AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Ven 22 Mar - 13:55







____________________________________________________________________________________________
• La fin des vacances ! ..
____________________________________________________________________________________________


Cela faisait trois mois que nous nous réfugions dans le royaume d'espéris .. Nous avions donc tous bien récupéré et nous étions également prêt à mettre le cap sur grandline, une fois que nous serions sur cette mer dangereuse, notre véritable mission commencerait et nous n'aurions plus le droit de reculer. J'avais échoué une fois sur grandline, je n'échouerais pas une deuxième fois ! Notre mouvement était solide, malgré notre nombre, on pouvait faire très mal. D'ailleurs en parlant de nombre, nous avions deux pertes importantes : Céléna, la femme que j'avais recrutée au royaume de Goa est morte suite à sa grave maladie. Nous avions tout fait pour la sauver, mais on n'a pas pu et personne n'aurait pu la sauver, c'était son destin de mourir ici. La deuxième grande perte était Toph qui s'était gravement blessé lors d'un entrainement, elle était tombée d'une falaise et son corps était en piteux état. D'après le meilleur médecin du royaume, elle ne pourrait plus jamais combattre et si elle venait à voyager avec nous, elle ne serait qu'un fardeau. Malgré cela, nous avions décidé de la prendre avec nous, malheureusement elle refusait, elle ne voulait pas être un fardeau pour nous. Elle resterait donc ici et nous aiderait avec tout le royaume qui nous soutenait dans notre combat.

Les bonnes nouvelles étaient le fait que le royaume nous soutenait dans notre combat et qu'ils avaient décidé de nous armer. Une caisse de vingt fusils, une dizaine de soldat bien entraîné, deux navires et ainsi de suite. On ne pouvait pas rêver mieux .. Désormais, il nous restait plus que quelques jours avant notre départ. Pendant ce temps, chacun de nous était libre de faire ce qu'il voulait, Lagi et Rob étaient parties ensemble depuis environ une semaine. Tora décidait d'aller faire un tour dans les magasins pendant que deux gardes m'escortaient pour aller parler avec le roi. Nous traversions la grande ville et nous nous dirigions droit vers le palais royal. En voyant la tête du palais je m'étais rappelé de l'évènement d'il y a environ deux ans, avec Sir Rosas et les autres révolutionnaires tous morts. C'était un peu grâce à nous que le royaume était devenu démocratique et donc le roi était élu par le peuple. Enfin qu'importe .. Nous étions arrivées devant la grande porte du palais royal, les deux gardes ouvraient la porte et me demandaient d'entrer. Sans hésiter, j'entrais à l'intérieur et je m'installais près du roi, sur un fauteuil en or. C'était trop beau, c'était bien la première fois que je voyais un endroit aussi beau. Malgré cela, je ne montrais pas que j'étais surpris, ce n'était pas très digne d'un homme qui se prétendait leader de la révolution. Suite à cela, il m'adressait la parole en premier en disant :

    « Tsubaki D. Tensei, je suis content de vous revoir et encore merci pour ce que vous avez fait pour nous il y a deux ans. Mise à part cela, je tenais à vous parler de ce qui s'est passé dans le monde. » disait-il tout en marquant une petite pause .. Il enchaînait ensuite en disant : « Comme vous devez le savoir, le leader de la révolution, Sayuki est mort. Récemment, mes espions m'ont dit que Kaguya n'était pas le seigneur de pirate et fut trahi par son allié Guren. Guren avait un lien avec Roger et je pense qu'elle n'apprécie pas trop de voir Kaguya prétendre le titre du seigneur des pirates. Donc d'après mes sources, Kaguya va frapper fort, on ne sait pas où mais, il va faire mal. » Disait-il tout en marquant une petite pause .. Je ne lui coupais pas la parole, je le lisais continuer : « Du côté de la révolution, il y a encore des hommes de Sayuki en vie, donc je vous conseille de les anéantir avant de commencer votre mission. Je vais demander à tout le royaume de concevoir des appareils et d'armes pour vous. Notre royaume était protéger par Guren et récemment elle nous a laissé tomber, ce qui veut dire que la marine et le gouvernement peuvent nous attaquer n'importe quand. »


En trois mois seulement ? Le cas de Kaguya ne m'intéressait pas vraiment, ce vieux est bizarre et en plus un grand menteur. Après tout c'était un pirate .. Enfin qu'importe, je rappliquais en lui disant :


    « Avant tout laisser moi vous remercier pour tout ce que vous faites pour nous et pour tout ce que vous avez fait pour nous. Ensuite je vous remercie de ces informations dont nous ignorons, il est vrai que pour le moment nous ne sommes pas encore fort dans le domaine de renseignement, c'est pourquoi, je compte ouvrir très rapidement ouvrir une section de renseignement, si vous le vouliez bien, vous pourriez échanger vos informations avec notre groupe. » Disais-je tout en marquant une petite pause .. Je soupirais profondément et je lui répondais sur le cas Kaguya en disant : « Ce vieux chnoque ne m'intéresse pas du tout, par contre, s'il venait à mourir ça serait pas bon pour ce monde. Il n'y a plus d'équilibre dans ce monde, la marine et le gouvernement domine tout, il est temps qu'on entre en action. .. Pour Guren c'est vraiment étrange, quand j'étais jeune j'appréciais beaucoup cette femme et tout l'équipage de Roger, d'ailleurs j'avais voulu être pirate comme eux, il semblerait que j'ai fait le bon choix. Je vous remercie pour ces informations, Barthyong. Il est temps pour nous de partir, on garde le contact via escargophone. »


La conversation était terminé, on se serrait la main et je quittais le palais au plus vite pour rejoindre mes camarades. Avant d'arriver au port, j'apercevais un petit magasin intéressant qui vendait des gilets par-balles, j'en profitais pour en acheter deux. Ces dernières temps, j'avais été blessé beaucoup de fois par des armes à feux, donc j'étais persuadé que ces deux gilets allaient m'être utiles dans un futur proche. Bref .. Il était dix-sept heure, l'heure du rendez-vous pour le grand départ. Je me dépêchais de rejoindre le port, Tora et les autres devaient surement m'attendre ..


_________________________________________________________________________________________________________________

Hors rpg : J'ai refait le rp .. Tora tu postes en disant ce que tu as fait pendant qu'on s'était séparé et à la fin faut que tu sois au port. Lagi et Rob vous trouverez Fukashi en cours de route et vous venez avec lui au port. Trois postes chacun et on aura fini avec ce rp.
___________________________________________________________________________________________________________________



Dernière édition par Tsubaki D. Tensei le Dim 24 Mar - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Sam 23 Mar - 12:26


Tora jeta un regard circulaire sur sa chambre. Ou tout du moins, la pièce qui avait tenu ce rôle pendant les trois derniers mois. Il la regretterait … Non pas qu’il l’apprécie particulièrement, mais surtout car le royaume d’Espéris était très au fait des dernières technologies. Leurs recherches dans le domaine médical les ayant amenées à travailler sur la condition physique, cette pièce disposait des dernières technologies en la matière … Tora avait bien progressé pendant ces trois mois. Et pourtant … il était encore très loin du niveau qu’il voulait ( et qu’il devait, maintenant ) atteindre. C’était d’ailleurs pour ca qu’ils devaient partir. Il ne semblait rien avoir oublié ici, il quitta donc la chambre. Il sortit en fait du bâtiment, allant rejoindre Tensei. Ils n’étaient plus beaucoup. La malchance avait eu Céléna et Toph successivement, il ne restait donc que Tensei, Lagi, Rob et lui-même, ainsi que quelques dizaines de soldats du royaume d’Espéris. Mais là non plus, Tora ne s’inquiétait pas : les meilleurs équipages ne sont pas les plus grands, il avait appris au moins ca sur les mers. Il continua vers le point de rendez-vous, mais bifurqua en plein milieu. Il avait deux ou trois trucs à faire en ville. En fait, il avait une chose à faire en ville : récupérer une commande qu’il avait passé chez un marchand de matériel de combat local. L’enseigne était près du port, et il ne s’inquiétait donc pas d’arriver en retard.

Arrivé devant le bâtiment, il passa la porte qui fit un son de cloche, écrasa la cigarette qu’il avait allumée sur le chemin dans le cendrier, et s’avança vers le comptoir. L’homme qui tenait le bâtiment le reconnut aussitôt. Il avait la quarantaine, le crâne plutôt dégarni, et un regard aiguisé de marchand aguerri. C’était cependant un accueil chaleureux qu’il réserva à Red. Bah, de toute façon, il n’avait aucune raison de faire la gueule à un client … Surtout un client qui lui avait passé une commande peu habituelle. D’ailleurs, en parlant de ca, l’homme était revenu, avec dans ses mains une boîte en bois, un peu plus grande qu’une main. Tora la prit, l’ouvrit, et regarda à l’intérieur. C’était exactement ce qu’il voulait quand il avait payé le marchand. Après quelques mots de remerciement bien mérités, il finit donc par sortir du magasin. Il était à peine 16 heures. Bref, il avait encore un peu de temps. Il alla donc s’asseoir à la terrasse d’un café, et se commanda à boire. C’était peut-être la dernière fois qu’il aurait ce petit plaisir avant un bon bout de temps. Il demanda aussi un journal avec. Avant de partir, autant se renseigner sur le monde. On lui apporta peu de temps après, alors qu’il venait de s’allumer une énième cigarette, sachant parfaitement que ca raccourcissait sa vie d’au moins 15 ans maintenant … Il ne la garda cependant pas longtemps, en effet, il l’avait écrasé pour pouvoir se concentrer sur la première page … Sayuki mort ?!

Il aurait affronté la deuxième étoile, ainsi qu’un grand nombre de hauts gradés de la marine, dont un amiral … Voilà qui était surprenant pour le Démon Noir, considéré comme immortel par beaucoup. Il resta un moment à penser … C’est en tournant la page par réflexe qu’il se rendit compte qu’il n’était pas au bout de ses surprises. Kaguya était un imposteur … C’était en tout cas ce qu’affirmait le journal, se basant sur les dires de son ancienne allié Guren, qui aurait trouvé un carnet écrit par les mains de Roger lui-même … Il allait décidément de surprise en surprise. Sans y penser, il avait fini de boire … Les autres pages du journal traitaient d’évènements certes graves, mais sans commune mesure avec les deux précédents. Ces deux évènements, si rapprochés dans le temps … Tora commençait à ressentir une envie croissante de repartir sur les mers. Si le monde avait tant changé en quelques mois, il n’était sûrement pas près de s’arrêter. Et Red comptait être là pour voir ca ! 16 h 20. Il paya, pensif, et se hâta vers le port. Il était impatient, ce qui était plutôt rare. Et en plus, il préférait toujours être en avance, ca lui évitait les mauvaises surprises. Il arriva le premier, à 16 H 30. L’heure du départ approchait …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Sam 23 Mar - 13:50

Rassemblement !












