AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Lun 4 Mar - 22:02



Recevoir sans donner fait tourner l’amitié.






"Scalpel ! "



J'étais venu ici pour assassiner un criminel qui commençait à devenir un peu trop célèbre aux yeux de la marine, j'avais décidée d'en faire mon cobaye, j'en avais vraiment besoin, cet homme était un homme poisson j'avais besoin de le disséquer pour connaitre un peu les spécificités de cette erreur de la nature, de cette horrible race. Un homme anguille apparemment, il se débattait, gémissait en espérant surement que quelqu'un l'entende. Où on était ? Dans une des nombreuses cellules de recherches de la marine, sauf que la c'était moi le docteur donc tous mes assistants savaient pertinemment que le sang giclerait dans tous les sens. Je regardai dans ses yeux


"Ouvrez grand les yeux ça va picoter légèrement"

A l'aide de trois doigts je lui retirai avec force son oeil droit, un cri d'effroi se fit s'entendre dans la salle où je pratiquais mes "recherches", du sang commença à couler le long de sa joue pendant qu'il pleurait de son dernier oeil, je léchai doucement et sensuellement le sang qui coulait de sa jolie pommette et rentra ma langue dans son orbite désormais vide. L'homme continuait de crier tel une gamine a qui on aurait volé sa glace. Je lançai l'oeil à un de mes assistants qui observaient la scène tout autant bouleverser que ma pauvre victime.



"Analyse ça tout de suite et essaye de pas vomir en route minable"


Je rapprochai à nouveau mes doigts de son oeil restant et je lui arrachai son unique et dernier moyen de me voir, j'entrai doucement un doigt dans chacun de ses orbites en lui enfonçant afin de continuer à entendre ses gémissements, l'homme souffrait le martyr à en entendre ses cris de douleur.

"Tu me casses les oreilles l'aveugle, on verra si tu feras toujours le malin sans ta langue"



Je lui tirai la langue et lui coupa simplement à l'aide de son scalpel, le visage tacheté de sang, je laissai apparaître un sourire des plus machiavélique. Je pris l'oeil avec lequel je jouais pour le croquer, un goût digne des plus grands mets vient envahir mon palet, le gout d'un oeil humain est vraiment un délice pour les gens légèrement cannibale comme moi. Mais j'avais besoin de plus, plus de cobaye, d'expérience et de sang en général. Je fis signe à un de mes acolytes de venir



"J'aimerai savoir dans les environs, y aurait pas quelqu'un qui pourrait fournir des macabés ou des cobayes ? Tu dois bien connaître vu que tu es du coin"



L'homme eut du mal à me répondre perturbait par ce qui s'était passé il y a quelques secondes.



"A ce qu'il parait il y a un homme qui est juste de passage certes, mais il pourrait avoir ce que vous recherchez, un chasseur de prime répondant au nom de Shizuo White, il est assez côté il a des cheveux blancs/platines vous le reconnaîtrez normalement facilement, il est réputé pour être assez dragueur d'ailleurs."


Je m'approchai à nouveau du cobaye attachait contre le mur et me baissa à la hauteur de son pantalon, je défis sa ceinture, baissa doucement son boxer et lui coupa ses bijoux de famille afin de les lui coudre au menton.



"T'es parfait comme ça, passait lui une batterie de test et tuez le s'il n'y a rien d'intéressant, là moi je dois trouver un jeune blanc bec"




Je me déplaçais tranquillement dans la ville, étrangement de petits bruits de stupeurs et de terreurs se faisaient, entendre tout le monde se retourner quand je passais, sûrement car mon visage était tacheté de sang et que je portais une blouse blanche elle-même ensanglantée, un costume digne des plus grands romans de terreur. Il était tard, il y avait énormément de nuage dans le ciel, une petite lumière dans le ciel nous permettait de voir la lune, le vent arrêtait de souffler, la ville était calme, paisible il y avait peu de bruit et des gens habillaient de manière tellement peu élégante que j'avais presque pitié pour eux, aucune tenue descente, franchement ils étaient pitoyables comment peuvent-ils avoir aussi peu de respect pour la vue des gens qui les entourent et aucun respect pour son corps ! Malgré tout pendant cette immense foule se tenait un homme qui était différent, il était assez classe et même plutôt beau de plus ses cheveux était d'une couleur argenté. A l'aide du soru je me plaçai juste derrière lui, plaçant mon index dans son dos au cas où il refuserait, en lui léchant la joue je lui annonça



"Mon beau j'aimerais parler ... Business avec toi, suis moi mon mignon, j'ai tellement à t'offrir si tu vois ce que je veux ~~"

Je commençai à marcher en direction de la base d'experience, allez-t-il me suivre ? Je l'espérais autant pour moi que pour lui. Après une bonne vingtaine de minute à marcher je m'arrêtai devant une grande porte, je l'ouvris à l'aide d'un mot de passe, la porte était gardée par deux vigiles armés par un sabre et un fusil, je n'espérais pas marcher seule comme une folle, je descendais les escaliers regardant le cadavre de l'homme anguille assez fier de ma création



"Bienvenue ... Dans mon paradis, mon laboratoire !"


