AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Sam 6 Avr - 12:56



Ace become savage !!!!
« Deux contre un ? »



La journée n'aurait pas pu être plus ennuyante. Au fond, cette île soit disant secrète n'était autre que une île à la con qui a été laissé à l'abandon et basta. Rien de croustillant à se mettre sous la dent, juste des truc à récupérer SANS interférences au passage. Pas le moindre bleu à castagner. Sûrement que les seuls bleus sur les îles avaient été mis en fuite lors de notre arrivée. Il faut dire que niveau talent, voilà quoi, on fait peur rien qu'avec notre pavillon, m'enfin, à la limite ça n'en devient que plus lassant. Moi qui suis toujours à la recherche de challenge, je commençais à me lasser fortement. Sûrement le fait que je n'ai pas combattu réellement depuis quelques mois. Sauf contre Gouki ou les autres lors d'entrainement, mais étant coéquipier, ça ne compte pas... M'emmerdant au sens propre à transporter ce machin, j'allais rager d'une minute à l'autre. Mais alors que j'étais de dos, je vins à entendre un bruit de buisson ou un truc du genre. Visiblement, j'avais de la belle visite hm ?

« Tu veux un coup d’main… Kusso-gaki… »


« Ace « Violette » Lagan, 85 000 000 de Berrys, considéré comme le « larbin » de l’équipage des Sons of Cortes. Je suis Sting Crusher et voici Jin’Ichi Kintarô, nous sommes là pour vous arrêter alors rendez-vous sagement sans faire d’histoires. » 

Sur le coup de ces paroles, je me retournais presque de manière calme. Oui, être zen j'y arrivais désormais, mais sur le coup, ce n'était que temporaire pour sûr. J'allais pas les laisser parler ainsi de moi aussi vrai ou faux cela soit-il. Je souriais de manière presque enfantine levant mes mains en l'air. Moi me rendre ? Une grande première non ? Sourire malsain au lèvres, je vins laisser une main en l'air se diriger vers le manche de mon épée pour alors le serrer, laisser le bras se gonfler via ma concentration, celui-ci doublant de volume, puis d'un coup, je décrocha mon épée de mon dos pour alors l'abattre au sol. Celle-ci vint à creuser le sol de deux bons centimètre via son poids et la force donné au coup. Mon regard passait de gentil, voir enfantin à malsain et visiblement en colère.

« Parce que vous croyez que deux bleus au sens propres, sûrement gay au passage qui vont m'arrêter ? Larbin ? Violette ? Et vous alors ? Sûrement des pédophiles depuis de longues générations... Désolé suis pas de ce bord là les mecs, alors si vous voulez m'arrêter, va falloir penser à autre chose que me la mettre par derrière... » 

Visiblement, le temps des négociations étaient passés à peine avaient-elles commencés. Je regarda sur le côté pour alors m'exprimer de plus belle, regardant le moteur à exposions.

« Désolé ma vieille... Bouge pas je m'occupe d'eux... kr kr kr » 

D'un coup sec, je laissais mon épée virevolter dans les airs tombant nez à nez avec un tronc d'arbre sur le côté. Je donnais plusieurs coups dedans entaillant lentement le tronc jusqu'à ce qu'il flanche, à savoir, plusieurs coups. Environ six... Je regardais le tronc imposant tomber sur eux et j'en profita alors pour me rapprocher de celui qui semblait vouloir me défier à l'épée. Bien que je ne soit pas épéiste de renom, je fonçais à revers pour alors mettre un pied sur le côté créant via mon élan un mouvement circulaire. L'attaque aurait pu être parfaite et discrète, malheureusement, le cri de joie que je poussais le menaçant de le couper tel un fou furieux devait sûrement le prévenir du coup. Mais malgré tout, j'étais confiant en moi. M'occupant d'un seul des deux, je ne me doutais pas des pouvoirs de l'un comme l'autre. Une chose était sûre, ça allait swinger.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin'ichi Kintarô
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar
Messages : 48
Points d'activités : 556
Localisation : South Blue - Ancienne base de Sayuki / East Blue - Orange Town / North Blue - Île du Chaton / East Blue - Season Town / Grand Line - Hoshikame > Shirokame

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 397
Points de popula' [PP] : 435
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Dim 7 Avr - 17:17





*C’est quoi cet énergumène…*

C’était tout ce que Kintarô pensait, ici et là, en regardant le personnage devant lui. Sting lui avait rafraîchit la mémoire : en effet, cette coupe de cheveux turquoise, ces canines de démons qui le lui faisait ressembler à deux gouttes d’eau à un requin, c’était dans une affiche de recherche qu’il avait vu. Il s’appelait Ace Lagan, surnommait « Violette » et sa prime s’élevait à quatre-vingts millions de berrys. Sting et Kintarô avait à faire à une grosse proie et sa valeur lui fit avala sa salive difficilement. Cette information lui mit en garde avec deux fois pus de sûreté. Cependant, Ace avait une mentalité assez particulière : à première vue, il avait l’air assez idiot, et semblait dépourvu d’intelligence. Il insultait nos deux congénères à tout-va sans même essayer de comprendre quoi que ce soit. C’était plutôt le genre de personnage avec une force brute qui ne faisait qu’agir sous les ordres d’un haut gradé, d’où comme l’avait précisé Sting, le larbin des Sons of Cortes. Et cette remarque ne l’avait apparemment pas plus, ce qui le mettait en rogne.


Kintarô, qui continuait à regarde attentivement chaque pas et gestes de Lagan, attrapa la garde de Los Lobos au cas où un événement quelconque aurait pu intervenir prêt à se défendre dès le moindre petit bruissement des feuilles. Après quelques petits échanges de regards rapides, ce dernier, Ace, finit par dégainer son katana de son dos. Une gigantesque lame d’une cent cinquantaine de centimètres, tout au plus, peut-être. Cela devait vraiment être rude de se battre avec une telle arme dont le poids était plutôt massif mais quelque chose d’imprévu rendit perplexe notre jeune héros. Le bras de l’antagoniste se contracta petit à petit, doublant de volume. C’était assez hallucinant. Avec cette force surhumaine, il dégaina son katana comme de la merde avant de la faire s’écraser sur le sol. Kintarô le regardait bouche bée…


« Bakémono-da… »

Prévoyant le pire, il dégaina à son tour Los Lobos, en essayant de garder son sang-froid du maximum qu’il put mais c’était en vain. Kntarô tremblait par cette force. Il ne saurait dire si cela était dû à la peur ou à l’excitation. D’un côté il avait l’air assez excité à l’idée de se battre avec un type comme lui et de l’autre cela lui faisait un peu peur de ne pas être à la hauteur. Ni une, ni deux, Ace tournoya son katana au-dessus de sa tête avant de couper rapidement un tronc d’arbre avec facilité. Ce dernier tomba sur les deux soldats de la Marine et Kintarô se contenta simplement de se dégager, laissant occuper de ceci à Sting et alors qu’il venait à peine d’esquiver, Ace chargea sur lui, tel un taureau en furie qui avait vu rouge. Déstabilisé, le bretteur changea rapidement de main, attrapant Los Lobos à l’aide de sa main gauche pendant que Ace s’apprêtait à lui mettre un coup terriblement puissant

A contre-pied, Kintarô, avec sa main gauche, essaya de contrer son attaque. Hélas, lors de l’impact, une différence de puissance inévitable était là. Cela montrait la barrière entre Kintarô et Lagan. Le coup de Ace lui fit valser sur le côté, le projetant contre un arbre avant de s’écraser contre ce dernier. Kintarô lâcha un petit hurlement de douleur, se tenant l’avant-bras essayant de le stabiliser. Suite au choc des deux katanas, son bras ne put supporter une telle charge. Notre jeune héros enfonça Los Lobos sur le sol à l’aide de sa main droite et s’appuya dessus pour se relever avec tant bien que mal. Il tira ses gants l’un après l’autre bien comme il faut à l’arrière de ses mains avant de rattraper son sabre et faire divers gestes d’échauffement avec sa main gauche pour atténuer la douleur notamment l’étirement de ses doigts.

*Quelle puissance…*

Après deux, trois minutes d’étirement, Kintarô était en train d’analyser rapidement la situation pendant ce bref délai : ils avaient l’avantage face au nombre contre lui, cependant il ne fallait pas négliger sa force physique brute de Ace Lagan qui compensait largement ce manque d’effectif. Kintarô et Sting devait vraiment faire un travail d’équipe s’ils voulaient réussir à mettre à bout leur adversaire. Ni une, ni deux, notre jeune héros brandit sa lame au-dessus de sa tête, concentrant l’air frais qui se trouvait autour de lui sur la lame de Los Lobos avant de descendre rapidement et verticalement une première fois en direction du pirate provoquant une lame d’air qui fonçait sur ce dernier. Puis, allant au pas de course à trois heures de sa position, il en lança une nouvelle simultanément mais cette fois-ci horizontalement envers celui-ci. Avec ça, il avait de quoi s’occuper un peu pour le moment, le temps d’analyser les circonstances et établir au plus vite une stratégie…




Moon Flash:
 


Dernière édition par Jin'ichi Kintarô le Dim 7 Avr - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Dim 7 Avr - 17:45


Un guerrier redoutable!

Je regardais l’énergumène qui était en de moi qui m’avait l’air assez calme malgré la pique mesquine qui avait pour intention de l’énerver au plus ahut point pour qu’il perde sa concentration et que cela nous facilitent la tâche parce que cet individu était vraiment fort. Ces exploits faisaient qu’il était très connu dans les Blues et dans une partie de Grand Line ce qui faisait qu’il était dangereux. Après s’être retourné, il avait un regard gentil et enfantin, un regrad innocent, mais il ne tardait pas à nous montrer son véritable visage, car son celui-ci venait passer dans un état de colère qui avait l’air d’être extrêmement avancé et il nous adressa la parole, à moi et Kin.

«Parce que vous croyez que deux bleus au sens propres, sûrement gay au passage qui vont m'arrêter ? Larbin ? Violette ? Et vous alors ? Sûrement des pédophiles depuis de longues générations... Désolé suis pas de ce bord là les mecs, alors si vous voulez m'arrêter, va falloir penser à autre chose que me la mettre par derrière...»
«Haha en plus d’être un parfait connard t’es un sacré rigolo. Tu parles de pédophilie ? Regarde ton sourire de violeur qui est en manque de gosses à dépuceler.»

