AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

L'affaire Ginji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: L'affaire Ginji Lun 21 Jan - 13:18



~ Shisai Island ~

[…]


C’était je crois ma quatrième mission depuis que j’avais accepté de rejoindre la cause du gouvernement. Je devais faire équipe avec un autre agent appelé Jildas Langélus et surnommé « Le Chapeau Noir ». On m’a certifié, quand j’ai demandé comment ferais-je pour le reconnaître, que je l’apercevrais facilement rien qu’à cause de son accoutrement, assez singulier, si on devait reprendre les termes de mon supérieur. Je n’étais pas vraiment contre les missions à deux, j’assimilerais cela plutôt à de la nouveauté. En effet, ça serait mon premier ordre en duo et je dois avouer que je me demandais un peu ce que ça allait donner.

Spoiler:
 

Nous avions pour mission d’anéantir un jeune rookie de Grand Line qui n’était pas sans réputation apparemment. Selon la fiche détaillée, on le nomme Ginji Sasaguu et on le surnom : « L’Homme-Apocalypse ». Un jeune homme de 23 ans et déjà primé pour 21. 000. 000 de Berrys. On dit que si il est si connu dans la région, c’est parce qu’il à rejoint il y a peu l’ordre d’Onoki D. Kaguya, l’un des trois yonkous exerçant sur le monde une suprématie et une crainte sans pareille. Le but de cet homme était selon la rumeur d'attaquer l’ancienne fabrique de granit marin qui se trouvait sur Shisai. Personnellement, je m’étais dis que s’il veut attaquer une telle institution c’est pour tout d’abord en tirer des bénéfices, et en l’occurrence ici des armes de granit marin. Mais voilà ce ne sont que des suppositions encore une fois, je ne serais sûr de cela que lorsque je serais arrivé à destination.


[…]


Land Ahoy ! HuHu~ Land AhOy ! huhu~ Debout Tonton Kody, on est arrivé ! Terre en vue ! Land Ahoy ! HuHu~
Mais bord… JE T’AI DEJA DIS D’ARRÊTER DE ME REVEILLER EN CRIANT !!!
Oups, gomeeen huhu~

J’avais pourtant dis à Païpaï de rester a Enies Lobby, mais elle ne m’avait une fois de plus pas écouté. J’ai l’impression qu’à chaque fois je me fais berner sur son compte...
On voyait déjà Shisai Island du bateau de la marine où nous étions. Elle était entourée d’un léger voile brumeux du aux écumes océaniques. De loin, elle avait l’air vraiment magnifique avec ses hautes chapelles et ses bâtiments aux toits bleus marins.

Accoudé à la rambarde du navire gouvernemental, je me réveillais tout doucement sous les questions agaçantes et sans intérêt de Païpaï. D’ailleurs je feignais de l’écouter tout en expirant la fumée de ma cigarette, jusqu’à ce que mon regard finisse par s’attarder sur l’océan. En effet, l’eau autour de l’île semblait plus argentée et scintillante. En plus de cela il ne semblait pas y avoir de plage autour de celle-ci, ce n’expliquait pas cette couleur. D’ordinaire, l’eau autour des côtes est plus claire qu’ en pleine mer pour la simple et bonne raison que le sable qui les détoure les éclaircissent un peu, mais là il devait y avoir quelque chose qui expliquait cette brillance et cette clarté mystérieuse. Ainsi, autre chose avec également attiré mon attention.

Quelques fois, on voyait remonter des grosses bulles à la surface qui éclataient toutes une à une. On pourrait se dire que c’est normal que des bulles remontent ainsi étant donné que c’est de l’eau… mais c’est plutôt la taille des bulles qui était inquiétante. J’avais assimilé cela à de l’activité volcanique ou bien tout simplement à la respiration de monstres des mers qui peuplaient toute la Grand Line. Elle ne s’appelait pas « La Mer de tous les Dangers » pour rien. N’empêche que ces petites choses me laissaient un peu perplexe, et je n’aime pas rester sur cette sensation d’incompréhension.


