AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Mer 27 Mar - 10:11

Mission diplomatique à West Blue
Tsume & James

Comment a commencé cette mission déjà... J'étais en poste dans une petite ville de West Blue, je terminais une mission. Au moment où je m'apprêtais à rentrer, j'ai reçu un appel. Je devais rejoindre la ville de Bridge Town. D'après l'appel j'étais le Caporal le plus près de cette ville. J'acceptais cette nouvelle mission et je prenais la mer. Le Marine m'avait fait un rapide résumé de la situation. Il semblerait qu'un grand nombre de personnes soient mécontents face à la politique du gouvernement. Hausse des taxes, politique ou même prohibition. Les raisons semblent nombreuses pour pousser les habitants à la révolte. Cette situation dure déjà depuis plusieurs mois. Ce qui inquiète la Marine, c'est que les manifestants sont de plus en plus violent. Des émeutes éclatent parfois aux quatre coins de la ville. La milice de la ville n'est pas de taille si la situation venait à s'envenimer. De plus, ce serait mal vu si une ville sous contrôle de la Marine se laissait débordé. C'est pour cette raison que j'ai été envoyér sur place. Je devais prendre contact avec le Lieutenant Marshall. Une nouvelle mission, un nouveau compagnon de route. Enfin, je devais faire attention... La dernière fois que j'ai voulu être sympathique avec un supérieur, je me suis fait engueuler. Ils se prennent vraiment trop au sérieux dans la Marine. J'espérais tomber sur quelqu'un de plus cool et pas un nouveau bourrin à fond dans le respect et tout le blabla protoclaire... protocolaire... Un truc dans ce genre-là.


Après plusieurs heures de navigations, nous arrivions enfin à Bridge Town. C'était une ville magnifique. Je n'avais encore jamais vu ça. Cette ville ressemblait à un pont. Plus exactement, elle était construite sur un pont. C'est ce que m'expliquait l'un des matelot de l'équipage. Au départ ce n'était qu'un immense pont. Un immense marché était organisé toutes les semaines. Les marchands commencèrent alors à s'installer. Le temps passa et ce pont se transforma. Aujourd'hui, c'est une grande ville radieuse. On a même du mal à croire que cette ville soit en proie à de telles affaires. Dans un sens je comprends tous ces gens. Interdire l'alcool... ils sont fous, c'est normal qu'il manifeste leur mécontentement. Nous arrêtions au port et notre arrivée était bien sûr remarqué. La population nous regardait d'un mauvais oeil. Ils étaient déjà tous au courant. Le bruit courait depuis quelque semaine. Des officiers de la Marine avait été désigné pour régler le problème en douceur. C'est d'ailleurs ce qu'ils m'ont répété à plusieurs reprises "en douceur". Nous devions régler ça dans le calme pour éviter les débordements. Cette situation était tout de même délicate, les gens semblaient nerveux. Toute la population était inquiète et on nous lâchait dans l'arène.

Je n'avais qu'un rapide descriptif du lieutenant que je devais rencontrer. Je cherchais donc dans le port pour le trouver. Une fois une bonne dizaine de tours dans le port, un homme correspondait à la description. Heureusement que j'avais retenu ce que m'avais dit le Marine. Sans quoi, je serais surement encore en train de chercher. Je me serais surement perdu et je serais mort de fin... quel triste fin. Tout, mais pas ça... je préférerais même me faire dévorer par des limaces, que mourir de faim. Je m'approchais doucement vers le Marine, puis je tentais de m'adresser à lui avec beaucoup de conviction et de sérieux. Un peu trop même.

-Euh... Lieutenant Marshall ? Je... Ah oui, je suis le Caporal Azakeri. Je crois que c'est moi, qui est en équipe avec vous sur la mission... ici... dans cette ville.

J'avais envie d'exploser de rire, mais je me retenais en serrant les crocs. J'avais vraiment été ridicule en m'adressant à lui. Un sérieux sur jouer et hésitant. Je reprenais mon sérieux lorsque je distinguais son sabre. Tout comme moi il était un sabreur. Un large sourire s'affichait sur mon visage, cette fois je n'ai pas réussi à le retenir. J'étais content de trouver un nouveau sabreur. Les détenteurs de fruit sont cool, mais pour moi ce ne sont que des saltimbanques. Si la maîtrise de ce genre de pouvoir est difficile, sabreur demande bien plus d'entraînement. Il y a plus de mérite à manier parfaitement une lame. En tout cas, c'est ce que je pense. Puis au moins, moi je ne risque pas de couler à pique si je tombe à l'eau. Même si dans mon cas je n'aime pas l'eau, ce n'est pas le sujet.

La ville de Bridge Town semblait gigantesque. Bien plus grande que ce que j'imaginais. Deux officiers étaient un peu dérisoire et j'espérais que mon supérieur soit plus organisé que moi. Manquerait plus qu'il me pose des questions... Je ne sais pas quel genre de questions, mais je ne pourrais pas répondre. Je ne suis pas doué en diplomatie, je ne vais pas savoir quoi dire. Il ferait mieux de remettre l'alcool, au moins les gens feraient la fête plutôt que du bordel. Enfin bon, je ne connais rien à cette ville, j'ai même oublié la moitié de la mission. De plus, je commençais sérieusement à avoir les crocs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Mer 27 Mar - 16:07

















❝MISSION DIPLOMATIQUE A WEST BLUE ❞
« Les opprimés en révolte n'ont jamais réussi à fonder une société non oppressive.»




Encore un appel ? Je hais le son de ce foutu escargot-phone. Le quartier général m'envoie encore en mission. Plongé dans le carnet de voyages et autres différentes notes de mon père, j'avais découvert un monde décris là dedans que je ne pouvais pas soupçonner. Le Nouveau Monde à l'air terriblement passionnant et d'une violence incroyable. J'avais perdu la notion du temps, je ne savais pas combien j'avais passé dans la petite maison de mon père que j'avais hérité après sa mort honorable. Sortir me ferais du bien, me dégourdir les jambes rencontrer du monde, taper sur la gueule des méchants...

Ma mission était cette fois sur West Blue, on m'avait prévenu qu'un caporal me seconderait. Le voyage entre south et west blue fût presque calme, à l'exception du petit accident avec un oiseau géant qui avait déchiré la voile en la percutant, l'équipage du navire marchant avait accepté de me prendre à son bord en contrepartie je devais les protéger des éventuels attaque pirates. Après une semaine de voyage l'île de Bridge Town était à proximité, notre arrivée sur le port ce fît en fin de journée, j'étais arrivé un jour en avance sur la date de rendez-vous avec ce fameux caporal.

Une fois le pied-à-terre, je me dirigeais vers une auberge, je dînai et pris... un jus d'orange... Et oui apparemment on a interdit l'alcool dans cette ville, une directive fait pas le Maire de la ville. Demain j'irais lui botter le cul. Quelle connerie même plus le droit d'être ivre. Je comprends que les gens foutent le bordel, il y a quelques années de ça, je n'étais qu'un vaurien et j'aurais fait bien pire que de manifester. D'ailleurs la milice et police de la ville était un peu partout dans les ruelles et ils avaient aussi pas mal de dégâts, barricades brûlés vitres brisés, pavé arraché du sol, tout cela sentait la révolte populaire sur le point d'exploser. Je comprends le point de vue des citadins, les taxes directes et indirectes sont réellement hautes, mais ma mission en tant que marine était de trouver un compromis le plus pacifique possible.

Je me mis au lit après avoir fumé une cigarette magique qui rendit ma nuit très étrange enfin surtout mes rêves. J'étais Sachouxrave du bourg Palette avec une espèce de souris jaune qui répète son nom en guise de cri un truc du genre « Pikachute». Enfin bref après cette nuit étrange, je décidais qu'il était temps que je me calme sur la fumette. La tête dans cul, le cul dans le brouillard, je me dirigeais de bon matin vers le point de rendez-vous avec le caporal. J'entendis alors sur la place de la mairie. Puis un chat venu dans ma direction il avait une sorte de ciré jaune de pécheur, sur le coup je cru d'abords que les effets hallucinatoires d'hier faisait encore effet...

