il ne restait plus que trois étoiles, étant donné que l'une d'elle était déjà absente à la base. Cela ne gênerai en rien la suite de ce regroupement soudain. Il fallait dévoiler les nouveaux atouts du Gouvernement et mettre en place une petite stratégie. Les têtes pensantes du monde avaient au vent de certains méfaits dans les Blues et sur Grande Line. Il fallait dès à présent mettre un terme aux agissements de cette génération dorée. Il fallait frapper fort et tout de suite. Il ne fallait pas laisser le temps aux pirates de se retourner. Il fallait trancher leurs chaires et anéantir leurs embarcations. Les étoiles s'étaient déjà mis d'accord sur la marche à suivre. Il faudrait mettre en place un espèce de blocus.

Il y avait assez de Shichibukaï pour faire régner l'ordre et la terreur sur les mers. La piraterie n'avait qu'à bien se tenir ! Le Gouvernement venait de lâcher ses bêtes. Après, avoir attendu quelques instants et observé la plus part des intéressés, les étoiles se regroupèrent autour d'une table. Ils invitèrent les Corsaires à les suivre dans une phrase tout à fait banale. Le vieillard prit alors la parole.

« Taisez-vous bande de dégénérés. Nous ne sommes pas ici pour voir qui a la plus grosse !!! Prenez place, avant que je revienne sur ma décision et que je vous expédie dans les tréfonds d'Impel Down. Nagato, t'as venu ne m'enchante guère ... mais nous avons quelques documents à te remettre, alors approche. »



« En corrélation avec nos exigences et cette liste, nous vous avons attribué le titre de Shichibukaï. A savoir que le moindre écart de conduite sera fortement punis. John !!! Voyez remettre les différents dossiers à nos Corsaires s'il vous plaît. JOHN !!! !!! Bougez votre tas de graisse bordel. J'en ai déjà marre d'être ici ... Donc à savoir que plusieurs d'entre vous aurons une cible bien particulière à entreprendre. Je précise ... vous devrez vous occuper d'un équipage pirate en particulier. Que ce soit l'un ou l'autre, ils ont tous commis des délits et vous avez carte blanche pour prendre vous en occupez. Vous pouvez attendre et intervenir en cas de problème ou passer immédiatement à l'action. Bien commençons la répartition. Oga Saruwatari, qui est absent, s'occupe déjà de l'affaire Tusbaki D. Tenseï, donc c'est réglé !!!

Danny Hebner, vous aurez à charge l'équipage des Poings Bouillants avec comme meneur le dénommé Zaïmon. Il porte une grosse prime sur sa tête ... En cas de difficulté, nous mettons à votre disposition plusieurs navires de guerre, quelques bataillons et le choix de demander l'intervention d'une autre Corsaire dans votre tâche.

John Heinson, en vue de vos talents tout particulier, vous aurez à charge l'équipage des Sons of Cortes, avec les deux frères Kyookoo. Attention, ils sont tous les deux des utilisateurs de logia. Leur renommée monte en flèche ! Vous avez pour ordre de les arrêter les plus brefs délais.

Joe D. Forters, vous aurez à charge l'équipage des Akagami. Je n'ai pas trop d'informations sur eux. Vous devrez y aller à l'aveugle.

Francisco, pour vous ce sera les Blaze Skulls avec comme meneur le fameux Ryuuk Sawayoshi. Attention à ce pirate ! Il commence à devenir une certaine pointure dans les Blues. N'hésitez pas à faire appel à nous si vous avez besoin de renforts.

Pour finir, Kileyra, vous aurez à charge l'équipage naissant des Kagayaki no Kaizoku. Certains de ses membres ce sont illustrés dans le massacre du Royaume de Goa. Vous avez pour ordre de les anéantir sans trop tarder.

Eustass O'Connor, votre nomination est récente au sein du groupuscule des SHichibukaï. L'Amiral Shitori nous a déjà parlé de vouset vos exploits. Vous resterez à notre disposition et en mesure de renforcer un Capitaine Corsaire. Pour le moment, j'aimerai que vous rester aux côtés de Nagato. Après sa mission, il aura certainement quelque chose à vous mettre sous la dent. »

Il semblerait que notre deuxième étoile avait tout dit, il aurait pu être gentil et laisser la parole aux autres. Notre première étoiles décidait de se lever et d'aller remettre un dossier à Nagato :



« Pour votre question précédente, cela réside de la confidentialité de niveau six. Nous ne pouvons pas divulguer cette information. Voici votre ordre de mission ... Montrez moi que l'on peut vous faire confiance. Vous pourrez prendre un Corsaire pour cette tâche. Ah oui !! Vous n'avez pas le droit à l'échec Nagato. Sinon, nous serions dans le regret de vous exécuter. »



« Si quelqu'un a des questions qu'il se manifeste immédiatement. Nagato ! J'espère que ne ferez pas tout capoter cette fois-ci ... *rire* »



--------------------------------------
<< ... Next ...>>
--------------------------------------



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Sam 26 Jan - 17:25






• << La derniere mission avant le commencement du projet Five !! >>

---------------------------------------------------------------------------------


