AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Dim 20 Jan - 0:10



Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort !
Chroniques d'un Assassin Infiltré



Je vais résumer un peu la situation depuis mon départ en urgence de la base G8 il y a deux jours. J'étais en train de me balader tranquillement lorsque je fus appeller en toute urgence dans le bureau du chef de la base. Je m'y était rendu au pas de course, et une fois entré dans son bureau, j'avais remarqué que je n'étais pas seul dans cette pièce. Un grand type était assis sur un siège, en train de lire le journal. J'en faisait attraction et me mettais au garde-à-vous, en déclarant :

- Soldat Tetzuka, présent !

- Bien soldat, j'ai entendu dire que vous aviez tenu tête au Shichibukai Heinson la dernière fois, n'est-ce pas ?

- Affirmatif, je l'aurais éclaté si il n'y avait pas eu cet incident.

- Bien. Je voulais donc vous confiez cette mission, mais Mr. Hokumi, que voilà vous l'expliquera mieux.

L'homme se retourna et m'expliqua la situation d'un trait :

- Très bien, Nous avons un Tenryubito sur l'île de Shisai Island. Mais ce pauvre fou à osé montrer aux habitants le dernier fruit du démon qu'il a trouvé, pour sa propre collection. Seulement, les habitants de cette île sont très hostiles quand il s'agît de fruit du démon, et ils ont tenté de tuer le Dragon Céleste. Ses gardes du corps ont réussi à l'emmener à l'abri dans la montagne. Vous devez le sortir de là au plus vite. Mais vous ne serez pas seul pour cette mission, le Vice-Amiral Shitori vous rejoindra sur place. De plus, nous avons eu vent du déplacement dangereux de deux pirates : Edward V. Rosenkreuz et Ryuuk Sawayoshi. Tout deux vont tenter de tuer le Tenryubito pour assouvir leur soif de renomée. Je vous préviens : Si rien n'arrive au tTenryubito, vous serez certainement nommé à un grade supérieur, sinon, vous allez au devant de graves sanctions !

Un Vice-Amiral ?! Un Tenryubito à récupérer ?! Mais c'est que l'on me faisait vraiment confiance, ou bien que l'on voulait me surveiller. Je ne pouvais commettre d'impair sur cette mission là. Et c'est ainsi que j'avais embarqué pour l'île de Shisai Island. Le voyage n'avait pas été très long, mais le nombre de Marines affectés à cette mission était colossal, et je m'attendais à une vraie guerre une fois arrivé là-bas. Je n'étais désormais plus considéré comme un simple soldat par mon entourage, bien que se fût mon grade. Ils étaient admiratifs pour certains, respectueux pour d'autres. Ils avaient étés véritablement impressionés par ma prestation contre John Heison. C'est pour cela que même certains gradés supérieurs me respectaient comme si j'étais plus gradés qu'eux. Il y avait, comme je l'ai dit, un nombre impressionant de navire de guerre affecté à cette mission, qui servait de barge de transport. On m’appela lors du troisième jours de navigation, au poste de commandement.

- Soldat Teztuka, une fois arrivé à Shisai Island, vous rejoindrez le Vice-Amiral Shitori, et vous prendrez en charge avec vous deux bataillons de Marines. Voilà la situation sur l'île : Les autochtones réclament la tête du Tenryubito, et ils ont donc érigés des défenses autour de l'île pour quiconque voudrait venir récupérer le Dragon Céleste. Cela signifie que dès notre arrivée, nous serons attaqués par les habitants de l'île. Vous quiterez ce Navire à l'intérieur d'un navire bien plus petit qui vous fera entrer par le flanc gauche de l'île. Une fois là-bas, votre but sera d'aller récupérer le Dragon Céleste, avec l'aide du Vice-Amiral. Compris ?

- Oui, mon commandant.

- Alors vous pouvez vous préparez, l'île est en vue.

Je sentis alors que le navire était en train de s'immobiliser. Des coups de canons retentirent et je vis que les ponts des Navires de la Marine commençaient à grouiller d'activité. Je sortais alors et montais dans le Navire qui m'avait été affrété. Il y avait là deux bataillons de cinquante Marines, bien rangés en rang serrés. Notre petit Navire s'éloigna de la flotte et je m'adressais à mes hommes :

- Soldats, aujourd'hui va se livrer une guerre inévitable. Mais notre mission ne sera pas de se lancer à l'assaut de la ville, de façon suicidaire. Non, nous, nous allons devoir secourir un Dragon Céleste. Mais nous serons aidé par un géant de la Marine, le Vice-Amiral Shitori.

J'avais l'impression que mes troupes étaient de nouveau motivées. J'allais voir le pilote du navire, et je lui empruntais une paire de jumelles. Je regardais alors la côte sur laquelle nous allions accoster. Il n'y avait qu'une vingtaines de miliciens. J'informais mes soldats de ce nombre dérisoire et leur demandais d'éviter de tuer, sauf en cas d'extrême urgence. Nous étions donc sur une barge et l'avant de la barge tomba sur la terre, laissant mes soldats descendre. C'est alors que la seconde barge arriva et laissa ses Marines se déverser à terre. Et je vis alors un homme svelte et de taille normale, vêtement noir et proche du corps, avec un costard cravate noir la veste ouverte montrant. Le Vice-Amiral Shitori, en personne. Je me rapprochais de lui et me présentais :

- Hiro Tetzuka, Soldat de la base G8. J'ai été affecté à vos côtés pour récupérer le Tenryubito. Vous avez peut être un plan, Shitori-sama ?

J'essayais de faire bonne impression, et mon visage affichait la rigueur et la dureté d'un soldat prêt à tout pour accomplir sa mission. C'est alors qu'un soldat cria :

- Bannières Pirates en vue, Ryuuk Sawayoshi, et Edward V. Rosenkreuz !

Le Capitaine arrivait déjà ? C'était remarquable de sa part. Je devais rapidement trouver le Tenryubito. Mais les Pirates virèrent semblant se diriger de l'autre côté de l'île. Je me retournais vers Shitori-sama. Il avait dû comprendre que la situation était urgente, et tout ces soldats nous encombrerais. Je me retournais donc vers cinquante d'entre eux et leur confiais la mission de prendre les troupes ennemies à revers. Ils partirent donc au combat. Puis j'en laissais trente-cinq à la surveillance des navires. Au loin, le long des plages, la bataille faisait rage, et le nombre de Marines tombés au combat était déjà impressionnant. Les bâtiments de l'a côte commençait déjà à bien être détruits, la plupart s'étant effondré. Mais les barricades ennemies commençaient être enfoncées par endroit. Je me retournais vers nos Navires de Guerre. Sur une dizaine à notre arrivée sur l'île, il n'en restait déjà plus que sept, deux ayant commencé à sombrer, et l'autre étant partis en fumée. Mais il était temps d'agir à présent, car le temps pressait de plus en plus, bien que nous ayons une légère avance sur les Pirates qui avaient dû faire le tour de l'île. J'ordonnais aux soldats de nous suivre, et je m'élançais dans le sentier de montagne qui menait à la grotte. J'entendais le Vice-Amiral derrière moi, donc je continuais d'avancer, lorsqu'une horde d'autochtone fit feu sur nous. Nous nous mîmes à l'abri d'un rocher, et nos soldats commencèrent à répliquer. Nous pourrions donc discuter d'un plan à partir de maintenant.

- Je vous demandais donc si vous aviez un plan ?

La mission serait peut-être plus dure que prévue.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Dim 20 Jan - 18:24

















Arrivée sur l'île ...

Deux heures au milieu de l'après midi, une porte s'ouvrit sur une salle. La lourde poterne en bois, vernie, grinça durant tout l'effort de son écartement. Ses chevrons, en métal, avaient faiblis avec le temps et les années. Sa poignée, noire, était à la base resplendissante d'une couleur dorée qui désignait l'importance des lieux. Haute de plusieurs mètres, l'huis avait fortement perdu de ses anciens charmes, seul les gravures étaient encore présentes sur celle-ci. Un ancien vestige d'un luxe passé, d'une mode oubliée et d'un culte évincé. Grande gardienne de l'hospice et de l'autel. Elle masquait, par sa grandeur, la salle de cérémonie ainsi que ses richesses aux étrangers.

Cette salle ressemblait plus à une grande halée voûtée et garnit d'innombrables bancs. Cette alcôve était le cœur du couvent. Souvent comparée à un vestibule ou à un vivoir, il ne fallait surtout pas oublier l'histoire qui parcours les murs du monastère. Puissant édifice, il a su vivre avec son temps et lutter contre le changement des époques. Aucunement immunisé par la guerre et la technologie, le cloître est un signe de vigueur et de sagesse et surtout un édifice à respecter. Aujourd'hui encore de nombreux pèlerins viennent dans cette forteresse pour contempler les vestiges d'un passé meurtris. Le foyer, ou amphithéâtre pour les plus anciens, ne pouvait être vu que des cénobites pratiquant couramment le culte et la lecture des manuscrits sacrés.

L'hiérophante et sa pythie avançaient doucement dans le layon. Les bancs étaient peuplés de frères. Quelques moines préparaient l'autel pour la célébration de ce jour sacré. Un prélat s'était spécialement déplacé pour l'événement. Edward ce trouvait dans le fond de la salle. Il se trouvait sur Shisai Island. Une île où la religion était à son paroxysme. Le culte de Dieu était fortement présent et ce bout de terre regroupait une bonne dizaine d'églises. La culture était très diverse et chacun avait sa place sur cette île. Quasiment tous les cultes étaient représentés. Ed' vénérait secrètement un Dieu. Il avait pénétré dans le monastère, dans le but de laver ses pêchés. Il était un bras armé du Seigneur. Il passait une heure par jour à louer ses grâces. Certes, cela était très contradictoire avec sa façon d'agir, mais chacun à ses petits secrets. Rosen avait les siens et il ne pouvait déroger à cette règle. Il avait été élevé dans un monastère comme celui-ci.

La messe allait débuter quand un homme fit irruption dans la paroisse. Il semblerait qu'un noble mondiaux présente sa nouvelle acquisition sur la place centrale. Il s'agirait d'un fruit du démon. L'homme était fou d'agiter un tel objet dans ses lieux. Les archevêques risqueraient de lui couper la tête pour une telle offense. Edward détestait ces nobles, car ils étaient arrogants et hautains. Ils ne vivaient que protéger par l'ombre du Gouvernement. Ils avaient la main mise sur le monde et surtout sur l'esclavagisme. Rosen ne chercha pas très longtemps. Il emprunta un habit de moine et se dirigea vers le noble. Il n'avait qu'un seul objectif en tête : tuer celui-ci.


HRP : Je ne peux pas venir sur un navire avec Ryuuk, surtout avec ses couleurs. On ne c'est jamais rencontré et je ne fais même pas partit de son équipage. OPB



Dernière édition par Edward V. Rosenkreuz le Mer 26 Juin - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Lun 21 Jan - 18:59








“ ¡ L'incident Tenryuubito ! „




U n e _ D é c i s i o n _ S u r p r e n a n t e


Shisaï Island. Entouré d'eau, elle relie les autres côtés de l'île par des ponts. En tout, il y a autour de celui-ci huit quartiers formant l'île de Shisai Island. Cette île est dirigé exclusivement de croyant, une église semblait servir de « gouvernement interne » au sein de ce lieu dit sacré par les habitants. En effet ici le monothéisme est de rigueur, le culte du « Dieu Unique Tout Puissant » était très fort et très présent au sein des murs de la citadelle. Tout les samedis et dimanches mais une fois par mois, toute la population se retrouve dans la grande église pour officier la messe sous la tutelle des puissants évêques. Par ici les possesseurs de fruit du démon étaient automatiquement poursuivit et chassé sans relâche pour finalement être brûlé sur le bûché avec des menottes en granit marin. Une île qui avait donc une certaine réputation sur la première partie de Grand Line.


La mission du jour était de récupérer un Tenryuubito qui avait osé montrer en plein jour un fruit du démon. Décidément ces hommes stupides descendant de ceux qui avaient crée le gouvernement mondial se croyait tout permit. A vrai dire pour être honnête Makkura les détestaient énormément, il ne supportait pas les Tenryuubito à cause de leur arrogance qu’il ne cessait d’exhiber avec de l’argent et du pouvoir. C’était une des choses que Makkura voulait enrayer. En effet le vice-amiral n’avait qu’un seul but : Créer sa propre justice pour dominer le monde et faire en sorte que l’être humain n’a plus jamais à souffrir du mal. Son utopie se réalisait chaque jour puisqu’il était maintenant devenu un fier vice-amiral de la marine lui qui était jadis un agent du cp9 sous les ordres de la directrice Kurisu Akaike-Sama.


Makkura était arrivé à bord d’un navire de guerre la marine, un premier navire avant le sien avait appareillé. Finalement ce fut autour de son navire d’accoster dans les environs de l’île. Immédiatement les troupes se mirent en marche pour sortir en trombe du navire avec en main sabre et fusil afin de s’éparpiller sur la terre ferme. Il y avait encore d’autre navire de guerre à l’horizon qui venait de faire leur approche. Il était impressionnant de voir à quel point les ressources misent en œuvre furent déployé pour la vie d’un seul homme. Juste parce qu’il portait le titre de « Tenryuubito ». Gaspiller autant de troupe et d’énergie pour un bon à rien. Voilà une chose insupportable pour Makkura. Un certain arrière goût de dégout venait d’envahir ses pensées qui ne présageaient rien de bon.


Passant une main sur la jointure de son épaule, il finit par soupirer pour finalement à son tour descendre du navire toujours avec une démarche élégante, classe et pleine de charisme. Descendant le pont qui menait à la terre ferme, Makkura n’avait même porté attention à ce qui l’entourait. Ses yeux s’étaient affairés à contempler le sol tout le temps de sa marche et de sa descente vers la terre ferme, le silence d’une paisible marche lui était une chose agréable. Il finit par déposer pied maintenant sur la terre presque boueuse de l’île. En effet à cet instant même une pluie battante fit son apparition dans le clair horizon. C’est ainsi qu’au moment où les premières gouttes de pluies débutèrent leur chute, l’homme leva la tête pour contempler le ciel nuageux, d’un blanc pur virant à l’opaque pour terminer en des teintes sombres puis grisâtre.


C’était comme l’annonce d’un mal prochain à venir, une sorte de présage plutôt mauvais donc. A cet instant même un soldat de la marine se présenta à Makkura alors qu’il avait à peine eut le temps d’étirer quelques uns de ses muscles, se déchargeant du tumulte du long voyage en mer. Il s’agissait d’un certain « Hiro Tetzuka » qui n’était autre qu’un soldat de la base G8 et qui avait été affecté au côté de Makkura pour récupérer le Tenryubito. Le vice-amiral hochait la tête avec nonchalance comme pour répondre à son nouvel interlocuteur. Il semblait sérieux et particulièrement touché par cet évènement. Alors que Makkura, lui, n’avait qu’une seule envie, essayé d’arriver en retard pour que le Tenryuubito puisse avoir le temps d’être tué. Oui la haine des Tenryuubito qu’éprouvait le vice-amiral était vorace.


Entre temps un homme venait d’annoncer qu’un étendard pirate était en vue. Il n’avait même pas eu le temps d’écouter le nom du pirate en question puisqu’il se mit à faire quelques pas afin de quitter les lieux du débarquement. Tandis que le vice-amiral s’éloignait peu à peu, le soldat Hiro avait prit les choses en main pour disperser les troupes afin de combler des points stratégiques de l’île sans doute toujours dans l’unique but d’arriver au terme de sa mission qui lui tenait à cœur semblait-il. Durant sa marche le futur amiral de la marine gardait un sang froid et un calme olympien, alors qu’il se faisait attaquer par un groupe de rebelle qui venait de lui tirer dessus. Les balles fuseraient à très grande vitesse pour traverser son corps de logia. Futile…Juste à côté non loin d’un rocher, le soldat Hiro s’était mit à l’abri des balles en demandant à Makkura si il avait un plan, celui-ci rétorqua immédiatement :



« Soldat ! A partir de maintenant je prends les choses en mains, c’est moi qui dirigerais la suite des opérations. »



« Contentez-vous de me suivre et tout ira bien… »


Lorsque le vice-amiral avait prit la parole, derrière tout le bataillon de la marine se trouvait prêt à obéir aveuglement le marine de l’état major qui faisait preuve d’une prestance incroyable. Les hurlements furent poussés par la marine en signe d’obéissance et en signe de soumission à l’autorité du vice-amiral. Première Makkura se débarrassa rapidement des assaillants se trouvant sur son passade en délivrant du gaz toxique qui avait immédiatement mit hors d’état de nuire les rebelles. Le passage était enfin ouvert et certains d’entre eux avaient put fuir, puisque effrayé par le pouvoir du marine haut gradé. Makkura ensuite ouvrait la marche tandis que les troupes le suivraient juste derrière, à l’image même d’un « Roi » qui se tiendrait en amont de son armée pour combattre l’ennemi.


Les ennemis du Tenryuubito avaient fait en sorte d’acculé celui-ci. Résultat ? Les gardes du corps du Tenryuubito avait du emmener leurs « protégés » au cœur de la ville de Shisai Island, non loin de la grande église principale au niveau de la place publique. Une erreur qui coûterait cher ces idiots. Immédiatement un éclaireur de la marine était venu rejoindre Makkura pour lui annoncer la situation catastrophique mais qui pourtant réjouissait le marine au plus haut point dans son fort intérieur, se gardant de toute expression qui montrerait sa joie. Visage neutre et limpide il finit par courir avec ses troupes pour atteindre la fameuse « place publique » du centre ville. Et surprise totale, le Tenryuubito ainsi que ces pitoyable garde du corps venaient d’être entouré par un groupe d’évêques qui n’avait qu’un seul but, égorger le noble du gouvernement.






