AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Après la pluie vient la foudre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Après la pluie vient la foudre... Sam 6 Avr - 22:20

L'entrée s'est avéré aussi facile que la sortie. Il faut dire qu'on ne vient pas fouiller son nez dans un bâtiment en feu ! Surtout si on y a nous même foutu le feu ! Même Ace ne serait pas aussi bête pour faire ce genre de truc ! Enfin bref, j'avais de quoi faire dans ma poche, j'espère que ça sera suffisant ! On verra bien... On ne doit pas rester là longtemps sous peine se s'attirer les foudres du comité d'accueil ! Même si ça m’arrangerai qu'il soit électrique, je pourrais sûrement leur apprendre deux trois trucs ! Enfin bref, j'étais sortie de cette pièce là, complètement isolante à l'électricité, une atmosphère trop déplaisante !

J'ai donc rebroussé chemin, traversant l'épaisse porte en acier, enfin, le trou que j'avais fait, enjambant le tas de métal fondu qui avait coulé après que j'ai décidé d'entrer ! La sortie c'est avéré plus difficile que l'entrée ... C'est souvent le cas quand on se pose dans une taverne. Mais là, il faut éviter les poutres en feu et autre morceau de plafond qui tentent de gentiment vous mettre un coup sur la tête et de vous envoyer faire dodo ! Mais j'avais pas sommeil moi ! J'ai donc inspiré un grand coup et je me suis élancé alors. Courant et courant encore ! J'aurais pu utiliser mon pouvoir. A vrai dire, je ne courrais aucun réel danger. Mais il n'est pas bon de se reposer éternellement sur son logia...

Mais il ne faut jamais trop compter sur ce pouvoir ! J'ai appris d’expérience qu'il ne fait pas tout ! Et puis, ça ne remplace pas l’adrénaline qui doucement monte dans le coeur puis dans la tête ! Ça ne remplace pas le fait de sentir son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine ! J’ai couru... J’ai couru jusqu’à sentir tous mes muscles brûler, jusqu’à sentir dans mes veines de l’acide sulfurique à la place du sang. Puis, j’ai couru encore. Et j'ai réussi à sortir enfin de ce bâtiment. J'avais le souffle court et j'étais à cours d'air. J'en aspiré donc de grandes goulées, avide que j'étais de sentir la brûlure de l'air frais dans mes poumons après la course.

J'allais alors retourner vers le navire, mais deux personnes se sont dressé devant moi. Un homme et une femme, plutôt jolie. L'homme était clairement hostile. Bien que désinvolte. Il était armée de plusieurs sabres portaient une simple armure. Bel et bien quelqu'un de près au combat. Sûrement une révolutionnaire ou une petite mouette ! Ses cheveux noirs et son air fermé n’arrangeant rien. L'hostilité était lisible dans les moindres plis de son visage ! Quand à la demoiselle, c'était une jolie blonde. Mais malheureusement, elle avait envie de jouer un autre jeu que celui que je lui aurait bien réservé. Son visage était aussi déformé par le plaisir, un plaisir différent... Un plaisir malsain! Un plaisir du sang ! Ainsi... C'était du sang qu'ils voulaient... Et bien j'allais leur donner l'occasion de voir le leur ! Et que contrairement à son compagnon d'infortune, visiblement, elle savait qui j'étais !

« - Je ne savais pas qu'on m'estimait tant dans votre poulailler les mouettes ! Je vais tâcher de me montrer à la hauteur de vos espérances ! Je suis désolé... Je vais me servir de vous comme test ! Je ne sais absolument pas ce que ça va donner ! Vivons donc cet aventure ensemble ! »


C'était pour moi l'occasion de voir à quel point j'avais progresser depuis notre combat sur Logue Town. Car il faut le dire, c'était notre dernier vrai combat. Même si nous avons eu un entraînement plutôt musclé ! Il y avait énormément de chose que je savais faire maintenant et que je voulais tester. Je n'étais plus vraiment le même homme ! J'avais ce nouveau pouvoir que je voulais essayé... Voyons s'il sera efficace sur eux ! J'ai concentré cette mystérieuse énergie dans mon corps... La laissant alors s’expulser d'un coup, d'un regard ! Pendant ce temps, l'énergie commençait à se concentrer le long de mon bras gauche...

