AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kazuma Fujiro
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 14
Points d'activités : 96
Age : 26
Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 44
Divers:
MessageSujet: En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16] Mer 10 Avr - 15:40



The killers of future

Il y a des jours où le soleil présage de bonnes choses. Un jour tel aujourd'hui. Aujourd'hui, par bonheur rare, ma sœur n'est pas là, pas sur mon dos, il n'y a pas son regard sur moi, m’empêchant de faire n'importe quoi de risquer, d’intéressant. Non ! Elle n'est pas morte. Pas encore. Elle a seulement trouver un travail. Elle. Moi, je cherche, j'ai pas envie d'ailleurs. Je flâne, je préfère savourer ma nouvelle liberté.

Ici, à Logue Town, on croise toutes sortes de gens. Alors un petit brun à mèche blonde avec de minuscule ailes dans le dos, ça n'étonne personne. Plus de regard en coin, plus de chuchotement sur mon passage. Je me fond dans la masse. C'est à la fois plaisant et frustrant d'être tout le monde, d'être personne. Anonyme. Pour une fois. Je sautille dans les rues. Les seuls regards que j'essuie sont totalement indifférents. Je me décide à faire quelque chose de ma journée. Je scrute chaque enseigne, tend l'oreille à chaque conversation : aujourd'hui, je trouve un travail !

Au détour d'une rue, je surprend une bride de conversation des plus intrigante : ... imbattable ... pari ... beaucoup d'argent ... impossible de perdre .... La conversation se passe entre deux grosses brutes d'une quarantaine d'année. Ils sentent l'alcool d'ici. C'est surement une mauvaise idée, mais je me décide à les suivre pour voir de quoi il retourne. Je parcours ce qui me semble des kilomètre sans être certain de retrouver mon chemin par la suite. J'entre dans une partie de la ville qui m'est inconnue, plus sombre, plus angoissante. Enfin les deux hommes se décide à rentrer dans un bâtiment. Un vieux hangars. J'entre après quelques instant, je suis accueillis par une jeune femme en petit tenue de Bunny-girl. Après m'avoir scruter comme si j'étais un extra-terrestre, ce qui est ironiquement un peu la vérité, elle me demande ce que je fiche ici. Sans me démonter, je lui dis que je suis venu me renseigner de ce qui se passais par ici parce que j'avais besoin d'argent.

La jeune femme me regarde gravement, elle me dis qu'un gamin n'a rien à faire ici, qu'un gamin n'a rien à faire dans des combats clandestins. Des combats clandestins. Comment je n'y avait pas songer plus tôt ? Mon dieu c'était pourtant évidant. Je cherchais désespérément ce que je savais faire. Et la réponse s'affichait sous mes yeux. Rendant le regard grave à al jeune fille, je fini par répondre.

Écoute. J'ai vraiment besoin d'argent et maintenant que je sais ce qui se passe ici, je suis pas prêt à décamper. J'ai entendu dire qu'on pouvait se faire un sacré paquet de fric par ici. Je veux participer au combat, c'est bien comme ça qu'on fait non ?

Elle soupire et me demande de la suivre. Alors que l'on longe un ring où une pauvre gringalet se fait démonter à coup de chaise par une montagne de muscle sous les hurlements d'une petite foule en délire, elle me donne les règles du lieu. Pas de mort dans les combats. Tus les coups sont permis. C'est le hasard qui choisi contre qui on tombe. Les gens ont toutes la durée du combat pour parier. La somme à parier augmente à chaque coup donné par l'un ou l'autre des combattants. Plus tu prends de coup, plus tu as de chance de gagner de l'argent. Tu touches un quart des sous amassé si tu gagnes. Si tu perds, tu n'as plus le droit de te pointer ici. Je déglutis. Elle se retourne et me demande si j'ai bien compris. Je fais oui de la tête. Elle me laisse un petit temps de réflexion, et fini par me demander si je veux vraiment entré sur le ring. Une nouvelle fois, je fais oui de la tête. Sans règles ... J'ai donc le droit à mes tonfas non ?