« Mécréant ! Noble corrompu par Satan le lapidé et le maudit ! Vous osez exhiber avec effronterie le fruit du mal sur une terre sainte comme la nôtre ! Vous êtes habitez par le démon. Saints Évêques allez-y ! »



« Oui nous les « Saint Evêques » nous ne permettrons pas au soldat de Satan de remporter une victoire sur notre terre sainte ! Tuons le démon, tuons ce mécréant à tout jamais !! AMENNN !! »


Un moine dont le visage était couvert par une très longue capuche avec une faux en main semblait être le grand dirigeant de cette église. La pluie donnait une harmonie presque tragique à la scène. Les monothéistes étaient réellement prêts à tout donner pour tuer le Tenryuubito. Makkura esquissa un petit sourire en coin, car cette scène l’avait réjouit au plus haut point. C’est alors que le moine suivit de ses « Saint évêques » se lançaient l’un après l’autre pour tout d’abord s’occuper des gardes du corps qu’ils avaient cruellement transperçaient et anéantit laissant maintenant seul à son sort le « Tenryuubito », désarmé et démunie. A une cinquantaine de mètres de la place pourtant le vice-amiral de la marine n’avait même pas bougé un cil. Il fut rappelé très rapidement à l’ordre par l’un des soldats de la marine qui était sortit des rangs :


« Makkura-Sama ! Il faut vite agir le Tenryuubito est en danger si nous ne faisons rien il va… »



Le soldat de la marine fut immédiatement coupé dans sa phrase, tandis que Makkura saisissait dans la poche intérieure de sa veste noire l’un de ses livres qu’il feuilletait très souvent. Il allait donnez une réponse qui mettrait tout le monde « sur le cul » si l’on pouvait dire ainsi. En effet la réponse du Vice-amiral de la marine allait en troubler plus d’un, puisqu’il allait totalement ignorer la situation en faisant preuve de cynisme et d’arrogance vis-à-vis de la situation critique qui concernait le « Tenryuubito ». D’une voix calme et sereine, les yeux rivés sur les pages de son livre il finit par dire alors en faisant en sorte que tous les soldats de la marine tout autour puissent pouvoir l’entendre très clairement :


« Qu’il meurt ! Car ce « Tenryuubito » a commis un acte criminel. Il a volontairement troublé l’ordre public sur une île rattaché au gouvernement mondial en sachant pertinemment que sur cette île les fruits du démon étaient « maudits » par le peuple. Il a exhibé de son propre chef ce fruit du démon par pure provocation en sachant très bien ce que cela provoquerait ici. Le proverbe le dit bien après tout : « On récolte ce que l’on sème ». Résultat des courses…Bon nombre de nos soldats sont tombés martyr à cause d’un seul homme égoïste et lâche, et je ne saurais en supporter d’avantage ! Il va assumer la pleine responsabilité de ses actes en mourant de la main des hommes de ce peuple, cela n’est que justice ! »



« La « Justice » s’applique pour tous ! Qu’il soit un « Tenryuubito » ne change absolument rien à la situation ! Ces imbéciles de « Tenryuubito » se croient supérieur parce qu’ils ont l’aval du gouvernement mondial pour agir à leurs guises…Et bien je dis non pour ma part, car ma « Justice » ne me permet pas de secourir un vaurien, personne ne peut être au dessus de la « Justice » pas même eux. Pourquoi ? Parce que je la vaux bien, l’Oréal… »


S’écria-t-il sur un ton solennel en faisant preuve d’un talent oratoire incroyable tout en faisant bouger ses cheveux blancs mouillés qui lui donnait une certaine beauté et grâce (comme dans la pub l’Oréal). Le vice-amiral avec ces quelques mots seulement, avait su et pu capter l’attention de tous ses hommes. Il avait finit par une plaisanterie en fin de discours afin de rendre l’ambiance moins oppressantes. Pas par stupidité mais tout simplement parce qu’il était un « génie ». Il avait appris en étude de psychologique que pour faire accepter une situation dite difficile, il fallait savoir plaisanter à la fin pour détendre l’atmosphère et rendre moins crédible la nouvelle difficile que l’on annoncé précédemment. Et cela avait marché à merveille, les marines bien présents dans les rangs de troupes hochaient la tête comme pour montrer qu’ils étaient tous d’accord avec Makkura. Cependant le marine qui avait prit la parole précédemment ne semblait pas convaincu. Soit Makkura allait vite régler la chose :


« Mais Makkura-sama ! Il s’agit tout de même d’un Tenryuu… !! »


Avant même que le soldat de la marine ne puisse continuer sa phrase, Makkura avait saisit une arme à feu qui se trouvait à la ceinture d’un des soldats juste à côté de lui. A porté de main il avait ensuite fait immédiatement feu en tirant délibérément sur le marine pour le punir de son effronterie.




« Je n’autorise personne à contester « Ma Justice » ! Ton insubordination t’a mené à ta propre perte soldat ! Meurt pour le bien de la justice. »



« SOLDATS !! Quelqu’un d’autre veut contester mes ordres ? Oui si quelqu’un veut me contredire et me désobéir qu’il fasse acte de parole ! Je saurais lui répondre comme il se doit !! »


Silence totale, le charisme impressionnant de Makkura venait de scier toute l’assistance, le coup de feu venait de retentir au niveau de toute l’île au point même que le moine accompagné de ses évêques avaient stoppaient leurs courses pour diriger leurs regards en direction de Makkura. Eux aussi avaient pu entendre le discours du vice-amiral. A vrai dire à cet instant présent tout le monde portait un regard contemplatif vis-à-vis du vice-amiral qui avait preuve une nouvelle fois d’un panache des plus grandioses. Il avait parlé avec sagesse et vérité, les soldats n’en étaient que plus admiratifs.


« Oui ! C’est vrai ! Makkura-Sama à raison ! Nous gardons le silence sur cet incident en fermant les yeux ! »

« Ouais pourquoi est ce qu’ont donneraient nos vies pour ce type qui a foutu le bordel ! »

« A cause de cette mission, j’ai perdu mon meilleur ami tout à l’heure…A cause d’un Tenryuubito qui a fait encore du zèle ! »



« Ouais y en a marre de servir les bourgeois et les nobles ! On gagne un salaire aux périls de nos vies tandis qu’eux s’en mettent plein les poches sur notre dos !! »

« Suivons les ordres de Makkura-Sama ! Qu’il crève ce foutu Tenryuubito ! »

« Makkura-Sama représente la vraie Justice les gars ! Suivons-le dans son jugement !! »


Ça y est, c’était déjà décidé. Le moine d’un hochement de tête adressé à l’attention du Vice-amiral en signe de remerciement se mit à lever sa faux. Dans un instant il allait abattre sa lame pour découper la tête du Tenryuubito. Aucun marine, oui aucun ne lèverait le seul petit doigt pour sauver le noble. N’importe qui pourrait attaquer librement ce bon à rien de noble, bourgeois et corrompu. Les marines furent totalement d’accord avec le raisonnement de Makkura. Dans un instant à l’autre c’était la mort du Tenryuubito qui allait être le fruit d’un spectacle que tout le monde verrait. Que se passerait-il maintenant ?



















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier, même partiellement. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Mar 22 Jan - 2:55




! Une Escapade chez les Moines !


Grand Line, une mer plus que dangereuse. Grand Line était réputée pour ses monstres marins énormes et autres phénomènes naturels horribles. North, South, West et East Blue n’était rien face à cela mais il y avait encore une mer plus dangereuse, plus mystérieuse ! Celle-ci se nommait « Nouveau Monde » et c’est ici que j’avais prévu d’aller pour devenir plus fort et enfin réaliser mon rêve. Je devais devenir un Yonkou reignant sur le Nouveau Monde en Maitre comme l’avait fait Gold Roger avant moi. Je n’avais pas besoin du titre « Roi des Pirates » et franchement, je m’en foutais un peu de ça. Pour moi, seul la force compte même si la popularité aussi ça claque. Bref, j’étais à présent sur mon bateau, naviguant tranquillement sur la mer, le sourire aux lèvres, je ne comptais plus attendre car je devais progresser au plus vite mais quelque chose m’empêcha de naviguer à ma guise. C’était la faim car oui, je n’avais pas prévu des provisions ayant tous manger. Maintenant la faim me guettait et mon ventre se fit vite entendre en plein milieu de l’océan pouvant effrayer le plus gros des monstres marins, le plus fort des pirates. Bref, je ne pouvais plus faire de mouvement au bout d’un moment et il ne restait qu’une seule solution : me coucher sur mon bateau et attendre, attendre la vague qui m’emportera, la brise qui me guidera et ainsi pouvoir trouver une île assez proche et c’est ce que je fis ! Repensant encore au passé mais aussi à mon futur. Dépasser Zaimon un jour, surpasser Senzo et ce mec de lumière dont le nom m’échappe. Quand je levai la tête une bonne trentaine de minute après, je vis mon bonheur. C’était une île là-bas, j’en étais sûr alors je priais le vent et j’arrivai finalement près de l’île assez rapidement. C’était un grand morceau de terre qui avait en plein centre un grand bâtiment ressemblant à ce que l’on appelle Eglise. Mais oui vous savez ! Ce grand bâtiment dédié au culte d’un Dieu qui n’existait peut-être pas.

En tous cas, moi je n’étais pas adepte de ces croyances et cela même si je devais avouer que j’aimais quand même un Dieu Mythique dont Raven m’avait parlé durant mon enfance. Je ne louai pas celui-ci mais il était un modèle en fait. C’était Mars ou plus communément Ares. Ce n’était pas le plus fort des Dieux mais certainement le plus valeureux. Le dieu de la Guerre n’ayant aucune crainte et aucune pitié. A mon arrivé là-bas, je fus malheureusement l’un des malheureux piégés de Grand Line. Cette mer étrange où les phénomènes arrivaient en un rien de temps. Je vis le petit bateau tourner d’un coup avec moi à bord. Limite si je n’avais pas la frousse quand je réalisai qu’il y avait de l’eau sous-moi. Le bateau fut écraser et engloutit quant à moi, je tombai à pique comme une pierre mais la mer n’était pas très profonde à cette distance. Je vis un joli minois sous l’eau qui m’attrapai en me faisait remonter à la surface. J’avais bien échappé à la mort en fait et quand je repris mes esprits, il y avait des hommes vêtus d’étrange tunique noire m’observant comme si j’étais une bête de foire. A peine debout que l’on m’assomma deux fois d’un coup. Dans le sens figuré mais aussi propre. En premier lieu, les moines autour m’assommèrent de question idiote soulevant un seul et unique sujet. Avais-je mangé un Fruit du Démon ? Je ne comprenais pas l’intérêt de leur démarche mais je répondis en souriant d’une façon vraiment amusé. Il est vrai que j’avais un peu peur de ces hommes ressemblaient à des gens de secte diabolique. Je ne voulais pas tomber dans les griffes de Satan et cela même si j’avais goûté au pêché interdit. La pomme d’Adam était la représentation parfaite des Fruits du Démons. Banni par Dieu qui est en l’occurrence la mer dans notre époque. Je répondis les hommes autour de moi en agitant la tête pour faire signe positif quand je fis assommer une deuxième fois. Mais cette fois avec une arme. Je retombai au sol entrant dans un sommeil profond quand je distinguai les paroles des hommes autour.

« Ceci est intolérable ! Ce vil individu a croqué dans un fruit de Satan ! Brûlons-le comme la tradition le dit ! Nous ne pouvons pas laisser un Démon en liberté ! »

Je fus ensuite transporter dans un temple sombre où résidait un cachot dans les sous-sols. Porter par un fort gardien qui avait l’air d’un chevalier. Je fus enfermer dans une cage en métal et l’un des gardes se hâta a la recherche de menotte en granit marin pour me bloquer n’ayant plus en stock. Il me laissa sur un lit miteux toujours endormi enfin plutôt dans les pommes après le coup dans le crâne que l’on me donna par surprise. Je me relevai quelque minute après avec un mal de crâne monstrueux. C’était atroce comment je pouvais avoir mal et je ne comprenais toujours pas la raison de ma venue ici.

« Putain ! Comment j’suis arrivé ici bordel ? »


Le regarde toujours perdu, il y avait une petit fenêtre enfin plutôt un carré qui donnait un peu de lumière dans la pièce sombre et lugubre. Je pris un petit moment pour me défaire de ce mal de tête en voyant le peu de sang qui coulant sur mon crâne. J’en avais marre de prendre des coups comme cela alors que je n’avais strictement rien fait dans l’histoire. Quand ma courte migraine était enfin passer, je ressentis la douleur de la blessure sur ma tête qui se mêlait très bien avec mes cheveux et c’est alors là que je pris un drap pour essuyer le sang mais je ne pouvais pas refermer la coupure. Et puis je m’en foutais ! C’était une douleur tout à fait surmontable et je passai à autre chose. Je pensais à quelque chose de très important. Pourquoi étais-je torse nu alors que normalement, j’avais le haut de mon kimono quand l’on m’avait assommé. Je fus empreint d’e dégoût en imaginant ce qu’il s’était passé ! La secte avait peut-être abusé de moi pendant mon sommeil ! C’était un affront que je ne pouvais pas supporter. La colère montait en moi et annula le dégoût. Je pensais déjà à ce que j’allais faire à ces gens pour avoir autant souiller mon honneur. Enfin, je ne ressentais rien d’habituelle là où cela aurait dû se passer donc les doutes se dissipèrent aussi. En regardant à travers mes barreaux, je vis trois choses très importantes pour mon humble personne. Il s’agissait du fameux haut de mon kimono, mon sabre Kuroi Ryuu et mon bandeau que je m’étais habituellement sur mon front. Je me levai alors du lit en arrachant plusieurs latte du sommier et en déchirant des morceaux de tissu fin venant de la couverture. J’improvisai alors une canne à pêche et j’attrapai alors les trois objets. Enfilant mon haut, mon bandeau et enfourchant Kuroi Ryuu dans son fourreau, j’avais enfin retrouvé ma classe Very Happy mais je devais mangé par contre. Mon estomac était vide et il criait si fort que l’on pouvait croire à un monstre marin. Quand je m’approchai des ridicules barreaux de la cage pour les casser, je vis un homme entré en criant comme un fou

« Merci mon dieu notre seigneur tout puissant ! Je l’ai es enfin trouvé les menottes bénites du pouvoir divin et maintenant… Fils de Satan ! Tu es réveillé mais comment as-tu fais pour prendre tes effets ? Heu… Rengaine-moi cet objet tranchant… non… attend ! HAAA ! »



« Ferme ta gueule !! »

D’un coup de sabre, je venais d’exploser les petits barreaux pitoyable de la cage. Ce n’était pas du Granit Marin, ni de l’acier et je doutais que ça soit même du métal à vrai dire. Les menottes tombèrent au sol loin de ma personne quand je repartis toujours aussi fière vers la cuisine que ne semblait pas loin vu l’odeur. Je marchai pendant une bonne dizaine de minute et quand j’ouvris une porte, je vis mon bonheur. Il y avait de la bouffe partout et je regardai avec appétit ce festin. Je courus de suite à la recherche d’une fourchette et d’une cuillère. Je pris tous d’abord le thé sur la table sui sentait très bon en buvant d’un coup sec, à présent, c’était le lait que je devais descendre rapidement sans laisser de trace. Ce que je fis bien évidement. Il y avait poulet, bœuf, fruit et légume que je mangeai en un seul coup. Ma pense tait remplis après ce petit déjeuner de bucheron et je pris ensuite un verre d’eau pour bien digéré. Je posai le verre en regardant devant moi d’un œil sérieux ce qui signifiait que je ne rigolais plus ! J’étais complétement à l’ouest ne savant toujours pas où j’étais. Ma position actuelle était inconnue et je pouvais uniquement dire que j’étais dans une cuisine. Je me remis debout en pleine forme ayant dévoré le stock de nourriture tout seul. Mon appétit d’ogre avait encore frappé mais d’un coup, j’entendis un bruit étrange dehors et la porte s’ouvrit d’un coup laissant apparaitre des ombres. La main sur le Tsuba de mon sabre, je m’attendais à découper quand je vis une bande de bandit avec un air de tapette débarquer. Ils restaient en extase devant moi et l’un d’eux eu les yeux remplis d’étoile puis commencer à crier !

« Oooh ! C’est Ryuuk Sawayoshi !! C’est lui qui a explosé la prison de Shell Town ! Il s’est d’abord évadé et a tuer un gradé ! Il a combattu Senzo, Mugen et bien d’autre mais pourtant en est ressortit plus fort. Il a une prime de 75 000 000 de Berry et je crois qu’une nouvelle arrive bientôt ! On cherche un commandant pour notre attaque et ça te dit de devenir celui-ci ? Il y a un autre pirate sur l’ile que je dois recruter aussi pour commander avec toi. Il s’appelle Edward V. Rozenkreuz et possède une prime de 40 000 000 de Berry. T’es ok ? Very Happy »

« Si tu veux.. »


Quelques heures plus tard

J’étais assis sur un bateau pirate très grand. Il y avait quasiment une vraie flotte et plein de pirate. Je n’étais vraiment pas le commandant comme on me l’avait dit. Juste peut-être le mec le plus balèze sur le navire. Je devais commander mais l’envi ne m’en prenait pas. Je me contentai de prendre la pose du mec trop puissant qui contrôle les navires d’une main de fer, de sieur et de sang. Je jouai avec le tsuba de Kuroi Ryuu en repensant à ce que l’on m’avait dit pour résumer les évènements ici. Un tenryubito était venu ici pour montrer son fruit du démon qu’il avait trouvé et ainsi déranger l’ordre public. Les habitants de l’île ayant une foi en dieu détestant les Fruits du Démon pourchassent celui-ci en quête de le brûler comme ils voulaient le faire récemment avec moi. La Marine à rappliqué pour aider celui-ci et c’est un vrai foutoir car les pirates veulent se faire un nom en attaquant un Tenryubito mais ils avaient oubliés que s’ils faisaient cela, un amiral allait rappliquer vite fait bien fait et sérieusement, je n’avais nul besoin d’autant de problème d’un coup. Enfin, je restai plutôt relaxe en me faisant passer pour le meneur. J’allais sûrement gagner en renommé enfin bon. D’un coup, au loin je vis des hommes que je pus distinguer assez clairement. Il y avait encore des hommes de secte enfin les moines et une troupe de la marine. Le chef de celle-ci semblait être un homme aux cheveux aussi blancs que de la fiande de pigeon enfin, comme les nuages dirons-nous. Ils avaient un flingue à la main et venait de tuer sans raison un soldat de sa troupe. Je restai étonné me demandant si c’était vraiment le chef. Alors que le bateau avançait, je vis quelqu’un que je connaissais déjà. Sensoko Tanako, mon infiltré à la Marine qui avait comme Fruit du Démon le fruit Travestie permettant de changer de visage comme on le souhaite. Il avait pris l’apparence d’un marin et je l’avais engagé pour mon compte dans le gouvernement voulant que celui-ci fouille dans les affaires pour savoir ce qui était vraiment arrivé pour la vie de mer et trouver l’origine de l’attaque de mon île. Bref, le Tenryubito était encerclé et je sentais que quelque chose se passait. Ne pouvant pas leur laisser la gloire d’un massacre de noble, je me mis debout sachant pertinemment que je risquai de grave danger mais je m’en foutais. Je pris une impulsion monstrueuse et je sautai dans les airs rapidement tel un samouraï, un vrai prodige pour retombai sur la côte en courant rapidement espérant un peu d’action
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Mar 22 Jan - 19:24



Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort !
Chroniques d'un Assassin Infiltré


Le Vice-Amiral reprit alors les choses en main, et il me le fit savoir, de manière assez violente, à savoir en massacrant les bandits nous attaquant, et il ne se préoccupa même pas des fuyards. Quel enfoiré ! Je ne pouvais pas continuer à évoluer dans une telle Marine. Je continuais à suivre le groupe, tout en ressassant mes idées, et j'en avait une bonne, une bien bonne même. Mon temps dans la Marine était enfin révolu, et j'avais décidé de faire un beau coup pour sortir. Mais j'avais couvert mes arrières. J'avais chargé Hana de récupérer un Navire que les gars du chantier Naval m'avaient conçu, un navire d'excellente qualité. A l'heure qu'il était, elle devait déjà être en route pour Drum, partie rejoindre ma famille. J'avais déjà un excellent plan pour m'attirer à la fois réputation et prime de gros calibre. C'est alors qu'un éclaireur vint prévenir notre groupe que le VIP était dans une situation critique au milieu de l'île. Notre groupe partit en courant droit vers la position que l'on voulait atteindre. C'est alors que nous nous arrêtâmes, en haut de la colline. Le groupe du Tenryubito était entouré par des saints hommes, dont le but était clair, occire le Noble Mondial. Il déclarèrent une sorte de prière comme pour exorciser un démon, et ils massacrèrent les gardes. C'est alors que l'éclaireur protesta devant l'inaction de notre supérieur.

