AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta ) Lun 4 Fév - 1:43




Le roi et moi



Bien des choses se sont passé pour moi depuis Cold Fresh, des rencontres inédites et des aventures toutes aussi intéressante et invraisemblable que l'autre d'avant. Ma dernière aventure m'avais fait rencontrer pour une seconde fois un homme que je considère comme le roi des pillards, Kagura Ishida. Sa force reste supérieur à la mienne mais je sens que la prochaine rencontre sera la dernière. Sa force avait augmenté mais la mienne aussi et ce d'une manière plus radicale que la sienne. Notre première rencontre m'avais laissé presque mort alors que dans son cas aucune égratignure n'avait été infligé, la seconde m'avais laissé certes ammoché mais il avait subis autant de dégâts que moi tout en perdant encore une fois la majorité de ses esclaves et tous ces généraux accepter le petit dernier qui affichait un avenir prometteur à sa façon. Durant cette rencontre j'avais fait deux découverte, la première fut ce dernier générale pillard ou plutôt son pouvoir, j'avais vu des fruits du démons très bizarre mais rien ne se comparait jusqu'à maintenant avec le sien. Je ne comprends pas toujours comment il fait et qu'elle sont les limites et terme employer pour son pouvoir mais il arrive a inventé de véritables créature vivante possédant des charactéristiques animal ainsi que des pouvoirs pour la plupart lier aux éléments. J'imaginais bien que quelqu'un puisse inventé ce genre de choses ou bien ce basé sur le pouvoir de Johan et en produire toute une série littéraire pour des enfants basé sur un univers remplis de ces uniques créatures et des gens pouvant se les appropriés pour ensuite les entraîner et les faire combattres dans une arène pour la gloire éternelle ou un truc dans ce genre. La seconde fut James Marshall un caporal de la marine, une tête brûlée et combattant de première lignes certe mais ce petit avait un avenir prometteur devant lui, sa lame ne manquait pas d'affûtement et ses sens n'était pas ceux d'un paysan, le temps et l'enchainement de mission comme celle d'Ohara ferais de lui un homme respectable. J'avais pris sous mon compte d'emmené ce guerrier hors des paisibles blues pour affronter Grand-line mais mes obligations ne me permettais pas de le trainer comme un bras droit pour l'éternité et donc notre chemin ce sépara très peu de temps après avoir entré en ces eaux périlleuses.

Je n'avais cependant pas de travail à proprement dit, j'étais à bord d'un navire et voguais tranquillement sans destination à proprement parler, une ronde de surveillance typique qui se finirait d'ici quelques jours par un manque de provision et donc nous devrions refaire le plein sur une île quelconque, le mieux était de prévoir une trajectoire à l'avance pour tomber sur un endroit habité et non l'une de ces îles remplits exclusivement d'une nature sauvage et indompté. Il fut sympathique pour moi de retourner encore une fois sur l'île de Whiskey Peak, à croire que mon nom serait graver un jour ou l'autre dans ce village peupler certes d'honnête citoyen mais aussi d'une large quantité de petits voleurs et surtout de ceux qui chassent les têtes de n'importe qui moyennant une prime raisonnable. L'affaire Gipman avait secoué ce village mais ce qui brusquà le plus la paix dans ce coin accueillant de Grand-line fus mon combat contre Ryuuk Sawayoshi, un garçon très sympathique et très fort mais malheureusemnet pour lui il était pirate et connaissais depuis l'enfance mon petit fils. Cette amitié entre eux voulait dire que je devais me débarrassé de lui pour ne pas avoir d'ennuie plus tard lorsque je retrouverais Zaeth. Ce combat fus d'une durée acceptable mais les dégâts impliquer sur les bâtiments ainsi que le fait que ce match est été nul pour des raisons hors de mon contrôle ont ternis légèrement ma réputation, enfaîte ma réputation est resté intacte mais les gens de Whiskey Peak me connaissant maintenant de visage sont plus alerte, ceux qui craigne la loi ce planque à mon passage, ceux qui la respectent sont très aimables mais essaies de garder leur distance tout d'un coup qu'une bataille sans précédant se déclenche aussi rapidement que la dernière fois.

J'ignorais à cet instant qu'une autre rencontre des plus inattendu m'attendrait sur cette île et encore aujourd'hui je me demande si ce que j'ai fait ce jour-là est une bonne chose. Mon arrêt dans les environs fut pour un ravitaillement à la base mais beaucoup de mes soldats étaient fatigués et d'autre un peu grognons, la soirée commençais et pour donner à tous un moment de paix j'annonçais que nous allions tous rester pour fêter, ce soir ils seraient tous libre et le lendemain aussi mais ensuite à la première lueur tous et toutes devraient retourner sur le pont et être actif. Les mécontent pouvaient festoyer et s'amuser, les gens fatiguer prendre des heures de repos sans interruption, le meilleur des deux mondes pour eux comme pour moi. Il y a des jours ou les monté en grade sont un poids énorme, diriger autant de tête sans perdre leur respect et ne faire aucune erreur de sorte que la marine soit toujours blanche et resplendissante. Beaucoup de membre de la marine avaient bifurqués dans le camp des pirates durant les dernières années, c'était extrêmement frustrant de voir que plus notre croisade contre leur type avancait plus la tâche devenais insurmontable, heureusement que le morale d'acier des marines est resté intacte malgré les quelque mauvaises passes. La plus récente d'entre elle à ma connaissance était Cold Fresh, tellement de mort et aucun dirigeant de la marine n'avait pensé créer une petite après-midi pour leur rendre honneur, c'était là un manque de leur part, une des raisons qui me forçait à avouer que le gouvernement avait ses tords et que le fait que certains membres de notre équipe est passé dans le camp adverse ne me surprenne pas.