Après m'avoir conduit dans ce qui semble servir de vestiaire ( je dis ça à l'odeur, aux serviettes ensanglanté et à la pile de vêtements abandonnés dans un coin de la pièce) elle me demande de me mettre torse nu. Une mise en scène ? Probable, il faut dire que ma petite chemise n'est pas ce qui ce fait de mieux pur se battre. Je m'exécute. En short, j'entre sur le ring, face à un jeune homme qui semble encore plus effrayé que moi. Mon plan est simple. Le laisser me frapper un maximum et l'achever en quelques coups, histoire de me gagner un max de fric. La cloche sonne, il jette son poids en avant mollement, alors que je le laisse me percuter le visage tout aussi mollement, j'entends un bruit assourdissant. Toutes les portes de l’entrepôt se sont ouverte en même temps, déversant un large flot de soldat de la marine. Et merde ... Je frappe mon adversaire une bonne fois à la tempe, ce qui le rétame au sol, je continu sans même me soucier de ce qui se passe autour de moi. Je vois une fenêtre ouverte. Je m'y précipite le plus rapidement possible. Un cri. Il semble que je sois repéré. Je cours sans m'arrêter. J’espère n'avoir personne au trousse. Après une bonne course, je m'arrête reprendre des forces. Comment je vais expliquer à Nezumi la perte de ma chemise ? D'un coup, une voix, une seule m'interpelle. Je me retourne doucement, quelque chose me fait face.



Dernière édition par Kazuma Fujiro le Dim 28 Avr - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16] Ven 26 Avr - 17:05



... Attaque éclair ...


J'avais passé tellement de temps sur les Blues, que j'avais réussi à me faire un petit nom. Bien sûr mon visage était bien connu, mais mes informateurs étaient là pour m'indiquer les bons coups à faire. Il y en avait un en particulier qui était plutôt tentant. J'avais eu vent de combat clandestin sur Logue Town. Paris illégaux et bien sûr, souvent d'innocente personne en manque d'argent qui meurt. On m'a souvent reproché d'être un animal, mais eux, ils sont quoi ? Ils ne sont que des bêtes enragés dans une arène. Si je suis un animal, alors ils sont pires que moi. Pour cette raison je prenais cette affaire très au sérieux. D'après mes informations, c'était plutôt bien foutu comme planque. Difficile d'accès et surveiller grâce à des sentinelles sur les toits. C'est pour cette raison que je prenais un groupe de soldat avec moi. On avait prit position dans une petite bâtisse en non loin des premières sentinelles. Le plan était très simple, les empêcher de prévenir l'arène. Pour cette raison je comptais rejoindre les toits pour éliminer les guetteurs. Ensuite les soldats fonçaient dans le tas et on ramassait un joli lot de criminels. Un plan parfait si on prend en compte le peu de temps que j'avais devant moi.

Une fois un dernier briefing avec les soldats, je prenais la direction des toits. Lorsque les portes de l'arènes se fermèrent, je partais en chasse. Tout ce passait très vite et les sentinelles tombèrent comme des mouches. Il n'en restait pas un seul en mesure d'annoncer l'alerte. J'envoyais le signal pour les soldats qui se ruaient vers l'entrée de l'arène. Je descendais des toits en sautant pour les rejoindre. Une fois la porte enfoncée la surprise était totale, personne ne s'attendait à notre visite. Les soldats se déployaient pour arrêter un maximum de personne, tandis que d'autre avait rejoint les combattants qui attendaient leur combat. Je découpais la grille de l'arène, mais lorsque j'entrais, l'un des combattants sortait par une fenêtre. Je fis signe à l'un des gardes et je me mis à lui courir après. Il avait mis à terre son adversaire en profitant de l'effet de surprise. Ce n'était pas très courageux de sa part, mais je me méfiais de ce genre de personnes. Pour participer à ce genre de combat, il faut être fou. Les combats de ce genre ne devrait pas exister, ce n'est que de la boucherie gratuite. Le fuyard était un peu plus loin, je me mis à hurler.