[…]


WOUAAAAH !!! C’EST SI BEAU ICI !!!
Reste tranquille Païpaï… zzZ
Eh Tonton ! T’es en train de dormir debout !
Hein… ? Désolé °*+-+*°

Après quelques minutes d’arrimage nous étions enfin descendus à bon port avec les quelques marines qui s’occupaient de l’avancée du bâtiment. Une petite brise s’était levée et rafraîchissait mon visage endormi.
Shisai était vraiment une belle ville sous ses apparences de cité religieuse. Un beau port, des beaux bâtiments harmonisés au niveau des couleurs et des constructions, de belles chaussées propres et fleuries… nous avions atterri sur l’une des îles formant des quartiers reliés par des ponts juxtaposés. J’avais pu voir aussi un autre navire gouvernemental arrimé juste à côté du notre, ce devait sûrement être celui de l’agent Jildas qui semblait être arrivé avant moi.
Un homme assez singulier arrivait alors devant moi. Il était géant et massif, portait une toge religieuse, une énorme croix à son cou. Il était chauve et avait une macrocéphalie importante.


Bien le bonjour sur nos côtes sacrées, je suis l’évêque Sigmaël pour vous servir. Vous devez être l’Inspecteur Akaike, votre compagnon de mission est arrivé avec quelques minutes d’avance.
J’ai remarqué cela...
Dis Tonton Kody, tu ne trouves pas que le monsieur à une tête plate ? Ou rectangulaire peut-être ? Ah non je sais, sa tête est pol…


Païpaï

L’évêque semblait quelques peu dérangé sous les remarques d’Apple. C’est chaque fois pareil, je me retrouve toujours dans des situations délicates avec elle. C’est qu’elle est tellement directe parfois…

Toutes mes excuses, vous savez ce n’est qu’une gam…
Cela ne fait rien. Vous devez vous aussi être au courant de la situation, donc je vais vous mener à la fabrique. Suivez-moi je vous en prie.

J'avais remarqué à son dos une épée de grand calibre, et sur ses mains des cicatrices fines qui ressemblaient à des coupures de rasoir. D'ordinaire, ce genre de cicatrices apparaissent souvent lorsque l'on pratique un courant de sabre. Celui-ci devait donc être un sabreur expérimenté sous ses apparences de moine, mais je m'étais gardé de lui poser des questions là-dessus. Il entreprit alors de me guider à travers la citée religieuse. Les quartiers étaient splendides par leur beauté carolingienne, il fallait l’admettre. Plusieurs fois nous avions à passer les ponts reliant les différents îlots pour enfin atterrir sur celui de l'ancienne fabrique. Ce n’était pas spécialement loin de là où nous étions en fin de compte, il fallait juste savoir ou aller pour ne pas se perdre dans ce labyrinthe. Je pus voir à côté d’un grand fleuve un homme de haute taille, habillé élégamment et coiffé d’un grand chapeau noir. Ce devait être ce Jildas, on ne m’avait pas menti qu’on on m’avait dit que je le reconnaîtrais facilement. M’approchant de lui, je lui fis signe de la main.

Tu dois être Jildas Langélus, enchanté de faire ta rencontre. J’espère que notre collaboration sera des plus …
Tonton... t'es sur que c'est un agent gouvernemental ? On dirait plus tôt un...
TAIS-TOI --'

Apple était décidément intenable. Une véritable gosse…

Bien, vu que vous êtes tous les deux là, nous pouvons nous rendre à la fabrique.

Je jugeais bon à ce moment là de lui poser quelques questions sur mes observations de toutes à l’heure. Il faut dire que je voulais à tout prix avoir la réponse à ces questions pour avoir l’esprit tranquille.



Dites, juste une chose… l’eau est étrangement argentée… et puis il n y a pas de plage ni de sable, comment expliquez vous cela ?



C’est exact, elle est argentée ou plutôt grise. Si l'île est stable aujourd'hui, c'est à cause du granit gris qui la relie aux plaques continentale. C’est d’ailleurs ce même granit qui donne cette couleur argentée à la mer qui borde l’île.
Je vois… et il y aurait une activitée volcanique en dessous ? Ou bien y aurait-il des rois des mers ?

Il posa un regard de surprise pour enfin me répondre.

Il y a bien eu une activité volcanique, mais c’était il y a très longtemps. C’est d’ailleurs pour cela que cette île existe et qu’elle est reliée aux plaques par du granit gris. Mais cette activité volcanique à pris fin il y a aussi très longtemps, par contre les monstres marins sont très rares ici, donc je pense que vous n’aurez que très peu de chance d’en voir un… dis donc, vous avez l’œil averti mon jeune ami…

Il se retourna.

Ah et autre chose. Comme je viens de le dire à votre ami, nous pensons que le pirate Ginji arrivera par ce fleuve là ce soir. On pense également qu’il veut profiter du sens contraire du courant de ce fleuve pour s’infiltrer dans la fabrique.
Le sens contraire ??
Oui, tous les soirs, ce fleuve change de sens. C’est sûrement Dieu qui à voulu que cela soit ainsi, sinon y voyez vous d’autre explications, monsieur l’Inspecteur ?