Puis, profitant de la déferlante d'énergie, j'ai tendu mon bras droit vers eux, laissant partir un éclair direct et puissant. Entre eux deux. J'avais suivi cet éclair... J'étais cet éclair ! Et je n'étais donc plus devant eux, mais derrière eux. Plus rapidement qu'il leur faudrait pour cligner des yeux à cause du flash lumineux de ma foudre. Je me suis alors avancé vers eux, frappant l'arrière de leur tête, d'une tape relativement forte, mais plus destiné à les provoquer qu'autre chose ! Le véritable but de mon offensif était ailleurs ! Mais j'aurais besoin de plus de temps pour la mener à bien !

Spoiler:
 

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Après la pluie vient la foudre... Sam 20 Avr - 15:11



Celui qui a échappé à la foudre en parle volontiers.






Dans un premier temps le jeune homme prit le temps de nous observer moi et le samouraï, au fond de moi je ne pouvais m'empêcher de penser toutes les louanges qu'il fesait à mon physique des plus aventageux. Non sans blague regarder bien, ses lèvre pulpeuses et exitantes, ses yeux bien qu'ils ne dégageaient rien d'autre que de la haine étaient envoutants. Admirez à quels points mes seins sont magnifiquement formés et malgré ma petite centaine d'années ils ne pendaient pas ! Être belle est tout un art, ce n'est pas à l'aide de maquillage et de rouge à lèvre qu'on obtient une plus grande beauté, non on est belle ou l'on ne l'est pas ça s'arrête ici. A mon plus grand plaisir je faisais partie des belles personnes, des miracles de la nature et je peux affirmer ça simplement, car je suis l'une des plus belles personnes qui sillonent les mers. Bref qu'est-ce que je disais déjà … Ah oui, c'est vrai, le jeune pirate m'admirer moi et mon compagnon d'infortune. Malgré ma folle envie de l'affronter je tremblais intérieurement, car j'avais un peu peur, j'avais face à moi LE logia de la foudre, pas n'importe quel fruit du démon ni n'importe quel logia ! Contrairement à Baka le fruit de Kyoo' était bien plus dur à toucher que la soie, l'électricé, la foudre est intouchable, malgré le faite que je puisse le toucher avec le Roku Ou Gun, je ne pouvais pas vraiment me reposer sur cette seule technique. Après quelques entrainements j'avais à peu près calculer mes limites, je pouvais utiliser la technique royale du Rokushiki environ trois fois par combat, la quatrième s'avèrait être particulièrement dangeureuse, elle m'épuisait bien trop pour que je puisse continuer le combat dans des conditions normales, mais bon trois ça me permettait toute même de lui causer bien des maux. Pour ça il fallait que je le touche et vous me l'accorderez sans problème toucher la foudre n'est pas une chose aisée à réaliser, mais j'avais déjà ma petite idée en tête de comment le toucher … Après toutes ces supposutions je me mis à juger moi aussi mon adversaire. En premier point il fallait se méfier de sa force ainsi que de sa rapidité, si on voulait lui tenir tête il fallait d'abord pouvoir le toucher. Deuxièmement on pouvait voir une musculature non négligeable quand on observait le corps du jeune indien. Troisièmement il n'avait pas vraiment l'air d'un stupide blanc bec, je doutais vraiment que je puisse le manipuler à ma guise … Il fallait donc que j'utilise chaque moment de faiblesse ou d'inattention dont ferais preuve le capitaine pirate. C'est chiant quand même … Même les pirates cools et super puissants me cherchent toujours des noises … Alors que vu sa prestance et son avenir sans nul doute prodigieux on pouvait bien s'entendre, j'espérais d'ailleurs un jour pouvoir bosser avec lui il pourrait me fournir de la technologie ou des corps en échange de quoi je pourrais lui fournir des informations sur la marine ! De quoi ? Ben ouais, je me fichais éperdumment de la marine, mais actuellement on était le plus puissant des trois camps, mais qui sait si un jour la balance ne va pas pencher vers les pirates ? Et si c'est le cas alors je préfère avoir une nouvelle carte dans ma manche qui serait les Son's, surement pas bosser avec eux officiellement, mais officieusement il n'y avait aucun mal à trahir le gouvernement non ? Certes au niveau éthique changeait de chemise aussi vite ne serait pas vraiment vu d'un bon oeil, mais c'est l'adaptation pour la survie rien de plus ! Quoi de mal que vouloir vivre en puissant ? Il y en a aucun. Mais bon j'avais pas toute la journée pour réfléchir au futur et apparemment le pirate non plus. Mais je ne pus m'empêcher d'être froisser par les mots qu'il prononça … Mouette ? Croyait-il que j'étais une marine ? Franchement … Une beauté telle que moi dans la marine … Je tenais à mettre les choses au point dès maintenant, car je ne tenais pas à être associé à ses raclures que sont les marines. J'étais une fière gouvernementale et je tenais à ce que toutes les personnes présentes le sâche, que se soit le samourai que Kyo-boy, dès qu'il eut finit sa phrase je pris donc la parole afin d'éclaircir les choses dès à présent.