-Arrête toi ou c'est moi qui t'arrêtes de force !

Le fuyard s'arrêtait et se retournait pour me faire face. J'avançais encore un peu pour être à une vingtaine de mètres de lui. Il n'avait plus aucune chance de réussir sa fuite. Quand bien même il courrait, je le rattraperais rapidement. Je voyais bien qu'il n'était pas très fort, c'est pour cette raison que je tentais de le raisonner. Je n'avais pas vraiment besoin de sur jouer pour l'impressionner.

-Je suis le Commandant Azakeri, je te suggère de te rendre... Je ne suis pas connu pour ma patience, surtout avec les gens comme toi...

Dès que je terminais ma phrase je sortais mes griffes et mon regard se faisait un peu plus dur. J'espérais qu'il se rende, car il n'était pas en mesure de rivaliser avec moi. Même si un peu de résistance ne m'aurait pas déplu. Il avait encore une maigre chance de s'en sortir. Délit de fuite, participation à des combats illégaux... si seulement il n'avait pas frappé son adversaire, il aurait pu sortir de là sans problème. Seulement maintenant, il allait surement suivre les autres à Tequila Wolf. Ce n'était qu'un gamin et j'avais un peu de peine pour lui. Je ne comprendrais jamais ces humains. Ils cherchent toujours les ennuis. Ils ne peuvent pas rester tranquille et vivre une vie paisible. Ce jeune aurait pu s'engager dans la Marine, ce n'est pas si terrible. Même moi qui débarque de la jungle, je me plais dans la Marine. Bon, ils ne sont pas tous des tendres et il faut savoir faire sa place. Malgré tout, je suis persuadé que c'est bien mieux que les Pirates ou les révolutionnaires. La Marine n'est pas un exemple, mais eux, ce qu'ils font est pire. Voilà que je commençais à avoir faim en plus, toujours au mauvais moment...


Revenir en haut Aller en bas
Kazuma Fujiro
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 14
Points d'activités : 96
Age : 26
Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 44
Divers:
MessageSujet: Re: En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16] Jeu 2 Mai - 11:53



The killers of future

Perdu, je suis perdu dans les tréfonds d'une ile que je connais à peine. Je viens de fuir, fuir comme un lâche lorsque j'aurais du affronté le danger. La Marine. Je savais que ce combat était illégal. Je me suis exposé au danger, mais maintenant, je suis un hors la loi. Un hors la loi parmi tant d'autre dans ce hangar. Espérons qu'il ne se préoccupe pas d'un gamin qui fuit le ring. Je m'arrête. Je veux reprendre quelques force avant de me relancer au hasard des rues et finir par mourir d'épuisement et de faim. Pourquoi suis-je aussi bête ? Pourquoi être aussi idiot ? Il y a tellement d'argent à se faire en travaillant vaillamment ... Non, il faut qu'une nouvelle fois tu cèdes à la facilité. Et maintenant te voilà dans la merde.

Arrête toi ou c'est moi qui t'arrêtes de force !

Je me retourne pour voir qui m'a finalement poursuivis. Avec un peu de chance, ce ne sera que mon adversaire énervé et il me suffira de lui en mettre une pour m'en sortir. Un demi-tour. Un chat. C'est un putain de chat qui me fait face. Un chat qui parle ... un Chat habillé, un Chat armé ... Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel ? J'ai r^vé ? C'est bien lui qui me parle ? Je me décide à m'approcher pour en avoir le cœur net lorsque

Je suis le Commandant Azakeri, je te suggère de te rendre... Je ne suis pas connu pour ma patience, surtout avec les gens comme toi...

