AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 22

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Dim 20 Jan - 12:25





• << Je ne veux pas combattre votre animal de compagnie .. .. >>

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Qu'était devenu la femme qui avait su faire de moi ce que j'étais et que j'avais fait d'elle ce qu'elle était ? Je parlais bien évidemment de Boa Erza, l’ex-impératrice pirate et l'ex-Shichibukai qui avait pu grâce à moi devenir Yonkou. On avait dit qu'on se rencontrerait de nouveau, mais depuis je n'avais aucune nouvelle d'elle. En simulant ma mort grâce à elle, j'avais disparu pendant deux mois pour faire mes recherches sur Charles VI et sont organisation, on dirait que depuis cette date de simulation, j'avais raté beaucoup de choses. Ce n'était pas grave, je vais rapidement rattraper mon retard. Je mettais donc le cap sur l'île des femmes, Amazon Lily. Normalement aucun homme n'avait le droit de pénétrer dans cette île, mais sachant que je suis un très grand allié de Erza, j'avais exceptionnellement le droit d'y entrer.

Je quittais ainsi Rusukaina avec mon navire gouvernemental et je naviguais tranquillement sur Calm belt pour rejoindre Amazon Lily. Le bateau du gouvernement ne pouvait être attaquer par des monstres marins, la coque du bateau était faite en granit marin et donc les montres marins ne pouvaient voir le navire. Profitant de ce moment paisible pour boire tranquillement mon café ainsi que jouer à une partie d'échec. Boire le café me permettait d'avoir l'esprit tranquille, m'évitait aussi d'avoir des mots de tête lorsque j'utilisais mon pouvoir du fruit du démon. Jouer aux échecs me permettait d'avoir une bonne vision du monde, ainsi qu’améliorer mes points forts, l'analyse, la recherche, la stratégie. Avec ces trois points améliorer je pouvais tranquillement préparé mes plans sans que personne ne s'aperçoit de quelque chose.

Une dizaine de minute plus tard, je terminais ma partie d'échec et malheureusement j'avais comme un mauvais pré-sentiment. Je me levais de mon divan, je portais rapidement mes sandales noirs, mon manteau noir avec des nuages rouges. Je laissais mon sabre ainsi que mon chapeau de rizière sur le navire, je mettais mon bandeau frontal à sa place et je me dirigeais sur Amazon Lily à l'aide de mon Soru. L'île n'était plus trop loin et je pouvais la voir d'ici .. Usant de mon soru, j'arrivais rapidement à la destination et directement l'alarme avait été déclenché. Et mince alors ! Moi qui m'attendait à un accueil plutôt sympathique .. Devant moi je voyais une armée de femme équipé des armes plus ou moins dangereuses. Elles m'entouraient et me demandaient de ne pas faire un geste brusque. Je soupirais un bon coup et j'entrais dans leur jeu débile ! Franchement c'était une perte de temps et j'avais qu'une envie, c'était de tous les massacrer .. Mais bon si je faisais cela, je risquerais de ne pas avoir les réponses à mes questions.

Les femmes me demandaient ainsi de les suivre, ce dont je faisais sans perdre de temps. Du port de l'île nous entrions dans la forêt très étrange .. Allant de gauche à droite nous arrivions rapidement dans les endroits habités. Des nombreuses femmes chuchotaient en disant : « regarde c'est ce qu'on appel un homme ! » … « Qu'il est beau … ! » .. « T'as vu ces yeux ? Elles sont magnifiques ».. « à ton avis il à quoi pour qu'on l'appel un homme et pas une femme ? » … « à ce qui pareil, les hommes ont pas de trou dans l'antre jambe, contrairement à nous .. » .. « Ah .. Et il arrive à marcher, c'est bizarre ! Enfaite les hommes sont des créatures bizarres.. ». Vraiment pathétique ! Entouré par l'armée des femmes, on arrivait dans l'arène et il semblerait qu'un combat était inévitable. La vieille dame prenait donc la parole en disant :

« Naga-chèvre, je mROppelle de tO. Mainteno que Erzo est pu lo, tu vo devo payo les conséquo. Tu o transgresso une reglo de mOO îlO. FAITO ENTRO LE MONSTRA !! »

Hein ? Je comprenais, mais alors là absolument rien à ce qu'elle disait .. En tout cas, après avoir fini sa parole, je me voyais un monstre effrayant entrer dans l'arène et toutes les femmes prenaient une place dans les tribunes pour regarder le combat. Mais quel combat ? Je n'étais pas venu ici pour me battre .. J'étais ici pour parler à Erza et où prendre ses nouvelles et aussi lire la pierre caché au sous-sol du palais de l'impératrice. Je prenais donc la parole en disant :

« Vous faites erreur mamie. Je suis Nagato et je suis un ami à Erza, vous vous rappelez non, c'est grâce à moi qu'elle est devenu Yonkou. Et qu'on avait juré tout deux de protéger votre île. Donc arrêtez de me faire perdre mon temps s'il vous plaît. » ma patience avait des limites et la je pouvais pu tenir ..



« Soit vous acceptez qu'on parle, soit vous me laissez partir, je ne vais pas rester à combattre votre animal de compagnie. Ne m'obligez surtout pas à utiliser la force ! »

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hors rpg : Voilà j'ai essayé de faire un truc sympa, vous pouvez dire qu'en arrivant sur l'île vous avez été pris par les femmes pirates et qu'elles vous ont capturé et amener jusqu'à l'arène. Elles voudront qu'on s'entre-tue et on fait donc un petit combat avant que le pnj shichibukai de 300 PF arrive. Lui aussi sera conduit sur l'arène on le regarde et vu qu'il n'a aucune classe on se met tout les trois à le tuer sans pitié et on se marre à la fin, ainsi les femmes fuiront en voyant notre visage diabolique lol. Si vous savez mieux pas de problème hein ^^


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Dim 20 Jan - 19:22
















Combat dans l'Arène


the very very very strongest by One Piece on Grooveshark

Que pouvait bien faire un Capitaine Corsaire sur l'île d'Amazone Lily ? C'était une bonne question ! Eustass n'avait strictement rien à faire dans le coin. Enfaite, il avait emprunté cette destination dans le but de croiser des monstres marins. Il avait eu une envie soudaine de massacrer du gros poisson. Hélas, cela n'était pas du goût de tout le monde et il dut faire le voyage tout seul. Ses marines !!! Vraiment tous que des tapettes. Il s'était donc rendu seul en terre hostile. Il n'avait qu'une seule idée en tête : trancher un bon gros poiscaille et le faire griller sur l'île au loin. Il ne connaissait pas grand chose en cartographie et ne portait quasiment aucun intérêt au passé des îles. Il ne faisait qu'attention à son sabre et à son maniement de celui-ci. Trois heures d'entrainement par jour minimum, ce n'était pas rien. Son katana était fermement accroché sur la gauche de ses hanches. Le tranchant de la lame était pointé vers le ciel. La moindre menace et il pouvait le sortir aussi rapidement que l'éclair. Il fallait être vif dans un tel art. L'art de tuer n'était pas donné à tout le monde et il fallait toute une vie pour maîtriser parfaitement l'épée du samouraï.

Alors qu'il voguait tranquillement sur les eaux de Calm Belt à l'aide de simples rames. Eus' essayait tant bien que mal, de rejoindre l'île au loin. Il réussit à arriver à quelques mètres de celle-ci quand des remous firent leur apparition autour de sa barque. Un rictus s'afficha sur son visage et il laissa surgir un rire tonitruant. Il dégaina sa lame et se baissa sur ses appuis. La bête surgit des tréfonds de l'océan et d'un coup de gueule, elle avala la petite barque en bois. O'Connor se propulsa dans les airs et vint enfoncer sa lame dans la peau du monstre. La bête rugit fortement et plongea dans les fonds océaniques. Eus' ne lui laissa guère le temps de le prendre au dépourvu et il trancha son cou en six parties bien distincte. Le corps commençait déjà à sombrer vers les abysses. Le sang colorait d'une drôle de couleur rougeâtre la surface de la mer. Notre Capitaine remonta prestement vers la surface. Il nagea jusqu'à la côté et embarqua avec lui une tranche de la bête. Il était bel et bien décidé à faire un festin ce soir.

Il coupa un arbre et alluma son bûcher. Il était temps de passer à table surtout que son ventre criait famine. Une fois la viande bien dorée, il l'attaque à grande bouchée. Cependant, il n'eut guère le temps de terminer son repas. Alors qu'il mangeait tranquillement, une troupe de femmes en jupette fit son apparition autour de notre Corsaire. Il ne comprenait pas de quoi elles parlaient et il continua tranquillement à manger. Hélas, les femmes se jetèrent sur lui et l’assommèrent. Eustass c'était laissé faire, elles étaient bien trop nombreuses pour tenter quoique ce soit. A moitié endormis, il fit attention de ne pas perdre son sabre de vue. Les femmes voulurent lui ôter son épée, mais notre Corsaire s'énerva d'un coup. Il envoya valser quelques guerrières et se mit prestement en garde. Une femme ancienne fit son apparition. Quelques secondes plus tard, le sol se dérobait sous les pieds de notre héros.

