AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Goten'ou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Goten'ou Dim 24 Mar - 22:40

    Un an s'était écoulé depuis les évènements à Logue Town, qui avaient conduit nos Sons of Cortes à courber l'échine devant Guren Utakata, et à se fixer comme objectif de la détruire. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il s'en était passé des choses en un an. Après un entraînement, Ketsueki avait décidé que l'équipage devait devenir plus fort, ce à quoi ils avaient tous unanimement agréée. Ils avaient donc mis le cap pour l'île natale des frères Kyookoo, un endroit à l'abri et à l'écart du monde où ils pourraient progresser tranquillement. Mais en chemin, par une suite d'évènements incongrus, ils étaient tombés sur une base de Sayuki, le Dieu Noir anéanti par la Marine en parallèle de leur bataille à Logue Town. Dans cette base, gardée par la Marine et le Shichibukai John Heinson, bien connu de notre charpentier, ils avaient récupéré moult cadeaux après de terribles combats, dont un affrontement qui avait renforcé l'étrange lien qui unissait notre guerrier au moustachu, cette amitié-rivalité teintée de respect. Non seulement les Sons of Cortes comptaient deux nouveaux membres, un rouquin avec une grosse épée du nom de Taisou, qui avait passé le test avec brio et qui brûlait d'un idéal de vengeance que désapprouvait Gouki, mais qui était tout de même un bon nakama, et une jeune fille aux cheveux roses du nom de Yasuho Hirose, ingénieure en charpenterie et mécanicienne de son état, extirpée de la base de Sayuki avec les autres cadeaux, à savoir de quoi refaire une beauté au Conquistador: du bois d' Adam, celui-là même que tous les charpentiers rêvaient de manipuler un jour, des électro-aimants et de nombreux métaux et matériaux particuliers pour élaborer des armes qui feraient pâlir d'envie les prototypes les plus avancés de la Marine! Certes, Sayuki était un personnage abject, mais c'était un technocrate éclairé. Il avait notamment fait le robot Gongbao qui avait donné tant de mal aux Sons d'il y a un an.

    Le chantier pour améliorer le fier vaisseau s'était fait sur l'île natale des jumeaux Kyookoo, et Gouki avait travaillé en étroite collaboration avec Yasuho. La jeune fille s'était entiché de lui, et sa présence aidait Gouki à surmonter son problème avec la gent féminine: désormais il parvenait à regarder une femme dans les yeux quelques dizaines de seconde. Après ce temps, le visage de Carly s'imposait à lui et il devait détourner le regard. Mais comme il l'avait promis à Kikuko, sa mère, il finirait avec la douce blonde: résultat, Yasuho était friendzone, car Gouki la considérait plus comme une sœur. C'est pourquoi il la protégeait d' Igaku qui, même s'il était un bon médecin, n'avait pas toujours des intentions très pures. Après les quelques mois passés sur l'île, durant lesquels Gouki avait eu de longues discussions et séances de méditation avec papy Hernan, séances qui avaient encore renforcé son amour de la nature et son côté pacifique, nos héros avaient mis le cap sur les Blues, histoire de leur faire leurs adieux avant d' attaquer Grand Line, la Route de tous les Périls. Et aujourd’hui, c'est des Sons of Cortes V 2.0 qui venaient de franchir Reverse Mountain. Ketsueki avait gagné en charisme, et était désormais sérieux dans les moments graves, faisant de lui le meilleur capitaine possible, Igaku, Ace et Taisou étant les parfaits alliés pour compenser les défauts des jumeaux Kyookoo. Reverse Mountain n'avait été qu'une formalité, grâce notamment à un moteur puissant qui faisait se mouvoir le navire avec les explosions de Ace, et il y avait en plus les électro-aimants pour faire voler le navire. Mais comme Gouki était quelqu'un de rigoureux, il avait supervisé l'opération et se reposait désormais dans sa cabine. Yasuho était à côté (elle avait élu domicile dans la chambre de Gouki), griffonnant et jetant de temps à autres des œillades au guerrier en rougissant. Il faut dire qu'il dormait torse nu, et que pendant ces un an, sa musculature avait forci, et quelques cicatrices parsemaient son corps ça et là. Il ne tolèrerait normalement pas une femme dans sa cabine, mais la jeune Hirose était... différente. Avec, notre charpentier se sentait presque à l'aise.