Putain ! Un chat qui Parle ! Un Chat de la Marine en plus ! Un Chat de la marine Commandant ... Mais surtout un chat qui en avait après moi. Mais un chat reste un chat et j'ai peut-être une petite chance de fuite. Cependant quelque chose me trouble dans ses propos. quelqu'un comme moi. Que veut-il dire ? A quoi pense-t-il ?

Dit moi, le chat ... J'ai pas retenu ton nom désolé ... Mais ... Quelqu'un comme moi ? ça veut dire quoi ça ? Je suis là uniquement pour survenir à mes besoins. Mais toi tu ne dois pas comprendre ... Tu sais au moins ce que c'est que l'argent ? Putain ... Me voilà discutant avec un chat ...

Je me met à rire nerveusement. Mes propos sont plutôt dur, mais j'ai quand même un animal en face de moi ? Comment réagir ? Je n'ai qu'une envie qu'il me foute la paix, mais si je dois sortir les armes contre lui je le ferais ... Torse nu, tonfas en mains, je le fixe maintenant et espère ne pas avoir à en arrivé là. Je me demande bien ce qui va m’arriver. Où est Nezumi ? Ce doit-elle un seul instant de la merde dans laquelle je suis ? Hélas, face à un chat, un rat n'est qu'une proie. Alors moi ? Qu'est-ce que je suis pour lui ?

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16] Sam 4 Mai - 9:03



... Le calme avant la tempête ...


Dès qu'il ouvrait la bouche je voyais rouge et je montrais les crocs. Encore un qui me prenait pour un vulgaire animal. Ils sont tous pareils ses humains. Ils jugent sans savoir et ils ne connaissent que l'argent. Lui n'était rien d'autre qu'un abrutit cupide. Il n'avait pas hésité à se mélanger à cette bande de rats pour quelques Berrys. C'était pitoyable, mais je devais rester calme pour une fois. Je ne suis pas connu pour ça non plus, il faut l'avouer. D'habitude je fonce dans le tas sans réfléchir, mais là... ce n'était qu'un gamin. Il ne semblait pas décidé à se rendre et il n'avait pas l'air de regretter son attitude. Je prenais une grande inspiration pour me calmer. Puis je fixais mon adversaire. Au premier coup d'oeil il n'avait pas l'air très fort, pourtant il semblait me tenir tête. Courage ou stupidité ? Ah, c'est moi qui dis ça, alors que je me suis battu contre un Supernova. Pour ma défense, j'ignorais qui il était. Je m'adressais une nouvelle fois au gamin, avec un ton beaucoup plus froid, cette fois-ci.

-Ecoute moi bien... Il est déconseillé de jouer avec moi, sache que je ne suis pas un vulgaire chat de compagnie et que je n'ai pas eu mon grade de Commandant en arrêtant des minable dans ton genre ! Donc rend toi sans faire d'histoire... mes supérieurs ne m'ont pas donné de directives précises, donc je ne suis pas obligé de te ramener en un seul morceau...

Un sourire carnassier s'affichait sur mon visage, mon regard rouge avait soif de bataille. Peu importe la force de mon adversaire, je me lance toujours à fond dans un combat. Je n'avais qu'une hâte qu'il commette l'erreur de sortir ses armes pour m'affronter. Soudain, mon Escargophone se mit à sonner. Une voix se fit entendre et dit "La situation est sous contrôle Commandant Azakeri ! Tous les criminels sont bouclés et prêt à être emmené". Mon plan s'était passé comme prévu et il ne nous restait plus qu'un fuyard qui était face à moi. J'espérais que cette nouvelle le fasse réfléchir.

-Très bien, je m'occupe d'un fuyard et je vous rejoints... Tu as entendu ? Tes petits camarades vont rejoindre Tequila Wolf... Je te suggère de réfléchir avant d'agir ou même avant de répondre... Je te l'ai dit, je n'ai pas beaucoup de patience et là, c'est un exploit que tu sois encore debout.