« Makkura-Sama ! Il faut vite agir le Tenryuubito est en danger si nous ne faisons rien il va… »

L'autre enfoiré ne trouva rien de mieux que de sortir un livre et de commencer à bouquiner. Remarque cela m’arrangeait, mais le pauvre soldat ne voulait qu'accomplir sa mission, et on venait de l'envoyer bouler. Et la réponse de l'homme aux cheveux blanc arriva :

« Qu’il meurt ! Car ce « Tenryuubito » a commis un acte criminel. Il a volontairement troublé l’ordre public sur une île rattaché au gouvernement mondial en sachant pertinemment que sur cette île les fruits du démon étaient « maudits » par le peuple. Il a exhibé de son propre chef ce fruit du démon par pure provocation en sachant très bien ce que cela provoquerait ici. Le proverbe le dit bien après tout : « On récolte ce que l’on sème ». Résultat des courses…Bon nombre de nos soldats sont tombés martyr à cause d’un seul homme égoïste et lâche, et je ne saurais en supporter d’avantage ! Il va assumer la pleine responsabilité de ses actes en mourant de la main des hommes de ce peuple, cela n’est que justice ! »

« La « Justice » s’applique pour tous ! Qu’il soit un « Tenryuubito » ne change absolument rien à la situation ! Ces imbéciles de « Tenryuubito » se croient supérieur parce qu’ils ont l’aval du gouvernement mondial pour agir à leurs guises…Et bien je dis non pour ma part, car ma « Justice » ne me permet pas de secourir un vaurien, personne ne peut être au dessus de la « Justice » pas même eux. Pourquoi ? Parce que je la vaux bien, l’Oréal… »

Il faisait dans l'humour aussi ? Les autres Marines commençaient déjà à l'écouter comme des chiens baveux. Toute la place ne faisait qu'écouter les vociférations de notre groupe. Néanmoins, l'éclaireur n'était toujours pas d'accord, et il fut abatu à l'aide d'une arme à feu, pour la Justice de Makkura. Cela en était trop pour moi. J'étais alors situé à l'arrière du groupe. Je me changeais, et je mettais ma nouvelle tenue Pirate. Je dépassais alors l'assemblée qui scandait la bienfaisance de Makkura, et la malveillance du Tenryubito. En dépassant le Vice-Amiral, je le narguais avec mon regard.



Je fonçais alors de ma manière la plus rapide et attrapait le Tenryubito par les cheveux, après avoir brisé sa bulle. Je le mettait à genoux, et regardant le Vice-Amiral qui lisait toujours, je décapitais le Noble Mondial en m'adressant au gradé :

- Mon nom est Sensoko Tanako, et je suis un pirate anciennement infiltré de la Marine. Voilà ce que ma justice m'ordonnait. Et je ne conteste pas la tienne, je la réprouve totalement.

Je me tournais alors vers Ryuuk, que j'avais remarqué pas si loin de moi :

- Je suis désolé, je n'ai pu tenir plus longtemps. Maintenant, je viens d'enfin m'affirmer au monde, et de ce fait, en plus de prendre la tête de ce Tenryubito, nous prendrons celle de ce Vice-Amiral. Est-tu des nôtres, Edward V Rosenkreuz ?

Je me retournais alors vers les hommes de la Marine qui s'étaient tous entassés à un endroit en face de nous et les défiais du regard. Il me visait tous avec leurs fusils. Mais je savait que ma vie ne s’arrêterait pas ici, car c'était mon instinct qui me le dictais. Les moines derrière moi venait de se faire subtiliser leur offrande. C'est alors que j'entendis un mouvement d'air m'indiquant un coup de faux. C'était un novice, car il n'avait pas la technique suffisante pour camoufler le bruit que fait naturellement son arme lorsque l'on frappe avec. Je me décalais légèrement, et je me retournais vers ces prêtres.

- Combien de temps resterait vous passifs face à eux ? Ne voyez vous pas qu'un jour vous serez réduits à néant par ce fameux gouvernement ? Ne voyez-vous pas que la seule raison de cette attaque qui vous à coûté tant d'homme était pour récupérer une vermine de ce genre.

J'accompagnais mon geste d'un coup de pied dans la tête du Tenryubito, qui alla se placer aux pieds du Vice-Amiral. Je savais que ce moment était filmé, et que dès demain, je serais sur tout les journaux du monde, comme le Pirate qui tua un Tenryubito, et affronta un Vice-Amiral. Les paroles que j'avais prononcés envers les Moines avaient eu leur effet car, quand je déclarais cette phrase accompagné de ce geste :

- Marines, je rentre en guerre contre vous !!!

D'un seul coup je plantais un drapeau de la Marine à côté de moi, et je l'enflammais à l'aide d'une torche que j'empruntais à un prêtre. Cette image était purement symbolique, et les journaux m'afficherait sûrement avec le corps décapité du Tenryubito sous le pied, mon sabre levé dans une main, et le drapeau enflammé de la Marine dans l'autre. Je lançais un cri et les prêtres s’étant enfin décidés à monter à l'assaut foncèrent droit sur les Marines, qui s'engagèrent aussi dans la bataille. Je sentais la présence de deux personnes àcôté de moi.

- Un plan peut-être ?



Dernière édition par Sensoko Tanako le Sam 26 Jan - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Mer 23 Jan - 11:44
















La Bataille Commence!

L'action fut rapidement chamboulée. Alors que notre héros était en route pour tuer le noble mondiaux, d'autres acteurs entrèrent en scène. Ed' se contenta de rester un peu en retrait afin d'en apprendre un peu plus sur ses ennemis. La marine était présente avec un Vice-Amiral à leur tête. Cet homme était d'une puissance incommensurable. Dégainer le fer contre cet individu ne serait certainement pas une bonne idée. Il faudrait être très prudent, surtout que sa vision du monde était très différent de la plus part des hommes du Gouvernement. Il préféra laisser le noble à son propre sort et abattre l'un de ses hommes froidement, plutôt que d'agir contre ses idéaux. Il était froid et déterminé. Ce combat serait certainement le dernier pour notre héros.

Les moines allaient s'occuper du tenryubito quand il soldat entra en action. Il s'agissait en faite d'un pirate infiltré. Celui-ci laissait exploser sa couverture aux yeux du monde. Il attrapa le noble et lui ôta la vie. Arf ! Il semblerait que Rosen soit venu pour rien. Puis, il philosopha encore quelques instants sur les agissements du Vice-Amiral. Il proposa une bataille à notre héros et un dénommé Ryuuk Sawayoshi. Pourquoi pas ! Ed' aimait relever des défis et celui-ci serait largement de taille. Il savait pertinemment qu'il n'aurait aucune chance contre cet Amiral. Il pourrait utiliser son fruit contre les soldats, mais il doutait fortement de sa force contre cet individu. Hélas, maintenant qu'il était découvert, il devrait tout de même trouver un moyen pour combattre et survivre à tout ceci. Un léger sourire sur le visage et le début des hostilités fut lancé.






[b]Les bandits, mercenaires, moines, tous s'élancèrent à l'assaut de la Marine. Le combat commençait et celui-ci terminerait dans une violent bain de sang. Les Marines dégainèrent leurs armes et se mirent en position de combat. Le Vice-Amiral risquerait de ses débarrasser promptement de cette racaille. Pourtant, Edward avait le pré-sentiment que son regard était tourné vers nos trois forbans. Le pirate infiltré n'avait pas joué dans la dentelle. Il venait de tuer un tenryubito et de mettre feu au drapeau du Gouvernement Mondial. Et comme si cela ne suffisait pas, il venait d'intégrer l'autre pirate et notre héros à ses actions.






Les soldats s'élancèrent à leur tour. La petite place venait d'être réduite en véritable champ-de-bataille. Il faudrait maintenant agir au risque de laisser l'ennemi engagé en premier. Hélas, il y avait un certain problème à toute cette mascarade. Rosen n'avait pas encore fait l'usage de son pouvoir. Il avait également ingurgité un fruit du démon et cela pourrait se retourner contre lui. Il devait d'un côté cacher son pouvoir pour ne pas attirer les foudres des ecclésiastiques et d'un autre, il devait l'utiliser pour avoir une petite chance de survie contre le Vice-Amiral.





Je crois bien que nous ne pouvons plus faire marche arrière. Je ferai en sorte de combattre jusqu'à me dernière limite. Après, je prendrais la fuite pour ne pas finir dans les geôles d'Impel Down ou pire ...

Masqué par le bruit des combats, seul les deux autres pirates purent entendre ses paroles. L'atmosphère était électrique, le meneur du Gouvernement n'avait toujours pas bougé d'un pouce. Edward ramassa un sabre et un pistolet sur un cadavre de marine. Le combat faisait rage entre les soldats de faible rang. Le combat de titan allait bientôt débuter. Ce serait d'une toute autre mesure et celui-ci risquerait de réduire cette zone en cendre. Rosenkreuz souffla un bon coup et s'élança dans la foule. Il frappait les soldats, afin de réduire prestement leur nombre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Jeu 24 Jan - 15:03








“ ¡ L'incident Tenryuubito ! /2 „




A c h a r n e m e n t


Voilà enfin, le dénouement venait d’éclater au grand jour, sous la stupeur de toute l’assemblée, le dénommé Hiro Tetzuka n’était autre qu’un pirate répondant au nom de Sensoko Tanako. Il avait fait usage d’un fruit du démon qui lui permettait de prendre l’apparence d’une autre personne. Il avait fait acte de violence en tranchant la tête du Tenryuubito. Et tout en s’adressant à Makkura il expliquait également qu’il avait infiltré la marine. Puis la parole suivante fut tout aussi surprenante. Il disait que c’était ce que « Sa Justice » l’ordonnait. Le vice-amiral de la marine esquissa un sourire, il se mit à ricaner, montrant à quel point il narguait totalement le pitoyable pirate qui se tenait devant lui. Il était d’une faiblesse tellement ridicule qu’il ne valait même pas la peine que l’on porte un quelconque regard sur lui.


Sensoko s’adressa ensuite à un autre pirate répondant au nom de Ryuuk, il semblait être de mèche avec ce gugusse qui venait de commettre un impair qui lui coûterait très cher. Même si le Tenryuubito avait commis un acte de débauche, Sensoko avait commis un crime encore plus grand en l’assassinant. Cet idiot de pirate aurait mieux fait de laisser les prêtres se charger de cette lourde charge, à croire que les « Rookies » de cette époque n’avaient aucunes jugeotes. Sans intelligence, Grand Line n’était pas un lieu ou l’on pouvait naviguer avec autant d’insouciance. Le vice-amiral avait stratégiquement fait d’une pierre deux coups, il avait fait en sorte de rester en dehors du secours du noble et il avait maintenant un criminel tout désigner à capturer pour ce crime. C’était parfait pour lui. Il n’y avait plus qu’à le capturer bien tranquillement.


D’ailleurs une nouvelle fois le vice-amiral se mit à ricaner lorsqu’il pu entendre Sensoko dire qu’il était possible de prendre sa tête. Quel homme ignorant, d’ailleurs son ignorance avait réussit à faire rire l’ensemble des marines qui se foutaient ouvertement de la gueule de ce pauvre Sensoko. Il y avait semblait-il un autre pirate présent puisque Sensoko encore une fois s’amusait librement à discréditer ses autres confrères pirates. Un certain Edward V. Rosesnkreuz. Décidément les Tenryuubito avaient ce don inné pour s’attirer des problèmes qu’ils pouvaient très largement éviter. Bref entre temps l’un des moines avait attaqué entre temps le pirate débile, il avait réussit à esquiver le coup de faux à temps. C’est alors qu’il se lança dans un monologue qui manquait de charisme et pourtant les moines furent convaincus au final.


Après son vulgaire monologue Sensoko d’un coup de pied frappa contre la tête du Tenryuubito pour l’expulser au pied du vice-amiral qui lui restait de marbre, il gardait un sang froid à toute épreuve. Et non ce moment n’était pas filmé, car il était impossible que dans un cas comme celui-là il y ai un quelconque matériel de Den Den Mushi vidéo et puis pourquoi la scène aurait été filmé alors qu’il s’agissait d’une mission comme une autre, ce n’était pas comme-ci toute les missions de la marine était filmé. Après ce geste d’arrogance, Sensoko annonçait ouvertement qu’il était en guerre contre le gouvernement et à l’appuie il avait brûlé le drapeau qui était le symbole du gouvernement mondial. Les marines se mirent à rire à perte d’haleine, ils étaient tous prit d’un fou rire tellement cette scène était d’un ridicule inouïe. Il croyait réellement qu’en faisait cela il deviendrait quelqu’un d’important ? Makkura allait totalement lui briser ses rêves, il s’écria alors :



« Mon pauvre ami…Tu aurais dû faire carrière en tant que clown, tu aurais eu plus de succès qu’en étant pirate je pense…Je vais faire en sorte d’étouffer cette affaire. Je n’aurais qu’à dire que le Tenryuubito a été assassiné par ses propres gardes du corps et qu’on lui avait tendu un piège et de ce fait que la marine est arrivé trop tard. Oui jamais personne ne sera au courant de ce que tu as fais ici, et tu ne retireras aucune gloire pour cet acte car il est très facile de mentir avec l’aval du gouvernement. Tu vas finir à Impel Down au niveau 6 et jamais personne ne sera au courant de ton existence lamentable. Car en réalité pour le gouvernement tu n’a pas plus d’intérêt qu’un pauvre pingouin handicapé stérile qui serait atteint d’un cancer des testicules ! Je vais écraser ton arrogance avec ma justice et tu n’aura plus aucun avenir ni aucun espoir dans ce bas monde. »



« C’est la fin, clown que tu es ! Je vais tellement te défigurer que même Mickey te cracherais dessus avec une véhémence remarquable ! Fufufufufu... »


C’est alors que les moines se jetèrent dans le feu de l’action en attaquant les marines qui eux immédiatement avaient riposté bien évidemment. La bataille faisait rage au centre de l’île, le vice-amiral se rapprocha par des pas calme en une marche élégante, les mains dans les poches en se frayant un chemin dans la foule. Une fois arrivé prêt de Sensoko Tanako, ça deviendrait un réel festival de coups, Byakuya Makkura se déchaînerait uniquement sur Sensoko laissant totalement de côté Ryuuk Sawayoshi et Edward V. Rosenkreuz. La cible principale était Sensoko et seulement lui. C’est alors que le marine de l’état major se lança à l’attaque et disparut à la vitesse du « Soru » en une fraction de seconde, prenant totalement de vitesse sa cible qui ne pourrait strictement rien faire face à un tel mouvement. Une fois au dessus de lui à peine à quelques centimètres de sa tête il lancerait alors :


« Gatling Legs !! »



Une fois dans les airs au dessus de son adversaires, Makkura lancerait une centaine de coups de pieds surpuissant lancé en rafale et à la vitesse du « Soru » et imbibé du « Haki de l’armement ». L’effet est destructeur et ne permet pas de se défendre face à cela et l’esquive était également impossible puisque Makkura était infiniment plus rapide que Sensoko et même si il faisait usage de son sabre, le haki de l’armement viendrait frapper le sabre pour le briser par la suite. Mais c’était loin d’être finit, une fois que Sensoko serait complètement anéantit par cette attaque ce qui était sûr à 100%, Makkura déposerait pied à terre pour enchaîner avec une attaque suivante :


« Gasu Shoot !! »



Makkura à très grande vitesse, de par sa bouche venait de lancer un gaz brûlant qui avait la capacité formidable de faire fondre l'acier et qui exploserait au contact de la cible. Effet destructeur garantie. Il était évident que le pirate ne pourrait plus rien faire. Il serait totalement désemparé, mais dans un acharnement violent, encore une fois à la vitesse du « Soru », le vice-amiral se déplaçait dans les airs en un saut pour terminer son impitoyable enchaînement. Il n’avait pas fait dans la dentelle et il n’avait eu aucune pitié pour Sensoko qui serait déjà sans doute inconscient à l’heure actuelle.


« Busou-Shoku : Gasu Riesenfaust !! »



Makkura venait de transformer son poing droit en un immense poing de gaz compacte et solide semblable à celui d'un géant qu'il avait au préalable recouvert du haki de l'armement. Son poing était d’une couleur noir sombre, signe que le haki de l’armement le recouvrait. Il fit ensuite déverser son poing tout droit en direction de Sensoko à très grande vitesse et à très grande puissance. Effet destructeur garantie. Sensoko serait lourdement écrasé et tout dans un rayon de dix mètres autour de Makkura serait détruit. Un immense cratère s’était crée sous l’impulsion de l’énorme poing qui avait causé un gigantesque tremblement sur le champ de bataille au point qu’on pouvait voir des hommes de tout bord s’envoler, aussi bien marine que moine. Il était évident que c’était déjà la fin pour Sensoko qui ne rivaliserait pas, ni pour se défendre, ni pour esquiver et encore moins pour attaquer. Il était définitivement mit hors d’état de nuire et foutu. Une fois K.O le vice-amiral put comprendre que le pirate avait été totalement anéantit.