Nous étions tous réunis autour de la grande table, mon corps tremblait, mes dents claquaient de l'intérieur, mes yeux me brûlaient. Je n'avais qu'une envie, exposer le quatrième étoile et le capitaine corsaire Joe. Celui-ci m'avait beaucoup agacé lors de la mission au royaume de drum. Ma tête baissée, mon chapeau de paille couvrait tout mon visage. Je prenais ensuite la parole demandant à tout le monde de fermer sa gueule, ils étaient trop bavard et le bruit des pirates ne faisaient que d'attiser ma colère. Quelque seconde plus tard, je levais ma tête et je tournais mon regard dans toutes les directions pour montrer mon regard à tout le monde. Le capitaine corsaire John que je connaissais très peu se contentait de fermer sa gueule et d'attendre la parole des étoiles. Il était plus calme que les autres. Un pirate qui restait calme lors d'une réunion aussi grande n'était pas normal, il cachait quelque chose dont j'ignorais et son visage était très mystérieux. D'ailleurs, c'était bel et bien la première fois que je le voyais.

Mon regard dans la direction de celui de Joe, cet homme me rendait fou, en le voyant ma personnalité d'assassin prenait rapidement le-dessus sur moi. Ce capitaine corsaire se croyait tout permis et il manquait énormément de respect envers le grand. Peut-être qu'il était vieux, mais dans ce monde ce n'était pas l'âge qui comptait, mais plutôt la puissance et la réputation. D'ailleurs il m'adressait la parole, je me contentais de le regarder d'un air neutre sans lui répondre. Doucement je tournais ma tête vers le suivant qui était Danny Hebner. La température de mon corps baissait rapidement et ma rage disparaissait aussitôt. Intéressant .. Si aujourd'hui je le voyais ici, cela voulait dire qu'il avait accepté mon offre à Logue Town, il y avait de cela deux ans. J'aurais bien pu esquisser un léger sourire, mais je me contentais de garder ce visage neutre, tant que je ne saurais pas sortie de la salle, je ne pouvais me permettre de sourire.

Danny commençait à perdre patiente, il voulait que la réunion commence et franchement j'étais d'accord avec lui. Si le conseil ne prenait pas rapidement la parole, ça risquerait de partir en couille et là, je ne pourrais pas me retenir. Bref, ensuite c'était au tour de la jeune femme de prendre la parole. Elle ne pouvait pas fermer sa gueule ? Je hais les femmes qui parlent trop et surtout les femmes qui me manquaient de respect. Quand elle m'adressait la parole, je retirais mon chapeau de paille pour ensuite la regarder droit dans les yeux tout en utilisant une technique sur elle. Avant qu'elle termine ce qu'elle avait à dire, je créais une illusion qui lui ferait croire que j'étais en train de l'étrangler. Ce qui voulait dire qu'elle allait agir tel une personne se faisant étrangler. J'avais hâte de voir comment le conseil allait réagir sur son futur comportement. Sans dire un mot je tournais rapidement mon regard afin que personne ne sache que c'était moi qui avais fait cela.

Je posais mon chapeau de paille sur la table et je me contentais de regarder Eustass. J'avais plutôt un bon souvenir de lui .. Un capitaine corsaire effrayant et digne de sa réputation. D'ailleurs il adressait la parole à la jeune fille en lui disant de fermer sa bouche. Puis ensuite il se tournait vers moi en disant qu'il était ravi de me revoir et que l'on pourrait continuer là où on s'était arrêté. Je n'avais pas pu m'empêcher d'esquisser un léger sourire. Cela voulait dire que j'étais aussi ravi de le revoir et que l'on pourra peut-être continuer où l'on s'était arrêté. Bref, ensuite je tournais mon regard vers l'homme chèvre, je me demandais comment avait-il fait pour devenir Shichibukai ? Les apparences sont parfois trompeuses, je le confirme. En tout cas, je ne me préoccupais pas de ce qu'il disait, je me contentais de me tourner vers le conseil de cinq étoiles. Malheureusement il manquait une étoile et le troisième étoile dormait. Franchement c'était ridicule de donner un grade aussi important à quelqu'un comme lui .. Tout comme le quatrième étoile, il ne méritait pas ce grade. Vivement que je rejoigne ce conseil et que je mette un peu d'ordre. Avant que les grands ne prennent la parole, je m'adressais à l'ensemble de Shichibukai en disant :



« Jeune fille, ne t'avise plus de me parler sur ce ton. Je ne suis pas ton ami, si tu as quelque chose à me dire ce n'est pas avec la bouche qu'il faut que tu le dises. La meilleur façon de te faire entendre par moi, c'est un combat. » disais-je tout en m'adressant à la fille dont j'avais lancé une technique d'illusion. Je reprenais la parole en m'adressant au vieux : « Joe, je ne sais pas pourquoi le D. est dans ton nom, mais tu ne le mérites pas. Toi et moi, ce n'est pas fini ! Attend toi, à me trouver sur ton chemin à partir de maintenant. »

