AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Le roi du ciel contre le roi de la jungle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Le roi du ciel contre le roi de la jungle Mar 5 Fév - 15:30

Les choses s'étaient déroulé relativement comme prévus. D'un imposant bloc de garde, qu'il soit corsaire ou marine, nous avons réussi à les séparer pour en profiter. En les chargeant inutilement, nous aurions tous été exposé à une contre attaque violente et sans merci. On ne sait pas quel type de jouer ils ont amené avec eux... Mieux vaut donc être prudent ! C'est le bateau que nous voulons, pas la mort... J'étais plus ou moins dos à l'action, mais on pouvait facilement reconnaître le bruit de crépitement et l'odeur de trucs brûlé typique que dégage les attaques de Gouki. Il était donc passé à son tour à l'action, rapidement après moi. Bien... Il avait décidé de charger l'étrange bonhomme à la moustache. Celui qui dégage l'aura la plus étrange des trois, j'espère que tu t'en sortiras mon frère. Sinon, compte sur moi pour venir lui arracher les poils de la moustache un par un, avant de lui arracher le cœur pour te venger ! J’entendis alors raisonné non loin de moi, le bruit typiquement horripilant et fatiguant, capable de vous donner une migraine encore plus violente qu'après avoir enchaîner plusieurs adversaire dans un coup de vitesse de descente de mètre de shooter d'alcool de prune, souvent utilisé comme détergeant, on raconte même que certain client qui en avait trop consommé était aveugle, de là à faire un lien de cause à effet... C'était Ace, le débi-larbin en personne qui menait la charge. Épée et insulte dehors ! Il faut croire que les deux vont de paire alors lui. Puis, un autre bruit se fit entendre, le bruit typique de l'utilisation du pouvoir étrange de notre bon docteur. Ces envies de dissection aller nous être fort utile dans ce combat, car là, il ne s'agit pas de faire preuve de clémence, nous ne sommes pas là pour jouer, nous ne sommes pas des dieux, mais nous sommes en guerre !

Voilà qui en était tout pour les autres, car j'avais moi même d'autre chat à fouetter ! Et chat, le est on ne peut plus mieux choisi ! Mon adversaire, c'était l'étrange guerrier aux cheveux argenté plaqué en arrière et il était un utilisateur de Zoan. Des fruits qui font de vous des hommes bêtes, capable de changer en différentes forme, des vrais monstres dans le combat physique. J'en ai combattu quelques uns dans la prison de South blue... Des très bon adversaires ! Il avait utilisé une formé étrange, un mélange entre le lion et l'humain, pour pousser un cri si puissant, qu'il pourrait presque couvrir le vacarme d'Ace, ce qui fait de lui, quelqu'un qui pourrait s'avérer très utile, mais bon, mettre sa tête dans l'autre sens avec le pouvoir du doc, c'est quand même beaucoup plus marrant, et qui avait réussi à se débarrasser sans trop de problème, des créatures de magma de Gouki ! Après avoir repris sa forme humaine, il a sorti quelque chose d'étrange... Des gants... Voilà qui ne me dit rien qui vaille, de part leur aspect, ils n'ont rien à voir avec du granit marin. Non, c'était du caoutchouc ! Un putain d'isolant, je vais donc devoir me méfier de lui ! Voilà qui s'annonce amusant. Cela fait trop longtemps que je n'avais pas eu droit à un vrai combat... Un combat pour la survie, il n'y pas de roi, c'est la loi de la jungle après tout... Il s'était dirigé vers le noble, qui n'avait pas bouger, tremblant de peur. D'un geste ferme et précis, il l'a soulevé par les épaules et l'a éloigné de la zone de combat. Rapidement, son escorte la suivi, trop heureuse de pouvoir s'éloigner du combat violent et monstrueux qui s'annonçait. L'homme-lion c'est alors présenté. Il s’appelle Astral Santa, pirate corsaire ! C'est donc le membre d'un équipage de corsaire et non le corsaire en personne, je me suis trompé sur ce coup là, mais bon, il n'avait pas la dégaine d'un marine, c'est déjà ça !