« Euh... Lieutenant Marshall ? Je... Ah oui, je suis le Caporal Azakeri. Je crois que c'est moi, qui suis en équipe avec vous sur la mission... ici... dans cette ville »

Il ne semblait pas du tout à l'aise, c'était étrange même pour moi. Je ne réagi pas tout de suite, c'était trop formel à mon goût, trop chiant toutes ses manières.

« Ah, je vois, ravi de te rencontrer, mais appelle moi James, les formalités ce n'est pas trop mon truc d'ailleurs ça semble pas être ta tasse de thé non plus ... »

C'est là que je remarque son sabre accroché dans son dos un sabreur-chat donc ? Intéressant ! Mais avant d'aller voir le maire, il fallait absolument que je mange un truc ...
Je proposai alors au chatporal, d'aller manger un truc sur le stand pas très loin d'où on était. Une fois tous les deux rassasié je m'adressai à mon collègue.

« Je pense qu'on devrait aller voir le maire avant toute chose, histoire qu'on comprend un peu ce qui se passe ici, hier soir j'ai écouté les conversations qui pouvaient avoir et ce que je peux dire, c'est que la situation est sur le point de dégénérer en révolte générale, c'est bien plus grave que ce que nos supérieurs peuvent croire»

On pris alors la direction de l'hôtel de ville, le Maire nous attendait dans son bureau. Je remarquai que l'hôtel de ville était finement décoré que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. C'était bien loin des taudis que j'avais pu voir dans la ville. Moi et le chat attendait dans le bureau depuis deux heures, mais il se fout de qui se con de Maire. Après deux heures et demi d'attente une secrétaire nous a prévenu alors que le maire avait eu un empêchement et qu'il fallait repasser demain.

Comme c'est pratique. Prétendre une situation quand deux officiers de la marine pour exiger des explications sur le foutoir actuel de la ville. Je ne savais pas ce qu'il avait à cacher mais il ne voulait pas que la marine foutent le nez dans ses petites affaires. Je ne savais pas quoi faire continuer l'enquête ?

« Bon je prose qu'on aille dans un bar pour boire... un jus d'orange. » Dis-je d'un air dépité

« Et de décider après de la suite. Ce maire ma foutu les nerfs, ses bureaucrates ... Cela te convient t-il cher collègue !? »





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Mer 27 Mar - 16:45



... un Maire aussi absent que l'alcool ...


Les premières paroles du lieutenant me rassurait. Ce n'était pas l'un de ces hommes qu'il fallait absolument vouvoyer. Cette fois il était tout à fait normal. Même plus que ça, puisqu'il me proposait même d'aller manger. Je le regardais avec de gros yeux ronds et j'acceptais sans hésiter. Une fois un délicieux repas avalé j'étais enfin disposé à travailler. Il manquait un peu d'alcool pour ce repas, mais nous n'avions pas le choix. C'est alors que le Lieutenant Marshall proposait de commencer l'enquête par le Maire. Il était le départ de tout ce bordel, il devait être au courant. Je suivais mon camarade en direction de l'hôtel de ville. J'étais déjà impressionné par la ville malgré le désordre, mais là on pénétrait dans un tout autre registre. Le bureau d'un Amiral faisait pitié à côté. Tout respirait le luxe dans cet endroit et je n'aimais pas ça. On s'installait pour attendre le Maire, qui j'espérais, ne tarderait pas.

Plus de deux heures plus tard un homme venait nous annoncer que le Maire avait un empêchement. Cette affaire était de plus en plus louche. Ce foutu Maire avait quelque chose à cacher. James me proposait de rejoindre le bar pour discuter un peu devant un verre de jus d'orange. Rien que cette idée me déprimait. Pendant qu'on avançait en direction du bar le plus proche je réfléchissais. C'était le début du chaos dans cette ville, mais il devait bien y avoir des meneurs. Surtout, dans ces moments-là une résistance s'installe. J'étais prêt à parier que des bars clandestins devaient exister. Surement habillement dissimuler. J'aurais donné n'importe quoi pour de l'alcool, car une fois au bar, c'était étrange de se retrouver devant un jus d'orange. Maintenant que nous étions installés j'exposais mon idée à James Marshall. Je n'avais pas dit grand-chose jusque là.

-Je ne connais pas grand-chose aux humains, mais les révoltes de ce genre si... Je sais une chose, il y a toujours des meneurs. Dans ce cas précis, je mettrais ma patte à couper que certains ont eu l'idée d'installer des bars clandestins.

Je ne voulais pas faire idiot avec mon idée. J'avais connu ce genre de mouvement sur mon île. J'imagine que chez les humains ce n'est pas très différent. Vu l'état de la ville, il était rapide d'agir. Cette ville doit posséder un grand nombre d'habitants et si ça déborde, on va se faire submerger. Si seulement ce foutu Maire avait voulu nous rencontrer. Encore un lâche qui se cache derrière son argent. Décidément, les humains sont souvent contrôler par l'argent et le luxe.

-Je repense aussi au Maire, c'est plutôt louche quand même... mais s'il ne veut pas nous recevoir, nous devrions peut-être nous adresser à l'opposition. C'est bien plus risquer, mais je suis sûr que, eux aussi veulent trouver une solution à ce conflit... interdire l'alcool... quel genre de personne peut faire une chose pareille.

Durant mes voyages, j'avais vu des villes contrôler par la Marine, Pirates ou autre. Même les pires endroits du vaste monde avait de l'alcool. Ajouter les taxes et tout le reste, je comprends ce mouvement de révolte. Si le Maire ne veut pas en discuter avec nous, ces opposants seront surement plus bavard. Il faut tout d'abord éclaircir cette situation... et si on pouvait trouver une petite bouteille d'alcool en passant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Ven 29 Mar - 11:05

















❝MISSION DIPLOMATIQUE A WEST BLUE ❞
« Les opprimés en révolte n'ont jamais réussi à fonder une société non oppressive.»




-Je repense aussi au Maire, c'est plutôt louche quand même... mais s'il ne veut pas nous recevoir, nous devrions peut-être nous adresser à l'opposition. C'est bien plus risquer, mais je suis sûr que, eux aussi veulent trouver une solution à ce conflit... interdire l'alcool... quel genre de personne peut faire une chose pareille.

C'est vrai pourquoi interdire l'alcool ? Cette question ne semblait être sans réponse, on ne pouvait que déduire que ce n'était pas conviction religieuse, non cette interdiction de vente d'alcool profitait au Maire. Son bureau coutait le prix d'une petite maison de cette ville. Étant un ancien voleur, je savais ce que valaient les choses au premier coup d’œil. Je sais que les maires de grandes villes avaient plus de moyens que ceux en zones rurales. Mais là, c'était clairement financé avec de l'argent sale. Le caporal Tsume proposa d'aller voir les gens de l'opposition, je ne sais pas, je crois que la situation est plus compliquée, cette prohibition profite clairement à des gens, mais les gens de la ville sont en colère pour de bonne raison, les taxes sont très hautes, le niveau vie est merdique, le centre-ville part en ruine, tandis que l'hôtel de ville lui deviens aussi protégé et magnifique qu'un seigneur vivant dans un château.

« Moi je pense que le Maire est loin d'être innocent et il doit faire en sorte que la population soit de son côté, l'idée de voir s'il y a des bars clandestins c'est une bonne idée. As-tu remarqué, trois types sont partis aux chiottes depuis plus de trois heures et ils ne sont pas revenus et je sais qu'il n'y aucune sortie à l'arrière. Le barman d'ici à un local où il vend de l'alcool, il vaut faire en sorte de la faire parler, bien que je pense qu'il aura plus peur de son revendeur illégal que nous, c'est pourquoi je te demanderais de ne pas marquer ce qui va suivre dans ton rapport »

Je me levais alors, je pris mon sabre dans ma main droite encore dans son fourreau, je me dirigeais alors derrière le bar près du patron du bar.

« « Mais tu veux quoi toi ? Dégage de là ! »

Je m'accroupis alors je tendis alors le bras pour chopper la bouteille tout au fond de l'étage, je sortis une bouteille sans aucune étiquette, je débouchais le bouchon, c'était du rhum de mauvaise facture.

« Et ça c'est quoi mon pote ? Bon tu me dis où tu te fournis et je te laisse tranquille toi et ton bar. »

« Je ne sais pas d'où ça vient ça ! Mais, je te conseille de voir à l'est de la ville, l'organisation des pécheurs de Bridge Town .»