Et BIM, ça s’était fait, je venais de le clasher à la manière d’un rappeur freestyleur, enfin comme un dingue quoi. Après s’être exprimé à la machine notre adversaire se mit à se métamorphoser physiquement, son bras droit doublait de volume après avoir contenu un maximum son souffle, une technique extrêmement bizarre, comme celui qui l’utilisait tien, une technique qui lui va très bien, une pensée malsaine me fit rigoler pendant que celui-ci faisait tournoyer son épée qui entaillait faiblement mais surement un arbre qui après environ six ou sept coups commençait à chuter. Je vis alors Kintarô dégainait Los Lobos en me soufflant qu’il me laissait tomber pour l’arbre en gros, comme si j’avais besoin d’aide pour esquiver un simple arbre et j’espère bien que mon frère allait me montrer ce dont il était capable car cela faisait longtemps que je ne l’avais pas vu combattre.

Ace fonçait sur nous tandis que Kintarô allait à sa rencontre au maximum de sa vitesse, il changea la main avec laquelle il tenait son Katana pour passer de la main droite à celle de gauche, lui permettant de mettre son épée en opposition à celle de l’adversaire, malheureusement la différence de niveau se fit sentir en un instant et mon frère se fit repousser comme une belle merde contre un arbre plus loin. Je suivais cet échange tout en me transformant en Phénix et en balançant le tronc d’arbre qui nous était, au départ, adressés sur celui qui nous l’avait envoyés, puis j’enchaînais en fonçant dans le dos de mon adversaire qui ne me remarquerait surement pas que je passais derrière lui alors qu’il avait un énorme tronc d’arbre en face et j’utilisais ma technique.

« LES SERRES DU PHENIX »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Dim 7 Avr - 18:26



Ace become savage !!!!
« RAAAAAAAAAAAAGE !!!! »



Deux bolosses. Voilà ce qu'on m'envoyait pour me stopper. Me stopper à quoi faire d'ailleurs ? Oser prendre un composant CLASSIQUE pour le ramener sur le navire et voir ce que Ketsu, Gouki et l'ingénieuse de service allaient en faire ? Quel crime mes amis, quel crime... Bref, pour ma part, j'avais foncé tête baissé pour deux raisons principalement. La première étaient qu'ils avaient des sales gueules et qu'ils m'ont mal parlés, ce qui faisait que j'avais toutes les raisons de m'amuser avec. Puis deuxièmement, ils sont de quoi me divertir vu leurs faces alors bon, rien que pour ça, j'aurais tout les droits du monde pour attaquer. Ce que j'avais fait d'ailleurs. Au passage, j'avais même ignoré les dires de l'homme aux cheveux longs qui semblait se croire amusant à parler de pédophilie comme quoi j'en étais un avec mon sourire de requin. Quelle blague... J'avais envie de répondre, mais la réflexion comme quoi moi j'assumais mon expression car j'allais les découper ne sortit pas de ma bouche. J'étais trop absorbé par mon combat et mon attaque contre le sabreur en oubliant l'autre homme, à savoir celui qui semblait plus puissant.

Pourquoi attaquer le plus faible ? Simplement car dans les rues c'est ainsi. On poutre les plus faibles en prems, puis on se fait un final round entre mecs forts voilà tout. C'est donc avec cette stratégie que je m'étais dirigé vers le sabreur pour lui donner un coup, mais mon tronc d'arbre ne lui avait pas fit suffisamment d'effet pour qu'il m'oublie. Il vint à contrer mon coup, ou du moins interposer sa lame entre la mienne et son corps, puis il vola plus loin suite au rapport de force. L'observant avec attention, je fut prévenus du lancé de tronc par l'autre que via l'ombre qui s'approchait trop vite. Même en donnant un coup de sabre, le poids fut tel que je fut mis à genoux de force avec violence manquant de tomber écrasé par le poids. Autant dire, cette position forcé n'était pas plaisante pour le dos et c'est là que je vis donc l'oiseau majestueux. Une put** de très grosse volaille ouep.

«  … H... HA...HAHA.. HAHA HAHA !!! UNE SDTGV.... UNE PDSDTGV... »

Ni une ni deux, j'interposais mon épée entre ses serres et moi, mais cet enfoiré me faisait reculer non sans mal. Et la cerise sur le gâteau fut les attaques de cet homme. La première fut loupé de part mon reculons du à l'oiseau, mais la seconde, elle fit mouche... Je fut propulsé plus loin m'écrasant contre un arbre. Autant dire ça faisait pas du bien sur le coup. Rien de mortel, à vrai dire le combat à logue town était bien pire, mai à deux, ces bleus allaient peut être m'avoir après coup. Assis contre le tronc de force, je vins à frotter ma nuque.

«  put**... Niqué par une salope de très grosse volaille... Une put** de salope de très grosse volaille... Purée... Vous allez me le payer je vous le jure... »


Un peu de sang coulait de mon dos, cet enfoiré de sabreur avait visiblement réussis à couper mon tee shirt ( pas assez serré pour contrer son coup ). Je me releva doucement prenant appuis sur l'arbre mon bras toujours en mode contracté. Puis d'un coup, les yeux injectés de sang, je laissais ma lame se planter dans le sol pour alors foncer vers le bretteur. Bien sûr, je n'oubliais pas la volaille... Je fonçais laissant mon arme creuser le sol et une fois proche de la volaille, je leva mon arme envoyant des débris vers ses yeux sans m'arrêter de courir vers le jeune homme au sabre voulant le punir une bonne fois pour toute. Espérant aveugler un peu le poulet géant, j'avais l'arme en l'air désormais.

«  CREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEVE !!! »

Sous le coup de l'énervement, on pouvait clairement voir que mon bras et mon arme étaient comme enveloppés dans une sorte de couche légèrement brillante. Cette «  force  » semblait se manifester au bon moment, mais qui sait quelle utilisé ça allait savoir. Je faisais redescendre mon sabre de manière verticale vers le bretteur espérant l'avoir sur ce coup bien qu'au fond, s'était risqué car une contre attaque allait faire mal... Mon plan ? En finir au moins un avec mon coup spécial, mais pour cela... Je me devais de pas user de mes explosions. Je priais qu'ils ne l'aient pas remarquer, car me forcer à user de mon fruit voudrait dire remettre à plus tard mon coup...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin'ichi Kintarô
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar
Messages : 48
Points d'activités : 556
Localisation : South Blue - Ancienne base de Sayuki / East Blue - Orange Town / North Blue - Île du Chaton / East Blue - Season Town / Grand Line - Hoshikame > Shirokame

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 397
Points de popula' [PP] : 435
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Dim 7 Avr - 19:15





Après avoir lancé en même ses deux lames d’airs en direction du pirate, entre-temps, avant sa technique, son coéquipier Sting lui avait réussi à lui attirer l’attention en lui jettant, sous sa forme hybride, le tronc d’arbre que Ace nous avait envoyé un peu plus tôt. Satisfait de tout cela, il était un peu soulagé que Sting parvienne à faire un tel accomplissement, même si ça ne devait être pas grand-chose pour lui. Le tronc d’arbre fut donc relancé sur Ace, et visiblement son frère qui se trouvait juste derrière, dû à l’ombre de phénix que l’on pouvait apercevoir au sol. Le membre des Sons of Cortes eut un peu de mal à contrer le tronc malgré sa force brute, forçant à poser un de ses genoux à terre. Et là… C’était vraiment très rapide et astucieux ceux qui venait de se produire ; Kintarô n’aurait pu lire une telle hypothèse envisageable jusqu’à ce scénario. Son camarade fonça tout de suite après sur Lagan qui para les serres de phénix à l’aide de son sabre évitant au passage une de ses lames d’airs, mais touchée par une autre.

Jackpot ! Espérant que cette blessure lui fut plus ou moins graves, ce que notre jeune héros redoutait un peu dû à sa puissance, il devait certainement posséder une très grande résistance également. Ce dernier prit rapidement la haine avant de charger à nouveau. Kintarô, de son côté, qui analysa la situation de fond en comble, ne parvenait à trouver une quelconque faille : en effet, on aurait dit que toutes les attaques de ce requin étaient toutes improvisées, aucunes n’étaient réfléchis, il fonçait au front comme un bourrin, et se demanda même s’il le fait que pendant sa course il jeta des débris au phénix étaient une coïncidence ou non. Le Caporal de la Marine s’était déjà remis en garde maintenant après ces deux dernières attaques, et alors que Ace semblait poursuivre sa course en sa direction, négligeant Sting, il stressa un peu sur le coup.

C’était quoi son problème à lui ?! Franchement, il ne faisait que charger notre pauvre Kintarô… Se pourrait-il qu’il avait une dent contre les épéistes ? Lui avait-il fait subir une quelconque humiliation auparavant ? S’était-il déjà rencontré même ? Plusieurs questions s’enchaînèrent rapidement dans sa tête, et alors que le scélérat brandissait verticalement à son tour son katana vers le ciel, Kintarô semblait assez désavantagé : en effet, il n’avait plus le temps d’utiliser aucune technique qui demandait un minimum de temps de concentration ; même son Shishi Sonson, le faire ici et maintenant ça devait être du pur suicide. Le bretteur ferma ses yeux, en songeant assez rapidement malgré cette si petite distance entre l’antagoniste et notre protagoniste, avant de les rouvrir, l’air assez sûr de lui.

Quand il était à son dojo de samouraï, son maître lui avait un jour apprit une chose, qu’il n’aimait point utiliser étant donné que cela diminuait rapidement sa vitesse de frappe mais, dans une situation comme cela, ça pouvait peut-être être prometteur. Son maître lui avait enseigné l’art du kendô : il ne retint cependant qu’une seule technique qui fut la suivante : utiliser ses deux mains pour avoir une force hors norme et dévastatrice… C’était la « voie de l’épée ». Avalant sa salive et prêt à pire pour le tout, il attrapa Los Lobos à l’aide de ses deux mains, et fonçant à son tour vers Ace avec le peu de mètres qu’il restait à présent, il courut assez bas, avant de prendre appui sur la terre ferme et remonté, son katana se situant horizontalement, la lame coupante vers le ciel, afin qu’il puisse avoir un nouveau choc entre les deux sabreurs. Notre jeune bretteur serrait fermement la garde de Los Lobos avec une certaine puissance, prêt à supporter le coup. Le choc était bientôt de quelques centimètres, Kintarô se releva telle une flèche et les deux katanas s’étaient entre-choquaient une nouvelle fois.

Des tremblements se firent ressentir de part et d’autres du katana, allant même jusqu’à l’utilisateur lui-même. Apparemment c’était en vain. Même avec cette technique, qui consistait à miser toute sa puissance sur la résistance de son épée, ça ne servait à rien. Une épée d’une soixante-dizaine contre une épée de plus de la cent cinquantaine… Et pour couronner le tout, avec une force de géant… Cela ne faisait pas long feu. Ace gagna rapidement ce duel, son katana avait, en ce petit laps de temps, fissuré Los Lobos… FISSURE !! Elle fit plusieurs tours sur elle-même avant de s’enfoncer sur le sol, à peu près à plus de cinq centimètres sous le sol. Kintarô, quant à lui, avait perdit l’équilibre et était tombé, la tête la première, mangeant le sol.

