AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Projet Titan, la seconde étape [PV Akazou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Projet Titan, la seconde étape [PV Akazou] Lun 8 Avr - 4:55




Mindfreak





Ce fus un long et inconfortable voyage en la compagnie de Ganesha Ithar, non pas qu'il était déplaisant de se tenir en sa compagnie mais bien que j'étais habituer comme n'importe qui à voyager sur les mers et non dans les airs. Notre retour de l'île de Time's Ark se fut exclusivement avec les capacités de l'éléphant rouge, mon équipage ou enfin ce qui en restaient furent eux aussi emmener jusqu'à marinford, chacun d'eux immobile et légèrement inconfortable tout comme moi. Les blesser fut tous bien traité, le possesseur du fruit de la gravité fut même soigner pendant le trajet alors qu'il effectuait la tâche de conducteur de cette immense plate-forme rocheuse arraché de l'île elle-même. Séparer de son monde, la roche et la terre ne changea pas comme le reste de l'île par caprices, vas savoir ce qui causait les transformations temporels sur cet amas flottant. Une fois arriver à destination ce fut le temps des adieux, mon équipage allaient prendre un repos bien mériter et ensuite reprendre le large, Ganesha quant à lui allait reprendre du poil de la bête et faire reforger son arme, quant à moi j'avais la tâche autre que mon repos personnel d'emmener tous les documents sous examinassions par des experts et à Marinford je savais exactement à qui me fier pour ce qui était de la génétique et des recherches biologiques, certain l'accusais d'être un dément alors que d'autre le révérais comme un véritable génie et les pourcentages étaient assez partager. Selon mes propres observations, cet homme était certes bizarre dans son comportement et aspirait vraiment à des expérimentations parfois peu orthodoxe mais il n'y avait aucun doute quant aux propriétés de sa cervelle, c'était un homme d'immense sagesse et talent, Dr. Jef Macintosh.

Ainsi donc je me dirigeais avec un petite équipe de dix soldats, ceux-ci n'étaient aucunement au courant du contenu de toute les boites mais chacun d'eux en transportais une et ne posais aucune question lorsque je leur demandais de me suivre en les transportant. La route fus longue, le laboratoire personnel de Jef se situais dans les souterrains de l'île, une fois arriver je cognais à l'immense porte double en fer, une ouverture dans celle-ci permis au docteur de vérifier mon identité, un officier moins gradé que moi aurait bien pus être refuser s'il n'avait pas de bonnes raisons mais pour un contre-amiral et tous les grades supérieurs, aucune question n'étaient poser à l'entrer tout du moins. J'entrais dans la pièce et ordonnais à tous les soldats d'entasser dans un coin les boîtes et qu'ensuite ils pouvaient aller manger ou dormir selon leur quart de travail du moment.



"Contre-amiral Noah, cela fait un long moment que je ne vous suis pas vue, comment vas votre corps? Aucun changement ne semble avoir été effectué."

"Les changements sont de moins en moins soudain et n'apparaisse que lorsque mon corps se régénère de ses blessures et ce lorsque la dite blessure était grave."

"Oui, oui je sais, vous avez subit de lourd coup donc, je dois vous l'avouer vous sembler avoir rajeuni encore un peu, peut-être n'est-ce que la barbe."

"Assez parler de moi Jef, je suis ici sous ordre directe de l'Amiral Akazou, voyez ces boîtes, elles contiennent des plaques futuristes provenant de Time's Ark, des tablettes remplaçants nos livres et manuscrits. Des informations sur la génétique et sur l'armement s'y trouve, je veux que ces documents soient tous parcouru par vous et seulement vous. Ces documents serviront dans la création d'une lueur d'espoir pour le monde alors je n'ai pas à vous dire de vous appliquer à la tâche à cet instant, toute vos recherches aussi importante soit elles sont mis en suspens, me suis-je bien fait comprendre?"

Le scientifique acquiesça et demanda donc poliment que je quitte la pièce à fin de lui laisser le calme et la concentration nécessaire ce que je fis car de toute façon je ne prévoyais pas rester dans ce laboratoire à me tourner les pouces. Je devais aller me reposer, veiller à mon bon rétablissement et assister à l'enterrement de l'adjudant-chef Flanders et de la lieutenant Lawford le jour suivant en avant-midi. Mon repos n'eu que très peu d'effet réparateur, la mort le lawford avait laissé une sorte de vide en moi, un trou béant qui se comblerais avec le temps je supposais. Maintenant je n'avais plus que deux cibles mais bien trois, Minashigo Zaimon , Minashigo Kayl et Gado-Râh. Ces trois têtes finiraient sur un plateau de fer alors que leur corps n'y serait plus attacher. Le lendemain matin comme prévue j’assistais aux funérailles, le tout fut exécuter selon les règles et plusieurs soldats en plus de la famille vivant à Marinford fut présente. Le prêtre me pris de cours alors que lorsqu'il m'aperçue et me demandais de faire un discours en leur noms. J'eux affreusement de difficulté à me lever, j'étais un homme qui était croyant et refuser une requête de sa sainteté n'était pas une chose à faire. Je me sentais responsable de leurs morts, ainsi en leur honneur et pour me pardonner à moi-même je pris un micro et me plaçais devant la foule.



