AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Aller se divertir un petit peu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Aller se divertir un petit peu ! Mar 26 Mar - 22:39

Se surmener, continuellement, pour réussir à prouver sa valeur. Et c'est donc en fonçant droit vers Jaya, le grand repère de Pirates que je comptais faire une bonne impression. J'avais sélectionné quatre cibles, dont la puissance était non négligeable. Et j'avais ensuite fait un voyage jusqu'à l'île où je comptais terrasser du Pirate, en place publique. J'arrivais sur l’extrémité Ouest de l'île, qui n'était pas peuplée. Je me dirigeais ensuite droit vers la ville. Il me fallut quatre heures de marche pour y arriver, un cigare à la bouche, comme à ma grande habitude. Ma première cible était Mebamael, un Pirate solitaire assez fortement primé, sa valeur étant de 50 millions de berry's .

Spoiler:
 

On m'informa là-bas qu'un Commandant allait être envoyé pour m'aider, du nom de Tsume Azakeri, qui viendrait m'aider dans cette mission. Et bien c'était sympatounet tout ça, mais je devais me refaire quatre heures de marche dans l'autre sens pour aller chercher notre homme. Je partais donc dans le sens inverse, mais prenant un peu plus le temps d'observer la nature qui m'entourait. Pourquoi le Créateur à t'il fait les îles aussi grandes ? Il pouvait pas faire un seul continent et nous laisser tranquille, ne nous forçant pas à marcher cent cinquante ans pour atteindre la mer, mais de l'autre côté de l'île. Il me fallut donc cinq heures de marche. Et une fois arrivé là-bas, je m'allongeais contre un arbre pour e reposer un petit peu. Résultat, je me réveillais à peu près à la même heure que celle à laquelle je m'étais endormi mais un jour plus tard. Je me rappelais alors d'avoir mangé un fruit qui sentait bon avant de m'endormir. Je vis alors que mon Den-Den Mushi sonnait. Je décrochais et j'entendis un bruit de vague derrière, et j'en déduisis donc que ce navire était en pleine mer. Une voix m'annonça alors qu'ils arriveraient bientôt. Un navire se profila alors à l'horizon. Le temps qu'il accoste je pouvais me préparer un peu.

Et vingt minutes plus tard, je vis un homme descendre, une capuche cachait son visage, et quand je le vis, je faillis faire une attaque. Un chat ?! On m'avait envoyé un chat ?! Je lui tendais la main en me présentant :

- Zenko Gujin, Lieutenant basé à Marinford. Je suppose que vous venez m'aider à envoyer ces pirates au fond de l'eau ? Le premier que nous attaquerons, et donc le plus facile, mais dur néanmoins, est Mebamael, primé à cinquantes millions environ. C'est un sabreur talentueux, et nous auront du mal à le vaincre. Vous êtes d'accord ?

Vouvoyer le chat était d'une difficulté énorme, mais mon visage était amical comme toujours d'ailleurs. J'allumais un cigare en attendant sa réponse.[en cours]


Dernière édition par Zenko Gujin le Lun 1 Avr - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu ! Jeu 28 Mar - 17:40



... Mes débuts sur Grand Line ...


Maintenant que j'étais commandant j'avais de nouvelles responsabilités. La première consistait à aller sur Grand Line. Les Blues n'étaient plus de mon niveau et il était temps pour moi de changer d'horizon. Je n'oubliais pas tout ce que j'avais vécu là-bas. Que ce soit de bons moments ou de mauvais. Tout est bon à prendre lorsqu'on veut progresser. Tout juste arriver sur Grand Line et déjà une mission. Je devais rejoindre un Lieutenant de la Marine sur Jaya, une île pirate. Je prenais donc la mer à bord d'un navire de la Marine. Pour une fois, j'étais le supérieur sur une mission. Pour moi ça ne changeait rien, c'était même plutôt bizarre. Il y a encore quelques temps, j'étais le jeune officier qui débarquait sur les Blues. Maintenant je me suis endurcit et j'ai pris du galon. Me voilà sur Grand Line où j'espère prouver ma valeur. J'étais prêt, les entraînements que j'avais suivis allait être utile ici.

Nous partions de Marinford pour rejoindre Jaya. D'après les informations dont je disposais c'était une île de pirate. Un Lieutenant de la Marine avait décidé de se faire quelques têtes. Moi ça me convenait parfaitement. Je manquais un peu d'exercice, rien ne vaut les combats. Le voyage était plutôt long et pour patienter, je mangeais ou je buvais. L'avantage d'être Commandant, c'est que je peux faire ça quand je veux. Aucun soldat ne va venir me déranger. Avant je devais batailler dur pour avoir un simple bout de pain... Ils croient que ça suffit à me nourrir. Mes petits exploits sur les Blues n'avaient plus vraiment d'impact ici. Malgré ça, j'avais réussi à me faire un peu connaitre. Je n'étais pas encore redouté, mais j'étais en bonne voie. J'avais hâte de croiser le fer avec de nouveau pirate. Grand Line est une mer bien plus dangereuse, j'espérais rencontrer des pirates à la hauteur.