Je jouais la provocation et l'intimidation. Ce gamin n'avait rien d'un criminel, mais il avait fait son choix. Il ne semblait pas décidé à changer de voie. À croire que les humains choisisse le crime, plutôt que la justice. Tout ça pour de l'argent. Je n'ai peut-être pas connu l'argent sur mon île natale, mais au moins, je ne suis pas comme eux. Je ne vais pas tuer ou trahir des gens pour une poignée de Berrys. Ce genre de criminels sont ceux que je déteste le plus. Bon, il y a ce foutu démon aussi, mais lui c'est une autre histoire. Je rangeais l'escargophone et je me préparais au moindre geste de mon adversaire. Il n'avait aucune chance, ni de fuir, ni de gagner. Il ne pouvait qu'aggraver sa situation s'il résistait.

Revenir en haut Aller en bas
Kazuma Fujiro
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 14
Points d'activités : 96
Age : 26
Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 44
Divers:
MessageSujet: Re: En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16] Sam 11 Mai - 11:02



The killers of future

Et voilà ... Je suis incorrigible. Il prend automatiquement la mouche. C'était pourtant pas mon but. Je suis pas en position pour faire mon malin et pourtant ... Je me demande ce qu'il ferait si je lui balançais une pelote de laine à la tronche ... J'aurais peut-être tout le loisir de me barrer. Ou je risque de l'enerver encore plus ... Il est quand même Commandant. Je risque de me faire racoursir la tête en moins de deux. Sauf si ce n'est qu'un titre honnorifique parce qu'il est le famillier d'un contre-amiral. J'en sais rien. Dans tout les cas, il faut que je réagisse et vite.

-Ecoute moi bien... Il est déconseillé de jouer avec moi, sache que je ne suis pas un vulgaire chat de compagnie et que je n'ai pas eu mon grade de Commandant en arrêtant des minable dans ton genre ! Donc rend toi sans faire d'histoire... mes supérieurs ne m'ont pas donné de directives précises, donc je ne suis pas obligé de te ramener en un seul morceau...

Voilà qui répond à pas mal de mes questions. Mais elles vont toutes dans le même sens. Je suis vraiment das la merde. Il me découperait vraiment en morceau juste pour un combat illégal ? C'est quand même vache ... Même pour un chat. Je suis quand même pas un criminel de haut vol ! Il le dis lui même, je suis un minable ... MERDE ! CET Enfoiré DE CHAT MA TRAITER DE MINABLE ?! Alors que j'allais me mettre vraiment en colère et lui en décoller une bonne dans la mâchoire en crispant mes poings sur mes Tonfa, son escargophone sonna. Apparemment, il était à l'origine de l'opération de rapt sur l’entrepôt. Ce chat est donc capable de choper autant de monde avec une poignée d'hommes. L'opération était manifestement un succès.

Très bien, je m'occupe d'un fuyard et je vous rejoints... Tu as entendu ? Tes petits camarades vont rejoindre Tequila Wolf... Je te suggère de réfléchir avant d'agir ou même avant de répondre... Je te l'ai dit, je n'ai pas beaucoup de patience et là, c'est un exploit que tu sois encore debout.

Tequila Wolf ? C'est un bar ton truc ? On va se boire un coup et on fini copain ? Non sans déconner je les connais pas ces mecs c'est la première fois que je viens ici, j'veux pas finir avec les vers dans le fond d'un cimetière du coin. Et s'il faut que je te mette sur le tronche pour ça j’hésiterais pas.

Attendez ! Il m'a pas dis de réfléchir avant de répondre ? Il avait peut-être raison parce que après analyse je pense pas que ma réaction soit vraiment approprier avec un commandant de la marine qui menace à plusieurs reprise de me découper en plusieurs petit morceaux. Je me dis que je vais finir par ne pas avoir le choix. Je vais deoir me battre avec lui. Pourtant quelque chose au fond de moi me dis de fuir. De courir pour sauver ma vie. Mon Instinct me dis de fuir mais mon orgueil dis de le defier. Je ne sait vraiment quoi faire. Puis je pense à Nezumi. Si je me bats, je n'aurais plus le choix, je devrindrais un criminel. Je décide alors de ce que je vais faire.