La fuite avait été un succès. Nous nous étions dirigé vers Espéris par la suite pour nous y cacher. Puis suite à cela, bien des choses se sont passées... Entre la mort de deux révolutionnaires et des soucis par-ci par-là, autant dire qu'en trois mois il s'en est passé des choses. Entre les entrainements, les soucis, oui... Trois mois, c'est peu, mais au final pour nous, ça a été riche en évènements désirés ou non. Pour ma part, je n'avais pas eu trop de soucis, quoi que parfois ça a été chaud. Lors de mon entrainement avec Tora, ou certains entrainements avec Celena ou Toph. Paix à leurs âmes d'ailleurs.
En ce jour, j'étais en compagnie de Rob. Puisqu'au fond, nous nous étions séparés du groupe pour s'entrainer une semaine, comme je l'avais fait avec Tora. Nous allions en direction du port. Une réunion y ayant été donné, du moins façon de parler. Pour ma part, j'étais comme souvent, habillé simplement. Armé de mes deux katanas, je jouissais du fait que l'on puisse se balader en paix ici sans trop se soucier du fait que nous soyons révolutionnaires. Le royaume nous soutenait et l'endroit devenait une planque des plus plaisante. Pas d'embrouilles, pas de gros soucis, que du fun. Nous pouvions nous entrainer, nous expliquer en cas de soucis, bref tout allait bien. Nous n'avions pas à nous cacher et ça s'était plaisant.

«  Dit Rob... Quant est-ce qu'on remet à jour un entraînement du genre hm ? »

L'air complice, je discutais avec mon collègue. Au fond, Rob était quelqu'un de sympathique à supporter. Comme Tora et Tensei. Pas des gens prises de tête, des gens simple à leurs façon. Voilà une qualité que j'aimais reconnaître. Pourquoi chercher midi à quatorze heure au fond ? Sourire aux lèvres, je marchais et parlais avec mon acolyte avec qui je m'étais entrainé. Sacré entrainement puisque nous avions un peu amoindris nos faiblesses respectives. De mon côté, il s'agissait d'utiliser mon pouvoir à bon escient pour contrer des projectiles, le corps à corps étant maîtrisé suffisamment.
Heureux, je ne semblais pas concentré sur l'environnement qui nous entourait, pourtant, depuis un moment, j'avais l'impression d'être observé et/ou suivis. Peu rassuré, me disant qu'au final la paix avait assez duré, je vins à lancer un bref coup d'oeil à Rob pour alors voir que en effet, nous avions une personne qui nous suivait depuis un moment.

Comment ? Pourquoi ? Qui est-il ? Là est la question. Nous voulait-il quelque chose ? Du mal ou du bien ? Pour l'heure, je n'avais pas de réponses, mais j'allais laisser faire Rob. Sûrement savait-il quelque chose... Pour ma part, j'avais oublié si nous avions des alliés à récupérer en cours de route ou si Tensei nous avait dit quoi que ce soit à ce sujet. J'étais un peu en train de penser et repenser à cette semaine assez mouvementée. Je vins donc à me stopper pour voir comment tout ce monde allait réagir. Aussi bien Rob que notre invité surprise. Le tout, avant d'aller au port une bonne fois pour toute.

«  Hm ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Sam 23 Mar - 21:31



Préparation pour une mission sans fin

Un invité importun




Trois mois. Cela faisait maintenant trois mois environ que les révolutionnaires s'étaient cachés dans le Royaume d'Espéris afin de se remettre de leurs blessures et de trouver du soutien. Et ces trois mois étaient bien nécessaires. Après être arrivés, Rob avait passé près de deux semaines a dormir et se reposer. Des médecins avaient été dépêchés par le roi pour s'occuper des quatre révolutionnaires. Lagi et Tora s'étaient remis assez vite de leurs blessures, Rob également. Mais pour Tensei, cela avait été bien plus compliqué. La révolution de Tensei avait enfin un soutien direct de la part d'une île. C'était très risqué pour le roi de les soutenir, et pourtant, il les avait fait soigner. Une fois remis, Rob avait passé beaucoup de temps avec le roi. Ses médecins avaient interdits a quiconque d'entrer pour voir Tensei, qui devait se remettre de l'extraction des balles qu'il avait reçues. Et seuls le roi et les médecins étaient au courant de son état. Mais l'ancien marine n'en avait que faire des médecins. Il voulait profiter d'une excuse pour faire un peu connaissance avec le roi. Bien qu'il n'ai jamais spécialement été attiré par la politique ni d'affaires de gouvernement, Rob voulait apprendre à connaitre le roi, pour savoir s'il était digne de confiance, et s'il menait une politique juste envers son peuple. Car la révolution devait avoir des soutiens solides, qui partagent sa vision du monde, mais surtout, que le gouvernement ne puisse pas s'en servir pour discréditer la révolution. Avoir le soutien d'un tyran serait problématique. La révolution n'avait une chance de marcher que si elle gagnait l'opinion du plus grand nombre, et des divers peuples qui vivaient sur les différentes mers. Elle ne pourrait pas se permettre de s'associer avec des criminels, des tyrans, ou toute organisation qui ne partagerait pas ses buts et ses objectifs du justice et d'ordre. Le gouvernement actuel n'était ni assez puissant pour contrer la piraterie, ni suffisamment honnête pour le dire. Tous les projets secrets du gouvernement étaient des monstruosités, et la terrible cicatrice brulée sur la partie droite de son thorax lui rappellera toujours cela. Les expériences sur des humains pour les transformer en monstres avaient donné naissance à des horreurs sans nom. Heureusement, il s'était bien remis de tout. Des tortures, des blessures, des brulures, même si celles-ci avaient marqué son corps à jamais. Son torse était couvert de cicatrices et de brulures. Rob voulait ne pas paraitre faible, et il voulait cacher à quel point la prison l'avait amoché. Il cachait toujours son torse, pour que personne ne voit l'étendue des dégâts.


Par contre, si Rob avait eu de la chance, Célénna et Toph, elles, n'en avaient pas eu autant. Les deux filles avaient apparemment participé à l'opération en préparant le navire, mais quelques semaines plus tard, Célénna était tombée malade et en était morte, quand à Toph, déjà aveugle, elle s'était blessée en entrainement et ne pouvait plus marcher. A quoi bon vivre dans ces cas la. C'était dommage. Les deux avaient l'air intéressantes. Des pouvoirs utiles et des personnes intelligentes. C'était dommage, mais le destin en avait décidé ainsi. Mais cela n'avait découragé personne pour s'entrainer, malgré l'accident de Toph. Dès qu'il avait pu, Rob s'était trouvé un terrain d'entrainement. Non loin de la ville, il y avait une petite oasis. Il s'y était installé et tous les matins, il partait la bas avec du matériel d'entrainement, et tous les soirs, il revenait pour se reposer. Il avait cherché avant tout a retrouver ses muscles et sa précision, que le séjour en prison avait fortement atteint. Il avait passé de longues journées à réutiliser son arc, mais également des fusils, généreusement fournis par le royaume. Le désert était l'endroit parfait pour s'entrainer au tir. On pouvait y trouver d'immenses plaines de sable, pour le combat plat, et des dunes nombreuses pour s'entrainer à l'arc à toucher sa cible malgré qu'il n'y ait aucun chemin direct pour la voir et donc l'abattre. C'était pour cela que Rob jurait avant tout par l'arc. Le fusil était pratique pour toucher une cible sans obstacle avec elle, mais si un mur, un dénivelé ou quoi que ce soit empêchait de voir directement sa cible, alors le fusil ne servait plus à rien, alors que les flèches étaient beaucoup plus sensibles à la gravité. De plus, son fruit lui permettait de choisir entre un tir en cloche à basse tension, ou de transformer son bras en ressort pour avoir une puissance de tension formidable. Et dans ces cas là, ses flèches étaient aussi redoutables que des boulets de canons. Rob avait déjà percé la coque de plusieurs navires avec une simple flèche. Pendant plus d'un mois, il avait tous les jours pratiqué, et avait fait beaucoup d'exercices de musculation. Il avait en effet beaucoup fondu durant son séjour en prison, et il devait rattraper ce retard. Mais rapidement, il avait commencé à tourner en rond. Il s'appliquait beaucoup à s'entraîner, mais il estimait avoir récupéré sa force d'antan. Il avait donc proposé un entrainement à Lagi, plutôt une semaine, pour parfaire ses talents. De plus, il voulait l'aider à maitriser son fruit extrêmement puissant.


Enfin, aujourd'hui, ils quittaient le royaume. Tout le monde s'était remis, et il fallait partir. Le roi avait fourni deux navires et des hommes aux révolutionnaires. Il fallait continuer. Du coup, Lagi et Rob devait rentrer de leur entrainement. Il était temps de repartir sur la mer. Même si le climat d'Espéris convenait à Rob, l'océan lui manquait. Il avait à nouveau eu la douceur du vent chaud, la brulure du soleil et la morsure du sable, maintenant, la douceur des vagues lui manquait également. Et il était content de repartir sur l'océan. Il voulait retrouver Eden. Cela faisait une éternité qu'il ne l'avait pas vu, et voulait tenir sa promesse. Tout en pensant à ce qui allait se passer à présent, Rob parlait avec Lagi. L'entrainement avait été extrêmement fructueux. Ils s'étaient beaucoup appris mutuellement en une semaine. Il espérait que Lagi arriverait à mieux doser son fruit du démon à présent. C'était un fruit formidable, capable de prouesses, mais extrêmement dangereux s'il n'était pas canalisé. Il avait le pouvoir de détruire des villes, des armadas entières en quelques secondes, et même de faire trembler le monde, au sens propre du terme. Mais dès lors qu'il affrontait un seul ennemi, il devait apprendre à doser son fruit pour éviter de tout détruire autour de lui. La révolution ne pouvait se permettre d'être considérée comme une force destructrice, mais Tensei et Lagi pouvaient faire énormément de dégâts collatéraux en utilisant leurs fruits. Si Tensei avait parfaitement conscience de tout ce que son fruit pouvait faire, en bien ou en mal, Rob s'était permis de sensibiliser Lagi à ce que l'image de la révolution se devait être, maintenant que Sayuki, le dieu noir, était mort. Elle ne devait plus jamais être liée à la mort, ou a la destruction, sinon leur combat commun pour un monde meilleur ne trouverait jamais du soutien, et ne resterait qu'un rêve pendant encore de nombreuses années. C'était d'ailleurs quelque chose que l'ancien lieutenant de la marine avait remarqué. La révolution séduisait des jeunes, encore pleins de vie, de rêves et d'espoir. Mais globalement, ses compagnons étaient encore jeunes. Il aurait presque pu être le père de Lagi. Il était le plus vieux du groupe, et avait beaucoup d'expérience qu'il avait acquis au fil des ans avec la marine. Il devait former les jeunes, souvent bien plus talentueux ou puissants que lui, à devenir des grands. Lagi avait un énorme potentiel et allait très vite être plus puissant que lui. Seul lui manquait un peu d'expérience du combat. Même Tensei, en qui le tireur d'élite avait une confiance aveugle, était plus jeune que lui de dix ans, pareil que Tora. Il fallait qu'il soit un grand frère, ou un père pour ses camarades. Il avait connu beaucoup de choses dans la marine, et il devait en faire profiter les plus jeunes.