« - Tout l'honneur est pour moi mon chaton ! Mon nom est Kyookoo Ketsueki, et tu te tiens sur mon navire ! Un pirate corsaire... C'est donc lui qui tiens ta laisse ? Tu as brisé tes crocs lion... Voyons ce qu'il en reste... »


Après avoir adressé un regard noir en arrière en direction du noble, qui semblait s’apprêter à protester après ma déclaration, il ne va pas rester longtemps sur mon navire lui ! Je déteste les gens de son espèce... Ce n'est pas à toi de décider pour les autres, sous prétexte que ton sang et plus pur... Tu es fait de la même substance organique que nous, tu mouras tout comme nous... Tu n'es pas un dieu immortel qui régit la vie, tu n'es pas l'envoyé du destin ! Je vais t'apprendre tout ça ! Mais avant, j'ai un peu de domptage à faire. Je pose alors de nouveau un regard sur mon adversaire, un petit sourire en coin. Puis, un petit flash lumineux et un bang sonore se fait entre. En quelques fractions de seconde, j'ai vaporisé les quelques mètres qui nous séparé. Je ne sais pas s'il sera réagir assez vite à cette attaque, mais on verra bien. Je serai déçu qu'il s’effondre si vite ! Puis, une fois tout devant lui, j'ai placé ma main sous son menton et l'autre au dessus de sa tête. J'ai alors fait passer entre mes deux mains, un puissant courant électrique qui devrait l'aider à se remettre les idées en place.


Merci à Tsubaki pour le code

Spoiler:
 

_____________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci à James pour l'avatar <3


Dernière édition par Kyookoo Ketsueki le Sam 9 Fév - 18:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Le roi du ciel contre le roi de la jungle Mar 5 Fév - 16:07





    • Faucon VS Lion !



    Maintenant que j’étais en face de l’homme je pouvais voir que celui-ci avait une certaine aura, une force qui le mènerait sans doute loin dans sa carrière de pirate. Les autres combats aussi redoublaient d’intensité, mais je ne devais pas m’en occupais, seul l’homme foudre m’importuner. Après avoir balancé le noble, celui-ci fut vite rejoint par sa garde personnelle ravi de partir aussi loin de la violence des combats. A la suite de ma petite présentation, je regardais l’homme, le dénommé Ketsuki, il ne tarda pas à me répondre :


    « - Tout l'honneur est pour moi mon chaton ! Mon est Kyookoo Ketsueki, et tu te tiens sur mon navire ! Un pirate corsaire... C'est donc lui qui tient ta laisse ? Tu as brisé tes crocs lion... Voyons ce qu'il en reste... »


    Il avait du cran et de la classe, je dois avouer que j’aimais bien cela. Il avait une forte personnalité et puis après tout, ce n’est pas tous les jours qu’un lion affronte un faucon ! Le noble avait l’air contrarié suite à mes actes, surtout celui de l’avoir jeté loin, le pauvre, il avait dut se casser un ongle ! Ketsuki aussi lui lança un regard noir et je ne sais pas pourquoi, j’aurais pu profiter de ce moment pour l’attaquer mais je ne le fis pas, le noble ne méritait pas ma compassion et franchement, si il y a un moyen pour qu’il ne repartent pas d’ici vivant, je n’hésiterais pas une seconde. Après ses quelques instants de calme, le combat s’engagea enfin, mon adversaire disparut littéralement pour réapparaitre devant moi. Plaçant ses une de ses mains au-dessus de ma tête et l’autre de mon menton, j’étais sûr que cela n’annonçait rien de bon et j’avais raison. Un fort courant électrique parcourra mon crane, me faisant lâcher un cri. Cependant, par pure reflex, j’ai lancé mon poing droit dans la mâchoire de l’homme, le touchant grâce à mon gant ce qui l’envoya un peu en arrière. Suite à son attaque, j’avais un genou à terre. Sous ma forme hybride, je réussis à me relever et secouant la tête je me mis à sourire, enfin un adversaire digne de ce nom. Après cela, je me rappelais que je ne lui avais pas encore répondu, il était donc temps de le faire.


    « He bien dit donc, c’est qu’il en a de la force l’oiseau. Pour te répondre, je suis un corsaire certe, mais je n’ai pas perdu ce qui fait de moi un pirate, je ne regrette rien de ce que j’ai fait en bien et en mal. Tu es un puissant adversaire, alors permet moi de tout donner !

    Quand mon petit discours fut fini, je prit ma forme animale pour foncer vers lui, bien sur, je n’étais pas aussi rapide que la foudre mais ma vitesse était quand même surhumaine et je suis arrivé devant lui rapidement. J’ai alors utiliser la même attaque que pour les chiens de lave, un rugissement. Mais, cette fois-ci, il fut moins puissant, le secouant seulement histoire de le déconcentrer quelques secondes. Reprenant ma forme humaine, j’ai alors utilisé une des techniques de l’art martial du lion, j’ai donné un enchainement de six coups de paumes sur le torse de mon adversaire, finissant par un double coup l’envoyant un peu en arrière.