------------------------------------------------

HRP : Pour toi Sensoko c'est totalement terminé comme tu l'a compris. Dans ton prochain post tu expliquera que tu n'a rien pu faire puisque étant donné la différence de PFS il est impossible que tu es le temps d'esquiver ou de te défendre ou même d'attaquer, tu ne peux que subir. Donc tu dira que tu es K.O est inconscient. Pour Edward et Ryuuk, je vous laisse le choix de me combattre ou pas, vous avez le droit de fuir si vous le souhaitez. C'est comme vous le sentez ^^.

------------------------------------------------
















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier, même partiellement. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Jeu 24 Jan - 17:50




! Sensoko le traitre ! Ryuuk défie un Grand !



Sensoko Tanako était un grand idiot. Il avait été envoyé ici pour transporter un Tenryubito et j’avais décidé de participer à celui-ci pour mettre des bâtons dans les roues des ennemis et ainsi pousser mon infiltré vers la victoire et la reconnaissance du Gouvernement. Mais il n’avait pas beaucoup de jugeote et fit capoter mon plan. Il dévoila à la face du monde enfin de Shisai Island. Il s’approcha du noble le plus important du monde et le trancha impunément au nez et à la barbe de tout le monde. Franchement, personne ne pensant faire cela. Le Vice-Amiral qui était là je le connaissait. Une vraie légende de la Marin qui était selon les dires, l’un des hommes les plus puissants. Il intimidait rien que par sa présence. Celui-ci n’avait en aucun osé tuer de lui-même le Tenryubito et voulait laisser l’acte au moine. L’autre mec en capuche s’avança mais pas plus. Il n’était pas assez idiot pour faire cela devant tout le monde. Moi-même un grand insouciant, je n’étais pas prêt pour un tel acte. Je restai le regard noir et je vis Sensoko plein de confiance venir me voir comme une fleur m’adresser la parole tout en regardant la pointure de la Marine devant moi. Il me déblatéra qu’il ne pouvait pas se retenir et que c’était la justice qu’il avait. Il était drôle ce Sensoko, un vrai comédien. Byakura Makkura le Vice-Amiral se mit soudainement à sourire narguant le minable pirate devant moi et les moines comme la marine commença à se battre sérieusement. Nous étions en plein cœur du conflit et Sensoko ce minable n’arrangeait pas les choses en me proposant son aide pour buter le Marine devant moi. Il ne devait pas lire les journaux ! Comment pensait-il avoir la chance de tuer ce mec et même avec mon aide. Il était encore plus idiot qu’il en avait l’air. Mais il voulait se rendre charismatique et il fit encore l’impensable. Il prit un drapeau de gouvernement, le brûla et posa son pied sur la tête du Tenryubito comme s’il voulait prendre la pose.

Il était si bête qu’il pensait survivre sans encombre. Il était ridicule et le reste des troupes de la marine commença à rire à perdre le souffle. Certains tombèrent écroulés de moquerie envers ce frêle idiot qu’est Tanako. Moi mon humeur n’était pas au rire mais plutôt la colère. Je m’avançai vers Sensoko le regard toujours sombre. La cape de mon cousin Misuto toujours sur le dos et la main sur le tsuba de Kuroi Ryuu quand je dégainai celui-ci d’un coup en tranchant diagonalement la poitrine de mon ancien infiltré. Celui-ci gicla le sang mais je n’avais pas encore fini car tenu son haut en le frappant à plusieurs reprises avec des coups de poing dans sa tronche d’âne. Après deux ou trois coups, je décidai de passer aux choses sérieuses. D’un geste rapide, Je m’accroupis un peu et je balançai la phalange de ma main droite en direction du ventre de Sensoko. Mon attaque était rapide, précise mais non spectaculaire à première vue. Ce n’était pas un simple coup phalange enfin, il y avait un petit plus. Une attaque en deux phases. La première était de donner un coup avec force pour propulser mon adversaire plus loin. La deuxième était d’envoyer une vague d’onde avec une fréquence vraiment puissante quand ma main allait heurter le ventre du minable pirate. Je visai son estomac. Il aurait l’estomac qui aurait vibré fortement et serait pris de grand rejet de sang par la bouche et de vomissant ainsi que des blessures internes. En plus de sa blessure qui aurait empiré. La vague sonore traversa le corps de celui-ci sans pour autant le crever son dos. Les ondes étaient un peu visibles quand ils avaient une certaine puissance et je pouvais exécuter cette puissance. Le jet surpris la foule et grâce au coup de phalange, mon adversaire était normalement propulser plus loin. J’avais son sang sur la main et sur mon sabre et je me servis de son haut pour l’essuyer. Je rengainai Kuroi Ryuu et je regardai le pirate que j’avais fait en sorte qu’il ne meurt pas mais soit blessé gravement. Il devait entendre ce que j’avais à dire !



« Fuuuu. Sensoko tu n’es qu’un grand imbécile ! Depuis le début tu m’as utilisé et j’ai honte de mettre laisser manipuler par un âne comme toi. Tu es venu à ma rencontre car tu savais que j’étais assez fort pour battre le chien du Gouvernement de l’autre fois et que tu pourrais ainsi prendre son apparence aisément et infiltré le Gouvernement sous ma tutelle. Et voilà le moment de la trahison petit enfoiré ! Tu as réussi, t’es buté un Tenryubito et défié le Gouvernement mais sais-tu au moins ce que t’as fait minable ? Tu vas attirer la colère vers toi et nous par la même occasion ! En fait, vu que tu ne penses qu’a ta gloire, je ne vais penser qu’à ma vie et partir en te laissant crever comme le vulgaire chien que tu es ! Je te laisse prendre la tête du Vice-Amiral, enfin si tu arrives à tenir deux secondes contre lui ! »

Après mes paroles, le célébré Vice-Amiral commença à parler et à dénigrer Sensoko ce qui me fit bien rire et d’un coup, je le vis disparaitre pour apparaitre juste à côté de moi. Je n’en revenais pas. Je n’avais même pas suivi son déplacement tellement il était rapide. Je pus juste reculer en sautant d’un bond puissant évitant de me prendre l’attaque qui était dirigé vers Sensoko. Une vague de coup de pied noir s’abattait sur le minable homme et il ne put rien faire. Le Vice-Amiral brisa son sabre, son drapeau et autre en une fraction de seconde. Il avait même brisé les os avec les craquements que je puis entendre. Après l’attaque rapide et destructrice, il se posa au sol et cracha bizarrement un rayon d’une matière que je n’arrivais pas à savoir lequel. Celle-ci semblait brûlante et Sensoko serait complètement mort après ça. Mais il se trouvait que la prestance du Marin n’était pas fini car il sauta dans les airs très rapidement. Le corps inerte de Sensoko allait tomber quand je vis le bras de Byakurra Makkura gonfler comme un ballon et celle-ci devenu d’un coup tout noir. Un pouvoir que je ne connaissais pas enfin, pas pour le moment. Il frappait d’un coup avec le coup de poing géant Sensoko. Le coup si puissant généra un cratère immense et quand le Vice-Amiral stoppa son enchainement destructeur, le paysage avait changé ! Le corps tranché, brûlé, écrasé de Sensoko était en plein milieu du cratère et je souriais en voyant l’homme si puissant devant. Il dépassait largement toutes les personnes que j’avais affrontées. Plus fort que Zaimon, que Senzo, qu’Oga. Franchement, il devait avoir le niveau d’un amiral. La guerre était toujours autour de moi et je vis alors les moines qui se souvenaient de moi et de mon Fruit du Démon encore caché pour les autres. Je n’avais vraiment pas le temps pour quatre enfoirés cherchant à buter des Fruités ! Je dégageai alors des ondes avec une force assez probante. Sans bouger, les ondes sortaient de mon corps et je n’avais pas besoin de bouger le petit doigt. Les quatre moines tombèrent au sol avec un mal de crâne immense et le corps qui vibrait. Ils saignaient un peu et je vis le Vice-Amiral jeter un coup d’œil vers moi et l’autre que l’on nommait Edward V. Rosenkreuz ! Je dégainai alors mon sabre en le pointant vers le Vice-Amiral. Ma conscience me disait de ne pas le faire mais ma fougue le contraire et j’écoutai comme d’habitude celle-ci.

« Byakurra Makkura, je te respecte pour ta force et cela même si tu appartiens à la marine… Je ne suis pas aussi idiot que mon ancien infiltré et je sais ce que je risque en faisant ce que je vais faire mais cela fait longtemps que je n’ai pas vu quelqu’un d’aussi puissant que toi ! »


« J’ai grandement besoin d’évaluer ma force et de voir si j’arrive à survivre contre quelqu’un de trois fois plus fort que moi ! Si je meurs, je saurai que je ne n’étais pas digne de devenir encore plus fort et si je survis… La marine entendra le nom de Ryuuk Sawayoshi partout ! HAHAHAHA Acceptes-tu le défi ? Et toi Edward, veux-tu être de la partie ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Sam 26 Jan - 21:52



Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort !
Chroniques d'un Assassin Infiltré


Je venais d'être écrasé sous la puissance de deux ennemis. Le premier était le Vice-Amiral Makkura, et cela était une chose normale, car j'avais offensé sa Justice, je savais maintenant ce qui se passerait pour moi, je serais embarqué pour Impel Down, et je finirais au niveau six, celui des criminels majeurs du monde. Les attaques du Vice-Amiral furent trop rapide pour que je n'ai ne serait-ce que l'intuition de fuir. Une rafale de coup m'envoya dans le pays des songes, et la seconde personne à m'attaquer fut mon ancien Capitaine, Ryuuk Sawayoshi, qui se retourna contre moi. Tout s'était déroulé comme prévu, l'attaque du vice amiral et mon exclusion des Blazes Skulls s'étaient parfaitement enchaînées. Je n'avais rien pu faire et j'avais été éjecté contre un mur en vitesse. Je sombrais alors dans un songe bien étrange. Le monde autour de moi était blanc, car recouvert de neige, et je me situais dans une clairière. Je me levais, et je vis alors trois personnes qui m'observaient. C'était trois personne que je ne parvenait pas à reconnaître, leur visage était impassible, et ils m'observait tous. C'est alors qu'ils disparurent, et je reprenais peu à peu conscience, et la douleur était intense.

Elle était si intense, que pour ne pas hurler je dus mordre un bous de bois qui était à portée de ma bouche. J'étais dans un lieu sombre, très sombre même, mais je savais que c'étais un navire, car un flottement régulier m'indiquait la présence de vagues frappant le navire par l'avant. C'est alors que la porte s'ouvrit et un homme entra. C'était un Marine. Il me nargua en déclarant :

- Alors l'infiltré, on fait moins le malin quand on est attaché ! Ah Ah Ah ! tu va infiltrer la meilleure prison du monde réjouit toi ! Ah Ah Ah !

Je ne pouvais lui répondre à cause de la douleur qui me traversait. Il me mit un coup de masse en fer dans le ventre, et je fit mine de ne rien sentir, bien que c'était douloureux à cause des nombreuses blessures que comportait maintenant mon corps. Le Marine s'ésclafa et ressortit de la geôle, la fermant à plusieurs tours. J'entendis alors un ricanement près de moi. Je regardais dans la direction d'ou venait le rire, et je vis un autre homme qui était attaché. Je l'observait, et je vis qu'il avait encore les habits déchirés de la Marine. Je lui demandais alors qu'est-ce qu'il faisait la.

- Moi ? et bien je t'ai soutenus lorsque tu a dévoilé ta vraie identité.

Un autre Marine entra alors, et je vis qu'il avait une arme à la main, et se dirigea vers mon compagnon de cellule. Il le détacha et l'emmena hors de la cellule. J'entendis alors des voix sur le pont, et puis un coup de feu. Le pauvre homme avait perdu sa vie en me soutenant, et moi je me dirigeais droit vers Impel Down. Le voyage ne serait sûrement pas très long, et nous ne devions plus être très loin d'Impel Down, car je sentis que le Navire ralentissait, et de l'agitation se faisait sur le pont. Je sombrais dans le néant sous l'effet d'une remontée de douleur. A mon réveil, qui fut mouvementée à cause de deux Marines m'empoignant, je fut sortis de la geôle et l'on m'emmena hors du navire. Le nombre de Navire de guerre protégeant l'endroit était impressionnant, et le nombre de soldat encore plus. La prison grouillait d'activité. L'on me fit pénétrer dans la prison et on ne me fis même pas enfiler de nouveaux vêtements de bagnards. On était en train de m'emmener vers ce qu'ils appelaient l'enfer de la chaleur, un endroit ou je serais soi-disant baptisé. Ne sachant pas à quoi m'attendre, je stressais légèrement, enfin beaucoup même. Ici on pouvait entendre les cris des nombreux prisonniers enfermé dans les différents niveaux. La porte de l’ascenseur s'ouvrit et j'avançais droit vers mon destin !


[/size][/center]

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Mer 30 Jan - 16:14
















Nouvel Horizon


Pirates Of The Caribbean: Dead Man's Chest by Pirates of the Caribbean on Grooveshark

Le combat venait à peine de débuter, que le Vice-Amiral mettait un point d'honneur à couper l'élan de nos pirates. Il n'était pas à prendre à la légère. Il était là pour faire régner la justice. Ce fou de Sensoko l'avait payé de sa vie. Alors qu'il venait de brûler un drapeau du gouvernement et assassiner le noble, il déclencha la fureur du marine et du bandit. Ryuuk fracassa littéralement le corps du jeune infiltré. Il ne semblait point être ravis à se revirement de situation. Le tout resta tout de même modeste, mais le marine eut rapidement raison de finir le pirate. Il s'élança dans les airs et laissa s'abattre une pluie de coups de pied sur sa cible. L'espion ne pouvait rien faire. Son épée fut brisée par la puissance des chocs et l'Amiral utilisait le fluide. Un pouvoir titanesque qui pouvait réduire un utilisateur de fruit du démon à un simple enfant jouant dans un bac à sable. Mais le marine ne s'arrêta point là. Il était sanguinaire et hors de lui sur ce coup. Il envoya un faisceau de gaz qui explosa la moitié de la place. Il s'élança alors une énième fois dans le ciel pour abattre un poing de géant sur le pirate. La place était éventrée et un bon nombre de personnes avait succombé à cet enchaînement destructeur. La dernière attaque était bizarre aux yeux de notre héros. Il ne comprenait pas l'apparition de cette étrange couleur noirâtre autour de sa technique. Sûrement une capacité de très haut niveau comme on pouvait si attendre d'un soldat de sa catégorie.

Edward était resté bouche bée devant cette prestation. Il comprenait tout doucement qu'il n'était qu'un simple insecte dans ce monde. Il n'aurait jamais la force d'atteindre un tel personnage. Il n'était même pas aussi puissant qu'un seul de ses doigts. Sa force était incommensurable, il ne pourrait jamais tenir à tête à un tel homme. Pourtant, le défis était de taille. Combattre contre un tel titan pourrait le faire progresser promptement et il pourrait voir sa popularité montée en flèche. Il faudrait juste connaître sa limite pour fuir le combat au moment opportun. Il ne risquerait pas sa vie dans un duel perdu d'avance et il n'essayerait pas jouer les héros devant un monstre comme celui-ci. Il ne pourrait rien faire contre cet adversaire et il devait s'en rendre à l'évidence. Cependant, Ryuuk l'interpella pour se lancer dans la bataille.

Rosen s'était déjà occupé de quelques marines et quelques ecclésiastiques, mais ce n'était que du menu fretin face à cet homme. Il pourrait s'amuser à tuer de nombreux soldats sans avoir la moindre égratignure. Mais contre le Vice-Amiral, il ne donnait vraiment pas chaire de sa peau. Il lui fallait trouver rapidement une stratégie. D'un côté, il ne pouvait pas se frotter à un tel géant, mais d'un autre, il ne pouvait pas laisser un frère pirate seul contre cet homme. Il devait prendre son courage à deux mains et aller de l'avant. Il devait montrer ses pouvoirs aux yeux du monde et combattre avec témérité. Il devrait se surpasser pour espérer survivre à cet affrontement, mais bon, dans le fond, dans le pire des cas il se retrouverait avec son compère au niveau six d'Impel Down.


Je ne peux refuser une telle offre. Si je dois mourir aujourd'hui, au moins, je serai mort selon mes convictions. J'espère que tu es prêt Ryuuk Sawayoshi, car ce soir nous dînerons en enfer !!! !!! !!!

Vongola sauta dans la bataille. Il ne voulait pas encore dévoiler ses capacités. Avec son sabre émoussé à la main, il fonçait droit vers l'inconnu. Le Vice-Amiral dans sa ligne de mire, il savait que cette offensive de front risquerait de lui coûter la vie. Il était bien décidé à combattre pour sa liberté et augmenter sa notoriété. Hélas, espérons que cela ne soit pas son dernier duel. Il risquerait d'avoir un goût amère en bouche en cas de mort immédiate. Il espérait également qu'il ne soit pas le seul à s'élancer et que Ryuuk le suivrait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Mer 30 Jan - 18:21








“ ¡ L'incident Tenryuubito ! /3 „




C o m b a t _ P o u r _ L' H o n n e u r !


Une boucherie digne de ce nom. Sensoko avait été totalement martelé et dépassé par la situation actuelle des choses. Apparemment le dénommé Ryuuk Sawayoshi avait une sorte de « deal » avec l’infiltré. Mais n’ayant pas remplit les conditions de leur contrat commun, le Capitaine pirate s’était comme déchaîné en ayant donné sa punition vis-à-vis de la trahison de Sensoko. Le vice-amiral n’avait jusqu’à maintenant jamais rencontré un pirate aussi naïf et idiot. D’ailleurs après avoir été totalement anéantit et mit hors d’état de nuire, il fut très vite menotter avec des menottes en granit marin et emmené immédiatement en direction d’Impel Down pour subir le courroux réservé aux crapules de son espèce. Le niveau 6 était le plus bas niveau de la prison, autant vous dire qu’il souffrirait énormément avant de mourir.


Mourir ? Oui car en effet l’un des nombreux projets du vice-amiral de la marine était de purger totalement Impel Down en éliminant tout les prisonniers de chaque niveau et sans exception quelconque. De ce fait Sensoko étant maintenant un prisonnier serait sur la liste des hommes tués. Bref revenons au sujet principale. La bataille venait soudainement de prendre fin. En effet les assauts surpuissants du vice-amiral avait finit par effrayé toute l’assistance présente sur les lieux. On pouvait voir maintenant les pirates et les moines fuirent de chaque côté. Il ne restait plus que la marine en troupe successif et devant en tête, le vice-amiral, les mains dans les poches se tenant fièrement sur ses deux jambes, tel un monarque faisant face aux troupes ennemies. Un silence pesant venait de faire phase sur l’île de Shisai Island aux allures monastiques.