*Tsssss, quand j'y repense ça me donne la nausée, autant vomir pour une bonne raison...direction la taverne...*

Ce soir-là je décidais que moi aussi j'allait relaxer mais pas seulement rester dans mes quartiers à ne rien faire, un petit remontant ne me ferais pas de mal mais les bars sur les quai était remplit de marine alors je décidais d'aller à la taverne la plus éloigner possible pour avoir la paix. Sans tenue officiel de la marine et avec de la discrétion je n'aurais aucun problème à gagner une sainte paix pour quelques heures au moins. Le scorpion rouge, un pub tranquille fus ma cible après quelques dizaines de minutes à chercher un endroit tellement reculé que je ne verrai pas la moindre tête appartenant à mon peloton du moment. Effectivement à l'intérieur il n'y avait que très peu de gens et aucun d'entre eux ne m'étais familier. Je m'assied au bar et commanda un breuvage assez corsé et écouta en silence les pauvres discutions tout autour de moi. Certain parlais de moi sans savoir que j'étais à quelques mètres, d'autre d'une bataille entre deux citoyens du coin pour une charette brisée. Rien ne m'intéressais mais le destin allait me jouer un sale tour alors qu'une personne entrait dans l'établissement. Le Barman levais les yeux et incertain leva la voix en direction du nouveau dans la place.

¨Bonjour monsieur que puis-je pour vous?¨


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta ) Mar 5 Fév - 10:59





    • Retrouvaille


    Les logias, sans doute les hommes et les femmes les plus puissants de la planète usant de pouvoir titanesque. J’avais survécu à deux combat contre ces personnes, un combat contre un membre de la marine, Pandam usant du Logia de la neige et aussi un pirate nommé Ketsuki usant de la foudre. Ces deux combats ne m’avaient pas laissé indemne, c’est pour cela que j’étais venu me reposer à Whiskey Peak pendant quelques jours histoire de me remettre de mes émotions passées. Malheureusement pour moi, mon arrivée ne passa pas inaperçu comme je l’aurais voulus. Un bon nombre de soldat de la marine et de pirate local s’attaquèrent verbalement à moi. Les uns pour les avoirs trahit et les autres pour avoir rejoint le camp des corsaire. Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que j’ai fait exactement ce que je voulais , je ne regrettais rien de ce que j’avais pu faire ou ce que j’aller faire dans le camps des corsaires. Pour le moment, j’étais seul, Oga était partit en mission pendant que je m’occupais des taches moins importante, des missions assez simple en fait qui ne demandais la plus part du temps juste des muscles afin de capturer ou de tuer quelques pirates se croyant trop fort. Enfin, même si tué des pirates me faisais légèrement mal au cœur, je n’y pouvais rien, c’était mon job.


    J’étais arrivais sur l’ile le matin même. Commençant à marcher dans la ville en direction du marché pour pouvoir faire mes courses. C’est là que j’ai rencontré mes premiers opposants, une bande de pirate saoul qui finit malheureusement en enfer. Après cet incident, j’ai décidais de me rendre dans un bar charmant situé un peu à l’écart : Le scorpion rouge. Un bar un peu mal famée. Entrant à l’intérieur, je me suis assis à côté d’un homme et j’ai commandé un verre de limonade. Le serveur me tendit ma commande après quelques instants. Portant la boisson à mes lèvres, j’en bu quelques gorgées, souriant et m’adressant ensuite à l’homme :


    ”Hey Noah, ça fait un baille.”





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta ) Mar 5 Fév - 23:27




Le petit prince



Alors que ma petite soirée allait enfin commencer et que le calme régnait tout autour de moi un petit nouveau entrais dans l'établissement, il avança tout en laissant le plancher de bois craquer sous chacun de ses pas. Le barman lui avait demandé ce qu'il pouvait faire pour lui ou elle mais la personne qui marchait dans ma direction ne disait pas un mot, je ne me senti pas en danger, personne ne disait rien ou ne réagissait, son reflet dans le miroir devant moi de toute façon me démontrait bien qu'il n'était pas là pour ma tête, je ne voyais pas son visage seulement une partie de son torse et cette accoutrement me disait quelque chose. Il s'assied à mes côtés et commanda une simple limonade, sa voix frappais très fortement dans mes oreilles, les souvenirs d'une mission avec un homme possédant la même voix me revint tel un flashback instantanément. Je ne fus que sur et certain que lorsqu'il s'adressa à moi comme si de rien n'était. Le fait qu'Astral Senta est survécue à Cold Fresh et qu'il était maintenant membre d'un équipage corsaire ne c'était rendu à mes oreilles qu'il y a quelques jours, sur le coup j'étais content de le savoir en vie mais qu'il est tourné sa veste à la marine sous un certain point ne m'enchantait guère. Je détestais les pirates mais les corsaires était selon moi pire. être de l'autre côté de la cloture mais jouir d'une protection du gouvernement, une bande de lâche qui n'attende que le bon moment pour retourner leur veste, des serpents de mers, de vicieux compagnons. Nos regards ce croisèrent, il était vraiment de bonne humeur mais pour ma part le croisé n'était pas totalement un joyeux moment, il dut le voir dans mes yeux.

¨Content que tu sois vivant mais fait attention, certains membres de la marine n'aime pas les gens dans ton genre, moi y compris malheureusement.¨

Il ne reçu de moi qu'un conseil dont il n'avait guère besoin, Astral n'était pas bête bien qu'il possédait une forme animale. Je ne lui avais pas fait de commentaire vraiment méchant ou bien pas chercher à immédiatement le tuer mais notre lien n'existais plus que par l'état d'une connaissance. Vous ne pouvez pas savoir comment il est inconfortable d'avoir à ces côtés un ancien compatriote mais de ne pas pouvoir lui faire payer sa trahison pour la simple et unique raison que ton gouvernement que tu as juré d'honorer et servir, protège les gens de leur calibre. Je fis cul sec d'un bon petit verre de rhum brun et en demandais un second. Je craquais mes jointures et passais mes mains derrières ma tête un moment.

