AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Une île presque tranquille..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Une île presque tranquille.. Sam 23 Fév - 16:55

La douceur du matin s'installait doucement sur les toits de la république de Salto, illuminant les tuiles de ses rayons. La vie s'éveille lentement, prenant rapidement la place de la nuit. La nuit qui emporte tout, comme poussière au vent, qui détruit tout, et qui enfante les pires créatures de ce monde. Le matin lui, enfante tout ce qu'il y a de plus beau. Le soleil, les fleurs, la rosée même. La chaleur revient, et les yeux s'émerveillent. La nuit, elle, fait peur. Et encore plus depuis que les nuits sont hantées par une âme. Une âme tourmentée, née par une froide nuit d'hiver. Un fou, qui parcoure les ruelles à la fin du jour, et laisse pour seul marque de son passage, un corps, une âme arrachée à son maître. Ce matin, n'est pas de ceux qui font exception..

Wasaki se lève difficilement, étendant ses muscles vers le ciel, encore tout engourdi de la nuit. Et pourtant, quelle nuit. Il se lève, manque de tomber, dévale ses escaliers, ouvre la porte et se saisit du journal, déposé à ses pieds. S'en saisissant vulgairement, il ferma la porte, et fit couler le café dans sa tasse, ouvrant les feuillets dans le même temps. Il s'assit, quand son doigt tourna sur la page "Faits Divers". Un sourire narquois illumina son visage. La une de cette page était évidente. La même que depuis 10 jours: MEURTRE BESTIAL AU CŒUR DE LA NUIT. L'article énonçait la liste des victimes des 10 derniers jours, y ajoutant un nom: Hibushiro Kaoki. Un homme tranquille, dont personne n'avait jamais entendu parler.. Comme à son habitude, Wasaki ferma rapidement le journal, et s'habilla rapidement. Il quitta ensuite son domicile, un panier de course sous la main. Samedi, jour de marché oblige.

Il arriva rapidement sur la place, où quelques vieilles dames discutaient.. Non pas de tricots, ou autres sujets de grand-mères à chats, mais bien des meurtres des nuits. Elles se disaient choquées,ne comprenait pas ce qu'il se passait. Une d'elle l'interpella même, lui sortant quelque chose du genre: C'est pas des honnêtes citoyens comme nous qui ferions ça, Monsieur Udo! Il esquissa un légèr sourire, avant de secouer la tête de gauche à droite. Quelle naïveté chez ces personnes... Quelles seraient leurs têtes si elles savaient que la bête qui agresse les passants..c'est lui? Comment pourraient ils imaginer qu'un si gentil garçon puisse être en réalité un atroce sadique meurtrier? Personne de sain ne pourrait avoir une idée pareille.. Et pourtant. Les rumeurs commençaient à circuler, sur un meurtrier humain, sur un homme grand. Quelques petits détails qui l'inquiétaient. Mais très peu. Il n'était toujours pas en danger. Et le pirate qui avait fait placarder partout: Recherhons, mort ou vif, celui qui ose persécuter mon peuple de droit. Quel idiot celui là. Même pas a parle de faire le boulot lui même.. Wasaki était de ceux qui avaient honte d'êtres gouvernés par un pirate dont la prime s'élevait à quelques 1 Million et Demi. Mais malheureusement, il ne pouvait rien faire. Tuer cet homme aurait été comme un aveu, à présent.. Dommage..

Les rues de la côté étaient belles la journée, mais pour lui, elles ne le devenaient vraiment qu'à la nuit tombée.. Sur ses pensées abstraites, il se laissa tomber sur un banc, face à la Grand-Place. Tout lui semblait permis.. Ou presque..
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Une île presque tranquille.. Lun 25 Fév - 15:11

















Rencontre

République de Salto, une ville comme les autres, du moins en apparence. Eddy s'y était rendu pour glaner de l'information. Il semblerait que les agissements, de ce groupuscule, soient des plus douteux. Le Gouvernement gardait un œil rivé sur celle-ci, autant que sur les destructions des pirates. Cet état avait pour effet de susciter de l'intérêt aux yeux des la pègre. La Révolution étant l'une des plus qualifiées dans la recherche d'information, Edward s'était empressé de rejoindre les lieux, afin d'aller à la pêche aux infos ! Il devait tout de même rester prudent, enfin les premiers jours. Car finir dans les geôles de la marine, ne lui était guère autorisé. Hélas, son nouveau mental risquerait certainement de lui poser problème. A savoir, qu'il était plus enclin vers la lutte que la discrétion. Il voulait combattre contre d'autres duellistes pour faire valoir sa puissance et surtout augmenter son niveau. Il ne lui restait plus qu'à trouver un adversaire de taille. Un autre tueur serait la bienvenue.

