AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Il voyage plus vite celui qui voyage seul ! [Présent ~ Seule]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Il voyage plus vite celui qui voyage seul ! [Présent ~ Seule] Sam 23 Mar - 2:13



Je n'ai que faire du sang de ceux pour lesquels je n'éprouve pas d'intérêt ~~ Oskar Panizza






♪ Good Bye my lover, good bye my friend, you have been the one, you have been the one for me ♫

Ces mots raisonnaient dans mon esprit, dans mes oreilles, non ... C'était tout mon corps qui résonnait lorsque je pouvais entendre des chanteurs reprendre cette mélodie en l'adaptant, vous seriez bien étonnés si je vous disiez que le chanteur de cette musique l'avait écrit pour moi il y a de ça quarante-six ans ... Ahalala, qu'est devenue ce bon vieux James ? C'est-il trouvé une femme ? A-t-il réussit à se remettre du jour où je l'ai laissé seul à notre mariage après avoir préalablement tué son meilleur ami qui était un révolutionnaire en contact avec des hauts placés de la révolution. Mais bref c'est pas le moment de parler du bon vieux temps. J'étais sur Grand Line qu'est-ce que je fais ici ? C'est simple non, je me dirige vers Enies Lobby, mais pour ça je devais faire escale avec le navire où je me trouvais. Une fois que je serais sur cette magnifique île qu'est Enies Lobby, alias la ville où le soleil ne se couche jamais, un des trois pilliers fondamentals de la marine, c'était ici qu'étais jugé … Non je rigole, c'était ici que les criminels étaient coupable d'office ainsi qu'exécutait pour leur crime. Je voyais déjà mon avenir tout tracé, devenir une des plus puissantes membres du CP9 puis pour enfin faire quelque chose de ma vie alias je veux devenir directice d'une petite cellule qui est entrain de grossir peu à peu : La section scientifique, de recherche et de développement de la marine, je promet sur mon honneur de rendre fier mon mentor Tsubaki D. Nagato a qui je dois tout et sans qui je ne serais pas là aujourd'hui. Mon beau et grand maître a réussi à faire confiance à la petite gamine, prétentieuse, insolente et très faible que j'étais. Après tout j'étais une scientifique folle, mais une scientifique folle avec un peu plus de cent treize ans d'expérience et de connaissance. De toute manière il fallait que je fasse mes preuves mais bon, là n'est pas la question car j'étais loin de pouvoir réaliser mes projets.

J'étais sur Whiskey Peak, jolie petite île avec un nom qui me donnerait presque envie de me saouler pour pouvoir faire la fête et participer à des bagarres de pochtrons, mais une Lady ne s'abaisse pas ) ce niveau surtout une Lady de mon grade, je suis un peu la Vénus des mortels (bien que je sois immortelle), je suis une jeune, belle, puissante et dominante demoiselle qui a fait tourner la tête de bien des hommes et qui a été la muse de bien des artistes. Continuons on m'avait laissé sur cette île de wiskey peak, apparemment le navire avait besoin de faire le plein de nourriture pour qu'on puisse continuer le voyage, une excuse bidon pour pouvoir se saouler et pour voir des prostituées dans la rue en face du bar. Moi pendant ce temps je déambulais dans les rues, j'apercevais au loin, une, non des immenses montagnes en forme de Cactus … Oui je suis d'accord cette ville est un peu bizarre !
En même temps qu'est-ce que vous attendiez d'une île où on passe son temps à chasser le pirate ? Y en a qui mériteré des claques je vous jure. Je m'en allais donc faire les boutiques comme la fille riche et gâtée que j'étais. Il y avait quasiment aucune boutique de tenue sexy ou de lingerie coquine, par contre on pouvait entendre des batailles d'ivrognes à tous les coins de rues. Après une bonne heure de shopping, je décidai d'arrêter là, j'en avais marre devoir des pouffies super laide crachées sur moi quand je dépensais comme une petite attardée qui n'avait rien à porter chez elle … Oups je suis entrain de m'insulter là non ? Bref ! J'allais dans une taverne histoire de pouvoir déguster un alcool de cette île, mais avec la chance que j'ai y allé encore avoir un idiot qui allait me provoqué, je le sentais !




Et voilà, je dégustais tranquillement un TGV, un petit sourire aux lèvres en entendant les blagues des poivrots chacune plus nulles que la dernière, jusqu'à qu'un énorme chieur vienne me draguer, puta** laisse moi savourer tranquille mon coktail connard en chemise orange ! Oh, oui je suis énervé, mais je m'en fous j'en ai marre à chaque fois que je bois, il y est un petit imbécile qui vienne se mêler de mes affaires, j'ai beau être irrésistible j'en ai marre qu'on me colle ! Roh … Je jurais intérieurement que j'allais tuer ce petit enfoiré qui commençait déjà à procher ses mains de mes seins, je pris une de ses mains et le balança sur le mur, ce dernier ce fendit directement, non pas parce que je l'avais balancé, mais il avait eu le temps de trancher le mur à l'aide de son sabre. J'afficha un petit sourire narquois et me dirigea dehors, une fois face à lui je commença à prendre assurance

« Oh tu veux jouer, on va jouer, si tu arrives à me faire saigner juste une seule fois j'accepte de coucher avec toi par pitié … T'as interêt à en vouloir mon petit ! »

Il ocha d'un simple mouvement de la tête et commença à courir vers moi plutôt rapidement, il n'avait rien à voir avec mon soru ou bien avec la vitesse divine de mon maître, mais tant qu'y a de l'espoir y a de la vie donc autant le laisser espérer jusqu'au dernier moment, le moment où ma lame entrera dans sa gorge. Avec le tekkai je parea son coup quel ne fut pas sa surprise, quand sa lame s'arrêta nette devant mon bras. Il restait bouche bée devant ce qui venait de se passer, à l'aide du soru je me plaça face à lui

« Uso »

Je lui trancha net la gorge, son sang commença à gicler sur mon visage puis son corps tomba lourdement sur le sol. Je planta mon sabre dans son crane pendant qu'une foule en colère me fusillait du regard

« Craignez le gouvernement, respectez le sinon la mort sera votre seule echapatoire, car nous sommes les dieux et nous ferons de vous pauvre mortels de martyrs qui apprendront aux générations futurs de ne pas sous estimer, plus fort que soit ! »

J'essuya ma lame rapidement quand une jeune demoiselle s'approcha de moi, elle était en pleure et criez, je pouvais comprendre entre deux sanglots que c'était son homme qui était là, mort sur le sol, j'avança vers elle et d'un sourira macabre avança ma main vers elle

« Ne pleure pour ton homme, il ne te manquera pas car … Tu vas le rejoindre ! »

suite à ces mots je tranperça de ma lame son crâne, les amants main dans la main, je plaça deux bons litres d'alcools sur leurs corps inertes ensanglantés puis envoya mon briquet sur leur cadavre, bien vite le feu les brula jusqu'à qu'il ne reste que des os sur les sols, la chaire ayant fondu sous la chaleur des flammes. J'avais bien bossé pour une fois et il n'y aurait pas besoin d'effacer les corps vu qu'ils étaient méconnaissables dorénavant.


(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas

Il voyage plus vite celui qui voyage seul ! [Présent ~ Seule]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Whiskey Peak-