¨Alors, suivre le fameux Oga t'apporte ce que tu désires? À ce que je vois tu as la santé c'est déjà ça de pris.¨

Je n'allais pas l'ignorer n'y quitté l'endroit alors autant entretenir une conversation avec lui sans pour autant être totalement odieux avec lui, il avait choisi un chemin de vie, il avait forcément ces raisons et bien que je n'approuvais absolument pas ce genre d'idée, c'était son choix et chacun est libre de son destin. J'espérais désormais qu'il ne tombe pas dans la classification des pirates car sinon je serais obligé de lui couper la tête. Une marée de gens commencèrent tranquillement à arriver, le Scorpiuon rouge allait faire de bonnes affaires ce soir-là. Je regardais furtivement dans le miroir et autour de moi, pas un seul marine à première vue. Quelques individus douteux mais rien de sérieux, ce qui attira le plus mon attention fus l'arrivée d'un garçon, probablement dans les 17 ou 18 ans avec sa petite clique.


Damian Hedner IV, progéniture d'une famille riche de Goa qui n'aspire qu'à une chose, faire briller l'emblème de la marine. Les trois premiers Damian furent tous des marines, tous tombèrent au combat certe mais ne furent pas de vaine victime, celui-ci par contre avait diverger du droit chemin et clairement fait comprendre que les idéaux de sa famille ne lui importait guère. Maintenant sa vocation était tout le contraire d'un bon membre du gouvernement, il s'opposait directement à nos idéaux et cela en faisait un membre de la révolution bien qu'aucune rumeur n'est faite mention qu'il est directement rejoint le mouvement, un cavalier seul autrement dit même s'il semblait accompagner d'amis. On raconte qu'il n'a jamais dégainer une seule fois sa lame bien qu'il ne manque pas d'afficher le fourreau et la garde de sa rapière, une sorte d'avertissement de ne pas s'engager dans des hostilité avec lui. Je ne connaissais pas l'étendue de son talent, de simples rumeurs sur le fait qu'il n'ai pas dégainer une seule fois et qu'il n'avait apparamment perdu aucune altercation. Difficile de dire s'il s'agissait de chance ou bien d'un manque d'information, était il si formidable que cela? la plus grosse rumeur proviens de son casque, le crane d'une créature qu'il aurait autrefois abattu et maintenant lui servant de couvre tête , l'origine de la créature est inconnue, une race probablement éteinte désormais.

Celui-ci commença à déblatérer tout un tas de connerie sur le gouvernement, rien de très jolie à entendre. Il ne faisait aucun doute qu'il était sous l'effet de l'alcool d'hors et déjà et qu'il parlait pour parler mais même saoul une personne ne dit pas de mensonge et révèle sa vraie nature. Tout ce qui sortait de sa bouche était probablement son vrai mode de penser et cela me dégoûta à un tel point que j'eux envie de demander au barman une serviette pour déglutir légèrement. Je me levais de mon siège en adressant un salut de la tête à Astral et me dirigea vers leur table, ces amis se levèrent et ce mirent en position de défense à sa place.

¨Bon..ont fait sa simple, soit il dégage de ma vue soit vous nourrissé tous les vers dans moins de trois minutes.¨

Ce fus bien assez pour m'attirer des ennuis, ces hommes étaient peut-être des grosses brute mais même en étant un tireur d'élite et donc un combattant de longue porté, je saisie avidement le bras du premier et lui cassa littéralement le poignet, pas besoin d'utiliser mon fruit du démon contre un gars de son genre et certainement pas contre n'importe quel d'entre eux. Soudain je fus propulser à travers le mur de gauche et fus éjecter dans la ruelle, ce gamin avait donc au moins un serviteur qui avait quelques choses dans les bras. Je me relevais dans l'étroite allée, celui qui sortie par le trou que je venais de créer et donc mon adversaire surprise était Damian, je ressentis la douleur dans mes côtes, je vennais de recevoir un coup de pommeau ou bien de fourreau, qu'importe lequel il s'agissait, ça possédait vachement de la force. On aurait dit qu'un gros chien venais de me donner un coup de boule.

¨Touche pas à..hic...ma...hic..fa.fa..faaa..famille¨

¨Maintenant qu'ils sont hors de mon champ de vue, ça ne sera pas un problème d'obéir à tes ordres...toi par contre tu es toujours sous mes yeux....¨

Je me relevais, prêt à porter le prochain coup.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta ) Ven 8 Fév - 14:42






• Des retrouvailles mouvementées ! ..

---------------------------------------------------------------------------------
L’ambiance dans le bar avait l’air d’être devenue subitement plus lourde. Le fait que je lui ai parlé si facilement sembla presque rendre Noah nerveux. Bon, même moi je devais avouer que je n’avais pas fait les choses avec délicatesses, mais cela n’avait jamais été mon fort de toute façon. Attendant sa réponse, je prit le verre de limonade dans ma main droite et le faisant tourner lentement, je l’ai porté à mes lèvres pour faire comme si de rien n’était. Je comprenais même que le seul fait de me voir en vie devait être surprenant en effet car j’avais était déclarer mort lors de la bataille de Cold Fresh. Bataille durant laquelle j’ai étais blesser assez sévèrement et donc rapatrié sur le continent. La rumeur de ma mort étant donc complétement infondée.


Je me suis ensuite tourné dans sa direction un sourire aux lèvres, je n’étais pas mécontent de le voir. Mais, comparé à moi, lui n’avait pas l’air particulièrement heureux, cela pouvait ce voir à cause de son air neutre. Je le comprenais, cela ne devait pas être simple d’avoir en face de soi un ancien compagnon ayant trahis son gouvernement et qu’il ne peut toucher car il est devenu un corsaire. Il devait sans doute ressentir de la frustration, ce qui me chagrinait légèrement. En effet, même si je n’avais fait qu’une seule mission avec lui, il m’était apparu comme un homme bon et sympathique, cela me faisait donc un peu de peine pour lui. Après quelques secondes de plus, il prit la parole afin de me répondre.


