AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Début de recherche [FB PV Sting]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alexander Corvin
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar
Messages : 31
Points d'activités : 121
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 22

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 631
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Début de recherche [FB PV Sting] Dim 14 Avr - 10:33






• Île glaciale..

---------------------------------------------------------------------------------

Cette histoire commence sur l’ile hivernale de Yuki qui se trouve dans les eaux impétueuse de North Blue. Un royaume autrefois puissant et respecté mais qui depuis la mort du légendaire Sayuki ne sert plus à rien, les révolutionnaires se battent pour savoir qui aura le contrôle de l’ile sans penser un seul instant à la population se trouvant sur ces terres, autant dire que cette ile n’était désormais plus qu’un champs de bataille. Ces donc sur cette terre dorénavant hospitalière que notre cher héros roux venait d’accoster. Il avait décidé de mettre sa barque à l’écart des autres bateau pas par peur qu’on le lui vole hein, juste qu’il n’avait pas envie de devoir parler à d’autre personne. En effet, s’il était sur cette ile en ce moment ce n’était pas pour le magnifiques paysages blancs taché de rouge à cause du sang, il était là pour trouver des informations sur son père, le soldat de la marine qui avait violé sa mère trente ans plutôt. Lors d’une séance de torture sur un soldat qu’il avait capturer quelques jours auparavant, il avait appris que des informations sur son père se trouvait à Yuki autant dire qu’il y avait fonçait sans attendre. Il n’avait pas mis longtemps pour trouver l’ile, mais le problèmes, c’est que quatre groupe de révolutionnaires se battent entre eux pour le contrôle de l’ile. Pour obtenir des informations il devait trouvait les quelques informations restantes sur les soldats de la marines. Ces informations devaient se trouvaient dans ce qui reste du QG de la marine au nord de la ville. D’après ce qu’avait entendu Alexander, ces infos étaient précieusement gardaient par un groupe de révolutionnaire, il allait donc devoir se battre pour obtenir ce qu’il désirait et cela ne le gênait absolument pas, bien au contraire.

Enfin, avant de penser à se battre ou à trouver ce qu’il cherche il fallait déjà qu’il arrive en entier à sa destination, chose qui allait être sans doute légèrement compliqué à cause des divers affrontements qui se déroulaient dans la ville. Les détonations et les explosions étaient légions et Alexander ne pouvait pas ignorer les nombreux cadavres carbonisés dans la rue, cette ile n’était même plus humaine, c’était juste une arène ou le but est de tuer tout ce qui bouge, les chasseurs contre les proies, un avenir sombre mais qui arrachait un sourire à notre roux. Au moins, pendant que cette bande d’abrutit se foutent sur la gueule il pouvait avancer tranquillement, il n’avait encore trouvait aucune résistance de la part des cadavres ce qui je dois avouer me parait normal. Mais bon, comme pour me montre que j’avais tort d’espérer, un homme armé d’un fusil se présenta devant lui. Mâchant un chewing-gum, il le regarde de haut en bas et commença à rigoler. Il prit ensuite la parole tout en pointant son fusil vers Alexander.


« Alors mon petit poil de carotte, tu t’es perdu ? Ne t’en fais pas, si tu me donne tout l’argent que je veux je te promets de te tuer rapidement et sans souffrance. Alors, marché conclus ? »

« Déjà, je ne suis pas ton poil de carotte espèce de petit merdeux. Ensuite je ne vais rien te donné du tout et si tu ne dégage pas tout de suite de mon chemin je t’explose.»

« Laisse-moi rire ! Comment pense tu m’exploser alors que tu n’as pas d’armes et que moi j’ai un fusil ? Aller je vais te tuer lentement pour te punir ! »

Alexander commença à sourire doucement alors qu’un regard froid prenait place dans ses yeux. L’homme au fusil ne comprenait pas pourquoi un homme était aussi calme devant la mort, dommage qu’il ne vive pas assez longtemps pour en parler. La température commença alors à augmenter de façon extraordinaire, de la vapeur commençant à apparaitre autour d’Alexander. Celui-ci s’adressa une dernière fois à son adversaire :


« Quand tu vas mourir, n’oublie surtout pas de saluer tout le monde de la part de Sinistro…Rayon Ardent !

