AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Mar 12 Fév - 0:30



Un poker ?

    L'air frais... La mer, tout ça... Au départ cela était très dérangeant. Moi qui étais habitué à des froids polaires, des montagnes de neige jour et nuits, des animaux sauvages ordinaires comme des lapin géant etcetc. Là, être sur un blue, à savoir celui du Sud, South Blue, ça me changeais radicalement. Un an déjà que je suis partit de chez moi et je dois avouer que je ne ressent plus ce mal de pays que j'avais au départ. Quoi de plus normal au fond.. Une fois habitué, rien ne peux nous tuer par la suite.
    En ce jour habituel, je respirais l'air frais qu'apportait la mer. Les vagues mourant contre le sable, je regardais ce spectacle en cette soirée étonnante. Le soleil prenant une teinte orangée, je souriais l'air d'adorer ce spectacle. Moi ? Fleur bleu ? Non pas vraiment, mais pour une fois, je me reposais sans me soucier de quoi que ce soit, à savoir, les gens qui pouvaient être primées. Ce soir, pas de question de fight ou autre, pas de chasse, juste de l'amusement. Pour ça... Je me devais de réfléchir.

    Je vins donc à marcher un long moment me torturant l'âme une fois, deux fois plus de nombreuses fois. Tournant en rond, je faisais deux fois le tour de la plage avant de finalement retourner là où je logeais à savoir dans une petite taverne faisant office de chambre d'hôte. Allant m'allonger sur le lit, je laissais quelques heures passer les yeux entre-ouverts. Sourire aux lèvres, plusieurs pensées me traversèrent l'esprits, mais au final, je m'endormis. Ce n'est que vers 19h que je me réveilla et que j'avais pris une décision. C'est donc après un certain temps que je m'étais décidé d'aller sur le seul lieu de l'île capable de me divertir autre que via une chasse ou autre. Le casino... Un endroit où le jeux est d'ordre. Un lieu pour les grands d'esprit. Digne de moi qui adore les jeux.
    Entrant, j'admirais les lieux qui faisaient très casino. L'argent sentant à plein nez, les berrys étaient dans l'air lui-même. Un endroit pas pour les pauvres ça c'est sûr. Je marchais regardant à droite à gauche. Dommage que fumer soit interdit... Peut être devraient-ils penser à un endroit fumeur histoire de retomber dans les vieux clichés des salons privés où les gens fumaient, se trucidaient du regard, la tension palpable dans toute la pièce au point de donner des vertiges aux plus faibles. Je soupirais un bref instant descendant quelques marches pour aller dans l'endroit qui regroupait tout les jeux de tables. Les machines à sous n'étant pas une chose amusante à mes yeux. Ce qu'il me fallait, s'était de la psychologie, de la tension, un besoin d'adrénaline...

    «  Mince... Il a encore gagné... Mais bon sang comment il fait ? »

    Ah ? Un challenger ? Quelqu'un se disant insurmontable ? Voilà que mes sens en éveils, je me dirigeais vers la table où le dit joueur semblait faire des ravages et souriant, je m'invitais à celle-ci les gens précédents quittant la table en en ayant assez de perdre. L'homme ne semblait pas si dangereux, à moins que je me sois trompé.. Invité par ma propre personne, j'annonçais rejoindre la partie en priant qu'elle débute vite. Du moins, cela était sans compter l'arrivée d'un tiers. Après tout, le poker ne se joue pas à deux ou trois, mais à bien plus parfois. Détournant la tête un bref instant, je vins à regarder la personne qui venait. Un potentiel nouveau challenger ? Ou juste une branque s'étant perdu entre la table pro et débutant ? Allez savoir, pour ma part, j'attendais de voir s'il allait parler car malgré tout, on peut juger une personne à ses dires et non seulement via ses actes. Les premiers mots donnent une première impression et la première impression est souvent la meilleur de toutes...

    «  Bonsoir... »


    Un brin de politesse malgré tout soyons polis voyons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Mar 12 Fév - 12:24

Voilà un moment que j'ai quitté cette île atroce, où l'esclavage est de mise... Je me demande bien si ceux qu'on a fait, blondie et moi aura un impact, je me demande ce qu'il ira... Ce qu'il fera celui là ! Il a l'air d'avoir des bonnes idées et surtout, les moyens de les concrétiser ! Le monde ne pourra s'en sortir que mieux s'il arrive à abolir l'esclavage et à remettre ceux qui veulent jouer avec la vie des hommes à leur place. Oui, je pense qu'il aura son rôle à jouer dans la vie de plus de personnes qu'il ne peut le prévoir... Il faut cependant qu'il se prépare à affronter de nombreuses fois la mort et à être près à se couvrir de sang... Ce n'est pas facile d'avoir de tel ambition, mais le monde aurait bien plus besoin de gens comme ça ! Mais, ce n'est pas encore pour maintenant, il y a du temps avant de voir venir, d'ici là, j'aurai sûrement fondé mon équipage et je ne sais pas où nous serrons... Peut-être mort depuis longtemps... Une mort glorieuse j'espère ! Cette pensée m'a arraché un petit sourire, oui... cela serait une fin acceptable ! Mais on vendra chèrement notre peau ! Très chèrement... Posé tranquillement sur la vigie d'un bateau qui m'avait pris, plus ou moins volontaire, j'étais là à rêvasser doucement des aventures que nous allons vivre. Il reste encore du temps avant qu'elles ne commencent, je vais pour l'instant trouver mon île... ma terre ! Et attendre que Gouki reviennent, j'espère qu'il ne voudra pas trop d'avoir rompu notre promesse, cela ne fait que six ans... Puis, la journée devait doucement toucher à sa fin car le soleil était en train de décliner. Peut-être qu'il devait être près de six heures du soir, ou quelque chose comme ça. Nous avons donc débarquer sur une île qui avait l'air plutôt tranquille. Avec un énorme bâtiment au centre de la seule ville de l'île, car au final, c'est l'une des plus petites que j'ai visité. Tout semble organiser autour de cette battisse là. J'ai alors demandé à un marin sur le quai ce qu'était que cet étrange endroit ! Un casino qu'il m'a répondu ! Un endroit où on joue de l'argent... Mais que lui en venait et qu'il avait tout perdu ! Amusant ! Il m'a donné une petite pièce pour essayé et est parti car son navire allé lever l'ancre et qu'ils avaient encore beaucoup à faire avant ce départ. C'est un sourire aux lèvres que je me suis diriger vers l'étrange endroit.