« Mouette ? Retires donc ce mot tout de suite … Je ne fais pas partie de ses enflures de la marine, je suis une fière Gouvernementale, bien plus puissante que ses crétins de mouettes ! Si nous nous sommes les vagues qui secouent les mers de ce monde, la marine n'est que l'écume à peine capable de repousser les grains de sables insignifiants que vous êtes, vous les pirates et les révolutionnaires de ce monde ! Malgré tout sâche que tu m'intrigues Kyo-kun … Se sera avec un réel plaisir et un profond honneur que je vais faire coulé ton sang ♥ Si je peux me permettre je sens que le courant va bien passer entre nous ♥ »

C'est après cette blague plutôt douteuse le pirate décida enfin de passer à l'action et pour le coup je fus plutôt impressionnée, immédiatement sans même avoir bougé le petit doigt, Kyo-kun (ouais je prends mes aises et alors ?) lança une sorte d'attaque. J'avais pas très bien comprit ce que c'était, mais d'un coup je sentais mon corps pesant, non pas parce que j'avais momentannément grossis, plutôt parce que mon corps c'était engourdi comme si j'avais peur. Je ne laissai pas ce sentiment restait en moi, j'essayai du mieux que je pouvais de me reprendre afin de pouvoir combattre normalement. Mais à peine j'eue le temps de me défaire de ce sentiment des plus génants qu'il envoya un éclair dans ma direction ainsi que celle de mon partenaire et par précaution j'utilisai le soru afin de m'éloigner de l'éclair, même si j'avais remarqué qu'il n'était pas censé me toucher je préférais tout de même m'éloigner pour pouvoir observer la situation d'un peu plus loin, mais heureusement mon geste n'était pas inutile, car il voulait nous placer un coup dans le dos ce sale traître, même s'il avait réussi à me toucher j'avais réduit l'impact en m'en allant un peu avant le coup, mais mon soru ne faisait clairement pas le poid face à ce put** d'homme éclair ! Quel lâche de vouloir nous attaquer par derrière … Attend … Non je déconne moi aussi je fais tout le temps ça, même quand je suis pas sure que je suis face à un ennemi, donc je peux pas lui en vouloir à Mister Électro'. Bref je ne me concentrais pas vraiment sur mon « ami » pour plutôt me concentrer sur moi, dans tous les cas je savais que je ne pourrais pas lui placer ne serait-ce qu'une attaque à cause de son fruit du démon, car c'était hors de question d'utilisait mon roku ou gun dès le premier de mes assauts. Je devais donc trouver une solution alternative, il était totalement exclus d'attaquer autrement qu'à distance sous peine de me prendre une décharge et de redevenir poussière … Il me restait donc le Ran Kyaku, encore heureux que j'avais au moins une attaque qui pouvait être utile à cette distance, mais je savais qu'au bout d'un moment je serais obligé d'attaquer au corps à corps quitte à me faire électrocuter … Un combat ne peut être programmé à cent pour cent, il y a certaines donnés qu'on oublie ou qu'on juge inutile jusqu'au moment où on se rend compte qu'avec ses données on aurait pu obtenir un résultat bien meilleur ! Je pris sept respirations puis je décidai d'enfin passer à l'attaque