Il disait qu’il était content de me voir en vie mais que certaines personnes lui inclus n’aimaient pas trop le fait que j’ai trahis la marine. Bien sûr, je pouvais comprendre le fait qu’en tant que traitre, il n’avait peut-être pas envie de me parler, ce que je trouvais quand même dommage, car même si nous n’étions pas les meilleurs amis du monde, nous entretenions quand même d’assez bonne relation. Après sa réponse, un silence religieux prit place dans le bar, il ne l’avait pas dit sur un ton trop cassant, mais le ressentit était le même. Après quelques secondes, il but son verre de rhum cul sec et prenant une pose plus pausée, il reprit la parole :


¨Alors, suivre le fameux Oga t'apporte ce que tu désires? À ce que je vois tu as la santé c'est déjà ça de pris.¨


Apparemment, il avait décidé de ne pas m’ignoré, ce qui était déjà un bon signe. Il devait quand même se douter que si j’avais fait ce choix, je devais avoir mes raisons. Et il est vrai que j’en ai, l’envie de liberté principalement. Mais aussi une folle envie de parcourir les mers, choses possible dans la marine certes, mais pas avec autant d’esprit que dans la piraterie. Après ses paroles, j’ai commandé un autre verre au barman qui acquiesça d’un mouvement de tête prenant mon verre pour verser dedans une grande rasade de limonade. Le récupérant et lui adressant un mouvement de tête pour le remercier, j’ai porté le vers à mes lèvres pour en prendre une gorgée. Le posant ensuite sur le bar, je me suis tourné pour regarder droit dans les yeux noah et surtout pour lui répondre :



« Noah, je me doute que te retrouver en face de moi ne dois pas t’enchanter au plus haut point. Et je sais aussi que tu as surement envie de me faire payer ma trahison, mais le fait que je sois un corsaire t’en empêche. Avant de continuer, je vais te dire pourquoi je suis parti de la marine. Je ne nie pas que j’ai passé de très bon moments-là bas, mais mon envie de liberté était plus forte et le gouvernement est trop corrompu pour être bon. Je sais que tu vas mal prendre ce que je viens de dire, et je m’en excuse. »


Maintenant je lui avais expliqué les raisons de mon départ, c’était à lui et à lui seul de se forger une opinion. Après mon discours, je me suis remis face au bar buvant d’un cul sec ce qu’il restait de ma limonade n’attendant même pas une réponse de mon ancien compagnon. Le bar était à présent assez agité, une personne connue venait de rentrer. Me retournant alors, je pu voir de qui l’agitation émanait. C’était un jeune homme, qui devait à peine être majeur, avec en guise de couvre-chef, un crane d’origine animale sans doute. Même si je ne l’avais jamais vu, j’avais entendu parler de lui. Il était le dernier représentant d’une puissante famille adorant la marine, ses trois grand frère étant mort au combat.


Par contre, le dernier des enfants n’avait pas l’air du même avis que le reste de sa famille. En effet, à peine arriver dans le bar, il s’installa à une table en plein milieu avec autour de lui ses cinq gardes armés jusqu’au dent. Vu la couleur de son nez, on pouvait deviner sans mal qu’il était pas mal ivre. En plus de crier sur les clients du bar, il commença à parler d’une façon peu élogieuse de la marine, des paroles qui me firent sourire mais qui devez rendre Noah furieux. En effet, à peine j’ai eu le temps de tourner la tête qu’il était déjà partit vers la table des agitateurs. De là ou j’étais, je ne pouvais pas attendre leurs conversations, je voyais juste qu’apparemment, les gardes étaient prets à sortir leurs armes. Après quelques secondes d’un silence puissant, Noah reçut un coup de fourreau de la part du jeune homme ce qui l’envoya directement dans la rue à travers un des murs du bar.


Après ce coup rapide et puissant, le jeune héritier sortit par le trou que venait de faire Noah alors que ses gardes commençaient à le suivre. Commençant alors à sourire, je me suis levé et me suis mis juste devant le trou empêchant les gardes de rejoindre leurs maitre. Ceux-ci, fier d’être plus nombreux que moi me sommèrent de partir sur un ton emplie de colére et de dégout, un ton que je n’appréciais pas vraiment et j’aller leurs faire comprendre, après tout, leurs maitre avait cherché Noah, il est normal qu’ils n’interviennent pas durant son combat, question d’honneur. Mais avant, je pris la parole m’adressant à eux :



« Je ne vais tout simplement pas vous laissez passer messieurs. Votre chef à ouvertement défié mon ami, il est donc normal qu’ils règlent cela entre eux. Mais ne vous en faites pas, je vais moi-même jouer avec vous…


Quand j’eu fini de parler, mon regard changea, mes yeux gris prenant alors une couleur rouge, ma taille augmentant considérablement, de long poils blancs commençant à poussaient sur tout mon corps, ma mâchoire devenant plus impressionnante, des crocs sortant de ma bouche, des griffes à l’extrémité de mes doigts et une crinière à la place de mes cheveux. Relevant la tête, j’ai lancé un rugissement pour leurs montré que j’étais là.


---------------------------------------------------------------------------------