(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia



Dernière édition par Lady Halliwell le Mer 6 Mar - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Mar 5 Mar - 17:27



Un travail hm ?


    Journée tranquille sur l'île de South Blue... En simple patrouille, je n'avais aucun boulot à faire. Pas de business, rien à me mettre sous la dent. Pour l'heure, je marchais en simple touriste à la recherche de peps. Un truc à faire, un petit besoin d'action, d'adrénaline, une envie de bouger sévèrement. D'éclater des blanc bec ou de simples pirates... Mais non, rien, nada... Soupirant, je vins à marcher encore et toujours pour alors soudainement me sentir avec une présence dans le dos. Une présence malsaine, une présence faisant froid dans le dos, comme si la mort me faisait un câlin. Un petit truc se fit sentir dans mon dos... Une arme à feu ? Ou un bluff avec un index ? Soupirant, je laissais le souffle parvenir à mes tympans, signifiant que quelqu'un approchait sa bouche de moi. Et bien et bien... Que de direct en ce soir... Laissant les gens marcher, je me stoppais sentant alors quelque chose de visqueux et froid passer sur ma joue. Voilà une étape de plus dans le creepy... Bizarre, étrange... Une femme me faisait-elle des avances ? Pas que je ne suis pas contre, mais dans ce genre là, c'est étrange...

    "Mon beau j'aimerais parler ... Business avec toi, suis moi mon mignon, j'ai tellement à t'offrir si tu vois ce que je veux ~~"

    Hm ? Une catin ? Un business ? Non... Elle ne semblait pas être ce genre de femme. Une fille de joie ? Étrangement son aura était plus inquiétante qu'autre chose, mais soit... Par curiosité, j'allais la suivre, puis je me défendrais si elle ose m'attaquer... Souriant, je la suivais en silence ne voyant que brièvement sa silhouette. Son habit avec une capuche me cachait tout le reste... J'étais en présence d'une inconnue semblant maligne, pourtant je ne m'en faisais pas trop la suivant telle une confidente sûre... Nous arrivâmes devant un établissement assez gros et imposant. Je la suivais alors me demandant où j'étais tombé.

    "Bienvenu ... Dans mon paradis, mon laboratoire !"

    Sombre, je vins à distinguer un cadavre... Je ravala ma salive pour alors voir les portes se refermer. Me voilà dans son enclos... Piégé. L'ambiance est malsaine et inquiétante, pourtant, je ne démontre rien la regardant de dos laissant ma voix s'élever un petit peu.

    "Bien...
    A la vue de cette sublime endroit.. Je me dit qu'au final, le business ne sera pas du genre prendre du plaisir en échange d'argent... Quoi qu'il en soit passons... Quel est l'offre que vous avez à me faire ? Quoi contre quoi ? Selon votre offre, je me verrais accepter ou refuser... Puisqu'au fond, si vous m'avez choisit, je doute que ce soit le fruit du hasard hm ? ... Allons droit au but voulez vous ? Qui êtes vous au faite ? "

    Direct, strict, je ne parlais pas pour ne rien dire. J'attendais beaucoup de la belle du moins, en supposant que ce soit une femme et une belle...Si ça se trouve, il s'agit d'une sorcière moche avec des pustules. Beurk... non non... Si c'est une femme, pour sûr qu'elle aura un petit bonus facilité pour traiter avec moi, mais il me fallait voir histoire que je puisse juger ou plutôt... Préjuger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Mar 5 Mar - 22:40



~~ Tricher au jeu sans gagner est d'un sot. ~~ Voltaire







Le jeune charmeur m'avait donc suivis jusque ici, il semblait tout bouleverser lorsqu'il prit la parole, j'étais presque touchée de le voir si choqué en voyant un simple cadavre avec des organes reproducteurs sous le menton, je pouvais sentir dans sa voix qu'il n'était pas tout à fait à l'aise devant cette scène macabre, d'un ton plutôt supérieur il m'annonça


"Bien...

A la vue de cette sublime endroit.. Je me dis qu'au final, le business ne sera pas du genre prendre du plaisir en échange d'argent... Quoi qu'il en soit passons... Quel est l'offre que vous avez à me faire ? Quoi contre quoi ? Selon votre offre, je me verrais accepter ou refuser... Puisqu'au fond, si vous m'avez choisit, je doute que ce soit le fruit du hasard hm ? ... Allons droit au but voulez vous ? Qui êtes vous au faite ? "


Donc à la base ce sombre crétin me prenait pour une prostituée, tout ce que je remarquais c'est que se n'était pas le tact qui pouvait le caractériser, franchement quel étrange petit bonhomme, je pris un certain moment avant de lui répondre



"Esclaves s'il vous plait veuillez détacher le cadavre tout de suite et rapportez-moi mon trône"


Deux de mes assistants détachèrent le pauvre cobaye, je leur fis un geste pour qu'il le lance au pied du jeune homme aux cheveux grisonnant, à la suite de quoi deux jeunes femme m'apportèrent un immense trône noir et rouge avec des accoudoirs d'une couleur dorée. J'enlevai ma veste afin qu'il puisse apprécier ma beauté

"Comme tu le vois nous sommes dans un laboratoire et dans un laboratoire on fait des tests comme tu le sais, je veux que tu m'apportes des corps, morts ou vifs peu m'importe en échange je te promets une aide pour un gros coup contre un pirate et une protection total au cas où tu commettrais des méfaits plus ou moins grave ... Acceptes-tu ?"