Il se réveilla quelques temps plus tard dans une cage. Au moins il était à l'ombre et aurait largement le temps de se reposer dans son quatre étoiles. Quelques heures passèrent et la cage s'ouvrit. Il s'engouffra dans le tunnel et déboucha immédiatement sur une arène. Il n'était pas le seul dans celle-ci et il était déjà impatient d'en découdre. Un combat à mort !!! Il était toujours le premier pour foncer dans le tas. Il adorait les défis et les relevaient à chaque fois qu'il le pouvait. Les femmes se trouvaient dans les tribunes et une vieille mégère prit la parole. Eustass ne comprenait rien à ses dires. Elle avait certainement fait tomber son dentier. Il semblerait qu'il faudrait combattre un monstre. Rooohh !!! O'Connor était déçu ... Il voulait en découdre avec les autres zigotos.


Aller amenez la bestiole !!! Je me fais chier !!! Je te jure ... les gonzesses de vraies pipelettes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Lun 21 Jan - 15:00








“ ¡ Amazon Lily Destination ! „




R e n c o n t r e


Encore une fois on retrouvait l’amiral Shitori au sein des flots agités qui de par ses aventures avait pu marquer les esprits, devenant ainsi de plus en plus influent dans ce bas monde. Il devait se rendre sur une mer qu’il connaissait fort bien : Calm Belt. Oui cette mer qui avait été témoin de l’évènement du « Cold Fresh ». Cette fameuse mission qui en avait traumatisé plus d’un. C’était d’ailleurs là-bas que le sous-amiral Senzô avait perdu la vie malheureusement. Aujourd’hui l’amiral avait reçu une mission très spéciale. Il devait localiser une relique qui daterait du temps du siècle perdu ou oublié. Son appellation, variée selon les endroits de ce vaste monde. L’objet en question selon les rumeurs se tiendrait au sommet de l’île des amazones : Amazon Lily. Bien évidemment Makkura avait du se diriger en direction de cette île à l’aide d’un éternal pose qui y menait et qui lui avait été confié par les hautes autorités de ce monde.


Oui avec la marine les avantages étaient plutôt conséquents puisque le matériel était donné directement aux membres qui maintenaient l’ordre sur cette terre désolée, enfin en théorie. Amazon Lily, aussi nommé l'île des femmes, était une île qui jadis du temps de Gold Roger avait été habitée par la tribu Kuja. L'île fût nommée ainsi d'après la vraie fleur Amazon Lily. Une fleur sauvage au parfum enivrant à l’image des femmes qui y régnaient là-bas en grand maître. Ces femmes seraient dotés de compétences dépassant la moyenne humaine, elles seraient habiles en ce qui concernait la chasse et le combat au corps à corps. Une île donc plutôt dangereuse en soit. Autant dire qu’il fallait être sur ses gardes puisque Makkura allait prendre le risque de s’y rendre seul. Son équipage resterait à bord afin d’assurer l’appareillement du navire.


D’un point de vue accès l’île était située de manière à ce que personne ne puisse réellement se rapprocher de l’île. Située sur Calm Belt. Grâce à cette mer où il n'y a jamais de vent ni de tempête c'est une île difficile d'accès et donc protégé par les intrusions extérieur. Le point central de l'île est une montagne située dans le centre, où est sculpté de gigantesques statues de serpent et le nom de la tribu indigène de l'île, Kuja gravé en Kanji. Dans le centre de la montagne, il y a une profonde vallée où le village de la tribu Kuja se trouve. Initialement à la base dans un temps reculé c’était ainsi mais l’île fut reprit par la puissante et charismatique Boa Erza. Pour ce qu’il en était de cette femme, Makkura n’y portait guère attention. Pour lui les véritables dangers étaient actuellement Sayuki et Kaguya. Le reste ne valait même pas la peine d’être mentionné.


Ce n’était pas par arrogance, c’était plutôt du fait que l’amiral de la marine gagnait chaque jour en puissance et en renommé. Le navire de guerre de la marine finit par atteindre les côtés de l’île. Il ne pouvait pas réellement se rapprochait de la terre ferme, le navire devait garder une certaine sécurité de distance. Il avait laissé le navire à un kilomètre de l’île et avait finit par se transformer sous sa forme de gaz pour se propulser à la vitesse du « Soru » jusqu’à l’île. Il finit par atterrir sur la terre ferme en une pirouette habile et pleine de grâce telle un oiseau blanc faisant référence à son nom de code de « Shitori ». A peine après avoir fait quelque pas qu’il fut déjà assaillit. En effet soudainement une horde de femme venait de jaillir des recoins humides de la forêt amazonienne. Elles avaient en joug Makkura avec en mains des arcs qui n’étaient autre que de grands serpents à couleurs supportant en amont des flèches. L’un d’entre elles s’écria alors sur un ton autoritaire :



« Homme ! Pas un geste. Ton intrusion ne saurait être acceptée ! Rend toi ou nous tirons sans sommation ! »



« Fufufufufu…Amusant ! Si je le voulais vous seriez déjà dans l’autre monde rien qu’avec mon auriculaire…Bon je ne tiendrais pas rigueur de votre insolence insipide…Pour être aussi surexcité que ça et aussi « vivace » dans vos propos c’est que vous devez sûrement être toute en période de « règles »…Les joies d’être une femme je suppose. Fufufufufu…. »


Dit l’amiral sur un ton amusé tout en narguant les jeunes femmes qui n’avaient pas du tout apprécié les mots du marine de l’état major. Celui-ci ensuite fut emmené tout en étant bousculé par celle qui avait le plus gros gabaries. L’amiral gardait pourtant un sang froid extraordinaire, il était calme et très serein dans son attitude. Il faisait preuve également d’un « je m’en foutisme » royal. Après une longue marche, il fut finalement emmené dans une sorte d’immense cage dans une sorte de sous-sol étrange, lugubre et très sombre. En haut on pouvait entendre des cris et des hurlements d’excitation. Comme-ci une foule en délire s’y tenait avec joie. En effet, juste au dessus il y avait une arène de combat exactement comme dans les temps anciens à l’image des gladiateurs qui se combattaient pour faire le spectacle et amusé la galerie.


Soudainement après une bonne quinzaine de minute, deux femmes amazones venaient ouvrir la cellule de Makkura. Il gardait toujours une patience aussi grande, sa sagesse était à l’image de son comportement d’homme calme et très réfléchit. Les femmes avaient finit par escorté l’amiral de la marine jusqu’à la fameuse arène. La lumière qui s’échappait à l’entrée de l’arène avait délivré une vue incroyable sur les tribunes, il y avait un nombre incalculable de femme qui se tenait dans les gradins. Toutes surexcité à l’idée de voir des mâles se combattre dans un duel acharné jusqu’à ce que mort s’en suive. Makkura entra au sein de l’arène les mains dans les poches toujours avec un sang froid et un calme olympien. Les cris des femmes retentirent dans toute l’arène avec fougue et panache. C’est alors qu’un autre homme fit son entrée.


Par n’importe quel homme. Stupeur…Il s‘agissait de l’un des sept Schichibukaï, répondant au nom de Eustass O’Connor anciennement primé à 200 millions de Berrys, rien que ça…Makkura ne le connaissait pas personnellement et c’était bien la première fois qu’il le rencontrait physiquement parlant. Selon les rapports gouvernementaux il serait un bretteur hors pair et serait également un être effroyable sans cœur. D’ailleurs sa sauvagerie était à l’œuvre dans la seule parole qu’il énonça et qui était celle-ci : « Aller amenez la bestiole !!! Je me fais chier !!! Je te jure ... les gonzesses de vraies pipelettes. ». Un rustre possédant une grande force et une grande puissance ainsi qu’une prestance digne des plus grands. En parlant de bestiole, les amazones finirent par faire entrer le monstre au sein de l’arène. Il s’agissait d’un gigantesque gorille à la carrure très impressionnante. Makkura n’était pas intéressé par cette chose, il allait donc en finir rapidement :





« Soru ! Roku Punchi !! »



Technique de très haut niveau du répertoire de combat de Makkura. Makkura après s’être déplacé à la vitesse du « Soru » tout prêt de sa cible, il avait envoyé un « Rokougan » du style du « Rokushiki » d'un seul poing. Bien évidemment la puissance du "Rokougan" de base est ainsi compacter dans son seul bras droit pour un effet encore plus destructeur qu'en temps normal. Il avait visé la patte droite du gorille qui fut immédiatement mit hors d’état de nuire. Le bras cassés il fut pris par des convulsions de douleurs atroces qui avait finit par le paralyser au sol, cloué et incapable de se relever tellement la douleur était vif. Dans les tribunes c’était la stupeur totale, les femmes amazones n’en revenait pas du fait que cela avait été si rapide et si « expéditive ». Oui la puissance de l’amiral de la marine en avait surpris plus d’une et certaine d’entres elles commençaient à douter sérieusement de leurs propres capacités.