    Soudain, on frappa à la porte et Yasuho chantonna un "Entre~ez". Un des guerriers de la tribu des jumeaux passa la tête dans l'embrasure et annonça qu'ils avaient jeté l'ancre au Cap des Jumeaux et que le Capitaine attendait tout le monde sur le pont. Il s'inclina et partit. A leur départ de leur île, une bonne trentaine des guerriers, jeunes pour la plupart, avaient voulu suivre les frères Kyookoo, désireux d'aider leurs frères à atteindre leur but. Si au départ Hernan y était allé de son flot d'insultes, au final il n'avait pas pu refuser cela à la fougue de la jeunesse. Ces hommes aidaient aux manœuvres, gardaient le navire, et touchaient à tout, sauf au ménage qui était le travail du débilarbin. Ils exécutaient excellemment bien les ordres du navigateur Sakazuki, qui avait été soulagé de voir débarquer tout ce monde, puisqu'il en avait assez de cuisiner pour les ventres sur pattes qu'étaient les Sons. Bref, Gouki se leva, passa la main dans ses cheveux et les renoua (il les avait laissé pousser pendant cette année, tout en les gardant plus court sur les côtés, et il pouvait désormais se faire un catogan pour le moins épineux), puis enfila son débardeur gris et jeta par-dessus une chemise qu'il laissa ouverte. Yasuho le suivit en sifflotant, lui tournant autour, et il quitta la cabine, se dirigeant vers le pont supérieur. L'ingénieure essaya de s'accrocher à son bras, mais il la repoussa gentiment. Lorsqu'il arriva, le pont fourmillait d'activités: les guerriers baissaient les voiles, jetaient l'ancre. Ketsueki faisait face à Igaku, Ace et Taisou, et semblait attendre avec impatience notre Cahir. Ce dernier salua ses nakama, puis observa l'île devant eux: le Cap des Jumeaux. Connu pour son phare et ses digues riches en crabes. Puisque tout le monde était arrivé, les Sons of Cortes débarquèrent sur l'île. Yasuho souhaitait venir, mais Gouki lui demanda de rester au navire (en la regardant dans les yeux s'il vous plaît) et elle s'exécuta en bougonnant, repoussant Sakazuki qui y allait de son commentaire salace.

    Le Cap des Jumeaux était un petit bout de terre, vraiment pas bien grand. Le côté Reverse Mountain était une plage tranquille, mais de l'autre les flots de Grand Line se déchainaient. Le sanglier ardent s'étira, et observa les alentours. L'île était sûrement déserte, mais bon, il fallait attendre que leur Log Pose trouve le chemin de la prochaine île. Car sur Grand Line, les boussoles et cartes traditionnelles n'avaient aucune utilité. Tout en communiant avec la nature, chose qu'il faisait encore plus souvent depuis les semaines passées avec son grand père, il réfléchit: Grand Line, enfin. Ils allaient triompher de cette mer, devenir encore plus forts, et s'attaquer au Nouveau Monde et destituer la catin à gros seins. Elle avait attendu longtemps, mais bientôt, les Sons of Cortes en triompheraient. Et, puisque la place de Seigneur des Pirates était libre, Ketsueki s'en emparerait... Notre héros s'en assurerait!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Goten'ou Lun 25 Mar - 15:06



  • Un an s'était écoulé depuis la rencontre avec Alvida, une fille dès plus... Intéressante. Taisou n'avait pas beaucoup avancé dans sa quête de vengeance, mais il savait le nom du gang et il savait également que sa détermination était grandissante de jours en jours et que rien ne l’arrêterait. Notre héros était maintenant membre d'un équipage, les Sons of Cortes, Il ne savait pas bien comment il avait fait pour y entrer, mais il était maintenant l'un des leurs et c'était ce qui importait. Le capitaine avait l'air puissant, son frère également, même s'il était très étrange pour un pirate et les autres membres étaient tous fous, ce qui donnait lieu à une ambiance très dynamique et très sympathique. C'était peut être pour ça que les deux frères avaient recruté notre bonhomme, parce qu'il était fou comme les autres membres ? Taisou souriait, il ne pouvait pas savoir s'il était fou, mais en tout cas, il aimait être sur ce bateau avec ces gens...


  • D'ailleurs en parlant de bateau, en voilà un bien beau ! Bien plus classe et plus imposant que celui où était Taisou durant son époque où il était membre des marines. Un trois mats immense, gigantesque. La bête devait bien faire dans les cent cinquante mètres de long pour vingt cinq mètres de large. Ce vaisseau pouvait en faire rêver plus d'un, tous les petits capitaines rêveraient d'avoir ce genre de rafiot. Taisou était toujours aussi émerveillé en voyant sur quoi il était. Le bateau était recouvert de bois d'Adam, un bois puissant, rare et qui faisait classe ! De plus, ce magnifique vaisseau avait la possibilité de voler, certes, pas longtemps, mais tout de même ! Tous les membres ont une tâche bien précise liée à leur logia ou leur paramecia sur le grand vaisseau des Sons.


  • Notre héros était sur le pont, il se tenait sur le bord du bateau, la tête sur un morceau de bois pour la retenir. Il regardait la mer de red line d'un air fatigué. Cette vie était bien trop mouvementée pour lui. Le pauvre n'était encore qu'un débutant. Il avait été un marine pitoyable, bon à faire les tâches ingrates et il s'était tourné vers les pirates, mais il n'était pas plus doué, certes, il était un peu plus puissant, mais pas assez encore pour vaincre le fameux gang qu'il détestait tant. Gouki d'ailleurs n'aimait pas trop la psychologie de notre héros. Ce frère Kyookoo était un grand pacifiste et n'aimait pas la haine. Cependant, le rouquin ne pouvait s'empêcher de détester les assassins de sa famille et il n'aurait le repos que lorsqu'il aura tué tous les membres des Nasumi.