Vu la proposition des plus étranges que je venais de lui formuler je m'attendai à un refus pur et simple de sa part, en même temps il n'avait aucune raison de travailler avec une psychopathe capable de se retourner contre lui un jour ou l'autre. Je pris en main un rouge à lèvre, rien de spécial me direz vous, mais il contient une drogue surpuissante qui endort une personne une fois en contact avec la peau, heureusement je m'étais injecté un antidote le jour même où j'ai crée ce produit de folie. J'en étalai sur mes lèvres et je m'avançai vers lui de manière des plus sexys



"Sache qu'avant d'entendre ta réponse je peux te donner bien plus qu'une simple protection je peux te permettre d'être un homme mon cher"




Je l'embrassai langoureusement, le temps que la drogue pénètre sa peau et je retournai m'asseoir sur mon trône du mal, je savais que même en cas de refus il serait drogué et que je l'obligerais à accepter mon offre. Je le regardais avec un regard méprisant, l'ambiance avait beau être pesante pour lui elle allait surement devenir de plus en plus douce jusqu'à qu'il trouve le sommeille.























(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia



Dernière édition par Lady Halliwell le Mer 6 Mar - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Mer 6 Mar - 0:22



Un travail hm ?


    Suivre n'importe qui n'est pas tout le temps une bonne chose, pourtant, je savais me montrer sûr de moi. Joueur, jamais défaitiste, j'avançais donc démontrant à la belle que j'étais inconscient tout en ne l'étant pas. Du moins, s'était jusqu'à cette arrivée dans cette sorte de labo. Un laboratoire faisant penser aux films d'horreur des années passées en noir et blanc. Malgré tout, je ne perdais pas espoir d'avoir une certaine surprise au bout de tout ça. Sûrement tentait-elle de m'impressionner. La seule chose qui m'impressionna, ce fut ce cadavre semblant encore frais. Étrange cadavre car il avait certes plus d'yeux, mais aussi une paire de couille au menton... lol ? Bref, je me devais d'être clair que je ne soit pas tombé dans une séance de pub de chirurgie... J'avais des affaires à faire, alors autant sauter la séance de thé... La demoiselle pris un siège amené par des esclaves qui enlevèrent ce cadavre de notre vue ce qui détendit un peu l'atmosphère. Par la suite, la belle s'insalla sur son trône l'air dominatrice en s'étant dévoilée. Ouf... Une femme. Qui plus est mignonne à regarder. Certes, elle ne semblait pas être THE top modéle, mais malgré tout, elle était jolie. Sa chevelure blonde, ses iris, son corps, tout était harmonieux tout en ayant ce côté malsain qui caractérisait bien l'endroit... étrange mais fascinant à la fois.

    "Comme tu le vois nous sommes dans un laboratoire et dans un laboratoire on fait des tests comme tu le sais, je veux que tu m'apportes des corps, morts ou vifs peu m'importe en échange je te promet une aide pour un gros coup contre un pirate et une protection total au cas où tu commettrais des méfaits plus ou moins grave ... Acceptes-tu ?"

    Voyons voir.. Je suis un chasseur de prime et non un larbin. Pensait-elle vraiment qu'elle allait m'amadouer avec sa mise en scène . Je haussais les épaules m'apprêtant à répondre sûrement séchement pour elle. Ses airs impériaux lui allant à merveille, j'allais lui montrer que le peuple ne se soumet pas facilement. Pourtant...

    ""Sache qu'avant d'entendre ta réponse je peux te donner bien plus qu'une simple protection je peux te permettre d'être un homme mon cher" "

    Semblant envoutante, s'étant mise du rouge à lèvre, je ne doutais pas de sa maoeuvre, mais c'est étrangement calme que je la laissa faire. S'approchant dangereusement, je la laissa m'embrasser. Lèvres contre lèvres, tel un vil serpent, sa langue vint chercher la mienne de manière sensuelle et terriblement malsaine. Je ne résistais pas aimant bien profiter de vaines tentatives, mais j'étais loin de me douter de la conséquence de ce laxisme de ma part... Ainsi donc, la revoilà sur son trône. Avant de sentir un quelconque effe, je vins à soupirer.