Des yakuzas ! putaiin ces connards !!! Je vais les découper en rondelles et les donner à bouffer aux clébards. Depuis aussi longtemps que je me souvienne ses types m’ont toujours emmerdé, d'ailleurs je me suis fait torturer pendant des semaines par des types, c'est là que je rencontrai mon père adoptif. J'ai failli crever à cause de ce type de personnes !

« Caporal, on va voir ses types et je te préviens, fini la diplomatie. »

Les yakuzas étaient toujours en tête des personnes que je haïssais, derrière eux il y avait les pirates et troisième les agents du gouvernement. On se dirigea vers leur quartier général, nous allions découper du yakuza et à vrai dire rien ne me rendait plus heureux. Après une dizaine de minutes de marche on arriva alors devant une bâtisse avec des types plutôt balèze, il y en avait beaucoup plus que j'avais imaginé ...








Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Ven 29 Mar - 11:37



... Début de l'action ? ...


Le Lieutenant Mashall avait raison, le Maire est corrompu jusqu'à l'os. Cette corruption est décidément partout où l'on passe. Que ce soit mon peuple ou les hommes, on dirait que c'est partout. C'est un peu comme une maladie qui touche tout le monde. Seule certains s'échappent et sortent du lot. C'est pitoyable. Tout ça pour quoi ? Quelque berrys en plus ? Pfeuh, je crache sur leur argent sale. J'étais remonté, mais je ne voulais pas le montrer. J'avais tout intérêt à me tenir à carreau. J'étais pas dans l'une de mes missions solo où je tranche tout ce qui bouge. On m'avait dit "avec diplomatie", donc bien obligé de discuter. Lorsque James se levait les choses devenaient intéressante. Il passait derrière le bar avec son sabre, sans le sortir de son fourreaux. Il trouvait une bouteille d'alcool. Il avait vu juste, j'avais beaucoup de respect pour cet homme, il était vraiment doué. Le barman ne tardait pas à se mettre à table et j'ai bien vu le regard de James Marshall changer. La seule chose que je retenais c'est lorsque le Lieutenant m'a dit "fini la diplomatie". Mes griffes me démangeaient et j'avais hâte de passer à l'action. J'avais les crocs et pour une fois, ce n'était pas pour de la bouffe.

Je suivais le Lieutenant, il semblait savoir où aller et il était plus que remonter. Au départ je ne comprenais pas ce qui se passait. Je ne suis pas capable de lire dans sa tête, mais j'avais compris que ça allait être mouvementé. Mon large sourire qui laissait apparaitre mes canines en disait long. J'étais ravi de voir un peu d'action, j'avais envie de me dégourdir les pattes. Lorsqu'on arrivait enfin à destination je comprenais à quel genre de types nous allions nous frotter. J'avais déjà entendu parler d'eux. Ce sont des Yakuzas. Une espèce d'organisation criminelle, ils existent depuis très longtemps et ne semblent pas prêt à s'en aller comme ça. Pour moi ça ne faisait pas de différence, il ne valait pas mieux que les autres criminels. Qu'il soit pirate, révolutionnaire ou même autre chose, ils doivent répondre de leur crime. Nos adversaires étaient plutôt nombreux et James s'arrêta un instant. Je me tournais vers lui avec un large sourire. Sans lui j'aurais foncé dans le tas les armes en avant, mais bon, soyons discipliné.

-Lieutenant Marshall... Enfin, je veux dire James... Permission de massacrer ces types ? J'ai pas besoin de savoir ce qu'ils ont fait pour tailler dans le tas tu sais et puis, on peut toujours dire qu'ils étaient hostiles dans le rapport... C'est vrai quoi, regarde leur tronche, moi je dis qu'ils sont menaçants...

Je n'attendais qu'une chose le signal de départ pour aller se faire du Yakuzas. Je ne savais rien d'eux, mais la réaction de James en disait assez. Il ne semblait pas les porter dans son coeur. Pour moi, ça suffit pour faire un massacre. C'est une organisation criminelle, ils ont donc forcément quelque chose à se reprocher. Que ce soit pour des crimes futur ou passé. Je voulais quand même faire les choses dans l'ordre. Je ne pouvais pas foncer dans le tas comme ça. J'espérais que James Marshall soit aussi impatient de se battre que moi. Nous étions deux sabreurs et en face de nous, ce n'est que de simples sbires. Certes ils sont nombreux, c'est un problème. Le nombre d'adversaire ne m'a jamais arrêté par le passé, ce n'est pas aujourd'hui que ça va commencer. J'aimais ces moments de tensions. Nous étions face à eux et tout pouvait exploser en une seconde. Je sentais le poids de mes griffes qui n'attendaient qu'une chose. Après tout, il l'avait dit "fini la diplomatie".

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Ven 5 Avr - 8:06
















❝LA VOIE DU SABRE EST PARFOIS TEINTÉE DE ROUGE ❞
« Conquérir le mal et non l'adversaire, voilà l'essence de l'homme d'épée..»



-Lieutenant Marshall... Enfin, je veux dire James... Permission de massacrer ces types ? J'ai pas besoin de savoir ce qu'ils ont fait pour tailler dans le tas tu sais et puis, on peut toujours dire qu'ils étaient hostiles dans le rapport... C'est vrai quoi, regarde leur tronche, moi je dis qu'ils sont menaçants...

Bien que je fusse en accord total avec ses dires et que mes sabres avaient soif de sang, il fallait penser à la mission. J'avais une grande rancune envers tous ses genres de types et je m'adressais au caporal presque à contrecœur.

« Eh bien, il faut essayer d'en garder le maximum vivant, pour pouvoir les interroger et obtenir des aveux concernant l'application du maire dans ce commerce d'extorsion. Il nous faut un dossier solide pour pouvoir enquêter sur une personne d'autorité publique comme le maire. C'est juste de la paperasse, mais il nous faut au moins le chef vivant, les autres tu peux les tuer ou les amputer. Mais si ça tenait qu'à moi, je les dés couperais en cubes et les donnerais à bouffer aux corbeaux et tout cela en me marrant. »

J'avais conscience de ce que je disais, perdre son sang froid comme cela était indigne d'un fils de samouraï, mais quand un homme rencontre ses démons du passé une seule envie viens, lui couper la tête et la balancer au feu. Je dégainais mes deux sabres mon Wakizashi dans ma main gauche et mon katana dans ma main droite.

~Mode Nitoryu

# Wind Slash 72

En dégainant je lançais deux lames d'air extrêmes rapide en direction du groupe de criminels, mes lames lacèrent trois types qui étaient devant et finirent dans la porte de papier et de bois derrière eux, la porte se fendu et tomba. Ils nous avaient repéré et foncé vers nous en grand nombre, je n'avais pas fait dans la subtilité, ce n'était pas mon but de toute façon, mes sabres étaient assoiffées de sang. Je rengainais mon plus petit sabre pour repasser en mode Ittoryu. Un type s'approcha rapidement de moi avec un Nodachi plutôt grand, je bloquai son attaque verticale avec une certaine difficulté, sa puissance m'avait fait reculé de quelque mètre en arrière. Je contre attaquais immédiatement et le géant au grand sabre s'écroula d'un coup d'estoc dans le bide.

Je m'attaquai au deuxième en évertuant une coupe diagonale partant du bas gauche pour finir vers le haut droit, mon coup l'avait coupé le pied gauche et une grande partie de sa jambe droite était détaché de son buste. Le deuxième avait un grand flingue j'esquivais alors avec un pas sur la gauche, puis d'un autre rapide sur la droite je saisi le canon du flingue avec ma main gauche et je le retournais brusquement vers le bas, ce qui eu pour effet de briser le doigt qui avait pressé sur la détente, je pense que je lui vais également brisé le poignet ainsi que tout le bras vu le bruit des craquements d'os, une fois au sol je lui plantais la pointe de mon katana dans la gorge, le bougre allait s'étouffer dans son propre sang avant de mourir.