Et quel ne fut pas ma surprise une fois à l'intérieur, il y avait énormément de personne. Tout afféré, comme des fourmis au travail, autours de différentes tables de jeu. Black-jack, poker, roulette, dé... j'avais déjà joué à la plupart de ces jeux. Trop joué... En prison, il faut bien s'occuper. Alors généralement, on joue aux cartes en misant ce qu'on a et c'est pas grand chose. Pour le plaisir, pour la gloire, pour tout perdre ! Clope, coup de téléphone, tout ce qui peu se monnayer ! J'avais surtout appris à jouer gros et à perdre beaucoup ! Mais là, l'ambiance avait l'air plus... joyeuse ! Les gens était tous bien habillé, les femmes superbes et l'alcool semblait couler relativement à flot. Un endroit plutôt plaisant en somme. Mais, je n'avais pas beaucoup d'argent et il fallait que je trouve un endroit pour dormir... Encore que, je pourrais dormir dehors, c'est même plutôt réconfortant après avoir dormi sous terre si longtemps. Oui, si je perds tout, je ferais ça ! Je me suis d'instinct dirigé vers la table de roulette ! Observant une partie, avant de miser ! Puis, j'ai tout mis sur le deux noir, complètement au hasard ! Et pas chance, j'ai gagné. Les choses commencent bien... Vraiment bien ! Et retournement de situation, le jeton que j'avais misé, ne valait pas un berry comme semblait le croire le marin qui me l'a donné, mais au final, dix berry ! En tombant sur un numéro plein, j'ai donc gagné soixante-dix-sept fois ma mise. Ce qui me fait au final, sept cent berry. C'est plutôt un bon début pour jouer au poker ça non ?

Justement, il semble qu'une des tables viennent de se libérer... C'est jamais bon signes pour conserver ses gains ça quand une table se vide. Comptant mes jetons, je me dirige alors vers cette table là. Il y avait un homme étrange, qui semblait dominer la table, avec le croupier et à côté de lui, un serveur. Qui jouait... Ouais pourquoi pas, s'il a du temps libre et envie de dilapider sa paie c'est pas mon problème, c'est même plutôt cool si c'est moi qui la récupère ! Doucement, les gens ont commencé à arriver à la table. Deux personnes en plus de moi et du serveur. Puis, poliment, déformation professionnelle sûrement, il salut tout le monde. Répondant par un rapide signe de tête, je cherche alors dans ma poche mon paquet de cigarette. J'en allume une machinalement en la portant sur le bout de mon doigt. Jouant le magicien, pour prêter à confusion autour de la table. Ce n'est pas un jeu carte, c'est un combat ! C'est comme ça que se joue le poker ! Je me retour alors vers le serveur, tirant une bouffé de ma cigarette. Et je lui demande s'il peut pas me faire un petit cocktail. Je lui demande alors de verser trois mesures de gin, une mesure de vodka, une demie mesure de Kina Lillet, de le servir frappé avec un petit zeste de citron... Ouais, ça avait l'air foutrement bon ça ! Le temps que le croupier batte et distribue les cartes !

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Mar 12 Fév - 19:03



Let's play !

    Poker... Un jeux de carte pour le moins stratégique. Autant certains enfants jouent au «  Risk  », le jeu de la conquête du monde, autant nous on joue au poker. C'est exactement le même principe. Les échanges de regards, les paroles, les airs, tout joue un rôle pour le moins important dans cette partie de carte. Tout peut faire basculer la partie à tout moment, il suffit juste de jouer avec les masques. Une fois jouer le mousaillon, puis après le Gold D Roger... Déstabiliser une personne n'est pas chose difficile, il suffit de comprendre comment il fonctionne puis ensuite frapper là où ça fait mal. Pour l'heure, je n'allais pas jouer à ça, les joueurs semblant trop banal. Du moins, s'était sans compter l'arrivée de ce fameux adversaire. Un homme habillé de manière plus aventureuse que le reste de l'humanité. Un voyageur ? Un pirate ? Ainsi vêtu, il ne laissait pas s'échapper de sa personne une aura de classe, mais au fond, certains n'en ont pas besoin et dans l'immédiat, il en fait partit. Après tout, l'habit ne fait pas le moine... Bien qu'il soit plus un narvalo à mes yeux, il peut être si ça se trouve un très fin joueur alors autant ne pas le sous estimer.
    Voilà que monsieur sans prendre soin de retirer sa capuche, laissant son visage à un quart masqué de part son couvre-chef, il se met à allumer et jouer avec une cigarette. Signe qu'il aimait jouer avec le feu... Son jeux de doigt était assez plaisant à regarder, pour sûr qu'il c'est entraîné pour en arriver là. Dans l'immédiat, je vins à doucement sourire jusqu'à ce qu'il ose dire un blasphème.. Ni plus ni moins, recrachant la fumée de sa bouche s'attirant les foudres d'un homme lui disant que cela était interdit, il me demanda à moi en me regardant visiblement un coktail en détaillant les dose. Arg... Il me prenait pour un putain de serveur. Visiblement, il tenait pas à la vie. Grognant, je vins à lui dire.

    «  Navré de vous décevoir.. Mais je ne suis pas ce que vous pensez que je suis... L'habit ne fait pas le moine vous devriez le savoir... Merci de ne plus confondre sans quoi ça pourrait devenir moins amusant comme erreur... »


    Menaces directs et indirectes, je laissais planer un bref silence l'atmosphère devenant lourde plutôt pour nos adversaires. Le croupier distribuait tranquillement cramant à chaque fois une carte histoire que la triche soit exclue au maximum des possibilités de jeux possible. Laissant sur la table mes cartes, je regardais d'un coup d'oeil chacunes d'elle, laissant mon pouce soulever chacune de mes cartes, puis je mis la mise de départ. Peu, mais suffisamment pour que le jeu commence.
    Pour l'heure, le but était simple, pigeonner les gens. Faire croire que là, ils n'ont rien à craindre, cependant... Avec les cartes que j'avais..., la partie était plus ou moins tranquille. Restait à voit les cartes qui sortait puis le reste viendra... Dans ce jeux, il suffit juste de savoir gérer plusieurs choses, à savoir, le jeu, les maths, le stress et le développement personnel... Une fois tout cela maîtrisé, on développe soit même une stratégie dite gagnante. Pour l'heure, nous allions pouvoir voir qui allait craquer ou non. Pour ça, autant jouer sur la psychologie des gens. Souriant de manière assez peu délicates, je m'exclama comme un idiot de première, un débutant de toute partie.

