AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

La Fête de la musique, c’est la fête des gens qui ne foutent rien le lendemain !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: La Fête de la musique, c’est la fête des gens qui ne foutent rien le lendemain ! Dim 17 Mar - 11:12



~~ Une lesbienne jouit sans penser à mâle. ~~ Georges Elgozy








Que se passe-t-il ? Pourquoi tout est si flou et pourquoi ce matin-là j'ai l'impression que mon crâne va exploser ? Mais attend ... Pourquoi y a deux garçons tout nus qui sont autour de moi dans ce lit ? Oh bordel qu'est-ce que j'ai foutu encore ... Je me rappelle juste que c'était la fête de la musique et qu'un riche avait organisé une fête à part ça je ne comprend rien à toute ce qui se déroule autour de moi. Pourquoi le type à ma droite pue l'alcool et l'autre le vomit ? Pourquoi j'ai une gueule de bois alors que je suis venue ici en mission ... Ouais je m'explique, le gouvernement soupçonne actuellement qu'il y est des trafiques d'êtres humains dans le Royaume de Goa qui est composé d'une magnifique ville avec de nombreux riches sans scrupules qui ont le don de savoir faire la fête, un don qui manque de plus en plus en ce bas monde ... Ah ma tête, je n'ai jamais eu une aussi belle gueule de bois de toute ma vie et pour une immortelle j'ai fait un nombre incalculable de fêtes. Et donc comme je disais on m'a envoyé ici pour mener ma petite enquête, on m'avait donné une identité d'une femme Noble ayant la vingtaine qui possédait une immense bâtisse dans le Royaume, suite à quoi un autre noble coincé du derrière m'invita pour célébrer la fête de la musique comme il se doit ... Mais ça m'énèrve je ne merappelle pas vraiment des détails qui font que je suis actuellement dans un lit avec deux beaux-gosses body buildés et en plus ce sont des vrais canons les deux types. Prenant appuye sur le sexe d'un des deux pour me relever je commençai à marcher dans la maison pour faire un tour des lieux. Il y avait des paillettes un peu partout dans les pièces ainsi que des paillettes dorées qui resplendissaient sur le sol et dans les cheveux des corps allongés sur le sol. Pourquoi y a un chandelier en or explosé sur le sol ? Mais attend qu'est-ce que fout des crocodiles bourrés entrain de violenter les invitées ? Oh et puis merde faut que j'arrête avec toutes ces questions, y a des tâches d'alcool sur ma robe qui se trouve dans la gueule d'un crocodile, même si je ne sais toujours pas comment elle est arrivée là ! Y a la moitié des tables qui sont cassées comme si on les avait sciait en deux ... J'ai peur que se soit ma faute, mais j'en sais rien. Je me dirigeai dans la jolie salle de bain qui était actuellement pleine de verre, j'avais besoin que mes souvenirs reviennent, j'attrapai rapidement ma seringue puis m'injecta un fameux liquide que j'avais développé spécialement contre la gueule de bois. La piqure fut bien douloureuse étant donné que je dus faire plusieurs fois la piqure car je ratais à chaque fois la veine dans mon bras. Plus le temps passait plus je redevenais lucide. Jusqu'à totalement me rappelait de la soirée dernière que de bons souvenirs ...

Je m'avançais tranquillement dans la rue qui menait à la bâtisse où se déroulait la fête, on pouvait entendre déjà la musique qui résonnait et venait charmer doucement mes oreilles. Je pouvais voir que ceux qui supportaient le moins bien l'alcool gisaient déjà sur le sol vomissant tout l'alcool ingérer un peu plutôt. Je m'avançai vers la porte d'entrée et m'essuyait les pieds sur ceux qui semblaient être un garde, le bougre était encore plus bourré que les autres. Tournant peu à peu la poignée je pus apercevoir un homme, beau grand et fort, c'était mon "homme", oui, car pour cette mission j'avais un suspect numéro un, lui. Mon but c'était de le séduire, cette partie était plutôt facile, mais malheureusement il ne me faisait pas confiance et je pensais que cette soirée me permettrait de nous rapprocher afin qu'il me dévoile ses secrets. Je le pris dans mes bras l'embrassa, ma langue jouait avec la sienne et si on pouvait lui reconnaître une qualité c'est qu'il embrassait comme un dieu, par contre au pieu c'est une autre histoire ...

"Chéri, je vais aller boire un coup au bar"


Je m'approchai de la barmaid qui était assez sexy, puis en levant la main je lui commanda un simple Bloody Mary, la fête ne devait être qu'un prétexte pour moi et pourtant la fête allait vite tourné dans un sens bien particulier.






Après une bonne dizaine de boissons, je commençais à être attirée par la demoiselle aux cheveux d'or et à la poitrine de rêve. Malgré mon égo' sur dimensionné je ne pouvais que reconnaître la beauté de cette jeunette. Je ne savais pas si c'était moi qui parlai à ce moment-là ou l'alcool qui s'emparait doucement de moi. Je commençai à tituber pour passer derrière le bar, aimait-elle les filles ? J'en savais rien et perso' je m'en foutais, l'alcool en moi voulait sentir cette fille sur mon corps nu, j'approchai ma main de son visage lui caressant doucement les lèvres je viens l'embrasser, à mon plus grand plaisir elle répondit à mon baiser. C'est une première j'ai des principes et pourtant nos langues s'entremêlent, mais je voulais juste tenter le coup avec cette beauté, elle m'attire complètement, j'ai envie de savoir comment les femmes s'amusent entre elles, je ne suis pas amoureuse d'elle j'ai juste envie d'assouvir ma curiosité. Est-ce bien ou est-ce mal ? On verra bien quand tout sera fini.

Après une bonne heure je sortis de la chambre où on s'était enfermée, c'était magnifique, magique je ne pensais pas que c'était aussi bon, je sentais toujours la sensation des lèvres de la belle inconnue sur ma ... Hem je m'égare, une cigarette dans la bouche je continuai de marcher, les hommes étaient pour la plupart bourrés et certains étaient aussi de jouir de l'amour entre mec. J'avançai quand je vus un sinistre jeu, un combat contre des aligators. Un d'entre eux s'approcha à mes pieds et bouffa ma robe suite à quoi je ... Attend ce fils de pute de croco vient de bouffer ma robe qui m'a couté presque six mille berry's ... Je levai mon pied et je l'écrasai violemment avec mon talon ... Un croco mort c'est cool, mais bordel je me baladais en soutif dans la maison, en même temps c'est pas comme si j'avais honte de quoi que se soit, le problème c'est qu'il faisait super froid dans cette maison. J'ai dansé une bonne heure je pense sur des corps, sur des tables même sur le bar et puis en raison de ma tenue plutôt légère, deux hommes bien membrés vinrent me draguer, je voyais trouble et je sentais que j'allais pas résister longtemps, j'espérais que mon homme ne serait pas jaloux de cette soirée sinon j'allais galéré un peu plus dans cette mission déjà très délicate. Un des deux mâles m'embrassa pendant que l'autre baiser mon cou, je sentais que j'allais passé une bonne nuit entre deux hommes qui allaient enfin m'offrir quelque chose au pieu digne d'intêret ...

Au put**, alors c'était ça la soirée d'hier ... N'empêche tout est pas de ma faute apparemment, j'ai rien fait pour le lustre si j'ai bien suivi. Ma tête va exploser et j'ai dû mal à marcher. J'ai fait des choses débiles et je crois que j'ai tué un crocodile, mais franchement ... Je le referais si c'était à refaire !


(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas

La Fête de la musique, c’est la fête des gens qui ne foutent rien le lendemain !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Royaume de Goa-