AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FB #10] Smoke on the Goater [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [FB #10] Smoke on the Goater [PV] Jeu 21 Mar - 20:58

Un nuage de fumée se forma dans l'air frais devant le museau de Francisco. Voilà deux jours que lui et ses hommes avaient accosté sur une petite îl hivernale de Grand Line. Tous entouré de vêtements chauds : doudoune, écharpe et bonnet, ils étaient loin de leurs allures habituelles. Duncan se frottait d'ailleurs les mains près du feu dans la caverne non loin de son capitaine. Walter était à côté de lui, une casserole posée sur une gazinière fait main. De son doigt il tournait quelques morceaux de poisson dans une sauce à la rouille. Rouille sortit tout droit de son propre organisme. Quelques écrous devait traîner dans la popote ce qui n'annonçait rien de bon. Un moment, le caprin eut pitié pour ses hommes qui allaient devoir se contenter de ça pour déjeuner.

En tant que chèvre, il ne gouttait que très rarement les œuvres de son cuisinier, se contenant des plats aux herbes et encore, ces derniers gardaient cet arrière-goût de métal qui n'était pas la faveur préférée du Shichibukai. Le vieux Joe vint le rejoindre, son souffle créant de plus en plus de buée à mesure qu'il s'éloignait du feu. Les deux corsaires se tinrent un moment en dehors de la caverne sans dire un mot.

-Faudra qu'un jour, tu arrêtes de manger nos cartes Biquet.

Le papy émit un petit rire peu de temps avant que sa main amène une bouteille de rhum à ses lèvres. Faut dire que, encore une fois, Francisco n'avait pu s’empêcher de dévorer le livre de carte maritime. Le budget papier sur le navire des Goats était assez exorbitant. Pourtant, il n'avait pas craqué depuis toute une semaine mais un petit jeu de cartes appelé Pot Quaire dont la chèvre n'avait comprit que peu de règles avaient amené l'affamé à tenir de longues heures de nombreuses cartes à jouer entre ses doigts. Une fois éliminé il était naturellement allez se servir dans la bibliothèque. Il n'avait fallu que l'intervention de Célestar pour l’empêcher de mettre tous les précieux livres en pièces. Un petit sourire se dessina sur les lèvres de l'homme-Chèvre à l'entente de son ami.

-Haaa ché pas facilé missié.

Sa voix avait pris le même accent que les étranges personnes qui traînait sur l’île des singes. Francisco n'avait jamais retenu cette île où Joe et les autres s'étaient aventuré et retrouvé embrouillé par toute sorte d'être poilu. Il était resté avec Léo sur le navire, mi boudant, mi puni par ses propres hommes . Une fois toutes les activités possible et imaginable passé, il avait décidé de quand même descendre sur terre mais ceci est une autre histoire. C'est d'ailleurs le charpentier qui revint, courant la petite colline qui montait aux quelques cavernes leurs servant d'abri temporaire. Comme d'habitude, sa hache géante était posée sur son épaule, coupant net quelques branches pendant trop bas sans même que son manieur ne s'en rende compte. À moins qu'il n'y attache aucune importance . Dans tous les cas, il arriva en haut à bout de souffle, une main sur son genou pour calmer son cœur battant et une montrant un petit trésor.

-R'garde Francisco ! Je tranchais du bois pour le feu quand j'en ai trouvé un avec un fruit !

Le bûcheron était tout fier. Son capitaine lui, était complètement obnubilé par le cadeau. Faut dire que cela faisait deux jours qu'il pouvait à peine manger, la plupart des herbes ou des feuilles dispos étaient congelé. Même après plusieurs heures à chauffer, il n'en restait quasiment rien. Les plantes se mettaient à s’émietter à peine sorti de l'eau et les soupes n'avaient tout simplement aucun goût. Vous vous doutez bien qu'il n'attendit pas qu'on lui présente le trésor deux fois et qu'il se jeta sur la nourriture. Ce fut avec force de bruit de succion et de gémissement de plaisir qu'il dévora l'objet, se léchant les doigts du sucre qui en était tombé. Outre la scène peu ragoutante, Joe semblait hésitant, non loin.