«Dit Rob... Quant est-ce qu'on remet à jour un entraînement du genre hm ?
-Je ne sais pas, assez vite j'espère, mais nous n'avons plus tellement à nous apprendre l'un l'autre pour le moment. Il faudrait que nous progressions tous les deux en combattant avant de chercher à voir ce que nous pourrions mutuellement nous apprendre une prochaine fois. On pourrait aussi s'entrainer avec Tora et Tensei. On peut toujours apprendre des autres, n'hésite pas à solliciter nos camarades, un entrainement est toujours fructueux.
»




Avançant au travers du désert d'un pas assez rapide, il n'avait pas remarqué qu'ils étaient suivis. Il avait cependant une impression désagréable. C'était quelque chose qu'il fallait admettre et obtenir très vite dans la révolution. Il faut toujours être sur ses gardes. Il se rendit compte que son attention s'était un peu émoussée à Espéris. Il prit donc le temps de jeter un petit coup d’œil aux alentours. Quelqu'un était là. Il suivait les deux compères. Rob et Lagi se stoppèrent, attendant que cet inconnu vienne à leur niveau. Rob était méfiant, mais à priori, personne de dangereux ne savait qu'ils étaient cachés à Espéris. Néanmoins, cela ne lui plaisait pas vraiment d'être suivi. Il s'adressa donc à l'inconnu, tout en se tenant sur ses gardes, prêt à utiliser son fruit si nécessaire.


«Et bien, salutations, pouvons nous savoir qui vous etes et pourquoi vous nous suivez ? »



©Oni N. Asura, Le Ténébreux.



Dernière édition par Rob Furlong le Sam 23 Mar - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Sam 23 Mar - 21:56

Cela faisait déjà quelques semaines que j’étais sur cette île de merde ! Pourquoi île de merde ? Tout simplement, car c’était juste un foutu sauna géant ! Nan, mais sérieusement, se réveiller à 6h du matin et quand on sort dehors, il fait déjà 35°C, vous croyez que c’est normal vous ? Bah pour moi ! Nan, nan et nan, c’est juste invraisemblable ! De plus, quand on porte autant de vêtement que moi, on ne fait que transpirer, donc on utilise beaucoup nos forces et on a souvent faim et soif, hors trouver de la bouffe et de l’eau pas chères ici, c’est pratiquement impossible ! Après avoir bossé quelques temps dans la capitale, j’avais décidé de repartir au port, histoire de me casser vite fait de là. Or, comme je n’avais plus de sous, j’avais dû faire ce lourd travail à pied. Sur moi, j’avais emporté juste quelques bananes et une gourde, que je mangeais en chemin, histoire de ne pas mourir de faim ou de soif. Vu la chaleur qu’il faisait au soleil (vu qu’il n’y a pas d’ombre dans un désert), plus le temps passait et plus ma vitesse ralentissait. Si ça continuait, j’allais devenir un véritable escargot ! De plus, avec mon sens de l’orientation, je ne savais pas vraiment où j’allais.

Cependant, heureusement pour moi ! Après plusieurs heures de marches ! J’avais trouvé le plus précieux des cadeaux ! Un oasis ! Hallelujah, enfin le seigneur était avec moi ! Néanmoins, ce n’était pas l’un de ceux que l’on voyait sur les cartes postales ! Premièrement, il était tout petit, un petit 20 mètres de diamètres au maximum pour l'étan. Secondement, il n’était pas entouré par une vraie forêt de palmier, mais seulement par 2 ou 3 arbres, dont un cocotier. Entre ces quelques végétaux, il y avait aussi quelques chèvres, très maigre qui mangeait l’écorce des arbres. Après m’être entièrement déshabillé, je prenais un bon petit bain dans l’étendue d’eau, l’eau n’était pas mauvaise, elle devait être aux alentours des 25°C. Bien entendu, je n’allais pas au centre de ce lac, car c’était bien entendu à cet endroit qu’il était le plus profond. Je n’osais y aller, étant donné que plus tôt dans ma vie, j’avais mangé un fruit du démon et qu’à cause de lui, je ne savais plus nager. Après 5 ou 10 minutes, je pris une décision, c’était de rester un peu plus longtemps ici, histoire de faire une sieste, pénard dans l’eau. Regardant en l’air, mais pas le soleil, je fermais peu à peu les yeux et commençais à dormir. Je rêvais à ce moment-là d’un monde entièrement fait de pâtisseries, de chocolat et de gâteaux de taille et formes variables, allant de la simple boîte au lettre en sucre à la fontaine de chocolat, et passant même par un château de confiserie. Bien entendu, comme je pouvais manger même les gens qui essayaient de m’arrêter, je fis le fifou en croquant dans tout et n'importe quoi

Néanmoins, ce rêve ne durât que 2 ou 3 heures grand maximum et je revenais peu à peu à la réalité, car je fus réveillé par un élément extérieur. Non, ce n’était pas le soleil, qui commençait à me crâmer la gueule, non, ce n’était pas un mec chiant qui disait que cet oasis était le sien ! Alors qu’était-ce ? La réponse état à la fois simple et conne ! C’était une put** de CHEVRE de MERDE qui me BÊLAIT dans l’OREILLE ! Après avoir relâché les quelques flatulences qu’il me restait du couscous d’hier dans l’eau, je me retournais. Puis, je me mettais sur mes appuis, en fléchissant légèrement mes jambes et en surélevant un peu mon corps, grâce à mes bras. Pourquoi m’étais mis dans cette position ? La raison était simple, je voulais me venger de cette chèvre ! En l’attrapant et en la mangeant ! Alors, après avoir pris une bonne respiration, je lui sautais littéralement dessus, néanmoins, l’animal me remarquât et prit peur, alors dans un réflexe, elle cabrât sur ses pattes sur antérieures et me donnât un bon coup de sabot en pleine gueule. Pendant que l'animal s’enfuyait, moi j’étais par terre sonné avec un nez en sang, en train de marmonner cette phrase : « Salope de chèvre, je t’aurai un jour, je t’aurai ! ». Après quelques secondes où je remettais mes esprits en place, je me relevais tout doucement et m’essuyais le nez et le pinçât, histoire d’arrêter l’afflux de sang, même si faire ça me faisait un peu mal. Pendant que je fis ça, je regardais bien là où j’étais, histoire de voir si une autre chèvre était encore dans le coin ! Mais non ! Néanmoins, je trouvai un tout autre repas, un nid par terre, contenant des œufs. En ayant vu, qu’il n’y avait pas leurs proprio’s dans le coin, j’allais vers eux, puis trouvais une bonne grosse pierre plate, que je mis par terre, avant de casser les œufs dessus, histoire de me faire une bonne petite omelette, vu que c’était possible avec la chaleur qu’il faisait. Pendant que mon plat était en train de cuire, je me rhabillais, mais avant de remettre ma cagoule, je mangeais mon plat, comme je n’avais pas de couvert, je mangeais avec les doigts. Avant de repartir à la conquête d’un port, je remplissais ma gourde d’eau avec l'eau de l'étang.

Après cette petite halte, qui avait duré 3 ou 4 heures. Je reprenais ma petite marche, buvant ma gourde à chaque fois que j’avais soif, donc assez vite, de plus, plus le temps passait, plus l’eau devenait dégueulasse, vu qu’elle était de plus en plus chaude. Alors, que j’étais encore dans le désert et que je voyais encore aucun signe d’activité humaine, que ce soit caravane ou construction, j’avais déjà fini mon eau. Croyant bien qu’un jour, j’allais trouver quelque chose, je continuais de marcher, mes pas devenaient de plus en plus fébriles et j’avais de plus en plus chaud. Tous mes vêtements commençaient à être gorgés de transpiration et je ne vous parle pas de l’odeur qui se dégageait d’eux, qui était franchement « particulière ». Avec un mal de tête qui grandissait de plus en plus, je commençais à ne plus marcher droit. Sérieusement, je me posais d'avantage cette question-ci : Pourquoi je n’avais pas loué ou volé un chameau, au lieu de faire tout ce chemin à pied ? Cependant, non loin de moi quand je commençais à penser cela, je voyais quelque chose, c’étaient deux hommes. Plus, je me rapprochais d’eux, plus je me mettais à les reconnaître. Ils étaient recherchés par la Marine, tout comme moi, ils étaient révolutionnaires, mais eux à un grade plus élevé que le mien. Vu leurs primes, qui pour un, atteignait même la barre des 50 000 00 de berrys. Néanmoins, à ce moment-là, mon esprit était beaucoup plus tourmentée qu’en normalement, car j’étais proche d’une insolation sévère. A cause de ça, je les prenais seulement pour des mirages ou des hallucinations, étant donné que c’était fort possible vu l’étant dans lequel j’étais. D’ailleurs, cela m’était même arrivé de confondre un révolutionnaire avec un marine, cela m’avait couté quelques bonnes beignes, vu qu’à cette époque-là, je n’avais pas encore mon fruit du démon. Bref, revenons au moment présent, si vous le voulez bien. Quand je passai devant eux, l’un d’entre eux me parlât, cependant, je ne pus entendre ces paroles, tellement que mon cerveau était HS. Néanmoins, pour dire quelque chose sans que je ne le veuille, mon cortex cérébral était toujours chaud. Alors, je ne pus m’empêcher d’exprimer ces pensées-là :

Pffff, de toute façon, même si ce n’étaient pas des mirages, ils n’auraient pas voulu d’un fou comme moi dans leur organisation, même si je kiff pas les marines … Tiens, j’ai bien envie de faire une petite sieste moi !


Voilà devant ces deux personnes, je venais d’exprimer mes pensées, avant de faire quelques pas fébriles et de m’effondrer sur le sable chaud du désert, complétement sonné par la chaleur du désert.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Dim 24 Mar - 12:25







____________________________________________________________________________________________
• La fin des vacances ! ..
____________________________________________________________________________________________


Notre séjour au royaume d'espéris s'arrêtait aujourd'hui, nous allions enfin naviguer sur la plus grande mer et la plus dangereuse, après le nouveau monde. Nous étions tous prêts à faire ce long voyage, à accomplir notre mission. Avant de rejoindre les autres au port, je décidais de m'arrêter devant le magasin de journaux .. J'avais entendu beaucoup de choses sur le monde extérieur, je voulais voir cela de mes propres yeux. J'avais quelques pièces dans ma poche dont je donnais au vendeur et ensuite je bondissais sur l'air pour me rendre rapidement au port. Le médecin me déconseillait d'utiliser trop mon pouvoir, il disait que ce pouvoir était trop puissant et que tant que je ne le maîtriserais pas assez bien, il m'épuiserait rapidement. Il n'avait pas tort, lors de mon entraînement j'avais ressenti beaucoup de fatigue, alors que je n'avais pas vraiment utilisé mon fruit comme je l'aurais voulu.