    «  Quelle main... Je n'irais pas très loin visiblement... Bon aller, le tout pour le tout, après tout, qui ne tente rien n'a rien c'est bien connu... »


    Affirmation ouverte et fermé, le but était de semer le trouble. Après tout, elle semblait si naturelle comme phrase. Pas étonnant que certains gobent cette phrase. Pourtant, bluffer était aussi une option, mais au fond, ça semble trop gros non ? Trop classique comme coup, mais n'est-il pas intéressant de rappeler que les coups les plus classiques sont dit les meilleurs ? Soupirant m'adossant bien à mon siège l'air nerveux me mordant un pouce, je vins à regarder mes adversaires, replaçant au passage mes lunettes sur le bout de mon nez. Légère, très légère erreur de ma part, cacher son regard est aussi un signe de bluff réel, du moins quand c'est bien fait or là, le geste avait été trop naturel pour avoir été «  joué ». Quelqu'un l'aurait-il remarqué ? Continuant mon jeux de personne stressée, je regardais le soit disant champion qui gagnait tout avant. Mais quelle heure est-il ? Ne serait-ce pas l'heure qu'un nouveau gagnant soit nommé ? Peut être bien que oui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Lun 18 Fév - 22:04

Recrachant la fumée de ma cigarette au visage du serveur, on m'avait cherché des noises. Comme quoi, on avait pas le droit de fumer dans ce casino. Enfin, c'est pas comme si j'en avais quelque chose à foutre dans ce genre d'indication. Puis, le serveur s'est mis à rire jaune, en fin de compte ce n'était pas un serveur. Il avait grogné son mécontentement. Bah, s'il voulait pas qu'on le prenne pour un serveur, il n'avait qu'à pas s'habiller comme ça, il éviterai ce genre de mal entendu. Mais c'est un détail que je soulève. Enfin, je lui réponds gentiment qu'il n'a qu'à changer de tenu s'il ne veut pas qu'on lui commande à boire. Mais bon, les choses ne changement pas et j'ai toujours soif moi ! Je commande alors la même boisson, cette fois à un bon serveur. Enfin, l'autre faux serveur avait voulu jouer au malin, mais il est encore trop jeune pour faire peur celui-là. J'ai combattu des crocodiles géants à la main alors c'est pas ça qui va me faire peur. Surtout qu'on a une partie de carte à jouer non de dieu de bordel de merde ! Bien, mon verre est enfin arrivée. Je bois alors un peu du breuvage alcoolisé que je venais de commander et il faut le dire, c'était parfaitement bien dosé et très bon. Même si le service a un peu traîné, c'était un bon moyen pour eux de se rattraper !

Le croupier avait fini de distribuer les cartes. Rien de bien extraordinaire. La base du poker, c'est d'attendre d'avoir au moins des cartes sur le flop. A moins de tomber directement sur une paire, c'est impossible d'avoir une bonne main, on ne sait jamais ce qui peu tomber. Alors c'est pas le jeu de flipper de la vie du serveur qui va marcher. Ça pue le bluff à plein nez ce genre de comportement dès le début du jeu... Tu grilles trop vite tes cartouches, à en faire des caisses ! On dirait le très très vieux con quand il parle d'une histoire de plante à la con ! Toujours à faire dans le sensationnelle pour capter l’intérêt ! Enfin, le très vieux con à pour lui que les plantes, c'est genre, pas intéressant ! Alors que l'autre, il fait juste la diva. A regarder dans tout les sens et faire genre de ne pas avoir de main ou je ne sais pas quel connerie qui peut bien lui passer par la tête. Personne d'autre dans la table ne s'adonnait à ce genre de pitrerie de joueur de seconde zone ! On était dans la cours des grands. Toujours en faisant s'agiter les jetons dans ma main, j'avais regardé mes cartes en les soulevant par le coin, les laissant posés sur la table. C'est plutôt pas mauvais dit donc ! Mais, il fallait rester impassible, ce que j'ai fait. Ce n'était qu'un jeu de carte après tout !

Le croupier s'est alors mis à distribuer les deux premières cartes. Il s'agissait d'un as de pique et d'un simple huit pique. Puis, il a demandé alors si aux gens de misé en commençant par moi. J'ai simplement misé deux jetons de quinze, pour commencer petit, très petit. Nous verrons bien jusqu'où les cartes vont nous mener ! L'un de nos adversaire c'est déjà couché, sûrement une paire de deux, pas mal bol pour lui dit donc ! Les deux autres ont suivi, surtout celui qui semblait être en veine, peut être même un peu trop en veine... Enfin, on verra bien ce que cache ses manches pour la suite de la partie ! C'était maintenant au tour du serveur de jouer ! Voyons s'il fait encore sa diva où si, cette fois si, il est plus sérieux et crédible... Mais ça, ça va être difficile !

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Lun 18 Fév - 23:03



Let's play !

    Jouer est tout un art. Bluffer, parler trop ou pas assez, juste regarder les autres... Tout compte, ce n'est pas juste avoir des cartes, admirer d'autres qui sortent et ensuite se dire on a gagné ou non... Le but est de prendre chacun pour un pigeon et ainsi, mieux l'avoir. Sans quoi, s'amuser à faire le plus fort et faire peur aux plus faible ce n'est plus si amusant.. Le but étant de gagner du pognon au final. Pour l'heure, je faisais comme d'habitude, je voulais attirer l'attention et être sous estimé, ainsi, les gens se méfieront moins de moi et je pourrais ainsi frapper au bon moment. C'est comme la chasse, parfois au lieu d'être furtif, il faut savoir ouvrir sa gueule et se laisser repérer pour tendre une embuscade. Vu mes cartes, je pouvais me reposer un peu, mais pas trop quand même. M'enfin, je pourrais être fixé une fois le flop dévoilé. Ou du moins, son début. Souriant donc, j'attendais de voir la réaction des gens. Visiblement, le champion lui restait impassible malgré ses cartes et mes actes. Quant à l'homme avec sa capuche m'ayant pris pour un putain de serveur pareil... Quoi que avec son air, il semblait me traiter de charlot.. Intérieurement, je me retenais de toute remontrance, surtout quand il y a quelques minutes de cela, monsieur me faisait la morale comme quoi si je ne voulais pas être pris pour un serveur ou barman, je n'avais pas à m'habiller comme tel. Chacun son style non mais oh...

    Bref, l'heure de vérité avait sonné. Le croupier vérifiant que tout le monde était prêt, il vint à poser ses mains expertes sur le paquet de carte puis mis de côté la carte du dessus. «  Cramer  » une carte est chose normale. Ainsi, on évite les possibles tricheries. Il posa alors la première cartes des cinq qui finiront sur le tapis. Celle-ci était un as de pique... Décidément, ça s'accordait plutôt bien avec ma main ça... Je vins donc à sourire niaisement avant de passer du rire aux larmes. Hm... Mouai non. Je laissais le croupier continuer son cinéma, plaçant la deuxième... un huit de pique... Mouai... Que du pique. La couleur ? Ma fois, cela était envisageable, quoi que... Place aux premières mises. Déjà un qui quitte, tandis que le reste suis. Mouai, pas très encourageant tout ça, quoi que... Plus on est nombreux à suivre jusqu'à la fin, plus ça rapporte gros alors bon.

    «  Diantre, mais quelle main... Bon, et bien le tout pour le tout... Je suis... »

    Premier tour de clochard, voilà qui avait du baisser ma côte de popularité à plus bas que terre, maintenant, plus personne n'allait faire attention à moi tellement s'était gros. Devenant par la suite impassible, les mises ayant été faites, je vins à admirer le croupier cramer une nouvelle carte et alors déposer sur le tapis un sept de coeur. Hm... Voilà qui pourrait être plaisant selon la suite. Enfin selon ma main aussi. Je vins à rester silencieux sortant une cigarette silencieusement avant de l'allumer et attendre la suite. Le jeux commençait à se faire un peu plus silencieux avec le fait que je me la suis fermé. Tirant en silence, j'attendais de voir la réaction des gens, certains dont le champion commençant à regarder plus souvent leurs cartes, signe que cela hésite. Hm ? Quant était-il de l'homme encapuchonné ?