"J'ai connue la lieutenante Lawford alors qu'elle n'était que caporal, l'adjudant-chef Flanders lui lorsqu'il fut promu à son dernier grade. Il m'est difficile de vous dire des choses aujourd'hui, ma peine est très grande. Hubert Flanders était un homme juste et très croyant, probablement l'humain le plus croyant qu'il m'est été donner de côtoyer qui n'étais pas directement dans le clergé, ses saines paroles réconfortait n'importe qui, calmais les détresses et m'apprire malgré moi je m'en rends compte aujourd'hui, que l'espoir n'est jamais vain. Aria Lawford, jeune et douer autant avec sa langue de velours qu'avec ces pistolets, une femme destiné selon moi à commander, je l'aurais certainement vue grimper encore et encore les échelons. Elle était une source d'inspiration, bien qu'elle est commencer son service avec le pire manque de confiance que je n'ai jamais eu l'honneur de voir, les conseils de ses supérieurs lui ont permis de forger un morale d'acier et d'ensuite partager ce morale avec ces coéquipier. Pour ces deux vaillant soldats, lever vous et prier en silence, prier avec moi."

Ainsi un silence de plusieurs minutes perdura, il fit brisé par la voix compatissante de l'évêque qui me permis de retourner sur mon siège et de décompresser, quelques minutes de plus dans se silence et sous le regard du seigneur et j'allais fondre en larme et crier comme un malade. La cérémonie s'éternisais pendant une autre bonne demi-heure avant que les corps soient rejeter à la mer, ce fus le désire de leurs famille respectif, nous laissèrent leur corps flotter dans des barques sur le bord du rivage avant de m'être le feu à l’embarcation et de les pousser très fortement à fin que toute deux sombres dans le ventre de la planète. Je ressortis de cette dure épreuve encore bouleversé, je rencontrais l'Amiral Akazou sur le chemin du retour.Je n’avais pas l’humeur à lui sourire mais je lui fis un salut militaire dans les règles et évitais de le tutoyer comme j’avais la mauvaise habitude.

¨Amiral Akazou, conformément à vos ordres les documents sont en cours depuis hier d’examinassions, j’ai tout fait en mon pouvoir pour choisir le meilleur expert dans le sujet et arrêter toute ses recherches à fin qu’il soit entièrement consacrer à votre projet. Me permettez-vous une question indiscrète? Ce projet d’envergure est très dangereux, est t’il approuver par les plus hautes instances ou bien est-ce là votre choix personnel? Dépendamment de votre réponse j’aimerais continuer à vous servir ou bien me retirer. Je suis très prudent voir trop prudent et je ne voudrais pas vous être un poids lourds s’il advenait que ce projet soit inconnu de la part de l’Amiral en chef gensui Makkura ou bien encore Ao Tatsu.¨




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Projet Titan, la seconde étape [PV Akazou] Lun 8 Avr - 22:06




Le repos bien mérité !
____________________________________________


Le voyage vers Marineford se passa fort bien. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas navigué aux côtés de tout un équipage, puisque j'avais pour habitude de faire mes trajets tout seul. La camaraderie avait du bon, mais j'avais rarement connue de la complicité avec mes camarades. J'avais passé une majeure partie de ma carrière en tant que simple soldat, et la vie n'était pas simple. Brimades, bizutages, moqueries, jen avais bavé jusqu'à ce que ce bon Colonel Brant vit le potententiel qui sommeillait en moi grâce à mon fruit du démon dont j'avais une peur bleue. Un pouvoir que je maitrisais à la perfection, mais j'étais certain d'aller plus loin encore. Losque la forteresse de Marineford fut en vue en contre-bas, le navire se pencha en avant, et entama une lente descente. Il se posa au port, prêt à débarquer l'unité du contre-amiral. Ce dernier ne se fit pas prirer pour exécuter mes ordres, il se pressa de partir au plus vite pour les laboratoires de la section scientifique. Quant à moi, j'avais beaucoup à faire. Il fallait que j'avertisse au plus vite l'Amiral-en-chef Gensui Makkura de l'arrivée d'un individu qui allait bouleverser l'ordre mondial par sa simple puissance : le prétendu Yonkou Gado Râh. Je m'empressai de monter les escaliers qui menaient au bureau de Makkura. Une fois devant la grande porte de bois, je frappai. Pas de réponse. J'insistai une seconde fois puis attendis quelque peu. Toujours rien. Je me risquai à tourner la poignée, celle-çi était bloquée. Comme je m'y attendais, il n'était pas là. Je soupirai et fit demi-tour afin de trouver quelqu'un capable de me renseigner.