    "Pas que l'offre ne soit pas alléchante du moins si par faire de moi un homme vous entendez par là... Profiter de nos corps pour s'exprimer autrement... MAIS... Je suis un chasseur de prime, pas un larbin qui ramène des singes de laboratoire... Il faut payer pour ça.. Là, je pourrais revoir ma décision qui est négative pour l'heure... Mais le business est le business... Si vous m'offrez quelque chose qui m'alléche en plus de votre proposition... Comme de l'argent par exemple, bien que passer du bon temps avec vous si je ne finit pas comme l'autre corps..; ça pourrait être négociable... Je... "

    Je posa ma main sur mon front me sentant étrangement lourd. Tentant de m'avancer, je regarda la demoiselle pour lui dire.

    "Qu'est-ce que.... "

    Suite à cela... pouf. Je tombais à ses pieds endormi. Beau poison... Quand je me réveillais, je senblais attaché. Je grognais démontrant que je m'éveillais. Où étais-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Mer 6 Mar - 14:34



~~ Si la fortune vient en dormant, ça n'empêche pas les emmerdements de venir au réveil ~~ Pierre Dac






La drogue avait parfaitement remplie son rôle, l'homme aux bout de quelques petites minutes tomba raide devant moi, j'avais beau savoir qu'aucun homme n'aurait pu résister à mon charme ravageur j'étais extrêmement fière comme si j'avais réussi un acte fabuleux alors que ce n'était qu'un "simple" baiser. Je m'essuyai les pieds sur le corps du jeune homme affalé au sol avant de faire un signe de la main pour que mes assistants le placent sur la table d'opération et me qu'ils m'emmènent aussi mes outils de travail. Je n'avais aucun intérêt à le découper, mais s'il refusait mon offre le charmeur deviendrait une charmeuse. Je nettoyais précautionneusement tout mon matériel, après tout j'ai beau prendre du plaisir ça n'en reste pas moi un métier, c'est comme si un musicien jouait sans guitare ou canonnier tirer sans balle. Bref arrêtons de philosopher sur mon métier. Je lavai donc mes outils et commença à lui insérer une petite dose de morphine afin qu'il se traine tranquille. Je préférais être prudente car comme tous les humains ici bas sur terre, j'ai peur de ce que je ne connais pas et ce type reste une sacrée énigme, comment ce petit imbécile a pu tomber dans un piège aussi gros que celui là ? Franchement dans un lieux aussi sinistre s'il je lui ai fait un baiser aussi torride il aurait dû se douter de quelque chose et pas répondre à mon baiser, grosse erreur ! Je l'attachai avec des lanières en cuir à la table d'opération puis je commençai à lacérer son corps pendant qu'il dormait je lui coupais la peau légèrement à l'aide de mon scalpel, on commençait à voir des coupures un peu partout sur son corps. Jusqu'au moment où il se réveilla, il avait le corps couvert de blessure et pourtant il ne devait pas trop souffrir en tenant compte de la morphine que j'avais mit dans son corps un peu plutôt. Le jeune homme grognait tel un chien mécontent et semblé complètement perturbé, apparemment mon petit baiser de la mort lui à fait un beau choque ou peut-être est-ce lorsqu'il se cogna au sol qu'il fut perturber, je m'en foutais un petit peu après tout j'avais pas besoin de connaitre ses petits soucis d'enfants. J'appuyai un petit peu à l'aide de mon scalpel sur son appareil génitale



"Comme tu vois actuelle tu es plutôt en mauvaise position et si tu ne veux pas devenir une fille et mourir dans d'atroce souffrance tu as intérêt de m'obeillir ... Acceptes ma proposition et je te libère mon mignon ~"



Avant d'entendre sa réponse je plaçai du sel sur toutes ses blessures afin de l'entendre gémir un petit peu, c'était l'extase pur et simple de le voir souffrir comme une vulgaire bête de foire, mais je savais que j'avais besoin de lui et que si je ne calmais pas mes pulsions meurtrières je ne pourrais pas l'utiliser à mes fins.




"De plus saches qu'actuellement se trouve dans ton corps se trouve un poison mortel que j'ai moi même concocté dont je suis la seule à posséder actuellement l'antidote, j'aimerai que tu me ramènes des gens puissants, assez fort pour te tenir tête, des gens spéciaux j’entends par là toutes les personnes aux gènes modifiés, comme les hommes-poissons ou détenteur d'un fruit du démon ça peut bien m'aider dans mes recherches.


Je fis un geste à mes assistants de le délivrer même si je bluffais en ce qui concernait le poison mortel, il ne se douterait de rien, la morphine faisait toujours effet dans son organisme sans parler de mon fameux baiser de tout à l'heure qui devait continuer à le fatiguer légèrement, dans l'étant où il était je pense qu'il ne pourrait pas me ramener une proie digne d'un quelconque d'interêt je réfléchis donc juste un instant, en lui tendant la main j'annonçai avec un beau sourire quelques mots

"Puis je vous suivre dans votre chasse my darling ?"