TO BE CONTINUED


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta ) Sam 9 Fév - 3:55




Admirable...non je déconne



Ainsi donc notre cher Astral rêvais de liberté, ce rêve presque illusoire l'avait emmené à quitter un gouvernement selon lui trop corrompu et stricte pour l'aider a réalisé ses objectifs et abriter son style de vie. Je ne lui en voulais pas sérieusement, servir le gouvernement voulait dire d'être un chien avec une laisse, condamner à suivre les ordres de son maitre sous la menace de sévère réprimande. Pour ce qui était du côté corrompu j'étais d'accord avec lui, j'étais au courant de plusieurs agissements dans nos rangs qui n'étaient pas très éthiques et bien que chacune d'entre elles furent démanteler, je n'arriverai jamais à faire cesser les mauvaises graines de germer au saint de notre ligue. Des personnes très hauts placés tirais les ficelles et répandait ces mauvaises graines un peu partout sur le globe, ainsi donc l'infection ne cesserais que lorsque ces grandes têtes serait couper mais pour l'instant ceci reste impossible. J'avais fortement envie de lui dire qu'il se m'éprenais sur mes intentions, qu'il n'était pas un déchet pour moi mais mon statut de Colonnel m'obligeais à donner l'exemple en public, je ne pouvais pas fraternisé de trop près avec un corsaire. L'arrivée de la petite bande de révolutionnaire fus un élément sauveur, je pouvais désormais changer de sujet et m'occuper d'eux et ainsi faire respecter la loi tout en me délaissant tranquillement d'Astral qui n'avait rien à voir avec ce petit problème. Ma discussion avec les hommes de mains du petit fils de riches ce termina par un allé simple à travers le mur de la taverne me laissant adosser dans la ruelle voisine contre le mur extérieur de la maison voisine. Damian sortie de l'embrasure que je venais de créer, il étais peut-être saoul comme une botte, il ne manquait pas de sérieux et était près à me faire payer mon attaque envers un membre de sa famille. Évidemment il faisait référence à ses équipiers comme une famille, ces hommes n'étaient pas des frères. Je me relevais lentement et lui fit bien comprendre que je n'allais pas lui laisser la chance de continuer ces petites magouilles, aujourd'hui un autre garçon trop sur de lui serait arrêté dans ses élans de grandeur et ramener à la dure réalité.

Je levais la main droite et bougea les doigts et aussitôt mon adversaire semblait beaucoup moins fiers de son petit geste, ces membres ce figèrent alors que mes câbles s'enroulèrent autour de son corps. Cette technique dénommer Strand Restraint propre à mon fruit du démon était mon ouverture, ma technique de signature avec laquelle je commençais et terminais souvent mes rencontres, immobiliser et découper mon adversaire était une chose facile et sans un pouvoir permettant au corps de se séparer tel un logia, il était presque impossible de ne pas simplement perdre le combat, immobiliser par la peur de faire un mouvement et laisser les fils d'acier vous découper en rondelle les poignets et les mollets. Damian me regarda l'air de complètement ignorer la douleur, forcément ses sensations étaient altérés par l'alcool et il serait bien près à perdre un membre rien que pour me défier. Il bougea tranquillement puis après quelques essaies s'avoua vaincue.

¨Jenkis...¨

Un de ces hommes se retourna et lança une épée entre nous deux, découpant mes câbles au passage et libérant son maitre de mon emprise, celui-ci ne perdis pas de temps et fonçais dans ma direction pour me porter un coup directe de son estoc, la lame passa très près de mon épaule et je reculais alors qu'il continuait à tenter de m'embrocher contre sa lame. Je levais la main gauche et manipula quelque chose dans les airs sans que rien ne soit affecter en apparence, soudainement Jenkis fonça directement sur son patron et le plaqua contre le mur et le retint en place, mon pouvoir de manipulation était pratique et avec un pouvoir inférieur au mien il était facile de manipuler un adversaire. Je me doutais être capable de manipuler directement Damian mais je préférais jouer avec lui et je devais me débarrasser de ces amis aussi. Dommage pour son sbire mais le chef de cette bande ne reculais devant rien et la vie de ces sujets ne lui importait que trop peu, il poignarda son frère d'arme au coeur, mon contrôle sur lui ne me servais plus à rien et je laissais sont corps tomber au sol comme une pierre.

¨Pas plus de considération que cela le gamin?¨

¨Un déééé...déchet..chet..sera...remplacer.¨

Celui-ci pris sur lui de prendre encore plus de vins avant de jeter la bouteille par terre et recommencer à m'attaquer, ces coups venaient de drastiquement prendre du poids, la précision était amplifié et la force également, il réussit à me blesser trois fois au bras en tailladant légèrement la surface de mon épaule. Ainsi donc voici le secret de l'épéiste révolutionnaire le plus jeune que je connaissais, plus il était bourré plus il était dangereux. Damian était donc trop dangereux pour être pris à la légère, il était temps de simplement terminer ce combat. Mon bras gauche ce leva droit très rapidement et ma main sembla agripper quelque chose dans le vide alors que le corps de mon adversaire fus subitement parcouru de spasme avant que ses épaules ainsi que ses genoux et son ventre commencent à saigner.

*String Shotgun*

Je venais de lancer cinq de mes fils en piquer comme des aiguilles, ceux-ci transpercèrent de par en par son corps, d'habitude je n'arrive qu'à percer le corps d'un côté mais avec sa constitution fragile et le manque d'équipement de défense je traversais tout son corps, il me suffit de manipuler mes doigts pour faire revenir les fils autour de lui et de le tirer sur quelques mètres avant de le laisser saigner comme un porc. Je n'étais pas du genre à admirer mon travail ou me réjouir à la vue du sang d'un ennemi. Ainsi donc je le laissais tomber sur le sol avant de revenir à l'intérieur du bâtiment et m'occuper de ces compagnons dont j'ignorais pourquoi ils ne m'étaient pas tous sauter dessus. Un lion ce tenant devant les quelques clients encore présent dans la taverne, simplement paralyser apr la peur, Astral s'occupait donc lui-même du reste de ces crétins. J'eus à peine le temps de poser une botte dans la pièce que je me sentie en mauvaise posture et me retournais afin d'éviter de me faire percer moi aussi. Damian se tenait là derrière moi, son arme coincer sous mon bras, incapable de bouger avant que je ne relache d'un grand coup son arme pour qu'il puisse reculer, je m'assied sur le plancher de la taverne, mes jambes ballotant au-dessus du sol de la ruelle, mon adversaire un peu en retrait. Il saignait certe mais semblait très solide sur ses jambes, admirable pour un gamin de son genre. Je levais la main et lui fit un doigt d'honneur pour l'énerver et en finir avec ce lourd moment en sa compagnie.