Un rayon rouge partit alors des deux mains d’Alexander, la neige fondant au sol ne laissant qu’une marque de brulure. Quand le rayon disparut, le corps de l’homme n’était plus là, il ne restait qu’un tas de cendre. Suite à cela, Alexander reprit sa route vers le QG de la marine.


---------------------------------------------------------------------------------


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Début de recherche [FB PV Sting] Dim 14 Avr - 12:43


Mission sur North Blue !

J’étais revenu sur East Blue depuis quelques temps juste après avoir terminé la mission où des forces alliées s’étaient battues contre les Sons of Cortes et que moi-même je m’étais battu avec un de leurs plus puissants membres avec mon frère Kintarô, Ace Lagan. Cet individu avait réussi à m’échapper après un combat épique en deux contre un, malgré cet avantage du nombre que nous possédions, cet homme restait tout de même très fort et nous avaient donnés du fil à retordre. J’étais donc retourner aux sources après avoir en quelques sortes échoué cette mission, mais deux semaines après mon retour, j’étais déjà re-convoqué pour une nouvelle mission. Arrivé à la base de Logue Town que je n’avais pas pris le temps de visiter depuis assez longtemps, j’étais donc à la base et l’homme qui était en charge me confia une mission des plus simples : aller sur sur l’île de Yuki, à North Blue et enquêter pour savoir ce que fout la Marine de là-bas pour stopper le combat de plusieurs groupes révolutionnaires alliés à Sayuki qui essaie de reprendre le contrôle de l’île.

Ni une ni deux, j’acceptais cette mission, il fallait dire que je considérais les Révolutionnaires comme les personnes les plus violentes et dangereuses qui existaient, à côté des leurs, les méfaits de certains pirates étaient mis de côté. Je me dirigeai donc vers le port accompagné d’une petite escouade composé de cinq soldats « d’élite », tous des Caporaux, ils m’aideraient au cas où il y aurait une bataille à engager, et enfin une dizaine de matelots qui seraient à mes côtés pour m’épauler et surtout pour s’occuper du navire durant le voyage, j’espérais juste qu’avec une telle équipage je n’aurai pas à combattre trop de monde, car je ne donne pas chère de leurs peaux. J’embarquais donc avec mon équipe de choc et je pris la mer en direction de North Blue, pour une mission qui serait surement l’une des plus périlleuses, enfin cela dépend de qui l’on rencontre là-bas.

Arrivé pas loin des côtes de l’île de Yuki, la première chose qui me frappait était les nuages, enfin comment dire, pas vraiment des nuages, une sorte de brouillard rouge, surement du au sang de tous les hommes tombés au combat pour avoir le contrôle de cette île. C’est vrai que là, je me demandais vraiment ce que branlait les Marines qui étaient censés protéger cette île, surtout qu’il y a une ville là-bas, ce serait vraiment horrible que des civils prennent part aux combats et perdent la vie, ce serait tout simplement du gâchis. Je débarquais donc en laissant toutes les personnes qui m’avaient accompagnés pour ce voyage qui étaient très court s’occuper du navire. La première que je faisais était de me diriger vers le QG de la Marine en évitant les combats, s’il voulait s’entretuer, soit, je ne voulais pas me mêler de leurs combats et puis de toute façon ils avaient tellement faibles que cela ne m’intéressait guère.