Le soleil commençait à se coucher dans le royaume d'espéris dont je décidais de surnommé : « le royaume de l'espoir ». La température changeait d'un coup, elle allait surement passer sous la barre de cinq degré dans quelques heures .. Ces changements de température étaient très fréquents dans le royaume .. La journée on mourrait de chaud et la nuit on mourrait de froid, heureusement que nous avions eu de quoi nous protéger contre ces changements climatiques. Après la température, c'était au vent de faire son apparition, il apportait un air frais, agréable à respirer. C'était vraiment le bon moment pour quitter le royaume ! Grâce à mon pouvoir, j'arrivais plus rapidement que prévu, mais malgré cela j'étais en retard. Au loin, j'apercevais Tora et malheureusement pas mes deux autres coéquipiers. Je marchais doucement en direction de Tora et je lisais en même temps le journal .. Sayuki mort ! On ne pouvait pas rêver mieux. Ensuite à ma plus grande surprise, j'apercevais Byakuya Makkura, l'ami de mon frère en tant que Amiral en chef ! Était-il fort à ce point-là ? Juste en-sous de lui on apercevait mon frère, Tsubaki D. Nagato ! Et le truc le plus surprenant c'était de le voir en tant que membre du conseille de cinq étoiles.

Il avait réussi son objectif ! Il y avait de cela deux ans, quand je l'avais vu à l'évènement de Ohara, il m'avait dit qu'il deviendrait un jour membre de ce conseil et qu'il changerait carrément ce gouvernement. Le connaissant, ça va être pire que le gouvernement actuel ! Donc à part la mort de Sayuki, il n'y avait que des mauvaises nouvelles ! Je tournais la page et j'apercevais la tête des Shichibukai, Danny était toujours parmi eux et le plus surprenant c'était de voir le vieux moustachu que j'avais rencontré au royaume de Yuki. Pour finir, j'apercevais nos primes dont le mien avait sacrément augmenté. Puis une autre grande surprise c'était de voir mes amis Ketsueki et Gouki faire partie du même équipage et en plus de cela, ils avaient une prime au-dessus de deux cent million de berrys. J'esquissais un léger sourire et je fermais le journal tout en m'installant près de Tora. Je lui adressais ensuite la parole en disant :


  • « Il semblerait que tu sois le premier à respecter l'horaire qu'on avait fixé ! Comment te sens-tu ? Pas trop fatigué par ses dernières entraînements physique qu'on avait fait ? » Disais-je sourire aux lèvres .. « Je n'arrive toujours pas à croire que aujourd'hui est le jour de notre mission .. J'espère qu'à partir de maintenant rien ne nous empêchera d'évoluer.. Avec la mort de Sayuki et tout ce qui se passe dans ce monde, nous n'allons pas être les plus aimés ! » Disais-je ironiquement ..


Les deux navires étaient juste derrières nous et au loin j'apercevais l'arriver de nos dix soldats avec deux sacs bien lourds. Je me levais et j'attendais impatiemment nos soldats .. On allait naviguer en deux groupes donc le mieux seraient de diviser les soldats en deux groupes de cinq. Étant donné que ces dernières temps, Rob et Lagi ont passé beaucoup de temps ensemble, ils navigueront ensemble. De même pour moi et Tora .. Nous devons sauver Eden, c'était notre coéquipière aussi, on ne pouvait pas l'abandonner. Une fois que nous aurons réussi cela, Eden rejoindra le groupe de Rob et Lagi. Et si nous avions un futur recru, il serait avec nous et ainsi de suite. Bref .. Les soldats étaient arrivés, l'un d'eux prenait la parole en disant :

  • « Bonjour chef .. Comme convenu nous sommes tous là et nous sommes de la section d'élite du royaume donc ne vous inquiétez pas, nous sommes très bien entraîné. Nous vous serviront fidèlement jusqu'à la mort ! Ceux qui ont sauvé notre royaume par le passé, méritent qu'on se batte pour eux jusqu'à la mort. Quelles sont vos ordres, boss. »


Je m'attendais pas à voir des robots prêts à mourir pour nous, mais pourquoi pas. De toute façon, nous sommes tous prêts à mourir pour mener à bien notre mission. Je prenais la parole à mon tour en disant :

  • « Décontractez-vous monsieur ! Nous sommes des révolutionnaires, ce n'est pas pour autant qu'on doit nous comporter comme des robots. La vie est courte, profitons-en tout en menant à bien notre mission. Il est inutile de m'appeler le chef, je ne fonctionne pas ainsi. Mon but est de créer une équipe soudé qui aura besoin des compétences de chacun d'entre nous et chacun peut donner ses idées librement. Les organisations révolutionnaires c'est révolu et en plus tous ceux que nous avions connu ont échoué sans que personne ne puisse reconnaître leur côté révolutionnaire. C'était tous des personnes qui voulaient la puissance, qui voulait détruire ce monde, l'exemple le plus récemment, Sayuki le démon. » Disais-je sourire aux lèvres ..



  • « Donc Tensei suffira emplacement .. Voici mon ami Tora, vous pouvez aussi l'appeler par son nom inutile de jouer les gros personnages qui doivent donner des ordres aux petits. Mise à part ça, j'aimerais que vous vous divisiez en deux groupes équitables s'il vous plaît, l'un viendra avec nous et l'autre ira avec Rob et Lagi sur le second navire. » Finissais-je toujours sourire aux lèvres ..



_________________________________________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Dim 24 Mar - 22:02


« Il semblerait que tu sois le premier à respecter l'horaire qu'on avait fixé ! Comment te sens-tu ? Pas trop fatigué par ses dernières entraînements physique qu'on avait fait ? Je n'arrive toujours pas à croire que aujourd'hui est le jour de notre mission .. J'espère qu'à partir de maintenant rien ne nous empêchera d'évoluer.. Avec la mort de Sayuki et tout ce qui se passe dans ce monde, nous n'allons pas être les plus aimés ! »
« Justement Tensei … C’est à nous de redorer le blason. On doit faire comprendre aux habitants que nous ne sommes pas Sayuki, et que contrairement à lui, c’est pour eux qu’on se bat. »
Levant les yeux, Tora aperçut alors les soldats arriver. Un dizaine d’hommes entraînés. Ca se voyait à leur apparence. Tensei se levait, alors que Tora préférait rester assis. Aucune besoin de se presser, Lagi et Rob n’étaient toujours pas là. Tora les jaugea du regard … aucun ne semblait s’affirmer comme chef, de même qu’aucun ne semblait plus doué que les autres. C’était mieux. Ils n’auraient pas de problèmes quand il s’agirait de former les groupes de 5, pour répartir les soldats entre les deux bateaux. Red se lava alors, alors que Tensei engageait la conversation. Il était doué pour les discours : c’était d’ailleurs une des raisons pour lesquelles c’était lui le chef. En fait, il s’avérait qu’il avait apporté hier quelques affaires, pour qu’on les charge sur le navire, et que finalement, aucun des matelots supposés le faire n’avait pu soulever certaines caisses. Il ne leur en voulait pas, il avait emmené une certaine partie du matériel d’entraînement qu’il avait pu obtenir sur l’île. Tout ce qui était transportable, en fait. Il s’approcha d’une des caisses récalcitrantes, et l’ouvrit : il s’en doutait, elle contenait des poids. Il en allait de même pour les deux ou trois autres qui restaient, et que les matelots regardaient avec dépit. Il s’apprêtait à les charger, quand il eut une idée. C’était l’occasion parfaite d’évaluer la force de leurs nouvelles recrues. Il attendit donc que Tensei ait fini de parler, appuyé contre ses propres affaires, et prit la parole à son tour, s’adressant aux cinq censés partir avec eux.

« Vous pourriez venir deux minutes ? J’ai besoin d’aide pour transporter quelques affaires. »

C’était un service qu’il leur demandait. Il semblait pourtant que les soldats soient excessivement pressés de faire leur preuve, car ils se réunirent assez vite autour de la première caisse. Ils semblaient se rendre compte que si Tora leur demandait, c’est que c’était lourd. Il compta jusqu’à trois, et ils soulevèrent tous les six. Bien que Tora en porte encore une grande partie, il était étonné de la résistance des soldats. En effet, il ne s’agissait pas là de leur métier. Et, pour des types entraînés à l’épée et au fusil, ils avaient su développer leur corps d’une bonne manière. Bref, il était satisfait de l’expérience. Ils hissèrent sans trop de problèmes les caisses sur le bateau. Après quoi, ils retournèrent attendre avec Tensei sur le port. Tora, quand à lui, déchargeait déjà. Il n’avait certes pas encore de chambre attribuée, mais il pouvait bien squatter une pièce le temps de s’en trouver une … Il avança avec prudence dans le couloir, ayant les mains chargées, ouvrit une porte, et … non. Il venait de tomber sur un placard à balais : pas l’idéal quoi. Par contre … Bingo ! La porte d’après était la bonne. Une pièce circulaire assez vaste, qui ne semblait pas avoir d’utilité définie. Bref, l’endroit rêvé pour poser ses affaires. Et puis d’ailleurs, pourquoi ne pas la garder ?

Tout en y réfléchissant, il revint sur le pont. Ca faisait à peu de choses près dix minutes qu’il était parti. Il sauta alors sur la terre ferme, pour y retrouver Tensei, mais aussi Lagi, Rob et … un parfait inconnu. Il lui jeta un regard intrigué : le type ne semblait pas banal. Il ne doutait cependant pas qu’on lui explique ce qu’il se passait …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Lun 25 Mar - 0:18

Rassemblement !












Être suivis est une chose désagréable et là, nous l'étions. Un homme cagoulé, habillé tel un détective.. Au fond, quoi de plus normal ? Blague à part, ce type nous suivait depuis un moment et en nous, la pression montait. Car même ici, nous ne sommes pas totalement à l'abris, si ça se trouve il était du gouvernement. Là pour espionner ? Non... Il serait plus discret sinon, ou alors s'était vraiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiment le plus mauvais agent que la terre ait connue. Moi et Rob donc, conscient de sa présence, nous nous arretâmes le laissant approcher et voilà qu'il vint à parler semblant réfléchir à voix haute. Voilà un drôle de personne. J'étais intrigué, mais vu ses paroles, s'était un allié, à moins que l'ennemi ne sache plus qui choisir entre amis et ennemis ? Non non... Son histoire de rejoindre le groupe, s'était bien pour être allié en toute logique. Le regardant, je ne vis pas ses yeux, chose qui m'énervait toujours un peu aimant avoir un contact véritablement visuel avec une personne. Me retournant vers Rob, je haussais les épaules ne sachant pas quoi dire ou que faire face à cette personne. Nous avions un rendez vous avec Tensei or à ce train là, nous serions en retard. Soupirant, je vins à déplacer ma main redevenant plus calme. Dans une position classique, droit comme un i, je m'exclamais sereinement.