    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: Le roi du ciel contre le roi de la jungle Mar 5 Fév - 18:58

La vitesse de mon attaque ne l'avais pas laissé indifférent et, mon ami le lion, Astral de son prénom, m'avait pas pu éviter le choc éclectique porté directement sur sa tête. C'est toujours un risque à prendre dans ce genre de cas, j'avais remarqué que, souvent, l’électrocution faisant réagir les gens. Involontairement, tétanisant leur muscles et réduisant leur mouvement à de simple spasme. Surtout quand on voit la force du courant qui l'a traversé. Mais, il avait résisté à cette attaque. Le contraire m'aurait grandement déçu ! Après tout, il s'agissait d'un pirate corsaire. Un coup réflexe, m'avais frappé en plein visage, ses gants isolants m’empêchant de venir immatériel. Le choc s'était avéré relativement puissant. Me faisant reculer de quelques pas, lâchant donc l'avantage que j'avais pris au corps à corps. Il va vraiment falloir que je me méfie de ces mouvements réflexes ! Les zoans sont tous d'une grande force physique, mais, lui, il est particulièrement puissant. Physiquement, il m'est supérieur, il doit même être plus fort que Gouki. Par contre, comme contre mon frère, j'ai l'avantage de la vitesse. Un combat qui s'équilibre finalement. Il avait posé le genou à terre. J'étais fier de moi. Mon attaque avait marché parfaitement bien. Seul ombre au tableau, le petit filet de sang qui coule le long de la commissure de mes lèvres. Il avait activé sa forme hybride, devenant moitié lion, moitié humain. Profitant de la force que lui offre cette transformation pour tenter de se remettre de mon attaque. Il était devenu plus grand.

Une tête de lion avait remplacé son visage ordinaire. Une crinière argenté avait pris la place de ses cheveux. C'était une belle transformation. Il avait secoué la tête, faisant s'agiter sa crinière. Visiblement, mon attaque avait bel et bien fait effet ! Puis, il a pris la parole répondant à ce que je lui avait dit plus tôt. Il avait déclaré être resté un pirate, malgré tout ! Laisse moi rire ! Puis, il avait explique que j'étais un adversaire de valeur et qu'il était près à tout donner contre moi ! Le contraire m'aurait vexé mon chaton ! Puis, il s'est transformé en lion, pour me foncer droit dessus. Poussant un violent cri au moment d'arriver devant moi. Pas aussi puissant que celui de tout à l'heure, mais suffisamment pour me déconcerter quelques instants. Instant suffisant pour lui, de rependre sa forme humaine et de commencer à me frapper. Il était relativement difficile d'éviter cet enchaînement. Je ne sais pas combien de coup il allait porter... J'en encaissé les deux premiers, encore surpris par le hurlement. Puis, j'ai dévié les deux suivants. En encaissant encore un en pleine poitrine puis, bloquant les deux dernier en croisant mes bras devant mon torse. Le dernier coup m'a fait reculer de quelques mètres, mais, au moins, je m'en étais sorti relativement bien. Enfin, j'ai l'impression qu'une de mes côtés à morflé, peut être qu'elle s'est fissuré. Ma respiration se fait quelque peu douloureuse.

« - Et bah dit donc, t'en as sous le pelage mon mignon ! Mais, tu t'en rends sûrement pas compte, mais en devenant corsaire, tu as perdu l'âme même d'un pirate ! Tu as perdu ta liberté... Et c'est ça, l'essence véritable de la piraterie ! C'est pour cette liberté, que nous quatre, nous risquons nos vies pour ce navire ! Car nous sommes libre de le faire... Contrairement à toi ! »


C'était à mon tour de contre attaqué, mais il y avait maintenant un peu de distance entre nous. Pas question de lui foncer dessus une fois de plus, je n'aurai pas moyen de réussir à nouveau le même enchaînement, il ne se laisserai pas avoir deux fois. Bien, il fallait simplement y aller plus... radicalement ! Je concentre alors l'énergie de la foudre dans mon bras droit pour lui lancer directement sur lui un violent et puissant éclaire. Profitant de la distraction de la foudre, je m'élance derrière l'éclaire, pour pouvoir essayer de le frapper. Avant bras tendu, un bon coup visant simplement la gorge... Si la foudre l'avait touché, il ne pourrait pas forcément esquivé le lariat. S'il l'avait esquivé, le coup le frapperai quand même. Mais avec un peu de chance les effets de mon volt Vari, le rendront plus facile à toucher ! Voyons ce que tu as derrières ta fourrure mon chaton !