Je marchais tranquillement à travers un magnifique paysage d’une blancheur pure entachée de rouge, c’était comme une œuvre d’art en soi. Personnellement je n’aimais pas trop les artistes qui prônaient de tels combats et donc qui étaient en quelques sortes, les véritables coupables de toutes ces morts. J’avançais sans me soucier de ceux qui cherchaient à attenter à ma vie car ils étaient directement repris par un autre homme qui attentait à leur vie, c’était assez idiot, je n’aimais pas ce genre de guérilla inutile pour le pouvoir. Soudain je sentis que mes pieds ne s’enfonçaient plus dans la neige et je regardais donc ce qu’il se passait, car le paysage en face de moi n’avait pas changé, toujours enneigé, mais ce que je vis me fit changer d’avis, il paraîtrait qu’il y ait quelqu’un de très puissant sur cette île, en effet une sorte de « rayon » si je puis le décrire ainsi était tracé sur le sol, et un corps sans vie était à la fin de la course de celui-ci, le pauvre il a dû se confronter à quelqu’un de trop fort. Enfin j’espérais qu’il n’y ait pas des dizaines comme celui qui avait causé ces dégâts sinon la mission serait vouée à l’échec.


Dernière édition par Sting Crusher le Dim 14 Avr - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Corvin
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar
Messages : 31
Points d'activités : 121
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 22

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 631
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: Début de recherche [FB PV Sting] Dim 14 Avr - 17:20






• Début d’infiltration..

---------------------------------------------------------------------------------

Maintenant que mon adversaire était mort calciné par mon rayon, je pouvais continuais mon voyage vers la base de la marine. Malheureusement pour moi, la route principale, c’est-à-dire celle qui menait directement devant la porte centrale du QG du gouvernement était solidement surveillée par des révolutionnaires et je n’avais pas vraiment envie de me faire remarquer maintenant, cela mettrait en péril mes plans de recherches et je n’avais pas vraiment besoin de ça. Prenant alors un grand nombre de petites ruelles parsemées de cachette possible, un nouveau pas vraiment gai parvint à mes oreilles. Apparemment, un groupe d’élite de soldat de la marine était parvenu à se rendre maître du port et ils se dirigeaient vers la base du gouvernement pour voir ce que les soldats actuel foutent. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que les fonctionnaires sont des vendues et qu’ils bossent tous pour les révos du quartier nord, ils vont se faire massacrés si ils vont là-bas. Néanmoins, même si leurs présences peuvent être problématiques pour moi, cela peut aussi être une aubaine. En effet, pendant le temps qu’ils se battront avec leurs adversaires je pourrais me faufiler en douce dans les quartiers des archives, une bonne idée quand même, mais il faudra faire attention je n’ai pas du tout envie de me prendre la tête avec des soldats de la marine, cela compliquerait mes chances de retrouver mon géniteur et ça, c’est absolument hors de question je préviens d’avance. J’étais maintenant à quelques mètres de l’entrée de la base, caché part l’ombre d’un grand arbre, je pouvais observer à ma guise les mouvements ennemi ce qui pouvais s’avérer utile. En effet, après seulement quelques minutes de surveillance j’avais compris comment les rondes se déroulaient. Les gardes passaient devant la grande porte toutes les deux minutes laissant un laps de temps de trente seconde sans surveillance, un temps dont j’allais me servir pour entrer sans être vue.

Avant de passer à l’action, je voulais voir si ma théorie était correcte ou si s’était moi qui ne savais plus compté. Heureusement c’était mon idée et mon résonnement qui était juste, j’aurais étais vexé sinon. Je comptais maintenant les secondes car le timing était primordiale, si jamais je me loupé je devrais me battre et les exterminer donc attirer l’attention de la marine et je ne voulais pas du tout cela. Quand le groupe de garde passa devant la porte, dix secondes s’était écoulées, il m’en restait donc vingt. Fonçant alors, je suis rentré dans le bâtiment principal qui était relié à tous les autres, il ne me restait plus qu’à trouvait les archives. L’intérieur ne ressemblait pas du tout à ce que je pensais d’une base de la marine. Pour moi, les murs devait être blanc et propre, les portes numérotées et étiquetées, que le portrait de l’amiral en chef devait être affiché en grand et tout et tout. Mais non, les murs étaient noirs, les portes explosées ou remplies de sang et le portait de l’amiral en chef Makkura était bien là…Recouvert de fléchettes et de graffitis, autant dire que les soldats d’ici ne devait pas être très fidèle au gouvernement en place. Mais bon, ça me faisait quand même rire, le bouc et la moustache vont très bien à l’amiral en chef ! Bref, je dois pas rester en extase devant un portrait, cela pourrait paraître louche, c’est pour cela que je devais avancer. Après avoir suivi un peu à la one again les couloirs, je suis tombé sur la salle commune, là où tous les soldats se trouvaient autant dire que franchement, je n’avais pas de chance sur ce coup. Bizarrement, aucun pirates ne bougèrent, et commencèrent même à rigoler. C’est à ce moment qu’une lourde cage d’acier me tomba dessus. Un colosse entra à son tour et prit la parole :