Ce n’était que le calme avant la tempête. Il ne restait que deux pirates. Un marine venait de quitter ses rangs avec en main deux avis de recherche. L’un indiqué la prime de Ryuuk et l’autre indiqué la prime d’Edward. Ils avaient une prime dépassant la barre des trente millions ce qui n’était pas à prendre à la légère. C’est alors que Ryuuk Sawayoshi s’avança pour prendre la parole. Il avait une certaine prestance et ne se laissait pas impressionner malgré qu’il ait assisté au massacre de Sensoko. Les premiers mots du pirate furent tout d’abord des mots portés sur la considération de la force du vice-amiral et aussi du respect qu’il imposait à ces interlocuteurs. Le marine de l’état major lui se contenta de fermer les yeux paisiblement, gardant un sang froid inédit tout en faisant preuve d’une classe débordante, faisant ouïe au pirate.


La suite devenait intéressante, puisque en effet Ryuuk venait de défier directement le futur amiral de la marine. Il n’avait pas froid aux yeux. Etait ce du courage ou de la folie ? Dans les deux cas c’était très audacieux et le marine de l’état major esquissa un très léger sourire, montrant qu’il était satisfait. Pourquoi éprouvait-il de la satisfaction vis-à-vis d’un pirate primé ? Tout simplement parce qu’il était soulagé de voir que les pires criminels de ce monde avaient encore assez d’honneur et de courage pour faire face à leurs responsabilités. Ryuuk savait donc à quoi s’attendre. Quand était-il d’Edward ? Il n’avait pas tardé à donner sa réponse en expliquant qu’il ne pouvait pas refuser ce duel et que si il mourrait aujourd’hui, il mourrait selon ses propres convictions. Une réponse pleine de panache qui ne manqua pas d’attirer l’attention du marine haut gradé.


Tenant un sabre de piètre qualité, le dénommé Edward se jeta corps et âme en direction du vice-amiral de la marine. Makkura esquissa un sourire et ramassa au sol une pierre qu’il avait saisit entre le bout de son index et de son majeur. Il avait ensuite enduit du fluide du haki de l’armement la petite pierre qu’il jeta ensuite d’une pichenette en visant promptement la lame émoussé d’Edward. Tiré telle une balle, la pierre induite du « Busou-Shoku » viendrait briser la lame en deux et en un seul coup, frôlant de très près la tête d’Edward. Cela le stopperait très certainement dans sa charge ou peut être pas. Dans tout les cas, le vice-amiral de la marine prendrait la parole à son tour avant de débuter ce duel. Les mains dans les poches tout en faisant preuve d’une classe et d’un charisme énorme ils ‘écria alors à l’attention des deux pirates courageux qui lui faisaient face :



« Vous êtes des hommes d’honneur et de ce fait j’accepte ce défi…Néanmoins, j’aimerais poser quelques conditions concernant ce duel. Si vous réussissez tout les deux à tenir plus de trois minutes face à moi, alors je promets de ne pas vous pourchasser et de vous laissez un sauf-conduit pour quitter cette île librement…Je rajoute même que si vous réussissez à tenir le temps qui vous aie impartit, vous quitterez cette île avec le titre de « Supernova » ! Et le monde saura que deux pirates de renom auront réussit un exploit que peu de gens sont capable de se permettre en ces temps de trouble. »



« Cependant…Si vous ne réussissez pas à tenir plus de trois minutes contre moi, alors je serais contraint de vous emmener à Impel Down pour tenir compagnie à cet idiot de Sensoko. Sachez qu’une fois à Impel Down, c’est une mort imminente qui vous attend, puisque dans très peu de temps la prison va être purgée dans sa totalité ! Ce n’est plus qu’une question de temps maintenant…Il ne s’agit plus d’un duel entre un marine et des pirates, non, il s’agit d’un combat pour votre vie et votre honneur ! Un combat entre hommes ! »


Avait-il dit d’une voix calme et sereine, toujours en gardant cette paisible démarche qui ornait sa personnalité. Finalement les conditions furent données. Les deux pirates devraient tenir plus de trois minutes pour espérer quitter l’île avec en plus le titre de « Supernova ». Puisque en effet échappé à Byakuya Makkura c’était échappé à la mort elle-même d’où ce titre « honorifique » pour les pirates bien évidemment. Un titre venant glorifier l’orgueil et venant également renforcer la notoriété d’une manière excessif. Bref il était maintenant grand temps de débuter le duel tant attendu. Les marines seraient spectateurs du combat. Tout le monde s’était écarté en prenant ses précautions. De nouveau un silence pesant recouvrait la totalité du champ de bataille comme l’annonce d’une impulsion sinistre. Makkura d’un geste de la tête venait de faire signe à l’un de ses hommes pour qu’il prenne le temps qui s’écoulerait. Le but était de tenir trois minutes pour les pirates :




« Gasu More !! »



Makkura était un fin stratège. Depuis le début au moment même ou Ryuuk avait prit la parole, le marine n’avait cessé de faire déverser son gaz dans toute la zone de combat. Incolore et inodore, détecté du gaz c’était comme vouloir détecter « Dieu » lui-même. Cela signifiait que depuis le début Makkura était déjà dans un esprit combatif. Il était réellement redoutable et son intelligence qui donnait tout l’attrait à son « génie » venait encore une fois d’être prouvée. Il avait rapidement ensuite allumée deux allumettes qu’il avait balancées avec un coup de pied, enflammant donc fatalement tout le gaz présent sur la surface de combat. L’explosion fut d’une rare violence. Et il était évident que les deux pirates seraient prit par surprise. Mais le vice-amiral de la marine n’était pas un homme à sous-estimer ses adversaires. Immédiatement il enchaînerait avec une autre très puissante attaque :


« Gasu Doragon !! »



Makkura venait de générer un immense nuage de gaz épais qu’il avait modelé minutieusement pour former un immense dragon de gaz extrêmement toxique et nocif. En plus d’être empoisonné à une dose excessive, le vice-amiral projetterait à très grande vitesse le dragon en direction des deux pirates. Une fois le dragon assez proche de cibles visées, le vice-amiral de la marine ferait enflammer le tout pour provoquer une immense explosion toxique. En plus de l’explosion il fallait éviter également les rejets toxiques et empoissonné qui s’extirperait violemment de l’onde de choc. Comment est ce que les deux pirates se sortiraient de là pour éviter les assauts surpuissant du futur amiral de la marine ? Il était évident que si les deux pirates voulaient avoir une chance, ils faillaient qu’ils agissent en équipe et non chacun de leur côté. Une chose était sûre, déjà une minute venait de s’écouler. Le temps passait vite certes, mais pour les deux pirates une minute devait sûrement leur paraître comme une éternité à cet instant présent. Plus que deux minutes à tenir et peut être que nous aurons deux nouveaux « Supernovas » naviguant fièrement sur les eaux ?





------------------------------------------------

Ordre De Passage :

- Ryuuk
- Edward
- Makkura

(Sensoko n'est plus de la partie)

------------------------------------------------
















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier, même partiellement. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Mer 30 Jan - 21:58




! Tenir trois minutes. Un combat titanesque !




Grand Line, une mer plus que dangereuse. Grand Line était réputée pour ses monstres marins énormes et autres phénomènes naturels horribles. North, South, West et East Blue n’était rien face à cela mais il y avait encore une mer plus dangereuse, plus mystérieuse ! Celle-ci se nommait « Nouveau Monde » et c’est ici que j’avais prévu d’aller pour devenir plus fort et enfin réaliser mon rêve. Je devais devenir un Yonkou reignant sur le Nouveau Monde en Maitre comme l’avait fait Gold Roger avant moi. Je n’avais pas besoin du titre « Roi des Pirates » et franchement, je m’en foutais un peu de ça. Pour moi, seul la force compte même si la popularité aussi ça claque. Il y avait une mission sur Shisai Island qui allait bientôt tourner au carnage. Sensoko m’avait trahi et je lui flanqué une bonne correction avant de voir le légendaire Vice-Amiral Byakurra Makkura rappliquer et faire de cette homme de la compote et le mot est très faible. Il avait exécuté un enchainement digne d’un grand maitre et s’en était fini de l’idiot de Sensoko. Il y avait une vraie guerre autour de moi. Les moines et les Marines se battaient quand ils eurent tous peur du prodige Vice-Amiral. Les gens autour prirent rapidement la poudre d’escampette ! Ils détalaient comme des lapins et sur le champ de bataille, il ne restait plus que Makkura, Rosenkreuz et moi ! Nous étions trois hommes courageux et prometteur quand je fis une demande pleine de courage et d’hargne. Je venais tout juste de défier le Marine qui esquissa un grand sourire. Il semblait heureux et satisfait mais pourquoi ? Il imaginait peut-être comment il allait nous tuer. Edward, mon acolyte du jour accepta ma proposition et sortis d’un coup un vieux sabre ce qui me fit un peu rire en comparant celle-ci avec mon magnifique sabre noir, Kuroi Ryuu. Edward semblait déterminé et il préparait un coup quand le Vice-Amiral se baissa un peu avant de chopper une pierre sur le sol. Qu’allait-il faire avec un truc pareil ? Aucune idée mais quand je vis la chose en question, j’en restais bouche bée. Une pierre sans grande consistance. L’homme visa alors la lame du pirate avant d’envoyer la chose d’une pichenette rapide et la lame se brisa d’un coup. La pierre était aussi rapide qu’une balle de flingue et elle continua sa route pour transpercer un arbre non loin. Cet homme était-il si puissant ?

Il prit la parole ensuite après ça. Il disait de nous que nous étions des hommes courageux mais il imposa des conditions favorables ! Il voulait un combat de trois minutes ce qui engendrait chez moi un sentiment que je n’éprouvais que rarement ! La peur ! Ma confiance était si grande que je n’avais jamais vraiment peur de mes adversaires mais ce type m’intriguait et mon estomac fut noué. Il avait tellement confiance en lui qu’il imposait uniquement trois minutes. Mais d’un coup, ma peur avait disparu quand j’entendis la proposition du Marine. Si nous réussissions le défi, il allait faire de nous des « Supernovas ». Un titre que je rêvais d’avoir depuis déjà plusieurs mois. Zaimon, mon frère de cœur était lui-même un Supernovea et je pouvais témoigner de la puissance que celui-ci disposait. Ce titre me fit littéralement saliver mais ce fut de courte durée en entendant les paroles de Makkura. Si par malheur nous perdions le défi, il allait nous emmener à Impel Down la prison la plus sécuritaire de tous les temps. Il avait aussi le projet de purger celle-ci. En gros tuer tous les bâtards de la prison ! Il finit par dire qu’il s’agissait d’un combat pour l’honneur et la vie qui était la nôtre. Il était épatant et plein de bon sens. Il avait réellement vu le potentiel en nous ! Mais quelque chose m’intriguait en fait. J’avais entendu parler de cet homme qu’était le Vice-Amiral. Un fin stratège qui pouvait élaborer les plans les plus monstrueux en une fraction de seconde. Je me méfiais grandement depuis le début regardant partout pour voir si un traquenard n’arrivait pas ! Mais encore une chose m’alerta. Il était calme d’habitude selon les dires mais là, il ne bougeait même pas le petit doigt quelque chose d’anormale pour un Marin et en regardant bien ce qu’il avait fait à Sensoko, il avait anguille sous roche. Mon instinct me disait de ne pas rester là et ma conscience me disait alors de prévenir Edward qui serait dans la panade si j’avais vu juste.



« Bouge de la Rosenkreuz ! »

En courant, faisant toujours confiance à mon instinct, je prévenu alors Edward en espérant que celui-ci comprenne le danger ! Les gens autour de moi commençaient à rire en me voyant prendre la fuite pour rien du tout mais ils ne tardaient pas à fermer leurs grandes bouches quand Makkura balança une allumette qui créa une explosion très violente. Je n’étais pas sauver car je n’avais pas pu courir assez loin pendant ce laps de temps mais j’étais quand même éloigné pour ne pas griller sur place. Je vis alors les flammes venir en ma direction mais heureusement qu’avant une explosion, il y avait ce que l’on nomme une onde de choc qui propulsait tous ce qu’elle heurtait vers l’avant et c’est grâce à celle-ci que je pus survivre. L’onde de choc m’expulsa assez loin pour échapper aux flammes ardentes mais celle-ci était quand même brûlante et mon bras droit ainsi que 50% de mon torse fut touché par la brûlure. Ceux-ci commençaient à saigner assez gravement et le haut de mon kimono avait fondu. Je m’écrasai alors au sol le sabre toujours dans la ceinture. Me relevant quelques secondes après, une douleur atroce mais je devais la surmonté. C’est pour cela que je pris un manteau noir appartenant à un moine mort au sol avant de l’attacher sur mes blessures pour stopper le sang qui coulait. En serrant très fort, j’allais apaiser la douleur et pour enfin finir avec celle-ci pendant une courte durée, je pris une fiole bleue appartenant à Kousoku avant d’en prendre. Il s’agissait de puissant antidouleur que j’enfilai d’un trait. Ils étaient réputés pour atténuer une forte douleur d’un coup pour un laps de temps mais c’était hélas ma dernière fiole. La douleur avait disparaissait mais je n’avais pas le temps d’attendre alors, en prenant tout mon courage, je courus en direction du lieu de combat en cherchant Edward. Il y avait un immense nuage de fumée à cause de l’explosion et l’on ne voyait rien de l’extérieur. C’est alors que, arriver à une bonne, je joins les deux mains en criant de toutes mes forces avant d’utiliser ma technique



« Edward, si t’es toujours vivant, barre-toi très loin ! SONG PRESSURE ! »

D’un coup, j’envoyai des ondes avec une hauteur de décibel énorme. Les deux mains jointes, le son est compressé et sortit sous un cri strident. Mais ce cri était si strident était si puissant, que le bruit était quasiment indétectable. Un petit bruit aigu qui était très dangereux. Le sol est les matières de la zone se mirent à vibrer et l’atmosphère devenant étrangement lourd à cause de la pression sonore. Tout être vivant dans la zone serait gravement perturber. Leurs corps allaient se mettre à vibrer et ils auront un mal de tête tellement atroce que seul une poigné d’être vivant pourrait résister sans s’évanouir ou simplement devenir fou. Mais ce n’était pas tout. Leurs oreilles allaient se mettre étrangement à saigner et leurs tympans déchirés. Une attaque atroce que personne ne pouvait voir venir arriver. Les soldats autour commençaient à sentir les effets et il semblerait que je vis quelques-uns tomber ou simplement crier. Ils allaient devenir fous. Le Vice-Amiral lui était beaucoup plus résistant que les vulgaires soldats et beaucoup plus même et il était certain que cette attaque n’allait probablement pas suffire. Je stoppai alors la technique en positionnant les mains devant moi tout en me concentré un peu. Les ondes étaient en train de condensé dans mon corps et cela était visible car devant moi, l’air commençait à devenir flou et lourd. C’était encore des ondes qui arrivaient à faire ça. Puis d’un coup, je relâchai mon attaque que j’utilisai dans mes débuts mais cette fois avec l’entièreté de mon modeste corps.



« !! SONG WAVE !! »

D’un coup, sortant de mon corps. Une flopée d’onde sonore condensée avec une fréquence monstrueuse se dirigeait vers la zone pour prendre le Vice-Amiral. J’étais immobile envoyant telle une mitrailleuse des ondes toutes plus puissantes les unes que les autres. Ils allaient se percutés dans la fumée et créer un véritable carnage sonores. Le sol, les pierres, les humains… Personne ne serait épargné même si je rêvais qu’Edward serait sorti de la zone pour me filer un coup de main. Les ondes étaient si rapides que l’on pouvait à peine distinguer l’une d’entre elles fixement. On ne voyait qu’une vague sonore. Celles-ci créèrent plusieurs trous dans la fumée permettant de dégager la vue et voir si mon attaque avait fait mouche mais il fallait quand même rester sur ses gardes contre un type du calibre de ce Vice-Amiral. Après ma puissance et rapide attaque, je mis la main sur le tsuba de mon katana avant de regarder autour de moi cherchant Edward rapidement pour peut-être battre ce mec qui ne rigolait pas dans un combat !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Jeu 31 Jan - 23:08
















3 Minutes

Edward voulut débuter le combat, mais son adversaire n'était pas de cet avis. Il ramassa une simple pierre sur le sol. Il l'envoya quelques secondes plus tard en direction de notre pirate. Son épée émoussée se brisa en deux et la pierre frôla son crâne. D'où pouvait provenir un tel pouvoir ? Ed' en avait déjà entendu parler, mais c'était bel et bien la première fois qu'il le voyait à l’œuvre. Il s'agissait du pouvoir du fluide. Rosen était quelqu'un de très cultivé et il passa la seconde partie de son temps à lire des livres en tout genre. Un jour, il tomba sur l'ouvrage d'un ancien aventurier. Celui-ci divulgua de nombreux secrets au sujet du monde qu'il avait exploré. C'était dans ce livre que notre criminel fit la connaissance des pouvoirs du fluide. Il y avait trois facultés différentes. Chacun était unique dans leur genre, mais une fois maîtrisé à très haut niveau, leur puissance était titanesque. Il avait le pouvoir de prémonition, celui de l'armure invisible et le pouvoir de l'esprit supérieur. Vongola ne les connaissait que sous des surnoms et n'avait qu'une connaissance mitigée de leurs pouvoirs. Il semblerait que le Vice-Amiral était dans la possibilité de maîtriser l'armure invisible. C'était l'une des capacités les plus répandues. Pourtant, il avait pu voir toute la puissance du pouvoir de l'esprit supérieur. Il se souvenait très bien des évènements du Royaume de Goa. C'était grâce à ce pouvoir que leur groupuscule avait survécu. Il avait pu voir toute l'étendue d'une telle force. Il avait permis de faire s'évanouir une bonne centaine de soldat en une seule aura.

En y repensant, le soldat de la marine venait déjà de faire usage de son terrifiant pouvoir. Il avait complètement terrassé le pirate infiltré en un seul enchaînement. Notre héros n'avait rien eut le temps de voir venir. L'attaque s'était rapidement abattue sur l'ancien soldat de la marine. Il avait littéralement oblitéré les défenses de sa cible, pour finalement l'anéantir dans une ultime offensive. L'individu fut directement mit hors d'état de nuire et une escouade de la marine s'occupa prestement de son rapatriement. Il faudra être très prudent dans le combat que désirait entamer nos deux pirates. L'un, était un capitaine pirate reconnu et l'autre, un simple criminel qui montait en puissance. Ed' était clairement le plus faible de se trio, il ne serait certainement d'aucune aide. Rosenkreuz doutait vraiment de ses capacités. Il disposait, certes, du pouvoir d'un logia, mais même avec un tel pouvoir Edward était loin de se prendre pour un personnage invincible. Il disposait de toute la puissance de la lumière, mais cela ne serait certainement pas suffisant contre un homme de sa trempe. Il était d'un tout autre niveau, sa force était incommensurable. Il écraserait nos deux compères en moins de quelques minutes. Cependant, Vongola n'était pas genre à se laisser marcher dessus. Même s'il ne disposait pas de la volonté du D, notre pirate se relèverait jusqu'à son dernier souffle. Jamais il ne courbera l'échine devant un adversaire, même si leur différence de puissance était gargantuesque.

