AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Léger malentendu ... [FB PV Lagi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 12:55


6 ans. Ca faisait 6 ans qu’il avait quitté Hyrata. Quoique … Fuir aurait été un verbe plus juste. De toute façon, il n’avait jamais vraiment voulu rester … Quoi ?! Il avait participé à cette pseudo-révolution seulement pour se barrer d’ici. Enfin bref, il avait finalement pu sortir … Et pour quoi ? Ca faisait 6 ans, et il avait l’impression de ne pas avoir avancé. Il avait fait le tour des quatres Océans, pour finalement revenir sur North Blue … ! D’un autre côté … il avait commencé sans presque rien, et avait dû se payer un bateau, à bouffer, et un Log Pose. Et merde ! Cela lui faisait justement penser qu’il devait se réapprovisionner si il voulait pas mourir de faim en pleine mer. Problème ? Peu ou pas de thunes ! Il ne s’inquiétait pas outre mesure, cependant. On pouvait toujours se faire de l’argent, quand on en voulait vraiment, et c’était encore plus vrai à cette époque Il se dirigea donc vers le quartier commerçant de la seule ville de cette putain d’île inconnue. Et encore … Ville était un bien grand mot tellement l’endroit manquait de joie de vivre. Le ciel était gris, l’orage était pour bientôt, et par conséquent, plus personne ne traînait dehors, mis à part des types louches, des gamins imprudents, et des commerçants désespérés. Tora en repéra d’ailleurs un, aussi joyeux qu’un condamné à mort, se prenant la tête au sens propre du terme. C’était justement ce genre de types que Red cherchait. Il s’approcha, et l’homme se releva aussitôt, lui jetant un regard mauvais.

« Qu’est-ce que vous me voulez encore ?! Vous croyez que j’ai pas assez de problèmes comme ca ?! Vous voulez en rajouter, peut-être ?! Casse-toi ! Il y a plus rien à vendre. »

De toute évidence, il était de mauvaise humeur.

« Ecoute. Je vois que t’as des problèmes. Moi, mon boulot, c’est de résoudre tes problèmes. Alors tu vas t’asseoir bien gentiment et tu vas me raconter ce qui va pas, ok ?! »

Red était pas vraiment énervé. Cependant, le meilleur moyen de calmer le mec était encore de lui faire comprendre qu’il était pas seul dans ce putain de monde, et qu’il y avait encore des gens assez aimables pour l’aider … contre une petite récompense, bien sûr. Il écouta donc l’histoire du commerçant. Rien de bien compliqué. Il s’était fait voler à peu près tout son fric. Bonne chose : il savait qui était le voleur, mauvaise chose : celui-ci semblait particulièrement doué pour se faire des amis puissants. C’était d’ailleurs pour ca que son client n’était pas allé le chercher lui-même. Il cherchait donc un petit blond, le regard vif, et qui traînerait sûrement avec toutes les raclures du coin. En fait, ca devrait pas être bien dur à trouver. Il aborda alors le sujet qui lui tenait le plus à cœur : le fric. Il y eut environ 10 secondes de négociations, le marchand lui assurant qu’il lui fournirait lui-même toutes les rations dont il avait besoin si il ramenait son or, avec un petit supplément si il ramenait le gamin en même temps. N’ayant rien de mieux à faire, Tora finit donc par se barrer. Si il avait bien compris, pour trouver le gamin, il fallait trouver la raclure. Et quel meilleur endroit pour trouver ce genre de gars qu’une taverne ? Il pénétra donc dans le bâtiment le plus important de la ville, appelé Bobby’s Pride. Cependant, il n’y resta pas longtemps, en effet, le gamin n’y était pas, et Tora commençait à avoir la dalle : plus vite il le retrouverait, plus vite il mangerait.

Il fit alors tous les endroits ou il était susceptible de trouver le voleur : ruelles louches, casinos, bars tendancieux, docks, sans RIEN trouver. Découragé, il se mit à déambuler dans les rues. Si le gamin connaissait aussi bien la ville, il devait avoir une sort de super-cachette introuvable où personne ne pourrait le trouver. La faim réattaqua alors l’estomac de Tora, qui le fit savoir par un gargouillement à briser le cœur. Il en était là, abattu par le désespoir et la faim, quand soudain, l’espoir réapparut dans ses yeux jusque là vides. Il venait de voir … un concours de mangeurs de Râmens !

Avant même de regarder le lot mis en jeu, Tora racla le fond de ses poches et s’inscrivit, payant les quelques pièces de droit d’entrée. Peu de temps après que les concurrent soient montés sur l’estrade de fortune dressée pour l’occasion le présentateur arriva, petit, de courts cheveux bruns collés sur son front par un surplus de gel et de sueur, légèrement grassouillet, il s’était mis sur son 31 pour l’occasion. Ca devait être une sorte d’événement pour une île aussi grande.

« Et maintenaaaaaant : le concours que vous attendiez tous ! Organisé par le vendeur de Râmens Chakaru, que l’on remercie chaleureusement ! *salve d’applaudissements* S’affrontant pour gagner un abonnement de 6 mois chez nos sponsors, je vous demande d’accueillir avec un tonnerre d’applaudissement nos 9 candidats ! »

Tora observa chacun des concurrents. Un gros, un musclé, un très maigre, un aristo, une racaille, un habitué qui avait le maillot du magasin, le frère jumeau du présentateur, et enfin une femme d’âge mur. Bref, que du beau monde. Vous l’aurez peut-être compris, mais l’abonnement de 6 mois ne l’intéressait pas autant que le fait de pouvoir manger, étant donné qu’il serait sûrement parti dans deux jours. Ils montèrent finalement sur l’estrade, ou des tables avaient été disposées. Ils s’assirent, attendirent, regardant le maigre public qui assistait à l’événement. Assez raté pour un coup de pub. Il finit par reporter son attention sur le présentateur, qui venait de sortir un pistolet.

« Attention ! 3. 2. 1. *PAN* Partez ! »

Les bols de pâtes furent déposés devant chacun d’eux, et ils attaquèrent sans plus tarder. Il semblait faire face à des concurrents sérieux, mis à part l’aristo qui tenait à avoir une fourchette et un couteau, et avait du abandonner en conséquence. En mangeant, Tora se sentit revivre. Qu’il était bon de se nourrir après quelques jours de diète. Arrivé au troisième bol il releva la tête, le public s’était aminci, les gens se lassant de voir d’autres gens manger. Il suivit du regard un couple qui remonta la rue. Quand soudain, il vit ce qu’il cherchait de puis ce matin. Un gamin petit, blond, et qui semblait en grande conversation avec un type aux cheveux roux et qui avait deux sabres au flanc. Sans plus même prêter attention au concours, il sauta au-dessus de la table, passa devant le présentateur choqué, coupa la maigre foule en deux, et se rua sur son gagne-pain, qui sembla ne l’apercevoir que trop tard. Avant qu’il ait eu le temps de se barrer, Tora l’attrapa par l’épaule, et l’assomma d’un grand coup derrière la tête. Il reporta son attention sur le roux, deux sabres, l’air assez dangereux, pas de doute, si il voulait savoir où était caché le fric de son client, c’était à lui qu’il faudrait demander.