Bon. On va se calmer je vais coopérer, j'ai une sœur à retrouver et ...

Par surprise, je frappe rapidement dans un pot de fleur juste sur la fenêtre à coté de moi, il vole en direction de Tsume. J'en profite pour courir le plus rapidement possible, je tourne au bout de la rue et espère que j'arriverais à semer ce chat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16] Ven 17 Mai - 16:56



... Fin des négociations ...


Le fugitif jouait encore le malin, même face à moi. Une preuve de plus de son arrogance ou de sa stupidité. J'en avais plus qu'assez qu'on joue avec moi, j'étais Commandant et par ce titre, j'ai le droit au respect. Les humains et leur jugement débile. J'avais envie de l'étriper, mieux encore... j'avais envie de le saigner pour qu'il souffre. Je serrais les crocs, je n'allais pas une nouvelle fois déborder. Au départ j'avais des problèmes à cause de la bouffe ou de mon attitude. Maintenant que c'est réglé, j'ai des problèmes à cause de ma violence. Je suis un sabreur, je ne fais pas dans la finesse. Ce gamin a eu de la chance. D'ordinaire je découpe avant de parler. Puis il me fit sortir de mes pensées, il semblait décidé à se rendre. C'est ce qu'il voulait me faire croire, je n'étais pas stupide. Il tentait de fuir en m'envoyant un pot de fleur. Je l'esquivais sans mal et je le regardais détalé comme un lapin. J'avais réussi à me calmer et voilà qu'il fait le malin. J'étais dans une mauvaise position. Le ramener en un seul morceau ou non. J'étais énervé, il avait joué trop longtemps avec mes nerfs. Je ne perdais pas une seconde et je partais à sa poursuite. Il ne me fallut pas longtemps pour le rattraper. Mes instincts de traqueur sont toujours intactes. Une fois près de lui j'utilise mon Soru et je me poste devant lui rapidement. Il n'a plus le choix, il est stoppé et j'ai mes griffes prêtent à le saigner. Puis je secoue la tête et je décide de lui laisser une dernière chance... ou pas.

-Bon, je vois que tu ne me prends pas au sérieux et que, malgré mes menaces, tu t'obstines à me résister... Tu vois dans la position que tu me mets ? Je suis obligé de choisir... mais quand on m'énerve, j'ai dû mal à poser le pour et le contre, du coup je fonce dans le tas, je découpe et je réfléchis ensuite... Je vais te laisser un petit cadeau et tu feras passer le mot à Tequila Wolf... Lorsqu'il te demanderont qui t'a mis dans cet état, tu leur diras "Le Commandant Azakeri".

J'affichais un sourire carnassier et mes yeux rouges brillaient dans l'obscurité de la ruelle. Il avait trop joué avec moi et il était temps pour lui de payer le prix de son arrogance. Si ce gamin a choisi sa voix, tant pis pour lui. Il a décidé d'être aussi stupide que les autres et il a eu le malheur de croiser ma route. C'est suffisant pour que je l'éclate et que je l'emmène à moitié mort à Tequila Wolf. Il verra par lui-même si c'est un bar à la mode ou pas. Aussitôt mon discours terminé je prenais appuis sur le mur derrière moi et je me ruais sur lui. La vitesse d'exécution était bonne et je me dirigeais vers lui à pleine puissance en faisant une vrille, mes griffes en avant.

Torpedo Shark (Torpille du requin)

Spoiler:
 

Il l'avait cherché et je ne suis pas du genre à négocier, surtout lorsque j'ai laissé plusieurs chances à mon adversaire. Manque de chance pour lui, peu importe la force de mon adversaire je lâche tout. Donc qu'il soit aussi fort que moi ou pas, c'est le même châtiment. Peu importe le combat, ce qui importe c'est la victoire et là, il n'avait que très peu de chances. Il pouvait résister, se défendre, mais combien de temps ? Fuir ? Il était impossible de m'échapper. Il était fait, il devait subir et rester à terre, sans quoi je serais de plus en plus violent. Je n'ai pas fait ma réputation sur de simples rumeurs. Je suis le Chat Noir de la Marine, je découpe tous ceux qui me barrent la route. Ce gamin va comprendre la chance, que je lui avais laissé au départ.