Nous étions presque arrivé à Jaya, je demandais à ce qu'on prévienne le Lieutenant. J'adorais être sérieux et donner des ordres, c'était amusant. Je ne pouvais pas m'empêcher de rigoler à chaque fois. Le bateau accostait dans un coin tranquille, c'était un repère pirate après tout. Nous ne devions pas nous faire remarquer. De plus, je ne voulais pas que de petits malins décide d'attaquer ce navire. Je descendais tranquillement du bateau et je cherchais mon partenaire. Un homme s'avançait vers moi et me saluait respectueusement. J'étais amusé d'autant de politesse, mais ça n'allait pas durer. Je voyais bien qu'il n'était pas très à l'aise.

-Commandant Azakeri... Tu peux me tutoyer, je ne suis pas du genre chiant sur le protocole et tout ce bordel.

J'analysais la suite de ce qu'il m'avait dit. Il semblait déjà avoir un plan, j'allais donc le suivre. Il avait parlé d'un sabreur, c'était parfait pour une première mission. J'avais hâte de me frotter à lui et aussi de voir ce que vaut se Lieutenant. La plupart de ceux avec qui j'ai travaillé m'ont toujours impressionné. De plus, je ne l'avais encore jamais vu.

-Va pour ce Sabreur... J'espère qu'il vaut sa prime, je n'ai pas envie de m'ennuyer, je ne suis pas venu ici pour ça... Sinon, tu sais s'il y a un bon endroit où manger un morceau ici ? J'imagine qu'entre deux primes, un petit repas serait une bonne idée.

Tandis que je parlais je le suivais et on se mettait en route pour la première cible. L'île de Jaya était impressionnante, assez coloré qui plus est. Si ce pirate valait réellement cinquante millions de berrys, il devait être fort. Dommage pour lui sa route allait s'arrêter ici. Encore fallait-il le trouver. J'imaginais que ce Zenko avait fait quelques recherches. Au pire, je pourrais toujours intervenir avec un de mes plans hasardeux. Attirer un pirate dans un piège n'est pas si difficile qu'on le croit. Il y a tellement de choses avec lesquelles on peut les attirer. C'est un peu comme la pêche, un bon appât et c'est gagné. Mince... pourquoi je parle de pêche moi, je commence vraiment à avoir les crocs. Je comptais bien trouver un truc à manger sur la route. Après tout j'étais Commandant, je pouvais me le permettre. Non ? On s'en fout du grade, ça ne m'arrêtait pas avant, ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer. Il faut simplement que je me fasse à cette idée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu ! Lun 1 Avr - 11:12

Le commandant n'avait pas l'air posé sur le vouvoiement, et c'était parfait. Il avait l'air d'être ok pour la première cible. C'était bien ainsi, car si celui là ne poserait pas de problèmes énormes, les trois autres seraient beaucoup plus forts, et nous aurions du mal à les débusquer d'entrée. Il valait mieux impressionner d'entrée, pour pouvoir mettre une pression supplémentaire sur le dos des pirates qui suivraient le premier. Car ce dernier était peut être le plus faible, mais il avait tout de même la grande réputation d'être invaincu et de s'en être sorti dans des situation désespérées, sans subir de blessures trop graves. Ce mythe s'arrêterait aujourd'hui, c'était une évidence. Le commandant Tsume, car tel était son prénom, m'avait même demandé si il y avait un bon resto à Jaya.

- Je pense qu'on réussira à trouver un resto pour que tu puisse manger, le temps que j'aille chercher des infos sur notre type. Il y a un excellent restaurant où le poisson est à l'honneur, en périphérie de la ville. Je n'ai pas trop faim, mais je te propose de nous y rejoindre quand le soleil se couchera, après avoir récolté des infos, pour avoir l'effet de surprise de notre côté.

C'est sur ces derniers mots que nous arrivions enfin à l'entrée de la grande ville principale de Jaya. J'entrais donc dans un hôtel et louais une chambre, puis je montais y déposer mes affaires qui pouvaient signaler mon appartenance à la Marine. Je descendais alors dans la rue et commençais à faire la tournée des bars, demandant des infos sur Mebamael à chaque bar. Jusqu'à ce que je tombe sur une bande de pirate en manque de combat, au beau milieu de la rue. Les trois jeune rookies me foncèrent dessus avec une envie d'en découdre impressionnante. J'avais sur moi un sabre afin de proposer un duel à Mebamael, un appât en quelque sorte. Il arrivèrent avec leurs sabres et lancèrent simultanément leurs coups. Un soru m'éloigna de l'endroit de où j'étais. Trois aiguilles les clouèrent au sol, en leur coupant les tendons. Personne ne comprit ce qui s'étais passé, mais des pirates s'écartèrent désormais de mon chemin. Je finissais ma tournée par un bar lugubre. En entrant, j'y reconnaissait mes quatres cibles, la première étant assise au bar.

- Mebamael, viens m'affronter ce soir sur la place publique.