« Shoot – Ran Kyaku »

Je lança donc mon katana puis d'un coup de pied je le tirai vers l'estomac de mon adversaire bien que je savais que l'attaque n'allait pas être utile, mais j'envoyai tout de même un ran kyaku vers l'indian pirate. Je savais pas encore si à la manière de Baka l'homme face à moi pouvait se faire blesser par les attaques que son corps ne jugeait pas comme grave donc j'essayais même si le taux de réussite devait s'élever à un grand maximum. Bien sure mon sabre s'envolait au loin sans que je puisse voir si l'attaque avait porté ses fruits à cause du nuage de poussière qui s'était levé suite à ma lame d'air. Mon sabre volait au loin car je n'avais pas tenu la chaine. Un oubli ? Non, la chaine était mettalique et j'aurai pu recevoir une bonne décharge dans la face si je la gardais entre mes mains … Résultat des courses ? J'étais face à un adversaire qui connaissait ma position aussi rapide que l'éclair et dont je ne voyais que légèrement la silhouette … Je ne pouvais m'empêcher de penser que j'étais dans une position plutôt délicate, mais le samourai pouvait sûrement me sortir de cet embarras après tout si on était deux on pouvait bombarder Kyo-kun de coups plus facilement. Je fermai donc les yeux afin de percevoir à l'aide de mon ouie le moindre petit mouvement étant donné que ma vue était inutile dans cette situation … Seigneur Satan faites que ce put** de samourai soit pas un pignouf incapable de trancher Kyo-boy !





(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Après la pluie vient la foudre... Mer 1 Mai - 15:16
















❝APRES LA PLUIE VIENT LA FOUDRE …❞
«Qui sème le vent récolte la tempête.»

Le jeune pirate sortit alors, on s'observa alors quelques instants, on était trois et je considérais la femme à côté de moi comme un ennemi potentiel également. Trop étrange à mon goût. Les pires des trahisons étaient souvent quand on pense être en sécurité avec quelqu'un. Je gardais alors cette éventualité d'un revirement de situation. Bien qu'on fût à deux contre un, on était clairement désavantagé. Soudain une onde me traversa le corps comme un frisson d'angoisse, mes muscles se mirent alors à trembler quelques secondes. Je ne compris pas tout suite ce qu'il se passa, mais ce n'est que plus tard que je compris qu'il s'agissait du Haki des Rois.

Un homme avec un tel fluide était clairement dangereux, il avait la capacité et le charisme à devenir quelqu'un. Signe d'un homme ambitieux à la grande volonté, bien que je trouve que la vanité est une preuve de stupidité apparente. D'ailleurs ma « collègue » avait une grande stupidité apparente, elle se prenait pour quelqu'un d'intelligente en me rappelant l'identité de l'homme qu'on devait combattre alors que notre première rencontre elle ne savait même qui nous bombardait. Je ne fus qu'à moitié surpris de savoir qu'elle était une gouvernementale. Après cette révélation, je gardais définitivement à l'esprit qu'elle pouvait me poignardé dans le dos. Elle dégageait vraiment une mauvaise présence encore plus que le capitaine pirate.