« Je suis le Lieutenant Anders et tu es là sur mon territoire. Si tu veux sortir tu vas devoir me battre mais c’est impossible je suis beaucoup trop fort pour toi espèce de petit maigrichon ! »

« Petit maigrichon ? Je ne veux pas te vexer, mais le plus maigre ici c’est toi. Et en plus, sort de là sinon je vais te faire mal. »

Apparemment, il n’avait absolument rien à foutre de ce que je venais de dire, il commençait déjà à donner des coups de poings dans le vide pour faire genre qu’il est un grand boxer. Soit, je vais me battre contre lui et sans mon fruit du démon, ce ne serait pas équitable hein. Soupirant alors un grand coup, j’ai enlevé ma cape et je me suis mis droit devant lui les poings sur les hanches attendant qu’il porte le premier coup. Chose qui ne mit pas longtemps à venir, il fonça vers moi et lança son poing droit directement dans mon abdomen. Chose étrange, je ne sentit même pas le coup mais lui venait de se briser le poignet. Comme je le pensais, il ne valait rien, un simple coup de poing dans la mâchoire et hop il était KO. Seul problème, je me retrouvais face à une dizaine d’homme et seul cela allait être vraiment problématique.


---------------------------------------------------------------------------------


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Début de recherche [FB PV Sting] Dim 14 Avr - 20:11


Un homme puissant et une île corrompue !

Je continuais ma route après avoir observé les personnes qui s’affrontaient sur le champ de bataille, les « guerriers » si je pouvais me permettre de les nommer ainsi car vu le niveau de maîtrise qu’ils avaient dans leur domaine de prédilection, enfin surtout celui qu’ils utilisaient, cela me désolait. Enfin de compte les cinq soldats que j’avais amenés pouvaient être considérés comme l’élite au milieu d’une telle bande de bras cassés. Enfin bref, je traversais ce champ de bataille et j’arrivais vers la base gouvernementale de cette île avec une énorme appréhension, c’est vrai, qui pouvait prédire ce qu’il s’y trouvait là-bas, surement pas moi en tout cas. Je voyais que les personnes qui surveillaient ces lieux ou tout du moins qui faisaient des tours de garde n’étaient pas des Marines, alors qui étaient-ils ? Et puis merde, je n’allais pas attendre sagement que l’on me donne la réponse, j’allais entrer et voir directement à l’intérieur.

Soudain je voyais mon groupe de soldats s’approchaient, ils allaient surement entrer en contact avec les personnes qui étaient censés surveiller cet endroit, mais je décidais de les devancer pour leur faciliter la tâche. Je m’avançais donc à toute vitesse en direction de mes adversaires qui me voyaient arriver, des coups de feu étaient tirés, mais je continuais ma course et leur mit une raclée rapidement sans même utiliser les pouvoirs de mon fruit du Démon. Je patientais à présent en attendant mes sous-fifres qui arrivaient peu de temps après, je décidais d’entrer avec eux pour que nous restions groupés au cas ou nous étions tombés dans une embuscade ou autres pièges grotesques, enfin comme on dit, mieux vaut être prudent.