  • Un membre des Sons of Cortes faisait sourire notre héros, c'était Ace. Il était le larbin de ce bateau et quoi qu'il faisait, il était toujours bon pour faire les tâches les plus pourries du bateau. C'était un pirate mal-aimé tout comme Taisou lorsqu'il était dans la marine sauf que Ace, lui, avait l'air d'aimer cela et c'était plutôt étrange en y pensant. Il avait peut être un but à accomplir et que seul cet équipage pouvait faire avec lui. C'était tout de même assez drôle de le voir trimer dans la merde et cela réveillait les plus lointains souvenirs du rouquin. Brusquement, l'un des péons du navire stoppa les pensées de notre moussaillon en lui donnant une petite tape sur l'épaule et lui demanda de rejoindre les autres, Ketsueki les demandait pour une petite réunion. Taisou s'empressa de les rejoindre et une fois devant son capitaine, il attendit les ordres. Il vit néanmoins Gouki sortir de ses quartiers pour ensuite s'avancer et s'arrêter face à cette nouvelle île. Une nouvelle aventure allait débuter pour les Sons of Cortes !


Revenir en haut Aller en bas
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: Re: Goten'ou Lun 25 Mar - 17:25



Sons Of Cortes en action !
« Matinée tranquille »



Un an s'est écoulé. Un an d'aventures tranquilles, de rebondissement. Bien des choses avaient changées. Le capitaine semblait plus sérieux à ses heures, Gouki était enfin devenu un homme ayant soit disant pécho une meuf, Igaku lui était toujours accrocs aux exercices de science naturelles, puis un petit nouveau nous avait rejoint en plus des gens de l'île des frères... Taisou. Un jeune épéiste qui semblait à la base, tout aussi zehef que moi. Un ami ? Pas vraiment, puisqu'il hésite pas à rire de moi quand je fait la conchita, mais bon, au fond, ses rêves sont appréciables et sa façon d'être tout ce que j'aime. Un vrai gosse de rue à ses heures, du moins, d'après mon point de vue. Pour ma part, en un an, j'ai légèrement changé. Plus coopératif, il m'arrivait souvent d'ouvrir ma gueule, mais moins qu'avant. Quoi que la politesse, c'est toujours la même qu'un homme de l'âge de pierre. Mais de façon générale, je me suis un peu adoucie. Par contre, niveau combat, je suis resté le même, c'est-à-dire bordélique, fanatique et maniaque. En ce jour, sur notre magnifique navire dernier cri, nous voyageons sur la route de Grand Line bien qu'on allait aller encore plus loin. Sur le pont très tôt, le capitaine nous avait tous réquisitionnés pour nous parler. Finissant mon coup de balais, j'observais un bref coups ce jeune homme qui semblait encore se moquer. Taisou allait encore se prendre des mornifles même si lui, il les rends...

Allant en sens contraire, j'allais dans ma piaule pour aller chercher mon épée. Pas pour me la péter, mais au fond, j'ai toujours aimé la montrer à Taisou. Lui qui veut être épéiste ou du moins qui veux obtenir une belle épée... Si on compare la grosseur haha... La sienne faisait un peu, cure dent, enfin là encore, ce n'est que mon point de vue. Voilà d'ailleurs que sur le chemin, le clodo venait à m'adresser la parole semblant bien beurré de bon matin.

«  Dans l'autre sens le pont Ace... Tu vas à l'envers là.. »

«  C'est ta mère que je fou à l'envers ducon... »

Ricanant, je vins à prendre des gourdes de thé de Gouki. Même si je ne l'avouais pas, cette boisson était plaisante à la longue et faisant passer ça pour de l'eau, je m'en procurais souvent le soir là où on le faisait. Sourire aux lèvres, ma lame positionnée dans le dos, mes gourdes au niveau de ma ceinture, je remonta en vitesse pour alors voir Taisou et les autres. Il manquait Gouki et on était au complet. Sourire aux lèvres, donnant une tape sur le dos du doc et sur Taisou, j'avais envie de parler un peu. Aussi bien pour dire n'importe quoi que déclencher une mini guerre.

«  Alors doc... Bien dormi ? Toujours en train de te fap fap devant un poster de l'ingénieuse dans le lit de Gouki ? Et toi Tai ? Toujours en train d'astiquer ton cure dent ? »

Leur lançant un regard provocateur, le Cahir arriva à son tour. Autant mettre la cerise sur le gâteau non ? Sourire provoquant au risque de me prendre une mornifle électrique, me faire découper en cube et me prendre un coup fourbe bien placé du dernier venu, je lançais l'air triomphant.

«  Alors Goukiche ? On a bien trempé le biscuit ? A quand le gosse ? Que dis-je... LES gosses ! »


Oui oui, à la longue c'est lourd les vannes, mais aujourd'hui, j'avais envie de faire chier. Mais au fond, une petite remarque de Ketsu et pour sûr que j'allais me calmer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: Goten'ou Mar 26 Mar - 15:21

Un an... un an et j'avais l'impression que c'était hier que nous étions battu à plate couture lors de la grande bataille de Logue town... L'endroit où tout commence et où tout se termine, un nom très bien porté, car c'est là que j'ai décidé de donner une nouvelle ambition à notre équipage, de me donner de nouvelle ambition à moi même ! Mais pour déclarer une guerre et surtout, pour avoir une chance de la gagner nous n'étions pas encore près. Même là, il nous reste énormément de chemin à parcourir, mais nous sommes fin près pour manger Grand line comme des enfants mangent des bonbons. Je n'ai jamais été aussi heureux que depuis que nous avons quitté notre île pour une troisième et dernière fois... Peut-être que nous reviendrons pour y mourir...