« INCROYABLE !!! VOUS AVEZ VU CA !?? »

« En un seul coup… !?? »



« C’était pourtant le « Roi Des Singes » de notre île ! »

« Je ne savais pas que les hommes étaient aussi fort que ça ! »


Sous la stupeur des tribunes, un silence pesant maintenant régner dans les lieux, oui exactement plus aucun bruit, aucun cris, seulement des chuchotements ici et là. Le panache et la fouge de Makkura avait calmé tout le monde en un instant. Les mains dans les poches, toujours d’une classe et d’un charisme formidable le marine de l’état major fit face au Schichibukaï qui était en face de lui. Esquissant un large sourire l’amiral de la marine s’écria alors avec un certain amusement :




« Fufufufu…Qui aurait cru que j’aurais pu croisé le chemin d’un des sept Schichibukaï dans un endroit aussi reculé que celui-ci… ? Le destin semble manquer de spectacle et il envoie en éclaireur son ami le "hasard" faire le show. »



« Eustass O’Connor ! Quel honneur que de rencontrer l’un des meilleurs sabreurs de son époque…On dit que ta lame n’épargne jamais personne…J’aimerais bien voir ça fufufufufufu…. »


Dit-il sur un ton calme néanmoins tout en défiant son interlocuteur. Comment réagirait cet homme qui on le savait était ô combien puissant, doté d’une force également surprenante. Makkura sentait peu à peu l’excitation d’un combat proche qu’il animait en son fort intérieur. Il voulait réellement voir à l’œuvre l’un des meilleurs sabreurs de cette époque qui peut être un jour deviendrait « le » meilleur sabreur du monde si celui-ci s’en donnait la peine bien évidemment.

















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier, même partiellement. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 22

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Mar 22 Jan - 22:14





• << Attention Nagato en action !! Un combat amicale avant l'arriver du vieux .. .. >>

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


L'île des femmes .. Le paradis ou l'enfer ? Assez simple à répondre je pense. Si vous êtes un homme et que vous vouliez rester en vie, il vaudrait mieux pour vous de ne pas trop vous approcher de cette île. Par contre, si vous êtes une femme, cette île peut être le paradis pour vous à condition que vous soyez une guerrière qui n'a peur de rien. Quoi qu'il en soit .. Je ne comptais pas partir sans avoir la réponse à mes questions. Je me laissais ainsi capturer très facilement .. Mais ne vous inquiétez ce n'était qu'une illusion dû à mon mode corbeau. Pendant ce temps, mon véritable corps les suivait tout en gardant une distance assez importante. Personne ne m'adressait la parole, où plutôt à mon illusion. Nous arrivons rapidement devant la porte de l'arène, je comprenais mieux leurs intentions. Mais malheureusement je n'avais pas l'intention de perdre mon temps inutilement.

La porte s'ouvrait et l'arène rempli par des filles et femmes qui étaient près à voir ce qu'un homme avait vraiment dans le ventre. Je me positionnais tout en haut des gradins, bien caché pour que personne ne puisse me voir et j'observais attentivement les choses. Mon illusion au milieu de l'arène faisait face à la rêne de l'île .. C'était une vieille femme, elle ne savait pas vraiment parler, car je ne comprenais pas grand-chose à ce qu'elle disait. Mais qu'importe .. je prenais la parole en étant au-dessus des gradins et je le transmettais à mon illusion pour qu'il la transmette à la vieille dame. Rapidement mon illusion prenait un air neutre et se mettait à parler en menaçant la vieille dame. Celle-ci vraiment pas touché .. Elle esquissait même un léger sourire et continuait de raconter des histoires dont je ne comprenais absolument rien. Soudain étant au-dessus des gradins quelque attirait mon illusion ..

Je sentais deux respirations différentes, c'étaient des hommes et ils n'étaient vraiment pas loin de moi. Des voix .. Il semblerait que mes dernières combats m'avaient permis de franchir une nouvelle cape pour mon haki de l'observation. C'était effectivement une bonne nouvelle .. Ces deux hommes dont je sentais leur présence tout près avaient une forces redoutable, c'étaient un pré-sentiment et l'un j'étais persuadé que je le connaissais. Une minute de silence dans les tribunes et un autre homme aussi froid que moi avait fait son apparition. Un homme sans pitié .. Le nouveau Shichibukai Eustass O'Connor .. Incroyable mais vrai .. Que faisait-il ici ? C'est vraiment une grande surprise de le voir ici, j'esquissais un léger sourire et je patientais afin de voir le second. Quelques minutes plus tard, lui aussi arrivait accompagné par une armée de femme .. L'amiral Shitori, où devrais-je dire Byakuya Makkura ? Je n'avais pas pu m'empêcher de rire, mais heureusement personne n'avait fait attention à cela. J'annulais ainsi mon mode corbeau pour laisser échapper une cinquantaine de corbeaux noirs aux yeux rouges autour de l'arène.

Le capitaine corsaire semblait être pressé d'affronter la bête sauvage qui était réservé au départ pour moi et maintenant pour nous trois. Malheureusement pour lui, l'amiral Shitori s'en chargeait en un coup. L'animal était hors état de nuire et le public traumatisé .. C'était à ce moment précis que je dirigeais tous mes corbeaux (illusion) vers l'amiral Shitori. Avant même que celui-ci ne fasse quoique ça soit, les corbeaux se mettaient au milieu de l'arène et formait une silhouette qui n'était autre que moi. Bien évidemment les corbeaux étaient qu'une illusion, quant à la silhouette créer, c'était bel et bien moi, comment me diriez-vous ? Quand mes corbeaux avaient apparu au milieu de l'arène, ils avaient déjà disparu. En me servant du soru, j'avais apparu au milieu de l'arène faisant croire aux autres que c'étaient les corbeaux qui avaient constitué mon corps. Enfin qu'importe .. D'un air calme et serin, je décidais de prendre la parole en disant :

« Le destin ne cessera dont jamais de me surprendre ! » disais-je tout en m'approchant un peu de l'amiral ainsi que du capitaine corsaire .. Je m'adressais à l'amiral en disant : « Jamais lumière sans ténèbres .. Colomb sans corbeau ! Rassure-moi, tu n'es pas venu ici pour te renseigner sur Erza ? » disais-je d'un ton inquiet. Je me tournais ensuite vers ce fameux capitaine corsaire. Il était très réputé, originaire de North blue, descendant d'une famille très réputé .. Il avait de tout pour devenir un homme incroyablement puissant .. Sûrement le meilleur sabreur du futur ? Qui sait ! Je lui adressais la parole à son tour en disant :



« Eustass O'Connor, celui dont on surnomme le « sabreur fou » … C'est vraiment un honneur de te rencontrer .. ! Le sais-tu .. La popularité et la force sont deux choses vraiment différentes et incomparable ? »

Pour moi, on ne pouvait pas se permettre de dire que tel homme était fort parce qu'il était connu. C'était quelque dont je refusais de comparer, voyons voir ce qu'il a dans le ventre et si sa réputation le précédait vraiment. Sans tarder .. J'utilisais ma technique suivante : « Shounshu » .. Un soru en arrière pour arriver près de Makkura et ensuite un geppou pour sauter au-dessus de lui .. Je savais qu'il n'allait pas pourvoir rester les bras croisés, alors autant s'amuser à trois et faire le plus de dégât possible non ? Une fois au-dessus de sa tête, j’enchaînais avec une nouvelle technique : « Rankyaku "Pied ouragan" », ainsi je lui envoyais une lame de vent très rapide en direction de sa tête. Il était un logia, j'étais au courant, mais le but était avant tout de s'amuser. Une fois cela fait, je devais tester ce fameux O'Connor et voir si c’était les gens avaient vraiment raison en disant de ne pas attiser sa folie de combat. Donc pour m'occuper de notre ami Eustass, je dégainais rapidement mon sabre et je fonçais sur lui afin de lui porter un puissant coup horizontal. N'importe qu'elle sabreur pouvait esquivé cela, mais rare était ceux qui pouvait le contrer, ou carrément l'arrêter. Pendant que mon sabre venait percuté celui de Eustass, j'étais persuadé quelque chose de pas bon arrivait derrière moi. Pendant ce temps, la vieille perdu ne savait plus ce qui se passait dans son arène, elle perdait la tête :



« MAIS CE QUOI CE BORDEL !! » disait-elle

« Nous avons arrêté un amiral de la marine, un capitaine corsaire et un agent du gouvernement, voilà ce qui se passe, mamie. » disait-elle sa jeune fille !