Merci à Tsubaki pour le code

Spoiler:
 

_____________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci à James pour l'avatar <3


Dernière édition par Kyookoo Ketsueki le Sam 9 Fév - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Le roi du ciel contre le roi de la jungle Mar 5 Fév - 20:31




    • Faucon VS Lion !

    Mon attaque précédente avait porté ses fruits. Le rugissement l’avait bel et bien déconcentré quelques secondes, ce qui me permit de placer mon attaque sans problème. Il encaissa les deux premiers surement encore surpris par mon rugissement. Il parvint à en dévié deux avant de s’en prendre encore un et de bloquer le quatrième. Il y avait maintenant un peu de distance entre nous. Malgré le fait qu’il avait dévié la moitié de mes coups, ceux l’ayant touchés devait lui avoir fêlée voir cassée une cote. En parlant de séquelles, l’attaque qu’il a effectuait tout à l’heure ne mas elle non mon plus pas laisser indemne, ma tête tournée et mes membres étaient engourdis, ce type était vraiment puissant. Il répondit ensuite disant que j’avais perdu l’ame d’un pirate, la liberté. Il n’avait pas tort et je le savais, mais tout cela ne changeais rien, pour le moment il était mon adversaire et je me devais de me battre jusqu’au bout. Malgré le fait qu’il était mon adversaire, je ne pouvais pas le haïr au contraire, la joie de la liberté qu’il éprouvait, moi aussi je l’avais connu mais je ne pouvais rien y faire.


    Il y avait maintenant un peu de distance entre nous, quelques mètres, pas plus. L’ambiance était lourde, je regardais Ketsuki dans les yeux, crocs dehors, ma crinière flottant légèrement aux grés du vent. Mes deux bras étaient engourdis à cause de la décharge électrique que j’avais subites tout à l’heure, j’avais du mal à les bouger mais je devais faire abstraction de la douleur pour continuer à me battre. Après cela, mon adversaire reprit les hostilités, il lança un éclair en ma direction et vu le bruit de détonation qu’il s’en suivit, je voulais pas vraiment me le prendre dessus. Quand il arriva vers moi, j’ai juste eu le temps de me baisser pour l’éviter. Me relevant, je vis avec stupeur l’homme venir vers moi le bras droit tendu pour me mettre un laria. Vu la distance, je ne pouvais rien faire pour l’éviter, je devais donc profiter de la situation à mon avantage. J’ai donc prit mes appui et reçu le coup en plein dans la gorge ce qui me fit un mal de chien je dois bien l’avoué. Cependant, ayant pris mes appuis, le coup ne me fit pas tombé, ce qui du bien sur étonner mon jeune adversaire. Le bras toujours engourdi, je saisis son bras fortement alors que l’autre était toujours contre mon cou. De sa position, il put remarquer que le gant de ma main droite était partiellement arraché, le bout manquant se trouvant alors sur mon front. Le tenant fermement, j’ai lancé la tête en arrière avant de la balancée fortement sur la sienne, le bout de caoutchouc sur mon front faisant office de matière le touchant donc violement. Je ne sais pas ce que le cou lui avait fait, mais mon front était légèrement ouvert, du sang coulant le long de mon crane et le bout de caoutchouc s’envolant dans le vent. Alors que j’étais debout devant lui, j’entendis plusieurs bruits de pas, le noble venant vers moi rigolant comme un gros porc.


    « Hahaha, c’est donc ça la force d’un logia, une raclure, un chien qui ne mérite pas de vivre ! Tue cette vermine, je te l’ordonne, je suis supérieur à toi et à lui obéit ! »


    Je n’en croyais pas mes oreilles, non seulement il voulait que je tue cet homme, ce qui était contraire au code de la piraterie, mais en plus il me donner des ordres tout en le traitant de vermine ? Ce noble… Il ne pouvait pas comprendre les sentiments que nous les pirates sentions, ils ne pouvaient pas savoir. J’ai donc vite fait mon choix, j’étais assez loin des combats pour que cela passe inaperçu et j’espère vraiment que Ketsuki m’écoutera. Je me suis donc mit devant le pirate toujours dans ma forme hybride :