Beaucoup de chose se sont passé là bas, tant avec mes parents qu'avec mes frère... Et même si le très vieux con a d'abord râlé un peu, de nombreux compagnons nous ont rejoint pour notre voyage et nos terribles épreuves. De fier guerrier, des gens avec qui nous avons grandis, d'autre avec lesquelles nous nous sommes jadis battus. Nous étions devenus des gens important, même si ce n'était pas forcément le but, nous avons acquis de la notoriété, une réputation et c'était ça, qui a poussé tout ces gens à nous rejoindre ! Et il n'y avait pas que les îliens non ! Gouki et moi avons gagné une nouvelle sœur lors d'une aventure rocambolesque, même si elle aimerait bien être plus que ça pour Gouki. Son cœur est déjà pris ailleurs. Même ce rouquin un peu trop énergique était amusant et il formerait sûrement un bon duo avec Ace ! Entre complexé du slip !

Et c'est sur un bateau sans nul autre pareil que ce petit monde s'est doucement dirigé vers Grand line ! Mangeant les mers comme si de rien était. Je ne sais pas si on pourrait trouver un égal à ce navire... L'énorme et imposante Reverse Montain n'avait été pour lui qu'un petit bond de rien du tout ! Nous aurions pu la traverser sans même toucher la mer, en voguant dans le ciel ! Mais nous avons choisi la voix traditionnelle, pour le symbole de la traversé ! Nous entrons maintenant dans une nouvelle partie du monde... Et pour naviguer là, il fallait des compétences, que nous ne possédions pas avant ! Sakazuki était maintenant notre navigateur officiel et il avait grandement améliorer ses capacités. Il nous mènerait sans problème sur cette mer jusqu'au nouveau monde et au delà encore ! Finalement, même les autres sont content je pense ne pas l'avoir jeté à la mer !

De l'autre côté de l'énorme montagne rouge, j'avais tenu la bar tranquillement, de ce poste, je pouvais observer facilement tout le pont de l’immense bateau et voir les gens vaqué si bien à leur occupation m’emplis d'une certaine fierté. Nous étions un vrai équipage, digne de celui de Roger et ça, nous allons le prouver au monde ! Mais avant de commencer vraiment nos aventures, nous devions attendre que le Logue pose se recharge et change de cape. Il n'y avait pas grand chose à faire sur ce petit bout de terre qu'est le cape des jumeaux. Un simple phare laissé à l'abandon sur un petit îlot de terre et des rochers loin... Oh mais c'est vrai qu'il y a ça ici ! J'avais presque oublié !

J'avais demandé à ce qu'on face chercher Ace, Taisou, Gouki & Igaku. Sakazuki n'était pas très loin et Hirose serait sûrement avec Gouki, de plus, les autres membres d'équipages étaient plus la quasi totalité sur le pont. Les seuls qui n'étaient pas là, étaient ceux qui ont fait leur quart cette nuit et qui gouttaient donc à un repos bien mérité ! Mes compagnons sont donc arrivés au compte coûte, Gouki en dernier ! Sous les moqueries d'Ace qui aurait pratiquement être drôle pour une fois, voir mon frère rougir sous les petites taquineries sur ça relation avec notre chef mécanicien. Mais Ace restait Ace, même si son éducation était la pente ascendante depuis peu ! Il faut dire que ça fait un moment qu'on se le traîne celui là. Une fois tout le monde sur place, c'était l'heure du petit discours. Une grosse mornifle donné à Ace avant, il faut pas non plus déconner !

« - Bon, maintenant que tout le monde à eu ce qu'il voulait, nous pouvons commencer ! Les amis, nous voilà sur Grand line ! Le début du reste du monde ! Et nous n'allons pas nous arrêter là, non... Loin de là ! Le monde sera notre seul limite ! Mais avant ça, nous devons attendre le Logue pose ! Et j'ai une légende à raconter ! Une légende que j'ai entendu en prison jadis... Il y aurait, sur une île près de Reverse Montain, un phare abandonné, et dans les rochers qui bordent cette île, des crabes à la carapaces aussi rouges que le rubis ! Et comme vous le savez, nous avons maintenant un superbe aquarium dans notre navire ! Et je veux des crabes rouges dedans ! »

Nous sommes donc tout les cinq descendu sur l'île, Gouki s'était encore arrangé pour qu'elle reste su r le navire. Décidément, il était fort le frangin, si seulement il pouvait la regarder dans les yeux plus de dix secondes, la situation ne serait plus aussi burlesque et moins amusantes ! Enfin, bref, Sakazuki quant à lui, avait prétexté des affaires urgents, sûrement encore des bouteilles à boire ou des plans pour reconstruire sa fortune à élaborer. Bref, nous voilà parti pour l'aventure. Sans plus attendre, nous nous sommes dirigés vers les rochers un peu plus loin, c'était là où nous avions le plus de chance de trouver des crabes !


Et bingo ! La marée venait sûrement de se retirer et nombreux étaient les crabes que nous pouvions voir là, dans des petits flaques d'eau de mer ! Mais, nous n'étions pas les premiers... Une étrange petite équipe était déjà sur place à vouloir des crabes, tout comme nous ! Mais ils étaient étrange ! Un homme aux cheveux blancs, un bandeau rouge sur les yeux et vêtu de ce qui semble être un pyjama, un peu comme Taisou. Une femme à la peau matte et à la poitrine proéminente, intéressantes, très intéressante, mais vu la façon dont elle parlait à ce qui semblait être son compagnon, un énorme colosse couvert de cicatrice qui ne semblait pas très malin et relativement affreux, car il venait d’engouffrer un sachet de crabe dans bouche et commençait tranquillement à les mâcher... Mais sur quoi on venait de tomber...