Je m'apprêtais à parler à Danny et Eustass que le deuxième étoile m'interrompait en nous demandant de nous taire. Il était un peu énervé et pas très content de me voir ici. Comme si j'avais eu envie de venir .. Non mais sérieusement .. ! Je ne comprenais pas une chose. Sans moi, que serait le gouvernement aujourd'hui ? S'était-il posé la question suivante ? Je ne pense pas .. Je me contentais de le regarder parler avec un air neutre. Il disait avoir un document à me remettre, encore une mission très difficile dont il ne pourrait recoudre. Je faisais les sales missions en mettant ma vie en jeu et même pas un remerciement à la fin. Cela va changer croyez-moi ! Je me relevais et je prenais les documents dont la première étoile me remettait pendant le temps que le deuxième étoile parlait aux capitaines corsaires.

La vieille me remettait donc le document en disant qu'elle ne pouvait pas me parler de la mission de Oga, c'était classé « top secret » et d'un niveau de confidentialité de niveau six. Je n'avais pas pu m'empêcher de rire au fond de moi, quand j'étais au cp9, j'avais eu le droit à des niveaux de confidentialité beaucoup plus important et aujourd'hui, elle me disait que je n'avais pas le droit de connaître un dossier de niveau six. Je n'avais plus six ans, si elle ne voulait tout simplement pas me le dire, elle n'avait qu'à dire la vérité ! Tss .. Cela m'écoeurait et me donnait envie de tout casser. Sans dire un mot j'ouvrais rapidement le document qu'elle m'avait donné, je le refermais aussitôt que je l'avais ouvert. Incroyable, mais vrai ! Le combat contre Sayuki avait commencé ! Le moment dont j'attendais depuis si longtemps ... Je me relevais de ma chaise et je me contentais d'écouter ce qu'elle avait à me dire et ce qu'elle attendait de moi. Elle me demandait de prendre un corsaire au choix et d'aller donner un coup de main aux marines qui se trouvait sur l'île des hommes poissons. Elle disait ensuite que je n'avais pas le droit à l'échec sous peine d'exécution. Le quatrième étoile ouvrait sa grande gueule en disant qu'il espérait que je ne fasse pas tout capoter cette fois-ci. Je ne comprenais pas de quoi il voulait parler, jusqu'à présent toutes mes missions ont été de réussites.

Je rangeais ma chaise et j'entrais ma main à l'intérieur de ma veste pour faire sortir deux dossiers. J'avançais près de Danny et je lui mettais devant lui un dossier du nom de « Five ». À l'intérieur du dossier, y avait diverses informations sur le meurtrier de sa femme et celui qui avait ordonné ceci n'était que quatrième étoile en personne. Je me dirigeais ensuite vers Eustass et je lui remettais le second dossier du nom de « R.D.Y » ces initiales voulaient dire Royaume de Yuki. Il était originaire de Yuki et quand il était jeune ses parents avaient été manipulé par un homme du gouvernement de nom de ZETO VI. Ce dossier n'était pas vraiment riche en information, mais y avait de quoi me faire confiance et travailler en équipe. Dans le dossier j'avais aussi glissé une petite feuille pour lui dire qu'on doit se retrouver après ma mission. Tout cela en moins d'une minute, je portais mon chapeau de paille et je me retournais vers le conseil en disant :

« Arrêtez de vous acharner sur moi, sans moi vous n'êtes que des moins que rien. Pendant le temps que vous dormez confortablement sur vos chaises, je mets ma vie en jeu pour réparer vos erreurs et accomplir vos missions. Je sais que l’évènement avec Erza vous a fait douter de moi, je ferais tout ce qu'il faut pour retrouver votre confiance, mais pour le moment vous ne me facilité pas la tâche. » disais en m'adressant au premier et deuxième étoiles. Je me retournais vers le quatrième en disant :



« Tu es tellement pathétique ! Si tu es un homme montres-toi dans le nouveau monde et on réglera notre compte. Sache seulement qu'à partir de maintenant, tu n'es pas à l’abri du danger même à marie joa. Une menace ? Je ne sais pas, prend cela comme bon te semble. Et sache aussi que sans moi, tu n'es rien ! » suite à cela j'adressais la parole à danny en disant : « Danny c'est toi que je choisis pour cette mission, partons avant que ça dégénère. » Disais-je tout en allant vers la sortie.

Je passais vers l'homme en noir, le vieux tout calme .. Je le regardais droit dans les yeux et j'esquissais un léger sourire. Comment allait-il le prendrait ? En tout cas, y avait pas mieux comme solution pour lui faire passer un message sans que personne ne se rende compte.



---------------------------------------------------------------------------------
Hors rpg : Hope, je te lance une petite illusion rien de méchant :p qui dure même pas cinq seconde Wink Pas mal la réunion, elle commence a peine et j'ai déjà repérer mes amis et mes ennemis lol Pour ma part c'est mon dernier poste, danny toi aussi tu postes ton dernier rp et on s'en va :p on est un peu en retard en plus x) si y a un problème avec mon rp, mp moi.


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Dim 27 Jan - 11:01


Un faible restera un faible !