« Donc nous sommes dans le caca ? Appelez immédiatement le corsaire qui protège notre île, nous avons besoin de son aide. Qu'ils viennent éliminer tout ces méchants. » ordonnait-elle la vieille.

Ah, quelle surprise ! Moi, qui croyait qu'elle ne savait pas parler, il semblerait que je m'étais trompé. En tout cas, elle faisait une grave erreur en ramenant un autre corsaire sur cette île. Moi j'étais lancé dans un combat amusant et ma personnalité d'assassin se réveillait, je n'hésiterais donc pas à me lâcher .. Tâchons qu'à même de ne pas abimer cet arène et espérons que Makkura n'utilise pas son foutu gaz. Non seulement, il me pousserait à utiliser mes techniques les plus puissantes, mais ils risqueraient aussi de tuer des innocents.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hors rpg : Si problème mp ^^ Un petit combat pour s'amuser comme dit et ensuite on passe aux choses sérieuses pour éliminer le vieux ? Sauf si vous avez mieux à proposer x)


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Mer 23 Jan - 15:18
















Baston à Gogo !

Eustass se trouvait au milieu d'une arène de combat sur l'île d'Amazone Lily. Il ne savait pas vraiment pourquoi il se trouvant dans une telle situation, mais il était tout de même content d'y être. Il pourrait enfin se dégourdir enfin un peu les jambes. Il manquait cruellement d'exercices. Il voulait de l'adrénaline et affronter une bête lui ferait un grand bien. Hélas, il n'était pas le seul dans cette situation. Il y avait deux autres personnages. Un personnage hautain et un autre avec un chapeau de paille. O'Connor ne faisait pas très attention aux détailles, du moins par ceux d'une personne voir même d'un étranger. Il faisait face à une grande porte, sa main sur son katana, il était impatient de pouvoir combattre. Il n'était certainement pas le meilleur sabreur du monde, mais il y aspirait. C'est pour cela qu'il s'entraînait tellement pour devenir plus fort. Il devait dépasser ses limites et chaque jour était un nouveau défis pour lui. Par chance, ce combat risquerait de lui enseigner beaucoup sur sa force et ses faiblesses. Eus' était conscient de sa puissance avec une lame, mais il ne l'était guère face à ses deux inconnus.

L'un des deux étrangers, cherchait des réponses au sujet de l'ancienne Impératrice du continent. Eus' ne connaissait ni l'identité de cette personne, ni les raisons qui animaient l'autre gusse à la retrouver. Mais, on pouvait nettement lire dans ses réactions, que l'individu tenait à cette personne. Cette impératrice devait donc en valoir le coup. Pour l'autre inconnu, c'était bien plus compliqué. Il était froid et distant. Il jouissait d'une force incommensurable. Il était un puissant gaillard et O'Connor doutait vraiment de sa capacité à lui tenir tête plus de trois secondes. Alors que notre héros méditait sur ses deux compagnons de bonne fortune, la grande porte au fond de l'arène s'ouvrit. Eustass frémissait d'impatience. Un grand singe blanc fit son apparition. Il déboula immédiatement sur nos trois prisonniers. Sans avoir le temps d'agir, notre Corsaire dut se résigner à observer la contre-attaque du type aux cheveux blancs. Un seul et unique coup et la bête tomba au sol. Waouh !!! Là c'était sûr ... Eus' avait à faire à un sérieux client. Les amazones étaient abasourdies, elles ne comprenaient pas ce qu'il se passait devant leurs yeux. Notre héros était maintenant bel et bien sûr qu'il ne ferait jamais le poids contre cet homme.

L'homme vint alors à sa rencontre. Il l'interpella et discuta sereinement avec une note de provocation dans ses propos. Eustass resta de marbre et laissa le soit disant agent du gouvernement se mettre en œuvre. L'homme qui se trouvait avant en face de lui disparut pour réapparaître dans une nuée de corbeaux. Alors là, notre héros était totalement perdu. Il ne comprenait pas du tout les agissements de se sombre investigateur. Cet homme du gouvernement était très bizarre. De plus, il attisa les foudres de notre Corsaire. Il avait envie de combattre celui là et Eustass l'affronterai avec plaisir. L'homme passa à l'action et notre Capitaine laisse s'échapper son aura de tueur.




Que le combat commence !!!

L'assassin du gouvernement se propulsa dans les airs. Il exécuta rapidement un enchaînement qui visait l'autre gugusse. Il s'agissait en faite d'un Amiral. On pouvait nettement comprendre d'où lui venait cette force. L'homme du cipher pôle bondit au-dessus de du marine dans le but de le surprendre. Il envoya un puissant coup de pied à quelques centimètres de son crâne. Une lame de vent émergea juste au-dessus et lui, pour fondre sur sa silhouette. S'il ne bougeait pas, il risquerait de se faire trancher en deux. L'assassin ne s'arrêta pas là et fonça sur notre Corsaire. Il dégaina une lame dans le but de croiser le fer. Eustass resta de marbre, il était certainement doué, mais avec une lame s'était tout autre chose. Il venait de s'introduire dans l'élément de prédilection de notre pirate. Il connaissait parfaitement ses techniques et pourrait aisément rivaliser à celui-ci. Même si on disposait de la plus grande force au monde, si on était pas épéiste et bien on ne valait pas un clou avec une lame dans les mains. O'Connor se baissa légèrement sur ses appuis et attrapa la poignée de son katana. Il était près à frapper. Il ralentit son rythme cardiaque et souffla légèrement. Dans un combat d'épéiste, l'attitude de notre héros était en désaccord totale avec son visage sanguinaire du quotidien. Il ferma les yeux et attendit patiemment.

La lame se déplaçait doucement vers lui dans un bruit tout à fait reconnaissable. Le vent soufflait sur le côté et venait s'abattre dans un léger bruissement. La lame tranchait le vent dans un léger sifflement. D'un geste rapide, notre Capitaine Corsaire dégaina de quelques centimètres sa lame à l'aide de ses deux mains. Encore dans son fourreau, la lame à peine sortie, il venait de stopper l'offensive de son adversaire. Ses pieds étaient parfaitement positionnés et il ne fit pas le moindre geste de recule.




Un léger sourire sur son visage et il ouvrit à nouveaux l’œil. Il se baissa un peu plus sur ses genoux et frappa horizontalement l'air ambiant. Eustass venait de générer une puissant onde tranchante qui parcourut tout le diamètre de l'arène de combat. L'atmosphère était électrique et le combat venait à peine de débuter. La lame violette rugit dans un cris aiguë et bestiale. Elle fonça sur ses ennemis et implosa dans une puissante déflagration. O'Connor remit sa lame dans son fourreau et attendit de voir le résultat de son offensive.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Mer 23 Jan - 23:15








“ ¡ Amazon Lily Destination ! /2 „




F i g h t !


Quelle surprise, en plus d’un Capitaine Corsaire on pouvait retrouver au sein de l’arène le très mystérieux Tsubaki D. Nagato. Il était arrivé en un panache de corbeau éparpillé à la volée. Décidément il aimait toujours faire des entrées pleines de classe. Il était le rival direct de Makkura qui lui représentait la blanche colombe et Nagato représentait la noirceur du corbeau. Deux créatures totalement opposés de par leur couleur et leur nature même à l’image de Makkura et Nagato. L’agent du gouvernement fut tout aussi surpris de retrouver Makkura au sein de l’arène. Apparemment tout n’était que le fruit du hasard. Un hasard qui faisait bien les choses puisque au centre il y avait trois personnages de grande qualité et de grande puissance. Des hommes aussi influents réunis dans un même lieu c’était insolite surtout dans les conditions actuelles des choses.


Jamais lumière sans ténèbres, Colombe sans Corbeau. Nagato n’avait pas tord, lui et Makkura seraient toujours amenés à se faire face quoi qu’il arrive, c’était une certitude. Toujours aussi froid et aussi direct il avait demandé à l’amiral s’il était venu pour le cas d’Erza. Il paraissait inquiet à l’idée de voir un haut gradé statuer sur le cas de cette femme perturbatrice. Le marine de l’état major effectua un hochement de tête à l’attention de Nagato pour lui faire comprendre que non. Il était inutile de prendre la parole et encore plus inutile de lui dire le pourquoi du comment de sa venu sur cette île. L’agent gouvernemental fut ensuite attiré par la présence du corsaire qui il fallait le dire avait une carrure très impressionnante. Après avoir échangé quelques mots avec le dénommé Eustass, immédiatement l’homme au corbeau avait lancé les hostilités.


