AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar] Mar 5 Mar - 21:17

Je faisais partie de la Marine depuis peu de temps. Malheureusement je n'avais pas encore eu l'occasion de me frotter à des pirates redoutés. Moi j'ai envie de me battre, peut-être que si j'allais dans une prison... Non, je vais encore me faire crier dessus. Pourtant, ce serait une bonne occasion de se battre. Je n'avais pas encore tout saisi au sujet de la Marine. Pour moi il mettait les criminels en prison, mais comment décidé qui est un criminel ? C'est bien trop flou pour moi. C'est pour cette raison que j'avais prit la décision de faire ce que je veux. Pourquoi s'embêter avec tout ça, après tout. D'ailleurs pourquoi je pense à tout ça moi. Ah oui, j'attends ma commande de poisson dans un petit restaurant de West Blue. J'avais pris un bateau de la marine pour rejoindre cette mer, ils ont bien voulu me prendre. L'équipage m'a regardé avec de gros yeux ronds pendant tout le voyage. Au restaurant pareil ! Les histoires disaient donc vrai, aucun chat n'avait quitté l'île avant moi. Une chance ! Plus tard, quand je serais connu dans toutes les mers tout le monde voudra m'affronter. Affronter un chat, ce n'est pas commun ! Je... ... ... Je regardais le serveur avec de grands yeux ronds et un grand sourire. La nourriture arrivait enfin. Je mangeais du poisson grillé depuis peu, mais c'était un vrai délice ! Même si le poisson cru est super bon aussi, il faut avouer que ces humains savent cuisiner. Leur alcool aussi est pas mauvais ! Je ne regrette pas mon départ, ce monde est super ! Je n'en suis qu'au début, rendez-vous compte.

J'avais mis les talents des cuisiniers à rudes épreuves. J'avais mangé plusieurs plats et j'avais encore de la place. Les cuistots n'en revenaient pas, même les autres clients. Le chef s'approchait de moi pour m'apporter le dernier plats. Un gâteau ! Il avait l'air tellement bon, que je ne me privais pas pour attaquer tout de suite. Le chef me regardait en rigolant, puis il s'interrompait pour me parler.

-Tu as un sacré apétit pour un si p'tit corps le chat ! Je suis impressionné.
-Fé fe lefrainement... *Gloups*... C'est de l'entrainement chef !
-Haha tu es un drôle de personnage toi ! Dit, je viens d'avoir une idée... ça te dirait de participer à un concours ? Il suffit juste d'être le dernier debout après avoir mangé.


Je le regardais avec de gros yeux ronds pleins d'étoiles. Je n'en revenais toujours pas. Il existe des concours pour ceux qui mangent beaucoup ? Que de surprises sur ces mers ! Je terminais mon gâteau avant de lui donner ma réponse. C'était forcément OUI ! Un concours où il faut manger, quoi de mieux. Une fois mon gâteau terminé je reprenais la parole.

-Hé dis-moi, ton concours il est gratuit ?
-Haha ce n'est pas mon concours, c'est un concours organisé par un grand restaurant sur l'île de Toroa. Pour le prix ne t'en fais pas... On fait un marché toi et moi, si tu vas là-bas en représentant mon restaurant et que tu finis dans le top 5, je paye les droits de participations.


Etant donner que d'après lui j'avais toutes mes chances, j'acceptais. Moi tout ce que je voyais c'était la possibilité de manger à l'oeil. Dans le pire des cas, manger beaucoup pour pas cher. Ce n'est pas que je suis radin ou pauvre, mais j'aime manger, ce serait une honte de refuser. Le chef était ravi que j'ai accepté son marché.
Il m'avait prêté une petite chambre pour la nuit, le départ était prévu demain très tôt. Au moment de m'endormir je pensais à un truc super important. Est-ce que les membres de la Marine ont le droit de participer à ce genre de concours ? Je ne sais pas, ils ont peut-être une image à respecter, un exemple à donner. De toute façon, j'avais décidé que je ferai ce que je veux. Il y a peut-être d'autres membres de la Marine qui aiment manger. Je pourrais marquer des points si je termine en bonne position. Une fois cette idée en tête je m'endormais rapidement, j'avais trop bien mangé, le sommeil ne se faisait pas attendre.

Le lendemain je me levais à l'aube, j'étais surexcité. Je courais et bondissais dans tous les sens, j'ai même dû m'arrêter, mon voisin de chambre commençait à râler. J'étais bien décidé pour gagner ce concours ou au moins terminer en final. Le chef était content de me voir de si bonne humeur. J'imagine que si un gros mangeur comme moi représente son restaurant ça lui fait de la publicité. Au pire, si ça me permet de bien manger moi je m'en fiche un peu. La route pour se rendre sûr l'île n'était pas très longue, deux petites heures. J'ai mangé pendant tout le voyage et je continuais encore après. Le chef n'arrêtait pas de démoraliser du coup. Il était persuadé qu'en mangeant autant avant le concours je ne pourrais rien avaler. Il y avait énormément de monde qui faisait la queue pour s'inscrire. Une fois que ce fut notre tour tout le monde me regardait bizarrement. Notamment celui qui prenait les inscriptions, il éclatait même de rire.

-Monsieur vous êtes sérieux ? Vous voulez vraiment mettre la réputation de votre restaurant sur ce chat tout maigre ? Très bien... si c'est ce que vous voulez.