(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia



Dernière édition par Lady Halliwell le Mer 6 Mar - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Mer 6 Mar - 17:18



Un travail hm ?


    Attrapé comme un poisson. Voilà la position tendue dans laquelle j'étais. Quelle idée de suivre une inconnue sous prétexte que je n'avais pas grand chose à craindre sérieusement ? Je m'étais endormi lourdement suite à ce baiser pour le moins étrange après coup. Il m'avait endormi comme une vraie masse et sur le coup, j'étais surpris. Notammant au réveil où je me retrouvais piégé sur une table d'opération digne des plus maléfiques films d'horreurs... Mon dieu, où étais-je tombé moi ? Pourquoi suffit simplement d'un joli minois, d'une paire de sein et de courbes potables pour m'amadouer hm ? Soupirant, je me réveiller, ne sentant presque rien sûrement dû à un calmant. La demoiselle se tenant là, à côté de moi, scalpel et tout son attirail en main, je l'observais d'un oeil intéressé. Au fond, quand on voit un objet tranchant proche de ses bijoux de famille, il vaut mieux être à l'écoute non ? Sans rien ajouter donc, je vins à l'écouter parler soupirant en démontrant ainsi que je n'avais pas le choix. La laissant faire, je vins à la voir saupoudrer mon corps - tel un vulgaire gâteau – de sel fin, ceci faisant mal puisqu'elle m'avait taillé un peu partout... Psychopathe ? Alala... La télé tue l'esprit et le siens semble atteint, pourtant, ce n'est que de la douleur que j'exprime, pas de peur car la peur, ça n'est que le résultat d'une incompréhension. Autant moi j'aime la logique, autant elle ellle aime la souffrance point, dont pas de raisons d'avoir peur quand on raisonne ainsi.

    "De plus saches qu'actuellement se dans ton corps se trouve un poison mortel que j'ai moi même concocté dont je suis la seule à posséder actuellement l'antidote, j'aimerai que tu me ramènes des gens puissants, assez fort pour te tenir tête, des gens spéciaux j’entends par là toutes les personnes aux gènes modifiés, comme les hommes-poissons ou détenteur d'un fruit du démon ça peut bien m'aider dans mes recherches.

    Hm ? Bluff ou pas ? Bah... Au fond, vu mes coupures, il ne lui a pas fallut beaucoup de temps pour faire ça, donc c'est tout à fait plausible. Soit, dans le doute, je vins à rigoler comme si je me fichais d'elle, mais bon, le sel qui brûlait mes plaies vint à me faire taire un bref instant. Ainsi donc, je devais chasser des êtres rares hm ? Amusant car malgé tout, ce n'est pas marqué sur le front de la personne. J'allais devoir lui demander un coup de main. Mais elle le fit d'elle même me demandant si elle pouvait me suivre. Je vins à doucement forcer un peu sur les liens en cuire accrochés à la table. Bien que les assistants aidaient et retiraient cela, je tira si fort que la table craqua légèrement jusqu'à ce que finalement je brise ces liens de la table les retirant moi même bien qu'un peu dans les vaps. Démontrant au passage ,ma force surhumaine.

    " Ma fois, si cela peut facilité ma tâche pourquoi pas... De plus si c'est pour goûter vos lèvres de plus belles, mais natures si possibles alors raisons de plus...
    Plus sérieusement, voici mes conditions... VOUS choisissez la personne ou les... Et de mon côté, JE capture pour votre comptes et au final, j'aimerais si possible l'antidote de ce poison en priant qu'il ne m'entrave pas lors de ma chasse puis un petit intérêt pour m'avoir quelque peu amoché physiquement... Cela est-il entendu ? "

    Bien qu'elle soit en position de force, je déposais mes couilles sur la table montrant que je restais professionnel. Un contrat reste un contrat alors bon. Lui serrant la main doucement, je vins à marcher par la suite vers la sortie laissant les portes s'ouvrir admirant le ciel étoilé. Une nuit parfaite pour chasser...

    " Guidez moi... Et je m'occupe du reste chère.. Patronne... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Jeu 7 Mar - 0:26



~~ La mort est la seule liberté que connaisse l'esclave. ~~ Stanley Kubric






" Ma fois, si cela peut facilité ma tâche pourquoi pas... De plus si c'est pour goûter vos lèvres de plus belles, mais natures si possibles alors raisons de plus...
Plus sérieusement, voici mes conditions... VOUS choisissez la personne ou les... Et de mon côté, JE capture pour votre comptes et au final, j'aimerais si possible l'antidote de ce poison en priant qu'il ne m'entrave pas lors de ma chasse puis un petit intérêt pour m'avoir quelque peu amoché physiquement... Cela est-il entendu ? "