C’était Nagato tout craché, il agissait souvent de la sorte, faisant preuve de surprise et ayant un comportement totalement imprévisible. Il avait exécuté un « Soru » effectué vers l’arrière pour finalement réapparaître à son dos, une fois correctement positionné il avait effectué un « Geppou » pour se tenir au dessus du marine. Makkura à ce moment précis esquissa un large sourire, il reconnaissait entre mille ce mouvement qu’il avait déjà eu l’occasion de voir lors de son combat mémorable qu’il avait livré contre lui à Kuraigana. Une fois dans les airs l’agent du gouvernement lança de plein fouet un « Rankayku » en ayant au préalable prit le temps de viser la tête de l’amiral. Makkura immédiatement prit appuie sur ses deux jambes et s’élança sur le côté pour esquiver en un salto avant pour ensuite prendre appuie sur sa main droite en position du poirier, donc en équilibre sur une main.


Le « Rankyaku » finit sa course contre le sol en ayant crée un puissant impact qui venait de défigurer donc le terrain de l’arène. Ensuite l’amiral reprit appuie sur ses deux jambes toujours en gardant son sang froid. Il voulait d’abord observer et analyser les aptitudes du Capitaine Corsaire contre Nagato qui s’était élancé vers lui avec hargne pour tenter de le défier au sabre. Mais c’était mal connaître le corsaire qui fit preuve d’un formidable début de combat en faisant éclater la puissance de son aura combatif qui était assez démentielle à vraie dire. Il avait même put stopper l’attaque de Nagato avec un savoir faire évident en ce qui concernait le maniement du sabre. C’était peine perdu que dans le défier dans son élément de prédilection. Une fois la parade contré, le sabreur corsaire prenait une impulsion importante pour préparer quelque chose d’énorme.


En effet, il venait de lancer une formidable lame de vent se dissipant par les airs sous forme d’onde. Son niveau dans le maniement du sabre était réellement incroyable. D’autant plus que la lame de vent était exactement du même diamètre que l’arène ce qui empêchait toute esquive sur les côtés droit et gauche, seul les airs, permettaient d’être à l’abri. Mais encore fallait-il avoir le temps d’esquiver à temps. Pour Makkura c’était du vite vu, il était trop proche du corsaire et n’avait pas eu le temps de faire quoi que se soit. Il fut tranché net en deux parties bien distinctes pour finalement éclater en un amas de gaz se répandant tout autour de lui comme une traînée de poudre. Etant de type logia l’attaque ne lui avait rien fait, mais si Makkura n’avait pas le bénéfice de son pouvoir il serait sûrement mal au point à l’heure actuelle. Tout en se reconstituant il s’écria alors à Eustass :



« Admirable !! »



Avait-il dit sous une forme effrayante d’une voix toujours aussi calme et sereine. Il finit par reprendre forme humaine tandis que les femmes amazones dans les gradins s’extasiaient de voir à quel point les trois hommes faisaient preuve de force et de puissance. Chacun avait son poulain, on pouvait entendre les jeunes femmes discuter et se disputer sur qui allait le remporter. Des paris avaient même été prit pour l’occasion. Bref des futilités qui donnaient de l’ambiance à l’ensemble de cette arène maintenant bien animé. C’était au tour de Makkura d’agir. Sans dire un seul mot, silencieux et calme comme à son habitude il avait étendue ses deux mains vers l’avant. Soudainement celle-ci s’étaient transformé en un mat de gaz imposant pour finalement recouvrir la surface de combat au niveau de la position d’où se tiendrait Eustass et Nagato. Une fois le gaz répandu convenablement autour de ses deux adversaires, le marine lancerait alors :


« Gasu More !! »



Une fois le gaz répandu, Makkura n’avait plus qu’à enflammer le tout. Il avait sortit deux allumettes de sa poche en les allumant toutes les deux pour finalement balancer les deux petites flammèches au cœur du gaz. Les flammèches entreraient en contact avec la totalité du gaz répandu dans l’arène autour des deux adversaires et tout exploserait en un seul coup. Etant donné la quantité de gaz libéré, l’explosion serait suffisamment puissante pour souffler et raser une bonne partie de l’arène. L’amiral avait en sorte de limiter au maximum les dégâts. On pouvait voir la stupeur se dessiner encore une fois sur les visages des femmes amazones totalement sidéré par cette explosion, ne comprenant sans doute pas le comment du pourquoi de la chose qui venait de se produire avec panache et puissance. Qu’adviendra-t-il de Nagato et d’Eustass ? La suite des évènements restaient à suivre.




















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier, même partiellement. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 22

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Sam 26 Jan - 14:19






• La nouvelle forme de Nagato ! ..

---------------------------------------------------------------------------------


Tout ne se passait pas comme je l'avais prévu .. J'avais l'impression que le gouvernement me surveillait de très près. Un capitaine corsaire & un amiral de la marine ici .. Ce n'est pas le hasard, il y avait quelque chose que je n'arrivais pas à connaître, mais ce n'était pas très grave. Une fois que j'entrais en scène, comme d'habitude, je lançais un combat contre ses deux hommes très puissant. Le capitaine corsaire semblait intéresser et il lâchait une vague d'énergie spirituelle très puissante. Une seconde avant cela, j'avais senti une drôle de sensation dans ma tête, du à mon haki de l'observation. Maintenant je comprenais mieux. J'étais surpris, mais ce n'était pas pour autant que je devais m'arrêter .. Sur ma lancer ... Je me trouvais au-dessus de la tête de l'amiral Shitori, d'un léger sourire je lui lançais mon attaque de lame de vent et je fonçais ensuite sur le capitaine corsaire. Malheureusement, il avait eu le temps de se préparer et donc de pouvoir contrer mon attaque, mais ce n'était pas très grave. Mon but était de me divertir un peu et faire oublier les questions que l'amiral devait avoir sur ma présence en ce lieu.

Ayant mon sabre dans la main, je fonçais sur le capitaine corsaire. Je n'étais pas un sabreur et mon sabre était loin d'avoir les capacités d'un sabreur. Mais, il me servait qu'à même, car avec celui-ci j'avais assassiné un bon nombre d'hommes, femmes et enfants. Donc on pourrait considérer ce sabre, comme un sabre d'assassin. Mon coup était partie, je ne mettais pas toute ma puissance, car cela servait à rien. Je me contentais de porter un coup horizontal afin de lui infliger une petite blessure. Malheureusement il stoppait mon coup avec une facilité incroyable, sur le coup, j'étais surpris et je m'attendais pas du tout à ça. Il se baissait un peu et il frappait horizontalement l'air ambiante, aiie j'avais un mauvais pré-sentiment. Dans ce moment critique et difficile, j’inventais une technique afin de pouvoir esquisser cette technique montreuse.



• « KAMUU – SHÔKU ! »

Je n'avais vraiment pas le temps de réfléchir, alors je me contentais d'utiliser mon haki de l'observation pour savoir un peu l'ampleur de la technique et à l'aide de mon Kami, j'esquivais de justesse sa technique qui m'avait encore vraiment atteint. Ensuite dans la même seconde, un soru pour me dégager légèrement sur la gauche. Sa technique partie comme une fusé et créait une énorme onde de choc. Je me mordais les lèvres tout en observant le capitaine corsaire. Quant à Makkura il avait esquivé facilement ma technique sur lui et malheureusement il avait été coupé en deux par la technique du capitaine corsaire. Ce n'était pas très grave, il était en logia et donc ces genres de techniques n'avaient aucun effet sur lui. Maintenant nous étions dans une forme triangulaire, Makkura à ma gauche, Eustass à ma droite et Eustass à la gauche de Makkura. Intéressant, très intéressant ..

Les femmes passionnés par le combat s'excitaient dans les tribunes, chacune avait choisi son joueur préféré. Quant à la vieille, elle pétait des câbles et se mit rapidement à la recherche du vieux qu'elle parlait. Je lui déconseillais de faire ceci, car dans ces genres de situation, je n'avais aucune pitié même pas pour les agents du gouvernement.

Makkura passait à l'action à son tour, ses deux mains vers nous, il nous balançait quelques boules de gaz, manquait plus que ça. Je ne bougeais pas, je laissais ses boules de gaz m'entourer sans les laisser me toucher. Ensuite il sortait deux allumettes et les lançaient afin de faire exploser ses boules de gaz. Une fois d'accord, mais pas deux ! Je ne bougeais toujours pas .. Une fois que le gaz se mettait à exploser, je coupais ma respiration et à l'intérieur d'explosion j'esquissais les coups qui pourraient me faire mal. Incroyable ! Je me battais contre une explosion à l'intérieur de celui-ci. Sauf que tout ne se passait pas comme je l'avais prévu, j'avais été un peu toucher mais rien de méchant. Avant que Makkura ne lançait son attaque, j'utilisais une technique très puissante sur le capitaine corsaire : « Youretsu - Le jugement de l'enfer ». La technique n'était pas activé et je pourrais l'activer afin la fin du combat à condition que celui-ci ne dure pas une journée.