*SHIMATA !! LOS LOBOS !! YADAÏ !!!! …*

To be continued...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Dim 7 Avr - 20:10


Réaction !

Il est à genoux, le tronc d’arbre que je lui ai envoyé à du lui donner du fil à retordre, il est à ma merci, mes serres vont le transpercer et on n’entendra plus parler de lui. Malheureusement il bloqua mon coup en mettant en opposition son épée sur la trajectoire de mes serres mais je réussissais à bien le repousser, ce repoussage lui fit esquiver le premier du « Moon Flash » de Kintarô, mais pas le second qui l’entailla dans le dos, il était maintenant dos à un troc d’arbre en train de se frottait la nuque et avait l’air assez enervé.


« put**... Niqué par une salope de très grosse volaille... Une put** de salope de très grosse volaille... Purée... Vous allez me le payer je vous le jure... »

Cette remarque fit mouche, je détestais quand les gens me surnommaient volaille ou encore pigeon, ou tout ce qui est en rapport avec un animal volant qui n’a aucun style. La pire des insultes pour moi était lorsqu’on m’appelait « KFC », c’était la seule insulte qui faisait que dans ma tête, je me donnais le droit de tuer. Là, il allait goûter à ma fureur, je fonçais sur lui tandis qu’il se relevait et prit une grosse accélération en direction de Kintarô la lame plantait dans le sol, un regard de fou ne demandant que du sang sur la gueule, déjà qu’elle était pas très belle, alors si en plus il faisait des trucs comme ça, il n’allait jamais avoir de copines, c’est moi qui vous le dit. Arrivé à côté de lui prêt à lui asséner une attaque des plus puissantes, il relevait son sabre dans ma direction ce qui m’envoyait en même temps de la terre et d’autres particules assez gênantes qui m’obstruaient la vue, je ne pouvais pas esquiver et maintenant je voyais très flou.

Je ne voyais que des silhouettes, celle de mon adversaire qui continuait de foncer sur mon frère, et justement celui-ci qui avait l’air de prévoir quelque chose. Il tenait Los Lobos d’une manière que je n’avais jamais vu auparavant, mais c’était un genre d e technique que je connaissais car Sylvia utilisait cette méthode pour combattre, c’était le Kendo. Une technique qui consiste à concentrer toute sa force en un coup, alors comme ça Kintarô n’avait pas réuni les conditions pour utiliser son Shi Shi Son Son, et merde j’avais un mauvais pressentiment. Notre adversaire arrivait au niveau de Kintarô en essayant de lui asséner une énorme attaque qui le tuerait surement si elle mon frère, mais j’avais confiance en lui, je savais qu’il était capable de contrer cet abruti et de me créer une ouverture pour finir le combat une bonne fois pour toute.

J’avais fini de me frotter les yeux afin de voir pour le mieux ce qu’il se passait et le choc se fit sans gêne, et ce que je vis me laissait perplexe, Kintarô venait de se faire repousser dans son domaine de prédilection qu’était le domaine du sabre, e me devais d’intervenir j’arrivais à voir que son Katana Los Lobos était fissuré. Bordel, c’est censée être une lame à résistance supérieure non, comment peut-elle être fissurée ? Pas le temps d’y réfléchir et ni une ni deux je fonçais sur le membre des Sons of Cortes pour l’empêcher de mettre un coup final sur Kintarô qui soit dit en passant était complètement effondré.

Alors qu’Ace Lagan écrasait son sabre vers mon meilleur ami, j’arrivais à temps et m’interposer entre les deux hommes en arrêtant le sabre de l’ennemi avec mes serres. Mais cet enfoiré était puissant et il m’enfonçait dans le sol, de plus en plus. J’étais maintenant très profondément ancré dans le sol et son attaque semblant s’être arrêtée, je saisis ma chance, j’agitais mes ailes de façon à utiliser ma technique de la « Tornade du Phénix » qui me permettrait de le faire s’envoler. Dans le même moment je m’adressais à mon frère.

« Kintarô ressaisis-toi !! Je ne pourrai pas le battre tout seul, j’ai besoin de ton aide alors prends Los Lobos et bats-toi !!!!! »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Dim 7 Avr - 21:58



Ace become savage !!!!
« Une technique de chasse ? »



Le combat était sublimement marrant. Mon sang battait quarante mille fois dans mes veines, j'allais devenir fou tellement la sensation était unique. Plus le temps passait, puis j'allais croire faire une overdose en cognant ces poulets. Le premier visé à savoir le bretteur semblait impuissant face à moi. Alors que j'allais abattre mon épée sur lui, il vint à contrer vainement en levant sa lame. La sienne contre la mienne... Visiblement, il n'allait pas tenir complétement faible comparé à ma folie du combat. Il me rappelait moi à vrai dire, dans ma jeunesse quand moi et mon frère on se battait dans la rue. Contre des lourdingues, on continuait à se battre jusqu'au bout avec le même regard, celui de la peur, mais aussi de l'envie de gagner. Mais là, ça n'allait pas l'aider. La volaille ou KFC sur patte en train de s'essuyer les yeux, j'avais un privé parfait avec ce jeune homme qui allait regretter de m'avoir croisé. Souriant, je venais à donner un bref coup pour que sa lame soit éjecté ailleurs la mienne tombant à ses côtés. Je le regardais avec un regard bien déterminé le sourire carnassier aux lèvres.

«  Pas de bol.. Comme prévu, tu seras le premier à tomber coco... Bye tocard... »

Je levais ma lame prête à l'abattre dans un timing parfait. Après tout, cela faisait environ 4 minutes que j'avais gonflé mon bras et donc il allait redevenir normal ne pouvant pas enchaîner ces gonflades. Au fond, cela était mon premier atout, mais suite à cela, mon fruit prenait le dessus. Sourire aux lèvres donc, j'apprêtais à mettre mon épée sur sa tête et sûrement la fendre en deux. Oui, le tuer n'était pas un soucis... Ok, Ketsu m'a dit durant ces années d'être plus sage, mais là, j'avais envie de me dépasser un poil, juste un peu, pas trop, mais juste un peu. Papa Ketsu et Gouki seront pas content, mais on s'en fou car ça fera monter notre notoriété comme quoi on est sans pitié ouep.

Malheureusement, alors que mon sabre allait s'écraser sur ma victime, voilà que le piaf revenait à la charge. Il serra mon sabre de ses serres et il força à contre sens. Malheureusement, ma force était là pour m'aider. Soupirant, je vins le voir s'enfoncer dans le sol, mais manque de pot... Un, j'avais loupé mon coup, deux, il avait stoppé mon attaque. Puis voilà qu'il bat des ailes provoquant une sacré tornade qui me fit envoler. Malgré mon attaque à mon épée, je céda. Je volais au loin, mon épée allant un poil plus loin. Séparé de ma précieuse, je vins à m'accrocher à un arbre pour ne pas aller où je ne voulais pas puis j'attendais la fin de son coup. Mon épée plus loin, pas question de faire un détour pour eux, autant les attirer là. Je vins à descendre de l'arbre jurant.

«  put** de piaf... JE VAIS TE BUTER !!! Depuis quand on empêche une exécutions de mecs hein ? Les faibles ça crève point... Lui, il va crever d'ici peu et la preuve. Aller venez donc, que je vous ken en beauté... »


Je vins par la suite à user de mon environnement. Mon objectif, leur tendre un piège. J'avais un beau plan. Je vins donc à user des arbres plutôt grands pour ma cacher, puis j'attendais qu'ils approche. Laissant une totale liberté offensive à l'ennemi, je jouais gros, mais je savais que sur ce coup ça allait marcher... Après tout, cette méthode de «  chasse  » apprise par Gouki était dite infaillible. Ce papouz avait intérêt à m'avoir dit vrai comme quoi attirer le gibier est toujours un bon plan plutôt que aller à lui. Mais qui sait... Les hommes avaient proche d'eux mon put** de moteur or j'en avais besoin. Attendant patiemment, je sentais la force là, mon coup était prêt... J'allais faire d'une pierre deux coups au prochain coup. Laissant donc raisonner ma voix, je leur lancer.

«  Alors les tapettes... On a peur ? put** sérieux, suis seul et vous vous êtes deux... Un piaf, un kfc et une danseuse de balet avec une pseudo épée... Aller bande de tâches venez... »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin'ichi Kintarô
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar
Messages : 48
Points d'activités : 556
Localisation : South Blue - Ancienne base de Sayuki / East Blue - Orange Town / North Blue - Île du Chaton / East Blue - Season Town / Grand Line - Hoshikame > Shirokame

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 397
Points de popula' [PP] : 435
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Lun 8 Avr - 20:49





En position de la levrette sur le sol, les mains en contact de ce dernier, Kintarô avait reçu un choc émotionnel lorsqu’il perdit Los Lobos des mains et que cette dernière fut entaillée par l’épée adverse. Notre jeune héros était maintenant dans le pays des rêves et se situait dans un « espace-temps » lorsqu’il avait terminé ses années d’entraînements au dojo et qu’il allait pour la première fois recevoir Los Lobos des mains de son maître. C’était vraiment une lame magnifique, dotée d’une garde en or, et plutôt stylée dans l’ensemble. Qui plus est, elle faisait partie des lames des cinquante Meitous et s’était promis (à son mentor) de veiller sur elle et de l’utiliser uniquement pour le bien à tous et non pour le fun à tuer des gens par-ci, par-là.

Tandis que le temps réel prenait son rythme normal, Kintarô, qui avait les yeux raides morts, allait bientôt se faire décapiter d’une seconde à l’autre par son ennemi, à savoir Ace Lagan, lorsqu’un événement innantendu se produisit : Sting venait de foncer, s’interposant entre lui et l’antagoniste, repoussant le sabre du Sons of Cortes à l’aide de ses serres. Le bretteur avait à ce moment là reçut un énorme coup de vent qui le refit surface, sortant de son inconscience. Le Caporal de la Marine fit directement les gros yeux, il n’avait pas vu la situation dans laquelle il se trouvait… En tournant rapidement la tête, il s’avéra cependant que Los Lobos était bel et bien rayé et que cette fois-ci c’était sûr à cent pour-cent, son ennemi juré n’était autre que Ace.