Ce jeune garçon si on pouvait lui reconnaître une qualité, en plus de sa force qui lui a permit de se libérer de ses entraves même drogué à souhait, c'était qu'il ne manquait pas de cran, sachant qu'il était empoisonné essayer de négocier avec moi malgré le faite qu'il y avait des chances que je refuse, mais peu m'importez il avait donc accepté mon petit marché, bizarrement quand on passe un marché avec moi on dirait un pacte avec le diable, s'il n'accepte pas il meurt et s'il accepte ... Il a aussi des chances de mourir, la vie n'allait pas être facile pour lui j'imagine étant donné la cible ou plutôt les cibles que je lui avais choisit, pour tout vous dire j'avais espéré secrètement que se soit lui la victime, son corps avait l'air bien plus intéressant que les deux crétins que j'allais lui demander de tuer. Je lui pris la main afin de le guider au travers de la ville, la nuit était déjà bien avancée, il devait être à peu près minuit, le ciel était dorénavant dégagé et on pouvait admirer la beau des étoiles et de la lune, l'astre de la nuit ce même astre qui illumine, emmène et raccompagne nos rêves regardai le ciel me faisait toujours ce même petit effet de nostalgie. On se déplaçait en passant devant les prostituées qui faisaient la roue pour gagner quelques misérables piécettes. Je continuai donc à marcher jusqu'à une certaine ruelle plutôt sombre je me retourna vers mon jeune soumis afin de lui glisser deux trois mots à propos des crapules qu'ils allait affronter

"Continue un petit peu dans cette ruelle, ici se déroule un petit trafic de drogue visant à augmenter la force musculaire, ils sont deux, la vendeuse, une jeune harpie qui se bat avec ses atouts naturelles en utilisant les drogues que je viens de te mentionner et aussi un homme-poisson qui lui fournit la drogue qui lui sert de vigie, lui utilise un baton en guise d'arme j'en sais pas plus, tu dois faire une chose, me rapporter la drogue et vaincre la pouffe ainsi que son fournisseur. Sans les tués juste les amochés un petit peu, je suivrais ta performance depuis les airs"

A l'aide du geppou je me plaça au dessus de lui afin de mieux suivre le combat qui allait sans aucun doute devenir passionnant.












(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Jeu 7 Mar - 17:00



Un travail hm ?


    Un contrat est un contrat. J'espérais que la demoiselle accepte sans quoi, ça n'allait pas être difficile. J'allais lui ramener sa voisine de droite et son voisin de gauche et basta, voilà les cobaye place au paiement sachant que j'acceptais la carte bleue, les chèques, le liquide et le nature.. La belle et moi donc, nous nous mîmes à marcher tranquillement dans les rues passant devant bien des choses. Catins de minuit, demoiselles de joie et j'en passe, au final la nuit semblait animé ici, puis finalement elle me posta devant un endroit semblant vide. Plus lugubre aussi, mais ça ce n'est qu'un détail. Soupirant, je la laissa parler de sa voix semblant être cruauté incarnée.

    "Continue un petit peu dans cette ruelle, ici se déroule un petit trafic de drogue visant à augmenter la force musculaire, ils sont deux, la vendeuse, une jeune harpie qui se bat avec ses atouts naturelles en utilisant les drogues que je viens de te mentionner et aussi un homme-poisson qui lui fournit la drogue qui lui sert de vigie, lui utilise un baton en guise d'arme j'en sais pas plus, tu dois faire une chose, me rapporter la drogue et vaincre la pouffe ainsi que son fournisseur. Sans les tués juste les amochés un petit peu, je suivrais ta performance depuis les airs"

    Ainsi donc, J'allais faire le boulot tandis que elle, elle allait observer et faire la commentatrice ? Soit... J'allais donc y aller tranquillement.. Doucement, tranquillement; patiemment, je m'avançais dans le noir. La ruelle était si sombre que seule la lumière des deux zigotos illuminait la ruelle là où il était. Tapis dans l'ombre, j'avançais les voyant marchander pour cette semblant être du vrai sucre. Souriant, j'alluma une clope créant ainsi un point rouge dans le noir alors que ma voix se faisait sombre.

    "Bien le bonsoir... Il semblerait que vous échangiez de la poudrette contre un peu d'argent et que cette farine est des plus goûteuses ? Puis-je goûter s'il vous plait... "

    D'un coup, l'homme poisson assez imposant - tel Jimbei – vint à saisir son bâton pour alors le tendre vers moi comme s'il voulait m'impressionner tandis que la demi portion derrière rangeait sa farine dans ses poches semblant chercher des choses dans sa poche. Pour ma part, je m'avançais attrapant le bout du bâton gentiment le déplaçant sur le côté puis d'un coup sec, je tira dessus tirant l'homme poisson vers moi pour lui donner un coup dans l'estomac espérant via ma force l'envoyer faire dodo.
    Une fois le bâton lâché, je vins à lui donner un autre coup pour m'assurer qu'il allait faire une bonne sieste, tandis que sa partenaire semblait chercher de quoi manger.