Je demeurai pensif en regardant une nouvelle fois le fleuve. Sigmaël venait de donner réponse à ma pensée sur l’eau claire du pays. Du granit gris… une roche excessivement solide qui égale en résistance le diamant. Il est impossible, sans surnaturalisme, de couper ou de venir à bout de cette roche si je me souviens bien.
Mais le mystère sur la provenance de ces grosses bulles sous la mer s’épaississait. Il n y avait aucun poissons, hormis des monstres marins capables de produire de telles bulles, et il n y avait pas non plus d’activité volcanique. Peut-être que c’était plus simple que ça et que je me torturais l’esprit pour rien… il est vrai que des bulles peuvent apparaître à n’importe quel moment sous l’eau…
Puis ce fleuve m’intriguait. Alors comme cela, il changeait de sens toutes les nuits ? Un vrai mystère…


Vous êtes concertés, agents du gouvernement ? On peut y aller ?



Dernière édition par Kody Akaike le Dim 3 Mar - 0:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: L'affaire Ginji Lun 21 Jan - 13:37

J’avais pu sentir le désarroi de Jildas quand Sigmaël l’évêque avait parlé d’aller visiter l’ancienne fabrique de granit-marin. Il semblait tout d’un coup moins sûr de lui, les traits de son visage s’étaient ouverts de surprise et de peur. L’évêque aussi semblait avoir senti ce même mal à l’aise. Etrange… on aurait dit qu’il redoutait quelque chose, comme s’il y avait là dedans quelque chose qui éveillait une crainte profonde. Il avait prétendu que c’était parce qu’il était claustrophobe. C’était bizarre quand même… un agent du gouvernement, claustrophobe ? C’est singulier… où tout simplement pas crédible du tout. Mais tout s’expliqua quand Sigmaël dégaina son épée de son dos. Cette épée, à en juger par sa matière bleue boisée, semblait être faite en granit marin. Alors fallait-il en conclure que ce dont avait peur Jildas était cette matière ? Ce pourrait être sûrement s’il avait mangé un de ces fruits du diable qui confèrent des pouvoirs étonnants… Enfin, j’eus la réponse à ma question lorsqu’il vint vers moi pour me dire discrètement :

J'ai mangé un fruit du démon, je ne peux pas me rendre dans cette mine de granit marin, ou je courrais à ma perte ! Je vais rester dehors tu devras t'y rendre sans moi avec ce satané évêque. Prends garde à lui, il a l'air d'être complètement timbré. De plus, je suis certain qu'aucun d'entre nous ne lui arrive à la cheville.
Mmh... je vois…


Je comprenais mieux. C’était tout à fait normal qu’il ait peur de cette matière là vu que ne serai-ce qu’une bille de celle-ci peut venir à bout de n’importe quel détenteur de fruit du démon. C’est étonnant quand même, les mangeurs de fruits sont des personnes réputées si fortes mais rendues si faibles à cause d’une chose aussi insignifiante… D’ailleurs c’était tout à son intérêt de rester loin de cette fabrique, et il l’avait compris mieux que quiconque en trouvant une parade logique pour échapper à la visite du bâtiment.

Evêque Sigmaël, je vais plutôt rester caché à l'entrée de la mine pour pouvoir vous prévenir de tout ce qui se passera à la surface grâce à ses petits escargophone. J'en confie un à Kody, je garde l'autre. Leur rayon d'action est plutôt restreint, mais ces petits bijoux sont idéaux pour les communications à distance lors de missions comme celles-ci. Préparez un maximum de templiers afin que nous puissions faire face à Ginji Sasaguu. Mettons-nous au travail.
T’as vu comment il à la frousse le grand monsieur avec le chapeau bizarre, Tonton Kody ??
Tais-toi -_-.
Mais c’est total…
TAIS-TOI. --'
Bon ok, désolée huhu~