Alors que Sting parvenait à stabiliser l’attaque de Lagan, il agita rapidement ses ailes utilisant ainsi sa Tornade du Phénix, une technique bien utile, qui ferait des dégâts dévastatrices à courte portée. Le pirate s’envola donc vers de nouveaux cieux, tel la Team Rocket, se séparant ainsi de son épée lors de son trajet fulminant. Si Kintarô avait bel et bien fait attention, il eut comme l’impression que son bras se dégonflait mais n’était toute fois pas assez sûr par manque de preuves. Sting lui avait une nouvelle fois sauvait la vie, et Kintarô appréciait cela ; à vrai dire, cela faisait plusieurs fois qu’il l’avait déjà fait et Kintarô se devait de lui rendre la pareille.

Maintenant hors de danger pour quelques temps, voire mêmes seulement des minutes ou secondes, Sting avait vraiment besoin de son aide, et cela ne faisait aucun doute, déjà que lui-même (son congénère) avait du mal, alors pour notre Jin’ichi cela ne faisait aucun doute !

« Wari-da… Je… Je crois bien que je ne suis pas à la hauteur-desu… »

Kintarô se releva, titubant en faisant quelques pas avant de maintenir une allure stable. Le membre de la Marine se dirigea vers son katana, pointé au sol à moins de deux mètres, et le retira doucement avant de poser la lame sur la paume de sa main gauche, examinant celle-ci. Los Lobos était entaillé d’un côté, le verso, mais pas le recto. Il paraissait assez ému et triste. Mais dans le fond, il éprouvait une certaine haine de ne pas avoir respecté sa parole auprès de son maître du dojo.

*Tss… Avec ça, je pourrais pas allez bien loin… »

Notre bretteur avait une expression assez inquiétante vis-à-vis de ce qu’il venait de penser en cachant l’expression de son visage à Sting, en se contentant de lui faire un faux sourire. Effectivement, dans de telles conditions, il se demanda s’il pouvait faire encore une ou deux attaques, car son katana qui se situait dans une telle situation était clairement sûr qu’il ne tiendrait plus debout après plusieurs échanges.

« Yare, yare… J’ai un plan mais je doute qu’il pourra marcher… »

En réunissant le peu d’informations qu’il disposait, il fronçait alors les sourcils ; en effet, Ace Lagan devait à présent revenir, il était sûr qu’il n’a pas été projeté bien loin de leurs positions actuelles mais ne reçurent toujours aucunes attaques. Cela parraissait vraiment étrange et en fit part à Sting :

« Ecoute Sting, je trouve ça assez bizarre que l’on ne reçoit toujours aucunes attaques de ce Ace… Je pense qu’il veut qu’on aille à sa rencontre, donc il faudra faire attention, de plus je doute que tout comme lui on connait cette île par cœur, donc attends-toi au pire comme tu me l’as dis plutôt… *sourire* »

C’est vrai, ils étaient en territoire ennemi, cependant il doute que lui, ainsi que Sting connaissaient tous les petits champignons vénéneux de cette île encore inconnue sur la carte. Après des réflexions rapides, étant donné qu’il n’avait pas le temps, il finit par lui expliquer ce qu’il avait en tête.

« Donc voilà, apparemment il veut qu’on aille à sa recherche et je pense par là qu’il veut nous séparer… Pour quelques raisons qui me sont encore inconnues, on dirait qu’il m’en veut, donc je pense qu’il viendra rapidement à ma rencontre, toi en attendant tâche de préparer une embuscade pour baiser ce fumier bien comme qu’il faut, peu importe si ça sera de la sodomie ou pénétration vaginale… Cependant, les seuls trucs que l’on dispose et le lui appartient, c’est son épée balèze qui a été envoyée à deux heures suite à ta tornade en sachant que notre camarade a été envoyé à une heure… Ainsi que ce truc… Je ne sais pas ce que c’est mais apparemment il avait vraiment l’air d’y être attaché vu que juste avant le combat, il le considérait comme son petit bébé… »

Vraiment pathétique ce que les pirates pouvaient entretenir comme relation. De plus, Kintarô avait évoqué un terme assez péjoratif et grossier, étant donné qu’il ne voulait pas se faire répéter, car s’il l’expliquait tel un scientifique, il devait l’expliquer mainte et mainte fois à son frère afin que celui-ci puisse imprégner le plan dans sa tête. C’était assez risqué, mais en continuant son récit, il poursuivit :

« Et donc je vais aller à une heure, aller à la recherche de ce type tandis que toi t’iras à deux heures, essayant de te procurer son put** de katana… Cependant, fais attention, il a l’air assez volumique et je ne sais pas si même avec ta transformation tu pourras soulever une telle masse dûe au fait que lors de la dernière attaque c’était assez tendu… Je sais que le plan est assez risqué mais dans ce genre de situation, nous n’avons que très peu de temps pour agir et puis, tu sais, il faut savoir faire des sacrifices pour mener à bien une mission et pour le bien des civils, je suis prêt à tout pour y parvenir… »

Après ces paroles, Kintarô regarda droit dans les yeux Sting. Il sentait le pire, il aurait bien voulu faire l’inverse non pas parce qu’il savait d’avance qu’il n’avait aucune chance contre Lagan mais simplement car il était incapable de transporter une épée aussi monstrueuse contrairement à Sting qui avait plus de vitesse ainsi que de puissance sous sa transformation. Ça allait être assez tendu, mais en se retournant et se dirigeant vers le moteur dans lequel Ace avait déposé auparavant, il analysa cette vieille dépouille avant de se retourner à nouveau vers Sting, levant son index et son majeur collé au niveau de sa tempe droite et faire un bref mouvement signifiant « Ike ». Notre jeune héros se dirigea donc vers la position de Ace, c’est-à-dire à une heure, et cette fois-ci il ne devait faire plus aucune erreur dans ses calculs, étant donné qu’il jouait gros…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Mar 9 Avr - 8:40


La volonté d’un samouraï !

Je repoussais mon adversaire grâce à ma « Tornade du Phénix » qui avait l’air d’avoir fait des dégâts, je ne savais pas qu’elle était devenue assez puissant pour repousser un homme à une telle distance, cela montrait à quel point j’étais devenu plus fort. Je ne l’avais pas remarqué jusqu’à maintenant, mais lorsque je me transformais j’étais un peu plus gros qu’avant, signe que je n’avais pas encore maîtrisé mon fruit à sa pleine puissance, que d’autres horizons m’attendaient, et je comptais bien les atteindre. J’observais mon adversaire s’envoler un peu plus au loin, et si mes yeux ne m’avaient pas trahis, j’aurai juré que son bras s’étais « dégonflé ». Je regardais dans le même moment Kintarô qui n’avait pas la forme, il avait les yeux ronds, surement venait-il de sortir de l’inconscience dans laquelle il avait été plongé suite au choc que lui avait fait subir Ace. Il regardait maintenant Los Lobos, je crois qu’il avait rêvé, je voyais dans ses yeux que le peu d’espoir venait de s’éteindre, la dure réalité était là, Los Lobos était entaillée et surement cette découverte venait de mettre un coup de massue au moral de Kintarô, il avait l’air absent.

Alors qu’Ace avait atterri dans un endroit que je ne pouvais déterminer à cause de la forêt qui nous entourait, je voyais bien l’épée que notre adversaire avait lâchée. Peut-être n’avait-il plus la force de la reprendre, peut-être que sa technique de « gonflage » de bras ne durait pas indéfiniment, si je me rappelle bien, cela faisait à peine cinq minutes que le combat faisait rage, mais l’intensité me faisait penser qu’il durait des heures. Sacrés pirates, il y a donc parmi des personnes aussi puissantes. Je regardais Kintarô qui je crois venait de comprendre ou bien venait à peine de percuter sur le fait que je lui avais hurler dessus pour qu’il se ressaisisse, je le regardais avec intensité en attendant une réponse, qui lorsque je l’entendis sortir de sa bouche ne me plaisait guère, il me disait que Monsieur n’était pas la hauteur, foutage de gueule ou quoi ? Je décidais de ne même pas répondre à ces propos préférant l’ignorer et je me retournais en direction de là où était censé être Ace, c’est-à-dire à deux heures de notre position actuelle à Kintarô et moi.

C’est alors que Kintarô se relevait, il titubait, c’est bien ce que je pensais, les dégâts du dernier choc était bel et bien présent, il ne pouvait pas me le cacher bien qu’il reprit une démarche normale juste après. Il se dirigeait vers Los Lobos, allait-il accepter la vérité ou bien allait-il s’effondrer et à ce moment-là je devrais lui remettre les idées en place. Il examinait alors Los Lobos et je sentais ses émotions, elles étaient fortes, c’était surtout un mélange de tristesse et de colère, mais surement allait-il faire que je ne le vois pas, comme il avait l’habitude de le faire. Il se retournait vers moi et comme je le pensais il me cachait ses vraies émotions, un sourire d’idiot sur le visage et tout en reprenant son sérieux il m’annonçait qu’il avait un plan.

« Ecoute Sting, je trouve ça assez bizarre que l’on ne reçoit toujours aucunes attaques de ce Ace… Je pense qu’il veut qu’on aille à sa rencontre, donc il faudra faire attention, de plus je doute que tout comme lui on connait cette île par cœur, donc attends-toi au pire comme tu me l’as dis plutôt… *sourire* »

Kintarô s’était énormément renseigné sur cette île avant cette mission, il avait pris un maximum de renseignements, des plus utiles au plus merdiques que l’on peut trouver dans n’importe quelle bouquin de botanique car il s’était passionné sur les champignons de cette île on dirait, il les connaissaient tous, un par un il arrivait à les énumérer sans une seul faute, une vraie tête ce gars. En même temps le comportement qu’il venait d’adopter me faisait penser qu’il était redevenu en quelques sortes lui-même, il avait réussi à dépasser sa tristesse, outrepasser sa colère et ses émotions. Il m’énonçait alors son plan et je comprenais que cela ne signifiait rien de bon, pourquoi un plan pareil, c’est de la pure folie, il va droit dans la gueule du loup, Los Lobos est déjà quasiment à la rupture, alors pourquoi aller droit devant le danger, peut-être était-ce la haine qui guidait ces pas, c’était triste. Il me disait que son plan consistait à faire en sorte que Kin soit l’appât et que je sois en quelques sortes le bourreau, pure folie, imaginons que je n’arrive pas à temps, avec Los Lobos dans cet état, c’est la mort assurée, mais il avait l’air décidé alors je n’entrepris rien car c’était inutile, il était plus déterminé que jamais et je le sentais.