    La partie devenait de plus en plus intense à chaque secondes, le silence ajoutant une atmosphère lourde à la scène. On pourrait croire à un jeux du silence, le premier qui le rompt perd... Devenu sérieux, j'espérais faire croire de plus belle à un bluff ayant bien insisté sur la débile-noob attitude avant. La partie commençait vraiment... Un As de pique, un Huit de pique et enfin un Sept de coeur étaient sur le tapis. Quelle allait être la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Mar 19 Fév - 15:23

La partie continué doucement son cours. Les autres joueurs avaient tous l'habitude du jeu est mise à part notre serveur diva, il n'y a pas eu d'autre show-case. Un abandon par contre la main d'avant. Puis, une fois que notre ami pingouin avait fini de miser à son tour, le croupier, habile, avait continuer le même rituel. Défausser la première carte, le moyen idéal pour empêcher les gens de compter les cartes. C'est très difficile, mais c'est possible. L'un des idiots qui était en prison avec moi savait très bien faire ce genre de manœuvre. C'est d'ailleurs pour ça qu'il avait plongé, il avait compté les cartes au mauvaise endroit et avait fini au trou... On ne rigole pas avec les jeux de cartes, surtout quand de l'argent est en jeu. Certaines personnes accordes une trop grosse importance à ce genre de chose. Mais au fond, nous n'en avons pas besoin. Nous pouvons toujours faire sans ! Après tout, quel est l’intérêt d'amasser toujours et toujours plus d'argent ? Ce n'était qu'une raison de plus pour permettre à certains hommes de prendre les décisions pour les autres... Oui, l'argent ne sert à rien ! Je pourrais tout miser sans même regarder mes cartes et ça serait relativement amusant. Je ferai ça plus tard ! Enfin, revenant aux jeux, les cartes venait de tomber...

Un sept de cœur, c'était ça la prochaine carte qui venait de tomber sur le flop. Ouais, peut mieux faire mon gars. Voyons ce que tu as d'autre en réserve... Voilà qui est déjà beaucoup plus intéressant, un roi de cœur. Intéressant, très intéressant. Je n'avais pu retenir un haussement de sourcil satisfait à la vu de cette carte. Bien, puis le croupier a alors demandé les mises. Il y avait quoi sur le flop... Un gentil petit as de pique, un tout petit et mesquin huit de pique ainsi qu'un insignifiant sept de cœur. Et pour finir, un vaillant et fort roi de cœur ! Et bien, voyons voir ce que nous allons faire avec ça... Oui... Relancer simplement, nous étions à trente pour l'instant... Et bien, rajoutons à cela un jolie jeton de cinquante ! Simple, net précis et diablement efficace !

J'étais plutôt fier de moi, voyons ce que les autres font faire ! D'abord, celui qui était visiblement le champion de la table. Un peu anxieux ! Amusant ! Il avait regardé plusieurs fois ses cartes... Puis, finalement, il avait fini par suivre mes cinquante ! C'est pas mal mon mignon ! Puis, nous avons sauté son voisin de table, vu qu'il avait déjà abandonné et enfin, c'est un deuxième abandon qu'on voit alors se concrétisé dans la partie, nous n'étions plus que trois ! C'était très amusant, déjà une main et les choses se passent de cette façon ! Bien, voyons ce que va faire notre diva serveuse...!

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Dim 24 Fév - 15:33



Let's play !

    Petit à petit, les gens se révélaient. Certains abandonnés, d'autre suivaient et d'autres restaient impassibles. Le jeu prenait une tournure intéressante... Enfin le côté sérieux au grand jour. Finit les boutades de la vie, plus de faux discours, il n'y avait que le silence pesant dans ce moment là. Tout le monde retient son souffle, les mises étant faite, le croupier fait son boulot dévoilant la quatrième carte, à savoir un roi de coeur. Voilà qui relançait fort la partie pour ma part. Un haussement de sourcils similaire à celui du jeune homme croyant que l'habit fait le moine m'ayant traité de serveur plus tôt. Voilà qui était fort plaisant comme flop. As et huit de pique, puis un sept et roi de coeur. Voilà qui était plaisant pour ma part, mais qu'en était-il des autres ? Certains se couchaient, mais les plus mesquins restaient, à savoir celui qui se dit champion et l'homme encapuchonné qui lui relança sans hésiter. Un bon jeux ? Ou un bluff ? La question se pose car son sourire est trop vrai pour être crédible. À moins que ce ne soit mon esprit qui craque et tombe dans la parano de ces moments là.

    Lentement, je pris le cinquante nécessaire et suivis donc le jeune groupe. Autant l'invité semblait confiant et calme, autant le champion semblait avoir du mal à suivre... Ses gouttes de sueurs perlant sur son front démontrant qu'il avait chaud. Visiblement, à la fin de ces quelques minutes, un nouveau gagnant officiel sera désigné. Souriant, je vins à laisser les gens suivre puis le croupier posa la dernière carte du flop. Un neuf de carreaux. Donc pour résumer.. Un as de pique, un huit de pique, un sept de coeur, un roi de coeur et un neuf de carreaux. Dur dur de faire une couleur, mais les paires, double paires ou autres combinaisons plus classique, mais tout autant mortels était possible.

    La mise finale arrivait. Les jeux se posaient, le moment de dévoiler ses cartes arrivaient, mais pour l'heure, je me devais de miser à mon tour, le champion ayant posé. Voilà qui est intéressant.. Voulait-il nous faire peur ? Pour ma part, je regarda un bref instant l'homme que je pourrais qualifier de «  plus joueur de tous  » via ses mimiques et son attitude à savoir l'homme encapuchonné. Souriant, je vins à relancer de 100 jetons . Heureusement que j'avais chassé la veille, sans quoi... Quoi qu'il en soit, je n'avais même pas pris soin de compter les jetons de l'autre énergumène. Allait-il devoir mettre tapis ? Ou bien ?
    Il serait dommage de le perdre car ses mimiques et son attitude inspire malgré tout un respect de joueur à joueur alors finir la partie à peine commencer, ce serait dommage. Attendant sa mise, je me demandais quelles étaient mes chances de victoire.

    «  Dernière ligne droite il semblerait.... »


    Rigolant doucement, je vins à laisser un jeton sautiller entre mes phalanges attendant patiemment le coup qui sera sûrement de maître venant de l'homme mystérieux mais pas sans intérêts.

