AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FB] Premier contact avec le Shichibukaï Francisco Arkham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: [FB] Premier contact avec le Shichibukaï Francisco Arkham Dim 24 Mar - 17:00





Premier contact.. !
____________________________________________________________________________


La réunion à Marie Joa venait de s'achever, je n'avais pas vraiment aimé l'ambiance, mais il aurait pu être pire. Une fois que tout le monde quittait la salle, je me levais et je me dirigeais au fond de la salle de la réunion. Mon nouveau dossier se trouvait là-bas. Je récupérais donc celui-ci et je décidais de quitter la salle à mon tour. Je marchais tranquillement tout en examinant le dossier : désormais j'avais mon propre appartement à Marie joa, sans oublier qu'à partir de maintenant, j'allais être un dès hommes le plus influant de ce monde. Le conseil aurait très bien pu rejeter ma demande, mais ils ne l'ont pas fait, ce qui voulaient dire qu'ils sont pris ma demande aux sérieux et qu'ils allaient sans doute contacter les onze personnes contrôlant vraiment ce monde. Une chose était sûr, ces deux dernières années, je n'avais pas fait de la merde. Toutes mes missions personnelles m'ont prouvé que ce n'était pas le conseil de cinq qui contrôlait ce monde, mais d'autre personne dans l'ombre.

Je les trouverais et tôt ou tard, le gouvernement m'appartiendra, le monde sera mienne, tout le monde sera obligé de m'obéir. Maintenant que j'avais eu ce que je voulais, il fallait que j'enquête sur les quatre autres membres du conseils. Pourquoi des gens aussi puissant qu'eux se font manipuler comme des enfants ? Qui sont vraiment ces personnes aussi puissantes capables de faire peur au conseil de cinq étoiles ? Charles VI en faisait-il partie ? Je devais absolument avoir la réponses à ces questions .. Depuis deux ans, je ne cesse de courir derrière eux, mais malheureusement, ils sont introuvable ! Du moins pour le moment. Je fermais le dossier et je prenais le long couloir qui allait me ramener vers mon nouveau bureau. Soudain j'apercevais une personne qui m'était familière ..

Francisco Arkham, le shichibukai traînait dans le coin. Que cherchait-il ? Attendait-il quelqu'un ? Il était temps pour moi d'apprendre à le connaître, pour le moment je ne connaissais pas grand-chose des Shichibukai, mise à part Danny et Oga que j'avais recruté moi-même. Je toussais afin d'attirer son attention, une fois qu'il se retournait, je le regardais droit dans les yeux sans rien dire .. Je n'aimais pas vraiment son visage, il avait la tête d'un idiot qui ne savait pas grand-chose de ce monde, quelqu'un d'inutile quoi. Je décidais de le tester pour voir, on ne sait jamais, les apparences sont souvent trompeuses ! Je m'approchais de lui et grâce à mon fruit d'illusion, j'utilisais mon mode corbeau. Cette technique consistait à créer mon double, cela voulait dire que je ne bougeais pas de ma place et que c'était mon propre illusion qui allait faire le travaille à ma place. Donc mon illusion s'approchait du Shichibukai et il lui adressait la parole en disant :


  • « Shichibukai Arkham, qu'est-ce que vous faites ici ? Le shichibukai ne sont pas autorisé à se balader dans tout Marie Joa .. Alors vous ferez mieux de partir avant que mon humeur ne change. » disais-je tout en gardant un air neutre, comme toujours, tel un robot.


Son regard .. Comme l'autre Shichibukai du nom de Joa que j'avais rencontrer au royaume de Drum. Cela me donnait envie de faire quelque chose qui n'était pas trop sympa, ni professionnel .. Je me retenais et j'enchaînais en disant :

  • « Vous ne me prenez pas au sérieux donc ? » disais-je tout en utilisant une nouvelle technique d'illusion. Le changement de l’atmosphère .. Je créais une pièce sombre dont nous nous trouvions à l'intérieur, deux chaises assez confortable, bien évidemment ce n'était qu'une illusion. Mon illusion s'installait donc sur la chaise, laissant l'autre au Shichibukai. Près de celui du Shichibukai se trouvait une arme à feu, allait-il s'en servir et me montrer son envie de tuer ? Allait-il rentrer dans mon jeu ? Allait-il tomber dans mon piège ? Je prenais la parole en lui disant :



  • « Qu'allez vous faire maintenant que vous n'êtes plus à Marie Joa ? » Disais-je ironiquement


Mon pouvoir ne pouvait pas faire du mal physiquement, mais peut de gens arrivaient à s'en sortir moralement. Même Byakuya Makkura avait été perturbé par le passé quand nous nous étions affronté à Karakuri. Pour le moment, c'était rien de méchant, je voulais simplement le tester voir s'il méritait vraiment son titre de Shichibukai. Espérons qu'il ne me déçoive pas comme Joe lors de notre rencontre à Drum. Seul mes amis avaient le droit de me manquer de respect .. Quoi que je n'avais pas vraiment d'ami .. Mais qu'importe ..