J'écoutais pas trop ce qu'il disait, comme d'habitude. Moi je mangeais mon assiette de brochette de viande, un délice. Nous avions un peu de temps avant de commencer et le chef en profitait pour faire un bref topo. D'après ce qu'il avait vu, il y a de gros mangeurs, mais la plupart sont facilement distancé sur la longueur. Il avait noté quatre adversaires vraiment redoutable. Un grand blond très costaud, un homme-poisson et un Vice-amiral de la Marine. J'étais content de savoir que je n'étais pas le seul dans ce cas. D'ailleurs, lorsque j'ai dit que je faisais partie de la Marine le chef est devenu tout blanc. J'ai dû lui expliquer pendant une demi-heure que ce n'était pas grave.

Le concours allait commencé, nous étions tous réuni sur plusieurs tables. Il y avait énormément de monde, c'était impressionnant. Beaucoup de cuisinier était présent pour préparer tous les plats. Le concours allait enfin commencer et mon ventre commençait déjà à grogner. J'avais repéré la plupart des adversaires qu'il avait mentionné, mais pas le Vice-amiral. Pourtant, on m'avait montré qui était tous les hauts gradés, mais je n'avais rien écouté.

"Que le concours du Meilleur Mangeur de Toroa commence !"


Le départ était donné et les plats étaient posés devant chaque participant. Je ne perdais pas un instant et je dévorais mon plat. C'est un peu comme un combat, les plus faibles sont les premiers à sauter. Les plus endurant seront les derniers. Certains avaient des techniques bien à eux, moi je mangeais comme d'habitude, vite et avec de grosses bouchées. Les premiers participants commençaient à tomber. Certains parce qu'ils avaient mangés trop vite, d'autres parce qu'ils s'étaient étouffés. Les plats s'enchaînaient quand même malgré les éliminés. Moi je me régalais, un vrai délice ! Poisson, viande, tout était bon. Je me forçais même à manger les légumes, bien qu'à chaque fois j'étais réticent.

Il ne restait plus qu'une dizaine de participants. J'étais à cinq places de l'objectif du chef et tout le monde était surpris de me voir là. Le commentateur n'arrêtait pas de dire "Mais jusqu'où va aller ce chat ! Il cache tout ça où ?". Moi ça me faisait sourire quand j'écoutais, mais j'étais concentré. J'ai promis au chef d'être dans le top 5, je dois gagner !
Les plats étaient de plus en plus copieux et impressionnant. Ils étaient surtout de plus en plus délicieux. Ce qui est bon se mange sans faim, n'ai-je pas raison ? Haha bien sûr que si ! Cet avis n'était pas partagé par les autres participants. Rapidement les plus faibles du top 10 se montrait. Lorsque nous n'étions plus que cinq le chef sortait un grand drapeau qu'il agitait dans tous les sens. Dessus il y avait la tête d'un chat, un gros poisson et une inscription "Vas-y Tsume". Je saluais le chef avec un grand sourire, il était vraiment à fond derrière moi. Je passais donc en mode "Miam-miam", finit de rire maintenant ! Les choses sérieuses commencent.

"Les concurrents sont encore trois en lice ! Le nombre de plats qu'ils ont avalé est impressionnant ! Ces participants ne sont pas humain ! Oui... vous ne rêvez pas, il y a bien un chat dans cette dernière ligne droite."


J'étais rapidement devenu la star du public, tous semblait m'encourager. Enfin c'est ce que je croyais, en réalité c'est juste parce que j'étais un chat. J'aurais été un humain comme mes adversaires, ça aurait été différent. Un adversaire en particulier attirait mon attention, il n'était pas très loin de moi. C'était un gros bonhomme chauve, mais il avait l'air gentil. D'après moi, il était le favoris, sons estomac devait être ééééééénooooorme. Une chose m'intriguait, car j'avais déjà vu sa tête quelque part. Contrairement au troisième que je ne connaissais pas du tout. De toute façon il ne semblait pas très en forme.
Le dernier plat faisait son apparition, il était gigantesque et miracle, c'était du poisson ! Dès la première bouchée, le grand blond s'écroulait. Il ne restait plus que moi et le gros bonhomme à côté de moi.

-Fonne fanfe... *Gloups*... Bonne chance l'ami !

Il va vraiment falloir que j'avale avant de manger, de quoi j'ai l'air à chaque fois. Dans le public, le chef était sur le point de faire un malaise. Je crois qu'il n'avait pas imaginé me voir en final. Pourtant, jusque là ce n'était pas impossible. Bon je commençais à être repus et cette idée m'effrayait. Jusque là je n'avais jamais vu mes limites, mais ce concours m'avait permis de les trouver. Peu importe, que je gagne ou que je perds je suis content. De plus, mon adversaire semble bien plus fort que moi, dur de résister. Soudain en le regardant je me souvenais ! OUI ! C'était un Vice-amiral de la Marine. Une finale dans le même camp, c'était énormissime. Qui allait gagner cette finale de glouton ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar] Mer 6 Mar - 18:55



~ Miam !

J'apprécie énormément la nourriture, à vrai dire j'adore ça. Et pour marquer, le coup, je décidai de me livrer à un nouveau défi culinaire pour le fin gastronome que je suis. N'oubliez pas chers amis qu'on me surnomme " l' Ogre Chauve ". Plus d'une fois j'ai martyrisé les cuisiniers de mes navires, depuis que je suis devenu un officier supérieur. Mon appétit gargantuesque et ma corpulence contribuaient à ma célibrité au sein des institutions gouvernementales outre mes capacités. Il y avait à West Blue, un concours de nourriture qui réunissait les gourmets des environs. Personne ne pouvait refuser la participation d'un membre de l'état-major, aussi, je m'inscrivis sans plus attendre.