Mon collègue avait fini avec ses types et moi aussi, il était temps pour lui et moi d'aller combattre les lieutenants et le chef des yakuzas encore à l'intérieur du bâtiment, ceci n'était que des sbires, les mecs à l'intérieur étaient d'un tout autre calibre. Je donnai un coup sec dans le vide avec mon katana, le sang sur la lame se projeta alors sur le sable devenu écarlate, cette nuit sera rouge...







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Ven 5 Avr - 16:19



... Début du carnage ...


Les paroles de James me plaisaient bien, c'était une bonne vision des choses. Moi aussi j'aurais aimé les découper en cube et les donner aux corbeaux. Bien sûr lui devait avoir une raison, moi c'était sans raison. On n'en a pas besoin pour exterminer de la racaille de toute façon. La plupart de ses types ne serait même pas en mesure de nous retenir. Nous étions bien plus fort qu'eux. Peut-être qu'une fois devant les chefs les choses allaient changer. Pour cette raison, je ne perdais pas un instant pour me mettre au travail. Chacun de notre côté on assistait à un vrai carnage. James semblait se faire plaisir et moi aussi. J'enfonçais profondément mes griffes dans mon premier adversaire qui avait focalisé son attention sur James. L'attention était ainsi partagée. Je bondissais d'une cible à l'autre, généralement en leur tranchant la gorge. Je fus arrêter dans ma lancée au troisième, un type costaud tentait de m'attaquer avec une énorme barre. Je me retirais in extrémis et il écrasais ma dernière victime avec sa masse. Je m'étais glissé entre ses jambes en lui plantant mes lames dans les tendons et en remontant le long de son dos. J'en tuais un autre qui tentait de m'attaquer. Puis je bondissais sur un dernier qui tentait de s'enfuir. Mes griffes s'étaient plantés dans son dos. Le carnage était total et les pertes ennemis étaient grandes. J'y avais peut-être été un peu fort. Je voyais James nettoyer rapidement son sabre, je ne prenais même pas cette peine. Une fois qu'il était à mon niveau on se préparait pour l'intérieur.

-Le menu fretin ça défoule, mais je suis d'avis d'attaquer le vif du sujet...

J'étais à moitié ailleurs, ces combats m'avaient hérissé le poil. Un ou deux petits combats et voilà dans quel état j'étais. Je gardais un maximum de concentration, mais ça devenait dur. Une fois lâché dans l'arène je suis un vrai fauve. On entrait dans le bâtiment des Yakuzas et il ne perdait pas de temps pour nous attaquer. Il y avait encore quelques sbires qui ne tenaient pas sous nos lames. Tandis que d'autres commençait à être un peu plus coriaces. Le premier était un gars assez petit qui sautait partout pour nous attaquer. C'était difficile de mettre la patte sur lui. Je rangeais mes griffes pour dégainer mon sabre. J'observais ce type sauter partout, j'attendais le bon moment. Je prenais à mon tour appuie sur le mur et je le tranchais en plein vol. Le premier couloir était dégagé, mais il nous restait encore un peu de chemin. Je ne connaissais pas ce genre d'endroit, je me tournais vers James Marshall.

-Je te laisse ouvrir la voie, si je passe devant je vais me perdre... De plus, si tu veux le chef en vie, je crois que tu vas devoir t'en occuper.

Je n'étais pas sûr d'être capable de le laisser en vie. J'étais dans un drôle d'état, tout ce sang me rendait un peu dingue. Bon, dans le bon sens du terme, puisque je tranche tout ce qui bouge. Seulement, pour les besoins de la mission il nous faut quelques témoins. On ne pourra pas faire pareil avec le Maire. Dommage, car interdire l'alcool devrait être punis de mort. C'est impensable de faire ça. En y repensant, j'étais prêt à tout donner pour une rasade de rhum.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Dim 7 Avr - 9:48
















❝LA VOIE DU SABRE EST PARFOIS TEINTÉE DE ROUGE ❞
« Conquérir le mal et non l'adversaire, voilà l'essence de l'homme d'épée..»

-Je te laisse ouvrir la voie, si je passe devant je vais me perdre... De plus, si tu veux le chef en vie, je crois que tu vas devoir t'en occuper.

Mon collègue semblait subjugué par se massacre et pour être franc, j'en avais les mains qui tremblent d'excitation, c'était plutôt une attitude de taré, mais le sang de yakuza avait cet effet sur moi, je ne pouvais rien y faire. Mais de nous deux j'étais celui semblait le plus contrôler cette envie de massacre. J'ouvris alors la voie, je défonçai la porte après avoir pris un escalier qui descendait dans une sorte de sous sol. Là il y avait plusieurs types assis autour de petites tables basses buvant et fumant, ils semblaient surpris de nous voir.

« Je vous ordonne de vous rendre au nom de la justice et de la marine ! »

Les hommes se levèrent en me rigolant au nez, j'avais espéré qu'ils allient avoir cette attitude. J'affichais une sourire diabolique, je dégainais mon katana rapidement et fonçais sur le premier type à ma portée, il n'avait même pas le temps de dégainer qu'il perdu la tête, elle roula sur le sol vers les pieds de ses camarades. Haha. J'allais me faire un plaisir de les découper. Un des yakuza dégaina aussi son sabre et se mit en position de combat, il attaqua en premier, je contrai son coup in-extremis, sa précision était diabolique, mais sa force clairement merdique. Je sortis mon tanto avec ma main gauche libre et lui planta en dessous du menton, il s'écroula alors sur le sol. Tsume semblait se charger du dernier lieutenant, le chef en kimono traditionnelle, pointa alors son flingue sur moi et il tira, la balle ne fit que me frôler l'épaule en l'écorchant de façon superficielle.

Je retournais mon sabre du côté non tranchant et le frappa avec toute la violence que je pus, cela ressemblait plus à un coup de batte qu'autre chose. Le chef vola alors à travers la pièce et s'écrasa violemment contre une étagère, puis sur le mur. Home run !!!!! On les avait tous buter au sévèrement amputé les yakuza sauf le chef, je pris alors le chef par le col, il était encore à moitié dans les vapes, je décidais de lui donner un poing dans sa gueule pour le remettre d'aplomb, j'enchaînais avec une gauche juste comme ça pour le plaisir de taper sur un yakuza.

« Bon, je me présente parce que la politesse c'est important, je suis le Lieutenant Marshall et lui là-bas c'est mon collègue le Caporal Azakeri. Tu vois on est un peu sur les nerfs, tu sais pourquoi ? Pour ma part c'est parce que je trouve que le fait que tu respires le même air que moi, me répugne. De plus je n'ai pas bu une seule goutte d'alcool depuis plusieurs jours. »

Je lui mis une droite dans la mâchoire, puis je repris.

« Ça c'est pour te montrer que je n'ai aucun scrupule à torturer un criminel dans ton genre. Maintenant tu vas répondre à mes questions, tu réponds simplement sans essayer de m'embrouiller, sinon je continue à te frapper jusqu'à ce que tes os deviennent aussi fin que du sable, fait un signe de la tête si tu as tout compris. »

Puis j'aperçu dans les débris des bouteilles de saké pas encore brisé, j'en pris deux et je les accrochai à ma ceinture, ce seras pour plus tard.

« Es-tu lié d'une manière ou d'une autre à cette prohibition et ce bordel dans cette ville ? »

« Oui » répondit simplement le chef yakuza ensanglanté

« Fait tu des affaires avec le maire de la ville ?»

« Je suis le maire adjoint»

Je me demandais s'il y avait encore une personne honnête dans cette ville, vraiment tous des truands de merde.

« Bien tu as autre chose à dire avant d'aller en prison ? »

Je pris alors son silence comme un non, Tsumune et moi-même sortirent de cet endroit plein de bordel et de sang, je lui filai au passage la bouteille de saké que j'avais trouvé par terre, une chacune ça devrait le faire. Je confiais le maire adjoint à la milice de cette ville. J'avais vraiment envie de boire. Je me dirigeais alors vers la faillasse de la ville suivi de mon collègue qui semblait impatient de boire lui aussi. Je débouchai alors la bouteille et bu une grande gorgée, c'était du bon et pas de l'alcool bon marché tant mieux, rien ne valait une bonne rasade de saké pour réfléchir à cette situation où tout le monde et corrompu, je m'allongeais sur l'herbe, les bras derrières la tête à observais le ciel bleu. Puis je décidai d'interroger mon collègue.