Il m’avait donné un Den Den Mushi pour que nous puissions rester joignables. C’est que, malgré sa crainte, il restait un personnage assez organisé.
Au loin, le soleil montrait déjà les aspérités du couchant. Le courant allait sûrement s’inverser dans quelques instants, et ça serait sûrement le départ pour l’attaque de Ginji. Nous devions nous séparer impérativement et donc nous dépêcher. Je serrais alors là main à mon compagnon qui me mettait en garde contre Ginji et son pouvoir effrayant. Entre temps, à l’annonce de ce pouvoir, j’avais pu voir le visage de l’évêque se refermer. Haïssait-il les possesseurs de fruits ? Je ne le savais pas à ce moment là, mais c’était tout comme. Je pensais essayer de l’interroger subtilement lors de ma visite dans la fabrique


[…]

C’était un endroit vraiment sombre. On n’y verrait rien du tout s’il l’évêque n’aurait pas ramené cette lanterne. En dessous de nous, des rails pour wagons de mine, usés et vieillis par le temps. Les parois de la grotte étaient quand à elles quelques peu brillantes, sans doute restait-il des filions dans les gravats. Le temps semblait l’avoir érodé, les faces pointues de la paroi étaient incurvés vers le bas ou tout simplement gommés. On pouvait deviner rien qu’à cela que cela faisait longtemps que ces couloirs existaient.

C’est du fer ? Demandai-je furtivement.
Oui. Il y en à beaucoup ici. Mais vous trouverez plus de granit gris que de filions de fer, pour la simple et bonne raison que la grotte est faite elle-même de ce même granit.
Etonnant…
Tonton, tiens moi la main… j’ai peur ! Y a sûrement des chauves souris !
Hahaha… tu as peur petite ? N’aie crainte, ici il n y a pas de chauves souris. Elles ont horreur du granit gris.
Dites-moi, j’ai remarqué que vous n’aimez pas les personnes qui ont des fruits du démon…


Il s’arrêta quelques instants. Il me tournait le dos, mais pourtant je devinais un regard haineux s’installer sur son visage de par son ton glauque


Les fruits du démon, poursuit-il, sont l’œuvre du diable. Ici, nous considérons que celui qui en à mangé un est victime d’un démon, et les démons sont nos ennemis premiers. C’est d’ailleurs pour cela qu’avait été construite la fabrique: pour en venir à bout.

C’était donc pour cela que la fabrique avait été construite ? C’était plutôt logique en fin de compte : selon leurs dogmes, ils cherchaient à tuer les démons donc quoi de plus logique que d’utiliser du granit-marin ?
Mais autre chose me turlupinait, cette opération menée par Ginji. Enfin de compte, dans ma tête, j’en étais venu à penser que tout cela n’avait vraiment aucun sens. Si c’était pour prendre du granit-marin, pourquoi Kaguya à-t’il envoyé un larbin tel que Ginji pour pouvoir le récupérer ? Après tout, les gens d’ici semblaient puissants, comme cet évêque. J’étais amené à penser qu’avec la dextérité qu’il avait à dégainer son sabre il devait être un combattant hors-pair, suffisamment pour venir à bout d'un galion de guerre. Ca aurait été compréhensible si Kaguya avait envoyé un type un peu plus connu et plus puissant. Oui… ça ne collait pas… il manquait un élément.


Vous avez-dit que l’île entière tenait sur du granit gris…
Oui c’est exact, et pour même vous dire, il y en a tellement de présent ici qu’elle forme des petites presque-îles au large des îles qui composent Shisai. Et la fabrique elle-même à été construite au plus profond de ce granit.


La partie grise montre la position granit gris qu'on peut trouver en profondeur sur les côtes de Shisaï

Il prit une petite pause.

On ne sait d’ailleurs toujours pas comment cette galerie à été construite tellement elle est ancienne. Vous savez, le granit gris est aussi résistant que le diamant… c’est d’ailleurs pourquoi tous les bâtiments de la ville sont construits avec ce même granit. Nous arrivons à la fabrique.

Après avoir ouvert une porte massive avec une énorme clef, je pus apercevoir cette fameuse fabrique. Elle était aussi lugubre que la mine. De nombreuses anciennes machines pour traiter le matériau y étaient entreposées, vieillies et remplies de toiles d’araignées. Aux coins de la fabrique, on pouvait voir plusieurs statues représentant un homme cloué sur un poteau, des vitraux colorés, des candélabres usés… on aurait dit plus un sanctuaire qu’une église.

WAAAAAAAHHH C’EST GRAAAAND !!! EN PLUS CA RAISONNE, HUHU~
*C’est incroyable… jusqu’ou va la foi en Dieu de ces hommes…*
Tiens c’est étrange…
Qu’est-ce qu’il y a ?

L’évêque amena sa lampe à une sorte de galerie sur la gauche de la fabrique, creusée vers le fond.