A bord de ma caravelle que je faisais voler grâce à mon pouvoir, j'accostai sur l'île, et sous les yeux ébahis des autorités locales, je déclarai ma candidature. Les vice-amiraux étaient rarissimes voir inexistants dans les blues, alors être face à un officier de mon rang les impressionnait. Malgré moi, j'avais gagné bonne réputation après les évènements de Cold Fresh et de l'île des Hommes-Poissons. Mais je ne devais pas perdre mo objectif de vue : servir les intérêts de l'amiral Shitori. J'affichai un grand sourire, et toujours avec la courtoisie qui me caractérisait, j'obtenai l'autorisation de participer. J'étais sûr et certain de ma victoire, personne ne me surpassait dans ce domaine-là. Surtout que ceux qui me connaissaient allaient certainement abandonner. Mieux ne valait pas provoquer la colère de l'Ogre Chauve. Il était temps que je me remplisse la panse à en crever, j'avais faim. Parmis les participants, des anonymes, mais tout de même, parmis eux, un homme-chat. J'avais déjà eu affaire à des déteneurs de pouvoirs zoaniques de félidés comme mon ex-camarade Astral Senta, mais ce personnage-là était complètement différent. Son hybridation était certainement liée à sa race d'origine. Il portait un vêtement orangé à capuche assez singulier. Il était également borgne. Un des organisateurs vint jusqu'à moi et m'informa que cette créature n'était autre qu'un caporal de la marine.

" Un caporal ? Bouah ah ah ah ! Il n'aura aucune chance de remporter ce concours. Regardez-le ! Même mon petit orteil contient plus de graisse que tout son corps ! "

Le concours commença, et chaque participant avait sa façon de manger. Certains dégustaient lentement, d'autres s'empiffraient. Personnellement, je n'utilisais ni fourchette, ni couteau, ni cuillère. Je prenais tout dans mes mains potelées, et portait les aliments un à un dans ma petite bouche qui mâchait à un rythme assez lent. En vérité, j'étais le mangeur le plus sale de l'assemblée. Je postillonai en riant de plaisir après avoir analysé chaque saveur qui se déversaient dans mon palais. Peu à peu, les concurrents abandonnèrent, certains vomissaient. Mais chose curieuse, le caporal mystérieux tenait le rythme ! Y'avait-il triche ? Avait-il mangé un fruit du démon ? C'était incroyable. Le dernier plat fut présenté : une carpe aux fruits confits. Du bon poisson comme je l'aimais, les marins ont l'habitude du poisson en mer. Il ne restait plus que deux candidats : moi et le félin. Le public hurlait d'hystérie : un chat allait peut-être détrôner l'Ogre Chauve de la Marine ? Impossible, je n'avais pas dit mon dernier mot. J'accélérai le rythme, mâchouillant, grignotant avalant, le dernier plat. Le caporal semblait apprécier son repas, normal pour un chat me direz-vous. Puis il commis l'irréparable :

" Fonne fanfe... *Gloups*... Bonne chance l'ami ! "

" L'ami " ... Une erreur injustifiable à mes yeux. On pouvait m'accorder plusieurs défauts : ma vision extrêmiste de la justice, mais aussi ma vision achaïque de la Marine qui nécessitait le respect de la hiérarchie. Tous ceux qui s'adressaient à leurs supérieurs avec trop de familiarité en subissaient les conséquences ... Minashigo Noah en avant fait à Cold Fresh ainsi que l'officier Pandam (maintenant décédé) lors de l'assaut du Palais Ryuugu avant mon combat contre le Général Three de Sayuki. Alors que ma main grasse allait porter à mes lèvres une poignée de fruits confits, le geste stoppa net. Je restai de marbre après une telle apellation. Un vice-amiral était tout sauf un " ami ". Je reposai ma nourriture, et fusillai le chat du regard. Puis je me levai et m'approchai de ce concurent.

" Vous faites partie de la Marine, non ? Vous avez été formé dans une grotte ? Ou peut-être souffrez-vous d'amnésie, caporal. La fête est finie. Même dans un concours, vous vous devez le respect du code hiérarchique de notre noble institution ! " L'ami " n'est pas un qualificatif lorsque l'on converse avec un officier supérieur à son ordre ! Cessez de boustifailler, je veux tout savoir sur vous. Quel est votre nom, votre âge ? Votre QG d'affectation ? Celui de West Blue j'imagine ? Allons, répondez. A moins que vous ne préférez être radié de la Marine sur le champ pour non-respect d'un officier supérieur en service. Ou bien une rétrogradation ? Marineford manque de personnel en matière de balayeur de chiottes. Sachez que d'autres sous-officiers n'auraient jamais toléré une telle arrogance de votre part. Les commandants, les sergents des blues aiment jouir de leur petite autorité et ne se lassent pas de malmener les officiers inférieurs. Je suis devenu vice-amiral grâce à mon profond respect du code de la Marine. "

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar] Mer 6 Mar - 21:07

Nous n'étions plus que deux et tout allait se jouer sur ce dernier plat. J'avais amicalement salué mon adversaire, un peu de fair-play. Le plat était délicieux et je me régalais. Pourtant, j'avais déjà beaucoup mangé, mais là c'était la cerise sur le gâteau. Tandis que je mangeais je ne regardais plus l'homme à côté de moi. D'ailleurs je n'ai même pas vu qu'il s'était levé pour venir me voir. Moi je mangeais et lui il parlait, je n'écoutais que d'une oreille. De plus, il a dit beaucoup trop de choses... il parlait, parlait et parlait encore. Je n'ai pas tout suivi ce qu'il me disait, mais j'avais retenu au moins une chose. Le gros bonhomme était de mauvais poils. Mon terme "ami" l'avait dérangé. Je ne comprenais pas, c'est une insulte dans la Marine ? Je cherchais à comprendre tout en mangeant et regardant le Vice-amiral. Lorsque je finissais enfin mon plat je m'arrêtais de manger. J'avais déjà beaucoup manger, mais vu qu'il était debout à côté de moi, je ne savais pas quoi dire. Je m'essuyais quand même la bouche avant de me tourner vers lui.