« Dis-moi pourquoi as-tu rejoint la Marine ? »

Je savais qu'on était en pleine mission et tout, mais on avait bien réussi jusque là, de plus Tsu m'intriguait, c'était peut commun de voir un sabreur de si bonne qualité sans fruit du démon et pourtant il était un chat, enfin un félin puisque dans la pratique un chat ne parle pas et ne combat pas à l'épée, je repris une grande gorgée de saké, après cette pause picole on devra retrouver le maire et qu'il paye pour ses crimes.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Lun 8 Avr - 17:11



... Fin du massacre ...


Une fois le couloir franchit, nous faisions face à un grand nombre d'adversaire. Tous assit autour de tables à nous regarder avec de grands yeux ronds. Mon sourire s'agrandissait encore plus, mes crocs étaient brillants. James tentait de les résonner, mais ils se mirent à rire. Je préférais ça, mais James avait surement voulu être professionnel. Afin de calmer les rires il trancha la tête du premier qui tombait sous son sabre. J'étais ravi de cette attitude, puisque c'était le signal pour faire la fête. Je sortais mes griffes et je fonçais sur le premier devant moi. Je faisais un vrai carnage, aucun style dans mes attaques. Je ne faisais même pas attention à leur attaque, je les tranchais, rien de plus. Sans m'en rendre compte je tombais sur du lourd et là je dû esquiver. Surement un lieutenant ou autre chose. Un peu de résistance c'était tant mieux. Je me ruais sur lui et lorsqu'il tentait de donner un coup de sabre je m'accroupissais. Je lui donnais un violent coup de tête qui le repoussa. Je sautais sur lui en plantant mes griffes dans sa poitrine. Je glissais sur lui en laissant une trainée de sang. Au moment même où je me relevais, le chef passa à côté de moi pour s'écraser plus loin. Un sourire amusé se dessinait sur mon visage, je reprenais aussitôt mon calme.

James Marshall interrogea notre prisonnier. La façon de faire du Lieutenant était vraiment cool. On tape et on discute ensuite, c'était la bonne façon de faire. Ce genre de racailles ne fonctionne qu'avec la manière forte et on n'avait pas de temps à perdre. Il avoua rapidement ce dont on l'accusait. James avait vu juste, mieux encore puisqu'on avait le Maire Adjoint en face de nous. Une nouvelle fois la corruption entrait en scène. Les humains du vaste monde ne valent pas mieux que les pourritures de mon île.

On ressortait de cet endroit sanglant avec l'autre abrutit. James me donnait une bouteille de Saké que je regardais avec de grands yeux. Une fois notre cible remie à la milice, on s'accordait une petite pause bien mérité. Tandis qu'on se reposait, je buvais quelques gorgées de ce Saké. C'était peut-être de la racaille, mais ils avaient de l'alcool de qualité. Soudain, James se mis à me poser une question. Sur les raisons qui m'avaient poussé à rejoindre la Marine. Il est vrai que j'ai souvent ce genre de question. Un Chat Marine et de surcroit Sabreur, ça intéresse toujours. Je ne suis jamais contre pour raconter mon histoire. De plus le Lieutenant Marshall est quelqu'un de bien et puis nous avions de l'alcool.

-Eh bien pour être franc, j'aurais pu rejoindre n'importe quoi... Je quittais mon île natal pour un long exile et je découvrais le vaste monde. J'étais impressionné et fasciné par tout ce que je voyais, je le suis toujours d'ailleurs. Suite à une altercation avec des Marines, j'ai rencontré un Amiral... L'Amiral Kuro Washi. J'ai un peu discuté avec lui, car comme toi il s'interrogeait. Je lui ai un peu parlé de moi... Puis je lui ai parlé de mon rêve, qui est d'affronter des combattants aussi forts que Gol D. Rogers. Je ne sais pas comment l'expliquer... mais je sens la puissance des gens. Il se trouve que la première personne bien plus puissante que moi que je rencontre... Faisait partie de la Marine. J'ai donc ainsi rejoint la Marine, un coup du destin j'imagine.

En y repensant c'est assez drôle, j'aurais pu rejoindre la piraterie, le gouvernement ou même la révolution. Au final, je suis bien content d'être de la Marine. Les gens que je rencontre son des personnes honorables et puissante. Ils ne sont pas corrompus comme beaucoup. Par exemple le lieutenant Marshall est quelqu'un que je respecte beaucoup. Parce qu'il est Sabreur, mais aussi un farouche combattant. Nous sommes un peu pareil lorsque nous combattons. Il faut que ça soit sanglant et un maximum de sauvagerie. Je n'aurais pas cru partager ça avec un humain. Je les croyais soit avide d'argent, soit plus du genre à choisir la facilité, les fruits du démon par exemple. C'était bien de rencontrer un autre Sabreur, il y en a trop peu dans ce vaste monde. Sur mon île j'étais le seul, proportionnellement c'est un peu la même situation.

-Pour toi, ça s'est passé comment ? Pourquoi avoir mis ton sabre au service de la Marine ? Avec une telle maîtrise tu pourrais être n'importe où.

Il était plus fort que moi c'était indéniable, mais il avait rejoint la Marine. J'étais content de ça, j'avais un camarade Sabreur. Seulement, je ne pourrais surement jamais l'affronter sur le champ de bataille. Un combat "amical tout au plus. Ce n'est pas un combat pour moi, c'est au mieux un entraînement. Si je combats, c'est pour lacérer mon adversaire et rien d'autre. Combattre à ses côtés me suffit, c'est agréable de se battre avec un Sabreur. Nous avons beaucoup plus de mérite à remporter un combat que tous ces mangeurs de fruits.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Mar 9 Avr - 17:17
















❝LA VOIE DU SABRE EST PARFOIS TEINTÉE DE ROUGE ❞
« Conquérir le mal et non l'adversaire, voilà l'essence de l'homme d'épée..»

-Pour toi, ça s'est passé comment ? Pourquoi avoir mis ton sabre au service de la Marine ? Avec une telle maîtrise tu pourrais être n'importe où.

C'est vrai en y repensant je n'avais jamais réfléchi du comment du pourquoi, j'avais suivi un homme qui m'avait arraché des griffes de la morts, cet homme est devenu mon père adoptif me laissant un héritage culturel et morale.

« Eh bien disons, que je n'ai pas toujours était tout blanc bien au contraire j'aurais pu devenir ceux que je traque aujourd'hui, j'étais un détrousseur et un voleur. Bien sûr je ne faisais pas ça par plaisir, mais pour survivre. La misère, je la comprends, dans de rare cas je peux pardonner des crimes. Mais les gens qui profitent des vies des misérables gens me dégoûtent, comme ses yakuzas ... Et pour répondre à ta question j'espère devenu un homme aussi honorable que mon père l'a était. »

Après ce déballage sur ma tortueuse enfance, je repris une dernière gorgée de ce délicieux saké. J'avais fini, l'alcool me montait un peu à la tête, rien de bien méchant, mais tout de même... Bon cette pause m'aura bien servi, il était temps de reprendre la mission où on l'avait laissé. Il était temps de se renseigner sur se maire fantôme. La ville de Bridge Town avait trop morflée de cette corruption, cela devait cesser. Je me levais doucement, et je remis mes sabres correctement attaché à ma ceinture. Je m'étirais un bon coup et on se dirigea vers l'hôtel de ville et cette fois hors de question d'attendre une seule seconde, j'allais le sortir par la peau du cul s'il le fallait !

Après avoir marché quelques dizaines de minutes, nous arrivions devant ce provoquant bâtiment de luxure. J'avais un peu le sang chaud, peut-être à cause de l'alcool ou du souvenir des deux heures et demie à l'attendre, je ne pouvais pas savoir sur le moment. On franchit alors la porte en bois sculpté de la mairie.

« Messieurs puis-je vous aidez ? »

« On vient voir le maire »

« Veuillez m'excuser, mais le maire et en déplacement aujourd'hui, voulez-vous lui laisser un message ? »

Le sourire commerciale de sa secrétaire commençait à me gaver, j'avais comme une envie de lui en coller une, mais un homme ne peut se comporter comme un con juste par prétexte qui a les nerfs.