    Une fois les mises mises à jour, personne ne se décidant, je vins à dévoiler mon jeux... Un dix de pique et un roi de carreaux. Ce qui me donnait au vu du flop... Une paire ? Un as de pique, un huit de pique, un sept de coeur, un roi de coeur et un neuf de carreaux.
    Zut... Juste une paire de roi... Quelles étaient les jeux des autres ? Cela serait-il suffisant ?
    Mince... à une carte près il pourrait y avoir une suite. Voilà les risques du jeux, à vouloir jouer trop haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Dim 14 Avr - 1:54

Bien, les cartes étaient avec moi et la nouvelle carte qui venait d’apparaître sur le flop ne donnait rien de bien folichons à mes deux derniers adversaires quand on peut voir leur tête. Tous avaient suivi, c'est vrai qu'être allé aussi loin pour finir par se prendre une pété à al dernière carte, c'était un peu con ! Et le pire dans tout ça, c'est que c'est moi qui venait de gagner tranquillement à ce petit jeu de carte ! J'avais une paire d'as et une paire de huit, le serveur n'avait qu'une paire de roi et le champion avait lui, une paire de sept, j'étais plutôt fier de moi. La chance était avec moi. J'ai donc empoché la mise et elle était plutôt jolie.

J'ai donc adressé une petite remarque sympathique à mon partenaire de jeu, lui expliquant qu'il aura mieux fait de me ramener mon vers plutôt que de jouer, il aurait mieux gagner sa journée. Puis après avoir adressé un petit clin d'oeil au champion, j'ai ramassé mon magot et je me suis tiré de la table. Je me suis de suite dirigé vers le guichet pour échanger mes jetons contre de l'argent, j'avais vraiment une belle somme. J'ai donc décidé de vivre un peu, vu que j'avais du mettre ma vie entre parenthèse dans les cages sombres, obscures et pleines de microbes du gouvernement. Et ça allait être la total !

La chambre était plutôt cool ! Grande, c'était le cas de le dire ! J'avais pas eu autant d'espace depuis... Attends, depuis jamais ! C'était totalement indécent cette espace et le prix allait de paire. Je n'avais plus grand chose ! Enfin, suffisamment pour me payer quand même la plus grosse gueule de bois de ma vie ainsi qu'une fille ou deux ! Et c'est ce que j'ai fait ! J'ai sonner le room-service pour qu'il commence par m'apporter de quoi manger. Commencer par des tagliatelles maison aux truffes noir & blanches avec du saumon. Un bon début, vu le prix ça devait être bon. Puis de monter à boire, le mini-bar n'allait pas tenir ! Ainsi que des filles, deux, trois peut être !

Et tout ça m'a été apporté sans que j'ai à bouger mon petit cul brillant de ma chambre. Et j'ai bien savouré les trois, pas forcément dans l'ordre énoncé et séparément ! Même si l'alcool était beaucoup plus pratique et savoureuse dans le nombril de la jolie brune à la peau basané que les pattes sur le ventre de la pâle rouquine à gros poumons. J'étais torse nue, quand on à nouveau frappé à la porte. Je me suis donc difficilement levé, ses demoiselles n'étant pas forcément d'accord. Mais j'ai réussi et à la porte, il y avait quelque chose de... particulier ! C'était le serveur de tout à l'heure avec une petit dizaine de bonhomme en costard, matraque en main...

« - Vous vous êtes trompez de chambre, le donjon S-M c'est l'étage en dessous, enfin je crois, vous m'avez l'air plus au courant que moi ! Surtout votre ami serveur ! D'ailleurs, j'aimerai bien voir la couleur de la bouteille de brandy que j'ai acheté ! »

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Dim 21 Avr - 17:34



Room service !

    La partie de carte était vraiment finit. Nous avions déposé les cartes et voilà que le gagnant était désigné. Pas le champion, pas moi... mais le gars invité de dernière minute. Autant dire que sur le coup, ses pseudos conseils ne passaient pas et ajoutez à cela son attitude de «  oué, je vous ais baisé en beauté les mecs », ça ne passais pas du tout. Le voilà d'ailleurs qui ramasse son pactole puis se tire tel un juif ayant à épargner de l'argent de manière économique, c'est à dore 20% répartit de façon à être utilisé, les 80% restant bon à mettre de côté à développer. Me mordant la lèvre, je l'observais faire pour alors rager intérieurement. Ma tête devenait une véritable cocotte minute qui était mal fermé et donc autant dire que quand la pression était à son maximum, ça faisait un joli boom.

    «  … ça ne se passera pas comme ça.... »


    Me levant, je vins à grogner me jurant de retrouver mon fric. Battu par un bleu, autant dire que je n'avais vraiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiment pas aimé ça. C'est décidé, j'allais le castagner si je le retrouvais. Chose que je réussis aisément demandant des renseignements à deux trois gens ici et là. La ville n'étant pas immensément grande, un papouze dans la ville, ça se voyais et se reconnais vite. C'est ainsi que le soir venu, je m'étais dirigé vers un hôtel semblant plus que luxueux... Sacré petit enflure. M'enfin, quoi de plus normal. L'argent est fait pour être dépensé, mais par ceux qui le valent bien. Lui, il méritait juste des baffes, un matelas au sol et c'est tout.

    Je rentrais dans l'endroit pour alors voir une petite foule semblant énervé tout comme moi et d'ailleurs, en tendant l'oreille, je pouvais voir que le sujet de discutions était ma cible. Parfait tout ça... Monsieur le gagnant semblait avoir touché à des filles qui ne devaient pas être touchées. Les femmes.. Sûrement les faiseuses de merde dans ce monde de fou. Je souriais pour alors capter l'attention en proposant un petit «  plan  ». Rien de plus simple, une petite montée dans la chambre de monsieur et une descente rapide en enfer avant de le laisser ( peut-être ) en vie. Au fond, si quelque chose devait arriver, on prétendrais à de la légitime défense... Avec sa face, il était aisé de le faire passer pour un racaille des mers.
    Prenant une bouteille de Brandy fraichement commandé par monsieur, nous montâmes après avoir payé une petite garantit. Ainsi, nous avions un véritable pass pour foutre la merde ici. Telle une troupe de protestant à un régime mal fait, nous arrivions devant la porte en question.
    Hommes du casino doutant de sa sincérité aux jeux, parents des filles qui devaient être en sa compagnie plus les « hommes » de ces femmes ainsi que des amis, dix contre un, il n'allait pas faire bon feu, surtout que j'étais en pétard là...Voilà que suite à notre demande d'entrer, il ouvrit la porte pour alors ni plus ni moins nous narguer, monsieur étant à moitié nu. Il semblait s'être bien fait plaisir, malheureusement, le paradis prenait fin ici, bienvenu en enfer...

    «  Du Brandy ? Tu veux ton Brandy ? Mais voici l'ami... »


    Ni une ni deux, mon bras droit vint à montrer la bouteille dans un mouvement en coup sur gauche. Le but ? Simple, briser la bouteille sur sa gueule et laisser le peuple finir le taff. Malheureusement, aussi étrange cela soit-il, la bouteille traversa sa tête et mon geste finit dans la gueule d'un des mecs du casino, celui-ci tombant comme une masse face à la surprise du coup. Étonné, je me retournais les gens étant plus que... perdu.