Le capitaine se prépara alors, il disparut soudain, je cru alors à une sorte de soru, mais en réalité il était fait de foudre, un logia en plus quelle plaie ! Il atterrit alors derrière nous, j'eu alors à peine le temps de me retourner face à lui que je me pris un coup en plein sur le front. Je préfère encore crevé que d'avoir le déshonneur de ne pas avoir fait face à mon adversaire. Le coup était relativement faible je reculai de quelques mètres puis je reculai en dégainant mon katana. C'était mauvais il était rapide et j'avais presque la certitude qu'il était un logia, donc clairement intouchable. C'était mauvais mes armes, mon armure étaient tous composé d'acier qui en outre est un excellent conducteur, j'étais un paratonnerre ambulant.

Le serpent du gouvernement possédait aussi un sabre. Elle l'utilisa d'une manière vraiment vulgaire en shootant dedans comme s'il 'agissait d'un déchet quelconque. Tout m'insupporter dans cet être que ce soit sa démarche, ses paroles ou encore sa manière de combattre. Plus j'en rencontrais, plus je me demandais s'il servait la même justice que celle que je crois servir.
Bien que mon allié soit exécrable, je devais faire avec elle. Il était temps de répliquer. Je dégainais alors mon deuxième sabre.

# Hip Hop UltraFlash

Spoiler:
 

J'envoyais alors deux lames d'air en diagonales, puis je sautais et pendant ma descente j'envoyais deux autres lames d'airs dans la direction de mon adversaire. En tout quatre lames envoyées, je ne savais pas s'il avait fait le moindre dégât chez le pirate, mais cela avait soulevé un sacré nuage de poussière et je ne voyais pas à cinquante mètres. Je ne savais pas si l'air pouvait détourner une partie des attaques électriques ou pas, mais c'était ma seule chance.





HRP: Désolé de ce rp médiocre
Revenir en haut Aller en bas
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: Après la pluie vient la foudre... Lun 6 Mai - 14:46

Elle avait couiné ! Essyant de me faire croire qu'elle n'était pas une mouette... Mais, même si elle ne portait pas l'unfirme, pour moi, ils sont tous du même bois ! Tous des idiots qui suivent les ordres, qui préfère demander à d'autre de penser ! Des gens qui ne cherchent pas à comprendre le monte, qui ne cherchent pas à le parcourir ! Des idiots ! Qu'importe pour qui ils bossent... Je n'ai ni dieux ni maître et ce qui fait que je suis tellement différent d'eux... Ainsi, l'écume ne pouvait repousser le grain de sable que je suis... Il était donc temps de faire naître un désert qu'aucune mer ne pourra jamais recouvrir !

Elle était rapide, il faut lui reconnaître ça, mais j'ai déjà vu plus rapide ! C'est le même genre de technique étrange qu'a utilisé Gongboa lors de la grande bataille de la prison de Longue town... Mais je doute qu'elle soit assez puissante pour attendre mes capacités de Logia. Toujours est-il que, contrairement à elle, son compagnon d'infortune avait plus de courage et de cran ! Il étant resté et avait même eu le temps de se retourner, mon Haki des rois ne les ayant que partiellement ralenti ! Il devait sûrement être plus fort qu'il en avait l'air ! Après avoir encaissé mon petit coup, il s'était alors seulement reculé, sortant son sabre... Quelle chance, j'avais deux sabreurs en face moi !

De loin, la jolie jeune femme avait décéidé d'utiliser son sabre comme un projectile. Une décision bien futile (#rime). Car l'arme m'était passé au travers. J'aurais pu facilement choisir de la faire fondre et de la réduire en amant de métal informe, mais c'était plus amusant s'il avait toutes leur armes... De les broyer alors qu'ils utilisent leur pleine puissance... Pour que je puisse trouver les limites de la mienne ! Ainsi, tout ses assauts se sont avéré inutile et sont passé au travers de mon corps, j'avais pu entendre au loin l'arme se figé dans ce qui semblait être du bois, un arbre peut être ? En tout cas, elle aurait du mal à la récupérer tout de suite ! Ça allait être amusant !