-Heu...Francisco ? Tu sais ce que tu viens de manger là ?
-Oui,oui, un succulent fruit d'hiver. Succulent. Succulent.
-Oui...mais c'est surtout un fruit du démon.


L'Arkham fit alors une fausse tête étonnée car il ne s'intéressait pas le moins du monde à quelle sorte de fruit c'était ou quel était son nom du coté des vieux. Il continuait de l’avaler par bouchée ravageuse, ne donnant qu'à peine le change.


-Ca un fruit du démon ? Meeuuuuuh non.
-Si,si.
-Mais non, mais non.


Ce faisant, la chèvre finit par engloutir totalement son repas, soupirant d'un air satisfait maintenant qu'il avait le ventre un peu plus rempli. Jusqu'à ce qu'un arrière-goût particulièrement amer vienne l’arrêter dans son bonheur. Une grimace de dégoût sur le visage, le shishibukai fut pris d'une telle toux que ses lunettes tombèrent au sol et qu'il attira toute l'attention de son équipage. Le corsaire sentait ses poils se coller à son corps sous le stress et sa gorge se resserrer. Il n'arrivait presque plus à respirer et était, de fait, à trois pattes sur le sol, la quatrième placée au niveau de sa gorge comme si cela pouvait l’empêcher de s'étouffer. Ses yeux étaient exorbités et tout son corps le faisait souffrir. Il tenta bien de parler mais impossible.

Quelques instants plus tard, du sang s'écoulait de ses lèvres pour se répandre sur le sol. Son fluide vital semblait en train de chauffer sévèrement vu la fumée qui s'en échappait. L'homme-Chèvre lui était déjà à bout de forces, allongé sur le flanc et respirant avec les plus grandes difficultés. Malgré tous ses amis et compagnon de route autour de lui, personne ne semblait savoir quoi faire ni comment l'aider. Certains avaient déjà mangé des fruits du démon et pourtant, tous restaient sans voix. De toute façon, Francisco ne pouvait déjà plus les entendre, prix de convulsion et les yeux révulsé.

Une minute après les premiers symptômes, son corps, toujours sous convulsion, explosait par partie. Une main par ici, une jambe par-là, un sabot ce coup-ci voire une corne là. Chacune à leur tour, les parties du corps du Shshibukai explosaient en fumée avant de se recomposer quelques secondes plus tard. Après un long calvaire qui n'avait pourtant duré que cinq minutes, la chèvre se calma, le souffle toujours aussi court mais au moins, enfin un peu d'air revenait dans ses poumons. Il ne put rien faire pendant un temps encore similaire à sa crise. Incapable de bouger, encore moins de se lever, il resta là, les yeux embués de larmes après la douleur ressentirent.

Il n'aurait jamais cru qu'ingérence d'un fruit du démon aurait été si douloureux. Ni Joe, ni Celestar n'avaient semblé particulièrement dérangé après avoir été maudit, la dépression du vieux mis à part. Enfin, ses compagnons l’aidèrent à se mettre auprès du feu, manger de la soupe poisson-écrou et boire une rasade d'alcool. Quelques gouttes de sueur perlaient toujours dans sa fourrure mais le pire était passé. Ce fut son collègue corsaire qui prit la parole, par-delà le feu brûlant.

-J'ai bien l'impression que te voilà Loggia. Bravo Biquet.

Il manqua de lui foutre une taloche pour le féliciter mais vu l'état de son ami mais ça ne serait que parti remis. En récompense, un petit sourire fier vint fleurir sur les lèvres de Francisco.
Logia. Un mot presque légendaire sur les mers. Il était devenu une toute nouvelle race de chèvres.
Revenir en haut Aller en bas

[FB #10] Smoke on the Goater [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Les autres île de Grandline-