Sa seule réponse fut le geste de dégainer son sabre, qui m'indiquait que le combat était accepté. Je retournais donc flâner un peu dans les rues, et c'était assez drôle de voir les gens s'écarter sur mon passage. C'est au moment où un vendeur de journal qui courait les rues me donna un journal avant de s'enfuir que je comprit comment l'information s'était répandue. Je rentrais donc au soleil couchant au restaurant, après avoir lu l'article me concernant, au pas de course. J'allais m'asseoir à la table de Tsume, qui ne m'avait pas attendu pour manger.

- Regarde moi ça Tsume : J'ai botté le cul à trois rookies et me voilà devenu l'un des cinq pirate les plus dangereux de l'île. Ils sont vraiment débiles ces pirates. Bon j'ai débusqué le sabreur, on a rendez-vous avec lui ce soir sur la grande place. Il vaudrait mieux y aller de suite, et tu as déjà dû manger assez....

Ma dernière phrase était en rapport au nombre d’assiettes empilés à côté de lui. Je me levais et allais à l'hôtel récupérer mes affaires, et surtout ma cape de la Marine. Ensuite, je retournais auprès de Tsume, et nous partîmes ensemble vers la place. Arrivés aux abords, nous examinâmes la situation depuis les toits, cherchant les failles du système. Une sorte d'arène avait été installé pour accueillir le combat, et pour faire patienter en attendant mon arrivée, on avait fait débuter des combats de moussaillons.

- Ils ont préparé un vrai tournoi... Ils ont dû prévoir autre chose... Allons-y !

Je me projetais d'un Soru au centre de l'arène. A la vue de la cape sur mon dos, la clameur des spectateurs se tue, puis l'un d'entre eux cria que j'avais réussi à abattre un Lieutenant, et que Tsume avait vaincu un Commandant. Ils étaient vraiment d'une stupidité sans bornes. Mebamael entra en course, et avec lui la troisième étoile de l'île. Son nom était Grind J. Black, et c'était un de mes ennemis héréditaires. Je faisais un clin d'oeil à Tsume pour lui indiquer que la seconde cible était pour moi. Grind, un ancien compagnon qui avait osé trahir ma confiance, et tuer tous mes amis.

- Grind !!!!

- Zenko !!!

Le combat allait être féroce !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu ! Mar 2 Avr - 10:03



... Un adversaire trop sûr de lui ...


Mon compagnon de mission semblait trop sérieux et décider à la faire un peu solo. Tant mieux pour moi, je pouvais aller manger. Tandis qu'il prenait sa route, je rejoignais le dit restaurant avec un large sourire. Sur place je commandais un tas de plats de poissons différents. Je me régalais je ne savais plus quoi choisir tellement que j'avais commandé. Les gens du restaurant me regardait avec grand sourire. N'imaginant pas une seconde, un chat mangé tout ça. Je commençais donc à dévorer les poissons qu'on m'avait donné. Un par un ils étaient engloutit sans distinction, c'était trop bon pour attendre le Lieutenant. Soudain, un pirate entrait en étant un peu paniqué. Il avait vu un monstre abattre trois pirates sans efforts. Je me mettais à rire aussitôt, ce qui attirait son attention. Il se pointait devant moi et posait son sabre sur la table. Tout en continuant de manger j'avais sorti mes griffes et en remontant mes lames vers sa gorge je tranchais ses vêtements de haut en bas. Il courait pour sortir, sans même demander son dû. Le restaurant reprenait ses activités, sans même se soucier du pirate ou de moi. Cette ville semblait habitué à ce genre de rapport de force. Surement qu'ils étaient envahit de pirate prêt à en découdre.

Une fois mon repas terminé, Zenko faisait une apparition. Il semblait avoir trouvé deux trois infos intéressantes. Il me suggérait que j'avais assez mangé... sérieux ? Pfeuh, il y a des limites quand même. Je veux bien être gentil, mais on ne me dit pas quand j'ai fait terminer de manger. Il est fou celui-là. Je soupirais et je passais sur cette remarque pour le suivre. Payant bien sûr l'addition au patron avant mon départ. Il avait donné rendez-vous au pirate primé sur la place. C'était très cliché comme lieu. Sans oublier que les pirates semblaient nous prendre pour des pirates. D'après les dires de Zenko, c'est ce qu'il avait lu dans le journal.

Une arène avait été installé pour patienter, surement en nous attendant. Zenko descendit pour faire face à nos adversaires qui n'était pas venu seul. Il y avait bien sûr le sabreur Mebamael, mais un autre qui semblait connaître le lieutenant. D'ailleurs ce dernier me fit un clin d'oeil, surement pour s'en occuper. Moi ça me convenais parfaitement, j'étais ravi de pouvoir en découdre avec un sabreur. Je m'écartais de Zenko en marchant doucement vers ma cible pour lui faire face. Il semblait rire et ne pas me prendre au sérieux. Il s'exclama fièrement.

-Hé je croyais que c'était toi mon adversaire ! Pourquoi je dois affronter ton animal de compagnie ? Je m'occupe du matou et je te fais ta fête.