«  Nous joindre ? Personnellement si tu ne nous veux aucun mal particuliers, je ne suis pas contre... Les amis de nos amis sont nos amis pas vrais Rob ? Quoi qu'il en soit... Moi c'est Lagi Elder Namino. Soldat de la révolution et lui c'est Rob Furlong, de même niveau grade, quoi que plus haut car plus âgé... »


Souriant, je lançais un clin d'oeil à Rob pour alors le laisser choisir s'il se lançait avec nous dans ce rendez-vous, ou si on le laissait ici. Pour ma part, j'avais démontré mon envie d'accepter. Au fond, s'il était un ennemi, il serait suicidaire car nous avions de quoi le supprimer. Je vins à regarder droit dans les yeux Rob pour alors lui dire.

«  Je part devant rejoindre les autres en précisant qu'on arrive... Jte laisse discuter avec lui si tu veux.. »


Le tout dit sur un ton amical, je m'en allais faisant signe de la main aux deux jeunes hommes. Je partais donc vers le porte pour chercher du regard ces deux hommes. L'un blond, l'autre aux cheveux rouges presque pourpre. Je ne fit que trouver une troupe d'homme et un blond. Visiblement Tensei était là. Souriant, je fit signe puis vis rapidement Le nouveau et Rob arriver. Je vins donc à m'approcher pour voir Tensei et aller lui parler.

«  Yosh... On est enfin là, désolé du retard... On a trouvé un nouveau qui semble vouloir nous rejoindre, alors bah... On l'a fait venir ici. Enfin Rob. On est prêt je pense. »

Tora arrivait d'ailleurs, l'équipe était donc au grand complet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Lun 25 Mar - 22:15



Préparation pour une mission sans fin

Un homme étrange et une question




Cet homme était étrange. Que foutait-il en imper et avec une cagoule dans un désert ? Certes Rob avait toujours son long manteau, mais lui était un habitué du désert. Il avait grandi à Alabasta et savait quoi faire dans la mer de sable. S'habiller en blanc, boire beaucoup, manger beaucoup d'aliments riches en sucre pour avoir de l'énergie. Et apparemment, cet homme n'en avait pas la moindre idée. Sa démarche lorsqu'il se rapprochait des deux révolutionnaires étaient déjà bien étrange. Mais qui franchement passait son temps à cacher son visage ? Et puis surtout comme cela ? Quitte à vouloir cacher son visage, on mettait une capuche, des vêtements amples, pas une cagoule. Cela criait au monde qu'il ne voulait pas qu'on le reconnaisse, et que donc il était d'autant plus reconnaissable. Cet homme était illogique, si du moins cette cagoule lui servait à se cacher le visage. Bien qu'il n'y ait aucune autre utilité. C'était stupide. Cela le rendait encore plus étrange et soupçonnable que s'il laissait son visage à découvert, même s'il était connu de la marine pour un quelconque crime. Cet homme arriva à leur niveau. Il ne semblait pas avoir entendu les paroles de Rob vu la réaction qu'il eut et les propos qu'il tînt. Il avait l'air délirant, probablement fatigué et à la limite de l'évanouissement. Le désert avait eu raison de lui, et s'il n'avait pas croisé la route des révolutionnaires, il serait probablement mort desséché ici. Même si cet homme était étrange, et peut être dangereux, l'ancien marine ne pouvait se résoudre à le laisser mourir de soif ici.


« Nous joindre ? Personnellement si tu ne nous veux aucun mal particulier, je ne suis pas contre... Les amis de nos amis sont nos amis pas vrais Rob ? Quoi qu'il en soit... Moi c'est Lagi Elder Namino. Soldat de la révolution et lui c'est Rob Furlong, de même niveau grade, quoi que plus haut car plus âgé... Je part devant rejoindre les autres en précisant qu'on arrive... Jte laisse discuter avec lui si tu veux.. »



Le tireur d'élite ne répondit pas à Lagi. Apparemment, celui-ci laissait Rob s'occuper de ce mec par terre. Soit. De toute façon, cela ne changeait rien à ce qu'il comptait faire. Son camarade commença à partir pour prévenir Tensei. Le tireur d'élite devait s'occuper de ce type. Il sortit sa gourde et l'aspergea d'eau, ce qui sembla lui avoir fait reprendre conscience, l'aida à se relever, et le fit boire. C'était le danger du désert. La déshydratation. Gérer son eau dans le désert était indispensable à se survie. Et il fallait être habitué à économiser son énergie. Marcher doucement, sans se précipiter, sinon on s'enfonçait dans le sable à chaque pas, et on perdait du temps et de l’énergie à chaque pas. Courir, ou même marcher à une rythme soutenu était dangereux pour tenir. Traverser un désert est une épreuve d'endurance. Même si Lagi n'était pas forcément habitué aux déserts, il semblait avoir compris rapidement comment se débrouiller. Son expérience de la survie était développée. C'était intéressant. Décidément, ce jeune était plein de potentiel et de surprises. Il irait loin. Que ce soit au niveau puissance, réputation, et influence. Si la révolution grossissait suffisamment pour devenir une armée ou un vrai gouvernement sur une partie du monde, il pourrait être intéressant de le voir évoluer. Il avait tout pour être un second pour Tensei. Il dégageait une force de caractère, une puissance et un certain charisme. C'était un homme qui avait tout pour devenir un grand. Seule lui manquait l'expérience, mais chaque jour palliait ce problème. Vivement que le temps passe pour voir son évolution. Il fut interrompu dans ses pensées. L'homme semblait avoir plus ou moins repris ses esprits.

«Ah, ça va mieux ? Tu es pas passé loin de mourir dans ce désert. On est plus très loin de la ville, je vais t'aider à marcher jusque là bas. Évite de parler pour le moment, tu aurais bien pu y passer. Attends d'atteindre la ville, je n'ai pas envie de t'enterrer dans le désert. Tu dis vouloir nous rejoindre, je vais t'amener à quelqu'un."»



Rob lui prit le bras comme pour transporter un blessé. L'homme avait un peu de mal à marcher tout seul, il tremblait. Son pied n'était pas sur. Ils marchèrent de longues minutes comme cela. C'était long. Trop long. Lagi devait déjà avoir atteint la ville, elle n'était pas bien loin. Le tireur d'élite voulait gagner du temps, il était déjà en retard au rendez-vous. Il prit l'inconnu sur son dos et transforma ses jambes en ressort. Il compressa et relâcha l’énergie emmagasinée afin de fendre l'air à une vitesse importante. Il traversa la distance qui le séparait de la ville assez rapidement. Lorsqu'il arriva, il constata que Lagi arrivait tout juste dans le port. Parfait. Il reposa l'homme et l'aida à nouveau à marcher pour rejoindre Tensei. Cet homme, malgré l'incohérence de ses propos, semblait bien informé, puisqu'il parlait de les rejoindre. Il valait mieux donc demander l'avis des autres avant de faire quoi que ce soit. Pour le tireur d'élite, cet homme était une menace. Comment avait-il réussi a les trouver ici, à Espéris ? Était-ce un hasard ? Peu probable. Il y avait plus de chance qu'il ait réussi à obtenir des informations. Mais de qui ? Et comment ? Il avait quelques questions en tête. Il ne pouvait pas être originaire de cette île. Sinon il aurait appris à survivre au désert. Et il saurait que se couvrir autant était stupide. Il devait l'amener aux autres. Il arriva au niveau de Tensei et de Lagi.

«Yosh... On est enfin là, désolé du retard... On a trouvé un nouveau qui semble vouloir nous rejoindre, alors bah... On l'a fait venir ici. Enfin Rob. On est prêt je pense.
-Il y a un problème Lagi, on doit savoir qui est cet homme. Désolé du retard Tensei, mais j'ai pensé que ça t’intéresserait de poser des questions à cet homme. On l'a trouvé dans le désert, assoiffé, au bord de l'évanouissement, et avant de s'effondrer, il a parlé de nous rejoindre, de rejoindre notre organisation. Donc soit il est ici par un pur hasard, ce dont je doute, soit il a réussi à retrouver notre trace, ce qui voudrait dire que même si ses intentions sont bonnes, quelqu'un d'autre pourrait nous trouver ici, et menacer Espéris. On doit donc savoir ce qu'on fait de lui. Je pense personnellement qu'il faut l'emmener avec nous et lui poser des questions. On n'a plus le temps d'attendre, on a déjà perdu du temps, mais on ne peut pas le laisser dans la nature. Qui sait ce qu'il pourrait faire. Et je ne pense pas qu'il soit du royaume, sinon il ne porterait pas des vêtements comme ceux la, absolument inadaptés au climat.
Il se retourna vers son invité.»


«Qui es tu ?»



Il avait dit tout ce qu'il avait à dire à propos de cet homme. Restait à voir la réaction des autres, et également de l'homme. Si Lagi ne semblait pas spécialement sur ses gardes, Rob savait que gagner la confiance de Tensei était extrêmement compliqué. Il avait lui même eu beaucoup de mal à le faire. Il lui avait fallu faire ses preuves plus d'une fois. Mais il s'était montré à la hauteur. Il avait maintenant acquis sa confiance, sinon jamais il ne serait allé mettre sa vie en danger pour le sauver de son exécution. Un homme qui se pointait comme ça sans raison n'était pas digne de confiance. Il fallait lui poser quelques questions avant de le recruter. Il pourrait être un chasseur de prime, ou pire.