-Ah ? Vous êtes bien de la Marine alors ? C'est super ! Je suis Tsume Azakeri et je suis... euh... Caporal ça existe comme grade ? Je crois qu'je suis ça, moi ! Je suis content d'affronter un Vice-amiral en finale d'un tel concours... par contre... pourquoi arrêter de manger pour venir me voir ? "Ami" est une insulte dans la Marine ? Tu sais, moi sur mon île les amis étaient rares... j'imagine qu'ici, ce n'est pas comme ça qu'on se fait des amis... C'est compliqué n'est-ce pas ? En tout cas, que le meilleur gagne hein !

J'affichais un large sourire. Je ne savais pas quoi lui dire de plus, de toute façon s'il ne m'explique pas pourquoi il s'énerve, je ne peux pas l'aider. Enfin je crois qu'il l'a fait, mais je n'ai pas suivi encore une fois. Puis je ne vois pas pourquoi il s'énerve. On travaille pour la même chose, je n'ai pas le droit d'être amical ? Aaaaaah c'est trop compliqué pour moi ! Je préfère encore manger. Tout ceci me donnait faim et j'avais déjà fini mon assiette. Je regardais donc le plats du Vice-amiral, puis je me tournais vers lui.

-Euh... dit, tu finis ton plat ou pas ? Parce que moi quand ça ce complique trop, bah j'ai faim et je... hééééé...

Pas le temps de finir je me faisais attraper et trainer plus loin. Je gigotais dans tous les sens au début, puis je m'apercevais que c'était l'organisateur du concours. Il me tenait le bras devant la foule et la foule hystérique hurlait. Je ne comprenais rien comme d'habitude. Je parlais tranquillement avec le Vice-amiral et voilà qu'il vient me tirer celui-là. En tout cas le chef avait l'air super content il sautait dans tous les sens. Je regardais l'organisateur, parce que là je ne comprenais rien.

-Il se passe quoi au juste ? Pourquoi tout le monde est content ?
-Tu es le vainqueur la boule de poils !
-Mais le Vice-amiral et moi on discutait... il n'a donc pas pus terminer, ce n'est pas juste pour lui et pis je crois que je l'ai déconcentré.


L'organisateur m'expliquait que les règles étaient très précises à ce sujet. Aucun participant n'est autorisé à se lever pendant un plat. J'essayais tant bien que mal de lui expliquer, mais il ne voulait rien savoir. Je regardais le Vice-amiral, déjà qu'il était en colère, mais si en plus il perd à cause de moi. Je me détachais de mon emprise et je tirais la langue à l'organisateur. Je retournais voir le Vice-amiral, tant pis s'il s'énerve encore.

-Il est fou cet humain ! Il dit que j'ai gagné, mais tu n'as même pas pu finir à cause de moi... t'es pas en colère j'espère, car je ne veux pas balayer les chiottes... je ne sais pas balayer et je ne sais pas ce que c'est les chiottes...

J'affichais un visage triste, au bord des larmes. J'étais vraiment déçu que le concours se termine ainsi, c'était pas juste. Je n'aurais rien dit il ne se serait pas levé pour venir me voir. Il aurait fini son plat et je suis sûr qu'il aurait gagné. De toute façon, j'aurais eu aucune chance contre lui. C'était vraiment nul ce concours au final. Cet humain et ces règles, il n'est vraiment pas drôle. En tout cas les gens semblaient ravis du résultat. J'imagine que quel que soit le gagnant ils auraient été content. Pfeuh, ils ne comprennent rien, c'est de la triche de gagner comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar] Jeu 7 Mar - 18:41



~ Miaoow !!

Ce caporal ne prit même pas la peine d'écouter mes avertissemens. Ce n'était pas par pure désinvolture, non. Il semblait complètement honnête et innocent. A croire qu'il ne connaissait rien de nos moeurs. Mais qui lui avait attribué son grade ? Un élement aussi instable ne pouvait qu'être soldat. Je n'y comprenais rien. Les soldats que je réprimandaient s'excusaient et ne refaisaient plus l'erreur. Noah en était la preuve formelle, il en était devenu plus courtois et charismatique. Mais avec cette recrue-la rien à faire. Ce sous-officier ignora mon ton agressif et me répndit le plus amicalement du monde, tout en prenant la peine de me tutoyer. C'était tout bonnement impensable ! Un soldat pouvait risquer une radiation immédiate pour avoir tutoyé un officier supérieur. Lui-même ignorait que son grade était celui d'un caporal. Il s'appelait Tsume Azakeri. Que pouvais-je bien faire dans ce cas-la ? En tout cas le responsable de cette bavure ambulante allait m'entendre ! Personne censé d'esprit n'aurait accordé des fonctions d'officier à un personnage pareil. Mais bon, il fallait réparer les bêtises des autres, une des fonctions de vice-amiral à vrai dire.