    «  Hein ??? C'est quoi ce bordel ? »


    Me retournant, je le fixais le peuple commençant à s'échauffer. Criant au scandale, voilà que la bataille fut lancé... M'écrasant au passage, les gens se ruèrent dans la piaule pour :
    - Récupérer les demoiselles
    - Foutre le bordel
    - Donner une leçon au jeune homme

    Malheureusement, tout ne semblait pas bien se passer comme il faut, les coups ne lui faisant rien. Je m'avançais pour alors profiter d'une inattention passagère dû à l'assaut d'un autre gars dans un autre angle pour lui mettre une droite, mais là... Surprise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Jeu 25 Avr - 0:12

Décidément, les gens n'ont plus le sens de l'humour ! On passe six ans à l'ombre et on oublie que les gens dehors n'aime pas rire, pourtant nous, là dessous, on savait le faire ça, rire ! Quand on inondait les gardiens avec tout ce qu'on pouvait et, pas toujours des trucs ragoutants, c'était marrant ça ! Mais j'avais aussi appris quelques trucs là dessous, que visiblement, les fruits de type Logia sont craints et particulièrement puissant, ce que je ne savais pas avant ! Comme là par exemple, j'aurai pu éviter le coup du blondinet serveur ! Ainsi, cet idiot, qui avait malgré tout, au vu de son geste plutôt bien exécuté, l'habitude du combat, venait d’assommer directement l'homme avec la bouteille destiné pour ma tête ! Il n'en fallait plus pour que les donzelles, pas très farouches, derrière moi se mettent à hurler !

Enfin, la situation était loin d'être désespère ! c'est pas non plus comme si j'étais seul contre une petite vingtaine de personne... Non ils n'étaient qu'une dizaine. C'est gérable, je l'ai déjà fait, mais j'en ai chié ! Encore un combat où j'ai failli y laisser ma peau, heureusement que pour cette fois si, j'ai eu le droit d'utiliser les pouvoirs de mon fruit ! Ce qui était par contre un peu problématique, c'était la dizaine de personne qui se jetait dans la pièce, poussant au passage le serveur, qui malgré en tout, en était peut être un seul, dommage qu'il ait caché ce brandy, j'avais soif moi !

Rapidement, deux bonhommes se sont jeté sur moi. J'ai évité les coups en suivant le rythme de leur déplacement. La plus part des combattant ont un rythme bien déterminé dans leur action et c'est quelque chose de particulier.. C'était ce vieux Bennett qui m'avais appris ça, j'me souviens...

**Flash-back**


Nous étions, dans la salle commune de la prison, les raisons qui font qu'on s'est mis à traîné tout les deux sont un peu sombre et obscure. Mais j'ai du gagné se respect qu'il m'accorde maintenant ! A vrai dire, j'ai du lui exploser la tronche une fois, dans le sable ! C'était le champion... Il l'est resté longtemps avant de me donner sa place ! Mais là, nous étions donc la salle d’exercice. Toujours mes bracelets de granit marin aux mains ! Deux épées bâtons de bois dans les mains, il s’agissait de quoi symboliser des lames en réalités. C'était un sabreur émérite et il voulait m'apprendre deux ou trois tours, mais je n'ai jamais était très bon élève...

Nous échangions donc quelques coups. Et c'est là qu'il m'a appris l'un des plus importants secrets de ma vie. C'est quelque chose qui, depuis lors, à marqué mon style de combat, et c'est foutrement pratique de savoir ça quand on bouge à la vitesse de la lumière ! Après m'avoir à moitié déboîter l'épaule, pété le nez et le genou. Il m'a expliqué que la clef du combat réside dans deux choses ! Le souffle et le rythme ! Réussir à pouvoir le changer en plein combat, c'était s'assurer pratiquement à coup sur un coup bien placé et souvent, mortel lors d'un échange ! Crois moi, mon petit, je vais garder ton putain de conseil en tête !

**Flash-back**

Et c'est que ce j'avais fait précisément ! Coupant cours à l'échange et la série d'esquive en accélérant brutalement, prenant de cours les deux guss qui s'était dirigé droit sur moi, les autres tenant de m'encercler pendant que deux s'occupe de faire sortir les donzelles, c'est déjà ça ! Mais je devrais les retrouver après... Qu'est qu'ils-sont chiant ces empêcheurs de baiser en rond ! J'avais bloquer le poing des deux hommes au niveau du poignet. Puis, écraser violemment son genou avec mon pied. Le faisait courber l'échine. Puis, pivotant sur moi même, le poignet toujours dans la main, je l'ai projeté sur mon pote qui a terminé sa course dans une armoire, qui lui ait tombé dessus ! Deux de moins, c'était déjà ça ! Encore sept !

J'ai vu quelque chose arriver du coin de l'oeil... C'était un homme de bonne taille avec ce qui semblait être un long bâton... Je me demande où il a été chercher ça ! Enfin bref, il était dans mon dos et voulait m'en foutre un bon coup dans la nuque. Bon, je pouvais compter sur le pouvoir de mon fruit pour m'en débarrasser facilement et j'avais appris, lors de ces années passés à combattre avec mon corps, à ne pas tout baser sur lui ! Je fais un tour avec le haut de mon corps, me retournant en parti, bloquant le coup avec le côté de l'avant bras. Profitant du déséquilibre passager pour faire demi tour. Puis, une face à lui, le frapper directement en plein visage. Je me suis ensuite baissé, prenant appuis sur mon pied pour me projeter vers l'homme en face moi, le saisissant par les hanches, puis, faisant volt-face, me jetant contre le mur, écrasant l'homme avec violence.... Et de quatre !

Je me suis de suite replacer dos au mur, pour éviter de nouvelles attaques en traître dans ce genre là ! Encore un vieux réflexe de l'arène ! Mais c'était foutrement utile dans ce genre de situation... J'avais fait une démonstration de force suffisante pour calmer un peu le jeu, du moins, c'est ce que j’espère ! Au pire, je pourrais toujours leur envoyer suffisamment d’électricité dans la tête pour leur laisser une coupe digne des plus grand afro pour le restant de leur vie si l'envie m'en prennait! Mais j'avais envie de régler ça si possible avec les poings... C'était plus amusant et plus équitable... pour eux !

« - Alors les enfants, on veut continuer de jouer avec moi ? Je vous attends ! Et serveur, tu me dois une bouteille oublie pas ! »

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Jeu 25 Avr - 18:36



Stop !