Revenir en haut Aller en bas
Kazuma Fujiro
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 14
Points d'activités : 96
Age : 26
Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 44
Divers:
MessageSujet: Re: En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16] Mer 5 Juin - 10:43



The killers of future

Je détae comme un petit lapin poursuivis par le grand méchant loup. Un commandant de la Marine à mes trousses avec une grosse envie de me tailler en pice qui lui demange les papattes. Je cours maintenant pour sauver ma vie pour sauver mon futur pour simplement éviter de mourir comme un con dans une ruelle pour avoir un peu d'argent. Encore. L'autre tâche en face de moi dans l''arène, il n'y avait pas de problème. Je pouvais m'en occuper sans même prendre un coup. Mais là ... Ce chat. Il a l'air incroyablement fort. Ce regard sauvage. Ces sourires me donnant l'impression de n'être un beau de viande. Heureusement j'ai fuit. Il n'est pas derrière moi. Mais le cauchemars n'est pas terminé.

Je passe le coin d'une rue, mais au bout de celle-ci, apparait avec une rapidité hallucinante tel un mirage démoniaque, le chat. Cet enfoiré de chat. En le voyant mon cerveau s'arrête, ma course continu un moment. Le temps de réaliser.

-Bon, je vois que tu ne me prends pas au sérieux et que, malgré mes menaces, tu t'obstines à me résister... Tu vois dans la position que tu me mets ? Je suis obligé de choisir... mais quand on m'énerve, j'ai dû mal à poser le pour et le contre, du coup je fonce dans le tas, je découpe et je réfléchis ensuite... Je vais te laisser un petit cadeau et tu feras passer le mot à Tequila Wolf... Lorsqu'il te demanderont qui t'a mis dans cet état, tu leur diras "Le Commandant Azakeri"

Et le tilt atteint mon cerveau. Je freinne en tentant d'enfoncé talons au sol. Un déséquilibre se créé et le temps passe alors au ralentis. Je commence à partir en arrière, je tombe, lorsque mon adversaire prend appuis sur le mur en face de moi. Lorsqu'il se propulse griffes en avant, je ne peut déjà plus me ratrapper. Lorsqu'il arrive sur moi, il est légérement trop haut, ses griffes me touchent seulement le haut du frond, m'ouvrant une jolie plaie bien sanglante. Je suis aveugle lorsque mon corps percute horizontalement le sol.

L'espace d'un court instant. Je me crois mort. Je ne vois plus rien. Mon corps refuse de bouger. Je suis là. Dos au sol. Dans un nuage de poussière. Puis mon bras gauche retrouve des sensations. Des fourmillements. Puis j'arrive à la soulever, non sans mal, non sans douleur. Je me passe al main sur le visage. Mes paupières s'ouvrent, le soleil plongeant dans mon regard. J'ai mal au crâne. Très mal au crâne. Mes deux doigts effleure la douloureuse plaie, un petit contact et ils se retirent par réflexe. Je fais une grimace de douleur. Les larmes commencent à tremper mes joues. Je suis vraiment si nul que ça ?

Je ... Je me rend ! Me tue pas ... Je veux pas mourir. Ma sœur ... Je peux pas mourir.

Tous ça d'une voix tremblante, humide. Je me sens tellement impuissant. Il m'a à peine toucher. Mais déjà, j'ai ressentis le fossé qui nous séparait. Il peut. Il aurait pu me tuer. Je suis tellement faible. Je n'arriverais jamais à respecter les promesses faites à ma sœur ? Il est loin le caïd de l'ile céléste. Il est loin le bon temps où j'étais encore fort. En si peu de temps, je suis devenu le dernier des gamins lambda. Comment est-ce possible de devenir aussi fort ? Je dois rester en vie. Je resterais en vie. Un jour. Un jour je défoncerais la petite gueule de ce chat. Mais pour le moment, je n'ai pas le choix. Je me noie dans mes propres larmes et mon propre sang.