« Hé, toi. Tu sais où ce gamin cache ce qu’il vole ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 13:40

Les boutades de la vie part 1.




La vie continuait pour ma personne. Cela faisait un petit bout de temps que j'avais voyagé dans certaines îles. Allant de droite à gauche de temps à autre, je cherchais sans perdre espoir des informations pour avancer dans ma quêtes ayant déjà fait un grand pas. Le gouvernement, les marines... Ce sont eux les responsables de la mort de mes parents et de la mort des habitants de mon village... Ils me le paieront un jour, mais je préfère malgré tout m'en prendre aux responsables et uniquement eux plutôt que faire payer des innocents. J'ai malgré tout une âme au fond de moi, alors bon... Les innocents, je les laisserais changer de voie ou alors ils auront affaire à moi si un jour il se mettent sur mon chemin. Bref, c'est avec cet optique que je me dirigeais vers une île de North Blue. Île choisit au hasard, sur mon petit radeau, j'avançais malgré tout. Quelques morceaux de bois entrelacés avec des cordes, un grand drap sur un mat fait de bois aussi et on pouvait traverser quelques belles distances. Bon par contre, j'avoue que la bouffe ça me manque. Sans rien dire, assis en tailleurs, je regardais la terre se former au loin. La vision magnifique d'une terre au milieu de l'océan se faisait et moi, j'avais des fourmis dans les jambes rien qu'à l'idée de pouvoir marcher.
Mes yeux dérivaient lentement sur cette mer me posant tant de questions... Et si le coupable de ce génocide à l'époque était là, proche de moi ? Juste derrière à quelques kilomètres de moi ? Si ça se trouve je l'ai déjà croisé... Sans rien ajouter, je secoua la tête pour ne pas trop penser à tout ça. Je ne voulais pas repartir dans des réflexions sans fin. Au loin, je pouvais distinguer le port. Des bateaux en tout genre. Pirate notamment, la marine ne se posant pas trop là. Je voyais des navires magnifiques mais aussi, certains étaient laids. J'espérais ne pas avoir d'embrouilles avec certains car mine de rien, ils ne sont pas mes ennemis. Donc bon... Je n'ai pas de raison de leur faire mal sauf s'ils veulent me racketter. Là, quand on me frappe, je ne tend pas la joue pour un second coup, je suis plus du genre à choper celle de l'adversaire pour mettre les comptes au clair.

Finalement, j'atteignis terre ferme. Laissant le radeau sur le bord, je vins à l'accrocher solidement puis par la suite je m'infiltra dans la ville en soit ne me faisant pas prier. Les rues étaient bondés étonnement. Comme si un événement avait lieu. Je ne savais pas vraiment le pourquoi du comment, mais j'allais très vite être informé. Visiblement, un concours de mangeur de ramen ou un truc du genre avait lieu ici et cela semblait important pour la ville. Alala... Je souriais aimant bien ce genre d'acte, mais bon, je ne pouvais pas m'attarder ayant une «  mission  » si je puis dire. Marchant tranquillement, je me frayais un chemin entre les personnes jusqu'à tomber dans un périmètre où peu de monde était comprimé. C'est là que le destin vint à se jouer... Alors que je me dirigeais tranquillement, un jeune homme vint à me bousculer ou plutôt me rentrer dedans. Son corps se stoppa net et moi, je ne bougea pas le regardant un peu étonné sur le coup. Dans son regard, une lueur de peur, une peur pas des plus plaisante. Ce genre de peur, c'est quand on fait une mauvaise action qu'on a ce regard là... Je le regarda un peu plus et là, je vis qu'il semblait mal par rapport à quelque chose. Un vol ? Allez savoir...
Faisant mon médiateur, je vins à lui parler un peu le maintenant sur place via ma main sur son épaule. Ce gars semblait avoir une sacré couche. Il se mordait les lèvres pour éviter de gueuler, mais n'hésitait pas à m'insulter plusieurs fois soit disant que cette histoire n'avait rien à voir avec moi donc que je devais le laisser partir. Soupirant, je referma mon étreinte sur son épaule et tenta de nouveau de le convaincre de me dire ce qu'il avait volé et surtout où il l'avait mis pour aller le redonner au propriétaire. Malheureusement, le destin est capricieux et c'est de nul part qu'intervint un tiers.

Ni une ni deux, il assomma le prétendus voleur d'un coup dans la tête et commença son interrogatoire primaire. Une simple question à laquelle je vins à le regarder d'un air étonné puis après un petit temps, je vins à devenir stoïque. Je m'en fichais... Je vins donc à lui tourner le dos soupirant quelques mots.

«  Tu as assommé le seul qui le sait... Voit ça avec lui...  »

Malgré mon air naturel, on pouvait facilement croire à un jeux d'acteur et donc que je pouvais être un complice qui ne voulait pas jouer au complice, mais se faire passer pour le tiers qui n'a rien à voir même si là... C'est le cas. Je commençais à m'éloigner priant que ça ne finisse pas mal pour l'autre. Sans me douter que la suite pourrait facilement déraper... pour moi. Passant par-ci par-là, je m'enfonçais un peu dans cette ville quittant l'endroit populaire pour aller dans un coin plus tranquille, mais là...

© Lagi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 14:30



« Tu as assommé le seul qui le sait... Voit ça avec lui... »

Même pas une expression de surprise quand Tora lui avait dit que ce gamin était un voleur. Plus aucun doute n’était permis, il était tombé sur ce qu’il cherchait. Le type qu’il venait de croiser avait l’attitude et la tête du menteur. Et en plus, il était roux, ce qui ne jouait pas vraiment en sa faveur. Les roux trempent toujours dans quelque chose de louche, c’est une loi universelle. Tora le regarda se barrer, l’attitude fuyante, comme si il était coupable en fait. Un cruel dilemme se présenta alors à lui, laisser le gamin et suivre l’inconnu, ou bien prendre le temps d’aller livrer le gamin, au risque que le roux s’échappe. Bien sûr, il aurait été plus logique d’attendre que le gamin se réveille, mais Tora était de mauvaise humeur et impatient. Hésitant toujours, il laissa parler ses instincts de combattant : suivre le roux. Après avoir donc laissé le gamin sous la surveillance d’un passant, en lui disant bien de le ramener chez son client, sans quoi il devrait le chercher à nouveau, ce qui l’énerverait au plus haut point, il s’élança à la poursuite du sabreur. Traversant la grande rue, presque déserte, il finit par le repérer, se dirigeant vers un endroit un peu plus désert. Parfait, Tora n’aimait pas blesser les civils innocents. Il rattrapa finalement son sabreur roux.