" Inutile de chercher, tu ne le trouveras pas. "


L'amiral Kuro Washi venait d'entrer de l'autre côté du couloir, il s'avança vers moi. J'avais encore eu de rares occasion de discuter avec cet officier qui ne remplissait pas ses attributions comme un vrai amiral. Ses absences à répétition, sans compter parfois les mois durant lesquels il restait injoignable lui avaient donné une réputation péjorative, à contrario de Makkura ou Ao Tatsu. Et dire qu'il avait participé à Jab et à la Guerre du Siècle. Je fronçai les sourcils en le voyant s'approcher d'un air sévêre.

" L'amiral-en-chef se prépare à une mission de la plus haute importance avec plusieurs sous-officiers prometteurs. Des éléments qui pourraient bien t'intéresser pour un futur équipage. Je te dis cela au cas où, mais je sais que tu es comme moi, tu aimes bien la solitude, pas vrai ? "

" Bonjour, Kuro Washi. Puisque l'amiral-en-chef n'est pas là et que Ao Tatsu passe le plus clair de son temps à Marie-joa, nous sommes tous les deux les plus hauts-gradés et les responsables de la base. Bon, je vais prendre les choses personnellement en main. Mais dites-moi. Comment se fait-ce que vous soyez à Marineford ? "

" J'ai reçu l'ordre de commander le QG en l'absence de Makkura. Un travail qui ne me plait pas trop, mais on fait avec. Dis donc t'as l'air sacrément amoché. On peut savoir ce qui est arrivé à notre ogre national ? Une mésentente avec ton ami Saruwatari ? "

" Une affaire extrêmement grave, cher collègue. Les temps ne sont pas à la rigolade, il est fort probable qu'un Yonkou fasse surface d'ici peu de temps. Je me suis rendu à Time's Arc pour une mission top secrête, avec le contre-amiral Minashigo Noah. Un officier supérieur qui a déjà fait ses preuves lors de la mission de Cold Fresh. Lors de notre escurtion sur cette île sordide, un homme s'est présenté à nous comme étant un visiteur du futur. Vous n'ignorez pas les propriétés physiques de Time's Arc et cette théorie peut être plausible. Toujours est-il que ce dénommé " Gado Râh " s'est présenté comme étant un Yonkou condamné à un exil dans le passé. J'ai cru avoir affaire à un illuminé d'un genre unique, mais j'ai eu tort de le sous-estimer. Le contre-amiral et moi-même avons fait les frais de sa puissance prodigieuse même si j'ai bien failli le vaincre. S'il n'est pas un des 4 empereurs officiellement, il a toutes les capacités pour le devenir. On le surnomme le Prêtre Sanglant, et il est doté d'un logia qui n'a pas encore été rescensé : celui de l'acide sulfurique. De plus il maitrise le "haki", mais j'ignore à quel point. Il s'est enfui après notre confrontation, sévêrement blessé, et à bord du galion de guerre de l'officier Minashigo. Maintenant, qui sait où il peut bien être. Il a l'intention de former un nouvel équipage et de répandre le chaos. "

" Ne me prends pas de haut, Akazou. Je connais mes devoirs mieux que tu ne le crois. Cela fait plus de dix ans que je suis amiral, et toi une seule année. Tu devrais t'adresser avec plus respect à ceux qui ont de l'expérience. Ce que tu rapportes est effectivement troublant. Nous allons prévenir le Chef des Armées Gouvernementales Ao Tatsu afin qu'il mette le Conseil Cinq Etoiles au courant. La Marine sera sur le coup, sans compter la logistique gouvernementale. Nous allons tenter d'apprendre le maximum de choses sur ce Gado et l'arrêter quoi qu'il en coûte. Retourne donc à tes affaires, je m'occupe de ce pseudo empereur. Tu as évalué sa mise à prix ? Les chasseurs de primes sont assoiffés ces temps-çi et on dit que Léodia Salazar est réapparue dans le Nouveau Monde. "

" Si Salazar se remet à l'oeuvre, c'est une bonne nouvelle. Gado avait déclaré que sa prime dépassait les 700 000 000 de Berrys. Mais aujourd'hui nous ne sommes sûrs de rien. 450 000 000 de Berrys suffiront à appâter les plus gros chasseurs de Grand Line. D'autant plus que c'est un parfait inconnu et qu'il ne jouit d'aucune réputation. Les mercenaires vont être légion sur ce coup-là. Sur ce, bonne journée Kuro Washi. "