¨Alors, tu t'amuses Damian? Moi je m'éclate comme un fou avec un adversaire de ta trempe, dommage que tu ne soit pas plus à la hauteur, mon prochain coup sera fatale alors je te conseille de simplement jeter ton arme et plier bagage avec ce qui reste de tes amis.¨

J'ignorais même s'il restait un seul d'entre eux encore vivant, je n'avais qu'à tourner la tête et regarder mais autant inviter le gamin à essayer une nouvelle fois de me pieuté comme un traitre. Le petit révolutionnaire dégaina une seconde épée celle-ci beaucoup plus standard, cacher dans un étui derrière sa cape, il ne répondit pas à mon petit monologue et encore moins à mon signe de la main, quelque chose dans ses yeux changea comme s'il devenait sérieux.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta ) Sam 9 Fév - 10:06






• Un lion contre cinq rat part one ! ..

---------------------------------------------------------------------------------
J’étais maintenant devant les cinq gardes et j’avais pris ma forme hybride. Voir un lion les avait légèrement fait reculer, quelques gouttes de sueur se voyant déjà le long de leurs tempes pour tomber dans un léger bruit sur le sol. Les pauvres, ils n’auraient jamais pensaient trouver un utilisateur de fruit du démon dans un endroit pareil et encore plus quelqu’un qui défi ouvertement leur maitre ! En effet, même si ils n’avaient pas l’air très fort, le jeune homme lui avait l’air diffèrent, il avait envoyé Noah à travers un des murs avec une facilité déconcertante. Mais connaissant Noah, je ne me faisais pas de soucis pour lui, il était déjà fort quand je l’avais rencontré et il devait avoir progressé depuis.


Mon attention se reporta donc sur les cinq hommes. Même si ils avaient l’air mort de trouille face à moi, ils ne voulaient pas se laisser faire sans combattre. Une façon de penser honorable je l’admets. Alors que je ne bougeais pas, attendant simplement que quelque chose se passe, le barman fit sortir tous les autres clients du bar par la sortie de secours pour qu’ils ne soient pas pris dans les combats. Je ne faisais aucun mouvement et le vent qui rentrer dans le bar par l’énorme trou dans le mur ne faisait que rajouter une impression de longueur à tout cela. Enfin, pour rompre le silence, un des gardes commença à parler d’une voix forte et fière mais emplie de peur. Il dit qu’ils n’avaient pas peur de moi, que leur chef allait tuer mon ami et qu’ils allaient faire la même chose avec moi. C’était juste un sursaut de fierté, un sentiment que j’allais leur enlever. Mais, avant de passer à l’acte, je voulais leurs faire un peu peur, j’ai donc pris la parole en souriant montrant mes crocs :


« He bien, vous avaient l’air sur de vous, mais bon, j’espère pour vous que vous n’avaient pas trop n’espoirs, on ne m’appelle pas le roi de la jungle pour rien mes chers ami. Pensez bien à ce fragment de fierté dans vos cœur, gardez le bien en mémoire car je vais vous l’arracher… »


Comme pour rajouter un effet scénique à mes paroles, mon air changea passant du calme le plus total à un regard emplie de férocité et d’envie de meurtre alors que je faisais craquer les jointures de mes mains ainsi que de mon cou. J’étais maintenant prêt à les envoyé dans l’autre monde rejoindre leurs créateurs, mais comme j’étais gentil, je ne les ferrais pas trop souffrir, enfin, j’allais essayais, mais bon, on n’est jamais sûr de rien après tout.


Un des cinq hommes perdit alors son sang-froid et dans un cri plein de larme fonça vers moi dans l’espoir de me donner un coup de poing, coup qui n’ai jamais parvenu jusqu’à moi. En effet, quand il fut à la bonne distance, je l’ai attrapé par la gorge, le serrant de ma main poilue et le soulevant dans les airs. Le garde se débattait autant qu’il le pouvait, son visage commençant à devenir violet, il devait souffrir atrocement. C’est pour cela que j’ai mis fin à ses souffrances en lui broyant la gorge d’un coup simple et puissant, laissant son corps sans vie tomber sur le sol dans un bruit sourd.


Ses anciens amis regardaient son cadavre avec stupeur la bouche grande ouverte et des larmes sur les joues. Ils serraient leurs points tellement fort que leurs jointures étaient blanches. Ils me regardèrent ensuite avec de la haine dans le regard, une haine qui allait les poussaient à se battre pour essayer de venger leur ami, chose qui malheureusement n’arriveras pas et pour les déstabiliser encore d’avantage, j’ai pris une nouvelle fois la parole sous ma forme humaine cette fois :


« C’est triste non ? Cet homme était votre ami, il devait avoir une femme et des enfants, je vous vois bien annoncer à sa femme et au petit Jimmy que son papa et mort parce que vous êtes une bande d’incapable. Ha ! Suis-je bête, vous ne pourrez pas le dire au petit Jimmy vu que vous allez tous mourir ici et dans quelques secondes. »


Je savais bien que mes paroles devaient leurs faire mal et c’était le but, leurs faire faire comme leur ami, qu’ils perdent leurs sang froids. En effet, un homme en colére ne réfléchit pas, il fonce sans aucune stratégie rien. Il est donc encore plus facile à abattre qu’une poule. Comme pour montrer que je n’avais strictement rien à foutre de leur ami, j’ai pris une des bouteilles d’alcool trainant encore sur le bar. Arrachant le bouchon avec les dents et le recrachant un peu plus loin, j’ai versé le contenu de la bouteille sur le cadavre. Jetant ensuite la bouteille en arrière, j’ai craqué une allumette et regardant les quatre hommes, j’ai simplement mit le feu au cadavre de leur compagnon sans aucunes émotions sur le visage. Maintenant, le combat allait pouvoir commencer.