« Je vais aller fouiller son bureau, je connais le chemin »

A peine avais-je monté l'escalier se dirigeant vers son bureau, que la secrétaire sorti une sorte de fusil à canon scié, le pointant dans ma direction.

#Soru

Effectuant, cette technique que j'avais appris à Las Camp je me retrouvais sur son côté gauche et d'un simple geste je découpais le flingue en deux, il était inutilisable maintenant. En tout cas vu le trou énorme qui avais fait dans l'escalier, j'étais heureux d'avoir réagi à temps, je me serais retrouvé avec une aération dans le bide sinon. Le tranchant de ma lame était sous la gorge de la jeune femme aux idées de meurtre.

« Je me trompe peut être, mais tu n'es pas vraiment secrétaire. Je répète où est le maire ? »

« Le maire ? Haha !!! Tu es fort, mais lui est quatre fois plus malin, après tout c'est un homme avec un prime de 15 millions sur sa tête... »

« En tout cas toi tu n'es pas maligne, tu ma donnée une raison de m'énerver encore plus, quelle est sa véritable identité ? Ah moins que tu veuilles être enterré sans ta tête ? »

« Vous n'êtes que deux, lui à toutes les forces de la ville, deux pauvres imbéciles de marines ne pourront pas nous stoppé, cette ville et sous notre contrôle ! Après c'est le capitaine Isaak langue-fourchue, l'homme qui a réussi à s'enfuir et à s'échapper à la marine pendant plus de dix ans !!! »

Je lui donnai alors un violent coup avec le pommeau de mon sabre en pleine face, elle s'écroula inconscient sur le desk de réception. Cette histoire sentait un groupe de pirate et escroc et je craignais que seul mon collègue fût vraiment digne de confiance dans cette ville. Il était temps de ternir la réputation du pirate et de l'enfermer et de le laisser crever derrières les barreaux ... Quand nous sortîmes dehors on pu alors apercevoir, le maire adjoint et le chef de la police de la ville ainsi qu'une trentaine de flics qui nous avaient presque encerclés. Enfoiré, le chef de la milice était aussi dans le coup ainsi que tous ses flics ...

« Messieurs rendez-vous, vous êtes accusé de corruption et d'escroquerie, nous vous arrêtons pour multiples homicides volontaires »

Bien sûr qu'il était volontaire, ses meurtres, des putains d'insectes de yakuza, le fait qu'ils tentent de nous mettre les crimes sur nôtres dos, me rendait ... Comment dire, disons que mon sang était comme un circuit électrique qui envoyait une unique information à mon cerveau, Tuer, Tuer, Tuer et encore tuer. Un rire sadique s'échappa involontairement de ma bouche. Je bondis alors en avant sabre à la main.

# Éclat terrestre

Spoiler:
 

Tsume me rejoignit aussitôt au cœur de la bataille.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Mar 9 Avr - 21:08



... Corruption ...


L'histoire de James me faisait penser à la mienne. Moi aussi j'aurais pu mal tourner avec ce qui m'est arrivé. Ma route était faite de sang et j'étais devenu un meurtrier. Heureusement j'ai choisi une autre route. Aujourd'hui je rachète mes meurtres comme semble le faire le Lieutenant Marshall. Nous avions plus de points communs que nous l'imaginions, mais je gardais ça pour moi. Nos bouteilles étaient vides et nous devions reprendre la mission. J'avais un léger goût de trop peu, mais je devais m'en contenter. Je suivais James comme son ombre, il était temps de passer à l'action. Ce foutu maire allait se montrer s'il ne voulait pas voir ses propres tripes. J'étais toujours autant remonter, je n'avais rien perdu de mon précédent combat. Toujours aussi accroc au sang et à la violence. Au moins, je mettais cette violence au service de la Marine.

Nous étions enfin devant l'imposant bâtiment du Maire. Un endroit luxueux et pourri, il sent l'embrouille à des kilomètres. Tout ceci n'était pas clair et nous allions tout faire pour éclaircir l'affaire. Je laissais James agir à sa guise, mes griffes n'attendaient que son signal pour lacérer. Nous avions une nouvelle fois affaire un la réception, une secrétaire. Dès le début je sentais qu'elle n'était pas nette. Une drôle d'odeur émanait d'elle, bien différente de ces bureaucrates. Mes soupçons se révélaient lorsque James manquait de se retrouver avec un trou béant dans le bide. Au bout d'un moment elle crachait le morceau et l'affaire se dévoilait. Nous n'avions même pas envisagé cette possibilité, des foutues pirates. Voilà pourquoi cette ville était sous leur contrôle. Ils allaient devoir payer et la note allait être sévère. Lorsque nous sommes sortis du bâtiment une surprise nous attendait. Le chef des Yakuzas qui étaient l'adjoint du Maire se tenait fièrement à côté du chef de la milice et d'une trentaine d'homme. La corruption... encore et toujours. Elle est partout, c'est une véritable plaie. Trop de souvenirs désagréable me revenait en mémoire. Même la cicatrice de mon oeil me picotait légèrement.

Nous étions accusés des pires crimes. Les accusations étaient justifiées, mais nous avions appliqué la loi. Nous avons fait le boulot de cette milice. Je voyais rouge, je partais presque instantanément lorsque James se lançait dans la bataille. J'avais sorti l'artillerie lourde. Mon sabre et mes griffes faisaient un carnage dans les rangs de la milice. Ce n'était que de simples soldats, incapables de résister. Après plusieurs miliciens je me retrouvais face à l'adjoint du chef. Il était tombé sur le mauvais adversaire et il allait regretter d'être sorti. Je me ruais sûr lui telle une tornade de lame. La vitesse donnait l'impression de voir un dragon s'abattre sur l'ennemi.

Dragon Driller (Dragon Foreur)

Spoiler:
 

J'avais lacéré le corps de ma cible et mes griffes étaient enfoncées dans ses bras pour le maintenir au sol. Ma lame était sous sa gorge, je pouvais voir la peur dans ses yeux. James en terminait avec les autres, je ne prêtais même pas attention à ce qu'il faisait. J'étais en train de lutter avec moi-même. Je voulais le tuer, mais je savais que nous pourrions obtenir des informations. Il gémissait tel un misérable ver, se tordant de douleur.

-Je te conseille de parler... je ne suis pas aussi patient que le Lieutenant... Si tu me dis où trouver le Maire, j'épargnerais ta misérable vie...
-Va te faire foutre le matou !

Il était en train de souffrir, mais il avait encore la force pour me cracher au visage. Je perdais mes moyens et en un coup de lame sa tête roulait au pied du chef de la milice. J'avais perdu mon sang froid, mais j'étais dans un tel état. Le chef de la milice s'écroulait effrayé par la tête de son acolyte. Je me relevais en retirant mes lames, ce qui soulevaient légèrement le corps inerte de l'adjoint. Mon regard rouge vif se tournait vers le chef de la Milice. Il était tétanisé devant moi. Je rangeais mon sabre et mes griffes. Il ne restait plus que nous et lui, tous les autres étaient morts. J'avais toujours les yeux river vers le chef de la milice.

-James, je crois que cet homme est maintenant disposé à nous parler...

J'étais assez froid et distant lorsque je parlais, mais je prenais soin de m'écarter un peu. J'avais besoin d'un peu de calme, sans quoi je serais en train d'égorger ce pourri. La corruption me met hors de moi. De vieux démons se réveille en moi et me ramène à une époque de sauvagerie. James Marshall ne peut pas le comprendre, car il ne sait rien de moi. Lui qui a aussi vécu l'enfer, il devait comprendre l'état dans lequel je pouvais me trouver. Je préférais m'éloigner, afin d'éviter que la mission échoue. J'étais à cran et je devais me calmer. J'avais déjà tué l'adjoint, je n'allais pas tuer notre seul espoir de mettre la main sur le Maire. Heureusement pour nous, le Chef de la Milice semblait tellement sous le choc, qu'il était prêt à parler.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Sam 13 Avr - 15:07
















❝LA VOIE DU SABRE EST PARFOIS TEINTÉE DE ROUGE ❞
« Conquérir le mal et non l'adversaire, voilà l'essence de l'homme d'épée..»

-James, je crois que cet homme est maintenant disposé à nous parler...