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidoi Igaku
Criminel
Criminel
avatar
Messages : 51
Points d'activités : 550
Premier Haki : Kenbun-shoku : la Couleur de l'Observation (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 472
Points de popula' [PP] : 486
Divers:
MessageSujet: Re: Goten'ou Lun 15 Avr - 22:04



ENCORE...



des putains de crabes...



Encore une belle journée sur le Conquistador V2! Le soleil brillait et la mer était plutôt clémente. Il n'en avait pas toujours été ainsi mais le plus mac des équipage pouvait se vanter d'avoir traversé de terribles épreuves. Il y a encore un an de cela, ils se battaient déjà contre Gongbao, le grand intendant d'East Blue. Mais cela n'avait pas été le seul combat! O'conard, le lieutenant Chaton et bien d'autres s'étaient interposés entre les Sons et leurs rêves sans réussir à les stopper dans leur lancée. En peu de temps, l'équipage avait assemblée une prime assez conséquente et s'était imposé sur les Blues! Il faut dire qu'ils avaient sacrément évolués depuis ce jour dans ce bordel (même si Igaku continuait à se rendre dans ce genre d'endroits, mais chut, c'est un secret!)! Ketsueki et Gouki étaient devenus des monstres qui forçaient le respect. Ace était toujours aussi débile mais il se calmait un peu avec le temps et gagnait chaque jour en puissance. Le médecin grandissait aussi mais à son ryhtme, c'est à die en fonction des proies qui se présentaient à lui. Plus sérieusement, il s'attachait chaque jour d'avantage à son équipage et se surprenait à penser d'abord au bien des Sons avant de se préoccuper de lui même. La force qu'il gagnait à chaque combats servait à protéger cette grande famille! Car oui, elle s'était bien agrandie!

En plus de Sakazuki, le clochard qui servait de navigateur et qu'Igaku avait du mal à ne pas trancher en petits morceaux, les fils de Cortes avaient accueillis une jolie et jeune demoiselle qui passait son temps à bricoler des trucs sur le navire. La charpentière avait été récupérée en même temps que le bois d'Adam, les canons et autres originalités du nouveau bateau de l'équipage. Le petit soucis pour le médecin est qu'il n'avait pas trop le droit de l'approcher celle là, et c'était une bonne chose pour elle! Le pauvre toubib était souvent sujet à des crises de manque (les gonzesses ça court pas les rues en pleine mer!) et un Igaku qui a les pamplemousses, ça peut faire des ravages! Heureusement, il arrivait à gérer la chose et s'enfermait dans une des nombreuses pièces secrètes lorsque son passager noir menaçait de faire du mal à n'importe qui sur le bateau. Bon, il y avait aussi Gouki et son magma qui s'interposait si il approchait de trop près la jeune femme aux cheveux roses, mais ça c'était un détail. Ah, et il avait aussi un nouveau, un rouquin avec une grosse épée et des envies de vengeances au moins aussi impressionnantes. Igaku l'acceptait mieux que le clodo, mais restait tout de même méfiant. Avec tous les cinglés qui traînaient sur les mers, ce serait con qu'ils aient embarqués un (autre) psychopathe!

C'est donc munit d'un nouveau navire et accompagnés de nouveaux camarades que le plus mac des équipage avait décide d'aborder enfin la grande aventure que représentait Grand Line. Avec leur vaisseau blindé, ils avaient passés sans problème Reverse Mountain. Bon, ça avait un peu secoué, d'autant plus que laisser la barre à un alcoolique était parfois risqué, mais la descente s'était relativement bien passée. C'est donc sans soucis qu'ils avaient atteint le cap de jumeaux. Là, ils avaient été obligés de faire une petite halte, histoire de permettre au log pose de se calibrer. Ce petit outil était vraiment praitique mais il fallait être patient pour pouvoir l'utiliser! Ainsi, presque tout l'équipage se retrouva sur le pont. Igaku observait l'horizon, une clope au bec, et rêvait de créatures uniques à transformer en charpie... Pour la science!

Au bout de quelques temps, Ace fit son apparition et commença à chercher un peu tout le monde. Il attaqua Igaku sur son soucis de pamplemousse, ce qui le fit grincer des dents et réduire sa cigarette en morceaux au passage. Il se contenta de cracher le cadavre de clope à la mer avant de s'en rallumer une autre et de marmonner dans sa barbe.

- P'tit con...

Ketsueki aussi arriva à cet instant et récompensa les conneries d'Ace par une magnifique mornifle bien méritée. Il enchaina ensuite avec un joli discours et le récit d'une légende. Ainsi donc, le chef voulait agrémenter son aquarium de crabes rouges? Igaku haussa les épaules, se disant qu'il en garderait un pour lui, histoire de voir si ces petits crabes avaient quelque chose de spécial dans leur petit ventre (et histoire de se concentrer sur l'anatomie d'autre chose que Hirose).

L'équipage presque complet descendit donc à terre pour se mettre en quête des fameux crustacés. Pourtant, il semblait que quelqu'un occupait déjà les lieux. Enfin, le médecin ne put que remarquer deux personnes. Enfin, deux choses. Enfin, deux ballons rebondis d'une jolie poitrine. Le doc fut donc prit d'un tic, la moitié gauche de sa bouche de redressant de mannière étrange tandis que sa main se crispa sur sa faux...