L'homme gisait devant les deux pirates. Il avait les mains en poche et un léger sourire s'affichait sur son visage. Il émanait un grand charisme et de cet homme. Il était confiant, sûr de lui et faisait preuve d'un très grand sang-froid. D'un côté cela était totalement compréhensible, il était sûr de sa victoire face à nos deux compères. Pourtant, il fit une proposition qui ébranlerait l'avenir de nos deux pirates. Les deux bandits devaient survivre trois minutes face à ce titan. Trois minutes pour gagner leur liberté et leur droit de vivre. Trois petites minutes pour monter en popularité et dans la prestigieuse classe des Supernova. Sa proposition était alléchante, mais elle était également à double tranchant. Cet homme pouvait transgresser ses dires et déferler comme une puissante vague sur nos pirates. Conte cet homme, nos deux compères n'auraient pas la moindre chance de survie. Cependant, la même idée germa dans l'esprit des deux criminels. Ils relevèrent le défis du soldat ... au moins, ils auraient eut le mérite de combattre un Vice-Amiral avant de mourir. Par contre, s'ils réussissaient cette épreuve ! Cet homme leur ouvrirait la porte de la gloire et d'une grande renommée. Ed' serra les dents ... Il faudrait simplement tenir trois pauvres minutes.

Les alentours commencèrent soudainement à perdre leur netteté. La vision devint floue et Ryuuk cria à plein poumon vers Edward. Une explosion germa de nulle part et embrasa le périmètre. L'explosion fut d'une rare violence. Sawayoshi fut méchamment amoché lors de la déflagration. Rosen ne bougea point d'un poils, il avait été pris au dépourvu. Les flammes se submergèrent et il fut enveloppé dans une marre de feu. Son corps se transforma en lumière et il profita de l'offensive pour masquer sa silhouette dans le nappage de fumée et le torrent déferlant des flammes. Il fallait maintenant prendre un peu de recule. Shitori était bien trop puissant pour qu'on le prenne à la légère, mais le plus terrifiant chez cet être ... c'était sa ruse et sa fourberie. Il fallait retourner le petit avantage que nos compères avaient en leur faveur. Ryuuk voulait directement contre attaquer, mais il avait totalement oublié le dragon toxique qui s'élevait dans les airs. Il attaque le Vice-Amiral de front, sans prendre le temps d'assurer ses arrières. Le dragon s'élevait dangereusement dans les cieux. Au moindre mouvement, la bête pouvait feindre sur Ryuuk et le condamner à mort. Par chance, cette bête n'était que du gaz. Ed' devait dévoiler ses pouvoirs pour abattre ce monstre avant que l'issue de ce combat ne soit irréversible.

Sawayoshi continua son enchaînement sans prêter attention à ce qui l'entourait. Vongola passa alors à l'action et recomposa sa silhouette dans l'épais nuage de fumée. Il tira un laser vers le dragon de gaz avant de réapparaître derrière celui-ci pour lancer un second laser. Les deux faisceaux de lumière s'entre choquèrent dans une puissante déflagration. Le dragon de gaz prit feu et s'enflamma comme une brindille. La bonne intention de notre pirate se transforma rapidement en catastrophe. L'explosion laissa s'échapper une quantité de gaz toxique. Contrairement, à ce qu'on aurait pu penser, tout le gaz ne s'embrasa pas correctement. Le léger nuage toxique retomba en dehors de la surface de combat. L'explosion avait germé assez haut dans le ciel pour être transporté par le vent. Le nuage se faufila dans les ruelles de la citée. Soudainement, un son percuta fortement la boîte crânienne de Rosenkreuz. Le son s’intensifia et la douleur faillit paralyser le corps de notre héros. A cause de l'explosion, il n'avait pas entendu l'alerte de son compère. Il se téléporta hors de la porter du son, mais les dégâts étaient déjà visibles. Du sang coulait le long de ses oreilles. Ses tympans étaient abimés, il faudrait du temps pour qu'ils cicatrisent.

Les ondes de Ryuuk se répercutèrent aux alentours et elles étaient parfaitement dirigées vers le Vice-Amiral. Edward venait de mettre au point une certaine tactique. Shitori disposait des facultés d'un logia, son corps était donc composé essentiellement de gaz. On ne pouvait pas réellement le toucher sans maîtriser parfaitement la faculté des fluides. Il fallait donc un élément opposé à son don. Dans le cas présent, le gaz pouvait aisément prendre feu. Rosen pensa promptement à un plan. Il se téléporta à la vitesse de la lumière dans le dos de sa cible. Il se trouvait à quelques mètres derrière lui. Il était dans les airs, à cinq mètres du sol. Il concentra de l'énergie dans la paume de ses mains et propulsa une pluie de faisceaux de lumières sur le Vice-Amiral. Son but n'était clairement pas de le toucher, mais de l'embraser grâce à ses nombreuses explosions. Il voulait prouver sa valeur aux yeux de ce titan.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Ven 1 Fév - 2:51








“ ¡ L'incident Tenryuubito ! /4 „




C o m b a t _ P o u r _ L' H o n n e u r !


Sur Shisai Island on pouvait entendre soudainement le son d’une cloche résonner au fin fond de l’île religieuse et monastique. Le son de la cloche provenant de l’église principale était comme l’annonce du commencement d’un duel de trois minutes. La première minute avait été explosive. Puisque le combat venait de débuter avec le fameux « Gasu More », l’une des techniques les plus utilisés par le futur amiral de la marine. Très rapidement Ryuuk fut prit d’une intuition qui lui avait sauvé la vie in extrémis. Il avait comme qui dirait reniflé le coup foireux avant d’en subir les pleines conséquences. Il avait tout de même quelque peu trinqué et fut envoyé valser dans les airs plus loin tout en étant brûlé avec parcimonie sur certaine partie du corps tout en y laissant extirper plusieurs filets de sang. Son suivre son intuition était la meilleure chose à faire, à plus forte raison lorsqu’il s’agissait d’un combat tel que celui-ci.


Concernant Edward, il n’avait pas eu le temps de bouger et fut complètement prit dans l’impulsion de l’explosion. Etait-ce déjà finit pour lui ? Sûrement pas, le vice-amiral pu en effet voir à l’œuvre la reconstitution physique de cet homme sous l’amas de poussière soulevé précédemment par l’explosion. Il était donc de type logia au vue de la manière dont il avait récupérer la totalité de sa silhouette. Il devait être un redoutable pirate, tout comme l’était Ryuuk. D’ailleurs celui-ci venait déjà de se remettre sur pied, le bougre il venait attaquer de face sans avoir prit en compte que le dragon de gaz s’abattrait sur lui sans aucune pitié. Ryuuk était du genre à attaquer sauvagement avec une fougue presque animal. Cela avait ces bons côtés, mais ce genre de combattant ne prenez que très rarement en compte la faculté de stratégie lors d’un combat de haut niveau. Il apprendrait sûrement ça en continuant son périple sur Grand Line.


Cependant il fallait compter sur Edward qui était là pour surveiller les arrières de Ryuuk. Les deux pirates faisaient plutôt bonne équipe puisque en effet le pirate au logia venait de tirer deux lasers simultanément de part et d’autre pour provoquer une explosion de chaleur qui avait réduit à néant une bonne partie du dragon de gaz. Le reste qui n’avait pas prit feu venait d’être soufflé par l’onde de choc puis peu à peu être emporté par le biais des vents puissants qui soufflaient au dessus de l’île. En une seule analyse, le vice-amiral de la marine pu comprendre que le pouvoir d’Edward était terrifiant et bougrement puissant. Le logia de la lumière permettait d’innombrable possibilité qui gênerait très certainement Makkura. Au sein de la marine d’ailleurs celui-ci avait pu constater que de nombreux pouvoirs avaient été répertoriés au sein de la bibliothèque de la marine. Certains fruits étant classés selon des ordres de puissance et de dangerosité.


Nul doute que le pouvoir d’Edward l’aiderait très certainement à atteindre les hautes sphères de ce monde tôt ou tard. Cependant il ne fallait pas non plus oublier Ryuuk qui venait de passer à l’attaque, il possédait lui aussi un fruit très puissant et gênant. Le vice-amiral ne devait prendre aucun risque concernant cette contre-attaque fulgurante. En effet le marine de l’état major s’était écarté de la zone d’attaque du « Song Pressure » en utilisant le « Soru » pour se mettre hors de portée de l’attaque. Prenant à peine ses aises et voilà que le Capitaine pirate venait d’enchaîner avec une seconde attaque encore plus puissante. En effet une vraie flopée d’onde sonore se dirigeait tout droit en direction du vice-amiral, tel une mitraillette il serait envahit par d’innombrables projectiles sonores fusant vers lui à grande vitesse. Le vice-amiral fut touché de toute part et finit par exploser en un épais nuage de gaz, profitant ainsi de cet état il pouvait déjà préparer sa prochaine technique :



« Gasu Lilliput !! »



Makkura venait de compresser au maximum sa forme gazeuse pour prendre la forme d'une sorte de "petit fantôme". Cette forme lui permet d'esquiver ou de passer à travers des endroits inaccessibles. Cette forme avait été prise pour l’attaque qui l’attendait concernant la riposte d’Edward. En effet celui-ci à l’aide de la vitesse de la lumière venait de disparaître pour réapparaitre au dos du vice-amiral de la marine. Le pirate aux pouvoirs lumineux venait depuis les cieux de lancer une multitude de faisceaux lumineux afin d’acculé le marine de l’état major. On pouvait voir clairement les fasiceaux de lumières qui frappaient lourdement le sol sous des explosions successifs. La situation devenait dangereuse, c’est ainsi que sous sa forme minuscule de « fantôme » de gaz, Makkura se lança dans une sérié d’esquive en slalomant entre chaque explosion produite par les attaques du pirate au pouvoir terrifiant.


Sous cette forme minuscule il était très aisés pour Makkura d’esquiver avec efficacité chaque explosion. Cependant il fut surpris par l’une d’elle et avait du subitement reprendre sa forme originelle tout en étant projeté à quelque mètre pour finalement se rattraper en une pirouette sur ses deux jambes. Oui vous ne rêvez pas, là tout juste sous les yeux effarés des soldats de la marine, le vice-amiral avait été touché. On pouvait voir du sang s’écoulait. Ou ça ? D’où provenait la blessure ? Il n’y avait pourtant aucune trace visible sur son corps, ni sur sa tête et pourtant du sang s’écoulait de quelque part. Oui ca y est, il s’agissait de la main du vice-amiral qui saignait maintenant abandonnement. La chaleur due aux différentes explosions successives et enchaînés les unes après les autres à cause des faisceaux de lumière projetés par Edward depuis les airs avaient eu leurs effets escomptés. Makkura tout en ayant reprit forme humaine s’écria alors à l’attention de Ryuuk et d’Edward :



« Fufufufufu…Intéressant…Il semblerait que votre coopération porte ces fruits…La technique du « Song Wave » de Ryuuk à permit de gagner du temps pour qu’ensuite toi Edward, tu puisses avoir le monopole de la configuration du terrain pour provoquer des explosions en chaînes…Les faisceaux lumineux générés par ton pouvoir t’ont permis de créer une accumulation subite de chaleur que l’on appel plus communément « Flash Over » qui est un phénomène thermique indiquant en un embrasement brusque et rapide. »



« Je dois avouer que vous êtes de bien redoutable adversaire tout les deux…Ma raison me dicte de vous stopper immédiatement au vu du danger que vous représentez pour l’avenir de la marine et de la justice…Mais ma promesse m’ordonne de ne pas trahir ma parole et c’est ce que je ferais car il m’est impossible d’être injuste…Soit, il semblerait que je vous ai quelque peu sous-estimé, moi qui pensait que vous n’étiez que deux simple « Rookies » un peu trop ambitieux…Au vu de la stratégie que vous avez adopté tout deux pour me faire face, j’en conclus que vous êtes des combattants plutôt chevronnés et avec une certaine expérience des combats…Autrement dit, je reconnais votre valeur et de ce fait je vais devoir passer aux choses sérieuses messieurs ! »


Dit-il d’un sourire amusé en montrant sa main bien en évidence marquant la blessure bien voyante sur la paume de sa main qui lui avait été infligé par Edward, grâce à l’aide de Ryuuk qui avec son « Song Wave » avait pu attirer l’attention du vice-amiral permettant ainsi à son compagnon pirate de pouvoir attaquer librement le vice-amiral de la marine. Sans Ryuuk il était clair qu’Edward n’aurait jamais eu le temps nécessaire pour attaquer de cette manière. A eux deux ils avaient réussit un exploit conséquent et le vice-amiral venait de comprendre le potentiel énorme des deux pirates qui lui faisaient face. Il l’avait dit, il passerait aux choses sérieuses. Le marine de l’état major tourna la tête en direction du soldat de la marine qui avait chronométré le combat. D’un geste de l’index, le soldat de la marine venait d‘indiquer qu’il ne restait plus qu’une seule minute. Plus qu’une minute infernale à tenir pour les deux pirates et ils seraient libre plein de gloriole :


« Gasu Tornado !! »



Après avoir subitement prit une grande inspiration puis soudainement en bombant le torse, le vice-amiral de la marine dirigea son attention vers Ryuuk. Une fois prit comme cible, Byakuya Makkura lancerait une attaque fulgurante. En effet il lancerait à très grande vitesse à l’horizontale, une surpuissante tornade de gaz toxique et redoutable. La tornade fuserait droit vers le pirate au pouvoir du son pour le faucher en le faisant mortellement tournoyer en plus d’être empoisonné par un gaz très virulent. Même si Edward voulait s’en mêler, il serait également touché par le poison du gaz puisque l’odorat étant un sens naturel de l’homme, il serait directement touché malgré sa capacité de logia. (Puisque le sens de l’odorat n’étant pas intangible aux sensations d’odeur etc). Si Ryuuk n’avait pas pu esquiver, il serait prit de maux de tête violent, ainsi que de vomissement et de sensation de perte de connaissance.


A noter que même si Ryuuk avait trouvé un quelque moyen d’esquiver ou de contrer, le gaz empoissonné sous forme de tornade se propagerait par la voix des airs et de ce fait il serait tout de même touché de manière minime ne provoquant que quelques vomissements. Une fois l’attaque portée contre Ryuuk, le marine haut gradé dirigea son regard vers Edward pour finalement disparaître à la vitesse du « Soru » juste au dessus de tête du pirate au pouvoir de la lumière. Une fois au dessus de la tête d’Edward, le vice-amiral agrandirait ses bras sous forme de gaz pour leur donner une extension très importante afin d’avoir à distance son adversaire pour éviter de perdre du temps. Une fois ce procédé effectué il passerait à la seconde phase de son attaque. Il avait enduit ses deux poings du fluide du haki de l’armement ou appelait également « Busou-Shoku », qui permettait d’annihiler les pouvoirs conféré par les logias.



« Busou-Shoku : Gatling Punch »



Les coups de poings enduit du haki de l’armement déferleraient à très grande vitesse et avec une très grande puissance pour tenter de toucher Edward et peut être même pour le blesser gravement ou le mettre hors d’état de nuire. C’était ainsi que le vice-amiral venait de clore sa contre-attaque. Comment réussirait les deux pirates à se sortir des surpuissantes attaques de Makkura ? La suite des évènements nous le diraient dans très peu de temps. Une chose était sûre maintenant, il ne restait plus que vingt secondes au temps impartis pour les pirates. Plus que vingt secondes avant qu’ils ne puissent remporter ce défi. Plus que vingt secondes avant la gloire et la liberté surtout. Ils n’avaient qu’à resté en vie et à rester au mieux aux assauts du vice-amiral, ils ne devaient pas mourir ou plonger dans un état d’inconscience sous peine der perdre ce défi et ce duel par la même occasion. Plus que vingt maigre minutes à tenir et c’était la fin du calvaire pour les deux pirates audacieux et très courageux, mais aussi talentueux et potentiellement dangereux pour l’avenir de ce monde en ce qui concernait la marine et le gouvernement mondial.


















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier, même partiellement. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Ven 1 Fév - 12:03




? Busou-Shoku ?


Le Vice-Amiral Makkura était vraiment quelqu’un de spectaculaire. Il avait envoyé sournoisement du gaz pendant toute notre discussion maos mon instinct m’avait prévenu à temps. Je pouvais donc échapper à une explosion des plus monstrueuses pour me retrouver avec quelques blessures qui allait guérir dans peu de temps. Mais pour ce qui était d’Edward, c’était une toute autre affaire. Il était resté là dans les flammes et l’explosion. Il était mort à l’heure qu’il est. Pour ce qui est était de ma part, j’étais toujours vivant devant le nuage de fumée gigantesque. Je devais montrer à ce Vice-Amiral qui j’étais et ce que je valais. Il était hors de question de paraitre pour un déchet devant cette pointure. Mon message était très simple : Prend garde à tes fesses car mon ère naitra bientôt ! Ce qui voulait dire que ce Makkura avait intérêt à ne pas me sous-estimer car je pouvais grimper en flèche et peut-être un jour le battre qui sait. J’envoyai alors une attaque sortant sous la forme d’un cri strident pour en finir avec l’ouïe de mon adversaire et en même temps le rendre fou ! Mais il était fort et parvenu par je ne sais quel moyen d’y échapper. Mais je n’en n’avais pas fini avec lui car j’utilisai alors une vague de plus d’une centaine d’ondes sonores si rapide qu’un homme normal ne pouvait pas suivre le mouvement. Des ondes de tous les côtés pour bloquer complètement l’adversaire. Cette attaque était très puissance et avait le don de m’offrir la victoire sur un plateau d’argent. Les ondes fusèrent vers le Haut-Gradé quand d’un coup, celui-ci explosa mais je n’avais même pas le temps de voir ce qui allait se passer par la suite que je vis un gigantesque dragon avec la même consistance que le gaz fusé en ma direction. Celui-ci semblait vouloir me dévorer mais c’était sans compter l’aide dEdward qui apparaissait comme par magie juste devant moi. Il était si rapide que je ne pus voir son déplacement. Il apparut devant moi une demi-seconde avant d’envoyer un laser jaune et de disparaitre comme ça. Je n’en revenais pas, il avait survécu à l’explosion et se déplaçait avec une vitesse extrême.