Nous pénétrions donc dans la base le plus discrètement possible bien que le grabuge que je venais de causer en écrasant les gardes, bonjour la discrétion. J’entrais donc et je comprenais le fait qu’il n’y ait pas de résistance gouvernementale en face de ces révolutionnaires car tout simplement il n’y avait aucun Marines dans cette base, elle était totalement vide, vide de présence gouvernementale, elle était remplie de révolutionnaires et de pirates qui étaient tous primés, j’allais m’amuser et ça pas qu’un peu, un amusement qui va durer. En même temps ce n’est pas parce qu’on est primé que l’on est forcément extrêmement puissant, ces hors-la-loi n’avaient qu’à bien se tenir, j’allais les défoncer. Je regardais ce qui m’entourait, des murs noircis pas la crasse, des portraits d’homme extrêmement important et qui ont marqués l’histoire de la Marine tous bafoués, dégueulassés, ces individus n’avaient vraiment aucun respect, vous pouvez si vous voulez ne pas me respecter, mais je ne vous laisserai pas vous moquer des personnes qui ont crées cette institution qu’est la Marine et le Gouvernement Mondial, ils allaient payer.

J’arrivais dans une sorte de salle où une énorme cage était mise en place, comme une sorte de minuscule arène, en effet je voyais deux personnes debout en train de se battre, enfin surtout l’un d’entre elles qui balançaient ses poings dans le vent et une autre personne, un roux qui avaient l’air beaucoup plus puissant. Cela va sans dire, l’homme roux était celui qui allait gagner, j’étais prêt à parier là-dessus et comme si j’étais un roi du « pari sans hésiter », l’homme roux se mit en position basse, c’est une position d’encaisseur de coups cela se voyait, mais bizarrement il mit ses mains sur ses hanches au lieu de les placer en face de son visage, étrange. C’est alors que l’autre combattant balançait un coup de poing en plein de l’abdomen du rouquin, mais là vint le plus étrange, l’homme qui venait de frapper était celui qui recevait les dommages et son poignet venait de le lâcher, impressionnant, serait-ce une sorte de technique de combattants expérimentés ? En tout cas, cet enfoiré de rouquin venait de m’arracher un sourire, il était tellement fort, cela venait de réveiller mes sens. J’allais donc à sa rencontre alors qu’l rentrait une droite dans la mâchoire de son adversaire qui le mettait KO et cela n’avait pas l’air de plaire aux autres personnes qui étaient présentes, arrivé à sa hauteur je lui adressais la parole.

« Eh toi, le super guerrier, qui es-tu, t’as besoin d’aide pour te libérer parce que je pense que tu auras besoin d’aide pour venir à bout de toutes ces merdes. »

Après avoir jeté un coup d’œil derrière moi, je vis que tous les pirates venaient de se faire étaler par mes hommes, cela m’arrachait un sourire, mais me déplut fortement car je ne leur avais jamais donné l’ordre d’agir de la sorte, ma foi ce n’est pas grave, j’étais moi-même assez insolent à l’époque.

« Ou pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Corvin
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar
Messages : 31
Points d'activités : 121
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 22

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 631
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: Début de recherche [FB PV Sting] Lun 15 Avr - 14:52






• Résultat des recherches ..

---------------------------------------------------------------------------------

Effectivement, comme je le pensais le Lieutenant Anders n’avait que de la gueule et aucune force, un fait qui fut prouvé par le bruit de craquement quand son poignet rencontra ma cage thoracique et que sa mâchoire se brisa sous mon coup de poing. Alors que les autres soldats corrompus allaient venir vers moi pour m’attaquer, chose qui me mettait vraiment dans la merde, un homme aux longs cheveux gris s’approcha. Il me demanda qui j’étais et si j’avais besoin d’aide pour m’occuper de ces types. Malheureusement pour lui, ses hommes venaient d’exploser les pirates autant dire qu’il venait de parler dans le vide. Mais bon, comme je ne suis pas quelqu’un de foncièrement méchant, je devais répondre à ses questions. Seul petit problème dans tout ça, l’énorme cage en acier qui me retenait en otage. J’ai dit problème ? Je me suis tromper alors vu que rien ne me résiste. J’ai tout simplement posé les mains sur les barreaux de la cage qui s’empressaient de fondre laissant au sol une flaque de métal bouillante. Arrivant alors devant le nouvel arrivant, je lui ai lancé un grand sourire et je lui ai adressé la parole dans le but de répondre à sa question.

