AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FB 2 ans auparavant] Délit n°302: Échec.[PV: Lady Halliwell.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [FB 2 ans auparavant] Délit n°302: Échec.[PV: Lady Halliwell.] Dim 24 Mar - 21:44


Quand on arrive en ville...


Encore une nuit de brouillard. Encore une nuit que la nuit promettait de tâcher. Encore une nuit qui se terminerait dans le sang. Encore une nuit où je ne voulais pas dormir. J'avais fait sonner tout mes gars, qui avaient l'habitude. Ils étaient sortis de leurs boîtes de nuits miteuses, de leurs bars poisseux et avaient tous accourus dans la "place". Un QG... Enfin, si l'on peut appeler ça comme ça. Juste un vieux hangar abandonné, avec un toit en tôle percé de trous, et de la boue un peu partout. Des vieilles chaises pourries traînaient dans les coins, et des armes en tout genre. Des couteaux, des pistolets, des sabres et surtout mon Zanbatô. Je ne l'utilisais pas, mais il servait à dissuader mes détracteurs. Cette nuit là promettait d'être intéressante. J'avais pris la décision de descendre sur la ville, voir un peu qui traînait à cette heure ci. Nous étions 10 mecs, aux mines patibulaires, à se trimballer dans les ruelles de la ville. Je croisais deux trois types qui nous devaient du fric, et j'en profitais pour leur rappeler leur dette, à coups de chaînes dans la gueule.

Soudain, au coin de la rue, je vis un homme, dont la simple vue me fit plaisir, en cette nuit sombre. Il était assez jeune, brun, tenait un petit commerce de fruits et légumes. Et surtout, plus que tout, il me devait 10 000 berrys. Une somme colossale, qui attendait depuis 6 mois. Je le sifflais, lui fichant une trouille monstre. Il se mît à courir, voulant me fuir. En un claquement de doigts, deux de mes hommes étaient couché sur lui, l'empêchant de bouger. Je plongeais ma main au fond de ma poche, en sortant un petit manche de bois. D'un mouvement souple, je fis sortir la lame du couteau. Avec celle ci, je me mis à menacer le jeune homme. Tout le monde, avec un couteau sur la gorge, se met à coopérer. Jusqu'à cette phrase..

J'ai plus de fric! C'est la fin de l'hiver, les gens n'achètent plus, vous m'avez tout séché! Je demande que ça de vous payer, mais je peux pas!

Mon sang ne fit qu'un tour. Je retournais la lame entre mes doigts, abaissant le poignet. Le couteau se planta dans la main du pauvre homme, le laissant pisser le sang.

Ça t'apprendra à faire le malin! Je reviens la semaine prochaine, si t'a pas le fric, ma lame ira se planter plus haut...

Nous nous relevâmes tous, riant comme des fous furieux. Quand soudain, j'entendis un de mes gars siffler. En me retournant,je pus apercevoir l'objet de cette action. Une magnifique jeune femme, aux courbes finement tracées, aux formes plus qu'attirantes, se promenait dans la rue. Imaginez une bande de mecs travaillés par leurs hormones, confrontés à une femme parfaite physiquement, seule au milieu de la nuit. Ni une ni deux, ils voulaient y aller. Je les retins du revers de la main, les empêchant de foncer comme des abrutis. D'accord pour les satisfaire, mais pas comme ça. Je m'approchais de la jeune femme, et d'une manière totalement...lourde, je prononçais ces mots..

Hoi poupée! Je vais être clair. Combien tu prends pour satisfaire mes gars? Ils sont pas beaux, mais ils ont ce qu'il faut là où il faut..



©Oni N. Asura, Le Ténébreux.
Revenir en haut Aller en bas

[FB 2 ans auparavant] Délit n°302: Échec.[PV: Lady Halliwell.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: île de Baterilla-