« Tu sais, il y a une chose que je hais : qu’on me prenne pour un con ! »

Il chargea alors son adversaire, sprintant vers lui à une certaine vitesse, poing prêt à s’écraser sur son adversaire. Le but ? Le frapper avant qu’il n’ait eu le temps d’utiliser ses sabres pour mettre de la distance entre eux, ce qui serait au désavantage de Tora. Arrivant à la hauteur de son adversaire, il laissa partir sa frappe : Spear ! Un coup plutôt puissant. Direction le crâne de l’adversaire, si celle-ci touchait, il allait avoir mal. Tout de suite après, il enchaîna avec un pas sur le côté, pour finir avec un coup de pied droit dans la face, essayant de profiter de son attaque récente pour s’assurer qu’au moins celle-ci touche. Il n’avait à peu près aucune idée des dégâts qu’il avait fait à son adversaire : la seule chose dont il était sûr, c’est qu’il venait bel et bien de mettre fin à toute négociation possible ou imaginable entre eux deux. D’un autre côté, il avait rencontré très peu de personnes maniant deux sabres à la fois, et en combattre une l’intéressait assez fortement pour lui faire presque oublier sa mission. Presque, parce qu’il avait tout de même envie de se barrer d’ici le plus vite possible. Il s’en souvint heureusement, et recula de quelques pas pour prendre le temps de lui parler un peu.

« Est-ce que t’es plus disposé à répondre maintenant ?! »

Quoique, au vu du genre de personnes qu’il semblait être, assez insensible pour ne pas réagir quand un gamin se fait agresser juste en face de lui, pour presque aucune raison valable, il devenait de plus en plus évident qu’il allait falloir aller plus loin si il voulait lui arracher la moindre info. Cependant, il ne perdait pas espoir d’apprendre ce qu’il voulait apprendre. De toute façon, ca l’arrangeait si la confrontation s’allongeait, il trouverait peut-être le moyen d’apprendre quelque chose de cette rencontre, en plus de ce qu’il cherchait. Décidément, ce qui s’annonçait comme un jour à la con devenait de plus en plus intéressant, dans le bon sens du terme.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 16:17

Les boutades de la vie part 2.




Les malentendus de la vie... Souvent on dit que le destin aime se jouer du monde, ce qui n'est pas faux mais bon. Pour l'heure, je me devais de partir de là afin d'éviter les ennuis. L'air naturel, j'avais snobbé si on peut dire ce gars n'aimant pas être insulté de complice. Intérieurement, je vins à prier qu'il ne s'amuse pas à me croire pour ce que je ne suis pas. Avais-je vraiment la tête d'un voleur ? D'une personne faisant des casses ou autre ? Sincèrement... Sans rien ajouter, je me dirigeais donc vers quelques ruelles plus calmes. Sombres par moment; mais au moins, il n'y avait pas de monde ici. J'étais tranquille et je pouvais souffler un peu. Alala... Pourquoi j'ai voulu stopper ce gosse moi ? Faire le bon samaritain de nous jours ça apporte plus d'emmerdes plus qu'autre chose. Mais passons, je vins à souffler doucement jusqu'à ce que une parole vint à se faire entendre. Visiblement; l'homme qu'indirectement je voulais aider tout à l'heure semblait se méprendre sur ma personne et donc alors que je me retournais, je le vis foncer vers moi. Déjà trop proche, un coup en version iai serait trop imprécis. Je ne ferais que perdre du temps, je devais réfléchir à deux-cent à l'heure. Alors que son coup visait ni plus ni moins ma tête, je vins à mettre mon coude gauche en avant et ma main droite vint soutenir le bras gauche pour que son poing frappe mon coude.
Malheureusement, l'homme semblait être un bon combattant et à peine son premier coup m'avait touché, voilà qu'il vint m'asséner un coup visant de plus belle mon visage. Je ne pu que le dévier en bougeant mon bras gauche en exécutant une légère rotation. Le coup avait touché mon épaule gauche au lieu de la tête mais mine de rien... Tout ça encaissé faisait mal. Ma maîtrise de l'épée du côté gauche serait pour sûr affaiblis pour ne pas dire invalide. Trop de coups comme ça et pour sûr que ça finira mal. Le laissant parler montrant qu'il était prêt à continuer, je vins à me frotter les parties qui ont été frappées. Il n'était pas mauvais, loin de là, pour sur que ce combat serait intéressant. Souriant calmement je vins à dégainer une première épée. Iai... La plus classique des deux dirions nous. Serrant fermement sa base, je vins à positionner la lame sur le côté pour alors lui parler.

«  Je te l'ai déjà dit, je n'ai affaire avec ce gamin... TU l'as assommé. Si tu n'es pas convaincu.. Alors laissons la justice trancher dans un combat... Cela semble être ton choix... donc bon. »

D'un coup, je lança mon épée dans sa direction telle une lance qui alla se nicher dans un sac d'ordure non loin. Je l'avais loupé exprès pour faire diversion alors que pendant qu'il esquivé ou se décalait ou autre contre la lame, j'avais dégainé mon autre épée pour alors enter un simple coup en diagonale par rapport à son coup. Rien n'était fait au hasard dans tout ça. Puisque une fois le coup assainé qui si reçu allait juste lui faire saigner la joue légèrement, je prenais l'épée planté dans le sac d'ordure pour alors me mettre en garde ayant mes deux lames en main. Je lui avais juste montré un aperçu de mes capacités. Je priais qu'il ait compris que je ne faisais rien au hasard et que là, j'avais un avantage, du moins... d'une certaine façon. Il pouvait toujours me surprendre en utilisant son environnement. Le regardant, je vins à laisser retentir ma voix de façon posée, signe que je restais calme.

«  … Tu veux continuer ? »


Un défi si on peut dire, souriant, je vins à placer une lame de façon horizontal tandis que l'autre était en contre bas de façon verticale. Voyons quelle logique il pourrait appliquer. Après tout, ce genre de position sert à alterner. Une lame était celle qui frapperait, l'autre serait celle qui servirait de bouclier. Sourire aux lèvres, je restais immobile, comme si j'attendais son geste à lui. Ce geste qui enclenchera un engrenage, l'engrenage étant la suite logique de tout gestes possibles qui soit. Car dans tout les coups, il y a une possibilité de parer. Aussi bien pour lui que pour moi.

© Lagi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 17:08


Two hit ! Le coude et l’épaule gauche. C’était pas vraiment ce qu’avait espéré Tora, mais ce n’était pas plus mal. En effet, utilisant deux sabres, ses coups de ce côté en seraient affectés. Cependant, il n’avait pas vraiment le temps de penser, son attention ayant été captée à nouveau par le sabre qu’il venait de sortir. S’en suivit un léger temps durant lequel le roux se mit à parler de justice, pour finalement dire qu’il acceptait de combattre. Enfin bon, après avoir sorti ses armes, Tora n’avait pas eu besoin de son petit speech pour comprendre ses intentions. Et en effet, il eut raison de se mettre en garde. Quelques instants plus tard, une lame volait dans sa direction. Par réflexe, Tora se décala et la lame finit par se planter dans un sac non loin avec un bruit mat. Ses yeux n’avaient cependant pas quittés l’épéiste, qui s’était mis à courir dans sa direction, profitant de sa propre esquive combiné à la vitesse de son coup pour envoyer son épée droit vers son visage. Red eut à peine le temps de reculer pour éviter le coup mortel, finissant quand même avec une belle entaille sur le visage.