Je sortais aussitôt mes griffes ce qui attirait rapidement son attention. J'étais sérieux avec un regard noir, je n'apprécie pas de me faire insulter d'animal de compagnie. Je me ruais sur lui avec rage, il ne pouvait que parer mes coups. Ils étaient nombreux et rapides, il semblait avoir du mal à tenir la cadence. Il réussissait à se reculer assez pour m'échapper. Je voyais le doute dans son regard, je l'avais surpris. Il ne s'attendait certainement pas à ça. Il tentait une offensive, mais je le bloquais et je lui lacérais la cuisse. Il devenait fou de rage, il hurlait comme un débile en m'insultant. Puis il sortie une étrange petite bombe qu'il me jeta. Un écran de fumée épais nous englobait tous les deux. C'était donc sa technique pour sortir victorieux de ses combats. L'épaisse fumée empêche toute visibilité. Je décidais de le provoquer un peu.

-C'est ça les sabreurs de Grand Line ? Pfeuh, laisse-moi rire... Tu ferais mieux de retourner jouer ailleurs avant que ça finisse mal... Sache que je ne suis pas obligé de te ramener vivant...

Mes provocations avait fonctionné, il râlait et sa respiration s'était accélérée. Il utilise sa technique sur le mauvais adversaire. Ce genre de stratagème fonctionne probablement sur un humain, mais je suis un chat. Le manque de visibilité n'est pas un problème pour moi. J'ai l'ouie fine et le regard perçant. Il ne m'échappera pas. Je localisais ma cible, ce qui n'était pas très difficile. Il était bruyant et il empestait à cent kilomètres. Je prenais de la vitesse et je bondissais. Je passais au-dessus de l'épais brouillard. Les autres pirates tentaient de prévenir leur camarade, mais c'était trop tard.

Dragon Driller (Dragon Foreur)

Spoiler:
 

Je retombais sur lui en tournant sur moi-même à une vitesse impressionnante. La fumée se dissipait pendant ma rotation. Mebamael n'a pas eu le temps de comprendre, il ne pouvait voir que la gueule d'un dragon. Je le lacérais sur tout le corps avec violence. Lorsque le brouillard se dissipa, les hommes étaient horrifiés. Sous leur yeux le corps lacérer et en sang du pirate primé. Je me tenais au-dessus de son corps avec un large sourire. C'était bien trop peu pour moi, je voulais plus. Quelqu'un de plus fort, là ce n'était que du menu fretin. Un sabreur de seconde zone, rien d'autre. Ceux qui font l'erreur de me sous-estimer finissent toujours de la même façon. Il aurait prit ce combat au sérieux, il aurait eu une petite chance. Seulement voilà, on ne prend jamais le chat au sérieux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu ! Ven 5 Avr - 18:15

Une pluie intense battait le sol de l'île où ma vie avait basculé. Je m'étais rendu à l'endroit où quelques années plus tôt j'avais perdu mes seuls amis. Cette histoire est antérieure de deux ans à mon combat avec Grind D. Black. Cette histoire explique comment j'en suis venu à haïr cet homme, du plus profond de mon être. Je ne m'était pas rendu seul sur le lieu de mort de mes amis. J'avais avec moi un vieux compagnon de la Marine, et son nom était Grind, Grind D. Black. Il était là le jour où tout avait dérapé, en tant qu'auxiliaire de liaison avec le poste de commandement. Nous étions depuis des amis très soudés l'un à l'autre. Nous étions venus nous recueillir lorsqu'il abattit tous les hommes qui nous accompagnaient. Un combat entre lui et moi s'engagea alors, et bien que je perdit ce combat, je lui laissais en souvenir sa qualité de borgne. J'avais apprit en ce funeste jour qu'il avait comploté contre mon unité.

Mais aujourd'hui, après avoir longuement réfléchi sur ce qui avait pu se passer pour le faire changer de camp, j'en avais déduis qu'il avait été forcé à trahir la Marine. Etr j'allais le savoir, grâce à ce combat. Il s'était jeté contre moi, avec tout le talent de sabreur qu'il possédait. Mais des mois d'entraînement m'avait rendu plus fort que lui. Mes lames bloquèrent rapidement ses coups, et les suivantes l’envoyèrent au tapis. La rage décuplait ma puissance, et il fut bientôt incapable de se défendre contre aucune de mes attaques. C'était une défaite totale qu'il venait d'encaisser, et c'était également le cas de Mebamael. Je rejoignait Tsume, et c'est là que la situation dérapa. Un personnage qui n'avait rien à faire là débarqua au beau milieu de l'arène. Nos chances de victoires étaient approximatives de zero, et je le savais.

- Zenko, je vois que tu à survécu à notre rencontre sur Karakuri. Cela ne m'étonne pas de toi, mon cher ami !

Pourquoi Ultio, le Vice-Capitaine des Techno-Anarchia, était-il venu sur cette île de malheur ?! Je savais pertinemment que nous n'avions plus aucune chances de victoire. J'étais prêt à l'affronter de nouveau.

- Tsume, notre seule chance réside dans la fuite, sinon nous somme des hommes morts. Cours pendant que je le distrait !