©Oni N. Asura, Le Ténébreux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Mar 26 Mar - 16:14

Cela faisait plusieurs heures que je marchais dans ce foutu désert, malheureusement pour moi, je n’avais plus d’eau sur moi, je l’avais bu un peu trop vite. J’aurai bien mangé quelques bananes, mais c’était pareil, elles n’avaient même pas tenu deux heures. De plus, vu que je les transportais dans mes poches, n’ayant aucun sac. Elles auraient sûrement fini dans un état proche de la bouillie et cela m’aurait plus fait chier qu’autre chose, vu que cela aurai surement dégueulassé mon magnifique manteau. Cependant … heureusement pour moi, j’avais rencontré des personnes pas si inconnues que ça, c’étaient deux révolutionnaires, connus dans toutes les blues, vu la prime qu’il y avait sur leur tête. Je ne pus leur dire que quelques mots, qui sortirent comme ça de ma bouche, sans que je ne le veuille, avant que je ne tombe par terre, complétement épuisé de mon long périple. Visiblement, le désert allait encore emporter une victime lui, lui succombant à cause de sa chaleur un peu trop chaude et de son soleil qui n’arrête pas de vous taper sur la gueule. Même si je savais que faire une sieste dans un endroit pareil, avait de forte conséquence que j'y perde la vie, du fait que je n’avais plus assez d’eau dans mon corps ou que je meure d'une attaque d’un quelconque monstre, je m’apprêtais à m’endormir sur ce sable, qui me rappelait tant les histoires avec le célèbre du marchand de sable,Pendant que je fermais lentement mes yeux, je pus à peine entendre les autres deux personnes parler entre eux, alors qu'ils n'étaient qu'à quelques mètres de moi, vu que mes oreilles n’arrêtaient pas de bourdonner. Après quelques secondes ou minutes, je ne sais pas … l’un de ces deux hommes s’approchât de moi, visiblement, ces deux révolutionnaires, même s’ils ne me connaissaient pas, ne voulaient pas laisser mourir un pauvre innocent dans ce milieu aride. Afin que je ne tombe pas dans les bras de Morphée, voire dans ceux de la mort, l'homme sortit une gourde de son sac et m’aspergeât avec un peu d’eau ! Aaaaah ! La fraicheur ! Quelle agréable sensation ! Je vous jure ! Même si j’avais pris un bain tout à l’heure dans l’oasis. C’était comme si à ce moment-là, je m’étais passé de ce sentiment pendant 3 mois au moins. Après m’avoir un peu arrosé, l’homme me soulevât et me fit boire quelques gorgées de sa précieuse eau. Bien entendu, comme j’étais assoiffé, je bus ces quelques décilitres à une vitesse impressionnante, néanmoins, comme ma gorge était complétement asséchée, je ne pus pas faire tout passer par la voix dite « normale » et quelques centilitres allèrent se loger de mon poumon. Comme cela me donnait une sensation fortement désagréable, je toussais quelques fois, afin d’essayer d’en faire ressortir un peu. Plus les secondes passèrent et plus ça allait mieux, et là, je me mettais même à penser que son eau avait un pouvoir magique ! Elle était sûrement bénite et pouvait guérir n’importe quel mal dont on souffrait ! Bref, après quelques secondes où mon esprit s'égarait, l’homme me dit alors cela :

Ah, ça va mieux ? Tu es pas passé loin de mourir dans ce désert. On est plus très loin de la ville, je vais t'aider à marcher jusque là bas. Évite de parler pour le moment, tu aurais bien pu y passer. Attends d'atteindre la ville, je n'ai pas envie de t'enterrer dans le désert. Tu dis vouloir nous rejoindre, je vais t'amener à quelqu'un."

Même si sa phrase ne m’avait plu qu’à moitié, étant que je n’en pouvais plus de marcher dans cet enfer ardent et qu’il me demandait de faire un énième effort. Je faisais tout de même un signe pour dire que j'étais ok’. Avec les forces qu’il restait dans mon bras gauche, je le levais tout doucement, jusqu’à la hauteur de mes plus basses côtes. Une fois à ce niveau-là, je refermais doucement ma main et levais le pouce droit vers le ciel, histoire de prendre la pause de « Nice Guy », mal en point. Lorsqu’il eut compris ce que je voulais dire, nous partîmes pour la ville, notre vitesse de déplacement n’était guère trop importante, étant donné qu’il me servait plus d’accoudoir que d’autre chose, vu que je ne savais même pas, combien de temps je pourrai tenir debout sur mes jambes. Après qu’on ait déjà fait quelques kilomètres, ayant remarqué qu’on n’allait pas assez vite, il fit quelque chose d’assez étrange, il me mit sur ses épaules et transformât ses jambes en des espèces de ressorts. Puis tel un kangourou, en faisant de larges bonds, comme par magie, on doublât, voire triplât notre vitesse de déplacement. Combien de temps, on gagnât ? Je ne le sais pas (Pour rappel, Baka n’a pas une tête de GPS Wink). Mais en tout cas, une chose était sûre, cet homme avait mangé un fruit du démon, car faire ça, ce n’est pas du tout normal. Quand nous arrivâmes vers la ville portuaire, tous mes sens s’éveillèrent ! Mes yeux voyaient maintenant autre chose que les dunes de sable, mon nez pouvait sentir quelque chose de concret, que ce soit les embruns marins ou la vapeur des multiples restaurants de la ville. Une fois, que nous fumes arrivés là où ses amis l’attendaient, pendant qu’il discutait avec ces derniers, moi, j’allais vers le chariot d’un marchand et lui achetais deux pommes avec le peu d’argent qu’il me restait. Grâce à elle et à sa douce saveur, je ressuscitais ! Sentir autre chose que du sabre dans votre bouche, ça change votre vie, ça c’est sûr ! D’ailleurs, je me demandais même, quel était le meilleur entre était cette pomme et l’eau magique du révolutionnaire. Quand j’eus fini de manger mon fruit, je jetais le trognon par terre et je me retournais. Maintenant que j’étais face à eux et que je n’étais pas en train de faire autre chose, on me posât une question, cette dernière était sur mon identité ! Vu qu’ils ne me connaissaient pas et qu’ils avaient peur que je sois leur ennemi. Comme n’ayant pas d’autre choix que de répondre, d’une voix assez faible, je leur disais ça :

Hey, ne me dites pas que j'ai sous les yeux, le célèbre Tsubaki D. Tensei ! Sérieusement, moi je suis Fukashi Baka, pauv’ type à la ramasse, qui cherche à joindre la révolution. Ouai, je sais, ce n’est pas trop crédible, un mec qui s’appelle l’abruti invisible et qui cache son visage, mais bon, c’est pour protéger ma famille.


Voilà, je venais de parler. M’avaient-ils cru ? Nan, je ne crois pas ! Alors, pour leur montrer que je n’avais strictement aucun lien avec la marine. Je fis mes poches, en vidant leur contenu sur le sol de la route où nous étions ! Tout y passât, que ce soit mon porte-monnaie, des notes d’hôtel, un sac contenant poudre et balle pour mes pistolets ou même les quelques capsules de bières que j’avais oublié de jeter. Une fois, qu’il ne me restait plus rien dans ces poches-là, je leur disais cette phrase : « Vous voyez ! Pas de Den Den Mushi, que de simples choses. ». Après leur avoir prononcé ces quelques mots. J’ouvris ma veste et d’une main habile, je jetais mes deux machettes par terre, puis pris mes deux pistolets en main. Une fois, que j’eus ces deux armes entre mes doigts, je les levais bien haut dans le ciel et tirais, avant de les jeter par terre. Comme, ils avaient pu le voir aucune fumée de détresse n’en était soirtie, d’ailleurs, je leur fis même la remarque : « Vous voyez, pas de fumigènes, de plus, je suis même capable de vous donnez mes armes ! Et enfin, le meilleur pour la fin ! ». Ah la la, maintenant, j’allais leur montrer la chose la plus intéressante à propos de moi. Non, pas le membre anormalement long que je cache H24. Mais bien mes pouvoirs, pour qu’il puisse les voir en action. Doucement, mais sûrement, je ramassais l’une de mes eux armes au corps à corps que j’avais précédemment jeté. Je mettais mon bras gauche, paralléle au sol et avec l’autre qui tenait la machette, je le levais bien haut dans le sol, avant de le faire redescendre rapidement sur mon membre supérieur gauche. Heureusement pour moi, mes pouvoirs du fruit du démon avait marché. Tout mon avant-bras tombât par terre et se décomposât sous forme de fins fils de soie. Quand à son mognon, il redevnût assez rapidement un membre complet. C’était comme si un démon y avait fait sortir des fils de là et me taillait un nouveau bras. Une fois, que cette petite démonstration eut été faite, je m’exprimais encore une fois :

Et oui, y’a 2 ou 3 ans, j’ai mangé un fruit du démon, depuis, je suis devenu un homme-soie ! Même avec ce pouvoir de logia et que j’aurai été chasseur de prime, je ne vous aurai jamais attaqués, vu la renommée que vous avez. Maintenant qu’allez-vous faire de moi ? ».


Désolé pour ce rp' bof bof


Dernière édition par Fukashi Baka le Mer 27 Mar - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Mar 26 Mar - 18:02







____________________________________________________________________________________________
• La fin des vacances ! ..
____________________________________________________________________________________________



Une fois que j'avais fini la conversation avec les soldats, je montais mon sac ainsi qu'une valise qui contenait des habilles sur le navire. J'attachais ma sacoche autour de ma taille, puis je portais mon gilet par-balles, celui que j'avais acheté avant de venir au point de rendez-vous. J'en avais que deux, l'autre je le rangeais avec mes autres affaires. Ensuite je décidais de découvrir un peu le navire. Malheureusement le deuxième était plus petit que le premier, mais c'était plutôt favorable pour espionner nos ennemis. Trois grandes chambres, une salle de bain, une cuisine et pour finir un salon. Que demander de plus ? Pour un départ, c'était largement suffisant. Les chambres m'importait peu, je déposais pour le moment, mes affaires dans le salon. Elle était assez grande, l'endroit idéal pour parler tranquillement entre nous. Par contre, maintenant que Tatsuki n'était plus avec nous, qui allait être notre navigateur ?

Espérons qu'il y a un connaisseur parmi nous ! Bref, maintenant que toutes mes affaires étaient rangées, je descendais du navire afin d'attendre les autres. Pendant ce temps, Tora montait ses affaires avec l'aide des soldats, il avait beaucoup plus de choses que moi, espérons que ce n'était pas que des futilités. Quelques minutes plus tard, deux grosses caisses arrivaient, cadeau de la part du roi. J'ouvrais la première, il contenait des appareils et tout ce dont nous aurions besoin pour naviguer sur grandline. Et la deuxième caisse contenait de la nourriture, assez pour tenir jusqu'à grandline. Avec l'aide des soldats, nous embarquions les deux caisses sur le navire. Quelques minutes plus tard : nous apercevions Lagi au loin, il semblait être tout seul. Ah non .. Rob et un autre individu étaient derrière lui. Surement une personne du royaume censé les guider jusqu'à ici. Qu'importe .. Lagi arrivaient en premier donc et prenait la parole en s'excusant d'être en retard. Il continuait en disant qu'ils avaient trouvé un « nouveau » qui aimerait rejoindre la révolution. Une fois qu'il finissait sa phrase, Rob se présentait avec le nouvel homme.