Il ne faisait pas très beau aujourd'hui, le ciel était couvert et un orage pointait doucement son nez. La pluie risquerait de tomber sur la ville dans les heures qui viennent. Ed' n'aimait pas trop ce genre de temps. La pluie pouvait facilement vous rendre la vie compliquée, voir de chambouler tout votre programme. En parlant de programme, il était peut-être temps de se mettre en marche. Rosen dévala une pente en terre et commença à déambuler sur un sentier en piteux état. Après quelques minutes de marche, il franchit le seuil d'entrée de la citée. Salto lui ouvrait les bras ... Le village venait d'accueillir en son sein un monstre assoiffé de sang. Enfin, c'est juste pour imager ! La Vongola Family avait un code d'honneur qui était imposé au moindre membre. Que vous soyez le nouveau venu ou le vétéran, les règles étaient les mêmes pour tous. Le Boss n'enfreindrait jamais l'une d'entre elle. Son éducation est longuement basée sur des codes de conduites militaires, il serait certainement le dernier à contrarier le groupe sur un non respect de la loi interne.

Au coin d'une ruelle, il entra dans le centre-ville. Un endroit peu chaleureux où rare aimerait faire sa vie. Pourtant, il y avait du monde dans les rues. Les enfants riaient comme dans tous les autres villages. Les adultes étaient occupés à vivre leur propre petite existence. Ed' remonta sa capuche, il était connu dans le royaume et il valait mieux pour lui que personne ne le reconnaisse. Pas toujours facile de passer incognito quand vous faites partit de la plus grande paire de primes du pays. Puis, il avait commis quelques exactions et son nom se trouvait sur une affiche wanted de la Marine. Il n'aimait pas trop cet ordre, car il se savait en danger avec leurs puissants officiers. Mais bon, il ne pouvait que s'en prendre à lui-même. Personne ne l'avait forcé à arpenter ce chemin obscur. Personne ne l'avait forcé à rentrer au sein de la piraterie. Il l'avait fait de sa propre initiative ! Il pouvait encore se souvenir de son rite de passage.

La pluie tomba ... Rosenkreuz entra dans le premier commerce qu'il vit afin de se mettre à l'abri. Une échoppe comme toutes les autres, sauf que l'ambiance était différente qu'accoutumée. Il y régnait une atmosphère lourde et pesante. Les hommes à l'intérieur étaient tous habillés en noir. Certains fumaient des cigares alors qu'un étrange personnage, vêtu de blanc, dévisagea notre jeune homme. Ed' le prit immédiatement pour un manque de respect. Vous savez comme il a horreur de ce genre de faits !!! Ni une ni deux, il agrippa le premier individu afin de lui assigner un puissant coup de crâne dans le nez. Son nez partit sur la gauche et un jet de sang émergea de la fracture. L'homme recula en arrière avant de s'affaler sur une table. Le costume de l’odieux personnage ce vit tâcher de globules rouges. Ses joues changèrent de couleur et dans la seconde qui suivit, tous les hommes se mirent à poursuivre notre héros.

Ed' sauta à travers une porte, direction la première habitation qu'il vit. Les hommes le suivaient de prêt, il ne pouvait pas reprendre son souffle. Pourquoi courrait-il ? Vous le voyez débuter un combat au milieu de tellement d'innocents ??? Non, impossible !!! Il avait des principes et surtout des règles à suivre. Les hommes étaient sur ces talons. Quelques mètres les séparaient ... seulement ! Notre pirate courut durant de longues minutes. Il ne voulait pas débuter un duel en plein centre-ville. Une fois arrivée dans à la Grand-Place, Rosen s'arrêta net, ce faisant dépasser par quelques poursuivants trop rapide et prient dans leurs élans. Katana en main, il avait déjà fait deux victimes. Il s'était longtemps entraîné et maintenant cela risquerait de porter ses fruits. Encore quelques-uns et il pourrait continuer sa recherche. Ces hommes n'étaient que des mercenaires, mais il ne fallait surtout pas les sous-estimer. Des armes sortirent au grand jour. La pluie s'arrêta et le soleil refit surface. Un simple rictus s'afficha sur le visage de notre héros. Il pourrait combattre sans retenue cette fois-ci . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Une île presque tranquille..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-