Très énervé par la technique de Makkura, je sortais de l'explosion à l'aide de mon geppou. Je me trouvais dans les airs, je ne savais pas ce qu'il en était devenu de notre capitaine corsaire, mais pour l'instant c'était Makkura qui m'intéressait. Mon regard changeait complétement, mes cheveux prenaient une forme étrange, et mes yeux rouges pouvant me servir de lumière si c'était la nuit. Je ne savais pas ce qu'il m'arrivait, mais je me sentais en forme, en très grand forme. Fixant mon adversaire Makkura avec mes yeux dix fois plus précis que d’habitude, je lui lançais ma technique suivant qui avait échoué lors du combat à Kuraigana :




• « Youretsu - Le jugement de l'enfer ! »

Je me sentais aussi léger qu'une plume .. On dirait que ma capacité venait de passer à une face supérieur .. je plongeais donc l'amiral de la marine dans un lieu tout sombre lui infligeant une trentaine de coup de sabre. D'habitude, c'était une centaine. Avec une trentaine j'étais persuadé qu'il pourrait encore se battre, contrairement à une centaine. Il n'allait pas pouvoir bouger, il était attaché à une planche qui lui donnerait l'impression que c'était en granit marin. Comment allait-il faire pour se sortir de ce merdier ? Nous n'allons pas tarder à le savoir .. Sans tarder, j'utilisais une dernière technique pour changer toute la zone du combat, même les tribunes. Personne ne pourrait échapper à cette illusion, même pas les admiratrices qui observaient le combat.




• « Pinku Kumo ! »

Toute la zone visé était transformé en nuages roses romantiques .. Chaque personne avait la forme d'un ours en peluche … Les nuages étaient bleues et il pleuvaient de sucreries. Si Makkura arrivaient à sortir de mon illusion, il se verrait plonger rapidement dans celui-ci. Personne ne pouvait échapper et pour s'en sortir, il va falloir avoir une très grande force psychologique. Cette technique était une version amélioré du « changement de l'atmosphère ». En tout cas, contrairement aux autres, mon fruit demandait beaucoup d'énergie et si je ne faisais pas vite, je risquerais encore une fois de perdre. C'était moi qui avait lancé ce combat amusant et donc je ne me permettrais pas de perdre.



---------------------------------------------------------------------------------



_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Mer 30 Jan - 17:09
















Bizounours powa !!!

Le combat s'envenimait dans la région des Amazones. Trois hommes venaient de débuter un duel titanesque. Un assassin, un amiral et un corsaire ... une belle affiche pour un combat de démonstration ! Tous les trois se trouvaient dans l'arène d'Amazon Lily. Ils avaient été capturés par les guerrières et jetés en pâture à un monstre blanc. L'énorme singe s'était fait battre en un seul coup de poing. L'Amiral était d'une force gargantuesque, Eustass ne pourrait rien faire contre cet homme. Il devrait prendre sur lui, ou espérer une offensive de la part de l'autre gugusse. Sans perdre la moindre seconde. Il dût faire face à l'attaque de l'homme du gouvernement. Celui-ci avait envoyé une lame à quelques centimètres du crâne du soldat de la marine, avait d'attaquer notre démon à l'aide d'une simple lame courte. Il était vraisemblablement en train de sous-estimer les capacités du Corsaire.

O'Connor dégaina sa lame de quelques centimètres afin de contrer le sabre de son adversaire.Une giclée d'étincelles émergea au moment de l'impacte entre l'acier. Sans prendre le temps de réfléchir à une quelconque contre-attaque, Eustass envoya immédiatement son katana frapper l'air ambiant. Une lame de vent se forma et parti à grande vitesse contre ses deux cibles. L'assassin évita l'attaque tandis que l'amiral se contenta de laisser passer l'attaque à travers son corps. Cet homme disposait de capacités hors du commun. Il était capable de changer son organisme en gaz. O'Connor n'arriverait pas à lui délivrer la moindre attaque. Il était confronté à des adversaires beaucoup plus puissant que lui. Il n'avait aucune chance dans ce combat et il adorait cette idée.

Il devrait vraiment se surpasser s'il voulait survivre à ce duel. Il n'avait encore aucune idée de la marche à suivre. Il devrait simplement concentrer ses attaques sur l'individu tangible du lot. Il n'avait pas d'autres choix ... au pire, il devrait compter sur l'explosion de l'une de ses lames d'airs. Le soldat de la marine passa alors à l'action. Il déversa une quantité impressionnante de gaz et l'arène fut rapidement submergée par ce nuage incolore et inodore. Il craqua quelques allumettes et le gaz s'embrasa comme une traînée de poudre. Eustass sauta dans les airs mais l'explosion émergea juste sous ses pieds. La violence de l'onde de choc le propulsa à l'opposée de la zone du combat. Son corps fut violemment envoyé dans le mur de l'arène. Sa silhouette était encastré dans la roche et son corps était légèrement carbonisé. Du sang coulait de ses nombreuses plaies. Ses paupières étaient fermées.

Il se réveilla quelques secondes plus tard dans un monde euphorique. Il y avait des arc-en-ciel, des nuages, les couleurs étaient vives et tout le monde ressemblait à un nounours. C'est quoi ce bordel !!!!!!!!!!!!! O'Connor eut directement le présage d'une illusion. Notre individu était très terre à terre et son esprit n'était pas très zélé. L'odeur du sang enivrait ses sens et remplissait ses narines, alors que son corps ressemblait à celui de Winny l'ourson. Il empoigna son épée et s'extirpa du mur de roche. Un rapide étirement pour remettre quelques articulations en place et il se jeta à l'offensive. Il n'allait pas se laisser faire et certainement pas croire à toute cette connerie de monde imaginaire.




Cette fois-ci, Eustass mit dans cette lame d'air toute sa rage et sa colère. Il se propulsa dans les airs afin de prendre de la hauteur. Il frappa l'air verticalement et une lame noir et rouge fit son apparition. Elle était d'une taille très large et pourrait facilement anéantir cette arène. Exacerbé par le monde féérique, O'Connor était sortit de ses gonds et bien décidé à réduire ce monde en cendre. La lame d'air grossissait à vue d’œil et vint frapper le sol dans une grande explosion. Les flammes s'élverent dans le ciel et l'arène trembla durant plusieurs secondes.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Jeu 31 Jan - 17:59








“ ¡ Amazon Lily Destination ! /3 „




F i g h t !


Le combat faisait rage au sein de l’arène maintenant animé par les cris en délires des femmes amazones aux allures sauvageonnes et félines. Nagato avait largement accrue ses capacités depuis le dernier combat livré à Kuraigana. Il avait pu esquiver à temps l’explosion de gaz en utilisant le « Geppou » du Rokushiki. Concernant Eustass au même moment celui-ci avait exécuté un saut pour tenter d’échapper à l’explosion fulgurante. Cependant il fut projeté violemment par l’onde de choc généré par la surpuissante explosion. Son corps fut pris par l’ampleur du choc et de ce fait il fut par la suite violemment projeté de l’autre côté de l’arène en un vol plané ahurissant pour finalement se cogner contre le mur de l’arène. On pouvait le voir encastré dans la roche malgré lui, il semblait quelque peu touché par des brûlures successives jonchant son corps un peu partout. On pouvait même voir du sang s’écouler avec parcimonie.


Entre temps Nagato venait de relancer le combat en contre attaquant tout d’abord l’Amiral de la marine. Il avait tenté de percer l’œil du marine des hautes sphères pour tenter de le plonger dans une illusion. Makkura depuis Kuraigana avait compris la leçon concernant les illusions de son dit frère. Et il avait pu inventer un subterfuge qui gênerait l’utilisation du pouvoir de l’illusion. Makkura se mit à fermer les yeux et à prendre une grande impulsion, quand soudainement tout un amas de gaz s’enroulait autour de lui à grande vitesse. C’est alors qu’il commençait peu à peu à multiplier sa propre apparence, on pu voir vingt, puis trente, puis cinquante silhouettes se former au fur et à mesure sur la surface de combat pour finalement avoir crée un nombre de cent clones de gaz qui avait exactement la même apparence que Makkura. D’un sourire en coin, presque avec un soupçon d’amusement il s’écria alors :



« Gasu Klone !! »



« Nagato ! Depuis notre affrontement à Kuraigana, j’ai eu le temps de réfléchir à tes pouvoirs, tant que tu ne pourras pas capter le regard de ta cible, ton pouvoir ne peut fonctionner ! Comment pourrais-tu me trouver parmi toutes mes copies !? Fufufufufu !! »


Cent clones de gaz au total venaient d’être crée avec exactement la même apparence que Makkura, tandis que l’original se confondait avec les autres copies de sa propre personne au beau milieu. De ce fait étant donné qu’il fallait viser « cent regards » ce qui était impossible à la normal, les deux illusions de Nagato n’avaient pas eu l’effet escompter sur Makkura qui se contenterait de maintenir sa technique pour le moment. Cependant pour ce qui était de Eustass, le corsaire fut prit par l’illusion. Il semblait également complètement déchaîné. Il s’était échappé du mur dans lequel il s’était encastré pour remettre pied au sol, claquant ses jointures avec une certaine nonchalance. Cet homme était monstrueusement, très résistant et impressionnant. Un adversaire digne de la prestance de Makkura qui était satisfait de voir que les Corsaires n’étaient pas n’importe qui, puisque l’amiral avait eu par le passé l’occasion de combattre le Schichibukaï Royal Oga.