Mais elle n'était pas seul et l'homme qui se battait avec elle avait lui aussi décidé de jouer aux jeux du tranchage d’éclair ! Il voulait même venir à deux lames, voilà qui allait devenir amusant, très amusant ! Il avait prononcé quelques mots, une attaque sûrement. Voilà qui m'a arraché un sourire ! Voilà une attaque qui s'avère en réalité relativement puissante ! J'aurais eu du mal si je n'étais pas la foudre incarné ! Une série de lame d'air rapide et inflexible c'était donc dirigé droit sur moi. A vrai dire, j'aurais choisi de ne pas bouger d'un centimètre si je n'étais pas entrain de concentrer la foudre dans mon bras. Ainsi, dans la poussière peut-être avait-il pu voir un petit flash de lumière ou au moins, entendre le bang sonore de mon déplacement ultra-rapide.

« - Pfiou, c'est dangereux de jouer avec ça tu sais ! Tu vas vraiment finir pas couper quelqu'un tu sais ! Enfin, pour des gens qui ont choisi de ne plus penser, vous semblez amusant ! Alors, nous allons jouer à un jeu tous les trois ! A vrai dire... je suis peut être le plus puissant qui traîne sur les mers bleus ! Je pourrais faire ce que je veux, sans que personne ne puisse m'en empêcher... Mais je ne me sens pas libre... je ne me sens pas puissant, je suis un gros poisson qui traîne dans une petite marre... Et j'ai besoin de voir la mer ! Les règles du jeu sont simples, vous voyez mon bras droit, celui qui brille, j'ai chargé suffisamment de foudre à l'intérieur pour, je pense, vous briser tout les deux, enfin, je l'espère ! C'est donc ma meilleur arme et mon seul point faible ! Même pour moi, c'est dur de concentrer autant d'énergie ! Essayer donc de me blesser, vous avez toutes les cartes en main ! Chaque échec vous coûtera quelque chose ! Et quand je n'aurai plus rien à vous prendre, je vous soufflerez ! Mais je parle trop... Battons nous, mouettes ! Battez vous pour vos vies, battez vous pour moi... vous êtes mon tremplin vers le reste du monde ! »

J'ai alors simplement tendu mon autre bras, laissant deux éclaire partir dans leur direction ! Cette fois, ce n'était pas un simple moyen de déplacement, mais bel et bien et un moyen de frapper et blesser mes ennemis ! Le vrai combat, venait de commencer ! La foudre devrait leur laisser un goût amer dans la bouche c'était la première chose que j'allais le prendre ! Peut-être que je ferais fondre l'armure du samouraï, puis ses sabre... coupant les griffes du tigre et pour elle... je trouverais bien va ! Je trouve toujours ! Je lui apprendrai à voler, elle qui se dit ne pas être une mouette ! Voilà qui sera très amusant !

Spoiler:
 

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Après la pluie vient la foudre... Jeu 9 Mai - 19:27




Celui que frappe la foudre n’entend pas le tonnerre.
Lady Halliwell & James Marshall & Kyookoo Ketsueki



Le capitaine des Sons me faisait face et je ne savais pas bien ce qui allait se passer dans l'avenir, je ne savais même pas s'il me restait un avenir … Mon sabre avait traversé son corps et par conséquent mon attaque avait été des plus inutiles … Mais au moins James ne me laissa pas seule dans cette imuissance et il lança des lames d'air qui n'eurent pour effet que d'amuser Kyo-chou … Sa puissance, que dis-je, la puissance de son logia était démesurée et je ne voyais pas vraiment comment je pouvais l'atteindre au contraire je commençais à voir notre défaite grosse comme mon poing. Je cherchais désespérement un moyen de l'atteindre, mais je ne voulais pas le battre, je voulais l'atteindre, dans son honneur, dans son amour propre si deux mouettes comme il le disait si bien arrivaient à le blesser alors il ferait moins la grande gueule, mais je ne pouvais pas vraiment prendre mon temps Kyo était la foudre incarnée sa rapidité, sa force et tous les pouvoirs que la foudre lui offrait me mettait dans une merde pas possible de plus tout comme moi mon partenaire ne semblait pas encore maitrisait le haki … On était vraiment mal pour le coup, je sentais qu'on allait se prendre une raclée inoubliable, mais je ne pouvais rien laisser paraître il fallait donc que je garde mon sourire réchauffant face à l'adversaire. Je souriais toujours et encore, bêtemement et dans une condition pitoyable, mais je tenais vraiment à garder ce sourire qui n'était que façade, on m'a apprit plus jeune à toujours cacher mes émotions face à un adversaire et j'appliquais ce que j'avais apprit.