Je le regardais se diriger vers sa position, j’étais triste, mais aussi pus déterminé que jamais, je ne laisserai pas mourir c’était certain. Peut-être c’était cet état d’esprit qu’il voulait que j’ai, si c’était le cas il avait réussi son coup. Il se retournait vers moi alors qu’il était à côté de l’énorme machine que tirait Ace avant qu’on arrive pour l’arrêter, il me fit le signe que c’était parti, un signe que nous faisions souvent plus jeune, la belle époque, on le faisait lorsqu’on se battait et que le gagnant devait donner un gage au perdant, cela m’arracha un sourire, il se retournait une nouvelle fois et cette fois-ci s’en aller pour de bon et moi de mon côté je mis en place son plan, avec une petite larme au cas où tout ça tournerait mal. Je me transformais et je fonçais sur l’épée d’Ace en l’agrippant avec mes serres et en la sortant du sol avec beaucoup de difficultés, qu’est-ce qu’elle était lourde merde, mais j’arrivais tout de même à m’habituer à son poids assez aisément. Je m’envolais en survolant la forêt et j’exécutais mon rôle qui consistait à repérer et à éliminer notre adversaire commun, j’attendais donc au-dessus de la forêt que se monstre notre ennemi.

Revenir en haut Aller en bas
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Mar 9 Avr - 17:34



Ace become savage !!!!
« Delta Dynamyte !!! »



Décidément, plus le temps passait, plus mon esprit était en ébullition. Pas dû au fait que nous combattions, mais du fait que je réfléchissais. J'attendais mes adversaires quelque part priant qu'ils tombent dans le piège. Pour une fois, j'allais suivre un des conseils que m'a donné le gros papouze qu'est Gouki. Il m'avait conseillé sur «  comment chasser dans la nature  », en plus d'ajouter des techniques à la con pour entendre les voix de la nature et des animaux... Bref, il me sortait des discours fumeux sur les esprits comme quoi ça me serait utile blablabla.. Ais-je une tête à écouter ses conneries ? Ce genre de paroles, ça entrais par une oreille et ça ressortais par l'autre comme on dit. Bref, tout ça pour dire que je faisais un effort, mais fallait pas déconner. Si les deux andouillettes ne se ramenaient pas rapidos, j'allais devenir fou allié et les déchiqueter. Après tout, on dit bien que si la lumière ne vient pas à toi, alors il faut que tu ailles à la lumière. J'attendais caché derrière un arbre. Je me faufilais par-ci par-là, usant du paysage et des champs de visions pour me déplacer furtivement. Mon but ? Les emmener dans un coin bien sombre pour leur sauter dessus et prendre mon épée. Seul soucis, alors que le débile à l'épée fendue se ramenait, voilà que l'oiseau prenait mon arme pour s'envoler avec... put** de piaf...

Grognant intérieurement, je vins à réfléchir un moment à quoi faire. Après tout, j'allais devoir user de ma technique spéciale, sans quoi, j'allais avoir des ennuis. Mais que faisait le piaf ? Il avait disparu de mon champs de vision et moi, je ne le voyais pas. Sûrement était-il ailleurs... Grrr, mon épée chérie avec lui en plus. Soit, j'allais donc me retrouver face à l'autre jeune. Respirant calmement, je vis une ombre approcher et dans ma tête, je vins à me remémorer tout le combat. Le temps impartit était prêt. 10 minutes étaient passées depuis ma dernière explosion, je pouvais LE faire...

Ayant le champs libre, je vins à sortir de ma cachette face à lui pour alors foncer tête baissé. Le coup arrivait, je lui rentra dedans d'une manière spéciale. Trois points vinrent à la frapper d'un coup. La tête, l'épaule droite et le poing droit. Le but ? Le stopper, mais vu qu'il ne chargeait pas tant pis. Soupirant, le regardant dans les yeux de manière amusé, pris dans une position imprévisible, je vins à exploser les trois points qui avaient frappés en premier. L'explosion était telle que ce n'était rien comparé aux explosions ordinaires.
Pourquoi donc ? Car mon pouvoir était concentré. En effet, lors d'un entrainement, je me suis rendu compte qu'en espaçant les explosions, plus l'intervalle était long, plus les explosions redoublaient d'intensités. Bref, mon coup avait chargé pendant dix bonnes minutes et du coup, je n'eus aucun mal à l'éjecter sur cinq bon mètres. Un coup comme ça, pour sûr qu'il n'y avait pas échappé.

«  Kr kr kr ... »


Rapidement, je revins m'approcher de lui pour alors saisir d'un coup son épée la lui arrachant des mains. Le but ? Je l'admirais pour alors la voir bien fissuré.

«  Oh... On dirait bien que mon épée a fait un bon boulot tout à l'heure kr kr kr … »

J'appuyais alors mon pied sur son torse pour le maintenir assis au sol puis je vins à prendre la lame à deux mains. Je voyais bien son regard. Visiblement, il y tenait. Sourire aux lèvres donc, me doutant que le piaf allait sans doute rappliquer et me la foutre mal, je vins à frapper l'épée côté plat contre mon genoux faisant exploser celui-ci. Puis je recommença l'opération deux fois avant de finalement briser l'épée. Une fois la chose faite, je jeta le morceau avec le manche pour regarder l'homme et sourire de manière narquoise.

«  Oups... J'ai cassé ton jouet on dirait... »


Par la suite, je gardais le morceau unique de lame pour d'une main le saisir par la gorge, le retourner et le garder contre moi, passant la main armé du morceau de lame pour le lui placer contre la gorge et alors hurler en priant que le poulet entende.

«  HEY... CHICKEN... Tu m'entends ? J'ai ton pote entre mes mains... On va faire un deal ok ? Tu me rend ma belle épée sinon je plante le fumier pigé ? Et essaye pas de me la donner de par le ciel ok ? Tu descends, tu te met à genoux et tu me la file. Et si ton pote essaie de bouger, pour sûr que je lui fait une ouverture outre que la bouche et le cul au niveau du coup... Pigé pigeon ? »

Claire, simple et précis, j'espérais que les négociations allaient marcher... Quoi qu'au fond, avoir un otage c'est kiffant.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin'ichi Kintarô
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar
Messages : 48
Points d'activités : 556
Localisation : South Blue - Ancienne base de Sayuki / East Blue - Orange Town / North Blue - Île du Chaton / East Blue - Season Town / Grand Line - Hoshikame > Shirokame

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 397
Points de popula' [PP] : 435
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Mer 10 Avr - 14:27





En pénétrant au cœur même de la forêt à la recherche du pirate des Sons of Cortes, Kintarô restait vigilant tout en observant autour de lui : le moindre petit bruissement pour révéler sa position et ainsi contre-attaquer. Il était assez sûr de lui en partant du fait que Sting avait réussi à accaparer le katana de Ace sans aucuns problèmes, et que maintenant, étant désarmé, ça serait un jeu d’enfant de la maîtriser ; le bretteur n’avait le droit à qu’une seule et dernière attaque et il ne devait pas rater cette occasion. Les minutes s’écoulèrent petit à petit pendant que notre jeune héros avançait et le Caporal de la Marine avançait, l’air décidé, prêt à tout pour le tout.

C’est là que après trois minutes peut-être, Kintarô leva les yeux dû à une ombre qui l’intéressa se promenant un peu partout au sol : c’était celle de Sting. Il esquissa d’un léger sourire en voyant qu’il avait accompli la mission et ne préférait pas l’appeler afin de ne pas déclarer sa position. En continuant son chemin à l’aveuglette, ne sachant nulle part où aller exactement, il songeait à frère et paraissait satisfait : en effet, trouver cette épée en si peu de temps, sa vitesse avait vraiment considérablement augmentée, ainsi que le volume de sa transformation et sa puissance : il avait constaté cela lorsque son coéquipier s’était interposé entre Kintarô et Lagan pour lui sauver la vie.

Alors que notre jeune héros marchait toujours tranquillement et indéfiniment dans la pénombre de la forêt, l’élément perturbateur apparu enfin… C’était très soudain ; une personne, qui était, plus que probable, Ace, sortit d’un buisson à l’arrière, lui percutant avec force en le frappant à l’aide de son épaule droite, poing droit et sa tête : c’était un triple coup. Kintarô qui n’avait à peine eu le temps de se retourner, se prit donc le coup de plein fouet, se faisant éjecter en recevant trois détonations venant de nulle part qui explosèrent de plein fouet là où Ace l'avait touché s'effondrant ainsi dans le sol en s'écriant.

« ARRGHHHH !! »
*Punaise… C’est quoi ce bordel ?!*


Sur le coup, le Caporal pensa que ses organes internes étaient pétés, et décida de rester immobile sur le sol, essayant de récupérer un tout petit peu pour ensuite pouvoir se relever et attaquer Ace en lâche. Ce n’était pas très juste pour quelqu’un de la Marine qui faisait régnait la Justice, mais devant un pirate, il comprit aussi vite que tous les coups étaient permis. Cependant, le pirate étant plus rapide que lui, après un petit rire grossier de sa part, il se rua sur Kintarô, lui arrachant ainsi Los Lobos. Déjà que l’épée était en mauvaise état et qu’il avait besoin qu’un forgeur la répare, il s’exclama :

« Qu’est-ce.. que tu fais ?! Rends-moi ça ‘noyaro… »

Ace l’ignorait complètement, et ce dernier constata les dégâts qu’il avait causé auparavant à l’aide de sa force destructrice et de son katana. Il avait l’air satisfait ce salaud. D’ailleurs, en y repensant, Kintarô se certifia que son bras était bel et bien dégonflé, mais ne comprenait pas pourquoi il ne l’avait pas « regonflé » en ce moment afin de le finir plutôt que de le narguer. Peut-être avait-il une limite ou bien avait-il besoin d’un intervalle de relance. En tout cas, la question n’était pas celle-là, c’était quels sont ses intentions avec Los Lobos. La réponse vint dans les secondes qui suivirent : Lagan donna un coup de genou à Los Lobos qui explosa sous le choc, puis un autre le faisant ainsi sauter en mille morceaux…

Qu’est-ce que tout cela pouvait signifier ? Peut-être disposait-il des engins appelés Dials dans le monde de là-haut mais n’en était cependant pas certains. Le Sons of Cortes jeta ensuite ce qui restait de Los Lobos, c’est-à-dire sa garde dorée, qui luisait encore sous les rayons du soleil ainsi que les débris de lame avant d’en ramasser une assez imposante avant de soulever Kintarô et le lui plaçait sous la gorge.