Bien évidemment, c'était impossible que nous sortions indemne de cette île. Je me préparais à combattre quand un homme arriva, un allié pour tout dire, et un allié de taille. Il nous dépassa et continua à avancer vers Ultio. Cette homme je le connaissais, c'était mon père. Il attrapa le pirate et d'un seul coup le mis hors d'état de nuire. Puis il se tourna vers nous. Sa prestance était inimaginable, et j'avais des sueurs rien qu'en sa présence, qui ne m'avait pourtant jamais gênée. Il nous imposa le garde-à-vous, et nous dûmes obtempérer. Puis il nous confia une mission importante :

- Attrapez cet homme, et forcez le à se rendre devant la justice ! Vous le trouverez à l'autre bout de l'île. Bonne chance !

C'était un ordre, et nous ne pouvions y déroger.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu ! Ven 5 Avr - 21:22



... Trop d'invités ...


Je regardais Zenko en terminer avec son combat. Son ennemi n'avait pas fait le poids face à lui et il semblait bien le connaître. Cette mission ressemblait de plus en plus à un règlement de comptes. Zeno semblait avoir pas mal d'ennemi et au final, je me retrouvais au centre de toute cette affaire. Les choses se corsaient un peu lorsqu'un autre individu fit son entrée. Un pirate bien plus fort que les deux autres. Une fois de plus, notre nouvel adversaire était bien connu du Lieutenant. Ce dernier me conseillait même de fuir. Pfeuh, c'est inacceptable d'entendre ça de la part d'un Lieutenant de la Marine. Depuis quand les Marines fuient la queue entre les jambes ? De plus, je suis un sabreur, je vais toujours à l'affrontement. Je ne comprenais pas la réaction de cet humain. Même s'il était fort, à nous deux nous pouvions le battre. J'allais lui prouver, je ressortais mes griffes, mais lorsque je m'avançais, un autre homme apparaissait. Vu la réaction de Zenko, il le connaissait aussi. C'était étrange toute ces connaissances au même moment. Je commençais à croire qu'il avait prit cette mission pour des raisons personnelles. L'homme qui débarquait envoya l'autre au tapis sans effort. Ensuite il se postait devant nous et nous mettais au garde à vous. Je montrais les crocs, mais je m'exécutais. J'ignorais qui il était et je m'en foutais, on ne débarque pas comme ça dans une bataille. Marre des gros durs qui me pique mes adversaires. Je faisais tout pour garder mon calme, mais lorsqu'il nous donnait un ordre, j'ai vu rouge. Heureusement, l'espace d'une seconde je me suis repris. Sur mon visage on voyait bien que j'étais énervé. Ce gros taré se pointe, dézingue l'autre et nous donne un ordre...

-Pfeuh, je crois que ce n'est pas du pirate que je vais trancher aujourd'hui...


Je disais ça dans ma moustache, même pas sûr que Zenko l'ai entendu. Je suivais quand même le Lieutenant pour rejoindre notre nouvelle cible. Un tas de questions me démangeait. Je ne savais pas pourquoi il s'exécutait de la sorte devant ce type. Il n'avait pas décliner son identité et encore moins son grade. Cette histoire commençait vraiment à sentir mauvais. Il me manquait beaucoup de réponses et je n'aimais pas ça. Zeko Gujin avait intérêt à me dire ce qui se passe sur cette foutue île. Dans ces moments-là je ne suis pas très patient. D'abord, il veut fuir, ensuite les deux autres abruties. J'étais fou de rage, je n'arrivais pas à me calmer. J'attendais, histoire de me calmer un peu, mais c'était difficile. J'aurais aimé mettre une raclée à ce pirate pour montrer ce qu'est un vrai Marine. Fuir... C'était bien la première fois que j'entendais ce genre d'absurdité. Bon, je prenais sur moi pour cette fois. Je me disais qu'il avait surement une bonne explication, même si c'est difficile à croire. Toute cette affaire sent le poisson pas frais et j'aime pas, je préfère un bon petit poisson fraichement pêcher, un délice.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu ! Sam 6 Avr - 10:53

Nous étions sur le chemin, et ayant observer la rage qui animait mon ami le chat, je décidais de m'arrêter et de tout lui expliquer correctement.

- Tsume, je me dois de t'expliquer pour quelle raison je suis sur cette île, et qu'est-ce qui m'a poussé à demander une retraite immédiate. L'homme que nous avons vu est un poisson que nous ne pouvons pêcher, en tout cas pas à notre niveau. Et le problème, c'est que ce n'était qu'un sosie de l'original. Cet homme, je l'ai rencontré sur Karakuri, où il a réduit à néant la ville en l'espace de quelques heures, avec l'équipage qu'il seconde, composé de cinq personnes seulement. J'ai moi-même failli y laisser la peau, et j'ai perdu trente-huit valeureux soldats, qui étaient pourtant expérimentés. Seul douze d'entre eux sont rentré dans leurs foyers. Je m'en voudrait toujours, et c'est quand j'ai appris qu'il étais ici que j'ai voulu venir, pour ne serait-ce que l'espionner. Je ne savais pas que c'était un des hommes qu'il entraînais et envoyais dans tout Grand-Line semer la discorde. La seconde personne à être arrivée est mon père, le colonel Gujin, et je ne savais pas qu'il allait venir. J'ai néanmoins vu clair dans son jeu. Il nous écarte d'un combat énorme, et c'est en sentant sa présence que j'ai demandé une fuite. Nous allons y retourner et battre le vrai Ultio, qui a dû se signaler maintenant. Ah oui, au fait, voilà ce que j'ai pu récupérer pour toi.