D’ailleurs c’était au tour du Schichibukaï de faire preuve de puissance, il avait exécuté un saut toujours en étant sans doute sous l’influence de l’illusion puissante de Nagato. C’est alors qu’il déchaîna toute sa hargne et sa rage dans ce coup. Il venait d’envoyer une surpuissante lame de vent qui fuserait tout droit en direction de la surface de combat, visant ainsi la totalité de l’arène. La lame de vent cogna fortement le sol, faisant exploser tour à tour les clones de gaz créent par Makkura précédemment. L’amiral pouvait très bien se permettre de se laisser frapper puisqu’il était de type logia et que son adversaire ne semblait pas maîtriser le fluide du haki de l’armement. Mais il avait vite réfléchit, si il se reconstituait entre temps Nagato pourrait très bien gagner du temps pour utiliser une illusion et cette fois-ci l’amiral n’aurait pas l’occasion de contrer puisque durant sa régénération il perdrait trop de temps pour se défendre. Il allait donc contrer la lame de vent avec quelque chose de puissant :



« Busou-Shoku : Om̐!! »



venait d’utiliser un procédé digne des valeurs des arts martiaux. En effet il avait utilisé le système du « Kiai » qui désigne dans les arts martiaux, le cri de combat qui précède ou accompagne l'application d'une technique. Ce cri est utilisé notamment pour marquer une volonté d'action, ou bien pour perturber la concentration de l'adversaire ou tout simplement pour donner plus d’impact à coup que l’on devait porter. On pouvait entendre le son « Om » se dégager de la bouche de Makkura avec une voix puissante et rauque. Cette syllabe serait la somme et la substance de tous les mots qui puissent émaner de la gorge de l'homme. Dans le bouddhisme, on dit que cette syllabe est considérée comme le son originel, primordial, à partir duquel l'Univers se serait structuré. Makkura en concentrant son énergie, il venait de libérer une aura monstrueuse mêlée au haki de l’armement pour renvoyer à pleine puissance la lame de vent qui serait « smatcher » en une seule fois. On aurait pu à ce moment là le confondre avec un démon sortit tout droit des enfers.


Celle-ci serait renvoyée dans les cieux pour finalement exploser dans les airs. Néanmoins, la lame de vent avait été tellement puissante qu’une bonne partie de l’arène avait été tranché en deux, laissant au beau milieu un gigantesque ravin qui séparait maintenant les trois combattants surpuissant qui venait d’offrir une nouvelle contre attaque prodigieuse. L’amiral de la marine venait également de montrer sa puissance qu’il venait de dégager avec panache et une fougue rare. Alors que le marine de l’état major s’apprêtait à reprendre le combat pour de nouveau contre attaquer, un homme venait de faire son apparition au sommet des gradins non loin. Il avait interrompu le combat soudainement en hurlant le nom de Nagato avec une certaine arrogance. Toutes les femmes dans les gradins s’étaient mises à regarder en direction du mystérieux inconnu qui venait de faire son apparition tout là haut. Qui était-il ? Et que voulait-il ? Une chose était sûre, en interrompant ce combat si excitant et intéressant cet inconnu venait de commettre l’irréparable. Nul doute que Nagato, Eustass et Makkura se déchaîneraient contre le nouveau venu avec une certaine délectation.




--------------------------------------------------------

[HRP :] Nagato c'est le moment de faire entrer ton PNJ Schichibukaï qu'on en finisse mdr

--------------------------------------------------------















Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier, même partiellement. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 22

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Ven 8 Fév - 21:18






• Combat interrompu ! ..

---------------------------------------------------------------------------------

Quel combat ! Cela ne faisait même pas une heure et la zone de bataille se transformait en ruines. On avait l'impression de voir la révolution de Hiro contre marinford alors que la nous étions seulement trois. J'avais lancé ce combat dans le but de nous s'amuser et surtout de tester le Shichibukai, j'étais vraiment fasciné par sa puissance. Malheureusement, la tournure que prenait les choses étaient plus qu'un simple combat et je ne pouvais donc plus me permettre de saccager l'île de Erza qui était sous la protection de la Yonkou Guren sous peu. Mais cela personne ne le savait encore, même pas l'amiral Shitori. Qu'importe .. je devais rapidement mettre fin à ce combat, pour cela je devais déjà essayé d'éviter les attaques de mes adversaires.

L'amiral Shitori avait su comment contrer mon pouvoir d'illusion et pour cela il avait fait un nombre incalculable de clone, c'était vraiment ingénieux de sa part, mais croyait-il pouvoir échapper à mes illusions seulement avec des clone ? Malheureusement c'était insuffisant, car j'avais une autre technique qui me permettait d'effacer ces clones et de trouver où il se cachait. Mais je n'allais pas l'utiliser, je devais mettre fin au combat avant que cette île se transforme en un champ-de-bataille. Pendant le temps que je réfléchissais à un petit plan, Makkura contrait la technique de Eustass et provoquait encore plus de dégâts qu'il n'en avait fait. Je secouais la tête et je m'apprêtais à prendre la parole qu'un homme me devançait en disant :

« NAGATO, ESPECE D'ENFOIRER ! »

Qui était-il ? Qui lui avait permis de me parler sur ce ton ? Cet homme avait attiré l'attention de tout le monde en hurlant de cette façon. L'amiral et le shichibukai tournaient leurs regards vers lui, quand à moi d'un visage désagréable je le regardais et je m'apprêtais à lui lancer une technique d'illusion .. Malheureusement une nouvelle fois, il me devançait. Il sautait au milieu de l'arène et se trouvait désormais au milieu de nous trois. Ah .. C'était le Shichibukai Kyoshiro, ou devrais-je dire l'ex-Shichibukai. Il avait été viré récemment et remplacé par le Shichibukai Eustass. Que faisait-il ici et pourquoi hurlait-il mon nom, alors qu'il y avait un amiral de la marine parmi nous ? Hum .. Nous n'allions pas tarder à le savoir, celui-ci prenait la parole armée de son arme et au moindre mouvement prêt à nous abattre :

« Ah tiens l'amiral Shitori et en plus l'enfoiré de Eustass ! Dégagez rapidement de cet île bande d'enfoiré … Vous avez détruit ma vie et je ne vous laisserais pas détruire mon trésor. La Yonkou Guren me paye pour protéger cet île et si vous ne voulez pas réveiller sa colère, ou encore ma colère, je vous conseille de déguerpir. »


J'étais choqué .. Comment un vieux tel que lui se permettait de me parler ainsi ? Comment un vieux qui avoue être sous les ordres de quelqu'un se permet de me donner un ordre ? Comment un enfoiré qui s'est fait viré par les enfoirés des gouvernement pouvait-il me traité d'enfoiré ? J’hallucine .. Dans ce monde j'aurais tout vu et tout entendu .. ! Les filles criaient son nom dans tous les sens et lui semblait apprécier ses encouragements. Il prenait un air plus haut et pointait son sabre en direction de Makkura, ensuite Eustass et terminait par moi, puis il reprenait la parole en disant :

« Allez, dégagez bande de chien ! »

Il était allé trop loin, il avait désormais signé son arrêt de mort .. Je bondissais à l'aide du Soru pour me trouver au-dessus de lui et je prenais la parole à mon tour en disant :

« VA EN ENFER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »



« Rankyaku Ball .. »

je lui lançais ainsi une lame d'air en forme d'une balle et qui exploserait au moindre contact. De l'autre côté, il semblerait que les deux hommes s'étaient décidé de faire la même chose : l'ex-Shichibukai était au milieu encerclé par trois techniques dévastatrices, il n'avait aucune chance de survivre.



---------------------------------------------------------------------------------

Désolé les gars c pourris XD On l'achève et au prochain post on terminera le rp Very Happy


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Dim 10 Fév - 16:49
















Tuer les Bizounours !!!

O'Connor déchaînait toute sa fureur sur le champ de bataille. Il n'avait plus aucune empathie pour les personnes présentent aux alentours. Il était entrainé dans une démonstration de force et il était temps d'en finir avec ces conneries. Il ne voulait pas risquer sa vie dans un tel duel, mais cela était si enivrant. Il ne pouvait s'arrêter en si bon chemin. Il en voulait toujours plus et ses deux adversaires étaient de taille pour lui offrir du grand spectacle. Il n'avait aucune chance contre les deux intéressés, mais il adorait ce défis. Il venait tout juste de bondir sur ses jambes, pour envoyer une puissant lame de vent sur l'arène Sa lame de vent avait tranché la zone de combat en deux, avant d'être expulsé vers les cieux par la puissance de l'Amiral. Il n'avait rien à dire, cet homme disposait d'une force herculéenne. Eus' ne pouvait rien faire contre une telle force de la nature. Il ne pouvait qu'assister avec dégout de la facilité de cet homme à esquiver ses techniques. Il ne voulait pas l'admettre, mais dans ce combat, notre héros était totalement dépassé. Il n'était vraiment pas de taille contre ses deux hommes.