« … Tu veux continuer ? »
« Jusqu'à ce que tu tienne plus debout ! »

Malgré son assurance, Tora se rendait bel et bien compte de son désavantage. La portée du sabreur était juste incomparable à la sienne, et c’était un vrai problème. Surtout ce sabre gigantesque en fait. Un peu plus d’un mètre, il prenait presque tout l’espace de la ruelle. Sa position était équilibrée, à la fois offensive et défensive. En clair, Tora serait désavantagé tant qu’il pourrait utiliser ces deux sabres. Il observa un moment la ruelle, des cailloux jonchaient le sol, une autre ruelle partait vers la droite, un lampadaire grésillant luisait faiblement, et un sac poubelle percé couvrait les arrières de l’épéiste. Le temps semblait figé, ce qui permettait à Red de réfléchir. Ses yeux revinrent se planter dans ceux du roux, un sourire éclairant sa face. Le premier échange de coup leur avait permis de se jauger, les défis rituels avaient été lancés, la tension était à son comble. Le moment était parfait. Sans prévenir, Tora chargea à nouveau son adversaire. Arrivé à portée de sabre, il ne ralentit pas pour autant. Il comptait profiter du temps que le sabreur mettrait à amorcer son coup pour frapper. Enfin, il arriva à portée, fit mine de lui envoyer un crochet du droit, attendit le dernier moment, puis fit subir une torsion à son corps, pour que ce qui devait être un coup visant sa droite revienne heurter son flanc gauche : River !

Si ce coup passait, son ennemi se retrouverait projeté dans la ruelle qui partait sur son côté. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette ruelle ne faisait pas 1 mètre de large, et qu’il ne pourrait donc peu ou pas utiliser son gigantesque deuxième sabre.. Cela devrait réduire le désavantage de Tora. Il lui envoya ensuite coup de pied transversal. Si son ennemi avait été projeté, le coup de pied ne le ferait qu’aller plus loin, sinon, il avait bon espoir de lui infliger des dégâts avec cette deuxième frappe.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 18:05

Les boutades de la vie part 3.




Combattre vaux souvent mille et une présentation comme disait mon père. Souriant, j'aimais la tournure de ces évènements. Certes, combattre un inconnu ainsi n'est pas tout le temps facile, mais au moins, je pouvais me dire qu'une fois battu, que ce soit moi ou lui, on pourrait discuter. Je devais le convaincre qu'il avait tort sur mon compte alors bon. Mes coups avaient visiblement fonctionnés. La preuve, alors que je le regardais, une entaille rouge fine se mis à luire sur sa joue. Il avait été touché mais pas trop profondément fort heureusement. Le blesser grièvement aurait été un soucis... Je vins à réfléchir à la suite, mais bon, au fond, je savais que ce combat ne serait pas un à mort. Sans quoi, j'aurais pu y aller plus franchement et lui aussi. Le regardant, je vins à sourire plus narquoisement comme pour lui faire perdre son sang froid. Un esprit éveillé et aiguisé est un esprit capable de parer n'importe quel coup. Je comptais donc lui asséner un coup s'il ne se décidait pas à attaquer, mais rapidement, il fonça vers moi semblant sûr de lui. Avait-il calculé de tête la longueur de mes épées et donc les tailles possibles selon sa position ? Si oui il était très fort il faut l'avouer, ça ne rendais les choses que plus intéressantes.

L'homme brisa le moment de pause. Fonçant tel un éclair, il vint à donner un coup visant... une lame ? Avait-il conscience que je pouvais l'entailler grièvement s'il donnait un coup frontal et que moi je bougeais simplement la lame ? Je vins donc à m'assurer de ça, mais au moment où j'allais bouger le tout, le coup se stoppa, ceci décalant mon coup le rendant inefficace. Tant pis... Comme dit avant, ma position était une position d'action-réaction. Si le sabre servant à défendre n'a pas réusssis, alors celui qui sert à attaquer devait faire son oeuvre. Malheureusement, avant que Urumasa touche sa cible, je me pris son coup qui m'envoya plus loin dans une ruelle des plus étroites. Urumasa n'était pas en son avantage. Seuls les coups verticaux étaient possibles sans quoi, ce serait inutile à moins de garder mon bras contre moi et donc perdre de la mobilité.

Alors que je me redressais bien droit, l'homme tenta un coup de pied qui allait encore trop vite. Je me devais de me reprendre sans quoi, malgré mon avantage j'allais perdre. Je vins à planter Urumasa dans une légère fissure dans le mur la stabilisant, puis je vins à parer son coup avec ma main libérée. Ma lame planté de façon horizontal permettait de faire comme un barrage.. Mais un barrage coupant puisque les deux côtés étaient tranchants. Un coupait, l'autre découpait comme une scie. Reculant donc une fois de plus, ma main me faisait mal. Plus question de l'utiliser. Je vins donc à saisir Iai comme il se doit puis je tenta de lui donner un coup de pied frontal suivis d'un coup d'épée en diagonal allant du haut vers le bas et droite à gauche. Le tout pour pouvoir au moins le faire plier et ainsi le prendre à revers. Au pire des cas il n'aurait que de faibles coupures mes coups étant facilement reconnaissable. Il pouvait voir que je ne l'attaquais pas de manière sérieuse ou du moins, dans l'optique de le tuer.

«  Prend ça... »


Evitant un possible croche-pied cela étant une option très avantageuse dans sa possible position, je sauta pour poser un pied sur la lame bien planté dans le mur pour prendre appuie, puis je vint à en descendre pour tenter un coup de pied vers son estomac tout en laissant ma main faire tomber mon autre lame de manière verticale visant un coin de son manteau pour le clouer au sol. A moins qu'il se sépare de son manteau s'il se fait «  planter  ».
Ma stratégie allait-elle marcher ?

© Lagi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 19:19


Abandonner son sabre pour parer le coup de pied ? Réflexe que la plupart des sabreurs n’auraient pas eus. Cependant, il ne dotait pas que son coup ait eu un effet sur sa main, peut-être même sur son bras, si il était chanceux. Il observa un moment la lame qui les séparait. Elle était aussi dangereuse d’un côté que de l’autre. En bref, elle ne donnait d’avantage à aucun d’entre eux. Son adversaire raffermit sa prise sur son autre arme, il allait bientôt attaquer. Il surprit alors Tora en commençant par une attaque physique. Un coup de pied, pour être précis, que Red para des deux avant-bras Le choc fut assez rude, plus que ce à quoi il s’attendait de la part d’un épéiste, normalement censé se focaliser sur le combat à l’épée, et Tora se sentit reculer. Il aperçut un peu trop tard le coup d’épée diagonal qui arrivait, et n’eut d’autre choix que de se laisser tomber, dos au sol. L’épée lui entailla l’épaule droite. La blessure était plus profonde que celle de sa joue, et il sentait déjà le sang couler, tachant ses fringues. Il n’eut cependant pas de répit, en effet, son ennemi, se servant de sa propre épée comme d’un promontoire pour fondre sur lui. Il profita alors de la position totalement offensive de son adversaire pour contre attaquer. Se relevant brusquement, il évita le coup de pied, et envoya un coup de tête dans l’abdomen de l’adversaire, qui n’avait pas beaucoup d’options de fuite, emporté par son propre poids. Mais c’était sans compter l’épée qui vint se planter dans son avant-bras gauche déjà endolori, lui occasionnant une blessure cette fois plutôt sérieuse. Il aurait aimé faire le bilan des dégâts, si c’était aussi sérieux qu’il le pensait, il n’allait pas pouvoir naviguer pendant un certain temps.

