AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Le recrutement(pv Lady Hallywell et Tsubaki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Le recrutement(pv Lady Hallywell et Tsubaki) Dim 10 Mar - 17:50

Kana se réveilla lentement. Elle était couchée sur une grosse paillasse et elle avait revêtie ses jambes humaines. En ouvrant les yeux, elle pouvait voir la mer, les nuages, ces saloperies de mouettes qu'elle déteste, les barreaux de sa cage...attend...les barreaux de sa cage??? La donzelle se redressa et se prouva elle-même que les barreaux étaient réels en rentrant la tête première dedans. Des rires fusèrent d'un peu partout et Kana réalisa comme une huitre, qu'elle s'est fait capturer pendant son sommeil. Il faut dire que la femme pieuvre n'a pas eut la meilleure idée du monde en s'endormant sur un petit rocher près des côtes d'une île qu'elle avait aperçut. Bref, aussitôt qu'elle s'était relevée, une dizaine de pirates qui ressemblaient à l'anti-thèse des mannequins, se rassemblèrent autour pour l'observer. Quoi, ces crétins ont jamais vu de filles de leur vie? En même temps, vu leur tronche, elle les comprenait. Le petit manège dura quelque minutes avant que Kana ne reprenne ses tentacules. Mauvaise stratégie car elle attira encore plus l'attention. Ses membres de cartilages étaient tout de même larges et tellement longs qu'ils dépassaient des barreaux de la cage. C'est à ce moment là qu'elle réalisa que les barreaux était en acier, mais le haut de la cage lui, était en bois tout simple. En même temps, elle se demandait CE QU'ELLE FAISAIT DANS UNE put** DE CAGE D'ANIMAUX!!! Ils auraient au moins pu avoir la décence de la mettre dans une cellule ou un truc du genre, pas dans cette cage minuscule!

Kana était en train de péter une durite en silence, tellement elle se sentait énervée et insultée. Ouais, vous l'aurez deviné, elle ignore complètement ceux qui la dévisagent, preuve qu'elle en a rien à cirer. Pendant ce temps, un autre pirate, sûrement le bras droit du capitaine,vint la voir et se pencha vers elle. Son haleine empestait l'alcool et la donzelle ne manqua pas de le lui faire savoir. Celui-ci lui expliqua que les femmes dans son genre se vendaient très cher sur le marché et que les dragons célestes payent très souvent pour des sirènes et des femmes poissons. Kana en conclut qu'elle allait être vendue aux dragons célestes. Oh, que va-t-elle devenir? Tous ces méchants dragons célestes vont lui faire du maaaaaaal!!!....Non je rigole. Quel dommage pour eux, la poulpe savait parfaitement se défendre et elle allait le leur prouver....là, maintenant. À peine le bras droit allait-il se redresser qu'une tentacule rebelle l'envoya valser dans le décors. Oups...Oh non, elle n'a pas fait ça!...En faite si, elle l'avait fait. Même que mieux, elle avait éclaté le haut de sa cache d'un puissant jet d'encre qui agit comme un boulet de canon. Sortant lentement de la cage, Kana balança plusieurs jets d'encre sur les pirates. Ramassant une épée, elle engagea le corps à corps avec les seuls qui avaient osé se rapprocher. Les autres ont eut leur leçon, juste en voyant ce qu'elle avait fait au bras droit et aux autres avec son encre. Le seul problème était que la pieuvre n'avait absolument aucunement l'intention de les laisser partir. Elle eut une idée. Faisant un signe de la main aux pirates, Kana s'approcha du bord et sauta à l'eau, laissant une certaine lueur d'espoir aux pirates.


Fonçant sous l'eau, Kana nagea alors sous la coque du navire. Celui-ci était relativement modeste et pas spécialement d'excellente qualité. Kana sourit et...donna un violent coup de poings dans celle-ci. D'accord, le trou n'était pas énorme, mais elle plusieurs trous comme ça et basta! Alors Kana s'amusa à casser la coque du bateau sans que les pirates puissent y faire quoi que ce soit, car non seulement l'eau s'infiltrait de plus en plus à chaque trou, mais aucun des hommes ne pourrait rivaliser contre elle sous l'eau. Après une dizaines de trous, Kana abandonna les pirates à leur funeste sort en riant frénétiquement comme une cinglée. Enfin tranquille, notre femme poulpe nagea pendant au moins deux bonnes heures avant de trouver une petite île de East blue parsemée d'une plage de sable blanc. De plus, il y avait des palmiers avec des noix de coco dedans, parfait pour faire un somme, à l'ombre. Ne se faisant pas prier, la mercenaire s'installa et tomba rapidement dans le monde des songes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Le recrutement(pv Lady Hallywell et Tsubaki) Jeu 14 Mar - 19:24



Entre la folie et le génie, la frontière est mince. ~~ Serge Uzzan






«Je suis une princesse bande de pignouffe donc vous allez bouger votre derrière pour mon divin postérieur, je veux pour commencer un oeuf au plat servie sur un paillasson de pomme de terre et toi le jolie cuistot dès que t'as finit tu viens nu de préfèrence faut que ce soit rapide et je te ferais découvrir la définition du mot paradis si tu vois ce que je veux dire»