Est-ce que cette réunion commencera un jour. Tous parlait de tout et de n'importe quoi que ce soit le tueur, la gamine, le papy ou encore le bouquetin . Seul l'un des vieillards ne s'était pas prononcé, une sage décision de sa part, mais vu sa gueule je doutais beaucoup quant à son intelligence. La mistinguette ne manqua pas de culot en se frottant à Nagato, j'en souriais sadiquement. Elle avait dit tout haut ce que nous pensions tout bas, ils nous étaient impossible d'avoir en un homme mystérieux. Au fond de moi, je ressentais une profonde curiosité à son égard, pour qu'une fille sache parler avec autant d'ardeur, c'était sûrement parce qu'elle avait vécu un évènement tragique dans sa vie. Je détestais les filles pirates pour une raison confidentielle, mais je ne détestais pas celle ayant un tel cran : Ce n'était pas pour autant que je les appréciais non plus. On dirait bien qu'une nouvelle génération de corsaire venait de faire son apparition, les Quatre Etoiles présentes l'avaient parfaitement compris.

Nous furent tous témoins de la façon désagréable avec laquelle il lui répondit. Visiblement, il ne l'aimait et ne s'entendrait probablement pas dans l'avenir. Une espèce de clash venait de se créer entre ces deux personnes, je ne fus pas étonné de voir Nagato agir sur la gamine. Celle-ci avait changé radicalement de comportement. Même jouant aux innocents, j'étais certain qu'il était responsable de la transformation brutale de la petite. Deux ans avait passé depuis notre rencontre et je ne pourrais jamais oublier cette étrange pouvoir. J'avais eu le temps de me renseigner à son sujet auprès du gouvernement et même si cela m'avait pris un temps considérable pour trouver des informations sur son pouvoir, je compris qu'il était capable de projeter des illusions. C'était un pouvoir de tapette selon moi, idéal pour les attaques sournoises et pour la fuite en aucun cas comparable a l'impitoyable Kage Kage no mi.

Il me regarda ensuite, de même que le boucher assis à côté de moi et voulut parler mais fut couper par l'imposante voix de la deuxième étoile. Il commença par nous ordonner de nous la fermer en nous menaçant de nous enfermer Impel Down. Je souriai au point d'en rigoler, dans le passé cette homme était connu pour être un soldat cruel, mais également d'une résistance sans faille, autrement dit mon domaine de prédilection pendant les combats. Ce vieillard serait donc meilleur que moi... Intéressant ! Il continua et nous annonça d'excellentes nouvelles :

- Danny Hebner, vous aurez à charge l'équipage des Poings Bouillants avec comme meneur le dénommé Zaïmon. Il porte une grosse prime sur sa tête ... En cas de difficulté, nous mettons à votre disposition plusieurs navires de guerre, quelques bataillons et le choix de demander l'intervention d'une autre Corsaire dans votre tâche.

Non seulement, il avait prononcé mon nom en premier, mais il m'avait donné le seul de toutes les cibles attribuées que je connaissais : Zaïmon le Poing Bouillant. A vrai dire, j'avais déjà eu affaire à lui dans le passé, je fus enchanté d'apprendre que c'était "ma" cible prioritaire et non celle des autres. Je n'avais jamais entendu parler de ces autres criminels, sûrement un ramassis de faibles et aussi incroyable que ce soit, c'était aux autres faibles de corsaires de s'en occuper. J'en rigolai subitement :

- C'est toujours au plus puissant que l'on donne les puissantes cibles et vice-versa !

Quant à Nagato, il lui fut remis des documents classés TOP-SECRET concernant une mission d'une importance capitale. Dans ce genre de travail, il était évident pour un chien du gouvernement qu'il devrait mourir s'il échouait, mais j'avais confiance quant aux résistances de ce mec, seul moi avait le droit de le tuer. Il se leva de sa chaise et la rangea puis de sa veste, il sortit ensuite deux documents. Il m'envoya le premier et l'autre au boucher à côté de moi. Feuilletant les pages, je changeai brutalement d'expression et restai muet devant ses documents. Apparemment, le responsable de "ta mort" était la quatrième étoile, cette homme ayant soupirer lorsqu'il nous vit tous arriver. Toutes les actions qui avaient mené à la destruction de l'île y était planifié de même que l'arrivée très tardive de la marine une semaine après le carnage. de J'étais pris d'une violente haine qui mena à une faim insatiable de tuerie. Ma main tenant la table, pris d'une très violente pulsion meurtrière et broya le rebord de la table. Certains me regardèrent, je cachai ma bouche et murmurai :


- .... L'excitation !!!

Aussitôt dit, je rangeai le document dans ma veste et laissai s'écouler la réunion. L'agent Nagato semblait sous-estimé par ses supérieurs, Voilà donc à quoi ressemblaient le gouvernement, tes supérieurs te traitaient comme des chiens : J'avais fait la bon choix en devenant chasseur de prime. Il se tourna vers la quatrième étoile, ton ignoble assassin et lui dit méchamment :

- Tu es tellement pathétique ! Si tu es un homme montres-toi dans le nouveau monde et on réglera notre compte. Sache seulement qu'à partir de maintenant, tu n'es pas à l’abri du danger même à marie joa. Une menace ? Je ne sais pas, prend cela comme bon te semble. Et sache aussi que sans moi, tu n'es rien ! suite à cela il se retourna et m'adressa la parole en disant : Danny c'est toi que je choisis pour cette mission, partons avant que ça dégénère.