Bref, revenons en au combat, il y avait face à nous un imense nuage de poussière et il me cachait le visage de mon allié et de mon ennemi, j'étais isolée et je n'attendis pas longtemps avant d'utiliser le soru pour m'enfuir … Non, c'était pour établir une stratégie il était de mon devoir de bosser ma tactique pendant que mon partenaire combattait, il serait mes jambes et mes bras quant à moi je serais le cerveau qui contrôle le tout. Je m'étais éloignée donc du nuage de poussière et je pus entendre la voix du jeune homme au loin même si j'entendais que des petites parties de son texte je compris plus ou moins bien qu'il nous défier et qu'il nous avait donné une tactique pour le battre … Quel crétin plus le temps passait moins je le supportais j'avais vraiment envie de le blesser et le faire regretter ses insultes, mais il fallait être plus stratégique que le samouraï … Il envoya deux éclairs dans notre direction … Personnellement il avait envoyé des éclairs dans le vent, je m'étais déjà éloignée avec l'aide de l'écran de poussière j'avais eu quelques instants de répit … D'un coup me vint une idée il suffisait d'un objet non conducteur pour pouvoir toucher la foudre … Et j'en possédais bien un ! Mon sang ! J'entend par là que si j'arrivais à glacer mon sang je pourrais peut-être le touché, mais j'avais besoin pour ça que le samourai m'ouvre une brèche … On ne se connaissait pas, il ne m'aimait pas et je ne l'aimais pas non plus, mais je me devais de laisser ma rancoeur de côté pour le moment.

Je fermai les yeux pour ne pas voir la blessure que j'allais m'infliger, avec mes ongles je me coupa les veines au niveau du bras, une grande quantité de sang éclaboussa sur mon bras droit recouvrant totalement mon bras et mon poing … Un cri de douleur se fit entendre quand je commença à geler mon sang et à refroidir l'intégralité de mon corps, la douleur que me provoquait cette technique était incommensurable, après une bonne minute mon sang sur mon poing et dans mon corps était gelé, j'avais donc une protéction naturelle qui ressemblait à un Tekkai, mais cette technique aussi utile soit-elle dans ce combat ne me permettait pas d'esquiver la foudre, par conséquent si je me prenais un million de volt dans la face ou plus je ne pourrais pas continuer le combat c'est sûr et certain.

Je m'avançai vers le nuage de poussière en marchant, j'espérais que James m'ouvrirait une brèche, mais je ne pouvais pas le contacter, c'était donc son instinct qui allait me permettre de réussir mon coups ou non … Mais avant de m'élancer avec le soru je cherchais un nom, un nom à cette technique … Bloody Rain collait parfaitement à l'attaque que j'allais effectuer. Je pris une grande inspiration et un sourire démoniaque apparut sur mon visage

« Il est temps … De le tuer ! Soru – Bloody Rain »

J'avais utilisé le soru afin de me retrouver derrière mon adversaire, avec la poussière j'avais un léger avantage, mais il était la foudre pure et dure, mais je pouvais compter sur James pour me créer une brèche dans la défense de l'homme éclair. Une fois derrière mon adversaire je lui décochai plusieurs coups de poings très rapide avec mon poing gelé … Le bloody rain, une pluie de coup de poing ensanglanté … J'ai un don pour créer le nom de mes techniques !