Le concours prit fin, et Tsume fut déclaré vainqueur car j'avais quitté la table. Pour être franc, je me contrefichais de cette victoire puisque j'avais face à moi un cas désespéré et surtout, j'avais très bien mangé. Tout d'abord, il me fallait récolter des informations sur cet énergumène. Et seul lui allait pouvoir me conter son histoire je devais prendre les choses en main, et je décidai de prendre le taureau par les cornes. Je délaissai le rôle d'officier autoritaire pour celui du mentor sévêre. Une fois que le calme retrouva enfin sa place dans mon esprit alors que le jeune caporal gémissait à propos de son ignorance en matière de chiottes, je me baissai. De mon index je touchai le sol. Je pouvais désormais utiliser mon pouvoir sur un kilomètre carré. J'adressai de nouveau la parole à mon interlocuteur avec un grand sourire.

" Ecoutez-moi bien, caporal. La première chose que l'on enseigne aux soldats de la Marine c'est .... "

Oni no Yuka : L'Ogre de la Terre !!

A cet instant précis, le sol se déforma littéralement, créant ainsi une gigantesque colline dans mon dos. La place où se déroulait le concours fut cmplètement renversée, les gradins écroulés face à la forme colossale de terre qui prenait forme derrière moi. La chose sculptée par ma simple volonté avait donné lieu à un ogre géant (ou plutot la moitié puisque seuls le buste et les bras sortaient du sol) qui s'animait selon mon bon vouloir. La créature gesticula menaçant ainsi le caporal. La strétégie était simple : lui foutre la pétoche.

" NE TUTOYEZ PLUS JAMAIS UN OFFICIER SUPERIEUR A VOTRE GRADE, ET ADRESSEZ-VOUS A LUI AVEC RESPECT, CAPORAL AZAKERI !! "

J'étais certain d'avoir fait passé le message pour cette fois-çi d'autant plus que tous les spectateurs avaient fui en courant après avoir vu ma création qui se résorba après mes paroles. Je lui indiquai d'un ai autoritaire de me suivre, je voulais tout connaitre de lui. Nous marchâmes ensemble un peut plus à l'écart du centre ville, dans un pré clôturé. Je touchai une barrière avant que celle-çi ne se détache des autres avant de valdinguer trois mètres plus loin. Pratique ce fruit ! Je l'incitai à s'assoir dans l'herbe verte dans laquelle je me couchai mollement. Puis je soupirai un grand coup avant de me redresser et de parler de nouveau avec cette créature.

" J'ai l'impression que vous n'avez subi aucune forme de formation au sein de la Marine. Un jour ou l'autre, ceci vous jouera de très mauvais tours. Vous auriez dû écouter la remontrance que je vous ai faite avant l'annonce de votre victoire. Certains hauts-gradé vous mettront au trou pour cela. Autre chose : non pas que je pense que vous soyez ignare, mais je pense plutôt que vous venez d'une île particulière. Une île coupée du monde. Moi aussi j'ai vécu dans une île ermite, elle se situait à North Blue et se nommait Freyja, puis j'ai été exilé. Votre comportement est similaire au mien lorsque j'ai intégré le monde civilisé. Je ne commettais que des âneries, j'étais incapable d'être stable. Alors j'aimerais tout connaitre de vous. Votre histoire, et aussi votre formation dans la Marine. "

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar] Jeu 7 Mar - 23:38

Le Vice-amiral ne semblait pas avoir compris qu'il avait perdu ou bien ça ne le dérangeait pas. Il avait repris son calme ce qui était une bonne chose. Je ne savais pas trop ce qu'il voulait faire, mais j'étais surpris pour la suite. D'un coup la terre se soulevait derrière lui et un ogre géant apparaissait. Je m'asseyais sur la chaise derrière moi pour le regarder. J'étais un peu effrayé, mais j'étais surtout impressionné par la puissance qu'il dégageait. C'est vrai que jusque là je n'avais pas fait attention. Ce Vice-amiral était vraiment puissant. Pas besoin d'avoir du flaire, il venait de démontrer sa puissance. Je ne comprenais pas tout ce que m'avait dit le gros ogre, mais au moins cette fois j'avais écouté. Je devais vouvoyer mes supérieurs... C'est bizarre, je ne savais pas que c'était obligatoire. Puis je ne vois pas ce que ça change, nous sommes dans le même camp. Puisqu'il semblait y tenir, j'imagine que je pouvais faire un effort. Je décidais donc qu'avec ce Vice-amiral je serais respectueux. Après tout c'est normal, on aime tous les deux mangés. Il m'invitait à le suivre. Je me demandais bien ce qu'il voulait. Surement qu'il voulait discuter un peu pour digérer. Pour moi c'était parfait. De toute façon les gens ont fuient le concours. J'espère au moins que le chef aura son prix.

Il me conduisit à un pré clôturé, un bel endroit pour se reposer. Il me faisait encore une démonstration de son pouvoir. J'étais toujours aussi impressionné. Je m'installais près de lui, il semblait vouloir me parler. Tout en l'écoutant je sortais ma patte droite de ma manche pour fouiller dans ma manche gauche. Je sortais mon Kiseru que je mettais aussitôt à la bouche. Je ne perdais pas une de ces paroles, c'était bien la première fois. Je sortais du tabac que je tassais. Pour finir un paquet d'allumettes que je craquais. Je calais le Kiseru dans un coin de ma bouche et je réfléchissais. Il voulait connaître mon histoire ? Eh bien, c'était le premier à me le demander. Sans le vouloir il avait réussi à capter mon attention. La simple démonstration de sa puissance avait suffi à me captiver. J'étais content d'apprendre qu'il avait lui aussi vécu sur une île. Nous voilà avec second point commun, je savais bien qu'il n'était pas méchant. Je relâchais un peu de fumée avant de me lancer.