Au fond de moi, j'en râlais un peu. J'aurais voulu assister un peu plus longtemps à cette réunion qui s'annonçait des plus captivantes. D'alleurs, su j'eus bien compris, la mission qu'on lui avait donné était une mission de rang S, cela voulait donc dire qu'il m'avait choisi : Voilà donc une preuve de plus que j'étais le plus fort des Shichibukai ici présent. Pour ça j'en souris et me levai de ma chaise je souris et leur dit à "mes camarades Corsaires" en les narguant :


- C'est bien ce que je disais, les plus forts partent en mission secrètes de la plus haute importance, tandis que les plus faibles restent avachies sur leurs chaises en train d'écouter des discours ennuyeux. J'ai été ravi de vous rencontrer, mais rappelez-vous quand même d'une chose, vous êtes peut-être des corsaires mais vous n'en restez pas moins des pirates et JE HAIS LES PIRATES !!!

J'espère que cette mission de la plus haute importance valait vraiment le coup, car avec le gouvernement je pouvais m'attendre à laver le linge d'un Dragon Céleste : Pour eux, ça c'est une mission de rang S. Nagato avait intérêt à ne pas m'avoir dérangé pour rien, même si notre dernière rencontre remontait à deux ans, il savait très bien que je détestais être pris pour un abruti. Je fus donc le deuxième à quitter la salle de réunion en compagnie de l'étrange Nagato.

Spoiler:
 






Dernière édition par Danny Hebner le Dim 27 Jan - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Dim 27 Jan - 15:40


Cette réunion au premier abord sans intérêt commença enfin. Je fus heureux de voir que les ordres de vieux dirigeants de ce Gouvernement étaient brefs. Mon nom était sorti dans les premiers, j'avais enregistré qui serait ma cible : un équipage de logia. Je n'en avais jamais entendu parler, mais je n'allais pas m'attarder sur ça. Mon ordre de mission donné, j'avais maintenant un accès libre sur les dossiers de la Marine. Je n'aurai donc aucun mal à trouver des informations sur ces « Sons of Cortes » pour les débusquer et ramener leur tête dans ce même bureau. Il me tardait de savoir quelles étaient leurs facultés, ainsi que leurs méfaits. Etaient-ils seulement des utilisateurs de fruit du démon ou possédaient-ils un réel avenir dans la piraterie ? J'allais le savoir.

Ma présence n'était plus requise pour cette réunion, j'en avais l'impression. J'avais assisté à toute ce remue-ménage, toutes ces paroles qui fusaient, aucun des membres présents ne semblant apprécier les autres. J'avais bien fait de fermer ma bouche, je ne voulais pas d'ennuis avec un autre de ces pirates. Mon attitude pouvait peut-être paraître louche, mais je n'en avais rien à cirer. Je ne voulais pas m'abaisser à leur niveau et rester un pirate digne. Seule la réaction de Hope D. Kileyra ne m'interpella. J'avais pris le temps de la connaître et je regrettais déjà d'avoir partagé des choses intimes avec cette jeune femme.
Pour montrer que je n'étais pas muet, je lâchai quand même quelques mots, de manière à ce que tout le monde entende ma voix. Prenant l'autorisation de feuilleter les dossiers sur la table, je me levai, repoussai ma chaise sous la table et me reculai d'un pas.


« Je vous quitte. »

Ma destination était déjà toute trouvée : Marine Ford. Là-bas, je n'aurai aucun mal à trouver des informations et leur dernière localisation. Toujours sans navire, il me faudrait encore convaincre des soldats de me prendre à leur bord. Heureusement pour moi, le papier que j'avais dans la main m'ouvrait énormément des portes et ils ne pourraient pas refuser, surtout si je m'adressais directement à un officier. Ce genre de personnes voulait toujours bien se faire voir de ses dirigeants. Prendre le risque de m'avoir à bord serait bien vu, du moins, c'est ce qu'il croirait.
Sortant de la salle, je regardai les quatre corsaires restants : l'épéiste, la future mère d'un de mes nombreux enfants, la chèvre et le vieux qui était venu s'asseoir à côté de moi. En cas de bagarre, je mettais une petite pièce sur ce dernier, bien que l'épéiste ait l'air vorace et que la chèvre semblait cacher pas mal de choses. Peut-être qu'être père ne serait pas pour tout de suite. Je laissais à Kileyra cinq minutes pour exploser de colère et se faire rabattre violemment par les trois autres. Qu'il était difficile d'être une femme de nos jours.