Je sortais alors de ma poche une multitude de poissons grillés que j'avais dérobés en cours de route. Je laissais Tsume les manger et je constatais qu'il était soulagé d'entendre la vérité sur l'histoire. Jamais je n'aurais écarté un sabreur d'un défi, l'ayant moi même été quelques années plus tôt, avant de manger un fruit du démon. Je me préparais psychologiquement au combat que j'allais mener. Il serait dur et je le savais pertinemment. J'entendais déjà les explosions qui me parvenaient depuis le village. Ce combat serait vraiment décisif et si nous le gagnions, nous serions certainement promu à un grade supérieur, de part notre combat épique contre un adversaire d'un tout autre niveau. Tsume vint enfin à bout des poissons, et je le laissais peut-être un peu digérer, en profitant pour faire un somme. Un rêve, où plutôt un cauchemar s'installa de suite. Je voyais les douze hommes sauvés de l'île maudite massacrés un à un par le démon qu'était Ultio. Nous mettrions fin à cette menace qu'il représentait. Je me levais et m'avançais vers Tsume, en lui tendant la main, pour lui déclarer :

- Prêt à faire le combat de ta vie mon ami ? Si nous gagnions, laisse moi t'inviter dans un resto de poissons.

Quelques minutes plus tard, nous remontions l'avenue principale de la vile de Jaya. Un grand combat avait débuté, et les pirates de seconde zone s'étaient mis à l'abri. Et c'est là que je le vis, mon ennemi terminant mon père d'un coup surpuissant. Mais il n'était pas sorti indemne d'un combat avec le colonel Gujin, et quand il nous vit, il s'abstint de sourire, sa force grandement diminué, bien que toujours supérieure à la nôtre, ne lui permettrait pas de survivre au deuxième assaut. Des Marines allaient se déployer mais je leur demander de récupérer mon père et de l'emmener au poste chirurgical le plus proche possible. La force de mon pouvoir réside dans le soutien que je peut procurer, où bien la puissance de mes lames. Mais quand j'utilise les deux en même temps, la fatigue l'emportant bien souvent, mais l'adversaire est mis au tapis. Je commençais donc par allumer un cigare, mettre les mains dans les poches et envoyer une myriade de Lames. Il commença à les dévier, mais il reculais au fur et à mesure. Il était temps pour Tsume de rentrer en jeu, et il le comprit immédiatement. Lorsqu'Ultio suata en l'air pour se dégager, je lui envoyais des lames dans tout les sens, et au moment où il finit de parer, il reçut une autre attaque. Le combat était bien parti !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu ! Lun 8 Avr - 16:36



... Révélation et enfin de l'action ! ...


Voyant que je bouillonnais de l'intérieur Zenko se mit enfin à table. J'eus droit à toute l'explication, enfin ! Plusieurs informations avaient été lâché. Tout d'abord, l'homme qu'on avait rencontré était un pirate redoutable, mais surtout violent. Deux raisons pour lesquelles nous devions l'arrêter. Ensuite, l'autre homme était son père, un Colonel. Pfeuh, un simple colonel qui se la joue comme ça ? C'est ridicule, la prochaine fois je lui fais ravaler son arrogance. Ce n'est pas un vulgaire pirate qui va me faire peur. Je n'ai pas reculé jadis face à des adversaires plus fort, je ne vais pas reculer aujourd'hui. Mes lames ont soifs de sang et j'espère bien qu'elle vont pouvoir se servir. Il concluait en me donnant des brochettes de poisson. Je les prenais et je les mangeais, mais je ne lui pardonnais pas pour autant. Malgré tout, il voulait tout de même retourner l'affronter et c'était tant mieux. Il n'avait pas complètement perdu l'esprit.

-La prochaine fois ne fuis pas... Quel que soit ton adversaire Zenko Gujin, affronte-le. Tu préfères mourir en combattant ou en fuyant ? Je te laisse réfléchir là-dessus.

Pour moi la réponse était évidente, je ne veux pas arriver aux portes de la mort en ayant des regrets. Je veux que la Déesse Setsune soit fière de moi lorsque j'arriverais. Le lieutenant en profitait pour faire une petit sieste, tandis que moi j'attendais. Je ne comprenais pas, je voulais y aller tout de suite. Pour cette fois je lui faisais confiance, mais je commençais à perdre patience. Une fois son petit somme très agité de terminer on se mettait en route, enfin !