Cependant, c’était le combat, il n’avait pas le temps de se plaindre. Il saisit donc son adversaire par le col de son bras valide, et l’envoya voler quelques mètres dans une direction, au hasard. Profitant de ce répit, Tora se releva et amorça un saut, poings en avant, vers son adversaire. Il comptait bien profiter du choc, et du manque de concentration quasi-certain de l’adversaire, pour lui asséner tous les dommages qu’il pouvait lui faire. Arrivé à sa hauteur, il commença avec une série de coups rapides : Wolf Pack ! Il sentait de moins en moins son avant-bras gauche. Il profita donc du peu de temps qu’il lui restait avant de ne plus pouvoir l’utiliser du tout pour mettre fin à son combo, d’un double coup de poing, où il réunit une quantité de force impressionnante : Double Spear ! Ce coup brisait un roc, et il avait peu de doute quand à son efficacité face à un corps humain. Il faisait cependant face à un combattant chevronné, et ne savait pas à quel point son enchaînement avait pu être efficace. Prudent, il recula de quelques pas, son bras gauche pendant sur son flanc, inutilisable maintenant. Il fit dans sa tête le bilan des dégâts, bras gauche inutilisable, épaule droite touchée, une coupure au visage, avant-bras endommagés par le coup de pied inattendu de tout à l’heure. Une chose était à peu près sûre : si le combat durait encore longtemps, il allait se retrouver dans une merde noire. En effet, il sentait son endurance baisser, le souffle court, son cœur s’emballait, peinant à alimenter tous ses muscles, alors que le sang coulait de ses blessures plus ou moins importantes, au rythme de ses battements. Il avait pourtant encore les idées claires, preuve qu’il n’allait pas si mal que ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 21:19

Les boutades de la vie part 4.




Le combat faisait rage entre nous. Nous étions tout deux des adversaires et chacun prenait l'autre au sérieux. Malgré son désavantage certain depuis le début, il n'abandonnait pas d'attaquer comme pour prouver que j'étais bien le fautif. Pour ma part, j'aimais contre-attaquer et tenter de voir jusqu'où il pouvait aller. Jusqu'à ce moment où on pouvait imaginer un close-combat. Ce moment où j'avais pris appuie sur ma lame abandonnée telle une plateforme prouvant mon aptitude à user de tout et n'importe quoi comme un truc utile lors du combat. Mon corps tombait vers lui et ça, je ne pouvais pas le changer. La physique faisait que toute chose était attiré vers le bas et mon corps n'échappait pas à la régle. Je fonçais vers lui pour l'embrocher, ou plutôt embrocher son manteau si tout se passe comme prévu. Mais une fois de plus, le destin se voit capricieux.
Jamais je n'aurais pensé qu'il oserait une attaque frontale de ce genre. Se redresser pour donner un coup qui allait se voir boosté puisqu'il allait vers moi et moi vers lui. Mon abdomen pris un sacré coup qui me coupa le souffla sur le coup tandis que ma lame perçait son bras légèrement, suffisamment pour lui faire mal mais bon.

«  Argh !!! »


Je ne pu aller en arrière qu'il me saisit par le col pour m'envoyer valser. Malheureusement pour moi, ce n'était pas finit. Il vint à me harceler de coups qui n'étaient pas dangereux, mais je me devais de parer ceux-ci. Je tenais donc mon épée à l'envers pour contrer ses coups en interposant ses poings à mon manche de katana puis vint le coup doublé. Celui- ci, je ne pu pas le parer totalement. Je redressa ma lame d'environ 90° pour l'interposer entre mon corps et ses poings mais l'impact lui vint à me frapper de plein fouet. Je fut projeté vers 'arrière et je me rendis compte de ma fatigue... Certes, il ne m'avait pas blessé grièvement, mais mine de rien faire ce que j'avais fait tout comme lui, ça affaiblis... Regardant son bras, je vins à mettre mon épée vers le bas semblant me détendre.

«  On ferait mieux d'arrêter non ? Vu l'état de ton bras... ce ne serait pas raisonnable de continuer... De plus, ce n'était pas prévus qu'on aille jusque là.... »


Pour prouver ma sincérité, je vins à lui lancer mon épée à ses pieds. Je capitulais si on peut dire. Quoi que même s'il m'attaquait, j'avais toujours une carte dans ma manche. Mais je ne voulais pas en arriver là. Urumasa en mode horizontal derrière moi, j'attendais de voir la suite. Qu'allait-il faire ? J'attendais avec impatience tentant de lire dans ses yeux. Allait-il croire à mes dires ? Ou y voir une simple tentative de piège ?

© Lagi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 22:40


« On ferait mieux d'arrêter non ? Vu l'état de ton bras... ce ne serait pas raisonnable de continuer... De plus, ce n'était pas prévus qu'on aille jusque là.... »
« Pff, parle pour toi. »

Dit-il en baissant tout de même sa garde, l’épée adverse à ses pieds. Il était vrai que l’état de son bras gauche était alarmant, mais il devenait de plus en plus clair que ce type n’était pas un natif de l’île. Sinon, ca ferait bien longtemps que toute la pègre du coin serait à sa botte, et il aurait donc actuellement toutes les raclures du coin au cul, ce qui n’était pas le cas. Il en déduit donc plus ou moins logiquement qu’il s’était tout bonnement trompé de personne. Ce qui le faisait encore plus chier. Ca voulait dire qu’il s’était blessé pour que dalle … Et malgré tout, il était content. Bizarre ? Pas vraiment. Il était juste conscient que chaque combat le faisait progresser, grâce à cette capacité qu’il avait d’apprendre très vite et très efficacement, et ce depuis tout petit. Il se repassa le combat dans la tête. Son problème avait bel et bien été le manque de portée, il avait donc dû utiliser un truc qui marcherait pas à tous les coups pour s’en sortir. Et même après ca, il avait eu un problème de vitesse. Finalement, il se dit que la vitesse pouvait aussi compenser le manque de portée. Yosh ! Il savait ce sur quoi il allait devoir travailler prochainement. Cette pensée lui arracha un sourire.

« Si je comprends bien, t’as rien à voir avec le gamin de tout à l’heure ? »

Il soupira de désespoir. Ainsi, il allait falloir revenir chez le marchand du début en espérant que son ami civil inconnu y ait bien emmené le gamin, faute de quoi il devrait passer toute la putain de nuit à le chercher alors que le petit connaissait super bien la ville ? Il aurait presque eut envie de soupirer rien qu’a l’idée de devoir le faire. Il se souvint alors de son interlocuteur et ramassa l’épée, toujours à ses pieds, en gage de paix, avant d’aller la rendre à son propriétaire.