    « Fermez-là, vous ne pouvez pas comprendre ce que cet équipage ressent, l’envie de liberté est une envie sacrée, une envie que les hommes dans ton genre ne peuvent comprendre. Après mure réflexion, j’ai décidé de ne pas te laisser partir ni toi ni ta garde et de le laisser prendre le navire. Ketsuki, une pause pour exterminer cette raclure, cela te convient ? »









Revenir en haut Aller en bas
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: Le roi du ciel contre le roi de la jungle Mer 6 Fév - 2:15

Je me demande bien ce qu'il fou là celui-là... Il n'a pas l'âme d'un chien, c'est le lion qui doit faire sa loi. Il n'est pas le genre d'animal qu'on peut dompter et qu'on peut mater si simplement. Il était là, debout, fièrement face à moi. Son corps ne laissant rien paraître, mais, j'avais appris à repérer les effets de mon pouvoir. De léger spasme, était visible à qui sait regarder et moi, je sais ! Il devait avoir un peu de mal à se déplacer. Bien... Il avait cependant eu le temps de se baisser pour esquiver mon éclaire, l'envoyant s'écraser quelques mètres plus loin. Fort heureusement, c'est dans la mer que l'attaque a terminé et non sur le pont fragile de mon nouveau navire. Gouki m'aurait sûrement engueulé s'il avait déjà du faire des répartitions, à peine le navire en notre possession. Je l'entends râler d'ici ! Oui, c'est n'importe quoi, tu ne fais pas attention ! On pourrait couler facilement ! Tu me donnes du travail et je n'ai pas les bons outils et les bons matériaux. Il était relativement chiant quand il s'agissait de parler de menuiserie, ça lui tentait vraiment à cœur. Le plus problématique de l'histoire était donc évité, car autant on pouvait, dans le pire des cas, fuir un combat ou, dans le meilleur, se débarrasser de son adversaire. Autant éviter une leçon de charpentier de frère jumeau, c'était diablement difficile. Cet étrangement, penser à ça, ça me rappelle toutes leçons que nous avons tenté d'éviter Gouki et moi. Mais pratiquement toujours avant la fin des classes, le vieux con et le très vieux con nous remettaient la main dessus. Mais, avant de repenser à tout, nous aurons tout notre temps, mon frère et moi avec les autres, pour évoquer quelques souvenirs autour d'une bonne mousse pour fêter notre victoire et inaugurer notre nouveau navire ! J'avais poursuivi mon assaut en direction d'Astral et, comme je l'avais anticipé, mon bras avait trouvé sans problème le chemin de son cou. Ce que je n'avais pas prévu, c'était la résistance physique de sa forme d'homme-lion. Malgré l'impact violent, il avait tenu bon. La robustesse de ces zonas m’étonnera toujours ! Puis, profitant de la position, il avait ramené sa tête vers l'arrière. J'avais très bien compris ce qu'il comptait faire, mais mon pouvoir de logia me protégerai...

Le choc fut douloureux. Très douloureux... Je n'ai pas pu camoufler la surprise sur mon visage après l'impact. J'ai trouvé la solution à ce mystère, l'un de ses gants s'était déchiré et il avait utilisé le caoutchouc déposé sur sa tête pour me frapper. Vraiment bien joué... Le coup m'avais vraiment sonné, pour preuve, du sang dégoulinait de sa tête à lui. Un comble, vu que c'est moi qui suit le plus mal ! Le combat était en train de prendre une tournure plus délicate que ce que je n'aurai pu imaginer ! Mais, le destin avait encore quelques choses à me révéler ! En effet, c'est ce moment-là que choisi l'homme au sang bleu pour être irruption dans notre combat. La force du coup de tête devait ce soir vraiment sur ma façon de me tenir debout. C'était l'occasion rêver pour moi de récupérer ! Il avait ordonné à Astral d'en finir avec moi, de me tuer ! J'espère qu'il l'enverrai chier bien comme il faut, c'est ce que j'aurai fait moi. Et je pense que d'une certaine façon, nous sommes fait de la même essences, celles des animaux rois, que rien ne peut enchaîner, même si, tu as accepté de mettre un collier mon chaton ! Il avait avancé, et c'était placé devant moi, m'adressant alors la parole. Nous étions assez loin des autres pour que notre situation passe inaperçu ![/list]

« - C'est bien dit ça mon chaton ! En effet, je ne suis pas contre une petite pause ! Histoire d'être plus tranquille ! Par contre, j'insiste pour que nous finissons ce combat ! Mais plus pour ce navire... Pour nous ! J'ai envie de savoir qui du roi du ciel ou du roi de la jungle est le plus fort ! »