L'amiral me répondit par un salut militaire, et fit volte-face, direction la salle de communication. Le cas de Gado était loin d'être résolu, mais il fallait connaitre ce que cet énergumène manigançait. Au fond de moi je savais très bien que tôt ou tard il serait une épine dans le pied du gouvernement. Mais peu importait pour l'instant, j'avais d'autres projets en tête. Je descendis les escaliers du bâtiment principal pour traverser la cour direction l'armurerie. Je trainais un balluchon dans lequel reposait mon arme qui avait été complètement mise en pièce par la violence du combat mené contre l'homme-acide. Lorsque je passai par les sentiers goudronnés de la cour principale, tous les soldats et autres officiers stoppaient leurs activités pour me saluer. Des chuchotis se répandaient parmis les foules. Losque j'en trai à l'armurerie, ce fut un jeune soldat qui m'accueillit.


" Ah ? Oh ! Bienvenue Amiral Akazou ! Que désirez-vous ? Nos nouveaux modèles de fusils de précision ? Ou encore des épées de qualité supérieure qui n'a rien à envier aux sabres classés. Ou encore nous pourrons munir votre bateau personnel d'un armement à toute épreuve ... "

" Rien de tout cela, soldat. J'ai eu quelques ennuis dernièrement et mon arme a été entièrement détruite. Voyez tous ces morceaux fondus. Il s'agit d'un bâton d'acier qui ... "

" ... qui s'appelle Justice ! Il est recouvert de granit marin sur trente centimètres sur l'une de ses extrémités. Ne nous prenez pas pour des novices, Amiral, Ha ha ! Tout le monde connait votre bâton de combat. Rien de plus simple pour le remettre à neuf. Il sera prêt pour demain dans la soirée, soyez tranquille. "

" Je vous remercie. A demain soir dans ce cas. "

Je passai le reste de la journée à inspecter les cuisines du QG. J'interrogeai les chefs à propos de l'élaboration de nouveaux plats et participai à une séance de dégustation tout à fait plaisante. Fruits de mer, viande, charcuterie et pâtisserie furent l'essentiel des nouveaux mets qu'on proposa à mon délicat palais. Après un gueuleton merveilleux, je retrouvai mes quartiers privés au dernier étage de la forteresse, les plus luxueux qui soient. Ma soirée se solda par une séance de lecture, puis à un bain bien mérité. Mes brulûres avaient déjà presque cicatrisé grâce aux soins promulgués par le médecin de bord de Noah. D'ailleurs je savais qu'avait lieu demain la cérémonie funèbre des deux officiers morts sous les coups de Gado Râh. La nuit fut calme et très réparatrice pour mon corps. Le lendemain, un peu avant que le soleil n'atteigne son zénith, les cloches du QG retentirent. La cérémonie venait de commencer. Je m'approchai de ma fenêtre, et admirait depuis celle-çi le contre-amiral prononcer un discours. Je n'entendais pas ce qu'il disait bien sûr, mais il semblait être sincêre et affecté par la mort de ses frères d'armes. Une grande qualité qui allait faire de lui un grand officier, et certainement un amiral, comme l'avait dit Gado Râh. Puis je m'habillai pour aller rendre visite aux nouvelles recrues qui faisaient leur entrainement pour devenir soldat. Une fois en route vers la caserne ouest, je croisai alors le contre-amiral Noah. Il ne semblait pas très joyeux, et je ne le blâmai pas pour cela. Il s'arrêta et me fit un salut militaire que j'acceptai en hochant rapidement la tête tout en souriant. Il me fit un rapport succint mais efficaçe de notre affaire. Les documents étaient en cours d'analyse par un expert compétent dévoué à cette unique tâche. Je hochai de nouveau de la tête en signe d'approbation. Puis il m'exposa ses doutes à propos de notre mission. Il déclara que sa prudence pouvait l'inciter à abandonner notre objectif, et il voulait savoir si la démarche était de moi ou d'une autorité supérieure. Je lui répondis avec un large sourire :