« Soit dit en passant, je m’appelle Tora, Takahashi Tora. Et toi ? »

Ecoutant la réponse il jeta un coup d’œil intéressé au deuxième sabre de l’autre. Plus grande que la moyenne, Tora l’estime entre 1 mètre et 1 mètre 30. Le tranchant de la lame était aiguisé, mais c’était surtout l’autre partie de la lame qui avait attirée son attention. Crénelée, elle ressemblait un peu à une scie. Bref, le genre de chose qui fait à la fois très mal quand ca te transperce, mais aussi quand ca ressort. Ca ne l’aurait pas étonné qu’il fasse partie des sabres d’exception.

« Un sabre des 50 ? J’en ai déjà vu quelques-uns, enfin bon, je pense qu’on eut dire qu’ils sont tous un peu spéciaux, en leur genre. »

La chose était logique. Seraient-ils vraiment dignes de faire partie des 50 s’ils étaient tous banals ? Quoique, ce n’était pas non plus les 21, et encore moins les 12. Tora avait vu une fois un sabre des 21, lors d’une visite sur une île de East Blue. Il n’avait cependant jamais eu l’occasion de voir un des Saijou Ô Wazamonos. Il se dit cependant avec ironie que ca aurait sûrement été la dernière chose qu’il aurait vu de sa vie. En effet, il ne pensait pas qu’il aurait pu résister à l’envie de combattre son porteur. Or, les porteurs de ce genre de lames ne sont pas n’importe qui, de plus, la puissance de ces Meitos n’était pas à sous-estimer. En type intéressé par tout, il ne pouvait cependant pas résister à l’envie de toucher cet objet rare en face de lui. En voir le tranchant, d’un côté comme de l’autre, l’équilibre, la sensation, tout simplement.

« Tu me permets d’y jeter un œil ? »

Son regard ne devait cependant pas être rassurant. Il savait très bien que, dans ce genre de cas, il avait l’air tellement concentré que ca pouvait passer pour de l’envie. Or, la plupart des bretteurs n’aimait pas qu’on regarde leur arme avec cet air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Dim 20 Jan - 23:46

Les boutades de la vie part 5.




La fin du combat ? Peut être bien... Après tout, ce jeune homme était mal en point et moi, je commençais à perdre en vivacité. Après tout, c'est bien beau de bondir ici et là, puis courir, mais à la longue l'endurance se fait nulle. Bref, après cet entraînement, cela ne pouvant être qualifié de combat sérieux, je vins à le regarder attendant la suite. Allait-il profiter de mon don d'arme pour m'attaquer ? Ou alors voir la vérité enfin ? J'attendais jusqu'à ce qu'il agisse. Il laisse sa voix se faire entendre de nouveau. Il comprendrait ? Visiblement oui... Sourire aux lèvres, je me détend un peu plus cette fois le laissant se baisser pour attraper la lame et s'approcher avant de me le tendre l'air innofensif. La fin du combat oui... Je prend le manche de Iai puis la range dans son fourreau avant de l'écouter parler. Souriant à mon tour, je vins à reprendre mon souffle pour alors lui dire.

«  Moi c'est Lagi... Lagi Elder Namino... Mais Lagi ça suffira... à moins que tu veuilles te mordre la langue en disant deux, trois fois ce nom dans une phrase un jour... »

Rigolant, je me retourna pour alors saisir Urumasa et la tirer de son mur. Souriant, je la prenais la rangeant lentement, du moins, jusqu'à ce que mon interlocuteur vint à parler. Il semblait intrigué par ma lame. Haha... Une vieille histoire. Une lame des 50 ? Non pas vraiment. On m'avait dit que oui, mais finalement, c'est juste une lame courante qui a été faite spécialement. Elle était unique de part ses deux côtés tranchants certes, mais après, elle n'avait de plus. Souriant, je vins donc à lui dire.

«  Oui et non... Les sabres des 50 et autres qualités sont spéciaux, mais au fond, le nombre désigne la qualité. Les 50 sont des lames spéciales, mais d'autres sont juste plus résistantes sans particularités. Celle-ci est juste à double tranchant particulier. Un côté coupe, l'autre scie. C'est un avantage en soit... »


Sourire aux lèvres, je vins à le voir lui et son regard. Était-il tant intéressé ? Je lui tendis l'arme quand il demanda de jeter un coup d'oeil. Je regardais son regard si obsédé. Il semblait si... Hypnotisé. Un passionné ? Je sourit de plus belle.

«  Tu devrais t'arranger pour aller sur une île avec des forges... Tu pourrais demander à ce qu'on te forge un sabre spécial sans trop de truc particuliers. Après tout, tu es très fort au combat rapproché, mais un sabre ça ne te ferais pas de mal. Quoi que... Sans tu es déjà puissant... Peut-être augmenter ta rapidité et ton agilité... Puis aussi ton analyse des choses quoi que... Après tout, dans notre combat tu aurais pu user du terrains... Genre prendre la poubelle et me la lancer. La couper m'aurait perturbé et j'aurais lâché mon regard de toi... Ainsi tu aurais pu me surprendre. De plus, Urumasa prenait trois quart de la ruelle, tu aurais pu me plaquer contre le côté denté pour me menacer de bouger et me scier si je n'abandonnais pas ou des truc du genre... Comme quand on joue aux échecs. Toujours penser les coups des autres et agir en conséquences et quand ça va pas... Garder le tête froide. Tu as déjà manié un sabre ? »

© Lagi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Lun 21 Jan - 0:57


Lagi … C’était donc le nom du roux qu’il venait de rencontrer. Quoi ?! Un roux avec le sens de l’humour ? Hmmmmm … Etrange … C’était sûrement son seul moyen de résister face au racisme. Il apprit alors que ce qu’il avait pris pour un sabre d’exception n’était en fait qu’un sabre normal, qu’on avait fait passer pour un des 50. Il semblait incroyable que quelqu’un ait pris le risque de le vendre alors que le Sabre n’apparaissait sûrement pas dans le bouquin réservé aux Meitos. Enfin bon, à supposer que ca avait payé, puisqu’il était devant ses yeux maintenant. Alors comme ca, c’était juste juste un sabre ordinaire avec quelques particularités … Intéressant. La scie intégrée quand à elle devait avoir son utilité.

« Je suppose que c’est parfois pratique d’avoir ce genre de lame, tout de même ! »

Il tendit soudain l’arme à ma demande. La prenant avec précaution, je me rendis soudain compte du poids de ce qui devait se rapprocher d’1 mètre 20 d’acier. Elle ne semblait en tout cas pas facile à manier. Ayant déjà eu quelque fois l’occasion de toucher à des sabres, Tora fit quelques moulinets avec, dans le peu d’espace que la ruelle lui laissait, c'est-à-dire, quasiment rien. Il en testa ensuite le tranchant, tout en écoutant l’autre lui donner des conseils. Alors qu’il en venait à passer son doigt sur la pointe, il répondit.