Les choses sont ensuite allé très vite. Le noble seul, n'était pas un problème. Même encore un peu sonné par le coup de tête et avec une côté douloureuse. Je me suis alors doucement déplacé de là où j'étais vers l'emplacement du noble. Concentrant mon énergie pendant la marche. Après avoir fait un petit signe à Astral, lui indiquant de se couvrir de l'attaque. Si au moins il se protégeait les yeux... J'ai donc relâché violemment une fois arrivée devant le noble l'énergie accumulé. L'onde de choc avait fait lâcher leur armes à tous les marines qui lui servaient d'escorte. Nous laissant le chant libre à Astral et moi. Nous étions deux, et il était une dizaine et sûrement, armée de granit Marin ! J'ai alors saisi la tête de deux des marins tout proche, pour les faire entrer en contacte avec force. Il fallait à tout pris que je minimise mes mouvements, pour retrouver le maximum de force. Les effets du coup de tête commence doucement à se dissiper. Par contre, pour ma côté, je pense que le doc devra y jeter un œil. Ce qui n'est pas forcément rassurant. Puis, j'ai eu le temps encore de frapper avec un coup du tranchant de la main dans le cou un des gardes avant que les effets de mon onde lumineuse ne se dissipe. J'aurai pu la rendre plus puissante, mais, cela aurait abîmer le navire et toucher Astral. Il n'était pas Gouki, ce genre d'attaque pouvait le toucher relativement facilement. Pour ce coup là, c'était un allié plus qu'un adversaire. En fait, dans d'autre circonstance je pense que nous pourrions devenir ami. Nous verrons après. Ce combat va entrer dans une nouvelle phase car cette fois si, nous nous battrons pour nous même ! Puis, j'ai vu un des marins sortir un pistolet à silex pour viser Astral... Pas maintenant mon mignon ! Fondant sur lui comme un éclair, il ne s'attendait pas à me voir venir et à me débarrasser de lui si facilement ! Voilà pour moi, quatre des six gardes. Les autres, je pense qu'Astral aura plus de faciliter que moi à s'en faire un bon carpaccio ! Il ne restait donc debout, plus que trois personne. Moi, le gros chaton et notre « ami » le noble. J'ai dis alors à Astral de me le laisser que j'avais un traitement spécial pour lui. Par contre, il devait s'en occuper quelques instants. Je suis donc parti à le recherche d'une corde que je n'ai eu aucun mal à trouver. Je me suis alors téléporter sur la poutre de bois qui sert à remplier la voile. J'y ai alors attaché un bout de la corde, lançant l'autre dans le vide. Puis, je suis redescendu tout aussi rapidement. J'ai alors saisi le noble par le col, Astral faisait un bon chat de garde ! Puis, j'ai alors attaché l'homme à la corde, sous une pluie d'insulte, de pleure et de menaces, Ace en aurait été jaloux ! Puis, j'ai saisi l'autre extrémité de la corde et je l'ai hissé alors en quelques tractions. Le laissant ainsi, saucissonné, pendant dans le vide. Une place digne de lui... Je me suis alors retourné vers Astral pour lui adresser encore quelques mots !

« - Bien, j'aimerai savoir quelque chose mon chaton, tu n'es pas capitaine, alors tu roules pour quel équipage ? Qui a bien été assez persuasif pour te passer un colis autour du coup ? »


Je lui ais laissé un peu de temps pour répondre. Écoutant tout attentivement et ne prononçant pas un mot. Les effets du coup de tête s'était dissipé... Mais de son côté, les effets des différentes électrocution devait, je pense, s'être eux aussi dissipé. Nous étions donc près à prendre !

« -Et puis, où en étions nous ? A oui, là ! »