" Bon travail, contre-amiral. Je suis fier de vous avoir à mon service. Nous mettrons les voiles demain matin dès l'aube, pour la suite de notre mission. Je vous ferai un petit brieffing avant de partir, une fois que j'aurais réglé les derniers préparatifs. Je comprends vos doutes, mais nous ne sommes pas ici pour nous donner des leçons de morale. Notre entreprise est risquée et peut-être contraire aux lois de l'éthique, mais qu'est ce qui ne l'est pas dans ce bas-monde ? Mon but est simple : appliquer la Justice Divine, qui permettra de purifier ce monde. Et ce à n'importe quel prix. Vous savez, lors de mes missions d'affectation aux ordres de Makkura, j'ai compris une chose chez cet homme. Il était prêt à tout pour son idéal. Il ne reculait devant rien, et même si il devait dévorer un bébé pour atteindre son but, il le ferait sans aucune hésitation. Il en va de même pour moi, ma fidélité et ma volonté sont sans faille. En tant qu'amiral, je dois fournir les outils à mon supérieur pour laver toutes les mers du mal qui la gangraine. A vrai dire le " Projet Titan " m'est un peu tombé dessus. Quelqu'un de particulier m'a mis la puce à l'oreille pour que je lance cette mission à Time's Arc. Ce que nous faisons est sous ma responsabilité puisque c'est un projet que j'ai initié sans aucun ordre supérieur. Ao Tatsu et Gensui Makkura ne sont guère au courant. Du moins pour l'instant. Mais gardez ceci en tête : votre rôle est d'obéir, pas de vous poser des questions. Alors d'accord ou pas d'accord avec mes agissements, vous serez forcé de me suivre et de m'obéir car tel est votre métier. Vous êtes un officier de la Marine, Minashigo, vous êtes ici pour cela. Ah et j'oubliais ... Toutes mes prières sont adressées à vos défunts camarades. Qu'ils trouvent la paix. Si vous avez encore des questions n'hésitez pas mais ne tardez pas trop, j'ai un emploi du temps chargé pour aujourd'hui. "


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Projet Titan, la seconde étape [PV Akazou] Mar 9 Avr - 2:18




And we begin...





Mon rapport et mes questionnement accomplis je me sentais déjà libérer d'un certains poids et de plus rencontrer Ganesha voulais dire que nous allions être pendant les prochains instant très occuper. Je pourrais donc changer mes idées, éloigner les mauvais instants de mon esprit et me concentrer sur le présent. Ce fut un long et pesant monologue, tout à son honneur, qui s'en suivit. L'Amiral Akazou me félicita d'être aussi actif et présent dans le projet, d'avoir bien fait le travail et dans les plus courts délais, pour ce qui était du reste on pouvait résumer ça en quelques mots, Obéis-moi et tout ira pour le mieux. Je me sentis presque agresser par sa réponse, celui-ci ne voulais pas y aller par quatre chemins et feraient tous ce qui était en son pouvoir pour atteindre la justice divine, même s'il devait asservir un amis et l'obliger contre son gré à faire un travail dangereux. D'une manière je pourrais m'échapper, j'avais déjà remplis toute mes obligations ou enfin toute celle dont il m’avait affublé, je pourrais me faire remplacer très facilement. D'un autre côté, j'étais haut-gradé, de confiance et une bonne connaissance désormais, Ganesha ne voudrais pas m'échanger pour un autre, il me forcerait la main ou me convaincrais sans faille.

¨Compris, d'après vos dire ils ne sont pas au courant pour l'instant mais le seront éventuellement, ça me sufis comme réponse pour l'instant. Puisque nous sommes réunis aussi bien nous diriger vers le laboratoire d'étude et poursuivre votre plan.¨

Je voulu le conduire dans les ruelles les moins fréquenter de Marinford pour emprunter un chemin souterrain cacher dans la base même de Marinford mais akazou refusa poliment l'offre, me donnant les reines de cette partie du projet, celui-ci avait d'autre chose à faire. Le corridor secret était énorme et créer pour pouvoir y trainer de larges choses, mon compagnons ne serait pas mal à l'aise dans un endroit trop petit pour lui s'il advenait qu'il vienne un jour dans les parages. Le chemin ne fus pas très long et après trois tournant sur 90 degré nous nous retrouvèrent devant la même porte que j'avais franchi la journée d'avant et frappa pour annoncer ma présence. Jef vint à la petite fenêtre et constata mon identité, ouvrant une seule porte. Je fus accueillis dans un bureau beaucoup plus propre et ordonner que la journée précédente, celui-ci avait été assez intelligent pour faire un ménage complet. Le professeur nous invita à nous asseoir dans une section du laboratoire qui était une sorte de petit salon, de petits fauteuils y était installer ainsi qu'un futon complet. Il me demanda si je voulais quelques choses à boire ou grignoter avant de s'asseoir une fois les commandes apporter, pour ma part ce fut un simple café, je n'avais aucun appétit mais la caféine ne serait pas de trop. Jef Macintosh pris place dans son siège, une boite sur la table centrale contenant des gros cartables remplis de page et de page de documents.