Ce type était un doué et possédait un pouvoir provenant sûrement d’un fruit du démon. Il était devenu jaunâtre et très brillant quand il se déplaçait ou envoyait un laser. Je pus alors en conclure que c’était un pouvoir en rapport avec la lumière quand j’eus soudainement un flash. La lumière était un élément naturel et élément naturel et fruit ne veulent forcément dire qu’une seule et unique chose. Edward V. Rozenkreuz avait mangé quant à lui peut-être dévoré un logia en rapport avec la lumière enfin un truc du genre et c’était peut-être grâce à ses facultés qu’il avait survécu à l’explosion sans aucune égratignure. Bref, l’homme à l’allure de Parain de la Mafia fit exploser le dragon d’un coup et ceci me paraissait étrange. Ce n’était pas un vrai dragon mais plutôt une matière inflammable que l’on avait modelé. J’avais entendu parler de Byakurra Makkura qui avait mangé un logia mais j’ignorais le pouvoir de celui-ci. Edward n’avait pas encore terminé avec sa cible car il apparut dans le ciel et envoya alors l’équivalent de ce que j’avais tiré d’onde sonore environ. Mais lui il utilisait des petits lasers lumineux qui générait alors des explosions. Je restai bouche bée devant cette véritable boucherie avec un sentiment d’infériorité. Edward possédait un pouvoir vraiment trop puissant, ce qui me fit me sentir minable pendant un petit moment. J’en étais un peu triste de ne pas avoir mangé de logia ou autre fruit massacreur et c’est alors là que je me demandais pourquoi le Oto Oto no Mi ? Parmi tous les fruits c’était sur celui-là que j’étais tombé à cause de Zaimon mon frère ! C’est alors à ce moment quand le nuage de fumée avait complètement disparu que je pouvais voir le Vice-Amiral montrer sa main en sang. Ce n’était pas ma misérable technique qui lui avait fait ça j’en étais sûr ! Edward m’impressionnait grandement, il était divin ! C’est alors là que Byakkura Makkura commença à parler en disant que je n’avais fait que le distraire pour permettre à Edward de l’attaque ! Je n’étais que la distraction dans l’histoire !

C’était un déshonneur de ne pas pouvoir produire des attaques aussi puissantes que ceux d’Edward ou de ne pas pouvoir blesser ce mec. Mais d’un coup, celui-ci se retourna vers moi en souriant, il disait qu’il voulait nous arrêter mais que sa promesse l’en empêchait. Un homme de parole. Après ces mots, il avoua nous avoir sous-estimés avant de se remettre en position de combat. Il gonfla d’un coup son torse pointé en ma direction ce qui me mit en alerte et je dégainai mon sabre rapidement. Il envoya alors une tornade de couleur sombre qui ne me disait rien qui vaille. Je n’étais pas un combattant stupide qui fonçait dans le tas comme pouvait la pensée certains. Non, je pouvais réfléchir rapidement pour échapper à une situation dangereuse et c’est ce que je fis. C’était encore une attaque étrange dont je ne connaissais pas les secrets mais je me rappelais alors de quelques choses. Mes ondes sonores qui fusèrent vers Makkura l’avait fait littéralement explosé en un nuage d’une matière volatile étrange et donc logiquement, si la tornade était faite de la même matière, celle-ci aussi détonnerait. En prêt d’une seconde, j’avais pensé à cela et sans attendre que la tornade s’approche de moi, j’envoyai déjà des ondes en masse à mon sabre avant de l’envoyai directement dans l’œil de la tempête en plus d’autres ondes sortis de ma main. Les ondes se propageaient rapidement dans le gaz et plus il y en avait, plus celui-ci allait être surchargé et forcement se décomposer. La tornade fit exactement la même chose et mon sabre tournoyait alors dans le ciel qui était parsemé de la matière de la tornade de plutôt que j’ignorais. Alors, d’un pas de course, caché par le nuage de gaz. Je n’étais pas au courant que c’était un gaz toxique et en courant vers le Vice-Amiral utilisant ma « Détection » pour me guider vers lui, mes yeux me brûlaient gravement et je commençai à me sentir mal quand d’un coup, un vomissement partit. Je dégueulais alors au sol tombant en faisant une roulade. Je n’avais donc pas eu le temps d’aider Edward qui allait se faire prendre par l’attaque mais j’étais caché derrière l’épaisse couche de gaz et la Vice-Amiral était juste derrière. Ce gaz était irritant et dangereux c’est pour cela que je retenu ma respiration réalisant enfin que c’était du gaz toxique. C’était donc ça le mystérieux pouvoir de Byakurra Makkura ? Un homme gaz ? Je me remis alors debout vacillant comme pas possible voulant montrer qui j’étais !

*C’est pitoyable ! Ces deux types là ce sont des monstres et moi un verre de terre ! Le Vice-Amiral possède un pouvoir lié au gaz et Edward un truc lié à la lumière. Putain d’Oto Oto no Mi… Pourquoi tu ne fais pas des hein trucs aussi puissants hein ? Putain de merde ! Ce gaz est en train de s’infiltré dans mon corps. J’ai envie de dégueuler ! Non, je ne peux pas abandonner mon attaque. Je pourrais peut-être immobiliser le Vice-Amiral et Edward le fume… Tss pourquoi ça serait lui ? Je dois montrer à la face de ce monde qui je suis ! Je dois gagner pour passer Supernovea puis Yonkou… Ceci est mon but et rien au monde ne pourra m’en empêcher. Mais j’aurais de la concurrence… Zaimon, Oga et maintenant Edward !



Ma volonté est là, j’y crois ! J’y crois ! Ma victoire et mon ère arrivera ! Mon… mon bras… Putain il m’arrive quoi là ! Il devient noir... J’le fais à la Mickael Jackson mais à l’envers ? Je tourne du blanc au noir ? Non ce n’est pas ça, mon poing, je ressens une énergie étrange émané de là ! C’est quoi ce putain de bordel ! Un pouvoir ? Un don ? Mon fruit ? Ouais… puis merde c’est pas mon fruit ! Je ne sais pas ce que c’est mais….*



« ENCAISSE-MOI CA !!! »

Je ne comprenais plus rien. Le gaz m’avait attaqué et j’étais en danger. Mon corps avait peut-être atteint les limites humaines et quand je renonçais, mon bras avait tout bonnement noircit d’un coup mais c’était un noir luisant. J’en étais bouche bée. Je ne connaissais pas se pouvoir mais je sentais que mon poing devenait puissant, l’aura qui dégageait de celui-ci était puissante et elle parcourait mes veines me procurant un sentiment de force. Je revivais d’un coup et je sortais alors du nuage de gaz apparaissant devant Byakkura Makkura qui ne m’avait sûrement pas vu. Sans attendre, je frappai alors d’un coup de poing qui semblait cent fois plus robuste qu’avant le visage du marin Haut-Gradé. En plus de ma force, ce pouvoir augmentait grandement la puissance des coups et c’était sûr, mon attaque allait faire des ravages. Il semblerait que cette technique pouvait toucher les logias mais je ne la contrôlais pas. Mais je n’avais pas encore terminé, un simple coup était bien trop peu et même si l’attaque que je comptai utiliser allait me vider totalement, je m’en foutais royalement. Je fis alors signe à Edward de s’enfuir vers le ciel au plus haut de celui-ci avant d’utiliser l’une de mes meilleurs techniques à une distance raisonnable du Vice-Amiral qui allait surement être faucher par l’attaque ! Une technique que j’avais mise au point après des jours d’entrainement et que la puissance était assez probante. Je pris alors un grand souffle puis une concentration avant de condensé toutes les ondes et d’un cri courageux, je commençai la technique

« SONG ROOM »


En condensant le son dans mon corps, il avait atteint une fréquence et une puissance hors du commun. Après avoir fait cela, j’expulse l'onde géante de mon corps pour recouvrir une zone assez probante. Toute matière se trouvant dans cette zone se met à vibrer très fortement mais seules les matières faibles se briser. Les humains dans cette zone se retrouve "écraser" par la pression sonore. Un bruit strident provoque des évanouissements, des maux de tête extrême, des saignements mais aussi des vomissements. Le son est si condensé dans cette onde géante que toutes les matières se retrouveront perturbés. C'est en quelque sorte une explosion sonore. Je pouvais englober uniquement 30 mètre mais qu’importe. Après cela fait, je courus un peu dans la zone sonore en tombant un peu plus loin demandant à Edwars de descendre ce type que était très fort. Mon attaque avait même touché les soldats. Autour de moi, les roches vibraient tellement qu’on ne le voyait pas, les feuilles étaient réduits en morceaux et les petit rocher casser de tous les côtés. La zone devenait lourd et les cris rendaient fou ! Au sol, était épuisé et vide, j’entendis les marins gémirent de douleur avant d’en voir l’un d’entre eux cracher du sang en masse en tomber au sol. Les autres firent exactement la même chose. Ils avaient les tympans déchirés, le corps vibrant ainsi qu’un mal de tête infernal
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Sam 2 Fév - 14:48
















60 secondes

La place principale était à feu et à sang. Les combats des trois risqueraient de faire le tour du monde. Ces titans étaient en train de livrer un duel gargantuesque. Et pourtant, cela n'était dû qu'à une seule personne ! Une personne absente happée par la justice divine du Vice-Amiral. Le pirate se prénommait Sensoko, il avait infiltré la marine sous un pseudonyme et une fausse apparence. C'était un peu grâce à lui, que notre héros pouvait actuellement combattre un membre de l'état major. Il fallait juste savoir si cela lui serait bénéfique ou non. Oui ! Il ne fallait surtout pas oublier que le soldat de la marine disposait d'une force incommensurable et que l'écart entre les deux duellistes était exorbitant. Pourtant, à l'aide de son compère Ryuuk Sawayoshi, les deux pirates ses débrouillaient pas trop mal et arriver à survivre jusqu'à présent. En ressemblant leurs forces, nos deux délinquants réussirent à toucher cet homme qui semblait si invincible.

Ryuuk avait utilisé ses ondes pour dématérialiser le corps du marine. Ed' s'était contenté d'envoyer une pluie de faisceaux de lumière sur sa cible. La chaleur augmenta drastiquement et le Vice-Amiral fut touché à la main. Son sang venait d'être versé sur le sol. Une chose bien rare et inhabituelle, cela risquerait d'attiser sa colère, mais également d'ajouter un peu de gloire à notre duo. La stratégie avait vraisemblablement fonctionné. Les deux bandits avaient réussi à toucher leur adversaire. Ils l'avaient fait ! Mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, Rosen était très mécontent de ce résultat. Il savait qu'une si faible entaille ne le gênerait en rien dans ses mouvements. La blessure était bien trop infime et mal placée pour espérer entraver la rage de leur adversaire. Dommage ! Ils s'étaient bien battus, mais la suite des évènements risquerait d'être plus difficile à encaisser qu'auparavant. Il venait de tâcher de sang la justice céleste et ils allaient le payer au prix fort.

Shitori divulgua prestement qu'il ne pensait pas les deux jeunes pirates d'une telle prouesse. Il disait avoir sous-estimé les deux pirates, les prenant pour de simple rookie et qu'il pourrait maintenant passer aux choses sérieuses. Voici le point clef que redoutait tellement notre héros. Il savait que Ryuuk pourrait aisément survivre à un tel acharnement, sa puissance dépassait largement celle de Rosenkreuz. Par contre, Ed' s'attendait au pire ... Le Vice-Amiral avait déjà dévoilé toute sa puissance en terrassant d'un seul enchaînement l'ancien pirate infiltré. L'homme était à la limite de la mort après avoir subi la rage du marine. Au mieux, il mourrait dans les geôles d'Impel Down. Notre pirate n'avait aucune envie de finir ses jours dans ce bastion du Gouvernement. Il voulait rependre la mer et continuer son aventure à travers le monde. Il voulait retrouver les voies de la liberté et le plaisir de voguer en mer. Il voulait reprendre la route et continuer à défier le monopole du gouvernement mondiale. Il voulait s'affranchir des règles dictées par l'éthique et la déontologie de ce monde. Il voulait vivre et mourir en homme libre ! Il voulait continuer à prospérer avec ses convictions de pirate.

Le puissant soldat de l'état major passa promptement à l'action. Son offensive serait rapide, nette et dirigée. Cet homme était doté d'une capacité de réflexion hors du commun et sa plus grande force restait tout de même sa capacité d'analyse. Même si on était pas le plus fort, une bonne stratégie pouvait rapidement vous faire gagner la bataille. Hélas, dans le cas présent, c'était le plus puissant des trois qui était doté d'une telle faculté. D'un claquement de doigt, il souffla une puissante tornade en direction de Ryuuk. Il ne fallait surtout pas prendre une telle technique à la légère, mais Ed' avait confiance en son partenaire. Après avoir lancé son offensive, le Vice-Amiral se déplaça à grande vitesse au-dessus de notre héros. Edward était rapide, mais il ne maîtrisait pas complètement ses pouvoirs. Dans d'autres circonstances et une force supérieure, il aurait pu éviter cette attaque. Hélas, dans le cas présent, il était fait comme un rat. Une pluie de poings noir lui tomba sur le coin de la figure. Notre criminel avait déjà vu les dégâts d'une telle technique et il savait que son seul moyen de survie serait un choc important.

Il plaça ses mains et ses bras, d'une telle façon à pouvoir se protéger de certains impactes. Les poings du marine fusèrent comme une pluie de météorites. Il fallait savoir que cet homme n'était que doté de deux bras et qu'il effectuait un simple mouvement, certes très rapide, vers l'avant. Un petit pas sur le côté et Rosen évita le premier coup. Un autre sur la droite et il évita le second, mais soudainement, il ne fut plus en mesure de suivre les déplacements de son adversaire. Le Vice-Amiral se déplaçait bien trop rapidement pour sa rétine. Un choc vint s'abattre sur ses avant-bras qui faisaient barrage à son crâne. Un autre lui percuta violemment le flan, le faisant gémir de douleur. Un autre percuta avec panache son abdomen. C'était le coup tant attendu et certainement celui qui lui causerait le plus de dommage. Edward se lança littéralement transporter par la violence du coup. Son corps se transforme en un rayon de lumière et il fut envoyé au loin. Grâce à cette fourberie, il put s'éclipser aux autres coups de cette monstrueuse technique.

Un bâtiment explosa au loin et un épais nuage de fumée se forma à cause de la chute des gravas. Ed' resta allonger sur le sol. Sa vision était trouble et floue. Sa tête tournait affreusement et il avait du mal à respirer. Il avait du perdre quelques côtes dans cette offensive et son sternum s'était affaissé. Arf !!! Le moindre mouvement lui faisait un mal de chien. Il lui faudrait quelques mois avant de se remettre de se traumatisme. Son épaule gauche était légèrement déboitée. En temps que médecin, il s'occupa des premiers soins et remit en place certaines de ses fractures. De la bave coulait le long de sa cavité buccale. La douleur ressentit lors de ces manipulations, l'avait quasiment plongé dans l'inconscience. Ce fut les cris de son partenaire qui lui permirent de tenir bon ! Il n'était pas tout seul dans ce combat et il ne pouvait pas abandonner Ryuuk. Il se leva avec toutes les peines du monde et essaya de puiser dans ses dernières réserves. Il lui faudrait encore réaliser quelques fourberies avant de pouvoir se soigner. La bataille n'était pas terminée ! Et sur un champ d'honneur, soit l'on meurt avec dignité, soit l'on fuit comme un lâche !!!



Edward prit quelques secondes pour trouver un moyen d'utiliser son ultime technique à bon escient. Sawayoshi se donnait à fond. Il avait également encaissé de lourds dégâts. Vongola ne pouvait pas lui tourner le dos et cela ne faisait déjà pas partie de ses habitudes. Il n'allait pas rompre toutes ses convictions et ses propres serments pour la simple raison de survivre. En une fraction de seconde, notre pirate se téléporta juste au-dessus de son compère. Il était bien décidé à en finir avec cet affrontement. Il savait que le soldat de l'état major survivrait à cette attaque. Mais il ne lui restait plus beaucoup de force, alors tenter le tout pour le tout. Il concentra de l'énergie dans la paume de ses mains. Après avoir accumulé une grande dose de puissance, il tira un large laser dans la direction de sa cible. Le faisceau lumineux toucha le sol et la zone de combat s'embrasa dans une puissante explosion. Le périmètre touché par cette explosion était large et grand. Ce n'était pas comparable à la technique précédente qui consistait à envoyer une multitude de rayons. Cette fois-ci, le rayon était de taille et le dôme de l'explosion s'éleva très haut dans le ciel. L'onde de choc souffla durant plusieurs secondes. Qu'adviendrait-il du Vice-Amiral ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Sam 2 Fév - 19:24








“ ¡ L'incident Tenryuubito ! /5 „




C o m b a t _ P o u r _ L' H o n n e u r !


Les deux futurs Supernovas faisaient preuve d’un courage et d’une force hors du commun. Malgré la marge énorme qui séparait le vice-amiral des deux pirates en termes de puissance, ceux-ci semblaient être animé par la rage de vaincre. Aucun ne voulait lâcher le morceau. A ce moment précis, le marine de l’état major sentait son adrénaline montait à vitesse grand « V ». Exactement comme lors de son combat contre le SChichibukaï Royal Oga Saruwatari. Ryuuk avait eu la force nécessaire de repousser une tornade grâce à ses ondes sonores et également avec le soutient de son sabre qu’il avait dégainé à temps pour détruire le cœur de l’immense édifice pseudo naturel. Ryuuk venait de prouver que lui aussi pouvait faire preuve d’intelligence en agissant de la sorte. Cependant les effets du gaz avaient tout de même eut leurs effets puisque Ryuuk fut prit de violente nausée ainsi que de violent vomissement.


Le corps du pirate aux pouvoirs du son commençait à vaciller de toute part. Le fait qu’il puisse encore tenir debout était un miracle en soit. Makkura pensait qu’il en était finit de Ryuuk et c’est ainsi qu’il avait tourné les talons pour maintenir diriger toute son attention en direction d’Edward. A peine après avoir fait quelques pas avec une certaine élégance comme à son habitude, il put entendre très clairement de bruit de pas haletant et précipité également. Le vice-amiral se retourna rapidement pour voir qu’il s’agissait de Ryuuk qui puisait dans ses derniers retranchements. Chose incroyable, l’un de ses bras étaient recouverts de la teinte noire propre au « haki de l’armement » que Makkura maîtrisait parfaitement d’ailleurs. C’est alors que le pirate fit déchaîner son coup avec une force non négligeable, Makkura n’avait pas eu le temps de réagir et fut pris de court par ce coup qu’il sentirait sûrement passé puisque le fluide annulé totalement les effets désagrègent des logias.