« Nan. Tu sais, je suis pas sabreur. Je suppose tout simplement que c’est pas ma voie … J’ai par contre eut l’occasion de manier un sabre. En fait, je dois avoir eut l’occasion de manier quelques centaines de types d’armes durant mon voyage. Il m’est même arrivé de me battre avec des claquettes. * se souvint-il en riant*. Enfin bref, tout ca pour dire que, bien que le sabre m’intéresse, j’ai choisi de me battre au corps à corps. En fait, c’est à la fois pour des raisons pratiques évidentes, mais aussi morales : je n’aime tout simplement pas me sentir dépendant d’un objet pour combattre. Mais bon, je suppose que c’est différent pour chacun d’entre nous. »


Tora plongea alors dans ses pensées. Le roux venait de lui confirmer ce qu’il savait déjà. Il pêchait par ardeur au combat, n’ayant pas assez de recul et de sang-froid pour examiner son environnement, et en faire bon usage. Il lui manquait aussi agilité et vitesse. En fait, il se rendit compte qu’il était assez vulnérable face aux bretteurs, principalement à cause des raisons exposées ci-dessus, et se jura d’y remédier. Peut-être qu’il aurait le temps de s’entraîner un peu avant de repartir en mer … De toute facon, il devait laisser son Log Pose enregistrer le champ magnétique de l’île, donc autant mettre ce temps à disposition pour s’améliorer.Il laissa son pouce redescendre de l’autre côté de la lame, sur la partie dentelée. Dans ce sens, il ne risquait presque rien. En effet, la lame n’avait pas la vitesse nécessaire pour déchirer, et de toute façon, il n’appliquait aucune pression de son doigt sur le métal. Une fois qu’il eut finit de s’amuser avec la lame, il la rendit à son propriétaire légitime.

« Au fait, qu’est-ce qui t’as amené sur cette île ? T’avais pas l’air de chercher de gamin ! En fait, t’avais même pas l’air de t’en soucier. Qu’est-ce qu’il voulait te dire ? »

Vous ne le saviez pas ? Tora était curieux par nature : très curieux. A la fois un défaut et une qualité, même si, pour l’instant, ca lui avait fait plus de bien que de mal. Enfin, pour l’instant …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Mar 22 Jan - 0:18

Les boutades de la vie part 6.




Urumasa... Iai. Deux sabres qui sont normaux. Je me rappel encore la fois où j'ai acheté ma seconde épée... Qui n'était pas vraiment ce que j'ai cru. M'enfin, ce n'était pas grave, car malgré tout, la lame se voyait être fort utile. Alors qu'elle soit des 50 ou non, cela ne m'avait pas trop enragé sur le coup malgré que je m'intéressais à l'époque aux épées désirant être épéiste. M'enfin, maintenant, tout ça à changé donc bon. Je rigolais de cette blague de la vie pour alors revenir à 'instant présent où l'homme parlait tranquillement. En effet, avoir une lame ainsi, s'était utile parfois. Souvent même. Après tout, avec les poings, à moins d'être d'une race comme celle des bras longs, ou d'avoir des extensions choses impossible, bah avec les poings on a une très courte portée. Tandis qu'avec une lame ou une arme à feux, on a une portée développée. Portée n'étant pas négligeable car c'est souvent la clef du combat. Mais ça, c'est d'un point de vu stratégique... Les facteurs rapidité et force peuvent faire basculer la balance et ça, je l'avais bien compris.
Lui par contre, il n'avait pas trop compris une chose. C'est que peu importe la façon, on dépend toujours d'un truc et dans son cas...

«  Hm... Mon père était un ancien manieur de sabre et il m'apprenait bien des choses et si je peut me permettre... Disons que qu'importe la façon ou l'arme, tu seras toujours dépendant de quelque chose.. Dans mon cas c'est mon ou plutôt mes armes. Dans ton cas c'est ton corps. Tu ne peux pas te passer de lui et il devient donc ta plus grande force ET faiblesse.. . »

Je le laissais faire. Ses doigts glissaient sur le métal froid qu'était Urumasa. Il semblait l'analyser visuellement et via le toucher aussi. On croirait voir un expert à l'oeuvre. Souriant, je le laissais faire avant de la ranger quand il eu finit son histoire. Il voulait savoir ? Je rigolais tranquillement pour alors lui dire.

«  Et bien à vrai dire je recherchais des informations.. Je vais t'épargner les longues histoires mais bon... Disons que j'ai une vengeance à créer... Enfin, façon de dire, je ne suis pas trop apte à tout ça... Mais bon...
Pour ce qui est du gamin, disons qu'il m'a interpelé et j'ai vite vu qu'il cachait un truc... Le regard trompe beaucoup... Je sais, tout ça les histoires d'épée ou autre ça fait très cliché mais bon... »


© Lagi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Mar 22 Jan - 23:15


Il était dépendant de son corps ? C’était sûrement vrai ! La manière de le formuler était cependant assez drôle. Bien sûr qu’il ne pouvait pas se passer de son corps En même temps, très peu de gens étaient capable d’un tel exploit, et ceux-ci tendaient à rester dans les annales de l’histoire. Cette pensée le fit sourire de plus belle. Il était cependant vrai que, s’il arrivait quoi que ce soit à son corps, il se retrouverait bien dans la merde pour combattre. Raison de plus pour s’assurer qu’il ne lui arriverait rien. C’était entre autre pour cette raison qu’il était toujours en quête de combat. En effet, seuls les plus forts peuvent s’assurer de rester sauf. Et c’était particulièrement vrai à cette époque, pensa-t-il avec amertume. Le danger venait de tous les côtés, sans qu’il y ait vraiment de bon camp … Ne pas savoir à quel moment la mort peut te tomber dessus … Les temps étaient en effet assez dangereux pour vouloir s’assurer d’être tranquille. Il y avait cependant une autre raison pour laquelle il se devait de s’améliorer : il n’avait pas que lui-même à protéger. Les souvenirs de sa jeunesse restaient ancrés dans sa mémoire. Il tendit à nouveau l’oreille, écoutant la réponse à sa question précédente.

Une vengeance ? Histoire à la fois courante et singulière sur ces océans. Courante, car le nombre de vengeances correspondaient à peu près au nombre de crimes, et ce dernier était étrangement assez élevé. Singulière, pourtant, car aucune histoire n’est pareille. Enfin bref, c’était toujours intéressant d’en entendre parler. Son interlocuteur ne semblait pas vraiment avoir envie d’en discuter … Chose qu’il pouvait comprendre, essayant lui-même d’éviter les questions sur son propre passé. Non pas qu’il ait peur d’en parler, c’était cependant des choses qu’il préférait garder pour lui, par pudeur peut-être ? Lui-même n’en savait rien, il n’était juste pas à l’aise avec le sujet … Il écouta donc la suite sans rien dire. Alors comme ca, le gamin avait un regard coupable ? Ce n’était pas vraiment le genre de choses auxquelles était sensible Tora, il admira donc les talents d’observateur de son interlocuteur … Il y avait des gens comme ca, dans ce monde, qui pouvaient tout voir, d’autres non. Et, bien que Tora respecte cette première catégorie, et l’envie quelque peu, sa jalousie n’était pas assez maladive pour en vouloir à ceux qui y appartenaient … Son interlocuteur continuait cependant. Des clichés ? Encore une fois, il trouva l’idée drôle. Tora savait qu’on remarquait assez vite quelqu’un qui faisait semblant, ce forçant à dire des choses qu’ils ne comprenaient pas, et son nouvel ami n’en faisait pas partie. Il prit à son tour la parole …