¨Ceci est la copie intégrale de tous ce que vous m'avez apportés mais traduits dans un langage beaucoup plus simple et moins codée. Les gens du futur sont très perspicace, toute leur donner était crypter et bien des ouvrages n'étaient qu'un ramassis d'information inutile voir même complètement stupide sauf si ont réussi à résoudre divers énigmes bien discrète nous révélant les mots et les lettres à ignorer. Nous possédons donc désormais les méthodes pour créer diverses type d'arme et sur une génétique très avancer, je n'ai pas encore compléter des essaies vue le peu de temps appartis mais si vous reveniez dans quelques jours je suis sur d'avoir réussi à tout du moins cloner parfaitement un animal supposément éteint depuis des centaines d'années.¨

Jef replaçais ses lunettes, apparemment celui-ci devrait songer à changer de monture, comment un esprit aussi volumineux pouvais passer à côté de détails aussi simple, peut-être était il simplement trop occuper par ses travaux pour s'occuper de sa propre personne.

¨Maintenant pour ce qui est du projet de l'Amiral akazou, je peu déjà vous dire que les installations nécessaire seront réuni ici même dans les jours qui suivent à moins que vous préféreriez faire le tout dans un autre endroit, cela reste votre décision. Les ingrédients si ont peu le nommer ainsi soit tous les éléments chimique du corps humain sont facilement récupérable, dans les faits je possède ici même la plupart d'entre eux, Oxygène, carbone, hydrogène, calcium, phosphore, souffre, chlore, potassium, magnésium, iode, sodium, fer et toute les autres ingrédients dont ont ne retrouve que d'infime trace. Il va me manquer deux éléments majeurs pour recréer votre projet, soit un échantillon génétique de qualité provenant de la famille Sayuwatari et de la famille descendante du clan des varkhas soit en d'autre terme, la famille minashigo.¨

Une information dont j'avais déjà pris connaissance, mes gènes pourrait aider à la création d'un Gouken encore plus puissant et efficace. C'est alors que Jef me fit un regard sérieux, signe que quelque chose clochais.


¨Bien entendu les gènes de la famille minashigo sont maintenant rare, pour créer votre homme ce n'est pas nécessaire mais les capacités génétiques dormantes des varkhas permettent une régénération du corps très impressionnante. Ne vous étonner par Contre-amiral Noah si je vous dis que votre corps n'est pas vraiment un résultat scientifique en ce qui attrait à vos troubles, ont n’à éveiller vos gènes et probablement prélever ceux-ci à fin de faire un véritable soldat possédant jeunesse et régénération, les résultats sur vous sont un détraquement de ces gènes résultant en diverse transformation. Ceux-ci d'ailleurs sont redevenus dormant d'après mes observations et vos rapports, je ne serais pas surpris que votre formidable capacité de régénération soit désormais disparue. Je peu toujours vérifier, mais je crois que ces expériences sur votre corps n'est détruit totalement cette partie de votre génétique et donc nous allons devoir prendre notre ADN chez les membres vivants de votre famille et d'après mes recherches ils ne restent que vos deux petits fils.¨

Ces conseils étaient claire ainsi que ses consignes, le processus de création devrais être tester d’abord et avant tout, puis certainement perfectionner, ensuite un monticule d’ingrédient était nécessaire ainsi que de machinerie, le projet allait être couteux. L’argent n’étais pas un problème n’y l’amassement des produits nécessaire, il restait seulement d’attendre les expériences et de rapporter le code génétique de Zaimon et Ryuuk, deux pirates qui ne laissais pas leur place mais également deux cibles du gouvernement, les capturer en plus de prélever le matériel génétique nécessaire, voilà bien une riche et tentante idée. Il faudrait les trouver, probablement était-ce là l’une des occupations de ganesha aujourd’hui, retrouver les traces de Ryuuk, quant à moi maintenant je me devais de faire un rapport complet à Ganesha et commencer une recherche pour retrouver Zaimon. Jef me demandas suite à ses explications si j’étais sur et certains de vouloir m’investir dans ce genre d’entreprise, il ricana en disant que pour lui c’était une question stupide, qu’il ferait tout pour l’avancement du monde, même le détruire. Je lui répondis avoir des doutes mais croire en la justice divine procréer par l’Amiral en chef et suivi parfaitement par l’Éléphant rouge. Sur cette brève discussion, j’épluchai avec lui les dossiers, voulant comprendre le projet de fond en comble. Je pris un temps pour moi pour passer sur la table de fer, je devais vérifier si mes cellules étaient vraiment mort et inutilisable pour le projet, le tout pris plus d’une heure mais les résultats furent comme prévue par le professeur macintosh, négatif. Ainsi donc je le laissais commencer réellement le projet et les expérimentations, lui permettant s’il lui était impossible de tout faire soit même un ou deux coéquipier mais ceux-ci devraient faire partie des scientifiques gouvernementaux partageant sa vision des choses et rien d’autre. Je remontais à la surface, fin prêt à livré un rapport clair et concise aux oreilles de Ganesha mais celui-ci était très occuper en cette journée, je devrais forcément attendre le lendemain ou bien qu’un officier vienne me cueillir de sa part.