Ce tunnel… il n’était pas là avant…
Faîtes-voir ! Dis-je en me précipitant vers l’entrée du tunnel.

C’était un tunnel moins grand que les galeries menant vers la fabrique. Mais il était bizarre. Mon regard accrocha les parois du tunnel. C’était étrange, sur la paroi de tout à l’heure les pics formés par le granit étaient incurvés où gommés par le temps, mais là… on aurait dit qu’ils avaient été fait récemment, les pics étaient tous hauts de formes.

Incroyable…


Oui, quelqu’un était arrivé ici juste avant qu’on arrive, et part ce tunnel qui puis est. Mais alors, qui ça pourrait bien être ? Et comment ce tunnel avait été creusé ainsi, étant donné que le granit gris est réputé pour sa résistance hors normes ? Il n y a pas trente six solutions : soit l’homme qui l’a creusé est très puissant… soit il est… surnaturel…

* Ginji… ?*

Serait-il possible que ça soit Ginji qui ait fait cela ? … Si je me souviens bien, lui aussi est surnaturel vu qu’il possède un fruit du démon. Le fruit des mines… Oui je crois que j’y suis… Mais je n’en suis pas sur à cent pour cent.

Dites moi Sigmaël, est-ce que vous êtes sûr que le granit gris est super résistant ?

Il mit ses index boudinés sur son menton avant de me répondre

Eh bien, un jour il s’est passé un phénomène étrange sur l’île. C’était à l’époque où Kaguya était venu sur l’île… si je me souviens bien, c’était un médecin qui avait fait un mélange explosif et par maladresse il l’avait fait tomber sur une chapelle, elle avait littéralement explosé sur le coup, les murs avaient été complètement désintégrés.
Explo… MAIS OUI, C’EST CA !!!
Hein ? Mais qu’est-ce qui est ça ? Ou voulez-vous en venir ?

Je me disais bien qu’il manquait quelque chose dans mon raisonnement. Le granit gris n’est pas résistant à tout. Une de ses propriétés est qu’il est désintégré lorsqu’il est soumis à une explosion. Tout était plus clair dans mon esprit, je ne pouvais m’empêcher de sourire.

J’ai tout compris, je sais qui à créé ce tunnel et pourquoi Kaguya à fait appel à Ginji pour s’attaquer à la fabrique… c’est un jeu d’enfant… héhéhé…


Vous êtes sérieux, monsieur l’inspecteur ? Qui est-ce ?
C’est…
Hé TONTON !! y a un bruit bizarre partout, ça fait Bip Bip Bip !

J’eus un déclic. Des mines ? Ca se pourrait bien, et en plus ça justifierait mon raisonnement…

Hein ?

Mais alors… s’il y avait des mines partout, cela veut dire que…

APPLE, TOUCHE A RIEN ! VOUS AUSSI SIGMAËL, NE TOUCHEZ PLUS A RIEN !
Hein ?! Que… ?

Je reçus aussitôt un appel de Den Den Mushi. C’était sûrement Langélius.

-- Akaike ! Akaike ! Si tu m'entends fais ce que je te dis ! Ginji Sasaguu approche de la mine ! Sortez tous de là le plus vite possible ou il ca complètement la détruire et vous serez enterrés vivant ! Je vais tenter de le retenir dès que j'ai retrouvé mes esprits ... J'ai été un peu malmené ... N'oublie pas que nous devons le tuer ensemble. Seul tu n'as aucune chance ... Il est très puissant. --

ALLEZ, TOUT LE MONDE SORT !!! COURREZ TOUS !!! CA PEUT ÊTRE DANGEREUX DE RESTER LA !!!
Hein ? Mais pourq…
Faîtes ce que je vous dis !!

Tout était clair désormais. Ginji était déjà venu dans cette fabrique, et il avait miné tous les coins et recoins. C’était lui qui avait construit ce tunnel grâce à son pouvoir qui favorisait la faiblesse du granit gris.
S’il avait miné ainsi toute la fabrique, c’était sûrement parce qu’il comptait la faire exploser, et si quelqu’un toucherait ne serait-ce qu’à une seule de ces mines, cela enclencherait une explosion grandiose, gigantesque. En d’autres termes, nous risquions de mourir si nous restions ici.
Mais heureusement nous avions pu nous en sortir à temps. Et dehors, quelle surprise nous attendait… Ginji Sasaguu en personne avec une troupe de pirate énorme. Heureusement que les templiers de l’île étaient venus nous porter secours.