Mon corps nu sur le lit après avoir passé une douce nuit torride avec deux de mes doigts je me réveillais en forme, commençant déjà à donner des ordres au petit personnel présent autour de moi Je suis sûre que ces pervers ont dû se rincer l'oeil devant mon frêle corps allongeait sur ce drap de soie. C'est fou comme y a des jours on a envie de rien faire n'est-ce pas ? Je veux dire parfois on veut s'éclater, d'autre juste voir l'humanité souffrir, mais aujourd'hui non je voulais tout simplement passer une bonne journée et me reposer devant les nuages qui défilent face à moi ainsi que face au soleil réflétant ma peau d'ange. Mais bon vouloir et pouvoir sont deux choses bien différentes, à l'heure actuelle j'étais dans un navire de la marine avec mon mentor le plus puissant de toute ma courte existence (cent ans et des poussières c'est jeune pour une immortelle) le beau et démoniaque Nagato, je ne connaissais pas grand chose de lui et la raison pour laquelle je l'avais choisit est simple … Son charisme, en plus de sa beauté capable de faire chavirer la plus sainte des soeurs et quand je me plonge dans ses beaux yeux étincelants j'en venais presque à jouir sur place, une réaction certes légèrement disproportionnée mais peu m'importée la réaction des autres j'ai le droit de faire ma gamine même après avoir vécu un centenaire et faire ma fan prébuberte bien que je n'ai jamais eu d'enfance, encore heureuxse que je sois libre de mes sentiments et de mon attitude ! Bref je m'égare, le jeune cuistot arriva comme je lui avais demandé nu avec mon plateau dans les bras, en même temps le dernier homme à avoir désobeit sur le navire était mort en tombant mystérieusement à l'eau après avoir eu la gorge tranché. Un bien étrange accident j'en conviens, mais j'étais faible, bien trop faible à cette époque, c'était l'époque où la faucheuse elle même avait décidé de ne pas me prendre dans les entrailles de l'enfer … Cessons d'être pessimiste, après une bonne partie de jambe en l'air avec le marine je m'habilla donc une petite robe noire suffisait amplement c'est pas comme si j'allais rencontré une personne intéressante, enfin c'est ce que je croyais ! Bref je m'habillais tranquillement avec une tenue plutôt confortable, je regardais les nuages qui défilaient dans le ciel doucement et serainement, eux au moins il n'avait aucune obligation envers personne et même s'il étaient faibles ils pouvaient fuir sans craindre la mort. Je regardais tous les marines en les inspectant tous pour les faire chier si j'observais juste un défaut dans leur vêtement à mon grand désespoir j'étais tombée sur des soldats modèles.

Il n'y avait rien à faire … Que se passait-il pour que le navire soit aussi calme ? J'en savais rien je voulais juste descendre de ce de ce bâteau le plus rapidement possible, je pris une petit bout de papier afin d'y écrire quelques mots et d'y gribouiller juste quelques mots

«Je me fais chier ici … Non, sérieusement il y a rien à foutre sur ce bâteau je sais qu'on doit s'entrainer, mais si je fais rien et que je bouge pas le petit doigt je serais pas apte pour travailler même si le mot travaille et moi on est pas vraiment compatible … On s'en fout OK, mais je t'écris ça pour te donner un rendez-vous au restaurant Poulpodivin, il paraît qu'ils font les meilleurs boulette de Poulpe de tout East Blue ! Rendez-vous là bas on parlera de l'entrainement si je suis pas trop bourrée lorsqu'on sortira du restau' … Biz mon mignon ♥»

En dessinant un jolie poulpe sur la feuille j'étais sûr que je me ferais remarquer du bellâtre. Je sortis de bâteau après avoir au préalable donné le mot à un marine afin de l'offrir à notre cher Nagato, le soleil m'aveuglait légèrement et l'astre du jour était au Zénith, l'heure parfaite pour manger des boulettes de poulpe.





Je marchais dans les rues de la ville, il y avait énormément de monde pour une simple ville qui se basait essentiellement sur le commerce, une ville remplie de restaurant et de boutique en tout genre, on pouvait tout acheter, des vêtements, des armes et même des ustenciles de cuisines. Je me rapprochai du fameux restaurant, l'odeur du poulpe grillé venait chatouiller mes narines et je commençais déjà à saliver en pensant à ces boulettes fondre dans ma bouche. Je m'approcha de la vendeuse, qui était un des plus grands laidrons que cette terre n'est jamais connue pour sûr !

"La moche je voudrais deux brochettes de quatre boulettes de poulpes à emporter avec la petite peluche en forme de châton ... C'est pas pour moi ... C'est pour, euh, ma nièce !"