Je dois pas mourir ... Pas comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16] Mer 5 Juin - 14:07



... Fin de la cavale ...


Je me propulsais à pleine vitesse sur mon adversaire, mais je ne faisais que l'effleurer. Il faut croire que cet humain avait une bonne étoile au-dessus de sa tête. Lors de sa course, il à glisser en arrière ce qui lui a sauvé la vie. Il s'effondrait, les yeux plein de larmes en me suppliant de ne pas le tuer. Il était pitoyable, il ne m'inspirait que de la pitié et rien d'autre. Il ne méritait pas de vivre, il était bien trop faible. Alors, je réfléchissais... il serait simple de le tuer dans cette ruelle, sans aucun témoin. Après tout, il avait résisté depuis le début, ce serait justifié de le découper. Je m'approchais de lui alors qu'il pleurait toujours. C'était pitoyable de voir ça et je n'aurais jamais imaginé un tel spectacle. Toute l'arrogance de ce gamin avait été réduite en poussière par une simple attaque. Qu'aurait il fait si mon attaque l'avait frappé comme prévu ? Pfeuh, il serait surement au sol en train d'agoniser. J'étais déçu, ma proie ne valait pas le coup d'être poursuivit et je m'en rendais compte. Ce misérable insecte ne valait même pas le déplacement. Je levais l'une de mes griffes au-dessus de sa tête et j'allais mettre un terme à sa misérable vie. Quand soudain, l'escargophone se met à retentir. Je retiens mon geste in-extremis et je réponds. On m'annonce que je suis attendu sur une autre mission et que je dois rapidement conclure celle-ci. Encore la chance ? Ou une coïncidence ? Le destin semblait capricieux, mais tout compte fait, cet humain allait vivre.

-Tu as de la chance, beaucoup de chance... Je déteste les faibles dans ton genre. Aucun courage, tu t'écroule a la première goûte de sang, c'est pitoyable...

Mes paroles étaient dures, mais justifier. Il n'avait rien à faire dans le monde de la piraterie. J'avais rencontré de nombreux pirates, mais des comme lui aucun. Ils ont tous fait preuve d'un minimum de courage devant la mort. Lui n'a fait que pleurer, alors qu'il me défiait peu de temps avant. C'était une grande gueule et rien d'autre, à croire que c'est typique des humains ce genre de comportement.

-J'espère pour toi que Tequila Wolf te servira de leçon... Tu mérites la mort et si tu as le courage de vivre, la prochaine fois... affronte la mort, plutôt que d'implorer la vie... C'est un spectacle pathétique.

Tout en terminant mon petit discours je l'attachais solidement, ne me souciant même pas de sa blessure. Il se ferait surement dévorer à Tequila Wolf, mais ça allait lui apprendre la réalité de ce monde. Je l'emmenais aux Marines qui m'accompagnaient. Lorsqu'ils me demandèrent si lui aussi devait avoir le même traitement que les autres, je répondais oui sans hésiter. Il regrettera de ne pas être mort sous mes griffes et il connaîtra l'enfer des camps de travaux forcés. Je lui ai laissé de nombreuses chances de se sortir de cette situation. Il n'a fait que me défier pour s'écrouler ensuite, je n'avais donc aucune pitié pour lui. Je n'avais plus vraiment le temps de rester ici, je le confiais aux soldats de la Marine. Ils le conduiraient rapidement à Tequila Wolf, il veut jouer les pirates ? C'est l'endroit parfait pour un pirate.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16]

Revenir en haut Aller en bas

En prise avec la liberté [PV: Tsume][FB -16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Logue Town-