-Vous savez, je n'ai pas l'habitude de tout ça, la Marine et le vaste monde... On m'a dit tellement de choses que je n'ai rien retenu. Moi je ne veux pas grand-chose, j'ai rejoint la Marine pour me battre... J'aimerais un jour affronté des personnes aussi forte que cet ancien roi des Pirates... C'est vrai que je n'ai pas pris la Marine au sérieux, j'imagine que c'était pour me sentir un peu moins seul.

En y repensant, c'est vrai que j'avais vécu seul. Comment pouvais-je m'adapter à un système inconnu. Chaque nouvelle chose était pour moi une découverte. À chaque pas c'était quelque chose de nouveau. Donc la Marine est passée au second plan. J'ai retenu l'essentiel, mais je n'ai pas envie d'être déçu une nouvelle fois par l'autorité. Je ne m'investi pas à fond. Imaginez si la Marine finit comme le conseil. Je serais surement obligé d'agir contre eux... Je ne trahirais jamais mes principes et je ne recommencerais pas les carnages sous la manipulation. Je prenais une grosse bouffée et je reprenais. Mon histoire était longue, je devais donc faire au plus court.

-J'ai vécu sur une petite île sauvage cachée du monde et des humains. J'ai grandi seul... mes parents sont morts quand j'étais jeune et j'ai fuit ma tante. Que dire de plus ? Je me suis adapté à une jungle hostile pendant de nombreuses années... J'ai chassé et j'ai tué... Je traquais les Sauvages censé être les responsables de la mort de mes parents. Lorsque la reine est morte, ma Tante, j'ai vu rouge... ça vous est déjà arrivé ? Vous débordez et vous avez envie de tuer tout ce qui bouge... J'ai fait beaucoup de mal vous savez, au final ils étaient innocents... certes j'ai sauvé mon île de la corruption d'un conseil qui m'a manipulé, mais à quel prix... J'ai donc choisi l'exile. J'avais versé beaucoup trop de sang pour rester.

Je reprenais mon Kiseru dans ma patte et je regardais le ciel avec un léger sourire. J'étais un peu nostalgique. Je me rappelais de la jungle et de ces dangers. C'était une forme de liberté. Je le suis toujours bien sûr, mais ce monde est tellement vaste que ce n'est pas pareil. Je remettais la pipe à ma bouche pour reprendre mon discours.

-Ma découverte du monde ne s'est pas fait sans problème, pirate ou membre de la Marine, j'ignorais tout de ce monde... Des pirates ont voulu me capturer, ils ont bien sûr échoue. Moi je voulais simplement visiter leur bateau. J'ai appris que les humains pouvaient être méchant... Des membres de la Marine s'en sont pris à moi un jour, après m'avoir bousculé. Ils étaient faibles, mais c'est ainsi que j'ai rencontré un haut gradé de la Marine... Amiral je crois, ça doit être ça. J'ai senti qu'il était fort, son odeur indiquait une grande puissance. J'ai vu une opportunité d'affronter des personnes supérieures à moi... J'ai donc décidé de m'engager dans la Marine. Pour ce qui est de ma formation... Je dois avouer que je n'ai pas tout suivi, désoler.

Je souriais pour essayer de camoufler ma gêne. Je venais de lui raconter mon histoire, les grandes lignes. De toute façon il n'y avait rien à dire de plus. Ma route laisse une trainée de sang derrière elle. Depuis mon arrivée dans le vaste monde ce sang à cesser de couler. Je ne veux pas me battre pour tuer, mais pour progresser. J'espérais devenir plus fort et affronter d'autres personnes aussi forte que moi. Je n'ai connue que le combat, c'est dans mes gênes. Un instinct animal j'imagine. J'espérais que le Vice-amiral comprenne ce que je veux dire. Je ne cherchais pas à faire mal les choses. J'ai tenté tant bien que mal de m'adapter à un monde inconnu. La Marine n'était peut-être pas le meilleur choix. Si je peux faire régner l'ordre et la justice en combattant. Je pourrais peut-être racheter tout le sang verser. Ainsi je serais pardonné par la déesse Setsune. Ah oui, j'ai oublié de lui parler de ça. Bof, ce ne sont que les légendes de mon pays. Je ne vais pas l'ennuyer avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar] Ven 8 Mar - 21:55



~ Confessions d'un homme-chat.

Tsume écouta mon discours d'un oreille attentive tout en farfouinant dans ses affaires pour retrouver sa pipe pour fumer. Etait-ce vraiment sain pour ses poumons ? Une fois que j'eus terminé mon monologue, la mystéireuse créature me regarda, et répondit. J'eus ma réponse, il ne prenait pas bien au sérieux la Marine, puisqu'il avait simplement l'envie de ne pas rester seul. Des raisons qui étaient entièrement différentes des miennes. Moi je voulais avoir un rôle à jouer dans cette vaste comédie humaine qu'était notre monde. Mais mon interlocuteur ne s'arrêtait pas là. Il était désireux de combats, et plus particulièrement contre des personnages dignes de Gold D. Roger. Je riais intérieurement, ce caporal était décidément bien naïf. Il n'y avait que trois personnes en ce monde capables de rivaliser avec Roger : Ao Tatsu, Shitori et Kaguya. Trois grands de ce monde. Moi-même je ne pouvais éspérer tenir tête face à l'Amiral aux cheveux d'argents ... Rien que d'y penser j'en frissonai !