« Merci pour votre aide les gars. Je me nomme Alexander Corvin et je suis ici pour retrouver des informations sur mon père qui fut autrefois un soldat de la marine affilié à cette base. J’étais donc en train de chercher la salle des archives quand j’ai étais attaqué par cette bande d’imbécile. Et vous, qui êtes-vous ? »

Mon homologue n’avait même pas eu le temps de répondre. En effet, à peine mes mots furent terminés que la salle fut envahi par des hommes armés d’épées et de bâton. Apparemment, c’était les révolutionnaires qui contrôlaient ce quartier de la ville, notre recense ne devait pas vraiment les réjouir. Les soldats furent vites encerclé à un tel point que seul moi et l’homme aux cheveux gris étions libre de nos mouvement. Au moins cette position m’arrangeait je pourrais m’acquitter de ma dette auprès de ces hommes et je hais plus que tout devoir quelque chose à quelqu’un. C’est donc avec un grand sourire que je fis craquer les jointures de mes doigts tout en tournant mon cou dans un bruit sourd. Avançant ensuite de quelques pas, j’ai pris la parole.

« Ecoute moi le mec aux cheveux blancs, même si je te suis reconnaissant de m’avoir sauvé, je hais devoir quelque chose à quelqu’un alors là je m’occupe de ces abrutit et après on est quittes, ça te va ?*Je me suis ensuite tourné vers les pirates qui étaient tous en groupes comme des cons* Et vous bande de lopette quand vous arriverez en enfer, n’oubliez surtout pas de saluer tout le monde de la part de Sinistro. »

Suite à mes paroles, les pirates commencèrent à rire, ils ne voyaient pas du tout comment un homme comme moi pourrait leurs faire du mal et encore moins les tuer ! Dommage pour eux, leurs morts sera lentes et douloureuse. Un homme s’approcha alors de moi sans armes convaincu qu’il me battrait facilement. Il commençait à faire des mouvements de boxe, des pas sur le côté et des coups dans le vide. Après son échauffement, il lança son poing en ma direction, un poing qui fut stoppé par le mien et qui commença à fumé et à fondre dans les cris déchirant du soldat tombant mort de douleur alors que son bras venait de partir en fumée. Après cela, les autres membres de cette embuscade furent moins certains de leurs victoire une chose qui m’amusait à vraie dire, j’aimais beaucoup voir les hommes tremblaient avant de les tuer c’était vraiment très divertissant.

Après seulement cinq minutes de combat, il ne restait déjà qu’une dizaine d’homme collait les uns aux autres, une chance pour moi je pourrais tous les avoirs d’un seul coup comme ça. Comme pour leurs faire encore un peu plus peur, je me suis mis à augmenter considérablement ma température de la vapeur commençant à sortir de mon corps alors que eux criaient de peur. Joignant alors mes deux mains, un rayon rouge brûlant à plus de 3000° partit de mes mains pour fondre directement sur ces pauvres bougres qui furent carbonisés complètement. Maintenant que les soldats étaient hors de dangers, je n’avais plus rien à leur devoir et en prime j’avais trouvé les informations que je cherchais sur un des cadavres en décompositions. Saluant ces hommes je me suis dirigé vers la sortie en faisant fondre les murs de la base et retournant dans ma barque j’ai pris le cap sur une île un peu plus au sud, là où devait se trouvait une personne qui avait des choses à me dire.


---------------------------------------------------------------------------------


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Début de recherche [FB PV Sting] Lun 15 Avr - 18:34


Fin de mission !

Je regardais l'homme qui me faisait face avec un sourire en coin comme si il avait une dette à mon égard et à celle de mes hommes. L'homme qui était en cage, s'approchait de moi, et se libérait, je pense que mon visage surpris voulait un petit peu tout dire et je ne savais toujours pas par quel moyen il avait réussit à fondre ses barreaux. Comment ? Comment avait-il fait pour faire fondre de l'acier en si peu de temps sans artifices ni objets inflammables, juste en posant sa main dessus. Je le regardais alors de sorte à lui faire comprendre "put** mais comment t'as fait ?" et il m'adressait la parole.