« Ryuuk Sawayoshi…Je vois que tu as une prédisposition au haki de l’armement toi aussi…Remarquable…Oui, vraiment remarquable !! »


Avait-il dit après avoir encaissé le coup de plein fouet au niveau de la mâchoire, glissant sur ses deux plats de pieds pour ne pas tomber au sol et rester droit comme un roc sur ses deux jambes. Le nez et le coin de la bouche de Makkura saignait maintenant abondamment. Ryuuk à son tour venait de créer la surprise en touchant directement le vice-amiral de front. Et malgré ce coup, le marine de l’état major gardait un sang froid hors du commun. Il en avait même été amusé, l’excitation du combat l’avait rendu jovial. Sa voix, s’adressant à Ryuuk était d’un calme olympien. Mais il n’était pas encore temps de relâcher sa vigilance. Puisque le pirate du son venait d’enchaîner encore une fois avec une autre attaque. Le bougre, il avait encore la force de lancer quelque chose d’aussi énorme ? Le gaz aurait déjà du l’achever pourtant pour le plonger dans un état d’inconscience certains. Ryuuk se tenait prêt à préparer quelque chose d’énorme et Makkura se tenait prêt à riposter cette fois-ci.


Donnant le tout pour le tout, Ryuuk puisait encore une fois dans ses dernières forces. Makkura pouvait voir le concentré d’onde qui se propulsait du corps de son adversaire. Et sans attendre d’avantage, le marine de l’état major exécuta un saut sur puissant dans les airs tout en transformant ses jambes en un panaché de gaz épais pour se propulser tel une fusée dans les cieux. C’est alors que l’explosion sonore eut lieu. On pouvait voir la zone prit dans un entonnoir strident et surpuissant, les marines qui assistés au spectacle furent pris dans la zone du son et l’un après l’autre, chacun d’entre eux s’écroulaient au sol, les tympans fumante et saignante. Makkura avait pu éviter de peu l’attaque grâce à sa propulsion anticipé dans les airs. Cette dernière esquive annoncé également la fin du combat pour Ryuuk. Celui-ci avait épuisé énormément d’énergie en plus d’avoir utilisé le haki de l’armement malgré. Profitant de cet état de fatigue avancé et des blessures de son adversaire, Makkura déposerait pied au sol à cinq mètres de Ryuuk pour lancer alors :



« Gasu Shoot !! »



Makkura à très grande vitesse, de par sa bouche venait de lancer un gaz brûlant de quatre mille degrés qui avait la capacité formidable de faire fondre l'acier et qui exploserait au contact de la cible. Effet destructeur garantie. Il était évident que le pirate ne pourrait plus rien faire. Il serait totalement désemparé cette fois-ci et incapable de continuer le combat du fait de la différence de niveau qui les séparaient. Il ne serait pas mort, puisque le marine avait amoindrit les dégâts pour seulement blesser gravement Ryuuk et le rendre inapte au combat dès à présent. Maintenant que le pirate au son serait incapable d’agir à l’avenir, le vice-amiral de la marine se dirigea vers Edward qui avait pu esquiver quelques coups de poings. Néanmoins il avait du encaisser bon nombre d’entre eux ce qui avait pour résultat de l’envoyer valser sur une autre partie de la surface de combat dans un bâtiment non loin d’ici. Dans un ultime effort pourtant, Edward était sortit des décombres.


C’était effarant, il avait pu résister à la puissance du « Busou-Shoku ». Cet homme était décidément aussi tenace que Ryuuk son compagnon de route durant ce duel. Edward s’était téléporté rapidement juste au dessus de son compère tout en déployant une puissante énergie entre ses deux mains. Entre temps, immédiatement Makkura venait de grossir ses deux bras qu’il fit reculer au maximum avec l’extension de son gaz. Ses deux bras venaient de prendre littéralement la taille de ceux des géants. Une fois al transformation gazeuse accomplit, le vice-amiral de la marine avait enduit ses deux bras du haki de l’armement, ce précieux fluide lui permettant d’exceller dans ses différents assauts. Makkura avait vite compris les intentions d’Edward qui voulait créer une explosion en frappant le sol et de ce fait faire résulter un embrasement comme précédemment. Cependant avec un stratège comme Makkura, cela ne fonctionnerait pas une seconde fois, non pas à ce niveau trop grand qui séparait les deux hommes.



« Busou-Shoku : Gasu Zwei Riesenfaust !! »



Avant même que l’immense boule de lumière ne puisse toucher le sol, Makkura avait ramené ses deux bras de gaz enduit du haki de l’armement vers l’avant afin de cogner lourdement l’immense boule qu’il avait renvoyé très loin dans les cieux avec une force extraordinaire. Il avait en quelque sorte « smatcher » la boule d’énergie de la même manière qu’un humain normal frapperait un ballon au cours d’une partie de volley-ball. On pouvait voir l’immense boule d’énergie exploser dans les airs soulevant ainsi un gigantesque feu d’artifice de lumière. Edward était décidément un redoutable adversaire, mais il avait omit de savoir que la même stratégie ne fonctionnait pas deux fois avec un homme aussi expérimenté que Makkura et de ce fait le vice-amiral venait de prouver que c’était vrai. Il était maintenant grand temps d’en finir. Il ne restait plus que dix secondes avant la fin. Immédiatement le vice-amiral de la marine profiterait de l’état de fatigue avancé et des blessures du pirate aux pouvoirs de lumière pour clore définitivement le combat :


« Busou-Shoku : Kick Hell »



L’une des techniques les plus puissantes de Makkura. En effet le vice-amiral de la marine recouvre sa jambe droite du haki de l'armement, il entoure ensuite entièrement sa jambe de gaz qu'il finit par enflammer avec une allumette. Sa jambe est ainsi enflammée et par la même occasion protégée par le haki de l'armement contre le feu qui parcourt sa propre jambe. Il s'élancerait ensuite vers son adversaire à la vitesse du « Soru » pour donner un coup de pied de feu enflammé et surpuissant en visant la nuque directement. Le coup serait assez puissant pour mettre fin au combat et mettre également Edward hors d’état de nuire puisque son logia serait annihilé grâce au fluide. A ce même moment, un membre de la marine accourra en trombe en direction du vice-amiral. Il s’agissait d’un commandant, c’était le même marine qui avait prit le chronomètre sous demande du vice-amiral. En effet les trois minutes s’étaient enfin écoulées :


« Makkura-Sama ! Le duel est terminé car le temps impartis a été dépassé, ca fait 3 minutes et 15 secondes !! »



Trois minutes et quinze seconds chronos. Le temps paraissait être infiniment plus long pourtant. En effet le duel était donc clos. Les pirates n’étaient pas morts, loin de là, ils avaient tout deux bataillés avec panache et courage. Ils avaient donc remporté le défi haut la main. Même si ils étaient tout deux en piteux état après le dernier assaut du futur amiral de la marine, ils étaient bel et bien toujours en vie, peut être inconscient ou pas, incapable de bouger sans doute. Makkura mit en évidence sa paume de main droite, montrant au marine qu’il était légèrement blessé. Immédiatement celui-ci vint au chever du marine pour lui administrer un soin rapide suivit d’un bandage à la main. Le vice-amiral avait ensuite essuyé le sang qui s’écoulait de son nez et de sa bouche, saignement qui n’était autre que la conséquence enduré par le coup de Ryuuk qui avait réussit lui aussi à toucher le vice-amiral.


« Cette nouvelle ère de piraterie risque d’être tumultueuse, si des pirates comme Ryuuk et Edward apparaissent…Intéressant ! Ryuuk , Edward…La prochaine fois que nous nous reverrons se sera dans les hautes sphères de ce monde… »



« En attendant devenait plus puissant tous les deux…Je suis curieux de voir jusqu’ou vous pouvez aller !! Sayonara Kaizokudan !! »


Avait-il dit d’une voix calme et sereine comme à son habitude, affichant également une classe et un charisme hors norme. Sans attendre les soldats de la marine prirent avec eux les blessés gouvernementaux du champ de bataille et même le corps du Tenryuubito avait été prit. Il serait jeté à l’eau en cours de route afin d’étouffer cette histoire à tout jamais. Oui jamais personne ne saura que Sensoko aura tué un Tenryuubito. Maintenant Ryuuk et Edward se trouvaient reste dans un piteux état, mais ils étaient libres et même mieux, ils étaient dorénavant du statu de « Supernovas » puisque tout deux avaient pu relever le défi qui était de tenir trois minutes contre le vice-amiral sans que l’un des deux ne puisse faillir durant la bataille. Etant un homme de parole, Makkura avait agit comme convenu et les deux pirates pouvaient quitter librement « Shisai Island » sans être inquiété le moins du monde par les forces de la marine et du gouvernement mondial. Makkura finit par embarquer sur le navire de guerre, le calme avait reprit son cours et la mission était définitivement terminé.










---------------------------------------------------------------------------


HRP : Bon voilà, c'est la fin du combat puisque techniquement et normalement vous êtes "K.O" (différence de PFS oblige) et puis le temps s'est écoulé, donc vous avez réussit le défi. Pour ma part c'est terminé, c'était donc mon dernier post. Postez chacun un dernier post pour clore le sujet puis allez réclamer vos points. Je vous conseille de la jouer "Fair Play" vous aurez un bonus conséquent. Lors de votre notation également je vous donnerais votre titre de Supernovas comme convenu ^^

C'était un réel plaisir d'avoir pu faire ce rp avec vous deux. Chapeau à vous les gars ^^


---------------------------------------------------------------------------










Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier, même partiellement. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Dim 3 Fév - 0:12




! 3 minutes et 15 secondes !


Le Vice-Amiral Makkura était vraiment quelqu’un de spectaculaire. Il avait envoyé sournoisement du gaz pendant toute notre discussion maos mon instinct m’avait prévenu à temps. Je pouvais donc échapper à une explosion des plus monstrueuses pour me retrouver avec quelques blessures qui allait guérir dans peu de temps. Mais pour ce qui était d’Edward, c’était une toute autre affaire. Il était resté là dans les flammes et l’explosion. Il était mort à l’heure qu’il est. Pour ce qui est était de ma part, j’étais toujours vivant devant le nuage de fumée gigantesque. Je devais montrer à ce Vice-Amiral qui j’étais et ce que je valais. Il était hors de question de paraitre pour un déchet devant cette pointure. Mon message était très simple : Prend garde à tes fesses car mon ère naitra bientôt ! Ce qui voulait dire que ce Makkura avait intérêt à ne pas me sous-estimer car je pouvais grimper en flèche et peut-être un jour le battre qui sait. J’envoyai alors une attaque sortant sous la forme d’un cri strident pour en finir avec l’ouïe de mon adversaire et en même temps le rendre fou ! Mais il était fort et parvenu par je ne sais quel moyen d’y échapper. Mais je n’en n’avais pas fini avec lui car j’utilisai alors une vague de plus d’une centaine d’ondes sonores si rapide qu’un homme normal ne pouvait pas suivre le mouvement. Des ondes de tous les côtés pour bloquer complètement l’adversaire. Cette attaque était très puissance et avait le don de m’offrir la victoire sur un plateau d’argent. Les ondes fusèrent vers le Haut-Gradé quand d’un coup, celui-ci explosa mais je n’avais même pas le temps de voir ce qui allait se passer par la suite que je vis un gigantesque dragon avec la même consistance que le gaz fusé en ma direction. Celui-ci semblait vouloir me dévorer mais c’était sans compter l’aide dEdward qui apparaissait comme par magie juste devant moi. Il était si rapide que je ne pus voir son déplacement. Il apparut devant moi une demi-seconde avant d’envoyer un laser jaune et de disparaître comme ça. Je n’en revenais pas, il avait survécu à l’explosion et se déplaçait avec une vitesse extrême. C'est loars après ça que les choses commençait à devenir sérieuse.

L’amiral était d’une force extraordinaire. Il avait envoyé une tornade de gaz toxique sur moi mais j’avais déjà réfléchit et j’envoyai Kuroi Ryuu dans l’œil de la tornade pour que celle-ci se dématérialise. Mais il y avait encore les odeurs et j’avais été pris par un vomissement énorme. Etant vraiment à la limite de ce que mon corps pouvait tenir, c’est alors là que je pus voir ce que je pouvais faire. Je devais passer le cap d’un homme normal pour devenir un monstre de puissance. Mon corps avait dépassé ce qu’un homme pouvait faire et c’est alors là que mon bras était devenu mystérieusement sombre et je pus frapper ce type au visage. Je l’avais un peu amoché quand même mais mon corps ne pouvait plus suivre, il ne me restait que mes ondes. Mes pieds ne couraient plus et mes bras ne bougeaient même pas et c’est alors là, en condensant le son autour de moi, je pouvais englober une zone avec mon onde géante et les effets étaient monstrueux. Les soldats tombèrent un par un quand Byakkura Makkura sauta très haut en se propulsant avec son gaz. Il était hors de portée de ma technique et celui-ci, ‘en voyant mon corps immobile au sol n’hésita pas une seule seconde à envoyer le même gaz chaud qu’il avait utilisé contre Sensoko. Je voyais la mort arriver et je ne pouvais rien faire. C’est alors là que je pensais à ma vie ! Et je me disais que je n’étais pas destiné à vivre. Le rayon ne toucha pas mon corps comme le pauvre idiot de Sensoko. Il toucha le sol suivi d’une explosion qui elle me toucha gravement. Mon corps était rempli de blessure mais cela allait me renforcer ! Mon corps qui était inerte étant tombé dans l’inconscience et je fus propulser après une trainée de sang vers une maisonnette au loin. La puissance de l’attaque était si forte que je pouvais littéralement exploser la maison. Pendant mon vol plané, je pus alors entendre un mec de la marine arrivé et dire que l’épreuve était terminée. Nous avions donc gagnés contre ce Byakkura Makkura et j’étais à présent un Supernovea dont la prime s’élevait à un total égale ou plus que 100 000 000 de Berry et j’en étais fier. Je ne pus entendre le reste mais je m’endormi confiant m’écrasant sur l’une des maisons. Il y avait qu’une seule personne là-bas, une vieille femme qui était différente des autres. Elle ne louait personne et n’avait pas la rage contre les gens ayant mangés de Fruit du Démon et c’est pour cela que quand je défonçai sa maison, celle-ci en prévoyant que les moines allaient fouillés chez elle, cacha mon corps toujours inerte car j’étais évanouie dans son sous-sol. Elle semblait douce et gentille et elle allait sûrement me soigner après une convalescence d’au moins 2 mois mais ce que j’étais sûr, c’était que ce Edward n’allait pas bouger d’ici non plus et que nous allions montrer tous les deux à la face du monde qui nous sommes, et surtout sur Shisai Island !



* Byakkura Makkura, j’ai peut-être perdu contre toi aujourd’hui dans notre combat mais j’ai gagné ma liberté, ma vie et mon honneur. Mon défie aussi et j’ai remporté le titre de Supernovea et j’ai gagné aussi un nouveau pouvoir ! C’est maintenant que vous allez entendre parler de Sawayoshi, Ryuuk Sawayoshi ! Mon ère arriva !*
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort ! Dim 3 Fév - 1:11
















Fin en Fanfare

Le combat touchait à sa fin. Edward et Ryuuk devrait pourtant survivre à la dernière offensive du Vice-Amiral. Ryuuk était en piteux état depuis la tornade de gaz toxique. Il avait pourtant fait preuve de prouesses hors du commun. Il avait réussi un induire son bras d'une étrange couleur noirâtre. Comment faisait-il ça ? Etait-il capable de maîtriser le même pouvoir que Shitori ? Aucune importance, car il redoubla de courage et de témérité. Il avança jusqu'au soldat de la marine et il le percuta violemment au niveau du visage. Le sang de l'Amiral gicla à nouveau sur le sol. Le choc avait été violent et l'homme vacilla sur le côté. Sawayoshi venait de faire un coup de maître. Il avait réussi à toucher directement le corps intangible du marine. Edward saluait cette prise de force à l'état brut. Il aurait voulu faire de même, mais ses capacités ne lui permettaient pas de telles prouesses.

Par la suite, le partenaire de notre héros activa l'une des plus puissantes techniques. Il créa un dôme d'ondes sonores. Le Vice-Amiral se propulsa in-extremis vers le ciel et réussit à éviter l'offensive du pirate à la chevelure ébène. Certains soldats furent pris dans la technique. Ils se ruèrent sur le sol. Ils avaient les oreilles en sang. Du sang coulait le long de leurs crânes et ils étaient incapables de garder l'équilibre. Les ondes résonnaient dans toutes la surface du globe blanchâtre. Le Vice-Amiral ne perdit pas la moindre seconde. Il remit pied à terre et envoya un puissant jet de flammes en direction de Ryuuk. Le pirate à la tignasse rouge n'aurait pas beaucoup de chance de survivre à une telle attaque. L'explosion toucha le sol et il fut propulsé au loin. Il avait le corps calciné et ses blessures devaient être profondes.



L'homme de l'état major tourna ensuite les talons pour s'occuper de la contre attaque envers notre héros. Il détourna le puissant laser de Vongola, pour l'envoyer valser dans les airs. Il avait utilisé ses bras géants, recouverts de fluide, comme une bâte de baseball. La grande explosion illumina le ciel dans une pâleur dorée. Comme un grand feu d'artifice, son offensive venait de servir à rien. Sans avoir le temps de se retourner, le puissant soldat envoya son pied enflammé dans le visage de notre rookie. Il eut simplement le temps de plier son bras devant sa joue. Son épaule se disloqua à nouveau et son bras se brisa en plusieurs parties au moment de l'impacte. Le coup lui fit perdre l'équilibre et son cerveau frappa plusieurs fois son crâne. Son visage était légèrement brûlé, mais les plus grandes blessures étaient internes.

Il perdit conscience à cause de la violence du choc et son corps se dématérialisa en faisceau de lumière. Le laser termina sa course dans le plein pied d'une maisonnette. Bizarrement, il reprit conscience aux côtés de son compère. Il voulut rire à foison, mais le moindre mouvement lui faisait un mal de chien. Il n'arrivait pas à bouger le moindre orteil. Il avait certainement quelques colonnes vertébrales fissurées. Ils avaient survécu au terrifiant combattant du gouvernement mondial. Ils venaient de tenir tête à la justice mondiale. Une vieille femme se dressa au-dessus de son corps meurtris. Elle devrait tout d'abords s'occuper de lui. Il était médecin et il pourrait ensuite s'occuper de son partenaire de baston.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort !

Revenir en haut Aller en bas

Mission de premier rang: récupérer un Tenryubito en danger de mort !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Shisai Island-