La tête de l'adjoint était maintenant en train de rouler sur le sol. Je me rendais compte que le sang avait beaucoup trop coulé pour une mission dite « Diplomatique ». Mais après tout nous sommes que des hommes, enfin pour ma part, Tsume je le qualifierais plus de panthère sauvage que de chat. Mais cela ne me dérangea pas du tout de façon qu'il meurt sous les lames ou dans une prison. Non ce que j'espérais ce que le chef de la milice était assez effrayé pour nous balancer la position du maire, enfin du pirate. Il commençait à avoir beaucoup de cadavres un peu partout en ville, cela devait stopper une fois pour toute.

« Bien mon cher, donnes nous le maire et tu garderas peut-être ta tête fixée sur tes épaules. Où est-il ?»

« La dernière fois que je l'ai vu, il prenait ses affaires et on devait se rejoindre au port »

Je rangeai mes sabres dans leur fourreau respective, puis je me mis à courir vers le port, le plus rapidement possible. Mais avant ça je devais voir quelques choses. S'il était vraiment un pirate il devait avoir une sorte de Wanted bien que sa prime était vraiment ridicule. Peut importe pour le moment je devais me dépêcher et me canaliser, il serait dommage de le tué avant d'avoir eu ses aveux complet. Je courrais sur les pavés et j'entendais les bruits caractéristiques de Tsume derrière moi, il était maintenant presque à ma hauteur. On arriva sur le port malheureusement c'était jour de marché et entre les livraisons des pêches du matines, les différents marchands avec leurs stands, les clients on ne pouvait pas le distinguer dans se bruit ambiant.

Il fallait retrouver ce tas fumier. Il était peut-être le chef ou capitaine du groupe, mais je n'avais rarement vu quelqu'un d'aussi invisible et surtout lâche, quel déshonneur... J'vais maintenant les nerfs à vifs. Mais bon après tout il suffisait de demander après tout il était le maire, les gens devaient surement remarquer sa présence dans un lieu public comme celui là.

« Bonjour, vous savez si le maire est dans le secteur ? »

« Ouep, il est vers le stand de « Jojo Gros-Poulet »

Surement un stand de poulet.

« Tsume, le maire est vers un stand de poulet ! On se sépare, si tu le trouves le bute le pas ! »

Je partis vers la gauche, tandis que mon acolyte vers le côté droit du marché. Après quelques minutes à regarder les pancartes, je ne voyais pas de Jojo Gros-Poulet . Je partis où Tsume était allé, après quelques minutes, je l'aperçus il semblait flairer le poulet, après tout c'est un chat son odorat était plus développé que celui des humains. Il y avait un gros tas habillé avec des vêtements chic tâché par le jus de poulet. En m'approchant je pus entendre.


« ...monsieur le maire, c'est le sixième poulet laissé dont aux autres le plaisir de gouter à ma marchandise ! »

Jojo le marchand ne semblait pas très content, mais le mec au vêtement blanc était le maire. La vache, ce type devait mettre du XXXL spécial bovin ! Même son corps était un déshonneur pour mes yeux. Je ne réfléchis pas trop longtemps, je fonçais sur le pied droit en avant, mais j'avais oublié un détail, ne pas visé le ventre d'un gros. En effet mon coup pied n'eut pas du tout l'effet voulu, je rebondis alors contre son bide et je m'écrasais sur le stand de Jojo. J'étais un peu dans les vapes, en plus le gros avait sorti son flingue le dirigeant sur mon collègue.J'espère que Tsume allait le garder vivant, pour ma part il fallait que je reprenne mes esprits.







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Dim 14 Avr - 17:05



... Fin de la cavale ...


Comme prévu le Chef de la Milice avait balancé le lieu du Maire. Il était encore effrayé par la tête qui s'était arrêtée à ses pieds, un spectacle pitoyable. Ce n'est pas possible de laisser de tels lâches dans le rôle de Chef de Milice. Si c'est ça qui protège les citoyens de cette ville, on comprend rapidement ce qui s'est passer. James ne perdait pas une seconde, il partit en direction du port. Très rapidement je le suivais, il avait une cadence soutenue et il courait vite pour un humain. Je le rejoignais sans mal, mais lorsque notre course s'arrêta, nous étions face à un problème. C'était jour de marché, sur le port c'était l'effervescence. Entre marchands et livreurs, c'était le bordel. Pour commencer nos recherches, on tentait de demander à un marchand. Après tout ils savent qui est leur Maire et il ne nous soupçonnerons pas. Le marchand nous indiquait un stand du nom de Jojo Gros-poulet. Bien sûr ça me donnait faim et quand j'ai faim, je suis redoutable pour trouver une piste. James proposait de se séparer, je pouvais ainsi me déployer rapidement pour flairer une odeur. Toutes les odeurs étaient différentes, c'était difficile de faire le tri. Il y en avait des bonnes comme le poisson, mais des mauvaises, les peintures d'un peintre par exemple. Sans oublier les odeurs des personnes présentent. Soudain je m'arrêtais net, me relevant pour sentir le léger courant d'air que venait. BINGO ! Une fine odeur de poulets grillés ! Je me hâtais de suivre l'odeur pour rejoindre l'endroit en question. Je ne voyais pas James, mais il me repérerait surement dans le Marché, les chats ne sont pas nombreux.

J'arrivais devant un stand de poulet, un grassouillet dévorait tout le poulet du stand. Le pauvre marchand avait du mal à l'arrêter, d'ailleurs c'était bien le Maire. Le fameux Jojo l'avait appeler ainsi. Il n'en fallait pas plus pour James qui intervenait rapidement. Le ventre gras du Maire repoussait aisément le coup. Ce dernier sortait son arme et la pointait vers moi. Sur la marché c'était la panique et l'incompréhension. Tandis que tout le monde tentait de s'éloigner de là, j'attendais patiemment le bon moment. Lorsqu'il mit une nouvelle cuisse de poulet à sa bouche, j'en profitais pour bondir. Il se mit à tirer, mais il était trop tard il tirait dans le vide. Je me retrouvais devant lui et je sortais mes griffes pour lacérer ses bras. Il lâchait aussitôt le poulet et son arme et il s'écroulait en m'insultant.

-Maudite bestiole ! Encore un de ses chiens de la Marine ! C'est MA ville ! Personne ne pourra me la prendre, certainement pas la Marine ! Qu'attendez vous bande de lâche, attraper moi cet bestiole et son acolyte !

Dès lors qu'il terminait ses paroles un petit groupe de personnes m'entourait avec leur armes à feu. J'étais encerclé et je ne pouvais que regarder le Maire fuir lâchement. Heureusement pour moi James avait repris ses esprits à temps. Il intervenait en me créant une ouverture. Je m'accrochais à l'étale de jojo et je montais dessus. Les hommes tentaient de m'arrêter en me tirant dessus, mais j'étais trop rapide et ils avaient James pour jouer avec eux. Je courais rapidement sur les toits des stands et lorsque j'arrivais à niveau de ma cible je lui bondissais dessus. Je m'écrasais sur lui de toute ma puissance, il s'écroulait dans un bruit lourd. Je saisissais une corde et je l'entourais (Comme un rôti), puis je lui mettais une pomme dans la bouche pour qu'il la ferme. Je rangeais mes griffes et James me rejoignit. Je regardais au-dessus de son épaule, les hommes étaient tous à terre. On faisait une fine équipe tous les deux. Lorsqu'il arrivait à mon niveau je me mis à hurler et m'asseyant lourdement sur le Maire.

-Aaah j'ai les crocs !

Toutes ces odeurs de bouffe me donnais faim. C'est surement ce qui a sauvé le Maire, la faim m'avait fait oublier tout le reste. De plus ça m'avait permis d'être très efficace, car je voulais terminé rapidement pour manger un morceau. Je ne savais pas ce qu'avait en tête James pour la suite. Moi je n'étais pas contre une petite fiesta avec nourriture et alcool qui coule à flot. Nous avions bien mérité une petite récompense. Ses ordures de pirates nous avaient fait cavaler à travers toute la ville. Au final, ils avaient été tous arrêter. Bon, ce n'était pas une mission diplomatique, mais ce n'est pas mon fort la diplomatie. Je ne connais que la diplomatie des lames, celle qui teinte le sol de rouge...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Dim 21 Avr - 9:44
















❝ FIN DE LA MISSION ❞
« verre plein je te vide, verre vide je te plains "HIC" »

-Maudite bestiole ! Encore un de ses chiens de la Marine ! C'est MA ville ! Personne ne pourra me la prendre, certainement pas la Marine ! Qu'attendez vous bande de lâche, attraper moi cette bestiole et son acolyte !