Puis Tsuma poursuivit son récit, me narant quelques événements de sa vie. Et elle n'avait pas été difficile. Il avait perdu des êtres chers, et s'était exilé de son île. Un point commun que j'avais avec lui : tous les deux nous avions dû fuir notre patrie. Sauf que moi je m'étais promis de me venger de mon île natale. Ce que j'avais fait avec mon ancien camarade Astral Senta que j'avais revu il y avait peu de temps. La suite devint plus intéressante. Après avoir été roulé par des pirates, il s'étai fait recruter par un amiral en personne. Si l'affaire était récente, il devait s'agir de Kuro Washi. Décidément, amiral ou pas, il avait mal jugé ce drôle de specimen. Car lui-même venait de l'avouer : il n'avait presque rien compris à notre institution. Je soupirai de désespoir, j'avais bien affaire à un péquenaud qui risquait gros à ce comporter de la sorte. Je me relevai, prit à pleine main mon arme : Justice. C'était un bâton fait d'acier, dont une extrémité était recouverte de granit marin sur une trentaine de centimètre. Ma seule arme contre les détenteurs de logia. Une arme que je réservais pour mon combat contre mon ennemi juré : Oga Saruwatari.

" Mh ... Pour rivaliser avec le défunt Seigneur des Pirates, vous devrez surpasser les plus hautes instances gouvernementales qui réunissent à elles seules les hommes les plus puissants de ce monde : notre amiral en chef Ao Tatsu, l'amiral Shiori, le Schichibukai Oga Saruwatari, et moi-même ... Et j'en passe. Votre histoire est bouleversante, moi aussi j'ai été banni de mon île natale. Pour avoir commis un pêché impardonnable. Bouah ah ah ah ! La bonne blague. L'officier qui vous a recruté n'est autre que Kuro Washi, un amiral puissant, mais peu impliqué dans notre combat contre le mal. Mais bon, j'aimerais vérifier s'il a vu juste. De quoi êtes-vous donc capable ? De quelle sorte de force êtes-vous doté ? Vous m'intriguez, caporal ! Allons donc, attaquez ! "

Je me tenai prêt à jauger la force de Tsume. Bien sûr, ce simple test avait pour objetif de reconnaitre l'utilité de cet élément. Car aussi instable était-il, il devait être doué en combat pour avoir obtenu un grade de sous-officier.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar] Ven 8 Mar - 23:07

Le Vice-amiral avait attentivement écouté mon histoire. Ensuite il reprit la parole pour me dire quelque mot sur son histoire. J'avais l'impression qu'il me croyait incapable de rivaliser avec des hommes puissants. Pour l'instant il voit juste, mais je sais que je peux progresser. Je n'ai pas décidé ça à la légère, les combats c'est sérieux. Quand bien même je me retrouvais cent fois à terre, je me relèverais cent fois. J'aurais encore de la force pour me relever. Il n'y avait pas beaucoup de personnes aussi fortes que le roi des pirates. Si jamais il dit vrai, j'ai encore du temps pour progresser et les surpasser. Ensuite, il me parlait de l'amiral qui m'avait recruté. Je me rappelais maintenant de son nom. J'avais eu une bonne impression, c'est surement pour ça que j'ai voulu rejoindre la Marine. Malgré mon histoire et mes caprices de jeune chat, j'intriguais le Vice-amiral. C'était assez flatteur de savoir ça. Si quelqu'un d'aussi puissant veut connaître ma force, c'est que j'ai quelque chose. C'est peut-être simplement pour vérifier. Il ne doit pas m'imaginer capable de le surpasser un jour.

Je me levais à mon tour tout en rangeant soigneusement ma pipe dans ma manche. Je regardais le Vice-amiral. Il avait l'air décider à connaître ma puissance. Bien sûr en combat réel je n'avais aucune chance. Je ne prétends pas pouvoir le battre pour l'instant, mais je suis sûr que je le pourrais plus tard.

-Sachez que je suis content que vous me demandiez ça... J'ai bien senti votre puissance et je sais que pour l'instant je n'ai aucune chance. Plus tard, je vous surpasserais vous et tous les autres... Vous pensez que c'est un peu gros pour un simple caporal de prétendre surpasser tout le monde... mais sachez que le combat c'est toute ma vie et même si je dois échouer mille fois, je me relèverais à chaque fois.

J'étais beaucoup plus sérieux lorsque je m'adressais à lui. Lorsque je dois combattre je change radicalement d'attitude. Je devais lui prouver ma puissance et ma technique en une attaque ? Ce n'est pas facile. Malgré tout je souhaitais relever le défi. Je me reculais un peu pour prendre mon élan. Il me faut de la vitesse. Je tirais mon sabre pour le mettre dans ma gueule. Je fixais mon objectif sans le lâcher du regard. Mes crocs accrochait solidement mon sabre. Je sortais les griffes de mes manches et je me baissais légèrement. J'étais prêt pour mon assaut, je ne devais pas me louper. Une seule chance pour lui montrer ce que je suis vraiment. Je m'élançais rapidement vers ma cible. Malgré la nourriture avaler je n'avais aucun mal à me déplacer. J'avais l'habitude de me battre ainsi. J'accélérais de plus en plus.

Bloody Rush (Ruée Sanglante)

Spoiler:
 


En une charge je traversais ma cible touchant son bâton de toutes mes lames. Je me retrouvais derrière lui, quelques pas plus loin. J'avais réussi mon attaque, mais c'était comme affronté une montagne. Réussie dans le sens où mes lames avait touché. Sur les animaux de la jungle, cette attaque les lacérait et suffisait à les terrasser. Là je voyais l'écart qu'il y avait entre nous. Même si je le soupçonnais d'être fort, j'étais face au gouffre. Si je n'avais pas d'effort à faire ce serait inutile. Je savais maintenant que je devais progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar] Mar 12 Mar - 12:42



~ L'attaque du chaton !!