« Tss…Un pirate qu’est-ce que ça peut être lâche… Vous avez vraiment aucun honneur bande de depsoces pathétiques… Eheh… Dis moi, c’était quoi à l’instant, toutes ces détonations ? J'en conclus qu'à chaque fois que l'on touche un membre de tes articulations on explose mais là... »

Kintarô n’avait pas peur de se confronter à la mort, après tout, il avait prévenu à Sting que des sacrifices seraient nécessaires pour mener à bien une mission et puis, il serait heureux de mourir sous les rangs de la Marine…

" Comme on le dis... Qui ne tente rien n'a rien... "

Se trouvant dans une situation forte désavantagée, Kintarô tenta le tout pour le tout : il serra son poing avec le peu de force qu'il lui restait et donna un coup de coude sur le plexus de Ace, tentant de s'échapper de sa prise et lui bloquer la respiration un court moment...



Dernière édition par Jin'ichi Kintarô le Mer 10 Avr - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Mer 10 Avr - 15:21


Dernière tentative !

Je survolais la zone de la forêt dans laquelle s’était engouffrée Kintarô, prêt à tout, avec Los Lobos accroché à la ceinture. J’essayais de le garder en visuel du mieux que je le pouvais car même si il y avait plusieurs coins de lumière, la pénombre de la forêt dans laquelle il venait de pénétrer était toujours plus dense et plus présente. Je le voyais marcher et lorsqu’il passait dans un endroit qui baignait dans la lumière du soleil, la garde de son sabre se reflétait avec les rayons du soleil, ce qui m’indiquait la position exacte de Kintarô. Un moment celui-ci se stoppa net dans son avancée, puis regarda sur le sol et leva les yeux vers le ciel, vers moi plutôt, je pense qu’il m’avait finalement remarqué, je ne savais pas à quoi il pensait sur le moment, peut-être avait-il les choquottes et souhaitait-il que je vienne le sauver ? A moins qu’il ne soit plus que déterminé à risquer sa vie et à affronter en un contre un ce pirate sanguinaire.

Je voyais Kintarô s’écroulait sur le sol en hurlant toute sa douleur, c’était la première fois que je l’entendais hurler ainsi, généralement il sait contenir ce genre de cri de femme, juste pour dire que les dégâts qu’il venait de subir devaient être énormes. Mais je ne devais pas intervenir, pas encore, ce n’était pas ma mission que d’aller à la rescousse de mon frère mais je devais attendre le moment opportun pour en finir avec notre ennemi. Ennemi que j’arrivais enfin à voir car il arrivait au même niveau que Kintarô et lui arracha Los Lobos des mains, quel enfoiré ce mec. J’insultais dans mon tête l’homme qui s’en prenait violemment à mon frère lorsque je remarquais que celui-ci avait quelque chose de changé, oui c’est bien ce que je me disais, le fait est que son bras avait vraiment dégonflé, ce qui me confortait sur ma supposition de tout à l’heure, il ne peut pas rester très longtemps sou cette forme.

Je regardais patiemment les choses qui étaient en train de se passer sous mes yeux, d’un côté un soldat de la Marine en difficulté et de l’autre un pirate sanguinaire qui s’était emparé de l’arme du soldat en question. Je ne voyais l’expression sur le visage des deux protagonistes mais j’imaginais assez bien la situation, l’un était au sol sans son arme, il devait surement être inquiet et dépité, mais connaissant Kintarô, tout cela devait déjà faire parti de son plan, je lui faisais confiance. Et de l’autre côté on a un pirate complètement dingue en position de force, j’imaginais déjà son rire hystérique résonnait dans les tympans de mon ami. Suite à ces pensées le pirate mit deux coups de genoux sur le sabre de Kin, ces coups de genoux étaient « explosifs » dans le vrai sens du terme, j’imagine donc qu’il a mangé un fruit du Démon, ce qui expliquerait pourquoi Kintarô a subit trois explosions auparavant. Ces deux coups de genoux avaient suffis pour briser Los Lobos, en deux parties, au niveau de l’endroit où il était déjà fissuré. Soudain mon adversaire attrapait Kintarô qui était affaiblit suite à ces blessures et mit la partie tranchante du katana de mon frère sous la gorge de celui-ci et j’entendais le pirate couinait sans comprendre ce qu’il racontait. Je décidais donc de le prendre à revers, Kin m’avait prévenu qu’il serait prêt à mourir.

Je décidais de prendre mon adversaire à revers et je me dirigeais de l’autre côté de la forêt tout en balançant son arme vers le sol, celle-ci était censée atterrir juste à côté de lui et lorsqu’il irait la chercher je lui mettrai ma « Perceuse du Phénix » dans le dos. Je m’exécutais alors, je lâchais son arme qui atterrissait juste à côté de lui, pendant ce temps j’étais déjà en train de traverser la forêt à pleine vitesse pour l’attaquer dans son dos. Arrivé là où les deux autres personnages étaient censés se trouver, je voyais Ace Lagan et j’entamais alors ma rotation qui était censée l’abattra, si cette technique ne fonctionnait pas, Kintarô serait dans la panade.

« Perceuse du Phénix !!!! »

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Mer 10 Avr - 18:21



Ace become savage !!!!
« Pause cassos ! »



La situation était sous total contrôle de ma personne. Mon attaque avait visiblement fait mouche sur le moucheron que représentait ce mec. L'épéiste était désormais un has been n'ayant plus son épée. J'avais pris un malin plaisir à lui péter son arme de seconde main. Quelle blague, briser son épée avait été si facile, au fond j'avais juste frappé avec force avec mon épée additionnée de mon fluide qui circulait en moins de manière hasardeuse. Puis après cette fissure, de simples explosions avaient suffit à détruire sa lame. J'espérais l'avoir brisé moralement car au fond, on le sait tous, un sabreur a son âme dans son épée. Briser l'un ou l'autre revient à briser la personne en partie ou toute entière selon le degré d'attachement. Pour l'heure, mon coup avait fonctionné vu son air, mais je ne l'admirais pas étant occuper à le transformer en otage. Car au fond, même si je n'étais pas un cerveau sur patte, je pouvais bien imaginer ce que le piaf pouvait faire depuis le ciel... Il allait me balancer l'épée depuis le ciel et hop... un Ace lagan en brochette... A d'autres Pigeon, à d'autres... Sur le coup, je me sentais vainqueur sur tout la ligne après tout, j'avais bien prévenu le concon que s'il tentait un truc, son pote clamsait tandis que si l'otage bougeait PAF, il clamsait. Mon plan fonctionnait à la perfection et durant un bref instant rien ne se passait, je vins donc à répondre à mon cher otage qui l'avait ouverte un peu plus tôt.

«  Comment je fait ? Ha... Simple... Je suis un homme bombe. J'ai bouffé un fruit qui m'a transformé en bombe humaine, si bien que tout ce qui provient de moi en plus de ma propre personne peut exploser. Traduction, là je peux me faire sauter et toi avec moi, à différence que moi, je revis, toi pas.. De plus, ce qui provient de moi explose donc... »


Je vins à préparer un crachat pour alors cracher plus loin lui laissant admirer le mollard exploser comme un pétard. Souriant, je le laissais cogiter jusqu'à ce qu'il tente son coup. Suivant celui-ci, une masse imposante tomba du sol m'informant que le piaf était proche. Souffle coupé mais pas démunis, je lui donna un coup de pied dans l'articulation pour qu'il plie une jambe et m'en prendre à lui une fois mon souffle retrouvé, chose qui ne tarda pas.

«  Espèce de fumier.. Je vais te... »


Ni une ni deux, je vins entendre un bruit des plus étonnant. Et c'est dans une seconde de chance que je plongea au sol, la vrille du poulet me frôlant ce qui me fit prendre des dégâts comme si une lame m'entaillait d'un bon demi-centimètre. Quant à l'autre, je l'avais mis un peu de côté via ma «  bousculade » donc peu de chance qu'il soit empalé par son ami, ce serait idiot comme accident. Bref, le coup me faisant saigner, je me relevais titubant un peu allant chercher ma précieuse.

«  put**... Il a osé de toucher le poulet... Quelle hérésie... Bon, qui je... plante en premier ? Le poulet ou l'impuissant ? Rho puis merde.. Aller vous faire mettre.. »

Je m'approchais du petit barbu pour le saisir par le col et lui enfourner un poing du droit qui explosa quand le poing toucha son ventre. Ainsi, j'espérais le blesser et le mettre K.O tandis que moi, j'allais retourner vers mon appareil. J'usa de l'environnement pour retourner proche du moteur priant qu'ils ne fassent rien à celui-ci. Le but d'avoir blessé ou tenté de blesser l'ancien épéiste était simplement de gagner du temps et me barrer en douce. J'esquivais le poulet laissant l'explosion et les arbres en sale état le guider à son coéquipier.
Après cinq minutes de marches, je vins à revenir au pied de ce vieux bâtiment trouvant ma machine intact.

«  Ah ma belle..tu es là ♥. »


J'ettouffais un grognement ma blessure me faisant mal malgré tout. Dommage que je n'ai pas d'autre temps supplémentaire pour aller les finir, mais bon.. Un sur deux était sûrement dans un état Olympique. C'est mieux que rien.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin'ichi Kintarô
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar
Messages : 48
Points d'activités : 556
Localisation : South Blue - Ancienne base de Sayuki / East Blue - Orange Town / North Blue - Île du Chaton / East Blue - Season Town / Grand Line - Hoshikame > Shirokame

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 397
Points de popula' [PP] : 435
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Mer 10 Avr - 21:01





Ainsi donc, Ace Lagan, en plus d’être un épéiste renommée, du moins aux yeux de Kintarô, était également un utilisateur de fruit du démon de type Paramécia… Eh bien, les mauvaises nouvelles ne faisaient que s’enchaîner. Alors que les minutes s’écoulaient petit à petit, laissant apparaître une ou deux gouttes de transpiration sur sa tempe, Kintarô qui lui avait auparavant mit un coup sur le plexus de Lagan aboutit, le faisant ainsi lâcher prise et bloquer sa respiration, Ace lui donna un chassé sur son genou le faisant donc trébucher sur le sol avant de tomber. A peine sa tête avait-elle effleurée le sol qu’un phénix, apparaissant de nulle part fonça à toute vitesse dans la direction opposée de Ace, son épée étant jetée juste à son côté, mais ce dernier réussit à s’en sortir indemne.

Il en avait de la chance dis-donc ce satané Sons of Cortes. Alors que le Caporal de la Marine s’apprêta à se relever essayant de faire le mieux qu’il put, même sans Los Lobos, afin de vaincre son ennemi, le pirate fut une nouvelle fois plus rapide que lui et le saisit par son col avant de l’enchaîner par un coup de poing explosif. Déjà que notre pauvre Jin’ichi se trouvait dans une situation délicate que ce soit psychologiquement que physiquement, ce coup le mit vraiment en hors d’état de nuire. Ce coup l’avait complètement mit inconscient, c’en était fini de lui. Ainsi, c’était la deuxième fois que le bretteur ou plutôt l’ex-bretteur avait échoué. Cela le mettait vraiment en rogne mais ne pouvait le montrer à cet instant précis, ici et maintenant.