    Tomber un gars... Dix contre un, qui irait le blâmer sincèrement ? Pour ma part, je me fichais de son cas, qu'on le tombe, qu'on le tabasse, qu'on le tue au passage. Seul mon amour de toujours à savoir, mes pièces et mes billets comptaient. Pour l'heure, je laisserais faire les habitants énervés, moi j'allais juste lui en coller une et reprendre mon fric. Qu'il ait sauté la fille du maire, la fille du boucher ou du plombier, je m'en cognais dur. Je voulais juste mon fric. C'est donc suite à sa démonstration de force que j'avais foncé sur lui pour lui en mettre une, mais alors que j'allais écraser mon poing sur un côté de sa tête, à ma surprise générale, voilà que mon poing traverse littéralement sa tête laissant mon coup finir contre le mur. Mais ça ne s'arrêtais pas là... En effet, mon bras passait au travers de sa tête et je ressentis un courant électrique assez fort me parcourir de la tête au pied. Je sautillais presque sur place tellement le choc était peu plaisant. Claquant des dents comme quand on chope une ligne électrique à la campagne, je retirais mon bras manquant de tomber sur un corps au sol.

    « ' Tain... T'es quoi au juste ? »


    La question était simple et j'avais déjà ma petite idée. Dans l'état actuel des choses, je ne pouvais pas faire grand chose du coup. Si ce que j'imaginais était vrai. Je n'étais clairement pas de taille. Ou alors, il me faudrait un isolant et j'avais la flemme d'en attraper là. Grognant en m'en voulant d'avoir sauté dans la gueule du loup, je le fusillais du regard. Au fond, me savoir de plus belle perdant me rendait vraiment fou dans ma tête. Mais je ne pouvais rien faire. C'est donc au milieu des gens assommés, K.O ou que je le regardais avant de sortir calmement un paquet de cigarette préférant me calmer. Place à la parole et non aux paroles.

    «  … Quel est ton nom au juste ? Juste pour pouvoir m'en souvenir et te retrouver plus tard... Si tu deviens connu bien entendu... En supposant que tu survives face aux gens de l'île malgré ton pouvoir... »


    Souriant de manière narquoise, j'allumais ma clope lui en lançant une au cas où il en voudrait. Ennemi ou non, je me devais d'être un minimum courtois dans mes moments pour-parler. Attendant sa réponse, j'expirais calmement regardant les yeux... Tss... Dix contre un et la plupart étaient hors d'état de nuire. Heureusement qu'il n'y a pas d'armée de gens comme ce gars sur les mers... Sinon qu'est-ce que ce serait. L'air moins zehef, plus calme, je regardais l'homme soufflant en le voyant dans presque son plus simple appareil. Mais malheureusement, lui intimer de se rhabiller serait déplacé ayant été celui qui a profité d'une émeute pour entrer ici à ce moment là donc bon, je ne pouvais rien dire au risque de me faire chambrer. Quoi que même sans parler il allait sûrement me chambrer.

    «  .. Juste qui tu es puis je partirais … Quant à la bouteille de Brandy... Si on se revoit promis je t'en donnerais une... »


    Promesse amicale dirions nous. Tel un défi, je le regardais droit dans les yeux avant de remettre mes lunettes de soleil masquant mon regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Ven 26 Avr - 0:45

Le fait d'être la foudre incarné avait vraiment de l'effet ! Rajouté à ça le fait que j'avais assommé sans trop me forcer trois bonhommes en rien de temps, devant sûrement jouer, juste un peu ! Devant des gros bras, montrer qu'on en a des encore plus gros, c'est toujours bien. Exploser les plus faibles d'un seul coup s'est s'assurer un ascendant psychologique sur ses opposants ! Enfin, dans le cas présent, je ne sais pas lequel des dès avait le plus marché, mais les choses s'étaient rapidement calmé ! C'était presque dommage... Je savais ce que je valais dans la prison. En six ans, j'étais devenu le sommet de la chaîne alimentaire, dehors, il me fallait repartir de zéro ! Je n'étais personne, mais ça, c'était un point que j'allais rapidement, très rapidement réglé !

Un coup de poing était arrivé en plein dans ma tête et celui qui me l'avait porté s'en souviendra pour un moment ! Mon corps traversé lui a déversé une puissante décharge électrique. Décharge qui lui a arraché une série de petit bond sur place, qu'on pourrait sûrement apparenté à des contractions musculaire involontaire, ou des convulsions ! C'est vrai que mon pouvoir pouvait me permettre de faire ce genre chose. De paralyser les gens. Et encore, même si ça fait longtemps que j'ai mangé ce fruit, je ne pense pas encore en avoir fait le tour, je pense en être loin, tellement loin !

Et c'était le faux serveur qui avait été victime de coup de jus, visiblement, après avoir manqué de tomber sur un mec dans les vapes, il avait commencer à prendre la parole, mais son dialogue était relativement saccadé, décousu. Sûrement l'effet du coup de jus. Les effets de ma foudre sur les mouvements et l'élocution de mes adversaires m'ont toujours faire rire et cette fois si, ne manquait pas de faire comme les autres. Mais je ne lâchais rien, j'étais toujours sur mes gardes, suivants le moindre de ses mouvements tout en ne lâchant rien de ce qu'il avait dit ! Il avait cherché quelque chose dans sa veste, des clopes... Il m'en a lancé une que j'ai attrapé et porté à ma bouche. Mais je n'avais pas de feu, qu'à cela ne tienne. J'ai posé mon doigt en dessous du bout de la cigarette et fait passer un courant électrique pour l'allumer. Écoutant la fin de son discours.

« - Je suis la foudre... Tu l'as sûrement compris, je suis un logia ! Mon nom... Ketsueki ! Kyookoo Ketsueki ! Et retient le bien ! Je ne vais pas devenir connu... Je vais devenir le roi des pirates ! Le putain de roi des pirates ! Alors des bouteilles, c'est pas une que tu devras me rembourser, mais un petit paquet ! J'ai pas forcément aimé tes manières mon garçon... »


Je ne l'avais pas lâché des yeux, mais il fallait que je me vêtisse, les autres étaient trop stupide pour faire quoi que ce soit il s'est tous tiré ! Je n'avais beaucoup d'argent, ils ont récupéré les filles, dommages et ils se sont donc tiré dans demander leur reste ! Je me suis dirigé vers la chaise sur laquelle j'avais posé mes vêtements, plutôt, jeté, on ne regarde pas forcément ce genre de moment ! J'avais passé sans problème mes vêtements, terminant par mon mon long manteau blanc, une belle acquisition, fixant la capuches sur ma tête, fixant de nouveau son regard, un petit sourire en coin ! Écartant les bras, les ouvrants presque ! J'étais provoquant, volontairement provoquant...

« - Et si je veux ma bouteille maintenant ? C'est ton travail après tout non ? De servir les gens mon petit ? Et t'auras pas de pourboire ! »

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Ven 26 Avr - 13:31



See you later... !