« Haha. Tant que tu te ramène pas en robe, avec des sandales, et un air super sérieux, tu n’obéis pas à mon cliché du sabreur. * dit-il en souriant* Rassure-toi, je peux comprendre que t’aie cherché à en savoir plus sur le gamin. En fait, ca m’arrange. Je pense que je peux donc te dire : merci ! »

Finit-il avec un grand sourire. Lagi lui avait en effet rendu un fier service sur ce coup, lui permettant à la fois de se nourrir, de se faire payer son bonus, mais surtout de ne pas devoir retarder son départ. La hantise de la trahison du passant de tout à l’heure restait quand même dans un coin de son cerveau. Enfin bon, il savait maintenant à quoi ressemblait le gamin, ce qui était une perspective assez réjouissante, en soit. Il se demanda alors sir le vieux marchand comptait vraiment le payer …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Mer 23 Jan - 21:53

Les boutades de la vie last part o/.




Le moment de la fin approchait. Après tout, nous étions deux hommes à part et nous avions été réunis à cause d'un hasard des plus étonnant. J'aurais appris et lui aussi. Souriant donc, je vins à parler jusqu'à me taire attendant ses réactions. Visiblement, il semblait amusé par une partie de ma phrase. Peut être imaginait-il des choses précises ? Ou pas, allez savoir, mais quoi qu'il en soit, j'aimais bien voir les gens sourire. Un sourire est toujours mieux qu'un pleure. Je venais donc à l'écouter lui et sa réplique sur le cliché parfait. Je riais de bon coeur lui disant.

«  Hey... Rigole pas de ça... Mon père m'apprenait l'art de manier l'épée limite habillé ainsi tu sais... C'est pas un cliché, mais la réalité... Dans un dojo, c'est un peu comme ça que sont habillés les sensei... »

Souriant tristement, je vins à détourner les yeux, puis je pensa tranquillement. Le moment des au revoir venait à grand pas. Je vins à le regarder puis sourire.

«  Bof... Ce n'est que justice. Au fond, je n'ai pas à être remercié. En tout cas, t'avoir rencontré était un vrai plaisir. Bon... Je me serais passé de t'avoir transpercé ton bras, mais bon... Tu ne sembles pas trop en souffrir alors c'est superficiel... Plus de peur que de mal.
Bref... Je pense que je vais devoir y aller. C'était un plaisir que de te rencontrer . J'espère que ce sera pas une rencontre unique... Car on pourrait très bien faire équipe, ça pourrait être intéressant. Bref sur ce... Bonne continuation... »


Je lui sourit une dernière fois puis je lui serra la main avant de partir tranquillement disparaissant dans les ruelles de la ville. Une rencontre simple, mais qui pourra être sujet à de nombreuses suites dans un futur proche.


© Lagi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi] Mer 23 Jan - 22:52

L’heure des adieux ? Il semblait bien ! Ils échangèrent une poignée de main, et Tora éprouva sincèrement l’envie de revoir cette personne un jour. Il était à la fois fort et amical, autant de qualités que Red estimait et appréciait. De toute façon, la route vers leur but semblait à peu près la même, ils auraient donc sûrement l’occasion de se revoir, un jour. La seule chose inconnue, c’était quand. Il regarda la tête rousse disparaître dans l’obscurité d’une rue adjacente, avant de faire lui-même demi-tour, retournant instinctivement chez son client. Malgré tout cela, il avait encore deux ou trois choses à faire. Il pourrait ensuite décréter cette journée comme finie. Il remonta donc le dédale des petites rues, se perdant deux ou trois fois, au passage, avant de retrouver l’estrade des mangeurs de Râmens. Deux ou trois ouvriers étaient en train de la démonter. Ils lui lancèrent un regard assez étrange à son passage. Red ne savait pas si c’était à cause de sa manche ensanglantée, ou parce qu’ils se souvenaient du type qui avait quitté en catastrophe le concours … Sûrement un peu des deux. Il espéra alors sincèrement pouvoir partir le plus vite possible. Il n’aimait pas vraiment cette île, remarque, il ne la détestait pas non plus. Il avait juste hâte de repartir sur les mers, avec pour seule compagnie lui-même, la mer, et un programme d’entraînement qu’il allait se concocter dans la journée de demain, et basé sur les résultats du combat précédent.

Il atteint finalement la baraque du vendeur, et toqua. Quelques secondes plus tard, le vieillard vint lui ouvrir la porte, tout sourire. Non seulement il avait reçu le gamin, mais en plus, il avait pu retrouver son argent. Il l’invita alors à pénétrer dans son humble demeure, qui s’avéra être un magasin de chaussettes en tout genres. Tora en fut d’ailleurs assez étonné, avant de se rappeler qu’il fallait bien que quelqu’un en vende. D’ailleurs, les affaires semblaient florissantes, au vu de l’apparence du magasin. Peut-être était-il le seul vendeur de chaussettes de l’île ? Auquel cas, il devait se faire un max de thunes. Alors qu’il pensait, le vendeur continuait à parler. Il semblait intarissable, ce qui était sûrement une preuve du retour de sa bonne humeur … Tora s’enquit alors du sort du gamin, qui en avait été quitte pour une bonne engeulade, et le remboursement intégral de tout ce qu’il avait volé. L’avis de Red était mitigé là-dessus, n’avaient-ils pris que ce qui leur avaient un jour appartenu ? Il en doutait. Cependant, ce n’était pas le moment de se mettre l’homme à dos. Celui-ci en était en effet venu à la question du salaire. Tora récolta alors plus que ce qu’il avait imaginé. Le salaire convenu fut en effet payé, mais en plus, l’homme lui avait proposé de dormir chez lui, ce qui, pour tout vous dire, arrangeait Red au plus haut point. Il ignorait en effet jusque là où il pourrait bien passer la nuit. Il avait un instant envisagé de se payer une chambre, avec l’argent qu’il venait de gagner pour avoir rapporté le gamin.

Il lui semblait cependant plus profitable d’économiser un peu, sachant qu’il aurait bientôt besoin d’argent, justement. Pourquoi ? Pour vivre tout simplement. Il ne pouvait pas, en effet, survivre en mercenaire comme il l’avait fait ici. La mesure avait été assez exceptionnelle, et à ne pas retenter tous les jours, selon son avis. Bref. Il finit donc par dormir chez le vendeur, repensant longuement au combat qu’il avait mené aujourd’hui. Cette journée avait au moins eu l’avantage de lui apprendre ses faiblesses. Il pensa, pensa, pensa, pensa une longue partie de la nuit, et parvint finalement à convenir de son prochain entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Léger malentendu ... [FB PV Lagi]

Revenir en haut Aller en bas

Léger malentendu ... [FB PV Lagi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Autres Iles de North Blue-