Jildas, on est là ! Mais que… ?!

BOUM


Que…

La mine et la fabrique avait complètement explosé en quelques secondes. Ce devait être à cause de quelque chose qui avait actionné une mine, et du coup ça à fait explosé tout le reste. Heureusement que nous étions sortis à temps… Nous étions à deux doigts de la mort.
Je demandais alors à Sigmaël qui restait choqué à cause de la soudaine explosion de garder Apple à côté de lui. Je me rendais alors à côté de Jildas qui était semblait avoir commencer un combat avec l’Homme-Apocalypse.


Ainsi donc tu es Ginji… tu es vraiment malin, comme je peux le constater…

Qui est-tu ? Un de ces chiens du gouvernement ?

Je suis Kody Akaike, inspecteur. Et je dois dire que ton affaire m’a particulièrement donnée du fils à retordre… Enfin bref, en d’autres termes… je sais quel était ton réel but en venant ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: L'affaire Ginji Lun 21 Jan - 13:38

J’étais bien content de voir Jildas en vie tout comme lui, venait-il de m’annoncer. Mais l’heure n’était aux retrouvailles pour le moment, mais plutôt au combat. Si Jildas avait commencé, j’étais venu pour lui prêter main forte. Mais il n y avait pas que moi en effet. S’il y a bien quelqu’un dont j’ignorais la puissance ici, c’était Sigmaël, l’évêque. J’avais seulement pu faire un constat sur ses capacités physiques : il semblait très massif, très rodé, et devait être un sabreur expérimenté. Peut-être que Jildas pensait la même chose que moi, je n’en savais rien. Mais sa force physique était si incroyable que mon constat était quelques peu erroné. Et j’avais pu le voir lorsqu’il avait donné ce formidable coup de livre sur la tête de Ginji. Le choc causé par le livre sur sa tête avait eu pour effet de la fendre, et du sang jaillissait de sa boîte crânienne. Je fus longtemps pantois devant une telle manifestation de force. A ce moment là, je me disais que j’étais content de ne pas avoir un tel adversaire en face de moi… Mais je n’étais pas au bout de mes surprises.

Tout est allé si vite au bout d’un moment. Lui qui avait empoigné son épée de granit-marin, puis à une vitesse folle est parti découper les pirates de Ginji en créant grâce à son sabre un tourbillon de lames de vents en leur encontre… et tout cela en usant d’une dextérité remarquable. Pas de doutes, Sigmaël était bel et bien un combattant hors-pair. C’était bien l’une des rares fois où j’avais pu voir une technique aussi meurtrière et destructrice. Du coup, rien qu’avec cet exclamation de force, on voyait bien pourquoi l’île était réputée imprenable.
Mais la stratégie du jeune Ginji allait avoir raison de la force de Sigmaël.

Alors que Sigmaël allait foncer une nouvelle fois pour attaquer de front Ginji, celui-ci eu dans l’idée d’employer une diversion afin de miner la robe de l’évêque. Ce n’est qu’après, lorsque Sigmaël avait été frappé de plein fouet de par les mines, que Ginji nous révéla ce stratagème ingénieux. Son pouvoir était vraiment effrayant en y repensant… il est quand même venu à bout d’une fabrique entière très résistante. Sigmaël quand à lui s’était retrouvé au sol, sonné par l’attaque carbonisatrice.


Templiers ! Ecoutez-moi bien ! Moi et Akaike allons tout faire pour le vaincre, alors rentrez vous mettre à l'abri, cet homme possède des pouvoirs capables de détruire des zones entières. C'est un ordre, n'oubliez pas que le gouvernement a autorité sur cette île. Prépare-toi, Ginji. La comédie est terminée, tu vas faire face à la force de deux agents gouvernementaux. Fu fu fu ... La Marine c'est du pipi d'âne à côté de nous ... Le Chapeau Noir a une toute nouvelle proie...