Lorsqu'on arrivait dans la rue principale de Jaya, un combat se terminait. Le Colonel Gujin était à terre et l'immense cloche de la ville sonnait, comme pour annoncer sa mort. Voilà ce qu'il en coûte de voler la cible de quelqu'un d'autre. Personne ne doit s'interposer entre un sabreur et sa cible. Il n'était pas à la hauteur, voilà tout. J'allais donc montrer à Zenko ce dont je suis capable. Rien ni personne ne me résiste quand je suis dans cet état. J'ai été privé de mon adversaire et je dois maintenant l'affronter affaiblit. Pfeuh, c'est d'un ridicule. Le lieutenant envoyait l'offensive et pendant que la cible esquivait je me ruais vers lui avec les griffes. Il esquivait une nouvelle fois, mais Zenko le touchait en plein vol. Ceci ne le déstabilisait pas et il tentait de s'en prend à moi juste en dessus. Voyant que je me protégeais, il se servait de moi pour se propulser vers Zenko. Je tapotais dix petits coup de pattes rapidement et je me retrouvais devant Zenko.

Soru

Spoiler:
 

Je venais d'utiliser le Soru et lorsque notre cible croyait pouvoir abattre un de nous deux, je lui lacérais le bras gauche. J'aurais dû faire plus de dégâts, mais il réussi à en esquiver une partie. Il était très douer pour esquiver les attaques. Seulement moi, je suis très doué pour toucher ma cible. Je n'ai pas passé autant de temps sur les Blues pour faire de la figuration sur Grand Line. Notre adversaire était surpris, c'est pour cette raison qui se relevait en pestant.

-Foutu matou ! Je vois que tu sais t'entourer Zenko... mais ça ne changera rien, je vais vous envoyer tous les deux au même endroit que ton père !
-Surveille tes paroles Pirate... Tu es encore en vie grâce à celui que tu as mis au tapis, sans lui et Zenko je t'aurais surement saigné !

J'affichais un large sourire et mes yeux rouges brillaits presque dans le noir. J'étais prêt pour le second round et notre adversaire semblait déstabiliser. Il connaissait bien Zenko, puisqu'il l'avait affronté. Moi il ne me connait pas, il ne sait pas ce dont je suis capable. Je suis certes de la Marine, mais en tant que Sabreur je prends mes combats au sérieux. Lorsque je combat, c'est jusqu'au bout et mes adversaires finisse en sang. Le pirate se ruait sur moi, plein de rage. C'était la réaction souhaitée. La blessure que je lui avais infligé n'était pas très handicapante, mais mes paroles l'avaient touchés. Il était plus rapide et plus puissant, mais il se focalisait sur moi. Je tenais mon adversaire sans mal avec mes griffes. Il ne faisait que ce ruer sur moi avec colère, sans aucune technique. Je faisais un bref signe à Zenko pour qu'il en profite et qu'il attaque.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu ! Dim 21 Avr - 9:04

Le combat ne pouvait pas mieux se dérouler que de cette manière, car une fois Tsume lancé dans un assaut destructeur, rien ne semblait plus capable de l'arrêter. Il était véritablement puissant, et je me sentait content d'avoir un coéquipier tel que lui. Mais il ne pouvait avoir le dessus seul dans ce combat malgré les paroles prononcées au début de l'affrontement. Je méditais sur les paroles qu'il m'avait adressées, et je regardais le combat d'un oeil furtif. Est-ce que je voulais mourir en tant que fuyard ou bien en tant que combattant ? La question ne se posait pas, et la panique s'était emparée de moi à un moment où elle n'aurait pas du. J'étais un membre de la Marine, un officier qui plus est, et en tant que tel je devais montrer l'exemple aux soldats. Tsume m'avait remis dans le droit chemin, à un moment où le désespoir m'avait envahis. J'avais pris une résolution : Poursuivre les Techno-Anarchia et les faire chuter du trône de la liberté. Il était d'ailleurs temps de le faire, en achevant leur vice-capitaine. Je générais une lame gigantesque, mais d'une beauté égale à sa longueur. Je la levais haut dans le ciel, et la l'envoyais droit vers l'ennemi qui venait de prendre un temps de pause. Tsume venait alors à ce moment là de me faire un signe pour m'indiquer une attaque immédiate. La lame vint pourfendre notre adversaire d'un seul coup, lui arrachant la vie en brisant sa côte et le reste de ses os, en lui déchirant la peau de façon violente.

Une onde de choc se fit sentir quand ma lame toucha le sol, et quelques bâtiment en bois craignirent l'envol. Je venais de montrer ma puissance à l'île toute entière, en écrasant d'une seule attaque l'homme le plus dangereux de l'île. Une telle technique serait retenue par les pirates qui m'avait observé ce jour là. Ils retiendraient le nom de deux hommes, Tsume Azakeri et Zenko Gujin. Mais cette lame m'avait non seulement pompé toute mon énergie, mais en plus de cela, des plaies béantes s'ouvrirent sur mon corps. Je tombais au sol, et avant de sombrer dans le sommeil douloureux qui m'attendais je lançais ma réponse au chat commandant qui me faisait face.

- C'est en combattant que je mourrais !