*la machine est en marche, je ne peu plus retourner en arrière, je dois me faire confiance.*

Ainsi donc je devais me reposer mais j’étais bien trop remplis d’énergie pour dormir comme il se le devait, je fis une visite au camp d’entrainement et participa à quelques un d’entre eux en tant qu’instructeur inviter. Puis je pris un bon repas dans les cuisines de marinford et fit un tour de l’île complet. Une journée très relaxante et enrichissante, je ne pouvais demander mieux car depuis un bon moment j’enchainais les missions sans pouvoir vraiment me relaxer et regarder l’avancement de la marine.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Projet Titan, la seconde étape [PV Akazou] Mer 10 Avr - 14:09




Une nouvelle cible ...
____________________________________________


Noah comprit alors quelque peu mieux dans quoi je l'avais embarqué exactement. Il m'invita à le suivre dans le laboratoire dans lequel notre projet allait prendre vie, mais je refusai, j'avais moi aussi des choses à gérer, je lui laissai donc s'occuper de la partie scientifique. Bien entendu, j'attendais de lui un rappot complet avant que nous partions de Marineford. Je m'éloignai de lui lentement, diretion le centre informatif et logistique du QG. C'était forcément ici que je trouverai le plus d'informations sur ma nouvelle cible : l'équipage des Blazes Skulls. Son capitaine n'était autre que le descendant direct de Gouken le " Roi du Monde ", personnage emblématique qui défia la chronique et dont le Gouvernement Mondial avait bien prit soin de taire l'existence. Une fois que j'entrai dans le local de gestion, tous les soldats en service me firent un salut avant de retourner à leurs occupations. La pièce devait être aussi vaste qu'un hangar, des bureaux, des étagères contenant des registres, et surtout des postes à escargophone remplissaient l'intérieur du centre. C'était de là que le QG était informé de tout ce qui se tramait dans le monde, on pouvait qualifier ce lieu de système nerveux de la Marine. Le responsable en chef des opérations était un agent du gouvernement très compétent.

" Amiral Akazou, c'est un honneur de vous voir ici. Je suis Sylvestre Magot, chef de ce service. Avez-vous besoin de quelque chose en particulier ? "

" Merci de votre accueil, monsieur Magot. Je cherche Ryuuk Sawayoshi, le capitaine des Blazes Skulls. Savez-vous dans quelle partie du globe pourrais-je le trouver ? "

" Mmh ... Eh bien en effet, la Marine avec l'aide des agents gouvernementaux surveillent de très près les agissements des supernovas. Mais nous passons rarement à l'action à cause de leur puissance qui dépasse souvent l'ordinaire. D'après nos informations, il est à Shisai Island, une île non loin de Little Garden si je me souviens bien. C'est un lieu bercé par la religion où les détenteurs de fruits démoniaques sont considérés comme des abominations. Cela fait plus d'un an qu'il est là-bas, nous ignorons ce qu'il manigance mais nous avion l'intention d'y envoyer un colonel compétent. Voulez-vous que nous accélérions les choses ? "

" Nullement. J'irai moi-même cueillir le pirate aux cheveux de braises. J'ai déjà eu affaire avec lui par le passé, et je serai accompégné du contre-amiral Minashigo. Merci pour ces précieuses informations, je dois filer maintenant. "

Je quittai le centre de renseignements, il ne restait plus qu'à cueillir notre cible. En chemin je mis la main sur un sous-officier en lui ordonnant de communiquer ce message à Noah : " Rendez-vous demain au quai numéro 5 à six heures et demi du matin. " Une fois ceci fait, je refis un tour du côté de l'armurerie afin de récupérer mon bâton. Le travail était si parfait qu'on avait du mal à croire que la chose eut été complètement fondu. Je passai le reste de la journée pour rendre visite aux infrastrucutres réservées au nouvelles recrues, histoire de voir si tout était en bon état. Il n'y avait pas à dire, le gouvernement finançait bel et bien sa précieuse Marine. Puis je préparai ma caravelle, en y chargeant de la nourriture, un lit de plus et tout le confort adéquat pour le voyage de deux personnes : moi et mon camarade. La nuit tomba, je rentrai à mes quartiers pour profiter d'une nuit de sommeil profonde. Le lendemain, à six heures du matin j'étais debout, et à six et quart devant mon navire à attendre Noah. Je n'attendais plus que son rapport plus approfondi sur les analyses des documents de Time's Arc. Ensuite, nous devions partir pour Shisai Island.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Projet Titan, la seconde étape [PV Akazou] Lun 15 Avr - 21:02