O'Connor était encore perdu dans le monde magique de Winnie l'ourson. Il devait être en proie à une hallucination. Il devait trouver un moyen de s'extirper de celle-ci ou simplement de continuer le combat en prenant en compte les différents facteurs. Le paysage était également saccage, mais l'univers était féérique. Des nuages roses, des bonbons de partout et des ours de couleur ... Il était vraiment plongé dans le pire de ses cauchemars. Il ne supportait pas cet univers et voulut à tout prix en sortir. Mais soudainement quelqu'un fit son apparition dans le périmètre de guerre. Il ne connaissait pas son nom pourtant l'ours semblait le connaître. Il parlait avec un ton grave et autoritaire. Il voulait se débarrasser des gêneurs qui étaient venus anéantir l'île des Amazones. Il se prenait pour qui se clochard d'ours !!!




Je vais te bouffer tout cru mon gros !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Eustass saisit son épée et remarqua que l'ours noir était déjà passé à l'action en envoya une attaque juste au-dessus de la tronche du gros inconnu. O'Connor allait lui régler son compte. Il se prenait pour qui ce bouffon ! En plus, il l'avait coupé dans son élan. Il dégaina son sabre qu'il positionna juste au-dessus de sa tête. Il attrapa le manche de l'arme à deux mains et frappa en direction de l'ours jaune. Une grande lame de vent germa au moment de la coupe dans le vide. La lame violette s'envola verticalement dans la direction du nouveau venu. La lame était grande et elle raclait le sol sur son passage. Un fossé se formait au moment de son déplacement.




hrp: Navré ! c'est très mauvais sur ce coup.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gensui Makkura
Amiral en chef
Amiral en chef
avatar
Messages : 143
Points d'activités : 43
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (4/4)
Second Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (2/4)
Age : 104
Localisation : In Your Eyes !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 1607
Points de popula' [PP] : 1574
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié ! Mar 12 Fév - 15:44








“ ¡ Amazon Lily Destination ! /4 „




F i g h t !


Un nouveau venu venait de faire irruption sur l’arène depuis les gradins en interpellant Nagato pour l’insulté d’enfoiré, très mauvaise idée d’insulter Nagato surtout quand on connaissait à quel point il était impitoyable. Cette voix, Makkura l’avait déjà entendu quelque part mais il ne s’en rappelait plus réellement. Quant aux femmes amazones, celle-ci restaient silencieux en observant la scène, comme-ci elles assistaient à la fin de la scène du dernier entracte. Bref finalement le mystérieux inconnu s’avérait être finalement le Schichibukaï Kyoshiro. Quelqu’un qui se disait être de la vieille école. Il était néanmoins le plus faible de son groupe et il avait été récemment exclu de l’ordre des Sept Schichibukaï car jugé trop faible et de moindre importance sur Grand Line. Il n’avait pas assez de carrure pour effrayé les pirates de la nouvelle vague de piraterie quoi. De ce fait rien n’empêchait quiconque de se débarrasser de cet homme.


Le nouveau venu avait ensuite remarqué la présence de l’amiral Shitori mais aussi celle du Schichibukaï Eustass et encore une fois il n’avait pas hésité traité les deux hommes d’enfoirés. Parfait dorénavant pour l’amiral de la marine c’était clair, clair comme de l’eau de roche. Il n’allait pas laisser vivant cet homme qui venait de lui manquer de respect non seulement en l’insultant mais aussi en interrompant ce combat de prestige au sein de l’arène. D’autant plus que l’ex-Schichibukaï déblatérait des paroles futiles au vu de la situation qu’il venait de provoquer. Il avait expliqué qu’il était sous la juridiction de la Yonkou Guren qui lui donnait en plus de cela un salaire pour protéger l’île en son absence. Un homme aussi faible protéger quelque chose ? Pouvait-il seulement se protéger lui-même ? Les femmes avaient finit par céder à l’excitation de l’ambiance enflammé tout en scandant le nom de l’ex-Schichibukaï.


Il finit par pointer son sabre en direction de l’amiral de la marine en hurlant de manière ostentatoire : « Allez, dégagé bande de chien ! ». Il était allé beaucoup trop loin et sans attendre Nagato lui de son côté n’avait pas tardé à se lancer à l’assaut pour punir ce fou. Utilisant le « Soru » pour se retrouver au dessus de la tête de l’ex-Schichibukaï, il avait effectué un « Rankyaku » plutôt intéressant dans le sens ou il arrivait parfaitement à allié le Rankyaku sous une forme unique ce qui n’était pas chose aisée. Il avait donné la forme d’une balle au Rankyaku pour frapper de plein fouet l’ex-schichibukaï qui venait également d’être touché par l’explosion au contact de la technique prodigieuse de Nagato. De son côté Eustass semblait être encore prit dans l’illusion de Nagato. Le bougre, l’illusion devait sûrement être très puissante et bien heureusement l’amiral avait pu éviter de se retrouver au royaume de Walt Disney.


Cependant cela n’avait en rien réduit la puissance d’Eustass qui avait ensuite dégainé son sabre à son tour pour attaquer. Il avait en effet envoyé une lame de vent surpuissante après avoir prit une grande impulsion en saisissant son sabre avec ses deux mains pour sans doute avoir d’avantage de puissance. La lame de vent violette venait raser le sol en perçant le tout en une tranchée remarquable sur l’arène. Elle finit par trancher en deux le corps de l’ex-Schicbukaï de manière nette et précise. A cet instant là Eustass venait de tuer tout simplement l’ex-schichibukaï qui voyait son corps séparait en deux parties bien distincte au niveau de l’axe du corps de la victime. Grâce à l’attaque de Nagato l’ex-Schichibukaï avait pu en finir facilement en une coupe. Mais maintenant que l’homme était mort quel était le rôle de Makkura dans tout ça ? Très simple il allait tout simplement faire le ménage pour faire disparaître le corps de l’ex-Schichibukaï :



« Gasu Shoot !! »



Makkura à très grande vitesse, de par ses deux mains venait de lancer un gaz brûlant qui avait la capacité formidable de faire fondre l'acier et qui exploserait au contact de la cible. Effet destructeur garantie. Le laser de gaz extrêmement brûlant de l’amiral Shitori venait littéralement de désintégrer le corps découpé et martelé de l’ex-Schichibukaï qui n’était plus qu’une vulgaire poignée de tas de cendre au cœur d’une explosion impitoyable. Les femmes amazones présentes dans les tribunes furent totalement effrayées par la sauvagerie des trois hommes. Elles n’avaient jamais vu des personnes aussi impitoyables. Les femmes commençaient peu à peu à quitter les gradins, trop effrayés, elles n’osaient plus soutenir le regarde des trois hommes qui venaient de commettre un réel carnage. Makkura esquissa un sourire, il en était maintenant amusé et il était assez satisfait du sort qui avait été donné à l’ex-Schichibukaï.


Silencieux, l’amiral de l’état major de la marine finit par saluer respectueusement Nagato et Eustass d’un signe de la tête accompagné d’un bref mouvement de la main sans dire un seul mot. Ce signe montrait qu’il était assez admiratif des compétences des deux hommes. Mais cela signifiait également que tout les trois tôt ou tard et quoi qu’il arrive ils se reverraient un jour. Makkura finit par quitter les lieux, les mains dans les poches toujours avec cette classe et ce charisme qui le caractérisait tant. L’intervention de l’ex-Schichibukaï lui avait soudainement ôté l’envie de continuer le combat contre l’agent du gouvernement Nagato et le Schichibukaï Eustass. L’amiral de la marine quitterait finalement l’île a bord du navire de guerre qui l’avait ramené jusqu’ici, puisque entre temps il fut appelé par le quartier général de Marinford pour vaquer à une mission d’importance capitale. C’était ainsi que cette petite entrevue inattendue prit fin pour l’homme surnommait « L’oiseau Blanc » de son nom de code.







--------------------------------------------------------

[HRP :] Voilà pour moi c'est terminé, c'était mon dernier post. Merci à vous deux pour ce rp ce fut bien sympathique ^^

--------------------------------------------------------













Codage fait par Raio, pour Raio & Byby. Ne pas recopier, même partiellement. Merci !

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.op-history.net/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié !

Revenir en haut Aller en bas

[FB] Combat à l'arène, des hommes sans pitié !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Calm Belt :: Amazon Lily-