Je franchissais la porte, laissant tout le monde à ses petites occupations. Les ordres en poche, je n'avais plus rien à faire ici, si ce n'était voler deux ou trois trucs à manger. La richesse m'attendait une fois de plus et je ne laisserais pas passer une action comme ça.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Dim 27 Jan - 22:12




Une petite coopération ?


    J'étais donc tranquillement assise, enfin tranquillement ... Disons que j'étais assise quand l'un des vieux prit la parole. Il n'avait pas l'air très content et le minimum de respect que j'avais pour lui me fit me la fermer le temps de son discours. Chacun fut cité. Personnellement, je devais me charger des Kagayaki no Kaizokuo, un groupe de pirate ayant sévit sur Goa. JE prenais les fiches devant moi pour regarder de qui il s'agissait. Alors que j'allais regarder la première, Nagato se jeta sur moi pour m'étrangler. Posant mes bras sur les siens je ne comprenais pas pourquoi personne ne réagissait. Cela paraissait normal pour eux que je me fasses étrangler par un homme aussi étrange. J'eu soudain conscience du regard que m'avait adressé Danny juste avant de retourner vers Nagato. Il semblait savoir quelque chose. Etait ce une illusion ? Je prenais une profonde inspiration pour me convaincre que cela n'étais pas réel. Alors que je ré-ouvrais les yeux, mon assaillant avait disparu et était de retour à sa place. Un foutu illusioniste. Je détestais tout les pouvoirs de ce genre, ne reposant que sur la faiblesse de l'autre et non pas sur la force de leur utilisateur.

    « Qu'est ce tu fou ? Tu te prends pour qui ? »


    Je venais de dire haut et fort ce que je pensais. Comment pouvait-il se permettre de m'attaquer mentalement comme ça ? Je regardais l'assistance. Personne ne faisait attention réellement à moi. Sauf la vieille. J'avais l'impression de la connaître. Cela venait peut être du fait que nous avions le même prénom mais il me semblait qu'il y avait un truc entre nous. Comme si elle s'intéressait à moi. Après, c'était peut être mon imagination. Je regardais donc à droite à gauche en écoutant tout ses mâles dire des aneries. En fait la seconde étoile avait raison, ils jouaient à "Qui a la plus grosse ? C'est moi". Je commençais à me lacer de tout cela et je reprenais donc mes fiches. Les membres de cet équipages n'étaient pas tous très connus et pas vraiment apeurant. En effet, ils n'étaient pas encore très connus. Mais leur nombre constiturait un sacré challenge. "Une armée de fusil, même dans la forêt la plus sombre, atteint toujours sa cible.". Et de plus, ils avaient des habilités remarquables. e pouvoir du Diamant, celui du phoenix et celui de la lumière. Et en plus de cela, l'une d'entre eux avait le fruit des gemmes. J'allais bien m'amuser. Dans les fiches figurait une note me disant que Kougei et Emily allait mieux et qu'elle pourraient bientôt reprendre la mer. J'en étais heureuse.

    Je regardais à nouveau l'assistance. Mon regard s'attarda sur l'homme chèvre, Francisco. Il avait lui aussi une mission des plus importante. J'eus alors une idée des plus intéressantes. Il faudrait son accord mais ... Il serait intéressant à mon avis de faire un petit bout de chemin ensemble. Il pourrait m'aider dans ma mission et moi dans la sienne. J'avais entendu parler de Ryuuk Sawayoshi. Francisco, aussi fort soit il, aurait besoin d'une pointure en maniement des armes. Moi en fait. Plus j'y pensais et plus cela me parraissait être une bonne idée. Je vis John sortir et je lui adressait un léger signe de la main. C'était un brave gars. Avec le départ des deux autres abrutis, nous n'étions plus que quatre corsaires dans la pièce. Je regardais la deuxième étoile quand je lui demandais:

    « Ma question se porte sur deux fronts. Tout d'abord, madame, est-il possible que deux corsaires s'associent pour la réalisation de leurs mission respectives ? Si c'est le cas, Francisco, me ferais-tu l'honneur de t'associer avec moi ? Les deux autres membres de mon équipage sont actuellement à l'hopital. Et même si cela ne devrait pas tarder à aller mieux, elles ne pourront pas combattre avant un petit bout de temps. Tout ça à cause de la marine. Bref. J'aimerais donc te proposer que nous nous allions pendant un moment afin d'affronter les deux équipages qui nous ont été attribués. Cela te conviens ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Lun 28 Jan - 10:06

Tout ça pour ça? Avoir sortie la fanfare, les guirlandes, la belle argenterie et avoir forcé tout le monde à venir pour au final en resortir avec un simple ordre de mission? Et bah... Que dire sur cela? A chier? La seule chose qui avait enchanté Joe en fait fut ses retrouvailles avec son petit Bicket, le Capichèvre Arkham. Après le reste c'était fioriture et flonflon si bien que Joe en fait n'avait presque pas écouter ni regarder les autres. Après il devait reconnaitre qu'il n'y avait rien d’intéressant, des vrais clichés ces gars la...

_ Mon vieux Francis', ca fait plaisir de te revoir!