Elle s'executa malgré qu'enervé par mon insulte, elles sont si sensibles les pisseuses de nos jours, mais efficace à peine j'ai eu le temps de soupirer l'erreur de la nature me donna mes boulettes. Je continua ma route vers le port opposé à celui où se trouvait notre bâteau j'avais besoin de visiter cette merveilleuse petite cité de la boulette de poulpe, à peine je pris une première bouchée de ce met exquis, une sorte d'explosion ce fit entendre, comme si un arbre géant était abbatu je me dépêcha de courrir vers l'endroit de l'explosion. Une fois sur les lieux je vis un bâteau d'une taille raisonnable se fendre en deux ... Que se passait-il ? Je ne comprenais rien mais peu m'importais il commençait enfin à avoir de l'action. Je regardais face à moi un homme et une femme étaient armés et semblait discuter, d'après leur discussion je compris qu'ils étaient les fameux frère des mers de l'Est un petit groupe de pirate qui commençait à prendre du galon en vendant illégalement des hommes et des femmes, l'homme se dirigea vers le navire entrain de rejoindre les flots pendant que la jeune demoiselle me lança un poignar qui frola ma tête

"Allez sort de là, petite souris et identifie toi"

Je me montra sans broncher avec ma brochette de poulpe dans la bouche

"Yosh ma mignonne moi c'est Halliwell, mais pour toi se sera princesse Halliwell ... Et je vais te tuer parce que les boulettes ça donne soif comme tu sais et vu que j'ai oublié de commander une boisson je vais boire ton sang ma jolie"

Elle éclata de rire et commença à dégainer ses armes, à ce moment là ça aurait été utile que Nagato soit là, mais il devait être entrain de glander cette imbécile de première ... Bref de mon côté s'annonçait un beau combat et en voir la réaction du frère de la jeunette la personne qui avait coulé son navire allait souffrir amèrement




(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Le recrutement(pv Lady Hallywell et Tsubaki) Dim 17 Mar - 13:00





Changer d'air !
____________________________________________________________________________

Cela faisait trois jours que je n'avais pas de mission, je pouvais enfin me reposer et penser à mes futurs projets. Pour ne pas être appeler par le gouvernement, je décidais d'aller naviguer sur les mers de East blue accompagné de Lady, une autre élève dont je comptais former pour mon futur projet. Elle était brillante et semblait ne pas avoir besoin d'entraînement pour devenir une espionne ou une assassine. Elle avait le sang d'assassin dans les veines et la chose que je préférais le plus, c'était sa mentalité. Malgré qu'elle soit trop violente, elle avait une mentalité similaire au mien et digne d'un agent du cp9. J'étais persuadé qu'elle irait très loin, peut-être qu'un jour elle serait la directrice du cp9 ? Ou bien plus encore ?

Pour le moment, ma petite protéger dormait tranquillement dans la chambre qui lui était réservé. Le somme n'était pas trop mon truc, donc je décidais de boire du café tout en jouant au échec. Oui, je jouais tout seul au échec. Sauf que je ne jouais pas pour le plaisir, c'était avec les échecs que j’élaborais mes plans, mes stratégies, comme vous deviez sans doute le savoir, le gouvernement était un plateau d'échec remplit de pion. Ces pions pensaient être les rois et nous considérait comme des pions. Cela me faisait bien rire, nous verrons le jour de la résurrection, le jour ou je prendrais les rênes du gouvernement. Enfin qu'importe .. Le soleil commençait à se lever et nous allions pas tarder à accoster sur une île, changer un peu d'air ne nous ferait pas du mal.

La petite Lady semblait s'être réveiller .. Un agent de mon navire me ramenait un bout de papier disant que c'était une lettre écrite par Lady. Je lisais celui-ci et j'esquissais un léger sourire, elle ne changerait donc jamais. Avant que le navire accoste sur l'île, je quittais le navire à mon tour usant de mon Soru. Je posais mes pieds sur la terre ferme de l'île et je décidais d'analyser un peu cette île : étrange, pas répertorié dans la carte du monde, petit pour un grand nombre d'habitant, pas de marine, ni gouvernement, des ventes illicites, trafiques d'armes. Il ne manquait plus que ça ! À chaque fois que je prenais un congé, celui-ci se transformait en mission non officiel. Tant pis .. Je m'apprêtais à chercher Lady que quelque chose attirait mon attention .. Deux silhouettes étaient sur le point de s'en prendre à une femme .. Une femme ? Ouais, on va dire que c'est une femme. Soudain ils pouvaient apercevoir des corbeaux au-dessus de leur tête, ces mêmes corbeaux fusionnait et donnait une apparence humaine qui était la mienne, je m'installais donc sur un rocher derrière eux. Bien évidemment ce n'était qu'une illusion, pendant ce temps mon vrai corps se trouvait au-dessus du cocotier. Mon illusion n'avait rien de suspect, il était exactement comme moi, j'adressais la parole aux deux personnes armées en disant :



« Si j'étais vous, je déposerais mes armes et je me rendrais. Si vous vouliez vivre, c'est la meilleur chose à faire. Trafique d'armes, ventes illicites, agression sur une jeune femme qui s'apprêtait à dormir, je pense que vous alliez bien vous rattraper à Tequila Wolf. »

___________________________________________________________________________________

Pas trop d'inspiration désolé :/



_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le recrutement(pv Lady Hallywell et Tsubaki)

Revenir en haut Aller en bas

Le recrutement(pv Lady Hallywell et Tsubaki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-