---------------------------------------------------------------------------------

TO BE CONTINUED




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta ) Lun 11 Fév - 21:58




Le chemin d'une vie



Maintenant les choses allaient ce corsés, quelque seconde plus tôt il s'était relever et ignorant mes messages disposer à l'énerver, Damian dégaina une seconde lame et ses yeux changèrent du statut d'ivrogne à celui de guerrier. Il avança vers moi très certain de ce qu'il pouvait accomplir, je levais la main et enroula tranquillement mes câbles de fer autour de lui mais en un mouvement rapide de ces deux épées, chacun des fils tombèrent, sectionner en deux. Je repétais encore une fois la même action en y ajouta quelque mouvement pour faire dévier mes attaques mais rien n'y fit, le garçon se débarrassa avec une aise impressionnante de toutes mes tentative de l'atteindre. J'ouvris grand les yeux et siffla comme si j'étais impresionné puis me donna un léger élan afin de me relever sur le sol de la ruelle. Je lui fis un léger signe de la tête et lança quelque attaque sur le toit de la maison, quelque instant plus tard j'étais sur le toit, Damian me suivit en rebondissant entre les deux maisons grâce aux murs. Astral s'occupait de ces subordonnés à l'intérieur de la taverne, moi du petit chemin sur le toit du même bâtiment. Ce qui se passa à la suite fut digne d'un combat dans les livres imagés pour enfant, un combat très physique s'enclencha alors que je tournais autour des limites du toit, esquivant ces attaques et appliquant un plan pour le détruire en même temps. Damian me suivais de très près et chaque piège que je posais était sans effet, ses yeux semblaient analyser n'importe quoi à une vitesse phénoménale comme s'il était une machine.

¨Gamin tu te débrouilles bien quand tu y mets du tien¨

¨Est-ce moi qui est amélioré mon jeu ou toi qui a perdu le tien?¨

Il insinuait ne pas avoir franchement poussé ses limites plus prodondément mais ca grande précision et maintenant sa langue récitait des phrases complètes et bien dite signe d'une ivresse disparue. Je ne m'étais pas affaiblis depuis le début, au contraire chaque instant me redonnais des forces, je n'avais pas eu depuis quelques jours une de ces journées ou tous tes muscles travaillent d'arrache pied, il s'était relâché et maintenant reprenais leur activité normal. J'essayais plusieurs techniques, la première fut String Sniper qui me permettait d'envoyer un fil percé un adversaire comme une flèche, l'origine même de la technique String Shotgun dont il avait brillamment survécue. Je manquais trois fois ma cible alors que de son côté chacun de ces coups devenaient de plus en plus proche de me blesser. Je tentais d'enrouler un câble autour de sa gorge pour soit l'asphyxier ou soit le tuer mais il place l'un de ces lames pour contrer la mort instantané. Je n'avais plus trop le choix, je devais faire une double technique à fin de créer une diversion. Ma technique de Dreadfull Thread fus la clef de cette fausse attaque, j'envoyais mes fils ballotter dans les airs dans tous les sens, coupant le sol au passage ici et là, il esquiva les attaques et je recommençais à l'attaquer mais seulement avec la moitié des fils utiliser, l'autre moitié je la contrôlais tranquillement pour s'enrouler autour de son corps sans qu'il ne voit n'y sente rien arriver. Il lança l'un de ses lames sur moi et elle ce planta dans ma jambe, j'hurlais de douleur un temps mais continua d'appliquer avec difficulté ma stratégie. Il avança vers moi et repris sa lame entre ses mains et la leva dans les airs.

¨Ainsi s'achève la vie d'un homme qui a tenté de m'arrêter.¨

Il commença son élan mais fut complètement arrêté à la moitié du chemin, mes câbles c'était belle et bien entourer autour de son corps et je le contrôlais grâce à ma technique primaire, maintenant sous mon contrôle j'arrêtais tous ces mouvements le temps de me relever. Celui-ci se débattit comme il le pouvait mais rien n'y faire aucun muscle ne répondait correctement. Son corps bougea brusquement alors qu'il prenait la position d'un garde à vous, puis son bras se cambra et il posa sa propre lame au dessus de son casque et le fendit d'un bon coup sans se blesser pour autant, le crane se fractura en deux et la mâchoire elle se déboîta du tout avant de tomber comme le reste, laissant le visage de Damian à découvert.


Je lui fis relever la main et posa sa lame contre son torse, prêt en un instant à lui donner l'ordre de se planter cette épée directement dans le coeur. Maintenant qu'il n'avait plus de masque je pouvais voir au combien il était encore jeune et malheureusement pour lui, je n'étais pas plus clément envers un enfant qu'une femme ou un homme.

¨Arrête, tu n'as pas le droit de m'exécuter, tu dois m'emmener devant la justice n'est-ce pas là ton code d'honneur? Ton serment envers le gouvernement?¨

Je ne lui répondis absolument rien alors que sa mobilité semblait revenir à lui, je lui pointais l'horizon en signe qu'il devait s'échapper maintenant s'il ne voulait pas être sous les barreaux. Damian esquissa un sourire et tentais une dernière technique, celle-ci ne fonctionna pas car je le contrôlais encore parfaitement, je bloquais son coup, passait derrière lui et lui donna un coup de pied dans le dos, celui-ci tituba et tomba au sol par le mur de devant, son corps n'atteint cependant jamais le dit sol alors que son corps était mystérieusement pendu dans les airs par une force invisible, son cou laissant un filet de sang couler, son souffle couper. Quelques secousses de sa part puis ses yeux se retournèrent avant de se fermer, son corps devenant mou comme un chiffon. Ces lames tombèrent pour se planter sur l'entre-toit. Je m'assied, toujours percher sur ce grand toit plat et regardais les étoiles puis attacha les câbles qui retenaient le cadavre sur un poteau de bois.

¨Dommage pour toi, si tu aurait resté sage tu aurais pu t'échapper avec tes amis et je t'ai donné une deuxième chances de venir en prison mais ta détermination à vouloir me couper la tête m'a légèrement irrité, tu n'as que ce que tu mérites....gamin¨

Je redescendis à la taverne pour voir ou en était Astral avec les cinq soldats, plutôt quatre car je lui avais débarrassé de l'un d'entre eux.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta ) Mer 13 Fév - 14:58






• Un lion contre cinq rat part Two ! ..