D'autres types arrivèrent vers moi je m'étais à peine remis du « rebondissement graisseux » Je dégainai alors mes deux sabres simultanément, j'avais envie de tester une nouvelle technique que j'avais imaginé, je fonçais alors mes sabres croisé en forme de x, puis je les décroisai rapidement à hauteur de mes ennemis. Tsume avait réussi à appréhender le maire. C'était enfin terminé, on avait littéralement massacré la corruption dans cette ville, on avait amputé cette foutu gangrène.

« Ici le lieutenant Marshall, je demande un navire pour un transfert des plusieurs prisonniers »

Je raccrochais mon escargot-phone, j'avais maintenant une idée. Je voulais dédommager la ville et ses habitants pour ses années escroquerie en tout genre. Mon passé de voleur m'avais permis de mettre un chiffre sur le mobilier que j'avais aperçu à l'hôtel de ville, je pense qu'on pouvait largement remettre en ordre les bâtiments non finis et en ruine, de plus le maire ainsi que l'adjoint avait amassé une certaine quantité d'or et d'argent. Je décidais alors de redonner sa splendeur à cette ville. Les travaux pouvaient commencer, en plus cela donnerait du travail aux personnes d'ici. Il était important aussi qu'ils décident d'un maire.. La mission pas si diplomatique que ça était terminée.

Mon collègue et moi avions fait couler pas mal d'hémoglobine, mais c'était un devoir. C'est ainsi que la marine agie, pour le bien d'autrui avant son propre bien être, nous ne sommes pas comme ses clébards du gouvernement qui détruisent et assassine sournoisement, vaniteux et égoïste. Bref nous étions alors sur le départ quand un citadin s'approcha de nous.

« Messieurs, on a fait un petit banquet, pour vos remercier de ce que vous avez fait pour nous, on a même sorti une cuvé de saké spécial le « Tsumames» L'alcool de la justice ! »

Je me mis à rigoler, ce nom hilarant de saké avec nos deux prénoms, ça c'est la véritable reconnaissance que tout homme doit avoir ! Nous nous dirigeâmes alors vers la direction de la place principale du marché, de grandes tables étaient montées, il y avait du poulet de chez « Jojo », du saké de la musique et des danseuses sacrement mignonne, je m'adressais alors à mon collègue

« Eh, bien je crois qu'on va devoir faire honneur à ce saké mon cher ami ! Je suis que mon foie sera le plus fort ! »

Après ce défi lancé, je commençai alors à dévorer le fameux poulet, à boire ce sacrement bon saké, à rigoler avec quelques filles, puis ensuite troue noir.Je me réveillais le lendemain matin avec un mal de tête carabiné, j'avais encore quelques souvenirs de la soirée, enfin surtout avant le quinzième verre de saké. Malheureusement il était temps de partir, j'aperçus alors mon collègue qui semblait avoir le cerveau en vrac aussi

« Quelle soirée ! J'aurais aimé me rappelais de plus, mais je dois déjà partir, je pars pour grandline, j'espère qu'on se reverra là-bas ! Tu es uns sacré sabreur ! Tu as un potentiel bien plus grand que le mien. Ce fût un véritable plaisir, j'espère refaire une mission de ce genre avec toi »

Je pris alors le bateau, avec des souvenirs pleins la tête, de belle rencontre et de sacré combat, on avait éliminé la corruption de cette ville, j'en étais fier.




[HRP] Voilà dernier post, c'était un véritable plaisir ce rp ^^ [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall] Lun 22 Avr - 8:26

Titre du RP
Moi & lui



Nous en avions terminé avec cette mission "diplomatique". Je l'avais dit que la diplomatie n'était pas mon genre. Moi il faut que ça tranche, surtout lorsqu'il s'agit de pirate. Heureusement James n'était pas du genre à tenter de vaines négociations qui tombent dans le vide. Nous avions pris la situation comme elle venait et nous avions agis dans le bon sens. Le sang verser n'était rien, comparer au soulagement des habitants d'êtres enfin libérer de la corruption. Je comptais bien faire taire une bonne fois pour toute la corruption dans le vaste monde. Personne ne devrait endurer ça ou même ce que j'ai connu. Je gravirais les échelons pour que tous retiennent mes actes et mes paroles. Personne ne sera au-dessus de tout grâce à la corruption, pas tant que je serais en vie. James avait fait appeler un navire pour transporter des prisonniers. Tandis que nous nous apprêtions à partir, l'un des villageois vint nous voir. Il semblait souriant et décontracter. Au moins, les habitants étaient enfin libérés d'une tyrannie sans fin. La Marine pouvait ainsi redorer son blason aux yeux des habitants du vaste monde. Bientôt, tous sauront qu'il y a des Marines qui se battent pour le peuple et non pour eux-mêmes. En tout cas, c'est ce que j'espérais. L'homme nous invita à un petit banquent en notre honneur. Nous avions même le droit à un Saké spécial, qui portait nos deux noms réunies.

-Haha à l'attaque ! J'ai vraiment les crocs !

Aussitôt mes paroles prononcées je me jetais sur le banquet tel un affamé. La fête était grandiose, les visages étaient souriants et heureux. Bien sûr ça n'effacerait pas le passé et toutes les années de galère. Seulement pour une soirée, nous étions livrés à nous-mêmes. On ne pensait qu'à faire la fête et toute la ville s'était réunie. La nourriture était vraiment bonne et l'alcool aussi, particulièrement ce Saké. Moi et James faisions le spectacle en dansant. Il dansait bien, mais moi je faisais un peu n'importe quoi. Un poisson dans une main et un morceau de poulet dans l'autre, ce n'étais de la danse. On s'arrêtait pour boire et pour chanter. C'était une ambiance festive et conviviale. James commençait à se laisser un peu trop aller avec l'alcool. Son attitude était vraiment amusante, tout le monde rigolait. Il jouait les équilibristes en jonglant avec des bouteilles d'alcools, c'était vraiment drôle. Ensuite plus rien, c'était surement à mon tour de me laisser emporter par l'alcool et la fête.
Le lendemain la fête était terminée, mais la nuit avait été longue et nous étions dans un sale état. Lui, comme moi avions des restes de la veille. La ville s'éveillait doucement aussi, mais leur sourire était plaisant à voir. L'heure du départ était venue et j'étais un peu triste que ça s'achève déjà. Autant pour la fête que pour les combats. C'était vraiment une sacrée aventure que je venais de vivre avec James Marshall. Lui il partait sur Grand Line et j'avais déjà hâte de refaire équipe avec lui. Nous avons fait un duo de choc sur cette île.

-Merci pour tout James... mais ne sous-estime tes talents l'ami. Je suis sûr qu'on ce reverra, surement sur Grand Line d'ailleurs et j'ai déjà hâte de remettre ça, donc si tu as besoin... Je pense que ce n'est pas bien difficile de trouver un chat !


J'avais un large sourire tandis qu'il prenait un navire et qu'il quittait l'île. Moi je restais encore un peu pour voir ce qui se passait. Tout semblait reprendre normalement. Les élections du prochain Maire était en route en même temps que la reconstruction. C'était vraiment une réussite cette mission et j'avais eu la chance de me battre aux côtés d'un Sabreur de talents. Moi aussi un jour je pourrais rejoindre Grand Line et je suis persuadé que je recroiserais James Marshall. Nous referons surement des étincelles comme ce fut le cas ici. Il était maintenant temps pour moi de partir aussi. Je prenais un Navire de la Marine qui me conduisit à ma prochaine aventure. Je quittais Bridge Town, mais j'étais un peu triste. Tout s'était terminé si brutalement. J'aurais surement continué la fête pendant plusieurs jours, même les combats. Il était temps de laisser place à une nouvelle mission.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall]

Revenir en haut Aller en bas

[FlashBack] Mission diplomatique à West Blue [PV - James Marshall]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: West blue :: Autres îles de West blue-