[Sans même attendre de réponse de sa part, je me lui élancé, enfin, il n'y avait pas grand chose à parcourir, car nous étions très près l'un de l'autre car nous venons de lever le noble. Une fois arrivé devant lui, j'ai effectué une feinte de corps en pivotant sur la droite pour me placer légèrement sur le côté. Puis, j'ai placé mes mains une nouvelles fois sur le dessus et le dessous de sa tête. Au dessus du front et du menton, pour y faire circuler à nouveau un puisant courant électrique. Puis, sans même prendre le temps de vérifier s'il était toujours là, j'ai porté un violent là où devrai se trouver ses genoux. Un coup qui avait déjà brisé pas mal de rotule, mais, pour un zoan tel que lui, ça devrait lui faire beaucoup moins mal. Mais, j'ai bon espoir de le ralentir encore un peu de cette façon. De plus, ses gants en caoutchouc était un peu abîmé, peut être ne tarderait-il pas à rendre l'âme et là... Le combat serait vraiment terminé ! Cependant, j'espère qu'ils résisteront encore un peu. Cela fait longtemps que je n'ai pris autant de plaisir dans un combat... Il s'agissait presque d'un combat entre ami. Une sorte de liens s'était crée, entre nous, je pense. Nous avions versé notre sang ensemble, voilà un lien qui lies les hommes comme nous ! Ça nous sommes nais et nous mourrons dans le sang !



Merci à Tsubaki pour le code

Spoiler:
 

_____________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci à James pour l'avatar <3


Dernière édition par Kyookoo Ketsueki le Sam 9 Fév - 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Le roi du ciel contre le roi de la jungle Mer 6 Fév - 11:05




    • Partie finale !
    Mon coup de tête avait porté ses fruits, il avait surement du penser quant en que Logia, mon coup ne parviendrais jamais jusqu’à lui, mais heureusement pour moi, le caoutchouc m’avait vraiment servi, c’était peut être ridicule de se battre avec des gants en caoutchouc, mais au moins, cela marcher parfaitement contre un adversaire fait de foudre. Après cela, le noble arriva, demandant à ce que je le tue sans réfléchir car je devais lui obéir. C’en était trop, je ne pouvais pas continuer cet homme ne méritait pas de mourir ici, je lui ai donc demandé une trêve de quelques minutes histoires de s’occuper des nobles et de sa garde personnelle. Il accepta à la condition de continué le combat, mais malheureusement pour moi, les séquelles de ses différentes attaques ne me le permettrait pas. Il avait gagné, mais je n’avais aucune honte à avoir perdu contre un adversaire tel que lui. Pour le moment, nous devions nous occupé de cette esquade de garde. Il me dit alors de me protégeait les yeux, ce que je fit. S’en suivit alors une onde de choc faisant lâcher leurs armes aux soldats, maintenant nous pouvions nous en occuper.


    Maintenant que les gardes n’avaient plus leurs armes, ils seraient beaucoup plus faciles de les tuer aussi simplement que des nourrissons. Un sourire carnassier se dessina alors sur mon visage, ma bestialité prenant le dessus sur mon humanité, arrivant devant un des soldats, encore éblouit par l’attaque, je l’ai soulevé le prenant par la gorge avant de la broyée dans un grand coup de patte laissant retomber son corps sans vie sur le sol. Les autres n’étaient pas dupes, ils savaient bien qu’ils ne pourraient pas s’enfuir, ils commencérent donc à sauter dans l’eau pour partir à la nage. Ketsuki s’était occuper des autres, il ne restait maintenant plus que le noble. Il me demanda ensuite de le surveiller pendant qu’il aller chercher quelque chose, ce que je fis. Je le regardais droit dans les yeux alors que celui-ci était en train de pleurer et de lancer des insultes, ce n’est pas un homme, plutôt un gamin ayant peur d’être puni. Ketsuki revint quelques secondes plus tard armé d’une corde, il saucissonna donc le noble pour le pendre au mat, une position vraiment marante pour moi. Suite à cela, le combat pouvait reprendre, il me demanda donc quel était le capitaine qui avait réussi à me mettre une laisse autour du cou, je me devais donc de lui répondre :


    « Je suis le capitaine en second de l’équipage d’Oga Saruwatari, pirate anciennement primé à 125,000,000 de Berrys. Il utilise lui aussi les pouvoirs d’un logia, celui de la glace. »


    Maintenant que je lui avait répondu, le combat pouvair reprendre de plus belle, mais je ne pourais sans doute pas le continuer, mes mouvements étant devenues hasardeux. Il fonça vers moi pour utiliser la même techniques que tout à l’heure qui ne passerait pas cette fois. J’ai décaler la tête sur le coté avant de m’éloigné, Même si j’aurais voulu reprendre le combat, je ne le pouvais pas, il avait gagné, j’ai donc commencé à partir du bateau tout en m’adressant à lui :


    « Pour le moment, le roi du ciel mène 1 à 0, tes attaques précédentes ne me permettes pas de continué le combat. Sache seulement que quand tu aura prit de l’importance sur cette mer, je serais là et on reprendra Ketsuki. Je suis ravi d’avoir perdu contre un adversaire tel que toi, maintenant prend ce bateau et réalise tes rêves, on se reverra je te donne la parole du lion !