    " Il semblerait que monsieur fasse dodo... Bref... Suis moi sans discuter et tout se passera bien compris ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Mer 13 Mar - 16:18



~~ La mort est la seule liberté que connaisse l'esclave. ~~ Stanley Kubric






La musique venait charmer mes oreilles, une soirée sans fin s'annonçait à l'horizon de la discothèque, les hommes les plus virils et les plus beau ainsi que les plus belles garces de la ville étaient venus assister à notre "petite" fête, pourquoi "petite" c'est simple on était bien plus d'une centaine en général nos invités étaient des marines plus que corrompues pas assez grand pour bosser sans nous et ces minables se mélaient au pire des crapules de notre petite communauté, la raison était simple aujourd'hui c'était une journée découverte de notre dernière drogue, un coktail maison basé des plus grandes et plus stimulantes drogues existantes dans ce bas monde, un simple orvétian on disait que cette substance était un médicament capable de décupler la force et de soigner tous les maux dont pouvait être sujet un être humain ... Bien sûr c'étaient de simple mensonge de plus dès la première prise il ne reste plus qu'à l'utilisateur de la drogue deux ans à vivre environ bien plus puissante que la drogue crocodile de plus cette dernière fait partie de la composition de notre doux mélange meurtrier. On salivait moi et mon frère des mers d'avance en voyant tous les bénéfices que cette merveille pour les camés. C'était à mourrir de rire la scène devant laquelle on était placé moi et Bob, tout le monde se précipitait pour faire partie des heureux élus qui pourraient toucher à cette puissante toxine, c'est comme s'ils courraient pour entrer les premier en enfer. Cette joyeuse bringue se transformait peu à peu en orgie, on entendait par ci, par de léger créer cris de jouissement ne laissant aucun doute sur ce qu'il se passait dans la chambre et ainsi fut la soirée, j'avais finit nue entre deux homme hommard avec un très gros … Bref je m'égare légèrement là, doucement en regardant le soleil illuminait ma peau, je me vétis une légère tenue sexy en général les vents explosent lorsque les clients s'exitent devant mon jolie minois. Après une bonne heure de maquillage et de coiffage j'étais enfin prêt pour vendre notre doux «médicament» en effleurant ses lèvres je réveilla doucement mon partenaire qui s'était endormi sur la cuvette des WC après avoir bu un peu trop d'alcool, mais bon on avait pas le temps pour un réveil en douceur contre sa gueule de bois, je le força à sortir de la discothèque, malgré quelques grognements il accepta. Après une longue journée de vente nous étions là moi et mon fournisseur, avec un grand nombre de billet en poche, mais la journée était loin d'être fini, on allait le découvrir à nos dépends. Un jeune homme assez bien fringué s'avança vers moi et mon jeune ami, voulait-il de la drogue ? En généralà cette heure-ci le marché est fermé, mais bon un client est un client peu importe l'heure et c'est encore mieux si c'est un beau nouveau drogué. La clope au bec il arriva face à nous pour nous annoncer un petit discour.

"Bien le bonsoir... Il semblerait que vous échangiez de la poudrette contre un peu d'argent et que cette farine est des plus goûteuses ? Puis-je goûter s'il vous plait... "

Mon cher ami s'avança vers le bellâtre il avança son arme de prédilection vers notre nouvel ami, il doutait surement de l'identité de cet homme, ce-dernier saisit lentement le bâton, je rangea vivement la drogue dans ma poche en gardant une bonne quantité de poudre dans la main avec ce drôle de type il vallait mieux être prudente. D'un coup vif le jeunot tira sur le baton et mit un coup puissant dans le ventre de Bob puis d'un autre coup il l'envoya littéralement dans le monde des rêves.

" Il semblerait que monsieur fasse dodo... Bref... Suis moi sans discuter et tout se passera bien compris ? "

Je pris la poudre et l'inspira dans mes narines, d'un coup une force sans égal vint s'emparrer de moi je me sentais indestructible, je m'élança sur le jeune homme pour lui placer un cuop, allait-il être touché ? Je ne sais pas mais je sais que cette drogue malgré qu'elle allait me tuer si je continuais d'en abuser, me rendais forte, bien plus forte que d'habitude. Je devais venger mon pauvre ami qui ne méritait pas ce qui lui arrivait !















(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Mer 13 Mar - 21:36



Un travail hm ?


    Aider une sorcière… Cela ne me plaisais guère, mais soit. M’ayant empoisonné je ne pouvais pas refuser. Même si j’étais un monstre préhistorique, mon corps ne pouvait pas répulser les poisons. Je ne suis pas un antidote à moi tout seul. Bref, j’allais agir selon ses ordres et capturer donc ces deux gredins vendeurs de drogue. Un des deux était déjà K.O, je l’avais mis K.O via ma force plus élevée que la moyenne, mais la demoiselle ne semblait pas d’accord pour se rendre. C’est donc après avoir sniffé rapidement qu’elle s’élança vers moi me surprenant. En effet, sa vitesse et sa force semblait décuplé. Non pas que je soit macho à dire que les femmes sont faibles, mais là… Elle tapait vraiment fort. Mettant mes bras devant moi, je la laissais frapper me faisant reculer à chaque coups. Elle était douée ouep.. Je l’admettais vraiment. Puis une fois collé au mur, voilà qu’elle me donna un coup dans le ventre qui me cloua sur place me faisant m’enfoncer dans le mur. Ce coup avait été puissant pour sûr. J’en riais dans cet amas de poussière. Alors que la demoiselle semblait surprise, je vins à me désancastrer du mur tout sourire bien qu’un peu de sang coulait de ma bouche.