Il avait tout dit. A nous deux, on pourrait l’avoir et surtout si on usait d’astuce. Les soldats chrétiens avaient aussitôt libéré la place, reculant de quelques mètres, obéissant ainsi à l’ordre de Jildas.
Ce dernier procéda aussitôt à une action bien étrange. Je me demandais pourquoi il ôtait ses hauts pour enfin dévoiler la moitié de son corps…


KYAAAAA !!! IL SE DESHABILLE !!! @@



TA PAS HONTE ?! DEVANT DES ENFANTS EN PLUS !! FERMEZ-TOUS LES YEUX, HUHU~

Je savais aussi que cette manie allait faire réagir Apple… Enfin…
Je n’allais pas tarder à savoir pourquoi Jildas avait réagi de la sorte. J’aurais du penser dés le début à ce qu’il m’a dit dans l’après-midi, à savoir qu’il à mangé un fruit du démon.
Et ce fruit, ce n’était autre qu’un Zoan à en juger par les prémices métamorphiques. Au fur et à mesure qu’il se transformait il devenait plus grand, plus long et plus vert. C’était impressionnant, on aurait dit un lézard ou un reptile dans ce genre là. Ce genre de transformation m’avait toujours étonné… il restait aussi quelques attributs humain sur Jildas, on pouvait donc en déduire que cette phase là était une phase mi-humaine mi-lézard, ou autre reptile y ressemblant.


Impressionant…


Mais pas le temps de s’extasier, non, car Ginji, après avoir sorti des couteaux de son manteau il se mit à les lancer en notre direction. De justesse je les avais esquivés en entamant une course sur la droite. D’ailleurs, ce n’était pas des simples couteaux mais des couteaux explosifs. Sans doute Ginji les avaient minés au préalable, il s’en était fallu d’un cheveu pour qu’il ne me touche. Je ne savais pas si Jildas avait esquivé tout comme moi, mais je pensais que lui aussi devait être plein de ressources.
Enfin, quant il fini d’envoyer le reste de ses couteaux, Jildas avait usé du Geppou pour arriver au dessus de la tête de Ginji pour enfin s’y laisser retomber. L’attaque l’avait touchée de plein fouet, mais il essaya de la contrer en attrapant sa jambe. Heureusement Jildas était aussi d’une extrême agilité et se défit de l’emprise du jeune pirate en effectuant sauts et acrobaties vers l’arrière.
Mais juste après je ne le vis plus. Il avait disparu derrière des buissons là ou il avait terminé sa course folle. Pas le temps de se soucier de lui, Ginji venait déjà à ma rencontre. J’essayais du mieux que je pouvais de rester loin de lui, sinon il pourrait utiliser la même méthode qu’il avait appliquée pour venir à bout de l’évêque et me servait de mon révolver à six coups pour essayer de l’atteindre. Finalement, j’avais fini par toucher son épaule. Il était tombé mais s’était relevé vite, la main sur l’épaule. Et la Jildas finit par réapparaître du sable tel une taupe… je ne savais pas trop comment, mais en tout cas il avait réussi à immobiliser Ginji.


Tu es fait comme un rat, Ginjii Sasaguu. Fu fu ... On dirait que la coopération a eu raison de la stratégie. L'union fait la force, ne l'oublie pas. Akaike ! Occupe-toi de le tuer de la manière qui te plait le plus ... hin hin. L'épée de l'évêque n'es plus très loin si tu veux ... Ar ar !

Raah ! Sales chiens ! Vous allez vous attirer les foudres du Yonkou si vous faites ça !

Les foudres du Yonkou ? Non je ne crois pas… et je ne pense pas qu’il s’intéresserait à toi d’avantage, d’autant plus que tu ne lui es plus d’aucune utilité…

Lui avais-je répondu aussitôt. Mais il semblait sûr de lui, comme si il croyait vraiment que Kaguya allait se ramener pour venir à sa rescousse… cela me faisait sourire.

Tu racontes que des conneries ! Qu’est-ce que tu en sais d’abord ? Tu ne l’as sûrement jamais vu !

i]J’allumais alors une cigarette pour ensuite la porter à ma bouche.[/i]

Puisque tu es fini, autant tout te dire du début a la fin… Bien. Commençons par lever le mystère sur ce que tu as manigancé depuis le début. Déjà, tu es rentré dans cette fabrique aujourd’hui même, et ce pendant l’après-midi.

Un bruit d’étonnement survint alors parmi les templiers.

Mais c’est impossible, Agent Akaike ! Personne n’est entré dans la grotte de la mine aujourd’hui, c’est même nous qui avons surveillé l’entrée !

Normal, il n’est pas passé par au dessus, mais par en dessous.

QUOI ?! Mais ça aussi c’est impossible, il n y a que du granit gris en dessous ! On ne peut pas le creuser, c’est une matière qui est aussi résistante que le diamant !

J’expirai une bouffée de cigarette.

Et bien dans ce cas, comment expliquez-vous que votre fabrique ait été complètement détruite, ainsi que la mine de fer ?