- Pourquoi est ce qu'il faut toujours que ce soit les autres qui profitent des jolies colines.. ? J'aimerai bien avoir ça aussi dans l'équipage...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Goten'ou Lun 15 Avr - 23:56

    Comme d'habitude, la dynamique d'équipage était bien huilée chez les Sons. Ace débarquait et taquinait tout le monde à sa façon, Ketsueki arrivait et le morniflait pour lui apprendre le respect. Enfin, il commençait à maîtriser, depuis plus d'un an qu'il était chez les Sons of Cortes, il était devenu presque respectueux. Presque, parce qu'il ne faut pas non plus plaisanter. Nos héros étaient donc tranquillement sur la plage, mais une tâche s'imposait à eux: Ketsueki, fier du nouvel aquarium installé dans les quartiers de repos du Conquistador, voulait y ajouter des crabes et, selon une certaine légende, des crabes à la carapace aussi rouge que le rubis traînaient sur cette île. Il est vrai que cet aquarium était une très bonne idée (de Yasuho): notre héros aimait à s'asseoir et à observer les va et vient des quelques poissons qu'ils possédaient déjà. Notamment un Silure,qui était plutôt gracieux lorsqu'il nageait. La marée se retirait, et l'équipage put donc repérer à quelques mètres une digue.

    Les frères Kyookoo, dans leur enfance, appréciaient beaucoup les crabes, et ces crustacés aimaient à fréquenter les digues. Il y avait en effet tout pour leur survie: un peu d'eau, des algues, et des rochers où ils pouvaient prendre le soleil. Voilà donc nos héros badass qui filaient droit vers la digue. Mais là, ils eurent une petite surprise: des gens étaient déjà là. Une troupe assez dépenaillée ma foi: il y avait là un type avec des cheveux courts et blancs et un bandeau sur les yeux, un colosse bardé de cicatrices avec une chevelure pourpre, et une des joues arrachées. La troisième était une femme, au teint hâlé, à la chevelure noire d'ébène, et ayant une des plus grosses poitrines, si ce n'est la plus grosse, que le Cahir n'ait vu de sa (pas si) courte vie. Bien évidemment, il détourna très rapidement le regard, mystérieusement attiré par le colosse à la joue arrachée (#Zebramylove♥)

    En revanche, Ace, Ketsueki, Taisou et Igaku n'avaient d'yeux que pour la poitrine. La femme se détourna du colosse qui dévorait les crabes, et posa un regard Zehef sur les trois qu'elle appelait pervers, posant la main sur le manche d'un sabre. L'homme au bandeau sur les yeux semblait un peu perdu, légitime après tout, nos pirates ne s'attendaient pas non plus à croiser quiconque sur cette île réputée déserte. Qui étaient donc ces mystérieux étrangers? Gouki s'apprêtait à poser la question, mais le grand aux cicatrices faisait un bruit d'enfer en mangeant ses crabes, crus. Ignorant telle une princesse les regards sur ses seins, la femme se tourna à nouveau vers lui et recommença à l'insulter. Si son physique, du peu que le charpentier en avait vu, semblait gracieux, en revanche son vocabulaire aurait presque fait pâlir d'envie Ace... D'ailleurs, si notre héros n'avait pas soupçonné l'homme explosif d'être homosexuel, il l'aurait bien vu faire la cour à cette demoiselle. Alors que le géant avait fini son repas, et commençait lui aussi à se lancer dans les insultes, de nouveaux arrivants se joignirent à la fête: il y avait là un homme un peu plus petit que les jumeaux Kyookoo, avec des cheveux rouges sang et une coiffure d'ananas (un peu comme ce Ryuuk Sawayoshi que Gouki avait entr'aperçu à Logue Town il y a un an).

    Avec lui, une autre demoiselle (encore!) au teint hâlé (encore!), à la chevelure d'ébène (encore!) et à la poitrine volumineuse (encore!), mais plus fine et vêtue d'un justaucorps noir laissant apercevoir toutes ses formes. Notre héros ne savait vraiment plus où se mettre, et était heureux de ne pas avoir amené Yasuho: la jeune femme avait des seins de taille normale, peut-être un peu petits (de mémoire, Carly en avait plus), et devant de telles poitrines, aucun doute qu'elle aurait menacé d'éliminer les femmes. La "soeur" des Kyookoo était très jalouse. Bref, il fallait dissiper le mutisme. Le Sanglier frappa des mains pour délivrer ses nakama du pouvoir des boobs, et prit la parole en tant que second, puisque le capitaine était indisposé:


    - Bonjour, mesdemoiselles et messieurs! Je me présente, Kyookoo Gouki, second des Sons of Cortes, un équipage pirate dont vous avez sûrement entendu parler. Le grand à la capuche n'est autre que le capitaine, Kyookoo Ketsueki, le petit à la grosse épée est Ace Lagan, le brave homme en blouse blanche est Hidoi Igaku, et le petit rouquin c'est Ryuusei Taisou. A qui avons-nous donc l'honneur?
    - Je suis Johny Fukashi, ouais ouais! La femme avec le katana c'est Kaya BeljySue, le colosse s'appelle Gouki Zebura aussi hu hu! Le blandinet c'est Gekijo Takibi et la belle femme à côté d'moi c'est Minami Kin! Nous sommes les Goten'ou, avec moi le capitaine ouais ouais! Et on est vraiment beaucoup forts!