Je restais calme et souriant .. Qui était cet homme ? Que faisait-il sur cette île qui n'est pas sur les cartes ? C'est bizarre, mais j'avais l'impression que nous avons à faire à un homme du gouvernement. Sûrement un espion comme l'était Nagato autrefois. Bref, Rob prenait aussitôt la parole en disant à Lagi qu'il y avait un problème, qu'il fallait qu'on sache qui était cet homme. Bien sûr, nous n'allons pas prendre n'importe qui avec nous parce qu'il dit vouloir rejoindre la révolution. Rob m'adressait la parole en m'expliquant comme ils avaient trouvé cet homme qui dit vouloir nous rejoindre. Tout comme moi, il pensait que la vie du royaume était peut-être menacé .. Pas de panique .. Restons calme pour le moment. Il se tournait ensuite vers l'invité et lui demandait qui était-il ? Un agent du gouvernement ? Je tournais mon regard vers l'homme et j'attendais impatiemment une réponse de sa part, toujours en gardant le sourire. Il ne fallait pas lui faire peur, sinon on ne pourrait rien avoir sur lui.

Notre invité se présentait et nous disait la raison pour laquelle il voulait rejoindre la révolution. Pouvons -t-on lui faire confiance ? Non, il était non seulement bizarre mais, en plus pas du tout crédible. Son nom était Fukashi Baka, c'était la seule chose dont je décidais de retenir pour le moment. Pour nous prouver qu'il ne faisait pas partie du gouvernement, il décidait de vider ses poches. Vraiment ridicule ! Si seulement il suffisait qu'il vide ses poches pour qu'on puisse lui faire confiance, je ne pense pas que notre mouvement serait toujours vivant. Qu'importe, je m'approchais un peu de lui, sourire le sourire aux lèvres .. Il ouvrait sa veste et sortait deux pistolets .. Au début, j'avais cru qu'il allait s'en servir contre nous, c'est pourquoi je m'étais arrêté .. Mais finalement, il tirait vers le ciel et vidait ses chargeurs puis il jetait l'arme par terre. Il ne s'arrêtait pas là, je n'avais pas bien suivi, mais j'apercevais que son bras s'était décomposé sous forme de fins fils de soie. Il prenait aussitôt la parole en nous disant qu'il avait mangé un logia .. .. Je lui tendais la main et je prenais la parole en disant :

  • « Salut à toi et Bienvenue dans L'atotsugui no Ryu ! Tu n'as pas besoin de faire tout ce cinéma pour nous prouver que tu n'es pas un ennemi. Je te crois et je ne te poserais pas de question sur ce sujet. Les preuves c'est sur le terrain qu'il faut que tu le fasses. » disais-je tout en affichant un sourire amical. Je m'approchais de lui et je posais ma main sur son épaule tout en lui soufflant : « Ceux qui nous trahissent n'ont jamais le temps de nous échapper ! » lui disais-je discrètement pour le mettre en garde. Je me retournais vers les autres et j'applaudissais en disant :



  • « Pourquoi vous faites ces têtes ? Nous avons un nouveau membre et c'est tant mieux non ? Je suis content de voir que notre famille grandi aussi rapidement. » disais-je tout en marquant une petite pause. Je craquais mon coups et mes doigts puis je reprenais la parole en disant : « Ces trois de vacances m'ont fait beaucoup de bien, il est temps de commencer notre mission les gars. Charger les navires et levons l'ancre. » disais-je tout en montrant mon joie de partir d'ici. L'action commençait à me manquer .. Je me servais de mon pouvoir, sans que personne ne puisse me voir, je bondissais sur l'air et je passais près de rob en disant : « Il est pas clair ce nouveau, faudra le surveillé de près quand je serais pas près de lui. » disais-je tout en regagnant le premier navire.


Suite à cela, un petit changement de plan, les soldats allaient rester dans le deuxième navire dont nous avions attaché avec le premier. On s'était séparé trop longtemps et il fallait qu'on parle un peu de ce qui se passe dans ce monde, il fallait qu'on soit clair sur nos objectifs et prochaines missions. Donc six soldats sur l'autre navire et quatre sur celui-ci. L'un va s'occuper de la navigation et les trois autres sont chargés de nous prévenir en cas de danger. Je me dirigeais dans le salon attendant impatiemment les autres.




_________________________________________________________________________________________________________________

Hors rpg : On se sépare pas tout de suite, faut qu'on récupère Eden et qu'on parle de ce qu'on va faire donc pour l'instant Rob et Lagi vous resterez sur le navire 1. Fukashi clora le topic et j'en ouvrirais une nouvelle à riverse montain.
___________________________________________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Mar 26 Mar - 21:39


Twisted. C’était le mot qui lui venait à l’esprit quand il voyait le nouvel arrivant. Déjà, il était arrivé en ignorant totalement ceux qu’il disait vouloir rejoindre. Bien sûr, le désert était horrible, mais c’était tout de même une attitude d’enfant qu’il venait d’avoir. En effet, il aurait au moins pu dire bonjour, avant de se jeter sur la bouffe. Cependant, il y avait d’autres choses bien plus dérangeantes en lui. Déjà, il semblait ne pas vouloir retirer son masque. Même après avoir retiré tout ce qu’il avait mis à part ses vêtements, il ne semblait pas décidé à leur montrer son visage. Etait-il connu ? Ou était-ce réellement pour protéger sa famille, comme il le disait. C’était peu probable, ou si c’était le cas, il se moquait réellement de l’engagement pris par ses collègues, qui n’hésitaient pas à combattre visage découvert, en dépit de tous les risques. Et d’ailleurs, c’était quoi ce cirque qu’il leur avait fait, en leur décrivant toutes ses capacités … Bah, au moins, il leur avait révélé son vrai pouvoir : à savoir son fruit du démon. Ca n’engageait en rien sa sincérité, mais au moins, les révolutionnaires pourraient compter avec ca pendant leur combat … Tensei, cependant, semblait accepter ce nouveau membre dans leur groupe, tout du moins en apparence. Il venait de lui tendre la main. Mais pouvait-on être sûr qu’il le pensait vraiment ? Tora n’était lui-même pas sûr d’avoir la confiance du blond, malgré les quelques mois qu’ils avaient passés ensemble. Certes, il avait prouvé ses capacités à Tensei, mais qu’en était-il de la confiance ? C’était une question primordiale … Bref, ils avaient encore du boulot si ils voulaient ressembler à un équipage soudé.

« Pourquoi vous faites ces têtes ? Nous avons un nouveau membre et c'est tant mieux non ? Je suis content de voir que notre famille grandit aussi rapidement. »

Une famille … Le terme était agréable. C’était peut-être parce que Tora n’avait jamais vraiment vécu en famille … Il semblait alors qu’il était temps de lever l’ancre. Encore une bonne nouvelle. Il commençait à en avoir assez du désert. Certes, c’était le cadre idéal pour un entraînement, mais l’air marin lui manquait, et il n’avait pas envie de pourrir ici. Il écouta leur nouvelle répartition des équipages. Ainsi, ils allaient attacher les deux vaisseaux : les marins resteraient sur le deuxième, alors que Tora, Lagi, Tensei, Rob et leur nouvel arrivant monteraient sur le premier. Le plan était simple et nécessitait peu de préparatifs. Il se hissa donc sur le pont, et attrape une corde qu’il lança à un soldat, en face. Ils allaient les attacher aux bateaux. L’opération en elle-même prit très peu de temps ; Bref, le temps que tout le monde charge ses affaires. Il semblait que Red serait le plus chargé de l’affaire. Il ne regrettait pas cependant. Si il voulait conserver une utilité, il aurait besoin de tout ce qu’il avait amené. Une fois sa besogne finie, il rejoint les autres dans le salon, où s’était déjà engouffré Tensei …

Très bel endroit. Il avait rarement de pièce aussi spacieuse sur un bateau. Bel endroit en bois, avec fauteuils, tables, bref, l’idéal pour se reposer une fois sur les Blues tranquilles. Ca allait être une autre paire de manches si ils arrivaient jusqu’au Nouveau Monde. Il n’avait cependant pas à s’en faire … le chemin était encore long. Il jeta un regard à Baka, là non plus, pas trop d’inquiétudes … Aucune raison d’avoir peur de se prendre un coup dans le dos, si on ne montre pas son dos …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Jeu 28 Mar - 18:23

L'aube d'une nouvelle ère !












Nous étions enfin tous réunis. Prêt pour l'aventure, pour ma part, je vins à retrouver Tensei puis aller lui parler un petit peu. Le monde semblait rassemblé comme il faut. Rob avait ramené le nouveau pas net, Tora semblait avoir finit d'aider à charger le navire bref... Souriant, j'écoutais les dires de chacun petit à petit, gardant une oreille attentive. Le nouveau se présentait de manière assez maladroite. Au fond, heureusement qu'on est gentil, car bon nombre lui auraient tranché la tête dans le passé s'il avait été ainsi. Là, Tensei est quelqu'un de bon et gentil, voir un peu trop, mais bon, ainsi, il pouvait parler librement sans risque de se faire tuer qu'il soit crédible ou non. Les dires de Baka semblaient très spéciaux. En effet, il semblait stressé ou alors complétement à côté de ses pompes.

On est comme on est, mais là, sa présentation faisait très brouillon. Heureusement qu'on n'est pas des employeurs exigeants sans quoi... Pas sûr qu'il fasse l'unanimité niveau classe orale immédiate. Il vint à presque se dénuder pour encore prouver qu'il ne nous voulait aucun mal, si bien... Que j'eus cru qu'il allait baisser le pantalon aussi. Mon dieu, s'était à la fois marrant et presque malsain. Souriant, je le laissais dire n'ayant rien à dire ou redire. Au fond, qu'il soit ainsi ou autrement, ça ne me gênais pas, je ne suis personne pour le juger. Par contre... Quand il fit sa démonstration, j'eus peur... Après tout, un homme qui se coupe le bras devant vous... Mais à notre grande surprise, voilà que son bras devins de fins fils de soie. L'homme avait mangé un fruit extrêmement rare puisque de type logia. Ces types de fruit étant recherchés grâce à leur efficacité. En effet, seul l'eau de mer, le granit marin et le haki peut toucher ces choses là... Autant dire, avoir un fruit de ce type, c'est devenir invincible.

Soupirant, je les laissais faire jusqu'à ce que Tensei semble donner ses ordres. Le départ était imminent. Sourire fin aux lèvres, je me dirigea vers le navire, mon baluchon fait, mes épée à la ceinture et ma tête sur les épaules, puis je suivis Tensei dans la pièce semblant faire sall de réunion. Spacieuse, il y avait de quoi faire et c'est tranquillement que je m'installa regardant par les vitres l'horizon. L'aube d'une nouvelle ère allait commencer sous peu. L'ère des révolutionnaires... D'ici peu, le gouvernement et la marine tomberont main dans la main, pour le bien de tous...
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Dim 31 Mar - 9:18



Préparation pour une mission sans fin

Faiblesse ou stratégie ?