« Merci pour votre aide les gars. Je me nomme Alexander Corvin et je suis ici pour retrouver des informations sur mon père qui fut autrefois un soldat de la marine affilié à cette base. J’étais donc en train de chercher la salle des archives quand j’ai été attaqué par cette bande d’imbéciles. Et vous, qui êtes-vous ? »

« Oh bah il n'y a pas de quoi Alexander. Moi je suis le Commandant Sting Crusher de la Marine mais ça je pense que tu l'avais remarqué et voici mes hommes, tous des Caporaux. »

Je le regardais donc de nouveau avec un énorme sourire, signe de mon excitation à l'égard de cette technique qui devait surement provenir d'un fruit du Démon, j'avais bien regardé, il n'avait pas fait en sorte d'utiliser un objet lui permettant de faire chauffer les barreaux et même si il l'avait fait, il n'aurait pas pu le faire à une telle vitesse. Soudain, un boucan pas possible se fit entendre, et une horde de pirates et de révolutionnaires ou autres types de hors-la-loi qui sortaient de nulle part. Mes hommes étaient encerclés et seulement l'autre homme et moi-même pouvions nous mouvoir un peu plus "librement". Après ça, Alexander commençait à parler dans ma direction pour me parler un petit peu de ses principes et que comme quoi il n'aimait pas avoir des dettes, puis il s'adressa aux ordures, en les menaçant ce qui proovuqiat l'hystérie générale.

Puis, dans un excès de confiance, un des pirates vint à la rencontre d'Alexander et vint l'affronter au corps à corps. Le style de combat de l'adversaire, merdique, non plus sérieusement il utilisait un style de boxeur mais tellement peu de techniques que cela me faisait mal au coeur. Une gauche arrivait en direction de l'homme qui m'accompagnait et celui-ci le stoppa net, là, un phénomène impressionnant se produisit, le poing puis le bras de son adversaire commencèrent à fondre, arrachant un hurlement de douleur sinistre de la part l'homme qui était maintenant mort surement à cause de la terreur de voir son propre bras se fondre. Suite à ça, l'hystérie générale s'était arrêtée et le climat qui était présent était maintenant lugubre et plein de stress, comme si l'on passait un jugement, l'homme roux venait vraiment de se mettre tout le monde à dos et j'allais le laisser faire vu qu'il avait l'air d'avoir une énorme confiance en soi.

Après cinq bonnes minutes d'observation, je voyais que la technique d'Alexander et les pouvoirs qu'ils possédaient me laisser penser qu'il était plus fort que moi et pas qu'un peu, mais lui non plus ne connaissait pas mes pouvoirs et peut-être que je pouvais le vaincre à l'usure. Enfin ce n'était pas comme si j'allais l'affronter ou quoi que ce soit vu qu'il était là pour rembourser sa dette envers nous Marines. Enfin bref, il venait de finir la quasi-totalité des ennemis, il n'en restait qu'une dizaine et je m'apprêtais à aller les battre en une seule fois jusqu'à ce que je vois que mon allié joigne ses mains en direction des faiblards, soudain un rayon chaud fit fondre les adversaires dans des hurlements de douleurs atroces.

Les pauvres bougres abattus, je décidais de demander à Alexander de rejoindre la Marine, c'est vrai un homme comme cela serait surement très utile et deviendrait surement une figure des plus importantes de cette institution qu'était celle pour laquelle je risquais ma vie à chaque voyage. Enfin bref le temps de me retourner qu'une dizaine d'autres pirates arrivaient comme si de rien n'était. Ils voyaient le résultat de ce carnage qu'Alexander venait de commettre, me retournant de son côté je voyais que le mur du bâtiment était fondu et Alexander n'était plus là, je décidais donc de m'occuper et je les défonçais assez aisément grâce à ma technique e la "Tornade du Phénix" qui fit voler mes adversaires dans tous les sens, les mettant KO. C'est ainsi que se terminait ma mission, et que je rentrais sur Logue Town, plus prêt que jamais à retourner sur Grand Line.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Début de recherche [FB PV Sting]

Revenir en haut Aller en bas

Début de recherche [FB PV Sting]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Royaume de Yuki-