    Un équipage bigarré que ces "Goten'ou". Entre l'homonyme de notre charpentier, la façon de parler un peu spéciale de ce Johny Fukashi (d'ailleurs, à leurs débuts dans la piraterie, nos jumeaux avaient croisé un dénommé Fukashi, peut-être un membre d'une grande famille s'étendant sur les mers?), la sabreuse avec son nom de famille ressemblant à un jeu de mot, l'homme aux cheveux blancs qui avait l'air d'avoir du sang de troll, comme Ketsueki, vu la façon dont il enchaînait les vannes envers le pauvre Gouki numéro deux, et la seconde femme, plus discrète, un bel assemblage! Le géant mangeait des crabes, donc il en savait potentiellement beaucoup sur les meilleurs emplacements. Gouki négocia donc avec Gouki des infos sur le nid des crabes: le balafré numéro deux (décidément) semblait réticent à dévoiler son spot à nourriture, et proposa au Cahir de régler ça par un combat: Johny baragouinait que seules deux choses excitaient ce morfale, la bouffe et le combat. Notre guerrier soupira, et se tourna vers son frère qui hocha la tête: il voulait ses crabes rubis!

    Le colosse se mit donc en garde, et bondit vers le second des Sons, qui esquiva sans peine un direct. D'une habile clé de bras, il coinça le bras du monstre dans son dos, menaçant de le briser. Mais son homonyme avait de la ressource, puisqu'il se défit de l'emprise du Cahir par la force, avant de pivoter et de balancer un coup de pied vers les côtes. Notre pirate bondit, prit appui sur le crâne de l'autre, et l'envoya au sol avec un terrible fracas. Avant qu'il se redresse, il mua son poing en magma, et le pointa vers l'autre, pour écourter ces bêtises et minimiser au maximum la violence. Le géant se redressa, visiblement toujours décidé à en découdre, puis il grogna et leva les mains en signe de reddition: il n'était pas de taille face à un Logia. Gouki eût un léger sourire: voilà qui finissait bien. L'homme aux cheveux pourpre indiqua donc une grotte sous-marine un peu plus loin, avec un accès hors de la mer: c'est là que se terraient les plus beaux crabes. Alors, dans sa "mansuéotude" (il voulait sans doute dire mansuétude, pensa notre Cahir), le capitaine des Goten'ou proposa à nos héros de partir à la chasse aux crabes ensemble!
Revenir en haut Aller en bas
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: Re: Goten'ou Jeu 25 Avr - 12:33



Sons Of Cortes en action !
« Goteen'ou and Sons Of Cortes »



Réunion sur le pont. Je me demandais bien ce que voulait ce capitaine qu'est Ketsueki. Voulait-il nous faire part d'une quelconque impression ? Ou bien voulait-il simplement nous féliciter pour notre présence ? En tout cas, la chose qui est sûre, c'est que une fois arrivé, pour me punir de mes paroles sans doute, il m'avait mis une putain de mornifle qui me remis sur le droit chemin intérieurement. Il nous expliqua brièvement ce dont pourquoi il nous avait convoqué et sur le coup, j'étais plus que enthousiaste.

«  HAHA !!! On va pouvoir se faire un aquarium de mac... Puis manger de gros crabes au passage... Suis pour !!! »

Nous descendîmes donc sur la terre ferme à la recherche de ces crabes, mais c'est là que nous tombâmes sur un groupe de personne pour le moins... intéressant à voir. Notamment une belle poupée semblant avoir de beau seins capable de servir comme coussins. Souriant de manière amusée, j'écoutais le toubib qui grommelait de part le fait que nous, on n'ait pas ce genre de choses. J'hésitais à lui dire que s'il voulait, il pourrait aller chez les coquines une fois dans une ville peuplée de monde, histoire de se les vider, mais à tout les coups, il me clacherais de plus belle, ou me transformerais en puzzle vivant, alors pour cette fois, je me taisais.
Nous approchâmes et là, la fille sembla nous capter ce qui ne lui fit pas trop plaisir vu ses dires... Tient, elle parlait … le même langage que moi. «  enculé, pervers, pédo, chiens de mers, queue sur patte, puceaux, tafiolles, putains, catins etcetc ». Voilà un vocabulaire assez fleuri comme je les aiment. Faudrait que j'essaie de la connaître tient. Malheureusement, le gros lourd vint à commencer à insulter nos personnes, ce qui souillait un peu ce doux vocabulaire. Une c'est bien, mais deux c'est pas mieux... Mais la fête ne s'arrêtait pas là. Voilà que deux se ramenèrent. Un ressemblant à un tocard qui avait du clamser lors de l'attaque de Logue Town. Un cassos et une meuf tout aussi bandante que l'autre. Décidément... Alors que Gouki faisait les présentations, je vins à murmurer à l'oreille du toubib.