Un balancement me réveilla, j'étais sur le Navire de la Marine venu nous chercher, dans ma cabine pour être plus précis. Je me levais et sortais au dehors. On demanda un garde à vous, et un soldat vint me chercher avant que je ne descende sur le pont. Il me mena au centre de commandement du Navire. En route je lui avais demandé combien de temps j'avais mis à me remettre. Il avait parlé d'environ une semaine. Une semaine ?! Et bien si au bout d'une semaine je sentais encore les effets de ma lame gigantesque, c'est que c'était une technique dangereuse pour mon corps, que je ne devait utiliser qu'en cas d'extrême danger. J'arrivais donc devant l'homme au nom de Homs, et au grade de Contre-Amiral. Il me fixa longuement avant de parler.

- Votre père est mort à la suite de ses blessures, et c'est pour cela, et suite à vos exploits sur Grand-Line, que nous avons décidés de vous confier le commandement de la base G8, avec toutes les responsabilités que cela implique. Mais avant cela, je souhaite vous donner trois objectifs à remplir. Le premier est une mission assez compliqué, qui vous enverra derrière une des principales lignes de front de la Marine contre les Révolutionnaires. le second, si vous passez le premier de manière assez discrète, sera de commander une division entière de Marine sur ce front pour enfoncer la défense révolutionnaire. Et ensuite revenez à la base G8. Vous serez promu si vous réussissez ces trois objectifs.

- Si ma liberté n'est pas compromise avec ce poste, j'accepte.

- Vous jouirez de la plus grande liberté qui soit une fois aux commandes de la base.

- Mon Contre-Amiral.

Je claquais les talons et sortais de son bureau. Et nous étions arrivés à proximité d'un grand navire de guerre, où des peintures avaient été réalisées, indiquant de joyeux : "On arrive les révos !". C'étais donc le Navire destiné à m'emmener. Je montais à son bord.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu ! Lun 22 Avr - 7:51

Titre du RP
Moi & lui



Le combat était acharné, j'avais peur que le Lieutenant oublie l'objectif. C'est souvent le cas lorsqu'on est trop impliqué dans un combat. Je le sais bien. J'ai souvent combattu pour des causes personnelles. Je faisais face à l'ennemi et lorsque je faisais signe à Zenko j'espérais qu'il agisse en Lieutenant et non en poltron. Il utilisa son pouvoir de Fruit du Démon pour créer une gigantesque lame qui s'écrasa violemment sur l'ennemi. L'effet de surprise et la puissance l'avait achevé. De toute façon, c'était moi ou Zenko qui allait l'achever. Le pirate s'écroula et la bataille était terminée. Nous avions prouvés une fois de plus que la Marine était présente. Je n'eus pas le temps de profiter de cette victoire, Zenko s'écroulait. Il semblait lacérer de toutes parts. Les Fruits imposent des contreparties plutôt violentes. C'est pour cette raison que je préfère m'en remettre aux lames. Il n'y a qu'à une lame à qui je peux faire confiance. Les derniers mots du Lieutenant avant qu'il s'évanouisse étaient tout à son honneur. Il avait enfin compris le sens de mes paroles. Un sourire s'affichait sur mon visage et je l'emmenais avec moi pour le faire soigner. Une escouade de la Marine m'accompagnait et on croisait quelques pirates. Aucun n'a osé bouger ou faire un mouvement brusque. La peur se lisait sur leur visage, mais ce n'était là que de simples sbires. On arrivait enfin dans le navire et je rencontrais le Contre-amiral Homs après avoir déposé Zenko à l'infirmerie.

-Commandant Azakeri... Je vois que vous êtes à la hauteur de votre réputation. Merci d'avoir ramené le Lieutenant en vie et surtout de votre aide précieuse sur cette mission. Les rumeurs qui vous voient gravir les échelons de la Marine ne sont pas exagérées... J'espère bien vous revoir un de ces jours Commandant.
-Grand Line n'est pas si grand et là où il y a de l'action, je suis là... Donc on se reverra surement, pourriez-vous me déposer sur la prochaine île Contre-amiral ?
-Vous ne voulez pas attendre le réveil du Lieutenant ?
-Je lui ai dit tout ce que j'avais à lui dire sur le champ de bataille... On se reverra surement lui et moi.

Je saluais le Contre-amiral et il me saluait à son tour. Dans la journée il me déposait dans une petite île tranquille. J'avais de nouveau rempli ma mission et j'attendais la suivante. Grand Line était un endroit redoutable, mais c'est ça qui fait tout le charme de cet endroit. J'aime pouvoir me confronter aux meilleurs. J'espère même un jour recroiser la route de ceux contre qui j'ai perdu sur les Blues. Depuis mon arrivée sur Grand Line j'étais décidé à m'imposer au sein de la Marine. Je voulais leur montrer à tous que je ne suis pas qu'un vulgaire animal. Mes projets étaient nombreux et certains complètement fous. J'avais le courage nécessaire pour tous les réaliser. Quand j'y repense, tout à bien changer depuis le début. C'est assez amusant d'ailleurs. Qui aurait cru qu'un jour j'adhère à la cause de la marine. Moi le sabreur qui ne voulait qu'une chose : Combattre les plus forts. Me voilà maintenant un Marine prêt à tout pour arrêter les Pirates.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aller se divertir un petit peu !

Revenir en haut Aller en bas

Aller se divertir un petit peu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Jaya-