Un homme vraiment étrange. Il ne croyait quand même pas sérieusement pouvoir rejoindre la révolution sans faire ses preuves, et sans même se montrer digne de confiance. Certes la révolution était naissante et avait besoin de personnes pour la soutenir, mais il était hors de question d'accepter n'importe qui. En plus il les avait reconnu bien vite pour que ce soit un hasard. Rob était de plus en plus méfiant avec cet homme au fur et à mesure qu'il y réfléchissait. Il les avait reconnu bien trop vite dans le désert. Même si Lagi avait une tête assez remarquable, sa prime était assez faible pour que quelqu'un ne se donne la peine de retenir son visage. Sauf peut être un chasseur de prime. Et si c'était le cas, il avait une méthode vraiment étrange. Et il avait vraiment l'air d'être à la ramasse. Comment un type comme lui avait pu tomber sur Espéris, qui n'était même pas sur les cartes, ce qui était d'ailleurs un excellent point d'attache pour la révolution. Il essaya de prouver sa bonne foi aux révolutionnaire en vidant ses poches, histoire de montrer qu'il n'avait aucun dispositif de communication, mais cela ne suffisait pas pour le tireur d'élite, la seule chose qui aurait pu prouver sa bonne foi aurait été qu'il soit déjà connu pour des actes révolutionnaires. Mais ce n'était pas le cas, sinon il l'aurait mis en avant. En tout cas, aucune des preuves ne lui suffisait, il avait beau se désarmer, vider ses poches, cela ne lui suffisait pas. D'autant qu'il ne voulait pas enlever cette cagoule qu'il portait. Il voulait cacher son identité, même s'il donnait son nom. D'ailleurs cela aurait très bien pu être un pseudonyme ou une fausse identité, ce qui était hautement probable s'il disait vouloir protéger sa famille. Il ne prendrait pas le risque de cacher son visage mais de donner son vrai nom.


Puis quand bien même il était sincère, Rob ne voyait pas ce qu'il pouvait apporter à la révolution. Du moins c'était ce qu'il pensait jusqu'à la petite démonstration de ce gars paumé. Un logia. Celui de la soie. C'était vraiment étrange. Il avait déjà entendu parlé des logias élémentaires, comme le feu, la lumière, la fumée ou la glace, mais il découvrait complètement celui-ci. Il présentait quelques faiblesses en combat, même si c'était un logia. Ce serait intéressant de le savoir s'il devait l'affronter. Quand bien même, cela ne rassurait pas l'ancien marine. Cet homme sorti de nulle part avait un logia. Soit il était un don du ciel, soit un cauchemar. Dans les deux cas, il était hors de question de lui faire confiance sans qu'il n'ait fait ses preuves. Tensei s'était rapproché de lui et avait dit tout haut qu'il l'acceptait dans le mouvement. Quoi ? Il comptait vraiment en rester là ? Même s'il n'y avait pas grand chose à faire. Mais il fut tout de suite rassuré. Il entendit ce que son ami dit tout bas au nouveau révolutionnaire. Ainsi soit-il. Si Tensei comptait lui laisser faire ses preuves, Rob l'accepterait, mais ce n'était pas pour autant que Fukashi avait sa confiance, ni celle de quiconque ici. Cela allait être difficile pour lui de l'acquérir, comme il avait été difficile pour Rob de l'avoir. Tensei avait beau avoir l'air jeune, sanguin et immature, en réalité, il était extrêmement intelligent et avait parfaitement conscience de ce qu'il faisait. Cette apparente faiblesse avait toujours servi a faire croire à l'ennemi qu'il n'était pas un danger si terrible. Mais en réalité, c'était un homme à suivre, parce qu'il savait ce qu'il faisait. Mais malgré cela, il avait besoin d'aide parfois pour ses plans, car il était faillible, comme tout le monde. C'était pour cela qu'il était capable d'accepter les idées de tout le monde. Et maintenant qu'il faisait confiance à Rob, ce dernier comptait bien essayer d'en profiter pour multiplier les échanges avec lui, que ce soit pour des questions stratégiques, logistiques, ou juste pour se détendre. Tensei était quelqu'un d’intéressant avec qui échanger.


Il ne voulait plus perdre de temps avec tout cela. Cela faisait trois mois qu'ils étaient restés sur Espéris. Ils étaient très bien traités mais ce n'était pas leur but. Il fallait reprendre au plus vite la mer pour sauver les îles de ce monde de leur gouvernement corrompu et dangereux. Il ignorait également depuis quand Tora et Lagi faisaient parti de la révolution, et si Tensei leur accordait leur confiance, mais il était hors de question que quiconque représente un danger sur les navires. Rob faisait confiance à Lagi, suite à leur entrainement commun, ils commençaient à devenir amis, mais il ignorait encore beaucoup sur lui. Mais il n'était plus temps pour ces considérations. Il fallait charger le navire. Rob n'avait pas grand chose, seulement son arme et ses munitions. Il s'était habitué à se détacher de tout et à voyager léger. Il avait aidé les soldats d'Espéris à charger des caisses. C'était quelque chose à préserver également. Une image de simplicité. Ce n'était pas parce que Rob était plus ancien ou plus puissant que ces soldats qu'il devait les prendre de haut. Et c'était pareil pour Tensei. Il ne donnait pas vraiment d'ordres. En tant que leader du mouvement, il devait forcément prendre les choses en mains, mais il semblait avoir parfaitement compris que les ordres aboyés sur des gens ne donnaient pas des résultats très probants. Il ne donnait que des ordres pour les départs et les arrivées. Le reste du temps, il préférait discuter et réfléchir sur ce qu'il fallait faire. Ce n'était pas une place très facile à assumer. Il devait avoir l'air sympathique tout en étant capable de donner des ordres ponctuels, sans non plus passer son temps à le faire. Il allait avoir beaucoup de mal à faire tout le temps l'unanimité dans le mouvement dès que celui-ci grandirait. D'ailleurs, même s'il privilégiait la qualité, il allait forcément devoir réussir à obtenir le soutien de plusieurs îles pour obtenir une armée et une flotte. Sinon, leur mouvement n'aurait jamais une très grande portée sur ce monde. Une fois les caisses chargées à bord et ces considérations chassés dans un coin de son cerveau, Rob alla au salon où l'attendaient déjà la plupart des révolutionnaires. Le salon était une pièce vraiment agréable, et idéale pour faire de petites réunions. Il était temps de partir d'Espéris. L'ancien marine adorait cette île, elle lui rappelait beaucoup Alabasta, mais il était temps de partir d'ici.

©Oni N. Asura, Le Ténébreux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ] Mar 2 Avr - 15:49

Voili Voilou, je venais de faire ma petite démonstration à toutes les personnes réunis ici. Mon show avait émerveillé quelques-uns, mais pas tous. Bien entendu, cela n’égalait pas de véritables actes de révolutionnaire. Mais au moins, je prouvais que sur moi, je n’avais aucun lien avec la marine. Le seul problème que m’avait causé ce petit show. C’est qu’en jetant tout par terre, certaines notes d’hôtel et billets s’étaient faits la malle. Et vu, le vent qu’il y avait, je ne retrouverai sûrement jamais. Après mes premiers actes à leur encontre, un homme s’approchât de moi. C’était le chef ! Soit le célèbre Tsubaki D.Tensei, primé à plus de deux cents millions. Il me disait en premier lieu, que toutes les choses que je venais de faire, ne servait à rien à ses yeux ! Étant donné, que s’il fallait que je fasse des preuves pour rejoindre leur joyeuse petite organisation, c’était sur le terrain et non ailleurs ! Car après tout, ce sont les actes qui décrivent le mieux, une personnalité. Alors, que je croyais qu’il avait fini de me parler, l’homme s’avançât un peu plus vers moi et à mon oreille, d’une voix assez basse, il me dit cela :

« Ceux qui nous trahissent n'ont jamais le temps de nous échapper ! »

Aaaaaaaaaaah une petite mise en garde ! Bah c’était le meilleur d’impressionner un nouveau mois je dis ! Comme ça, il ne tente rien ! De plus, vouloir s’attaquer à un type aussi connu que le Tsubaki, il faut le faire ! Quant à moi, si jamais, j’avais été un chasseur de prime, comme il y a quelques années. J’aurai tué Rob, quand il me transportait sur son dos, vu que c’était beaucoup plus facile que d’intégrer leur équipage. Bref, après m’avoir ces quelques mots à mon oreille, l’homme se retournait vers la globalité de ses hommes et fit une espèce de discours. Disant dans un premier temps, que leur « famille » s’agrandissait à vue d’œil et que ça, c’était cool. Néanmoins, après leurs trois mois de vacances improvisées, ils ne pouvaient plus rester sur cette île. Et enfin, quand il se déplaçait vers son navire, il me lançait encore un petit pic, disant qu’il fallait me surveiller, étant donné que je n’étais pas tout à fait net.

Après avoir ramassé les quelques papiers qui ne s’étaient pas envolé, d’un magnifique saut, je montais sur le navire. Ce dernier craquait légèrement quand je fis cela, mais sans céder sous mon poids. Vu que le bois, qui le composait n’était pas de basse facture. Quand je fus arrivé sur ce bâtiment, je regardais en premier lieu les mâts. Pourquoi ? Étant donné qu’avec le fruit que j’avais, c’était facile pour moi, de réparer les voiles ou les cordes trop usées. Mais bon, là, rien de grave, ils étaient neufs ! Après avoir fait cela, je décidais d’entrer réellement dans le navire. Alors j’ouvrais une porte, bien entendu, je ne le fis pas trop fort, afin de ne pas la casser. Une fois arrivé à l’intérieur, je pus voir que ce bateau était vraiment classe ! En plus cela sentait le bois, qui venait d’être coupé dans une forêt non loin ! En face de moi, il y avait de magnifiques canapés et chaise en tissus ! Tout cela autour d’une petite table en verre et en bois. Idéal pour faire une petite sieste, qui me tardait à faire, après mes rudes aventures. De plus, cela allait me changer du lit bancal que j’avais dans mon précédent hôtel. Néanmoins, avant de faire cela, je me dirigeais vers la cuisine. D’un habile mouvement du bras, je plongeais ce dernier, dans un sac à pain, afin de prendre l’un de ces aliments, que je m’empressais de manger sur place, afin de ne pas mettre des miettes un peu partout. Une fois que j’eus fini de manger, je me dirigeais vers le sofa, avant de me coucher sur ce dernier. J’enlevais mes chaussures, que je posais au pied du mobilier, puis je m’asseyais confortablement sur ce canap’, avant de mettre mes pieds sur la table basse, se trouvant non loin. Avant de m’endormir, je disais cette petite phrase à mes nouveaux compagnons d’aventure !

Let’s go c’est parti ! Faisons trembler la planète de nos actes ! Sinon, moi, je vais faire une petite sieste, mais si jamais, y’a un quelconque problème, vous pouvez me réveiller.


Après avoir dit ces quelques mots, je fermais peu à peu les yeux, rejoignant ainsi le doux univers des rêves. Espérant juste que quand j’allais me réveiller, je ne serai pas au fin fond de la mer ou entouré de couteaux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ]

Revenir en haut Aller en bas

[FB] Préparation pour une mission sans fin [Pv : les revos ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-