*C’est donc la fin… Tss… J’aurai au moins essayé… Et le pire dans tout ça...*

Versant quelques larmes pour son katana, les yeux de Kintarô se fermaient petit à petit, le jeune héros voyait n’allait pas tarder à voir le néant complet. En plissant un tout petit peu les yeux, ils pouvaient distinguer deux silhouettes, notamment Sting, qui se tenait tout près de lui et un autre plutôt loin, qui ressemblait à un minuscule point… Ça devait sûrement être Ace qui prenait la fuite… Vers où ? Sûrement par le chemin auquel il a emprunté pour venir jusqu’ici… Kintarô avait du mal à l’avouer mais c’était plutôt un guerrier redoutable, en effet il était aussi bon que ce soit au corps à corps ou dans les attaques à distances.

Essayant de tenir encore quelques secondes, il murmura avec le peu de forces qu’il le restait avant qu’elles ne les quittent…

« St-Sting… T’préo-préoccupes pas d’moi… Tu… Tu sais ce qu’il te… T’reste à faire… »

En espérant que le message fut passé et que Sting poursuive donc leur antagoniste, ses yeux finirent par céder. Kintarô était mort plongé dans l’inconscience totale, il avait besoin de beaucoup de repos pour tout récupérer et cela ne se ferait pas de si tôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Mer 10 Avr - 21:50


Le face à face !

Je tournoyais de plus en vite et je pensais que j’allais finalement en finir avec mon adversaire lorsque je m’apercevais que Kintarô était en train de se débattre et lui a envoyé un bon coup de coude en plein dans le plexus, ce qui a eut pour effet de bloquer la respiration d’Ace, qui avait par la même occasion relâché le Sergent de la Marine. Je pensais que c’était ma chance et la vitesse à laquelle continuait d’augmenter et ce n’était pas pour me déplaire, cela montrait à quel point j’étais devenu meilleur dans la maîtrise de mon Fruit du Démon, mais que j’avais toujours énormément de progrès à faire.

Je continuais mon offensive qui consistait à attaquer mon adversaire dans mon dos, lorsque celui-ci, comme dans un éclair de génie comme si il avait lu mon attaque, plongeait de manière furtive et intelligente tel un gardien de but. Chanceux, comment un tel instinct de survie pouvait exister, je n’en avais aucune idée, j’avais vraiment du mal à croire qu’il avait réussi à esquiver mon attaque avec seulement une coupure au niveau de son estomac. Je repris ma forme humaine afin de voir mon adversaire qui s’était déjà relever et asséna un violent coup de poing qui explosa au contact du visage de mon frère. J’étais agacé et je voyais mon adversaire s’en aller en titubant, peut-être était-ce ma chance de l’anéantir, mais je devais d’abord m’assurer de l’état de santé de Kintarô et j’allais directement à sa rencontre, laissant mon adversaire du moment prendre un peu d’avance qu’il ne garderait pas pour longtemps vu à quel point il avait l’air mal en point.

J’arrivais donc à son chevet bien que mon frère soit loin des portes de la mort, je le regardais allongé à contempler les restes de Los Lobos, les yeux rouges, surement avait-il lâché quelques larmes ce que je peux comprendre vu que pour un sabreur de sa trempe, qui utilise Los Lobos depuis le début de sa carrière, le perdre était vraiment un abominable coup du sort, alors qu’en plus ce soit un pirate qui est commis cet acte atroce, cela devait surement être beaucoup trop psychologiquement à endurer pour lui. Il me fixait alors et m’annonça quelque chose qui ne me laissait plus droit aux doutes, je n’avais plus le choix, c’était en quelques sortes sa « dernière volonté », si c’était que j’aille tuer l’homme qui avait fait tout cela, soit qu’il en soit ainsi, je le ferai volontiers.

Je me relevais et commençais à me transformer et à prendre mon envol pour les cieux. Arrivé à une certaine hauteur, je l’apercevais au loin, aux côtés de sa machine. Alors comme ça tu étais content de toi enfoiré, j’allais te faire payer au centuple ce que tu avais fait subir à mon frère. Impardonnable, c’était ce que je pensais tout au long de ma chute libre vers mon adversaire, j’accélérai encore et encore jusqu’à atteindre ma vitesse maximale de 150km/heure, il aurait du mal à esquiver ça, même si de toutes façons, il n’était pas celui que je visais. Si il devait se faire la malle et nous laisser en plant, j’allais au moins lui faire un cadeau d’adieu, je m’écrasai alors sur sa machine ce qui provoqua une énorme explosion qui allait surement lui faire des dégâts, bien que le fait qu’il est fait exploser sur poing sur la face de Kintarô ne me disait rien qui vaille, je tentais le tout pour le tout et puis les chances s’équilibraient vu qu’il était mal en point.

Spoiler:
 


Dernière édition par Sting Crusher le Jeu 11 Avr - 13:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Mer 10 Avr - 23:00



Ace become savage !!!!
« Last round »



Le moteur à explosion était vraiment une belle invention. J'allais ramener ça à Gouki et Ketsueki et ils allaient me féliciter pour une fois. Dire que j'ai combattu deux tranches de pain comme des tocards et que malgré le nombre, je les aient laminés... Bon, certes la blessure importante à mon goût sur mon ventre me fait mal, mais outre ça, ça passe non ? Un deux contre un, je me rappel ce bon vieux fumier de Shichibukai, il a pas autant rigolé que moi, mais au fond, quoi de plus normal ? Mes attaques étaient presque imparables avec le toubib qui me couvrait alors voilà quoi... J'approchais de la fameuse machine qui me donnait du mal à transporter puis finalement, je vins à voir une ombre sur le sol qui commençait à devenir plus grosse chaque secondes. Et c'est d'un coup que je relevais la tête pour voir le fameux piaf charger en piquet. MERDE !!! Je plongea de plus belle tel un gardien de but laissant ma chère et tendre machine exploser. Heureusement, mon corps fut juste soufflé par l'impact de son piquet, cependant, l'explosion de la machine ne me brûla en rien de part l'efficacité de mon fruit, m'offrant immunité contre les hautes chaleurs et les explosions. Allongé sur le sol, je vins à me redresser pour admirer les flammes et le cadavre de la machine que je convoitais. L'oiseau céleste commençait à reprendre forme et il faut le dire... ça m'agaçais.

«  … Toi... Toiiiiiiii.... TOIIIIIIIII !!! »


Autant dire, il avait gagné le gros lot. Saisissant mon arme à deux mains au lieu d'une, mes bras étant d'une taille tout à fait normale, je le fixais les yeux injectés de sang. Pas de quartier pour les volailles aujourd'hui, je comptais bien me le farcir avant de repartir au navire.

«  As tu la moindre idée de ce que cet objet représentait ? As tu la BORDEL de sacrée idée de ce que représentait ce truc ? Maintenant je fait quoi hein ? Je retourne sur mes pas pour dépecer ton pote ? Je fait les cent pas ? Je joue à saute mouton avec toi ? Je retourne les mains vides au navire alors que les autres auront ramenés un truc cool ? Tu sais quoi connard ? Je vais te faire comme j'ai fait à ce Shishibukai de O'connor... JE VAIS TE PLUMER COMME UN POULET !!! »

Pas le temps de parler, je vins à foncer sur lui pour alors abaisser mon arme de manière verticale plantant celle-ci dans un bon centimètre du sol, puis suite à cela, j'enchaînais avec un saisis sur le col pour alors l'emmener à moi. Le but ? Pas l'embrasser non, du moins pas bouches contre bouches... Mais plutôt front contre front. De quoi bien l'étourdir pour sûr, puisque quand mon front toucha le sien, je vins à faire exploser celui-ci. De plein fouet, s'il prenait ce coup, j'allais sûrement lui faire voir des moutons si ce ne sont pas des étoiles... à moins que ce soit les deux. Pour ma part, malgré cet élan de violence, je me sentais crevé à cause de tout ça. Et pour sûr, s'il la jouait usure, j'allais y passer...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Jeu 11 Avr - 13:23


Combat à mort !

Je venais de détruire la machine que mon adversaire était en train de tirer tel un trophée dans une petite explosion, mais cet enfoiré avait aussi esquivé encore une fois esquivé mon attaque. Il avait plongé sur le côté juste avant mon impact avec la machine, malgré tout je me demandais pourquoi les effets de l’explosion ne l’avaient pas affectés, normalement il aurait du être un minimum brûlé mais il avait seulement été repoussé par l’explosion que j’avais causé. Surement les capacités de son Fruit du Démon, je crois que j’avais deviné le pouvoir de son fruit du Démon, en même temps il fallait être un pure abruti pour ne pas avoir compris qu’il était capable de faire exploser n’importe quelle partie de son corps, j’en déduisais qu’il avait mangé le fruit de l’explosion ou le fruit du bang je ne sais pas comment l’appeler. Je remis un pied au sol en reprenant ma forme initiale tout en regardant mon adversaire qui était en train de se redresser avec difficulté. On dirait que la blessure que je lui avais faite au niveau de l’estomac le faisait souffrir, je la voyais encore un peu saignée d’ailleurs. Soudain il m’adressait la parole, avec un regard toujours aussi dément et malade.