Le caporal Azakeri me répondit avec courtoisie avant de dégainer son katana. Il était bien vrai que j'appréciais cet aspect-là de l'échange verbal entre officiers. Au moins, il avait retenu la leçon, ce qui ne pouvait le déservir par la suite. La créature étrange avait un style de combat particulier bien à lui. Et il était certain qu'il avait un très bon potentiel. Un élément qui avait de l'ambition et qui présentait de telles capacités physiques ne passait pas inapperçu. Il me chargea à grande vitesse, touchant ainsi mon bâton d'acier. D'ailleurs le mot "toucher", n'est pas le terme exact puisqu'il s'agissait d'un véritable impact. Je sentis le choc se répercuter dans toute mon arme, j'en frémissais. J'étais satisfait de voir qu'il ne s'agissait pas d'un simple fanfaron, à un grade de caporal, ses techniques de combat sont plus que satisfaisantes. Je rangeai mon bâton en arborant un sourire toujours aussi aimable.

" Vous êtes loin d'être celui que je pensais, caporal ! Avec de l'entrainement, de la détermination, et de quelques hauts-faits militaires, vous pourrez aisément gravir les échelons de la Marine comme moi je l'ai fait. A une différence près : vous avez un potentiel. Moi, je suis resté plus d'une dizaine d'année en tant que soldat de seconde classe, à cause de mon manque de capacité et la peur de mes pouvoirs. Lorsque j'ai appris à maitriser ceux-ci, j'ai fait une ascension fulgurante. Vous avez les cartes en main, et Kuro Washi n'a pas eu tort en vous recrutant. Ceci étant dit, comme le disait mon défunt mentor, il faut attendre que le petite graine devienne un arbre afin d'en cueillir les fruits. Je suis satisfait de voir que notre noble institution compte parmis ses effectifs, des membres de votre trempe ! Désormais je vais devoir filer et vous fausser compagnie. J'ai mes devoirs à accomplir. "

Ainsi, je saluai chaleureusement le caporal avec un grand sourire. Puis je m'éloigna pas à pas, vers le port. Néanmoins je ricanai en mon for intérieur : si ce maudit chat ne m'avait pas déconcentré, je l'aurai vaincu à plates coutures lors de ce concours de bouffe ! Ma réputation d'Ogre Chauve en avait prit un sacré coup mais je gardai mais hauts-faits d'armes. Je regagnai le port tranquillement, toujours avec ma démarche dodelinante. Une fois à bod, l'escargophone sonna : on m'attendait à Marie-joa.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar] Mar 12 Mar - 13:11


Les compliments du Vice-amiral m'avait donné le sourire. Je rangeais mes armes tandis qu'il continuait à parler. J'étais content de savoir que j'avais un réel potentiel dans ce monde. Jusque là j'ai eu quelque doute qui se sont installés. Sur mon île j'ai cru que tout était acquis, que je n'avais plus besoin de progresser. Une fois dans le caste monde, tout est différent. La puissance dont font preuve certaine personne, est tout simplement prodigieuse. J'aimerais me hisser à leur niveau et ainsi devenir plus fort. Peut-être qu'un jour je pourrais surpasser le Vice-amiral. Pour l'instant il me reste supérieur et ça, même si je l'ai battu à un concours de nourriture. Il commençait à partir, c'était une grande rencontre. Je crois que c'est à cet instant que j'ai réalisé que j'avais une place à jouer dans ce monde.

-Au revoir Vice-amiral, ce fut un plaisir et un honneur de vous rencontrer... Vous avez vu j'ai fait des progrès ? La prochaine fois, je serais encore plus fort.

Je le regardais s'éloigner. Je m'installais à l'ombre d'un arbre et je sortais une nouvelle fois mon Kiseru. Un peu de tabac et j'allumais le tout en scrutant l'horizon. Soudain j'entendais des murmures derrière moi. Lorsque je me retournais je retrouvais le Chef que j'avais laissé un peu plus tôt. Bon il faut avouer que c'est un peu la faute du Vice-amiral. Il avait fait fuir tout le public. Le chef avait tout de même obtenue sa récompense. Il me disait même que beaucoup de monde parlait déjà de manger chez lui. Au final, la scène du Vice-amiral lui aura profité. Tout le monde était impressionné que je puisse le battre. De mon côté, c'était pour autre chose que j'étais impressionné. Une telle personne qui reconnait mon potentiel, c'est vraiment super.

Le Chef avait insisté pour que je repasse au restaurant avec lui. J'ai passé une journée de plus en sa compagnie et j'ai mangé comme un roi ! Il est vraiment cool ce chef, je suis sûr qu'il va être super connu maintenant. Je ne manquerais pas de lui faire un peu de publicité. Surtout qu'il a beaucoup de projets. Comme un restaurant sur l'eau ou encore plus fou, dans les airs ! Je ne savais même que c'était possible de voler. D'après lui c'est tout à fait possible et il aimerait bien le réaliser. Il est un peu fou et il passe du rire aux larmes en cinq secondes, mais il est sympa. En tout cas, c'était une sacré aventure ! Je suis bien content d'avoir fait ce concours. Une chose si simple peut parfois conduire sur un chemin qu'on ignore.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar]

Revenir en haut Aller en bas

Un concours de nourriture ? En avant ! [PV - Ganesha Ithar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: West blue :: île de Toroa-