«  Suis sûr qu'on pourrait négocier en faire prisonnier quelques unes si ça tourne mal... Que dirais tu des deux poupées ? Une pour se faire plaisir... La seconde pour la même chose mais aussi en faire une de tes expériences hm ? »


Ricanant, je regardais la suite qui était une sorte de défi. Gouki contre Gouki, ou teubé contre teubé bis. Amusant à voir, c'est donc notre Cahir national qui gagna sans trop de mal. Après tout, qui pourrait vaincre un logia sans petits plus dans sa manche ? Bref, la finalité de tout ça était qu'au moins, nous allions partir pour la chasse ensemble. Kr kr kr … Parfait pour tenter une approche auprès des femmes et y aller par derrière. Souriant, je vins à mater non plus les seins, mais la PUTAIN de paire de fesses qu'elles avaient. Je me mordais la lèvre tellement elles étaient à se damner physiquement... Je m'approchais du capitaine pour alors lui glisser deux trois mots.

«  Dit dit... Une fois finit, on pourra essayer d'en pécho une ? Genre faire des négociations puis … clac-clac ? »


Le pire dans l'histoire était que j'avais l'air sérieux ( et je l'étais ). Je voulais vraiment claquer deux trois petites fesses féminines. Après tout, voyager sur les mers c'est bien, mais profiter de la nature c'est mieux. Souriant de manière narquoise, je les suivis tout comme le reste de l'équipage jusqu'à vers une sorte de crique marine d'où s'échappait quelques bruits discrets.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: Goten'ou Mar 30 Avr - 20:53

Igaku était méchamment entrain de lorgner sur les lorgner sur les seins de la donzelle que nous avions devant nous et je ne pouvais qu'appuyer son avis ! C'est trop rare ce genre de truc et la la seule chose qu'on a envie de faire avec, c'est de l’emmener jouer dans une chambre d'une taverne, avec assez de gnôle pour tenir la nuit ! Mais il n'y avait ni taverne, ni gnôle et je doute qu'elle se laisse avoir si facilement, surtout quand on voit la bande d'abrutie qui se balade avec elle et j'ai l'impression qu'on va pas être au bout de nous surprise ! J'avais donc adressé un petit coup de coude au médecin ainsi qu'un petit clin d’œil, lui faisait comprendre que je partageais entièrement son avis !

Gouki semblait un peu gêner, un peu moins que d'habitude, la présence de la petite aux cheveux roses avaient de l'effet sur lui, c'était pas plus mal ça. Enfin, rapidement, ce qui semble être le reste de l'équipage de boobs que nous avions devant nous a fait son entrée. Une nouvelle brune bombe sexuelle à gros seins, décidément, il n'y a avait pas vraiment de justice, pourquoi est-ce qu'on est pas tombé sur ça plutôt que de tomber sur Ace... J’échangerai volontiers ce crétin contre une des deux femmes, même si la deuxième semblait plus jolie et plus commode que la première qui avait l'oeil vif, signe d'un sale caractère !

Et Gouki semblait gêner pas tant que ça puisqu'il avait claqué ses poings, oui, c'est vrai qu'il fallait se concentrer un peu ! C'était peut-être des mecs qui voulaient nous piquer nos crabes et se battre, on aurait tout le loisir de jouer avec les donzelles après leur avoir bottés les fesses, c'était pas si un mauvais plan que ça au final ! Présentant simplement mais efficacement l'équipage, il avait pas assez insisté sur la puissance qu'on avait, c'est toujours important de se la péter quand on veut pécho de la gueuse, là, c'était beaucoup plus intéressant que notre objectifs de bases, les crabes rouges ! Enfin, un débile à la coiffure rocambolesque s'est alors mis à prendre la parole dans un mélange étrange d'un dialecte local, sûrement, et de langue commune ! Enfin, on avait compris la plus grande partie, nous en face de nous un équipage pirate, les Goten'ou !

Gouki s'était avancé pour parler avec... Gouki... et il semblait particulièrement limité car il était en train de gober des crabes cru ! Ainsi, Gouki (#onvajoueràoùestGouki), s'est alors mis à discuter avec Gouki mais Gouki ne semblait pas d'accord et Gouki voulait combattre Gouki pour que Gouki puisse obtenir les informations sur les crabes ! Mais Gouki n'aimait pas trop combattre (#làtusaisduqueljeparle) et m'avais transmit ses pensé par télépathie broique, ainsi, j'avais confirmé d'un signe de tête, ça ne lui ferait pas de mal de se battre un petit peu ! On allait surtout pouvoir regarder ça ! Le combat était lancé et Gouki semblait avoir l'avantage sur Gouki ! Mais Gouki était plus fort que prévu, mais après quelques échanges, c'est Gouki qui a gagné ! Voilà un beau combat de Gouki ! Jacky avait donc proposé qu'on aille à la chasse aux crabes ensemble, une bonne idée !

Puis, nous sommes donc mis en route doucement, la fine équipe avançant ! Ace s'était rapproché de moi, pour admirer correctement le fessier des deux bombes. Visiblement, il semblait intéressé, qui ne le serait pas ! Il voulait en prendre une pour « négocier ». Je lui ai dit de laisser les négociations aux gens qui savent. Et que j'allais lui montrer comme on fait. Rapidement, je me suis approché de la donzelle qui avait l'air le moins commode, lui pelotant rapidement mais néanmoins bien les fesses, avant de me téléporter à la vitesse de la lumière suffisamment loin pour être, je l'espère innocenter ! Entre temps, nous éitons arrivés devant la grotte sous-marine ! A nous les graves, à défauts d'avoir les moules (#blaguedegrosgrosbof)



_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Goten'ou

Revenir en haut Aller en bas

Goten'ou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Red Line :: Sur les mers de Red Line-