---------------------------------------------------------------------------------
Le corps du garde était désormais à terre et brulé. La pression que j’avais faite sur sa gorge avec expulsée les yeux de leurs orbites, c’est-à-dire qu’un flot de sang s’en échappait causant une odeur de sang nauséabonde qui fit vomir un des trois autres gars. J’étais toujours sous ma forme hybride et l’odeur de sang de ne dégoutait pas, bien au contraire, elle ne faisait que décupler mon envie de les coupaient en petit morceaux. Contrairement à ce que j’aurais pensais, les trois autres personnes ne partirent pas en courant en me suppliant de les épargner, ils étaient debout devant moi, les poings serraient et un regard haineux envers moi. Je dois avouer que je préférais cela, il est toujours plus amusant de tuer une proie qui se défend que de simplement tuer quelqu’un qui n’y peut rien surtout que le meurtre de leur ami leurs donnera d’avantage envie de se venger et ça, c’était parfait.


Ils étaient en face de moi, leurs armes dans les mains, mais pourtant, ils ne bougeaient pas la mort de leur compagnon ayant dû être trop violente pour eux. J’espérais seulement qu’ils ne resteraient pas patiemment immobiles attendant simplement que je vienne les charcuter, ce ne serait vraiment pas drôle sinon. Vu qu’après une dizaine de seconde ils ne répondaient toujours pas, j’ai décidais de les mettre un peu plus en colére pour que la rage qu’il éprouve envers moi les poussent à attaquer de toute leurs force et avec désespoir. Pour qu’ils atteignent un tel état de rage, je devais vraiment être odieux et sans aucun respect pour le corps de leurs défunt ami et je savais exactement comment m’y prendre.


Un sourire sadique vint alors naitre sur mon visage. Je repris alors forme humaine et j’ai commençais à siffler. Lentement, tout en sortant ma faux, je me suis diriger vers le cadavre brulé et sanglant du garde que j’ai appelais Charles. Pauvre Charles, il avait vraiment une mauvais mine, je me devais d’arranger cela, après tout, il était si gentil ce Charles. Arrivant alors devant sa tête complétement déformée par le feu, je la lui ai tranchée d’un coup simple et dans le bruit de fracas des os et de la peau rôtie comme du poulet. Ramassant alors la tête, je l’ai jeté dehors alors que plusieurs animaux errants se chargèrent de la peau croustillante et de la viande restant dessus, un acte un peu barbare certes mais qui avait pour but de les faires bougeaient. Et comme si cela ne suffisait pas, je me suis adressé à eux pour les rendre encore plus furieux :


« He ben dites-moi donc, pauvre Charles, il avait des amis incapable de l’aider de son vivant et maintenant qui ne protège même pas son cadavre brulé et croustillant, je n’appellerais pas cela des amis moi. Moi je voudrais me venger et causer mille souffrances à l’auteur de ce crime horrible. Alors les filles, vous venaient ou je viens vous chercher ? »


Apparemment, cette dernière pique lancée sur un ton odieux et ironique fit mouche. Un des trois hommes commença à courir vers moi avec une barre de métal dans les mains. Dans un cri, il leva son arme vers le haut pour me donner un coup vertical que je réussis à parer avec les lames de ma faux. Par contre, je n’avais pas vu arriver le poing droit d’un deuxième homme qui alla directement dans ma mâchoire me faisant décoller du sol pour aller m’enfoncer deriière le comptoir dans un bruit de bois détruit. J’étais maintenant assis dans les débris du bar une bouteille de Rhum à la main. La fumée due au choc s’estompa peut à peux et prenant une gorgée de Rhum, j’ai alors lancé la bouteille sur le crane de l’homme m’ayant donné le coup de poing l’assommant sur le coup le rendant complétement inutile lors du combat.


Après ce coup reçut en pleine face, j’étais assez excité, le combat commencé enfin à devenir intéressant. Me relevant lentement, j’étais repassé sous ma forme hybride, et j’ai donné quelque coups de mains sur mes épaules afin d’enlever la poussière qui s’y était mise. Les deux hommes était face à moi dans une position de combat, ils avaient chacun une paire de gant en acier qui pouvait faire très mal, j’en avais fait l’amer expérience un peu plutôt. Craquant alors mes jointures et mon cou, je me mis en garde, un combat au corps à corps s’annonçait. Le premier s’avança vers moi et tenta dans l’élan de me donnait une droite. J’ai bloqué son avant-bras avec mon bras et j’ai donné un violent coup de poing dans son estomac qui le transperça. Le deuxième était tremblant, il avait peur et moi envie de sang, j’ai alors utilisé une de mes attaques préféré en courant vers lui :


« COURSE SAUVAGE DU LION ! »


Prenant alors progressivement ma forme de lion, j’ai commençais à courir vers lui très rapidement. Il tenta alors de s’enfuir mais malheureusement pour lui, j’étais beaucoup plus rapide que lui. Je lui ai alors sauté dessus lui tombant lourdement dans le dos et d’un puissant coup de crocs, je lui ai arraché la nuque, le scorpion rouge avait maintenant une nouvelle raison d’être nommé ainsi. Reprenant ma forme humaine, je vis mon ami Noah revenir, j’en conclu donc que lui aussi avait fini par avoir ce gamin. Passant à côté de lui, je lui ai lancé un : « content de t’avoir vu. » avant de repartir vers de nouveaux horizon un sourire sur les lèvres.

[hrp : C’est mon dernier post, j’ai adoré rp avec toi, c’est à refaire. ^^]

---------------------------------------------------------------------------------

TO BE CONTINUED




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta )

Revenir en haut Aller en bas

Comme ont ce retrouve !!! ( FB / Pv Astral Senta )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Whiskey Peak-