    La frustration était grande pour tout avouer. Ne pas pouvoir toucher un ennemi est une chose très énervante il faut bien le dire, mais intérieurement, je suis persistant. Aussi collant qu'un chewing-gum à mes heures, surtout quand la personne est primée, cela motive grandement... Sourire discret aux lèvres, je le regardais prendre la clope, qu'il alluma sans doute à l'aide de son pouvoir. Après tout, l'électricité utilisé d'une certaine façon peut donner lieu à des étincelles et les étincelles, ça allume des feux. Bref, le laissais faire, je me doutais qu'il n'allait pas m'attaquer. Il semblait du genre à donner des mornifles quand on le mérite, mais là, il me sous estimais n'étant qu'un simple humain. Tandis que lui, il pouvait aisément se prendre pour un dieu de la foudre. Chose qu'il confirma d'ailleurs... Son élément. Son discours était plus que... touchant. Du moins, il y avait de quoi émouvoir. Même moi qui me voulais neutre 24h/24...

    « - Je suis la foudre... Tu l'as sûrement compris, je suis un logia ! Mon nom... Ketsueki ! Kyookoo Ketsueki ! Et retient le bien ! Je ne vais pas devenir connu... Je vais devenir le roi des pirates ! Le putain de roi des pirates ! Alors des bouteilles, c'est pas une que tu devras me rembourser, mais un petit paquet ! J'ai pas forcément aimé tes manières mon garçon... »

    Suite ça, il se rhabillais tandis que moi, je retenais son prénom et nom. Ketsueki Kyookoo ? Ce gars semble donc sûr de lui. Vouloir un titre de roi des pirates, ce n'était pas donné à tous.. Mais dans son regard de papouze, on pouvait voir clairement le sérieux de celui-ci. Il n'était pas en train de blaguer. Le titre, il le voulait et il l'aurait pour sûr. Son pouvoir immense allait l'aider sans doute.
    L'homme une fois de plus belle vêtu vint à se retourner vers moi pour alors me lancer des mots qui ne manquaient pas de faire bouillir mon sang dans mes veines. Il osait me provoquer ? Alors que je lui avais bien dit de ne pas jouer à ça lors de la partie de poker ? Aussi étrange cela soit-il, même si j'avais une envie folle de l'exploser, je devais avouer qu'il avait du charisme et que cela jouait sur mon comportement... Un ennemi certes, mais qui a une classe qui m'affecte. Moi ? L'aimer amicalement ? Ma foi, en tant que futur chassé, il serait parfait, alors autant le laisser courir. Serrant mes poings démontrant que mine de rien ses paroles m'avaient touchées, je vins à tirer quelques taffes sur ma clope pour alors lui dire un ton à la limite de l'énervé.

    «  … Jt'emmerde sérieusement Ketsueki... Mais soit... Va pour une dette de bouteille... Cependant, ce sera pas pour aujourd'hui... Pour cette fois, je vais m'en aller... Mais la prochaine fois qu'on se reverra... Ce sera sûrement dans un autre contexte... Alors tâche de pas te reposer sur tes atouts car toi tu veux devenir le roi des pirates... Moi le chasseur de prime de ce monde avec un grand C... Donc retient bien ce nom... Shizuo White... Celui qui capturera le futur roi des pirates... »

    Souriant de manière provocante, j'espérais qu'il n'allait pas me snober. Quoi qu'il en soit, je me retournais pour alors sortir de la pièce en silence continuant de fumer la clope. Pour cette fois, il s'en sortirait parce que de un, il est plus fort que moi et de deux, il n'est pas vraiment arrêtable n'ayant pas fait de «  gros  » crime. C'est donc à la fois déçu et content que je sortais d'ici ayant en tête une nouvelle cible... Kyookoo Ketsueki.. Le futur grand roi des pirates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki) Sam 27 Avr - 13:52

Mes provocations n'avaient pas fait effet et moi qui voulait en remettre une couche, il faut dire que j'avais été un peu déçu par ce bonhomme. Il semblait moins susceptible que ce que j'avais compris au première abord ! C'était toujours ça de pris pour lui, même si c'était un peu idiot de s'énerver alors qu'on passe son temps habillé comme un serveur de restaurant, dans un établissement qui en emploie et qu'on s'étonne de se faire traiter serveur ! Enfin ; les goûts et les couleurs ne se discute pas, c'est comme ce petite Sergie, qui se prenait pour un chat mais qui était en réalité un gros noir de deux mètres pour deux cents kilos de muscles, mais bon, la tête ça vous joue des tours des fois !

Enfin, ça avait quand même marché puisqu'il s'était mis à râler. Comme quoi, il reviendrait une autre fois, qu'il n’emmerdait ! C'est vrai qu'il était sérieusement en tain de me faire chier ! Je m'attendais à un plus de répondant et à un peu plus de fun ! C'est vrai ça, quand on les couilles de venir à dix contre un, on assume un peu de se battre ! Mais non, monsieur le chasseur de prime et les dieux savent à quel point je déteste ces gens là, estime avoir mieux à faire pour le moment reviendrais plus tard ! La seule réponse digne de nom à ce genre de comportement est simple et elle se compose d'une doigt lever, celui au milieu de la main et d'un bon gros « va te faire foutre » ! Et puis, il s'est tiré... Sans demandé sans reste, me laissant là, dans cette chambre saccagé.

Je n'ai pas non plus demandé mon reste, on aurait pu utiliser ce genre de truc contre moi et après m'être posé cinq minutes, le temps de finir tranquillement la bouteille qu'il me restait, je l'avais payé autant la consommer ! J'ai donc doucement remonté les couloirs de l’établissement. Je suis descendu alors au rez-de-chaussé et j'ai demandé à l'accueil d'envoyer la femme de ménage dans le chambre, il y avait des petits indésirables qui se sont invités, voilà qui a semé un peu le trouble dans le casino, du moins son personnelle, mais laissant discrètement le temps de m'éclipser en me mêlant à la foule...

La capcuhe visé sur ma tête, je me suis doucement laisser manger par les gens dans la rue. Cette île était très animé et c'était une escale intéressante ! Je m'étais fait un ennemie, un étrange serveur susceptible et qui ne sait pas jouer aux cartes. Je pense être relativement tranquille sur ça, les serveurs, j'en fait mon affaire ! Le seul truc trsite qu'ils peuvent me faire, c'est me donner la gueule de bois en me servant trop ! Enfin, c'était quand même bon de revire enfin... Ouais, la vie de pirate va me plaire ! J'espère juste que Gouki lui, s'y fera... Il a toujours été plus tranquille que moi et un pirate n'est pas tranquille ! C'est le genre à se marier et à faire des gosses, plein de gosses ! Ca ne m'étonnerai pas d'ailleurs qu'il se soit trouvé une femme et qu'il soit déjà revenu sur l'île. J'aurai peut être un ou deux neveux en rentrant ! Je leur apprendrai à sécher les cours et à fumer les herbes du très vieux con ! Je serai l'oncle marrant !

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki)

Revenir en haut Aller en bas

[ FB ]Quand les nerfs se chauffent... ( Pv Kyookoo Ketsueki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-