Les templiers avaient sûrement omis ce détail qui était l’une des clefs de mon raisonnement. Ils s’étaient presque tous retournés vers la mine qui croulait sous le feu et les cendres. Expirant une nouvelle bouffée de cigarette, je continuais :

Eh bien moi je vais vous l’expliquer : s’il y a bien une chose à laquelle le granit gris est sensible, c’est aux explosions ! Rappelez vous cet incident d’y à vingt ans, où un médecin avait fait détruire une maison en granit gris qu’avec un liquide explosif !

Un des gardes s’écria :

Je m’en souviens ! C’était quand Kaguya était venu sur l’île il y a vingt ans, la même période où il y avait l'incident du docteur Fumi !

Voilà comment Ginji à procédé : il à usé de son fruit du démon pour construire une galerie en dessous de l’île pour enfin la terminer à l’intérieur de la bâtisse !

Mais comment aurait-il fait ? On l’aurait remarqué sur Shisaï ! Aujourd’hui, il y avait des templiers partout !

J’inspirai et expirait une nouvelle bouffée de cigarette.

Vous oubliez que l’amoncellement de granit gris sur Shisaï à crée des presqu’îles presque tout autour de l’île. Ginji à donc simplement utilisé une de ces presque-îles pour commencer sa galerie sous terre, presque-îles que vous avez omis de surveiller bien évidemment… et c’est d’ailleurs pour cela qu’à mon arrivée j’ai vu de grosses bulles qui remontaient à la surface. Elles provenaient des explosions que Ginji faisaient en créant sa galerie… je me trompe Ginji ?

Il avait baissé les yeux quand je m’étais tourné vers lui. Je devais avoir raison, il ne cherchait pas à se défendre. C’est dur de penser qu’un stratagème aussi bien pensé est dévoilé d’un seul coup par un seul homme en quelques secondes, et je sais pertinemment ce que l’on ressent à ce moment là : de la surprise, du refus et de la haine.
Cependant, les gardes ne semblaient pas être satisfaits.


Mais alors… pourquoi a-t’il détruit la fabrique ? Il a déjà prit tout ce qu’il y avait dedans ?

Non. Il n’a absolument rien pris, étant donné qu’il n y avait strictement rien à l’intérieur.

HEIN ?!

C’est vrai.

Sigmaël s’était reveillé.

En réalité, le gouvernement saisit plusieurs fois les pièces en granit marin avant de nous les rendre. C’est pour pouvoir éloigner les pirates comme cet inconscient de Ginji.

Je continuais mon raisonnement.

Pris de colère, il à décidé de miner toute la fabrique pour la détruire sous nos yeux. Ce serait aussi un compromis pour faire croire à Kaguya qu’il n y avait rien dans la fabrique. Kaguya ne l’aurait jamais cru si il aurait dit qu’il n y avait rien dans la fabrique. En d’autres termes…



Voilà pourquoi Kaguya à choisi Ginji : c’était parce qu’il aurait l’avantage dans cette situation, et il pourrait ainsi s’accaparer les armes sans problème. Kaguya savait où se situait la fabrique et savait aussi que le granit gris était facilement destructible, il à donc transmit tout cela à Ginji qui s’est empressé d’agir… C’était bien sûr par pur profit, Kaguya ne se soucie que très peu de ceux qui lui obéissent au doigt et à l’œil.

Tout le monde se taisait suite à ce que j’étais en train de dire. Je ne saurais dire avec exactitude si mon récit avait été convaincant où non, mais j’avais fait éclater la vérité au grand jour. Ginji s’était fait manipuler par Kaguya, et lui semblait être mal en point rien que par tout ce que je venais de dire.

Jildas, je pense qu’un envoi à Impel Down ferait le plus grand bien à notre invité…

Vous ne vous en tirerez pas comme ça, je n’ai pas dit mon dernier mot !

Il se défit aussitôt de l’emprise de Jildas en profitant d’un moment d’inattention de sa part pour s’enfuir en effectuant de hauts sauts. Mais heureusement j’avais su réagir au quart de tour. M’approchant de lui avec un Geppou, je le visais avec mon révolver à six coups.

« Dièze Gun ! »


La détonation retentit, et les six balles se dirigèrent vers Ginji. Je l’avais touché de plein fouet. Atterrissant au sol et en regardant s’écraser le pirate, je soufflais sur mon pistolet.

Ta course s’arrête là, Ginji.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'affaire Ginji

Revenir en haut Aller en bas

L'affaire Ginji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Shisai Island-