    Sur ces mots, je suis partit du bateau, le laissant seul et le noble suspendu au plafond. Prenant une des armes de ses gardes, je lui ai simplement tirer dans la tête tout en m’éloignant.



    [ HRP : Tu mènes 1 à 0 mon pote J’ai adoré rp avec toi, je suis désolé de pas pouvoir continué mais dans l’état actuel d’Astral, c’était la merde xD ]


Revenir en haut Aller en bas
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: Le roi du ciel contre le roi de la jungle Jeu 7 Fév - 12:30

Astral avait fait sa part du boulot. Il semblait plutôt en forme, d'ailleurs. Les soldats de la garde rapproché du noble ne lui avait posé aucun problème, pas plus qu'à moi et nous étions maintenant définitivement tranquille. Il aurait pu éviter des les tuer de cette façon, mais, on ne choisi pas forcément dans un combat où sa vie et en jeu... Surtout dans ce genre de moment ! Seul un corps gisait là sans vie, au milieu des gardes dont je me suis débarrassé. Les autres ont du se jeter à la mer pour préserver leur vie. Choix judicieux pour des lâches ! Nous aurions pu leur offrir une mort de brave s'ils l'avaient voulu ! Une fois le noble ainsi saucissonné, nous avons repris notre combat. Enfin, c'est vite dit... Il avait évité mon attaque relativement facilement. Puis, il s'est alors mis à se déclarer perdant. Que j'avais gagné ce combat et qu'il attendait la suite avec impatience ! Ce n'était pas le seul ! Et qu'il m’attendrai pour la suite ! C'est quand tu veux mon chaton. Puis, il est partie du navire, ramassant un pistolet et logeant ainsi une balle dans le crâne du noble. Une gerbe de sang c'est alors écrasé sur le mat non loin de là... Et une petite flaque à commencé à naître au pied du noble ainsi tué. Je me suis alors rapproché du soldat au corps fracassé, pour jeter son corps par dessus bord. Le noble attendrait un peu qu'on s'occupe de lui. Je pense que ça sera le premier boulot d'Ace ! Ce larbin débile aura fort à faire pour tenir ce pont là propre ! Ça l’empêchera d'ouvrir sa grande gueule comme ça ! Puis, je me suis laissé allé. Laisser aller à l'oublie, la retombé de l'euphorie. Je me suis plus ou moins laissé tombé par terre. Me collant contre le bastingage pour appuis. Je ne sais pas s'il m'entend toujours, peut-être mes mots ne seront que pour les oiseaux et les poissons mais essayons !

« - C'est quand tu veux mon chaton, je t'attends avec impatience, toi, et ton capitaine ! »


J'ai alors porté la main à la poche intérieur de mon veston, pour y sortir un paquet de cigarette. Portant le tube à mes lèvres, je l'allume alors d'un petit éclaire. Tirant alors une profonde et longue bouffé de tabac. Soufflant ainsi le nuage de fumée... Oui, c'était ça vivre, c'était ça être libre ! Je ne sais pas si tu t'en souviens encore mon chaton. Je serai curieux de rencontrer cet fameux « Oga Saruwatari... Cent vingt cinq millions... On ne joue pas dans la même catégorie, du moins, par encore ! Il doit être quelqu'un d'intéressant pour avoir réussi à s’attirer le respect du chaton ! J'ai l'impression que nous allons rapidement avancé. Ce petit bout de bonhomme pendant lamentable, baigné dans son propre sang et imbibant mon navire avec vas nous y aider. J'espère que nous serrons près pour tout ça. Il va falloir qu'on s’entraîne un peu je pense... En parlant de ça, j'espère surtout que les autres s'en sont bien sorti ! Tirant une dernière bouffé de ma cigarette, m'appuyant sur le bord du navire... Oui, la situation est libre, allons chercher les autres, pour pouvoir partir... J'espère qu'au moins un de nous à une idée pour comment faire marché ce truc là !


Merci à Tsubaki pour le code

[HRP : Bon, la fin est pas terrible mais on va faire avec ! Sache que c'était un plaisir d'rp avec toi Astral et qu'on se refait ça vite Wink ]

_____________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le roi du ciel contre le roi de la jungle

Revenir en haut Aller en bas

Le roi du ciel contre le roi de la jungle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Wallis Island-