    « Pas mal… Pas mal du tout … J’ai bien envie de goûter tient… »

    D’un geste, je la frappais, mais elle contra sans mal reculant de quelques centimètres. Sourire aux lèvres, j’attrapais son poing la demoiselle faisant de même avec mon autre poing puis nous nous mîmes à pousser tel deux gens faisant un bras de fer. La situation était terriblement amusante pour moi. Difficile et facile à la fois, je grognais pour alors pousser d’un coup puis relâcher la faisant basculer pour alors en profiter et l’envoyer contre le mur.
    Content de moi, je vins à prendre du retrait avec la main puis je la lançais pour défoncer le mur. Malheureusement, même si ce mur craquait, la belle elle était encore en vie. C’est donc une bataille de mornifle qui se passait, mais toujours intéressant du moins, après cinq minutes. Suite à cela, je me sentais las et je vins donc à en finir avec elle. Alors qu’elle enchaînait ses coups, je vins à contrer un des siens pour alors lui mettre une double droite dans les joues ce qui l’étourdis. J’en profitais alors pour la plaquer au mur lui tenant fermement la gorge. Si bien qu’au bout d’un moment, par manque d’air elle s’évanouit.

    « Bien… sorcière où tu es ? J’ai finit le taff… »

    Soupirant, je vérifiais ses poches tombant sur quatre petits sachets de farine blanche, dont un entâmé. Visiblement elle s’était faite plaisir. Craignant d’avance ce regard malicieux, je me tournais vers l’ombre qui se dessinait dans la ruelle. La patronne était là, alors il était temps de faire les décompte. Car moi, j’avais un antibiotique à prendre à moins de clamser sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB] Ven 15 Mar - 20:20



~~ Un amour peut être guéri par un autre amour, comme un poison
est souvent chassé par un autre poison. ~~ John Dryden







L'efficacité du jeune chasseur de prime était bel et bien fondé, c'était pas un rigolo' le petit dragueur à deux berry's et quelques, mais bon ce qui m'interessait chez lui était plus la force qu'il dégageait qui n'était pas négligeable, il avait su gagner mon respect par sa force, maintenant je voyais en lui bien plus qu'un rat de laboratoire, je voyais en lui un partenaire et un allié de poids. Sa cause était l'argent je pouvais donc utiliser aisément pour m'aider dans ma belle lutte contre les pirates, les crimes et les infamits de ce monde. Bon okay, j'avoue que je fais ça pour pouvoir faire couler un maximum de sang et tuer le plus de personnes dans ce bas monde de toute manière avec mon immortalité j'ai tout le temps devant moi. Bref je m'avançais vers le bellâtre qui avait bien su remplir son role, je sortais de ma poche un petit médicament ainsi qu'une bouteille d'eau, puis j'avançai toujours en sa direction en dandinant mon derrière de manière sexy sans pour autant être vulgaire, une manière classe d'utiliser son point faible de dragueur à deux balles. Accessoirement le fait de vouloir à tout point avoir une femme entre ses bras peut signifier une homosexualité refoulée, après moi je pense ça je pense rien. Quand j'étais juste assez près de lui je lui tendis la main après avoir au préalable posée sur le sol le "médicament", bien que c'était une connerie, vu que je ne l'avais pas empoisonné j'avais sorti de ma poche un simple somnifère comme ça je pourrais m'en aller de cette île sans être obligé de lui dire au revoir. Ce somnifère surpuissant allait le plongé dans un profond sommeil pendant que j'affichais un petit sourire narquois je commençais à attraper les corps des deux dealers ainsi que la drogue pour l'emmener vers mon bâteau, je devais quitter l'île car je commençais à m'ennuyer dans cette métropole.

"Merci de m'avoir rendu ce petit service mon beau, prend ce médicament et le poison, qui détruit peu à peu ton organisme, disparaitra d'ici une bonne heure sur ce ... Au revoir"

Je déposa un escargophone à ses pieds puis à l'aide du soru et du geppou, je m'en alla loin de cette ruelle sautant de toit en toit, ce jeune homme sera-t-il violé pendant son sommeille, je lui souhaitais tout le mal du monde, car comme on sait qui aime bien chatie ♥














(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB]

Revenir en haut Aller en bas

~~ La science a fait de nous des dieux avant même que nous méritions d'être des hommes ~~ [PV White - FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: île de Baterilla-