___________________________________________________________________________________


_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Premier contact avec le Shichibukaï Francisco Arkham Jeu 4 Avr - 5:07

Papy pervers avait dû aller à faire une course personnelle, tapotant l'épaule de Francisco avant de disparaître. La chèvre avait hoché la tête en acquiescement avant de reprendre la route vers la baie. Alors qu'il traversait les longs et majestueux couloirs de Mari Joa, la réunion repassait en boucle dans sa tête. Les protagonistes qui l'avaient impressionné et les autres. Étrangement, il pensait surtout aux autres à cet instant. Nombreux étaient ceux qu'il jugeait de haut : Marine, Corsaire, Agent du gouvernement, ... Beaucoup aimaient ce drapé dans leurs titres et l'honneur que cela leur procurait. À dire vrai, Francisco lui-même l'avait fait jusqu'à il y a peu. Mais Makkura avait tout changé. On le mettant dos au mur, il avait éveillé de profond souvenir inscrit dans l'ADN même de l'homme-chèvre. Une époque particulièrement lointaine, sauvage mais qui avait fait passer des sentiments et des attitudes à chaque chèvre depuis des centaines d'années. La peur du feu, celle du berger.

Alors qu'il avait été encore petit, il avait mis la main sur un livre narrant l'histoire de son peuple. Un livre des plus intéressants mais dont il ne gardait que de très vague souvenir. Toujours était-il que les hommes-chèvres étaient plus facilement soumis à l'obéissance que d'autres races. C'était contre ceci qu'il s'était élevé. Contre ceci qu'il avait fui. Conspué, exclus du troupeau. Il avait donc juré à son âme d'atteindre les sommets du monde pour rire de son berceau. Créer son propre troupeau à lui et qui sait, plus tard ravager le ciel....

Perdu dans ses pensées, mains dans les poches, il n'avait pas entendu le membre du conseil arriver. La petite toux le ramena à la réalité, le faisant se tourner devant l'ancien assassin aux yeux rouges. Tout de suite, son visage prit un air renfrogné, d'une parce qu'on le dérangeait dans son introspection, de deux car le nouveau politique était loin de l'avoir impressionné quelques minutes plus tôt. Ou plus précisément, il l'avait marqué mais de la mauvaise façon. Si l'Amiral-en-Chef avait gagné son respect, que l’éléphant rouge... et bien n'avait rien gagné, simple tas de graisse sur une chaise, Nagato, puisque tel était le nom de l'étoile n'avait récolté que le discrédit sur sa fonction. Ce dernier prit la parole en premier, menaçant le caprin. Un sourire méprisant se dessina alors sur les lèvres du Shishibukai.

-Et vous allez faire quoi ? Tuer un autre serveur ?

Tandis que le Tsubaki répondait, évoquant la possibilité certaine que la chèvre ne le prenne pas au sérieux, un événement étrange se déroula. Un noir complet s'abattit autour des deux personnes tandis que deux fauteuils apparurent comme par magie. Le corsaire leva un sourcil intrigué face à ce retournement de situation inattendu. Nagato s'assit directement dans l'un d'eux, laissant le second libre. Second qui se trouvait près d'un pistolet à silex. Attitude bien étrange, il fallait lui accorder. Après sa question, Francisco se contenta de s’asseoir dans une réponse silencieuse. Haussant déneigement les épaules dans une mimique bien connue.

-Que vais-je faire ? Prendre le thé probablement...Ha non, j'oubliais, vous avez tué le serveur.

Francisco n'allait pas se démonter. Surtout pas maintenant qu'il avait promis de hausser son niveau de jeu. Il avait décidé d'être à la hauteur de sa charge et ne se pisserait pas dessus sous prétexte qu'un membre du conseil s'amusait à quelques tours de passe. Aussi intéressants que ces tours soient, il fallait l'admettre. Le corsaire se laissa aller à quelques suppositions.

-Étrange pouvoir... ainsi vous êtes un utilisateur de fruit du démon ? Je vous voyais plus du genre à utiliser le Rokushiki comme la masse d'agent gouvernemental.

L'Arkham se plaça d'une manière plus confortable, sa jambe droite venant se poser sur la gauche tandis que sa main dextre venant soutenir sa tempe. Il ne lâchait pas du regard son correspondant tandis que son esprit retournait la situation dans tous les sens. Quel était ce pouvoir ? Comment agissait-il ? L’Étoile n'avait fait aucun geste et pourtant l'univers avait changé en un battement de paupières. Un pouvoir dangereux, pas de doute.

-Ironiquement, maintenant que je ne suis plus à Mari-Joa, je ne brise plus la loi c'est ça ? Serais-je hors de danger de vos sauts d'humeur ?

Un petit rire s'échappa des lèvres de corsaire. Il n'avait pas confiance en Nagato et la situation le dérangeait au plus haut point, se sentant pieds et poings liés. Ho, il pouvait toujours sauter sur son adversaire pour lui foutre la raclée de sa vie mais c'était un pari contre le pouvoir ennemi et un pari qu'il n'était pas prêt à prendre. Pas encore tout du moins. Aussi bluffait-il. Aussi gagnait-il du temps pour comprendre les mécanismes de tout ceci.
Revenir en haut Aller en bas

[FB] Premier contact avec le Shichibukaï Francisco Arkham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Red Line :: Marie-joa-