« As tu la moindre idée de ce que cet objet représentait ? As tu la BORDEL de sacrée idée de ce que représentait ce truc ? Maintenant je fais quoi hein ? Je retourne sur mes pas pour dépecer ton pote ? Je fais les cent pas ? Je joue à saute-mouton avec toi ? Je retourne les mains vides au navire alors que les autres auront ramenés un truc cool ? Tu sais quoi connard ? Je vais te faire comme j'ai fait à ce Shishibukai de O'connor... JE VAIS TE PLUMER COMME UN POULET !!! »
« J’ai encore une autre proposition, pourquoi ne pas tout simplement abandonner ce combat, je sais très bien que tu n’es plus en état de te battre, et il serait regrettable que j’ai à te tuer. »

J’avais envoyé ma phrase avec pleins d’assurance alors que mon adversaire me fonçait dessus avec son épée dans ces deux mains cette fois-ci ce qui me prouvait encore une fois que ma déduction d’avant était la bonne, si il avait envie de venir au corps-à-corps, pourquoi ne pas gonfler son bras comme au début du combat ? C’était surement sa technique de début de combat pour éliminer un maximum d’adversaires en très peu de temps. C’est alors qu’il plantait son épée dans le sol devant moi et dans une accélération soudaine, m’attrapait par le col, je ne savais pas ce qu’il voulait faire, mais dans une sorte de réflexe je transformais mes jambes en pattes de Phénix et utilisa ma technique des « Serres du Phénix » à bout portant, alors que mon adversaire m’envoyait un énorme coup de boule qui explosait lorsque nos fronts entraient en contact. Je reculai de douleur suite au choc du contact et décida de répondre à son attaque directement derrière, je transformais le reste de mon corps en celui d’un Phénix et prit mon élan et utilisait ma technique des « Ailes du Phénix ». J’essayais de le mettre à terre pour ensuite le planter avec mes serres, ou bien l’arrêter on verra si il résiste ou non, en tout cas j’espérais que mes attaques fonctionnaient bien.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Jeu 11 Avr - 19:01



Ace become savage !!!!
« Ultime versus »



Venger son ami. Voilà un acte que je comprenais totalement puisque j'aurais fait pareil si l'ami en question était mon frère. Mais quoi qu'il en soit, geste noble ou non, je ne pouvais pas le laisser agit si aisément. Là, il avait mis en miette l'objet de mes convoitises donc je n'avais plus de raisons d'être ici. Malheureusement, je ne marche pas comme ça. Il avait cassé un de mes jouets alors j'allais m'amuser à le buter n'ayant plus de contraintes. Vengeance pour vengeance, ça sonnait bien dans ma tête...

Souriant l'air sadique donc, j'avais foncé sur lui ignorant totalement ses dires pour alors lui donner un coup de boule explosif. De quoi bien l'étourdir un bon moment. J'attaquais sans relâche sans me soucier de ses attaques à lui. Sa transformation en poulet m'était indifférent. Qu'importe si ses serres me mordaient la peau, m'entaillant plus la chaire. Je crachais un gerbe de sang alors que nos corps avaient été séparés par cette explosion. Malheureusement, il semblait encore en état de combattre et de pouvoir attaquer. Il le fit d'ailleurs, Me fonçant dessus. Il m'attaquait au corps à corps ? Ne comprenait-il pas que avec mon pouvoir, pour m'abattre au corps à corps, il fallait y laisser des plus pour sûr ? Je le laissais faire venant alors à voir ses ailes approcher pour me faucher. Prenant le coup de plein fouet, je vins à agripper une de celles-ci pour alors faire exploser mon torse.

Ainsi, l'explosion allait amoindrir le choc de ses ailes, mais cela réussis à me propulser plus loin. Tombé de plus belle, cela m'énervais au plus haut point. Il avait subit le moins de dégâts depuis le début, mais il était évident que JE suis le plus fort.. Alors pourquoi étais-je en mauvaise posture ? Pourquoi ? Ma rage et ma colère montait d'un coup jusqu'à ma tête, fou furieux n'était qu'un adjectif tout doux comparé à la réalité. Je fonçais sur lui, usant de mes dernière forces dû à l'adrénaline pour alors déposer deux coups de poings sur ce qui semblait son torse. Je vins donc à donner deux coups explosif avec les mains, puis faire un saut en arrière pour lui donner deux coups de pieds et me propulser vers l'arrière récupérant mon épée au passage. Essoufflé, je regardais la chose espérant l'avoir finit. Cependant, ce n'était pas ça qui allait l'aider à abandonner, quoi que.

«  put**... T'es quoi en faite ? Sale volaille ? »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Jeu 11 Avr - 19:55


Tentatives !

Je sentais que j’avais réussi à l’entailler profondément avec mes serres, j’avais encore son sang sur moi et je me délectais de savoir que je venais de le blesser gravement, surement suffisamment pour le tuer. Un sourire de bucheron venant d’accomplir l’exploit d’abattre un arbre d’une immensité encore inconnu et pouvoir se vanter de cet exploit à ses amis bucheron. Je repensais alors à ma comparaison, et je me disais que ce n’était pas le bon moyen de motiver à combattre, ce genre de comparaison n’est vraiment, mais alors vraiment le genre de choses qu’il fallait faire, un truc à vous démoraliser mais d’une manière. Je me reconcentrais donc sur mon offensive de mes « Ailes du Phénix », je l’atteins sans vraiment de difficultés, comme si il se laissait faire et je comprenais que c’était le cas lorsqu’il s’agrippait à mon aile pour ensuite faire exploser son torse dans un gros boum.

Je ne m’attendais vraiment pas à ça et les dégâts que je venais de prendre étaient bien présents, mes habits étaient tout déchirés et j’étais brûlé au niveau de mon bras droit. Je considérais ça comme secondaire, je pouvais toujours me soigner en me retransformant en Phénix, bien que mes blessures ne soient pas totalement guéries, mais en grande partie tout de même. Je regardais donc mon adversaire se relevait difficilement car les dégâts de mes attaques précédentes étaient tout de même présent, bien que la vigueur avec laquelle il répondait à mes offensives étaient assez problématique, il réussissait à installer le doute dans mon esprit et j’espérais sincèrement que le combat n’allait pas durer éternellement, je comptais le ramener à Impel Down et ne pas le tuer. Je laisserai les hauts-placés décider de son sort.

Je me retransformais sous ma forme de Phénix et commençait à attendre ce qui serait surement sa dernière offensive. Je concentrais alors le maximum de mes flammes sur la totalité de mon corps, ses techniques étaient dangereuse et il pouvait frapper de n’importe quelle position, alors le mieux à faire était de tout protéger au maximum de mes possibilités pour pouvoir m’assurer de ne pas recevoir un coup sortit de nulle part qui pourrait me surprendre et me coûter la victoire. Son ultime attaque démarrait enfin, il arrivait à grande vitesse à mon niveau et tendit ses mains vers mon torse, tshh l’un de mes endroits les plus vulnérables car là était mon cœur. Ses mains explosèrent alors, provoquant de gros dégâts que j’arrivais à contenir mais ma capacité de régénération n’était pas assez développée pour pouvoir me soigner totalement de manière immédiate. Il enchaîna alors en sautant en arrière en me plaçant deux coups de pied explosifs, cet enchaînement avait fait mouche, mais j’arrivais tout de même à contenir les dégâts.

Je regardais alors mon adversaire qui semblait essoufflé suite à cette offensive, je repris ma forme humaine, j’étais brûlé de partout au second degré mais j’étais encore en bonne condition physique, j’arrivais encore à me déplacer furtivement et mes sens étaient toujours en éveil. Je souris alors et je fonçais sur mon adversaire en me transformant en Phénix et en arrivant rapidement devant lui. J’essayais de lui planter mes Serres et comme on est jamais sur de rien, je préparai un plan au cas où il réussirait à bloquer mon attaque. Vu qu’il était incapable de gonfler son bras, je prendrai le dessus au niveau de la puissance, avec ses blessures il ne pourrait surement pas rivaliser, à ce moment je balancerai une autre offensive en l’envoyant valser dans les airs grâce à ma « Tornade du Phénix » et ensuite l’attraper dans les airs en utilisant ma technique « Frappe Atlas du Phénix », ce qui finirait surement le combat.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ace Lagan
Grand criminel
Grand criminel
avatar
Messages : 85
Points d'activités : 639
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Localisation : Dans ton _ _ _

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 692
Points de popula' [PP] : 670
Divers:
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique. Jeu 11 Avr - 22:06



Ace become savage !!!!
« Retraite ! »


Plumé le poulet, voilà mon objectif. Malheureusement, celui-ci ne se laissait pas avoir. Il combattait le bec en premier et non les plumes. S'était chiant, énervant et irritant. Ajoutez cela à la fatigue qui me venait et les blessures... Autant dire, l'adrénaline n'allait plus suffire. Ce combat m'avait épuisé comme jamais, bien que niveau rapidité, ça soit différent de ce qui c'est passé lors de la bataille à Logue Town... Rien à voir niveau difficulté et puissance, mais la finalité était la même, j'avais très mal à la longue. Voilà donc que ce piaf attaquait de plus belle malgré avoir reçut de lourds dégâts. Comment faisait-il ? Il était immortel ou quoi ? Je ne comprenais pas et ça me rendais fou sur le coup... Le voir résister encore et encore... Non mais, c'est impossible, pas rationnel, rien de tout ça était vrai. Voilà la seule explication. Je grognais un peu plus quand il déployait ses ailes démontrant qu'il allait charger de nouveau.

En effet, il chargeait pour venir m'enlacer de ses serres. Seuls mes réflexes m'aidèrent... Je vins à les saisir ne réussissant pas à annuler leurs insertions dans ma chaire. Il m'avait serré et je me devais de me sortir de là avant qu'il fasse je ne sais quoi, car lui, il semble capable de s'écraser au sol sans rien ressentir, mais moi... Je ne suis pas comme Gouki ou Ketsu qui peuvent se prendre de manière consciente une épée dans la tête. Ils peuvent encaisser tout et n'importe quoi, mais pas moi... Je vins donc à forcer au maximum limitant la pénétration de ses serres à un bon centimètre dans ma chaire au niveau de mes épaules puis je choisis la voie la plus difficile pour m'en sortir... Alors que nous allions monter dans les cieux sans doute, j'explosa mes deux épaules, me laissant alors tomber, le piaf étant sûrement mal en point lui aussi semblant avoir atteint ses limites tout comme moi. Mon épée et moi, nous tombâmes sèchement sur le sol finissant en position couchée.

«  Put... »


Forçant sur mes bras, je me redressais pour alors regarder la personne en face et alors lui balancer.

«  E...Estime toi heureux... Q... Que j'ai pas plus de temps... S... Sans quoi...J... Je t'aurais planté... T...Toi et ce fumier... M... Mais crois moi... T... Vous paierais pour … le coup de la machine...'..C....'Culé va... »


Suite à ceci, je vins à tituber tout le long du sentier trainant mon épée tel un alcoolique. Le sang coulant de mes épaules, je me devais de partir d'ici. Retourner au navire et imaginer des plans pour Ketsu. Après tout, revenir les mains vides, c'est pas bon... Mais au moins, ma tête était pleine ( on ne dira pas de quoi... ). Je décrirais au pire ce que j'ai trouvé en expliquant brièvement le concept de la chose car là, immédiatement, j'avais une idée pour mettre à contribution mon pouvoir. Cela allait être ambitieux, mais je suis sûr que ça fonctionnera... Oh que oui...

Souriant de manière narquoise, oubliant le sang, je revenais sur les côtes là où le bateau nous attendait visiblement tranquille, n'ayant subit aucun assaut outre ceux de petits marines repoussés, quoi que... Non, même pas.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique.

Revenir en haut Aller en bas

[ FB ] Une bombe VS un sabreur et une volaille mythique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-