Il s'approcha de lui et vint le serrer dans ses bras pour lui taper le dos par la même occasion, comme le ferait un vieux copain avec un autre. Après tout c'était ce qu'ils étaient des vieux potes des mers qui avaient vécu des choses que seul la piraterie savait créer pour lier à vie.

_ Depuis quand? a peine deux mois en fait... J'ai croupi à Impel pendant trois longues années... Puis j'ai entendu dire par un nouveau taulard qu'il avait été arrêté par le Capitaine Corsaire Francisco Arkham. Et comme ça faisait trois ans aussi que l'un des macaques présent la haut voulait que je devienne un Shichibukai, j'ai finalement accepté. Une fois seul, faudra qu'on se parle plus intiment hein?

Il lui fit un clin d'oeil qui voulait dire, on parlera du pourquoi du comment de tout cela et de ce que ça change ainsi que de si on reprend nos vieux coups.... Il reprit sa chope de bière sur la table et la porta à la hauteur de sa bouche.

_ Toujours avec Kokoh et le piot Buchtroll? A la tienne mon Bicket!

Il la porta à ses lèvres puis la vida entièrement pendant que les autres faisait leurs singeries. Une insulte par la, une illusion merdique de l'autre coté, un mec avec une queue de trois centimètres mais qui se prenait pour un cheval par ici... Puis les ordres tombèrent et Joe éclata de rire puis il vit les mecs faire leur manège à la con...

_ C'était donc ça? Vous vouliez qu'on se la joue Coq et "poule aussi" de la basse cour? Mais qui a la plus grande? Le hérisson pense que c'est lui mais qui dit grande gueule veut dire petite bite. L'autre bourrin est un bourrin comme son nom l'indique ça a des couilles mais pas de cerveau... Personnellement c'est peut être Big Moustache qui mériterait d'avoir le plus grand attribut ici, huhuhu...

Il fit un clin d'oeil à la petite chiquita qui justement voulait s'allier avec Francisco. Si seulement elle connaissait son véritable caractère et ce qu'il pensait des humains normaux, peut être qu'elle n'aurait pas oser demander.

_ Désolé mais je crois connaitre la réponse pour ta demande Babydoll... Bon Francis' je vais faire le plein de gnôle en cusine, tu m'y rejoins? Ils auront peut-être du chou ou de la salade pour toi, peut être un petit vin aux herbes. Ça te tente?

Il tapota le dos de l'homme chèvre et lui sourit. Arrivé à la porte qui était resté ouverte, il reprit la parole.

_Toujours aussi soyeuse ta fourrure, mon offre tiens toujours, bwahahahaha... Tchao les vieux!

Direction la cuisine maintenant, il avait soif, encore soif... Il s'occuperait des détails de ce Rekim après...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Mer 30 Jan - 17:25
















Réunion au Sommet

Eustass était assis à la table des étoiles. Il ne faisait pas attention aux autres Corsaires. Ces yeux étaient fixés sur Nagato. Il n'avait qu'une seule envie : dégainer son sabre et reprendre les hostilités. Mais même sous son apparence de criminel de bas étage, O'Connor n'était pas du genre à agir comme un imbécile. La tête de chèvre devrait plus tôt faire attention à ses dires, au risque de finir au menu du plat du soir de notre capitaine corsaire. Il n'était pas du genre très amical et encore moins sujet à l'humour. Eustass n'avait aucun intérêt pour les autres Corsaires, du moins pour l'instant. Il n'en connaissait aucun et n'avait encre jamais pu constater leur force. Pour avoir de la valeur aux yeux de notre pirate, il fallait être un puissant guerrier. Les étoiles commencèrent à parler.

Tiens, il semblerait que Nagato-kun avait des choses à régler. Il n'était pas très apprécié des étoiles. Sûrement à cause de son tempérament rebelle et ses façons expéditive de régler certains problèmes. Il avait donc une dent envers ce type barbu. Il n'avait vraiment pas l'air d'une tueur. Il était vieux et sénile ! Arf !! Encore un usurpateur de titre. On pouvait déjà en compter trois dans cette équipe de bras cassés. Il engageait vraiment n'importe quoi au gouvernement. Une fillette, un vieillard et une chèvre !!! Elle était belle l'équipe de Corsaires. Heureusement qu'il y avait certain pour remonter le niveau. Ce Danny !! Il était vraiment digne de ce groupuscule. On pouvait lire toute sa rage rien qu'en plongeant ses yeux dans son regard. Eustass adorait ce genre de personnage. Il pouvait au moins lui attacher quelques étiquettes qu'il avait également dans le dos. Mais le plus intéressant était ce John Heinson. On aurait pu le surnommé la force tranquille. Il ne payait pas de mine à vue d’œil, mais son aura était celle d'un tueur. O'Connor aimerait bien livrer bataille contre ses deux types !