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Kyookoo Ketsueki
Supernovas
Supernovas
avatar
Messages : 166
Points d'activités : 701
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (3/4)
Age : 24

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 959
Points de popula' [PP] : 888
Divers:
MessageSujet: Re: Après la pluie vient la foudre... Jeu 30 Mai - 20:27

Le combat était plutôt difficile pour moi, non pas à cause de mes adversaires dont on pouvait lire le dépit dans leur yeux et le manque d'envie... Il ne voulait pas être là, malgré leur détermination, il avait peur pour leur vie. Mais je devais moi, et c'est ça qui était difficile, concentrer la foudre dans mon bras pour ma technique. La poussière commençait doucement à se dissiper et j'étais près à frapper, même si mon éclair n'avait pas toucher la donzelle, elle avait visiblement déjà bougé et n'avais pas attendu son reste. C'était plutôt malin de sa part. Le samouraï lui, avait été plus malin que ça et avait planté ses lames dans le sol se couchant derrière ces dernières, la foudre s'était donc dirigé vers la terre et s'est avéré inoffensive.

Ainsi, mon assaut avait été complètement inutile. J'étais content de voir qu'il en faudrait plus que ça pour se débarrasser d'eux. Mais rapidement, mon bras s'est rappeler à moi parcouru par une large et puissante douleur, comme si on était en train de faire se cogner mes os les uns contre les autres. Je ne pourrais pas encore tenir la technique bien longtemps. Ainsi, pendant que le guerrier se relevait et sortait ses armes du sol, j'ai senti un mouvement derrière moi. Enfin, la foudre qui couvrait mon corps à senti quelque chose, pour être plus précis. Ainsi, je me suis déplacé d'une simple téléportation sur le côté. Évitant le coup de la donzelle et lui adressant un clin d’œil amusé.

La téléportation avait visiblement était anticipé, enfin, c'est un bien grand mot. C'était plus de la chance qu'autre chose, de l'instinct peut-être, car j'aurais pu éviter de plusieurs côté ou au contraire, me débarrasser de tout ça en relâchant une large déchargé électrique. Les deux armes s'approchaient de trop près, les bras écarté de l'homme qui visait à la fois mon bras et ma tête. Qu'à cela ne tienne ! J'ai tendu mon bras et... relâché toute l’énergie que j'étais en train de garder dans mon corps. Ainsi, près de sept-cent éclaires se sont écrasé sur lui. Tous avait la force d'un coup de poing. Et autant de coup de poing dans la gueule, c'était moche, très moche ! Ainsi, je pouvais observer ce que faisait vraiment cette technique. L'armure s'est retrouvé rapidement cabossé, fracassé même sous les impacts. Et son corps n'avait pas tardé à suivre. Couvert de sang et de bleu, il était d'abord tombé à genou avant de tomber, face contre terre sur le sol... Je voulais faire durer le combat mais il était visiblement mort...

Et le contre-coup s'est alors fait sentir... Toujours les même contractions musculaire forcé. Il était là, pendant sur mon flan, comme une partie inutile, une cible facile. J'ai donc fait quelques pas en arrière, laissant la le corps sans vie du marine que je venais de tuer, pour tenter de me re-concentrer sur la fille, car il me restait encore un adversaire.

« - Cette technique est peut-être un peu trop puissante... Mais bon, les choses sont ce qu'elles sont et maintenant, nous ne sommes plus que tout les deux ! On peut arrêter de se battre pour faire quelque chose de plus... amusant, si tu vois ce que je veux dire ! »

Elle n'allait pas dire oui, ou alors je serais le premier surpris. Mais le but de cette petite provocation c'est de me faire gagner un peu de temps pour que mon bras récupérer. Elle maîtrise le même art martial étrange que l'autre robot des mers de l'est. Il faut donc se méfier de ça, surtout avec mon bras ballant et blessé. J'ai tendu mon autre bras avant de lui lancer une nouvelle fois un élclaire dans sa direction.

« - J'aime quand c'est défrisant ! »


Spoiler:
 

_____________________________________________________


Merci à James pour l'avatar <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Après la pluie vient la foudre...

Revenir en haut Aller en bas

Après la pluie vient la foudre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-