Toward the next adventure





La journée ce passa sans aucun petit problème, chaque ruelle avait son lot d'histoire à raconter, je discutais même avec monsieur et madame n'importe qui pour passer le temps et aussi m'informer de leur problème et de ce qui n'allait pas selon eux. Un Contre-amiral qui s'occupe directement de la populace de ses propres yeux, rares étaient les haut officiers qui en faisait autant et j'espérais être un bon exemple à suivre, certains soldats m'observaient faire et copiais mes habitudes depuis certains temps alors aussi bien leur apprendre des choses utiles. Soudain un messager vint à ma rencontrer avec un message de la part de l'éléphant rouge qui demandais ma présence demain au quai numéro 5 à six heures et demi du matin. Je donnais un petit pourboire à l'officier pour le remercier du mal qu'il avait eux à me retrouver et renvoyais un message comme quoi je serais présent sans une seule seconde de retard. Je continuais donc ma journée de tranquillité sans pour autant tomber dans des festivité et le soir venue après un bon repas et une lecture sur mes ancêtres, je pris place dans mon lit et me couchais plus tôt que de coutume à fin d'être prêt aux petites heures. Le lendemain fus plus matinal que d'habitude, mon réveil était souvent causer par une urgence sur mon navire ou bien simplement vers les 2h de l'après-midi, il me fut donc même avec beaucoup de sommeil, difficile de me réveiller comme je me l'avais promis. Je réussi à sortir du lit vers 5h30, pris un petit déjeuner complet en compagnie de recrue rien que pour faire changement à mon habitude quiétude et pour justement m'éveiller davantage, je quittais les lieux et me rendit au rendez-vous, Ganesha m'attendais et je vérifiais l'heure juste avant d'être trop près de lui, 6h24, j'étais en temps, pas tellement en avance mais bon l'important était que je n'étais pas en retard. Je terminais ma dernière gorgée de café et jetais le contenant dans une poubelle qui appartenait à un pêcheur probablement déjà en mers.

¨Bon matin, Amiral Akazou.¨

J'observais la caravelle qui était accoster, aménager pour deux personnes contrairement à l'habitude, ainsi donc nous allions prendre le large seul lui et moi, sans aucun petit soldat, je ne m'attendais pas à cela. J'attendis qu'il prenne la parole et lorsqu'il me demanda un rapport sur les documents je lui en fis un.

¨Le professeur Macintosh m'a fait un rapport simplifier pour nous aider, en gros la création d'un être vivant et plus précisément d'un clone ne devrais pas être très compliqué, il est déjà en cours d’essais grâce à la méthode mentionner dans les ouvrages avec vas savoir quoi comme cobaye, le matériel nécessaire est acheminer jusqu'à son laboratoire et pourra être déplacé ailleurs si le tout est trop risquer en terre sainte. Les composantes ont toute été récupérer ou son en voyage vers l'île, il ne reste plus qu'à cueillir l'adn de la branche génétique souhaite à savoir dans notre cas celui de Ryuuk Sawayoshi. Jef m'a aussi proposer d'y mêler les gènes de ma famille, selon lui et les documents que j'ai pu lire par moi-même, mes ancêtres possédaient des cellules hautement reproductrice et ainsi donc nous aurions une copie de Gouken améliorer avec une régénération augmenter. Mes cellules ont été modifié et transformer lorsqu’on n'a voulu me faire rajeunir, elles sont donc inutilisables et risquer, si nous voulons entreprendre cet amélioration, d'autres gènes seront donc recommander mais il ne reste plus que Zaimon et Kayl de vivant dans ma ligné. ¨

J'arrêta un instant de parler, pensant à tout ce que je venais de dire, je venais de déclarer l'un de mes souhaits sans le vouloir mais bon Akazou était au courant depuis la réunion il y a un ans que je voulais punir ces deux gamins avec une visite prolonger chez Impel Down ou bien la mort.

¨J'imagine que nous allons chasser Ryuuk, si vous le voulez nous améliorerons Gouken et je partirai m'occuper des cellules manquante quitte à déshonorer les Schichibukai qui le recherche activement, s'ils réussissent je n'irais pas contre eux mais si je le peu, j'aimerais m'occuper de cette tâche, c'est le but de mon existence après-tout désormais, une mission qui m'est encore plus importante que votre notion de justice divine que je finirai un jour par embrasser totalement.¨




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Projet Titan, la seconde étape [PV Akazou]

Revenir en haut Aller en bas

Projet Titan, la seconde étape [PV Akazou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Red Line :: Marinford-