Les discussions s'enchainèrent et notre héros n'eut point le droit à une mission. Il comprenait tout à fait. Il n'était pas du genre patient. Si on lui avait confié un équipage pirate à surveiller, il serait certainement partit les anéantir. Eus' n'était pas du genre à attendre et à faire dans la dentelle, mais cette situation lui convenait parfaitement. Nagato prit alors ses aises et lui remit un dossier avant de quitter les lieux. C'était du confidentiel, mais O'Connor fut ébranlé par les découvertes. Il n'aurait jamais cru être un jour en la possession de telles informations. Il rangea le dossier dans son kimono et quitta la pièce sans dire un mot. Il n'avait plus aucun intérêt à demeurer dans cette réunion. Son sabre sur l'épaule, il quitta prestement Marie-Joa. Il trouverait un peu d'occupation avant de s'engager dans une nouvelle aventure avec ce Tsubaki. Il essayerait de ne pas trop tuer de personnes en attendant le retour de son compère de crime.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï] Jeu 14 Fév - 17:32


Un sourire provocateur se dessina sur les lèvres de Francisco quand l'un des membres du conseil piqua sa colère. Les vieux n'étaient pas connus pour accepter la fougue de la jeunesse facilement alors quand cette jeunesse était un ramassis de chien galeux...il ne devait pas être loin de la crise cardiaque. Gentiment, presque obligeamment, l'homme-chèvre se tut pour leur faire plaisir un moment. Il prit même la photo de sa cible, Ryuuk Sawatashi dans la main, y jetant un coup d’œil avant de la rouler en boule et la jetée en l'air. Lorsqu'elle retomba dans sa gorge grande ouverte, un délicieux fumé s'en dégagea. Le papier en lui-même n'était pas génial mais l'assemblage des deux était assez mangeable.

Il mâchouillait encore son repas quand « l'ami » de Joe prit la parole. Visiblement, il ne se prenait pas pour de la merde. Cette fois-ci, son sourire provocateur se mua en une moue de pitié pour le pauvre agent. Fallait lui accorder qu'il avait un travail bien pourri. On traitait les corsaires comme les chiens du gouvernement et d'une façon c'était vrai mais comparé à l'homme au chapeau de paille, ils étaient aussi libres que le vent. C'est ça l’inconvénient quand tu œuvres pour la justice ? Au final, tu ne fais que t'emprisonner toi-même. Il aurait été tellement plus simple que l'homme expédie une des étoiles dans l'après-vie. Bien plus fun aussi.

Second bon point, il n'avait pas la langue dans sa poche. Malheureusement pour lui, cela semblait se limiter à une grande bouche sans rien derrière. Une grosse déception donc... Francisco décida donc de l'ignorer à partir de cet instant, le laissant partir sans un regard (ce qui était réciproque pour être franc). Pour autant, le corsaire voulut bien faire plaisir à son collègue qui suivit le premier petit chien comme un second petit chien. Lui non plus n'avait pas la langue dans sa poche et ne se prenait pas pour de la merde. Tellement d’orgueilleux avec un balai dans le fondement...

-C'est ça, salut beau gosse !

Danny, puisque c'était lui, fit savoir sa grande haine à l'encontre de ses collègues en partant. Ce fut le coup de grâce qui le discrédita totalement aux yeux de l'homme-chèvre ainsi que globalement la réunion. Tout ça pour ça c'était une simple démonstration de force. Montrer aux corsaires qu'ils obéissaient gentiment au conseil. Un simple coup de den mushi aurait fait l'affaire mais non. Alors Francisco se désintéressa de ladite réunion, se retournant vers la seule shishibukai de sexe féminin.

-Une alliance ? Et bien pourquoi pas. Par contre, autant te prévenir que je suis loin d'être humeur à passer mon temps à chasser quelqu'un. D'ailleurs je compte bien célébrer mes retrouvailles avec le vieux barbu d'à côté avant toute chose.

Le vieux Joe prit d'ailleurs cette parole comme une indication, annonçant notamment qu'il allait à la cuisine. Enfin quelqu'un de sensé, enfin deux. Ou trois. Hope et le moustachu ne semblait pas totalement dénuée d’intérêt non plus. Tout le monde partait les uns après les autres, certains sans un mot. Preuve supplémentaire que cette réunion n'avait servi qu'aux apparences et encore. À l'image de l'homme au chapeau de paille, certaines personnes présentes avait d'une jolie manière craché das l’œil du conseil. L'homme-chèvre recula sa chaise, attrapant une nouvelle feuille de papier comme casse-croûte et peu avant de s'en aller, prit une dernière fois la parole.

-Vu que tous les clichés des bruns ténébreux et torturés ainsi que des bourrins sont cervelles sont sorties, je vais faire de même. Membres du conseil, la prochaine fois plutôt que de montrer un spectacle si décevant où un simple agent peut vous menace sans représailles de votre part, passez-nous un simple coup de fil. Le déplacement ne valait pas la représentation.

Francisco effectua une salutation tout en ironie aux membres du conseil, mimant le décrochement d'un den den mushi ainsi que formulant muette les mots « appelle-moi » à Hope. C'est sans un mot supplémentaire qu'il tourna le dos et s'en fit retrouver son ami à la barbe argentée.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Réunion au Sommet [Shichibukaï]

Revenir en haut Aller en bas

Réunion au Sommet [Shichibukaï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Red Line :: Marie-joa-